Vous êtes sur la page 1sur 16

N° 368 - Juin 2021 - 2,50 €

Parution le premier dimanche du mois

LE
CHARDONNET “Tout ce qui est catholique est nôtre”
Louis Veuillot

Église et esprit missionnaire

N
otre Seigneur Jé- les sorciers, détruit parfois les idoles tué par les Inuits en 1913, et à tant
sus-Christ a fondé païennes, au risque de déplaire, de d’autres. Leur sang répandu a fé-
l’Église catholique rencontrer des oppositions, voire condé leur prédication et souvent
pour continuer sa de susciter des haines. Souvent, les provoqué la conversion de leurs
mission de salut en efforts des premiers évangélisateurs bourreaux eux-mêmes.
transmettant son enseignement et d’un peuple ont été couronnés par le
sanctifiant les âmes par les sacre- Mais depuis le concile Vatican  II
ments. Soucieux d’obéir à l’ordre souffle sur l’Église un vent dévas-
de leur Maître : « Allez donc, en- tateur, qui menace d’en éteindre
seignez toutes les nations, les bap- la flamme missionnaire. Les textes
tisant au nom du Père, et du Fils, et conciliaires affirment que « l’Église
d u Saint-Esprit, et leur enseignant du Christ subsiste dans l’Église ca-
à observer tout ce que Je vous ai tholique »3, laissant entendre qu’elle
commandé  »1, les apôtres et leurs pourrait aussi exister ailleurs et en
successeurs, pendant vingt siècles, premier lieu dans les autres Églises
ont bravé d’innombrables dangers chrétiennes qui «  ne sont nulle-
pour apporter au monde entier la ment dépourvues de signification
révélation chrétienne. et de valeur dans le mystère du
salut  »4. Face aux croyances non
Tous les apôtres ont enduré des chrétiennes, le Concile proclame
persécutions et subi le martyre plu- en outre que «  l’Église catholique
tôt que de renier leur témoignage. ne rejette rien de ce qui est vrai et
Dans une de ses épîtres, saint Paul saint  dans ces religions, [qu’]elle
énumère les épreuves qu’il a dû af- considère avec un respect sincère
fronter pour le salut des âmes : les L'envoi des disciples en mission ces manières d’agir et de vivre,
travaux, les naufrages, les trahisons, (Cathédrale de Chartres) ces règles et ces doctrines qui,
les emprisonnements, les coups2. quoiqu’elles diffèrent sous bien des
rapports de ce qu’elle-même tient
Après lui, les missionnaires, évê­ martyre. L’on songe aux cinq frères
ques, prêtres, religieux de différents franciscains martyrisés au Maroc en
ordres, se sont succédé, se relayant de 1220, à saint Isaac Jogues, S.J., que
génération en génération pour por- les Iroquois torturèrent puis assas- 1
  Mt. 28,19-20.
ter toujours plus avant la Parole de sinèrent au XVIIème siècle, à saint 2
  II Cor. 11, 23-27.
3
  Concile Vatican II, Constitution dogmatique Lu-
Dieu. Loin de chercher à édulcorer Pierre Chanel, premier martyr de men gentium, n°8.
la vérité, ils ont courageusement prê- l’Océanie, au XIXème siècle, au père 4
  Concile Vatican II, Décret Unitatis redintegra-
ché la doctrine catholique, affronté Jean-Baptiste Rouvière, O.M.I., tio, n°3.

SOMMAIRE
PAGE 1 - Éditorial PAGE 6 - L'urgence missionnaire pour la PAGE 12 - L'esprit missionnaire dans la vie et
par M. l’abbé Pierpaolo Maria Petrucci jeunesse l'enseignement de Mgr Marcel Lefebvre
PAGE 3 - Les missions en Dieu PAGE 7 - L'enseignement du catéchisme
par Monseigneur Bernard Tissier de Mallerais
par M. l’abbé Gabriel Billecocq à Saint-Nicolas-du-Chardonnet PAGE 14 - La fraude mystique de Marthe Robin
PAGE 3 - La mission de l'Église par Vincent Ossadzow par M. l’abbé Philippe Bourrat
par M. l’abbé Gabriel Billecocq PAGE 10 - Mission sur le parvis PAGE 15 - La vie de paroisse en images
PAGE 4 - Vatican II et les missions : le décret par un légionnaire de Marie
PAGE 16 - Vie de la paroisse
Ad Gentes
par M. l’abbé Gabriel Billecocq
Éditorial

et propose, cependant reflètent ture au bas d’une déclaration disant La Fraternité est présente au-
souvent un rayon de la vérité qui que : « Le pluralisme et les diversités jourd’hui dans 72 pays et chaque
illumine tous les hommes »5. de religion, de couleur, de sexe, de prêtre est témoin de son expansion
race et de langue sont une sage vo- providentielle et des miracles que la
Dès lors, inéluctablement, l’esprit lonté divine, par laquelle Dieu a créé grâce de Dieu opère dans les âmes
missionnaire – qui prêche la vérité les êtres humains »10. Dieu, pourtant, quand on prêche la bonne doctrine,
pour convertir les âmes à la vraie foi, ne saurait être à l’origine du mal dans la fidélité à la Messe et aux sa-
sans laquelle « on ne peut pas plaire à et de l’erreur. Il n’y a qu’une Église crements de toujours. Aujourd’hui,
Dieu »6 – est éliminé au profit du dia- du Christ  : c’est l’Église catholique, hélas  ! la France elle-même est
logue et des réunions interreligieuses, en dehors de laquelle il n’y a pas de redevenue terre de mission et si à
comme celle d’Assise où le Pape Jean salut. Aucune doctrine qui diffère Saint-Nicolas, en première ligne,
Paul II a invité, le 30 octobre 1986, de ce qu’elle propose ne peut être un nous sommes témoins de grandes
les représentants des fausses religions reflet de la vérité. conversions, qui sont d’authen-
à prier –­chacun son faux dieu  ! – tiques miracles de la grâce, la tâche
pour la paix. Dans ce contexte dramatique, la reste immense.
Providence a suscité Mgr Marcel
Les pasteurs ne songent plus à rame- Lefebvre : évêque, il était, à l’époque « Et voyant les foules, [Jésus]
ner au bercail du Christ les brebis du Concile, à la tête de la plus fut ému jusqu’aux entrailles car
égarées7 et même quand on parle de grande congrégation missionnaire elles étaient accablées et prostrées
nouvelle évangélisation, il n’est plus de l’Église : les Pères du Saint-Esprit. comme des brebis sans berger.
question de conversion à la véritable Son zèle pour les âmes l’a poussé à Alors il dit à ses disciples  : la
Église mais de la révélation à tout fonder la Fraternité Sacerdotale moisson est grande, mais il y a peu
homme d’une sorte de rédemption Saint-Pie  X, missionnaire comme d’ouvriers. Priez donc le maître de
universelle que le Christ aurait opérée lui, pour continuer le sacerdoce tel la moisson d’envoyer des ouvriers
par le simple fait de son Incarnation8. que Jésus-Christ l’a institué, pour dans sa moisson. »11 Cette exhorta-
Le but ne semble plus être le salut des former des prêtres animés du désir tion s’adresse à tous les baptisés car,
âmes mais l’instauration d’un monde du salut des âmes et qui prêchent bien que l’œuvre apostolique ap-
plus écologique9. Le 4 février 2019, l’Évangile sans compromission avec partienne en propre à la hiérarchie
le même pontife apposait sa signa- l’esprit du monde. de l’Église, tout chrétien est appelé
à y participer. Notre-Seigneur a ex-
plicitement demandé à ses disciples
d’être « lumière du monde » et « sel
de la terre ». Jésus veut encore sau-
ver les âmes mais qui fera la nou-
velle évangélisation si elle ne vient
pas des catholiques de Tradition  ?
Ayons à cœur de répondre à l’appel
de notre divin Maître en priant
pour les vocations missionnaires
et en nous efforçant d’être apôtres
dans notre entourage.

Abbé Pierpaolo Maria PETRUCCI

5
  Concile Vatican II, Déclaration Nostra Aetate n°2.
6
  He., 11, 6.
7
 Cf. la déclaration de Mgr Rossano, Recteur
magnifique de l’Université pontificale du Latran :
« L’autre n’est plus un objet de mission mais un
sujet concret que l’on aborde le regard tourné
vers ce qui est commun », Osservatore romano,
29 août 1990.
8
  Jean-Paul II, Message aux peuples d’Asie, 21-
02-1981.
9
  Encyclique Laudato si du 24 mai 2015.
10
  Document sur la Fraternité humaine, pour la
paix mondiale et la coexistence commune, Abou
Dabi, 4 février 2019.
11
  Mt. 9, 36-38.

