Vous êtes sur la page 1sur 17

Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 1 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Exemple : poutre principale mixte simplement


appuyée
Cet exemple d'application concerne une poutre mixte simplement appuyée.
Deux poutres secondaires sont supportées par cette poutre principale.
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

6,0 m

6,0 m 3,0 m 3,0 m

9,0 m

Les poutres secondaires sont représentées par deux charges concentrées :

1 1

1 1

1 : maintiens latéraux en phase de chantier


Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 2 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

La poutre est un profilé en I laminé, en flexion par rapport à son axe fort. Cet
exemple comprend :
- la classification de la section transversale,
- le calcul de la largeur participante de la semelle en béton,
- le calcul de la résistance au cisaillement d'un goujon à tête,
- le calcul du degré de connexion,
- le calcul de la résistance à la flexion,
- le calcul de la résistance au cisaillement,
- le calcul de la résistance au cisaillement longitudinal de la dalle,
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

- le calcul de la flèche à l'état limite de service.


Cet exemple ne comprend pas la vérification de la résistance de l’âme au
voilement par cisaillement.

Coefficients partiels
• γG = 1,35 (charges permanentes) EN 1990
• γQ = 1,50 (charges variables)
• γM0 = 1,0 EN 1993-1-1
• γM1 = 1,0 § 6.1 (1)

• γV = 1,25 EN 1994-1-1
§ 6.6.3.1

• γC = 1,5 EN 1992-1-1
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 3 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Données
Calcul d'une poutre mixte d'un bâtiment multi-étagé selon les données
fournies ci-dessous. Les poutres d'appui ne sont pas étayées. Les nervures du
bac acier sont parallèles à la poutre principale.

• Portée : 9,00 m
• Distance entre poutres : 6,00 m
• Epaisseur de la dalle : 14 cm
• Cloisons : 0,75 kN/m2
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

• Poutres secondaires (IPE 270) : 0,354 kN/m


• Charges d’exploitation : 2,50 kN/m2
• Charge de construction : 0,75 kN/m2
• Densité du béton armé : 25 kN/m3

Calcul avec un profilé IPE 400 – Nuance d’acier tf


z Euronorme
S355 19-57
Hauteur ha = 400 mm tw

Largeur b = 180 mm y y
ha
Epaisseur de l’âme tw = 8,6 mm
Epaisseur de la semelle tf = 13,5 mm
Congé de raccordement r = 21 mm
z
b
Masse linéique 66,3 kg/m

Aire de la section Aa = 84,46 cm2


Moment d’inertie par rapport à l’axe y-y Iy = 23130 cm4
Module élastique de la section par rapport à l’axe y-y
Wel,y = 1156 cm3
Module plastique de la section par rapport à l’axe y-y
Wpl.y = 1307 cm3
Rayon de giration par rapport à l'axe z-z iz = 3,95 cm
Module d'élasticité de l'acier Ea = 210 000 N/mm2
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 4 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Bac acier
Epaisseur de la tôle t = 0,75 mm
Epaisseur de la dalle h = 140 mm
Hauteur totale du bac acier à l'exclusion des bossages
hp = 58 mm
b1 = 62 mm b2 = 101 mm e = 207 mm

Connecteurs
Diamètre d = 19 mm
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Hauteur totale nominale hsc = 100 mm


Résistance ultime en traction fu = 450 N/mm2
Nombre de goujons n = 74, 1 rangée
(On ignore le goujon situé à la mi-portée de la poutre)

b0

h
hsc
hp

0,5hp
b1
b2

Classe du béton : C 25/30 EN 1992-1-1


Valeur de la résistance à la compression à 28 jours § 3.1.3
2
fck = 25 N/mm Tableau 3.1
2
Module d'élasticité sécant du béton Ecm = 31 000 N/mm
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 5 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Charge permanente :
Afin de prendre en compte les nervures du bac acier, le poids de la dalle pour
les poutres secondaire est calculé comme suit :
0,106 + 0,145 0,058
25 × 3,0 × (0,14 – × ) = 7,86 kN/m
2 0,207

Charges concentrées durant la phase de chantier :


FG = (0,354 + 7,86) × 6,0 = 49,28 kN
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Charges permanentes en phase finale :


Par conséquent, la valeur des charges concentrées sur la poutre principale
est :
FG = (0,354 + 7,86 + 0,75 × 3,0) × 6,0 = 62,78 kN
Poids propre de la poutre principale :
qG = 9,81 × 66,3 × 10-3 = 0,65 kN/m

Charges variables (Charges d’exploitation) :


Charges concentrées durant la phase de chantier :
FQ = 0,75 × 3,0 × 6,0 = 13,5 kN
Charges concentrées en phase finale :
FQ = 2,5 × 3,0 × 6,0 = 45,0 kN

Combinaison à l’ELU (Etat Limite Ultime) : EN 1990


γG FG + γQ FQ = 1,35 × 62,78 + 1,50 ×45,0 = 152,25 kN § 6.4.3.2
γG qG + γQ qQ = 1,35 × 0,65 = 0 877 kN/m
L'équation (6.10) est utilisée. Dans certains pays, l'Annexe Nationale peut
spécifier l'utilisation des équations (6.10a) et (6.10b).

