Vous êtes sur la page 1sur 125

ROYAUME DU MAROC

MAITRE D’OUVRAGE EN PARTENARIAT AVEC


MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR MINISTÈRE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA
WILAYA DE LA RÉGION DE FORMATION PROFESSIONNELLE
RABAT-SALÉ-ZEMMOUR-ZAER ACADÉMIE RÉGIONALE D’ÉDUCATION ET DE FORMATION
SOCIÉTÉ RABAT RÉGION AMÉNAGEMENT DE LA RÉGION DE RABAT SALE ZEMMOUR ZAER
DÉLÉGATION PRÉFECTORALE DE RABAT

APPEL D’OFFRE OUVERT SUR OFFRES DE PRIX


N° RRA/62/2015
OBJET:
Travaux de Mise à niveau du collège Taddily à Rabat
Préfecture de Rabat
Commune Urbaine de Rabat

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

Appel d’Offres Ouvert sur Offres de prix lancé conformément à l'alinéa 2 paragraphe 1 de l'article 16 et au
paragraphe 1 de l'article 17 et à l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l'article 17 du Règlement de Passation des Marchés de
la Société Rabat Région Aménagement.

YAHIA ANAS Architecte DENA Bureau des Etudes Techniques

Rue épicea secteur 18 bloc L immeuble 9 - AFRIQUE INGENIERIE


Appt n° 3 Hay Riad Rabat Av ALARAAR, rue Mahaleb, n°2, Résidence
Tél : 06 61 630 631 Asbahan.B Appt 2, Hay Ryad - Rabat
E-mail : anas-yahia@hotmail.fr Tél : 05 37 57 01 62 Fax : 05 37 57 01 63
E-mail : contact@afriqueingenierie.com
ROYAUME DU MAROC

MAITRE D’OUVRAGE EN PARTENARIAT AVEC


MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR MINISTÈRE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA
WILAYA DE LA RÉGION DE FORMATION PROFESSIONNELLE
RABAT-SALÉ-ZEMMOUR-ZAER ACADÉMIE RÉGIONALE D’ÉDUCATION ET DE FORMATION
SOCIÉTÉ RABAT RÉGION AMÉNAGEMENT DE LA RÉGION DE RABAT SALE ZEMMOUR ZAER
DÉLÉGATION PRÉFECTORALE DE RABAT

Marché N°….…../RRA/2015

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix conformément à l'alinéa 2 paragraphe 1 de
l'article 16 et au paragraphe 1 de l'article 17 et à l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l'article 17 du Règlement de
Passation des Marchés de la Société Rabat Région Aménagement.

ENTRE LES SOUSSIGNES :

- Monsieur le Directeur Général de la Société Rabat Région Aménagement, désigné ci-après Maitre
d’Ouvrage ou « MO».

D’UNE PART
Et:

Monsieur :

Agissant au nom et pour le compte de :

Au capital de :

Inscrit au registre de commerce de :

Sous le n°:

Affilié à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sous le n°:

Titulaire d'un compte bancaire n°:

Ouvert à

Faisant élection de domicile au :

Patente n° :

En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés désigné ci-après par le mot «  Entrepreneur »

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 1
SOMMAIRE
ARTICLE 1- OBJET DU MARCHE.....................................................................................................................3

ARTICLE 2- CONSISTANCE DES TRAVAUX:............................................................................................3


ARTICLE 3- PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE........................................................................3
ARTICLE 4- MAITRISE D’OUVRAGE..........................................................................................................3
ARTICLE 5- DEFINITIONS.............................................................................................................................3
ARTICLE 6- PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE................................................................................3
ARTICLE 7- TEXTES GENERAUX :..............................................................................................................4
ARTICLE 8- TEXTES GENERAUX :..............................................................................................................5
ARTICLE 9- CONNAISSANCE DU DOSSIER...............................................................................................6
ARTICLE 10- DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT..................................................................6
ARTICLE 11- VALIDITE DU MARCHE - DELAIS D’EXECUTION - PLANNING – PENALITES............6
ARTICLE 12- PIÈCES A DELIVRER A L’ENTREPRENEUR........................................................................7
ARTICLE 13- CAUTIONNEMENT/ RETENUES DE GARANTIE.................................................................8
ARTICLE 14- RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS................................................................8
ARTICLE 15- ASSURANCES............................................................................................................................9
ARTICLE 16- SOUS TRAITANCE....................................................................................................................9
ARTICLE 17- NANTISSEMENT.......................................................................................................................9
ARTICLE 18- RÉVISION DES PRIX...............................................................................................................10
ARTICLE 19- NATURE ET COMPOSITION DES PRIX...............................................................................10
ARTICLE 20- DECOMPTES PROVISOIRES..................................................................................................11
ARTICLE 21- ACOMPTES...............................................................................................................................11
ARTICLE 22- MONNAIES DU MARCHÉ......................................................................................................11
ARTICLE 23- IMPÔTS ET TAXES..................................................................................................................11
ARTICLE 24- RECEPTION DES TRAVAUX.................................................................................................13
ARTICLE 25- DELAI DE GARANTIE............................................................................................................14
ARTICLE 26- REPRESENTATION.................................................................................................................14
ARTICLE 27- ELECTION DE DOMICILE DE L’ENTREPRISE...................................................................14
ARTICLE 28- RESPONSABILITE DE L’ENTREPRISE................................................................................15
ARTICLE 29- DIRECTION DES TRAVAUX................................................................................................15
ARTICLE 30- QUALITÉ DES TRAVAUX - MALFAÇONS..........................................................................16
ARTICLE 31- CONSTATATIONS D’ERREURS OU D’OMISSIONS DANS LES DOCUMENTS............16
ARTICLE 32- RESILIATION...........................................................................................................................16
ARTICLE 33- RÈGLEMENT DES LITIGES...................................................................................................17
ARTICLE 34- INSTALLATION DE CHANTIER...........................................................................................18
ARTICLE 35- IMPLANTATION......................................................................................................................19
ARTICLE 36- ESSAIS DE MATERIAUX ET MATERIELS..........................................................................19
ARTICLE 37- CAHIER DE CHANTIER..........................................................................................................19
ARTICLE 38- APPROVISIONNEMENTS.......................................................................................................19
ARTICLE 39- MESURES DE SECURITÉ ET D’HYGIÈNE..........................................................................19
ARTICLE 40- MATÉRIAUX ET FOURNITURES – ECHANTILLONNAGE..............................................20
ARTICLE 41- ETUDES TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES ET METRES............................................20
ARTICLE 42- ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX......................................................20
ARTICLE 43- MODE D’EXECUTION DES OUVRAGES.............................................................................20
ARTICLE 44- MATERIEL DE CHANTIER....................................................................................................21
ARTICLE 45- VOIES DE COMMUNICATION ET ACCES..........................................................................21
ARTICLE 46- ALIMENTATION EN EAU - ELECTRICITE.........................................................................21
ARTICLE 47- GARDIENNAGE DU CHANTIER ET DES CANTONNEMENTS POLICE DE CHANTIER21
ARTICLE 48- RECEPTION ET STOCKAGE DU MATERIEL SUR LE CHANTIER..................................21
ARTICLE 49- STOCKAGE ET UTILISATION DES MATIERES DANGEREUSES...................................21
ARTICLE 50- COORDINATION AVEC D’AUTRES ENTREPRENEURS..................................................21
ARTICLE 51- SUJETIONS RÉSULTANT DE L’EXÉCUTION SIMULTANNÉE DE TRAVAUX INTÉRESSANT
DIFFÉRENTS CORPS D’ÉTAT.............................................................................................................................................22
ARTICLE 52- DEMOLITION DES BATIMENTS ET OUVRAGES PROVISOIRES...................................22
ARTICLE 53- PROTECTION DU CHANTIER CONTRE LES EAUX..........................................................22
ARTICLE 54- GROS-ŒUVRE – REVETEMENT - ETANCHEITE...............................................................23
ARTICLE 55- REVETEMENT.........................................................................................................................30
ARTICLE 56- MENUISERIE.................................................................................................................................32
ARTICLE 57- ELECTRICITE – LUSTRERIE.................................................................................................35
ARTICLE 58- PLOMBERIE – APPAREILS SANITAIRES............................................................................37

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 2
ARTICLE 59- PEINTURE – VITRERIE...........................................................................................................38

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 3
CHAPITRE-I CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES (INDICATIONS
GENERALES)

ARTICLE 1- OBJET DU MARCHE


Le présent marché a pour objet la réalisation des:
Travaux de Mise à niveau du collège Taddily à Rabat
Préfecture de Rabat
Commune Urbaine de Rabat

ARTICLE 2- CONSISTANCE DES TRAVAUX:


Les travaux, objet du présent marché, consistent en :
- Travaux préparatoires,
- Démolition,
- Gros œuvres
- Etanchéité
- Enduits,
- Revêtements sol et mural en carrelage ou autres,
- Menuiserie bois, aluminium et métallique,
- Electricité et lustreries, climatisation
- Sonorisations
- Plomberie sanitaire protection incendie,
- Peinture et Vitrerie,
- Aménagement extérieur
- Equipements
- Mobilier

ARTICLE 3- PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE


Le présent marché est passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix conformément à l'alinéa 2
paragraphe 1 de l'article 16 et au paragraphe 1 de l'article 17 et à l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l'article 17
du Règlement de Passation des Marchés de la Société Rabat Région Aménagement.

ARTICLE 4- MAITRISE D’OUVRAGE


Le Maitre d’Ouvrage du présent marché est la Société Rabat Région Aménagement.

ARTICLE 5- DEFINITIONS
Au sens du présent marché, on entend par :
- Partenaire : Délégation Préfectorale du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation
Professionnelle ;
- Maitre d’Ouvrage : la Société Rabat Région Aménagement
- Maitre d’œuvre : l’Architecte
- BET : Bureau d’études techniques

ARTICLE 6- PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE


Les pièces contractuelles conformément à l’article 4 du Cahier des Clauses Administratives Générales
appliquées aux Travaux « CCAG T » constituant le marché sont comme suit :

A. LES PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE COMPRENNENT :


1. L’acte d’engagement ;
2. Le cahier de prescriptions spéciales ;
3. Le bordereau des prix-détail estimatif ;
4. Le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés de travaux exécutés pour
le compte de l’Etat « CCAG T » approuvé par  le décret 2-99-1087 du 04 Mai 2000;
Par le fait même de la signature de l’acte d’engagement, l'Entrepreneur est réputé avoir lu et accepté les
conditions et clauses prévues au présent CPS ainsi que celles prévues par les autres pièces rendues
contractuelles par ce même document.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 4
En cas de contradiction ou de différence entre les pièces constitutives du marché, ces pièces prévalent
dans l'ordre où elles sont énumérées ci-dessus.

B. LES PIECES CONTRACTUELLES POSTERIEURES A LA CONCLUSION DU MARCHE :


1. Les ordres de service
2. Les avenants éventuels
3. Le planning détaillé d’exécution accepté par la maîtrise d’ouvrage;

ARTICLE 7- TEXTES GENERAUX :


- Règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région Aménagement fixant les
conditions et les formes de passation des marchés ainsi que certaines règles relatives à leur
gestion et à leur contrôle
- Décret 2-07- 1235 du 5 kaâda 1429 (4 novembre 2008) relatif au contrôle des dépenses de l’Etat
;
- Décret n ° 2-03-703 du 18 ramadan 1424 (13 novembre 2003) relatif aux délais de paiement et
aux intérêts moratoires en matière de marchés de l’Etat.,
- Loi n° 69-00 relative au contrôle financier de l’Etat sur les entreprises publiques et autres
organismes promulguée par le Dahir n° 1.03.195 du 16 ramadan 1424 (11 novembre 2003) et
notamment ses articles 13,17 et 19 ;
- Dahir n° 1-03-194 du 14 rajeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n°65-99
relative au code du travail ;
- Décret n° 2.99.1087 du 29 Moharrem 1421 (4 Mai 2000) approuvant le cahier des clauses
administratives générales applicables aux marchés de travaux exécutés pour le compte de l'Etat.
(CCAG-T)
- Arrêté du Premier Ministre N° 3-17-99 du Rabii I 1420 (12 Juillet 1999) fixant les conditions de
révision des marchés passés pour le compte de l’Etat ;
- Circulaire n° 72/CAB du 26 novembre 1992 d’application du Dahir n°1-56-211 du 11 décembre
1956 relatif aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires de marchés
publics ;
- Loi n° 24-86 promulguée par dahir n° 1-86-239 du Rabia II 1407 ( 31 décembre 1986)
portant promulgation de la loi n) 24-86 instituant un impôt sur les sociétés.
- Le dahir n° 1-85-347 du 7 rebia II 1406 (20 décembre 1985) portant promulgation de la loi n°
30-85 relative à la taxe sur la valeur ajoutée ;
- Le décret Royal n° 2.73.685 du 12 Kaâda 1393 (08 Décembre 1973) portant revalorisation du
salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.
- Dahir n° 170157 du 26 Joumada I 1390 (30 juillet 1970) relative à la normalisation Industrielle
en vue de la recherche de qualité et l'amélioration de la productivité rendant obligatoire
l'utilisation des produits normalisés.
- Décret Royal n° 330.66 du 10 Moharrem 1387 (21 Avril 1967) portant règlement général de la
comptabilité publique, modifié par le dahir portant N° 1.76.629 du 9 Octobre 1977 et par le
décret N° 2.79.512 du 12 Mai 1980 ;
- Circulaire n°4/59/SGC/CAB du 12 février 1959 et à l'instruction 23/59/SGC/CAB du 6 octobre
1959 relatives aux travaux de l'Etat, des Etablissements publics et des collectivités locales
- Dahir de 23 Chaoual 1367 (28 Août 1948) relatif au nantissement de marché de travaux publics
au Maroc, complété par le Dahir n°1-60-371 du 31-1-61 et ensuite par le dahir n° 162.282 du 19
joumada I 1382 (29 octobre 1962) ;
- Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires, la main d’œuvre et
la sécurité du personnel
- Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat rendus applicables à la date de
signature du présent marché.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 5
ARTICLE 8- TEXTES GENERAUX :

- Décret n° 2.02.177 du 22 février 2002 approuvant le règlement parasismique (RPS 2000) applicable
aux bâtiments, fixant les règles parasismique et instituant le comité national de génie parasismique;
- Circulaire n°31/0716 du 22/02/94 relative aux mesures de sécurité dans les chantiers de bâtiment et
B.T.P.
- Circulaire n°1.61.SGG du 30/01/1961 relative à l'utilisation des produits d’origine marocaine.
- Circulaire n°6001 TP du 7 Août 1958 relative aux transports des matériaux et marchandises pour le
compte des travaux publics.
- Devis général d’architecture (édition 1956) du Royaume du Maroc approuvé par la décision du
ministre de l’habitat et de l’urbanisme du 27 février 1956 et rendu applicable par le Décret Royal n°
406- 67 du 17 juillet 1967 ;
- Cahier des Charges Provisoires pour la fourniture des liants hydrauliques en date du 16 Mai 1951.
- Règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et construction en béton armé suivant la
méthode des états limites dites règles BAEL83 et règles BAEL 91 ou règles B.P.E.L
- GMTR ;
- Catalogue de structure de chaussées édition 95 ;
- Devis Général pour les travaux d’Assainissement (Edition 1961 ou dernière édition)
- Règles d’exécution des étanchéités (cahier noir)
- Règlements locaux concernant l’alimentation en eau et en électricité des immeubles.
- Règlement local de voirie et de construction.
- Règles d’utilisation des ronds crénelés et lisses en béton armé – Règles 1948-Ronds 40/60.
- Documents Techniques Unifiés (DTU) relatifs à la plomberie, électricité, étanchéité, etc.
- Normes marocaines en vigueur, ou par défaut les normes françaises
- Règles et usages des organismes de distribution d’eau et d’électricité de la commune concernée par
le projet.
- Règles d'exécution des travaux d'étanchéité en normes marocaines au sujet des règles et
spécifications sur les matériaux et produits d'étanchéité.
- DTU-NV65 révisées en 1976 : Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les
constructions.
- Norme marocaine NM 10.01.F004 arrêté d'homologation sur l'utilisation des ciments.
- L’ensemble des normes Marocaines ou à défaut les normes Françaises (D.T.U) et les prescriptions
techniques provisoires ayant valeur de cahier de charge D.T.U (documents techniques unifiés).
- Toutes lois nationales ou étatiques, ordonnances ou autres dispositions légales, ou de toutes
réglementations ou tout arrêtés émanant d’une autorité dûment constituée ayant trait à l’exécution
des travaux et à la réparation des vices y afférents.
- Les règlements de tous organismes publics et toutes sociétés dont les biens ou les droits sont ou
peuvent être affectés d’une manière quelconque par les travaux, notamment les spécifications des
cahiers de charge des concessionnaires REDAL, Opérateurs Télécom, ONEE, COMMUNE, ……..
- Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés rendus applicables à la date de signature du
marché.

L’entrepreneur devra se procurer à ses frais ces documents s'il ne les possède pas et ne pourra en
aucun cas invoquer son ignorance des textes pour se dérober aux obligations qui y sont contenues.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 6
ARTICLE 9- CONNAISSANCE DU DOSSIER
L’entreprise attributaire déclare :
- avoir apprécié toutes difficultés résultant du terrain, de l’emplacement des constructions, des accès,
des alimentations, des branchements en eau et en électricité et toutes autres difficultés et charges qui
pourraient se présenter et pour lesquelles aucune réclamation ne sera prise en considération
- avoir pris pleine connaissance de l’ensemble du dossier du projet
- avoir fait préciser tout point susceptible de contestations
- avoir fait tout calcul et sous détail
- n’avoir rien laissé au hasard pour déterminer le prix de chaque nature d’ouvrage présenté par elle et
de nature à donner lieu à discussion.

Par conséquent, l’entrepreneur ne peut en aucun cas formuler des réclamations ou faire des réserves
motivées par une connaissance insuffisante de l’état des lieux et des conditions d’accès ou de travail.

ARTICLE 10- DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT


L’entrepreneur acquitte les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et l’enregistrement du marché,
tel que ces droits résultent des lois et règlements en vigueur.

ARTICLE 11- VALIDITE DU MARCHE - DELAIS D’EXECUTION - PLANNING –


PENALITES

A) VALIDITE DU MARCHE
Le présent marché ne sera valable définitif et exécutoire qu’après son approbation par la Société Rabat
Région Aménagement.

L’approbation du marché doit intervenir avant tout commencement de travaux. Cette approbation sera
notifiée dans un délai maximum de 75 jours à compter de la date d’ouverture des plis.

Toutefois si le Maitre d’Ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité de son offre,
il doit, avant l'expiration du délai visé à l'alinéa premier ci-dessus, lui proposer par lettre recommandée
avec accusé de réception, par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant date
certaine, de maintenir son offre pour une période supplémentaire ne dépassant pas trente (30) jours.
L'attributaire doit faire connaître sa réponse avant la date limite fixée par le Maitre d’Ouvrage

B) ORDRE DE SERVICE / INSTRUCTIONS / LETTRES


L’entrepreneur doit se conformer strictement aux instructions du Maitre d’Ouvrage et en particulier
respecter les dispositions de l’Article 9 du CCAG.T. Il devra se conformer strictement aux détails, plans,
tracés et dessins approuvés par le Maitre d’Ouvrage.

Toutes les lettres lui seront adressées au domicile qu’il a élu à proximité des travaux ou à défaut à
l’adresse qu’il a indiquée sur son acte d’engagement.

Il sera tenu d’adresser toutes correspondances ou lettres recommandées concernant son marché au Maitre
d’Ouvrage .

Il sera tenu d’adresser au Maitre d’Ouvrage copie de ses correspondances éventuellement avec
l’ensemble des intervenants concernés.

C) DELAI D’EXECUTION ET PENALITES


Conformément aux dispositions de l’article 7 du C.C.A.G.T., il est prévu un délai d’exécution global de
Huit (8) Mois pour l’ensemble des travaux, ce délai prendra effet à compter du lendemain du jour de la
notification de l’ordre de service prescrivant de commencer les travaux.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 7
D) PENALITES

Pénalités de retard
Conformément à l’article n° 60 du C.C.A.G.T, à défaut par l’entrepreneur d’avoir terminé les travaux à la
date ainsi déterminée, il lui sera appliqué, sans préjudice des mesures qui pourraient être prises par le
Maitre d’Ouvrage en application des articles n°70 à 73 du C.C.A.G.T. , une pénalité pour retard de 1‰
( un pour mille) du montant du marché par jour calendaire de retard.

Ce montant est celui du marché initial modifié ou complété par les avenants intervenus.

L’application de ces pénalités ne libère en rien l’entrepreneur de l’ensemble des autres obligations et
responsabilités qu’il a souscrites au titre du marché.

Cette pénalité sera retenue d’office par le Maitre d’Ouvrage sur les sommes dues à l’entrepreneur.

La date retenue pour déterminer ce retard, sera celle de l’achèvement du délai contractuel d’exécution.

Plafond de la pénalité
Les pénalités pour retard sont plafonnées à dix pour cent (10%) du montant initial du marché
éventuellement modifié ou complété par les avenants intervenus

Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit de résilier le marché après
mise en demeure préalable et sans préjudice de l’application des autres mesures coercitives prévues par
l’article 70 du CCAGT.

Pénalités pour absence aux réunions de chantier :


L'Entrepreneur sera tenu d'assister au moins une fois par semaine aux visites de chantier faites par le
Maitre d’Ouvrage. Pour chaque absence, il lui sera appliqué une pénalité non récupérable de cinq mille
dirhams (5.000,00 DH).

Pénalités pour retard ou non fourniture de dossiers de récolement :


L’entreprise est tenue de constituer les dossiers de recollement. Faute par l'Entrepreneur d'avoir fourni ces
dossiers de récolement trente (30) jours après la réception provisoire, il lui sera appliqué une retenue de
un pour cent (1%) du montant du marché. Le règlement du décompte définitif reste subordonné à la
fourniture des dossiers de recollement.

ARTICLE 12- PIÈCES A DELIVRER A L’ENTREPRENEUR


Aussitôt après la notification de l’approbation du marché, le Maitre d’Ouvrage remet gratuitement à
l’entrepreneur, contre décharge de ce dernier, un exemplaire vérifié et certifié conforme de l’acte
d’engagement, du cahier des prescriptions spéciales et des pièces expressément désignées comme
constitutives du marché et ces documents ne peuvent être délivrés préalablement à la constitution du
cautionnement définitif.

Le titulaire est tenu de faire connaître au Maitre d’Ouvrage ses observations éventuelles sur les
documents qui ont été mis à sa disposition et ce dans le délai de quinze (15) jours après la remise de ces
documents.

Passé ce délai, le titulaire est réputé en avoir vérifié la conformité à ceux qui ont servi de base à la
passation du marché et qui sont conservés par le Maitre d’Ouvrage pour servir à la réception des travaux.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 8
ARTICLE 13- CAUTIONNEMENT/ RETENUES DE GARANTIE
A) RETENUE DE GARANTIE :
Une retenue de garantie sera prélevée sur les acomptes. Elle est égale à dix pour cent (10 %) du montant
de chaque acompte.

Elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra sept pour cent (7%) du montant initial du marché augmenté le
cas échéant, du montant des avenants.

La retenue de garantie peut être remplacée, à la demande de l'entrepreneur, par une caution personnelle et
solidaire constituée dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.
La retenue de garantie est restituée ou la caution qui la remplace est libérée à la suite d’une mainlevée
délivrée par le Maitre d’Ouvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la réception
définitive des travaux.

La retenue de garantie est acquise de plein droit au Maitre d’Ouvrage conformément aux dispositions
du C.C.A.G.T., dans la limite de la valeur des reprises des malfaçons non exécutées par l’entreprise.
La retenue de garantie sera, si l’entrepreneur le demande, remplacée par une caution bancaire
conformément à la réglementation en vigueur.

B) CAUTION PROVISOIRE :
Le montant du cautionnement provisoire est précisé au niveau de l’avis d’appel d’offres
publié dans les journuax;

C) CAUTION DÉFINITIVE :
Le montant du cautionnement définitif est fixé à 3% du montant initial du marché, la somme étant
arrondie au dirham supérieur.

Conformement à l’article 99 du règlement de passation des marches de la société Rabat Région


Aménagement et en cas de Groupement Le Cautionnement Provisoire et le Cautionnement Définitif
peuvent être souscrits sous l'une des formes suivantes :
a) Au nom collectif du groupement ;
b) Par un ou plusieurs membres du groupement pour la totalité du cautionnement ;
c) En partie par chaque membre du groupement de telle sorte que le montant du cautionnement
soit souscrit en totalité.

Dans les cas prévus aux b) et c) ci-dessus, le récépissé du cautionnement provisoire et définitif ou
l'attestation de la caution personnelle et solidaire en tenant lieu doivent préciser qu'ils sont délivrés dans
le cadre d'un groupement et, en cas de défaillance, le montant dudit cautionnement reste acquis au Maitre
d’Ouvrage abstraction faite du membre défaillant.

Si l’entrepreneur ne réalise pas le cautionnement définitif dans un délai de 30 jours à compter de la


date de la notification de l’approbation du présent marché, le montant du cautionnement
provisoire fixé ci-dessus reste acquis au Maitre d’Ouvrage . En plus cette caution provisoire
restera aussi acquise au Maitre d’Ouvrage dans les cas prévus à l’article 21 du Règlement de
passation des marchés de la société Rabat Région Aménagement.

Le cautionnement définitif sera restitué ou la caution qui le remplace est libérée à la suite d’une main
levée délivrée par le Maitre d’Ouvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la
réception définitive des travaux.

ARTICLE 14- RECRUTEMENT ET PAIEMENT DES OUVRIERS


Les formalités de recrutement et de paiement des ouvriers sont celles prévues par les dispositions des
articles 20 et 21 du CCAG-T .

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 9
ARTICLE 15- ASSURANCES
L’entrepreneur doit adresser au Maitre d’Ouvrage , avant tout commencement des travaux, les attestations
des polices d’assurance qu’il doit souscrire et qui doivent couvrir les risques inhérents à l’exécution du
marché et ce, conformément aux dispositions de l’article 24 du CCAG-T.
Aucun règlement ne sera effectué tant que l’entrepreneur n’aura pas adressé au Maitre d’Ouvrage , copies
certifiées conformes des polices d’assurances contractées pour la couverture des risques énumérés au
paragraphe précité.

En outre, l’entrepreneur devra garantir le Maitre d’Ouvrage contre les conséquences de tout autre
dommage ou préjudice causé par lui à l’occasion des travaux à toute personne et à toute propriété.

ARTICLE 16- SOUS TRAITANCE


En application des dispositions de l’article 100 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat
Région Aménagement fixant les conditions et les formes de passation des marchés ainsi que certaines
règles relatives à leur gestion et à leur contrôle , la sous-traitance est un contrat écrit par lequel le titulaire
confie l’exécution d’une partie de son marché à un tiers.

Le titulaire choisit librement ses sous-traitants sous réserve qu’il notifie au Maitre d’Ouvrage la nature
des prestations qu’il envisage de sous-traiter, ainsi que l’identité, la raison ou la dénomination sociale et
l’adresse des sous-traitants et une copie certifiée conforme du contrat précité. Les sous-traitants doivent
satisfaire aux conditions requises des concurrents prévues prévues à l’article 24 du règlement de passation
des marchés de la Société Rabat Région Aménagement fixant les conditions et les formes de passation
des marchés ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur contrôle

Toutefois, lorsque le titulaire envisage de sous-traiter une partie de marché, il doit la confier à des
prestataires installés au Maroc et notamment des petites et des moyenne entreprises.

Le Maitre d’Ouvrage peut exercer un droit de récusation par lettre motivée, dans un délai de quinze (15)
jours à compter de la date de l’accusé de réception, notamment lorsque les sous-traitants ne remplissent
pas les conditions prévues à l’article 24 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat
Région Aménagement fixant les conditions et les formes de passation des marchés ainsi que certaines
règles relatives à leur gestion et à leur contrôle. Le titulaire demeure personnellement responsable de
toutes les obligations résultant du marché tant envers le Maitre d’Ouvrage que vis-à-vis des ouvriers et
des tiers.

Le Maitre d’Ouvrage ne se reconnaît aucun lien juridique avec les sous-traitants. En aucun cas, la sous-
traitance ne peut ni dépasser cinquante pour cent (50 %) du montant du marché ni porter sur le lot ou le
corps d’état principal du marché.

ARTICLE 17- NANTISSEMENT


Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement, il sera fait application des dispositions du dahir du
28 août 1948 relatif au nantissement des marchés publics, étant précisé que :

1. La liquidation des sommes dues par la Société Rabat Région Aménagement, en exécution du présent
marché sera opérée par les soins de Monsieur le Directeur Général le Société Rabat Région
Aménagement ;

2. Le fonctionnaire chargé de fournir au titulaire du marché, ainsi qu'au bénéficiaire du nantissement ou


subrogations, les renseignements et états prévus à l'Article 7 du Dahir 28 Août 1948, modifié par le
Dahir n° 1.60371 du 31/01/1961 et par le Dahir n°1.52.202 du 29/10/62, Monsieur le Directeur
Général le Société Rabat Région Aménagement ;

3. Les paiements prévus au présent marché seront effectués par la Monsieur le Directeur Général le
Société Rabat Région Aménagement, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du
titulaire du présent marché.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 10
Le Maitre d’Ouvrage délivre sans frais, à l'entrepreneur, sur sa demande et contre récépissé, un
exemplaire spécial du marché portant la mention " exemplaire unique" et destiné à former titre
conformément aux dispositions du dahir du 28 août 1948 relatif au nantissement des marchés publics.

Les frais de timbre de l’original du marché et de « l’exemplaire unique » remis à l’entrepreneur sont à la
charge de l'Entrepreneur.

ARTICLE 18- RÉVISION DES PRIX

Vu le délai du Marché, les prix sont fermes et non révisables

ARTICLE 19- NATURE ET COMPOSITION DES PRIX


A) NATURE DES PRIX
Le présent marché est à prix unitaires.

Les règlements prévus au présent marché se feront suivant la méthode du métré après exécution.

Il est formellement stipulé que l’entrepreneur est réputé avoir une parfaite connaissance de la nature, des
conditions et des difficultés d’exécution du projet, pour avoir personnellement visité l’emplacement des
futures constructions, examiné dans leurs détails les pièces du projet établies par la maîtrise d’ouvrage,
s’être entouré de tous les renseignements nécessaires à la composition des prix et avoir obtenu toutes les
précisions désirables pour que l’ouvrage fini soit conforme à toutes les règles de l’art, aux prescriptions
du présent marché et aux normes en vigueur.

B) CONTENU DES PRIX


Les prix établis par l’entrepreneur correspondent à des ouvrages en parfait état d’achèvement et de
fonctionnement, ils comprennent également tous percements, saignées, rebouchages, raccords de toute
nature et en général toutes sujétions nécessaires pour une meilleure réalisation des ouvrages.

Ils tiennent compte également de :


- Tous frais de main d’œuvre, de gardiennage, signalisation (diurne et nocturne) et installation de
chantier.
- Tous les frais de gardiennage de nuit et pendant les jours fériés du chantier et de ces abords
- Tous frais d’achat de matériaux, matières consommables et fournitures diverses (combustibles, eau,
électricité, etc...)
- Tous les frais de transport de main d’œuvre, matériaux ou matériels concernant l’exécution de ses
travaux.
- Tous frais d’équipement, de blindage et d’épuisement des eaux s’il y a lieu.
- De l’établissement des métrés d’exécution, des plans de recollement, des essais d’agrément et
d’analyse de laboratoire et des études complémentaires ou de variantes ainsi que les frais
d’implantation par un géomètre agréé.
- Tous frais résultant de l’occupation temporaire de la chaussée et le maintien de l’accès normal aux
propriétés riveraines.
- Tous les frais de voirie (balisage, affichage, échafaudage, inauguration), exigés.
- Des frais de branchement aux réseaux d’eau potable, d’électricité et de téléphone, ainsi que les frais
des consommations correspondantes pendant la durée des travaux.
- La construction d'ouvrages et d'installations provisoires et d'une manière générale, toutes les
prestations à caractère provisoire ou définitif nécessaires à la réalisation et à l'achèvement des
travaux et à l'entretien des ouvrages telles que la nécessité de ces fournitures et prestations est
spécifiée par le marché ou qui en découle raisonnablement.
- Tous les frais divers.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 11
C) DÉPENSES ANNEXES RÉPUTÉES INCLUSES DANS LES PRIX DU MARCHÉ
Elles concernent entre autres, telles qu’elles sont explicitées dans les divers articles du présent marché et
les documents généraux auxquels il se rattache :
- Tous les frais de douane, taxes et impôts divers, timbres d’enregistrement…..
- Toutes les charges fiscales y compris la TVA et frais de douanes en vigueur au Maroc.
- Tous les frais d’assurance ;
- Tous les frais de charge sociale (C.N.S.S congés payés et ceux exigés par la législation du travail).
- Tous les frais généraux et bénéfices de l’entreprise.
- Les différents frais portés au compte prorata, s’il y a lieu.
- Les frais de reproduction des documents demandés en cours de chantier
- Les amendes prévues
Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de l’exécution des travaux et
d'une façon générale toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.

ARTICLE 20- DECOMPTES PROVISOIRES


Il est dressé mensuellement, ou à chaque fois qu’il est nécessaire, et à partir des attachements ou des
situations admis par le Maitre d’Ouvrage un décompte provisoire des travaux exécutés et des
approvisionnements réalisés valant procès-verbal de service fait et servant de base aux versements
d’acomptes à l’entrepreneur.

ARTICLE 21- ACOMPTES


Le paiement d’acomptes s’effectue au même rythme que celui fixé pour l’établissement des décomptes
provisoires sauf retenue d’un dixième (1/10) pour garantie.

ARTICLE 22- MONNAIES DU MARCHÉ


Le Marché sera exprimé en Dirham Marocain et les montants dus au titre de présent marché à l’Entreprise
seront réglés en dirhams marocain.

ARTICLE 23- IMPÔTS ET TAXES


A. Prescriptions et sujétions particulières
Le Titulaire s’engage à se conformer aux obligations prévues par la législation fiscale marocaine en
matière d’impôts et taxes à sa charge. A cet effet, il devra notifier à la Société Rabat Région
Aménagement les coordonnées de son Représentant Fiscal domicilié au Maroc, dûment accrédité auprès
de l’Administration Fiscale marocaine.

Le Titulaire est censé s’être renseigné :


1) auprès des administrations et organismes financiers intéressés tel que l’Office des Changes et les
banques marocaines, en ce qui concerne notamment les conditions de transfert à l’étranger des
sommes qui lui sont payées au titre du présent Marché, et ce conformément à la législation et la
règlementation en vigueur au Maroc.
2) auprès de l'Administration des Douanes, en ce qui concerne les conditions administratives et
financières concernant l'admission temporaire ou définitive des fournitures, matériels et
matériaux nécessaires à l’exécution du Marché. Il est précisé que les actes suivants seront
effectués par le Titulaire et à ses frais :
a) Transit et dédouanement des fournitures, matériels et matériaux importés au Maroc: Le
Titulaire est responsable de l'ensemble de la fourniture jusqu'à la Réception Provisoire.
b) Acheminement des fournitures, matériels et matériaux dédouanés jusqu'au lieu de
réalisation Site.
3) auprès de l’Administration Fiscale Marocaine pour tout ce qui concerne ses obligations fiscales.
4) auprès du Ministère de l’Emploi sur la législation du travail en vigueur au Maroc et sur toutes les
charges qui en découlent.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 12
Le Titulaire procédera en temps utile et à ses frais à toutes les démarches découlant des obligations
imposées ci-dessus, la Société Rabat Région Aménagement ne pouvant en aucune manière être tenu
d’intervenir dans ces démarches.

B. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)


Conformément à la législation fiscale marocaine, l'ensemble des prestations objet du présent Marché, sont
soumises à la TVA au taux en vigueur.
Conformément aux dispositions de la Loi de Finances pour l’année budgétaire 2014 qui a modifié les
dispositions de l’article 106 du Code Général des Impôts, en ce sens qu’à défaut de désignation par les
entreprises non résidentes d’un représentant fiscal qui s'engage à payer la taxe sur la valeur ajoutée
exigible, La Société Rabat Région Aménagement est considéré comme étant le redevable légal de la
TVA et ce, en vue de simplifier et d’alléger les obligations fiscales incombant aux opérateurs
économiques
1) Accréditation d’un représentant fiscal
Lorsque l’entreprise non résidente réalise des opérations soumises à la TVA, elle est tenue de faire
accréditer auprès de l’Administration fiscale un représentant domicilié au Maroc. Ce représentant doit
s'engager à se conformer aux obligations auxquelles sont soumis les redevables exerçant au Maroc. Il est
tenu par conséquent de déclarer et de verser la TVA exigible, dans le mois qui suit celui au cours duquel
le paiement a été effectué en application des dispositions de l’article 108-I du C.G.I.

2) Adoption du système d’auto-liquidation


Dans le cas d’absence d’accréditation par l’entreprise non résidente d’un représentant fiscal domicilié au
Maroc, le client est obligatoirement redevable de la TVA due, au lieu et place de la personne non
résidente réalisant une opération taxable au Maroc.
Cette inversion du redevable légal de la TVA est connue sous l’appellation du système d’auto-liquidation.
Pour l’adoption de ce système, l’entreprise non résidente doit fournir une lettre par laquelle elle déclare
qu’elle ne dispose pas de représentant fiscal au Maroc et qu’elle désigne la Société Rabat Région
Aménagement comme redevable de la TVA vis-à-vis de la Direction des Impôts sous le système d’auto-
liquidation.

C. Retenue à la source
Conformément aux dispositions des articles 15, 154 et 160 du Code Général des Impôts, institué par
l’article 5 de la loi de finances n° 43-06 pour l’année budgétaire 2007, tel qu’il a été modifié et complété,
une retenue à la source au taux en vigueur est opérée sur les montants des produits bruts énumérés à
l'article 15 du code précité, qui sont payés à des sociétés étrangères non-résidentes.
Toutefois, cette retenue n'est pas due lorsque les Prestations sont rendues par une succursale, un
établissement stable ou une installation fixe d'affaires au Maroc de la société étrangère, sans intervention
du siège de cette dernière.
La retenue à la source acquittée est libératoire de tout autre impôt direct. Elle constitue, en outre, un avoir
fiscal que la société intéressée peut faire valoir dans l'Etat de son domicile lorsque cet Etat est lié avec le
Royaume du Maroc par une convention.

D. Frais de Douane
Le Titulaire est réputé s’être renseigné auprès de l'Administration des Douanes sur les conditions
administratives et financières concernant l'admission temporaire ou définitive des fournitures et des
matériels nécessaires à la réalisation du Marché. Il est précisé que les prestations suivantes seront
effectuées par le Titulaire et à ses frais.
Le Titulaire se charge des formalités nécessaires à l'obtention du titre d'importation de la fourniture et de
son matériel et de ses engins de chantier, étant toutefois précisé que les formalités pour l'admission du dit
matériel doivent être effectuées en temps utile par le Titulaire sous son entière responsabilité.
Toutes les autorisations, licences, permis, formalités, etc. sont à prendre en charge entièrement par le
Titulaire.
Tout retard dû à l'importation du matériel et des engins de chantier incombe au Titulaire

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 13
ARTICLE 24- RECEPTION DES TRAVAUX

A) RÉCEPTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 65 du C.C.A.G-T :
1. Les ouvrages ne sont réceptionnés qu’après avoir subi, aux frais de l’entrepreneur, les contrôles de
conformité des travaux avec l’ensemble des obligations du marché et, en particulier, avec les
spécifications techniques.
L’entrepreneur avise le Maitre d’Ouvrage, par écrit, de la date à laquelle il estime que les travaux ont
été achevés ou le seront.
Le Maitre d’Ouvrage procède, l’entrepreneur ayant été convoqué, aux opérations préalables à la
réception des ouvrages dans un délai qui est de vingt (20) jours à compter de la date de réception de
l’avis mentionné ci-dessus ou de la date indiquée dans cet avis pour l’achèvement des travaux si cette
dernière date est postérieure.
En cas d’absence de l’entrepreneur à ces opérations, il en est fait mention au procès-verbal prévu au
paragraphe 2 ci-après, et ce procès-verbal lui est alors notifié.

2. Les opérations préalables à la réception comportent les opérations mentionnées aux alinéas de a) à g)
du paragraphe 2 de l'article 65 du C.C.A.G-T.
Ces opérations font l’objet d’un procès-verbal dressé sur-le-champ par le Maitre d’Ouvrage et signé
par lui et par l’entrepreneur, si ce dernier refuse de le signer, il en est fait mention audit procès-verbal.
Dans le délai de quinze (15) jours suivant la date du procès-verbal, le Maitre d’Ouvrage fait
connaître, par ordre de service, à l’entrepreneur s’il a ou non décidé de prononcer la réception
provisoire des ouvrages et, dans l’affirmative, la date d’achèvement des travaux qu’il a retenue ainsi
que les réserves dont il a éventuellement assorti la réception

3. La réception provisoire, si elle est prononcée, prend effet à la date d’achèvement des travaux
constatée par le Maitre d’Ouvrage .

4. S’il apparaît que certaines prestations prévues au marché et devant encore donner lieu à règlement
n’ont pas été exécutées, le Maitre d’Ouvrage peut décider de prononcer la réception provisoire, sous
réserve que l’entrepreneur s’engage à exécuter ces prestations dans un délai qui n’excède pas un
mois. La constatation de l’exécution des ces prestations doit donner lieu à un procès-verbal dressé
dans les mêmes conditions que le procès-verbal des opérations préalables à la réception.