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

Les missions en Dieu


Mission vient du latin qui signifie sions des personnes trinitaires. Cependant, ces missions vi-
être envoyé. Le terme revient Or qu’est-ce qu’une mission sibles du Fils et du Saint-Esprit
souvent dans l’évangile. « Jésus pour le Fils et le Saint-Esprit ? sont au service d’une mission
envoya ses apôtres en mis- C’est un nouveau mode de invisible qui se réalise dans les
sion. » (Mt X,5). Mais pour bien présence. Par exemple le di- âmes et n’est pas autre chose
comprendre ce que signifie cet plomate envoyé en mission que la présence de la Trinité
envoi en mission, il faut se rap- dans un pays quelconque ne se Sainte par la grâce sanctifiante.
peler que Jésus a dit : « Comme trouve pas dans ce pays sim- C’est pourquoi les missions vi-
le Père m’a envoyé, moi aussi je plement comme un individu ou sibles et invisibles du Fils et du
vous envoie. » un touriste. Il y est présent selon Saint-Esprit terminent à la vie
un nouveau mode : celui de de la grâce sanctifiante, qui est
L’Église envoie des mission- représenter son gouvernement. une vie de foi et de charité.
naires parce que Jésus a envoyé L’incarnation pour le Fils est une
ses apôtres dans le monde. Mais mission (envoyé par le Père) et « Comme le Père m’a envoyé,
Jésus envoie ses apôtres parce partant un nouveau mode de voici que je vous envoie. » La
qu’il a lui-même été envoyé, présence du Fils dans le monde. mission de l’Église continue
tout en leur promettant de leur Mission que l’on qualifie de vi- celle du Fils. Elle a pour but
envoyer le Saint-Esprit. L’Église sible, tout comme les langues d’aboutir à la présence de la
est donc missionnaire parce que de feu lors de la Pentecôte qui grâce sanctifiante dans les
le Fils et le Saint-Esprit ont été sont la manifestation visible de âmes.
envoyés. Les missions ecclé- la mission invisible du Saint-Es-
siastiques continuent les mis- prit dans les âmes. Abbé Gabriel Billecocq

La mission de l’Église
Par l'abbé Gabriel Billecocq

Les missions de l’Église, qui font suite à celle du Fils, ont pour but de donner la grâce aux âmes. « Comme mon Père m’a
envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn XX, 21) et disant cela, Notre-Seigneur souffle sur ses apôtres, ajoutant : « Recevez
l’Esprit-Saint. »

D
e cet épisode évan- Le missionnaire est très clairement sation personnelle à l’action de la
gélique, il est clair instrument de Dieu, vecteur de la grâce.
d’une part que les grâce qu’il doit répandre dans les
apôtres doivent âmes. Or la grâce n’appartient pas Seul le Christ est vrai médiateur.
continuer l’œuvre de au prêtre. Elle est une participa- « Je suis sorti du Père ; je retourne
Jésus, d’autre part que cela ne peut tion à la vie divine. Elle vient de la au Père.  » Le prêtre missionnaire
se faire sans le Saint-Esprit, autre- croix et du sacrifice de Notre-Sei- est inséré par Jésus-Christ dans ce
ment dit sans la grâce sanctifiante. gneur. La mission est donc le mouvement qui part de Dieu et
Le but des missionnaires est en effet vaste champ du Christ  : C’est revient à Dieu. Et son rôle est d’y
d’annoncer l’évangile. C’est-à-dire moi qui vous ai envoyés… Je vous faire rentrer les âmes pour qu’elles
la bonne nouvelle de notre rachat envoie… Baptisez-les au nom du parviennent au Ciel. Le mission-
par la croix et de notre adoption Père… J’ai d’autres brebis. Le rôle naire est donc envoyé par l’Église
filiale par la grâce. Le salut est dé- du missionnaire est bien défini en pour accomplir une œuvre d’Église,
sormais possible ; l’enfer et le péché ce sens qu’il doit être l’instrument essentiellement surnaturelle.
sont vaincus par la résurrection du le plus docile possible à son maître Partant, les moyens sont aussi
Christ. et ne pas substituer son improvi- essentiellement surnaturels, parce

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 3


Dossier : les missions

que le principe et la fin sont sur- (l’esprit d’oraison) sont de ce fait les missionnaires, a toujours tenu à ce
naturels. La messe tout particu- excellents moyens qui en touchant qu’ils soient pleins d’un zèle surna-
lièrement est le grand moyen de le cœur du maître de la moisson, turel, remplis d’amour de Dieu et
la mission. La prière du prêtre (le vont permettre l’essor de la grâce des âmes, et prêts à vivre une vie de
bréviaire et le rosaire notamment) dans les âmes à convertir. C’est sacrifices et souffrances dont l’issue
et son intimité avec Notre-Seigneur pourquoi l’Église, en formant ses peut s’avérer être le martyre. 

Vatican II et les missions :


le décret Ad Gentes
Par l'abbé Gabriel Billecocq

Il y eut un véritable essor des missions entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle. Il n’est donc pas étonnant
que les pères conciliaires aient voulu que le deuxième concile du Vatican se préoccupât de ce sujet, en rédigeant le décret Ad
Gentes. C’était d’ailleurs la première fois qu’un concile produisait un document sur les missions.

De bons aspects bon sens sont présents dans le une fois on ne retrouve les mots
Heureuse initiative qui com- texte et bienvenus afin d’apporter rédemption, rachat, messe. Le mot
porte d’excellents passages. Les un véritable soutien à la difficile croix est presque absent, de même
missions sont bien remises dans persévérance des missionnaires. pour le sacrifice. Le concept de
leur cadre trinitaire (cf. encadré Ciel n’apparaît que deux fois mais
p. 3). Conséquence théologique, Un problème lexical en citation. Cette absence laisse le
le rôle missionnaire d’apporter le Ces heureux points ne doivent malaise désagréable que les moyens
salut aux hommes est réaffirmé hélas pas masquer la réalité d’un (la croix) et la fin ultime (la patrie
dans la dépendance de l’œuvre texte imprégné de principes mau- céleste) des missions sont évacués.
de Notre-Seigneur. L’importance vais. Du reste, l’échec des résultats,
de la vie contemplative, œuvre le peu de vocations et de conver- Confusion des ordres
d’union intérieure avec Dieu, est sions pose un véritable problème. Pourquoi donc ces mots si impor­
fortement soulignée. On trouvera La réponse se trouve dans l’esprit tants sont-ils absents  ? La cause
aussi dans les derniers chapitres du texte conciliaire. d’une telle lacune se trouve
d’excellentes idées se rapportant malheureusement dans l’erreur
à la formation des missionnaires. D’un point de vue purement lexical, fondamentale de tout le concile
Des détails concrets et parfois de des lacunes graves persistent. Pas Vatican II : la confusion des ordres
naturel et surnaturel.

L’ordre naturel est celui qui est


BULLETIN D’ABONNEMENT commun à tous les hommes de tous
❐ Simple : 25 euros ❐ De soutien : 35 euros les temps et de tous les lieux. Il est
M., Mme, Mlle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
propre à ce qui nous définit en tant
qu’homme. L’ordre surnaturel est
Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . une participation à la vie divine.
......................................................................................................... Il est surajouté par Dieu et relève
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
uniquement de la grâce. Il est ainsi
propre à ceux qui appartiennent à
Chèque à l’ordre : LE CHARDONNET - À expédier à LE CHARDONNET, l’Église par le baptême et vivent en
23 rue des Bernardins, 75005 Paris état de grâce. En ne faisant plus la
distinction de ces deux ordres, on
Veuillez préciser, en retournant votre bulletin, s’il s’agit d’un nouvel abonnement ou d’un renou-
confond ce qui appartient à la nature
vellement. Dans ce dernier cas, indiquez votre numéro d’abonné. (Ne nous tenez pas rigueur de
recevoir éventuellement une relance superflue...).
de tous les hommes comme un dû
et ce qui est gratuitement donné par

