Vous êtes sur la page 1sur 28

M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.

17

A RETENIR EN PHYSIQUES
I-DEFINITIONS
1.Poids d'un corps : Est l'attraction que la terre exerce sur ce corps.
2.Verticale d'un lieu : Est la droite rectiligne suivie par un corps qui tombe en
chute libre.
3.Masse d'un corps : Est la quantité de matière qui constitue ce corps.
4.Force : Est une cause capable :
*de maintenir un corps au repos ou de le déformer
* de provoquer ou de modifier le mouvement d'un corps.
5.Force de contact : Ce sont des forces qui se manifestent quand le solide est
en contact avec un autre objet.
Exemples : les forces (élastiques ; pressantes ; musculaires ; frottements).
6.Forces à distance : Ce sont des forces qui s'appliquent sur un solide sans
que celui-ci soit en contact avec les objets qui créent ces forces.
Exemples : les forces (électriques ; magnétiques ; pesanteur).
7.Equilibre Stable : Quand le point de suspension est situé au-dessus du
centre de gravité G.
8.Equilibre instable : Quand le point de suspension est situé au-dessous du
centre de gravité G.
9.Equilibre indifférant : Quand le point de suspension est confondu avec le
centre de gravité G.
10. Travail d'une force : Une force travaille lorsque son point d'application se
déplace dans sa propre direction.

Edition 2020 - 2021


1
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

11. Joule : Est le travail effectue par une force d'un newton dont le point
d'application se déplace d'un mètre dans sa propre direction.
12.Travail moteur : Une force est dite motrice lorsqu'elle favorise le
déplacement produit.
13.Travail résistant : Une force est dit résistant lorsque la force s'oppose au
déplacement.
14.Puissance d'une force : Est le quotient du travail effectué par cette force
par le temps mis pour l'accomplir.
15.Watt : Est la puissance d'une force qui effectué un travail d'un joule
pendant une seconde.
16.Cheval-vapeur : Est la puissance d'un moteur qui fournit un travail de 736
joules en une seconde.
1Ch = 736j/s = 736W
17.Machine simple : Sont des instruments qui nous facilitent certains travaux
dans le domaine de la vie courante en fournissant un peu d'effort.
18.Levier : Est une barre rigide mobile autour d'un axe.
19.Levier inter appui (ou 1er genre) : Le point d'appui est située entre la
force motrice et la force résistante. ⃗⃗⃗
𝐅
A O B
⃗⃗⃗
𝐑
Exemples : ciseau ; pince ; tenaille ; pied de biche.
20.Levier inter résistant (ou 2ème genre) : La force résistante est située
entre le point d'appui et la force motrice. ⃗⃗⃗
𝐅
O A B
⃗⃗⃗
𝐑

Edition 2020 - 2021


2
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Exemples : La brouette ; couteau de la boulange ; casse-noix


21.Levier inter moteur (ou 3ème genre) : La force motrice est situé entre le
point d'appui et la force résistante. ⃗⃗⃗
𝐅
A B O
⃗⃗⃗
𝐑
Exemple : Etau ; avant-bras ; pelade d'une machine à coudre.
22.Poulie : Est un disque épais tournant sans frottement autour d'un axe
Fixe soutenu par un étrier ou chape.
23.Poulie fixe : Lorsque la chape est liée à un support.
24.Poulie mobile : Lorsque l'un des brins est lié à un support et l'autre est
applique à la force motrice.
25.Palan : Est une association de poulie fixe et poulie mobile.
26.Source de chaleur : Est un corps qui peut échanger de la chaleur avec son
environnement en gardant sa température.
27.Chaleur : Est la cause de l'élévation de température d'un corps ou du
changement d’état physique de ce corps.
28.Calorie : Est la quantité de chaleur qu'il faut fournir à 1 g d'eau pour élever
sa température de 1oC.
29.La calorimétrie : Est un appareil qui mesure de la quantité de chaleur.
30.Chaleur massique : Est la quantité de chaleur qu’absorbe l’unité de masse
de ce corps lorsque la température s’élevé de 1oC.
31.Pouvoir calorifique d'un combustible : Est la quantité de chaleur que
dégage la combustion complète de 1kg de ce combustible s'il est solide ou
liquide ; ou de 1m3 dans les conditions de température et pression s'il est
gazeux.

Edition 2020 - 2021


3
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

32.Courant électrique : Est le déplacement des charges électriques.


