Vous êtes sur la page 1sur 5

ADMINISTRATION UNIX ISI 2020

TRAVAUX PRATIQUES N°1


GNU/LINUX
Objectifs :
- Installation
- Manipulation des commandes.
- Gestion du système du fichier.

1. Votre environnement
- Pour accepter votre connexion, le SE a consulté un fichier ‘/etc/passwd’ pour vérifier votre
existence et votre mot de passe. Pour le visualiser, tapez la commande more /etc/passwd.
- Chaque information (champ) est séparée par un :.
- Identifiez les champs n°1, 6 et 7. A quoi correspondent-ils ?
- Tapez maintenant la commande existentielle suivante : whoami . Résultat ?
- Maintenant que vous vous souvenez de votre username, tapez : finger username et identifiez
les différentes informations obtenues.
- Tapez juste : finger. Résultat ? (essayez aussi who)
- Vous avez envie d'en savoir plus sur une commande, utilisez le manuel Unix : man
commande.
2. La ligne de commande
Toutes les commandes que vous avez tapées ont été interprétées et exécutées par le SE grâce
à l'interpréteur de commande. Sous Unix, il existe un certain nombre d'interpréteurs de
commandes (shell). Quel est actuellement le votre ?
Nous allons juste regarder ici une des multiples fonctionnalités de cet interpréteur de
commandes : l'historique.
- Tapez history . Que se passe-t-il ?
- Tapez !!. Que passe-t-il ?
- Essayer maintenant les commandes suivantes (en réaffichant l'historique entre
chaque commande): !5 ; !mo ; !-3
- Vous trouvez que history est trop long à taper ? tapez alias h=history .
- Que peux bien faire cette commande ? (tapez ensuite juste h …)

©YASSINE.NOURI@GMAIL.COM Page 1|5


ADMINISTRATION UNIX ISI 2020

3. Quelques commandes de base


a) Lancez les commandes suivantes à partir du terminal :

date, cal, ls, pwd, du, df, less, more, cat, head, tail

b) Expliquer le rôle de chaque commande en utilisant le manuel « man »

Exercice 1 : Arborescence

1) Créer un dossier TP1 dans votre répertoire personnel, puis EX1


2) Créer l’arborescence suivante dans EX1.

Donner la séquence de commandes nécessaires pour réaliser les opérations suivantes.


Sachant qu’au niveau de chaque commande vous devez préciser votre répertoire courant

3) Créer les fichiers suivants :


a. chapitre1.docx et chapitre2.docx dans le répertoire « algebre ».
b. statistics.txt dans « analyse ».
c. experience.jpg dans « chimie » --> « tp » et « physique » --> « tp »
d. chapitre1.pdf, fiche1.txt et fiche2.txt dans « electrique »
4) Afficher l’arborescence.
5) Déplacer les documents dans « algebre » vers un répertoire « cours » que vous créez.
6) Copier toutes les fiches dans « electrique » dans « tp » de « mecanique ».
7) Supprimer le répertoire « tp » sous « physique ».
8) Afficher la structure finale.
©YASSINE.NOURI@GMAIL.COM Page 2|5
ADMINISTRATION UNIX ISI 2020

Exercice 2 : Types des fichiers

Les différents types de fichiers existants sous Unix sont : fichier ordinaire (-), fichier
répertoire (d), périphérique accédé en mode caractère (c), en mode bloc (b), tube (p), lien
symbolique (l), socket (s). Le caractère indiqué entre parenthèses est celui indiqué au début de
chaque ligne d'un ls -l.

1. Afficher le contenu du répertoire « /dev/ » et donner un exemple de fichier du type « c »


et un autre de type « b ».

2. Au niveau du bash on associe une couleur à chaque type de fichier. Quelle est celle d’un fichier
et celle d’un répertoire ?

3. Quel est le type du fichier /dev/sda1 ? Que représente réellement ce fichier.

Exercice 3 :

Les i-nodes

Il est possible, grâce à « ls –i » de connaître le numéro d'i-node d'un fichier. La commande


« stat » donne aussi toutes les informations de l'i-node

1. Créer le répertoire EX3 dans le répertoire TP3.

. .. de votre répertoire d'origine. Se déplacer dans le


2. Noter les numéros d'i-node des fichiers et
répertoire TP3 et faites la même opération. Conclusion ?

3. Copier le fichier /etc/passwd dans le répertoire EX3.

4. Noter le numéro d'i-node du nouveau fichier (passwd) de votre répertoire. Copier ensuite ce
fichier sous un autre nom (dans le même répertoire : passwd2). Observer les numéros d'i-node.
Conclusion ?

Les liens

La commande « ln » permet de créer des fichiers partagés.

©YASSINE.NOURI@GMAIL.COM Page 3|5


ADMINISTRATION UNIX ISI 2020

1. En utilisant le manuel, définir les deux types de lien offerts par UNIX et donner la différence
entre les deux ?

2. Vérifier qu’il existe un fichier « passwd » dans votre répertoire « home ». Sinon il faut le
copier à partir du répertoire /etc/.

3. Taper ln passwd passwd-bis. Quel est le type du fichier passwd-bis.? Quel est son numéro
d'inode ? Modifier l'un des deux fichiers. Que se passe-t-il sur l'autre ? Effacer le fichier passwd.
Conclusion ?

4. Taper ln -s passwd-bis passwd2-bis. Quel est le type du fichier passwd2-bis.? Quel est son
numéro d'i-node ? Modifier l'un des deux fichiers. Que se passe-t-il sur l'autre ? Effacer le fichier
passwd-bis. Conclusion ?

5. Créer un nouveau fichier passwd2 contenant ce que vous voulez. Editer le fichier passwd2-bis.
Conclusion ?

Exercice 4 :

Donner la séquence des commandes nécessaires pour réaliser les opérations suivantes :
©YASSINE.NOURI@GMAIL.COM Page 4|5
ADMINISTRATION UNIX ISI 2020

Chacune des opérations 1, 2,3, 4, 5,6 doit être réalisée grâce à une seule commande.

Au niveau de chaque commande Vous devez préciser votre répertoire courant.

1- Copier tous les fichiers du répertoire F1 dont le nom contient la chaîne «AM», dans le
répertoire ; G1.

2- Copier tout le reste des fichiers du répertoire F1 dans le répertoire G2.

3- Copier tous les fichiers du répertoire F2 dont le nom commence par la chaîne de caractère

«NA» dans le répertoire G1.

4- Copier le reste des fichiers du répertoire F2 dans le répertoire G2.

5- Créer un répertoire G3 dans le répertoire A2.

6- Copier tous les fichiers du répertoire A1 dans le répertoire G3.

7- Supprimer le contenu du répertoire A1.

8- Supprimer le répertoire A3.

9- Afficher la structure finale.

©YASSINE.NOURI@GMAIL.COM Page 5|5

Vous aimerez peut-être aussi