Vous êtes sur la page 1sur 3

LE VOCABULAIRE DE BASE EN ARTS APPLIQUÉS ET CULTURE Couleurs froides : se sont les couleurs qui, sur le cercle chromatique,

ARTISTIQUE : MIEUX PARLER POUR MIEUX COMPRENDRE vont du vert au bleu puis au violet, incluant toutes leurs nuances.
Les couleurs froides font penser à la fraîcheur, la nuit, le calme.
Toute œuvre ou production issue des arts plastiques ou des
arts appliqués peut être décrite et analysée. Pour cela, il faut Couleurs complémentaires : en s’aidant du cercle chromatique,
connaître et maîtriser le vocabulaire associé à ces domaines de c’est pour une couleur choisie celle qui se trouvera de l’autre côté
la création. Vous trouverez ci-dessous une liste de mots, classés du cercle. Ces couleurs sont opposées. On part aussi du principe que
par thème, susceptibles de vous aider dans vos futures analyses. la complémentaire d’une couleur secondaire est la couleur primaire
Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive mais pourra être qui n’a pas servi à sa création. Ex : dans le cadre d’une synthèse
complétée au fur et à mesure des cours à venir. soustractive, la complémentaire de l’orangé (jaune + magenta)
sera le cyan. Une couleur complémentaire sert à mettre en valeur
1/ LES COULEURS. Couleur : une couleur est une sensation visuelle associée aux la couleur principale. On dit alors que la couleur principale est
longueur d’onde de la lumière. Une couleur correspond à la qualité dominante, et que la couleur complémentaire est tonique. Ainsi,
de la lumière renvoyée par une surface, un objet (indépendamment si on place côte à côte de l’orangé et du cyan, l’un est l’autre
de sa forme). Les couleurs se différencient selon l’intensité de la paraîtront plus orangé et cyan, se renforçant mutuellement. Enfin,
longueur d’onde de la lumière. Sans lumière, on ne peut voir les si on mélange deux couleurs complémentaires, on obtient du gris.
couleurs. Ex : la nuit, tous les chats sont gris.
Le blanc et le noir : ce ne sont pas à proprement parlé des couleurs.
Cercle (ou disque) chromatique : c’est une représentation En synthèse additive, le blanc c’est la synthèse de toutes les
conventionnelle des couleurs visibles. couleurs, et le noir c’est l’absence totale de lumière. En synthèse
soustractive, les pigments noir et blanc ont été créés, si bien que le
Synthèse additive : c’est quand les couleurs sont issues de la peintre peut les utiliser comme des couleurs à part entière.
lumière. Toutes les couleurs mélangées donnent du blanc.
Nuance : c’est pour une couleur donnée l’ensemble des différents
Synthèse soustractive : c’est quand les couleurs sont issues de degrés de cette couleur. Ex : rouge carmin, rouge cadium, rouge
pigments. Toutes les couleurs mélangées donnent du noir. sang, rouge grenat, rouge écarlate…
Bon à savoir ! : pour donner
une impression de profondeur,
Couleurs primaires (ou fondamentales) : dans le cadre d’une Ton : désigne la modification d’une couleur dans sa valeur (transparent,
les peintres utilisent des
synthèse additive (lumière), les couleurs primaires sont le rouge, couleurs chaudes au premier lumineux, vif, clair, moyen, foncé, obscur, opaque…).
le bleu et le vert. Dans le cadre d’une synthèse soustractive plan, puis des couleurs froides
(pigment), les couleurs primaires sont le magenta, le cyan et le en arrière-plan. En effet les Valeur : la valeur d’une couleur désigne son degré de clarté ou
jaune primaire. À partir de ces couleurs primaires, on peut créer couleurs froides et claires
provoquent un effet visuel
d’obscurité. Le noir et le blanc sont ses limites.
toutes les autres couleurs.
d’éloignement, et contrastent
alors avec les couleurs Saturation : c’est la vivacité d’une couleur. Une couleur est dite
Couleurs secondaires : ce sont les couleurs créées par la chaudes qui rapprochent le saturée quand elle est pure, sans aucun ajout de blanc ou de noir.
superposition (synthèse additive) ou le mélange (synthèse sujet du regard.
soustractive) des couleurs primaires. Pour la synthèse additive, les Couleur dégradée : le dégradé est le passage entre deux couleurs
couleurs secondaires sont le jaune (rouge + vert), le magenta (rouge ou deux valeurs. C’est une progression régulière par étapes visibles
+ bleu) et le cyan (vert + bleu). Pour la synthèse soustractive, les ou invisibles. Ex : dégradé du noir au blanc ; dégradé du rouge au
couleurs secondaires sont l’orangé (jaune + magenta), le violet noir.
(magenta + cyan) et le vert (cyan + jaune).
Contraste : c’est la différence apparente entre deux couleurs ou
Couleurs tertiaires : ce sont les couleurs formées du mélange à part objets dont les caractéristiques divergent voire s’opposent.
égale d’une couleur primaire et d’une de ses couleurs secondaires.
Ex : en synthèse soustractive, si on mélange du magenta avec du Monochrome / polychrome : on dit d’un tableau qu’il est
orange (magenta+jaune), on obtiendra du rouge orangé ; si on monochrome quand il n’utilise qu’une seule couleur (mono = une
mélange du cyan avec du vert (cyan + jaune), on obtiendra du seule, chrome = couleur). À l’inverse, on dit d’un tableau qu’il est
bleu-vert. polychrome s’il utilise plusieurs couleurs.

