Vous êtes sur la page 1sur 4

TRAVAUX DIRIGES DE MEM

Questions de cours

1. A quelle phase de l’exploration minière réalise-t-on les puits et les tranchées ? Donnez leur objectif.
2. Citez les différentes phases et étapes de la prospection minière.
3. Que doit-on faire en face d’un affleurement rocheux en exploration au marteau ?
4. Qu’est-ce qu’une tranchée ? Citez les caractéristiques d’une tranchée.
5. Quel est le principe de base de la télédétection ?
6. Qu’est-ce qu’une grille de prospection ? Donnez sa caractéristique principale.
7. Quelle différence y a-t-il un sondage RC et un sondage carotté ?
8. Quelles sont les précautions à prendre pour de bonnes mesures à la boussole ?
9. Que signifient les sigles : UPS, UTM, CCT, BNETD, CNTIG, GPS ?
10. Quels sont les facteurs de formation d’un gîte minéral ?
11. Quel avantage offre la périodicité des prises de vue satellitaire ?
12. Citez les différents types de vecteurs selon leur spécificité en télédétection ?
13. Qu’est-ce qu’un corps idéal et un corps réel en imagerie satellitaire ?
14. Qu’est-ce qu’une plateforme en télédétection ?
15. Définissez les notions suivantes : gisement, prospect, géochimie sol, réserves, indice, gîte minéral.
16. Quelle différence faites-vous entre la prospection alluvionnaire et la prospection géochimique
alluvionnaire ?
17. Quels sont les effets de l’atmosphère sur la qualité des images satellitales ?

Problème 1

Un permis de recherche ABCD situé en Côte d’Ivoire et représenté dans une grille présente les caractéristiques
suivantes :
- Une forme rectangulaire avec une superficie de 24200 Km2 ;
- Une longueur double de la largeur ;
- Un méridien 6°W et une parallèle 8°N représentant respectivement les médianes du permis dans le
sens de sa largeur et de sa longueur ;
- les points A, B, C et D représentant respectivement les bornes NW, NE, SE et SW du permis.
1. Déterminer :
a. les dimensions de ce permis ;
b. la ou les zones UTM dans lesquelles appartient chaque borne du permis ;
c. les coordonnées des bornes du permis dans le système géographique.
2. Représenter ce permis dans une grille en coordonnées géographiques. Echelle : 1cm 15’
3. Déterminer les cartes topographiques à l’échelle de 1/50 000 nécessaires pour les travaux de
prospection dans ce permis.
4. Par ailleurs, un prospecteur décide d’effectuer des mesures de direction des plans de fractures sur un
affleurement basique situé au point de coordonnées F (6°25’W/8°20’N) et ce, à l’aide d’une boussole
non calibrée. Sur la carte topographique en sa possession, est représenté un diagramme de déclinaison
magnétique indiquant 9°45’ et suivi de l’instruction suivante «  La déclinaison magnétique correspond au
29/06/1969. Elle diminue chaque année de 6’ sexagésimale »
a. Nommer la carte topographique utilisable pour le report des données
b. Quelles précautions doit-il prendre pour avoir des résultats fiables et corrects lors de ces
prises de mesures ?
c. Calculer la déclinaison magnétique nécessaire pour le calibrage de la boussole à la date du
17/01/2015, date d’exécution des travaux sur le terrain.
d. Sachant que les résultats obtenus indiquent une direction moyenne N80°, quelle serait la direction
exacte des fractures si toutes les précautions étaient respectées ?
e. Représenter le diagramme de déclinaison correspondant en respectant les valeurs calculées.
Problème 2

Une anomalie de forme rectangulaire, de longueur 600 m, de largeur 100 m et orientée N120° est soupçonnée
en phase stratégique. Pour mieux la circonscrire, la société « HBZ » vous confie des travaux de conception d’une
grille de prospection pédogéochimique en vous donnant les instructions suivantes :

- Le point A, centre de l’anomalie est le point d’intersection des diagonales du rectangle.