5. Lorsque la réception provisoire est assortie de réserves, l’entrepreneur doit remédier aux
imperfections et malfaçons correspondantes dans le délai fixé par le Maitre d’Ouvrage par ordre de
service.
Au cas où l’entrepreneur ne remédie pas à ces imperfections et malfaçons dans le délai prescrit, le
Maitre d’Ouvrage peut faire exécuter les travaux correspondants aux frais et risques de
l’entrepreneur.

6. Si certains ouvrages ou certaines parties d’ouvrages ne sont pas entièrement conformes aux
spécifications du marché, sans que les imperfections constatées soient de nature à porter atteinte à la
sécurité, au comportement ou à l’utilisation des ouvrages, le Maitre d’Ouvrage peut, eu égard à la
faible importance des imperfections et aux difficultés que présenterait la mise en conformité,
renoncer à ordonner la réfection des ouvrages estimés défectueux et proposer à l’entrepreneur une
réfaction sur les prix.
Si l’entrepreneur accepte la réfection, les imperfections qui l’ont motivée se trouvent couvertes de ce
fait et la réception est prononcée sans réserve.
Dans le cas contraire, l’entrepreneur demeure tenu de préparer ces imperfections, la réception étant
prononcée sous réserve de leur réparation.

7. Toute prise de possession des ouvrages par le Maitre d’Ouvrage doit être précédée de leur réception.
Toutefois, s’il y a urgence, la prise de possession peut intervenir antérieurement à la réception, sous
réserve de l’établissement préalable d’un état contradictoire des lieux.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 14
8. La réception provisoire entraîne le transfert de la propriété et des risques au profit du Maitre
d’Ouvrage et constitue le point de départ de l’obligation de garantie contractuelle selon les
dispositions de l’article 67 du C.C.A.G.T.

9. A l’issue de la réception provisoire, l’entrepreneur peut être autorisé par le Maitre d’Ouvrage à
conserver sur le site du chantier jusqu’à la fin du délai de garantie, tous les équipements, fournitures,
matériels, matériaux et ouvrages provisoires dont il a besoin pour remplir ses obligations au cours de
la période de garantie.

B) RECEPTION DÉFINITIVE
Conformément à l'article 68 du C.C.A.G-T :
1. La réception définitive sera prononcée un (1) an après la date du procès-verbal de la réception
provisoire. Durant cette période, l’entrepreneur est tenu à l’obligation de garantie contractuelle prévue
à l’article 67 du C.C.A.G.T.
En outre, le Maitre d’Ouvrage adressera à l’entrepreneur, au plus tard dix (10) mois après la
réception provisoire, les listes détaillées des imperfections ou malfaçons relevées, à l’exception de
celles résultant de l’usure normale, d’un abus d’usage ou de dommages causés par des tiers.
L’entrepreneur disposera d’un délai de deux (2) mois pour y apporter remède dans les conditions du
marché. Il retournera au Maitre d’Ouvrage les listes des imperfections ou malfaçon complétées par
le détail des travaux effectués.
Le Maitre d’Ouvrage délivrera alors, après avoir vérifié que les travaux ont été correctement
effectués et à l’issue de cette période de deux (2) mois, le procès-verbal de réception définitive des
travaux.

2. Si l’entrepreneur ne remédie pas aux imperfections ou malfaçons dans les délais prévus, la réception
définitive ne sera prononcée qu’après la réalisation parfaite des travaux correspondants. Dans le cas
ou ces travaux ne seraient toujours pas réalisés deux (2) mois après la fin de la période de garantie
contractuelle, le Maitre d’Ouvrage prononcera néanmoins la réception définitive à l’issue de cette
période tout en faisant réaliser les travaux par toute entreprise de son choix aux frais et risques de
l’entrepreneur.

ARTICLE 25- DELAI DE GARANTIE


Le délai de garantie auquel la réception définitive mettra fin est fixé à 12 (douze) mois à partir de la
réception provisoire, conformément aux Articles 67 du C.C.A.G.T.

Pendant le délai de garantie, l’entrepreneur sera tenu de remettre au Maitre d’Ouvrage les plans des
ouvrages conformes à l’exécution, de procéder aux rectifications qui lui seraient demandées en cas de
malfaçons ou d’insuffisances constatées et de remédier à l’ensemble des défectuosités, sans pour autant
que ces travaux supplémentaires puissent donner lieu à paiement à l'exception de ceux résultant de l’usure
normale, d'un abus d'usage ou de dommages causés par des tiers.

ARTICLE 26- REPRESENTATION


L’entrepreneur doit avoir en permanence sur le chantier un représentant qualifié et habilité à prendre
toutes décisions engageant l’entreprise. Le C.V. de ce représentant sera fourni à l’ouverture du chantier et
agréé par le Maitre d’Ouvrage . En cas de changement justifié de ce représentant, l’entrepreneur devra
soumettre un ou plusieurs candidats à l’agrément du Maitre d’Ouvrage .

ARTICLE 27- ELECTION DE DOMICILE DE L’ENTREPRISE


A défaut par l'Entrepreneur de satisfaire aux stipulations de l’article 17 du CCAG-T en ne faisant pas
élection de domicile à proximité des travaux, toutes les notifications relatives à son marché lui seront
valablement faites à l’adresse de sa soumission.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 15
ARTICLE 28- RESPONSABILITE DE L’ENTREPRISE
L’entrepreneur, de part sa signature, reconnaît qu’il est seul responsable de tout accident ou dommage,
matériel ou corporel, du fait direct ou indirect des travaux ou fournitures objets du marché, ou causés par
son personnel ou son matériel. Cette responsabilité s’entend pendant l’exécution des travaux et après leur
achèvement, pendant la période de la responsabilité légale et à la complète décharge du Maitre d’Ouvrage
.

L’entrepreneur devra soumettre à l’approbation du Maitre d’Ouvrage le programme d’exécution assorti


des plans de sécurité et d’hygiène pour répondre aux articles 18, 19, 20, 21, 22, et 24 du CCAGT. Ces
plans seront tenus à jour par le titulaire qui en signalera les modifications.

En conséquence, l’entrepreneur est particulièrement responsable de :


- La conformité des installations effectuées par lui aux règlements en vigueur et en particulier à ceux
concernant la sécurité
- Du respect de toutes les obligations résultant des lois et décrets en vigueur relatifs aux règlements de
voirie, d’hygiène, de sécurité, etc...dans l’organisation des chantiers, de même que des obligations
relatives à la législation de la sécurité sociale.
- De tout accident qui pourrait survenir à lui même, à son personnel, aux agents du Partenaire, Maître
d’Ouvrage, éventuellement de l’Architecte, du BET, du bureau de Contrôle ou à tout tiers présent
sur les lieux des travaux.
- Des études, des fournitures et des travaux faits par lui. Il supportera les dépenses supplémentaires
auxquelles la correction de ses erreurs ou de ses omissions pourrait donner lieu, y compris les
réfections ou transformations qui seraient imposées à la suite d’une inspection par un organisme
agréé, pour mise en conformité des installations avec les règlements en vigueur.
- Des conséquences qu’entraîneraient la nature de l’eau et la nature des terrains traversés sur la tenue
des matériaux à la corrosion interne.
- De toute action intentée contre le Maitre d’Ouvrage, y compris les revendications des titulaires de
brevets, licences, marques de fabrique ou autres relatives aux fournitures faisant l’objet du marché
- Des frais de réparation de tout dommage résultant des avaries qu’auraient subies en cours
d’exécution des travaux ou à la suite de ceux-ci, les ouvrages ou installations publics ou privés,
apparents ou souterrains, que ces installations soient indiquées ou pas sur les plans approuvés par le
Maitre d’Ouvrage .

Ces responsabilités ne seront atténuées en rien par les vérifications et les approbations données par le
Maitre d’Ouvrage sur les dispositions d’ensemble ou de détail ou sur les plans des travaux ou fournitures
à effectuer.

ARTICLE 29- DIRECTION DES TRAVAUX


L’entrepreneur sera soumis pour l’exécution de ses travaux au contrôle du Maitre d’Ouvrage , de la
maitrise d’oeuvre ainsi qu’à celui d’éventuelles entités qui seront désignés par le Maitre d’Ouvrage .

Pendant toute la durée des travaux, les agents de contrôle auront libre accès sur le chantier et pourront
prélever aussi souvent que nécessaire, les échantillons de matériaux et matériels mis en œuvre pour essais
et examens. Ils vérifieront la conformité de l’exécution avec les plans visés « bon pour exécution » remis
à l’entrepreneur.

L’entrepreneur est tenu de fournir à ses frais la main d’œuvre, les récipients, les échafaudages et le
matériel nécessaire aux prélèvements.

L’entrepreneur doit accepter l’arbitrage du Maitre d’Ouvrage sur tout point l’opposant aux agents
désignés pour contrôler les travaux.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 16
ARTICLE 30- QUALITÉ DES TRAVAUX - MALFAÇONS
Les ouvrages doivent être d’excellente qualité, conformes en tous points aux règles de l’art, exempts de
toute malfaçon et présenter toute la perfection dont ils sont susceptibles. S’ils ne satisfont pas à ces
conditions, ils sont refusés, démolis et remplacés aux frais de l’entrepreneur. Celui-ci est également
responsables vis à vis du Maitre d’Ouvrage , des fautes et malfaçons commises par ses agents ou ouvriers
dans la fourniture et l’emploi des matériaux, ainsi que des fautes et malfaçons commises par ses sous-
traitants sauf en recours éventuel contre ceux-ci.

Si les malfaçons viennent à êtres décelées, les ouvrages seront démolis et refaits à la charge de
l’entrepreneur. Si ces réfections entraînent des dépenses pour un autre lot; ces dépenses seront également
à la charge de l’entrepreneur et ce, sans préjudices de tous autres dommages et intérêts que le Maitre
d’Ouvrage pourrait réclamer pour le préjudice intégral qui pourrait lui être causé par ces réfections.

ARTICLE 31- CONSTATATIONS D’ERREURS OU D’OMISSIONS DANS LES DOCUMENTS


Il est précisé que les pièces écrites primeront toujours sur les documents graphiques. Les plans remis à
l’entrepreneur restent la base d’exécution mais ne peuvent en aucune manière enlever à l’entrepreneur
l’entière responsabilité de ses ouvrages.

L’entrepreneur étant réputé homme de l’art, il lui appartient de soumettre tout détail d’exécution, à partir
des plans de base, qui lui sembleront nécessaires pour la pérennité des ouvrages à construire.

L’entrepreneur est tenu de vérifier les côtes et de signaler, par écrit et en temps voulu, toutes les erreurs
matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou les pièces écrites qui lui seraient notifiés. La non
observation de cette prescription entraînera la responsabilité de l’entrepreneur qui endossera les frais
nécessaires à la remise en ordre des ouvrages.

Aucune côte ne sera prise à l’échelle sur les plans, pour l’exécution des travaux. L’entrepreneur devra
s’assurer sur place avant toute mise en œuvre, de la possibilité de suivre les cotes et indications des plans
et dessins de détail. Dans le cas de doute, il se référera immédiatement par écrit, au Maitre d’Ouvrage.

Si les désignations du devis particulier ou des plans ne sont pas jugées suffisantes, il demeure, bien
entendu, que la signature du marché implique que les renseignements complémentaires ont été obtenus
par l’entrepreneur avant la remise de ses offres de prix.

L’entrepreneur sera tenu de demander les documents de base (plans et pièces écrites) par lettre
recommandée. Il en sera de même pour tous les plans modificatifs. Il ne pourra ainsi jamais formuler une
quelconque réclamation.

ARTICLE 32- RESILIATION


Le marché peut être résilié de plein droit, au gré du Maitre d’Ouvrage , et sans que l'Entrepreneur puisse
prétendre à une indemnité quelconque :
- En cas de décès de l'Entrepreneur, sauf le droit pour le Maitre d’Ouvrage d'accepter les offres des
héritiers ou des successeurs de l'Entrepreneur.
- En cas de dissolution de l'entreprise si celle-ci est constituée en société.
- En cas de règlement judiciaire ou de liquidation de biens, à moins que le Maitre d’Ouvrage ne
préfère accepter les offres du liquidateur ou syndic représentant la masse des créanciers, pour la
continuation des travaux.
- En cas d'incapacité, de fraude, de tromperie grave, constatées par le Maitre d’Ouvrage, sur la qualité
des matériaux ou la qualité d'exécution des travaux.
- En cas d'abandon du chantier ou de réduction d'activité apportant des perturbations dans le
déroulement normal du chantier, dûment constatés par le Maitre d’Ouvrage, si la reprise n'en est pas
effectuée huit jours après réception d'une lettre recommandée valant mise en demeure.
- En cas de sous-traitance, cession, transfert ou apport du marché en société, sans autorisation écrite du
Maitre d’Ouvrage.
- Enfin dans tous les cas où l'Entrepreneur ne s'est pas conformé aux stipulations du marché, aux
articles 11, 17, 20, 34, 35, 37, et 43 du CCAGT, ou aux ordres écrits qui lui ont été donnés, si

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 17
l'Entrepreneur n'exécute pas dans un délai de huit jours à compter du jour de la mise en demeure qui
lui est signifiée par acte extrajudiciaire.
Dans tous les cas, la résiliation est notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception adressée à
l'Entrepreneur défaillant.

Dans tous les cas de résiliation du marché, il est procédé par le Maitre d’Ouvrage , et de l'Entrepreneur
ou de ses ayants droit dûment convoqués, à la constatation des ouvrages exécutés et de leur qualité, à
l'inventaire des matériaux approvisionnés, ainsi qu'à l'inventaire descriptif du matériel et installations de
chantier de l'Entrepreneur. Ces opérations font l'objet d'un procès-verbal signé par les parties, et auquel
sont annexés les attachements.

L'Entrepreneur ou ses ayants droit remettra au Maitre d’Ouvrage les dessins figurés et dessins
d'exécution des ouvrages réalisés ainsi que leur évaluation. Un exemplaire du procès-verbal est notifié par
le Maitre d’Ouvrage à chacune des parties.

L'Entrepreneur ou ses ayant droit ne peut refuser de céder au Maitre d’Ouvrage , les ouvrages provisoires
dont les dispositions ont été agréées par ce dernier, et le matériel construit spécialement pour le chantier
en cause et qui ne serait pas susceptible d'être employé sur d'autres chantiers, ainsi que les matériaux
approvisionnés pour l'exécution des ouvrages ordonnés. La cession est faite aux prix convenus dans le
marché, ou à défaut à ceux fixés par des experts.

L'Entrepreneur défaillant est tenu d'évacuer du chantier et de ses annexes (hangars, magasins, bureaux...)
les matériaux, matériels et fournitures dont la cession n'est pas demandée par le Maitre d’Ouvrage , dans
un délai fixé par celui-ci et qui ne peut être inférieur à un mois, à compter de la date de la lettre de
résiliation (sauf cas d'urgence). Faute par l'Entrepreneur d'avoir évacué le chantier dans le délai imparti, le
Maitre d’Ouvrage est autorisé à faire procéder à cette évacuation aux frais, risques et périls de
l'Entrepreneur.

Le Maitre d’Ouvrage peut alors passer un nouveau marché, aux risques et périls de l'Entrepreneur
défaillant. Les excédents de dépenses qui résultent de la régie ou du nouveau marché sont prélevés sur les
sommes qui peuvent être dues à l'entrepreneur ou, à défaut, sur son cautionnement et sur la retenue de
garantie le cas échéant, sans préjudice des droits à exercer contre lui en cas d'insuffisance.
Si la régie ou le nouveau marché entraîne, au contraire, une diminution dans les dépenses, l'entrepreneur
ne peut réclamer aucune part de ce bénéfice qui reste acquis au Maitre d’Ouvrage .

ARTICLE 33- RÈGLEMENT DES LITIGES


Si, en cours d’exécution du marché, des différends et litiges surviennent avec l’Entrepreneur, les parties
s’engagent à régler ceux-ci dans le cadre des stipulations des articles 71 et 72 du CCAG-Travaux.

Tout litige éventuel entre le Maitre d’Ouvrage et l’Entrepreneur se rapportant au présent marché, et qui
ne peut être réglé par voie amiable sont soumis aux tribunaux compétents de Rabat.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 18
CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

II-1- PRESCRIPTIONS DIVERSES

ARTICLE 34- INSTALLATION DE CHANTIER


Cet article comprend les prestations suivantes :

Panneau de chantier :
Dès la réception de l’ordre de service prescrivant l’ouverture du chantier, l’Entrepreneur installe, un
panneau de chantier.
La Conception et la réalisation et dispositions générales du panneau seront à la charge de l’entreprise.
Les dimensions, l’impressions, la résolution, ainsi que les caractéristiques du panneaux seront soumis à la
validation du Maitre d’Ouvrage.
Le panneau de chantier renseignera notamment sur le projet, les noms et adresses du Maitre d’Ouvrage ,
et éventuellement des partenaires du projet, des Architectes, du BET, de l’Entreprise, le bureau de
contrôle, le laboratoire, la désignation de l’ouvrage, la date de démarrage des travaux et celle prévue pour
leur achèvement.

Autres Prestation à la charge de l’entrepreneur


L’entrepreneur procède à la clôture, à l’installation de son chantier et doit prendre en considération les
besoins prévisibles de tous les corps d’état, notamment quant aux moyens de levage : grue, lift ou monte-
charge.
L’entrepreneur obtient les autorisations d’utilisation du domaine public et en règle à sa charge les frais
correspondant.
Dès l’ouverture du chantier, l’entrepeneur établit son bureau provisoire de chantier à l’endroit indiqué sur
le plan d’installation du chantier agréé par le Maitre d’Ouvrage.
Tous ce qui précède est à la charge de l’entrepreneur, il en est de même pour les frais d’installation et
d’équipement complet de ces locaux, les frais de consommation d’eau, d’électricité, de combustibles,
téléphone et ceux d’entretien, de nettoyage et de gardiennage jusqu’à réception provisoire.

L’entrepreneur :
- Approvisionne en permanence à sa charge des cahiers de chantier Trifold à la disposition du Maitre
d’Ouvrage. Sur ces cahiers seront consignées toutes remarques et les procès verbaux des réunions
établis.
- Dépose à sa charge un dossier complet des plans visés « bon pour exécution » et des pièces écrites
du marché.
- Entretient à sa charge la voirie mise à la disposition du chantier dès l’ouverture de chantier et au
cours de celui-ci.

L’entrepreneur fait son affaire des réclamations de toute nature qui pourraient être présentées par les
administrations ou collectivités publiques pour usage des voies ou des réseaux publics. Il en est de même
des travaux de nettoyage périodiques qui seraient exigés au même titre, le tout de manière que le Maitre
d’Ouvrage ne puisse être inquiété ou recherché à ce sujet.
L’entrepreneur s’engage en tant que de besoin à garantir celui-ci de toute responsabilité à cette occasion.
L'Entrepreneur devra prévoir un emplacement destiné à recevoir les échantillons de matériaux retenus.
Cet emplacement sera situé dans un local du chantier.
L’entrepreneur devra s’assurer de la présence de l’emplacement des réseaux existants (assainissement,
eau, électricité, téléphone) qui pourraient exister sur les emplacements où il doit intervenir.
Il devra effectuer par écrit toutes démarches utiles pour obtenir les renseignements des services
Concernés.
Les frais inhérents aux perstations décrites dans le présent article devront être intégrés au niveau de
l’ensemble des prix du présent marché.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 19
ARTICLE 35- IMPLANTATION 
Quand il s’agit de travaux de nouvelles constructions, l’Entrepreneur procède à sa charge en concertation
avec le Maitre d’Ouvrage , par le biais d’un un géomètre à l’implantation de limites de l’emprise et au
levé à une échelle appropriée de cette emprise auparavant tout remaniement du terrain.
Un plan d’implantation signé par le géomètre devra être remis par l’Entrepreneur avant le commencement
des travaux.

ARTICLE 36- ESSAIS DE MATERIAUX ET MATERIELS


Dans les 15 jours suivant l’ordre de commencer les travaux, l’entrepreneur doit présenter au Maitre
d’Ouvrage une convention pour les essais et analyses d’agrément des matériaux. Cette convention devra
être conclue aux frais de l’entrepreneur, avec un laboratoire agréé par le Maitre d’Ouvrage . Durant toutes
les phases des travaux, il sera procédé aux essais et analyses selon les normes en vigueur, afin de garantir
la qualité des prestations à réaliser dans le cadre du présent marché.

Les résultats des essais seront transmis directement au Maitre d’Ouvrage et au Maître d’œuvre.

Les essais seront effectués conformément aux Normes Marocaines en vigueur et à défaut les normes
françaises en vigueur. Ils seront faits obligatoirement par un laboratoire agréé par le Maitre d’Ouvrage.

Le laboratoire doit remettre les résultats sous formes de rapport bien présenté en trois exemplaires dans
les délais opportun selon la nature des essais.

L'entrepreneur devra tenir en permanence sur le chantier des réceptions ou éléments de matériaux
disponibles à des prises de prélèvements pour études, essais ou analyse.

Les essais de matériel installé par l'entrepreneur sont à sa charge, ainsi que tous les ingrédients ou fluides
nécessaires à ses essais.

Sont aussi à sa charge toute main-d’œuvre nécessaire à ces essais, échafaudages, branchements et toutes
sujétions effectuées à la demande du Maitre d’Ouvrage.

Le Maitre d’Ouvrage pourra exiger que soient modifiées ou complétées les dispositions envisagées si
celles-ci paraissent insuffisantes, ou si à l'expérience, elles ne donnent pas satisfaction. Il est spécifié que
ceci ne diminuera en rien la responsabilité de l'entrepreneur quant aux conséquences dommageables que
leur utilisation pourra avoir tant à l'égard des tiers du Maitre d’Ouvrage et quant aux respects des délais.

ARTICLE 37- CAHIER DE CHANTIER


L’entrepreneur est tenu de fournir un cahier trifold en couleur de bonne qualité. Ce cahier est destiné à
recevoir les instructions ou observations du Maitre d’Ouvrage concernant la bonne marche du chantier.
Ce cahier ne devra pas quitter le chantier et sera présenté à chaque visite du Maitre d’Ouvrage
D’autres trifolds doivent être mis à la disposition du Maitre d’Ouvrage, Architecte, BET, Bureau de
contrôle et le laboratoire.

ARTICLE 38- APPROVISIONNEMENTS


Le présent marché ne prévoit pas d’acompte sur les approvisionnements de matériaux et matières
premières destinés à entrer dans la composition des travaux objet du marché.

ARTICLE 39- MESURES DE SECURITÉ ET D’HYGIÈNE


Pendant toute la durée du chantier, l'entrepreneur est tenu de prendre sous sa responsabilité conformément
aux dispositions de l’article 30 du CCAG-T et à ses frais, toutes les mesures particulières de sécurité qui
seront nécessaires eu égard à la nature de ses propres travaux, des matières qu'il emploie et aux dangers
que celles-ci comportent, ainsi que toutes les mesures communes de sécurité (hygiène, prévention des
accidents, médecine de travail, porter secours ou soins aux accidentés ou malades, protection contre
l'incendie, dangers d'origine électrique, etc...).

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 20
ARTICLE 40- MATÉRIAUX ET FOURNITURES – ECHANTILLONNAGE
Tous les matériaux entrant dans la construction des ouvrages seront de première qualité et exempt de tous
défauts.

L’entrepreneur devra fournir avant approvisionnement la liste complète comportant toutes les indications
sur la marque, la qualité et la provenance des matériels et matériaux qu’il compte utiliser, ainsi qu’un
échantillonnage correspondant à cette liste.

L’entrepreneur devra soumettre à l’agrément de la maitrise d’oeuvre un échantillon de chaque espèce de


matériaux ou de fournitures qu’il compte utiliser, il ne pourra mettre en œuvre des matériaux qu’après
acceptation donnée par ordre de service délivré par le maitre d’œuvre.

Les échantillons acceptés seront déposés au bureau de chantier prévu à l’article n°201 et 202 du D.G.A et
serviront de base de vérification pour la réception des travaux.

La demande de réception du matériel devra être présentée au moins sept jours avant son emploi.
L’entrepreneur devra prendre toutes les dispositions nécessaires à la vérification et à l’acceptation des
matériaux par le Maitre d’Ouvrage , afin de ne pas gêner la bonne marche des travaux.

L’entrepreneur devra présenter à toute réquisition, les certificats et attestations prouvant l’origine et la
qualité des matériaux proposés.

ARTICLE 41- ETUDES TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES ET METRES


A) ESSAIS ET ÉTUDES COMPLÉMENTAIRES
Tous essais et études complémentaires jugés nécessaires par le Maitre d’Ouvrage seront à la charge de
l’entreprise .

B) ETUDES DES MÉTRÉS


Les métrés d’exécution seront établis par l’entrepreneur.

ARTICLE 42- ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX


En application de l’article 40 du CCAG-T , le délai fixé pour le dégagement, le nettoiement et la remise
en état des emplacements mis à la disposition de l’entrepreneur est de quinze (15) jours de calendrier à
compter de la date de la réception provisoire. Une pénalité particulière de Cinq cent dirhams (500 DHS)
par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la date d’expiration du délai indiqué plus
haut. Cette pénalité sera retenue d’office sur les sommes encore dues à l’entrepreneur.

ARTICLE 43- MODE D’EXECUTION DES OUVRAGES


D’une manière générale, les travaux seront exécutés suivant les règles de l’art et conformément aux
dessins et plans visés «BON POUR EXECUTION ». Ces plans restent toujours la base de l’ouvrage,
tous les dessins annexés devront s’y conformer. Les travaux ne pourront être menés avec la seule
utilisation des plans, les erreurs qui pourraient provenir de ce fait seront obligatoirement corrigées selon
les indications du Maitre d’Ouvrage.

Si les désignations du marché ou des plans ne sont pas suffisantes, il demeure bien entendu que la
signature du marché implique que les renseignements complémentaires ont été obtenus par
l’entrepreneur, avant la remise de ses offres des prix.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 21
II-2- ORGANISATION DU CHANTIER

ARTICLE 44- MATERIEL DE CHANTIER


Tout le matériel nécessaire à l’exécution des travaux et à l'exploitation des cantonnements et
installations générales, est fourni par l'entrepreneur. Ce matériel est conduit, entretenu, réparé et remis
en état par ses soins et à ses frais. La liste du matériel fournie par l'entrepreneur dans le mémoire
technique n'est pas limitative, et il ne peut élever aucune réclamation si, en cours de travaux, il est
amené à modifier ou compléter ce matériel.

ARTICLE 45- VOIES DE COMMUNICATION ET ACCES


L'entrepreneur est tenu d'établir à ses frais, les accès au chantier tant pour desservir les cantonnements
et installations générales, que pour permettre l’exécution des travaux à partir des voies et routes
avoisinants le chantier. Il ne devra en aucun cas gêner la circulation aux alentours du site, et devra
remettre dans leur état initial toutes les voies de raccordement qu'il aura adopté pour la desserte du
chantier.

ARTICLE 46- ALIMENTATION EN EAU - ELECTRICITE


L'entrepreneur fera son affaire de l'alimentation du chantier en énergie électrique et en eau nécessaire à
l’exécution de ses travaux.

ARTICLE 47- GARDIENNAGE DU CHANTIER ET DES CANTONNEMENTS POLICE DE


CHANTIER
L'entrepreneur doit assurer, à ses frais, le gardiennage du chantier et des cantonnements, notamment
durant les jours de repos et ce jusqu'à la réception provisoire des travaux. En conséquence, il n'est dû à
l'entrepreneur aucune indemnité en raison des vols de matériel ou de matériaux dont il serait victime de
jour ou de nuit.

ARTICLE 48- RECEPTION ET STOCKAGE DU MATERIEL SUR LE CHANTIER


L'entrepreneur doit reconnaître le matériel à son arrivée sur le chantier pour s'assurer de sa parfaite
conservation pendant le transport, et en cas d'avarie, tenir le Maitre d’Ouvrage au courant des constats
et des réserves.

La responsabilité de l'entrepreneur reste dans tous les cas totale vis à vis du Maitre d’Ouvrage .

ARTICLE 49- STOCKAGE ET UTILISATION DES MATIERES DANGEREUSES


Le stockage de carburants et autres matières dangereuses doit être organisé conformément aux lois et
règlements en vigueur.

ARTICLE 50- COORDINATION AVEC D’AUTRES ENTREPRENEURS


L’entrepreneur doit pendant la durée du chantier se mettre en relation à tout moment avec les autres
entrepreneurs et fournisseurs du projet, au fur et à mesure que ceux-ci lui sont désignés par le Maitre
d’Ouvrage , afin que toutes les mesures propres à assurer le bon déroulement du chantier soient prises.

Il devra également se rendre compte et surveiller personnellement sur le chantier que les indications
(communiquées en temps utile) ont été suivis, faute de quoi, il aurait à payer les démolitions, les
réfections et les transformations de tous les travaux supplémentaires exécutés par suite de retard de
l'Entrepreneur du présent marché seraient à sa charge, sans préjudice des recours que le Maitre d’Ouvrage
pourrait exercer contre lui.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 22
ARTICLE 51- SUJETIONS RÉSULTANT DE L’EXÉCUTION SIMULTANNÉE DE
TRAVAUX INTÉRESSANT DIFFÉRENTS CORPS D’ÉTAT
L’entrepreneur ne pourra présenter aucune réclamation en raison de l’exécution simultanée de travaux par
d’autres corps d’état ou de gênes éventuelles qui pourraient en résulter pour ses propres travaux. Il ne
pourra également présenter des réclamations pour les sujétions qui pourraient lui être imposées par
l’exécution simultanée d’autres travaux dans le voisinage.

Il devra faciliter dans toute la mesure du possible la tâche des autres entreprises, et faire de son mieux
pour assurer une bonne coordination de l’ensemble des corps d’état.

ARTICLE 52- DEMOLITION DES BATIMENTS ET OUVRAGES PROVISOIRES


Dans un délai de quinze jours (15) à compter de la réception provisoire partielle, l'entrepreneur est tenu
de démolir les bâtiments et ouvrages provisoires qui ne doivent pas être maintenus et de faire enlever
tous les matériaux non employés et les déchets de toute espèce. Il doit dans le même délai procéder à la
remise en état des lieux, conformément aux directives du Maitre d’Ouvrage .
Cette clause s'applique à toutes les installations réalisées par l'entrepreneur ou mises à disposition par le
Maitre d’Ouvrage .

ARTICLE 53- PROTECTION DU CHANTIER CONTRE LES EAUX


L'entrepreneur devra sous sa responsabilité et à ses frais exécuter si besoin est, l'épuisement des fouilles
et assurer la protection de son chantier contre les eaux de toute nature et de toute origine. Il sera
responsable des conséquences des perturbations qu'il apporterait dans le régime de l'écoulement des
eaux de surface et des eaux souterraines. Il assurera également sous sa responsabilité l'évacuation des
eaux de toutes origines, depuis le chantier jusqu'aux exutoires ou elles pourront être reçues.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 23
II-3- MODE D’EXECUTION DES OUVRAGES

ARTICLE 54- GROS-ŒUVRE – REVETEMENT - ETANCHEITE

A) APPROVISIONNEMENTS :
L’Entrepreneur devra prendre toutes les dispositions utiles pour avoir sur son chantier la quantité de
matériaux, vérifiés et acceptés par le Maître d'Oeuvre indispensable à la bonne marche des travaux et
dont l’échantillon aura été accepté par le Maitre d’Ouvrage.

La demande de réception d’un matériau autre que les matériaux préfabriqués devra être faite au moins
quatre (4) jours avant son emploi, pour les matériaux préfabriqués.

Les matériaux fournis par L'Entrepreneur restent sous sa garde et sa responsabilité, même après avoir été
accepté provisoirement par la maîtrise d'œuvre. L’Entrepreneur devra, en conséquence, supporter les
pertes ou avaries pouvant survenir et ce, jusqu’à la réception provisoire des travaux.

B) PROVENANCE DES MATERIAUX :


Les matériaux et matériels destinés à l’exécution des travaux seront d’origine marocaine, il ne sera fait
appel aux matériaux ou matériels d’origine étrangère qu’en cas d’impossibilité de se les procurer sur le
marché Marocain. Les matériaux et matériels proviendront les lieux d’extraction ou de production
suivants :
DESIGNATION DE MATERIAUX QUALITE ET PROVENANCE
TERRASSEMENTS GROS OEUVRE
- Sable Sable de mer ou d’oued.
- Gravette Quartzite des carrières de la région
- Pierre cassé (pour gros béton) Quartzite calcaire dur des carrières de la
(pour clavetage du hérisson) région

- Moellons Calcaires dur des carrières de la région.

- Ciment (béton et mortiers, formes) CPJ 45 ET 35 des usines du Maroc


- Chaux grasse Des fours de la région
- Briques et blocs de terre cuite Des briqueteries de la région
- Briques et blocs en béton Des usines du Maroc
- Tuyaux de ciment Des usines du Maroc
- Aciers à béton Des dépôts de la région
- Etanchéité
- Feutre et bitume De marque autorisée.

Par le fait même du dépôt de son offre, L'Entrepreneur sera réputé connaître les ressources des carrières,
dépôts ou usines indiqués ci-dessus, ainsi que leurs conditions d’accès, d’exploitation et de vente.
Aucune réclamation ne sera recevable concernant le prix, de revient à pied d'œuvre de ces matériaux.

C) DESIGNATION D’UNE MARQUE


La désignation d’une marque est donnée pour la spécification des qualités. Il est bien entendu que le
nom de marque n’impose pas la fourniture de cette dernière, mais renseigne sur les caractéristiques
techniques, le niveau de qualité du matériaux ou appareillage demandé.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 24
D) COMPOSITION DES MORTIERS :
Par dérogation à l’article 32 du devis général d’architecture, la composition des mortiers sera la suivante
CIMENT CHAUX
GRAIN DE
DESIGNATION CPJ GRASSE SABLE EMPLOI
RIZ
35 ETEINTE

Mortier N°1 550 500 500 - Couche d’accrochage

N°2 400 660 340 - Couche de dressage


- Hourdage maçonnerie
250 125 660 340 - C.dressage M.batârd.

N°3 450 500 500 - Mortier de reprise de


bétonnage.
N°4 350 1000 - Enduit ciment lisse.
200 150 1000 300 - Enduit bâtard lisse.

N°5 500 1000 - Chape de scellement.

N°6 500+1kg 700 - Mortier étanche avec


sikalite 1kg par sac de ciment
de sikalite.

E) COMPOSITION DES BETONS :


Conformément à la norme Marocaine, n°10.01 F.OO4 homologuée par arrêté n°1137-85 du 21 Safar
1406 (05/11/85) circulaire n°3/124/4126/DNRT du 06/02/89 relative au usage des ciments portland
(C.P.J), le dosage des différents types de bétons doit être conforme aux indications du Tableau suivant :
DESIGNATION DE LA CLASSE CLASSE
ET DESIGNATION COURANTE DU NOMINALE EN BARS
DU BETON CIMENT
Compression Traction par flexion sur
sur cylindres eprouvettes prismatiques
a 28 jours à 28 jours.
Classe B1
CPJ 45
Bétons de résistance mécanique élevée (éléments
Dosage 300 24,0
en béton armé fortement sollicités & éléments en
400 kg par m3
béton précontraint.
CLASSE B2
CPJ 45
Bétons de résistance mécanique assez élevée 20 Minimum
Dosage 270
(éléments des ouvrages 22.0
350 kg par m3
en béton armé normalement sollicité)
CLASSE B3
CPJ 45
Bétons de résistance mécanique moyenne
Dosage 230 Non définie
(éléments des ouvrages en béton armé faiblement
300 kg par m3
sollicités).
CLASSE B4
CPJ 35
Bétons de résistance mécanique peu élevée
Dosage 180 Non définie
(éléments peu armés de petites dimensions
300 kg par m3
dallages éléments sollicités en compression.
CLASSE B5 CPJ 35 130 Non définie
Bétons de résistance mécanique faible (éléments dosage
non armés, peu sollicité, béton coulé en grande 250 kg par m3
masse, gros massif de fondations, béton de

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 25
remplissage...).
Les quantités des agrégats, entrant dans la composition des bétons seront déterminées par les études de
convenance et d’essais effectués par le laboratoire.
Les frais de ces études sont à la charge de L'Entrepreneur, et elles doivent être remises au BET avant le
coulage du béton.
Tous les mortiers et bétons seront fabriqués mécaniquement, les caisses à dosage pour les mortiers et
bétons sont exigées.

F) PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES BETONS :

1. ECHAFAUDAGE :
Des plans et calculs de résistance et déformation des échafaudages devront être soumis à l’agrément de
la Maîtrise d'œuvre si celui-ci en fait la demande.

2. COFFRAGES :
Les coffrages seront exécutés conformément aux plans de B.A . La rigidité des coffrages, sera telle que
le profil des éléments moulés ne s’écarte pas de plus de cinq (5) millimètres des profils théoriques et que
la section transversale des parties d’ouvrage ne soit jamais inférieure à celle prévue aux dessins
d’exécutions.

L’Entrepreneur devra concilier cette exigence avec les déformations éventuelles des coffrages dues à la
pervibration des bétons. Toutefois, la tolérance de 5mm ne sera pas exigée pour les parties de béton
enterrées.

Les éléments préfabriqués du coffrage seront établis pour résister aux différents efforts qu’ils devront
supporter aussi bien pendant leur transport, leur montage et la mise en œuvre que pendant leur
démontage.

Tous les coffrages horizontaux seront nivelés en tenant compte des contre flèches nécessaires pour
compenser avec leur propre déformation celle des éléments de béton qu’ils supporteront (déformation
élastique sous l’action des charges permanentes, déformation dues au fluage et au retrait).

L’Entrepreneur devra prévoir suffisamment de coffrage à mettre en jeu pour satisfaire aux délais
d’exécution. Les coffrages des éléments préfabriqués seront assez rigides pour ne pas se déformer au
cours des coulages.

Les coffrages des parements des bétons destinés à rester bruts de décoffrage seront réalisés à l’aide des
planches rabotées, rives rabotés selon profils du BET et seront renouvelés dès que leur état ne permettra
plus d’obtenir des surfaces de qualité satisfaisante. En principe le réemploi sera limité à deux fois
avant tout coulage du Béton, les coffrages devront être réceptionnés par le BET . l’étanchéité des
coffrages devra être parfaite, aucun ragréage ne sera toléré.

Les coffrages devront être solidement maintenus et calés afin d’obtenir des ouvrages parfaitement
rectilignes. Tout béton destiné à rester brut de décoffrage qui ne répondrait pas aux impératifs ci-dessus
sera démoli à la demande du BET

Tous les coffrages seront badigeonnés à l’aide d’un produit de démoulage agréé par le BET avant
coulage du béton.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 26
3. ARMATURES :
La nuance sera de fe E50 pour les armatures hautes adhérences et de Re=520 MPa pour les treillis
soudés .Lorsqu’il y a lieu de constituer une armature avec plusieurs barres, les joints seront répartis sur
une certaine longueur de telle sorte que dans une section, il y ait au moins les 2/3 des barres continues
étant admis que le recouvrement des armatures à adhérence améliorée sera de cinquante fois le diamètre
pour les barres droites.
Les armatures sont coupées et cintrées à froid. Les appareils à cintrer sont munis de jeux de tous les
mandrins permettant de réaliser les courbures prévues ou prescrites.
Aucune tolérance en moins ne peut être accordée sur les diamètres minimaux mandrins qui sont de :
- barre de diamètre plus petit ou égal à 12 mm : 3,5 fois le diamètre de la barre.
- barre de diamètre supérieur à 12 mm : 5 fois le diamètre de la barre.
- barre de diamètre supérieur à 25 mm : 8 fois le diamètre de la barre.
Sont par ailleurs interdits :

- Le cintrage aux appareils manuels pour les barres d’un diamètre supérieur à 14 mm pour les
aciers à haute adhérence (Tor, cardon ou équivalent).
- Le redressement même partiel d’une barre contrée, le pliage et le dépliage
des barres laissées en attente.
- La constitution d’une armature à l’aide de ronds lisse de nuances différentes.
- L’assemblage des armatures par soudure.

4. GRANULATS :
les granulats seront stockés sur des aires spécialement aménagées, en outre, les catégories seront
séparées par des cloisons pleines.
Les accès aux aires de stockage seront conçus pour empêcher les engins de livraison ou de manutention
de souiller le sol des aires et les granulats.

5. CIMENT :
Le ciment CPJ sera stocké dans les silos ou baraquement résistant aux intempéries d’une contenance
totale correspondant à 2 jours de bétonnage minimum. Toutes les dispositions seront prises pour que
l’alimentation du chantier pendant le coulage du béton soit assurée normalement et sans interruption.

6. FABRICATION DU BETON :
Tous les bétons seront fabriqués mécaniquement. La composition des bétons sera affichée en
permanence sur la bétonnière. La quantité d’eau à introduire dans la composition des bétons et mortiers
sera dosée automatiquement.
L’Entrepreneur assurera à ses frais le prélèvement et l’analyse par le laboratoire agréé de six éprouvettes
par niveau de construction (fondation, rez-de-chaussée, planchers des étages et terrasse).

7. MISE EN OEUVRE DU BETON :


Avant tout coulage, L'Entrepreneur sera tenu de solliciter l’approbation écrite du BET en ce qui
concerne le mode d’exécution des coffrages et des armatures ainsi que le “ bon à couler ” du BET , tout
coulage doit être effectué en présence d’un agent de contrôle.
Tous les bétons seront obligatoirement transportés mécaniquement pour toutes circulations verticales.
Les jets de pelles par paliers successifs sont strictement interdits.
Tous les bétons, à l’exception du béton de propreté, seront pervibrés dans la masse. La prévibration dans
la masse doit être suffisamment énergique et assurée avec une fréquence au moins égale à SIX MILLE
-6000- vibrations par minutes. Elle sera arrêtée dès que la laitance remontera à la surface et les aiguilles
devront à cet instant être ressorties lentement de la masse du béton.

