Vous êtes sur la page 1sur 132

Notice de conduite et d’entretien

Réf : 15 18 080 0V

Groupe électrogène de bord


12 M26.2

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2


www.moteurs-baudouin.com

Société Internationale des Moteurs Baudouin


Technoparc du Brégadan - 13260 Cassis - France
tél. + 33 488 688 500 - fax + 33 488 688 501

Edition : Mars 2013 - Illustrations non contractuelles


Préambule
Cette notice de conduite et d’entretien doit être lue dans son intégralité
avant toute utilisation du moteur, elle réunit à votre intention les
informations qui vous permettront :

- De bien connaître votre moteur, de savoir l’utiliser et par la même, de


bénéficier pleinement et dans les meilleures conditions d’utilisation de tous
les perfectionnements techniques dont il est doté.

- De garantir la performance d’un fonctionnement optimum par la simple mais


rigoureuse observation des conseils d’entretien.

- De faire face, sans perte de temps excessive, aux incidents bénins qui ne
requièrent pas l’intervention d’un spécialiste.

Les périodicités de contrôle et d’entretien que nous préconisons ne sont


données qu’à titre indicatif et pour une utilisation moyenne. Plus les
conditions d’utilisation demandées au moteur sont sévères, plus les
fréquences de contrôle et d’entretien doivent être resserrées. S. I. Moteurs
Baudouin* ne peut pas être tenu p our responsable des incidents consécutifs
à la non-observation des prescriptions contenues dans cette notice :
notamment si la lubrification et le refroidissement s’effectuent avec des
ingrédients n’ayant pas le niveau de performance requis.

Les documents techniques "DT" auxquels fait référence cette notice sont
disponibles dans le réseau S. I. Moteurs Baudouin. Ils sont mis à jour
régulièrement, et doivent être lu dans leur intégralité.

Les références des pièces de rechange mentionnées dans cette notice et


dans le catalogue de pièces de rechange peuvent évoluer, une mise à jour est
disponible dans le réseau S. I. Moteurs Baudouin.

Utiliser uniquement les pièces d’origine.

Les informations contenues dans les pages suivantes sont diffusées lors de
I’édition officielle. En raison de la politique de développement et d’amélioration
continue de S. I. Moteurs Baudouin, les informations peuvent changer à tout
moment sans préavis. L’utilisateur doit, avant toute intervention, s’assurer de
posséder les informations au dernier indice d'édition.

(*)Société Internationale des Moteurs Baudouin


Index des Documents Techniques
Code DT Désignation Page

DT 21.G01 Installation et mise en service 3, 65

DT 21.G03 Protection cathodique 17, 92

DT 03.G01 Préconisation du liquide de refroidissement 37, 66, 117

DT 04.G01 Préconisation des lubrifiants 43, 65, 87, 90,


117

DT 05.G01 Préconisation du combustible 45, 117

DT M26.2 03.06 Circuit de refroidissement externe / échangeur sur 40


moteur
DT M26.2 03.03 Circuit de refroidissement interne 37, 66

DT M26.2 03.15 Installation vanne thermostatique (température 41


contrôlée)

DT M26.2 03.10 Chauffage central - option 42

DT M26.2 11.08 Installation électrique MAXI (standard) et MASTER 53 à 58, 70


(certifié IACS)
DT 11.G01 Coffret d'alarme sonore - option 57

DT M26.2 07.02 Alternateur 175A 51

DT M26.2 07.03 Démarrage électrique / Batteries 51

DT 22.G01 Stockage / Déstockage groupes de propulsion 117

DT M26.2 07.04 Démarreur pneumatique - option 117


Sommaire général
Conditions d’application de la garantie

Définition des classes de service

Consignes de sécurité

Chap A Présentation du produit


A100 Description du groupe électrogène

Chap B Construction
B100 Préconisation des circuits

B200 Système électrique

Chap C Utilisation du groupe électrogène


C100 Mise en service

Chap D Entretien et Maintenance


D100 Entretien de votre moteur

D200 Maintenance de votre moteur

D300 Opérations de révision

D400 Hivernage de votre moteur

D500 Complément d’informations

Chap E Documents de suivi moteur


E301 Feuille d'essais groupe auxiliaire

E302 Feuille d'essais groupe électrogène

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 1


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 2
Conditions d’application de la Garantie
DT 21.G01 Documents d’installation et de mise en service
Se référer également aux Conditions Générales De Vente de votre moteur
(cf DOC-COM-004, indice B).

A lire avec attention !


Pour bénéficier de nos conditions de garantie, l’utilisateur du moteur fera
intervenir le personnel du réseau agrée S. I. Moteurs Baudouin pour la mise
en service et les visites techniques F1 et F2 décrites dans ce document.
Se reporter aux fiches D et E pour les documents relatifs à l’Entretien et au
Suivi de votre moteur.
 Après la réalisation effective de la mise en service, le personnel du réseau
S. I. Moteurs Baudouin retournera au siège :
 Le compte-rendu d’installation (cf DT 21.G01 - Installation et mise en
service*).
 La feuille d’essais en mer moteur propulsion (cf fiche E300 - Feuille
d’essais en mer).
 La feuille d’essais d’endurance du groupe auxiliaire (cf fiche E301 -
Feuille d’essais groupe auxiliaire).
 La feuille d’essais d’endurance du groupe électrogène (cf fiche E302 -
Feuille d’essais groupe électrogène).
 Après chaque visite F1 ou F2, le distributeur ou l'agent du réseau S. I.
Moteurs Baudouin retournera au siège :
 La fiche F1 relative à la première visite (cf chapitre D120 - Opérations
d'entretien F1).
 La fiche F2 relative à la seconde visite (cf chapitre D130 - Opérations
d'entretien F2).

IMPORTANT
Les demandes de garanties ne pourront être faites que par le personnel du
réseau agréé et prises en compte selon les conditions suivantes :
 Réception à notre siège des documents d’installation et de mise en service :
 Le compte-rendu d’installation et de mise en service (cf DT 21.G01)
 La ou les feuille(s) d’essais en mer
 La demande de garantie, par internet, dûment renseignée.
 Les pièces utilisées pour la maintenance, la révision, ou la réparation soient
des pièces d’origine S. I. Moteurs Baudouin.
 Le représentant du réseau agréé doit s'assurer que les opérations de
maintenance sont réalisées conformément aux recommandations décrites dans
cette notice.
 L’horamètre soit en bon état de fonctionnement (consulter la date de mise
en service).
En cas de litige sur l’exécution de la maintenance, l’utilisateur présentera
les factures des travaux correspondants.
Nota : Toutes les fournitures de maintenance sont à la charge du client y
compris celles relatives aux visites F1 et F2.

(*)Guide technique (ref. 15 18 056 0J sur demande client) valable pour tous les
produits fournis par S. I. Moteurs Baudouin.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 3


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 4
Définition des Classes de Service
pour les applications Groupe Electrogène*

Puissance continue
 Puissance nominale continue sans limitation de durée ou de facteur de
COP charge

Puissance principale
 Charge variable, puissance moyenne calculée sur 250 h de marche
PRP  Puissance moyenne  75% de la puissance nominale
 500 h / an à la puissance nominale
 Surcharge 10% utilisable 1 h toutes les 12 h

Puissance de secours
 Charge variable, puissance moyenne calculée sur 250 h de marche
LTP Pas de surcharge
 500 h / an (avec puissance moyenne  85% de la puissance nominale)
 25 h / an à la puissance nominale
 1 h toutes les 12 h à la puissance nominale

(*)En cas d’utilisation différente du réglage initial, il est de la


responsabilité de l’utilisateur d’adapter la classe de service pour
maintenir l’applicabilité de la garantie.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 5


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 6
Consignes de Sécurité
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Toute omission de se conformer aux mesures préventives et aux instructions de sécurité
contenues dans cette notice et sur les avertissements apposés sur le moteur, pourrait causer des
blessures ou même le décès.

Cette notice de conduite et d’entretien doit donc demeurer à bord et doit être facilement accessible
afin de pouvoir être consultée à tout moment.

De plus cette présente notice doit rester avec le moteur, si celui-ci est vendu. Le possesseur
suivant du moteur aura aussi besoin des informations qu’elle contient

Symbolique utilisée dans la notice de conduite et


d’entretien
Avant-propos
À la lecture de cette notice de conduite et d’entretien prenez note des
avertissements qui soulignent les précautions à prendre pour éviter les
conditions et les pratiques non sécuritaires.

Dans cette notice, les symboles suivants soulignent certains renseignements


particuliers.

Il est évident que ces consignes de sécurité ne suffisent pas à elles seules à
éliminer les dangers qu’elles signalent. Le seul moyen d’éviter les accidents
est de vous conformer strictement aux instructions particulières qui
s’appliquent à l’exécution de chaque opération et de faire appel à votre bon
sens.

Indications de danger
Ce symbole "Danger" alerte sur les risques du démarrage de l'installation à
distance ou démarrage automatique. L'installation doit-être consignée avant
toute intervention.

Ce symbole d’alerte est reconnu partout dans le monde. Dans ce guide, il


DEMARRAGE souligne l’importance des renseignements qui suivent. Soyez certain de
AUTOMATIQUE OU comprendre les conséquences d’une situation dangereuse et les façons de
A DISTANCE l’éviter. Ne pas suivre les avertissements exposants à des dommages
matériels, des blessures ou même au décès.

On voit souvent une indication de danger comme un avertissement au sens


général. Dans cette notice, il y a divers types d’avertissements selon les
conséquences possibles d’un danger (blessure mineure, blessure grave,
décès).

Ce type de mise en garde avertit d’une situation potentiellement


dangereuse qui, si on ne l’évite pas, PEUT se traduire par des blessures
graves ou même par un décès ou par d’importants dommages matériels.

Ce type de mise en garde avertit d’une situation potentiellement


dangereuse qui, si on ne l’évite pas, peut se traduire par des blessures
mineures ou des dommages matériels. Peut aussi mettre en garde
contre des pratiques dangereuses.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 7


Consignes de Sécurité
Remarque
Ce type de remarque apporte une information nécessaire pour
effectuer correctement une opération ayant trait à la conduite ou à
l’entretien du produit S. I. Moteurs Baudouin. Bien que la seule
lecture de ce document ne puisse éliminer tous les risques, une bonne
compréhension des informations du contenu favorisera son utilisation
adéquate.

Les avertissements de ce guide ne peuvent pas couvrir toutes les situations


imaginables. Faites preuve de jugement !
Si vous décidez d’utiliser une procédure, une méthode, un outil ou une pièce
qui ne soit pas spécifiquement recommandé, assurez-vous que cela ne
présente pas de danger pour vous, pour autrui ou pour les matériels.

Légende des symboles


Symboles relatifs à la sécurité

Picto Définition

Porter des protections pour les mains

Porter des protections pour les oreilles

Porter des protections pour les yeux

Porter des protections pour la tête

Porter des protections pour les pieds

Porter un masque de protection

Porter une combinaison de travail

Eviter la présence de flammes nues

Ne pas fumer

Ne pas utiliser de téléphone portable

Danger : acide de batterie

Danger : fils sous tension, risques électriques

Produit très inflammable

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 8


Consignes de Sécurité
Légende des symboles (suite)

Picto Définition

S’éloigner des charges suspendues

Tenir un extincteur à proximité

Risques de brûlures thermiques

Risques d'entraînement mécanique

De nombreux risques potentiels peuvent se déclarer pendant l’utilisation du


moteur sans prévisions. Il n’est donc pas possible de signaler un
avertissement dans le manuel pour tous les cas de risque potentiel. Si vous
utilisez une procédure qui n’est pas recommandée de façon spécifique, il faut
vous assurer qu’elle est sans risque et qu’elle n’endommagera pas le matériel.

Légende des outils utilisés

Picto Définition

Clé 6 pans de 2,5mm

Clé 6 pans de 5mm

Douille de 8mm

Tournevis plat

Outil spécial

Clé plate hexagonale de 10mm

Quiconque emploie une méthode ou un outil non recommandé par S. I.


Moteurs Baudouin doit s’assurer, au préalable, qu’il ne mette pas sa vie ou
celle d’autrui en danger et que la méthode d’utilisation, d’entretien ou de
réparation ne risque pas de provoquer des dommages ou de compromettre la
sécurité.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 9


Consignes de Sécurité
Précautions pour la Protection de la Santé
La liste qui suit décrit les "Précautions pour la Protection de la Santé"
conseillées pour réduire le risque de contamination.

Liste préventive pour la protection sanitaire


1 Eviter un contact prolongé et répété avec des huiles moteur
usagées.
2 Porter des vêtements de protection, y compris des gants
imperméables, le cas échéant.
3 Ne pas mettre de chiffons imbibés d’huile dans les poches.
4 Eviter de contaminer les vêtements avec l’huile, notamment les
sous-vêtements.
5 Laver les combinaisons de travail régulièrement. Jeter les
vêtements non lavables et les chaussures imprégnées d’huile.
6 Un traitement de soin d’urgence doit être réclamé immédiatement
en cas de coupures ouvertes et de blessures.
7 Appliquer des crèmes protectrices avant chaque période de travail
pour faciliter l’élimination de l’huile minérale de la peau.
8 Se laver avec du savon et de l’eau chaude ou, en alternative,
utiliser un détergent pour les mains et une brosse à ongles pour
s’assurer que toute l’huile est éliminée. Des préparations contenant
de la lanoline aident à remplacer les huiles naturelles de la peau qui
ont été éliminées.
9 NE PAS utiliser d’essence, de kérosène, de combustible, de
diluants ou de solvants pour nettoyer la peau.
10 Si des problèmes dermatologiques apparaissent, consulter
immédiatement un médecin.
11 Si possible dégraisser les composants avant de les manipuler.
12 Lorsqu’il y a des risques pour les yeux, utiliser des lunettes de
protection ou un écran pour le visage. Une préparation pour rincer
les yeux doit être disponible immédiatement.
13 Ne pas renverser d’huile ou d’autres liquides sur le sol lors de la
réparation du moteur. Dans le cas de renversement accidentel
d’hydrocarbure ou autre, mettre en œuvre dès que possible les
dispositifs de confinement, de ramassage, de sécurité pour les
personnes et l’environnement.
14 Toute manipulation d’hydrocarbure, éthylène glycol et de fuel ainsi
que le stockage et le recyclage doivent répondre aux normes de
sécurité et aux normes sur l’environnement en vigueur dans le pays
dans lequel elles sont effectuées.

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Amiante
Les fabrications et les pièces détachées fournies par S. I.
Moteurs Baudouin ne contiennent pas d’amiante.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 10


Consignes de Sécurité
Précautions générales pour toute intervention
Avant-propos
La plupart des accidents en rapport avec I’utilisation, I’entretien et la
réparation du moteur sont dus à la non observation des règles de sécurité et
précautions élémentaires. On pourra donc les éviter en reconnaissant les
risques auxquels on s’expose et en prenant les mesures préventives
correspondantes.
Pour utiliser, entretenir et réparer ce moteur, vous devez posséder la
formation, les compétences et I’outillage requis.
Le non-respect des instructions énumérées dans cette notice peut
occasionner des accidents graves, voire mortels. S. I. Moteurs Baudouin ne
saurait prévoir toutes les situations à risques. De ce fait, les règles et
consignes de sécurité indiquées dans cette notice ne sont pas exhaustives.

