Vous êtes sur la page 1sur 57

www.pwc.

com

Le Système
Comptable Tunisien :
Genèse, fondamentaux et
évaluation

Mai 2013

Abdessatar MABKHOUT
Associé PwC

PwC 1
Modèles économiques avant les années 90

Système économique Système économique


Anglo-américain Europe continentale

Bailleurs de fonds : Bailleurs de fonds


Investisseurs à risque/ Fonds d’investissement Banques/ Subventions publiques

L’information de qualité : Garantie Les sûretés réelles : Garantie des


des bailleurs de fonds bailleurs de fonds

Modèle comptable à cadre Modèle comptable fiscalisant et


conceptuel juridiste (à plan comptable)
Émergence des concepts de
Gouvernance/ Transparence Rôle prépondérant de l’État

IFRS/ US GAAP/ Value Reporting


Bourse
UE / IFRS/ Groupes de sociétés côtées

PwC
Globalisation
Selon Alain Peyrefitte, il existe une synergie culturelle
entre les trois acteurs de base du développement :

Le Marché Un Marché qui doit savoir produire les


richesses qu'il faut, aux prix qu'il faut.

Un État qui doit créer, pour ce


marché-là, les conditions qu'il faut
L'État mais qui doit assurer, aussi, à
l'échelle de la nation, la sécurité
économique qu'il faut.

Un Individu enfin qui


doit cultiver en lui le
L'Individu
vouloir du
développement qu'il
PwC
faut. 3
Globalisation

Interdépendance entre les nations

Intensification Développement des


des liens flux internationaux
commerciaux de capitaux

Marché local Marché global

PwC 4
Nouvel ordre économique

Opportunités Menaces

PwC 5
La vague de scandales

PwC 6
Des scandales…

PwC 7
La crise du
La crise financière siècle

L’ouragan
Depuis fin 2007
financier
jusqu’à
aujourd'hui La grande
crise
financière

La crise
financière

La crise
immobilière

La crise du
sub -prime

PwC 8
La comptabilité créative
est a son summum !

PwC 9
Le défi de transparence

PwC 10
Les défis de la transparence : IFRS & Value Reporting

Transparence

Actionnaires Clients

Fournisseurs de
Services Employés

Fournisseurs Presse

Organismes de Groupes d’intérêt


Contrôle
Source: Garthner

PwC 11
Les défis de la transparence : IFRS & Value Reporting

Construire un modèle de transparence financière

Transparence

Publier des informations complètes sur les


déterminants de la valeur, dans les limites
raisonnables eu égard à la concurrence

PwC 12
LE SYSTÈME DE REPORTING AVANT ET APRÈS

Market Value €92b

REPUTATION

Valeur du
Marché


Valeur
Comptable INTELLECTUAL CAP

Book Value €14b


FINANCIAL CAP

PHYSICAL ASSETS

1982 2013 2013 2013

PwC 13
VALEUR

VALEUR DE MARCHE

Environnement

Humain & Social


Performance Audit
Intellectuel

Image & Réputation

VALEUR

COMPTABLE
Towards Performance Audit

IFRS / US GAAP / NCT Audit actuel


STAKEHOLDERS

PwC 14
Toutes les informations utilisées pour l’investissement le crédit,
et les décisions du même ordre
Autres
Toutes les informations financières provenant des informations
entreprises à but lucratif
Informations financières externes à Autres
informations
caractère général financières

Informations obligatoires Informations


Volontaires
• Bilan Renseignements
• État de Résultat Complémentaires
• État des flux de Renseignements
Renseignements
Complémentair
trésorerie es
Complémentair
es
• Notes aux états fournis avec les
états
fournis sur
financiers financiers
demande

Scope IASB

Scope C.N.C (Tunisie)

Scope F.A.S.B. (Etats Unis)

Informations
PwC financières au sens large 15
Critères essentiels à l’évaluation d’une entreprise

Avant Aujourd’hui

Stratégie

Part de marché
Cash-flow
Taille de marché

Qualité et expérience
du management
Bénéfice
Croissance

Rapidité d’innovation
Marges
Brutes Environnement concurrentiel

Marges brutes

Bénéfice
Étude de PricewaterhouseCoopers auprès d’entreprises du
secteur de haute technologie Cash-flow

PwC 16
L'information divulguée au large Public

Audit
indépendant IFRS

Système Normes
Comptable sectorielles
Opinion Standards
Informations de
base

Circuits
Rating d'information Règlements
internes à
l'entreprise

Agences de Autorités du
Conseil marché
Rating
d'Administration financier
Management
Contrôleurs &
Analystes Auteurs Normalisateurs
PwC 17
L’essor des normes comptables
internationales

