Vous êtes sur la page 1sur 14

TD Risques chimiques Année 2020-2021)

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Quiz
1. La nouvelle règlementation CLP issue du SGH ne change pas le nombre de pictogrammes de danger.

 Vrai

 Faux

2. Sur les étiquettes des produits chimiques, les phrases R (ancienne réglementation) ou H (réglementation
CLP) sont toujours indiquées intégralement.

 Vrai

 Faux

Le bouchon d’un flacon d’Ether peut sauter si le flacon est placé au soleil.

 Vrai
 Faux

3. Une fuite d’Argon, qui est un gaz sans toxicité chimique, est sans danger.

 Vrai
 Faux

4. Un produit classé Cancérogène de catégorie 1 A est plus dangereux pour la santé qu’un produit
de catégorie 2.

 Vrai
 Faux
5. Après dilution, un acide peut encore être corrosif.

 Vrai
 Faux

6. Tous les produits corrosifs peuvent être stockés ensemble dans le même bac de rétention.

 Vrai
 Faux

Plus le point d'éclair est bas, plus la matière est :

a) facilement inflammable

b) pure

c) difficilement inflammable

d) explosiv

Parmi les réponses suivantes laquelle n'est pas exacte :

a) Le transporteur de marchandises dangereuses a obligation de vérifier que les marchandises


dangereuses à transporter sont autorisées au transport
b) Le transporteur de marchandises dangereuses a obligation de vérifier que les emballages sont
agréés pour le transport des marchandises dangereuses
c) Le transporteur de marchandises dangereuses a obligation de vérifier que les véhicules ne
sont pas surchargés
d) Le transporteur de marchandises dangereuses a obligation de s'assurer que les équipements
prescrits dans les consignes écrites pour le conducteur se trouvent à bord du véhicule

Un noyau de carbone   contient :

 6 protons.

 6 neutrons.

 8 protons.

 8 neutrons.

 8 électrons.
Cocher les noyaux isotopes :

 
La radioactivité est un phénomène :

 Naturel.

 Artificiel.
La radioactivité est un phénomène :
 Spontané.

 Provoqué par un bombardement de neutrons.


Tous les noyaux radioactifs sont instables :

 Vrai.

 Faux.

Une particule   est :

 Un positron

 Un électron

 Ce n’est pas une particule, mais un rayonnement.

 Un noyau d’hélium 

 Un ion hélium 

Pour arrêter une particule  , que faut-il comme obstacle ?

 Une feuille de papier.

 Une feuille de métal de quelques millimètres d’épaisseur.

 Une forte épaisseur de béton.

Pour arrêter une particule   ou  , que faut-il comme obstacle ?

 Une feuille de papier.

 Une feuille de métal de quelques millimètres d’épaisseur.

 Une forte épaisseur de béton.

. La radioactivité fut découverte en 1896 par :

Wilhelm Röntgen

Henri Becquerel

Pierre Curie

Marie Curie
2. Qu'a découvert Marie Curie ?

Le curium

L'uranium
Le plutonium

Le radium

3. Cochez les affirmations exactes :

Un noyau radioactif a une probabilité plus importante de se désintégrer au fur et à mesure


que le temps passe

La radioactivité est un phénomène spontané

La désintégration du noyau est aléatoire

L'argon 40 et le potassium 40 sont isotopes

. Dans le Système international, l'activité d'une source radioactive se mesure en :

Becquerel

Curie

Seconde

Sievert

7. Le Gray (symbole Gy) mesure :

Le nombre de désintégration par seconde

L'énergie absorbée en J/kg

L'énergie émise en J/kg de substance radioactive

Le débit de rayonnements ionisants en J/s


Partie 2 : Effets sur la santé et l’environnement
1- Citez les familles de risques chimiques que l'on rencontre,

2- Pourquoi s’intéresse-t-on aux risques chimiques et à leurs effets :


expliquer en utilisant les mots : durabilité ; cycle de la matière,

3- Quels sont les principaux risques chimiques sur l’environnement ?

4- Citez les voies de pénétration des produits chimiques chez l'homme

Partie 3 : CLP ; pictogrammes ; étiquettes et FDS


1- Différences entre étiquette et FDS ?