4 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

Le salut du monde
Le problème de fond qui vient d’être
souligné nous fait comprendre la
raison pour laquelle la croix, la ré-
demption et le sacrifice sont absents
du texte conciliaire sur les missions.
La confusion des ordres naturel et
surnaturel, le nivellement par le bas
au niveau de la dignité purement
humaine et naturelle ont achevé
de remplacer la vie théologale de
foi, d’espérance et de charité, la vie
des sacrements et du sacrifice, par
un humanitarisme complètement
dévoyé.
Mission à Osaka au Japon
Dès lors que faut-il attendre des
missions selon l’esprit de Va-
Dieu pour élever la nature humaine La confusion moderne des ordres tican  II  ? Non pas la recherche du
à une vie plus haute. naturel et surnaturel a engendré Ciel et de la vie éternelle (notions
Dans l’ordre naturel, l’homme peut une confusion des réalisations. absentes du texte), mais le désir
poser des actes humains  ; dans L’unité du genre humain (ordre d’une fraternité universelle qui
l’ordre surnaturel, les actes propres naturel) a pris la place de l’unité n’est autre que l’instauration d’un
sont principalement les actes de de l’Église (ordre surnaturel). gouvernement mondial. Le texte du
foi, d’espérance et de charité. Dans Ainsi, au nom de l’humanité qui décret est explicite : « Avec les autres
l’ordre naturel, la vie est celle de nous est commune, nous sommes chrétiens, avec les non-chrétiens,
l’intelligence et de la volonté livrées à tous frères. Par conséquent, nous particulièrement avec les membres
elles-mêmes ; dans l’ordre surnaturel, avons tous le même Père, tous le des associations internationales, ils
la vie est celle même de Dieu qui est même Dieu. La mission est tout au doivent collaborer fraternellement,
communiquée par sa libéralité. plus un révélateur de conscience, ayant toujours devant les yeux que
qui permet à chacun d’entrevoir “la construction de la cité terrestre
En confondant les deux ordres, la les parcelles de religiosité qui se doit être fondée sur le Seigneur et
première erreur consiste à consi­ trouvent en chaque âme. C’est la orientée vers lui”. »2
dérer les dons gratuits de Dieu doctrine même de l’œcuménisme.
comme des dus. La seconde erreur Cinquante ans plus tard, rien n’a
lui est corrélative : comme tout est Par-là, c’est toute la notion d’Église changé hélas… En 2015 le pape
dû, l’ordre surnaturel est rabaissé qui s’en trouve modifiée, de sorte François appelait à un nouvel ordre
à quelque chose de normal et qu’elle est désormais mise au ser- économique mondial3. En 2020,
donc naturel. Par conséquent, les vice du genre humain. c’est un pacte éducatif mondial qui
vertus théologales et tout ce qui Avec la constitution Lumen Gen- est signé au Vatican. Quant à la
relève de la grâce sont estompés au tium, l’Église est définie comme nouvelle religion mondiale, on peut
profit de la nature humaine. C’est le peuple de Dieu. «  Ce Peuple bien estimer qu’elle se trouve déjà à
alors l’homme lui-même qui est messianique a pour condition la di- l’œuvre dans la déclaration d’Abou
exalté. La rédemption et le Christ gnité et la liberté des fils de Dieu… Dhabi signée par le pape en février
deviennent alors inutiles. Il a pour loi le commandement 2019.
nouveau d’aimer… Il a pour fin le
Quelle unité de l’Église ? Royaume de Dieu commencé sur Plus que jamais, rendons grâce à
Selon la doctrine catholique, la mis- la terre par Dieu lui-même et qui Monseigneur Lefebvre de nous avoir
sion de l’Église fait suite à la mission doit se dilater par la suite, jusqu’à transmis le zèle missionnaire ! 
du Christ (cf. article précédent p. 3) ce que, à la fin des temps, il soit
et n’a pas d’autre but que d’amener achevé par Dieu lui-même.  »1
dans l’Église, seule et unique voie de Aucune mention surnaturelle,
salut éternel, les âmes errantes. C’est mais une confusion sourde et grave 1
  Lumen Gentium, n° 9
là ce que l’on appelle travailler à entre les réalités temporelles et sur-
2
 Texte Ad Gentes, n°41
3
  À ce sujet le pape a très récemment écrit une
l’unité de l’Église, non pour réaliser naturelles. lettre adressée au FMI et à la banque mondiale.
cette unité (qui existe déjà) mais https://press.vatican.va/content/salastampa/it/
pour la perfectionner en y amenant L’Église semble donc au service bollettino/pubblico/2021/04/08/0214/00473.
les âmes. d’un royaume temporel. html

Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 5


Dossier : les missions

L’urgence missionnaire
pour la jeunesse
Ces dernières années, bien des institutions traditionnelles ont fêté leur demi-siècle ; elles ont ainsi eu l’occasion de porter un
regard rétrospectif sur leurs origines. Quand les témoins nous narrent les fruits merveilleux de conversion des débuts de la
Tradition catholique, nous pourrions estimer que ce sont des temps révolus. Dans le chaos qui s’instaure, pourrions-nous
espérer plus que la seule conservation de familles et d’écoles catholiques, de familles religieuses fidèles ?

L’« actualité » de la grâce missionnaire consiste à servir


La théologie catholique nous modestement son action car la
pres­se de ne pas minimiser la Providence veut user d’instru-
puissance de la grâce. Et les faits ments.
illustrent éloquemment cet aver-
tissement. Continûment depuis Servir l’œuvre de la grâce
50 ans, par la grâce de Dieu, un Trois constats peuvent être dé-
nombre incalculable de jeunes se gagés sur ce dernier demi-siècle
sont convertis dans le cadre de la de conquête des âmes  : la déli-
Tradition catholique et la source quescence présente ré­ veille bien
ne s’est pas tarie ! Les nouveaux des âmes droites, en particulier
arrivants sont issus de familles depuis une petite dizaine d’années.
de tous milieux, athées, indif- Certes, l’apos­
tolat individuel est
férents, d’autres religions ou pleinement justifié. Mais l’apos-
bien empoisonnés par le venin tolat commun est porteur d’une
moderniste. Par des chemins surabondance de fruits (l’histoire
souvent étonnants, la grâce les a de l’Église conduit à la même
conduits jusqu’au baptistère ou conclusion). Il suscite l’émulation
bien au confessionnal. et aide à surmonter les difficultés.

Les occasions ont été et de- Les papes ont souvent souligné
meurent très variées : rencontres la nécessité d’une préparation
provoquées par la Providence spécifique et assidue à cette
dans la rue, une faculté, un lycée délicate œuvre  ! les animateurs
ou une bibliothèque ou même sur vement de la Jeunesse Catholique
les routes d’Europe ou lors d’un de France) : un étudiant (et le cas
tractage, relations d’amitié, covoi- est fréquent) se met à aimer le bien
turage, affinités politiques (et non commun de son pays, recherche Horaire des messes
politiciennes…). Mais tout cela les voies sûres pour le servir et finit
n’est que l’écorce des choses. par découvrir la chrétienté et donc Dimanche
la vraie religion. Une étudiante 8h00 : Messe lue
Le principe explicatif de ces méta- découvre «  ce qu’elle recherchait 9h00 :  Messe chantée
morphoses est bien évidemment depuis des années  » à l’occasion grégorienne
la grâce  : ordinairement, elle agit d’une sortie d’équipe autour d’un 10h30 :  Grand-messe paroissiale
longtemps dans la plus grande monastère traditionnel. Un étu- 12h15 : Messe lue avec orgue
discrétion jusqu’à ce qu’elle se diant est taraudé de façon lanci- 16h30 : Chapelet
manifeste en des fruits souvent nante par la question du sens de sa 17h00 : Vêpres et Salut du Très
inattendus à vue humaine. Bien vie, malgré sa résolution de fuir ces Saint Sacrement
avant la première rencontre, les interrogations. Une jeune soufiste 18h30 : Messe lue avec orgue
grâces actuelles ont réveillé le désir aspire à une authentique amitié
de la vérité, de la rechercher, puis avec Dieu. Des jeunes déçus par En semaine
l’aspiration à vivre en conformité. l’absurdité de la nouvelle religion
Ces derniers mois, la Providence a anthropocentrique, découvrent avec Messe basse à 7h45, 12h15 et
offert de nombreux exemples pour satisfaction la doctrine et le culte 18h30. La messe de 18h30 est
la plus grande joie reconnaissante traditionnels. Oui, la grâce est chantée aux fêtes de 1ère et 2e classe.
des jeunes apôtres du MJCF (Mou- manifestement à l’œuvre  : l’action

6 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

témoignent combien les retraites que la confusion intellectuelle et la Lefebvre soulignait le lien  : «  La
spécifiques, la formation théorique corruption sont savamment orga- tâche du MJCF est enthousias-
et pratique sont incontournables nisées, comment espérer du salut mante comme une croisade, pour
pour mener ces œuvres selon les de ces jeunes s’ils ne rencontrent la formation spirituelle et morale
vues de Dieu, en particulier à pas des porte-lumières ? Comment de la vraie chrétienté voulue par
travers les méthodes apostoliques pourrions-nous demeurer indiffé- l'Église et par Notre-Seigneur sous
préconisées par l’Église. rents à cette douloureuse détresse l'égide de Notre-Dame, la Grande
de bien de nos contemporains ? Croisée. »
La moisson est surabondante. Face
à cette observations, l’appel de Il convient que la Passion que subit À l’occasion de ses Assises nati­
saint Paul devrait résonner dans l’Église nous presse de l’aimer onales (2-4 juillet) le MJCF
le cœur de tous : « comment croi- encore davantage. L’apostolat s’ef­
forcera de dégager de l’his-
ront-ils en celui dont ils n’ont pas nous fait aimer et œuvrer pour toire apostolique de l’Église, les
entendu parler  ? Et comment en le bien commun de notre Mère enseignements nécessaires pour
entendront-ils parler s’il n’y a pas de la Sainte Église et son rayonne- répondre à «  l’urgence mission-
prédicateur ? » (Rom 10 14). Alors ment dans la cité. En 1990, Mgr naire » présente.  