*Courant électrique dans un conducteur métallique : Est le déplacement
des électrons.
*Courant électrique dans un électrolyte : Est le déplacement des ions.
33.Sens conventionnel du courant : A l'extérieur du générateur le courant
circule de borne positive à la borne négative.
34.Calibre d'un ampèremètre : Est la plus grande valeur de l'intensité qu’un
ampèremètre peut mesurer.
35.Ampèremètre : Est un appareil qui permet de mesure l'intensité du
courant électrique. Son Symbole est : I + A -
36.L'intensité du courant : On appelle l'intensité du courant électrique qui
circule dans un conducteur la charge qui traverse par seconde une section de ce
conducteur.
*Unité : L’unité de l’intensité du courant électrique dans le système
international est l’Ampère(A)
37.Rhéostat (ou potentiomètre) : Est un appareil dont la résistance est
réglable. Il permet de modifier l’intensité du courant électrique qui circule dans
le circuit.
38.L'ampère-heure : Est la quantité d'électricité qui traverse en une heure
une section du circuit parcourue par le courant de 1A.
1Ampère-heure(Ah) = 3600Coulombs(C)
39.Coulomb : Est la quantité d'électricité qui en une seconde ; traverse une
section quelconque d'un circuit parcourue par le courant d'intensité constante
et égale à 1A.
40. Electrolyse : C'est la décomposition chimique d’une substance, en fusion
ou en solution par le passage du courant électrique.

Edition 2020 - 2021


4
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

41. Electrolyte : C'est une solution chimique qui se laisse traverser par le
courant électrique.
42. Electrolyseur : Est un appareil qui sert à décompose les substances
chimiques en solution.
43.Ion : Est un atome ou groupe d’atomes ayant perdu ou gagne un ou
plusieurs électrons.
44.Cation (ion positive) : Est un atome ou groupe d'atome ayant perdu un ou
plusieurs électrons
45.Anion (ion négative) : Est un atome ou groupe d'atome ayant gagné un
ou plusieurs électrons.
46. Anode : C'est l'électrode reliée au pôle positive du générateur.
47. Cathode : C'est l'électrode reliée au pôle négative du générateur.
48.Electrode : Sont des tiges soit charbon, à cuivre plongeant dans une
solution
49. Mole : On appelle mole de particules la quantité de matière qui contient N
particules. N est appelé nombre d’Avogadro et N=6,02.1023mol-1.

50. Faraday : C'est la quantité d'électricité portée par une mole d'électrons.
Son symbole est F.
F=N.e ⇔F=6,02.1023x1,6 .10-19⇔F= 96320C≈96500C alors F= 96500C.mol-1.
51. L'effet joule : Est la transformation de l'énergie électrique en
chaleur lors du passage du courant électrique dans les conducteurs.
52.Galvanoplastie : Est la reproduction d'objet à partir d'un moule
capteur qui constitue la cathode.
53.La résistance d'un résistor : Est le produit de sa résistivité par le quotient
de la longueur du fil parcourue par le courant électrique et par la Section.

Edition 2020 - 2021


5
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

54.Conducteur Ohmique : C’est tout élément qui conduit le courant


électrique ou qui fonctionne avec le courant électrique.
55.Ohm : Est la résistance d'un résistor qui est parcourue par un courant de 1A
et å ses bornes une tension de 1Volt.
56.Résistance d'un conducteur : Est la difficulté plus ou moins grande
qu’éprouvent les électrons à circuler dans ce conducteur.
57.Shunt : Est un conducteur de faible résistance que l'on monte en dérivation
avec un ampèremètre.
58.Dipôle : Est un appareil électrique possédant deux bornes.
II.CONVERSIONS
1KJ=103J ; 1MJ=106J ; 1KW=103 W ; 1MW=103KW=106W ; 1Ch=736J/S=736W ;
1Wh=3600J ;1mA=10-3A ; 1µA=10-6 A ; 1kA = 103A ; 1Ah = 3600C ; 1Cal = 4,18J ;
1F = 96500C.mol-1 ; 1N=6,02.1023C ; 1Kwh = 103Kh = 36.105J ;
1h=60min=3600s ; e=-1,6.10-19C

III.EXPRESSIONS
1.Poids d'un corps : P=m.g
• Poids(P) : s'exprime en Newtons(N)
• Masse(m) : s’exprime en Kilogrammes (kg)
• Intensité de la pesanteur(g) : s’exprime en Newton par Kilogramme(N/kg)
2.Travail : W=F×l
•Travail (W) : s'exprime en Joules (J)
•Force(F) : s’exprime en Newtons (N)
•Longueur (l) : s’exprime en mètre (m)

