Vous êtes sur la page 1sur 18

Cycle de formation des ingénieurs en Télécommunications

Rapport de stage
Formation Humaine

Réalisé par :

KNANI Nada
Encadré par :
Mr AMMAR Firas

Période :
De 17/08/2020 au 12/09/2020

Entreprise d’accueil

Tunisie Télécom

Année universitaire : 2019 /2020


Remerciements

Tout d'abord, j'adresse mes remerciements à notre école SUP’COM qui m'a permis de
postuler dans l’entreprise Tunisie Telecom. Elle m'a permis de cibler mes candidatures, et de
trouver ce stage qui était en totale adéquation avec mes attentes.

Je tiens à remercier toutes les personnes : directeurs, ingénieurs, employés,


administratifs et stagiaires qui m'ont accueilli, conseillé et ont contribué au succès de mon stage
et qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce rapport.

Je tiens à remercier vivement mon encadreur, Mr Ammar Firas, responsable du stage au


sein de Tunisie Telecom, pour son accueil, le temps passé ensemble et le partage de son
expertise au quotidien. Grâce aussi à sa confiance j'ai pu m'accomplir totalement dans mes
missions. Il fut d'une aide précieuse dans les moments les plus délicats.

De ma part, j'espère que ma conduite et mon apprentissage ont laissé une bonne
impression de SUP'COM et ont affirmé son image.
Sommaire
Chapitre I:Prèsentation de « Tunisie Télécom » ........................................................................ 6
1. L’entreprise Tunisie Télécom : .......................................................................................... 6
1.2.Le centre de construction des lignes de Khzema : ....................................................... 7
Chapitre II : Généralités ............................................................................................................. 8
I. Alimentation : ..................................................................................................................... 8
1. L’alimentation STEG : .................................................................................................... 8
2. Le groupe électrogène 380V (gasoil) : ............................................................................ 9
3. Les batteries : .................................................................................................................. 9
II. Les climatiseurs : .............................................................................................................. 10
III. Les alarmes : ..................................................................................................................... 10
Chapitre III : Le réseau local d’abonnés (RLA) : ..................................................................... 10
I. Définition : ....................................................................................................................... 10
II. Hiérarchie d’un réseau téléphonique : .............................................................................. 11
III. Le répartiteur général « RG » :......................................................................................... 11
IV. 1. Sous Répartiteur « SR » : ............................................................................................. 13
IV. 2. Le point de concentration « PC »: ................................................................................ 14
IV. 3. Les câbles : ................................................................................................................... 15
1. Introduction : ................................................................................................................ 15
2. La jarretière................................................................................................................ 16
IV. 4. Types des Réseaux : ..................................................................................................... 17
a)Introduction ................................................................................................................... 17
b)Les travaux effectués .................................................................................................... 17
Liste des figures
Figure 1:Organigramme de direction régionale de Télécom ..................................................... 7
Figure 2:Chaine de distribution d’énergie ................................................................................. 9
Figure 3:Hiérarchie d’un réseau téléphonique ........................................................................ 11
Figure 4:Répartiteur général ................................................................................................... 12
Figure 5:Composition de répartiteur générale ......................................................................... 13
Figure 6:Sous répartiteur ......................................................................................................... 14
Figure 7:Point de concentrât ................................................................................................... 15
Figure 8:une jarretière ............................................................................................................. 16
But du stage :
Il s'agit d'un stage de formation humaine dont le but est de découvrir en premier lieu le
mécanisme général du fonctionnement des entreprises, puis de s'approcher du monde de travail,
de contacter en proximité les ouvriers pendant leurs taches journalières et de voir les sections
de base et les fonctions essentielles de cette entreprise.
Introduction générale :
Dans le cadre de formation des élèves ingénieurs, l’École supérieure des communications de
Tunis a programmé un stage de formation humaine d’une durée qui varie entre un et deux mois
afin d’approfondir nos connaissances et de s’adapter à la vie professionnelle.
C’est avec enthousiasme que j’ai passé ce stage au sein de l’unité CSC , Grâce à cette
expérience pratique j'ai eu l'opportunité de développer de nombreuses compétences à savoir
comment se comporter face à un problème de fonctionnement et les techniques de
communication afin de rassurer le client.
Comme c’est connu le CSC est un service, très important dans le corps du domaine des
télécommunications. Et c’est ici que j’ai pu enrichir mes connaissances dans ce vaste domaine
à l’aide de mon encadreur qui m’a permis de voir de près les nouvelles technologies de ce
monde
Ce rapport s’intéresse aux différentes missions qui m’ont été confiées lors de mon stage. J’ai
essayé de décrire les différentes activités que j’ai faites de près ou de loin, de citer les différents
types d’équipements que j’ai rencontrés ainsi que les notions de base que j’ai apprises pour
maintenir un bon état de fonctionnement.