L’enseignement du catéchisme à
Saint-Nicolas-du-Chardonnet
Par Vincent Ossadzow

L’Église est enseignante, c’est un de ses pouvoirs et donc une de ses fonctions premières car elle a le devoir d’enseigner
et de transmettre la foi1. Mener à bien cette mission nécessite à la fois un catéchisme et des catéchistes. Venant du
grec, le mot signifie « instruction orale » avec deux sens : le contenu de l’enseignement du chrétien, et le livre qui lui
sert de support. En ce domaine, la paroisse Saint-Nicolas-du-Chardonnet a joué un rôle prépondérant au XVIIème
siècle et poursuit cette œuvre depuis.

Une œuvre directement issue s’en empare et, sous le contrôle protestante étant liée à la diffusion
du concile de Trente de saint Charles Borromée, son de l’imprimé. Jusqu’alors, le caté-
La question de la formalisation Secrétaire d’État, missionne trois chisme se confond avec la prédica-
de l’enseignement de la religion évêques et un père dominicain de tion, sans faire de place particulière
devient cruciale pour l’Église à le rédiger. Ces derniers dégagent aux enfants. Au siècle suivant, ces
partir du XVIème siècle, lorsque les quatre parties  : le symbole des réserves s’effacent et de nombreux
erreurs doctrinales voient leur dif- apôtres, les commandements de catéchismes voient le jour.
fusion amplifiée par l’imprimerie2. Dieu, les sacrements et la prière,
Devant la nécessité de contrer le en reprenant les définitions des as- Une œuvre formalisée au
catéchisme de Luther, publié en semblées conciliaires. Ainsi naît le séminaire de Saint-Nicolas-du-
1529, le concile de Trente adopte Catéchisme d’après les décrets du Chardonnet
la résolution de constituer un caté- concile de Trente pour les paroisses, Dans la lignée du concile de Trente,
chisme catholique. Cette demande publié par saint Pie V en 1566. la plupart des évêques rédigent un
spécifique émane aussi des princes catéchisme à destination de leurs
catholiques au concile, Ferdinand Cependant, ce catéchisme désor- diocèses. Tel n’est pas le cas à Paris,
Ier, empereur du Saint-Empire, mais officiel de l’Église est rédigé en cependant, où cette tâche est ac-
et François II, roi de France. En latin, et le public visé reste les curés complie par les Nicolaïtes.
précurseur, saint Pierre Canisius de paroisse. Dans le même temps,
avait déjà rédigé un catéchisme en en dehors des pères conciliaires
1555, mais sans qu’il puisse revêtir et du souverain pontife, l’Église
l’autorité pontificale. Le concile catholique demeure très réservée 1
  Cf. Mt, XXVIII, 19-20.
de Trente n’ayant pas eu le temps sur l’opportunité d’un catéchisme 2
  Cf. Père Jean-Claude Dhotel, Les origines du ca-
de traiter ce sujet, le pape Pie  IV ayant un livre pour support, l’erreur téchisme moderne, Éditions Montaigne, 1967.

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 7


Dossier : les missions

Tournée vers les fonctions pa- de Saint-Nicolas, de 1659,


roissiales et le ministère dans développe en cinq parties les
les campagnes, la formation principaux enseignements
dispensée par la communau- de la foi  : la Sainte Trinité,
té-séminaire de Saint-Nico- la foi, l’espérance, la charité,
las-du-Chardonnet fait une les sacrements  ; complétés
part importante à l’ensei- par les principales fêtes de
gnement du catéchisme, en l’année. Saint-Nicolas en-
application des prescriptions seigne ainsi, dès le milieu du
du concile. Les séminaristes XVIIème siècle, cinq classes de
s’exercent localement dans les catéchisme correspondant
petites écoles de la paroisse. aux cinq parties du pro-
En 1657 paraît un ouvrage gramme, lequel n’est autre
intitulé Diverses instructions que celui, dessiné un siècle
pour prêcher et catéchiser par auparavant, par saint Charles
les prêtres de Saint-Nicolas, Borromée pour son diocèse
témoignant le souci péda- de Milan.
gogique d’Adrien Bourdoise
pour le ministère dans les Un enseignement délivré
campagnes et au profit des sous de multiples formes
pauvres et des enfants3. Autre forme de catéchisme,
dispensée tout au long de
Les catéchismes de Saint-Ni- l’année au XVIIème siècle,
colas, inaugurant en France est ce qu’on appelle le « ca-
l’enseignement religieux sous téchisme des fêtes  », qui
L'enseignement du catéchime
la forme simple des ques- semble s’être développé
tions et des réponses4, et bien d’abord à Saint-Nicolas-du-
insérés dans l’ensemble de l’action colaïtes  : Pierre Targa, «  Au Soleil Chardon­­net.
paroissiale, se révèlent un modèle d’Or  », et Pierre Trichard, «  Au À cette époque, on distingue trois
pour tout le pays, notamment pour Chef Saint Jean ». formes d’enseignement pastoral  :
la place qu’y tient la préparation à le prône, le sermon et le caté-
la première communion. Secondés En témoigne ainsi un catéchisme chisme proprement dit. Le prône
ultérieurement par les prêtres de la publié à Paris en français sous cette a lieu après la lecture de l’Évan-
Mission de saint Vincent de Paul, forme de questions-réponses en gile lors de la messe dominicale.
ce sont les Nicolaïtes qui organisent 1659, par les prêtres de Saint-Ni- En chaire, le célébrant donne les
l’enseignement du catéchisme colas6, dont Bossuet s’inspire ulté- intentions de prières (le pape, le
des enfants vers la préparation rieurement7.
aux sacrements de pénitence, vers
7-8  ans, puis d’Eucharistie, vers Jusqu’alors, les premiers caté-
10-12 ans. chismes diocésains exposent des 3
  Diverses instructions pour prêcher et catéchi-
présentations doctrinales, mais ser populairement et familièrement, avec un ca-
Jusqu’alors, il n’y a pas de lien entre à la seule attention des adultes, téchisme propre pour tous ceux qui s’emploient
instruction chrétienne et prépara- dans le cadre de la défense de à faire des Missions à la Campagne. Ensemble un
tion aux sacrements. L’abbé Bour- l’orthodoxie catholique face à la Abrégé des principaux mystères de la Foy et un
exercice de la journée du Chrétien, J. Roger, 1657.
doise publie ainsi, en 1656, La réforme protestante. C’est la mo- 4
  Les Nicolaïtes ne sont pas les premiers à adop-
méthode de catéchisme de la paroisse tivation du catéchisme publié par ter le catéchisme sous forme de questions et ré-
de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, le cardinal de Richelieu pour son ponses, puisque saint Pierre Canisius présente
où il précise dans les détails les diocèse de Luçon en 1642, l’Ins- ainsi le sien.
conseils pour admettre les enfants truction du chrétien. L’originalité 5
 Abbé Matthieu Beuvelet, Règlements et ma-
tières des catéchismes qui se font en la paroisse
à la première communion. Peu des catéchismes de Saint-Nicolas, Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Dressé par ordre
après, un autre Nicolaïte diffuse un sous forme de questions-réponses du curé dudit lieu pour servir à ceux qui sont em-
ouvrage traitant de l’enseignement dans les mains des prêtres, est de ployés de sa part à faire le catéchisme dans son
du catéchisme à Saint-Nicolas5. s’adresser directement aux en- église et autres, Gabriel Targa, 1668.
Cette vulgarisation de l’enseigne- fants. Cette forme d’enseignement 6
  Instruction de la doctrine chrétienne. Ou caté-
chisme, fait par le commandement de Messieurs
ment catéchétique est facilitée, simple et claire est également re- les Vicaires Généraux de Monseigneur l’éminentis-
dans le Quartier latin, par deux prise, au XXème siècle, par le pape sime Cardinal de Retz Archevêque de Paris, 1659.
imprimeurs de la rue Saint-Victor saint Pie  X dans son Catéchisme 7
 Jacques-Bénigne Bossuet, Catéchisme pour le
qui se mettent à disposition des Ni- publié en 1906. Le catéchisme diocèse de Meaux, 1686.