Edition 2020 - 2021


6
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

3.Travail pour une force de pesanteur : W = P × h = m.g.h


•Travail (W) : s'exprime en Joules (J)
•Poids (P) : s'exprime en Newtons(N)
•Hauteur (h) : s’exprime en mètre (m)
• Masse(m) : s’exprime en Kilogrammes (kg)
• Intensité de la pesanteur(g) : s’exprime en Newton par Kilogrammes(N/kg)
𝐖 𝐥
4.Puissance : P = ou P=𝐅× ou encore P=F×V
𝐭 𝐭
•Puissance(P) : s’exprime en Watts (W)
•Travail (W) : s'exprime en Joules (J)
•Temps (t) : s’exprime en Secondes (s)
•Force(F) : s’exprime en Newtons (N)
•Longueur (l) : s’exprime en mètre (m)
•Vitesse(V) : s’exprime en mètres par secondes (m/s)

5. Travail moteur : Wm = F × l
6.Travail résistant : Wr = f × l ou Wr = P× h
7.Quantité de chaleur : Q = m . c ( t2 – t1 )
•Quantité de chaleur(Q) : s’exprime en Joules(J)
•Masse(m) : s’exprime en Kilogrammes (kg)
•Chaleur massique : s’exprime en Joule par Kilogrammes degré Celsius(J/kg. °C)
•Températures(t2-t1) : s’exprime en degrés Celsius(oC)
𝐐
8.Chaleur massique : C=
𝐦.(𝐭2−𝐭1)

Edition 2020 - 2021


7
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Moteurs thermiques : Sont des machines qui transforment l’énergie


calorifique en énergie mécanique.
9.Travail d'une machine à vapeur à simple effet :
W=(Pad-Pec) × S × l
•Travail (W) : s'exprime en Joules (J)
• Pression effectif(Pe=Pad-Pec) : s’exprime en Pascal (Pa)
𝑫𝟐
• Surface (S):s’exprime en mètres carré (m²) ; S= π.R2 = π.
𝟒
•Longueur (l) : s’exprime en mètre (m)
10.Travail d'une machine à vapeur à double effet :
W = (Pad-Pec) × S × l × 2
11.Puissance d'une machine à vapeur à simple effet :
P = (Pad-Pec) × S × l × n
•Nombre de tours du piston(n) : s’exprime en tours par seconde(tr/s)
12.Puissance d'une machine à vapeur à double effet :
P = (Pad-Pec) × S × l × n × 2
𝐖𝟏
13.Rendement d'un moteur thermique : R=
𝐖𝟐
•Définition : On appelle le rendement d'un moteur thermique le rapport entre
le travail produit par ce moteur et l'énergie calorifique fournit par le
combustible pendant le même temps.
14.L'intensité :

Edition 2020 - 2021


8
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17
𝐂×𝐝 𝐂×𝐆
*Mesure d’intensité : I= ou encore I=
𝐃 𝐄
•Intensité du courant(I) : s’exprime en Ampères(A)
•Calibre de l’Ampèremètre(C) : s’exprime en Ampères(A)
•d ou G : graduation ou division ; •D ou E : échelle ou division complet
𝐪
* Formule d’intensité : I=
𝐭
•Intensité du courant(I) : s’exprime en Ampères(A)
•Quantité d'électricité(q) : s’exprime en coulombs (C)
•Temps(t) : s’exprime en secondes(s)

15.Quantité d’électricité : q=I×t


•Quantité d'électricité(q) : s’exprime en coulombs (C)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en Ampères(A)
•Temps(t) : s’exprime en secondes(s)
16.La relation entre la quantité d’électricité et la masse de métal
dépose ou le volume de dihydrogène dégage :
𝑰.𝒕
*La masse : m= × 𝑴 • 𝒏 :Etant le coefficient de l’élément
𝒏.𝑭
•Masse(m) : s’exprime en gramme (g)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
•Temps(t) : s’exprime en secondes (s)
•Faraday (F) : s’exprime en coulombs par mol (C/mol)
•Masse molaire(M) : s’exprime en gramme par mole (g/mol)
𝑰.𝒕
*Volume : V= × 𝑽𝒐 • 𝒏 :Etant le coefficient de l’élément
𝒏.𝑭

Edition 2020 - 2021


9
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

•Volume(V) : s’exprime en litre (l)


•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
•Temps(t) : s’exprime en secondes (s)
•Faraday (F) : s’exprime en coulombs par mol (C/mol)
•Volume molaire(Vo) : s’exprime en gramme par mole (l/mol)