- Le point A est également le milieu du layon de base (LB) et le milieu du layon transverse (LT00+00).
- Le layon (LB) divise l’anomalie en deux parties égales dans le sens de la longueur
(LB= 800 m).
- Le layon (LT00+00) divise l’anomalie en deux parties égales dans le sens de la largeur (LT00+00=400
m).
- La maille de prélèvement est de 100 m x 50 m
- Les autres layons (LT) de même longueur que le layon (LT00+00) sont situés de part et d’autre de ce
dernier en nombre égal.
1. Donner l’orientation du layon de base et de chacun des layons transverses. Justifier votre réponse.
2. Construire sur un papier millimétré la grille de prospection de manière à couvrir l’anomalie soupçonnée
en y associant l’anomalie (Echelle : 1/5000).
3. Numéroter les layons (LT) en tenant compte des points cardinaux.
4. Déterminer le nombre d’échantillons sol à prélever pendant.

Problème 3

Un prospecteur a en sa possession un permis de recherche immatriculé CI-123. Ce permis situé en Côte d’Ivoire
dans la zone UTM 29N, est délimité par les bornes B1, B2, B3 et B4 exprimées en coordonnées UTM suivantes :
B1 (495.000E/660.000N) ; B2 (605.000E/660.000N) ; B3 (605.000E/825.000N) ;
B4 (495.000E/825.000N).
1. Représenter ce permis de recherche dans une grille de dimension 10 cm x 10 cm en coordonnées UTM.
2. Quels sont les degrés carrés qui couvrent ce permis ?
3. Déterminer le nombre de cartes topographiques à l’échelle 1/200 000 qui couvrent ce permis.
4. Calculer la superficie de ce permis en Kilomètre carré.
5. Sachant que le prospecteur décide d’effectuer des travaux d’échantillonnage dans la partie orientale du
permis, déterminer les cartes topographiques à l’échelle 1/50 000 dont il aura besoin pour exécuter les
travaux.
NB : 1° = 110 Km

Problème 4

Un permis de recherche situé dans une grille de dimension 10cm x 10cm est fixé au périmètre par les points A,
B, C et D exprimés en coordonnées UTM suivantes : A (165.000E/715.000N), B (110.000E/770.000N), C
(165.000E/825.000N), D (220.000E/770.000N). Cette grille est délimitée par les méridiens 4°W et 5°W, et les
parallèles 6°30’N et 7°30’N.

1. Déterminer la zone UTM dans laquelle se trouve la grille. En déduire le nombre de degrés carrés qui
couvre la grille et nommer les.
2. Représenter ce permis de recherche dans le système de coordonnées géographiques.
3. Déduire sa forme et évaluer sa superficie en km2.
4. Déterminer les cartes à 1/50000 nécessaires pour les travaux.

Problème 5

Un permis de recherche représenté dans une grille de dimension 10cm X10cm et situé en Côte d’Ivoire est fixé
Au périmètre par les bornes A, B, C et D exprimés en coordonnées UTM suivantes : A (577.500 E/660.00N), B
(550.000 E/687.500N), C (82.500 E/770.000N), D (110.000 E/742.500N).
Cette grille est couverte par les zones UTM 29N et 30N dans lesquelles se trouvent respectivement les bornes A,
B et les bornes C, D.

1- Sachant que chacune des bornes A, B, C et D détermine les limites de la grille, déduire :
a- les limites inférieures et supérieures en Easting de la grille pour chaque zone UTM
b- Les limites complètes et exactes de la grille.
2- Représenter ce permis dans la grille correspondante en coordonnée UTM puis calculer sa superficie.
3- Déterminer :
a- le ou les degrés carrés qui couvre(nt) ce permis
b- les cartes topographiques à l’échelle de 1/50.000 nécessaires pour les travaux d’exploration dans
ce permis.

Problème 6

Le permis de recherche BTS-MINING est délimité par les coordonnées géographiques suivantes :
A (4°30’W/6°N), B (5°W/7°N), C (6°W/7°15’N), D (5°15’W/5°45’N).

1. Transcrire ces coordonnées en degrés décimaux.


2. Représenter ce permis à l’échelle 1cm 15’
3. Déterminer le(s) degré(s) carré(s) couvrant ce permis.
4. Déterminer les cartes topographiques et géologiques (1/50000 ; 1/200000) nécessaires pour les
travaux.
5. Déterminer la superficie du permis.