Avant toute intervention sur un moteur, un inverseur


réducteur, une ligne d’arbre, un groupe électrogène ou plus
généralement sur un produit d’origine S. I. Moteurs
Baudouin :
 Attacher une pancarte "Ne pas utiliser" ou une mise en garde similaire aux
contacteurs de démarrage avant de procéder à une opération d’entretien ou
de réparation.
 Ouvrir le sectionneur des batteries de démarrage.
 Baisser le disjoncteur placé sur le coffret de connexion moteur (si le
moteur en est équipé).
 Placer le contact de démarrage de l’armoire machine sur "OFF"
(équipement optionnel).
 Pour les moteurs équipés d’un système de démarrage pneumatique, isoler
les réservoirs et vidanger les canalisation entre les réservoirs et le démarreur.
 Pour les moteurs équipés d’un système de commande de démarrage
automatique, verrouiller l’ordre de démarrage sur l’armoire de commande.
 Retirer et consigner la clé de contact du pupitre passerelle.
 Avant toute utilisation de la barre à virer, disposer les consignes de
sécurité nécessaires à son utilisation.
 L’accès à proximité du matériel n’est autorisé qu’au personnel habilité.
 S’assurer que le lieu et l’environnement de réparation permettent
d’effectuer des travaux en toute sécurité.
 S’assurer de la propreté et du bon ordre de l’atelier de réparation ou de
l’environnement du matériel.
 Enlever vos bagues, chaînes et montres avant de commencer le travail,
porter des vêtements de travail adaptés et fermés.
 Bloquer et verrouiller les poussoirs d’arrêt d’urgence.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 11


Consignes de Sécurité
 Vérifier la date de péremption des équipements adaptés de protection
(lunettes, gants, chaussures, masques, vêtement de travail, casque…) avant
d’entreprendre des travaux.
 Ne pas utiliser d’outils défectueux ou inadaptés.
 Arrêter le moteur lors des travaux d’entretien ou de réparation.

Dispositif de levage
 Utiliser les dispositifs de levage pour la manutention et le transport de
pièces lourdes (plus de 20 kilos), s’assurer du bon état des crochets, des
élingues et des chaînes de levage.

Levage du moteur

La résistance d’un anneau de levage


diminue à mesure que l’angle entre
les élingues ou chaînes et les points
d’accrochage du moteur devient
inférieur à 90°.
Utiliser un montage de levage à
palonniers comme illustré ci-contre.
Empêcher tout contact des élingues
sur des parties du moteur. Utiliser
des maillons de fixation et des
élingues ou des chaînes
correctement calibrés.

Levage du moteur avec réducteur

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 12


Consignes de Sécurité
Levage du moteur avec réducteur (suite)

Levage du groupe électrogène

 S’assurer avant toute utilisation de matériel de manutention que celui-ci a


été contrôlé et certifié conforme par un organisme certificateur. Les élingues
ne doivent pas toucher les parties latérales du moteur au moment du levage.
 Ne jamais travailler au-dessous d’un moteur, d'un réducteur, d'un groupe
électrogène ou d'une charge suspendus par un dispositif de levage ou un
élévateur.
 Utiliser des supports adaptés résistants et en bon état pour manipuler un
moteur, un réducteur ou un groupe électrogène.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 13


Consignes de Sécurité
Démarrage
 Ne jamais utiliser de produit facilitant le démarrage (risque d’explosion).
 Ne jamais démarrer un moteur, embrayer un réducteur ou manipuler une
commande de pas d’hélice, sans vérifier que cette manœuvre peut être
effectuée sans danger pour les personnes ou les matériels.
 Lors du démarrage du moteur, utiliser des protections auditives pour éviter
des risques d’assourdissement.
 Démarrer ou stopper le moteur en utilisant uniquement les commutateurs
prévus à cette fonction sur les armoires machines, pupitre de passerelle,
armoires de commande, etc.
 Au cours du démarrage du moteur, la chute de tension des batteries ne doit
JAMAIS être inférieure à 18 VDC.

Joints
 Lorsque la température excède 300 °C, les joints d’étanchéité en matière
VITON produisent des acides hydrofluorique corrosifs. Ne pas toucher sans
protection les joints d’étanchéité soumis à une haute température.
 Utiliser des gants en caoutchouc épais et des lunettes de sécurité lors de la
décontamination.
 Nettoyer les joints et les surfaces contaminées à l’aide d’une solution à 10 %
d’hydroxyde de calcium ou un autre produit de nettoyage.
 Conserver tous les éléments démontés dans des sacs en plastique scellés
et les déposer dans les endroits dédiés à cet effet.

Batterie de démarrage
 Débrancher les batteries avant toute intervention sur le circuit électrique.
 Les gaz des batteries étant explosifs, les tenir à l’écart de toute flamme nue
ou de toute source d’étincelle.
 Ne pas fumer aux alentours du circuit de combustible et des batteries.
 Ne jamais vérifier la charge d’une batterie en la court-circuitant.
 Ne pas charger une batterie gelée, la réchauffer à 16 °C auparavant.
 L’acide sulfurique contenu dans les batteries est toxique et corrosif, il peut
brûler les vêtements et la peau voire rendre aveugle en cas de contact avec les
yeux.
 Pour prévenir les accidents :
 Remplir les batteries dans un endroit aéré
 Porter lunettes et gants adaptés
 Ne pas respirer les vapeurs
 En cas de contact avec une partie du corps :
 Rincer abondamment la partie atteinte à l’eau.
 Appliquer du bicarbonate de soude ou de la chaux pour neutraliser
l’acide.
 Se rincer les yeux pendant 10 à 15 minutes.
 Consulter un médecin sans attendre.
 En cas d’ingestion :
 Consulter un médecin sans attendre.
 Ne pas fumer sur les aires de recharge des batteries.
 Les batteries dégagent des vapeurs inflammables qui peuvent exploser.
 Si les batteries se trouvent en espace clos, prévoir une aération suffisante.
 Veiller à la propreté des batteries et à la mise en place des couvercles.
 Les câbles des batteries doivent être munis d’un coupe circuit pour assurer
la condamnation du circuit en cas d’incident. Le câblage électrique doit être
maintenu en bon état, correctement positionné et solidement fixé.
 Ne pas utiliser de téléphone portable à proximité des batteries.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 14


Consignes de Sécurité
Equipements d'injection
Recommandations pour moteurs équipés d'un système haute
pression à rampe commune (HPCR) ou moteurs à injection classique
 La pulvérisation du combustible sous haute pression peut provoquer des
lésions corporelles irréversibles. Se munir des protections requises lors des
opérations réalisées sur l'ensemble du circuit.
 Assurez-vous que les canalisations soient dépressurisées avant toute
opération de démontage.
 Détendre la haute pression avant toute manipulation sur le circuit
d'alimentation et d'injection d'un moteur HPCR.
 Lors de la vérification des injecteurs, veiller à ce que le jet à haute
pression n’entre pas en contact avec la peau.
 Toutes les recherches de fuite de combustible, d’huile et autres liquides
sous haute pression doivent être réalisés à l’aide d’un écran et jamais à mains
nues.
 Utiliser un dispositif d’évacuation des vapeurs produites par la
pulvérisation.
 Si le combustible entre en contact avec la peau, il peut causer des
blessures, consulter alors immédiatement un médecin.
 Le combustible, l’huile et le liquide de refroidissement contiennent des
produits nocifs.
Eviter tout contact avec la peau et les yeux, ne pas ingérer.
L’utilisation de gants et de lunettes de protection est recommandée.
Lavage moteur ou autres produits
 Respecter les consignes de sécurité inhérentes à la machine de lavage
utilisée.
 Protéger les orifices. Ne pas laver un moteur tournant ou venant juste
d’être stoppé.
 Utiliser les équipements de sécurité requis pour l’utilisation de telles
machines.
 Assurez-vous que l'eau sous pression ne risque pas d'endommager les
appareils lavés.
Prendre les précautions nécessaires lors de l'utilisation d'une machine
de lavage à haute pression. Ne pas mouiller les équipements
électriques, les joints, etc… pour ne pas les endommager.

Révisions
Certaines opérations de révision ne sont réalisables qu’avec des outils
spéciaux, il est donc fortement conseillé aux mécaniciens non équipés pour
les réparations importantes de consulter leur concessionnaire S. I. Moteurs
Baudouin.
Soudures
 Déconnecter les faisceaux électriques du moteur avant toute opération de
soudage (Calculateur ECU, coffrets de commande et armoires électriques…).
 Respecter toutes les dispositions légales en vigueur avant d'effectuer des
travaux de soudure.
 Ne pas utiliser de feux découverts.
 Pour toute opération de soudure électrique ou autogène, utiliser un permis
de feu mettant la zone en sécurité.
Débrancher les connecteurs
de l’armoire avant toute  S’assurer que les travaux seront sans conséquence sur le matériel
opération de soudage électrique et électronique embarqué.
 S’assurer que le système automatique d’extinction des incendies est
inhibé avant tous travaux de soudure ou meulage.
 S’assurer que la ventilation du local dans lequel les soudures sont
effectuées est suffisante.
 Ne pas souder et ne pas travailler au chalumeau sur des canalisations ou
des tuyaux qui contiennent des liquides inflammables.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 15


Consignes de Sécurité

Prévention des incendies et des brûlures


Prévention des incendies ou des explosions
 Ne pas déposer les portes de visite du bloc moteur ou réducteur après un
arrêt d’urgence. Attendre au minimum 5 minutes pour éviter tout risque
d’explosion.
 Les projections ou les fuites d’huile ou de combustible sur des surfaces
chaudes peuvent provoquer des incendies.
 Contrôler l’absence d’usure et de détérioration des canalisations et des
tuyaux.
 Les canalisations doivent être positionnées, soutenues et fixées
solidement.
 Resserrer tous les raccords au couple de serrage préconisé.
 Nettoyer fréquemment la surface du moteur pour éliminer toute présence
de dépôts gras pouvant être inflammables.
 Ne pas fumer pendant le remplissage du réservoir de combustible ni sur
les aires de ravitaillement.
 Les téléphones portables (et notamment leur batterie) sont susceptibles
d’engendrer des étincelles risquant de provoquer une explosion dans certains
lieux à risques. Lors du remplissage du réservoir de combustible et sur les
aires de ravitaillement, couper tous les téléphones portables se trouvant dans
cette zone.
 Conserver tous les combustibles et lubrifiants dans des récipients fermés
clairement libellés et les entreposer en lieu sûr.
 Les chiffons souillés et les autres matières inflammables ne doivent pas
être stockés dans la salle des machines.
 Ne pas fumer sur les aires de recharge des batteries.
 Les batteries dégagent des vapeurs inflammables qui peuvent exploser.
 Si les batteries se trouvent en espace clos, prévoir une aération suffisante.
 Veiller à la propreté des batteries et à la mise en place des couvercles.
 Les câbles des batteries doivent être munis d’un coupe circuit pour
assurer la condamnation du circuit en cas d’incident. Le câblage électrique
doit être maintenu en bon état, correctement positionné et solidement attaché.
 Tous les fils doivent être du calibre recommandé.
 Les fils et les câbles doivent être protégés par un fusible ou un disjoncteur
calibré.
 Ne pas court-circuiter les fusibles et/ou les disjoncteurs.
 Ne pas souder et ne pas travailler au chalumeau sur des canalisations ou
des tuyaux qui contiennent des liquides inflammables.
 Nettoyer soigneusement l’intérieur et l’extérieur des canalisations ou des
tuyaux avec du solvant ininflammable avant toute opération de soudage ou
d’oxycoupage.
 Ne pas exposer le moteur aux flammes.
 S’assurer que des extincteurs adéquats, non périmés sont disponibles et
savoir s’en servir.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 16


Consignes de Sécurité
Prévention des brûlures :
 Ne pas toucher les parties brûlantes d’un moteur en fonctionnement ou
venant d’être arrêté.
 Ne pas toucher un moteur qui fonctionne.
 Laisser le moteur refroidir avant d’entreprendre l’entretien sur le moteur.
 Détendre la pression des circuits de graissage, de combustible ou de
refroidissement avant de déconnecter ou de déposer des canalisations ou
pièces annexes.
 A la température de fonctionnement, le liquide de refroidissement est
chaud et sous pression. Lorsque la pression est détendue brusquement, ce
liquide brûlant peut se transformer en vapeur.
 Tout contact avec ce liquide brûlant ou la vapeur peut provoquer de
graves brûlures.
 Laisser refroidir les organes du circuit de refroidissement avant de
procéder à la vidange.
 Contrôler le niveau de liquide de refroidissement uniquement lorsque le
moteur est à l’arrêt.
 Dévisser lentement le bouchon de remplissage pour détendre la pression.
 L’huile chaude peut provoquer des blessures. Eviter tout contact avec la
peau.
 L’acide sulfurique contenu dans les batteries est toxique et corrosif, il peut
brûler les vêtements et la peau voire rendre aveugle en cas de contact avec
les yeux.

Risques électriques
Un contrôle d’isolement doit être effectué régulièrement
Le circuit électrique du moteur doit être isolé de la masse du moteur et du
bateau.
Un défaut d’isolement peut provoquer des court-circuits ou des courants
vagabonds.
Les courants vagabonds peuvent endommager les composants électriques et
électroniques, les coussinets, les portées de vilebrequin et peuvent aussi
causer des parasites radio.
La masse du moteur doit être correctement reliée à la masse du bateau, les
autres éléments mis à la masse sont :
 les raccordements flexibles des circuits de refroidissement,
 les raccordements flexibles du circuit de combustible,
 les systèmes électriques de contrôle et le système d’injection électronique.
Un défaut de mise à la masse peut engendrer une corrosion des tuyauteries
et des organes moteur ou de la propulsion.

DT 21.G03 Consulter la Documentation Technique DT 21. G03 -


Protection cathodique

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 17


Consignes de Sécurité
Risques liés au générateur
Il est formellement proscrit de mettre en service un générateur neuf ou non, si
l'isolement est inférieur à 1 Mohm pour le stator et 100 000 ohms pour les
autres bobinages.
Les opérations d'entretien et de dépannage sont à respecter
impérativement afin d'éviter les risques d'accident et de maintenir le
générateur dans son état d'origine.
Toutes les interventions (connexions ou vérifications) sur les bornes du
générateur seront effectuées, le générateur arrêté.
Le démarrage et l'exploitation du générateur est possible si l'installation est en
accord avec les règles et consignes définies dans la notice du constructeur (cf
Manuel d'installation et de maintenance livré avec le générateur).

Générateur mono-palier et bi-palier


Lors de l'accouplement, l'alignement des trous des disques et du volant est
obtenu essentiellement par la rotation du moteur thermique.
Assurer le calage du rotor du générateur avant toute opération de
désaccouplement ou d'accouplement.