5
Chapitre I:Prèsentation de « Tunisie Télécom »
1. L’entreprise Tunisie Télécom :
Tunisie Télécom se place aujourd’hui parmi les plus grands opérateurs des télécommunications
de la région. Leader sur le marché des télécommunications en Tunisie, l’opérateur historique,
global, intégré, est présent sur les segments du fixe, du mobile et de l'internet. Il s'adresse aussi
bien au Grand public qu'aux Entreprises et opérateurs tiers. Avec près de 7 millions d’abonnés,
l’opérateur incarne aujourd’hui les valeurs de proximité, d’accessibilité et d’universalité en
visant toujours une meilleure qualité de service et une satisfaction client de référence au travers
de ses 84 agences commerciales, ses nombreux centres d’appels, et ses 13000 points de vente.
Il emploie plus de 8000 agents, dont 42% de cadres. Depuis sa création, Tunisie Telecom œuvre

à consolider l’infrastructure des Télécoms en Tunisie, et à améliorer le taux de couverture, qui


est aujourd’hui de 100% par son réseau fixe et de plus de 98% par son réseau mobile.

6
1.2.Le centre de construction des lignes de Khzema :
Le centre de construction des lignes « CCL » est situé à la base de pyramide de la
direction régionale dans l’unité de service clientèle « CSC ».

Organigramme de la direction régionale :

Figure 1:Organigramme de direction régionale de Télécom


Le centre de construction des lignes « CCL » de Khzema est un centre spécialisé en service
technique des abonnés. En effet, il est indispensable pour le raccordement des abonnés,
l’entretien des lignes téléphoniques et l’extension du réseau général tout en procédant par
l’étude des nouvelles demandes de construction et la surveillance des travaux des entrepreneurs.
Ce centre a la charge de l’entretien, de la maintenance des réseaux locaux d’abonnés, de
l’installation téléphonique et enfin de l’intervention pour le rétablissement d’une ligne qui a
déjà été affectée. Ce centre possède des équipes réparties selon les zones qui sont équipées par
le matériel nécessaire afin de manipuler le réseau à partir du répartiteur général jusqu’à
l’appareil terminal situé chez l’abonné. Ce centre est composé de deux grandes sections :
administrative et opérationnelles.
Le « CCL » est composé d’un chef, 4 bureaux et des équipes :
Rôles des différents bureaux :
*Le chef de « CCL » :
Chargé de diriger les équipes d’intervention, contrôler l’état du réseau et de quelques
travaux administratifs.
*Le bureau d’ordre :
Ce bureau est responsable de la collection des informations concernant l’état du réseau
ainsi que la supervision du personnel et la gestion du matériel.

7
*Le bureau d’étude :
Ce bureau est responsable de réaliser et classer des documents nécessaires et assurer que le
travail est réalisé par l’entrepreneur dans les normes et les délais.
*Le bureau de documentation :
Son rôle est la surveillance du réseau, la mise à jour de la documentation décrivant l’état du
réseau, le classement des archives et il travaille également en parallèle avec le bureau
d’étude.
*Le bureau d’orientation :
Dirige les équipes d’ouvriers en leur fixant leurs emplois journaliers et assure également
une fonction de contrôle des interventions de ces équipes.
*Les équipes d’ouvriers
Sont de deux types :
• Les équipes de dérangements : leur rôle est d’enlever les dérangements signalés par
la table d’essai.
• Les équipes d’installation : leur rôle est l’installation des nouvelles lignes.