Pendant le coulage, L'Entrepreneur devra tenir en réserve sur le chantier des appareils de vibration et de
production d’énergie capables de doubler le matériel utilisé en cas de défaillance de celui-ci. Lors des
reprises, les parties de béton laissées en attente seront nettoyées à vif et arrosées abondamment avant le
coulage des parties en reprises.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 27
G) PRESCRIPTIONS CONCERNANT L’EXECUTION DES OUVRAGES EN BETONS ARMES

1. POTEAUX :
Aucune base de 0,15 m n’est toléré , l’Entrepreneur doit prévoir un autre moyen pour maintenir son
coffrage au bon tracé du poteau . L’attention de l’entrepreneur est attiré pour accorder plus de soin à
étancher son coffrage au pied de poteau pour éviter la ségrégation au en pied du poteau. Le coulage
des poteaux se fera en une seule fois, mais les coffrages devront permettre le coulage d’une hauteur
maximum de 1.50m pour cela une face du coffrage devra rester libre et devra pouvoir recevoir un
panneau supplémentaire pour la finition du coulage. Aucun ragréage ne sera toléré avant réception par le
représentant du BET.
Dans le cas ou certaines parties représenteraient des cavités importantes, le poteau incriminé sera
démoli. Le plus grand soin devra être observé lors du coulage des éléments de faible section. Par temps
chaud, les coffrages seront abondamment trempés avant coulage et maintenus humides pendant 48
heures. Aucun décoffrage ne sera admis avant 48 heures.
Après les décoffrages, le béton devra rester humide par arrosage abondant TROIS (3) jours minimum.
Tous les poteaux intégrés dans les maçonneries en fondations, soit de moellons, soit d’agglos seront
coulés après le montage de ces maçonneries. Le nettoyage des pieds de poteaux avant coulage devra être
exécuté avec soin afin de débarrasser le mortier de maçonnerie de ces pieds de poteaux.

2. POUTRES ET CHAINAGES :
Les coffrages des poutres devront être exécutés de manière à empêcher toute flèche. Les étais seront
posés sur une semelle de répartition en madrier, et en aucun cas les cales ne seront exécutées par des
éléments tels que briques, agglos, cailloux, etc...
Dans le cas d’emploi d’étais en bois, les cales seront en forme de coin et en bois dur.
Le décoffrage avant 28 jours ne sera toléré qu’après l’avis du BET pour certains éléments le permettant.
Les prescriptions du paragraphe ci-dessus restent valables pour les précautions à prendre lors du coulage
par température élevée. De plus, le début de coulage par forte chaleur sera fait à partir de 16 heures. Dès
le lendemain et, à l’ouverture du chantier, le béton coulé la veille sera arrosé en permanence, et cela
pendant 7 jours au moins.

3. NERVURES DES HOURDIS ET DALLE DE COMPRESSION :


Les corps creux en béton doivent répondre à la norme NM10.01.F.017. Avant tout coulage, les corps
seront arrosés jusqu’à saturation. Les armatures des hourdis et de la dalle de compression seront calées
convenablement. La granulométrie sera étudiée avant exécution.
Le plancher et ses composants doivent être conformes aux règles parasismiques RPS 2000.
L’enrobage des aciers sera particulièrement soigné dans les nervures. Les précautions de maintien
humide et de coulage par forte chaleur décrites au paragraphe ci-dessus seront adoptées.
L’Entrepreneur pourra proposer l’emploi de planchers semi préfabriqués. Cette demande devra être faite
au Maitre d’Ouvrage et sera approuvée ou rejetée après avis du BET
En aucun cas, l'adaptation de ces planchers ne pourra entraîner de plus value au marché. Les frais
d’études et de contrôle des plans de ces planchers incomberaient alors à l’entreprise.

H) PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES BRIQUES ET LES AGGLOMERES :


Les agglomérés devront répondre respectivement aux normes NM 10.01.009 NM et aux prescriptions du
D.G.A. Elles seront de première qualité sans fissures.
La résistance mécanique préconisée par la norme marocaine 10-01-009 doit être telle que les produits de
fabrication considérés présentent une contrainte de rupture à 28 jours au moins égale aux valeurs
minimales exprimées en bars indiquées ci-dessous. Les contraintes étant ramenées à la section brute
minimale du bloc :
RESISTANCE MINIMALE
CATEGORIE CLASSE DE RESISTANCE
A 28 JOURS (BARS)
PI 120
Blocs pleins
PII 80
CI 60
Blocs creux
CII 40

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 28
CIII 30

Avant toute mise en œuvre, les briques ou agglos seront immergés ou abondamment arrosés.
Toutes les cloisons seront hourdées au mortier de ciment N°2 chaque assise de pose devra être de niveau
et se recouper d’au moins 0.05m. Les joints et les lits auront une épaisseur maximale de 10mm.
La valeur de ces cloisons comprendra, outre la fourniture et la pose des briques, toutes sujétions
d’échafaudage, les poteaux raidisseurs et les tendeurs nécessaires à la bonne tenue des ouvrages, la
liaison avec l’ossature, soit avec des fers laissés en attente, lors du coulage des poteaux, poutre, linteaux,
soit par des épingles en acier doux galvanisé de  8mm disposées quinconce tous les mètres en hauteur
et longueur ainsi que l’exécution d’un linteau en béton armé (préfabriqué ou non) sur tous les cadres
posés dans les cloisons simples).
Les linteaux sur double cloison étant comptés au chapitre béton armé. Les cloisons en briques creuses
seront payées au mètre carré, déduction faite de tous vides et de tout autre matériau d’une autre nature
qui pourrait y être inclus.

I) PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES ENDUITS :


Tous les travaux d’enduits doivent répondre aux prescriptions du DTU 26.1 de 1978.
Le plus grand soin devra être apporté à la mise en place du grillage galvanisé destiné à éviter les fissures
entre les éléments de béton et les remplissages. Ce grillage devra être incorporé dans la couche de
dressage et déborder de 0,20m de part et d’autre de la liaison entre béton et remplissage. Il sera posé par
pointes d’acier galvanisé, de telle sorte qu’aucune fissuration ne sera admise.
- La couche de dressage sera exécutée en deux phases :
* La première, dite couche d’accrochage, après arrosage abondant du support, au mortier clair
sous forme de goberais dosé à 550kg de ciment CPJ35 pour un mètre cube de sable de
concassage 0.25/3.15, devra couvrir le subjectile sans le charger. Elle sera projetée de
préférence à la machine.

* La deuxième, dite couche de dressage, constituant le corps de l’enduit, sera exécuté après 72
heures (3jours) minima de la première, au mortier dosé à 400kg de ciment pour un mètre cube
de sable 0.1/.315, ou 250kg de ciment et 125kg de chaux dans le cas d’un enduit bâtard,
parfaitement dressé et serrée, une épaisseur de 15mm minima sera exigée.

- La couche de finition dite “ fino ” :


Elle sera exécutée après 8 jours, de la mise en œuvre de la deuxième phase de dressage, pour les
enduits extérieurs et après 15 jours pour les enduits intérieurs. La composition du mortier sera
de 150kg de chaux hydraulique et de 200kg de ciment (mortier bâtard) pour un mètre cube de
sable riche en éléments fin 0.1/2, ou 350kg CPJ35 pour les enduits au mortier de ciment, finition
au choix de la Maîtrise d'œuvre.

Le respect de ces prescriptions reste impératif. Toute partie d’enduit n’ayant pas satisfait à ces
prescriptions sera démolie.
Les enduits de mortier de ciment, mortier bâtard, enduits rustiques, etc... seront exécutés conformément
aux articles 122 et 123 du D.G.A. Les surfaces à recouvrir devront être débarrassées de toute partie
adhérente mal, préparées convenablement pour obtenir un bon accrochage et suffisamment humidifiées
pour que le support n’absorbe pas l’eau du mortier.
Le garnissage des trous de boulons d’échafaudage ménagés au moment de la construction, sera effectué
en temps utile pour que le mortier soit sec et ne puisse provoquer de tâche. Lors de l’exécution, il ne
devra être pratiqué aucune cavité pour le support des extrémités de pièces d’échafaudage.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 29
J) PRESCRIPTIONS CONCERNANT L’ETANCHEITE :
L'entrepreneur se doit de respecter l'ensemble des prescriptions citées dans ce présent CPS pour
l'exécution de ce lot. Il doit se soumettre entre autre :
- à l'article 205 du DGA.
- au DTU n° 43 de 1975 et n° 43.1 de 1981.
- à la norme NFP 84 - 307 ( Déc. 81 )
- à la norme NFP 84 - 310 ( Avr 81 )
- à la norme NFP 84 - 315 ( Avr 80 ).

Le plus grand soin sera donné à l’exécution des ouvrages particuliers tel que joints, relevés, étanchéité
des jardinières, passage des conduites d’évacuation et de ventilation etc...
Le complexe d'étanchéité des terrasses prévu étant un complexe en multicouches.
L'entrepreneur doit obligatoirement assurer :
- La réception des supports, qui sont des dalles pleines inclinées par endroit, et qui doivent être de
planimétrie régulière, et admissible.
- La réfection de ce support, et de ces jonctions avec les gaines et les souches d'aération et les tubes de
ventilation, ou tout autre ouvrage.
- La fourniture, le gardiennage, la manutention à pied d'œuvre, et la mise en œuvre de tout matériau
nécessaire pour cette intervention.
- L'exécution de l’Etanchéité, y compris toute sujétion de raccordement aux gouttières, aux relevés
d'étanchéité, à tous inserts, ou incorporations.
- La fourniture et la mise en œuvre des matériaux de protection des relevés d'étanchéité.
- La fourniture et la mise en œuvre de tout dispositif d'écoulement des eaux pluviales, et de tout joint de
dilatation ou autre.
- La fourniture et la mise en œuvre des matériaux de la protection lourde d'étanchéité.
Les formes de pentes, exécutées à 1,5 cm/m, à partir d'un béton dosé à 250 Kg de ciment CPJ 35 ( 800
litres de gravettes et 400 litres de sables) vers les points les plus bas et qui ne peuvent avoir une
épaisseur inférieure à 3 cm. Cette forme est finie par une chape au mortier maigre dosée à 150 Kg, de
2 cm d'épaisseur.
- La planimétrie ne peut dépasser 10 mm de tolérance par règle de 2 mètres.
- La prestation comprend les tests d'étanchéité, par mise en eau des terrasses (hauteur de 15 cm ) pendant
36 heures.
Conformément à l’article 205 du D.G.A, L'entrepreneur est responsable pendant dix (10) années, à
compter de la réception définitive de l’étanchéité complète contre toute infiltration provoquée par une
mauvaise qualité des produits employés ou par une mauvaise exécution des travaux.
Cette garantie comprend la remise en état du complexe qui ont servi à l’établissement de l’étanchéité ou
par tout autre produit de qualité au moins équivalente, préalablement agréé par le BET et/ou le Bureau
de controle, ainsi que les réparations des dommages causés à la construction par les réparations des
dommages causés à la construction par les infiltrations sous réserve que L'entrepreneur ait été avisé de
ces infiltrations dès leur apparition.
L’entrepreneur doit intervenir dès la réception de l’avis de défaut d’étanchéité qui lui est donné par le
Maitre d’Ouvrage et prendre toutes mesures utiles.
L’entrepreneur devra remettre au Maitre d’Ouvrage , aprés la réception définitive une attestation par
laquelle il garantit pendant une période de dix (10) ans, les travaux exécutés par lui.

K) PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES RESERVATIONS :


L’Entrepreneur doit réaliser toutes les réservations de toute dimensions, pour passage des câbles
électriques et téléphoniques tuyauteries de chauffage, de plomberie sanitaire et gaines de ventilation,
dans le coffrage ou dans le Béton des dalles pleines, planchers nervurés, poteaux ou dans la
maçonneries, prévues sur les plans de béton armé, d’architecture et des plans d’exécution des lots
secondaires.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 30
L) PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES REVETEMENTS DE SOLS :
Les matériaux utilisés devront répondre en ce qui concerne les qualités physiques et leur mise en
exécution aux conditions et prescriptions des articles n°16, 21, 67, 76, 128, 131, et 132 du D.G.A ainsi
qu’aux D.T.U N°51.1 et 55.
Nonobstant les plans établis par le Maître de l'œuvre, il reste entendu que L'entrepreneur s’engage par
son offre à livrer des revêtements d’une tenue parfaite et sans défaut.
L’entrepreneur ne pourra prétendre à indemnité dans le cas où le Maître d'œuvre déciderait de modifier
la nature des revêtements.

ARTICLE 55- REVETEMENT

A) CARACTERE FORFAITAIRE DU MARCHE


Il convient de signaler à l'Entrepreneur que le présent descriptif n'a pas de caractère limitatif et que
l'entreprise devra exécuter comme étant compris dans son prix, sans exception ni réserve, tous les
travaux de sa profession nécessaires et indispensables pour le complet et parfait achèvement des travaux
prévus au présent lot.
En conséquence, l'Entrepreneur ne pourra jamais arguer que des erreurs ou omissions aux plans et devis
puissent le dispenser d'exécuter tous les travaux de son lot ou fassent l'objet d'une demande de
supplément sur les prix.

B) COORDINATION AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT

1. Avec les lots Gros-Œuvre, Chapes iso phoniques et Plâtrerie :


Ce sont les Entrepreneurs des lots Gros-Oeuvre ou Chapes Iso phoniques et Plâtrerie qui établiront les
supports horizontaux et verticaux. Ils devront les livrer à des nus ou des niveaux bruts compatibles avec
les niveaux finis des revêtements.
L'Entrepreneur de lot revêtement mural et sol sera tenu de les réceptionner et d'avertir le BET , par
écrit, de tous les défauts qu'il constaterait. Il contrôlera particulièrement les équerrages des pièces, les
angles, les aplombs et planéité des murs et sols dans lesquels s'inscriront ses revêtements.

2. Avec les autres corps d'état :


Une coordination devra être établie, en temps utile, avec les autres corps d'état intéressés, notamment
avec les attributaires des lots suivants :
- Menuiseries Intérieures, escaliers bois,
- Serrurerie,
- Plomberie-Sanitaire,
- Électricité,
- Miroiterie,
- Sols souples.
Afin :
- que les travaux de ces différents corps d'état soient exécutés dans leur ordre normal, fonction du
planning contractuel, sans aucune gêne pour les autres Entreprises et en totalité.
- que les fourreaux pour canalisations diverses (ou les canalisations elles-mêmes) soient en place.
- qu'aucun dégât ne soit occasionné aux revêtements de sols ou muraux après leur pose.

C) RESPONSABILITE DES TRAVAUX


L'Entrepreneur du présent lot est le seul responsable de ses ouvrages. Il sera, en outre, responsable des
imperfections qui surviendraient à cause de mauvais supports, dans le cas où il aurait accepté ceux-ci
sans faire les réserves prévues ci-dessus.
Il aurait alors à reprendre, et à remettre en état, les ouvrages qui concerneraient son lot, la mise en état
du support sera à la charge de l'Entrepreneur de Gros-Œuvre, Chapes iso phoniques ou de Plâtrerie
suivant sa nature.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 31
D) EXECUTION DES OUVRAGES
1. Précautions de mise en œuvre :
L'Entrepreneur devra prendre toutes dispositions pour éviter les désordres que pourraient apporter à ses
ouvrages les effets de dilatation ou de retrait du Gros-Oeuvre de la construction.
Il est rappelé que les désordres tels que soulèvement des revêtements de sol doivent être réparés au titre
de la responsabilité décennale des Entrepreneurs.
L'Entrepreneur devra réaliser, avant le début de ses travaux, un nettoyage final des supports comprenant
dépoussiérage, dégraissage, etc...
Pour les revêtements collés sur murs béton, l'entrepreneur du présent lot devra, si besoin est, un ponçage
soigné et l'application d'un enduit de rattrapage de façon à ce que la surface à revêtir soit d'une
planimétrie parfaite. Cet enduit devra être compatible avec les colles employées. Sur les enduits ciment
et cloisons plâtre, il n'y a pas en principe de rattrapage à prévoir.
La réception par l'entrepreneur sera donc très importante.

2. Réservations :
Il appartient à l'attributaire du présent lot de vérifier, sous son entière responsabilité, que l'épaisseur des
réservations prévues aux lots Gros-Oeuvre et Chapes Iso phoniques est suffisante pour l'exécution, dans
les règles de l'Art, à partir des parois brutes, des différents types de revêtements et d'avertir le BET et les
corps d'état concernés avant toute exécution, au cas ou cette épaisseur devrait être augmentée.
Réciproquement, les réserves prévues aux lots Gros-Oeuvre ou Chapes Iso phoniques sont des minimas
impératifs et aucune réclamation ne pourra être admise de la part de l'attributaire du présent lot.

3. Echantillons, essais, ouvrages témoins :


Lors de l'examen de sa proposition, ou ultérieurement, l'Entrepreneur devra fournir un échantillonnage
complet de ses fournitures, matériaux et accessoires.
Il établira tous les plans de calpinage qui seront nécessaires, notamment pour les faïences sanitaires et
carrelage des halls et paliers.
L'échantillonnage agréé par le BET sera déposé dans un local désigné par le Maitre d’Ouvrage et
deviendra sa propriété. Il servira de référence pour le contrôle des approvisionnements sur chantier et
l'exécution des travaux.
Des essais de matériaux et fournitures pourront être demandés par le Maitre d’Ouvrage et le BET .
Il sera prévu plusieurs coloris par type de matériau dans les gammes de choix proposées par les
fabricants. Sauf indication particulière notifiée au présent CCTP.
Les coloris choisis seront précisés à l'entrepreneur par écrit à une date déterminée avec lui, en fonction
de la date de son intervention pour pose prévue au planning général.

4. Protection des ouvrages, nettoyage :


L'Entrepreneur devra assurer la protection de ses ouvrages pendant l'exécution des travaux et jusqu'à ce
qu'il soit possible de circuler sur ses revêtements.
Il lui appartiendra d'interdire l'accès des locaux en cours d'exécution, de prise et de séchage.
L'Entrepreneur du présent lot devra assurer la protection et l'entretien de ses ouvrages par tous les
procédés qui lui sembleront souhaitables, et ce jusqu'à la réception.
Les déchets de coupe des différents matériaux seront enlevés et évacués hors du chantier par les soins du
présent lot au fur et à mesure de l'exécution.
En fin de travaux, il devra tous enlèvements de gravois aux décharges publiques et tous nettoyages
particuliers à chaque revêtement, de façon à livrer ses ouvrages rigoureusement propres.
Avant pose, l'Entrepreneur du présent lot devra un nettoyage complémentaire des sols et murs.

5. Joints :
Ils seront exécutés dès que possible, par coulis de ciment blanc ou teinté au choix du Maître d'Oeuvre.
Ils devront être parfaitement remplis et réguliers, nettoyage soigné à la sciure de bois.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 32
6. Colle pour les revêtements du présent lot :
Ces produits devront être compatibles avec les divers choix de revêtements de sols et sous l'entière
responsabilité de l'Entrepreneur du présent lot.
Les adhésifs et la colle à employer devront obligatoirement avoir un agrément auprès du CSTB (ou un
avis technique), elle devra présenter des garanties de résistance suffisante au vieillissement, au gel, à la
chaleur et au comportement à l'eau.

E) PASSAGE DES CANALISATIONS


Les fourreaux destinés au passage des canalisations ou de tubes électriques doivent être prévus et mis en
place avant la pose des revêtements.
L'entrepreneur devra en constater la présence avant d'exécuter ses propres ouvrages. Jamais un
revêtement de sol "Dur" ne devra être en contact direct avec une canalisation quelle qu'elle soit.

F) PROTECTIONS
L'accès des locaux revêtus ou carrelés sera interdit pendant les travaux tant que le mortier colle de pose
n'aura pas fait sa prise.

G) NETTOYAGES FINITIONS
L'entrepreneur prévoira le nettoyage de tous les locaux où il travaille au fur et à mesure de son
avancement. Il évacuera à la décharge du chantier tous ses déchets et gravois divers.
Il remettra en place après intervention, toutes les protections du plombier ou des autres corps d'état qu'il
aurait pu déranger en cours de travaux.
Il procédera à tous raccords et finitions nécessaires à l'achèvement de bon aloi pour l'ensemble de ses
ouvrages.

H) DISPOSITIONS DIVERSES

1. Portes :
Lorsque l'entrepreneur dégondera les portes, par suite des nécessités d'exécution des chapes et pose des
revêtements de sols ; il veillera à ne pas tacher et à ne pas dégrader les peintures ou revêtements de
murs, en transportant ces portes.
Il devra les remettre en place et les regonder avant de quitter les locaux.

2. Préparation des mortiers :


Il est formellement interdit d'effectuer la préparation des mortiers de pose dans les appartements ou sur
les lieux d'emploi.
Ces préparations s'effectueront sur des aires préparées à cet effet à rez-de-chaussée des bâtiments.

ARTICLE 56- MENUISERIE

A) CONTENU DES PRIX


Le prix global et forfaitaire correspondra à des ouvrages terminés tels que définis par les prescriptions
du présent devis descriptif et du dossier de plans, et en particulier :
- Fourniture des différents équipements et composants,
- Fabrication,
- Mise en place des ouvrages, compris tous travaux préparatoires, tous travaux de finition, tous
travaux de fixation, etc...

B) CONTENU DE L'OFFRE
Les travaux de l'Entreprise devront correspondre à des ouvrages complets, terminés, comprenant toutes
les menuiseries extérieures et occultations, sans exception.
Seront donc prévus au présent lot :
- Les éléments dormants, avec ou sans pré cadre suivant position.
- Les systèmes de fixation (rails, douilles, pattes, taquets ou autres).
- Les menuiseries complètes, compris meneaux, panneaux menuisés, bavettes, coffres de V.R.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 33
- Les dispositifs de fixation réglables et de calfeutrement nécessaires pour corriger les tolérances
normales d'exécution du Gros-Oeuvre et des cloisons ou doublages.
- Tous les dispositifs de calfeutrements intérieurs, de telle sorte que les éléments de façade ne
nécessitent aucun habillage intérieur.
- La vitrerie.
- Les joints de calfeutrement pour isolation et étanchéité :
 entre les éléments de menuiseries
 entre menuiseries et éléments de structure
- Les pare closes appropriées.
- Les meneaux, têtes de cloisons, ainsi que les panneaux de remplissage correspondants.
- La pose des bouches d'entrée d'air fournies par le lot "Ventilation".
- Tous les éléments de quincaillerie et ferrages divers.
- Tous les bourrages nécessaires pour éviter les ponts thermiques, phoniques et coupe-feu.
- Tous les scellements et dispositifs de blocages des volets battants de protection.
- La fourniture des joints et fond de joint pour la pose des vitrages.
- Le transport à pied d'oeuvre des éléments, montage, répartition, stock, etc...
- Les engins de levage ou de manutention, les échafaudages.
- La mise en place des protections provisoires, l'enlèvement de celles-ci en fin de travaux.
- Les études techniques, l'établissement des plans de détails, des plans de réservations, de contrôle, de
licences ou redevances éventuelles.
- Les sujétions diverses pour interventions en plusieurs phases.
-Les adaptations des menuiseries pour la liaison avec les coffres et tabliers de volets roulants intégrés.
La description faite au présent document définit le volume et les aspects des éléments à réaliser et à
mettre en place.
L'Entrepreneur devra adopter sa conception générale et particulière en fonction de son étude technique
et de son système de régularisation, étant entendu que les indications données au présent fascicule sont à
considérer comme des minimas.
En cas de non-concordance entre les prestations fournies et le cadre défini, le Maître d’Oeuvre se
réserve le droit de demander les ajustements indispensables et nécessaires.

C) RESPONSABILITÉS
Les entreprises d'isolation, ventilation et menuiseries extérieures seront conjointes et solidaires de
l'obtention des résultats acoustiques demandés.
Tous ces prototypes et essais seront naturellement à la charge du présent lot, et seront renouvelés si les
baies testées n'ont pas obtenu les caractéristiques souhaitées.
Les essais acoustiques comprendront entre autres, les mesures spécifiques en caisson des menuiseries.
Au cas où de nouveaux essais s'avéreraient nécessaires, les frais afférents à ces essais seraient répartis
sur toutes les entreprises citées ci-avant.

D) REGLEMENTS TECHNIQUES
Les ouvrages prévus au présent lot seront réalisés conformément aux règles de l'art et respecteront
notamment les documents suivants :

1. Documents techniques unifiés :


- DTU 36.1 travaux de menuiserie bois.
- DTU 37.1 travaux de menuiserie métallique.
- DTU 36.1/37.1 choix des fenêtres en fonction de leur exposition.
- DTU 39 mise en oeuvre des vitrages.
- DTU 36.1 travaux de menuiseries bois.
- DTU 36.1/37.1 Annexe commune " caractéristiques dimensionnelles des baies dans le Gros-
œuvre destinées à recevoir des menuiseries".
- Règle de calcul DTU, TH K 77 - calcul des caractéristiques thermiques des parois.
- Règle de calcul TH - calcul des coefficients thermique des logements.
- DTU 34.1 ouvrages de fermetures pour baies libres.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 34
RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 35
2. Caractéristiques acoustiques :
a) Base d'isolation :
Suivant l’arrêté du classement officiel type « IC » des voies applicable à l’ensemble de l’opération.
b) Classements acoustiques requis :
Suivant nouvelle Réglementation Acoustique : AC 1
- Isolement à 30 dBA-route mini.
- tous niveaux des façades et pignons.

3. Caractéristiques mécaniques :
Les menuiseries devront présenter les qualités permettant de répondre aux prescriptions d'essais
mécaniques définies par la norme NFP 2O.5O1 et dans les directives communes pour l'agrément des
fenêtres : titre 3 articles 1.1 à 1.42 (document établi par l'UEATC dans le cahier n°1227 du CSTB).

4. Caractéristiques esthétiques :
Il y aura lieu de tenir compte également des qualités esthétiques recherchées par le BET.
Dans ce but, il sera employé des profils de largeur vue minimum, ceux-ci pouvant être, par contre,
traités en épaisseur.
Les menuiseries posées sur pré cadre ne laisseront jamais apparaître une partie du pré cadre.
Les dormants seront étudiés de manière à habiller et couvrir correctement les doublages d'isolation
thermique et les pré cadres.
Un grand soin devra être apporté à la réalisation de ces menuiseries en particulier, en ce qui concerne les
points suivants :
- Finitions soignées.
- Étanchéité soignée suivant classification demandée.
Tous les joints d'allure horizontale dans lesquels l'eau pourrait s'infiltrer comporteront des rejets saillants
ou des joints d'étanchéité de 1ère catégorie.
Pour les habillages en alu, les assemblages d'angle seront réalisés après coupe d'onglet avec étanchéité.
Les profils creux en raccord avec les coffres de volets roulants seront parfaitement bouchonnés.
Les évacuations des eaux de condensation seront à prévoir. Ces évacuations seront évacuées à
l’extérieur par des trous protégés par des clapets anti-refoulement (capuchon pare-tempête).
Les pare closes devront être coupées d'onglet et fixées
Elles seront conçues, ainsi que les feuillures, en fonction des vitrages prévus.
Les feuillures devront être du type auto-drainantes.
Dans le cas d'utilisation de joints, type Néoprène, Butyl ou similaire, ceux-ci devront être d'une seule
longueur dans chaque élément afin d'éviter toute interruption.
Les garnitures d’étanchéité entre ouvrant et dormant seront mises en oeuvre après peinture, si elles ne
sont pas protégées, soit par leur nature (joint inox, laiton etc...), soit par une gaine de protection pour les
joints néoprène. etc...
Les quincailleries seront de première qualité, de marque aprouvée et bénéficiant d'un label de qualité
(NF SNFQ) le type devra être soumis à l'agrément du BET
Elles seront en alliage d'aluminium ou en métal traité inoxydable de teinte en harmonie avec les
menuiseries extérieures, elles seront solidement et facilement remplaçables Protection des ouvrages
Les menuiseries seront protégées très soigneusement en cours, et après pose.
Les ouvrages qui se trouveraient dégradés seraient refusés.

E) GARANTIE
Pendant un an après la réception, l'Entrepreneur assurera l'entretien de ses ouvrages, et devra chaque fois
qu'il sera requis, effectuer les révisions qui seraient nécessaires.
Au cas où, pendant la période de garantie, des défectuosités apparaîtraient, notamment dans le
fonctionnement des ouvrages, l'Entrepreneur devrait remédier à ses frais, aux inconvénients signalés,
jusqu'à ce que les ouvrages aient été reconnus, par le Maître d'Oeuvre, comme donnant entière
satisfaction.
Les travaux occasionnés aux autres corps d'état, par les révisions, l'entretien, la remise en état ou le
remplacement d'ouvrages défectueux, seront à la charge du présent lot.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 36
F) ORGANES DE JONCTION ET DE FINITION EXTERIEURE
Pour des raisons d’homogénéité technique et esthétique, le présent lot fournira et posera les accessoires
nécessaires à la finition entre ses propres ouvrages et les autres corps d’états.
Il tiendra compte des différents types de revêtements des façades :
- enduit monocouche projeté.
- plaquettes de parement.

ARTICLE 57- ELECTRICITE – LUSTRERIE

A) TEXTES SPÉCIAUX
L'entrepreneur se doit de respecter l'ensemble des prescriptions citées dans ce présent CPS.
Il doit se soumettre entre autre aux :
Prescriptions locales exigées par la REGIE.
Cahier de prescriptions communes du Ministère des Travaux Publics, et les prescriptions du Devis
Général d'Architectures.
Les normes marocaines 7.11 CL 005, éditées par le Ministère des Travaux Publics, relatif à l'exécution
et l'entretien des installations de première catégorie.
Les normes marocaines 7.11 CL 006, éditées par le Ministère des Travaux Publics, relatif aux règles
techniques de branchement de première catégorie entre le réseau de distribution et la source
d'Alimentation principale des installations intérieures.
L'arrêté du ministère des Travaux Publics n° 350-67 du 15/07/1967.

B) OBJET ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES :


La prestation du sous-lot " Electricité - Lustrerie " exige de l'Entrepreneur qu’ils prennent toutes les
dispositions conformes aux règles de L’art et entre autre :
L'approbation, et la fourniture des échantillons de chaque matériau utilisé.
La fourniture, les incorporations nécessaires aux dalles, et aux maçonneries, et le montage de l'ensemble
des appareillages électriques.
La protection, le gardiennage de ses ouvrages jusqu'à la réception de ceux-ci.
Les tubes à incorporer sont tous en " ISORANGE ", de section 3 fois supérieure à celle de l'ensemble
des conducteurs qu'ils auront à contenir.
Le cintrages des parcours des " ISORANGE ", ne peut être inférieure à 110°.
Les tubes ne peuvent être incorporés, s'ils ne contiennent leurs aiguilles de tirage.
Les boites d'encastrements doivent avoir leur dimension correspondante à l'appareillage qu'ils vont
recevoir.
Les boites ne peuvent être sectionnées pour l'entrée de la tubulure. Elles sont munies d'embouts
autocassables.
Les boites étanches sont munies d'embouts d'entrée des 4 côtés.
La filerie est de type rigide, ne doit être raccordée à mi-parcours. Elle relie les différentes sources en une
seule longueur. Elle en est de même pour toute la câblerie.
L'appareillage est en monobloc plastique beige, monté à griffes, dans des boites de 60 cm de diamètre.
Les bornes des appareillages sont protégées à vis.

C) RÉSEAU ENTERRÉ :
Le réseau enterré, prévu pour l'alimentation des immeubles, se fera à partir de la boite de coupure
REGIE, par câble armé indépendant pour chaque immeuble en 4x50mm2.
Ce câble sera enterré, dans une tranchée d'une profondeur de 80 cm et d'une largeur de 40 cm au moins.
Il sera disposé dans une canalisation en tube PVC, au droit des traversées des allées, des voies
carrossables, et des croisements de tout réseau divers, et toujours sur un lit de sable.
Un grillage de signalisation, de même longueur et largeur que la tranchée, sera incorporé au remblai, et
à une hauteur de 0,40 m et de préférence de couleur rouge.
L'entrepreneur prend les précautions nécessaires, et notamment demande à vérifier les plans des réseaux
existants enterrés, afin de ne point causer des dommages à ceux-ci. Sa responsabilité reste entièrement
engagée, le cas échéant, ou des dégâts sont constatées aux éventuels ouvrages souterrains.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 37
D) DISJONCTEUR
Le Disjoncteur doit être agrée et conforme aux prescriptions locales de distribution électrique, et du type
différentiel à 500 MA, calibré à 30A.
Il sera installé dans le même placard que le tableau des coupures.

E) TABLEAU DE COUPURE ET DE PROTECTION


Ce tableau est un coffret répartiteur qui sera encastré. Il comportant 2 rangées de 12 modules, livré avec
rails et borniers, boite et porte. L'ensemble est fabriqué en matière moulée.
Les coupures de protection sont des coupes circuits différentiels, fixées sur les rails de calibre approprié.
L'ensemble des circuits sera conforme à l'étude de répartition du Réseau intérieur établi par le BET.
Le principe des circuits sera judicieusement respecté. et chaque pièce, ou local, aura deux circuits
entièrement indépendants, dont le premier est un circuit éclairage, et le deuxième un circuit prise de
courant.
L'ensemble de ces circuits indépendants les uns des autres, arrivent d'abord à leurs coupures respectives,
uniques pour chaque circuit.
Entre ces coupes circuits, et le disjoncteur REGIE, il est prévu une protection supplémentaire à l'aide
d'un bloc différentiel de capacité calibrée entre 50 et 70 A, Bipolaire,
Le coffret de protection, le bloc différentiel et le disjoncteur REGIE, seront installés dans un placard en
menuiserie dont la position et les dimensions sont données sur les plans BET

F) LES CIRCUITS ET LA FILERIE


Au départ de chaque protection, un circuit et un seul, est acheminé pour l'alimentation soit des
éclairages, soit des prises de courants, d'une pièce ou d'un local.
Le réseau des circuits des éclairages est composé essentiellement d'une Filerie de 1,5 mm2, celui des
prises de courants est de 2,5mm2 ou 4mm2.
La Filerie est du type rigide.
La Filerie des PC, munie de terre, est de 4mm2 ou de 6 mm2.
Cette Filerie est acheminée dans le réseau des tubes oranges, sans interruption aucune du point de départ
jusqu'à l'arrivée, soit de la protection jusqu'au point éclairage, ou prise de courant.
Les points d'éclairage, ou des prises de courant d'un même circuit sont alimentées en série et sans
interruption aucune d'une source à une autre.

G) LES BOITES D'ENCASTREMENT


Elles sont en plastique de 60mm de diamètre munies de réservations autocassables pour l'entrée des
tubes.
Les tubes en arrivant dans ces boites, sont coupés en dépassant d'au moins de 5mm la paroi intérieure
de ces boites.
L'encastrement de ces boites, tient compte de l'épaisseur ultérieure des enduits des murs.
Aussi, elles sont incorporées dans les maçonneries, en dépassant le nu de celles-ci de 25mm à 30mm.
Pour les appareillages montés les uns à côtés des autres, il sera prévu des boites d'encastrement
jumelables, avec des entrées des quatre côtés latéraux, défensables, et dont les diamètres sont conforme
à ceux des tubes qui les alimentent.
ce jumelage sera particulièrement horizontal.

H) LES DOUILLES
Les douilles sont de la meilleure qualité existante sur le marché, en cuivre et à vis. Toutes les arrivées
des éclairages au plafond se font dans les boites d'encastrement, exactement de même mise en œuvre
que pour le reste des appareillages. Ces boites au plafond seront équipées d'une plaque de dérivation
avec sortie de fil défensable, de même série que l'ensemble de l'appareillage. En bout des douilles, la
longueur des fils est de 80 cm.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 38
I) LES APPAREILLAGES
Les appareillages sont tous d'une même série, en monobloc plastique beige.
Le montage dans les boîtes est à griffes. Les bornes sont protégées à vis. Sont concernés, les
interrupteurs les “ va et vient ”, les prises de courant, les prises de télévision, les prises téléphoniques,
les plaques sortie de fil, et les poussoirs à bascule pour les sonneries, et les minuteries.
- Les interrupteurs sont montés à une hauteur de 1,10m.
- Les prises de courant à une hauteur de 45 cm.
- Les plafonniers dans l'axe des planchers haut des pièces.
- Les prises de courant avec terre de la cuisine sont à 35 cm de la table de travail, et à 65 cm du
plancher bas fini- Les interrupteurs étanches, avec les bornes protégées à vis.
- Les prises de courant étanches, sont à volet, munies obligatoirement d'une borne de terre.

J) LUSTRERIE
Il est prévu, à titre de ce marché, des appliques étanches, en hublots dans les locaux humides.

K) MISE À LA TERRE ÉQUIPOTENTIELLE


Les circuits de la terre équipotentielle sont également indépendants pour chaque pièce humide, en
l’occurrence la salle d'eau, les W-C, et les cuisine.
Ce circuit sera raccordé aux tubes galvanisés (eau chaude et froide ) apparents au droit des
branchements des appareils sanitaires, et relié à la terre générale existante.
La mise à la terre de l'ensemble de l'édifice, est exécutée en reliant l'armature des fondations par une
bande en cuivre de 28mm2 faisant boucle sur l'ensemble des armatures des chaînages de chaque
immeuble, la dite bande sera relié à un piquet galvanisé enterré à profondeur de sol humide, et elle sera
par ailleurs reliée aux tableaux de protection des chaque logement. Le test de mesure de cette mise à la
terre est effectué lors des réceptions, elle doit obligatoirement répondre aux normes et réglementation en
vigueur et aux exigences de la REGIE.

ARTICLE 58- PLOMBERIE – APPAREILS SANITAIRES

A) TEXTES SPÉCIAUX
- L'entrepreneur se doit de respecter l'ensemble des prescriptions citées dans ce présent CPS ainsi que
toutes les exigences de la REGIE.
- L'entrepreneur a l'obligation de faire approuver par la REGIE l'implantation des nourrices ainsi que le
réseau de raccordement y afférent.
- Il doit se soumettre entre autre :
- DTU 61.
- Le code des conditions minimales d'exécution de plomberie et des installations sanitaires urbaines
( P.41. 204 et P41 204 ).
N.F P.41-205 Abaque pour le calcul des conduites d'eau extrait de NFP 41 -201, mai 1942
DTU P.416211
DTU P.41-214
NF T.54-085 Tubes en polyéthylène réticulé pour conduite de liquides avec pression
NF P.43-001 Robinetterie de bâtiment

B) OBJET ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES


La prestation du sous-lot " Plomberie - Sanitaire " exige de L'entrepreneur de prendre toutes les
dispositions conformes aux règles de l’art régissant sa profession et entre autre :
L'approbation, et la fourniture des échantillons de chaque matériau utilisé.
La fourniture, les incorporations nécessaires aux dallages, aux maçonneries et le montage jusqu'à la
mise en service de l'ensemble des installations de plomberie et des appareils sanitaires.
La protection, le gardiennage de ces ouvrages jusqu'à la réception, et la mise à l'épreuve de ceux-ci.
Le branchement au réseau existant, d'assainissement et d'eau potable.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 39
C) RÉSEAU D’ÉVACUATION
Le réseau Evacuation est prévu en PVC.
L’installation et les diamètres des tubes sont conformes aux indications du B.E.T.
Les raccords et les colles utilisés sont soumis à l'approbation du BET avant la mise en œuvre.
Au droit, de la gaine de ventilation, la chute " PVC " de la pluviale, est munie d'une ventilation statique
primaire.
Des fourreaux, en fer galvanisé, de sections légèrement supérieures à celles des tubes PVC, seront
installés à chaque traversée des cloisons.

Le réseau d'évacuation est testé à l'étanchéité, lors de la mise à l'eau des terrasses ou raccordement des
appareils sanitaires, dans son branchement au réseau d'assainissement, pendant au moins 24 heures
avant tout calfeutrement des saignées, afin de déceler, à vue toute éventuelle fuite, ou tout défaut des
pentes.

D) RÉSEAU D'ALIMENTATION EAU CHAUDE - EAU FROIDE


Ce réseau est exécuté en retube ; dont les parcours et les sections sont conformes aux plans du B.E.T.
Ce réseau sera encastré, et ne comporte des accessoires en cuivre.
Les collecteurs en cuivre suivant le nombre de départ seront logés dans des placards en pvc encastrées
Toute sortie des murs et munie de rosaces " Inox ", dont la mise en œuvre est en contact avec le nu des
revêtements.
L'ensemble du réseau est mis sous pression, avec un manomètre placé au bout du réseau pendant au
moins 36 heures. La pression de cette mise à l'épreuve doit être de 16 bars à 135°C. Ce test est effectué
avant tout calfeutrement des saignées.
Des fourreaux, en PVC, de sections légèrement supérieures à celles des gaines retubes, seront installés à
chaque traversée des cloisons.

E) LES APPAREILS SANITAIRES


Ils sont du modèle standard, La couleur est choisie par le Maitre d’Ouvrage, et approuvée par le Maitre
d’Ouvrage .

F) LA ROBINETTERIE
Les salles d'eau, et la cuisine sont munies de vannes d'arrêt indépendantes.
Les mélangeurs sont de modèle " Standard " couramment utilisé dans le marché,
Les paumelles et mélangeurs de douche seront de type standard suivant inductions CPS. Deux crochets
de tête de douche seront vissées au mur, Tous les accessoires seront galvanisées ou inox, aux hauteurs
indiquées par le BET.