17.Tension : U=R.I
•Tension aux bornes(U) : s’exprime en volts (V)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)

18.Energie électrique : W = U . I . t ou W = R . I2 . t ou W = P × t
•Energie électrique(W) : s’exprime en Joules (J)
•Tension aux bornes(U) : s’exprime en volts (V)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
•Temps(t) : s’exprime en secondes (s)
•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)
•Puissance électrique(P) : s’exprime en watts (W)

𝐖 𝐑.𝐈 𝟐 .𝐭 𝐔²
19.Puissance électrique : P= = =R.I² ⇔ P =
𝒕 𝒕 𝑹
•Puissance électrique(P) : s’exprime en watts (W) ⇔ P=U.I
•Energie électrique(W) : s’exprime en Joules (J)
•Tension aux bornes(U) : s’exprime en volts (V)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)

Edition 2020 - 2021


10
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

•Temps(t) : s’exprime en secondes (s)


•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)
𝐔
20.Résistance : R=
𝑰
•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)
•Tension aux bornes(U) : s’exprime en volts (V)
•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
𝟒
21.Volume d'une sphère : V = .π.R3 S = 4π.R2
𝟑
•Volume(V) : s’exprime en mètres cube(m3)
•Rayon(R) : s’exprime en mètre(m)
𝐥
22.Résistance d'un conducteur ohmique : R=𝛒×
𝑺
•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)
•Résistivité(𝝆) : s’exprime en ohm mètre (Ωm)
•Longueur (l) : s’exprime en mètre (m)
• Surface (S) : s’exprime en mètres carré (m²)
23.Association en série : Lorsque les conducteurs sont montés en série l'un à
la suite de l'autre ; la résistance équivalant(Re) du conducteur ohmique est la
somme des résistances des conducteurs ohmiques.

Re = R1 + R2 + R3 + •••• + Rn
24.Association en parallèles : Lorsque des conducteurs sont montes en
parallèles(dérivation) ; la résistance équivalant du conducteur ohmique dont
l’inverse de la résistance est égal à la somme des inverses des résistances des
conducteurs ohmiques donnés.

Edition 2020 - 2021


11
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

𝟏 𝟏 𝟏 𝟏 𝟏
= + + +⋯+
𝑹𝒆 𝑹𝟏 𝑹𝟐 𝑹𝟑 𝑹𝒏

IV.ÉNONCES ET LOIS
A. ÉNONCES :
1.Principes des actions réciproques : Lorsqu'un corps A exercé sur un corps
B une force FA/B le corps B exerce sur A une force FB/A.
Ce principe s'écrit sous forme vectorielle : ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ 𝐁/𝐀
𝐅 𝐀/𝐁 = −𝐅
Ces deux forces ont : ✓ même direction ;
✓ des sens contraires ;
✓ même point d'application ;
✓ et même intensité : FA/B = FB/A
2.Principes fondamentaux de la calorimétrie :
•Principe de transformation inverse : La quantité de chaleur fournie à un corps
pour élever sa température de t1 à t2 degré Celsius(oC) est égale à la quantité de
chaleur que ce corps abandonne en se refroidissant de t2 à t1 degrés Celsius(oC).
•Principe des échanges de chaleur : Quand on mélange deux corps à des
températures différentes ; le corps chaud se refroidit et le corps froid
s'échauffe.
3.Principe de la machine à vapeur : La pression de la vapeur émise par
l'eau chauffée en vase clos peut produire le déplacement d'un corps.
4.Principe du moteur à explosion : Dans le moteur à explosion, il se produit
une légère détonation dû à la combustion très rapide de vapeur du combustible.
Les gaz acquièrent une forte pression et peuvent actionner un piston.

Edition 2020 - 2021


12
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

B. LOIS :
1.Lois d’équilibre d’un corps soumis à deux forces : Lorsqu’un solide
soumis à deux forces ponctuelles est en équilibre, ces forces ont :

✓ même direction ou droite d’action ;