Chapitre II : Généralités

I. Alimentation :
1. L’alimentation STEG :
Garantie un courant de 3000V, ce courant est utilisé pour tous qui est électronique : l’éclairage,
les climatiseurs, les ordinateurs, les équipements de GSM …
Chaque station s’alimente d’un courant bien déterminer donc pour l’adaptation de point de vue
courant il faut utiliser un redresseur.
Redresseur : c’est un équipement qui sert à fournir une énergie électrique de 48V.
Pratiquement le courant est fixé à peu près à 54V car il passe par plusieurs effets qui vont
l’abaisser.

8
Figure 2:Chaine de distribution d’énergie
TR : Transformateur de courant

GE : Groupe Electrogène

TGBT : Tableau Général de Base Tension

RED : Redresseur de courant

Batt : Batterie stationnaire

ONDL : Ondulateur (48V=/220V~)

CONV : Convertisseur de Tonalités + courant sonneries

GT : Générateur de Tonalités + courant sonneries.

2. Le groupe électrogène 380V (gasoil) :


C’est un moteur qui fonctionne par le gasoil et garantie 380V d’énergie électrique.

C’est la première réserve pour l’énergie en cas d’absence de courant de STEG.

Il y a un temps limite de fonctionnement pour ce moteur.

3. Les batteries :
Si le STEG a coupé le courant et le moteur en panne ou dépasse sa limite de fonctionnement, les
batteries deviennent la seule solution qui reste mais elle ne peut servir que les matériels de
Telecom pendent quelques heures.

9
II. Les climatiseurs :
Ils règlent la température de salle pour assurer une fonction fiable de matériels Telecom qui est
pratiquement à 20 degrés. Pour le MSC de Khzema il est de type « Emerson (energy system) »

Si la température est élevée, il refroidir la salle

Si elle est basse, il chauffe

Si à 20 degrés, il fonctionne comme un ventilateur.

III. Les alarmes :


C’est été le moyen de découvrir les pannes urgentes et les problèmes selon leur priorité.
On a dans la salle de MSC un tableau d’alarme qui indique le niveau de problèmes et sa priorité.

1) 2) APZ 3) APT 4) POW 5) EXT

6) A1 7) XXXXXXXXXX 8) XXXXXXXXX 9) XXXXXXXX 10) XXXXXXXXX

11) A2 12) XXXXXXXXXX 13) XXXXXXXXX 14) XXXXXXXX 15) XXXXXXXXX

APZ : problèmes logiciels

APT : problèmes matériels

POW : problèmes d’énergie

EXT : problèmes de climatiseur

A1 : priorité critique

A2 : priorité majeure

Chapitre III : Le réseau local d’abonnés (RLA) :

I. Définition :
Le réseau local d’abonné est un ensemble d’éléments qui relient le poste
téléphonique au commutateur de rattachement. Le poste téléphonique d’abonné étant en
permanence alimenté, par le commutateur auquel il est rattaché, en courant continu;
l’échange des signaux entre centrale et poste téléphonique fait largement appel aux
possibilités offertes par cette alimentation, et plus précisément la variation de cette
alimentation. Ce réseau doit être organisé et bien exploité de telle sorte qu’un
abonné puisse échanger facilement des communications.

10
II. Hiérarchie d’un réseau téléphonique :

Figure 3:Hiérarchie d’un réseau téléphonique

III. Le répartiteur général « RG » :


Définition :
Le répartiteur est un organe accessible en permanence agissant comme
connecteur entre les autocommutateurs et le réseau téléphonique. Il est composé
principalement par des réglettes verticales et autres horizontales reliées par
l’intermédiaire de fils jarretière.

Rôle :
Le répartiteur a pour rôles :

• Assurer la liaison des organes de la centrale de commutation et des


lignes téléphoniques.
• Localiser un défaut soit côté commutateur soit côté ligne.
• Protéger les équipements contre les surcharges. Cette protection est assurée
par l’insertion des micro-parafoudres côté ligne.
• Il permet la coupure d’une ou plusieurs lignes pour les diverses
raisons : suspension provisoire, transfert, réalisation, etc.

