Vous êtes sur la page 1sur 1

2 exercices : dissertation et analyse de mise en scène

Extrait de la lettre de de Visé, un contemporain de Molière, qui donne son avis sur la pièce.

“Le misanthrope, malgré sa folie, si l'on peut appeler ainsi son humeur, a le caractère d'un honnête homme, et
beaucoup de fermeté, comme l'on peut connaître dans l'affaire du sonnet. (...) bien qu'il paraisse, en quelque
façon, ridicule, il dit des choses fort justes. (...) Il n'y a rien dans cette comédie, qui ne puisse être utile, et dont
l'on ne doive profiter. L'ami du misanthrope est si raisonnable, que tout le monde devrait l'imiter ; il n'est ni trop,
ni trop peu critique ; et ne portant les choses dans l'un, ni dans l'autre excès, sa conduite doit être approuvée de
tout le monde. Pour le Misanthrope, il doit inspirer à tous ses semblables, le désir de se corriger.”

“Lettre sur le Misanthrope”, Jean Donneau de Visé, 1666.

Exercice d'initiation à la dissertation


La dissertation est une argumentation qui cherche à répondre à une question générale sur un genre
(roman, poésie...), une oeuvre (Les Fleurs du mal, 20 000 lieues sous les mers), une notion (le romantisme),
un auteur (La Fontaine) etc... Au contraire, un commentaire se pose une question sur un texte.

Principe
On apporte une réponse claire : le “oui et non” est à bannir. Cela dit un travail d'argumentation convaincant
aborde des points de vue différents (capacité à comprendre d'autres points de vue que le sien), voire contraires.
Le plan suit alors un modèle qui montre cet examen varié .

Astuce
Votre réponse à la question de la dissertation peut suivre ce schéma minimum : “oui, mais”, ou “non, mais”.
Traduction : Partie I : oui (ou non) - Partie II : Mais
Cela évite l'impasse du “oui et non” qui ne répond à rien, tout en abordant deux points de vue différents.
La première partie aborde le point de vue avec lequel vous êtes moins d'accord, la deuxième partie développe
la réponse que vous voulez vraiment défendre.

Exercice 1
Question prosposée

Peut-on dire qu'Alceste est un personnage ridicule ?


(à travers le personnage principal, c'est une question générale portant sur l'ensemble de la pièce).

Plan type : “Oui (il est plutôt ridicule), mais”

I Vous montrerez que le personnage est avant tout comique, notamment dans l'esprit de Molière,
II Mais qu'il possède une dimension plus sérieuse, plus critique

Plan type : “Non (il n'est pas complétement ridicule), mais”

I Vous montrerez que le personnage est juste dans ses valeurs et ses critiques
II mais que son caractère le pousse dans le ridicule

Pour chaque partie vous chercherez deux arguments que vous illustrerez de deux exemples extraits de la
pièce, de la lettre de de Visé, et d'une mise en scène (celle de la Comédie de Strasbourg par exemple, ou de la
Comédie Française).

Exercice 2
Analyse de mise en scène
La mise en scène de La Comédie de Strasbourg (voir le lien) correspond-elle à la vision du contemporain de
Molière, de Visé (texte plus haut)?
Vous répondrez en vous appuyant sur trois extraits variés de la pièce dont vous analyserez la mise en scène.

Vous aimerez peut-être aussi