Vous êtes sur la page 1sur 2

TD 4 THÉORÈME DE BERNOULLI GÉNÉRALISÉ

Une citerne alimente un réseau d’eau dans une ferme, dont la structure est représentée
sur la figure ci-dessous. Pour des contraintes géométriques, le réseau comporte plusieurs
coudes, et une réduction de section brusque. L’extrémité est équipée d’une vanne de
réglage. On note h la hauteur entre la surface libre dans la citerne et la sortie à l’atmosphère,
D le diamètre du tuyau en amont de la réduction de section, et d le diamètre en aval. On
notera α = Dd .

Figure : Citerne alimentant un réseau


On note L la longueur totale de la conduite de grand diamètre, et l celle de petit
diamètre. On notera respectivement V et v les vitesses dans les conduites de diamètre D
et d. Pour les coefficients de perte de charge singulière, on prendra les valeurs numériques
donnée à partir de la question 3). Pour les pertes de charges régulières on supposera à
priori que l’écoulement est turbulent et on utilisera la formule de Blasius λ = 0,3164
1 .
Re4

Question 1
On suppose la vanne de réglage complètement fermée, de telle sorte que le fluide ne
s’écoule pas. Quelle est la pression supportée par la vanne ?

Question 2
La vanne est ouverte complètement et le fluide s’écoule avec un débit volumique Q.
Exprimer une relation entre v, V et Q.
Dans la suite du problème et pour l’application numérique on donne les coefficients de
perte de charge singulière du coude kcoude = 1, 13, du rétrécissement kret = 0, 5 et de la
vanne kvanne = 0, 05.

1
2 THÉORÈME DE BERNOULLI GÉNÉRALISÉ

Question 3
Exprimer les de perte de charge dans chaque coude ∆pcoude , dans le rétrécissement ∆pret ,
et dans la vanne ∆pvanne (on fera bien attention à quelle vitesse, v ou V , on utilise dans les
expressions). On ne prendra pas en compte la perte de charge au niveau du raccordement
du tuyau au fond de la citerne (point A).
Question 4
Exprimer la perte de charge régulière dans la conduite de grand diamètre, et dans celle
de petit diamètre (on fera bien attention aux vitesses, longueurs, diamètres, Reynolds, que
l’on utilise dans les expressions).
Question 5
En sommant toutes les pertes de charge du réseau, et en notant ∆pη la perte de charge
totale, calculez la hauteur minimale h pour que le fluide s’écoule avec un débit volumique
Q.
Question 6
7. Application numérique :
- Liquide = eau,
- L = 60m, l = 10 m,
- D = 4,5 cm, d = 2 cm,
- Q = 1 L.s−1 .
Calculez :
- les vitesses v et V ,
- les Reynolds dans les deux types de conduite, et vérifiez que l’écoulement est bien
turbulent,
- tous les ∆pi (coudes, vanne, rétrécissement, pertes linéiques sur L, pertes linéiques sur
l),
- la perte de charge totale ∆pη ,
- la hauteur h.
Question 7
Pourquoi la perte de charge dans les coudes est-elle si faible ?
Question 8
A quelle hauteurhj et monterait le jet à la sortie du réseau si le tuyau était orienté vers
le haut. Exprimez à nouveau l’expression de h trouvée à la question 5 en faisant intervenir
cette dernière grandeur, et interprétez le résultat en termes énergétiques.
Question 9
Si la citerne était enterrée, et que l’on ait h = 0, quelle devrait être la puissance de la
pompe utilisée pour obtenir le même débit (donner l’expression analytique puis la valeur
numérique).

Vous aimerez peut-être aussi