ARTICLE 59- PEINTURE – VITRERIE

A) TEXTES SPÉCIAUX
L’entrepreneur se doit de respecter l'ensemble des prescriptions citées dans ce présent CPS.
Il doit se soumettre, entre autre aux :
- Prescriptions du DGA Article 173 et 176.
- D.T.U. n° 39.1, 39.4, 81.2 et 59.
- NF T 30 O15. Essai de résistance à l'abrasion des peintures.
- NF T 32 001 Huile de lin brute.

B) OBJET ET DISPOSITIONS GÉNÉRALES


La prestation du sous-lot " Peinture ", exige de L'entrepreneur de prendre toutes les dispositions
conformes aux règles de L’art, régissant sa profession et entre autre, il devra à titre du présent CPS. :
L'exécution d'échantillons, dans les termes du descriptif, y compris la préparation des supports, et des
couches d'enduit.
La préparation des témoins, aux endroits choisi par le BET, afin d'arrêter des prototypes, entre les teintes
des murs, des menuiseries, des chambranles et des grilles de protection.
L'approbation de chaque phase de préparation des supports, y compris l'époussetage, le brossage, le
décalaminage, les rebouchages, les différentes couches d'enduit, et chaque couche de peinture.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 40
La mise en place, et le repli de tout échafaudage, nécessaire à ses interventions.
L'approvisionnement de tout matériel, et tout matériau permettant d'accomplir cette intervention dans de
meilleures conditions.
La protection, et le gardiennage, de ses stocks et de ses ouvrages exécutés, jusqu'à la réception par le
Maitre d’Ouvrage .
La protection des autres ouvrages, tels que l'appareillage sanitaire, électrique, les quincailleries, les
douilles, les siphons de sol, les carrelages, les plinthes,..... etc.
Le nettoyage, propre, et avec les produits et les matériaux adéquats, aussi bien à l'extérieur qu'à a
l'intérieur du bâtiment, à la satisfaction du maître de l'œuvre.

C) PEINTURE SUR MÉTAL

1. Préparation des supports :


Afin de débarrasser les supports métalliques de toute rouille ou calamine, il est procédé au meulage,
grattage et ponçage, ou au mieux par sablage des supports.
La mise en peinture doit suivre immédiatement après la préparation du support, avant que de nouvelles
pellicules de rouille ne commencent à se développer.

2. Finition :
La protection anticorrosion est faite par l'application de 2 couches antirouille spéciale, avec un
intervalle d'au moins de 24 heures
36 heures après cette deuxième couche de protection, on procède à l'application d'une couche
d'accrochage,
La couche de finition est exécutée 36 heures après l'application d'une couche de "GLYKID ", ou
équivalent.

D) PEINTURE SUR ENDUIT DE PLÂTRE


1. Préparation des supports :
égrenée et époussetée soigneusement. La flèche maximale admissible est de l'ordre de 5 mm sous règle
de 3 mètres. La période de séchage du plâtre doit être d'un mois, avant le commencement de tout
traitement.

2. Finition :
En première phase, l'entreprise procède à un rebouchage et un ratissage à l'enduit , suivi d'un égrenage
au papier abrasif fin et d'un époussetage.
La finition est exécutée par l'application de deux couches de laque, à 24 heures d'intervalle. Seule la
première couche est diluée dans les proportions données par le fabriquant.

E) PEINTURE SUR ENDUIT DE CIMENT INTÉRIEUR :


1. Préparation des supports :
On élimine d'abord toutes les parties non adhérentes ou pulvérulentes par égrenage et brossage
énergique.- On procède à un ratissage à l'enduit, après avoir repris les irrégularités des surfaces par des
rebouchage au même enduit. Cette couche d'enduit doit être égrené au papier abrasif fin et
époussetée.Au cas ou le résultat n'est pas satisfaisant, on procède à une deuxième couche d'enduit, dans
les mêmes modalités d'application que la 1ère couche.

2. Finition :
2 Types de finition sont prévus, et dans les 2 cas, on procédera à l'application de 2 couches, à l'intervalle
d'au moins de 24 heures :
- Une finition au type Emulsion.
- Une finition glycérophtalique, pour les endroits dont le lavage fréquent est envisagé (cuisine, salle
d'eau, etc.).

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 41
F) PEINTURE SUR ENDUIT EXTÉRIEURE "FAÇADE"

1. Préparation des supports :


L'entrepreneur procède en première phase à un brossage énergique afin d'éliminer les particules non
adhérentes et pulvérulentes.
En deuxième phase, il est procédé à l'application d'une couche d'impression fixatrice. Celle-ci doit avoir
la capacité, d'homogénéiser la porosité des surfaces, et de former une pellicule empêchant la migration
des sels solubles en surface.

2. Finition :
En finition l'entreprise procède à l'application de 2 couches de peintures à Emulsions, dont seule la
première est diluée à 5%, à l'intervalle de séchage réglementaire, et dont la teinte sera conforme à celle
du batiment initial.

G) PEINTURE SUR MENUISERIE EXTÉRIEURE :

1. Préparation des supports :


Les menuiseries étant livrées, déjà traitées à l'huile de lin, il est procédé à un ponçage soigneux au papier
fin. Une première couche d'accrochage et d'adhérence est alors appliquée, (après le rebouchage des
jointures).diluée conformément aux consignes du fabriquant. Après séchage de 36 heures, un égrenage
soigneux est alors exécuté.

2. Finition :
L'entreprise exécute une deuxième couche d'adhérence, toujours diluée conformément aux consignes du
fabriquant.
Après 36 heures de séchage, une dernière couche de finition satinée est appliquée.

H) PEINTURE SUR MENUISERIE INTÉRIEURE

1. Préparation des supports :


L'entreprise procède dans les étapes suivantes :
1) - Ponçage soigneux du bois,
2) - Application d'une couche d'adhérence,
3) - Egrenage et ratissage au couteau à l'enduit,
4) - Deuxième égrenage et Epoussetage.

2. Finition :
Il est prévu une finition en vernis. L'entreprise procède à l'application de 2 couches, avec égrenage après
la première.
Ce vernis doit avoir des qualités fongicides, des qualités d'adhérence, et de souplesse vis-à-vis des
variations volumétriques des bois.

I) VITRERIE :
Les verres utilisés sont d'épaisseur de 6mm, en planilux clair, martelées ou décoratif.
La tolérance admissible entre dimension des vitres et dimensions entre feuillures, est de l'ordre de 1 mm.
Les vitres sont posées entre deux lames de mastic, soigneusement jointées, avant mise en place des
parcloses.
Le mastic à l'huile de lin, doit être de récente fabrication et de meilleure qualité.
Les vitres sont présentées à la réception en parfaite état de propreté.
Tout dégât causé aux vitres, avant la réception

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 42
CHAPITRE III :  DESCRIPTION DES OUVRAGES ET MODE DE REGLEMENT

PARTIE-1. TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES BATIMENTS

1- GROS ŒUVRE :

Les ouvrages exécutés conformément aux données ci-après seront livrés complètement équipés et en
parfait état de fonctionnement.

A - DEMOLITION ET DEPOSE :
Généralité : L’entrepreneur est invité à se rendre personnellement sur place pour apprécier à son
point de vue et sous sa seule responsabilité, le volume, la nature et la difficulté des travaux de
démolition et dépose, des travaux de réhabilitation et toutes les difficultés d’exécution en main
d’œuvre ou en matériel qu’il pourrait rencontrer.

PRIX N° 1 : DEMOLITION DES CLOISONS EN TOUT GENRE :


Le prix comprends la démolition des cloisons et tout élément maçonné en tout genre quelque soit leur
nature, leur épaisseur, leur hauteur suivant indications et prescriptions des plans du BET, y compris le
nettoyage, l’évacuation des gravats à la décharge publique.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 1.

PRIX N° 2 : DEMOLITION ET DECAPAGE DES SOLS ET MURS EN GRANITO POLI,


GRAVILLONS LAVES OU MIGNONNETTE LAVES :
Le prix comprend la démolition et le décapage de tous sols et murs en granito poli, en gravillons lavés ou
carreaux en faïence, dégradé ou jugé vétuste, suivant indications et prescriptions des plans du BET. Le
décapage se fera jusqu’à la mise à nu de la dalle BA, y compris le nettoyage et l’évacuation des gravats à
la décharge publique. La démolition sera exécutée soit au burin, soit au marteau pneumatique ou autre
engin.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 2.

PRIX N° 3 : DEPOSE DES CADRES ET MENUISERIES :


Le prix comprends la dépose des cadres et menuiseries en bois ou métalliques
(portes,fenetres,grilles….), suivant indications et prescriptions du BET, y compris nettoyage, enlèvement
et l’évacuation de tous déchets et gravats à la décharge publique. Les appareils et matériaux récupérables
resteront la propriété et à la charge de l’Administration.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 3.

PRIX N° 4 : DEPOSE DES APPAREILS SANITAIRES :


Le prix comprend la dépose soigneuse de tous appareils sanitaires suivant indications et prescriptions du
BET, y compris nettoyage, enlèvement et l’évacuation de tous déchets et gravats à la décharge publique.
Les appareils et matériaux récupérables resteront la propriété et à la charge de l’Administration.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 4.

PRIX N° 5 : DEPOSE DES TUYAUTERIES ET CANALISATIONS:


Le prix comprends la dépose de tuyauteries et canalisations de tous diamètres et de tous genres jusqu’au
réseau d’assainissement et d’évacuation des Eaux Pluviales - Suivant indications et prescriptions du BET.
Ces dernières ne seront pas récupérables après enlèvement. Y compris le nettoyage, l’évacuation et
enlèvement des tuyauteries et matériels, l’évacuation des gravats à la décharge publique, rebouchage des
trous et saignées.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 5.

PRIX N° 6 : DEPOSE DES APPAREILS ELECTRIQUES :

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 43
Le prix comprend la dépose des appareils électriques (Interrupteurs, prises, lustres etc…). Y compris le
nettoyage, l’évacuation et enlèvement des appareils électriques, l’évacuation des gravats à la décharge
publique, rebouchage des trous et saignées. Les appareils et matériaux récupérables resteront la propriété
et à la charge de l’Administration.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 6.

B-TERRASSEMENT :

PRIX N° 7 : FOUILLES EN PUITS , RIGOLES OU EN TRANCHEES DANS TOUT


TERRAIN:
Les fouilles seront descendues aux côtes du projet reconnues et acceptées par un laboratoire agréé, BET
et l’architecte. Elles seront exécutées aux largeurs strictement nécessaires et feront l’objet d’un procès-
verbal de réception. Aucun travail de béton ou de maçonnerie ne sera entrepris avant l’accord du BET et
de l’architecte. Les fouilles dépassant les côtes admises et les hors-profils ne seront pas payés. Les prix de
règlement comprennent toutes sujétions d’étaiement, de boisage, talutage, relèvement des terres, blindage,
dessouchages, les épuisements, pompages qui pourraient être rendus nécessaires, non compris les
chargements et transports.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 7.

PRIX N° 8 : REMBLAIEMENT EN TERRE OU APPORT DE TERRE ET EVACUATION


DES DEBLAIS:
Dans le cas où le volume des fouilles s’avère insuffisant, l’entrepreneur emploiera des remblais en terre
de bonne qualité préalablement agréée par l’architecte et le BET, la densité sèche requise après
compactage sera au moins égale à 95% de la densité sèche maximum à l’essai modifié, y compris la mise
en place, compactage, façon de talus. Les apports de terre pourront servir de remblai et seront mis en
place par couches successives et réceptionnées par un laboratoire agréé. Calcul à partir des plans côtés du
terrain naturel et du terrain aménagé. Dans le cas contraire, les déblais provenant des fouilles seront
évacués aux décharges publiques, y compris le chargement, le transport et déchargement.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 8.

PRIX N° 9 : APPORT ET MISE EN PLACE DE TOUT VENANT Y/C FILM POLYANE


Dans le cas où le volume des fouilles s’avère insuffisant, l’entrepreneur emploiera des remblais en tout
venant de bonne qualité préalablement agréée par le BET y compris film en polyéthylène, la densité
sèche requise après compactage sera au moins égale à 95% de la densité sèche maximum à l’essai
modifié, y compris la mise en place, compactage, façon de talus. Les apports de terre pourront servir de
remblai et seront mis en place par couches successives et réceptionnées par un laboratoire agréé.
Calcul à partir des plans côtés du terrain naturel et du terrain aménagé. Dans le cas contraire, les déblais
provenant des fouilles seront évacués aux décharges publiques, y compris le chargement, le transport et
déchargement.
Ouvrage payé au mètre cube théorique au prix N° 9.

C-FONDATIONS - MACONNERIE et BETON :


a) LES BETONS :
Tous les ouvrages en béton de toutes natures en fondations seront exécutés avec le plus grand soin en
raison des infiltrations d’eau pouvant survenir pendant les travaux. Les bétons comprendront le coffrage,
le décoffrage, les étais, les sujétions de mise en œuvre à toutes profondeurs et toutes hauteurs, la
fabrication exclusive aux engins mécaniques, le dosage à l’aide des caisses, les essais de granulométrie et
de résistance.
Les prix unitaires comprendront toutes les sujétions inhérentes d’équipement, blindages et autres
interventions nécessaires. Le prix de règlement comprend toutes les sujétions pour parties courbes,
pentes, formes irrégulières, coffrage perdu des sous-faces.
Ces bétons seront payés au métré théorique des plans d’exécutions de béton armé, visés «   bons pour
exécution ».Le volume des armatures ne sera pas déduit.

b) LES PROTECTIONS

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 44
Tous les travaux seront réalisés à l’aide de matériaux de premier choix estampillés et porteurs de label
attestant de la provenance et de la qualité.
Les prix de règlement comprennent les formes, chapes, dressages, préparations de toutes natures, coupes,
découpes, chanfreins, champs, joints, arêtes, arrondis, petites largeurs, protections efficaces de toutes
natures et tous travaux de finition précédant la livraison des ouvrages . L’entrepreneur sera, de ce fait,
tenu de démolir les ouvrages rejetés et de les exécuter à nouveau afin d’obtenir les résultats escomptés.

PRIX N° 10 : BETON DE PROPRETE :


Exécuté en béton dosé à 250kg/m3 (voir tableau des dosages) sous tous les ouvrages en
maçonnerie ou en béton armé (semelles, chainages, longrines).exécuté conformément au plan
détail du BET.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 10.

PRIX N° 11 : BETON ARME POUR STRUCTURES EN FONDATION:


En béton vibré dosé à 350 kg/m3 vibré ou pervibré, exécuté conformément au plan de détail du BET.
Y compris coffrage, décoffrage, recouvrement des balèvres, réserves de larmiers, fourreaux, trous, étriers,
engravures etc. ..., suivant façades et coupes, et toutes sujétions, non compris les joints de dilatations en
polystyrène.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 11.

PRIX N° 12 : ARMATURES POUR BA EN FONDATION:


Le ferraillage haute adhérence sera exécuté conformément aux plans de BA .L’entrepreneur devra
assurer la fourniture, la façon et la pose des aciers, les fils de ligatures, les aciers de montage et les cales
annulaires.
Les cales cubiques spécifiques spéciales seront proposées pour les voiles minces. Le poids des aciers pris
en compte résulte du mètre théorique selon le plan exécution établi par le BET, compte tenu des
recouvrements, chapeaux et crochets. Aucune majoration ne sera accordée pour les chutes, fils de
ligature, tolérance de laminage et acier de montage. Y compris toutes sujétions à prévoir dans les prix
unitaires.
Ouvrage payé en kilogramme au prix N° 12.

PRIX N° 13 : TRAVERSE DES MACONNERIES POUR BUSES:


En fondation pour passages de canalisations en buses ciment comprimé, de tous les diamètres y compris
linteau de protection éventuel; toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 13.

PRIX N° 14 : FORME EN BETON DE 13CM SUR TOUT VENANT Y COMPRIS ACIERS:


La forme en béton sera exécutée sur tuff en béton n° 3 de 0,13 cm d’épaisseur, soigneusement réglée.
Y compris armature de forme suivant les plans de béton armé du BET. Aucune majoration ne sera
accordée pour les chutes de fils de ligature, tolérance de limonage, recouvrement, passage sur longrines
etc ...
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 14.

D-ASSAINISSEMENT

PRIX N° 15 : DEMOLITION ET DEPOSE RESEAUX D'ASSAINISSEMENT EXISTANTS:


Le prix comprend la demolition et la dépose reseaux d’assainissement existant suivant indications et
prescriptions du BET, y compris nettoyage, enlèvement et l’évacuation de tous déchets et gravats à la
décharge publique.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 15.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 45
PRIX N° 16 : BUSES EN PVC D'ASSAINISSEMENT Ø 200 mm:
Y compris terrassements dans tout terrain et toute profondeur. Les buses en PVC seront posées sur un lit
de sable d’une épaisseur de 10 cm minimum. Elles seront raccordées sur le pourtour au mortier riche,
cales de patins de ciment, essais d’étanchéité et réception par le BET préalablement à tout travail de
remblais. La tranchée sera remblayée de la façon suivante: la première partie du remblais sera exécutée
jusqu’à 0,20 m au dessus de la buse avec des terres triées ne comprenant aucun élément dur, mise en
place du remblais par couches de 0,20 cm damées et arrosées pour éviter un entassement et obtenir 95%
de la densité « optimum procteur ». Exécution suivant plans côtés de départ et pente scrupuleusement
respectées.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 16.

PRIX N° 17 : BUSES EN PVC D'ASSAINISSEMENT Ø 300 mm:


Y compris terrassements dans tout terrain et toute profondeur. Les buses en PVC seront posées sur un lit
de sable d’une épaisseur de 10 cm minimum. Elles seront raccordées sur le pourtour au mortier riche,
cales de patins de ciment, essais d’étanchéité et réception par le BET préalablement à tout travail de
remblais. La tranchée sera remblayée de la façon suivante: la première partie du remblais sera exécutée
jusqu’à 0,20 m au dessus de la buse avec des terres triées ne comprenant aucun élément dur, mise en
place du remblais par couches de 0,20 cm damées et arrosées pour éviter un entassement et obtenir 95%
de la densité « optimum procteur ». Exécution suivant plans côtés de départ et pente scrupuleusement
respectées.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 17.

PRIX N° 18 : REGARD TYPE VISITABLE POUR EVACUATION de 60 x 60 cm:


Exécuté en béton n°3 , parois d’épaisseur 0,15 m sur un radier de 0,20 m d’épaisseur y compris béton de
propreté suivant plans de détail, de profondeur variable suivant le terrain naturel et la pente à respecter .
Y compris les terrassements, béton de propreté, raccordement aux canalisations, façon de cuvette, enduits
de paroi entre 0,10 et 0,15 suivant détail BET; Tampon avec double cornière zinguée en béton muni d’un
anneau de levage. Le cadre extérieur comportera des pattes de scellement pour fixation.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 18.

PRIX N° 19 : REGARD TYPE VISITABLE POUR EVACUATION de 80 x 80 cm:


Exécuté en béton n°3 , parois d’épaisseur 0,15 m sur un radier de 0,20 m d’épaisseur y compris béton de
propreté suivant plans de détail, de profondeur variable suivant le terrain naturel et la pente à respecter .
Y compris les terrassements, béton de propreté, raccordement aux canalisations, façon de cuvette, enduits
de paroi entre 0,10 et 0,15 suivant détail BET; Tampon avec double cornière zinguée en béton muni d’un
anneau de levage. Le cadre extérieur comportera des pattes de scellement pour fixation.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 19.

PRIX N° 20 : REGARD TYPE VISITABLE POUR EVACUATION de 100 x 100 cm:


Exécuté en béton n°3 , parois d’épaisseur 0,15 m sur un radier de 0,20 m d’épaisseur y compris béton de
propreté suivant plans de détail, de profondeur variable suivant le terrain naturel et la pente à respecter .
Y compris les terrassements, béton de propreté, raccordement aux canalisations, façon de cuvette, enduits
de paroi entre 0,10 et 0,15 suivant détail BET; Tampon avec double cornière zinguée en béton muni d’un
anneau de levage. Le cadre extérieur comportera des pattes de scellement pour fixation.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 20.

PRIX N° 21 : REGARD TYPE NON VISITABLE POUR EVACUATION de 40 x 40 cm :


Exécuté en béton n°3 , parois d’épaisseur 0,10 m sur un radier de 0,20 m d’épaisseur y compris béton de
propreté suivant plans de détail, de profondeur variable suivant le terrain naturel et la pente à respecter .
Y compris les terrassements, béton de propreté, raccordement aux canalisations, façon de cuvette, enduits
de paroi entre 0,10 et 0,15 suivant détail BET; Tampon avec double cornière en béton muni d’un anneau
de levage.
Le cadre extérieur comportera des pattes de scellement pour fixation.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 21.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 46
PRIX N° 22 : CANIVEAU EN BETON ARME:
Exécuté en béton n°3 suivant plan de détail, moulé sur place .Y compris les terrassements béton
de propreté, raccordement entre parois de 0,10 cm minimum.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 22.

E-TRAVAUX EN ELEVATION

NOTA : Il est rappelé à l’entreprise que les percements ou saignées dans la structure BA et les cloisons
sont rigoureusement interdits et que toutes les réservations pour les lots secondaires doivent être faites au
préalable avant coulage du béton et réalisation des cloisons . Les réservations pour tous conduits, gaines
etc. dans les différentes dalles hautes doivent être prévues suivant plans de détail du BET et avant coulage
desdites dalles.

PRIX N° 23 : BETON ARME POUR STRUCTURES EN ELEVATION:


Exécuté en béton dosé à 350kg/m3, vibré ou prévibré, exécuté conformément aux plan de détail du BET.
Y compris les coffrages, recoupement de balèvres, réserves de larmier, trous et trémies, fourreaux pour
tous les lots secondaires et de tous les engravures, suivant façades, coupes et détails de l’architecte et du
BET .Sans plus value pour les éléments circulaires.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 23.

PRIX N° 24 : PORTIQUE DE STABILITE EN BETON ARME :


Portique de stabilité Exécuté en béton dosé à 400kg/m3, vibré ou prévibré, exécuté conformément aux
plan de détail du BET. Y compris les coffrages, recoupement de balèvres, réserves de larmier, trous et
trémies, fourreaux pour tous les lots secondaires et de tous les engravures, suivant façades, coupes et
détails de l’architecte et du BET .Sans plus value pour les éléments circulaires.
Le portique de stabilité sera réalisés comme suit :
- Fouilles en puits pour semelles suivant plans détaille de BET.
- Semelles en beton armé suivant plans détail de BET.
- Poteaux en béton armé suivant plans détail de BET.
- Poutres en béton armé suivant plans détail de BET.
- Armature suivant plans détail de BET.
Y compris toutes sujetions de la fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 24.

PRIX N° 25 : ETAIEMENT PLANCHER :


l’entreprise ne doit entamer les travaux de renforcement des dalles qu’apres etaiement total du batiment
en coffrage metallique suivant plans d’etaiement fournis par le BET.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 25.

PRIX N° 26 : ACROTERE EN BETON ARME:


Les acrotères seront exécutés en béton dosé à 350kg/m3, prévibré et suivant les plans du BET.
Les couronnements d’acrotères se feront suivants les plans en terrasse.
Les nez d’acrotères seront tirés au calibre au mortier gras suivant profil imposé et auront leur face
supérieure traitée au mortier de ciment.
Y compris fourniture et pose d’Acier suivant les plans de béton armé du BET. Ainsi que l’enduit lisse au
mortier de ciment sur les deux faces de l’Acrotère.
Le prix comprend Coffrage, Décoffrage, réserve de larmier, engravures etc. ...suivant les détails, façades
et coupes de l’architecte et du BET.
L’huile de décoffrage est à soumettre à l’agrément du BET et de l’architecte. Et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 26.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 47
PRIX N° 27 : APPUIS DE BAIES PLATS OU INCLINES EN BETON ARME :
Les appuis de baies plats ou inclinés seront exécutés en béton dosé à 350kg/m3, légèrement armé et
suivant les plans et détails du BET. Le prix comprend façon de pente, Coffrage, Décoffrage, réserve de
larmier, acier pour toutes largeurs etc. ...suivant les détails, façades et coupes du BET. Y compris toutes
sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 27.

PRIX N° 28 : PLANCHERS COMPLET EN HOURDIS de 0,25 + 0,05:


Ces planchers seront exécutés en hourdis creux avec nervures, entretoises et dalles de compression. Les
hourdis en ciment seront posés jointivement et enrobés d’éléments en béton techniquement étudiés. Le
béton sera exécuté en béton n°2, vibré ou prévibré de façon identique au béton armé en élévation. Les
planchers sont mesurés dans la périphérie intérieure des murs ou des poutres.
Le prix comprend les aciers façonnés suivant les plans de béton armé, coffrage, décoffrage.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 28.

PRIX N° 29 : TRAITTEMENT DALLES EXISTANTS:


Décapage de la dalle du couloire et traittement des zones moyennement détériorées et refaire les parties
de la dalle qui sont fortement dégradées et/ou la ou les armatures sont fortement corrodées.le traittement
de la dalle sera conçu comme suit :
- Elimination des bétons armé dégradés, fraibles ou soupçonnés par décapage. Le décapage sera
poursuivi jusqu’à l’obtention d’un support sain.
- Nettoyage des surfaces décapées par jet d’eau sous pression,
- Brossage des armatures pour éliminer les traces de rouille. Le brossage sera poursuivi par les
opérations de dépoussiérage à l’aire comprimé.
- Recouvrement des armatures existantes à l’aide d’armatures T8 ou utilisation d’un treillis soudé.
- Application sur les armatures existantes d’une peinture anti-rouille en deux couches.
- Reconstitution des bétons d’enrobage à l’aide de mortiers pré-dosés (mortiers sans retrait par
exemple).
- Le béton pour béton armé dosé à 400kg/m3 y compris adjonction d’un produit de collage type SIKA
ou similaire.

Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 29.

PRIX N° 30 : ARMATURE POUR BETON ARME EN ELEVATION:


Le ferraillage haute limite élastique sera exécuté conformément aux plans B.A. L‘entrepreneur devra
fournir la pose, la façon des aciers de montage, les cales en ciment pour les poutres et poteaux ( à enfiler
sur les cadres, prévoir une cale par KG d’acier environ en moyenne), les cales cubiques 2 X 2 X 2 seront
pour les armatures, les cales spéciales seront proposés pour les voiles minces. Le poids des aciers pris en
compte résulte du métré théorique selon les plans exécution établis par le BET, compte tenu également
des recouvrements, chapeaux, crochets etc...Aucune majoration ne sera accordée pour les chutes de fil de
ligatures, tolérance de laminage etc ...Le prix comprends toutes sujétions à prévoir.
Ouvrage payé au kilogramme au prix N° 30.

F - MACONNERIE EN ELEVATION :

PRIX N° 31 : CLOISONS EN BRIQUES CERAMIQUES CREUSES DE 6 T:


Les cloisons en briques céramiques creuses seront hourdies au mortier de ciment n°2, épaisseur suivant
les plans du BET. Les joints seront soigneusement croisés, les briques seront arrosées avant la pose. Le
prix comprends tous vides et ouvrages divers déduits, tête de cloison exécutée en briques creuses
céramiques de 6 trous, hourdies au mortier de ciment n°2, y compris sujétions de harpage.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 31.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 48
PRIX N° 32 : DOUBLE CLOISONS EN BRIQUES CERAMIQUES CREUSES DE 8 + 6 T :
Les doubles cloisons seront composées de deux parois en briques céramiques creuses 8T+6T hourdis au
mortier de ciment n°2, épaisseur suivant les plans de l’architecte. La liaison des deux parois sera assurée
par des attaches en fer plat galvanisée préalablement à la pose; ces fers plats seront protégés par une
couche de minium de plomb et posés en quinconce tous les 0,50 m verticalement et tous les 1 m
horizontalement. Suivant indications plans d’architecte.
Les deux cloisons seront montées ainsi : montage de la paroi extérieure d’abord dans le sens des façades,
nettoyage du mortier qui aurait pu se déposer au pied de la cloison et essuyage des joints, montage de la
seconde cloison en prenant soin de ne pas faire tomber de mortier au fond du vide entre les deux parois,
essuyage des joints. Les joints seront soigneusement croisés, les briques seront arrosées avant la pose. Le
prix comprends tous vides et ouvrages divers déduits, les tendeurs, crochets, boutisses, tête de double -
cloison exécutée en briques creuses céramiques de 6 trous, hourdis au mortier de ciment n°2, Ainsi que
tous raidisseurs, linteaux y compris leurs aciers suivants détail BET et toutes sujétions. Y compris
sujétions de harpage éventuellement exécution de butée et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 32.

PRIX N° 33 : MACONNERIE EN AGGLOS CREUX DE 0,20:


Les maçonneries en agglos creux de 0,20 seront hourdis au mortier de ciment n°2.
Les joints seront soigneusement croisés, les joints verticaux passeront par le milieu de l’agglo inférieur.
Les agglos seront arrosées avant la pose.
Les arases seront réglées à joints croisés et auront une épaisseur de 1,5 cm; Les joints verticaux auront
une épaisseur de 1,5 cm et seront refoulés en montant, l’aplomb des parements aura une tolérance de 1
cm / m .
La résistance moyenne à l'écrasement supérieure à 40 Kgs /cm²
Le prix comprend toutes sujétions de pose et de fournitures.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 33.

PRIX N° 34 : ESTRADE EN BETON ARME:


Estrade en beton armé de 0.20 d’épaisseur, sur tout venant suivant plan d’architecte et B.E.T, retombée y
toutes sujétions . Le tous suivant détails Architecte et B.E.T
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 34.

G - ENDUITS

GENERALITES:Par temps sec, les enduits seront arrosé durant le séchage. Au raccordement entre les
maçonneries, enduits et béton, il sera placé sous l’enduit, une bande de grillage galvanisée de 0,25 de
largeur tenue par des cavaliers galvanisées, y compris arêtes métalliques en tôles galvanisées, déployées
sur une hauteur de 2,00 m . La première couche devra être réceptionnée par l’architecte et le BET avant
exécution de la seconde couche. A exécuter conformément au DTU 26.1

PRIX N° 35 : DECAPAGE DES ENDUITS CIMENTS:


Le prix comprend le décapage de tout enduit fissuré, dégradé ou jugé vétuste. Le décapage se fera
jusqu’à la mise à nu de la maçonnerie, y compris nettoyage et l’évacuation des gravats à la décharge
publique. Y compris enlèvement grillage galvanisé à la jonction des briques et béton et toutes sujétions,
sans plus-value pour petites parties ou faibles largeurs, déblai et évacuations des gravats à la décharge
publique et à la charge de l’entrepreneur. A exécuter conformément au DTU 26.1
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 35.

PRIX N° 36 : REPARATION ET /OU RENFORCEMENT DES ELEMENTS EN BETON ARME


DEGRADES OU AFFECTES PAR LA CORROSION:
La réparation et /ou le renforcement des éléments en béton armé dégradé ( fissurations importantes etc ...)
et/ ou affectés par la corrosion se feront suivant indications du BET de la manière suivante :
 Etaiement adéquat sur toue la surface d’influence de l’élément concerné
 Sondage au marteau et burin pour limiter les zones touchées

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 49
 décapage de ces zones jusqu’à mise à nu des armatures et atteindre le béton sain
 Brossage et sablage jusqu’à élimination de toutes traces de rouilles et de particules non adhérentes
 Passivation des armatures par une peinture anti-corrosive
 Adjonction d’armatures pour reprendre les sections détruites par la corrosion. Les nouvelles armatures
doivent être correctement logées entre les anciennes armatures et doivent être scellées dans l’ancien
béton par un mortier de scellement.
 Ragréage des zones décapées par la projection d’un microbéton a base de grains de riz et résine pour
reprendre les sections initiales des éléments porteurs. Si les sections sont trop réduites, le chemisage
par un quadrillage d’armatures de l’élément concerné s’impose.
Y compris décapage, brossage, sablage, peinture anticorrosive, armatures, ragréage, microbéton,
chemisage, déblai et évacuations des gravats à la décharge publique et à la charge de l’entrepreneur et
toutes sujétions sans aucune plus value pour travaux de réparation ou renforcement supplémentaires
(chemisage etc .......) nécessaires à la remise en état des éléments en béton armé dégradés ou affectés par
la corrosion.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 36.

CHEMISAGE ET RENFORCEMENT

TOUS LES TRAVAUX DE CHEMISAGE ET DE RENFORCEMENT DOIVENT


STRICTEMENT ETRE REALISEES SUIVANT LES DETAILS ET PLANS DU BUREAU
D’ETUDES TECHNIQUES.
L’ENTREPRISE NE DOIT ENTAMER LES TRAVAUX DE CHEMISAGE ET DE
RENFORCEMENT DES SEMELLES, POTEAUX ET POUTRES QU’APRES ETAIEMENT
TOTAL DU BATIMENT EN COFFRAGE METALLIQUE.

PRIX N° 37 : CHEMISAGE ET RENFORCEMENT DES SEMELLES Y/COMPRIS


ARMATURE :
Le chemisage et renforcement des semelles seront réalisés comme suit :
- Fouilles à l’abord de la semelle,
- Evacuation des agravois à la décharge publique
- Mise en œuvre d'un massif en gros béton
- Mise en œuvre de la nouvelle semelle
- Repiquage du béton existant
- Brossage et lessivage des parois mises à nu
- Les percements pour reprise des aciers
- La pose des nouveaux aciers
- Le coffrage à leurs nouvelles dimensions et quelle que soit la forme
- Le béton pour béton armé dosé à 400kg/m3 y compris adjonction d’un produit de collage type SIKA
ou similaire.
- Suivant les plans du BET.

Ouvrage payé à l’unité au prix N° 37.

PRIX N° 38 : CHEMISAGE ET RENFORCEMENT DES POTEAUXY/COMPRIS


ARMATURE:
Le chemisage et renforcement des poteaux seront réalisés comme suit :
- Repiquage du béton existant
- Brossage et lessivage des parois mises à nu
- Les percements pour reprise des aciers
- La pose des nouveaux aciers

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 50
- Le coffrage à leurs nouvelles dimensions et quelle que soit la forme
- Le béton pour béton armé dosé à 400kg/m3 y compris adjonction d’un produit de collage type SIKA
ou similaire.
- Suivant les plans du BET.

Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 38.

PRIX N° 39 : REPRISE ET TRAITEMENT DES FISSURES SUR MUR EXTERIEURS ET


INTERIEURS :
La reprise et le traitement des fissures se fera de la manière suivante :
- refoulement des parties de murs atteintes jusqu’à la mise à nue de la maçonnerie sur une bande de
0,40 cm de largeur,
- Fourniture et pose d’armature de consolidation en T6 de 0,20 m de longueur, espacement tous les 0,
25 cm soigneusement scellé au mortier gras
- Rechargement éventuel et colmatage soigné des fissures en coulis de ciment
- Application d’un enduit grillagé ( grillage galvanisé de 0, 40 m de largeur , maille de 20 x 20 mm) au
mortier de ciment dosé à 350 kg de ciment CPJ 35 avec incorporation en respectant le dosage prévu par
le fabriquant , y compris dressage, talochage et raccords soignés avec les enduits encadrants de façon à
obtenir une surface bien unie.
Y compris foutniture et pose grillage galvanisé à la jonction des briques et béton, Baguettes d’angles et
toutes sujétions, sans plus-value pour petites parties ou faibles largeurs, déblai et évacuations des gravats
à la décharge publique et à la charge de l’entrepreneur.
A exécuter conformément au DTU 26.1 .
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 39.

PRIX N° 40 : REPRISE ET TRAITEMENT DES ACROTERES EN BETON ARME


DEGRADES :
La reprise et le traitement des acrotères se fera de la manière suivante :
La démolition des élement d’ acrotères dégradée y/c évacuation et la reprise avec un béton dosé à
400kg/m3 y/compris armatures.le prix comprend Coffrage, Décoffrage, la confiction d’acrotères doit être
réalisée conformement au plans détails de BET et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 40.

PRIX N° 41 : REPRISE ET TRAITEMENT DES LARMIERS EN BETON ARME DEGRADES :


La reprise et le traitement des larmiers se fera de la manière suivante :
La démolition des élement des larmiers dégradée y/c évacuation et la reprise avec un béton dosé à
400kg/m3 y/compris armatures.le prix comprend Coffrage, Décoffrage, la confiction des larmiers doit
être réalisée conformement au plans détails de BET et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 41.

PRIX N° 42 : ENDUIT EXTERIEUR LISSE AU MORTIER BATARD:


Sur murs extérieurs, il sera suivant le choix de l’architecte, d’une épaisseur totale finie de 1,5 cm et sera
exécuté en trois couches de la manière suivante :
a) Imbibition complète du support et passage d’une barbotine liquide afin d’améliorer l’accrochage.
b) Exécution d’une couche d’enduit exécutée en un ou plusieurs passages d’épaisseur ne dépassant 0,01
au mortier n°1.
c) Exécution d’une couche de finition passée au bouclier dite FINO de 0,05 d’épaisseur au mortier n°5.
Le tout parfaitement dressé.
A exécuter conformément au DTU 26.1. Le prix comprends Arêtes, cueillies, larmiers, façons de joints
creux, grillage galvanisé à la jonction des briques et béton, Baguettes d’angles et toutes sujétions, sans
plus-value pour petites parties ou faibles largeurs.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 42.

PRIX N° 43 : ENDUIT INTERIEUR AU MORTIER BATARD:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 51
Sur murs et plafonds, il sera de type lisse suivant le choix de l’architecte, d’une épaisseur totale finie de
1,5 cm et sera exécuté en trois couches de la manière suivante :
a) Imbibition complète du support et passage d’une barbotine liquide afin d’améliorer l’accrochage.
b) Exécution d’une couche d’enduit exécutée en un ou plusieurs passages d’épaisseur ne dépassant 0,01
au mortier n°1.
c) Exécution d’une couche de finition passée au bouclier dite fine de 0,05 d’épaisseur au mortier n°5. Le
tout parfaitement dressé.
A exécuter conformément au DTU 26.1. Le prix comprends Arêtes, cueillies, larmiers, grillage galvanisé
à la jonction des briques et béton, Baguettes d’angles et toutes sujétions, sans plus-value pour petites
parties ou faibles largeurs.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 43.

H - JOINTS DE DILATATIONS

PRIX N° 44 : REPRISE ET REPARATION DES JOINTS DE DILATATIONS EN SOL, EN


MUR INTERIEUR ET EXTERIEUR :
Ce prix comprend la reprise et la réparation des joints de dilatation dégradés ou jugés vétustes en mur
intérieur et extérieur du bâtiment existant conservé qui seront traités comme suit :
 Retrait des garnissages existants des joints et vidange de l’isorel éventuel du béton
 Avivage rectiligne des arrêts
 Dépoussiérage des lèvres
 Garnissage en creux du joint avec un produit auto - adhérent polymérisé,
 Couvre joint en bois pour les joints verticaux
Y compris fourniture, pose, toutes sujétions de mise en œuvre et accessoires, sans aucune plus value pour
travaux de réparation ou reprise supplémentaires nécessaires à la remise en état des joints existants.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 44.

I - BRANCHEMENT AU RESEAU EXISTANT:

PRIX N° 45 : EAU POTABLE :


A réaliser conformément aux normes en vigueur et aux instructions du BET et Architecte, comprenant les
fouilles pour canalisations et la mise en remblais des terres, La canalisation du réseau en POLYETILENE
suivant Plans et instructions BET, fourniture et placement des grilles d’avertissement de couleur
approprié. Y compris toutes sujétions.
L’entrepreneur doit exécuter les branchements au réseau d’eau jusqu’au point d’alimentation existant,
conformément à la réglementation en vigueur de celle-ci.
La réception provisoire ne peut se faire que si l’eau potable de l’ensemble des constructions est
fonctionnelle. Y compris toutes les démarches,
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 45.

PRIX N° 46 : ELECTRICITE :
A réaliser conformément aux normes en vigueur et aux instructions du BET et Architecte, comprenant les
fouilles pour canalisations et la mise en remblais des terres, La canalisation du réseau en PVC suivant
Plans et instructions BET jusqu’au compteur, fourniture et placement des câbles appropriés suivant
l’étude et Plans BET. Y compris toutes sujétions.
L’entrepreneur doit exécuter les branchements au réseau d’électricité jusqu’au point d’alimentation
existant, conformément à la réglementation en vigueur de celle-ci.
La réception provisoire ne peut se faire que si l’électricité de l’ensemble des constructions est
fonctionnelle. Y compris toutes les démarches,
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 46.

PRIX N° 47 : ASSAINISSEMENT :
A réaliser conformément aux normes en vigueur et aux instructions du BET et Architecte, comprenant les
fouilles pour canalisations et la mise en remblais des terres, La canalisation du réseau en PVC

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 52
Assainissement suivant Plans et instructions BET jusqu’au regard général extérieur existant, avec regards
de déviations suivant l’étude et Plans BET. Y compris toutes sujétions.
L’entrepreneur doit exécuter les branchements au réseau d’assainissement jusqu’aux points de rejet
conformément à la réglementation en vigueur de celle-ci.
La réception provisoire ne peut se faire que si l’assainissement de l’ensemble des constructions est
fonctionnel. Y compris toutes les démarches,
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 47.

