Vous êtes sur la page 1sur 3

Le polytraumatisme

I. Définition :

Le polytraumatisme est une association de lésions traumatiques multiples mettant en jeu le


pronostic vital, soit chacune par elle-même soit par leur association.

II. Etiologies :

- Accident de la voie publique, accident de travail, accidents de la vie courante (par arme à feu
ou arme blanche), accidents domestiques ou les suicides.

III-Examen clinique : L'examen clinique s'établit par un examen minutieux du corps entier


du patient, pour déceler les défaillances :

a. Détresse circulatoire : signes de collapsus (hypotension, malaise, sueur) qui


précède l’état de choc.

-Choc hypovolémique dû à :

-Une hémorragie extériorisée.

-Des fractures multiples qui occasionnent des hémorragies.

-Un hémothorax ou hémopéritoine.

-Défaillance de la pompe cardiaque due à :

-Un pneumothorax compressif (il exerce une pression sur le cœur).

-Une tamponnade (compression du cœur par un épanchement péricardique) suite à une


contusion myocardique. .

b. Détresse respiratoire : par atteinte thoracique (pâleur, sueurs, cyanose, tachycardie,


dyspnée) suite à une obstruction des voies aériennes ou une contusion pulmonaire.

c. Détresse neurologique : suite à une lésion cérébrale, le patient peut révéler un trouble de
conscience. 

1
III-l’évaluation du pronostic vital : il est estimé par échelle ou score de Glasgow, et tout
traumatisé ayant un score inferieur à 8 il doit être intubé.

L’échelle de Glasgow
Ouverture des yeux
Spontanée (les yeux sont ouverts spontanément) 4

à la demande (on lui parle, on lui demande d’ouvrir ses yeux) 3

à la douleur (il les ouvre suite à la douleur du stimulus 2


comme une pression sur les orbites oculaires, ou sur le mamelon)

Aucune 1

Réponse verbale
Orientée (réponse correcte) 5
Confuse (il répond des mots ou des phrases mais difficilement)
4

Inappropriée (il ne prononce qu’un ou deux mots inappropriés à 3


la question)

Incompréhensible (gémissements, aucun mot intelligible) 2


Aucune 1

Réponse motrice
Obéit aux ordres (réponse motrice correcte selon les instructions) 6

localise la douleur (il tente de supprimer la douleur par l’autre 5


bras)

Réaction d’évitement (il retire le membre stimulé) 4

Flexion à la douleur (il plie les bras) 3

extension à la douleur (il tend les bras avec rotation interne des 2
épaules et des bras)

Aucune 1

IV. Conduite à tenir devant un polytraumatisé :

-Contention : une minerve (pour immobilisation des foyers des fractures)

-Pose de voie d'abord veineuse

-Surveillance des paramètres vitaux (fréquence card-puls-respir-TA)

2
-Surveillance de son état général, faire le score de Glasgow.

-bilan biologique

- l’E.C.G 

- dans la plupart des cas de traumatisme crânien un scanner cérébral.

-Réanimation cardio-respiratoire

-Pansement des plaies (pansement compressif si hémorragie).

- dans 90 % des cas la chirurgie s’impose en urgence.