Vous êtes sur la page 1sur 2

WOW !! MUCH LOVE !

SO WORL
PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site
Rechercher sur le site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZo
  Dogecoin (tips/pourboires):
Recherche DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nv

Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Memoire Online > Droit et Sciences Politiques > Droits de l'homme et libertés fondamentales


De la garantie des droits fondamentaux en République Démocratique du Congo. Cas de la
province du Sud-Kivu ( Télécharger le fichier original ) précédent
par Dominique KAMWANGA KILIYA sommaire suivant
Université de Kisangani, Centre Universitaire extension de Bukavu - Licence en Sciences Politiques et Administratives 2003
  

Paragraphe 2 : La nature des droits de l'homme

Les droits de l'homme sont qualifiés de droits subjectifs par rapport aux droits objectifs. Ils sont, en effet, dits subjectifs parce qu'ils sont
une qualité reconnue à toute personne capable de poser, d'avoir quelque chose et de faire quelque chose de juste. Ce « juste » peut être un
pouvoir sur soi-même, sur autrui ou sur les choses. Les droits de l'homme sont des libertés que l'individu tire dans la nature et constituent
les données juridiques premières de la vie. Ici, l'homme considéré comme l'individu hors de son monde social et de son histoire est la
source des règles naturelles dont le législateur doit s'inspirer. Le droit est ainsi lié à l'individu, à la qualité propre de l'homme, à sa
personnalité. Il devient donc l'émanation de l'homme, l'expression des possibilités inaliénables et éternelles31(*).

Paragraphe 3 : Les caractéristiques des droits de l'homme

Quatre caractéristiques majeures sont à souligner en ce qui concerne les droits de l'homme, à savoir, l'inhérence à l'être humain,
l'universalité, l'inaliénabilité et l'indivisibilité32(*).

A. L'inhérence à l'être humain.

Les droits humains ne doivent pas être octroyés, achetés, gagnés ou obtenus par héritage. Ils appartiennent aux gens simplement parce
qu'ils sont des êtres humains. A ce titre, les droits humains sont « inhérents » à chaque individu.

B. L'universalité.

Les droits de l'homme sont les mêmes pour tous les humains sans considération de la race, du sexe, de la religion, de l'ethnie, de l'opinion
politique ou autre, de l'origine sociale ou nationale. Tous les hommes sont nés libres et égaux en dignité et en droit. Les droits humains
sont « universels » parce qu'ils s'appliquent à tout le monde. Mais cette universalité est le plus souvent mise en mal par certains éléments
inévitables liés à l'environnement et à la culture ainsi qu'aux civilisations. Il s'agit notamment de l'écart entre le monde occidental par
opposition au Tiers-monde, au niveau de démocratisation, les pays à économie de marché et ceux a économie planifiée, les Etats à une
religion officielle et les Etats laïcs, les régimes militaires et les régimes civils. Cette situation ne permet pas d'avoir une même vision des
droits de l'homme étant donné que chaque type de régime est libre de faire le choix qui lui convient avec tous les effets sur les conditions
humaines33(*).

C. L'inaliénabilité

Ces droits ne peuvent être enlevés car personne n'a le droit de priver une autre personne de ses droits sous aucun prétexte. Les gens ont
toujours des droits humains même si les lois du pays ne les leur reconnaissent pas, ou quand elles les violent. Par exemple, quand
l'esclavage est pratiqué, les esclaves ont toujours leurs droits même s'ils sont violés ou bafoués. Ainsi, on dit que les droits de l'homme
sont inaliénables.

* 31 M. DEDONGA, Séminaire sur le droit public, inédit, G3 Droit/C.U.B., 1999 - 2000.

* 32 s.a., Vers une culture des droits humains en Afrique (extrait). Un manuel pour l'enseignement des droits humains, SINIKO, s.d., pp 2-3.

* 33 Haut Commissariat aux droits de l'homme, Techniques de communication en droits de l'homme. Actes du séminaire organisé du 18 au 21 mai 2001, Bureau sur le terrain en R.D.C.,
Goma, Juin 2002, pp.32-39.

précédent sommaire suivant

Rechercher sur le site:


Recherche
9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.

© Memoire Online 2000-2020


Pour toute question contactez le webmaster