Vous êtes sur la page 1sur 3

Points de langue

Activité 01 : Répondez par : comparaison ou métaphore.


1- La lune se leva derrière la ville et elle avait l’air d’un phare énorme et divin. …………
2- Vous êtes un beau ciel d’automne clair et rose. …………………………..
3- Tu es un ange. ……………………………………………………………
4- La lune comme un point sur un i. …………………………………………
5- Tu ressemble à un ange. …………………………………………………..
6- Ses cheveux sont semblables à une rivière. ………………………………

Activité 02 :
L’expansion du nom :
- Un oiseau nocturne les effraya. ………………………………..
- La brise marine rafraichissait l’atmosphère. …………………..
- Avez –vous visité les pays nordique ? …………………………
- Je vais visiter la ville de mes rêves. ……………………………
- C’est un obstacle insurmontable. ………………………………
- Un mode de merveille. …………………………………………
- Le voyage commence par Alger la blanche. ……………………
- La célèbre Casbah où se bousculent maisonnettes et minarets. …........................
- Les montagnes majestueuses de la kabylie ……………………..
- L’un des plus beaux rivages de la Méditerranée. ……………….
- Sur le chemin qui nous mène vers le Sud. ………………………

Points de langue

Activité 01 : Répondez par : comparaison ou métaphore.


7- La lune se leva derrière la ville et elle avait l’air d’un phare énorme et divin. …………
8- Vous êtes un beau ciel d’automne clair et rose. ………………………………………...
9- Tu es un ange. ………………………………………………………………………….
10- La lune comme un point sur un i. ………………………………………………………
11- Tu ressemble à un ange. ………………………………………………………………..
12- Ses cheveux sont semblables à une rivière. …………………………………………….

Activité 02 :
L’expansion du nom :
- Un oiseau nocturne les effraya. ………………………………..
- La brise marine rafraichissait l’atmosphère. …………………..
- Avez –vous visité les pays nordique ? …………………………
- Je vais visiter la ville de mes rêves. ……………………………
- C’est un obstacle insurmontable. ………………………………
- Un mode de merveille. …………………………………………
- Le voyage commence par Alger la blanche. ……………………
- La célèbre Casbah où se bousculent maisonnettes et minarets. …........................
- Les montagnes majestueuses de la kabylie ……………………..
- L’un des plus beaux rivages de la Méditerranée. ……………….
- Sur le chemin qui nous mène vers le Sud. ………………………
Activité :
Réunissez chacun des couples de phrases simples qui suivent en une phrase complexe en
évitant la répétition :
1- C’était d’un gris trouble. Un gris trouble fuyait sous le regard.
2- C’est un grand pays. La superficie de ce pays n’est pas importante.
3- Entre les massifs s’étendent des plaines fertiles. Dans ces plaines fertiles on cultive du
blé.
4- Le sous-sol est riche en phosphates. Avec ses phosphates le Maroc se procure des
devises.
5- L’automobile fait partie d’un monde fascinant. On est tenté de vouloir mieux connaître
ce monde.
6- En 1908 apparut aux Etats-Unis une voiture. Cette voiture n’allait pas tarder à devenir
le modèle le plus célèbre.
7- Il ne faut pas oublier les voitures de rêves. On ne voit presque jamais sur la route ces
voitures de rêve.
8- Des fenêtres de son séjour, la vue est très belle. Il admire cette vue surtout au coucher
de soleil.

Activité :
Dans les phrases suivantes, encadrez le pronom relatif et soulignez son antécédent.
1- Les rivières sont des routes naturelles sur lesquelles on voyage avec des bottes de sept
lieues.
2- C’était bien la côte, sur laquelle viennent s’achever les rivières de mon pays.
3-

Activité 03 : complétez par le verbe de perception qui convient :


Voir, apercevoir, distinguer, fixer, regarder, examiner, contempler, découvrir, admirer.
De son balcon, j’……………………. tous les matins une montagne lointaine mais dominante.
J’ouvre la fenêtre et je …………………….. cette gigantesque chose avec ses formes
irrégulières qui s’élève vers le ciel. Je ………………… vers le bas où je ……………………
la colline dont les cours d’eau serpentent et descendent vers la mer dont je …………………..
la surface immense et bleue allant vers l’infini.

Activité 04 : Complétez par Les verbes de mouvement suivant :


Rentrer, revenir, descendre, s’écarter, glisser, flotter, longer, avancer,,,
La lune se cachait derrière les forêts. On ……………………… la sombre masse des collines.
Les ténèbres du ciel et de l’eau se fondaient. Le fleuve était dans un pli. Tous les bruits
s’éteignaient. La barque ……………………….dans la nuit …………………….elle ? ou
…………………….elle ? les roseaux ……………………….. avec un froissement de soie.
On …………………sans bruit. On ………………………….. sur la rive et on ………………
à pieds. On ……………………….. le bord du fleuve.