✓ des sens contraires ;
✓ même intensité : F1 = F2
2.Lois qualitatives de l'électrolyse :
a. Lors de l'électrolyse les anions et les cations de l'électrolyse se mettent
en mouvement ordonné :
 À la cathode se dirigent les cations (ions métalliques et ion hydrogène)
 À l'anode se dirigent les anions.
b. Il se produit un échange d’électrons entre les ions et les électrodes.
 L’anode collecte des électrons qu’elle arrache à certaines espèces qui
viennent à son contact.
 La cathode cède des électrons à certaines qui viennent à son contact.
Les produits de l'électrolyse n'apparaissent que sur les électrodes mais
jamais au sein de la solution.
3.Lois quantitatives de l'électrolyse :
 La masse de métal libérée est proportionnelle á la quantité d'électricité
qui traverse le voltamètre.
 Lorsqu’une même quantité d’électricité traverse différents électrolyses,
les masses des différents métaux déposes ou volume des gaz dégages sont
proportionnelles aux valence de ces métaux ou gaz.
4.Loi d'ohm : La tension U aux bornes d'un résistor est égale au produit de sa
résistance R par l'intensité I du courant qui la traverse.

Edition 2020 - 2021


13
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Soit : U=R×I •Tension aux bornes(U) : s’exprime en volts (V)


•Intensité du courant(I) : s’exprime en ampères (A)
•Résistance(R) : s’exprime en ohm (Ω)
5.Loi de joule : La quantité de chaleur dégagée dans un conducteur par effet
joule est :
 Proportionnelle au temps de passage du courant ;
 Proportionnelle au carre l'intensité du courant qui traverse le conducteur ;
 Varie avec le conducteur c’est à dire la résistance.
W = R . I2 . t
V.DESCRIPTIONS ET PRINCIPES FONCTIONNEMENTS :
1.Décris le levier et son principe de fonctionnement :
 Description : Un levier comprend :
 Une barre rigide AB mobile autour
d'un pont O ;
 OA et OB sont les bras du levier ;
 En B est appliquée sur la force
motrice ⃗⃗⃗
𝐅 et en A sur la force résistante ⃗⃗⃗
𝐑.
 Principe de fonctionnement :
Un levier est essentiellement forme d’une
tige rigide (où barre rigide) droite ou non
mobile autour d’un point fixe ; utilise
généralement pour soulever des corps.
2.Etablis la formule de condition d'équilibre du levier :
Un levier est en équilibre si :
𝑭 𝐎𝐀
F × OB = R × OA et = OA et OB s’exprime en mètre(m)
𝑹 𝑶𝑩

Edition 2020 - 2021


14
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

3.Décris une poulie et son principe de fonctionnement :


•Description : Une poulie est un disque épais
tournant sans frottement autour d’un axe O fixe
soutenu par un entier ou chape. La gorge permet à
la poulie de soutenir un fil, un câble et ou une corde.
Aux deux brins du câble en appliquant une force
motrice ⃗⃗⃗
𝐅 et force résistance ⃗⃗⃗
𝐑.
•Principe de fonctionnement : Une poulie permet
de soulever plus facilement des charges et de
transmettre un mouvement.
4.Etablis la formule de condition l'équilibre d'une poulie fixe et d'une
poulie mobile :
• Une poulie fixe est en équilibre lorsque la force
motrice ⃗⃗⃗
𝐅 est égale à la force résistance ⃗⃗⃗
𝐏:

F = P ou F = R
Edition 2020 - 2021
15
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

• Une poulie mobile est en équilibre lorsque l'un des


brins est lié à un support et l'autre est applique à la
𝐏
force motrice ⃗⃗⃗
𝐅: F=
𝟐
𝐏
•Un palan est en équilibre lorsque: F = ( n est le
𝒏
nombre de poulie).
5.Décris un treuil et son principe de fonctionnement :
•Description : Un treuil comprend :
 Un cylindre ou tambour tournant
autour d’un axe OO’
 Une manivelle permettant de
mettre en rotation le tambour du cylindre
sur lequel est enroule une corde ou câble
supportant un fardeau.

•Principe de fonctionnement : Un treuil


permet de soulever plus facilement des
charges et de transmettre un mouvement a
l’aide de sa manivelle.
6.Etablis la formule de condition
d'équilibre d'un treuil :
Le treuil est en équilibre lorsque :

F× R = P × r où

𝐏×𝐫 𝐅×𝐑
F= et P=
𝑹 𝒓

Edition 2020 - 2021


16
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

7.Cite les exemples de source de chaleur :


 Le soleil,
 Les combustions du charbon dans un foyer,
 Les combustions de l'essence dans un moteur,
 Les combustions du gaz dans un réchaud,
 Les chauffe-eau,
 Les fours électriques.
8.Cite deux exemples de transformation du travail mécanique en
chaleur.
 Une joue ayant reçu une gifle s’échauffe,
 Une allumette s’enflamme par frottement.
9.Cite deux exemples de transformation de la chaleur en travail
mécanique :
 Le moteur thermique de la chaleur en travail mécanique,
 Le sautillement du couvercle d'une marmite contenant de l'eau en
ébullition est dû à une transformation de chaleur en travail.
10.Cite les applications de l'effet joules :
 Effets utiles :
 Chauffage électrique ;
 L’éclairage par incandescence ;
 Coupe circuit a fusil.
 Effets nuisibles :
 Les risques d'incendie ;
 Les pertes en ligne ;
 Échauffement non désire dans les circuits.