2 - ETANCHEITE :

Généralités :
Les travaux d'étanchéité devront être conformes au document technique unifié n° 43.1 établi par la
C.S.T.B (Centre Scientifique et Technique de Bâtiment - FRANCE). Les matériaux devront être
conformes aux normes marocaines et aux normes en vigueur :
- D.T.U 43.1 Travaux d'étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie.
- D.T.U 43.2 Travaux d'étanchéité des toitures avec éléments porteurs en maçonnerie de pente ³ 5%.
- D.T.U 20-12 Conception de Gros-Œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement
d'étanchéité.
La pose des revêtements d'étanchéité doit se faire sur des supports dont la surface est propre et sèche et
débarrassée de toutes matières qui seraient susceptibles de modifier la forme ou la qualité de ces
revêtements Un délai de séchage de 8 jours à 3 s.
l'entrepreneur réceptionnera les supports dalles et demeurera responsable de l'étanchéité qu'il aura réalisée
sur ces supports.
Pour la préparation des matériaux appliqués à l'état de fusion, l'Entrepreneur doit obligatoirement
disposer d'un matériel per- mettant de maintenir les températures d'application à 220° C + 30° C.
Aucune préparation artisanale ne sera tolérée.
Les feuilles d'étanchéité constituant une même couche doivent être posées à recouvrent de 0,10 m
minimum longitudinalement et transversalement ; ces recouverents étant collés à l'EAC (enduit
d'application à chaud), ou soudés par les chapes de bitume.
Des essais de mise en eau seront effectués par le bureau de contrôle pour vérifier la tenue du revêtement
d'étanchéité Aucune trace d'humidité ne devra apparaître sur les plafonds ou sur les murs dans les dix
jours suivant les essais.
Approbation des matérieaux par le Bureau de contrôle.
Avant la réalisation de la protection l'entrepreneur doit obligatoirement faire réceptionner
les travaux d'étanchéité par la maitrise d’œuvre et le Bureau de contrôle qui procédera aux
essais nécessaires.

PRIX N° 48 : DEMOLITION ET ENLEVEMENT DES ETANCHEITES ANCIENNES DES


TOITS – TERRASSES:
Ces travaux concernent les toits terrasses du bâtiment existant du collège, en particulier les toits terrasses
du bâtiment A existant et de l’auvent conservé de l’entrée actuelle du collège. Ces travaux comprennent :
 la démolition ou l’enlèvement des anciennes protections et le complexe d’étanchéité y compris la
forme de pente quelque soit leur nature avec l’évacuation des gravats à la décharge publique.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 48.

PRIX N° 49 : FORME DE PENTE:


Exécution des formes des pentes suivant indication des plans de terrasse, en béton dosé de 200 kg de
ciment CPJ 45, soigneusement réglé et damé. L’épaisseur variable, au point de base sera d’au moins 5
mm, la pente minimale sera de (1,5 %) formant gorge. Y compris façon de gorges en arc de cercle de 0,20
cm de rayon et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 49.

PRIX N° 50 : CHAPE DE LISSAGE:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 53
Exécution de chape de Lissage de 0,02 m d’épaisseur, réalisée au mortier de ciment dosé à 250 kg de
ciment CPJ 35 sur la dalle pleine ou la dalle de compression. La surface obtenue devra être lisse et
homogène.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 50.

PRIX N° 51 : SYSTEME D’ETANCHEITE BICOUCHE :


Ce prix comprend la réalisation d'une étanchéité constituée par un système bicouche à base de bitume
modifiée par élastomère SBS, composé de :
- 1 couche d’enduit d’imprégnation au flinkot
- 1 couche d’enduit d’application à chaud (E. A. C)
- 1er couches en bitumes SBS type BE35 (2 mm),
- 1 couche d’enduit d’application à chaud (E. A. C)
- 2éme couches en bitumes SBS type BE35 (3 mm),
Les feuilles sont définies par leur épaisseur minimale et leur armature.
Armature spécifique de type VV  voile de verres.
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux instructions de la Maîtrise d'œuvre, y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré vu en plan, entre nus d’acrotères ou de poutres, compris toute fourniture et
sujétions d’exécution, y compris façon pour gargouilles, gueulards. Et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 51.

PRIX N° 52 : RELIEFS ETANCHES BICOUCHE :


Le revêtement appliqué en relevé, sera distinct de celui appliqué en partie courante et sera raccordé à la
base des relevés par recouvrement avec soudure ou collage avec le revêtement bicouche.
Il sera réalisé après nettoyage du support comme suit:
Equerre de renfort en bitumes SBS type BE35 en bitume modifiée par élastomère SBS ayant les
caractéristiques suivantes :
Epaisseur minimale 3,5mm ;
Film thermofusible sur une ou deux faces ;
Résistance au poinçonnement statique  20kg selon la norme P84-352.
2éme couches en bitumes SBS type BE35 en bitume modifiée par élastomère SBS :
Epaisseur minimale de la feuille de bitume modifié par élastomère SBS est de 2mm ;
Armature spécifique de type VV  voile de verres ;
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux instructions de la Maîtrise d'œuvre, y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
L’entrepreneur devra fournir d’une garantie de cette étanchéité pendant 10 (DIX) ans
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 52.

PRIX N° 53 : PROTECTIONS HORIZONTALES DES ETANCHEITES :


Protection de l’étanchéité en partie courante par dalots de béton de grains de riz dosé à 350Kg, CPJ 35 sur
lit de sable sec de 3 cm d’épaisseur. Ces dalots coulés en carrés à joints alternés auront 70X70 cm de
dimension maximale et 4 cm d’épaisseur minimum. Un joint plastique de 2 cm de largeur minimale doit
régner en bordure des reliefs et des émergences. Les joints creux seront bourrés au bitume coulé à chaud.
L’ensemble de ces protections recevra en finition 3 couches de chaux allumées et croisées.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 53.

PRIX N° 54 : PROTECTION DES RELIEFS D’ETANCHEITE :


Exécutées au mortier de ciment dosé à 350 kg de ciment CPJ 35 armé d’un grillage.
Un joint doit être fait tous les deux mètres au minimum. Y compris engravures, façons d’arrondis à la
base et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 54.

3 - REVETEMENTS – PLATRERIE

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 54
Les marques citées dans le présent marché sont données à titre de référence. L'Entrepreneur peut proposer
des marques équivalentes.
Les revêtements des sols et murs devront répondre aux prescriptions fixées par les normes en vigueur,
et notamment pour les tolérances admises : + 1 millimètre de flèche sur une longueur de 2 mètres.
Aucune plus-value ne sera accordée pour finition autour des éléments en béton, métalliques ou autres
matériaux faisant saillie du sol (potelets, supports de garde-corps, pièces d'ancrages d'éléments de
chauffage, de climatisation ou d'électricité ect
L'Entrepreneur devra s'assurer de ce que la planimétrie du sol soit parfaite et que les manutentions des
tampons soient aisées.
Durant toute la durée des travaux, l'Entrepreneur assurera la parfaite protection des revêtements. Cette
protection sera réalisée au moyen de couche de sable de sciure de bois ou d'une barbotine de plâtre.
L'Entrepreneur sera tenu pour seul responsable des dégradations qui pourraient survenir à ses
ouvrages, et devra reprendre à ses frais, toutes parties d'ouvrages dégradées.
Les prix unitaires comprennent toutes les sujetions de fourniture, pose, main d'oeuvre, coupes,
façons diverses, percements, scellements, accessoires, et mise en oeuvre.
L'Entrepreneur sera tenu responsable pour toutes dégradations qu'il aura causées aux appareils sanitaires
ou aux canalisations d'eau ou d'électricité. Il devra signaler en temps voulu aux autres corps d'état toutes
les dégradations qu'il aura causées ou constatées.

PRIX N° 55 : REVETEMENT DE SOL EN GRANITO POLI GRIS Y/C PLINTHE:


Ce prix rémunère la réalisation de revêtement de sol en granito gris 1er choix selon plan de calpinage
fourni par le BET. Dosage = 100% de ciment blanc et gravettes de marbre 1er choix, Comprenant :
- L'exécution d'une sous-couche au mortier M1 du tableau des dosages, qui sera dressée à la règle,
d'une épaisseur suffisante pour la mise à niveau (épaisseur minimum = 5 cm pour le sol ; 1 cm
pour le mur). Sa surface étant rendue rugueuse par des stries exécutées à la truelle.
- La fourniture et mise en œuvre des joints en baguettes d'ébonite de 16 mm x 4 mm dont la
répartition et les couleurs seront faites selon les indications de maitre d’ouvrage.
- La mise en œuvre d'un mortier de ciment avec incorporation d'une gravette de marbre.
L'épandage de la gravette et le roulage seront exécutés avec soin de façon à ce que la surface
visible des grains occupe au moins 80% de la surface du dallage.
- Après un premier ponçage mécanique, il sera procédé à un masticage de ciment de telle sorte que
la surface ainsi obtenue soit plane et sans marque. Un deuxième ponçage sera effectué pour faire
disparaître toutes irrégularités.
- Il sera ensuite procédé au polissage jusqu'à obtention de la surface définitive conforme aux
spécifications des règles de l'Art en vigueur.
- Un lustrage superficiel complétera le tout et sera réalisé au moyen de sel et pierre ponce spéciale
lustrage.
- Les décorations du dallage seront exécutées suivant les indications de maitre d’ouvrage sans
aucune plus-value. Mode de règlement selon art 220 du D.G.A. Aucune plus-value ne sera
appliquée pour l'addition de colorant. Aucune plus value ne sera accordée pour les petites
dimensions.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 55.

PRIX N° 56 : REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX COMPACTO Y/C PLINTHE:


Revêtement en sol en carreaux compacto y/c plinthe de dimension et couleur au choix de maitre
d’ouvrage, posé à la colle spéciale :
Pour la pose à la colle spéciale, les carreaux seront posés suivant les prescriptions du D.T.U en vigueur et
suivant les recommandations du fabricant de colle.
Le choix du produit de collage dépend de la nature du support et des conditions d'emploi.
L'adhésif sera sélectionné en fonction de ses qualités de résistances à l'eau et à la chaleur, et le soumettre
à l'approbation du BET.
Le produit de collage devra obligatoirement avoir obtenu un agrément du CSTB.
Ces travaux comprendront également toutes les pièces particulières, bords arrondis sur une ou plusieurs
arêtes, coupes, passages de canalisations, réservations, raccordements, etc..

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 55
Exécution de plinthes ou retombées de même nature que le revêtement de 10 cm de hauteur, et
comprenant :
- Préparation des supports,
- Dressage des murs par un enduit au mortier de ciment dosé à 350kg,
- Les plinthes ou retombées de même nature que le revêtement
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux DTU, y compris toutes sujétions de mise en
œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré, y compris fourniture, pose, coupes (droites ou biaises), chutes, angles,
cueillies, protection, plinthes, etc.. et toutes sujétions, sans plus-value pour petites parties et faibles
largeurs,
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 56.

PRIX N° 57 : REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX ANTIDERAPANT :


Revêtement en sol en carreaux anti-dérapent de dimension et couleur au choix de maitre d’ouvrage, posé
à la colle spéciale :
Pour la pose à la colle spéciale, les carreaux seront posés suivant les prescriptions du D.T.U en vigueur et
suivant les recommandations du fabricant de colle.
Le choix du produit de collage dépend de la nature du support et des conditions d'emploi.
L'adhésif sera sélectionné en fonction de ses qualités de résistances à l'eau et à la chaleur, et le soumettre
à l'approbation du BET.
Le produit de collage devra obligatoirement avoir obtenu un agrément du CSTB.
Ces travaux comprendront également toutes les pièces particulières, bords arrondis sur une ou plusieurs
arêtes, coupes, passages de canalisations, réservations, raccordements, etc..
Exécution de plinthes ou retombées de même nature que le revêtement de 10 cm de hauteur, et
comprenant :
- Préparation des supports,
- Dressage des murs par un enduit au mortier de ciment dosé à 350kg,
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux DTU, y compris toutes sujétions de mise en
œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré, y compris fourniture, pose, coupes (droites ou biaises), chutes, angles,
cueillies, protection, plinthes, etc.. et toutes sujétions, sans plus-value pour petites parties et faibles
largeurs.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 55.

PRIX N° 58 : MARCHE ET CONTRE MARCHE EN GRANITO POLI GRIS Y/C PLINTHE:


Les marches et contre marches en granito gris 1er choix selon plan de calpinage fourni par l'architecte y/c
plinthe , retombées et nez de marches des 1er choix seront réalisées dans les mêmes conditions techniques
de l’article précédent.
Ouvrage payé au mètre linéaire, sans plus value pour petites parties ou faibles largeurs y compris toutes
sujétions d'exécution.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 58.

PRIX N° 59 : REVETEMENT DU SOL EN PARQUET:


Echantillon et teinte à soumettre à l’approbation du maître d’œuvre avant toute exécution.
Le prix comprend
- Nettoyage parfaite de la surface à revêtir
- Imbibition correcte de la surface à revêtir
- Exécution du support du revêtement, 0.045 m d’épaisseur minimum et plus nécessaire pour
enrober les tubage électriques ou canalisation éventuels .Au mortier dosé à 250 kg de ciment
CPJ45 par mètre cube

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 56
- Pose du sol en parquet
- Pose de retombe de même type que revêtement avec les mêmes spécifications techniques de
pose.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 59.
PRIX N° 60 : REVETEMENT SUR PAILLASSE EN GRANITO POLI BLANC Y/COMPRIS
RETOMBE:
Revetement sur paillasse en granito poli blanc exécuté en gravettes de marbre blanc concassé et coulé au
ciment blanc suivant prescriptions du C.P.T suivant plans et indications et aux endroits indiqués par le
maître de l’œuvre. Le granito devra répondre aux prescriptions de l’article 130 du DGA et les ouvrages
seront réalisés conformément au DTU 52,
Y compris plinthes droites ou rampantes en granito poli blanc de 0,10 m de hauteur qui seront exécutées
et posées suivant les mêmes spécifications et sujétions que pour les revêtements en granito poli blanc.
Le prix comprendra la fourniture et toutes sujétions de mise en ouvre tel que la forme d’une épaisseur
minimum de 0,05 m, le granito d’une épaisseur minimum de 0, 015 m, les baguettes en plastic couleur au
choix de le BET, le coulage, masticage, démastiquage, joints , ponçage, lustrage, etc... Les joints en
baguette plastique de 15 mm suivant le choix de le BET, seront posées suivants plans de détail.
L’entrepreneur devra présenter un échantillon des grains et de marbre avant tout commencement de
travaux.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 60.
PRIX N° 61 : REVETEMENT SUR PAILLASSE EN GRANIT Y/COMPRIS RETOMBE:
Fourniture et pose de revêtement en marbre GRANIT de 2 cm d’épaisseur et comprenant :
- Préparation des supports y compris un lit de sable d’Oued fin de 2 cm d’épaisseur.
- La sous couche en mortier de ciment dosé à 350kg de ciment 5cm d’épaisseur minimum
- La fourniture et la pose de plaques en marbre GRANIT de 2 cm d'épaisseur de dimension suivant
directive de le BET sur un saupoudrage de ciment blanc Français.
- La pose des carreaux se fera bord à bord,
- Le remplissage des joints par un coulis de ciment pur.
- Masticages, Ponçage, et Lustrages comprenant :
- 1 Masticage,
- 5 Ponçages pierre de 60, 120, 200, 300 et de 400.
- Lustrages à la pierre, au sel puis au cirage.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 61.
PRIX N° 62 : REVETEMENT MURAL EN CARREAUX DE FAIENCE :
Revêtement en carreaux de faïence blanche ou de couleur de premier choix. Ces carreaux seront posés,
suivant calepinage et plans de détail de maitre d’ouvrage conforme l’existant au mortier de ciment à
reflux sur crépis d’adossement en mortier avec gros sable, joints filants ou rompus à la verticale, garnis au
ciment blanc après la pose. Nettoyage des carreaux au fur et à mesure de la pose . Ces ouvrages
comprendront toutes les pièces particulières ( bords arrondis sur une ou plusieurs arêtes), coupes,
passages de canalisations, réservations, interrupteurs, prises, raccordements etc. ...
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 62.

PRIX N° 63 : TUILES LOCALE VERT VERNISSEES:


Ouvrage comprenant :
* Fourniture et pose de tuiles vert vernissées locale de taille appropriée sur lit de mortier bâtard,
tuiles faîtières, coupes, chutes et mise en œuvre et toutes sujétions.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 57
Echantillon à faire approuver par l'Architecte, pose et scellement au mortier de ciment.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 63.

PRIX N° 64 : PONCAGE ET LUSTRAGE DES REVETEMENT EXISTANTS EN GRANITO


PARTIE COURANTE :
Les revêtements existants en granito recevront un ponçage pour les remettre en état neuf.
Le prix comprends:
- rebouchage des fissures, des trous par un mastic,
- ponçage à la pierre de carborondum de rugosité déclinante pour obtenir une surface
lisse sans rayures et d’une planimétrie parfaite.
Lustrage par les produits nécessaires et adéquats après la finition des tous les travaux précédents sans
aucune plus value pour travaux de réfection supplémentaires nécessaires à la remise à neuf de ces sols
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 64.

PRIX N° 65 : PONCAGE ET LUSTRAGE DES REVETEMENT EXISTANTS EN GRANITO


PLINTHES, CONTREMARCHES ET RELEVES :
Les revêtements existants en granito recevront un ponçage pour les remettre en état neuf.
Le prix comprends: - rebouchage des fissures, des trous par un mastic,
- ponçage à la pierre de carborondum de rugosité déclinante pour obtenir une surface
lisse sans rayures et d’une planimétrie parfaite.
Lustrage par les produits nécessaires et adéquats après la finition des tous les travaux précédents sans
aucune plus value pour travaux de réfection supplémentaires nécessaires à la remise à neuf de ces sols
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 65.

PLATRERIE:

PRIX N° 66 : FAUX PLAFOND EN STAFF LISSE Y COMPRIS JOINT CREUX:


Faux plafond en plaques de STAFF blanc de 18mm d’épaisseur, composées de 2 couches de plâtre à
mouler avec inter position d’une couche de filasse ou de fiche de bois, plaques préfabriquées lissées en
atelier.Accessoires nécessaires à la fabrication, fil de fer taquet, tringles en bois…etc.Pose par scellement
polochon directement sur le mur de béton brut, compte tenu le cas échéant de picage nécessaire à une
bonne adhérence.Calfeutrement de finition au plâtre fin, blanc fini entre plaque parfaitement invisible.La
pose comprend également toutes arrêtes, cueillis, bords moulés, joint périphérique, ainsi que les entailles
à jours, découpe pour luminaires, soufflage, reprise d’air ou cache rideaux…..etc.
L’ensemble devra être réalise suivant le plan du maître d’œuvre.
Le prix comprend les coupes, les sous pentes, les réservations pour luminaires, le lissage pour enduit
plâtre, les baguettes de finition, l’échafaudage de toutes sujétions.
avec des baguettes en plâtre saillantes ou en retrait , posées en damier de 60x60 afin de suspendre les
caissons luminaires de 60x60
Ouvrage payé au mètre carré pour fourniture et pose y compris toutes sujétions de fourniture et pose.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par l’architecte.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 66.

4 – PLOMBERIE - SANITAIRE - PROTECTION INCENDIE

GENERALITES :
Les ouvrages à réaliser comprennent le transport, la fourniture, la pose, le raccordement des appareillages,
la mise en œuvre, la mise en ordre de marche de l’ensemble des installations des bâtiments y compris
toutes sujétions et contraintes fonctionnelles.

A–ALIMENTATION

PRIX N° 67 : TUBES EN POLYETHYLENE À HAUTE PRESSION (16 BARS) Ø 40:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 58
Fourniture et pose de canalisations en polyéthylène encastrée dans chape ou en tranchées y compris
coudes, tés, raccords mixtes, et tout accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 67.

PRIX N° 68 : TUBES EN POLYETHYLENE À HAUTE PRESSION (16 BARS) Ø 34 :


Fourniture et pose de canalisations en polyéthylène encastrée dans chape ou en tranchées y compris
coudes, tés, raccords mixtes, et tout accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 68.

PRIX N° 69 : VANNE D'ARRET Ø 40:


Fourniture et pose de vanne d’arrêt encastrée dans chape, en tranchées ou en regard et tout accessoire
nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 69.

PRIX N° 70 : VANNE D'ARRET Ø 34:


Fourniture et pose de vanne d’arrêt encastrée dans chape, en tranchées ou en regard et tout accessoire
nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 70.

PRIX N° 71 : VANNE D'ARRET Ø 20:


Fourniture et pose de vanne d’arrêt encastrée dans chape, en tranchées ou en regard et tout accessoire
nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 71.

PRIX N° 72 : TUYAUTERIE EN PPR DIAMETRE INTERIEUR 20/25 mm:


Fourniture et pose de canalisations en PPR encastrée dans chape ou les murs y compris coudes, tés,
raccords mixtes et tout accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 70.

B - EVACUATION

PRIX N° 73 : DESCENTES EN PVC Ø 125:


Fourniture et pose de tuyauterie en P.V.C. d'épaisseur 3,2 mm pour évacuation des eaux pluviales.
Les assemblages entre canalisations se fera au moyen d'une colle spéciale à faire agréer par la Maîtrise
d'Œuvre.
Les fixations se feront au moyen de colliers en acier galvanisé à chaud à double serrage avec bagues anti-
vibratiles.
L'Entreprise devra prévoir les manchons de dilatation ainsi que les points fixés sur colliers
conformément aux règles et normes de pose en vigueur.
Le mode de métré se fera au mètre linéaire fourni et posé ; y compris toutes les pièces de
raccordements, bouchons de dégorgements, tés, coudes, colliers, manchons de dilatation, fixations,
percements, scellements et toutes sujétions de fourniture,
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 73.

PRIX N° 74 : DESCENTES EN PVC Ø 100:


Fourniture et pose de tuyauterie en P.V.C. d'épaisseur 3,2 mm pour évacuation des eaux pluviales.
Les assemblages entre canalisations se fera au moyen d'une colle spéciale à faire agréer par la Maîtrise
d'Œuvre.
Les fixations se feront au moyen de colliers en acier galvanisé à chaud à double serrage avec bagues anti-
vibratiles.
L'Entreprise devra prévoir les manchons de dilatation ainsi que les points fixés sur colliers
conformément aux règles et normes de pose en vigueur.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 59
Le mode de métré se fera au mètre linéaire fourni et posé ; y compris toutes les pièces de
raccordements, bouchons de dégorgements, tés, coudes, colliers, manchons de dilatation, fixations,
percements, scellements et toutes sujétions de fourniture,
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 74.

PRIX N° 75 : DESCENTES EN PVC Ø 50:


Fourniture et pose de tuyauterie en P.V.C. d'épaisseur 3,2 mm pour évacuation des eaux pluviales.
Les assemblages entre canalisations se fera au moyen d'une colle spéciale à faire agréer par la Maîtrise
d'Œuvre.
Les fixations se feront au moyen de colliers en acier galvanisé à chaud à double serrage avec bagues anti-
vibratiles.
L'Entreprise devra prévoir les manchons de dilatation ainsi que les points fixés sur colliers
conformément aux règles et normes de pose en vigueur.
Le mode de métré se fera au mètre linéaire fourni et posé ; y compris toutes les pièces de
raccordements, bouchons de dégorgements, tés, coudes, colliers, manchons de dilatation, fixations,
percements, scellements et toutes sujétions de fourniture,
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 75.

PRIX N° 76 : GARGOUILLES EN PLOMB :


Les gargouilles au départ des chutes d’eaux pluviales seront en plomb laminé de 3 mm d’épaisseur avec
platine en plomb de 0,50 x 0,50 m et manchons s’emboîtant de 0,20 m au minimum.
Dans les tuyaux de descente, sur la partie supérieure, sera posée une crapaudine en fil d’acier galvanisée
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 76.

PRIX N° 77 : SIPHONS DE SOL:


Fourniture et pose de siphons de sol en bronze à cloche de 0.20 x 0.20m y compris raccordement et toutes
autres sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 77.

C - APPAREILS SANITAIRES

NOTA BENE :
Les étiquettes précisant le choix et la marque du matériel doivent rester apparentes pendant la durée des
travaux et du chantier. Elles seront retirés et le matériel nettoyé en fin de chantier après réception
provisoire par l’entrepreneur du présent lot et sans plus value.

PRIX N° 78 : WC A L'ANGLAISE:
L’ensemble en porcelaine blanche vitrifiée, comprends :
- 1 siphon de sortie verticale
- 1 réservoir de chasse de 9 litres, en porcelaine blanche vitrifiée avec mécanisme en laiton
- 1 robinet d’arrêt d’équerre  3/8
- 1 Bouton poussoir et colonne de chasse
- 1 mécanisme de chasse
- 1 Abattant double en plastique rigide blanc
- 1 porte papier hygiénique en laiton chromé 15 x15
- Rosace et nez d’injection
Y compris dans le prix toutes sujétions de pose et fourniture, tous raccords d’alimentations en tube de
cuivre et d’évacuations.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 78.

PRIX N° 79 : WC A L’ANGLAISE TYPE HANDICAPE:


L’ensemble en porcelaine blanche vitrifiée comprends :
- 1 siphon de sortie verticale
- 1 réservoir de chasse de 9 litres, en porcelaine blanche vitrifiée avec mécanisme en laiton
- 1 robinet d’arrêt d’équerre  3/8

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 60
- 1 Bouton poussoir et colonne de chasse
- 1 mécanisme de chasse
- 1 Abattant double en plastique rigide blanc
- 1 Douchette .
- 1 porte papier hygiénique en laiton chromé 15 x15
- Rosace et nez d’injection
- Barres de soutien spéciales handicapés
Y compris dans le prix toutes sujétions de pose et fourniture, tous raccords d’alimentations en tube de
cuivre et d’évacuations en tube de PVC jusqu’au regard le plus proche et suivant plan détail BET.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 79.

PRIX N° 80 : RECEVEUR DE DOUCHES 0,70 m x 0 ,70 m:


Fourniture et pose de receveur de douche 70 x 70 cm , équipement eau chaude / eau froide comprenant :
- 1 mitigeur 1er choix, tuyau et pomme de douche,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 grille inox
- 1 vidange et siphon
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 80.

PRIX N° 81 : EVIER DE 1,00 m x 0,60 m EN INOX à UN BAC:


L’ensemble en Inox 1er choix comprends :
- 1 métigeur à bec orientable,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 81.

PRIX N° 82 : EVIER DE 60 x 45 X 20 en GRES EMAILLE à UN BAC:


Fourniture et pose d’évier de 60 x 45 x 20 en grés émaille a un bac :en porcelaine vitrifiée de couleur
blanche, équipement eau froide comprenant :
- 1 Robinet à bec orientable au 1er choix,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 vidange trop plein et siphon
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 82.

PRIX N° 83 : VASQUE à ENCASTRER DE 0, 60 m:


Fourniture et pose de vasque à encastrer de 0, 60 m en porcelaine vitrifiée de couleur blanche,
équipement eau froide comprenant :
- 1 mitigeur,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 vidange trop plein et siphon
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 83.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 61
PRIX N° 84 : LAVABOS SUR COLONNES de 60 cm:
Fourniture et pose de lavabos sur colonne en porcelaine vitrifiée de 60 cm de couleur blanche,
équipement eau chaude / eau froide comprenant :
- 1 mitigeur,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 vidange trop plein et siphon
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 84.

PRIX N° 85 :LAVE MAIN:


Fourniture et pose de lave main en porcelaine vitrifiée de 60 cm de couleur blanche, équipement eau
chaude / eau froide comprenant :
- 1 mitigeur,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 vidange trop plein et siphon
- 1 ensemble de vidange en PVC ( siphon et raccords)
- rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,.
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour
raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 85.

PRIX N° 86 :CHAUFFE - EAU ELECTRIQUE 200 L:


Fourniture et pose de CHAUFFE - EAU électrique 200 litres du 1er choix et canalisation en cuivre y
compris et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 86.

D- ACCESSOIRES
PRIX N° 87 : GLACE MIROIR :
Au dessus des laves mains, lavabos, vasques encastrées, fourniture et pose de glace miroir de 0,60 x 0,90
à argenture plastifiée et bords biseautés. Pose avec attaches chromées.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 87.

PRIX N° 88 : PORTE - SAVONS LIQUIDE :


Fourniture et pose de porte - savons liquide en Plastique 1 er choix suivant directive du BET y compris et
toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 88.

PRIX N° 89 : PORTE SERVIETTE :


Fourniture et pose de porte - serviette en plastique suivant choix du BET y compris et toutes sujétions de
pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 89.

PRIX N° 90 : PORTE-PAPIER HYGIENIQUE :


Fourniture, pose et scellement de porte-savons à encastrer ou à visser en grès émaillé ou en plastique
moulé blanc ou de couleurs, de 1er choix, type et modèle à préciser, y compris toutes sujétions de pose et
scellement aux emplacements définis par le B.E.T telles que aide au maçon, chevilles plastiques, vis
chromées etc.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 90.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 62
E - PROTECTION INCENDIE

PRIX N° 91 : TUBE GALVANISEE TFG Ø40 :


Fourniture et pose de canalisations en TFG Ø 40 encastrée ou en tranchées y compris coudes, tés,
raccords mixtes, et tout accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 91.

PRIX N° 92 : ARMOIRE INCENDIE DIAMETRE 40 mm:


Des armoires seront placées aux endroits indiqués sur les plans.
Chaque armoire comprendra un dévidoir à tambour axial avec 20 mètres de tuyau 20/25 à spires
métalliques noyées, raccords symétriques, lance en bronze, clé tricoises et seau.
L'ensemble sera installé dans une armoire en tôle d'acier émaillée de 20/10ème avec vitre à briser et
l'indication "Incendie" en arabe et en français, ainsi que le numéro du poste.
Toutes les pièces métalliques recevront 2 couches de peinture inhibitrice de corrosion, et 2 couches de
peinture émaillée spéciale.
Toutes les pièces de raccordement et de fixation devront être galvanisées à chaud.
L'ensemble devra être agréé par les services de la protection civile.
Le mode de métré se fera à l'unité d'ensemble fournie et posée ; y compris percements, scellements,
fixations, branchements et toutes sujétions de fourniture, pose et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 92.

PRIX N° 93 : EXTINCTEUR CO2:


Extincteur CO2 de 9 kg de charge, y compris fourniture, pose, scellement, notice d’utilisation et toutes
sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 93.

5 – ELECTRICITE – LUSTRERIES - CLIMATISATION:


NOTA : L’exécution des travaux du présent lot comprends toute la fourniture, pose, scellement et
raccordement, afin de livrer les installations en parfait état de fonctionnement, conformes aux règles de
l’art et suivant les prescriptions techniques

ALIMENTATION

PRIX N° 94 : ALIMENTATION TABLEAUX ELECTRIQUES CABLE U1000 RO2V 4X16


MM2+T :
L a distribution du tableau général du B. T en différents tableaux secondaires avec disjoncteur se fera par
câble U 1000 RO2V posé sur un chemin de câble ou colliers de serrage ou enterrés sous buses de ciment
Ouvrage payé au mètre linéaire aux prix N° 94.

PRIX N° 95 : ALIMENTATION TABLEAUX ELECTRIQUES CABLE U1000 RO2V


4X10MM2+T :
En plexiglas, suivant les règles de l'art y compris coupe-circuit à cartouches Le tout réalisé suivant l'étude
technique (schémas unifilaires...) , suivant généralités et suivant normes en vigueur . Aucune plus-value
ne sera accordée à ce prix. Compris toutes sujétions de fourniture équipement interne suivant schéma
unifilaire B.E.T, pose et raccordements.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 95.

PRIX N° 96 : TABLEAU GENERAL BASSE TENSION :


Ce poste concerne la fourniture et la pose d'un tableau général basse tension en tôle électrozinguée 20/10
comprenant :
- Un disjoncteur débronchable et vérouillable visu-compact 0500 (calibré à 38A) avec adjonction d'une
bloc de 3 fusibles à HPC calibre 400 A et une barrette de neutre,

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 63
-2disjoncteurs vigicompact F 70 (calibre 70A) réglage de sensibilité de 0,3 à 10A avec adjonction de 2
blocs fr 3 fusibles à HPC calibre 70 A et une barrette de neutre,
-1disjonction tétrapolaire (calibre 25A) avec adjonction d'un bloc de 3 fusibes à HPC calibre 25 A et une
barrette de neutre,
-1disjonction bipolaire (calibre 10A) avec adjonction d'un bloc de 2 fusibes à HPC calibre 10 A et une
barrette de neutre,
-1disjonction vigicompact F32 (calibre 32A) avec adjonction d'un bloc de 3 fusibes à HPC calibre A et
une barrette de neutre,
-un combiné sectionneur-fusibles bipolaire 2A
-un départ de réserve
-des voyants rouge et vert
-1voltmétre
- 1 commutateur voltmètre posé sur le devant du tableau.
- des tores
- toutes les alimentations seront étiquetées sur tout le parcours.
Fourni, posé, alimebté, réceptionné, en état de marché, sera payé à l'ensemble
- Le tout réalisé suivant l'étude technique (schemas unifilaires...) , suivant généralités et suivant normes
en vigueur . Aucune plus-value ne sera accordée à ce prix. Compris toutes sujetions de fourniture, pose et
raccordements.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 96.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 64
PRIX N° 97 : TABLEAU SECONDAIRE :
En plexiglas, suivant les règles de l'art y compris coupe-circuit à cartouches Le tout réalisé suivant l'étude
technique (schémas unifilaires...) , suivant généralités et suivant normes en vigueur . Aucune plus-value
ne sera accordée à ce prix. Compris toutes sujétions de fourniture équipement interne suivant schéma
unifilaire B.E.T, pose et raccordements.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 97.

PROTECTION

PRIX N° 98 : RACCORDEMENT DU RESEAU TERRE :


Réalisation d’une mise à la terre à l’aide d’un ceinturage en fond de fouille, le long du chaînage
périphérique en câble de cuivre nu, de 28 mm² de section, raccordé en armatures au moyen des grillés
appropriées en nombre suffisant conformément aux normes et règles de l’art, l’ensemble est raccordé à la
borne de terre générale à installer dans le tableau général.
Ce prix comprend toutes les sujétions de fournitures, pose, scellements, protection, mise en œuvre et
fixation.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 98.

PRIX N° 99 : LIAISON EQUIPOTENTIELLE :


Une liaison équipotentielle sera réalisée dans les salles d’eau (tous les appareils sanitaires) en conducteur
type H07 VU (U500) de section minimum de 4 mm² sous conduit ICD6E orange noyé dans la chape
reliant toutes les masses et tuyauteries métalliques par collier de connexions cette liaison sera raccordée à
la borne de terre du tableau de protection correspondant.
Le conducteur de protection ne doit pas comporter d’appareil ou d’ouvrage de coupure.
La liaison des masses doit être en étoile ou en parallèle et non en série.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 99.

DISTRIBUTION – COURANT FAIBLE

PRIX N° 100 : FOYERS LUMINEUX SUR SIMPLE ALLUMAGE:


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les
conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’ éclairage
extérieur; les interrupteurs encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre
60 mm² et de profondeur 40 mm de et le cas échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de
plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton , les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils
conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement, encastrement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 100.

PRIX N° 101 : FOYERS LUMINEUX SUR DOUBLE ALLUMAGE:


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les
conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’ éclairage
extérieur; les interrupteurs encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre
60 mm² et de profondeur 40 mm de et le cas échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de
plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton , les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils
conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement, encastrement
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 101.

PRIX N° 102 : FOYERS LUMINEUX SUR VA ET VIENT:


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les
conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’ éclairage
extérieur; les interrupteurs encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 65
60 mm² et de profondeur 40 mm de et le cas échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de
plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton , les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils
conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement, encastrement
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 102.

PRIX N° 103 : FOYERS LUMINEUX SUR BOUTON POUSSOIR:


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les
conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’ éclairage
extérieur; les interrupteurs encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre
60 mm² et de profondeur 40 mm de et le cas échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de
plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton , les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils
conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement, encastrement
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 103.

PRIX N° 104 : FOYERS LUMINEUX SUPPLEMENTAIRES:


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les
conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’ éclairage
extérieur; les interrupteurs encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre
60 mm² et de profondeur 40 mm de et le cas échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de
plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton , les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils
conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement, encastrement
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 104.

DISTRIBUTION - PRISE DE COURANT:

PRIX N° 105 : FOYER PRISES DE COURANT DE 2x10/16 A+T:


Foyers lumineux pour prises intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les conducteurs en
câbles U 1000 RO2V; les prises encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement
diamètre.
les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et
scellement, encastrement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 105.

PRIX N° 106 : FOYER PRISES DE COURANT DE FORCE (380 V) +T INDUSTRIELLE:


Foyers lumineux pour prises intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les conducteurs en
câbles U 1000 RO2V; les prises encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement
diamètre.
les boîtes de dérivation ,type isorange, les fils conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et
scellement, encastrement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 106.

DISTRIBUTION – COURANT FAIBLE:

PRIX N° 107 : FOYER PRISES DE COURANT DE FORCE (380 V) +T INDUSTRIELLE:


Fourniture et pose de prise de télévision, Implantation suivant les plans et exécution conformément aux
règles de l’art. montées dans des boites d’encastrement ; échantillon à remettre à l’architecte pour
approbation . Le prix comprendra toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement .
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 107.

PRIX N° 108 : CIRCUIT TELEVISION:


Il s’agit d’un ensemble comprenant la partie alimentation, se situant entre la boite dérivation (télévision)
de chaque étage et la boite extérieur de télévision se trouvant à la terrasse.
Les liaisons seront en câble de télévision type 211 P avec câble pour alimenter le positionneur, pour
installation d’antenne posée sous tubes ICD 6E, orange noyé dans les enduits.
Le prix comprendra toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 108.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 66
PRIX N° 109 : FOYER PRISE INFORMATIQUE:
Fourniture de prise de prise d’informatique de 1er choix RJ45 avec Connecteur CAT 6 Réf : 27590-20
Le prix comprendra toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 109.

SECURITE:

PRIX N° 110 : FOYER BLOC SECOURS:


Il s’agit de l’alimentation des blocs autonomes de secours, elle sera prise et protégée avec Disjoncteur
DPN de 10A sur les tableaux correspondants.
Les liaisons seront en conducteur U1000 RG PFV 2 x 1.5 mm², sous conduit ICD 5 APE de dimension
appropriée.
Le foyer s’entend du tableau d’alimentation à l’appareille (bloc de secours)
Y compris boîtiers encastrés, boîtes de jonction, et toutes sujétions de pose et de raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 110.

PRIX N° 111 : BLOC SECOURS 360 LUMENS:


Bloc à fluorescence avec accumulateurs facilement interchangeables sans accès aux pièces sous tension.
Autonomie 1 heures, Télécommandable, contrôlable sans coupure, secteur avec coffrets de
télécommande. Flux 360 lumens de référence 60865 de 1er choix.
Y compris Blocs d’accumulation de rechange de référence 6102, et toutes sujétions de pose et de
raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 111.

PRIX N° 112 : BLOC SECOURS 60 LUMENS:


Bloc à incandescence avec accumulateurs facilement interchangeables sans accès aux pièces sous tension.
Autonomie 1 heures, télécommandable, contrôlable sans coupure, secteur avec coffrets de télécommande.
Flux 60 lumens de référence 60825 de 1er choix.
Y compris Blocs d’accumulation de rechange de référence 6102, et toutes sujétions de pose et de
raccordement
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 112.

APPAREILLAGES:

PRIX N° 113 : INTERRUPTEUR SIMPLE ALLUMAGE:


Fourniture et pose d’un interrupteur simple allumage de 1er choix. De couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 113.

PRIX N° 114 : INTERRUPTEUR DOUBLE ALLUMAGE:


Fourniture et pose d’un interrupteur double allumage de 1er choix. De couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 114.

PRIX N° 115 : INTERRUPTEUR VA ET VIENT:


Fourniture et pose d’un interrupteur va et vient de 1er choix. De couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 115.

PRIX N° 116 : BOUTON POUSSOIR:


Fourniture et pose d’un interrupteur bouton poussoir de 1er choix. De couleur au choix de l’architecte.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 67
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 116.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 68
PRIX N° 117 : PRISES DE COURANT DE 2x10/16 A+T:
Fourniture et pose de prise de courant 2X10/16A+T de 1er choix de couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 117.

PRIX N° 118 : PRISES DE COURANT DE FORCE (380 V) +T INDUSTRIELLE:


Fourniture et pose de prise de courant de force (380V) +T industrielle de 1er choix de couleur au choix
de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 118.

PRIX N° 119 : PRISE D’INFORMATIQUE:


Fourniture et pose de prise informatique de 1er choix de couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 119.

PRIX N° 120 : PRISE DE TELEVISION:


Fourniture et pose de prise de télévision de 1er choix de couleur au choix de l’architecte.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 120.

POSE DE LUSTRERIE :

PRIX N° 121 : LUMINAIRES FLUORESCENT 4 X 18 W:


Fourniture et pose de luminaire fluorescent de 4 x 18 W instantané comprenant un caisson en tôle d’acier
traitée et émaillée au four en résine époxy par procédé électrostatique avec extrémité polypropylène;
Appareillage fixé à l’intérieur et barrette de raccordement avec prise de terre et lampes fluorescentes,
couleur au choix du Maître d’Ouvrage Délégué, ainsi que toutes sujétions de fourniture, pose et
raccordement. Echantillon à remettre au maitre d’ouvrage pour approbation
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 121.

PRIX N° 122 : APPLIQUE MURAL:


Fourniture et pose d’une applique de 1er choix en verre transparent, avec une émission lumineuse
directe, équipé de lampes LED 4W 220 V, de couleur au choix du Maître d’Ouvrage Délégué.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris le transformateur 220/12 V et
tous les accessoires nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et
mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N°122.