Ne jamais utiliser le ventilateur du générateur pour mettre en rotation


générateur et le moteur thermique

A ce niveau de lecture, nous vous conseillons vivement de


prendre le temps de vous informer des consignes de sécurité
décrites dans les pages précédentes.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 18


A - Présentation du produit
Sommaire détaillé

A100 Description du groupe électrogène


A110 Vue d’ensemble du groupe électrogène

A120 Montage des capteurs

A130 Identification du moteur

A140 Identification du groupe électrogène (sur châssis)

A150 Données techniques moteur

A160 Données techniques générateur bi-palier

A170 Définition des puissances

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 19


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 20
A100 - Description du groupe électrogène
12 M26.2

A110 - Vue d’ensemble du groupe électrogène


Rep Désignation 4 31 9 10 11
3 4 5 6 3 A
1 Alternateur de charge
2 Filtre à combustible
3 Filtre à air
4 Bouchon de dégazage circuit d'eau douce 7'
5 Echangeur eau douce/eau brute 12
6 Pompe d'eau douce (refroidissement) 7
2 2
7 Pompe manuelle de vidange ou pré-graissage d’huile
Pompe électrique de vidange ou pré-graissage d’huile 13
7’
(option) 8
8 Pompe d'eau brute (refroidissement) 1 14
35
9 Boîtier de thermostat
14 15
10 Remplissage liquide de refroidissement
11 Boîtier des capteurs MAXI et MASTER
15 24 23 22 21 20 19 18 17 16
12 Pompe d’amorçage du circuit de combustible 31
31
13 Bornier de connexion combustible Face AV Vue tribord
Alimentation réchauffeur et vidange principale (liquide de 33
14 31
refroidissement)
15 Pompe d'alimentation combustible
32 D C B A
16 Reniflard standard
A Entrée combustible
17 Refroidisseur d’huile B Sortie combustible
34 C Retour fuites injecteurs
18 Filtre à huile standard ou Filtration commutable (option)
D Fuites tubes injection
19 Vidange secondaire liquide de refroidissement (point bas) 31 31
20 Réchauffage eau douce
3 25 25 3 10 31 26 24
21 Démarreur
22 Tube d'évacuation condensat (collecteur d'admission) Vue A
23 Réfrigérant d’air de suralimentation
24 Générateur bi-palier
25 Turbocompresseur
26 Coffret de contrôle standard 26
31
27 Plaque d'identification groupe électrogène 23
28 Filtre à huile centrifuge 23

29 Remplissage d’huile moteur


30 Jauge d’huile 35
31 Anode de zinc
32 Pompe d’injection
33 Actionneur (régulation électronique) 8 17 18 19 30 29 28 27 22 23

34 Plaque d'identification moteur


Face AR Vue bâbord
35 Anneau de levage

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 21


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 22
A100 - Description du groupe électrogène
12 M26.2

A120 - Montage des capteurs (version MAXI ou MASTER)


Rep Désignation Ref F G
1 Capteur P° huile 15 11 241 0H
2 Manocontact TBP° huile 15 11 222 0B C
24
3 Capteur T° eau douce 15 11 258 0S H
4 Capteur niveau bas eau douce 77 72 716 0T
C
5 Thermomètre 15 11 010 0X
6 Capteur magnétique de contrôle vitesse 16 20 020 0N B
7 Thermomètre 14 11 007 0H
8 Manomètre 77 71 625 0K A
9 Capteur T° huile 15 11 258 0S
10 Thermo-contact THT° air de sural 15 11 281 0S
11 Thermo-contact THT° eau douce 15 11 221 0Q
12 Convertisseur de consommation combustible (opton) 77 74 042 0G
13 Capteur P° eau douce 15 11 287 0H
14 Capteur P° air de sural 77 72 720 0M
15 Manocontact P° différentielle d’huile 15 11 337 0B D
I
16 Capteur T° échappement (option version MAXI) X2 77 74 010 2L
17 Capteur T° air de sural (option version MAXI) X2 77 74 010 2L
18 Doigt de gant (THT° eau douce) 15 11 023 0N
19 Capteur P° eau brute 15 11 287 0H K
21
23
20 Capteur P° combustible 15 11 287 0H
J
21 Doigt de gant (THT° air de sural) 15 11 202 0J E
22 Capteur magnétique de régulation de vitesse 15 05 339 0F 22

23 Détecteur de fuites (nappes d’injection) 77 72 844 0K


Face AV Face AR
24 Electrovanne de survitesse 15 11 110 1K

Version standard MAXI Capteurs COMMUNS Version certifiée MASTER

16 19
1 2 10 10 12 13 1 14 15 2 11
4 5 6 7 9 3
3 8 18

20

17

Détail A Détail F Détail B Détail G Détail J Détail D Détail I Détail A Détails C/K Détail F Détails E/H

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 23


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 24
A100 - Description du groupe électrogène
A130 - Identification du moteur
La plaque d'identification, portant le numéro de série du moteur, est située à
l'intérieur du Vé côté arrière-bâbord du moteur.

Plaque signalétique du moteur

Classe de service
Type du moteur Année de fabrication Puissance moteur
Vitesse moteur

12M26.2-A000 PRP 2013

Numéro de série 2M2000 100KW/1800

Numéro de DNV MSL 14-0010


classification

Le numéro de série du moteur est à rappeler à chaque commande de


pièces détachées ou dialogue technique avec le réseau ou le service
après-vente S. I. Moteurs Baudouin.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 25


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 26
A100 - Description du groupe électrogène
A140 - Identification du groupe électrogène
(sur châssis)
La plaque d'identification, portant le numéro de série du groupe, est située sur
le châssis côté bâbord.

Plaque signalétique du groupe électrogène


1 2 4
5

GEBM 000 13FRA000

3
123456789 EC/RE IP23

6 000KVA CosPhi= 0,8 60Hz

Rep Désignation Description de la plaque


1 Type du groupe GE : Groupe Electrogène
électrogène B: Groupe Electrogène de Bord
S: Groupe Electrogène de Secours
I: Groupe Electrogène Industriel
M: Moteur gamme M
R: Moteur gamme R
S: Moteur gamme S
W: Moteur gamme W
000 : Puissance du groupe en KVA
2 Numéro d’affaire 00 : Année
XXX : Code pays
000 : Numéro chronologique
3 Numéro de série 00 : Cylindrée moteur (en litres)
00 : Année de fabrication
00 : Mois de fabrication
000 : Numéro chronologique
4 4 lettres EC : Refroidissement par échangeur
KC : Refroidissement par Keel Cooling
RE : Régulation Electronique
RM : Régulation Mécanique
5 Indice de protection IP23 / IP44 : Suivant NF EN 60 529.
6 Caractéristiques de 000 KVA : Puissance du groupe en KVA
l’alternateur Cos PHI = 0,8 : Déphasage des tensions du courant délivré par le groupe
00 Hz : Fréquence du courant délivré par le groupe

Le numéro de série du moteur est à rappeler à chaque commande de


pièces détachées ou dialogue technique avec le réseau ou le service
après-vente S. I. Moteurs Baudouin.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 27


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 28
A100 - Description du groupe électrogène
A150 - Données techniques moteur
Le moteur de type propulsion 12 M26.2 (S. I. Moteurs Baudouin) est un
moteur diesel à combustion interne comportant 12 cylindres disposés en V
dans l’axe longitudinal du vilebrequin.

Le tableau ci-dessous présente les principales données du moteur 12 M26.2

Désignation des données Unité Valeurs


Cycle diesel 4 temps
Type d’injection directe
Nombre de cylindres 12
Nbre soupape(s) par cylindre 2+2
Disposition des cylindres en V à 90°
Sens de rotation (cf Norme ISO 1204) S.I.H.
Alésage mm 150
Course mm 150
Cylindrée totale L 31,8
tr/mn 1500 (50Hz)
Régime nominal
tr/mn 1800 (60Hz)
Régime au ralenti à vide tr/mn 700 mini
Capacité :
- carter d'huile standard L 113
- circuit de refroidissement L 125
Alternateur de charge batterie A 175
Démarreur A 2600
1-8-5-10-3-7-6-11-2-9-
Ordre d’allumage moteur
4-12
Jeu aux soupapes :
- admission mm 0,30
- échappement mm 0,30
Tarage des injecteurs bar 260 0 +8
Cylindre de référence moteur « CRM » 12
Cylindre de référence pompe d’injection « CRP » 1
Numérotation des cylindres cf figure ci-après

Numérotation des cylindres


Le schéma ci-dessous indique l’ordre d’allumage du moteur et l’ordre
d’injection de la pompe.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 29


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 30
A100 - Description du groupe électrogène
A160 - Données techniques générateur bi-palier
Le générateur bi-palier* est destiné à produire de l’énergie électrique dans le
cadre des applications liées à l’utilisation de groupes électrogènes.

Caractéristiques mécaniques Caractéristiques électriques

Alternateur triphasé synchrone Equipements :


Equipements : - Alternateur 4 pôles
- Accouplement élastique - Fréquence 50 et 60 Hz et bobinage standard N°6
(400V pour les excitations)
- Carcasse en acier
- Transformateur d’intensité (TI) de marche en
- Flasques en fonte
parallèle monté
- Roulements à billes regraissables
- Résistances de réchauffage
Types de construction : - Boîte à bornes avec barres de connexions pour
- IM 1001-B 34 (bi-palier avec bride SAE et montage TI de protection ou de mesure
bout d’arbre cylindrique normalisé) - Régulation de tension électronique
Machine ouverte, auto-ventilée - Système d’excitation « Brushless » (sans bagues,
ni balais)
Degré de protection : IP 23
Les valeurs de tension et de courant s’entendent
pour marche à vide et en charge nominale avec
excitation séparée. Toutes les valeurs sont données
à ± 10% et peuvent être changées sans préavis
(pour les valeurs exactes, consulter le rapport
d’essai).
L’alternateur est une machine sans bague ni balai à
inducteur tournant, il est bobiné au “Pas 2/3” (6 ou 12
fils), l’isolation est de classe H (cf schémas et notice
de maintenance constructeur).

(*)Pour plus d’informations ou intervention, se rapprocher de votre distributeur


local.

Photo non-contractuelle

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 31


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 32
A100 - Description du groupe électrogène
A170 - Définition des puissances

Norme ISO 3046/1 - 1995(F)

Conditions de référence 100 kPa (750mm Hg ) à 25 °C


Gamme moteur Humidité relative : 30%
Combustible Densité relative : 0.840 ± 0.005
Pouvoir calorifique : 42 700 KJ/Kg
Tolérance sur consommation : 0 ± 5%

Gamme Puissance électrique Puissance en kVA déclarée à cos (φ) 0,8


groupe électrogène

Tableau de puissance maximum


Pour consulter les puissances, se référer à la fiche produit dédiée à votre
moteur ou autre produit S. I. Moteurs Baudouin.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 33


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 34
B - Construction
Sommaire détaillé

B100 Préconisation des circuits


B110 Système de refroidissement

B120 Système de lubrification

B130 Circuit de combustible

B140 Circuit d’air

B200 Système électrique


B210 Installation électrique

B220 Systèmes de contrôle / commande coffrets MAXI


(standard) et MASTER (certifié IACS)

B230 Synoptique de câblage groupe électrogène (coffret


MAXI)

B240 Synoptique de câblage groupe électrogène (coffret


MASTER)

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 35


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 36
B100 - Préconisation des circuits
B110 - Système de refroidissement
DT 03.G01 Afin de protéger efficacement le moteur contre le gel, les corrosions chimiques
et galvaniques, la cavitation et les dépôts, il est IMPERATIF d’utiliser un
liquide de refroidissement tel que défini dans la documentation technique
DT 03.G01 jointe avec le moteur.
Ces produits sont disponibles auprès du réseau S. I. Moteurs Baudouin.

Capacité totale du circuit

Moteur 12 M26.2 : 125 litres

DT M26.2 03.03 Circuit de refroidissement interne


Le refroidissement du moteur est assuré par deux circuits :
 par la circulation d’un fluide caloporteur en circuit fermé (circuit HT),
 par la circulation de l’eau brute en circuit ouvert.
La pompe de circulation du circuit fermé située sur la face avant du moteur
alimente les refroidisseurs d’huile, les chemises, les culasses et les
turbocompresseurs.
La température du liquide de refroidissement est régulée par 4 vannes
thermostatiques.

Rep Désignation
1 Turbocompresseur
2 Bloc cylindre / culasse
3 Refroidisseur huile moteur
Remplissage circuit eau douce / 10’
4
bouchon pressurisé
5 Vase d’expansion
6 Retour chauffage central (option)
7 Pompe à eau douce
8 Mesure température d’eau
9 Thermo-contact eau
Départ chauffage central (option) ou
10 10’
Vers
Purge circuit
Entrée 1
Refoulement réchauffeur circuit eau
10’
douce
11 Thermostat
12 Refroidisseur eau douce / eau brute
13 Collecteur échappement refroidi
Entrée 1
14 Refroidisseur d'air de sural
Sortie 2
Refoulement pompe de secours ou
15
réchauffeur circuit eau douce
16 Connexion circuit de secours Sortie 3

17 Vanne d'isolement
20
18 Pompe a eau brute
Vanne thermostatique :
19 Filtre eau brute - Entrée 1 : entrée eau brute
- Sortie 2 : recyclage eau brute thermostatée (by-pass)
20 Vanne thermostatique (option) - Sortie 3 : évacuation eau brute

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 37


B100 - Préconisation des circuits
Lorsque le moteur est chaud, toute intervention sur le circuit de
refroidissement pressurisé peut occasionner des brûlures.

Vidange du circuit de refroidissement


Procéder à la vidange du liquide de refroidissement, moteur à l'arrêt :
 déconnecter les flexibles d'alimentation en eau du réchauffeur eau douce
ou ouvrir la vanne d'isolement suivant les équipements installés,
 fermer les vannes d'isolement du réchauffeur suivant les équipements
installés,
 desserrer le bouchon de pressurisation (c) de l'échangeur pour provoquer
une prise d'air,
 connecter un tuyau d'évacuation (d) aux vannes de vidange principale (a)
et secondaire (b),
 ouvrir les vannes suivant les illustrations ci-après pour assurer une
évacuation optimale du liquide de refroidissement dans un bac de
récupération prévu à cet effet (capacité 125L),
 évacuer le liquide vidangé selon les préconisations d'usage de
l'environnement,
 fermer les vannes de vidange.
Se référer au chapitre Remplissage (cf DT 03.G01 - Préconisation en
liquide de refroidissement) pour faire le plein de liquide de refroidissement
du circuit.
c
(pressurisation)

d a b
(fourniture client)
Evacuation
liquide

Face AV Côté bâbord

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 38


B100 - Préconisation des circuits
Réchauffeur eau douce (ref. 15 53 194 0T)
Lorsque le moteur est chaud, toute intervention sur le circuit de
refroidissement pressurisé peut occasionner des brûlures.

Avant la mise sous tension du système de réchauffage d'eau :


 vérifier que les vannes d'alimentation en eau soient IMPERATIVEMENT
ouvertes et que les circuits de refroidissement et réchauffeur purgés,
 vérifier le niveau du liquide refroidissement (cf fiche C100 - Mise en
service / Remplissage),
 vérifier que le disjoncteur d'alimentation Q3 et l’interrupteur QP soient
enclenchés (coffret MAXI ou MASTER).
Le remplissage du circuit s’effectue par le bouchon de pressurisation situé sur
l’échangeur de température ED/EB (rep. 10, chapitre A110 - Descriptif du
groupe électrogène).
Avant toute intervention sur le système de réchauffage :
 couper l'alimentation électrique,
 consigner le circuit du réchauffeur eau douce.

Coffret de contrôle
Interrupteur QP 24 DC
Refoulement
Refoulement

Commutateur
de commande
réchauffeur

Disjoncteur Q3 220 V

Alimentation
eau
Alimentation
eau

Réchauffeur eau
douce
Réchauffeur eau (standard)
Puissance Voltage Fréquence Code référence
6 kW 220 V 50 Hz 15 03 658 0J

6 kW 380 V 50 Hz 15 03 661 0R

6 kW 480 V 60 HZ 15 03 662 0C

6 kW 240 V 60 HZ 15 03 663 0N

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 39


B100 - Préconisation des circuits
DT M26.2 03.06 Circuit de refroidissement externe
L'eau brute est un terme général quelle que soit l'eau utilisée (eau de mer,
eau de rivière, eau de ville), par définition il s'agit d'eau non traitée.