8 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

souverain, les âmes des défunts) ; dans les écoles, jusqu’aux lois de tiennes et des devoirs envers Dieu
on récite en latin les psaumes Ad te laïcisation de 1882-1884. redevient obligatoire, y compris
levavi et De profundis puis en fran- dans les écoles publiques9. Peu
çais le Je crois en Dieu et le Notre Au début du XXème siècle, le caté- après, prêtres et catéchistes sont
Père, les commandements de Dieu chisme est réparti en quatre classes à nouveau autorisés à enseigner
et de l’Église  ; enfin, le célébrant à Saint-Nicolas : les saints anges, la le catéchisme dans les écoles
donne quelques avis pratiques première année, la première com- laïques10.  
(calendrier, bans, mandements, munion et la persévérance. Les (À suivre)
monitions). archives ne précisent pas combien
d’enfants sont enseignés. En 1940,
Moins régulier, le sermon ne se outre le catéchisme directement
fait pas pendant la messe, et a lieu dispensé dans l’église, seize dames 8
  L’article 1er de la loi Guizot de 1833 prescrit que
essentiellement pendant l’Avent catéchistes desservent les écoles « l’instruction primaire comprend nécessairement
l’instruction morale et religieuse ».
et le Carême, tels ceux développés municipales du quartier. Sous le 9
  Directive du 23 octobre 1940 et loi du 6 janvier
par Bossuet, Bourdaloue et Flé- régime de l’État français, en effet, 1941.
chier, puis repris au XIXème siècle l’enseignement des valeurs chré- 10
  Arrêté du 23 février 1941.
par Lacordaire dans ses confé-
rences de Carême. Enfin apparaît
le catéchisme proprement dit.

On considère que les Nicolaïtes


sont les premiers à diffuser ce
catéchisme des fêtes qu’ils dis- Session
pensent quotidiennement dans
les petites écoles, distinct de la saint Thomas
d’Aquin
préparation aux sacrements et
sans dépendre de l’instruction
dominicale. Cet enseignement
explique, tout le long de l’année
liturgique, les temps et fêtes et les
vérités dogmatiques qui s’y rap-
portent, s’appuyant sur de grands Session de formation
tableaux illustrant les scènes de la à la pensée
vie du Christ. de saint Thomas d’Aquin
L’œuvre propre du catéchisme,
dispensée par les séminaristes, Du 17 au 19
est poursuivie en parallèle. Vers juillet 2021 « Dans une seule année,
1740, 900 enfants répartis en
huit niveaux sont pris en charge École Saint Michel on profite plus à la lecture des
par les Nicolaïtes. Regroupés en Près de Châteauroux écrits de saint Thomas
trois classes, les cours sont donnés qu’on ne le ferait en étudiant
le dimanche dans la nef et, ulté- Accueil :
rieurement, dans la chapelle de le 16 juillet à partir de 18h pendant une vie entière
Communion, près du portail la doctrine des autres
Fin prévue :
Le Brun et dans les cryptes. le 19 juillet à 16h théologiens . »
D’autres cours sont proposés Jean XXII
pour les coches et laquais les
mardis et jeudis. Les séminaristes
leur enseignent l’abrégé de la Inscription :
doctrine, avec trois questions ex-
posées brièvement lors de chaque - 10 € de réduction
avant le 20 juin Avec la participation de
séance, ainsi que le sacrement M. l’Abbé Chautard recteur de l’IUSPX
de pénitence et les dispositions
nécessaires à la communion. Au - Clôture le 1er juillet et du Père Jean-Dominique O.P.
XIXème siècle, partie intégrante
de l’instruction8, le catéchisme
est enseigné par les instituteurs

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 9


Dossier : les missions

Mission sur le parvis


Par un légionnaire de Marie

N’avez-vous pas aperçu ces binômes sillonnant le parvis de Saint-Nicolas-du-Chardonnet ? Quelle audace ont ces
catholiques qui d’un pas décidé abordent les passants ? Pourtant si vous saviez ! Entre belles rencontres et insultes, nous
allons au gré de la Providence qui mène ces âmes vers nos cœurs humainement angoissés mais oh combien confiants dans
l’Immaculée, générale des légions mariales.
Ô Notre Dame, je vous confie les âmes que votre maternelle bonté met sur ma route. Vous me faites voir la misère
des âmes assoiffées de vérité et de bonté ! Venez Esprit Saint et faites-moi la grâce d’être attentif et bienveillant afin
de donner ce dont leur âme a besoin !

« Enseignez-nous cette culture par sa mère et dont le père rappelons à cette dame qui nous in-
Sagesse qui ne cherche que le est catholique, il a fallu lui expliquer terroge que la création est l'œuvre de
Seigneur. » la distinction entre les deux religions Dieu au service de l'homme lequel a
Tant d’âmes dans lesquelles nous face à son affirmation que nous avions un devoir de la protéger, devoir bafoué
percevons le désir d’un idéal qui les le même Dieu. Tant d’objections qui par notre société moderne. Quant à la
agite, qui les pousse à livrer leurs in- confortent le légionnaire à pratiquer souffrance elle est due essentiellement
terrogations ! Comme ce couple sans une foi ardente ! aux actions humaines et seulement
religion et pourtant convaincu du permise par Dieu pour éprouver
bienfait de la religion au point d’es- « Éclairez-nous, Dieu de l’homme. Rassurée de ces distinctions
sayer la méditation transcendantale et Science : … l’homme sans vous catholiques, elle conclut : «  Je suis
le bouddhisme. Leur état d’esprit non n’est qu’ignorance. » d'accord. Et avec cette conversation je
matérialiste les pousse à se poser des Qui n’a jamais eu la théorie du big bang pense que si j'étais catholique, je serais
questions sur la vérité et les pistes de et de l’évolution comme objection à la intégriste comme vous, à vivre ma foi
réflexion données par les légionnaires Création ? Il ne s’agit pas seulement de jusqu'au bout. »
contentent ces esprits curieux. Ou croire mais aussi d’accompagner cette
quelle surprise quand nous croisons foi de connaissances, et sur ce point « Que notre cœur lassé du
une jeune fille qui, ayant assisté nous faisons face à beaucoup d’igno- monde goûte Dieu par la
pendant 3 ans à la messe à saint Ni- rance ou de formatage. Pour cette Piété. »
colas, fait la démarche d’assister à son jeune fille profondément athée pour Nos confinements successifs – mal-
premier cours de catéchisme à l’issue qui tout est fruit du hasard et dont heureux en soi – auront permis une
duquel elle souhaite demander le la vie n'a pas de finalité précise, notre découverte culturelle de notre église
baptême. Face à la diversité des profils démonstration de l’existence de l’âme car les promeneurs s’arrêtent volontiers
rencontrés, le légionnaire se fait un et de son immortalité la surprend sur notre invitation de la visiter. Beau-
devoir de ramener toute discussion et l’intéresse. Un échange qui aura coup en ressortent d’ailleurs apaisés et
vers Dieu. permis de susciter en elle peut-
être le souci de son âme et en
« Accordez-nous l’Intelligence… nous la nécessité d’approfondir
Et nous croirons sans nos connaissances sur un large
défaillance tous les mystères éventail de sujets. En complé-
de la Foi. » ment, les légionnaires n’hésitent
Les mystères catholiques sont le sujet pas à orienter les âmes curieuses
le plus évoqué au cours des rencontres. vers nos prêtres et les cours de
Pour une jeune musulmane prati- catéchisme.
quante, la sainte Trinité demeure une
réalité des plus illogiques tout comme « De vos Conseils que la
la divinité de Jésus Christ, autant de lumière… nous guide et
sujets dont on lui montre la vision nous éclaire sur le chemin
souvent incohérente que donne l'islam qui mène aux cieux. »
et le coran. Néanmoins on saluera en « Je ne suis pas catholique et je
cette âme sa conviction profonde de ne peux pas croire en un Dieu
la présence de Dieu et avant de partir qui permet qu’on détruise sa
elle sera juste encouragée à faire plus Création en tuant notamment
ample connaissance avec Jésus. Pour les animaux  ! Et tant de souf-
ce jeune homme, musulman de frances dans ce monde ! » Nous

10 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

émerveillés, selon leurs propres mots.


Parmi ces personnes, certaines sont
venues afin de conserver la sacralité
du sacrement de l’Eucharistie  : un
alpicois nous avoue être rebuté par le
progressisme des églises conciliaires et
un essonnien refuse de communier à
la main et préfère assister à la messe
de son enfance. Tant de confidences
nous incite à confier ces âmes conti-
nuellement au cœur de Marie, raison
pour laquelle les légionnaires agissent
en binôme : l’un parle et l’autre prie !