PRIX N° 123 : SPOT LED ø20:


Fourniture et pose d’un spot de 1er choix de type LED diamètre 10 cm de couleur au choix du Maître
d’Ouvrage Délégué.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 123.

PRIX N° 124 : HUBLOT SIMPLE :


Fourniture et pose des hublots simple, y compris tube linolite et toutes sujétions de fourniture, pose et
raccordement.
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 124.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 69
PRIX N° 125 : HUBLOT ETANCHE :
Fourniture et pose de hublot étanche rond pour plafond et d’appliques étanches ovales murales en
polycarbonate classe 2 de 1er choix, couleur au choix du Maître d’Ouvrage Délégué, toutes sujétions de
fourniture, raccordement. Echantillon à remettre au Maître d’Ouvrage Délégué pour approbation.
uvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 125.

PRIX N° 126 : REGLETTES LAVABO :


Fourniture et pose de réglettes lavabos de sécurité avec interrupteur et prise incorporée 2 P +T de 1 er
choix, y compris tube linolite et toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 126.

CLIMATISATION :

PRIX N° 127 : SPLIT SYSTÈME MURAL 24000 BTU :


Ce prix rémunère la fourniture, la pose et raccordement de split systèmes murales de puissance thermique
de 24 000 BTU/h.
Il sera muni d'une régulation LCD permettant le changement automatique du mode de fonctionnement
froid/chaud. Le raccordement électrique sera positionné sur l'unité intérieure. Ils seront de type MWW de
chez Trane ou équivalent.
y compris vannes et clapet chaque fois c'est nécessaire, purgeurs automatiques,
coudes, tés, lyres, raccords, manchette de liaison, alimentation électrique et toutes sujétions de fourniture
et de pose .
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 127.

PRIX N° 128 : SPLIT SYSTÈME MURAL 12000 BTU :


Ce prix rémunère la fourniture, la pose et raccordement de split systèmes murales de puissance thermique
de 12 000 BTU/h.
Il sera muni d'une régulation LCD permettant le changement automatique du mode de fonctionnement
froid/chaud. Le raccordement électrique sera positionné sur l'unité intérieure. Ils seront de type MWW de
chez Trane ou équivalent.
y compris vannes et clapet chaque fois c'est nécessaire, purgeurs automatiques,
coudes, tés, lyres, raccords, manchette de liaison, alimentation électrique et toutes sujétions de fourniture
et de pose .
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 128.

6 – MENUISERIES:

A - REFECTION DE LA MENUISERIEBOIS EXISTANTE :

MENUISERIE BOIS EXISTANTE:


L’ensemble de la menuiserie bois existante conservée (fenêtres, châssis, portes vitrées, portes pleines
ou isoplanes, volets roulants, bâtis ou placards en tôle etc....) existantrecevront une réfection totale
et /ou une modification de leurs dimensions suivant indications et plans de détail du BET.
Les prix corespondants comprendront :
 Réfection, Réparation ou remplacement par du matériel neuf des appareillages suivant leur état
 Dépose et remplacement par du matériel neuf de toutes parties de menuiseries bois abîmées et
Vétustes,
 Exécution des traverses longitudinales et transversales
 Dépose de toute la quincaillerie existante et remplacement par du neuf robuste et au choix du
BET ( serrures, levée, crémone, poignées, fermetures, tirettes pour vasistas etc ....)
 Réfection ou Dépose et remplacement par du matériel neuf, des rails, guides, galets et butées
 Réfection de tous les systèmes de fermeture, afin de rendre la manipulation et fermeture de toutes
les menuiseries bois existantes faciles et possibles
 Réfection, Réparation ou remplacement et exécution par du matériel neuf de toutes parties

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 70
 Ouvrantes, fixes ou de structure (bâti etc ...) existantes dans les menuiseries suivant leur état
 Exécution de toutes parties, cadres, et ouvrants en tube carré, suivant le modèle existant, jet
d’eau rapporté sur traverse basse et Parcloses pour tous châssis à modifier dans les bâtiments si
nécessaire.
 Brûlage et Grattage de la peinture sur menuiserie.
Sans aucune plus value pour travaux de réfection supplémentaires nécessaires à la remise à neuf de
ces menuiseries bois.

PRIX N° 129  : REFECTION DES PORTES TOUTES DIMENSIONS.


Ouvrage comprenant dépose, pose, remplacement partiel ou de l’ensemble de la partie défectueuse,
le remplacement général des chambranles des parcloses, de la quincaillerie et des poignées
l’ensemble sera exécuté suivant l’indication du BET.
Y compris toutes sujétions pour le parfait achèvement de l’ouvrage.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 129.

PRIX N° 130 : REFECTION DES PLACARDS DE TOUTES DIMENSIONS


Ouvrage comprenant dépose, pose, remplacement partiel ou de l’ensemble de la partie défectueuse,
le remplacement des chambranles, parcloses ainsi que de la quincaillerie, réalisation suivant
indications de la maîtrise d’oeuvre.
Y compris toutes sujétions pour le parfait achèvement de l’ouvrage.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 130.

PRIX N° 131 : REFECTION DES FENETRES ET CHASSIS DE TOUTES DIMENSIONS


Ouvrage comprenant dépose, pose, remplacement partiel ou de l’ensemble de la partie défectueuse,
le remplacement des chambranles, parcloses ainsi que de la quincaillerie, réalisation suivant
indications de la maîtrise d’œuvre.
Y compris toutes sujétions pour le parfait achèvement de l’ouvrage.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 131.

B - MENUISERIE BOIS

PRIX N° 132 : PORTES PLEINE EN BOIS ROUGE :


Les essences de bois mentionnées ci - après seront parfaitement sèches, compte tenu du climat de
RABAT.
Il ne sera pas tolérés de pièces fendues ou voilées; tous les éléments défectueux dans un délai de 1 an (12
mois) seront refusés et seront remplacés.
Toute la menuiserie sera exécutée suivant les indications du maître d’œuvre. Les dimensions hors cadre
mentionnées dans le marché sont données à titre indicatif. L’entrepreneur restera responsable des côtes
qui devront obligatoirement être relevées et vérifiées sur le chantier .Elles devront être exécutées suivant
les plans de détail .Les prix remis par l’entrepreneur comprendront toutes fournitures, poses et scellement,
cadres et faux- cadres, ajustage et d’une façon générale, toutes sujétions concernant les travaux ci -après.
Toutes les portes, fenêtres et châssis seront bordés sur 1 ou 2 faces de chambranles 70 / 20. Toutes les
parties vitrées recevront des parcloses épinglées.
Tous les cadres seront feuillurés pour recevoir le vantail, vitrage et les cloisons.
MENUISERIE :
Toutes les menuiseries, seront réalisées en BOIS ROUGE du premier choix et comprendront :
- Des cadres dormants réalisés en BOIS ROUGE de 70 X 100 mm scellés à la maçonnerie,
- Le vantail réalisé en BOIS ROUGE Plein en Lame suivant détail Architecte.
- Des chambranles réalisés en BOIS ROUGE de 20 x 70 mm aux deux faces,
- Toutes les portes comporteront des joints en caoutchouc encastrés dans la feuillure (3 par montant)
destinés à amortir les bruits de fermeture.
- les pattes à scellement nécessaires, 3 paumelles électriques de 140mm pour chaque vantail et 1 butoir en
caoutchouc.
QUINCAILLERIE :

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 71
Les quincailleries fournies et posées seront de première qualité et devront répondre aux normes et
références approuvées par le maître d’œuvre et l’Administration.
Tous les organes de suspension, de fermeture et de transmission seront d’un fonctionnement aisé .Ils
seront en matière appropriée à leurs fonctions, compatibles avec l’ouvrage et protégés d’une manière
efficace. Les ouvrants sont suspendus par des paumelles à fiches coulées sous pression à raison d’une
pièce par 50 cm, avec un minimum de deux pièces. Pour toutes les portes et sans exception les
dimensions seront celles prévues pour assurer de parfaits assemblages.
Les serrures à canon robuste de 1er choix avec ensemble aérolyte en métal chromé.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 132.

PRIX N° 133 : FENETRES VITREES EN BOIS ROUGE :


Réalisée suivant détail Architecte.
Châssis à 1 ou plusieurs ouvrant à soufflet, cadre 70x70mm, bâti 70x40mm, parclose 15x15mm,
chambranle 40x15mm.Châssis vitré fixe, cadre 70x70mm, chambranle 40x15mm, parclose 15x15mm.
QUICAILLERIE
 Pattes à scellement
 paumelles électrique de 90mm
 loqueteau à tirette en acier chromé
 compas d’arrêt
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 133.

PRIX N° 134 : PLACARDS EN BOIS ROUGE :


Toutes les menuiseries, seront réalisées en bois rouge du premier choix et comprendront :
- Des cadres dormants réalisés de 70 X 100 mm scellés à la maçonnerie,
- Le vantail réalisé d’un cadre de 120 x40 mm avec un remplissage en panneau isoplane double face en
bois rouge
- Des chambranles réalisés en bois rouge de 20 x 70 mm aux deux faces,
- Les étagères et rayonnage intérieur en bois rouge 1 er choix suivant détail Architecte.
- les pattes à scellement nécessaires, 3 paumelles électriques de 140mm pour chaque vantail

QUINCAILLERIE :
Les quincailleries fournies et posées seront de première qualité et devront répondre aux normes et
références approuvées par le maître d’œuvre et l’Administration.
Tous les organes de suspension, de fermeture et de transmission seront d’un fonctionnement aisé .Ils
seront en matière appropriée à leurs fonctions, compatibles avec l’ouvrage et protégés d’une manière
efficace. Les ouvrants sont suspendus par des paumelles à fiches coulées sous pression à raison d’une
pièce par 50 cm, avec un minimum de deux pièces. Pour toutes les portes et sans exception les
dimensions seront celles prévues pour assurer de parfaits assemblages.
Les serrures à canon robuste de 1er choix avec ensemble aérolyte en métal chromé.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 134.

C - MENUISERIE ALUMINIUM

GENERALITES :
Les profils seront en alliage d’aluminium, qualité OAI (oxydation anodique industrielle) Alliage 6060 A.
G. S, soit: - Magnésium = 0,08%; -Silicium =0,06%; -Aluminium =le reste; -Classement au feu = M0.
Les profils aluminium extrudes seront assemblés par des pièces métalliques spéciales inoxydables et
dissimulées.
Les coupes devront être parfaitement planes, les assemblages devront être nets, parfaitement d’équerre,
alignés et sans cavité ni déformation de façon à obtenir des ouvrages robustes, de bonne finition, étanches
et thermiques.
Les assemblages à coupes d’onglets se feront au moyen d’équerre, tés ... etc, à fixer soit par vis et contre
plaques à rampes assurant un resserrement de l’onglet, soit par empreinte de sertissage ou par calmage.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 72
Les assemblages à coupe droite se feront au moyen des blocs d’assemblage en profilés à fixer par vis.
Toutes les pièces de fixation seront en acier inoxydable.
Les prix unitaires comprendront :
 Pré-cadre en profilés de tôle galvanisée de 20/10 ème d’épaisseur, y compris éléments de
scellement, adaptable à chaque ouvrage et suivant localisation.
 Les cadres dormants de largeur d’environ 60 mm, et les vantaux en profilés aluminium de 1er
choix, profil de seuil pour les fenêtres,
 Cadre ouvrant en profilés aluminium
 Le cadre sera composé de profil dont la géométrie répondra à l’inertie nécessaire aux dimensions
maximales et munis de feuillures à vitre
 Les pièces d’appui en profilés naturel anodisé permettant de recueillir les eaux de condensation et
d’évacuer les éventuelles eaux d’infiltrations avec dispositif anti-refoulement, assemblage à
coupe droite dans les gorges de vidage prévu à cet effet.
 Toutes les quincailleries et serrureries de condamnation de 1er choix, paumelles manchonnées
réglables en alliage d’aluminium 6060(AGS), avec axe en acier inoxydable, crémone à levier à
verrouillage par rouleaux d’acier inoxydables sur gâche en alliage d’aluminium, loqueteau en
alliage d’aluminium et compas d’arrêt pour les fenêtres à soufflet ou vasistas, pour les portes à
doubles vantaux :serrures encastrées, verrous haut et bas , béquille double ou barre poussoir.
 Les parcloses en profilés d’aluminium et joints élastomères à clips
 Les joints Néoprène pour vitrages et couvre- joints.
 Les brosses et joints d’étanchéité, les rejets d’eau etc.
 Les coupes, chutes, mise en œuvre, transport, montage, réglage, calage, ajustage, et toutes autres
sujétions.
Tous les travaux de menuiseries aluminium se référeront aux normes et règlements en vigueur au Maroc
ou à défaut aux normes françaises.
L’entrepreneur soumettra à la maîtrise d’ouvrage et à la maîtrise d’œuvre toutes études et dessins
d’exécution établies d’après les dessins d’ensemble de maitre d’ouvrage et nécessaires à la réalisation des
ouvrages, à leur pose en liaison avec les autres corps d’état pour scellement au moment du coulage du
béton par le lot gros œuvre.
Un prototype de chaque nature d’ouvrage sera soumis pour approbation à la maîtrise d’œuvre.
Le vitrage de toutes les surfaces est inclut dans les prix des Menuiserie Aluminium et sont type vitrage
trempé de 08 mm.

PRIX N° 135 : MUR RIDEAUX EN VEC :


Le VEC est une technique de mise en oeuvre de produits verriers, constituant l'enveloppe extérieure de
bâtiments, par collage sur un cadre. Le collage transmet aux éléments d'ossature les charges climatiques
et éventuellement le poids des vitrages.

Cadre ou bâti:
Cadre du remplissage composé de profilés assemblés en angle sur équerres ou par soudure ,et constituant
support de collage soit directement soit par l'intermédiaire d'un profilé adaptateur.
Ce cadre soit est destiné à être fixé sur la structure constituant la façade (ou ossature), soit constitue en
lui-même la façade.
Profilé adaptateur :
Profilé, généralement en aluminium anodisé, associé aux profilés de cadre pour constituer à lui seul la
plage de collage.

Plages de collage :
Surfaces des produits verriers, des profilés de cadre ou du profilé adaptateur réservé à l'application du
mastic de collage.

Nettoyant :
Produit spécifique et adapté, utilisé pour le nettoyage des plages de collage avant mise en oeuvre du
mastic de collage.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 73
Primaire d'adhérence :
Produit spécifique destiné à favoriser l'adhérence du mastic de collage sur les supports et identifié par
expérimentation préalable.

Espaceur :
Bande de mousse ou profilé en élastomère destiné à définir en épaisseur et hauteur, la section du cordon
de mastic de collage.

Cordon de mastic de collage :


Cordon de mastic silicone épais, de section rectangulaire, constituant l'élément de liaison mécanique entre
vitrage et cadre et par lequel transitent les charges climatiques et éventuellement le poids des vitrages.
Ce cordon de mastic doit autoriser les déplacements différentiels entre vitrage et cadre.

Système de scellement des vitrages isolants VEC :


Ensemble des éléments et produits disposés à la périphérie des verres composants destinés à assurer
l'écartement, la liaison mécanique et l'étanchéité à la vapeur d'eau.

Calage d'assise :
Ensemble des éléments (cale et support de cale) destiné à transmettre le poids des vitrages au cadre.
- Dispositif de retenue (aussi appelé dispositif de sécurité) :
Dispositif destiné à retenir un vitrage en cas de défaillance de sa liaison avec le support.
- Dispositif de fragmentation :
Dispositif spécifique au verre trempé destiné à provoquer la fragmentation en petits éléments en cas de
défaillance de sa liaison avec le support.

Vitrages feuilletés :
Peuvent être utilisés les vitrages feuilletés de sécurité réalisés à partir de produits verriers estimés
utilisables en vitrages monolithiques et à condition que les éventuelles couches ou émaillage (sérigraphie)
soient positionnés en face externe.
II y a lieu de s'assurer que les vitrages feuilletés sont aptes à l'emploi en VEC.

Ouvrage payé au mètre carréau prix N° 135.

PRIX N° 136 : PORTES VITREES EN ALUMINIUM:


Fourniture et pose porte vitrée à double ou simple vantaux seuil plat ; vitrage sablé de 6 mm d’épaisseur,
ouverture sur l’extérieur; voir détail architecte :
- en aluminium laqué blanc.
- Précadre en acier galvanisé avec pattes de scellement et système de vissage permettant de recevoir le
dormant.
- Quincaillerie comprenant pattes à scellement, paumelles, serrures canon encastrées avec poignées et
clefs, butoirs en caoutchouc à monture en laiton
- Peinture réalisée au four cuisson à 200° référence thermo laquée au choix de l’architecte.
y compris toutes sujétions
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 136.

PRIX N° 137 : REVETEMENT EN ALUCOBAND ROUGE:


Fourniture et pose d’un habillage en ALUCOBAND ROUGE avec des bandes de différentes dimensions
pour l’ensemble des pergolas et les éléments de façades suivant détail de l’architecte. Le tout réalisé
suivant plan de détails de l’Architecte. (Échantillon à présenter à l’Architecte)
Fourniture pose et scellement y compris toutes sujétions de la fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 137.

PRIX N° 138 : MOTIF EN DECOUPE-LASER:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 74
Ce prix rémunère l’Habillage et la mise en œuvre d’un revêtement du façade en panneaux en découpe-
Laser.
Le calpinage doit être conforme au plan de principe de l’Architecte.Comprenant :
- système de support.
- Tôle de revêtement aluminium de 0,8 mm d’épaisseur
La teinte au choix de l’architecte.
Le système de fixation et les produits proposés devront avoir un avis technique conforme.
Y compris toutes sujétions, fourniture et pose, mise en œuvre.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 138.

D - MENUISERIE METALLIQUE
MENUISERIE :
L’ensemble des portes et grilles métalliques sera réalisé en fer, suivant appareillage et motif des
détails des plans du BET, tout en respectant les dimensions et les normes des cadres, bâti, types des
profilés métalliques, des traverses, des montants et des cornières.L’ensemble sera barreaudé
comme mentionné sur plans de détails menuiserie, y compris écharpes, raidisseurs etc..

PRIX N° 139 : GRILLES DE PROTECTION METALLIQUES DEPLOYEE :


Grilles constituées par encadrement en fer plat et tube, barreaudage intérieur en tube, fer carré ou rond
(dimensions suivant détail), espacé et recevant une décoration suivant détail du BET.
(Échantillon à soumettre au BET pour approbation).
Ouvrage payé au mètre carré pour fourniture, pose et scellement y compris toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 139.

PRIX N° 140 : GARDES CORPS METALLIQUES:


Les gardes corps métalliques sont composées et barreaudées suivant appareillage et motif des plans de
détails de l’architecte, y compris fourniture et toutes sujétions de mise en oeuvre selon les règles de l’art.
Les ouvrages seront payés au mètre carré, y compris toutes sujétions, fourniture et pose, mise en œuvre
aux prix suivant plans de détails.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 140.

E - LES RIDEAUX

PRIX N° 141 : RIDEAUX EN TISSU POUR FENETRES:


Le prix comprend la fourniture et pose de rideaux en tissu pour fenetres couleur au choix de
maitre d’ouvrage, échantillons ce remettre à l'approbation de maitre d’ouvrage.
comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 141.

7– PEINTURE:

PRIX N° 142 : PEINTURE EXTRALITE SUR FACADES FINITION SOLVANT MATE:


Comprenant :
Travaux préparatoires : - Grattage de la totalité de l’ancienne peinture jusqu’au enduit
- Brossage énergétique à la brosse à chiendent des enduits ciment afin d’enlever
Toutes les parties non adhérentes
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton,
- ponçage général du support
Impression: - 1 couche d’impression
Finition : - Application de 2 couches de la peinture mate à solvant «  EXTRALITE » à trois
heures d’intervalles; Teinte au choix du maitre d’ouvrage.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 142.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 75
PRIX N° 143 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MUR ET PLAFOND INTERIEURS
FINITION MATE SUR NOUVEAU ENDUIT:
Comprenant :
Travaux préparatoires : - Egrenage, Brossage énergétique à la brosse à chiendent des enduits ciment afin
d’enlever toutes les parties non adhérentes
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton
- ponçage général du support
Impression: - 1 couche d’impression fixatrice
Travaux d’enduisage : - Enduisage repassé ou 1 rebouchage partiel,
égrenage de l’enduit au papier abrasif fin et époussetage
Finition : - Application de 2 couches de la peinture émulsion mate à douze (12) heures
d’intervalles; Teinte au choix du maître d’œuvre.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 143.

PRIX N° 144 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MUR ET PLAFOND INTERIEURS


FINITION MATE SUR ENDUIT EXISTANT:
Comprenant :
Travaux préparatoires : - Grattage de la totalité de l’ancienne peinture jusqu’au enduit
- rebouchage des enduits , Egrenage, Brossage énergétique à la brosse à
chiendent des enduits ciment afin
d’enlever toutes les parties non adhérentes
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton
- ponçage général du support
Impression: - 1 couche d’impression fixatrice
Travaux d’enduisage : - Enduisage repassé ou 1 rebouchage partiel,
égrenage de l’enduit au papier abrasif fin et époussetage
Finition : - Application de 2 couches de la peinture émulsion mate à douze (12) heures
d’intervalles; Teinte au du maitre d’ouvrage.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 144.

PRIX N° 145 : PEINTURE SUR MUR ET PLAFOND DES SALLES D’EAU FINITION
LAQUEEBRILLANTE :
Comprenant :
Travaux préparatoires : - Grattage de la totalité de l’ancienne peinture jusqu’au enduit
- Egrenage, Brossage énergétique à la brosse à chiendent des enduits ciment afin
d’enlever toutes les parties non adhérentes
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton
- ponçage général du support
Impression: - 1 couche d’impression fixatrice
Travaux d’enduisage : - Enduisage repassé ou 1 rebouchage partiel,
égrenage de l’enduit au papier abrasif fin et époussetage
Finition : - Application de 2 couches de laque brillante à vingt quatre (24) heures
d’intervalles; Teinte au choix du maitre d’ouvrage.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 145.

PRIX N° 146 : PEINTURE NOIRE SPECIALE POUR LES MURS DES TABLEAUX :
Gratter, décaper et brosser avant l’application de la peinture
Sur enduit taloché des murs intérieurs de tous les bureaux des pièces, teinte à soumettre à l’approbation
de Maître d’Oeuvre, exécuté comme suit :
* Egrenage, ponçage et rebouchage éventuel des fissures, trous, etc.
* Brossage énergique à la brosse chiendent des enduits, afin d’enlever toutes les parties non
adhérentes (sablonneuses ou autres).
* Rebouchage éventuel des fissurations, trous et imperfections diverses.
* Enduisage à l’enduit, pour obtenir une surface parfaite.
* Ponçage général de l’enduit.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 76
* Application d’une couche de peinture chiffonnée pure.
* Délais de séchage entre les couches de peinture : 4 (quatre) heures.
* Délais de séchage entre les couches d’enduit : 24 (vingt-quatre) heures .
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 146.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 77
PRIX N° 147 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MENUISERIE METALLIQUE
FINITION LAQUEE BRILLANTE :
Comprenant :
Travaux préparatoires : - Grattage de la totalité de l’ancienne peinture
- Brossage énergétique
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton,
- ponçage général du support
- Dérouillage et décalaminage du subjectile par grattage et ponçage. Lavage au
solvant.
Impression: - Application de deux couches avec un séchage de 24 heures entre les couches .
Sous - couche : - Après un délai de séchage de 24 heures, application d’une couche
Finition : - Application d’1 couche de laque brillante
Teinte au choix du maitre d’ouvrage. L’intervalle à respecter entre les couches est de 24
heures.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 147.

PRIX N° 148 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MENUISERIE BOIS FINITION


MATE BRILLANTE:
Comprenant :
Travaux préparatoires : - Grattage de la totalité de l’ancienne peinture
- Brossage énergétique
- époussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton,
- ponçage général du support
- Dérouillage et décalaminage du subjectile par grattage et ponçage. Lavage au
solvant.
- isoler toutes les pièces métalliques
Impression: - Application d’une couche d’impression universelle «FORMOPRIM » diluée à
10% au White Spirit. Après un séchage de 24 heures égrenage et époussetage.
Travaux d’enduisage : - Enduisage repassé et ratissage au couteau,
égrenage de l’enduit au papier abrasif fin et époussetage.
Finition : - Application de 2 couches de laque brillante à vingt quatre heures ( 24 )
d’intervalles. Teinte au choix du maitre d’ouvrage.
Echantillon à remettre à l’approbation du BET.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 148.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 78
PARTIE-2. TRAVAUX D'AMENAGEMENT EXTERIEUR
1- GROS ŒUVRE :

Les ouvrages exécutés conformément aux données ci-après seront livrés complètement équipés et en
parfait état de fonctionnement.

A - DEMOLITION :
Généralité : L’entrepreneur est invité à se rendre personnellement sur place pour apprécier à son
point de vue et sous sa seule responsabilité, le volume, la nature et la difficulté des travaux de
démolition et dépose, des travaux de réhabilitation et toutes les difficultés d’exécution en main
d’œuvre ou en matériel qu’il pourrait rencontrer.

PRIX N° 1 : DESSOUCHAGE ET DESHERBAGE DES ARBRES ET PLANTES EXISTANTES:


Le prix comprend :
- le dessouchage et désherbage des arbres et plantes existantes y compris nettoyage et évacuation à la
décharge publique.
Y compris toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 1.

PRIX N° 2 : DEMOLITION DE MUR DE CLOTURE EXISTANT:

* DEMOLITION DES CLOISONS ET MURS EN TOUT GENRE :


Le prix comprends la démolition en fondations et en élévation des cloisons et tout élément maçonné en
tout genre quelque soit leur nature, leur épaisseur, leur hauteur suivant indications et prescriptions des
plans du BET, Les saignées au mur de maçonnerie en moellon.

* DEMOLITION DES ELEMENT EN BETON ARME :


Le prix comprends la démolition de tout élément en béton armé en tout genre quelque soit leur épaisseur,
leur hauteur suivant indications et prescriptions des plans du BET,

*ENLÈVEMENT ET L’ÉVACUATION DE TOUS DÉCHETS ET GRAVATS À LA DÉCHARGE


PUBLIQUE
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 2.

PRIX N° 3 : DEMOLITION ET DECAPAGE DALLAGE EXISTANT:


Le prix comprend :
- La démolition et le décapage des sols en béton reflue y compris armatures, suivant indications et
prescriptions des plans du BET et approbation du Maître d’Ouvrage Délégué. Le décapage se fera
jusqu’à la mise à nu du terrain naturel, y compris le nettoyage et l’évacuation des gravats à la
décharge publique. La démolition sera exécutée soit au burin, soit au marteau pneumatique ou autre
engin.
Ce prix comprend toutes sujétions de fourniture, mise en œuvre et exécution.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 3.

PRIX N° 4 : DEPOSE DE MAT PORTE DRAPEAU:


Le prix comprend la dépose de mat porte drapeau. Ces dernières ne seront pas récupérables après
enlèvement. Y compris le nettoyage, l’évacuation et enlèvement de mat porte drapeau, l’évacuation des
gravats à la décharge publique, rebouchage des trous et saignées. Les appareils et matériaux récupérables
resteront la propriété et à la charge de l’Administration.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 4.

PRIX N° 5 : DEPOSE D'ENSEIGNE BILINGUE:


Le prix comprend la dépose d’enseigne bilingue. Ces dernières ne seront pas récupérables après
enlèvement. Y compris le nettoyage, l’évacuation et enlèvement d’enseigne bilingue, l’évacuation des

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 79
gravats à la décharge publique, rebouchage des trous et saignées. Les appareils et matériaux récupérables
resteront la propriété et à la charge de l’Administration.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 5.
B -TERRASSEMENT :

PRIX N° 6 : FOUILLES EN PUITS , RIGOLES OU EN TRANCHEES DANS TOUT


TERRAIN:
Les fouilles seront descendues aux côtes du projet reconnues et acceptées par un laboratoire agréé, BET
et l’architecte. Elles seront exécutées aux largeurs strictement nécessaires et feront l’objet d’un procès-
verbal de réception. Aucun travail de béton ou de maçonnerie ne sera entrepris avant l’accord du BET et
de l’architecte. Les fouilles dépassant les côtes admises et les hors-profils ne seront pas payés. Les prix de
règlement comprennent toutes sujétions d’étaiement, de boisage, talutage, relèvement des terres, blindage,
dessouchages, les épuisements, pompages qui pourraient être rendus nécessaires, non compris les
chargements et transports.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 6.

PRIX N° 7 : REMBLAIEMENT EN TERRE OU APPORT DE TERRE ET EVACUATION DES


DEBLAIS:
Dans le cas où le volume des fouilles s’avère insuffisant, l’entrepreneur emploiera des remblais en terre
de bonne qualité préalablement agréée par l’architecte et le BET, la densité sèche requise après
compactage sera au moins égale à 95% de la densité sèche maximum à l’essai modifié, y compris la mise
en place, compactage, façon de talus. Les apports de terre pourront servir de remblai et seront mis en
place par couches successives et réceptionnées par un laboratoire agréé. Calcul à partir des plans côtés du
terrain naturel et du terrain aménagé. Dans le cas contraire, les déblais provenant des fouilles seront
évacués aux décharges publiques, y compris le chargement, le transport et déchargement.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 7.

PRIX N° 8 : APPORT ET MISE EN PLACE DE TOUT VENANT Y/C FILM POLYANE


Dans le cas où le volume des fouilles s’avère insuffisant, l’entrepreneur emploiera des remblais en tout
venant de bonne qualité préalablement agréée par le BET y compris film en polyéthylène, la densité
sèche requise après compactage sera au moins égale à 95% de la densité sèche maximum à l’essai
modifié, y compris la mise en place, compactage, façon de talus. Les apports de terre pourront servir de
remblai et seront mis en place par couches successives et réceptionnées par un laboratoire agréé.
Calcul à partir des plans côtés du terrain naturel et du terrain aménagé. Dans le cas contraire, les déblais
provenant des fouilles seront évacués aux décharges publiques, y compris le chargement, le transport et
déchargement.
Ouvrage payé au mètre cube théorique au prix N° 8.

C -FONDATIONS - MACONNERIE et BETON :

a) LES BETONS :
Tous les ouvrages en béton de toutes natures en fondations seront exécutés avec le plus grand soin en
raison des infiltrations d’eau pouvant survenir pendant les travaux. Les bétons comprendront le coffrage,
le décoffrage, les étais, les sujétions de mise en œuvre à toutes profondeurs et toutes hauteurs, la
fabrication exclusive aux engins mécaniques, le dosage à l’aide des caisses, les essais de granulométrie et
de résistance.
Les prix unitaires comprendront toutes les sujétions inhérentes d’équipement, blindages et autres
interventions nécessaires. Le prix de règlement comprend toutes les sujétions pour parties courbes,
pentes, formes irrégulières, coffrage perdu des sous-faces.
Ces bétons seront payés au métré théorique des plans d’exécutions de béton armé, visés «   bons pour
exécution ».Le volume des armatures ne sera pas déduit.

b) LES PROTECTIONS
Tous les travaux seront réalisés à l’aide de matériaux de premier choix estampillés et porteurs de label
attestant de la provenance et de la qualité.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 80
Les prix de règlement comprennent les formes, chapes, dressages, préparations de toutes natures, coupes,
découpes, chanfreins, champs, joints, arêtes, arrondis, petites largeurs, protections efficaces de toutes
natures et tous travaux de finition précédant la livraison des ouvrages . L’entrepreneur sera, de ce fait,
tenu de démolir les ouvrages rejetés et de les exécuter à nouveau afin d’obtenir les résultats escomptés.

PRIX N° 9 : BETON DE PROPRETE :


Exécuté en béton dosé à 250kg/m3 (voir tableau des dosages) sous tous les ouvrages en
maçonnerie ou en béton armé (semelles, chainages, longrines).exécuté conformément au plan
détail du BET.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 9.

PRIX N° 10 : BETON ARME POUR STRUCTURES EN FONDATION:


En béton vibré dosé à 350 kg/m3 vibré ou pervibré, exécuté conformément au plan de détail du BET.
Y compris coffrage, décoffrage, recouvrement des balèvres, réserves de larmiers, fourreaux, trous, étriers,
engravures etc. ..., suivant façades et coupes, et toutes sujétions, non compris les joints de dilatations en
polystyrène.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 10.

PRIX N° 11 : ARMATURES POUR BA EN FONDATION:


Le ferraillage haute adhérence sera exécuté conformément aux plans de BA .L’entrepreneur devra
assurer la fourniture, la façon et la pose des aciers, les fils de ligatures, les aciers de montage et les cales
annulaires.
Les cales cubiques spécifiques spéciales seront proposées pour les voiles minces. Le poids des aciers pris
en compte résulte du mètre théorique selon le plan exécution établi par le BET, compte tenu des
recouvrements, chapeaux et crochets. Aucune majoration ne sera accordée pour les chutes, fils de
ligature, tolérance de laminage et acier de montage. Y compris toutes sujétions à prévoir dans les prix
unitaires.
Ouvrage payé en kilogramme au prix N° 11.

PRIX N° 12 : MACONNERIE DE MOELLONS EN FONDATION :


Maçonnerie en moellons en fondations, hourdées au mortier de ciment N°2 selon tableau des mortiers
Les parements seront dressés sur leur face ou de manière à ne présenter aucune aspérité. Ce prix
comprend les tailles pour angles rentrants ou sortant, les fruits arrondis boutisses faisant toutes l’épaisseur
du mur et à raison d’une par mètre carré. Cette maçonnerie sera payée au mètre cube théorique des plans
de fondations, déduction faites de tous vides de plus de 1.50 m2 ainsi que des ouvrages B.A qui
pourraient y être inclus sans plus value pour formes irrégulières.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N°12.

PRIX N° 13 : TRAVERSE DES MACONNERIES POUR BUSES :


En fondation pour passages de canalisations en buses ciment comprimé, de tous les diamètres y compris
linteau de protection éventuel; toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 13.

PRIX N° 14 : ARASE ETANCHE :


L’arase étanche exécutée sur les maçonneries en fondation avec un débordement de 10 cm de part et
d’autre se prolongeant en élévation sera constituée par :
- une arase au mortier de ciment d’une épaisseur minimum de 2 cm.
- une couche de bitume à chaud 1 kg / 500 m²
- un feutre 36 S
- une couche de bitume à chaud 1 kg / 500 m²
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 14.

PRIX N° 15 : DALLAGE EN BETON REFLUE:


Ce prix comprend la réalisation du dallage en béton reflué, constituée par :

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 81
- Un dallage en béton dosé à 350kg/m3, d'épaisseur 13 cm, soigneusement reflué au niveau du sol
fini.
- Fourniture et pose de tout venant sur hauteur fournis par le bureau d'étude
- Armature de forme suivant les plans de béton armé du BET
- Le refluage se fera sans saupoudrage superficiel, les joints seront recoupés et remplis de mastic
Le produit de remplissage ne doit pas déborder sur le sol, et aucune bavure ne sera tolérée.
- Les panneaux seront coulés alternativement, le sens des stries sera alterné d'un panneau à l'autre.
- Le prix comprend les sujétions de traitement des joints.et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 15.

PRIX N° 16 : CHAPE EN BETON DE 5 CM Y COMPRIS ACIERS :


La forme en béton sera exécutée sur dallage existants en béton dosé à 350kg/m3 de 5 cm d’épaisseur,
soigneusement réglée.
Y compris armature de forme suivant le BET. Aucune majoration ne sera accordée pour les chutes de fils
de ligature, tolérance de limonage, recouvrement, passage sur longrines etc ...
y compris toutes sujétions de fournitures et de mise en oeuvre.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 16.

PRIX N° 17 : LISSAGE DE SOL A L'HELICOPTERE :


Mise en œuvre d'un ragréage et lissage de sol Y compris teinte couleur
Comprenant nettoyage et dépoussiérage, gâchage et étalage d’un mortier autolissant, réglage de
l'épaisseur à 3 mm minimum en tous points et de la planimétrie à l’hélicoptère (circulation interdite
pendant 3 h), y compris toutes sujétions de fournitures et de mise en œuvre.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 17.

D-TRAVAUX EN ELEVATION

NOTA : Il est rappelé à l’entreprise que les percements ou saignées dans la structure BA et les cloisons
sont rigoureusement interdits et que toutes les réservations pour les lots secondaires doivent être faites au
préalable avant coulage du béton et réalisation des cloisons . Les réservations pour tous conduits, gaines
etc. dans les différentes dalles hautes doivent être prévues suivant plans de détail du BET et avant coulage
desdites dalles.

PRIX N° 18 : BETON ARME POUR STRUCTURES EN ELEVATION:


Exécuté en béton dosé à 350kg/m3, vibré ou prévibré, exécuté conformément aux plan de détail du BET.
Y compris les coffrages, recoupement de balèvres, réserves de larmier, trous et trémies, fourreaux pour
tous les lots secondaires et de tous les engravures, suivant façades, coupes et détails de l’architecte et du
BET .Sans plus value pour les éléments circulaires.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 18.

PRIX N° 19 : ARMATURE POUR BETON ARME EN ELEVATION:


Le ferraillage haute limite élastique sera exécuté conformément aux plans B.A. L‘entrepreneur devra
fournir la pose, la façon des aciers de montage, les cales en ciment pour les poutres et poteaux ( à enfiler
sur les cadres, prévoir une cale par KG d’acier environ en moyenne), les cales cubiques 2 X 2 X 2 seront
pour les armatures, les cales spéciales seront proposés pour les voiles minces. Le poids des aciers pris en
compte résulte du métré théorique selon les plans exécution établis par le BET, compte tenu également
des recouvrements, chapeaux, crochets etc...Aucune majoration ne sera accordée pour les chutes de fil de
ligatures, tolérance de laminage etc ...Le prix comprends toutes sujétions à prévoir.
Ouvrage payé au kilogramme au prix N° 19.

E-MACONNERIE EN ELEVATION :

PRIX N° 20 : MUR DE CLOTURE FACADE PRINCIPALE :

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 82
Le mur de clôture réalisé suivant les plans de détail de l'Architecte et du BET et comprendra :
- Terrassements à toute profondeur y compris évacuation des déblais dans TT ( maximum 1.00 m de
Profondeur ).
- Gros Béton en fondations de 0.40 m de Largeur sur toute la hauteur de la fouille.
- Chainages supérieur de 0.20 x 0.40 m , et poteaux ancré dans le chainage tous les quatre mètre avec
joint de dilatation tous les 24 mètres ainsi que tout éléments de structure (ferraillages) selon plans BET. –
maçonnerie sur une hauteur de 0.60m en mœllons de calcaire de la région et hourdis au mortier de ciment
n°2. Les boutisses seront en nombre suffisant pour obtenir la parfaite cohésion des parements. Il sera
enduit sur toutes ses faces par un enduit extérieur sablé (voir plans détail Architecte)
- Couronnement en béton armé de 10 cm de hauteur y compris aciers et assise d’ancrage de la grille.
- Joint de dilatation selon recommandation BET.
- Barreaux en fer formant Grille de défense de 0.50 m de hauteur suivant le détail Architecte ; y compris
fixation et peinture dans les normes de l’art.
- Enduits sur les deux faces en deux couches selon recommandation de l'architecte.
- Peinture vinylique sur les deux faces.
Y compris toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 20.

2 – ETANCHEITE

GÉNÉRALITÉS
Les travaux d'étanchéité devront être conformes au document technique unifié n° 43.1 établi par la
C.S.T.B (Centre Scientifique et Technique de Bâtiment - FRANCE). Les matériaux devront être
conformes aux normes marocaines et aux normes en vigueur
- D.T.U 43.1 Travaux d'étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie.
- D.T.U 43.2 Travaux d'étanchéité des toitures avec éléments porteurs en maçonnerie de pente ³ 5%.
- D.T.U 20-12 Conception de Gros-Œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement
d'étanchéité.
La pose des revêtements d'étanchéité doit se faire sur des supports dont la surface est propre et sèche et
débarrassée de toutes matières qui seraient susceptibles de modifier la forme ou la qualité de ces
revêtements Un délai de séchage de 8 jours à 3 s
l'entrepreneur réceptionnera les supports dalles et demeurera responsable de l'étanchéité qu'il aura réalisée
sur ces supports.
Pour la préparation des matériaux appliqués à l'état de fusion, l'Entrepreneur doit obligatoirement
disposer d'un matériel per- mettant de maintenir les températures d'application à 220° C + 30° C.
Aucune préparation artisanale ne sera tolérée.
Les feuilles d'étanchéité constituant une même couche doivent être posées à recouvrent de 0,10 m
minimum longitudinalement et transversalement ; ces recouverents étant collés à l'EAC (enduit
d'application à chaud), ou soudés par les chapes de bitume
Des essais de mise en eau seront effectués par le bureau de contrôle pour vérifier la tenue du revêtement
d'étanchéité Aucune trace d'humidité ne devra apparaître sur les plafonds ou sur les murs dans les dix
jours suivant les essais .
Approbation des matériaux par le bureau de contrôle.
avant la réalisation de la protection l'entrepreneur doit obligatoirement faire réceptionner les
travaux d'étanchéité par le maître d'œuvre et le bureau de contrôle qui procédera aux essais prévus
ci - dessus

PRIX N° 21 : ETANCHEITE LEGERE :


L’étanchéité légère concerne les salles d’eau, jardinière...
Elle sera exécutée de la manière suivante:- 1 couche d’E.A.C
- 1 feutre bitumé Surface 36 S
- 1 couche d’E.A.C
- 1 enduit grillagé au mortier de ciment dosé à 350 kg de
ciment CPA 325, armé d’un grillage.
Et toutes sujétions.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 83
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 21.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 84
3 – REVETEMENTS

Les marques citées dans le présent marché sont données à titre de référence. L'Entrepreneur peut
proposer des marques équivalentes.
Les revêtements des sols et murs devront répondre aux prescriptions fixées par les normes en
vigueur, et notamment pour les tolérances admises : + 1 millimètre de flèche sur une longueur de 2
mètres.
Aucune plus-value ne sera accordée pour finition autour des éléments en béton, métalliques ou autres
matériaux faisant saillie du sol (potelets, supports de garde-corps, pièces d'ancrages d'éléments de
chauffage, de climatisation ou d'électricité ect
L'Entrepreneur devra s'assurer de ce que la planimétrie du sol soit parfaite et que les manutentions des
tampons soient aisées.
Durant toute la durée des travaux, l'Entrepreneur assurera la parfaite protection des revêtements. Cette
protection sera réalisée au moyen de couche de sable de sciure de bois ou d'une barbotine de plâtre.
L'Entrepreneur sera tenu pour seul responsable des dégradations qui pourraient survenir à ses
ouvrages, et devra reprendre à ses frais, toutes parties d'ouvrages dégradées.
Les prix unitaires comprennent toutes les sujetions de fourniture, pose, main d'oeuvre, coupes,
façons diverses, percements, scellements, accessoires, et mise en oeuvre.
L'Entrepreneur sera tenu responsable pour toutes dégradations qu'il aura causées aux appareils sanitaires
ou aux canalisations d'eau ou d'électricité. Il devra signaler en temps voulu aux autres corps d'état toutes
les dégradations qu'il aura causées ou constatées.