L'eau brute est aspirée au travers de la coque par la pompe à eau brute. Elle
refroidit le liquide du circuit de refroidissement et l'air de sural du moteur à
l'aide des échangeurs de température.
Le retour de l'eau brute s'évacue directement à la mer.

DT 03.G03 Le circuit doit être équipé d'un filtre à eau de mer (recommandé) dont la
DT M26.2 03.09 finesse de filtration est supérieure ou égale à 1mm pour éviter à tous corps
Pour version étrangers de pénétrer dans le circuit et de provoquer un dysfonctionnement.
échangeur de
coque

Pièce de division Entrée (RAS)

Sortie eau brute

Sortie (RAS)

Evacuation
Entrée (RAS)
eau brute

Pompe eau brute


Aspiration
eau brute
Sortie (RAS)
Pièce de division

Filtre eau de mer


(recommandé)

Entrée
eau de mer

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 40


B100 - Préconisation des circuits
Pompe à eau brute (Ref. 15 53 115 1L)
Cette pompe à eau brute est de type auto-amorçante.
AVANT chaque opération de maintenance ou APRES chaque drainage,
remplir d'eau la pompe avant démarrage pour faciliter l'amorçage et éviter
d'endommager l'étanchéité tournante.

DT M26.2 03.15 Nota : La température d’entrée d’eau brute doit être comprise entre 10°C et
35°C pour assurer le bon fonctionnement du moteur.
Dans les cas de valeurs inférieures, un dispositif de régulation de température
au moyen d’une vanne thermostatique (ref. 15 53 174 1C) devra être installé.

Le montage d'un filtre à eau de mer est recommandé.

Graissage de la pompe
Les graisseurs droits sont prévus pour lubrifier les roulements.
Un contrôle visuel suffit pour vérifier les éventuelles fuites d'eau entre la cage
de roulements et le carter de pompe.

Périodicité : graissez les roulements avec une graisse de marque Shell Albida
R2 ou équivalente (cf fiche D300 - Opérations de maintenance M3).

REFOULEMENT

Tresse de masse

Anode
(ref. 15 03 123 0T)

Graisseur

ASPIRATION

Pompe à eau brute Bouchon de


vidange

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 41


B100 - Préconisation des circuits
DT M26.2 03.10 Chauffage central - option
Pour plus d'informations sur le fonctionnement du circuit de chauffage central,
se reporter à la Documentation Technique DT M26.2 03.09 - Circuit de
refroidissement externe par échangeur de coque et DT M26.2 03.10 -
Chauffage central.

Remarque
En cas d’utilisation d’un circuit de refroidissement de secours, tout le
circuit de chauffage central devra être isolé.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 42


B100 - Préconisation des circuits
B120 - Système de lubrification
DT 04.G01 Circuit d’huile
Le moteur est équipé d’un système de lubrification sous pression. La pompe à
huile de type à engrenages est fixée à la partie la plus basse du moteur. La
pompe à huile est entraînée par la distribution à la partie avant du vilebrequin.
Tous les points de lubrification et tous les équipements auxiliaires nécessitant
une lubrification sont reliés à l’aide de conduits ou de tubulures au système de
lubrification d’huile sous pression.
Les pistons sont refroidis par jets d’huile au moyen de gicleurs.

Rep Désignation
1 Pompe à huile
2 Clapet de sécurité
3 Refroidisseur d'huile
4 Filtre centrifuge
5 Filtre à huile
6 Soupape régulatrice
7 Gicleur de refroidissement de piston 7

8 Turbocompresseur
9 Manomètre
10 Emetteur de pression d'huile
11 Manocontact de pression d'huile
12 Pompe à injection

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 43


B100 - Préconisation des circuits
Filtre à huile
Les 6 filtres à huile (réf. 15 04 168 0C) sont de type plein débit à cartouches
jetables.
Un clapet de sécurité situé dans la cartouche est utilisé en cas de colmatage
du filtre permettant ainsi de poursuivre le graissage en cas d’obturation de la
cartouche.
Ces cartouches sont à remplacer lors des opérations de la maintenance de
votre moteur (cf chapitre D210 - Opérations de maintenance M1).

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Catalogue Refroidisseur d’huile


PR 04 Le moteur est équipé de deux refroidisseurs d’huile situés de chaque côté du
moteur
L’huile circule au travers des refroidisseurs où elle est réfrigérée par le liquide
de refroidissement du moteur.

Refroidisseur d’huile

Liquide de
refroidissement
Pression d’huile

Filtre à huile centrifuge


Le moteur est équipé de deux filtres centrifuges montés en dérivation sur le
circuit de lubrification.

La cartouche (réf. 15 04 901 0V) du filtre est à remplacer lors des opérations
de la maintenance de votre moteur (cf chapitre D220 - Opérations de
maintenance M2).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 44


B100 - Préconisation des circuits
B130 - Circuit de combustible
DT 05.G01 Qualité du combustible
Consulter la documentation technique DT 05.G01 jointe avec votre moteur.

Circuit combustible
Le moteur de type 12 M26.2 est équipé d’une pompe à injection en ligne (11)
et d’un régulateur mécanique incorporé.
Une régulation électronique (analogique ou numérique) peut équiper les
moteur et groupe électrogène 12 M26.2 (option).
La pompe d’alimentation (8) aspire le combustible dans le réservoir journalier
(7) via un filtre séparateur d'eau/préfiltre (option), elle alimente la pompe à
injection (11) au travers d’un filtre double commutable (10) en marche. La
pompe à injection alimente les injecteurs (13) qui pulvérisent le combustible
dans la chambre de combustion.
L’excédent de combustible non pulvérisé retourne au réservoir principal (1),
dans certains cas au travers d’un refroidisseur (option) afin de réguler la
température du combustible dans le réservoir journalier (7).

Rep Désignation
1 Réservoir principal
2 Vanne de coupure circuit
Préfiltre de type à panier
3
(recommandé)
4 Clapet anti-retour (option)
5 Pompe de transfert
Filtre séparateur d'eau/préfiltre
6
(option)
7 Réservoir journalier
8 Pompe d'alimentation
9 Pompe d'amorçage
Filtre combustible monté sur
10
moteur
11 Pompe à injection
12 Tube injection
13 Porte Injecteur / Injecteur
14 Clapet de balayage sortie pompe
15 Mise à l'air libre des réservoirs
16 Retour combustible
17 Levier de commande de stop
Levier de commande
18
d'accélération
….. Chantier A Entrée combustible
19 Retour fuite injecteurs
___ Circuit moteur B Sortie combustible
20 Clapet anti-retour (recommandé) C Retour fuites injecteurs
D Fuites tubes injection
Pour visualiser le bornier de connexion combustible
(cf fiche A100 - Descriptif du groupe électrogène)
DT 05.G03/04
DT M26.2 05.08 Remarque
Une température excessive de combustible peut entraîner une dégradation des
performances du moteur. Dans ce cas un dispositif de réfrigération devra être
mis en place sur le circuit de retour combustible. Disponible en option
(cf DT M26.2 05.08).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 45


B100 - Préconisation des circuits
Nota :
La tuyauterie (rep D - Fuites tubes d’injection) doit être raccordée sur
la partie haute du réservoir journalier. L'installateur doit s'assurer du
risque de retour de combustible dans cette tuyauterie pour ne pas
déclencher le dispositif d’alarme de sécurité "Fuites des tubes
d’injection haute pression".
Après remplacement du tube défectueux, le circuit doit être totalement
asséché (bouchon rep. 19).

Filtre à combustible double (commutable)


 Deux cartouches jetables (réf. 15 05 063 0F) sont situées à l’avant du
moteur coté tribord.
 Une seule cartouche en service pendant le fonctionnement du moteur.
 Fréquence de remplacement des cartouches lors des opérations de la
maintenance de votre moteur (cf chapitre D220 - Opérations de
maintenance M2).

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Pompe à injection
La pompe à injection est montée à l’intérieur du Vé. Elle est entraînée par la
distribution et graissée par le circuit de lubrification d’huile sous pression du
moteur.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 46


B100 - Préconisation des circuits
Pompe d’alimentation combustible
La pompe d’alimentation est située sur la face avant de moteur. Elle est
entraînée par la pompe à huile moteur.

Pompe simple

raide

souple

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 47


B100 - Préconisation des circuits
Pompe double (option)
Cette pompe d’alimentation est dite double car un deuxième corps de pompe
“de transfert” permet le transfert du combustible des réservoirs principaux vers
le réservoir journalier.
La pompe de transfert est protégée des surpressions par un clapet de sécurité
taré à 1 bar.

souple

raide

Injecteurs
260 bars < pression d’ouverture < 268 bars

1
Rep Désignation
1 Entrée de combustible
2 Raccord de tube de fuite 2

3 Cale de réglage
4 Ressort de pression
5 Poussoir
6 Glace
7 Injecteur
8 Nez d’injecteur
3

4
5
6

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 48


B100 - Préconisation des circuits
B140 - Circuit d'air
Suralimentation
Filtre à air Turbocompresseur L’alimentation en air des cylindres est assurée par l’intermédiaire de deux
turbocompresseurs entraînés par les gaz d’échappement.

Les turbocompresseurs sont lubrifiés par le système de lubrification du


moteur.
L’air est aspiré par les turbocompresseurs via les filtres à air (réf. 15 08 038 1T).
L’air compressé est refroidi dans deux échangeurs air/eau.

Les échangeurs air/eau, montés entre les turbocompresseurs et les


collecteurs d’admission sont alimentés par le circuit d’eau brute. Le fait de
refroidir l’air admis dans le moteur réduit les émissions polluantes et diminue
sensiblement les contraintes thermiques et mécaniques subies par le moteur.

Collecteur Dans le cas de moteurs équipés en réfrigérant de coques (Keel cooling), l'air
d'admission d'air de suralimentation est réfrigéré par un circuit indépendant basse température.
Refroidisseur d'Air Les filtres à air équipant les moteurs 12 M26.2 sont étudiés pour être montés
de Sural (RAS)
directement sur le moteur, dans certaines applications un filtre à air haute
efficacité peut être requis.
Dans ce cas ou pour tout autre montage particulier, consultez les services
techniques S. I. Moteurs Baudouin.

La condensation due à la réfrigération d'air suralimenté et à l'hygrométrie


s'évacue en permanence par les drains situés au point bas du refroidisseur
RAS et des tronçons des collecteurs d'admission.

Vérifier régulièrement que les clapets d'évacuation (RAS, collecteurs


d'admission) ne soient pas obturés et fonctionnent correctement.

Drain Drain

Refroidisseur RAS Collecteur d'admission d'air

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 49


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 50
B200 - Système électrique
B210 - Installation électrique
DT M26.2 07.02 Caractéristiques électriques
 Tension 24 VCC

DT M26.2 07.03 Préconisation batteries/Câbles


 Longueurs "Aller et Retour" (L) et section câbles (S)

L (m) 2 4 8 12
2
S (mm ) 50 120 175 195

 Puissance

Moteur 12 M26.2

Intensité Tension Puissance Capacité

Démarreur 2600 A 24 V 9 kW -

Alternateur 175 A 24 V 4,2 kW -

Batterie - 24 V - 220-250 Ah

Remarque
Les batteries ne doivent pas être déchargées de plus de 80% de leur
capacité nominale.

Toute modification dans les éléments constitutifs du circuit électrique


(standard ou optionnel) est proscrite et ANNULERA LA GARANTIE du
produit.
En cas d'application particulière : consulter le service technique S. I. Moteurs
Baudouin.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 51


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 52
B200 - Système électrique
B220 - Systèmes de contrôle / commande coffrets
MAXI (standard) et MASTER (certifié IACS)
PRECAUTIONS INDISPENSABLES
 Des raccordements défectueux (batterie ou alternateur de charge) peuvent
Lire les Consignes endommager l’alternateur, le tableau de commande ou autres composants
de sécurité électroniques.
 Ne jamais ouvrir le circuit de charge lorsque le moteur fonctionne.
 Débrancher les fils de(s) batterie(s) et de l’alternateur avant
d’entreprendre tous travaux de soudure électrique.
 Au cours du démarrage du moteur, la chute de tension des batteries ne
doit JAMAIS être inférieure à 18 VDC.

DT M26.2 11.08 Coffret de contrôle MAXI - 50Hz/60Hz (réf. 15 11 251 2T)

12

11 3

10 4

9 8 7 6

Rep Désignation
1 Contrôleur moteur ID-DCU, affichage des mesures et des sécurités du moteur
2 Etiquette "Danger électrique"
3 Voyant vert "Coolant heater", réchauffeur d’eau
4 Commutateur "ON - OFF", mise en service réchauffeur d’eau
5 Bouton poussoir "Arrêt d'urgence", faire ¼ tour pour déverrouiller le bouton
6 Voyant orange "WARNING", report des alarmes
7 Klaxon
8 Voyant rouge "SHUTDOWN", alarme défaut majeur, arrêt moteur
9 Commutateur "LOCAL-0-REMOTE"
10 Voyant vert disponible
11 Voyant vert "Power On", mise sous tension
12 Interrupteur CV "Vidange", commande pompe électrique (option)

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 53


B200 - Système électrique
DT M26.2 11.08 Coffret de contrôle MASTER - 50Hz/60Hz (réf. 15 11 251 0R)

11 12

11 3

10 4

9 8 7 6

Rep Désignation
1 Contrôleur moteur ID-DCU, affichage des mesures et des sécurités du moteur
2 Etiquette "Danger électrique"
3 Voyant vert "Coolant heater", réchauffeur d’eau
4 Commutateur "ON - OFF", mise en service réchauffeur d’eau
5 Bouton poussoir "Arrêt d'urgence", faire ¼ tour pour déverrouiller le bouton
6 Voyant orange "WARNING", report des alarmes
7 Klaxon
8 Voyant rouge "SHUTDOWN", alarme défaut majeur, arrêt moteur
9 Commutateur "LOCAL-0-REMOTE"
10 Voyant vert disponible
11 Voyant vert "Power On", mise sous tension
12 Interrupteur CV "Vidange", commande pompe électrique
13 Disjoncteur QP, mise en service réchauffage eau

Pour plus d’informations, consulter la documentation spécifique livrée avec le


coffret de contrôle optionnel ou vous renseigner auprès du représentant S. I.
Moteurs Baudouin local pour connaitre son fonctionnement en précisant le
N° de série du moteur et la référence du schéma de câblage.
Le coffret de contrôle groupe électrogène fonctionne avec un contrôleur
électronique moteur ID-DCU (gestion affichage, mesures et sécurités moteur)
et intègre un régulateur électronique.
Les divers paramètres (réglage et programmation) sont réalisés en usine.
Les pupitres de contrôle sont équipés d’un système d’enregistrement des
alarmes et des données. Ces enregistrements peuvent être extraits du pupitre
par un représentant officiel S. I. Moteurs Baudouin si nécessaire.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 54


B200 - Système électrique
PRECAUTIONS INDISPENSABLES
 Des raccordements défectueux (batterie ou alternateur de charge) peuvent
Lire les Consignes endommager l’alternateur, le tableau de commande ou autres composants
de sécurité électroniques.
 Ne jamais ouvrir le circuit de charge lorsque le moteur fonctionne.
 Débrancher les fils de(s) batterie(s) et de l’alternateur avant
d’entreprendre tous travaux de soudure électrique.