Combinaison à l'ELU durant la phase de chantier :


γG FG + γQ FQ = 1,35 × 49,28 + 1,50 ×13,5 = 86,78 kN
Créé le lundi 12 novembre 2007

γG qG + γQ qQ = 1,35 × 0,65 = 0,877 kN/m


Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 6 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Diagramme du moment

465,6 kNm

Moment maximal à mi-portée :


My,Ed = 3,0 × 152,25 + 0,125 × 0,877 × 9,02 = 465,6 kNm
Moment maximal à mi-portée (phase de chantier) :
My,Ed = 3,0 × 86,78 + 0,125 × 0,877 × 9,02 = 269,2 kNm
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Diagramme de l’effort tranchant


156,20 kN

Effort tranchant maximal aux appuis :


Vz,Ed = 152,25 + 0,5 × 0,877 × 9,0 = 156,20 kN
Effort tranchant maximal aux appuis (phase de chantier) :
Vz,Ed = 86,78 + 0,5 × 0,877 × 9,0 = 90,73 kN

Limite d’élasticité
Nuance d’acier S355 EN 1993-1-1
L'épaisseur maximale est 13,5 mm < 40 mm; par conséquent : Tableau 3.1
fy = 355 N/mm2
Remarque : L’Annexe Nationale peut imposer soit les valeurs de fy tirées
du Tableau 3.1, soit celles de la norme du produit. Cela n'a pas
d'importance dans ce cas.

Classification de la section :
235
Le paramètre ε est fonction de la limite d’élasticité : ε = = 0,81
f y [N/mm 2 ]

Remarque : La classification est faite pour la poutre non mixte. Dans le cas
d’une poutre mixte, la classification est plus favorable pour
Créé le lundi 12 novembre 2007

l'âme.
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 7 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Semelle en console : semelle soumise à un effort de compression uniforme EN 1993-1-1


c = (b – tw – 2 r) / 2 = (180 – 8,6 – 2 × 21)/2 = 64,7 mm Tableau 5.2
c/tf = 64,7 / 13,5 = 4,79 ≤ 9 ε = 7,29 Classe 1 (page 2 sur
3)

Partie interne en compression : EN 1993-1-1


c = ha – 2 tf – 2 r = 400 – 2 × 13,5 – 2 × 21 = 331 mm Tableau 5.2
c / tw = 331 / 8,6 = 38,5 < 72 ε = 58,3 Classe 1 (page 1 sur
3)
La classe de la section transversale correspond à la plus élevée (c'est-à-dire la
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

moins favorable) des classes de l’aile et de l’âme, en l’occurrence : Classe 1


Ainsi, il convient que les vérifications à l’ELU reposent sur la résistance
plastique de la section transversale.

Phase de chantier

Résistance en flexion EN 1993-1-1


La résistance de calcul en flexion d’une section transversale s’obtient par : § 6.2.5
Mc,Rd = Mpl,Rd = Wpl,y fy / γM0 = (1307 × 355 / 1,0) / 1000
Mc.Rd = 463,98 kNm
My,Ed / Mc,Rd = 269,2 / 463,98 = 0,58 < 1 OK

Coefficient de réduction pour le déversement


Pour calculer le moment résistant au déversement d’une poutre non maintenue
latéralement, il faut déterminer le coefficient de réduction pour le
déversement. Le maintien fourni par la tôle d'acier est dans ce cas minime et
par conséquent négligé. Le calcul suivant détermine ce coefficient par une
méthode simplifiée pour le déversement. Cette méthode évite de calculer le
moment critique de déversement élastique.

Elancement réduit
L'élancement réduit peut être obtenu à l'aide de la méthode simplifiée pour
l'acier de nuance S355 : Voir NCCI
L/iz 300/3,95
Créé le lundi 12 novembre 2007

λ LT = = = 0,853 SN002
89 89
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 8 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Dans le cas de profilés laminés, λ LT,0 = 0,4 EN 1993-1-1


§ 6.3.2.3 (1)
Remarque : l’Annexe Nationale peut également donner la valeur λ LT,0 .
La valeur recommandée est 0,4.
Donc λ LT = 0,853 > λ LT,0 =0,4

Coefficient de réduction
Dans le cas d’un profilé laminé, le coefficient de réduction pour le EN 1993-1-1
déversement se calcule de la façon suivante : § 6.3.2.3(1)
χ
⎧ LT ≤
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