PRIX N° 22 : REVETEMENT EN PIERRE:


Revêtement en marbre en plaque de pierre de TAZA et 2 cm d’épaisseur suivant le choix du BET
échantillon à soumettre à l’approbation du maitre d’ouvrage. Ce revêtement sera posé à bain soufflant de
mortier de ciment à refus sur crépis d’adossement en mortier avec gros sable.
Ces travaux comprendront toutes les Pièces particulières, bords arrondis sur une ou plusieurs arrêtés,
coupes, passages de canalisations, réservations, raccordement soit sur sols, murs ou escaliers suivant
design du maître de l’ouvrage.
Ce prix devra comprendre la fourniture, le ponçage et le lustrage, nécessaires pour obtenir la finition «
poli brillant », toutes sujétions pour petites parties, angles saillants ou rentrants, cueillies, gorges, bords
arrondis, joints de finition.
Ouvrage payé au mètre carré, fourni et posé, sans majoration pour petites parties, y compris toutes
sujétions de pose et tous travaux nécessaires à la bonne finition de revêtement.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 22.

PRIX N° 23 : REVETEMENT EN AUTOBLOQUANT COULEUR GRIS ET BORDEAUX :


Ce prix rémunère la fourniture et pose de revetements autobloquant couleur gris et bordeaux épaisseur
de 0.08 m type COMAREV ou similaire suivant le choix du metre d’ouvrage posé sur un lit de sable de
carriere d’une épaisseur de 0.05 m compacté et arosé y compris toutes sujétions.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 23.

PRIX N° 24 : REVETEMENT EN AUTOBLOQUANT COULEUR BEIGE:


Ce prix rémunère la fourniture et pose de revetements autobloquant couleur beige épaisseur de 0.08 m
type COMAREV ou similaire suivant le choix du metre d’ouvrage posé sur un lit de sable de carriere
d’une épaisseur de 0.05 m compacté et arosé y compris toutes sujétions.
N.B : avant tout pose ; l’entrepreneur doit présenter des échantillons à approuver par le BET et
l’architecte.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 24.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 85
4 - PLOMBERIE

GENERALITES :
Les ouvrages à réaliser comprennent le transport, la fourniture, la pose, le raccordement des appareillages,
la mise en œuvre, la mise en ordre de marche de l’ensemble des installations des bâtiments y compris
toutes sujétions et contraintes fonctionnelles.

PRIX N° 25 : FONTAINE DE JET D'EAU


Ce prix comprend la fourniture et pose fontaine de jet d’eau suivante :
- Borne à goulot : pilier verticale comprenant le conduit d’alimentation et le goulot en laiton.
- Bassin : faisant office de réservoir il comporte un écoulement et un trop-plein généralement en
laiton, à filetage.
Y compris toutes sujetion de la fourniture et pose et mise en ouvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 25.

5 - MENUISERIE

A-MENUISERIE METALLIQUE

MENUISERIE :
L’ensemble grilles métalliques sera réalisé en fer galvanisé, suivant appareillage et motif des détails des
plans de l’architecte, tout en respectant les dimensions et les normes des cadres, bâti, types des profilés
métalliques, des traverses, des montants et des cornières.
L’ensemble sera barreaudé comme mentionné sur plans de détails menuiserie, y compris écharpes,
raidisseurs etc…

PRIX N° 26 : PORTES METALLIQUES:


Les portes métalliques sont composées et barreaudées suivant appareillage et motif des plans de détails du
BET, y compris fourniture et toutes sujétions de mise en œuvre selon les règles de l’art.
Les ouvrages seront payés au mètre carré, y compris toutes sujétions, fourniture et pose, mise en œuvre
aux prix suivant plans de détails.
Ouvrage payé au mètre Carré au prix N° 26.

PRIX N° 27 : MAT PORTE DRAPEAU H= 4:


Ce prix comprend la réalisation de mat porte drapeau de 4m de hauteur constitué de :
Support métallique porte drapeau, réalisé en métal brossé ou peint, il supportera le drapeau national.
Compris poulie ou sommet et plaque de fixation de 135 x 135 sur laquelle vient se souder le profil
tubulaire diamètre
30/35 en tube rond brossé ou peint, y compris fixation et toutes sujétions de fourniture et de pose.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 27.

PRIX N° 28 : MAT PORTE DRAPEAU H= 7:


Ce prix comprend la réalisation de mat porte drapeau de 7m de hauteur constitué de :
Socle en beton de 50x50cm, support métallique porte drapeau, réalisé en métal brossé ou peint, il
supportera le drapeau national. Compris poulie ou sommet et plaque de fixation de 135 x 135 sur laquelle
vient se souder le profil tubulaire diamètre
30/35 en tube rond brossé ou peint, y compris fixation et toutes sujétions de fourniture et de pose.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 28.

PRIX N° 29 : ENSEIGNE BILINGUE:


Fourniture et pose de panneau en plexiglas de dimension 3.00x1.00m en forme bombé, peint en blanc, de 10 mm
d’épaisseur, posé sur une structure métallique conformément au plans fourni par le BET, fixé par des plots en
aluminium ou en métal inoxydable (laiton chromé). Le texte sera bilingue (Arabe et Latin) en lettres découpées en
forex poli (couleur ou choix de la maitre d’ouvrage) et sera de 3 cm d’épaisseur et de 25 cm de hauteur.
Ce panneau sera éclairé par deux réglettes étanches.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 86
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 29.

6- PEINTURE
PRIX N° 30 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MENUISERIE METALLIQUE
FINITION LAQUEE BRILLANTE :
Comprenant :
Travaux préparatoires :
- Dérouillage et décalaminage du subjectile par grattage et ponçage. Lavage au solvant.
Impression: - Application de deux couches avec un séchage de 24 heures entre les couches.
Sous - couche : - Après un délai de séchage de 24 heures, application d’une couche
Finition : - Application d’1 couche de laque brillante
Teinte au choix du maître d’œuvre. L’intervalle à respecter entre les couches est de 24 heures.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N°30.

7– AMENAGEMENT EXTERIEUR :

PRIX N° 31 : FOURNITURE ET POSE DES CHAISES D'ASSIS Y/C PERGOLA EN BOIS :


Le prix comprend la fourniture et pose des CHAISES D'ASSIS TYPE RODA UM320 ou similaire de 1er
choix suivant détail de l’architecte y/compris pergola ade 2.00x2.00x2.00h en bois rouge y compris vernis
suivant plans fourni par l’architecte.
Y compris toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 31.

CIRCUIT D’ARROSAGE

PRIX N° 32 : BOUCHE D'ARROSAGE


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement des bouche d’arrosage DN20. La construction des
corps de bouche d’arrosage en plastique coulé à manchons taraudés. L’ensemble obturateur bille et tige
sera en laiton chromé protégé par téflon. Le levier sera en acier avec protection plastique.
Ce prix comprend le raccordement, raccords et travaux de pose.
Ces bouches seront de 1er choix.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 32.

TRAVAUX DE L’ECLAIRAGE EXTERIEUR

BRANCHEMENT

PRIX N° 33 : BOITE DE COUPURE


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d'une boite de coupure triphasée de premier choix,
degré de protection au moins IP 439 et posée en encastré au niveau du local technique. Elle sera équipée
de:
- Trois fusibles calibrés de premier choix.
- Borne de neutre.
- Réservation pour recevoir la barrette de coupure et mesure de la terre.
- Accessoires divers
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 33.

PRIX N° 34 : TABLEAU DE PROTECTION ELECTRIQUE


Le tableau sera de premier choix réalisés conformément aux normes et au cahier des prescriptions
techniques et constitués de coffret, platine pour disjoncteur incorporée, plastrons, rails, polybloc,
collecteur de terre, bornier et support porte bornier et repérage : il seront de type apparent ou encastrés
en fonction de la demande de la maîtrise d’œuvre.
Le tableau sera dimensionné en fonction de l'appareil de tête et du nombre de modules utilisés augmenté
de 30% pour une éventuelle extension de l'installation (soit un minimum d'une rangée de libre par
tableau).Il sera catégoriquement refusé si la dimension est trop juste.
- la serrure du tableau doit s'ouvrir avec la même clé.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 87
- Le BET n'acceptera en aucun cas le tableau dont l'aspect esthétique aura été négligé (peinture
mal exécutée, corrosion, câblage non satisfaisant)
- L'ensemble du matériel sera fixé sur rail OMEGA.
- Barrette de neutre.
- Barrette de terre.
- Le schéma électrique du tableau sera collé sur la face interne de la porte sous pochette plastique.
- Tous les départs des conducteurs seront repérés.
- Le pouvoir de coupure des disjoncteurs de protection devra être choisi en fonction du courant de
court-circuit au niveau du tableau.
- La description et le contenu approximatif de chaque tableau est détaillé dans le schéma du
tableau électrique.
- Les disjoncteurs divisionnaires utilisés seront de type (tri+neutre) de premier choix
- Le disjoncteur de branchement est de 1er choix 4x10/30A-500mA.
- Les contacteurs seront 4x16A.
- Les répartiteurs seront dimensionnés selon l’ampérage.
Toutes les commandes des contacteurs des mâts d’éclairage air de jeu seront par boutons poussoirs ou
commutateur placés sur la face avant du tableau, ces commandes seront repérées par les circuits
appropriés. Le tableau sera réalisé conformément aux schémas d’exécution.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 34.

PRIX N° 35 : MISE A LA TERRE DU TABLEAU ELECTRIQUE


Conformément au paragraphe 542.3 du chapitre 5 de la norme NF C 15 100, la prise de terre sera réalisée
par :
- Des piquages par câble en cuivre nu de 28 mm2 sous le gros béton des semelles, l’ensemble
raccordés en eux et à la boucle en fond de fouille par des cosses à griffes.
- Une boucle en conducteur de cuivre nu de 28 mm2 de section de premier choix, posé à fond de
fouilles pendant la construction du et ramenée par câble 28 mm2 au tableau général basse
tension à travers une barrette de mesure et de sectionnement type de premier choix installée dans
un regard de visite avec tampon en fonte .
Cette prise aura une valeur inférieure à 5 OHM, le cas contraire, l'entrepreneur doit son amélioration.
Y compris câble en cuivre, barrette de mesure, regard, fouilles et fournitures, pose, raccordement à toutes
sujétions.
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 35.

CABLES

PRIX N° 36 : CABLE U1000 RVFV DE 4X16 MM²+T POUR ALIMENTATION PRINCIPALE:


Ce prix rémunère la fourniture et pose de câble 4x16 mm²+T de la série U1000 RVFV de premier choix
pour le raccordement entre la boite de coupure et le tableau triphasé (T.GS) via le coffret de comptage 4
fils et le coffre de distribution qui ne fais pas partie de ce lot, sous conduit encastré de dimensions
suffisantes pour permettre le passage libre des câbles à l'intérieur du tubage diamètre approprié.
Les conduits seront posés en encastrés suivant un tracé rectiligne avec un minimum de changement de
direction.
Y compris saignées, conduit, rebouchage et toutes sujétions de fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 36.

PRIX N° 37 : CABLES U 1000 R02V DE 4X6 MM²+T POUR LES PROJECTEURS:


Ce prix rémunère la fourniture et pose de câble 4x6 mm²+T de la série U1000 R02V pour le
raccordement entre le tableau électrique et les projecteurs sous conduit encastré de dimensions
suffisantes pour permettre le passage libre des câbles.
Les conduits seront posés en encastrés suivant un tracé rectiligne avec un minimum de changement de
direction.
Y compris saignées, conduit, rebouchage et toutes sujétions de fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 37.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 88
TRANCHEE ET REGARS DE TIRAGE
Ces travaux comprennent :
- fouilles en tranchée de 0,80m de profondeur et d'une largeur de 0,50m dans terrain toutes natures y
compris la démolition des dallages et empierrement existants
- Fourniture et pose d'un lit de terre tamisée de 0,10m d'épaisseur après dressage et damage soignées
du fond de fouilles.
- Pose et fourniture des buses annelée diamètre 100mm.
- Remblaiement par couches successives par terre tamisée d'une épaisseur de 0,20m
- Pose d'un grillage de signalisation en plastique e = 1,5 mm de couleur rouge. Il sera placé sur toute la
tranchée d'une profondeur de 0,40 au dessous du niveau des trottoirs
- Remblaiement par couches successives de tout-venant tamisé au crible soigneusement arroses et
damées et évacuation des gravois et des déblais excédentaires aux décharges publiques.
- Toutes sujétions pour la réfection des dallages, trottoir et revêtement démolis au cours des fouilles de
manière à rendre l'aspect initial des lieux avant les travaux.
L'ensemble de ces travaux seront réglés au Mètre linéaire conformément aux normes, règles de l'art .

PRIX N° 38 : TRANCHEE NORMALE AVEC 1 BUSE ANNELEE Ø100 :


Y compris saignées, conduit, rebouchage et toutes sujétions de fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 38.

PRIX N° 39 : REGARD DE TIRAGE 60/60/60 :


Fourniture et pose de regard de tirage en béton de dimension 60/60/60 y compris terrassements,
remblais, tampon et toutes sujétions de mise en œuvre conformément aux règles de l'art et aux normes en
vigueur (les dispositions des regards seront implanté au un minimum de 30 m d’inter distance et au
changement de direction).
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 39.

ECLAIRAGE

PRIX N° 40 : LAMPADAIRE JARDIN A 0,80M DE HAUTEUR:


Fourniture et pose de lampadaires pour éclairage extérieur et cheminement piétonniers de 1er choix,
Dimensions : hauteur 82cm, largeur hors tout 22.5 x 22.5cm, embase 13.5cm x 13.5cm. 
Source de lumière : une ampoule à vis culot standard E27, puissance maximale 100W.

- Platine avec tige de fixation


- Socle en béton
Ainsi que toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 40.

PRIX N° 41 : LAMPADAIRES EXTERIEURS EN INOX Y/C LAMPE LED:


Fourniture et pose de lampadaires pour éclairage extérieur en inox de 3.00m de hauteur y compris
tranchée et câblages et cheminement piétonniers de 1er choix, au choix de maitre d’ouvrage comportant:
- une boule en méthacrylate  40, câble 2 x 2, 5 mm²;
- douille claire tulipe sur support
- Support (mât) de 1 m de hauteur en acier avec peinture polyuréthanne

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 89
- Platine avec tige de fixation
- Socle en béton
- Lampe type led. Echantillon à remettre au maitre d’ouvrage pour approbation
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 41.
PRIX N° 42 : PROJECTEUR D’AMBIANCE ENCASTRÉE AU SOL :
Fourniture et pose d’un ensemble de projecteurs d’abiance encastree au sol fixés sur un mat en tôle
galvanisée de hauteur de 12 m, de luminance de 10000 Lm équipé de lampe LED 1 er choix, et de
puissance 3 W de couleur au choix de maitre d’ouvrage.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 42.

PRIX N° 43 : PROJECTEUR ETANCHE DE 500 W :


Projecteur étanche de 500W avec lampe à fixer aux emplacements indiqués par la maitrise d’ouvre de
suivie les fusibles de protection seront dans un bureau désigné par le comité de suivie, fourni et posé,
comprenant:
- SPOT HALOGENE POUR EXTERIEUR
- STRUCTURE EN ALUMINIUM
- PEINTURE POUDRE EPOXYDE CUITE AU FOUR
- REFLECTEUR PARABOLIQUE ALUMINIUM TRES PUR ET OXYDE ANODIQUEMENT
- VERRE DE PROTECTION TREMPE
- PUISSANCE 500W HALOGENE DOUILLE CERAMIQUE R7S
- COULEUR : SELON LE CHOIX DU COMITE DE SUIVI
- MARQUE 1ER CHOIX
Echantillon à soumettre à l’approbation du comité de suivi.
Ouvrage payé à l’unité au prix N°43.

ESPACE VERT
Les végétaux fournis, seront de premiers 1ers choix bien constitués exempts de parasites, sans mousse, ni
chancres, présentant toutes les caractéristiques d’une végétation vigoureuse. Ils devront avoir subi au
moins 4 transplantations, leur motte devra être 40 cm de diamètre pour les Arabes, et doivent présenter
une densité de petites racines sectionnées, sans risque d’éclatement ou de dessèchement. Il faut assure
aussi que les racines ne sont pas entre une ramification régulière et une densité constante.

PRIX N° 44 : APPORT DE LA TERRE VEGETALE Y COMPRIS NIVELLEMENT ET


PREPARATION DU SOL:
Ce prix comprend la fourniture de terre végétale conforme aux spécifications ci avant, libre de toute
impureté, le transporte et mise en œuvre suivant les indications de maitre d’ouvrage sur l’ensemble des
espaces à planter y compris le façonnage du terraine et le mélange avec les amendements et avec le
substrat existant dans la fosse de plantation.
Avant toute mise en œuvre, la terre végétale fournie par l’entreprise peut être soumise au contrôle du
maitre d’ouvrage ou du bureau d’étude et sa qualité confirmée par une analyse physicochimique au frais
de l’entrepreneur.
Le prix comprend le réglage final après mélange avec le fumier dans les endroits indiqués par le maitre
d’ouvrage paysagiste. La quantité de terre posée est calculée foisonnée à la livraison.
Ouvrage payé au mètre cube au prix N° 44.

PRIX N° 45 : ENGAZONNEMENT:
Ce prix Rémunère :
* les travaux de fouille, nivellement et préparation de fond de forme pour plantation, ils seront effectues à
l’engin mécanique approprié ou à la main le fond de forme doit être décompacté dressé adapté et réglé à
la cote voulue en accord avec la maîtrise d’œuvres.
* L’évacuation des déblais à la décharge publique y compris toutes sujétions
* Travaux de fourniture et Mise en place de la terre végétale :

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 90
La fourniture et la mise en place de la terre végétale qui devra être agrée par les services
concernés (sur la base d’une analyse physico-chimique à la charge de l’entrepreneur, Elle devra
être exempte de tous matériaux infertiles ou de volumes inhabituels de type morceaux de bois
cailloux mattes d’argiles, racines, ferrailles, plastiques etc.
* La fourniture et l’Epandage d’engrais organique (fumier Bovin) à raison de mètre cube de fumier par
trois mètres cubes de terre végétale.
* la fourniture et la plantation du gazon suivant recommandations de maitre d’ouvrage.
L’ensemble de ces travaux exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions du maître
d’ouvrage y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 45.

PRIX N° 46 : BORDURES DES TROTTOIRS TYPE T1:


Ce prix rémunère la fourniture et pose de bordures jardinieres teinté de dimension (1.00x0.09x0.20)m, en
béton moulé y/c réglage, ajustement, mise à niveau, alignement, mortier, pour assemblage, coupes,
arrondies, traitement des joints au mortier de ciment, bordures spéciales pour avaloirs, finitions et toutes
sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 46.

PRIX N° 47 : FOURNITURE ET POSE DE PALMIER TYPE WASHINGTONIA (MOYENNE DE


2 ANS) :
Fourniture et pose de palmier, y compris fosses de plantation fourniture et application d’engrais de fond,
plantation, haubanage, ou tuteurage, et toutes les suggestions de plantation dans les règles de l’art.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 47.

PRIX N° 48 : FICUS BENJAMINA:


Fourniture et pose de ficus benjamina, y compris fosses de plantation fourniture et application d’engrais
de fond, plantation, haubanage, ou tuteurage, et toutes les suggestions de plantation dans les règles de
l’art.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 48.

PRIX N° 49 : PAPYRUS CYPERUS:


Fourniture et pose de papyrus cyperus, y compris fosses de plantation fourniture et application d’engrais
de fond, plantation, haubanage, ou tuteurage, et toutes les suggestions de plantation dans les règles de
l’art.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 49.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 91
PARTIE-3. TRAVAUX D'EQUIPEMENTS

1 – REVETEMENTS - PLATRERIE - MOUQUETTE

PRIX N° 1 : FAUX PLAFOND EN PLAQUE DE PLATRE :


Fourniture et pose d’un doublage réalisé en plaque de plâtre BA13 PREGYBEL visée sur une structure
métallique en montant et rail. Finition des joints par bande à joint et enduit PREGYLYS
le prix comprend réservation et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 1.

PRIX N° 2 : PLAFOND ACOUSTIQUE :


Pour une amélioration acoustique de la salle, il sera prévu un plafond acoustique et décoratif à joints non
apparents constitués par assemblage de plaques de plâtre perforées et vissées sur une ossature métallique
avec un plénum de 20 cm par rapport aux parois supports. Ce vide sera garni d’un matelas de laine
minérale de 40 mm, reposant directement sur le dos des plaques.
Les joints seront traites selon la technique bande et enduit PREGYLIS en veillant à ne pas obstruer les
perforations des plaques.
La peinture doit être réalisée impérativement à l’aide de rouleau pour ne pas obstruer par projection le
voile de verre situé au dos des plaques de plâtre.
Ce plafond doit épouser la forme de la dalle.
La dimension des plaques en plâtre sera de 240x120x1, 25 cm
L’ossature sera en acier galvanisé de 6/10ème avec tiges filetées.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 2.

PRIX N° 3 : REVETEMENT MURALE DES CABINES:


Afin d’améliorer la correction acoustique il est prévu des panneaux acoustique en bois (MDF) perforé,
sur toutes les parties latéraux des murs.
Les perforations de 6 mm de dim, seront disposées sur les deux côtés des panneaux avec un espacement
de 80 à 100 mm entre axe.
Un matelas, de laine minérale de 40 mm d’épaisseur sera intercalé entre les murs et les panneaux
acoustiques.
Epaisseur des plaque : 16 mm
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 3.

MOQUETTE

PRIX N° 4 : FOURNITURE ET POSE MOQUETTE POUR THEATRE :


Moquette 1er choix couleur suivant le choix de maitre d’ouvrage conforme aux normes en vigueur avec
même motif des chaises de conférence
Et ce de 1er choix et conformément à la réglementation en vigueur. Echantillonnage à présenter pour
approbation préalable
Le Prix payé au mètre carré, comprend la fourniture et pose y/c toutes autres suggestions de fourniture et
pose.
Ouvrage payé au mètre carré au prix N° 4.

2 - ELECTRICITE - CLIMATISATION

NOTA : L’exécution des travaux du présent lot comprends toute la fourniture, pose, scellement et
raccordement, afin de livrer les installations en parfait état de fonctionnement, conformes aux règles de
l’art et suivant les prescriptions techniques

ALIMENTATION

PRIX N° 5 : TABLEAUX ELECTRIQUES CLIMATISATION:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 92
Le tableau électrique général sera de type coffret métallique de dimension comportant autant de rangers
nécessaires, avec rail OMEGA, permettant de monter tous les appareils modulaires comme indiqués
dans les schémas unifilaires.
Dans chaque tableau électrique, le dispositif de protection doit être repéré par étiquettes autocollantes.
Dans chaque tableau électrique le schéma électrique des tableaux sera collé sur la face interne du
portillon.
Tous les appareillages de protection de commande et de contrôle sera du type modulaire marque agréer
par la BET conformément aux schémas unifilaire.
Le mode de paiement se fera à l’ensemble des équipements, y compris toutes sujétions de pose et de
raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N°5.

DETECTION D'INCENDIE

PRIX N° 6 : TABLEAU DE SIGNALISATION:


Un tableau de signalisation équipé d’une cassette d’alimentation, d’une cassette de gestion, du processus
d’alarme, d’un jeu de batteries nickel - cadmium, d’un haut parleur émetteur le son et de borniers le tout
accompagné de pièces de rechange (Jeux de batterie de rechange référence : cassette d’alimentation, de
1er choix et une cassette gestion
Ce tableau sera du type 4 équipements alarme incendie, de 1er choix.
Le mode de paiement se fera à l’ensemble des équipements, y compris toutes sujétions de pose et de
raccordement.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 6.

PRIX N° 7 : DECLENCHEURS MANUELS:


Un déclencheur manuel pour équipement d’alarme incendie avec contact à ouverture de ligne, coffrets à
membrane déformable sur une pression de 2.5 kg (plastic), réarmement avec outils spécial fournie avec
l’appareil, avec fixation en saillie, de référence 38 018 de 1er choix.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 7.

PRIX N° 8 : DETECTEUR DE FUMEE:


Un détecteur de fumée, optique permet la détection rapide d’un début d’incendie avant l’apparition des
flammes pour une section moyenne de détection de 60 m2
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble fournie, installée, y compris tous les accessoires
nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 8.

PRIX N° 9 : RACCORDEMENT:
Les liaisons entre les différents éléments de système détecteur d’incendie, seront en sous conducteur
H07V 2x1 mm², sous tube ICD 6APE grille non propagateur de la flamme.
Le mode de métré se fera à l’unité d’ensemble de toute l’installation fournie, installée, y compris tous les
accessoires nécessaires de fixation de mise en place et toutes sujétions de fourniture, pose, et mise en
œuvre.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 9.
CLIMATISATION

PRIX N° 10 : CONDUITES EN PPR CALORIFUGEES DIAMÈTRE 50 MM:


Fourniture et pose des conduites d'eau chaude à l'intérieur des bâtiments seront en PPR. Ces conduites
seront calorifugées avec une mousse de classe M1 de type Prestoflex, Armaflex ou équivalent et d'une
épaisseur de 19 mm. Y compris tous les raccords, les supportages, les suspensions et toutes sujétions de
fourniture et de mise en œuvre.
Toutes les vannes, brides, caisson des pompes, et toutes les unités ayant besoin d'entretien, seront isolées
et protégés par des enveloppes démontables (l'épaisseur de l'aluminium sera de l mm).

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 93
Ouvrage payé au Mètre Linéaire fourni, posé y compris pièces de raccordement, ancrage, butées et toutes
fournitures et sujétions selon les prix suivants :
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 10.

PRIX N° 11 : VENTILO-CONVECTEURS GAINABLES Pf = 8 kWf:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement des ventilo-convecteurs a deux tubes a batterie
chaude seront de type gainables à deux tubes à pression statique disponible, ils seront caractérisés par :

 Unité de base construite en tôle d'acier galvanisé


 Batterie chaude à tube en cuivre avec ailettes aluminium
 Ventilateur centrifuge à double ouïe, entraînement direct du moteur monophasé à 3 vitesses,
(classe B avec protection interne) prévu pour pression de 60 Pa.
 Bouche de soufflage a 4 jets directionnels avec reprise
 Pompe de condensas et tous raccordements.
 Filtre régénérable efficacité à 75% ASHRAE gravimétrique
 Alimentation électrique : 220 V - 1 phase - 50 Hz
 Platine de commande à distance
 Bac à condensât isolé théoriquement et bac auxiliaire isolé au-dessous avec tubulure de vidange.
 Température eau chaude : 50°C/40°C
 Niveau sonore conforme aux normes en vigueur. Le soumissionnaire doit remettre les niveaux
sonores de puissance sonore par bande d'octane pour chaque appareil.

La sélection se fera sur la base de la pression disponible et sur la 2 ème vitesse (vitesse moyenne), et
pour une température de reprise de 22°C/50% HR ± 2°C. Le bac à condensât doit déborder sous les
vannes En outre la fourniture du ventilo-convecteur, ce prix comprend :

 Thermostat d'ambiance avec commande, filerie, avec régulateur de vitesse et bouton marche/arrêt
pour chaque groupe de 4 ventilo convecteurs.
 1 vanne à trois voies de diamètre approprié, tout ou rien avec by pass pour système a deux
 1 robinet à boisseau sphérique et coude micrométrique
 1 filtre à tamis
 Vanne de purge aisément accessible.
 2 tuyaux flexibles calorifugés pour raccordement hydraulique.
 Supportages, fixation, silents blocs
 Condensât pour conduite siphonnée
 La pose, les raccordements hydrauliques, aérauliques et électriques, la mise au point, les travaux
de réglage et la mise en service.

Ils seront de type HFCE de chez Trane ou équivalent.

Ouvrage payé à l'Unité, y compris vannes et clapet chaque fois c'est nécessaire, purgeurs automatiques,
coudes, tés, lyres, raccords, manchette de liaison, alimentation électrique et toutes sujétions de fourniture
et de pose aux prix suivants :
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au prix N° 11.

PRIX N° 12 : GRILLES DE SOUFFLAGE ET REPRISE DES VENTILO-CONVECTEURS:


Ce prix rémunère la fourniture, la pose et le raccordement des grilles de soufflage des ventilo-
convecteurs. Ces grilles auront les caractéristiques suivantes :
 Ils seront en aluminium extrudé
 Finition : anodisation aluminium naturel brillant.
 Possède une isolation thermique et phonique en laine de verre.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 94
 Le débit nominal de chaque diffuseur sera au moins 180 l/s.
 Muni de plénum de soufflage en acier galvanisé calorifugé
Elles seront au choix de l'architecte et seront de chez France air ou équivalent.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 12.

PRIX N° 13 : GAINE FLEXIBLE DE SOUFFLAGE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement des gaines flexibles assurant la liaison entre les
ventilo-convecteurs et les grilles de diffusion. Elle sera composée de :
 Paroi intérieur multicouche aluminium/polyester d'épaisseur 87 um de 160 mm de diamètre
intérieur.
 Matelas de laine de verre (16 kg/m3) d'épaisseur 25 mm.
 Pare-vapeur extérieur en complexe aluminium/polyester d'une épaisseur de 30 um.
Cette gaine sera de type Phoni-Flex M0 de chez France air ou équivalent.
y compris raccords, fourniture et pose de fixation et de supportage et toutes sujetions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 13.

PRIX N° 14 : GAINE FLEXIBLE DE REPRISE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement des gaines flexibles assurant la liaison entre les
ventilo-convecteurs et les grilles de diffusion. Elle sera composée de :
 Paroi intérieur multicouche aluminium/polyester d'épaisseur 87 um de 160 mm de diamètre
intérieur.
y compris raccords, fourniture et pose de fixation et de supportage et toutes sujetions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 14.

PRIX N° 15 : CONDUITES EN PVC DE 25 MM POUR CONDENSATS DES VENTILO-


CONVECTEURS:
Ce prix rémunère la fourniture, la pose et le raccordement de conduites en PVC isogris d'écoulement de
25 mm de diamètre. Ils seront compris dans ce prix tous les accessoires (coupes, joints, colle, toutes
pièces de raccord tel que : tés, culottes, embranchements, coudes etc..).
Y compris toutes pièces de raccords, siphons au droit de chaque bac, colliers de fixations et tous
raccordements aux appareils.
y compris vannes et clapet chaque fois c'est nécessaire, purgeurs
automatiques, coudes, tés, lyres, raccords, manchons de dilatation et toutes sujétions de fourniture et
dépose
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix N° 15.

3 - SONORISATION POUR CONFERENCES ET TRADUCTION SIMULTANNEE

PRIX N° 16 : TABLE DE MIXAGE 24 PISTES :


 Table de Mixage 24 Canaux
 16 Micros/Ligne, 4 Lines Stéréos,
- 2 Processeurs d'effets numériques
- Alimentation fantôme sur chacune des entrées micro
- Inserts sur les Entrées Micros
- Equaliseur 3 Bandes par Voie + Filtre Coupe Bas sur voies Micros
- 14 Bus de Sortie
- 4 Départs Auxiliaires
- 4 Retours Auxiliaires
- 2 auxilaires supplémentaires dédiés aux multieffets intégrés
- Filtre passe-bas réglable pour les sorties monos
- Sorties stéréo et mono XLR symétriques (XLR Symétrique)

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 95
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 16.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 96
PRIX N° 17 : MICRO PRESIDENT :
Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un Micro Président
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
Micro électret avec filtre anti-bruit et coupe-vent incorporé, monté sur tige pivotante
Anneau lumineux DEL pour indiquer micro actif
Un haut-parleur directif automatiquement coupé quand le micro est ouvert
Un bouton de prise de parole prioritaire sur les unités déléguées
Voyants de contrôles
Câble de raccordement
Bouton marche / arrêt micro
Témoin marche
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 17.

PRIX N° 18 : MICRO DELEGUE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un Micro Délégué
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
Micro électret avec filtre anti-bruit et coupe-vent incorporé, monté sur tige pivotante
Anneau lumineux DEL pour indiquer micro actif
Un haut-parleur directif automatiquement coupé quand le micro est ouvert
Un bouton de demande de parole
Voyants de contrôles
Câble de raccordement
Témoin de confirmation de demande de parole
Témoin marche
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 18.

PRIX N° 19 : UNITE D'ALMENTATION ET DE GESTION:


Unité centrale à 3 sorties, chacune pouvant alimenter 30 postes
Capacité maximale de l’Unité centrale : 90 postes équipés d’écrans rétro éclairés ou 120 postes sans
écran.
Extension maximale du système : 120 à 240 selon le type d’unité centrale
Ecran rétro éclairé
Mise en réseau
Connexion directe au système de transmission infrarouge, permettant à d’autres participants d’écouter la
conférence
Mode de prise de parole :
OPEN : liste de demande de parole
FIFO : ordre de prise de parole premier entré/premier sorti
VOICE : activation du micro par la voix avec seuil de niveau réglable
APPLY : Prise de parole accordée par le président
DAIS : Poste président actif constamment
2 sorties symétriques
2 connexions en RCA pour l’enregistrement (entrée /Sortie)
1 entrée symétrique niveau ligne (jack 6.35 mm-3 points) avec contrôle de niveau
1 entrée audio symétrique (jack 6.35 mm- 2 points)
1 Interface de sortie symétrique niveau ligne (XLR)
12 sorites du canal d’interprétation en RCA, automatiquement connectées au langage principal
lorsqu’aucune interprétation n’est connectée.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 97
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 19.
PRIX N° 20 : MICRO HF A MAIN :
10 mW
Réponse en fréquence BF 80-16 000 Hz
Alimentation 2 piles AA, 1,5
Autonomie jusqu‘à 10 heures
Type de microphone capsule condensateur électret
Sensibilité d‘entrée 1,8 mV/Pa
Supercardioïde
Max. SPL 144 dB SPL
Récepteur
Principe TrueDiversity
Sensibilité (déviation crête) < 3 μVat 52 dBarms S/N
Réjection canal adjacent ≥ 60 dB
Réjection d‘intermodulation ≥ 50 dB
Blocking ≥ 65 dB
Réponse en fréquence BF 60 – 16 000 Hz
Pilot tone 32 768 kHz
Entrée d‘antenne 2 connecteurs BNC, 50 Ω
Niveau d‘entrée BF Jack 6,3 mm
(dév. crête, 1 kHz) (Asymétrique) : +8 dBu;
XLR (symétrique) : +14 dBu
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 20.

PRIX N° 21 : MICRO HF A CRAVATE :

EMETTEUR :
Puissance HF 10 mW
Réponse en fréquence BF 60-16 000 Hz, entrée ligne 100-16 000 Hz, entrée micro
Entrée BF Jack 3,5 mm verrouillable à vis
Tension nomile d‘entrée (Mic/Ligne) 0,5 Vrms/1,8 Vrms (Mic/Line) à -30 dB gain
Alimentation 2 piles AA, 1,5 V
Autonomie jusqu‘à 10 heures
Sensibilité d‘entrée — 1,5 mV/Pa 1,8 mV/Pa
Récepteur

Modulation FM large bande


Bande de fréquence A : 548 – 572 MHz
B : 614 – 638 MHz
C : 766 – 790 MHz
E : 821 – 832 MHz et 863 – 865 MHz
Largeur de bande 24 MHz (Bande E : 13 MHz)
Nombre de fréquences 960 (Bande E : 520),
ajustable par pas de 25-kHz;
8 banques de fréquences, chacune
avec jusqu‘à 12 canaux présélectionnés
Rapport signal/bruit ≥ 103 dBa
DHT ≤ 1 %
Plage de température 0 °C to + 40 °C

MICROPHONES

Principe condensateur électret condensateur électret


Sensibilité 5 mV/Pa 1,6 mV/Pa
Directivité omni cardioïde

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 98
Max. SPL 142 dB
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 21.

PRIX N° 22 : PUPITRE INTERPRETE :


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un Pupitre Interprète
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
Poste d'interprétation simultanée 12 canaux.
Facile à utiliser
Convenable pour plusieurs types de conférence
Volume réglable et empêchement automatique de sifflement
Deux interprètes peuvent utiliser une unité d'interprétation.
Aucune alimentation externe n'est nécessaire. Conforme aux normes CE et IEC60914.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 22.

PRIX N° 23 : CASQUE POUR INTERPRETE:


Micro casque pour interprète qui s’adapte aux pupitres ci-dessus.
Comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 23.

PRIX N° 24 : RADIATEUER INFRA-ROUGE:


Conforme à la norme IEC 61603-7 et CEI 60914
Compatible avec n'importe quel autre système IR interprétation conforme à la norme IEC 61603-7
simultanée
Indication d'attente, l'indication de travail, indication de panne
Installation: fixe par support ou un trépied (diverses méthodes de montage pris en charge), 10 angles de
rayonnement
 La moitié de transmission d'angle: ± 22 °
Puissance d'émission: 25 W
Consommation d'énergie: 75 W
Plage de rayonnement maximale: 50 mètres
Synchronisation ON / OFF avec émetteur
Contrôle automatique de gain
Contrôle de la température: si la température est trop élevée, le contrôle passe à mi-puissance avec
indication LED
 Manuel demi puissance interrupteur à l'arrière, pratique pour les petites conférences
 Compensation de retard pour les différences de longueurs de câble entre l'émetteur et le radiateur Le
radiateur reçoit des signaux de porteuse générée par l'émetteur et émet un rayonnement infrarouge,
portant jusqu'à 32 canaux de distribution audio. Radiateurs sont reliés aux HF (BNC) connecteurs de
l'émetteur IR. 
Un maximum de 30 radiateurs marguerite chaîne peut être reliée à chaque sortie.
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 24.

PRIX N° 25 : TRANSMETEUR IR:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un Transmetteur Infrarouge
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
Compatible avec tous les systèmes infrarouges conformes à la norme IEC 61603-7
 4, 8, 16 ou 32 canaux audio disponibles
 Insensible aux interférences venant de systèmes d’éclairage
 Configuration flexible des canaux et de leur qualité
 Affichage en toutes lettres de la langue choisie ainsi que du numéro sur l’écran LCD du récepteur
 Synchronisation automatique : le nombre de canaux disponibles correspond au nombre de canaux  en
service
 Fonctionne aussi sans défauts en des lieux exposés au soleil
 Mode combinaison

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 99
Mode bypass pour la répartition du signal dans plusieurs salles
 Compensation du temps de propagation sur chaque radiateur
 Réponse en fréquence : 20 Hz – 20 kHz (mode qualité supérieure), rapport signal/bruit pondéré S/N > 80
dB (A)
 Liberté de mouvement pour tous les participants qui se trouvent dans la zone de couverture des radiateurs
 Confidentialité de la réunion assurée- les rayons infrarouges ne pouvant pas sortir d’un espace délimité
par des murs et des cloisons opaques
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 25.

PRIX N° 26 : RECEPTEUR IFRA-ROUGE AVEC OREILLETE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un Récepteur Infrarouge avec Casque a oreillette.
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
Récepteur de poche, ergonomique, esthétique et discret.
Techniques de réception PLL offrant une stabilité de réception de fréquence constante de 10ppm
Choix de canaux par touche + ou –
Ecran LCD rétro éclairé affichant le numéro de canal, le niveau de batterie et l’intensité de signal de
réception
Extinction automatique après 60 seconde de silence
Système de détection de vol disponible
Volume réglable
Atténuateur de réception en cas de signal trop puissant
Extinction par déconnexion du casque
Bande passante de la sortie casque : 80Hz-18KHz.
Batterie Ni-MH rechargeable fournie avec le récepteur offrant une autonomie de 60 heures.

Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion


Ouvrage payé à l’unité au prix N° 26.

PRIX N° 27 : VALISE DE CHARGE :


Capacité de charger 60 récepteurs infrarouges
Alimentation universelle se prêtant à une utilisation partout dans le mondecomprend la fourniture et pose
y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 27.

PRIX N° 28 : CAMERA SPED DOME :


Adaptée à une utilisation dans les salles de conférence ou salles de réunion moyennes ou  plus vastes, y
compris les salles de conseil d'administration. Rapide et facile à configurer
Utilisation à l’intérieur
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 28.