Problème 7

Une coupe longitudinale est réalisée sur une tranchée de profondeur 3 m, de largeur 0,75 m avec un regard X.
Cette tranchée est foncée à un point de prélèvement de teneur 5 g/t d’un point A à un point B situé
respectivement à 5 m à droite et à 4 m à gauche du LB d’une grille de prospection.

1. Sachant que cette tranchée a pour coordonnées T (05 + 00 ESE / 05 NNE – 04 SSW), déduire celle du
point de prélèvement.
2. Déterminer le regard X de cette tranchée.
3. Pendant le fonçage, cette tranchée montre 2 horizontales dont la 1ère touche le haut à une longueur de 7
m.
a. Construire la coupe longitudinale de cette tranchée à l’échelle 1/100 en précisant sa longueur.
b. Calculer les azimuts β1 et β2 du layon porteur de la tranchée.
c. Déterminer les hauteurs aux points 7 et 10.

Données :

h0=1 m ; h1=0,5 m ; h2=2 m ; h3=1,5 m ; h4=0,9 m ; h5=0,6 m ; h6=1 m ; h7= X ; h8=1,6 m; h9=1,8 m; h10=Y.

Problème 8

Dans le but de contrôler les différents points d’accrochage, une équipe décide de foncer une tranchée de
profondeur 2,10m sur le layon (LT04+00NNE), d’un point A à un point B situés respectivement à 2m à gauche et
7m à droite du layon (LB). On précise que l’anomalie a une direction de N25°.

1. Donner l’objectif visé par le fonçage de cette tranchée puis déduire les coordonnées de celle-ci dans le
référentiel arbitraire.
2. Cette tranchée fixé au regard SSW à partir de son point origine A, montre trois horizontales dont les
deux premières touchent le haut de la tranchée respectivement à 3,5m et à 3m de longueur.
Représenter la coupe longitudinale de cette tranchée (échelle : 1/100) en tenant compte des levés
topographiques suivants effectués sur le terrain pendant le fonçage:
H0=1,5m ; H1=1,2m ; H2=1m ; H3=0,7m ; H4=2m ; H5=1,6m ; H6=1m; H7=1,5m; H8=1,7m; H9=1,5m;
H10=0m; H11=0m.
3. Calculer les azimuts β1 et β2 du layon porteur de la tranchée.

Problème 9

Au cours d’une exploration au marteau sur un prospect, deux entités rocheuses ont été mises en évidence. Ce
prospect est fixé au périmètre par les bornes A, B, C et D exprimées en coordonnées géographiques comme
suit : A (6°W/6°N), B (6°W/7°N), C (4°W/9°N) et D (4°W/6°N).

1. Que doit-on faire en face d’un affleurement de roche en prospection au marteau ?


2. Dites la phase de l’exploration minière et l’objectif de la méthode déployée sur le terrain.
3. Sachant que ce permis est traversé par la bande verticale 30, donnez les zones UTM d’appartenance
des bornes du permis.
4. Quelles sont les villes traversées par le permis ?
5. Sachant que le permis est contenu dans une grille de dimension 8cm x 12cm, en déduire l’échelle de
représentation.
6. Représenter ce permis à l’échelle et donner le nombre de degrés carrés qui le couvre.
7. Donner sa forme géométrique et évaluer sa superficie de deux façons en km2.
8. Convertir en coordonnées UTM les bornes orientales du permis.

Problème 10

1. Quels sont les travaux qui s’imposent à l’ouverture des layons ?


2. Donnez les limites en easting et en northing de la Côte d’Ivoire et donnez les zones UTM des limites
NW, NE, SE et SW.

Problème 11

Un permis de recherche couvre les ¼ contigus des degrés carrés de Séguéla, Bouaké, Daloa, et Gagnoa.
Sachant que A ϵ Séguéla, B ϵ Bouaké, C ϵ Gagnoa et D ϵ Daloa :

1. Nommer les cartes à 1/100 000 qui couvrent le permis.


2. Donner les coordonnées géographiques des bornes du permis. En déduire la (ou les) zone(s) d’UTM
d’appartenance du permis.
3. Déterminer les coordonnées UTM des bornes du permis ainsi que les limites complètes et exactes du
permis.
4. Représenter ce permis à l’échelle 2 cm → 15’
5. Calculer la superficie du permis du permis après avoir défini sa forme.

Vous aimerez peut-être aussi