« Soutenez-nous de votre Force


contre le monde qui s’efforce
de nous ravir à votre amour. »
«  Comment un Dieu bon permet-
trait-il la souffrance des innocents ? »
Cette question tourmente les âmes Jésus envoie ses apôtres en mission
pour qui il est incompréhensible de
voir un monde sans cesse déchiré
par les guerres, les discordes alors que mort. Pour une autre, quel est l’intérêt
Dieu pourrait les arrêter. Une mère
venant de perdre son fils militaire
de croire puisqu’elle est heureuse
avec sa vie actuelle. Au cours de ces
Carnet paroissial
en opération confie avoir du mal à échanges, les réflexions sur le caractère Ont été régénérés de l’eau du baptême
accepter ce deuil tragique et considère imprévisible de la mort interpellent Élise LAPIERRE 1er mai
notre rencontre comme un signe pour et notre sollicitation bienveillante à Mayeul PILON                                   8 mai
l’aider à le supporter en se rappro- ne pas remettre à plus tard le salut de Gwladys POTIER  12 mai
chant de l’Église. Que pourrions-nous son âme émeut. Afin d’appuyer nos Lou HAYOT 12 mai
dire d’autre que l’inviter à se confier paroles et de prouver notre intérêt Jean-Pierre CHARRIEAU                13 mai
à la Sainte Vierge, la douce mère qui pour leur âme, le légionnaire offre Patrick MARGUERIE 13 mai
a également perdu son fils innocent son plus précieux cadeau : la Médaille Jan HUGO 13 mai
pour nous  ! Toute âme éprouvée est Miraculeuse. Quoi de mieux que Samuel LESAGE 13 mai
encouragée à chercher le réconfort l’intercession de la très sainte Vierge David SÉJOURNÉ 13 mai
dans la prière et dans le Saint Sacrifice Marie à qui le légionnaire confie toute Nathalie Bernadette POTIER 13 mai
de la Messe que nous prenons réguliè- son espérance ! Marie-Souhila OTHMANE 13 mai
rement le temps d’expliquer dans ses Maria PACINI 22 mai
moindres secrets. Et au plus profond Semer la graine que la Mère de Misé- Geoffroy GOSSE 23 mai
de l’âme du légionnaire, une prière ricorde fera grandir dans les recoins Ont contracté mariage devant l’Église
monte vers la Sainte Vierge pour d’une âme que Dieu aime et sauve : Rémy MORLET avec Lucie GRIMAUD                     
lui demander la force de consoler et là réside l’humilité et la pauvreté de 24 avril
d’aller au-devant des passants en dépit l’action du légionnaire ! Sans doute Étienne SLAVIK avec Anna BASLÉ 8 mai
des refus et des insultes. faillira-t-il dans son œuvre de charité Patrick MARGUERIE avec Laura ROBERT
par sa maladresse ou par son igno- 16 mai
« Inspirez-nous cette Crainte rance mais il devra se convaincre Sébastien JACQUET avec Mélanie BOFFY             
qui se mêle au plus ferme que Dieu agit malgré tout efficace- 20 mai
espoir et gardez notre âme à ment. Alors, tant de fois témoin de Bertrand PONCET avec Louise REBILLAUD           
son devoir. » la grâce agissante de la Trinité et des 21 mai
« Je ne me pose pas encore de question élus du Ciel et soutenu par les sup- Ont été honorés de la sépulture ecclésiastique
sur la religion. Je suis jeune, j’ai encore plications des légionnaires priants,
le temps d’y penser.  » Que de fois le soldat de Marie se réfugiera dans Olivier CARLHIAN, 64 ans 12 mai
Françoise LE GRIEL, 94 ans 14 mai
nous entendons cette excuse accom- une action de grâces continuelle et
Georgette BENARD-DENDÉ, 77 ans 14 mai
pagnée souvent d’un rappel incessant dira en compagnie de Notre-Dame
Cdt Françoise BARTHOMIVAT de la
du manque de temps ! Pour une jeune de la Visitation : « Magnificat anima BESSE, 91 ans 26 mai
fille sans religion, son bonheur réside mea Dominum…Quia respexit hu- Christiane HOUPERT-CROUZET, 82 ans
dans sa vie de famille et elle ne s’est militatem ancillae suae… Quia fecit 27 mai
jamais préoccupée de la vie après la mihi magna qui potens est… »

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 11


Dossier : les missions

L’esprit missionnaire dans la vie et


l’enseignement de Mgr Marcel Lefebvre
Par Monseigneur Bernard Tissier de Mallerais

Marcel Lefebvre, après six ans passés, de 1931 à 1937, au séminaire de Libreville où il enseigne le français, la
géographie, l’histoire, les mathématiques, les sciences physiques et biologiques, puis les sciences sacrées, aux petits et
grands séminaristes, est enfin nommé en brousse au Gabon.

L’esprit missionnaire mauvais sorts et punisse le prochain. Marie  » de Paul Libermann. C’est
Avec quel esprit et quelle méthode Le paganisme est pétri de haine. de la fusion de ces deux congré-
aborde-t-il les indigènes ? Ce sont des Il n’y a rien à tirer de lui, il est une gations qu’est issue celle à laquelle
païens à convertir ou de nouveaux anti-religion à démolir, à arracher à la appartiennent Marcel Lefebvre et la
chrétiens à affermir. À tous, il prêche racine, pour reconstruire la religion plupart de ses prêtres du Sénégal.
en premier lieu le nom, la personne et de l’amour : respect filial envers Dieu
la vie et la mort de Notre Seigneur Jé- Père, amour fraternel envers le pro- Le Sénégal de demain sera-t-il
sus-Christ. Il s’oppose au naturalisme chain. Cette conversion totale et pro- chrétien ou musulman ? Comment
de ceux qui ne veulent pas qu’on parle prement dite se manifeste bientôt sur protéger les minorités animistes du
d’emblée de Jésus aux petits païens les visages des indigènes : le masque Sine et du Saloum contre la pro-
mais seulement des vérités naturelles de tristesse et de crainte est arraché, gression inexorable de l’Islam vers le
de Dieu et de la Création, méprisant le sourire s’épanouit sur des faces Sud du pays ? À ces deux questions,
«  la vertu mystérieuse, infiniment ouvertes et joyeuses, qui reflètent la l’archevêque missionnaire trouve la
puissante », pour convertir, du nom paix intérieure d’âmes régénérées par réponse adéquate. Lorsqu’il arrive
de Jésus. Il condamne aussi l’erreur le saint baptême. à Dakar, en 1947, la mission en
de ceux qui prétendent «  qu’avant pays païen est à moitié morte. Mais
de convertir les peuples sous-déve- Pour Marcel Lefebvre, l’œcumé- bientôt grâce au zèle inventif de
loppés, il faut d’abord les développer nisme est une invention européenne tel outil missionnaire, des régions
et les civiliser, ce qui est précisément à l’usage de libéraux doctrinaires et animistes entières s’ouvrent à la
impossible sans la grâce de Notre Sei- encroûtés. prédication de l’Évangile : les chefs
gneur Jésus-Christ, qui à la fois guérit À Dakar, l’archevêque Lefebvre fera et roitelets animistes et polygames
les blessures infligées à l’âme par le la découverte des Exercices spirituels de donnent leurs enfants aux caté-
péché originel : telles l’ignorance de saint Ignace, que viendront y prêcher chistes et eux-mêmes promettent
Dieu, la haine du prochain, la paresse les Pères Coopérateurs paroissiaux du de recevoir le baptême avant de
au travail et la convoitise charnelle, et Christ-Roi : merveilleuse synthèse de mourir. Des stations missionnaires
en même temps élève l’âme à l’état l’itinéraire de conversion, de mise en nouvelles s’établissent, constituant
surnaturel, qu’on appelle état de ordre et de sanctification des âmes autant de bastions de chrétienté qui
grâce, en infusant le pardon divin des qui constitue l’œuvre missionnaire résisteront à l’assaut musulman.
péchés. de l’Église.
Quant aux grandes villes où l’Islam
Et puis, bien sûr, pour Marcel Le- La mission en pays musulman règne, on y bâtira de nouvelles
febvre, la mission, c’est essentielle- L’atmosphère du Sénégal est tout églises, importantes pour marquer
ment la conversion des âmes  : une autre que celle du Gabon : non seu- la présence du Christ, et on y
conversion du culte des idoles, et lement par la sécheresse du climat et construira de nouvelles écoles ca-
donc des démons, au culte véritable, de la végétation, mais surtout pour le tholiques où seront admis des éco-
d’adoration du vrai Dieu Trinité. caractère essentiellement anti-Christ liers musulmans jusqu’à 20% des ef-
Pour Marcel Lefebvre, la mission de l’Islam. L’existence en ce pays fectifs. L’élite locale musulmane est
n’a absolument rien d’un dialogue sablonneux et mi-désertique d’îlots ainsi touchée par le christianisme,
interreligieux. Chez ces païens, qui chrétiens et de véritables petites même si le baptême des jeunes gens
croient pourtant en un Dieu créa- chrétientés bien vivantes et actives est impossible à cause de l’opposi-
teur, la religion est faussée et pervertie est un miracle des missionnaires tion de leur famille.
puisque la prière adressée à Dieu est catholiques, les «  Messieurs du
remplacée par les incantations adres- Saint-Esprit » de la congrégation de En cela, Mgr Lefebvre se conforme
sées au démon pour obtenir de lui Claude Poullart des Places, puis des à l’encyclique Evangelii praecones du
qu’il écarte les malheurs, retourne les «  Missionnaires du Saint Cœur de pape Pie XII, du 2 juin 1951, la-

