Vous êtes sur la page 1sur 4

'

ITEM 96

Méningite et
méningo-encéphalite
Objectif$
: Diognoslrquer unemtn1ng,1e ov unemenmgo-tnuphol,te.
Identifierle5.s1tuottora er pla,1ifrerleurpflsee,t charge.
d'urgeac.e
Argvmenterl'att,tudethérapeutiqueet plomfierle suividu potlenl.

Méningite
Diagnostic

Clinique :
► terrain : pas d'âge particulier
► histoire de la maladie : fièvre + céphalée + vomissement
► examen physique :
• RAIDEURDE NUQUE (mais attention à l'hypotonie parodoxale chez le
moins de 2 ans)
• signes de Kernig et de Brudzinski
Paraclinique :
► analyse du LCR par ponction lombaire, avec analyse cytologique, biochimi-
que, bactériologique, antigènes solubles pneumococciques
► hémocultures
► prélèvement d'une porte d'entrée éventuelle : paracentèse, etc. (_&.si
oubli)
► NFS: hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles
► CRP élevée > 20 mg/L
► procalcitonine (PCT) > 0,5 ng/mL
► ionogramme sanguin (SIADH, déshydratation)
► glycémie (indispensable pour l'interprétation de la glycorrachie)

Argument pour le pneumocoque

Terrain :
► 60 % des méningites chez les enfants de MOINS DE 1 AN
► drépanocytose, asplénie
► antécédent de TRAUMATISMECRANIEN ou de méningite purulente

/hlwtnt'
C i007 llit"l.ic.-c)l,Uwti ~A.'\ rom d111h~ll''loerv~
Copynghted rî'atenal
Item 96

► absence de VACCINATIONcontre le pneumocoque (Prévena,..)


► éventuel contage
Porte d'entrée+++: otite, pneumonie, sinusite.
Clinique : signes neurologiques sévères, convulsions.
Paraclinique:
► Pl:
♦ hypercellularité > 10 éléments avec majorité de polynucléaires neutro-
philes (> 50 %)
♦ hypoglycorrachie, hyperprotéinorrachie
♦ cocci gram positif au direct
► hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles
► CRP élevée > 20 mg/l
► PCT > 0,5 ng/ml

Argument pour le méningocoque

Terrain:
► 60 % des méningites chez les enfants de PLUSDE 1 AN
► éventuel contage
Clinique : purpurQ fulmin<Jns.
Paraclinique :
► Pl:
♦ hypercellularité > 1O éléments avec majorité de polynucléaires neutro-
philes (>50 %)
♦ hypoglycorrachie, hyperprotéinorrachie
♦ cocci gram négatif au direct (souvent absent car germe fragile)
► hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles
► CRP élevée > 20 mg/l
► PCT > 0,5 ng/ml

Traitement

Hospitalisation
Mise en condition :
► isolement
► voie veineuse périphérique
► scope cardiorespiratoire

Copyngiltecl riat nal


Méningite et mêningo~encéphalite

Prise en charge des urgences vitales : REMPLISSAGE


VASCULAIREsi trouble
hémodynamique.
Traitement étiologique par une antibiothérapie double, synergique, bac-
téricide, parentérale, active sur le méningocoque et sur le pneumocoque de
sensibilité diminuée à la pénicilline, à bonne diffusion méningée, probabiliste,
secondairement adaptée à !'antibiogramme : cefotaxime (Claforan 9 ) + glyco-
peptide de type VANCOMYCINE.
La durée de !'antibiothérapie dépend du germe:
► pneumocoque : 10-15 jours
► méningocoque : 5 jours
► haemophilus : 7 jours

Traitement symptomatique :
► antalgique parentéral adapté au niveau de douleur de l'enfant
► anti-émétique parentéral
► antipyrétique parentéral

Surveillance

Quelle est votre surveillance?

À court terme :
► clinique :
• constantes : température, TA, FC
♦ hémodynamique périphérique, avec la diurèse
♦ signes neurologiques
• vomissements et signes de déshydratation
• douleur par une échelle adaptée à l'âge de l'enfant
► paraclinique :
• PL systématique à 48 heures pour le pneumocoque
• si persistance des symptômes plus de 48 heures : imagerie cérébrale,
PL, NFS, CRP
À long terme :
► examen ORL avec audiogramme ou PEAselon l'âge, pour le pneumocoque
► suivi du développement psychomoteur

Mesures associées si méningocoques (â si oubli)

NE PASOUBLIER:
► DÉCLARATION OBLIGATOIRE À LA DRASS et au Centre national de
référence

Copyrighted material
Méningite et méningo~encéphalite

Argument pour une ménlngo-encéphalite virale

Histoire de la maladie :
► mode épidémique des infections à entérovirus
► contage herpétique
Examen physique : lésion cutanée herpétique.
Paraclinique :
► PL:
• hypercellularité > 10 éléments avec majorité de lymphocytes (>50 %)
• normoglycorrachie, hyperprotéinorachie
• élévation de l'interféron
• PCRpositive
• absence de germe à l'examen direct
► IRM cérébrale : hypersignaux en T2
► hyperlymphocytose
► CRP < 20 mg/L
► PCT < 0,5 ng/ml

Traitement
-------------
Hospitalisation
Mise en condition : isolement, voie veineuse périphérique.
Traitement étiologique : ZOVIRAX par voie intraveineuse, pour une durée
prolongée.
Traitement symptomatique :
► antalgique IV adapté à la douleur de l'enfant
► antipyrétique IV
► anti-émétiques IV
► traitement anticonvulsivant par Valium• intraveineux direct : 0,5 mg/kg si
récidive convulsive
Surveillance

Copyrighted material

Vous aimerez peut-être aussi