Vous êtes sur la page 1sur 8

1.

Représentation de l'ordinateur
On va te demander de réaliser une représentation schématique de l'ordinateur devant lequel tu te trouves actuellement. Pour cela,
tu vas examiner attentivement le matériel avant de dessiner.

Tu peux, si c'est nécessaire, te déplacer de ton siège pour voir toutes les faces de l'ordinateur.

Examine éventuellement un ordinateur voisin du tien.

Consignes
Variante 1: dessin réalisé à la main

1. Sur une page de ton cahier, dessine, sans trop de détails, un ordinateur avec tous les appareils qui le composent.

2. Indique les connexions entre les différents appareils.

3. Ajoute une légende à ce schéma.

Variante 2: dessin réalisé à l'aide du logiciel OpenOffice.org Draw

Si tu disposes du logiciel OpenOffice.org (logiciel libre et gratuit


téléchargeable sur le site web http://fr.openoffice.org et que tu
maîtrises le "copier/coller".

• Ouvre le logiciel OpenOffice.org Draw

• Par "copier/coller" envoie les images présentées ci-


dessous vers la page de dessin.

• Ajoute des lignes droites entre les différents éléments


afin de représenter les connexions.

• Enregistre régulièrement le dessin dans ton répertoire


personnel sous le nom peripherique1.odg.

Il faudra probablement déplacer les images pour les disposer au mieux


sur la page.

Sur ton dessin, on trouvera au moins les cinq premiers éléments de la série suivante:

la console
l'écran

le clavier la souris
l'imprimante les haut-parleurs le scanner

le modem

1. Les différentes parties de l'unité centrale


Le " centre nerveux " de la machine est le microprocesseur qui fait partie de l'unité centrale. Il s'agit d'un composant électronique très sophistiqué et très miniaturisé. Dans
cette "puce" électronique, on distingue trois sous-unités qui sont respectivement :

L'unité de contrôle
encore appelée unité de traitement (u.t.) : c'est elle qui exécute et organise les travaux réalisés par le processeur ;

L'unité de calculs

elle-même encore formée de trois sous-unités

• l'unité arithmétique et logique (u.a.l.) qui est spécialisée dans les calculs simples (additions, multiplications, ...) sur des nombres entiers que doit effectuer le
processeur dans certaines tâches ; ·

• l'unité mathématique qui est spécialisée dans les calculs plus complexes sur les nombres réels (au sens mathématique du terme) : c'est la calculatrice scientifique
de l'unité de calculs.

• l'unité multimédia spécialisée dans les calculs complexes nécessaires au traitement de l'image et du son.

Oh, dites-moi... Ce ne serait pas un joli petit schéma symbolique que je vois juste ici à droite?

Exactement, un schéma symbolique du microprocesseur.

Quelle est la partie du microprocesseur la plus sollicitée lors de


l'utilisation d'un jeu d'action pour ordinateur?

L'unité arithmétique

L'unité mathématique

L'unité multimédia

L e s c o n n e x i o n s é l e c t r i q u e s

Chacune des parties du processeur est reliée aux autres par des connexions électriques appelées des bus. Plus le nombre de bus est grand, plus la puissance du processeur peut
être élevée.

L'image ci-dessous, réalisée à l'aide d'un microscope électronique, montre les connexions électriques dans un microprocesseur: les lignes bleues visibles sur le document en
fausses couleurs.
Origine du document

L'ensemble est protégé par un boîtier en matière plastique. Un petit ventilateur généralement posé sur le microprocesseur sert à le refroidir.

Il existe différents modèles de microprocesseurs : différentes marques et différentes puissances.

Retrouve le microprocesseur dans un PC dont on a ouvert la console.

Quand tu es capable de citer de mémoire les quatre parties importantes du microprocesseur et d'indiquer leur rôle, passe à la page suivante.
1. Un disque d'ordinateur est un support senblable à une cassette
audio ou vidéo
Dans tous les cas, il s'agit d'un support magnétique tout à fait comparable à une bande magnétique d'une cassette audio ou vidéo ; il se présente ici sous la forme d'un disque.

On peut :

• y écrire des informations

• y lire des informations.

Comme une cassette audio ou vidéo, on peut y écrire autant de fois qu'on le veut, mais si on enregistre sur des informations qui y étaient présentes, celles-ci disparaissent !

Les informations sont stockées par magnétisation du support: disque, disquette ou bande magnétisable de cassette. Si l'on passe un aimant suffisamment puissant sur un support
magnétique, l'information qui y est stockée risque de disparaître.

Expérience

• Procure-toi une cassette audio à laquelle tu ne tiens pas. Ecoute quelques secondes du début de la bande enregistrée.

