Vous êtes sur la page 1sur 2

Religion, Chrétienté, et spiritualité

Un point très important est la définition des termes. Être chrétien c'est engager sa vie dans le
chemin de Jesus à travers les témoignages qu'il nous a laissé.
Être catholique, protestant, orthodoxe, ou de tout autre branche religieuse issue du christiannisme
c'est laisser sa vie être dirigée par une parole du christ interprétée par des institutions.
En effet chacun des conseils prodigués par les églises sur la mannière de vivre sa vie, sont des
interprétations, et non pas des vérités absolues, même si beaucoups sont emplies de bon sens.
Attention, les églises ne doivent pas être diabolisées, mais elles ne peuvent être qu'une des étapes
possibles dans le cheminement vers l'accomplissement de la parole de Jesus.
Elles sont même très positives du fait qu'elles ont permis de concerver jusqu'à aujourd'hui cette
parole, et de la faire connaître à un grand nombre. Mais malheureusement elles tentent de de
substituer au travail individuel que doit faire chaque personne souhaitant devenir chrétien.
C'est pour ca qu'aucune "recette" spirituelle chrétienne ne sera donnée ici, car la clé du
developpement spirituel est la recherche de la vérité par soi même.

Cet article est fondamental par rapport aux suivant, car il présente clairement mon point de vu
par rapport aux religions, et pour éviter d'effectuer à chaque point exprimé par la suite des
comparaisons facheuses avec ce qui peut etre dis dans tel ou tel catéchisme.

La volonté de se détacher d'une religion, est aussi la volonté de dire non aux querelles dont le
monde ressent les effets pervers aujourd'hui. Que des Hommes croyant en le même Dieu puisse
se battre physiquement pour défendre tel ou tel dogme en violation totale des messages amenés
par ces religions est le fruit pervers quasi inévitable de la religion et pourtant totalement absurde.
Si chacune de ses personne en guerre contre l'autre avait menée personnellement son étude
spirituelle je ne pense pas que les evenements plus que malheureux qui ont semés l'histoire et qui
ont cours plus que jamais aujourd'hui auraient eu lieu.
Qui est Jésus ?
Jésus Divinité, ou Homme ?
Qui serais choqué d'entendre d'un prêtre que nous sommes "Les enfants de Dieu" ?
Alors ne soyez pas choqué de lire ce qui suit.
Beaucoup considère Jésus comme un Dieu, c'est à mon sens inexact.
Jésus est une partie de Dieu, un enfant de Dieu comme vous et moi,
un Homme donc, et si Jésus est en Dieu il l'es comme toute choses,
car Dieu est le créateur de toute chose donc Dieu est en tout, donc toute chose
est en Dieu.
Bien sûr Jésus est loin d'être uniquement un homme comme les autres
il a atteint un seuil de spiritualité, d'amour et de compréhension tellement
élevé qu'il est difficile de trouver un adjectif pour le qualifier.
Mais Jésus n'en reste pas moins un Homme. Et j'y attache une grande importance,
car nous même, Hommes, devront tendre à devenir comme Jésus, or qui place
Jésus plus haut que soit ne peux comprendre et admettre que le but de tout homme est
d'atteindre la même sagesse que lui. En effet Jésus ne nous enseigne pas à l'admirer
mais à le suivre.

Jésus envoyé de Dieu ?


J'ai volontairement démystifié Jésus et j'espère que vous en avez compris le but,
cependant Jésus n'est pas un homme comme les autres, en dehors de sa grande évolution.
En effet Jésus a tout de même une relation particulière avec Dieu, il est son envoyé sur Terre.
Il a reçu de Dieu la mission d'éclairer les hommes.
Mission qu'il a rempli même si les hommes ont du mal à suivre son exemple au jour le jour.
Cependant cette relation n'est pas unique, Jésus n'a pas été le premier des envoyés,
un autre parmi eux est Bouddha, un homme tout comme Jésus qui a éclairé l'humanité
et qui bénéficie d'une déification malgré lui.
En conclusion comprenez que même si Jésus est un être particulier car directement envoyé par
Dieu,
le chemin qu'il a tracé pour nous mène vers lui, et son amour ne doit pas être considéré comme
un eldorado inatteignable mais bien comme un but réel et nécessaire !
Par : Luxiel