Edition 2020 - 2021


17
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

A RETENIR EN CHIMIE
I-DEFINITIONS
Fonction chimique : Une fonction chimique est un ensemble de
propriété physique et chimique commune à plusieurs corps.
Acide : Un acide est un composé qui en solution aqueuse libère un ou
plusieurs ion H+.
Base : Une base est un composé qui en solution aqueuse libère un ou
plusieurs ions OH-.
Sel : Un sel est un composé résultant du remplacement de l'atome
d'hydrogène d'un acide par un métal.
Réaction chimique : Une réaction chimique est une transformation
au cours de laquelle la ou les espèces chimiques mises en jeu
disparaissent pour donner naissance à une ou d'autres espèces
chimiques.
Equation chimique : une équation chimique traduit le bilan d'une
réaction chimiques
Mole : La mole est la quantité de matière représentant autant
d'entités élémentaires qu'il y a d'atomes dans 0,012 kg dans carbone
12.
Enonce de la loi de la conservation de la masse :
Lors d'une réaction chimique la masse de produits formés est égale à
la masse des réactifs consommes.
Atome : L'atome est la plus petite partie d'un élément qui puisse
exister dans une molécule.
Nombre de masse (Nucléon) : Le nombre de musse est l'ensemble de
proton et le neutron.

Edition 2020 - 2021


18
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Les particules fondamentales de l’atome : Electron, proton et le


neutron
Electron : Une particule élémentaire dont la charge électrique est
négative.
Proton : Est une particule nucléaire dont la charge électrique est
positive.
Neutron : Est une particule nucléaire dont la charge électrique est
nulle
Le numéro de ligne : Indique le nombre total de couches
électroniques.
Le numéro de colonne : Indique le nombre d'électrons sur la couche
externe.

Oxydation - Réduction – Oxydoréduction


Oxydation : L’oxydation est la fixation d’oxygène sur un corps.
Réduction : On appelle réduction lorsqu'il y a enlèvement d'atome
d'oxygène sur un corps oxygène.
Oxydoréduction : L'oxydoréduction est une réaction au cours de
laquelle l’oxydant est réduit et le réducteur est oxydé.
Oxydant : Un oxydant est un corps oxygéné, qui par décomposition
libère oxydant l'atome d'oxygène.
Réducteur : Un réducteur est un corps capable d'enlever des atomes
d'oxygènes sur un composé oxygéné.
Ténacité : La ténacité d'un métal est la résistance qu'il oppose à la
rupture.
Malléabilité : La malléabilité et la propriété qu'ont les métaux de
pouvoir être réduits en lames minces par martelage ou laminage.

Edition 2020 - 2021


19
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Ductilité : La ductilité est la propriété que possèdent les métaux de


se laisser étirer en fils par passage à travers la filière.

II-EXPERIENCES
Décris l’expérience de l'oxydation du carbone par l'oxyde de cuivre II :
Interprétation : Mettons dans un
tube à essai un mélange d'oxyde de
cuivre II et de carbone en poudre.
Chauffons fortement le mélange, on
constate un trouble d'eau de chaux ;
présence du gaz carbonique. L’oxyde
de cuivre II oxyde le carbone en
dioxyde de carbone(CO₂).
Equation bilan :
2CuO + C → CO2 + 2Cu
Décris l'expérience de l'oxydation du carbone par l'acide nitrique :
Interprétation : Chauffons du carbone
dans une capsule et ajoutons goutte à
goutte de l'acide nitrique fumant, il se
produit une réaction vive accompagnés
de projections d'acide.
Des vapeurs rousses (NO₂) s'échappent
et il se forme du dioxyde de carbone.
Equation bilan :
4 HNO3 + C → 4NO₂ + CO₂ + 2H₂O
Décris l'expérience de la réduction de l'oxyda de cuivre II par l'oxyde
de carbone :