DT M26.2 11.08 Contrôleur électronique (réf. 16 20 018 0R)


avec régulateur de vitesse (réf. 16 10 066 0S)
1 2 3

13

5
12
6

11

10 9 8 7

Rep Touches Désignation


1 Mode  Sélection "AUX", groupe prêt (défilement modes “OFF”  “RUN”)
2 Mode  Sélection "OFF", groupe indisponible (défilement modes “RUN”  “OFF”)
3 Start 1° appui = Prestart  cycle de pré-graissage circuit moteur (option), puis démarrage moteur
2° appui = Start  démarrage instantané du moteur sans pré-graissage “Prestart ”
4 Stop 1° appui = Cooling time  cycle de refroidissement circuit moteur (option), puis arrêt moteur
2° appui = Stop  arrêt instantané du moteur, délai de prise en compte de l'ordre
d'arrêt = 1sec.
5 Voyant vert Groupe démarré et prêt à être chargé
6 Voyant rouge Défaut général (cf Liste des alarmes)
7 Fault reset Acquittement des défauts et des alarmes
8 Horn reset Désactive le klaxon
9 Page Sélection cyclique du mode d'affichage (Mesure  Réglage  Historique  Contrôle  Liste
des alarmes)
10 Enter Valide la valeur du point de consigne ou ouverture des pages
11  - Sélectionne le point de consigne
- Sélectionne les pages de l'écran (ordre décroissant de la valeur du point de consigne)
12  - Sélectionne le point de consigne
- Sélectionne les pages de l'écran (ordre croissant de la valeur du point de consigne)
13 Ecran principal Ecran à affichage numérique multifonction

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 55


B200 - Système électrique
Ecran initial

1 2 3 4 5

7
9

Rep Désignation
1 OFF = Contrôleur verrouillé
2 AUX = Contrôleur prêt (moteur auxiliaire)
3 LOC = Fonctionnement du contrôleur en mode local
4 R = Fonctionnement du contrôleur via un pupitre déporté
L = Verrouillage du contrôleur
5 I = Enregistrement dans la liste des alarmes
6 Etats du contrôleur :
- Not ready = contrôleur verrouillé ou alarme
- Ready = moteur prêt au démarrage
- Cranking = moteur en cours de démarrage
- Starting = moteur démarré
- Running = moteur prêt à être chargé
- Shut down = alarme stop moteur
- Unloading = commande ouverture des disjoncteurs (option)
- Cooling = refroidissement avant arrêt moteur
- Stop = arrêt moteur
7 Indication de la pression d'huile
8 Indication de la température du liquide de refroidissement
9 Indication du régime moteur (tr/mn)

Pages des Etats (sélection des modes  du contrôleur


électronique)
 Page Instruments de mesure divisé en plusieurs groupes : ID-DCU,
BIN/OUT, AIN
Page Points de réglage : liste des alarmes UCE (cf gestion des alarmes),
informations (caractéristiques logiciel contrôleur), valeurs statistiques
 Page Historique des enregistrements : enregistrements des
évènements moteur (démarrage, arrêt, alarmes, données…)
 Page des alarmes : gestion des alarmes

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 56


B200 - Système électrique
DT 11.G01 Coffret d'alarme sonore salle des machines - option
(réf. 13 57 893 5M)
Le coffret répétiteur d’alarme est un répétiteur externe d'une intensité sonore
de 110 dB et connecté au coffret de contrôle.

Klaxon

Bouton poussoir

DT M26.2 11.08 Pupitre répétiteur d'alarme MAXI - option (réf. 16 20 017 0F)
Pour obtenir des informations concernant un pupitre répétiteur d'alarme pour
montage déporté, veuillez contacter l'agent local S. I. Moteurs Baudouin.
Le pupitre répétiteur se raccorde sur les coffrets de contrôle de groupe
électrogène. Il permet un report des alarmes et un contrôle du moteur à
distance.
6 7 8 9

5
1

4 3 2

Rep Désignation
1 Bouton poussoir "Emergency Stop", arrêt d'urgence
2 Bouton poussoir, voyant rouge "Stop Engine", arrêt moteur
3 Bouton poussoir à accrochage, voyant orange "Stop Buzzer", arrêt klaxon
4 Bouton poussoir, voyant vert "Start Engine", mise en marche moteur
5 Klaxon
6 Voyant orange "Warning", alarmes communes
7 Voyant rouge "Shutdown", alarme STOP
8 Voyant vert "Genset ready", moteur marche
9 Voyant vert "Remote", pupitre activé

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 57


B200 - Système électrique
DT M26.2 11.08 Pupitre répétiteur d'alarme auxiliaire - option
coffret MAXI (réf. 15 11 261 0A)
coffret MASTER (réf. 15 11 261 1B)

Pour obtenir des informations concernant un pupitre répétiteur d'alarme pour


montage déporté, veuillez contacter l'agent local S. I. Moteurs Baudouin.
Le pupitre répétiteur d’alarme se raccorde sur les coffrets de contrôle de
groupe électrogène. Il permet un report des alarmes et un contrôle du moteur
à distance.
Le pupitre répétiteur d’alarme auxiliaire a les mêmes fonctions et indication
que le pupitre répétiteur d’alarme MAXI via le bus CAN.

Rep Désignation
1 Contrôleur électronique

2 Bouton poussoir "Emergency Stop", arrêt d'urgence

3 Klaxon

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 58


B200 - Système électrique
B230 - Synoptique de câblage groupe électrogène
coffret MAXI (réf. 15 11 255 0K)
A
Câblage régulation électronique

Câblage moteur MAXI (faisceau standard)


Coffret de contrôle salle machine

Pupitres répétiteurs d’alames (option)


Coffret d’alarme
sonore (110db)

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 59


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 60
Coffret d’alarme
sonore (110db) Coffret de contrôle salle machine Câblage moteur MASTER (faisceau certifié IACS)

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 61


B200 - Système électrique

coffret MASTER (réf. 15 11 255 1L)


A
B240 - Synoptique de câblage groupe électrogène

Pupitre répétiteur d’alarme Câblage régulation électronique (standard) Câblage moteur MAXI (faisceau standard)
Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 62
C - Utilisation du moteur
Sommaire détaillé

C100 Mise en service


C110 Démarrage du groupe électrogène

C120 Utilisation du groupe électrogène en


fonctionnement

C130 Arrêt du groupe électrogène

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 63


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 64
C100 - Mise en service
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

DT 21.G01 La première mise en service du moteur neuf doit être réalisée par du
personnel agréé par S. I. Moteurs Baudouin. Cette mise en service,
accompagnée des contrôles et réglages exigés par S. I. Moteurs Baudouin
permettra de garantir les performances et la fiabilité du moteur. Se reporter à
la fiche "Conditions d’application de la garantie".

Le non-respect des préconisations d’installation et d’utilisation


définies par S. I. Moteurs Baudouin entraînera l’annulation du
recours en garantie (cf DT 21.G01 - Installation et mise en
service).

 Procéder au nettoyage extérieur du moteur.


 Vérifier le niveau de combustible.
 Effectuer les remplissages des différents circuits selon les préconisations
S. I. Moteurs Baudouin.

DT 04.G01 Huile
Le remplissage du moteur s’effectue par la goulotte d’accès située coté
bâbord ou selon montage côté tribord (option) (vérification du type d'huile
suivant la DT 04.G01 doté d'un indice de viscosité multigrade).

Moteur 12 M26.2 : 113 litres avec bac à huile standard moteur horizontal

Nota
 Jauge graduée "Engine stopped" (moteur à l'arrêt)
 Jauge graduée "Engine running at idle speed" (moteur au ralenti)

Ne jamais utiliser le moteur quand le niveau d’huile est :


 INFÉRIEUR au repère minimum de la jauge
ou
 SUPÉRIEUR au repère maximum.
Le niveau d'huile se vérifie moteur tournant au ralenti ou moteur à
l'arrêt (cf Contrôle de niveau d'huile).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 65


C100 - Mise en service
DT 03.G01 Liquide de refroidissement
DT M26.2 03.03

Remplissage
Le remplissage du circuit s’effectue par le bouchon de pressurisation situé sur
l’échangeur de température ED/EB.

Lorsque le moteur est chaud, toute intervention sur le circuit de


refroidissement pressurisé peut occasionner des brûlures.

Le niveau de liquide de refroidissement sera mis à niveau selon la figure ci-


dessous.

Moteur 12 M26.2 : 125 litres

Bouchon de dégazage
Remplissage liquide
de refroidissement

Niveau : -60mm

Vanne de vidange
principale

Robinet de vidange secondaire


(point bas)

Afin de maintenir l’efficacité du circuit de refroidissement et d’assurer sa


protection contre la corrosion (chimique et galvanique), la cavitation et les
dépôts, il est indispensable d’utiliser un liquide de refroidissement qui soit
inhibiteur de corrosion.

L'emploi du liquide de refroidissement glycolé à 45% est fortement


recommandé pour toutes les zones climatiques, néanmoins le liquide
inhibiteur préconisé dans la DT 03.G01 est toléré.

Ce liquide ne protège pas contre le gel.

Purge du circuit
Durant le remplissage, purger le circuit par le bouchon de dégazage 6 pans
de Ø17 situé sur la vis creuse du flexible de retour d'eau du
turbocompresseur.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 66


C100 - Mise en service
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

C110 - Démarrage du groupe électrogène


Avant le démarrage

Avant de faire démarrer le moteur, s’assurer que personne ne se


trouve sur le moteur ou à proximité de celui-ci.
 S’assurer que toutes les protections soient bien en place.
 S’assurer qu’aucun objet ne soit en contact avec un élément
du moteur : DANGER de projection
 Prendre les précautions nécessaires si l’on doit travailler
autour de pièces en mouvement.
 Ne pas neutraliser les circuits d’arrêt automatique.
Ces dispositifs sont prévus pour empêcher les blessures
corporelles et les dégâts matériels.

L'installation, la mise en service, les réglages, les opérations d'entretien et de


maintenance effectués sur le générateur seront faites par un personnel formé
et qualifié titulaire des habilitations requises selon la norme locale en vigueur.
Le personnel devra être équipé des Equipements de Protection Individuels
(EPI) nécessaires et de l'outillage conforme prévu pour usage électrique (isolé
1000 V).selon les exigences de la norme en vigueur
S'assurer que le générateur possède le niveau de protection correspondant
aux conditions d'environnement définies.

Prendre les dispositions nécessaires pour couper en urgence l’alimentation en


combustible ou en air pour prévenir tous risques de survitesse.
 Vérifier la propreté des circuits.
 Vérifier la libre circulation des gaz dans les conduits d'échappement.
 Effectuer le pré-graissage avant démarrage, après un arrêt moteur d'une
durée ≥ 24h, pour une durée inférieure le pré-graissage est facultatif.
 Vérifier l’alimentation en combustible.
 Ouvrir la vanne d'arrivée d'eau de mer.
 Vérifier l’alimentation du circuit d'eau de mer.
 Vérifier l’alimentation électrique.
 Vérifier et effectuer la lubrification des axes, des chapes ou rotules de
commandes à distance et tringleries de régulation (suivant équipements).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 67


C100 - Mise en service
Moteur avec pompe manuelle de pré-graissage
 Vérifier que la vanne 3 voies (a) soit en position "Pré-graissage" comme
indiqué ci-dessous.
 Pré-graisser le moteur avec la pompe manuelle de vidange (b), moteur à
l’arrêt.
 Repositionner la vanne 3 voies en position fermée après pré-graissage.

Position fermée

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 68


C100 - Mise en service
Version MASTER

Moteur avec pompe électrique de pré-graissage - option


Vérifier que la vanne 3 voies (a) soit en position "Pré-graissage" comme
indiqué ci-dessous.
La pompe de pré-graissage est pilotée par l'automatisme. En cas de défaut de
fonctionnement de la pompe, une alarme est activée.

Pompe de
pré-graissage

Pré-graissage

a
Position
fermée

Vidange

 Fermer le(s) sectionneur(s) de batterie.


 Mettre l'armoire électrique sous tension.
 Effectuer un appui court sur le bouton poussoir "Start" pour activer le pré-
graissage AUTOMATIQUE. Le démarrage est effectif à l'issue de la séquence
automatique de pré-graissage.

Nota : Pour inhiber le pré-graissage :


 effectuer un second appui court sur le bouton poussoir "Start"
OU
 maintenir en appui long le bouton poussoir "Start" jusqu'au démarrage
instantané du moteur (état "Running").

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 69


C100 - Mise en service
DT M26.2 11.08 Démarrage
Fermer le sectionneur de batterie (cf chapitres B230 ou B240 - Synoptique
de câblage groupe électrogène MAXI ou MASTER, rep. A).

A partir du coffret de contrôle (cf fiche B200 - Système électrique, pages 53


et 54) :
 Enclencher le(s) disjoncteur(s) d'alimentation principale (Q1 = coffret
MAXI ; Q1 + Q2 = coffret MASTER) pour mettre le coffret sous tension.
 Positionner le commutateur sur "LOCAL" (rep. 1) pour démarrer le groupe
en mode local.
 Le voyant "POWER ON" est allumé (rep. 2).

A partir du contrôleur électronique ID-DCU (cf fiche B200 - Système


électrique, page 55) :
 Actionner les touches Mode ◄► (rep. 3) pour sélectionner le mode AUX
dédié au fonctionnement du moteur (état "Ready" affiché).
 Appuyer sur le bouton poussoir "Start" (rep. 4) pour démarrer le moteur.
 L'afficheur indique l'état "Cranking" puis l'état "Starting" lorsque la
séquence de démarrage est terminée.
 L’afficheur indique l’état "Running", le groupe est prêt à être chargé.

Stopper le groupe électrogène en appuyant sur le bouton poussoir "STOP/0"


(rep. 5) du contrôleur électronique (l'afficheur indique l'état "Unloading", puis
l'état "Stop").
 L'utilisation du bouton poussoir "Arrêt d'urgence" (rep. 6) provoque l'arrêt
direct et le verrouillage du groupe par l'alarme "Arrêt d'urgence".

Coffret de contrôle
Affichage
contrôleur 3

Disjoncteurs Q1, Q2 (coffret MASTER) 24 DC


4

5
OU

Disjoncteur Q1 (coffret MAXI) 24 DC

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 70


C100 - Mise en service
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

C120 - Utilisation du groupe électrogène en


fonctionnement
Ne jamais procéder à des réglages ou réparations pendant que le moteur
fonctionne.
Demeurer à l’écart de toutes les pièces en mouvement.
Garder les objets à l’écart de toutes pièces en mouvement pour éviter leur
projection violente.

Ne pas porter de vêtements amples, de gourmettes ou de colliers,


etc. qui risquent de s’accrocher aux commandes ou à d’autres
parties du moteur.

 Vérifier la pression et le niveau d’huile moteur.