PRIX N° 29 : CLAVIER DE COMMANDE:


Pilotage pour les caméras speed dôme
Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 29.

PRIX N° 30 : LOGICIEL DE GESTION:


Ce logiciel permet la configuration des paramètres de conférence de l'unité centrale, comme le niveau de
sensibilité de la voix, du seuil de bruit, et d'autres. Il peut accéder au panneau de contrôle de l'unité
centrale de conférence pour régler le mode de fonctionnement du microphone (ouvert, override,
activation à la voix,...) et le nombre maximal de micros actifs simultanément.
Ce logiciel fournit des fonctionnalités d'essai du système. Les tests comprennent le test audio des
microphones, les tests des boutons, les tests LCD. Lors de l'activation du système, le logiciel va vérifier
toutes les lignes et identifier les composants se connectant et va fournir l'information à l'ingénieur de la
conférence.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 100
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 30.

PRIX N° 31 : ENCEINTE ACOUSTIQUE :


Fréquence de réponse  : 65 Hz~18KHz
Sensibilité (1W/1M)  : 95dB
Fréquence de crossover  : 2.5KHz
Puissance nominale  : 250 w
Rated power  : 8ohm

Ouvrage payé À L’UNITE, fourni et posé y compris toutes suggestions


Ouvrage payé à l’unité au prix N° 31.

PRIX N° 32 : AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE :


Puissance  : 2 x 330 w sous 8Ω
2 x 500 w sous 4Ω
Fréquence réponse : 20-20KHz 
Connecteur : Iput: XLR jack ¼
THD : <0.05%@1KHz 1/10

Ouvrage payé à l'ensemble, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution.


Ouvrage payé à l’unité au prix N° 32.

PRIX N° 33 : HAUT PARLEUR PLAFONIER:


Haut-parleur plafonnier avec transformateur
Puissance nominale/maximale : 6/10w
Tension d’entrée 100V : 6-3-1.5w
70V : 6-31.5-0.75w
Enceinte 6’’ gamme étendue
Enceinte impédance : 4 ohms
Réponse en fréquence 80 Hz-14 kHz
Sensibilité 91 dB (1m/1w)
Ouvrage payé à l'ensemble, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 33.

PRIX N° 34 : AMPLIFICATEUR MELANGEUR:


Ce prix rémunère la fourniture d’un amplificateur ligne 100 v destiné à l’alimentation
des haut-parleurs plafonniers.
Il devra répondre aux caractéristiques techniques suivantes :
Puissance RMS : 260 W
Impédance de charge : 4 – 8 Ohms / L 100 V
Impédance de charge : 4 – 8 – 16 Ohms / L 100 V
Bande passante : 60 – 15000 Hz
Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 34.

PRIX N° 35 : LECTEUR ENREGITREUR CD / DVD:


Ce prix comprend la fourniture et la pose d’un lecteur enregistreur sur CD ayant les caractéristiques
suivantes :
Enregistre sur support CD-R et CD-RW « pro » ou « musique » (grand public)
NOUVEAU ! Sélection de la vitesse de lecture, pour améliorer la lisibilité de supports de qualité
médiocre ou endommagés
Convertisseurs A/N et N/A 24 bits

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 101
Convertisseur de fréquence d’échantillonnage en entrée (32 à 48 kHz, désactivable)
Réglage de niveau d’entrée indépendant gauche/droite
Réglage de volume numérique
Fonction d’enregistrement synchronisé
Division par plages automatique ou manuelle
Fade in/out numérique de 1 à 30 s, par pas de 1 s
Fonction Rec Mute (enregistrement de silence)
Effacement/définalisation de CD-RW
Compatible CD-Text
Compatible clavier PS/2 (pour fonctions CD-Text et télécommande)
Rackable 2 U
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 35.

PRIX N° 36 : RACK DE RANGEMENT 19":


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un bai métallique 19 pouce dimensionnés pour
contenir tous les éléments de sonorisation/ Amplification, sources audio/vidéo, traitement des signaux
audio/vidéo et de contrôle avec la possibilité d’avoir 30% de réserve. Elle doit répondre aux normes
internationales du standard 19 pouces et sera montée sur un socle.
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 36.

EQUIPEMENT THEATRALE

PRIX N° 37 : MICRO SERRE TETE :


Ce prix comprend la fourniture et la pose d’un micro serre tête ayant les caractéristiques suivantes
Connecteur 3.5 mm jack

Microphone électret

Longueur de câble 1.6m

Directivité cardioide

Sensibilité aux fréquences audibles 1,6 mV/Pa

Niveau de pression acoustique maximum (actif) 150 dB


Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 37.

PRIX N° 38 : MICRO A MAIN AVEC FIL:


Ce prix comprend la fourniture et la pose d’un micro à main avec fil ayant les caractéristiques suivantes :
Robuste corps métallique
Excellente réjection des accrochages acoustiques
Très haute pression acoustique admissible
Capsule suspendue offrant une bonne insensibilité aux bruits
de manipulation
Réponse régulière dans l’axe et hors axe
Directivité cardioïde, bonne isolation vis-à-vis des autres sources sur scène
Bobine de compensation du ronflement
Grille de protection métallique
Principe du transducteur dynamique
Directivité cardioïde
Réponse en fréquence 40.....16000 Hz
Sensibilité (champ libre, circuit ouvert, 1 kHz) 2,7 mV/Pa

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 102
Impédance nominale 350 Ohm
Impédance de charge minimale 1000 Ohm
Connecteur XLR-3
Le Prix payé a l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestion
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 38.

PRIX N° 39 : PROJECTEUR PC 1000W :


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un projecteur PC 1000W avec lampe.
Il devra répondre aux spécifications techniques
Alimentation 230V – 50 Hz
Puissance de la lampe max. 1000 w
Connexion GX 9.5

Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.


Ouvrage payé à l’unité au prix N° 39.

PRIX N° 40 : PROJECTEUR PAR 56:


Ce prix comprend la fourniture et la pose d’n projecteur par 56 avec lampe
Il devra répondre aux spécifications techniques :
Projecteur PAR 56 court
Equipé d'un porte filtre
Lampes GX16D 300W/230v
Alimentation PC16A mono 
Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 40.

PRIX N° 41 : BLOC DE PUISSANCE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un bloc de puissance 19 pouces:
12 circuits à commande par DMX
AC Alimentation: AC 100-240V, 3Ø4W
Sortie: 20A maximale par canal.
Protocole: DMX-512
Dimension: 19 '' 3U,
Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 41.

PRIX N° 42 : CONSOLE DE LUMIERE:


Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un pupitre d’éclairage 12/24.
Il devra répondre aux spécifications techniques suivantes :
2 préparations manuelles 12 voies
48 programmes
4600 pasChaser et séquenceur inclus
Port MIDI standard
Contrôle temporel par fader 0 secondes à 10 minutes
Contrôle DMX
Le Prix payé à l’unité, comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 42.

PRIX N° 43 : PONT FRONTALE :


Un pont tridimensionnel en aluminium qui sera fixé au-devant de la scène, long. 4 m
Le pont est constitué de 3 tubes 48,3x2.9 croisés par des tubes de 27mm
Ouvrage payé à l'unité, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 43.

PRIX N° 44 : RIDEAU DE SCENE MOTORISE:

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 103
Fourniture et installation d'un rideau de scène en deux ventaux avec croisement central de 0,5 M
ouverture à la grecque par moto réducteur; le tissu sera en coton velours.
Ampleur + 70%
Forte sangle supérieure avec œillets et mousquetons de suspension Grand ourlet inférieur lesté à 150gr :
mètre courant
Ouvrage payé à l'unité, fourni et posé y compris toute suggestion d'exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 44.

PRIX N° 45 : PENDRILLON:
En coton velours
Ampleur 0%
Forte sangle supérieure avec œillets et lichettes
Grand ourlet inférieur lesté à 100gr/Ml
Dimensions des pendrillons: 1.40m de large la hauteur a dimensionné suivant la porteuse
Ouvrage payé à l'unité, fourni et posé y compris toute suggestion d'exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 45.

PRIX N° 46 : PERCHE ROTATIVE POUR PENDRILLON:


Petites perches (1.2m) en tubes acier diam. 30mm avec noyau de suspension à l'une ou l'autre porteuse de
scène
Ce noyau doit permettre une rotation de 180° de la perche pour créer soit une chicane soit un mur latéral.
Ouvrage payé à l'unité, fourni et posé y compris toutes suggestions.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 46.

VIDEOPROJECTION

PRIX N° 47 : VIDEPROJECTEUR 5000 LUMENS:


Ce prix comprend la fourniture et la pose
Système de projection Technologie 0.7’’ DLP® DarkChip3™ de Texas Instruments
Résolution Native XGA (1024 x 768)
Résolution Compressée UXGA (1600 x 1200)
Luminosité 5000 Lumens
Contraste 1200:1
Niveau Sonore 30dB
Télécommande complète avec fonction page suivante/page précédente pointeur laser et sélection directe
des sources.
Entrées : HDMI -DVI-D HDCP, Digital RVB (HDMI via adaptateur)
2 x VGA D-Sub 15 broches (Péritel & Composante via adaptateur)
S-Vidéo
Composite Jack RCA
3 x Audio Stéréo 3.5 Jack
USB (pour gestion de la souris)
Contrôle RS232 Mini DIN 3 Pin & RJ45 (contrôle réseau)
Sorties : PC D-Sub 15 broches (Retour Ecran)
Audio Mini Jack
Audio Haut Parleur 2 x 2W
Rapport d’aspect Natif 4:3, Compatible 16:9
Correction Trapézoïdale ± 16 Degrés (Vertical & Horizontal)
Compatibilité Vidéo PAL SECAM 576i/p, NTSC 480i/p, HD 720p/1080i
Uniformité 85%
Nombre de Couleurs 134.2 Millions
Optique f=28 ~ 334.6mm,
Rapport de projection 2.0 ~ 2.4:1 (Distance de Projection /Largeur de l’image projetée)
Distance de projection 1.2 - 12m
Taille de l’image 0.75 - 7.51m (Diagonale 4:3)

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 104
LE VIDEOPROJECTEUR DOIT ETRE MONTER SUR SUPPORT ORIENTABLE DE MANIÈRE A
EFFECTUER LA MISE AU POINT ET LES REGLAGES NECESSAIRES.
Ouvrage payé À L’UNITE, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution.
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 47.

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 105
PRIX N° 48 : ECRAN DE PROJECTION 4,00X3,00M:
Ce prix rémunère la fourniture, pose et raccordement d’un écran de 4.00 m x 3.00 m.
Il devra répondre aux caractéristiques techniques suivantes :
Carter aluminium anodisé.
Toiles en blanc mat
Simplicité d’installation murale ou plafond
Entraxe de fixation ajustable en fonction des contraintes liées à l’installation
Moteur frein tubulaire protégé par thermique avec 2 fins de course
L’écran doit répondre impérativement aux normes CE en 60335-1 et en 60335-2-97
Ecran doit être livré avec télécommande fréquence radio.
Ouvrage payé À L’UNITE, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 48.

PRIX N° 49 : MONITEUR DE CONTRÔLE :


Ce prix comprend la fourniture et la pose d’un moniteur de contrôle 19’’ ayant les caractéristiques
suivantes :
Diagonale 19’’
Définition : 1280x 1024 pixels
Ouvrage payé À L’UNITE, fourni et posé y compris toutes suggestions d'exécution
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 49.
CABLERIE

PRIX N° 50 : CABLERIE ET ACCESSOIRES DES EQUIPEMENTS:


La câblerie de ce prix consiste la fourniture et pose de câble d'alimentation 3x 1,5
et du câble coaxial pour antenne et le signale audio vidéo
La commande sera exécutée a partir de la régie.
Comprend la fourniture et pose y/c toutes suggestions
Ouvrage payé à l’ensemble au prix N° 50.

4 – MOBILIER :
A-LES FAUTEUILS

PRIX N° 51 : FAUTEUILS :
Ce prix comprend la fourniture, la pose et la fixation .
La Structure interne du dossier et de l’assise est en acier, couverte avec de la mousse d’une densité de 50
± 5 (kg / m³)
- La structure des Accoudoirs est en aluminium avec peinture électrostatique. Ces accoudoirs seront de
finition acajou, noyer ou wengé, selon le choix du Maître d’ouvrage.
Chaque fauteuil est doté d’une tablette écritoire rabattable sous l’accoudoir.
Les fauteuils sont montés sur poutre sur laquelle les pieds sont fixés par un système réglable et un
accoudoir commun à deux sièges.
La partie inférieure des dossiers est couverte par une plaque métallique.

Dimensions :
Hauteur du fauteuil occupé 86±1
Hauteur du fauteuil libre 79±1
Largeur du fauteuil avec accoudoirs 56±1
Profondeur du Fauteuil 72±1
Hauteur de l'assise au sol 47±1
Profondeur de l'assise 48±1
Entraxe 52±1

Largeur du fauteuil Libre 33±1

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 106
Ouvrage payé à l’unité au prix N° 51.

Signature et cachet du concurrent Société Rabat Région Aménagement


Mention manuscrite « Lu et accepté »

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 107
BORDEREAU DES PRIX ET DETAIL ESTIMATIF

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 108
Travaux de Mise à niveau du collège Taddily à Rabat
Commune Urbaine de Rabat
Préfecture de Rabat - Région de Rabat Salé Zemmour Zaer

BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

PU Hors
N° Prix
TVA
des DESIGNATIONS U Qté Total
CHIFFR
prix H.T.V.A
ES
PARTIE-1. TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES BATIMENTS
1 - GROS ŒUVRE
A - DEMOLITION ET DEPOSE :
- DEMOLITION DES CLOISONS EN TOUT M
1 860,00
GENRE : 2
- DEMOLITION ET DECAPAGE DES SOLS ET
M
2 MURS EN GRANITO POLI , GRAVILLONS 1 797,00
2
LAVES OU MIGNONNETTE LAVES :
3 - DEPOSE DE CADRES ET MENUISERIES : U 44,00
En
4 - DEPOSE DES APPAREILS SANITAIRES : 1,00
s
- DEPOSE DES TUYAUTERIES ET En
5 1,00
CANALISATIONS : s
En
6 - DEPOSE DES APPAREILS ELECTRIQUES : 1,00
s
B - TERRASSEMENT :    
- FOUILLES EN PUITS , RIGOLES OU EN M
7 7,00
TRANCHEES DANS TOUT TERRAIN: 3
- REMBLAIEMENT EN TERRE OU APPORT M
8 7,00
DE TERRE ET EVACUATION DES DEBLAIS : 3
- APPORT ET MISE EN PLACE DE TOUT M
9 39,00
VENANT Y/C FILM POLYANE : 3
C - FONDATIONS - MACONNERIE et BETON :
M
10 - BETON DE PROPRETE : 1,00
3
- BETON ARME POUR STRUCTURES EN M
11 3,00
FONDATION : 3
12 - ARMATURES POUR BA EN FONDATION : Kg 212,00
- TRAVERSE DES MACONNERIES POUR
13 U 5,00
BUSES :
- FORME EN BETON DE 13CM SUR TOUT M
14 98,00
VENANT Y COMPRIS ACIERS : 2
D - ASSAINISSEMENT    
- DEMOLITION ET DEPOSE RESEAUX En
15 1,00
D'ASSAINISSEMENT EXISTANTS : s
M
16 - BUSES EN PVC D'ASSAINISSEMENT Ø 200 : 110,00
L
17 - BUSES EN PVC D'ASSAINISSEMENT Ø 300 : M 270,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 109
L
- REGARD TYPE VISITABLE POUR
18 U 20,00
EVACUATION de 60 x 60 cm :
- REGARD TYPE VISITABLE POUR
19 U 6,00
EVACUATION de 80 x 80 cm :
- REGARD TYPE VISITABLE POUR
20 U 2,00
EVACUATION de 100 x 100 cm :
21 - REGARD NON VISITABLE de 40 x 40 cm : U 30,00
M
22 - CANIVEAU EN BETON ARME : 26,00
L
E - TRAVAUX EN ELEVATION  
- BETON ARME POUR STRUCTURES EN M
23 96,00
ELEVATION : 3
- PORTIQUE DE STABILITE EN BETON ARME M
24 33,00
: 3
M
25 - ETAIEMENT PLANCHER : 689,00
2
M
26 - ACROTERE EN BETON ARME : 84,00
L
- APPUIS DE BAIES PLATS OU INCLINES EN M
27 88,00
BETON ARME: L
- PLANCHERS COMPLET EN HOURDIS de 0,25 M
28 267,00
+ 0,05 : 2
M
29 - TRAITTEMENT DALLES EXISTANTS : 429,00
2
- ARMATURE POUR BETON ARME EN 16
30 Kg
ELEVATION : 764,00
F- MACONNERIE EN ELEVATION :    
- CLOISONS EN BRIQUES CERAMIQUES M
31 373,00
CREUSES DE 6 T : 2
- DOUBLES CLOISONS EN BRIQUES M
32 699,00
CERAMIQUES CREUSES 8+6T : 2
- MACONNERIE EN AGGLOS CREUX DE 0,20 M
33 140,00
cm : 2
M
34 - ESTRADE EN BETON ARME : 46,00
2
G - ENDUITS  

M
35 - DECAPAGE DES ENDUITS CIMENTS 50,00
2
- REPARATION ET /OU RENFORCEMENT DES
M
36 ELEMENTS EN BETON ARME DEGRADES OU 8,00
2
AFFECTES PAR LA CORROSION :
- CHEMISAGE ET RENFORCEMENT DES
37 U 29,00
SEMELLES Y/COMPRIS ARMATURE:
- CHEMISAGE ET RENFORCEMENT DES M
38 114,00
POTEAUXY/COMPRIS ARMATURE : L
- REPRISE ET TRAITEMENT DES FISSURES M
39 50,00
sur mur extérieurs et intérieurs : L
- REPRISE ET TRAITEMENT DES M
40 300,00
ACROTERES EN BETON ARME DEGRADES : L
- REPRISE ET TRAITEMENT DES LARMIERS M
41 150,00
EN BETON ARME DEGRADES : L

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 110
- ENDUIT EXTERIEUR LISSE AU MORTIER M
42 438,00
BATARD 2
- ENDUIT INTERIEUR AU MORTIER M
43 1 428,00
BATARD : 2
H- JOINTS DE DILATATIONS  
 
- REPRISE ET REPARATION DES JOINTS DE
M
44 DILATATIONS EN SOL, EN MUR INTERIEUR 90,00
L
ET EXTERIEUR :
I - BRANCHEMENT AUX RESEAUX
 
EXISTANT:
- EAU POTABLE : En
45 1,00
s
- ELECTRICITE : En
46 1,00
s
- ASSAINISSEMENT : En
47 1,00
s
  TOTAL - GROS-ŒUVRE  
2 - ETANCHEITE
 
- DEMOLITION ET ENLEVEMENT DES
M
48 ETANCHEITES ANCIENNES DES TOITS - 1 818,00
2
TERRASSES :
49 - FORME DE PENTE : M² 1 744,00
50 - CHAPE DE LISSAGE : M² 1 744,00
51 - SYSTEME D’ETANCHEITE BICOUCHE : M² 1 744,00
M
52 - RELIEFS ETANCHES BICOUCHE : 447,00
L
- PROTECTIONS HORIZONTALES DES
53 M² 2 922,00
ETANCHEITES :
- PROTECTION DES RELIEFS D’ETANCHEITE M
54 703,00
: L
  TOTAL - ETANCHEITE  

  3 - REVETEMENTS - PLATRERIE
- REVETEMENT DE SOL EN GRANITO POLI M
55 1 618,00
GRIS Y/C PLINTHE : 2
- REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX M
56 634,00
COMPACTO Y/C PLINTHE : 2
- REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX M
57 169,00
ANTIDERAPANT : 2
- MARCHE ET CONTRE MARCHE EN M
58 30,00
GRANITO POLI GRIS Y/C PLINTHE : L
M
59 - REVETEMENT DU SOL EN PARQUET : 323,00
2
- REVETEMENT SUR PAILLASSE EN
M
60 GRANITO POLI BLANC Y/COMPRIS 79,00
2
RETOMBE :
- REVETEMENT SUR PAILLASSE EN GRANIT M
61 26,00
Y/COMPRIS RETOMBE : 2
62 - REVETEMENT MURAL EN CARREAUX DE M 561,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 111
FAÏENCE : 2
M
63 - TUILES LOCALE VERT VERNISSEES : 39,00
2
- PONCAGE ET LUSTRAGE DES
M
64 REVETEMENT EXISTANTS EN GRANITO 2 707,00
2
PARTIE COURANTE :
- PONCAGE ET LUSTRAGE DES
M
65 REVETEMENT EXISTANTS EN GRANITO, 275,00
L
CONTRE MARCHES ET RELEVES :
  PLATRERIE  
- FAUX PLAFOND EN STAFF LISSE Y M
66 698,00
COMPRIS JOINT CREUX : 2
  TOTAL - REVETEMENTS - PLATRERIE  
4 - PLOMBERIE - SANITAIRE - PROTECTION INCENDIE
 

  A - EVACUATION  
- TUBES EN POLYETHYLENE à HAUTE M
67 200,00
PRESSION (16 bars) Ø 40 : L
- TUBES EN POLYETHYLENE à HAUTE M
68 100,00
PRESSION (16 bars) Ø 34 : L
69 - VANNE D'ARRET Ø 40 : U 3,00
70 - VANNE D'ARRET Ø 34 : U 2,00
71 - VANNE D'ARRET Ø 20 : U 10,00
- TUYAUTERIE EN PPR DIAMETRE M
72 120,00
INTERIEUR 20/25 mm : L
  B - EVACUATION
M
73 - DESCENTES EN PVC Ø 125 : 50,00
L
M
74 - DESCENTES EN PVC Ø 100 : 30,00
L
M
75 - DESCENTES EN PVC Ø 50 : 40,00
L
76 - GARGOUILLES EN PLOMB : U 10,00
77 - SIPHONS DE SOL : U 6,00
  C - APPAREILS SANITAIRES

78 - WC A L’ANGLAISE : U 21,00
79 - WC A L’ANGLAISE TYPE HANDICAPE : U 2,00
80 - RECEVEUR DE DOUCHES 0,70 m x 0 ,70 m : U 10,00
- EVIER DE 1,00 m x 0,60 m EN INOX à UN
81 U 2,00
BAC :
- EVIER DE 60 x 45 X 20 en GRES EMAILLE à
82 U 8,00
UN BAC :
83 - VASQUE à ENCASTRER DE 0, 60 m : U 8,00
84 - LAVABOS SUR COLONNES de 60 cm : U 5,00
85 - LAVE MAIN : U 17,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 112
86 - CHAUFFE - EAU ELECTRIQUE 200 L : U 2,00
  D - ACCESSOIRES
87 - GLACE MIROIR : U 9,00
88 - PORTE - SAVONS LIQUIDE EN INOX : U 9,00
89 - PORTE SERVIETTE EN INOX : U 9,00
90 - PORTE PAPIER HYGIENIQUE EN INOX : U 23,00
  E - PROTECTION INCENDIE
M
91 - TUBE GALVANISEE TFG ø40 : 200,00
L
92 - ARMOIRE INCENDIE DIAMETRE 40 mm : U 4,00
93 - EXTINCTEUR CO2 U 10,00
TOTAL - PLOMBERIE - SANITAIRE - PROTECTION INCENDIE
 
 
5 - ELECTRICITE – LUSTRERIES -
 
CLIMATISATION
ALIMENTATION
- ALIMENTATION TABLEAUX
M
94 ELECTRIQUES CABLE U1000 RO2V 4X16 100,00
L
MM2+T
- ALIMENTATION TABLEAUX
M
95 ELECTRIQUES CABLE U1000 RO2V 4X10 320,00
L
MM2+T
96 - TABLEAU GENERAL BASSE TENSION : U 1,00
97 - TABLEAU SECONDAIRE : U 8,00
  PROTECTION  

98 - RACCORDEMENT DU RESEAU TERRE : U 1,00


99 - LIAISON EQUIPOTENTIELLE : U 72,00
0 DISTRIBUTION – COURANT FAIBLE 0 0,00
- FOYERS LUMINEUX SUR SIMPLE
100 U 26,00
ALLUMAGE :
- FOYERS LUMINEUX SUR DOUBLE
101 U 50,00
ALLUMAGE :
102 - FOYERS LUMINEUX SUR VA ET VIENT : U 4,00
- FOYERS LUMINEUX SUR BOUTON
103 U 20,00
POUSSOIR :
104 - FOYERS LUMINEUX SUPPLEMENTAIRES : U 200,00
  DISTRIBUTION - PRISE DE COURANT  
- FOYER PRISES DE COURANT DE 2x10/16
105 U 160,00
A+T :
- FOYER PRISES DE COURANT DE FORCE
106 U 6,00
(380 V) +T INDUSTRIELLE :
  DISTRIBUTION – COURANT FAIBLE  

107 - FOYER PRISE TELEVISION : U 6,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 113
108 - CIRCUIT TELEVISION : U 6,00
109 - FOYER PRISE INFORMATIQUE : U 44,00
0 SECURITE 0 0,00
110 - FOYER BLOC SECOURS : U 14,00
111 - BLOC SECOURS 360 LUMENS : U 4,00
112 - BLOC SECOURS 60 LUMENS : U 10,00
0 APPAREILLAGES 0 0,00
113 - INTERRUPTEUR SIMPLE ALLUMAGE : U 26,00
114 - INTERRUPTEUR DOUBLE ALLUMAGE : U 50,00
115 - INTERRUPTEUR VA ET VIENT : U 4,00
116 - BOUTON POUSSOIR : U 20,00
117 - PRISES DE COURANT DE 2x10/16 A+T : U 160,00
- PRISES DE COURANT DE FORCE (380 V) +T
118 U 6,00
INDUSTRIELLE :
119 - PRISE DE INFORMATIQUE : U 44,00
120 - PRISE DE TELEVISION : U 6,00
  POSE DE LUSTRERIE  

121 - LUMINAIRES FLUORESCENT 4 X 18 W : U 192,00


122 - APPLIQUE MURAL : U 10,00
123 - SPOT LED ø20 : U 130,00
124 - HUBLOT SIMPLE : U 24,00
125 - HUBLOT ETANCHE : U 40,00
126 - REGLETTES LAVABO : U 9,00

  CLIMATISATION  

127 - SPLIT SYSTÈME MURAL 24000 BTU : U 1,00


128 - SPLIT SYSTÈME MURAL 12000 BTU : U 4,00
TOTAL - ELECTRICITE – LUSTRERIES -
 
CLIMATISATION
6 - MENUISERIES
 
A - REFECTION DE LA MENUISERIE BOIS
 
EXISTANTE
- REFECTION DES PORTES TOUTES
129 U 30,00
DIMENSIONS :
- REFECTION DES PLACARDS DE TOUTES
130 U 4,00
DIMENSIONS :
- REFECTION DES FENETRES ET CHASSIS DE
131 U 105,00
TOUTES DIMENSIONS :
  B - MENUISERIE BOIS

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 114
M
132 - PORTES PLEINE EN BOIS ROUGE : 127,00
2
M
133 - FENETRES VITREES EN BOIS ROUGE : 54,00
2
M
134 - PLACARDS EN BOIS ROUGE : 25,00
2
  C - MENUISERIE ALUMINIUM  
M
135 - MUR RIDEAU EN VEC : 280,00
2
M
136 - PORTES VITREES EN ALUMINIUM : 13,00
2
M
137 - REVETEMENT EN ALUCOBAND ROUGE : 60,00
2
M
138 - MOTIF EN DECOUPE-LASER: 177,00
2
  D - MENUISERIE METALLIQUE  
- GRILLES DE PROTECTION METALLIQUES M
139 40,00
DEPLOYEE : 2
M
140 - GARDES CORPS METALLIQUES : 12,00
2
  E - LES RIDEAUX  
M
141 - RIDEAUX EN TISSU POUR FENETRES : 542,00
2
  TOTAL - MENUISERIES
7 - PEINTURE
 
- PEINTURE EXTRALITE SUR FACADES M
142 6 294,00
FINITION SOLVANT MATE : 2
- PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MUR
M
143 ET PLAFOND INTERIEURS FINITION MATE 1 387,00
2
SUR NOUVEAU ENDUIT :
- PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR MUR
M
144 ET PLAFOND INTERIEURS FINITION MATE 7 610,00
2
SUR ENDUIT EXISTANT :
- PEINTURE SUR MUR ET PLAFOND DES
M
145 SALLES D’EAU FINITION LAQUEE 452,00
2
BRILLANTE :
- PEINTURE NOIRE SPECIALE POUR LES M
146 76,00
MURS DES TABLEAUX : 2
- PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR
M
147 MENUISERIE METALLIQUE FINITION 150,00
2
LAQUEE BRILLANTE :
- PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR
M
148 MENUISERIE BOIS FINITION MATE 1 233,00
2
BRILLANTE :
TOTAL - PEINTURE  

RECAPITULATION

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 115
TOTAL - GROS-ŒUVRE  

TOTAL - ETANCHEITE
TOTAL - REVETEMENTS - PLATRERIE
TOTAL - PLOMBERIE - SANITAIRE - PROTECTION
INCENDIE
TOTAL - ELECTRICITE – LUSTRERIES -
CLIMATISATION
TOTAL - MENUISERIES  
TOTAL - PEINTURE  
TOTAL HT :PARTIE-1.TRAVAUX D'AMENAGEMENT
DES BATIMENTS

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 116
N° PU Hors
Prix Total
des DESIGNATION U Qts TVA
H.T.V.A
prix CHIFFRES

Partie-2. TRAVAUX D'AMENAGEMENT EXTERIEUR

  1 - GROS OEUVRE      
A - DEMOLITION ET DEPOSE :        
- DESSOUCHAGE ET DESHERBAGE DES
1 M2 636,00
ARBRES ET PLANTES EXISTANTES :
- DEMOLITION DE MUR DE CLOTURE EXISTANT
2 ML 192,00
:
- DEMOLITION ET DECAPAGE DALLAGE
3 M2 1 045,00
EXISTANT :
4 - DEPOSE DE MAT PORTE DRAPEAU : U 1,00

5 - DEPOSE D'ENSEIGNE BILINGUE : U 1,00


B - TERRASSEMENT :
- FOUILLES EN PUITS , RIGOLES OU EN
6 M3 36,00
TRANCHEES DANS TOUT TERRAIN:
- REMBLAIEMENT EN TERRE OU APPORT DE
7 M3 36,00
TERRE ET EVACUATION DES DEBLAIS :
- APPORT ET MISE EN PLACE DE TOUT VENANT
8 M3 292,00
Y/C FILM POLYANE :
C - FONDATIONS - MACONNERIE et BETON :

9 - BETON DE PROPRETE : M3 3,00


- BETON ARME POUR STRUCTURES EN
10 M3 8,00
FONDATION :
11 - ARMATURES POUR BA EN FONDATION : Kg 640,00
- MACONNERIE DE MOELLONS EN
12 M3 5,00
FONDATION :
13 - TRAVERSE DES MACONNERIES POUR BUSES : U 1,00
14 - ARASE ETANCHE : M2 8,00

15 - DALLAGE EN BETON REFLUE : M2 256,00


- CHAPE EN BETON DE 5 CM Y COMPRIS
16 M2 226,00
ACIERS :
17 - LISSAGE DE SOL A L'HELICOPTERE : M2 226,00
D - TRAVAUX EN ELEVATION  
- BETON ARME POUR STRUCTURES EN
18 M3 22,00
ELEVATION :
- ARMATURE POUR BETON ARME EN
19 Kg 3 036,00
ELEVATION :
E - MACONNERIE EN ELEVATION :  

20 - MUR DE CLOTURE FACADE PRINCIPALE : ML 196,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 117
TOTAL - GROS-ŒUVRE  
2 - ETANCHEITE

21 - ETANCHEITE LEGERE : M² 34,00


TOTAL - ETANCHEITE  
3 - REVETEMENTS

22 - REVETEMENT EN PIERRE : M2 266,00


- REVETEMENT EN AUTOBLOQUANT COULEUR
23 M2 671,97
GRIS ET BORDEAUX :
- REVETEMENT EN AUTOBLOQUANT COULEUR
24 M2 681,97
BEIGE :
TOTAL - REVETEMENTS  
4 - PLOMBERIE

25 - FONTAINE DE JET D'EAU : U 1,00


TOTAL - PLOMBERIE  
5 - MENUISERIES

A - MENUISERIE METALLIQUE  

26 - PORTES METALLIQUES : M2 21,00


27 - MAT PORTE DRAPEAU H= 4 : Ens 1,00
28 - MAT PORTE DRAPEAU H= 7 : Ens 1,00
29 - ENSEIGNE BILINGUE : Ens 1,00
TOTAL - MENUISERIES  
6 - PEINTURE

- PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE SUR


30 MENUISERIE METALLIQUE FINITION LAQUEE M2 52,00
BRILLANTE :
TOTAL - PEINTURE  
7 - AMENAGEMENT EXTERIEUR

- FOURNITURE ET POSE DES CHAISES D'ASSIS


31 U 6,00
Y/C PERGOLA EN BOIS :
CIRCUIT D’ARROSAGE

32 - BOUCHE D'ARROSAGE : U 20,00


TRAVAUX DE L’ECLAIRAGE EXTERIEUR
BRANCHEMENT

33 - BOITE DE COUPURE : Ens 1,00


34 - TABLEAU DE PROTECTION ELECTRIQUE : Ens 1,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 118
35 - MISE A LA TERRE DU TABLEAU ELECTRIQUE : Ens 1,00
CABLES
- CABLES U 1000 RVFV DE 4X16 MM²+T POUR
36 ML 100,00
ALIMENTATION PRINCIPALE :
- CABLE U1000 R02V DE 4X6 MM²+T POUR LES
37 ML 600,00
PROJECTEURS :
TRANCHEE ET REGARS DE TIRAGE
- TRANCHEE NORMALE AVEC 1 BUSE ANNELEE
38 ML 450,00
Ø100 :
39 - REGARD DE TIRAGE 60/60/60 : U 8,00
ECLAIRAGE  

40 - LAMPADAIRE JARDIN A 0,80M DE HAUTEUR: U 34,00


- LAMPADAIRES EXTERIEURS EN INOX Y/C
41 U 14,00
LAMPE LED :
- PROJECTEUR D’AMBIANCE ENCASTRÉE AU
42 U 25,00
SOL :
43 - PROJECTEUR ETANCHE DE 500 W : U 16,00
ESPACE VERT  
- APPORT DE LA TERRE VEGETALE Y COMPRIS
44 M3 560,00
NIVELLEMENT ET PREPARATION DU SOL :
45 - ENGAZONNEMENT : M² 1 400,00
46 - BORDURES DES TROTTOIRS TYPE T1 : ML 420,00
- FOURNITURE ET POSE DE PALMIER TYPE
47 U 2,00
WASHINGTONIA (MOYENNE DE 2 ANS) :
48 - FICUS BENJAMINA : U 65,00
49 - PAPYRUS CYPERUS : U 30,00
  TOTAL - AMENAGEMENT EXTERIEUR    

RECAPITULATION

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 119
TOTAL - GROS-ŒUVRE  

TOTAL - ETANCHEITE
TOTAL - REVETEMENTS
TOTAL - PLOMBERIE
TOTAL - MENUISERIES
TOTAL - PEINTURE  
TOTAL - AMENAGEMENT EXTERIEUR  
TOTAL HT :PARTIE-2.TRAVAUX D'AMENAGEMENT
EXTERIEUR

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 120
N° PU Hors
Prix Total
des DESIGNATION U Qts TVA
H.T.V.A
prix CHIFFRES
  PARTIE-3. TRAVAUX D'EQUIPEMENTS

 
1 - REVETEMENTS - PLATRERIE MOUQUETTE
 
55
1 - FAUX PLAFOND EN PLACOPLATRE : M2
0,00
19
2 - PLAFOND ACOUSTIQUE : M2
5,00
11
3 - REVETEMENT MURALE DES CABINES : M2
0,00
MOQUETTE
- FOURNITURE ET POSE MOQUETTE POUR 216,00
4 M2
THEATRE :
TOTAL - REVETEMENTS - PLATRERIE -
MOUQUETTE

2 - ELECTRICITE – CLIMATISATION

ALIMENTATION
- TABLEAUX ELECTRIQUES CLIMATISATION
5 U 1,00
:
DETECTION D'INCENDIE

6 - TABLEAU DE SIGNALISATION : U 1,00


7 - DECLENCHEURS MANUELS : U 6,00
8 - DETECTEUR DE FUMEE : U 30,00
9 - RACCORDEMENT : U 1,00
CLIMATISATION
- CONDUITES EN PPR CALORIFUGEES
10 ML 40,00
DIAMÈTRE 50 MM :
- VENTILO-CONVECTEURS GAINABLES Pf =
11 U 4,00
8 kWf :
- GRILLES DE SOUFFLAGE ET REPRISE DES
12 U 24,00
VENTILO-CONVECTEURS :
13 - GAINE FLEXIBLE DE SOUFFLAGE: ML 100,00
14 - GAINE FLEXIBLE DE REPRISE : ML 100,00
- CONDUITES EN PVC DE 25 MM POUR
15 ML 50,00
CONDENSATS DES VENTILO-CONVECTEURS:
TOTAL - ELECTRICITE – CLIMATISATION
3 - SONORISATION POUR CONFERENCES
ET TRADUCTION SIMULTANNEE
16 - TABLE DE MIXAGE 24 PISTES U 1,00
17 - MICRO PRESIDENT U 1,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 121
18 - MICRO DELEGUE U 4,00
19 - UNITE D'ALMENTATION ET DE GESTION U 1,00
20 - MICRO HF A MAIN U 2,00
21 - MICRO HF A CRAVATE U 1,00
22 - PUPITRE INTERPRETE U 4,00
23 - CASQUE POUR INTERPRETE U 4,00
24 - RADIATEUER INFRA-ROUGE U 1,00
25 - TRANSMETEUR IR U 1,00
- RECEPTEUR IFRA-ROUGE AVEC
26 U 120,00
OREILLETE
27 - VALISE DE CHARGE U 2,00
28 - CAMERA SPED DOME U 1,00
29 - CLAVIER DE COMMANDE U 1,00
30 - LOGICIEL DE GESTION U 1,00
31 - ENCEINTE ACOUSTIQUE U 2,00
32 - AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE U 1,00
33 - HAUT PARLEUR PLAFONIER U 12,00
34 - AMPLIFICATEUR MELANGEUR U 1,00
35 - LECTEUR ENREGITREUR CD / DVD U 1,00
36 - RACK DE RANGEMENT 19" U 1,00
EQUIPEMENT THEATRALE 0,00
37 - MICRO SERRE TETE U 4,00
38 - MICRO A MAIN AVEC FIL U 4,00
39 - PROJECTEUR PC 1000W U 6,00
40 - PROJECTEUR PAR 56 U 4,00
41 - BLOC DE PUISSANCE U 1,00
42 - CONSOLE DE LUMIERE U 1,00
43 - PONT FRONTALE U 1,00
44 - RIDEAU DE SCENE MOTORISE U 1,00
45 - PENDRILLON U 4,00
46 - PERCHE ROTATIVE POUR PENDRILLON U 4,00
VIDEOPROJECTION 0,00
47 - VIDEPROJECTEUR 5000 LUMENS U 1,00

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 122
48 - ECRAN DE PROJECTION 4,00X3,00M U 1,00
49 - MONITEUR DE CONTRÔLE U 1,00
CABLERIE 0,00
- CABLERIE ET ACCESSOIRES DES
50 ENS 1,00
EQUIPEMENTS
TOTAL - SONORISATION POUR CONFERENCES ET TRADUCTION SIMULTANNEE
4 - MOBILIER

A - LES FAUTEUILS

51 - FAUTEUILS : U 120,00
TOTAL - MOBILIER

RECAPITULATION
TOTAL - REVETEMENTS - PLATRERIE -
MOUQUETTE
TOTAL - ELECTRICITE – CLIMATISATION
TOTAL - SONORISATION POUR
CONFERENCES ET TRADUCTION  
SIMULTANNEE
TOTAL - MOBILIER  

TOTAL HT :PARTIE-3.TRAVAUX D'EQUIPEMENTS

RECAP-GENERAL
TOTAL HT : PARTIE-1. TRAVAUX
D'AMENAGEMENT DES BATIMENTS
TOTAL HT : PARTIE-2. TRAVAUX
D'AMENAGEMENT EXTERIEUR
TOTAL H.T : PARTIE-3. TRAVAUX
D'EQUIPEMENTS
TOTAL GENERAL H.T
TVA 20 %
TOTAL T.T.C

Arrêté le présent détail estimatif à la somme de :

Page n° ……… et dernière

Marché n°:…………/RRA/2015

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 123
Travaux de Mise à niveau du collège Taddily à Rabat
Préfecture de Rabat
Commune Urbaine de Rabat

Marché passé par Appel d’Offres Ouvert sur Offres de prix lancé conformément à l'alinéa 2 paragraphe 1
de l'article 16 et au paragraphe 1 de l'article 17 et à l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l'article 17 du Règlement
de Passation des Marchés de la Société Rabat Région Aménagement.

Arrêté le montant du présent marché à la somme de :


………………………………………..………..….
- Montant en chiffres
TTC
……………………………………………………………
- Montant en lettres
TTC

Etabli par le BET Lu et vérifié par l’Architecte

Lu et accepté par l’entrepreneur : Présenté par :

Approuvé par le Maitre d’Ouvrage

RRA/PProx/EN/2015/AOO62-15/CPS_C_Tadily 124

Vous aimerez peut-être aussi