12 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Dossier : les missions

quelle évoque « l’utilité » des écoles du communisme et de l’Islam en


et collèges catholiques en pays de Afrique, à l’occasion des reven-
mission : dications d’indépendance et des
Leur utilité vient surtout des « rela- premières indépendances de fait. Le
tions opportunes qu’elles créent entre cas de la Guinée française, où le dic-
les missionnaires et les non chrétiens tateur terroriste Sékou Touré impose
de toutes les classes de la société  », le carcan communiste, est embléma-
et du désir qu’éprouve aisément la tique à cet égard.
jeunesse «  souple encore comme la
cire, de comprendre, d’apprécier et Par conséquent, chaque fois que le
d’embrasser la doctrine catholique. » Délégué apostolique Lefebvre s’en
vient à Rome rendre compte au pape
Le Pontife poursuit sur cette lancée : Pie XII de ses réalisations, il est ques-
«  Ces jeunes plus instruits, seront tion du communisme et du clergé
demain les chefs de l'État ; les masses autochtone. Marcel Lefebvre écoute
les suivront comme leurs guides docilement le Pontife énoncer ses
et leurs maîtres. Ainsi l’Apôtre des angoisses… et puis voilà  ! Ensuite,
nations présentait à l’élite la plus de sa toute petite voix timide, mais
docte la sagesse sublime de l’Évangile de toute sa foi sans crainte, de toute
quand, devant l’Aréopage, il annon- sa fermeté apostolique, il cite le
çait le Dieu inconnu. Si après ces Mgr Tissier de Mallerais nombre incroyable des nouvelles
contacts, quelques-uns seulement se congrégations religieuses de prêtres,
donnent au Christ, c’est un grand de frères ou de nonnes qu’il fait venir
nombre qui éprouvera un attrait ment de sa compétence et surtout de en Afrique, l’émulation que cet afflux
secret pour la beauté supérieure de son désintéressement chrétien. suscite entre les vicariats apostoliques
cette religion et la charité de ceux qui et le renforcement indéniable qu’il
la professent. » La foi de l’archevêque en un avenir apporte aux jeunes chrétientés.
chrétien de son territoire de mission
Certes, Monseigneur Lefebvre saura est entière et résolue. Nul doute ne «  Très Saint Père, croyez-vous que
faire apprécier et respecter la religion vient y mordre, nulle crainte ne vient la mission soit une chose révolue en
catholique par certains membres de y sommeiller. Il sait que, surgis de ses Afrique  ? Et nos missionnaires en
l’élite musulmane sénégalaise, mais bastions de chrétienté, ses laïcs ca- seraient-ils chassés par des régimes
ce serait se méprendre sur sa pensée, tholiques pourront, vigoureusement totalitaires, ne reviendront-ils pas plus
sur ses intentions, sur ses buts même modelés à la vertu et soigneusement tard ? Non, Saint Père, l’Afrique aura
que de limiter à cela « l’utilité » qu’il armés de saine doctrine, assumer toujours besoin de missionnaires ! »
attend de ses écoles et collèges ca- dans tous les secteurs de la vie éco- Et le pape de lire attentivement les
tholiques du Sénégal. Il y a du reste nomique et politique du pays, des rapports, les statistiques étonnantes
derrière les considérations susdites du fonctions élevées. Grâce à eux, le pays de son Délégué, d’approuver silen-
pape Pie XII un discret pessimisme, sera conduit, avec ou sans le mot, cieusement les principes qui inspirent
une résignation non dissimulée à vers le règne social du Christ Roi, qui son action, dont les bons fruits dé-
l’état païen ou non catholique des est le but intégral de la mission. Cela, montrent la fausseté des théories idéa-
contrées où œuvrent ses mission- parcourez les encycliques des papes, listes des prélats de la Propaganda Fide.
naires. Tel n’est point du tout l’esprit vous ne l’y trouverez pas.
de l’archevêque Marcel Lefebvre ! Il «  Écoutez, Saint Père, ce que vient
s’agit pour lui de constituer une élite Pour un clergé autochtone de me dire Mgr Constantini, le
chrétienne et catholique, ni plus ni Ce qu’on y trouve, surtout à partir Secrétaire de la Sacrée Congréga-
moins, laquelle sera appelée à par- de l’extension du communisme et de tion de la Propagation de la Foi  :
ticiper au gouvernement du pays, ses conquêtes en Chine et, craint-on, Monseigneur, mais il faut savoir
à cause de sa compétence et de ses en Afrique, c’est la nécessité que s’adapter  ! Bientôt, ce seront les
vertus chrétiennes précisément. l’Église a de s’implanter solidement Africains qui viendront nous évan-
dans les pays de mission, afin que, géliser en Europe  !  S’adapter, Saint
Dans son sermon du jubilé sa- l’indépendance survenant et avec elle Père, qu’est-ce que cela veut dire  ?
cerdotal, le 29 septembre 1979, l’expulsion des missionnaires, l’Église Allons-nous perdre l’esprit mission-
Mgr  Lefebvre évoque la figure du puisse subsister grâce à son clergé et à naire ? »
Sénégalais catholique M. Forster, sa hiérarchie autonomes. Le Pape sourit ; une vraie sympathie
choisi par ses pairs pour être trésorier Choses bien raisonnables, pense s’établit entre lui et son Délégué. « Il
payeur général du pays, au moment Marcel Lefebvre, qui est des premiers me soutenait, dira Mgr Lefebvre, il
de l’indépendance, à cause précisé- à dénoncer le péril d’une collusion défendait mes principes ! » 

13 2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 13


Lecture

La fraude mystique de Marthe Robin


Par l'abbé Philippe Bourrat

Marthe Robin était considérée jusque-là comme une mystique favorisée d’apparitions, de stigmates, de communications
multiples du Christ. On la disait paralysée et aveugle depuis le début des années 1930, ne se nourrissant que de la Sainte
Eucharistie.

