Vous êtes sur la page 1sur 15

Esup jeunesse Burkina Faso

BTP1C

Année scolaire : 2018-2019 Unité –Progrès –Justice

RAPPORT D’ELECTRICITE
NOTE OBSERVATION

PARTICIPANTS : groupe 2(vague1)

BAMBARA DOMA NASSIR

BAZIEMO BALIBIE

BERE WENDYAM DAVY

HEMA ALASSANE

KABORE Delwende marie charlene VANINA

Nom du professeur : Mr MESSAN

Table des matières


INTRODUCTION...........................................................................................................................................3

1
I. MODE OPERATOIRE.........................................................................................................................3
1. Appareils..........................................................................................................................................3
2. Différents montage à réaliser.........................................................................................................3
 Montages des circuits en régime continu..................................................................................3
 Montages des circuits en régime alternatif...............................................................................4
II) REALISATION DES DIFFERENTS MONTAGES ET PRISE DES NOTES............................4
1. Premier montage............................................................................................................................4
2. Deuxième montage..........................................................................................................................4
3. Troisième montage.........................................................................................................................5
4. Quatrième montage........................................................................................................................5
5. Cinquième montage........................................................................................................................5
6. Sixième montage.............................................................................................................................6
III.INTERPRETATIONS DES RESULTATS ET CALCULS...........................................................6
1. Premier montage............................................................................................................................6
 Courbe1........................................................................................................................................7
2. Deuxième montage..........................................................................................................................8
a. Démonstration................................................................................................................................8
b. compléter le tableau.......................................................................................................................8
 Courbe2........................................................................................................................................9
3. Troisième montage.......................................................................................................................10
5. Cinquième montage RL série.......................................................................................................10
6. Sixième montage RC série............................................................................................................10
7. Calcul de l’impédance..................................................................................................................11
 Courbe3......................................................................................................................................12
 Courbe4......................................................................................................................................14
CONCLUSION..............................................................................................................................................15

2
INTRODUCTION
Il est vrai que les théories sont bonnes mais la pratique est meilleure. En ces
termes, l’analyse qui nous a été confiée s’intéresse à différents montages
rencontrées au cours de nos travaux dirigés. L’objectif de ces travaux est non
seulement de nous mettre en phase avec la pratique mais également de nous faire
acquérir certaines valeurs sociales. Durant ces travaux pratiques nous avons eu à
faire la connaissance de multiples appareils et de leur usage.

I. MODE OPERATOIRE
1. Appareils

 Ampèremètre
 Voltmètre
 Générateur
 Rhéostat
 Fils de connexion
 Générateur GBF
 Conducteur ohmique
 Une bobine
 Résistance

2. Différents montage à réaliser

Les appareils ci-dessus sont utilisés dans nos différents montages :

 Montages des circuits en régime continu


. Montage avec emploi d’un Ampèremètre
. Montage avec emploi d’un voltmètre
. Montage avec emploi d’un ampèremètre et un voltmètre
3
 Montages des circuits en régime alternatif
. Montage d’un circuit RLC
. Montage d’un circuit RL
. Montage d’un circuit RC

II) REALISATION DES DIFFERENTS


MONTAGES ET PRISE DES NOTES

1. Premier montage 
Montons l’ampèremètre, la résistance, et le rhéostat en série avec le
générateur. Les valeurs ci-dessous ont été prisent après avoir allumé le
générateur :

R 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100

I 112. 71. 52. 41. 34. 29. 25. 22. 20. 18. 16.
(mA 4 9 7 6 2 3 5 6 2 3 7
)

NB : U=2v

2. Deuxième montage 
Montons le voltmètre en parallèle avec la résistance qui est en parallèle avec le
rhéostat tout cela relié au générateur par des fils de connexion. Les valeurs
relevées après allumage du générateur sont les suivantes :

4
R 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000

U 0 0.52 1 1.5 2 2.5 3.1 3.7 4.2 4.7 5.3

3. Troisième montage 
Montons le voltmètre, la résistance et l’ampèremètre en parallèle avec le
générateur par des fils de connexion. Les valeurs relevées après allumage du
générateur sont :

R 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000
I 41.1 22.2 14.7 10.8 8.4 6.8 5.6 4.5 3.5 2.3 0
U 5 2.5 1.7 1.2 0.9 0.7 0.6 0.48 0.39 0.24 0

4. Quatrième montage 
RLC série : Montons la résistance, la bobine et le condensateur en série avec le
générateur. Les valeurs relevées après allumage du générateur sont ci-après :

N 0 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U 0.11 0.21 0.37 0.43 0.41 0.36 0.31 0.26 0.21 0.18

5. Cinquième montage 
RL série : la bobine et la résistance seront montées en série avec le générateur. Les
valeurs prise après allumage du générateur sont ci-après :