2- Quelle est la signification du pictogramme suivant

3- En plus du nom du produit et des pictogrammes de sécurité présents


sur l'étiquette d'un produit, cochez dans la liste ci-dessous les
informations complémentaires qui paraissent utiles
 Les coordonnées du fabricant
 Les phrases de risque et de sécurité
 La concentration du produit
 La couleur du produit

4- Donner le risque associé à chaque pictogramme (entourer la bonne


réponse
5- Choisir la règle de sécurité la plus adaptée à mettre en œuvre

6- Donner une définition succincte de la FDS (Données : Fiche de sécurité)


en utilisant le mot communication et ressortir les informations
importantes contenues dans la FDS du sulfate de cuivre (II)
pentahydraté

Pictogrammes de danger
Mention d’avertissement et de danger : attention

H302 : Nocif en cas d’ingestion. H319 : Provoque une sévère irritation


des yeux. H315 : Provoque une irritation cutanée. H400 : Très toxique
pour les organismes aquatiques. H410 : Très toxique pour les
organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

Conseil de prudence : prévention et intervention

P280: Porter des gants de protection, des vêtements de protection, un


équipement de protection des yeux, du visage. P273: Éviter le rejet
dans l’environnement. P264: Se laver soigneusement après
manipulation. P270: Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant ce
produit. P337+P313: Si l’irritation oculaire persiste: consulter un
médecin. P302+P352: EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : Laver
abondamment à l’eau et au savon. P301+P312: EN CAS D’INGESTION :
Appeler un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin en cas de malaise.
P332+P313: En cas d’irritation cutanée : Consulter un médecin. P391:
Recueillir le produit répandu. P305+P351+P338: EN CAS DE CONTACT
AVEC LES YEUX : Rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs
minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles
peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. P363: Laver les
vêtements contaminés avant réutilisation

Masse molaire moléculaire du sulfate de cuivre (II) pentahydraté : M =


249,6 g.mol-1

7- Une solution acide est particulièrement dangereuse lors de sa


manipulation.
A- Parmi les pictogrammes 1, 2, 3, 4 et 5 suivants, lequel indique que
les solutions sont corrosives ?

B- Quelle est la signification du pictogramme 5 ?

…………………………………………………………………………………………………...

8- Les emballages contenant des produits dangereux doivent être


identifiés par des pictogrammes. 1) Placer les termes suivants :
inflammable, corrosif, toxique, explosif, irritant, sous le pictogramme
correspondant.

9- Pour nettoyer un abri à voiture, on utilise un produit dont l’étiquette


comporte le pictogramme ci-contre. Donner deux précautions à
prendre pour utiliser ce produit.
Donner deux précautions à prendre pour utiliser ce produit.

…………………………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………………………...
…………………………………………………………………………………………………...

10

Compléter le tableau ci-dessous concernant les pictogrammes présents sur


l'étiquette.
11- Parmi les quatre pictogrammes donnés ci-dessous, entourer le
pictogramme qui doit se trouver sur une bouteille contenant une solution
acide.

12- Pour chaque pictogramme de danger, indiquez la (ou les) bonne(s)


réponses(s) :
13- Déterminer les principaux risques liés à l'utilisation d'un produit porteur
du pictogramme SGH08 sur son étiquette.

Partie 3 : Propriétés physicochimiques et risques chimiques ; incendie et


explosion

1- une combustion dans ma cuisine. Sofia se prépare à manger. Elle a


envie de spaghettis. Elle sort une casserole qu’elle remplit d’eau et la
porte sur la flamme de sa gazinière qui brûle du méthane. Avant de
jeter dans l’eau les spaghettis, elle attend que cette dernière se mette
à bouillir. Pendant ce temps, elle se pose ces questions. a- « L’eau va
bouillir et le méthane brûle.

 Laquelle de ces transformations est une réaction chimique et


laquelle est un changement d’état ? ». Justifiez en utilisant le
point d’éclaire pour ce qui est de la réaction chimique.
 Rappeler Pourquoi peut-on représenter une combustion par « le
triangle du feu » ?
2- l’explosion est également la conséquence d’une combustion. Expliquer
en désignant l’hexagone d’explosion.

3- Qu’elle est la différence entre atmosphère explosible et explosive ?


Citer les conditions nécessaires pour qu’il y ait explosion.

4- Parmi les activités suivantes, quelles sont celles concernées par la


réglementation ATEX ?

 les coopératives céréalières


 les hôpitaux
 les compagnies de bus roulant au GPL
 les industries de fabrication des explosifs
5- Sur quel(s) type(s) d’explosion porte la réglementation ATEX issue des
directives européennes 99/92/CE et 94/9/CE ?
 les explosions de gaz
 les explosions de liquides inflammables
 les explosions de poussières
6- Le zonage ATEX classe les installations en différentes zones à risque
d’explosions en fonction de la nature, de la fréquence, de la durée
d’une atmosphère explosive. Mais combien existe il de zones
différentes susceptible d’étre trouvées dans un établissement
A: 2
B: 3
C: 6

Vous aimerez peut-être aussi