Edition 2020 - 2021


20
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Interprétation : Lorsqu’on
fait passer un courant d'oxyde
de carbone sur l'oxyde de
cuivre II à chaud : le gaz qui
se dégage trouble l'eau de
chaux : présence du dioxyde
de carbone (CO₂)
L'équation bilan :
CO + CuO → CO₂ + Cu
III-LES METAUX
Aluminium
Le nom et la formule du principal minerai de l'aluminium :
Le nom du minerai de l'aluminium est la bauxite de formule (Al₂O3 ;
2H₂O).
Quelques pays où l'on trouve le gisement de l’aluminium :
Mali ; Ghana, Guinée, Cameroun...
L’aluminothermie : C'est un procédé industriel permettant de relier
bout à bout deux métaux.
Propriétés physiques de l'aluminium : L'aluminium est un métal
blanc, sa masse volumique est 2,7. 10³ Kg/m³. Sa température de
fusion est 660°C. Il est meilleur conducteur électrique après le cuivre.
Propriétés mécaniques : L'aluminium est peu tenace, assez mou. Il
est ductile et malléable, il possède une remarquable plasticité.
Quelques usages de l'aluminium : L'aluminium est utilisé pour la
fabrication des ustensiles de cuisine, de lignes électriques et
d'appareils chimiques. Il est utilisé dans l'industrie alimentaire
(emballage).

Edition 2020 - 2021


21
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Décris la réduction de la vapeur d'eau par L’aluminium


Interprétation : La poudre
d'aluminium enflammée et
introduite dans un ballon
contenant la vapeur d'eau,
réduit celle-ci.
L'aluminium est oxydé en
alumine (Al2O3) plus un
dégagement de dihydrogène
(H₂).
L'équation bilan :
2Al + 3H₂O → Al₂O3 + 3H₂
Le Fer
-Quelques minerais de fer : L'oxyde de fer III (Fe2O3), l'oxyde
magnétique (Fe304), la carbonate de fer II (FeCO3)
-Quelques pays où l'on trouve le gisement de fer : Mali, Afrique
du Sud, Algérie, France...
Propriétés physiques :
Le fer est un métal blanc, sa masse volumique est 7,86 kg/m³. Il se
ramollit avant de fondre à 1535°C. Sa température d'ébullition est de
2740°C. It est assez bon conducteur de chaleur et d'électricité.
Propriétés mécaniques :
Le fer est le plus dur des métaux usuels. Il est malléable et ductile à
chaud, il est tenace. Le fer est un métal magnétique car il s'aimants
lorsqu'il est place dans un champ magnétique.

Edition 2020 - 2021


22
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Quelques usages du fer :


Le fer est utilisé dans la fabrication des rails, des grillages. Il est
utilisé pour la clôture de pâturage, la couverture des habitations…
Décris la réduction de la vapeur d'eau par le fer :
Interprétation : Le far chauffé
au rouge dans un four
électrique réduit la vapeur
d'eau en dihydrogène. Le fer est
oxydé en oxyde magnétique
(Fe3O4) et le dihydrogène est
recueilli dans une éprouvette
retournée sur une cuve à eau.
L'équation bilan :
3Fe + 4H₂O → Fe3O4 + 4H2
Décris l’action de l'acide nitrique sur le fer :
Interprétation : Plongeons
un clou de fer dans un verre
contenant de l'acide nitrique
légèrement dilué, il y a
formation de nitrate de fer III
et dégagement de monoxyde
d'azote qui se transforme en
dioxyde d'azote au contact du
dioxygène de l'air.
L'équation bilan :

Fe + 4HNO3 → Fe(NO3)3 + NO + 2H₂O


2NO + O₂ → 2NO2

Edition 2020 - 2021


23
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

IV -Chimie organique
Hydrocarbure : C’est une substance formée de carbone et
d'hydrogène.
Formule brute : C’est une formule qui indique la nature et le
nombre des éléments présents dans la molécule.
Formule développée : C’est une formule dans laquelle les valences
des éléments sont représentées par des traits.
Formule semi-développée : C’est une simplification d'une formule
développée.
Chimie organique : C’est la chimie des composés du carbone.
Substance organique : C’est une substance qui renferme du
carbone.
Hydratation : C'est ajouter de l'eau à un corps.
Déshydratation : C'est enlever de l'eau à un corps.
Pyrolyse : La pyrolyse d'un composé est la décomposition lorsqu’il est
porté à température élevée.
Réaction de substitution : C’est une réaction au cours de laquelle
un atome d'hydrogène remplace progressivement par un atome de
chlore.

