Vous êtes sur la page 1sur 15

2
Contexte actuel
• Au cours de la pandémie, une partie des services de soins de santé non liés à COVID-19 ont été interrompus ou reportés,
afin d'optimiser les ressources en matière de soins de santé et de veiller à ce que les Ontariens nécessitant des soins
urgents, y compris ceux qui sont hospitalisés en raison de la COVID-19, reçoivent les soins de grande qualité dont ils ont
besoin.
• À deux reprises au cours de la pandémie, le médecin hygiéniste en chef a formulé des directives exigeant des hôpitaux qu'ils
interrompent les chirurgies et les interventions non urgentes afin de protéger la capacité des hôpitaux pour les patients
atteints de la COVID-19.
• Cependant, les hôpitaux de l'Ontario ont travaillé très fort pour fournir les soins dont les patients ont besoin, et parmi les
patients qui ont été évalués comme nécessitant une chirurgie (c.-à-d. que le patient et le chirurgien ont pris la décision
d’effectuer une chirurgie) entre le 1er mars 2020 et le 1er mars 2021 :
✓ 76 % de tous les patients ont maintenant reçu leur chirurgie
✓ 99,3 % des patients les plus urgents et semi-urgents ont été opérés
• Plus de 465 000 chirurgies prévues ont eu lieu dans les hôpitaux de l'Ontario entre avril 2020 et mars 2021.
• Les hôpitaux se sont efforcés de préserver la capacité pour les soins d'urgence et les soins urgents par IRM et
tomodensitogramme également, 97 % des patients urgents ayant été vus dans les délais d'attente recommandés
cliniquement.
• Depuis la levée de la Directive n° 2 le 19 mai 2021, on a constaté une augmentation globale de 15 % par semaine du nombre
de chirurgies dans les salles d'opération des principaux hôpitaux de l'Ontario.

3
• Pendant la pandémie, il y a eu une « pause » dans tout le système, certains services en personne n'étant pas disponibles et les patients hésitant à se
faire soigner.
• Étant donné que de nombreux patients n'ont pas bénéficié de soins primaires et de dépistage pendant la pandémie, une augmentation régulière des
soins en amont donnera aux hôpitaux et aux programmes chirurgicaux le temps d'accroître leur capacité.

Avant la pandémie

Pendant les vagues


de la COVID-19

4

Diminution du nombre de visites


Le dépistage du cancer reste Diminution du nombre de Diminution du nombre de Diminution du nombre de
de soins primaires en avril-mai
inférieur aux niveaux normaux consultations en chirurgie consultations de chirurgiens consultations en chirurgie
2021 par rapport à 2019,
en comparant juin 2021 à 2019 générale en avril-mai 2021 par orthopédistes en avril-mai ophtalmologique en avril-mai 2021
plus de la moitié
rapport à 2019 (en personne et 2021 par rapport à 2019 (en par rapport à 2019 (en personne et
(52 %) ayant été effectuées
virtuellement) personne et virtuellement) virtuellement)
virtuellement

5

Inc. wound care, IV,


mobility, therapies

Soins préhospitaliers (prévention et dépistage) Hôpital Soins posthospitaliers

6



7




• 8


8

9

10


11

12
✓ •


13
14
15