N
ée en 1902 et morte lire des ouvrages qui paraissaient les défenseurs de Marthe Robin et
le 6 février 1981 à sur différentes mystiques. Elle en a de toute l’œuvre qui en est issue
Châteauneuf-de-Ga- copieusement plagié des dizaines, ont cherché à minimiser et contre-
laure, dans la Drô­ s’attribuant les phrases et les états carrer. Il n’en reste pas moins que
me, elle est à l’ori- mystiques empruntés à d’authen- l’enquête, même si elle a été publiée
gine des Foyers de Charité qui se tiques âmes favorisées. D’autre part, de façon posthume et qu’elle aurait
sont multipliés à travers le monde. rien ne l’empêchait non plus de se mérité d’être relue et parfois rema-
Ils sont connus pour les retraites rendre dans la cuisine attenant à sa niée, apporte des jugements qui
spirituelles qu’ils organisent et que chambre. Une femme l’aidant dans sont, pour la plupart, imparables.
des dizaines de milliers de per- la maison, présente à des heures tar- Quant aux hypothèses et aux parts
sonnes ont suivies. On estime par dives et inhabituelles, a aperçu plu- d’incertitude qui demeurent et que
ailleurs à 100  000 le nombre de sieurs fois une forme mystérieuse au l’auteur avance, notamment sur les
personnes qui sont venues visiter sol, ressemblant à Marthe Robin qui pistes d’interprétation de l’origine
Marthe Robin pour la voir ou lui s’empressait de rejoindre sa chambre psychologique de la mystification,
demander conseil. De nombreuses en rampant, lorsqu’elle était mani- elles peuvent faire l’objet de correc-
communautés nouvelles, surtout festement sur­prise par la présence tifs ou de discussions, mais la cré-
charismatiques, sont nées dans son inopinée de son aide-soignante. dibilité de Marthe Robin se trouve
sillage après le Concile Vatican II.   définitivement anéantie par les
  L’enquête que l’auteur a menée faits avérés. Une fois de plus, une
Le père carme Conrad De Meester en toute bonne foi l’amène à un œuvre que l’Église postconciliaire a
était quant à lui spécialiste des constat sévère de supercherie totale encensée et qui a servi de caution
grandes mystiques des XIXème et qui lui fait ne rien garder de la mys- à bon nombre de communautés
XXème siècles  : sainte Thérèse de tique de la Drôme. nouvelles fidèles au Concile Va-
Lisieux, Élisabeth de la Trinité ou   tican II s’effondre avec le temps et
encore Édith Stein. On lui de- Il n’était pas le seul à avoir des révèle son vrai visage. 
manda logiquement d’examiner doutes sur l’authenticité des phé-
les lettres et autres écrits de Marthe nomènes supposés mystiques : des
Robin dans le cadre de l’enquête mémoires inachevés, remontant à
lancée en 1988 par l’évêque de 1943, du père capucin Marie-Ber-
Valence pour faire avancer une nard, qui avait un moment suivi et
éventuelle béatification. guidé Marthe Robin, manifestent
  son admiration puis ses doutes et
Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il enfin sa certitude de l’absence de
examina attentivement le contenu et phénomènes surnaturels concer-
la calligraphie des milliers de textes nant la soi-disant mystique. Par
manuscrits ou dictés et imprimés  ! ailleurs l’enquête médicale exigée
Élargissant son enquête en visitant par Mgr Pic en 1942 est entachée
les lieux de vie de Marthe Robin de méthodes peu convaincantes et
qu’il n’a pas connue personnelle- reporte à une période ultérieure la
ment, le père De Meester en arrive vérification sous contrôle perma-
à la conclusion que Marthe Robin nent de l’absence de prise de nour-
n’était ni aveugle ni paralysée, qu’elle riture et de sommeil qu’invoquait
inventa 5 écritures différentes pour Marthe Robin pour caractériser
ses correspondants épistolaires à qui son mode de vie.
elle faisait croire qu’une personne La fraude mystique de Marthe Robin
dévouée recueillait la dictée de ses L’ouvrage du père De Meester a Conrad De Meester
lettres. Handicapée des jambes provoqué depuis sa parution en Éditions du Cerf - 2020
seulement, rien ne l’empêchait de octobre 2020 de gros remous que 416 pages - 22 €

14 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021


Vie de la paroisse

La vie de paroisse en images

1 2 3

4 5 6 7

9 10 11

1-  Monseigneur invoque l’Esprit-Saint.  2-  Les baptisés du 13 mai (Ascension).

Pèlerinages de Pentecôte
3-  La cathédrale bien méritée.  4-  Les Cadets au pied de Notre Dame après deux jours de marche.  5-  Les Guides-
Aînées aux Vaux de Cernay, en allant vers Chartres.  6-  Les étudiants de Saint-Nicolas aperçoivent Chartres.  7-  Les
guides prient avec ardeur.  8-  Les scouts arrivés au promontoire de N.-D. de la Mer.  9-  Les jeunes pros sur le
chemin du Ciel.  10 et 11-  Les cyclistes vers Chartres, avec leur Curé.

2 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021 15


Vie de la paroisse

Activités de la paroisse
Tous les mardis à 19h15 cours de Jeudi 10 juin Mercredi 23 juin
doctrine approfondie (abbé Billecocq) ◆ 17h45 : 1ères vêpres du Sacré Cœur ◆ 15h00 : réunion de la Croisade
Tous les samedis à 11h00 cours Eucharistique
de catéchisme pour adultes (abbé Vendredi 11 juin ◆ 17h45 : 1ères vêpres de saint Jean-Baptiste
Petrucci) sauf le 27 ◆ 17h45 : 2èmes vêpres du Sacré Cœur
◆ 18h30 : messe chantée du Sacré-Cœur Jeudi 24 juin
Tous les samedis à 14h30 cours de ◆ 17h45 : 2èmes vêpres de saint Jean-
catéchisme pour enfants Dimanche 13 juin Baptiste
◆ Vente de vin et de carnets de tombola ◆ 18h30 : messe chantée de saint Jean-
Dimanche 6 juin pour la kermesse Baptiste
◆ Solennité de la Fête Dieu et premières
communions Dimanche 20 juin Dimanche 27 juin
◆ 16h00 : vêpres de la Fête Dieu suivies de ◆ 10h00 : cérémonie des communions ◆ Vente sur le parvis pour le prieuré de
la procession dans les rues de Paris solennelles Vendée
◆ L’après-midi, goûter et film pour ◆ Brocante paroissiale sur le parvis
les personnes seules organisés par la ◆ Vente de vin et de carnets de tombola Lundi 28 juin
conférence Saint-Vincent de Paul pour la kermesse ◆ 17h45 : 1ères vêpres des saints Pierre et Paul
Mardi 29 juin
◆ 17h45 : 2èmes vêpres des saints Pierre et Paul
◆ 18h30 : messe chantée
Mots croisés
Mercredi 30 juin
◆ 17h45 : 1ères vêpres du Précieux Sang
A B C D E F G H I J
Jeudi 1er juillet
1 ◆ 17h45 : 2èmes vêpres du Précieux Sang
◆ 1 8h30 : messe chantée du Précieux
2 Sang

3 Vendredi 2 juillet
◆ 12h15 : messe suivie de l’exposition du
4 Saint-Sacrement jusqu’au soir
◆ 17h30 : reposition du Saint-Sacrement
5 ◆ 17h45 : 2èmes vêpres de la dédicace de
Saint-Nicolas
6 ◆ 18h30 : messe chantée de la dédicace de
Saint-Nicolas
7 Samedi 3 juillet
◆ Fête de la Visitation
8 ◆ 18h30 : messe chantée de la Visitation
9 Dimanche 4 juillet
◆ Solennité des saints Pierre et Paul à
10 toutes les messes
◆ 10h30 : 1ère messe de M. l’abbé Perriol
HORIZONTALEMENT
1. David est son fils – David est son successeur – 2. Petit prophète – Le tour du soleil à l’envers
– 3. Héroïque et abrégé – La fille de Necker – 4.  Vainqueur aux Champs Catalauniques
5. Charles-Quint l’était – 6.  Prénom de l’auteur des Provinciales – 7. Poète sauvé par un Le Chardonnet
dauphin – Impérial sans fin – 8. D’Hésiode – 9. Vont en s’élargissant – 10. Ce qui est écrit
est écrit – Perce le cuir à l’envers.
Journal de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet
VERTICALEMENT 23 rue des Bernardins - 75005 Paris
A. Saint roi de Juda, père de Joram – B. Mettez un acide sur un alcool – Prend sa source au Téléphone : 01 44 27 07 90 - Fax : 09 56 05 57 64
Lac de Toma – C. Réfléchi – Aveugle biblique – D. Sélénium – Hutte de neige – E. Pur Courriel : stnicolasduchardon@free.fr
esprit précédé de son article – F. Transformé au rugby – Moulure en forme d’œuf – G. Au www.saintnicolasduchardonnet.fr
tennis – Capitale du Chantung – H. Condamne – I. Les grandes nouvelles y sont – Premier Directeur de la publication :
ministre anglais du XIXème siècle – J. Auteur de Namouna – Note – Possessif. Abbé Pierpaolo Petrucci
Maquette et mise en page :
Solution des mots croisés d’avril 2021 t.chabridon@topazegraphic.com

Horizontalement : 1. ALPHONSE-PT – 2. RELIGION-AH – 3. G. I-INPETTO – 4. Imprimerie


ECNAVAORCIM – 5. NOE-A-R-A – 6. TELLURIQUES – 7. ALE-X-FUEOB – 8. NAJA- Corlet Imprimeur S.A. - ZI, rue Maximilien Vox
SIENNE –9. CELTIQUE-C – 10. SAUL-RUS-OK – 11. ENNEADES-BE – 12. TEE-A- 14110 Condé-sur-Noireau
ITIT – 13. TH-SARI-UT – 14. IE-N-LISSE. ISSN 2256-8492 - CPPAP N° 0326 G 87731
Verticalement : A. ARGENTAN-SE-TI – B. LE-COELACANTHE – C. PLINELEJEUNE Tirage : 1300 exemplaires
– D. HI-A-L-ALLEES – E. OGIVAUX-T-A-AN – F. NINA-R-SIRDAR – G.
SOPORIFIQUE-IL – H. ENER-QUEUSSI-I – I. TC-UENE-TUS – J. PATI-EON-
OBITS – K. THOMASBECKET-E.

16 Le Chardonnet n° 368 - juin 2021