Méthane
Propriétés physiques du méthane :
Le méthane est un gaz incolore, inodore et insipide. Il est très peu
soluble dans l'eau, il est difficile à liquéfier. Il est plus léger que l'air.
Sa masse volumique est 0,71 g/l, sa densité est 0,55.

Edition 2020 - 2021


24
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Formule brute : CH4 H H


Formule développée : H-C-H ou H : C : H
H H
Formule semi-développée : CH4
* Pourquoi dit-on que le méthane est un hydrocarbure sature ?
On dit que le méthane est un hydrocarbure sature car dans sa formule
développée les liaisons autour du carbone sont toutes liées à un atome
d'hydrogène.
* Les produits obtenus par la réaction de substitution (action du
dichlore sur méthane) :
_ CH3Cl : le chlorométhane (gaz)
_CH2Cl2 : le dichlorométhane (liquide)
_CHCl3 : le trichlorométhane (liquide)
_CCL4 : le tétrachloréthane (liquide)
*Les équations bilan :
Les quatre réactions suivantes se sont faits successivement :
CH4 + Cl2 → CH3Cl + HCl
CH3Cl + Cl2 → CH2Cl2 + HCl
CH2Cl2 + Cl2 → CHCl3 + HCl
CHCl3 + Cl2 → CCl4 + HCl

Edition 2020 - 2021


25
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

Expérience de l'action du dichlore sur le méthane :

On remplit deux éprouvette à gaz de façon identique, d'un mélange de


méthane (CH4) et de dichlore (Cl₂) à volumes égaux et on les retourne
sur une cuve à eau salée. La première éprouvette (1) est exposée à
l'action de la lumière et la seconde (2) est préservée grâce à un cache.
Après 30 minutes, on observe :
Dans l'éprouvette (1) :
-Une ascension de l'eau salée,
- Une disparition de la couleur jaune vert du dichlore,
-Une apparition de gouttelettes huileuses sur les parois,
-L'eau de la cuve devient légèrement acide.
Dans l'éprouvette (2) :
-Aucun changement n'est intervenu ;
-Aucune réaction n'est produite.

Edition 2020 - 2021


26
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

La préparation du méthane au laboratoire :


Interprétation : Le méthane s’obtient
en chauffant légèrement le mélange
d'eau et de carbure d'aluminium : Il y a
formation d'hydroxyde d'aluminium
Al(OH)3 et de méthane CH4. Le méthane
est recueilli sur une cuve à eau.
L'équation bilan :
Al4C3 + 12H2O → 4Al(OH)3 + 3CH4
Méthode industrielle :
Le méthane est obtenu, dans l’industrie, par addition fractionné du
gaz de cokerie, du gaz de pétrole et du gaz naturel.
L'éthanol ou alcool éthylique :
Propriétés physiques : L'éthanol est un liquide incolore, très mobile,
à odeur agréable à saveur brûlante, il est soluble dans l'eau, il dissout
certaines substances (iode, soude...). Il est moins dense que l'eau. Il
bout à 78,3 °C.
Formule brute : C₂H5OH ou C2H6O HH
Formule développée : H-C-C-OH
HH
Formula semi-développée : CH3-CH₂-OH
Quelques usages de l’éthanol : L'éthanol sert à la préparation des eaux
de vie, Vins, bières et des liqueurs, il est utilisé comme solvant dans la
fabrication des parfums, des produits pharmaceutiques.

Edition 2020 - 2021


27
M.MAIGA DAOUDA ELHADJI 73.09.64.53 / 68.68.80.76 / 50.80.90.17

La combustion de l'éthanol : réaction de destruction :


Enflammons quelques gouttes
d'alcool dans un flacon. Il brûle avec
une flamme bleuâtre peu éclairante
mais très chaude, L'apparition de
buée sur la paroi d'un verre froid
coiffant la flamme et trouble l'eau de
chaux, montre qu'il se forme de la
vapeur d'eau et du dioxyde de
carbone.
Equation bilan de la réaction :
C2H5OH +302 → 3H20 + 2CO2
Explique la préparation de l'alcool fermentation :
Sous l'influence de la levure, le glucose se fermente en éthanol et en
dioxyde de carbone.
Equation bilan : C6H12O6 → 2C2H5OH + 2CO₂
Glucose → Alcool + gaz carbonique
Obtention de l'alcool pas synthèse :
L'alcool est obtenu par hydratation catalytique de l'éthylène dont
l'équation est la suivante :
C₂H4 + H₂O → C2H5OH

Edition 2020 - 2021


28

Vous aimerez peut-être aussi