 La pression d’huile moteur au régime nominal doit être de 5,5 2 bars à la
température de fonctionnement du moteur.
 Procéder à un contrôle de l’ensemble du groupe propulsif.
Une utilisation appropriée est un facteur clé pour obtenir une longévité
maximale du groupe électrogène.
 Contrôler l’étanchéité des circuits.
 Contrôler le bon fonctionnement des commandes à distance.
 Laisser chauffer le moteur jusqu’à atteindre la température normale de
fonctionnement ou utiliser le système de réchauffage eau douce (cf fiche
B100 - Préconisation des circuits / Réchauffeur eau douce).
 Ne pas utiliser la pleine puissance du moteur tant que la température
d’eau n’a pas atteint sa valeur normale de fonctionnement.
Température du liquide de refroidissement :
stabilisée 82 ±5 °C
Surveiller fréquemment les instruments.
Noter régulièrement dans un journal les valeurs affichées.
Comparer ces valeurs aux spécifications de fonctionnement mentionnées
dans la Fiche de relevé d’essai du moteur.
Prendre des mesures appropriées si les valeurs affichées diffèrent des valeurs
initiales.
Fonctionnement à vide ou sous charge partielle
Les périodes de fonctionnement à vide ou sous charge partielle peuvent
occasionner une augmentation de la consommation d’huile et une usure
prématurée des cylindres.
Dans la mesure du possible, appliquer une charge supérieure à 50 % toutes
les heures minimum.
Ne pas stopper un moteur ayant fonctionné plus de 30 mn à vide ou sous
charge partielle sans avoir préalablement appliqué une charge supérieure à
50%.

Nota : Lorsque la température de fonctionnement est atteinte, le moteur


pourra être utilisé dans les mesures optimales de ses performances, sans
limite de temps de montée en allure et en charge moteur.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 71


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 72
C100 - Mise en service
C130 - Arrêt du groupe électrogène
Ne jamais arrêter le groupe électrogène immédiatement après son
fonctionnement en pleine charge, le laisser tourner de 2 à 5
minutes au régime nominal ou ralenti et sans charge avant l'arrêt
complet.

 Procéder à une inspection du groupe électrogène pour détecter les fuites


Contrôleur coffret machine
et anomalies éventuelles.
Coffret de contrôle MAXI ou MASTER (contrôleur ID-DCU)
 Pour stopper le groupe électrogène, appuyer sur le bouton poussoir
"Stop/0" (rep. 4 du contrôleur électronique) jusqu’à l’arrêt complet du groupe.
 Couper l’alimentation électrique des batteries.

Coffret de contrôle CAS D’URGENCE


L'arrêt du groupe peut s'effectuer en appuyant sur le bouton poussoir à
accrochage "EMERGENCY STOP" du coffret de contrôle MAXI ou MASTER
(faire ¼ tour pour déverrouiller le bouton et revenir en mode initial).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 73


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 74
D - Entretien
Sommaire détaillé

D100 Entretien de votre moteur


D110 Opérations d'entretien journalier

D120 Opérations d'entretien F1

D130 Opérations d'entretien F2

D200 Maintenance de votre moteur


D210 Opérations de maintenance M1

D220 Opérations de maintenance M2

D230 Opérations de maintenance M3

D240 Remplacement des filtres à huile en utilisation


SECOURS

D250 Opérations de maintenance annuelle

D260 Echéancier de maintenance

D300 Opérations de révision R1 à R5

D400 Hivernage moteur

D500 Complément d’informations

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 75


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 76
D100 - Entretien de votre moteur
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

D110 - Opérations d'entretien journalier


Avant la mise en route
 Vérifier :
 le niveau d’huile moteur (cf indications jauge d'huile),
 le niveau de liquide de refroidissement,
 le niveau de charge batteries,
 le bon fonctionnement des commandes et des automatismes
 l'ouverture des vannes de coque,
 la propreté du filtre d'eau de mer,
 la propreté du filtre à air,
 les niveaux de combustible dans les réservoirs.

 S’assurer du bon état de fonctionnement des organes entraînés par le


moteur, se référer aux manuels d’utilisation de chacun de ces organes.

 Purger le séparateur d’eau/préfiltre (option) : ouvrir et laisser couler l’eau


qui peut se trouver dans le filtre jusqu’à écoulement du combustible.

Après la mise en route


 Vérifier :
 la pression d’huile moteur (cf indications jauge d'huile),
 le débit de la pompe eau brute,
 la charge des batteries.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 77


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 78
D100 - Entretien de votre moteur F1
Entre 40 et 60 heures

D120 - Opérations d'entretien F1


FEUILLET 1 : exemplaire à retourner au S.A.V. SIMB

Cette opération est obligatoire pour le maintien de la garantie constructeur

———————— Opération d’entretien et de contrôle F1 ——————


Type de l’alternateur : Numéro de série du moteur : __________________
Date de mise en service : __________________
___________________________
Nombre d’heures de marche : ________________

Après 50 heures de fonctionnement, l’utilisateur fera effectuer par un agent ou un point agréé S. I.
Moteurs Baudouin, les opérations suivantes (cases à cocher uniquement par l’agent) :

1 - Vidanger l'huile moteur aa

2 - Remplacer les cartouches d’huile aa

3 - Remplacer la cartouche de combustible aa

4 - Purger (circuit combustible)


- le filtre séparateur d'eau/préfiltre (option) aa

- le circuit aa

5 - Vérification simple générale aa

6 - Contrôler serrage fixation et connexion


du générateur aa

NOTA : Les fournitures sont à la charge du client

Observations

AGENT CLIENT
Nom : ______________________ Nom (en capitales) : ____________________________

Date : _______________________ Date : _______________________________________

Cachet et Signature Signature

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 79


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 80
D100 - Entretien de votre moteur F1
Entre 40 et 60 heures

FEUILLET 2 : exemplaire à conserver dans votre manuel

Cette opération est obligatoire pour le maintien de la garantie constructeur

———————— Opération d’entretien et de contrôle F1 ——————


Type de l’alternateur : Numéro de série du moteur : __________________
Date de mise en service : __________________
___________________________
Nombre d’heures de marche : ________________

Après 50 heures de fonctionnement, l’utilisateur fera effectuer par un agent ou un point agréé S. I.
Moteurs Baudouin, les opérations suivantes (cases à cocher uniquement par l’agent) :

1 - Vidanger l'huile moteur aa

2 - Remplacer les cartouches d’huile aa

3 - Remplacer la cartouche de combustible aa

4 - Purger (circuit combustible)


- le filtre séparateur d'eau/préfiltre (option) aa

- le circuit aa

5 - Vérification simple générale aa

6 - Contrôler serrage fixation et connexion


du générateur aa

NOTA : Les fournitures sont à la charge du client

Observations

AGENT CLIENT
Nom : ______________________ Nom (en capitales) : ____________________________

Date : _______________________ Date : _______________________________________

Cachet et Signature Signature

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 81


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 82
D100 - Entretien de votre moteur F2
Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

D130 - Opérations d'entretien F2


FEUILLET 1 : exemplaire à retourner au S.A.V. SIMB

Cette opération est obligatoire pour le maintien de la garantie constructeur

———————— Opération d’entretien et de contrôle F2 ——————


Type de l’alternateur : Numéro de série du moteur : __________________
Date de mise en service : __________________
___________________________
Nombre d’heures de marche : ________________

Après 400 (COP), 300 (PRP) et 250 (LTP) heures d'utilisation, l’utilisateur fera effectuer par un agent
ou un point agréé S. I. Moteurs Baudouin, les opérations suivantes (cases à cocher uniquement par
l’agent) :

1 - Régler le jeu aux culbuteurs et palonniers aa

2 - Vidanger l'huile moteur aa

3 - Remplacer les cartouches d’huile aa

4 - Purger / nettoyer (circuit combustible)


- le filtre séparateur d’eau/préfiltre (option) aa

5 - Vérifier le filtre à air aa

6 - Contrôle
- de la tension des courroies aa

- du serrage de tous les colliers et durites aa

- du serrage des portes de visite aa

- du fonctionnement des sécurités aa

7 - Essai de bon fonctionnement aa

NOTA : Les fournitures sont à la charge du client

Observations

AGENT CLIENT
Nom : ______________________ Nom (en capitales) : ____________________________

Date : _______________________ Date : _______________________________________

Cachet et Signature Signature

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 83


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 84
D100 - Entretien de votre moteur F2
Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

FEUILLET 2 : exemplaire à conserver dans votre manuel

Cette opération est obligatoire pour le maintien de la garantie constructeur

———————— Opération d’entretien et de contrôle F2 ——————


Type de l’alternateur : Numéro de série du moteur : __________________
Date de mise en service : __________________
___________________________
Nombre d’heures de marche : ________________

Après 400 (COP), 300 (PRP) et 250 (LTP) heures d'utilisation, l’utilisateur fera effectuer par un agent
ou un point agréé S. I. Moteurs Baudouin, les opérations suivantes (cases à cocher uniquement par
l’agent) :

1 - Régler le jeu aux culbuteurs et palonniers aa

2 - Vidanger l'huile moteur aa

3 - Remplacer les cartouches d’huile aa

4 - Purger / nettoyer (circuit combustible)


- le filtre séparateur d’eau/préfiltre (option) aa

5 - Vérifier le filtre à air aa

6 - Contrôle
- de la tension des courroies aa

- du serrage de tous les colliers et durites aa

- du serrage des portes de visite aa

- du fonctionnement des sécurités aa

7 - Essai de bon fonctionnement aa

NOTA : Les fournitures sont à la charge du client

Observations

AGENT CLIENT
Nom : ______________________ Nom (en capitales) : ____________________________

Date : _______________________ Date : _______________________________________

Cachet et Signature Signature

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 85


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 86
Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

D210 - Opérations de maintenance M1


DT 04.G01 Fréquence des vidanges
Nota : Pour consulter le choix du lubrifiant en fonction du taux de
service, se référer à la DT 04.G01 doté d'un indice de viscosité multigrade.
Il est recommandé d'utiliser des lubrifiants conformes à ce document.

Périodicité
Taux de
Fréquence / Régime Application de la
service
vidange
Groupe
électrogène
COP B 400 h*
12 M26.2 50 Hz / 1500 tr/mn
PRP B 300 h*
60 Hz / 1800 tr/mn
LTP B 250 h*

(*)Fréquence minimum : 1 fois/an

Résumé des opérations de maintenance M1


 Vidange de l’huile moteur
 Remplissage du bac à huile
 Remplacement des filtres à huile
 Purge du filtre séparateur d’eau/préfiltre (option)
 Inspection et remplacement des anodes de zinc
 Opérations finales .M1.

Renseigner le tableau de maintenance au chapitre D260 - Echéancier


de maintenance

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 87


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

Vidange de l’huile moteur


Pompe manuelle de vidange
 Effectuer un arrêt complet du moteur.
 Utiliser la pompe manuelle de vidange (b), moteur à l'arrêt.
 Vérifier que la vanne 3 voies (a) est en position "Vidange" comme indiqué
ci-dessous, puis actionner manuellement la pompe de vidange.
 Repositionner la vanne 3 voies (a) en position fermée après vidange.
 Effectuer le remplissage d'huile du carter moteur.
 Pré-graisser le groupe électrogène avant démarrage.

Position fermée

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 88


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

Version MASTER

Pompe électrique de vidange


 Vérifier que la vanne 3 voies (a) est en position "Vidange" comme indiqué
ci-dessous.
 Enclencher l’interrupteur CV "Vidange" du coffret de contrôle en position
"ON" jusqu'à la vidange complète du moteur.
 L’alarme "Vidange" apparaît sur l’écran du contrôleur.
 Déclencher le disjoncteur CV "Vidange" et repositionner la vanne 3 voies
en position initiale "Pré-graissage".
 Effecteur le remplissage d'huile du carter moteur.
 Acquitter le défaut "Vidange" sur le coffret de contrôle avant le démarrage.
 Pré-graisser le groupe électrogène avant démarrage.

Coffret de contrôle

Disjoncteur CV "Vidange"
(commande pompe électrique)

Pompe de
vidange

Pré-graissage

a
Position
fermée

Vidange

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 89


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

DT 04.G01 Remplissage du bac à d'huile


Le remplissage d’huile s’effectue par la goulotte d’accès, vérifier le niveau
d’huile à l’aide la jauge de contrôle et selon les préconisations de
maintenance (cf chapitre D250 - Echéancier de maintenance).

Moteur 12 M26.2 : 113 litres avec bac à huile standard moteur horizontal

Jauge d'huile Remplissage d’huile


Catalogue
PR 04

Catalogue Remplacement des filtres à huile (réf. 15 04 168 0C)


PR 04 Remplacer impérativement toutes les cartouches à chaque vidange. Avant de
retirer les filtres à huile, nettoyer les surfaces avoisinantes.
Il est recommandé de remplacer les cartouches d’huile après un arrêt de
longue durée du moteur afin d‘éviter toute fuite d’huile due au(x) précédent(s)
démontage(s).

L’huile chaude peut provoquer des blessures. Eviter tout contact


avec la peau.
Les cartouches jetables d’huile sont situées des côtés bâbord et tribord du
moteur. Pour le remplacement, dévisser les cartouches à l’aide d’une clé à
filtre.
 Nettoyer la portée du filtre sur le
moteur.
La garantie du moteur est  Enduire le joint d’huile moteur, ne pas
conditionnée à l'emploi utiliser de graisse.
exclusif des filtres  Visser manuellement le filtre sans
d’origine S. I. Moteurs utiliser d’outillage, jusqu’à ce que le joint
Baudouin. soit en contact et bloquer manuellement
(3/4 de tour supplémentaire).
 Contrôler le niveau d’huile. Pré-
graisser le moteur, puis vérifier le niveau
d’huile. Faire l’appoint si nécessaire.
Vérifier l’étanchéité des filtres.

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 90


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

Catalogue Purge du filtre séparateur d’eau/préfiltre - option


PR 05 Ouvrir la purge et laisser s’égoutter l’eau qui peut se trouver dans le filtre
jusqu’à écoulement du combustible.

Point de purge du séparateur d’eau

Catalogue Inspection et remplacement des anodes de zinc


PR 03 (réf. 15 03 123 0T et 16 08 158 0D)
 Fermer la vanne d'alimentation d'eau brute.
 Retirer chaque anode et vérifier leur état. Mesurer l'anode (A) pour
déterminer le degré d'érosion sur la longueur (B) et sur le diamètre (C).
DT 21.G03  Remplacer l'anode et le joint de cuivre (77 70 763 0Q) si la longueur (B)
est inférieure à 31,7mm ou si le diamètre (C) est inférieur à 5,5mm.

A C

Remarque
Il est IMPERATIF d'inspecter les anodes toutes les opérations M1 ou
tous les 6 mois.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 91


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M1
03 04 05 Après 400 heures (COP)
Après 300 heures (PRP)
Après 250 heures (LTP)

Les anodes positionnées dans le circuit de refroidissement d'eau brute sont


représentées dans l'illustration ci-dessous et dans l'ordre d'acheminement du
circuit EB :
- Anode 1 située dans la tubulure d'aspiration de la pompe EB (côté AV
bâbord),
- Anode 2 située dans la tubulure de sortie de la pompe EB (côté AV bâbord),
- Anodes 3 situées dans les blocs de division EB (côtés AR bâbord et tribord)
et calotte AV tribord de l’échangeur.

Anode 3
Anode 3
(15 03 123 0T)
(15 03 123 0T)

Anode 2
(15 03 123 0T)
Anode 1 Anode 3
(16 08 158 0D) (15 03 123 0T)

Overhead view

Opérations finales M1
 Faire tourner le moteur et vérifier l’étanchéité des circuits.
 Contrôler le niveau d’huile, moteur à l'arrêt.
 Rétablir le niveau d'huile, si nécessaire, à 3mm sous le repère maxi de la
jauge.
 Effectuer le contrôle des sécurités.
 Vérifier et effectuer la lubrification des axes, des chapes ou rotules de
commandes à distance et tringleries de régulation (suivant équipements).