Couleurs chaudes : ce sont les couleurs qui, sur le cercle Camaïeu : on dit d’un tableau qu’il est un camaïeu quand a été
chromatique, vont du jaune au orange puis au rouge, incluant utilisée une seule couleur avec ses différentes nuances.
toutes leurs nuances. Les couleurs chaudes font penser à la chaleur,
le soleil, le dynamisme…
Paul Gauguin, Femmes de Tahiti, huile sur toile, 1891.
Vincent Van Gogh, Nuit étoilée sur le Rhône, Huile sur toile, 1888.

«… je veux maintenant absolument peindre un ciel étoilé. Souvent il me semble


que la nuit est encore plus richement colorée que le jour, colorée des violets, des
bleus et des verts les plus intenses. Lorsque tu y feras attention tu verras que
de certaines étoiles sont citronnées, d’autres ont des feux roses, verts, bleus,
Cercle chromatique de Johannes Itten, illustrant la synthèse soustractive. myosotis. Et sans insister davantage il est évident que pour peindre un ciel étoilé
il ne suffit point du tout de mettre des points blancs sur du noir bleu. »

Lettre de Van Gogh à sa sœur, Arles, 9 et 16 septembre 1888.

« J’ai à peindre un intérieur: j’ai devant moi une armoire, elle me donne une
sensation de rouge bien vivant, et je pose un rouge qui me satisfait. Un rapport
s’établit entre ce rouge au blanc de la toile. Que je pose à côté un vert, que je
rendre le parquet par un jaune, et il y aura encore, entre ce vert ou ce jaune
et le blanc de la toile des rapports qui me satisfairont. Mais ces différents tons
se diminuent mutuellement. Il faut que les signes divers que j’emploie soient
équilibrés de telle sorte qu’ils ne se détruisent pas les uns les autres. »

Henri Matisse, Notes d’un peintre, La Grande Revue, 1908.


Exemple de nuancier pour le rouge, avec différentes tonalités.
Henri Matisse, Desserte rouge, huile sur toile, 1908.

Kasimir Malévitch, Composition suprématiste : Piet Mondrian, Composition en rouge, bleu et Pierre Soulages, 14 mai 1958, techniques mixtes, 1958. Yves Klein, Anthropométrie de la période bleue (ANT 82), Pigment pur et résine
Carré blanc sur fond blanc, huile sur toile, jaune, huile sur toile, 1921. synthétique sur papier monté sur toile, 1960.
1918. Ici, la couleur est aussi matière, épaisseur, texture, espace…
Exercice 1 : recréer un cercle chromatique. Exercice 2 : observation d’œuvres d’Art.

En vous aidant de vos connaissances et du cours sur la Couleur, vous devez recréer un cercle Répondez aux questions suivantes concernant les œuvres d’Art page précédente.
chromatique. Munissez-vous de vos crayons de couleurs et organisez les couleurs les unes par
rapport aux autres. Vous y repèrerez les Couleurs Primaires et les Couleurs Secondaires. Ensuite 1 > En peignant Composition suprématiste : Carré blanc sur fond blanc, qu’a démontré Kasimir
tracez un axe séparant les couleurs chaudes des couleurs froides. Malévitch ?
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

2 > À quelle famille de couleurs appartiennent celles que Piet Mondrian a utilisé pour peindre
Composition en rouge, bleu et jaune ?
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

3 > Paul Gauguin a principalement utilisé pour son tableau Femmes de Tahiti des couleurs d’une
catégorie particulière. Nommez cette catégorie, et donnez l’impression que ces couleurs donnent
au tableau.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

4 > Dans le tableau La nuit étoilée sur le Rhône de Vincent Van Gogh, quelle est la couleur
dominante ? Quelle est la couleur complémentaire utilisée ? Comment le peintre justifie-t-il
l’utilisation de cette riche palette colorée ?
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

5 > Observez bien La desserte rouge d’Henri Matisse. Comment qualifieriez-vous le résultat visuel
obtenu entre le rouge de la table et des murs, et le bleu utilisé pour le motif végétalisé ? Quel
effet est provoqué par l’absence de dégradés (pour vous aider, comparez cette toile avec celle
de Van Gogh).
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

5 > Comment peut-on nommer les Anthropométries de la période bleue de Klein : est-ce un
monochrome ou un camaïeu ? Expliquez en quelques mots.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
Dans la bande vierge ci-dessous, réalisez un dégradé de la couleur de votre choix, soit en allant ......................................................................................................................
d’une couleur à une autre, soit en allant de la couleur choisie vers le blanc ou le noir.
6 > Quelle est l’œuvre que vous préférez ? Expliquez en quelques mots.
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................
......................................................................................................................

Vous aimerez peut-être aussi