PwC 18
1974 1993 Fin 1995 2011
Publication de la Démarrage par l'UE
Publication de 10 • Publication de l’IASB
première norme IAS d'un travail de
normes révisées des normes finales
“Publicité des méthodes comparaison des IFRS 10,IFRS 11,IFRS
comptables” directives européennes 12 et IFRS 13
et des normes IAS

1989 juillet 1995 1997


Publication du premier produit Accord de l’IASC et Création par l'IASC d’un
1973 de travaux conceptuels “cadre de l’IOSCO comité d'interprétation SIC
Création de l’IASC conceptuel de préparation et de qui s’assimile à une procédure
présentation des EF” d’appel en cas de difficultés
de lecture des normes
existantes

Dec. 1999 Juin 2012


Approbation par le 2003 • Adoption par la CE
conseil de l’IASC des • Publication de 13 normes révisées des modifications
propositions de faire des par l'IASB apportées sur les
changements significatifs
avril 2001 • Adoption par la CE de la quasi- normes
dans sa structure IASB totalité des normes de l'IASB (sauf IFRS10,IFRS11 et
les normes IAS 32 et IAS 39) IFRS 12
• Révision d’IFRS
pour les PME
Septembre 2002
2000 Publication du règlement UE "IFRS 2004 - 2005
Approbation de la 2005" imposant aux société • Poursuite de l'adoption
nouvelle structure de européennes cotées publiant des EF par la CE des normes de
l’IASC consolidés l'application des IFRS à l'IASB
partir du 1er janvier 2005 • Révision de la
PwC 19
constitution de l'IASCF
La Tunisie : le contexte de
la réforme

PwC 20
Contexte de la réforme comptable en Tunisie

Contexte international Contexte national


Entreprises se finançant
principalement par les
Globalisation
banques

Poids prépondérant
Gouvernance Transparence de l’administration
fiscale
Majorité de PME

IAS/IFRS/
US GAAP Culture comptable
continentale

PwC 21
Le choix de la Tunisie :
l’ouverture économique

PwC 22
Choix de la Tunisie

 L'emprunt des mécanismes de l'économie globale (accord


d'association avec l'Europe, OMC, …),
 La création du CMF (Conseil du Marché Financier) en tant qu'organe
de contrôle ainsi que la réorganisation du marché,

 L'intérêt grandissant accordé à la culture des TIC (Technologie de


l'Information et de Communication) et aux investissements y
afférents.

 La réforme du code des société et l'introduction de nouveaux


modes pour le gouvernement d'entreprise (l'administrateur non
actionnaire, le mode de gestion dualiste : le Directoire et le conseil de
surveillance)

 etc. ...
PwC 23
L’adoption sur une base volontaire
d’un modèle comptable à cadre
conceptuel d’inspiration anglo-
américaine

PwC 24
Cadre Conceptuel de la Comptabilité Financière

Utilisateurs
1er Niveau Besoins des Utilisateurs
Objectifs des états financiers

Hypothèses Éléments
2er Niveau Caractéris- sous-jacentes
et conventions
des états
financiers et
tiques
qualitatives comptables prise en compte

3er Niveau Procédés de mesure

4er Niveau Mécanismes de Communication

Etats Financiers Autres Informations

États
Rapport Rapport États sur sur les
L'état L'état Les
L'état de méthode de s sur la valeur effets
Le Bilan des de gestion l'environ
Résultat s ajoutée des
Flux variatio comptab nement change
de n des le et ments
Trésor capitau notes
de prix
erie x explicati
PwC propres ves 25
Les acteurs de la réforme et les
étapes de réalisation du travail

PwC 26
Normalisation comptable en Tunisie

Ministère des finances


Bourse des
Valeurs
Mobilières
(1979)

Conseil Supérieur
Étude sur le de la Comptabilité/
positionnement Conseil National
de la pratique de la Comptabilité
comptable en (1975/1996)
Tunisie par
rapport au
processus Commission des Normes
Plan Comité de Pilotage
d’harmonisation Comptables
Comptable
1968

Système
Comptables
des
Entreprises
1996

PwC 27
Le système comptable à
Cadre Conceptuel
17 ans après : Des
difficultés d’application