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 92


Catalogue PR
cf chapitres D200 - Maintenance de votre moteur M2
03 04 05 Toutes les 800 heures (COP)
Toutes les 600 heures (PRP)
Toutes les 500 heures (LTP)

AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

D220 - Opérations de maintenance M2

Résumé des opérations de maintenance M2


 Remplacement des cartouches combustible
 Remplacement de la cartouche du séparateur d'eau/préfiltre (option)
 Remplacement de la cartouche du filtre centrifuge
 Nettoyage du filtre à air
 Vérifier les drains d'égoutture des collecteurs d'admission d'air et des
réfrigérants d'air de sural (RAS)

Renseigner le tableau de maintenance au chapitre D250 - Echéancier


de maintenance

Catalogue Remplacement des cartouches combustible


PR 05 (réf. 15 05 063 0F)
 Fermer les vannes d'isolement.
 Déposer le cartouche filtrante avec la clé adéquate.
 Nettoyer la portée du joint.
 Imbiber d'huile le joint de la cartouche neuve.
La garantie du moteur est  Visser manuellement jusqu'au contact du joint.
conditionnée à l'emploi  Serrer la cartouche ¾ tour maximum.
exclusif des filtres
d’origine S. I. Moteurs Mode opératoire
Baudouin.  Mise en service de la cartouche droite.
Purge de la cartouche droite :
 Dévisser les vis de purge situées sur la tête de filtre à combustible (coté
droit).

 Mettre le levier sur position « D » purge.


 Actionner la pompe d’amorçage à main jusqu’à ce que le combustible
s’écoule sans bulle d’air.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 93


Catalogue PR
cf chapitres D200 - Maintenance de votre moteur M2
04 05 08 Toutes les 800 heures (COP)
Toutes les 600 heures (PRP)
Toutes les 500 heures (LTP)

 Resserrer les vis de purge.


 Amener le levier en position « D » marche.
 La cartouche droite est maintenant opérationnelle.

 Mise en service de la cartouche gauche.


Purge de la cartouche gauche :

 Dévisser les vis de purge situées sur la tête de filtre à combustible (coté
gauche).
 Mettre le levier sur position « G » purge.

 Actionner la pompe d’amorçage à main jusqu’à ce que le combustible


s’écoule sans bulle d’air.
 Resserrer les vis de purge.
 Amener le levier en position « G » marche.
 La cartouche gauche est maintenant opérationnelle.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 94


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M2
03 04 05 Toutes les 800 heures (COP)
Toutes les 600 heures (PRP)
Toutes les 500 heures (LTP)

Ne pas utiliser le filtre à combustible avec le levier en position


verticale. En effet, cette position met en service les 2 cartouches
en même temps.

Catalogue Remplacement de la cartouche du filtre séparateur


PR 05 d’eau/préfiltre - option (réf. 77 72 884 0V)
 Isoler les vannes de combustible, retirer le couvercle du filtre (1), retirer la
cartouche filtrante.
 Nettoyer la cuve.
 Remonter la cartouche neuve, remonter le couvercle (1) de la cuve en
prenant soin de remplacer les joints (2) (réf. 77 72 884 1W).
 Ouvrir les vannes de combustible et purger le filtre.

Cartouche
filtrante

Remplacement de la cartouche du filtre centrifuge


(réf. 15 04 901 0V)
 Desserrer l'écrou supérieur de 17 (5).
 Retirer l’ensemble bol + goujon (1).
Attention : Lors du démontage du bol, l’écrou (4) se dévisse avec
l’ensemble (1), au remontage il faudra retirer l’écrou (5) et remonter
l’ensemble (1) sur son support.
 Retirer la cartouche (2) et le joint (3).
 Nettoyer l’intérieur du bol et du support.
 Monter une cartouche neuve en remplaçant le joint (3) fourni avec la
cartouche.
 Remonter le bol et serrer l’écrou (5) au couple maxi de 20Nm afin de ne
pas le déformer.

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 95


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M2
03 04 05 Toutes les 800 heures (COP)
Toutes les 600 heures (PRP)
Toutes les 500 heures (LTP)

Catalogue Nettoyage des filtres à air (réf. 15 08 038 1T)


PR 08 Les filtres à air sont situés sur la partie supérieure AR du moteur (voir fiche
A100 - Description du moteur).
Toujours arrêter le moteur avant de procéder au nettoyage ou au
remplacement du filtre à air.

Collier de serrage

Indicateur de colmatage

Filtre à air

Durite
turbocompresseur

Support de filtre

Catalogue Nettoyage de l’indicateur de colmatage


PR 08 L’indicateur de colmatage optique a pour objet d'avertir qu'un élément filtrant
est à remplacer ou à nettoyer.

Le filtre à air colmaté augmente la consommation de combustible et les rejets


polluants.

Appuyer sur le bouton d’acquittement lorsque I'anneau (témoin) d'indication


est entièrement colmaté, moteur à l’arrêt. Après l'entretien du filtre, le bouton
d’acquittement sera actionné pour que l'anneau de couleur jaune apparaisse.

Bouton d’acquittement
(optique à index jaune)

N3
Anneau témoin N2
N1

N1  Filtre à air entièrement colmaté


N2  Filtre à air colmaté à 50%
N3  Filtre à air propre

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 96


Catalogue PR
cf chapitres
D200 - Maintenance de votre moteur M2
03 04 05 Toutes les 800 heures (COP)
Toutes les 600 heures (PRP)
Toutes les 500 heures (LTP)

Ne pas utiliser de combustible ou détergent du commerce pour le


nettoyage du filtre.

Procédure de nettoyage des filtres


Filtre à panier métallique :
 Laver le filtre à l'eau et au savon neutre.
 Brosser l’intérieur et l’extérieur avec une brosse à poils plastiques, puis
souffler à l’air comprimé et laisser sécher.
 Huiler légèrement la surface extérieure du filtre.
 Remonter le filtre sur le moteur.

Brosse

La garantie du moteur est conditionnée à l'emploi exclusif des


filtres d’origine S. I. Moteurs Baudouin.

Précaution de l’environnement
II existe une législation pour protéger l’environnement de l’élimination
des déchets et hydrocarbures. Pour s’assurer que l’environnement est
protégé, consulter votre Autorité Locale, qui vous conseillera.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 97


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 98
Catalogue PR
cf chapitres D200 - Maintenance de votre moteur M3
07 Toutes les 1600 heures (COP)
Toutes les 1200 heures (PRP)
Toutes les 1000 heures (LTP)

AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

D230 - Opérations de maintenance M3

Résumé des opérations de maintenance M3


 Vérifications
 Contrôle de la tension des courroies

Renseigner le tableau de maintenance au chapitre D250 - Echéancier


de maintenance

Vérifications
Les opérations consistent à vérifier :
 Les durites et flexibles
 Le serrage des portes de visite
 Le fonctionnement des sécurités, des alarmes
 L’isolement électrique
 Le fonctionnement de l’équipement électrique, des commandes et de la
tringlerie de régulation.

Contrôle de la tension des courroies


Courroie d’alternateur de charge
 Desserrer les vis de fixation et déplacer l’alternateur vers l’extérieur de
manière à ce que la courroie soit suffisamment tendue.
 Resserrer les vis de fixation.
 La courroie est correctement tendue lorsqu’elle prend une flèche de 15 à
20mm entre les poulies sous une pression raisonnable du pouce. Une
courroie lâche, usée ou huilée doit être remplacée.

Remarque
Conserver toujours une courroie en réserve.

Flèche = 15 à 20mm

Vis de fixation

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 99


Catalogue PR
cf chapitres D200 - Maintenance de votre moteur M3
07 Toutes les 1600 heures (COP)
Toutes les 1200 heures (PRP)
Toutes les 1000 heures (LTP)

Courroie pompe à eau de mer


 Desserrer les vis (1) du tendeur, desserrer le contre-écrou (2).
 Visser ou dévisser la vis (3) de façon à ce que les courroies soient
suffisamment tendues.
 Bloquer le contre-écrou (2), resserrer les vis (1).
La courroie est correctement tendue lorsqu'elle prend une flèche de 5 à
10mm entre les poulies sous une pression raisonnable du pouce. Une
courroie lâche, usée ou huilée doit être remplacée.

Remarque
Conserver toujours des courroies en réserve.

Flèche = 5 à 10mm

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 100


D200 - Maintenance de votre moteur
Version MASTER

L’huile chaude peut provoquer des blessures. Eviter tout contact


avec la peau.

D240 - Remplacement des filtres à huile en


utilisation SECOURS
Moteur équipé de filtration d'huile commutable – option
(réf. 15 54 068 0T)
Mode opératoire :
 Fermer la vanne d'isolement (Vi) de la
cartouche à changer (tourner dans le sens
horaire avec la clé plate adéquate).
 Déposer la cartouche filtrante.
 Nettoyer la portée du joint.
 Appliquer un film d'huile sur le joint de la
nouvelle cartouche.
 Visser manuellement le filtre sans utiliser
d’outillage, jusqu’à ce que le joint soit en
contact et bloquer manuellement (3/4 de tour
supplémentaire).
 Ouvrir lentement la vanne d'isolement (Vi)
de la cartouche pour remettre le système en
fonctionnement (tourner dans le sens anti-
horaire avec la clé plate adéquate).
 Vérifier l’étanchéité du filtre.
 Vérifier, sur l'armoire de contrôle, que la
pression différentielle diminue après chaque
remplacement de cartouche.
 Remplacer toutes les cartouches.

Vi

Vue de dessus

Vi
Vanne ouverte

Vi
Vue de dessous
Vanne fermée

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 101


D200 - Maintenance de votre moteur
Version MASTER

Remarque
Un colmatage de filtre, dans l'intervalle de deux maintenances, est une
situation anormale.
Procéder, dès que possible, à une vérification du moteur (circuit de
lubrification et organes lubrifiés).
Veuillez contacter l'agent local S. I. Moteurs Baudouin.

Le remplacement des cartouches filtrantes moteur, en fonctionnement, doit


être réalisé seulement lors du déclenchement de l'alarme "Pression
différentielle haute" et en cas d'impossibilité d'arrêt moteur (cf Mode
opératoire).

Remarque
Il est impératif de remplacer UNE SEULE CARTOUCHE à la fois et de mettre
en service la cartouche neuve avant de réitérer l'opération sur la cartouche
suivante.

Il est conseillé, dans la mesure du possible, de ralentir le régime moteur


(700 tr/min) lors du changement des cartouches filtrantes pour limiter les
risques d'accident et brûlures provoqués par la haute température et la
pression d'huile.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 102


D200 - Maintenance de votre moteur
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

D250 - Opérations de maintenance annuelle


Vérifications
 Une fois par an les opérations consistent à vérifier :
 Le lignage de l’ensemble moteur et cinématique,
 Le serrage du groupe électrogène sur le châssis,
 Le serrage des accouplements et de tout élément transmettant une
puissance,
 L’isolement et l’état du matériel électrique,
 L’état et le serrage des connexions électriques.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 103


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 104
D200 - Maintenance de votre moteur
D260 - Echéancier de maintenance
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante
Nbre
Hres de d'heures
Appli. service
M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
Date effectives Visa ou tampon
40/60 cf Fiche F1
COP 400
PRP 300 cf Fiche F2
LTP 250
COP 800
PRP 600
LTP 500
COP 1200
PRP 900
LTP 750
COP 1600
PRP 1200
LTP 1000
COP* 2000
PRP* 1500
LTP* 1250
COP 2400
PRP 1800
LTP 1500
COP 2800
PRP 2100
LTP 1750
COP 3200
PRP 2400
LTP 2000
COP 3600
PRP 2700
LTP 2250
COP* 4000
PRP* 3000
LTP* 2500
COP 4400
PRP 3300
LTP 2750
COP 4800
PRP 3600
LTP 3000
COP 5200
PRP 3900
LTP 3250
COP 5600
PRP 4200
LTP 3500

er
(*)1 des termes échus (cf Fiche D300 - Opérations de révision)

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 105


D200 - Maintenance de votre moteur
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante Nbre
Hres de d'heures
Appli. M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
service Date effectives Visa ou tampon
COP 6000
PRP 4500
LTP 3750
COP 6400
PRP 4800
LTP 4000
COP 6800
PRP 5100
LTP 4250
COP 7200
PRP 5400
LTP 4500
COP 7600
PRP 5700
LTP 4750
COP* 8000
PRP* 6000
LTP* 5000
COP 8400
PRP 6300
LTP 5250
COP 8800
PRP 6600
LTP 5500
COP 9200
PRP 6900
LTP 5750
COP 9600
PRP 7200
LTP 6000
COP 10000
PRP 7500
LTP 6250
COP 10400
PRP 7800
LTP 6500
COP 10800
PRP 8100
LTP 6750
COP 11200
PRP 8400
LTP 7000
COP 11600
PRP 8700
LTP 7250
COP 12000
PRP 9000
LTP 7500

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 106


D200 - Maintenance de votre moteur
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante Nbre
Hres de d'heures
Appli. M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
service Date effectives Visa ou tampon
COP 12400
PRP 9300
LTP 7750
COP 12800
PRP 9600
LTP 8000
COP 13200
PRP 9900
LTP 8250
COP 13600
PRP 10200
LTP 8500
COP 14000
PRP 10500
LTP 8750
COP 14400
PRP 10800
LTP 9000
COP 14800
PRP 11100
LTP 9250
COP 15200
PRP 11400
LTP 9500
COP 15600
PRP 11700
LTP 9750
COP* 16000
PRP* 12000
LTP* 10000
COP 16400
PRP 12300
LTP 10250
COP 16800
PRP 12600
LTP 10500
COP 17200
PRP 12900
LTP 10750
COP 17600
PRP 13200
LTP 11000
COP 18000
PRP 13500
LTP 11250
COP 18400
PRP 13800
LTP 11500

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 107


D200 - Maintenance de votre moteur
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante Nbre
Hres de d'heures
Appli. M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
service Date effectives Visa ou tampon
COP 18800
PRP 14100
LTP 11750
COP 19200
PRP 14400
LTP 12000
COP 19600
PRP 14700
LTP 12250
COP 20000
PRP 15000
LTP 12500
COP 20400
PRP 15300
LTP 12750
COP 20800
PRP 15600
LTP 13000
COP 21200
PRP 15900
LTP 13250
COP 21600
PRP 16200
LTP 13500
COP 22000
PRP 16500
LTP 13750
COP 22400
PRP 16800
LTP 14000
COP 22800
PRP 17100
LTP 14250
COP 23200
PRP 17400
LTP 14500
COP 23600
PRP 17700
LTP 14750
COP 24000
PRP 18000
LTP 15000
COP 24400
PRP 18300
LTP 15250
COP 24800
PRP 18600
LTP 15500

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 108


D200 - Maintenance de votre moteur
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante Nbre
Hres de d'heures
Appli. M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
service Date effectives Visa ou tampon
COP 25200
PRP 18900
LTP 15750
COP 25600
PRP 19200
LTP 16000
COP 26000
PRP 19500
LTP 16250
COP 26400
PRP 19800
LTP 16500
COP 26800
PRP 20100
LTP 16750
COP 27200
PRP 20400
LTP 17000
COP 27600
PRP 20700
LTP 17250
COP 28000
PRP 21000
LTP 17500
COP 28400
PRP 21300
LTP 17750
COP 28800
PRP 21600
LTP 18000
COP 29200
PRP 21900
LTP 18250
COP 29600
PRP 22200
LTP 18500
COP 30000
PRP 22500
LTP 18750
COP 30400
PRP 22800
LTP 19000
COP 30800
PRP 23100
LTP 19250
COP 31200
PRP 23400
LTP 19500