11
Figure 4:Répartiteur général

Composition :
Sur le plan pratique et par constatation, le répartiteur général est composé
essentiellement de trois parties principales :
• Les réglettes verticales : où sont raccordées les lignes du réseau
téléphonique. Chaque réglette se compose 16 lignes dont chaque ligne est
dite amorce. C’est qui donne que pour une réglette aboutit 112 paires.
• Les réglettes horizontales : reliées à la centrale de commutation où
aboutissent les câbles de raccordement des équipements individuels,
chacune des réglettes ayant plusieurs modules formés par des branches
métalliques en disposition matricielle 8*16.

• La jarretière : Constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant


une certaine souplesse. Il assure la liaison entre les équipements de
commutation aux conducteurs des lignes et assure aussi un rôle de
protection et de coupure. En effet, il permet de faire des essais et des
mesures. Il rend possible de conserver le même numéro à un abonné
changeant de domicile dans le secteur et c’est par mutation des jarretières.

12
Figure 5:Composition de répartiteur générale

IV. 1. Sous Répartiteur « SR » :


Définition :
Le sous répartiteur est une armoire implantée sur la voie publique, situé entre
câbles de distribution et câbles de transport ou entre deux câbles de distribution ;
C’est un organe de raccordement qui relie le répartiteur aux PC, c’est à l’intérieur de
celui-ci que seront éclatés les câbles de transport en câbles de distribution ou
autrement dit les câbles de grande capacité en câbles de capacité inférieure grâce au fils
jarretières.

Rôle :

Le sous répartiteur a pour rôles :

• Optimisation des investissements : utilisation maximale du câble de transport.


• Diviser les extensions en distribution et transport.
• C’est le point de coupure pour la localisation des défauts, côté distribution donc
c’est un point d’essai.

13
Figure 6:Sous répartiteur

IV. 2. Le point de concentration « PC »:


Définition :
Les points de concentration « PC » sont des boîtes installées sur les poteaux ou sur
façade ou comme réglettes à l’intérieur du local. C’est aussi l’endroit où viennent
se raccorder les câbles de branchement d’abonnés. On distingue deux types de PC selon
la capacité :
• PC à 7 paires : utilisés pour les quartiers de logement normal.
• PC à 14 paires : utilisés pour les grands bâtiments ; immeubles ; hôtels

Un PC comporte 8 paires mais au moment de leur utilisation on laisse toujours une de ces
paires non branchée pour l’utiliser comme réserve pour le cas urgent.

Rôle :
Le principal rôle de PC est de relier les câbles de distribution avec les câbles de
branchement en divisant les paires des câbles et les envoyant chacune à un abonné, elle
permet aussi de localiser les défauts soit côté abonné soit côté sous répartiteur S/R.

14
Raccordement :
La boite de distribution comprend à sa partie inférieure un orifice conçu pour la
pénétration du câble de distribution.

Une réglette inférieure la divise en deux parties la première permet sur sa face
arrière de raccorder sur les broches à vis des conducteurs du câble de distribution
et la deuxième, sur sa face avant, qui permet le raccordement sous ces bornes à vis des
câbles à paires « 5/9 » desservant les abonnés.

Figure 7:Point de concentrât

IV. 3. Les câbles :


1. Introduction :
Le câble est le support qui sert à véhiculer le courant continu d’alimentation, l’information et
les signaux d’appel et de numérotation.
Il est constitué par :
Une gaine protectrice : en polyéthylène servant à isoler les conducteurs des effets thermiques,
électriques et mécaniques.
Une âme : c’est l’ensemble des conducteurs.
On peut classer les câbles selon leur emplacement par rapport au centre de commutation :
Câbles de branchement : Ils sont réalisés en aérien sur poteaux ou sur façades reliant l’abonné
avec le PC. La paire de conducteurs est en cuivre ou en bronze, enveloppée par une gaine
isolante en polyéthylène à forte densité.