PwC 28
 Changement de la culture comptable

 Financement des entreprises principalement


par des banques

 Poids prépondérant de l’administration fiscale

 Majorité de PME

 Conflit entre certaines lois

 Lenteur dans l’adoption du nouveau système par


les entreprises cotées
 Pauvre soutien financier de l’organe de
normalisation comptable
PwC 29
Changement de la culture comptable

PwC 30
Système à Système à
1996
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Pas de marge de liberté pour Indépendance et liberté


interpréter les réalités dans l’interprétation des
économiques & application réalités économiques
mécanique des règles et des entreprises
classifications imposées par le
système

Confort dans une position d’exécution des règles techniques


&
Difficultés résultant de l’obligation permanente de réflexion
sur les règles de reconnaissance, de mesure et de présentation

PwC 31
Financement des entreprises
principalement par les banques

PwC 32
Système à 1996
Système à
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Financement par les Financement par les


institutions financières & marchés financiers &
accès direct à l’information accès à l’information via
sur les entreprises le Reporting de
l’entreprise

Application exagérée du principe de prudence et conservatisme


au niveau de la détermination des bénéfices  principe de l’image
fidèle
&
Développement de l’esprit de discrétion  transparence .

PwC 33
Poids prépondérant de l’administration
fiscale

PwC 34
Système à Système à
1996
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Un fort alignement entre le Un faible alignement


système comptable et le entre
système fiscal le système comptable et
le système fiscal

On se trouve désavantagés en respectant l’image fidèle qui nous


fait perdre des économies d’impôt.
On adopte des pratiques conservatrices afin de réduire au
maximum
la base d’imposition et ce au détriment de la qualité de
l’information comptable.

PwC 35
Majorité de PME

PwC 36
Système à 1996
Système à
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Majorité de PME se finançant Majorité de moyennes et


par les institutions grandes entreprise se
financières finançant par le marché
financier

Le rapport avantages/coûts n’est pas favorable aux PME


pour appliquer le système à Cadre Conceptuel

IFRS pour les PME !

PwC 37
Conflits entre certaines lois

PwC 38
Système à 1996
Système à
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Cohérence entre les lois Incohérence entre


certaines lois

Cas de la loi 94-89 du 26 juillet 1994 relative au Leasing avec sa


vision juridique du patrimoine de l’entreprise et la loi 96-112 du
30 décembre 1996 relative au système comptable des entreprises
avec sa vision économique du patrimoine de l’entreprise
Après
Adoption de la norme comptable 41 relative au contrat de location
(Arrêté du ministre des finances du 28 Janvier 2008)
PwC 39
Lenteur dans l’adoption du nouveau
système par les entreprises cotées

PwC 40
Système à Système à
1996
Plan Comptable Cadre Conceptuel

Manque de développement d’une infrastructure adéquate


d’enseignement, professionnelle et de contrôle pour faire face à
cette importante Migration vers le système à Cadre Conceptuel

PwC 41
Pauvre soutien financier de l’organe de
normalisation comptable

PwC 42
Système à Système à
1996
Plan Comptable Cadre Conceptuel

L’organe de normalisation comptable est très peu soutenu


financièrement pour pouvoir réussir impeccablement
l’implantation du nouveau système à Cadre Conceptuel

Exemple: Budget FASB 2012 = 13,383,000 $


Budget IASB 2011= 26 Million £

PwC 43
Stratégies
envisageables pour la
Tunisie

PwC 44
La Tunisie: Le tissu économique
actuel

PwC 45
La Tunisie: Le tissu économique actuel

Typologie des entreprises

Les entreprises peuvent être classées en trois catégories :

 Les entreprises présentant un intérêt public (entreprises publiques,


entreprises faisant appel public à l’épargne, entreprises engageant un niveau
d’endettement bancaire élevé et autres critères à définir).

 Les petites et moyennes entreprises (PME).

 Les micro-entreprises: celles qui produisent des états financiers


pour les seuls besoins des propriétaires / gestionnaires ou pour
des besoins de déclarations fiscales uniquement.

PwC 46
La Tunisie: Le tissu économique actuel

Distribution par taille

L’unité statistique peut être l’établissement ou l’entreprise. Les


catégories de taille dans certains cas: Japon et Corée (4-19), nouvelle
Zélande suède et royaume uni (0-19)
Source : banque de données conjointe OCDE/EUROSTAT sur les statistiques PME

PwC 47
La Tunisie : Scénarii
envisageables

PwC 48
La Tunisie : Scénarii envisageables

Quels sont les scénarii possibles pour l’adoption des


IAS/IFRS en Tunisie?