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 109


D200 - Maintenance de votre moteur
Maintenance
Périodicité Révision préventive
courante Nbre
Hres de d'heures
Appli. M1 M2 M3 R1 R2 R3 R4 R5
service Date effectives Visa ou tampon
COP 31600
PRP 23700
LTP 19750
COP* 32000
PRP* 24000
LTP* 20000

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 110


D300 - Opérations de révision R1 à R5
Services COP/PRP/LTP

Action et périodicité de révision (1ère échéance atteinte)

BASE MOTEUR P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3

GROUPE
COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP
ELECTROGENE

révisions

400 h

300 h

250 h

5 ans ou 8000 h
Intervalle des

1600 h

1200 h

1000 h

1 an ou 2000 h

1 an ou 1500 h

1 an ou 1250 h

3 ans ou 4000 h

3 ans ou 3000 h

3 ans ou 2500 h

5 ans ou 6000 h

5 ans ou 5000 h
6 mois ou 800 h

6 mois ou 600 h

6 mois ou 500 h

10 ans ou 16000 h

10 ans ou 12000 h

10 ans ou 10000 h

15 ans ou 32000 h

15 ans ou 24000 h

15 ans ou 20000 h
Chapitre Chapitre
référent référent
Catalogue Manuel
Niveau des révisions Maintenance M1 Maintenance M2 Maintenance M3 Révision R1 Révision R2 Révision R3 Révision R4 Révision R5 PR MR Note* Observation
Vidanger l'huile moteur 04 2

Remplacer les cartouches d'huile 04


M1
Purger le filtre séparateur d'eau/préfiltre 05

Inspecter / Remplacer les anodes de zinc 03

Remplacer les cartouches du filtre combustible 05 2

Remplacer la cartouche du filtre séparateur d'eau/préfiltre 05


M2
Remplacer la cartouche du filtre centrifuge 05

Nettoyer la cartouche du filtre à air 08


Vérifier le serrage : 05
arrêts de gaine 10 2, 3
durites
colliers flexibles souples
M3 tension des courroies 07

Graisser la pompe à eau brute

Tester le fonctionnement des sécurités, alarmes, contrôle d'isolement


des équipements électriques et de l’alternateur
Révision des injecteurs 05 2
Contrôle du jeu aux culbuteurs 01
Nettoyage du filtre du reniflard 01
Contrôle de la fixation des tubes à Injection 05
Contrôle du turbocompresseur : 10 2, 3
- jeux axiaux et radiaux
R1 Nettoyage côté compresseur
Nettoyage du refroidisseur air côté air et eau 03/10
Contrôle d'isolement du générateur
Contrôle du bornier électrique et fixations du générateur

Vérification et serrage des connexions du système de contrôle et


automatisme

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 111


D300 - Opérations de révision R1 à R5
Services COP/PRP/LTP

Action et périodicité de révision (1ère échéance atteinte)

BASE MOTEUR P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3

GROUPE
COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP
ELECTROGENE

révisions

400 h

300 h

250 h
Intervalle des

1600 h

1200 h

1000 h

5 ans ou 6000 h
1 an ou 2000 h

1 an ou 1500 h

1 an ou 1250 h

3 ans ou 4000 h

3 ans ou 3000 h

3 ans ou 2500 h

5 ans ou 8000 h

5 ans ou 5000 h
6 mois ou 800 h

6 mois ou 600 h

6 mois ou 500 h

10 ans ou 16000 h

10 ans ou 12000 h

10 ans ou 10000 h

15 ans ou 32000 h

15 ans ou 24000 h

15 ans ou 20000 h
Chapitre Chapitre
référent référent
Catalogue Manuel
Niveau des révisions Maintenance M1 Maintenance M2 Maintenance M3 Révision R1 Révision R2 Révision R3 Révision R4 Révision R5 PR MR Note* Observation
Remplacement des nez d’injecteurs 05 2, 3

Révision de la pompe à eau de mer 03

Nettoyage des faisceaux de l'échangeur ED/EB 03 1

Vérification des vannes thermostatiques (circuit HT) 03 à changer si


nécessaire
Vérification du bouchon de pressurisation

Remplacement de la cartouche reniflard 01 4

Vérification du serrage des liaisons moteur

Vérification des plots d'accouplement prise de force 12


R2
Remplacement des courroies et roulement tendeur(s) 03

Remplacement du ou des filtre(s) à air 08

Vérifier la déflection des plots de suspension élastique, si équipé 17

Remplacement du liquide de refroidissement

Vérification des seuils de déclenchement des sécurités

Vérification de la vanne thermostatique EB (circuit BT)

Graisser les roulements du générateur 7 60g (graisse


au Lithium
type NLGIS)
Révision des culasses : 01 3
- Vérifier l’état du plafond de culasse au droit du joint de culasse.
- Rectifier si nécessaire.
- Vérifier sièges, guides, soupapes, ressorts, chemises, gaines.
Remplacer si nécessaire. Faire épreuve d’étanchéité.

Equilibrage des débits de la pompe à injection 05 2, 3


Nettoyage des conduits d’admission 08 3
R3
Révision de la pompe à eau douce 03 5

Nettoyage du ou des refroidisseur(s) d’huile moteur 04

Remplacement de tous les flexibles et durites 03/04/05

Contrôle de l’état des tubes d’injection 05

Remplacement des vannes thermostatiques (circuit HT) 03

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 112


D300 - Opérations de révision R1 à R5
Services COP/PRP/LTP

Action et périodicité de révision (1ère échéance atteinte)

BASE MOTEUR P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3

GROUPE
COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP
ELECTROGENE

400 h

300 h

250 h

1600 h

1200 h

1000 h

1 an ou 2000 h

1 an ou 1500 h

1 an ou 1250 h

3 ans ou 4000 h

3 ans ou 3000 h

3 ans ou 2500 h

5 ans ou 8000 h

5 ans ou 6000 h

5 ans ou 5000 h
6 mois ou 800 h

6 mois ou 600 h

6 mois ou 500 h

10 ans ou 16000 h

10 ans ou 12000 h

10 ans ou 10000 h

15 ans ou 32000 h

15 ans ou 24000 h

15 ans ou 20000 h
révisions
Intervalle des
Chapitre Chapitre
référent référent
Catalogue Manuel
Niveau des révisions Maintenance M1 Maintenance M2 Maintenance M3 Révision R1 Révision R2 Révision R3 Révision R4 Révision R5 PR MR Note* Observation
Remplacement des chemises 01 3, 4, 5

Remplacement de la segmentation 02 2, 3, 4

Remplacement des pistons 02 2, 3, 4, 5

Nettoyage des tubes de graissage (culbuteurs, pompe 04/05 4


injection, turbocompresseurs)
Remplacement des coussinets de bielle 02 4

Vérification/remplacement des clapets de sécurité et 01/04 4


régulation
Contrôle ou révision de la pompe à injection dans un atelier 05 2, 3
spécialisé

R4 Révision du boîtier d'arbre de commande de la pompe 05


d'injection (option)
Echange standard des turbocompresseurs 10 3, 4

Vérification des jeux de distribution 02 4

Remplacement des joints d’étanchéité AV et AR sur le 02 4


vilebrequin
Remplacement de la pompe d’amorçage 05

Remplacement du damper et vis de fixation 02

Révision de la pompe d’alimentation de combustible 05

Contrôle de l'arbre à cames et poussoirs à changer si


nécessaire

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 113


D300 - Opérations de révision R1 à R5
Services COP/PRP/LTP

Action et périodicité de révision (1ère échéance atteinte)

BASE MOTEUR P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3 P1 P2 P3

GROUPE
COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP COP PRP LTP
ELECTROGENE

5 ans ou 8000 h
révisions

400 h

300 h

250 h
Intervalle des

1600 h

1200 h

1000 h

1 an ou 2000 h

1 an ou 1500 h

1 an ou 1250 h

3 ans ou 4000 h

3 ans ou 3000 h

3 ans ou 2500 h

5 ans ou 6000 h

5 ans ou 5000 h
6 mois ou 800 h

6 mois ou 600 h

6 mois ou 500 h

10 ans ou 16000 h

10 ans ou 12000 h

10 ans ou 10000 h

15 ans ou 32000 h

15 ans ou 24000 h

15 ans ou 20000 h
Chapitre Chapitre
référent référent
Catalogue Manuel
Niveau des révisions Maintenance M1 Maintenance M2 Maintenance M3 Révision R1 Révision R2 Révision R3 Révision R4 Révision R5 PR MR Note* Observation
Révision générale
Remplacement des porte-injecteurs 05 2

Remplacement des coussinets de paliers et les joues de butée 02 3, 4

Remplacement des bagues d’arbre à cames 01

Nettoyage des chambres à eau

Remplacement des gicleurs d’huile 04

Nettoyage des canalisations forées

Remplacement de :
R5
- l’ensemble des joints

- les vis des pignons de distribution, de bielle, de culasse, de contrepoids

Vérification du vilebrequin (rectitude, état de surface, magnétoscopie)

Révision de la pompe à huile 04

Métrologie de tous les pignons

Vérification de l’ensemble culbuterie 01

(*)Facteurs pouvant anticiper les cycles d’entretien préventif :


Note 1 - Si les eaux brutes sont chargées en dépôt ou alluvions ces opérations d’entretien devront être avancées.
Note 2 - Si la qualité du combustible, sa filtration et les réglages d’injection ne sont pas corrects, ces opérations devront être avancées.
Note 3 - Ces opérations sont tributaires des bons réglages du matériel d’injection, de la bonne ventilation salle des machines et de la qualité du combustible.
Note 4 - Certains incidents tel que : le soufflage au carter, la filtration aléatoire de l’huile et de l’air, une maintenance négligée, une huile qui s’oxyde devront anticiper ces opérations.
Note 5 - Le manque de traitement du liquide de refroidissement par inhibiteur et l’absence de pressurisation du circuit de refroidissement, risque de corroder les chemises et d’entartrer les faisceaux et devra faire l’objet
d’intervention.
Note 6 - Une utilisation sévère du moteur (très faible ou très forte charge) raccourcira les intervalles de fréquence d’entretien.
Note 7 - Suivant les équipements de votre produit, se référer aux préconisations du constructeur.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 114


D400 - Hivernage de votre moteur
AVERTISSEMENT DE SÉCURITÉ
Avant toute intervention, l’utilisateur prendra connaissance des consignes de sécurité.

Si le moteur n’est pas utilisé pendant une certaine période en


cours d’année, procéder à l’hivernage du moteur.
Veillez à prévenir tout risque lié au gel.

DT 03.G01 Circuit de refroidissement moteur


 Vérifier l’état des durites et colliers. Les remplacer si nécessaire.
 S’assurer que le liquide de refroidissement contenu dans le moteur soit
conforme à la spécification S. I. Moteurs Baudouin prescrite dans la
DT 03.G01 et protégé du gel en fonction de la situation géographique.

Circuit de refroidissement eau brute


 Fermer la vanne d'aspiration d'eau brute
 Vidanger intégralement le circuit de refroidissement d'eau brute.

Drainage de la pompe à eau brute


Dévisser le bouchon de vidange pour effectuer le drainage de la pompe.
 Ne remonter le bouchon de vidange qu'à la mise en route du moteur.
 En cas d'impossibilité de vidanger intégralement l'ensemble des points bas
du circuit, remonter les bouchons de vidange et remplir à niveau le circuit par
un point haut avec le liquide de refroidissement préconisé et adapté à la
situation géographique locale (cf DT 03.G01).

DT 04.G01 Circuit d’huile moteur


 Avant d’hiverner, vidanger l’huile usagée et mettre de l’huile neuve
identique à la précédente (cf DT 04.G01 doté d'un indice de viscosité
multigrade).
 Les cartouches d’huile seront remplacées lors de la remise en service du
moteur.
Suivant équipement
 Pré-graisser le moteur.
 Faire tourner le moteur à l’aide du démarreur bouton "STOP" enclenché
jusqu’à ce que l’aiguille du manomètre d’huile atteigne 1 bar.
Pour effectuer le pré-graissage d'un groupe électrogène ou auxiliaire
non-équipé d'un système de pré-graissage, se référer au réseau agréé
S. I. Moteurs Baudouin.

DT 05.G01 Circuit de combustible


 Purger le filtre séparateur d’eau/préfiltre et le point bas des cuves. Faire le
plein des réservoirs afin d’éviter la condensation dans la partie vide du
réservoir (la condensation génère de l’eau qui se rassemble à la partie basse
du réservoir).
 Les cartouches de combustible seront remplacées lors de la remise en
service du moteur et après renouvellement de la purge des cuves et du filtre
séparateur d’eau/préfiltre.

Filtre à air
 Déposer le filtre, l’envelopper dans un papier huilé et le stocker.
 Obturer l’entrée d’air du turbocompresseur à l’aide d’un bouchon plastique
percé d’un trou de 10mm pour que l’air ne se condense pas dans le
turbocompresseur.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 115


D400 - Hivernage de votre moteur
Générateur
 Effectuer un dépoussiérage par aspiration de l’ensemble du générateur.
 Contrôler le serrage des connexions de bornier à l’aide d’une clé
dynamométrique.
 Pulvériser un produit diélectrique par les orifices.
 Obturer les orifices ou laisser le réchauffage eau en service.

Echappement
 Déposer le flexible d’échappement et obturer le conduit côté moteur à
l’aide d’un bouchon plastique percé d’un trou de 10mm. Ne pas remonter
l’échappement.
 Obturer, de l’extérieur, les collecteurs d’échappement de l’installation.

Détendre les courroies, graisser les gorges des poulies avec du produit
adapté, déconnecter les bornes de la batterie, faire les retouches de
peinture.

Vérification
 Vérifier visuellement l’état du néoprène des suspensions souples
(néoprène déchiré, boursouflé, fluage…).

Le moteur peut être recouvert d’un produit spécifique anticorrosion.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 116


D500 - Complément d’informations
DT 22.G01 Stockage
En cas d’arrêt d’exploitation prolongé, s’adresser à l’agent S. I. Moteurs
Baudouin qui vous fournira les instructions de stockage et de déstockage.

DT M26.2 07.04 Démarreur pneumatique - option


S’adresser à l’agent S. I. Moteurs Baudouin qui vous fournira les instructions
nécessaires à la conduite et à l’entretien de l’équipement du démarrage
pneumatique.

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 117


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 118
E - Document de suivi moteur
Sommaire détaillé

E301 Feuille d’essais groupe auxiliaire

E302 Feuille d’essais groupe électrogène

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 119


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 120
E301 - Feuille d’essais groupe auxiliaire
FEUILLET 1 : exemplaire à retourner au S.A.V. Siège

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 121


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 122
E301 - Feuille d’essais groupe auxiliaire
FEUILLET 2 : exemplaire à conserver dans votre manuel

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 123


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 124
E302 - Feuille d’essais groupe électrogène
FEUILLET 1 : exemplaire à retourner au S.A.V. Siège

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 125


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 126
E302 - Feuille d’essais groupe électrogène
FEUILLET 2 : exemplaire à conserver dans votre manuel

Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 127


Notice de conduite et d’entretien - Groupe électrogène 12 M26.2 - Page 128

Vous aimerez peut-être aussi