5
N 0 100 150 200 250 300 350 400 450 500
U 0.61 0.52 0.43 0.35 0.30 0.25 0.22 0.20 0.17 0.16

6. Sixième montage 
RC série : Montons le condensateur en série avec la résistance tout cela relié au
générateur par des fils de connexions. Les valeurs prise sont dans le tableau ci-
dessus :

N 0 100 150 200 300 350 250 400 450 500


U 0.10 0.20 0.26 0.34 0.41 0.47 0.52 0.56 0.60 0.64

III.INTERPRETATIONS DES RESULTATS ET


CALCULS
1. Premier montage

U
a. Montrons que I= r + Ru
D’après la loi d’ohm
U
U=Req× I avec Req=Ru+r →I= r + Ru
b. Déduction du courant mesure
2
I= 10 =0.2 A
 Tracer de la courbe I=f(r) sur le papier millimètre

6
 Courbe1

Apres le tracé de notre courbe on remarque que les valeurs de l’intensité


décroissent au fur et à mesure que nous faisons varier le rhéostat. Ainsi nous
dirons que l’intensité est fonction de la valeur du rhéostat.
7
2. Deuxième montage

a. Démonstration
Er
Montrons que : V= Rh+r ( Rh−r )
Ru

b. compléter le tableau
R (ohms) Calibre Déviation d.d.p (volts)
0 10 0 0
100 10 52 0.52
200 10 10 1
300 10 15 1.5
400 10 20 2
500 10 25 2.5
600 10 31 3.1
700 10 37 3.7
800 10 42 4.2
900 10 47 4.7
1000 10 53 5.3

Traçons la courbe V=f(r) : Voir papier millimètre

8
 Courbe2

Notre tracé nous a démontré qu’on contraire de l’intensité la tension croit au fur et
à mesure que nous varions la valeur du rhéostat.de plus la tension est fonction du
rhéostat.

9
3. Troisième montage

Faisons varier Rh et dresser le tableau suivant et vérifier que l’on RuI=U

R (ohms) U I (mA) RuI


0 5 44.1 4.851
100 2,5 22.2 2.442
200 1,7 14,7 1.617
300 1,2 10,8 1.188
400 0,9 8,4 0.924
500 0,7 6,8 0.748
600 0,6 5,6 0.616
700 0,48 4,5 0.495
800 0,4 3,5 0.385
900 0,24 2,3 0.253
1000 0 0 0

Rᵤ=110Ω
4. Quatrième montage RLC série

N(Hz) 0 100 150 200 250 300 350 400 450 500
V(v) 0.11 0.21 0.37 0.43 0.41 0.36 0.31 0.26 0.21 0.18
I(A) 0.0011 0.0021 0.0037 0.0043 0.0041 0.0036 0.0031 0.0026 0.0021 0.0018

5. Cinquième montage RL série

N(Hz) 0 100 150 200 250 300 350 400 450 500
V(v) 0.61 0.52 0.43 0.35 0.30 0.25 0.22 0.20 0.17 0.16
I(A) 0.0061 0.0052 0.0043 0.0035 0.0030 0.0025 0.0022 0.0020 0.0017 0.0016

6. Sixième montage RC série


N(Hz) 0 100 150 200 250 300 350 400 450 500
V(v) 0.10 0.20 0.26 0.34 0.41 0.47 0.52 0.56 0.60 0.64
I(A) 0.0010 0.0020 0.0026 0.0034 0.0041 0.0047 0.0052 0.0056 0.0060 0.0064

10
7. Calcul de l’impédance

L(Hz) 0 0.0253 0.0112 0.0063 0.0040 0.0028 0.002 0.0075 0.0012 0.001

 Tracer de la courbe I=f(N) sur le papier millimètre

11
 Courbe3

En faisant varier la fréquence, l’intensité croit exponentiellement jusqu’à 2 Hz. La


valeur maximale de l’intensité est alors 0,0043. Ensuite on note qu’après ces 2Hz
l’intensité chute.
12
 Vérifions la loi de résonance LCW02=1
A la résonance UL=Uc
1
↔ LW=
CW

↔ LCW 2=1

 Tracer de la courbe I=f(L)

13
 Courbe4

L’intensité croit jusqu’à la valeur de 3,5Hz avant de décroitre.


14
CONCLUSION

Au terme de notre travail nous pouvons en déduire que cela nous a éclairé et nous a
permis d’être en harmonie avec la pratique et la théorie. Nos analyses nous ont
démontré que la tension et l’intensité sont en quadrature. En outre pour chaque
essai de montage et pour la prise de ces valeurs et de notes nous pouvons souligner
la participation de tous les membres du groupe : le but est alors atteint.

15