Vous êtes sur la page 1sur 1

1re partie de la PO DALF C1, le monologue suivi : l’exposé

L’exposé de la production orale du DALF C1 pour lequel le candidat doit présenter une réflexion ordonnée à partir du
thème et des documents qui constituent le sujet, dure de 8 à 10 minutes. Cette partie est notée sur 8 points sur les
25 points attribués à la PO du DALF C1. Pour cette partie, il y a quatre critères d’évaluation :

1) Peut analyser avec un regard critique les textes sources, extraire et utiliser des informations importantes. (1,5
point)

2) Peut dégager le thème de réflexion et introduire l’exposé. (1,5 point)

3) Peut élaborer une réflexion en relation avec le thème retenu, intégrant arguments et informations personnels et
tirés du dossier. (2,5 points)

4) Peut faire une présentation claire et organisée avec aisance, spontanéité et pertinence pour parvenir à une
conclusion appropriée. (2,5 points)

2ème partie de la PO DALF C1, l’exercice en interaction : l’entretien


Suite à l’exposé, il y a un entretien, un débat avec le jury qui dure de 15 à 20 minutes. Il est noté sur 5 points sur
les 25 points attribués à la PO du DALF C1. Pour cette partie, il existe trois critères d’évaluation :

1) Peut facilement préciser et défendre sa position en répondant aux questions, commentaires et contre-arguments.
(2 points)

2) Peut faciliter le développement de la discussion en recentrant et/ou élargissant le débat. (2 points)

3) Peut choisir une expression convenable pour attirer l’attention ou garder l’attention de l’auditeur. (1 point)

Evaluation du lexique, de la grammaire et de la prononciation de la PO du DALF C1


Comme nous l’avons vu ci-dessus, les deux parties de la production orale du DALF C1 sont notées sur 13 points sur
les 25 points attribués à la PO du DALF C1. Pour faire simple, les critères d’évaluation de ces deux parties
correspondent à des compétences pragmatiques, actionnelles. Les 12 points restants sont évalués sur la maîtrise de
langue : lexique (vocabulaire), morphosyntaxe (grammaire), système phonologique (prononciation) et sur
l’ensemble des deux parties. Les critères d’évaluation sont :

1) Lexique (étendue et maîtrise) : possède un vaste répertoire lexical et ne commet pas d’erreurs significatives. (4
points)

2) Morphosyntaxe : maintient un haut degré de correction grammaticale. (5 points)

3) Maîtrise du système phonologique : a acquis une intonation et une prononciation claires et naturelles. Peut varier
l'intonation et placer l’accent phrastique pour exprimer de fines nuances de sens. (3 points)