15
La construction de ces câbles passe par 3 générations, qui sont :
Les câbles 5/1
Les câbles 5/9
Les câbles 5/99
Câbles de distribution : Ils relient tous les PC d’une certaine zone au SR de zone. Le réseau
de câbles de distribution est composé des câbles multi paires.
Câbles de transport : Ce sont des câbles d’alimentation qui assurent la liaison entre le
répartiteur général et le sous-répartiteur. Ce sont des câbles de capacité supérieure ou égale à
112 paires.
Les câbles multi paires peuvent être aériens ou souterrains :
Câbles souterrains : Ce sont les câbles de la série 88-89. Ils peuvent avoir de très grandes
capacités (jusqu’à 1800 paires).
Câbles aériens : Ce sont des câbles de la série 98-99. Leur capacité est de 8 à 56 paires et sont
portés par des poteaux. Pour chaque série des câbles on peut trouver les différents diamètres
des fils conducteurs. Leurs calibres sont soit 4/10, soit 6/10, soit 8/10

2. La jarretière
Elle est constituée de deux fils conducteurs et présentant une certaine souplesse. Le fil
jarretière est soudé aux deux extrémités des broches de réglette aux quelles aboutissent les fils
d'entrées et des sorties des équipements.
A partir de ce répartiteur, un câble 900 sort et sera conduit sous la terre vers les sous
répartiteurs qui se trouvent à l’extérieur

Figure 8:une jarretière

16
IV. 4. Types des Réseaux :
Les lignes d’abonnés sont regroupées dans des câbles multi-pairs de capacité décroissante
en allant du commutateur vers l’abonné. Il existe deux types différents de réseaux :
• Réseaux à structure rigide :
Si les lignes d’abonnés sont courtes c’est-à-dire que la zone est proche du
répartiteur général, alors les câbles sont aboutés les uns aux autres sans coupure, ceci
s’appelle une adduction directe et le réseau est dit à structure rigide.
• Réseaux a structure souple :
Si les lignes d’abonnés sont relativement longues (plus de 600 mètres), alors les
câbles multi paires sont abouties les uns aux autres par l’intermédiaire d’un ou plusieurs
points de coupure ; le réseau est dans ce cas dit : Réseau à structure souple.

Chapitre IV : Travaux effectuée :


Les principaux travaux effectués durant la période de stage se résument en deux taches :
+Installer une ligne téléphonique.
+Repérer les défauts qui se présentent sur le réseau téléphonique.

a)Introduction

Comme dernière étape je vais consacrer ce chapitre pour décrire les différentes tâches
que j’ai observées et que j’ai effectuées tout au long de mon stage. Bien évidemment, Les débuts
ont été difficiles et compliqués donc j’ai travaillé fort pour faire de cette mission un succès .

En effet, je n'ai pas immédiatement compris l'enjeu des missions comme première vu sur les
taches effectuées par l’unité et en observant des centaines d’équipements informatique ainsi des
plusieurs lignes de commande qui paraient étranges, mais grâce à la collaboration de mon maître
qui m’a assisté et qui m’a aidé vraiment pour réussir cette mission.

b)Les travaux effectués

• Installation d’une ligne

Chaque personne qui désire avoir une nouvelle ligne téléphonique fait une demande à
l’ACTEL. En effet, un agent se déplace sur le terrain pour examiner la disponibilité du réseau
du point de vue PC, poteau, câble de transport et inscrit les résultats de l’étude (R : réalisable,
SPC : saturation de PC, STR : saturation de câble de transport…)

17
Les étapes de réalisation pratique de la liaison de l’abonné au réseau sont :

- Tester la ligne : si elle est seine on tire une jarretière de la réglette horizontale vers la
tête du câble correspond dans le répartiteur général.

- Faire la liaison entre la tête de câble de transport et la distribution par un fil jarretière si
la ligne est reliée à un SR (sous répartiteur).

- Effectuer l’installation interne chez l’abonné à l’aide d’un câble uni-paire.

- Etablir la continuité entre l’extrémité du câble uni-paire et le câble gris qui relie
directement la poste téléphonique par l’intermédiaire d’une rosace (une prise).

- Enfin, le central est chargé par la libération de la tonalité pour la nouvelle ligne.

• Relève du dérangement au niveau du SR (sous-répartiteur) :

La vérification de la tonalité se fait sur la paire défectueuse au niveau de la distribution, deux


cas sont possibles :

- Pas de tonalité : il s’agit soit d’une mauvaise paire qui doit être bouclée (pour Empêcher
son utilisation) et dans ce cas on doit réserver une autre paire en bon état de
Fonctionnement à l’abonné suite à une opération de permutation.

- Tonalité : le test se fait via l’ordinateur.

18

Vous aimerez peut-être aussi