• Sors ensuite la cassette du lecteur et approche-la d'un aimant très puissant.

• Finalement, réécoute le début de la bande enregistrée.

• Conclus.

Haut du formulaire
Du point de vue magnétique, la différence entre une cassette audio et
une disquette, est que:

Une cassette audio peut être effacée cependant qu'une


disquette ne le peut pas

Une disquette peut être effacée cependant qu'une cassette


audio ne le peut pas

Il n'y a pas de différence notable entre une cassette audio et


une disquette du point de vue magnétique.

Bas du formulaire
1. Un disque d'ordinateur est un support senblable à une cassette
audio ou vidéo
Dans tous les cas, il s'agit d'un support magnétique tout à fait comparable à une bande magnétique d'une cassette audio ou vidéo ; il se présente ici sous la forme d'un disque.

On peut :

• y écrire des informations

• y lire des informations.

Comme une cassette audio ou vidéo, on peut y écrire autant de fois qu'on le veut, mais si on enregistre sur des informations qui y étaient présentes, celles-ci disparaissent !
Les informations sont stockées par magnétisation du support: disque, disquette ou bande magnétisable de cassette. Si l'on passe un aimant suffisamment puissant sur un support
magnétique, l'information qui y est stockée risque de disparaître.

Expérience

• Procure-toi une cassette audio à laquelle tu ne tiens pas. Ecoute quelques secondes du début de la bande enregistrée.

• Sors ensuite la cassette du lecteur et approche-la d'un aimant très puissant.

• Finalement, réécoute le début de la bande enregistrée.

• Conclus.

Haut du formulaire
Du point de vue magnétique, la différence entre une cassette audio et
une disquette, est que:

Une cassette audio peut être effacée cependant qu'une


disquette ne le peut pas

Une disquette peut être effacée cependant qu'une cassette


audio ne le peut pas

Il n'y a pas de différence notable entre une cassette audio et


une disquette du point de vue magnétique.

Bas du formulaire
4. Disquettes souples et disques durs: aspect extérieur

On peut distinguer les disquettes souples et les disques durs par leur aspect.

Une disquette souple est constituée d'une fine lamelle ronde en plastique sur laquelle on a déposé un support magnétisable.

Ce disque est protégé par un boîtier rigide en plastique. La dimension de la disquette est de 3"½ -il faut lire " 3 pouces et demi ".

Le support magnétique n'est visible que si l'on déplace le cache métallique de protection. Il faut veiller à ne jamais y laisser entrer de poussière. Il ne faut, en aucun cas, toucher
le support magnétique.

Demande au professeur de te confier une disquette. Examine-la quelques instants. Repère le support magnétique.
Inspecte ensuite un ordinateur dont on a ouvert la console afin d'y repérer le lecteur de disquettes et ses connexions à l'unité centrale.
Un disque dur est constitué d'un ou plusieurs disques métalliques rigides sur lesquels on a déposé un support magnétisable.

Les disques métalliques sont logés dans un boîtier dont ils ne sortent jamais. Le disque dur est mis en place définitivement dans l'ordinateur.

L'illustration ci-contre présente un lecteur de disque dur démonté.


En pratique, on ne démonte jamais un tel lecteur. La moindre poussière introduite, écrasée par la tête de lecture-écriture, pourrait y provoquer des dégâts.

On y distingue deux disques métalliques superposés et la tête de lecture-écriture qui se déplace grâce à son bras mobile. Celle-ci " vole " à une très faible distance des disques.
Lors d'un choc sur la console, la tête de lecture-écriture peut entrer en contact avec le disque. Ce contact peut l'endommager.

Le disque dur d'un ordinateur devrait être démonté, ouvert et


dépoussiéré à intervalles réguliers, idéalement:

chaque mois

chaque année

jamais

Il faut éviter de déplacer ou de bousculer un ordinateur en marche


parce que:

La tête de lecture-écriture du disque dur pourrait heurter un


plateau du disque dur et l'endommager

La tête de lecture-écriture pourrait voler au-dessus d'un plateau


du disque dur

C'est tout à fait faux: il n'y a aucun inconvénient à bousculer un


ordinateur en marche

Dans un ordinateur dont on a ouvert la console, peux-tu repérer le disque dur et ses connexions à l'unité centrale ?

Haut du
formulaire
Deux connexions
relient le disque dur
au reste de
l'ordinateur: un
câble d'alimentation
électrique à 4 fils
(voir l'illustration ci-
contre) et un autre
câble plat qui sert
au transfert des
données. Ce
deuxième câble
compte:

10 fils

20 fils
40 fils

Bas du formulaire