 IAS/IFRS pour les Entreprises d’Intérêt Public (à définir)


et système propre pour les non EIP (PME) ;
 IAS/IFRS pour les comptes consolidés des Entreprises
d’Intérêt Public (EIP).

Pour les PME : Un modèle à plan comptable conforme à la


législation la législation fiscale (cf. Schéma suivant)

PwC 49
La Tunisie : Scénarii envisageables

Définition des EIP (Entreprises d’Intérêt public)

 Les EIP sont les entreprises dont l’activité met en jeu les
intérêts d’une large communauté d’opérateurs
économiques : entreprises faisant appel public à l’épargne,
entreprises publiques et privées ayant une taille et/ou un
niveau d’endettement importants
 Considérant la similitude des motifs et objectifs, les critères
d’identification des EIP pour les besoins de l’application
des IAS/IFRS sont les mêmes que ceux retenus dans le
cadre du projet de loi sur la sécurité financière

PwC 50
La Tunisie : Scénarii envisageables

Modèle à plan comptable


IAS/IFRS Conforme à la législation fiscale

Application obligatoire
Marché financier

Modèle à cadre banques


conceptuel orienté
vers les bailleurs de État (actionnaires /
fond contribuable)

Autres (partenaires
étrangers, IDE, ONG etc.) PME

Application
EIP optionnelle
Pour répondre aux besoins des
parties concernées

Notes aux EF: Déclaration spontanée du


modèle comptable usité pour tenir compte
PwC lors de l’audit des EF 51
La Tunisie : Scénarii envisageables

Quelles formes possibles d’adoption retenir pour assurer


une réactivité rapide par rapport à l’évolution des IAS/IFRS
et préserver la souveraineté du normalisateur tunisien sur le
référentiel appliqué par les entreprises ?
 Adoption formelle norme par norme (via arrêté du ministre des
finances) ;

 Une traduction arabe et français doit être disponible au


moment de l’adoption ;
 Une préface à chaque norme prévoyant l’entrée en vigueur et le
cas échéant les cas d’exception par rapport aux dispositions de
la norme internationale (étant précisé que les cas d’exception doivent
être justifiées –par exemple transaction prévue non autorisée par la loi - et
ne peuvent pas porter sur les fondamentaux de la norme).

PwC 52
IFRS projet d'entreprise : Le phasing de mise en
place des IFRS

PwC 53
Phasing de la mise en place des IFRS
Diagnostic et état des lieux :
• Politique comptable
• Évaluation des ressources humaines
• Évaluation du système d'information

Sensibilisation des dirigeants et Élaboration de la Politique


des opérationnels 1 à 3 jours(1) Comptable

Formation des financiers, Confection du Guide Opératoire


auditeurs et contrôleurs de gestion
4à6 jours(1) Comptable

Formation des cadres 30 à 40 jours(1)


Mise au point du système
comptables d'information

Retraitements / tests des Etats


Financiers 201/2013

Première application en temps réelle


des Etats Financiers 2014/2015
(1) Par groupe de 10 personnes

Élaboration officielle des Etats


PwC 54
Financiers 2016
Phasing de la mise en place des IFRS

Objectifs :
 Internaliser les fondements conceptuels de la Réforme
Comptable.
 Élaborer la politique comptable de l'entreprise eu égard aux
Normes IFRS.
 Doter l'entreprise d'un guide opératoire comptable.

 Assurer la formation approfondie de tous les intervenants


dans le processus d'élaboration des états financiers de
l'entreprise.
 Assurer la formation des différents acteurs et gestionnaires
de l'entreprise appelés à participer activement dans la
confection de la politique comptable et à alimenter le
Système Comptable en information et données de base.
PwC 55
Phasing de la mise en place des IFRS

Objectifs :
 Améliorer le dispositif informatique spécifique au Système
Comptable en prenant en charge les nouveaux principes et
méthodes comptables.
 Élaborer une politique de contrôle interne fixant les
objectifs, les mécanismes et les responsabilités de contrôle
interne.
 Améliorer l'organisation générale des services comptables eu
égard de la politique de contrôle interne et des règles de
gestion comptables.
 Institutionnaliser les organes de la politique comptable.

PwC 56
Questions

© 2013 [insert legal name of the PwC firm]. All rights reserved. In this document,
“PwC” refers to [insert legal name of the PwC firm] which is a member firm of
PricewaterhouseCoopers International Limited, each member firm of which is a
separate legal entity.
PwC
PwC 57

Vous aimerez peut-être aussi