1.0
1 ⎪
χ LT = mais ⎨ χ ≤ 1
⎪ LT λ LT
2
φLT + φLT2
− β λ LT ⎩
2

où : [ ( )
φLT = 0,5 1 + α LT λ LT − λ LT,0 + β λ LT
2
]
αLT est le facteur d’imperfection pour le déversement. Lorsque l’on applique EN 1993-1-1
la méthode pour les profilés laminés, il faut choisir la courbe de déversement Tableau 6.5
à partir du Tableau 6.5 :
Tableau 6.3
Pour ha/b = 400 / 180 = 2,22 > 2 Î Courbe c (αLT = 0,49)
λ LT,0 = 0,4 et β = 0,75
Remarque : L’Annexe Nationale peut donner les valeurs de λ LT,0 et de β.
Les valeurs recommandées sont respectivement 0,4 et 0,75.

On obtient : φLT = 0,5 [1 + 0,49 (0,853 − 0,4) + 0,75 × (0,853)2 ] = 0,884


1
et : χ LT = = 0,730
0,884 + (0,884) − 0,75 × (0,853) 2
2

On vérifie ensuite : χLT = 0,730 < 1,0


2
et : χLT = 0,730 < 1 / λ LT = 1,374
Donc : χLT = 0,730
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 9 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Calcul du moment de résistance au déversement


Mb,Rd = χLT Wpl,y fy / γM1
Mb,Rd = (0,730 × 1307000 × 355 / 1,0) × 10-6 = 338,7 kNm EN 1993-1-1
My,Ed / Mb,Rd = 269,2 / 338,7 = 0,795 < 1 OK § 6.3.2.1

Résistance au cisaillement
La résistance plastique au cisaillement dépend de l’aire de cisaillement, qui se
calcule grâce à la formule suivante :
EN 1993-1-1
Av,z = A – 2 b tf + (tw + 2 r) tf § 6.2.6 (3)
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Av,z = 8446 – 2 × 180 × 13,5 + (8,6 + 2 × 21) × 13,5 = 4269 mm2

Résistance plastique au cisaillement EN 1993-1-1


Av,z ( f y / 3 ) 4269 × (355 / 3 ) ×10 −3 § 6.2.6 (2)
Vpl,z,Rd = = = 874,97 kN
γ M0 1,0
Vz,Ed / Vpl,z,Rd = 90,73 / 874,97 = 0,104 < 1 OK

Remarquons qu’il n’est pas nécessaire de vérifier la résistance au voilement EN 1993-1-1


par cisaillement lorsque : § 6.2.6 (6)
hw / tw ≤ 72 ε / η
La valeur pertinente de η est : η = 1,2 EN 1993-1-5
hw / tw = (400 – 2 × 13,5) / 8,6 = 43 < 72 × 0,81 / 1,2 = 48,6 § 5.1 (2)

Interaction entre le moment fléchissant et l'effort tranchant


Si Vz,Ed < Vpl,Rd / 2, l'effort tranchant peut être négligé. EN 1993-1-1
Par conséquent, Vz,Ed = 90,73 kN < Vpl,Rd / 2 = 874,97 / 2 = 437,50 kN OK § 6.2.8 (2)

Phase finale

Largeur participante de la semelle en béton


La largeur participante est constante entre 0,25 L et 0,75 L, où L est la portée. EN 1994-1-1
Depuis L/4 jusqu'à l'appui le plus proche, la largeur participante décroît § 5.4.1.2
linéairement. Les charges concentrées sont situées entre 0,25 L et 0,75 L.
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 10 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

La largeur participante totale est déterminée par : (figure 5.1)


beff,1 = b0 + ∑ bei

b0 est l'entraxe des connecteurs en saillie,


ici b0 = 0 ;
bei est la valeur de la largeur participante de la semelle en béton de chaque
côté de l'âme. Elle est donnée par : bei = Le / 8 mais ≤ bi = 3,0 m
beff,1 = 0 + 9,0 / 8 = 1,125 m, alors beff = 2 × 1,125 = 2,25 m < 3,0 m

Résistance au cisaillement d'un goujon à tête


Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

La résistance au cisaillement doit être déterminée par :


⎛ 0,8f u π d 2 / 4 0,29α d 2 fck E cm ⎞ EN 1994-1-1
PRd = k l × Min ⎜ ; ⎟
⎜ γ γV ⎟ § 6.6.3.1
⎝ V ⎠
hsc / d = 100 / 19 = 5,26 > 4, donc α = 1

Coefficient de réduction (kl)


Pour un bac acier dont les nervures sont parallèles à la poutre d'appui, le
coefficient de réduction pour la résistance au cisaillement est calculé par : EN 1994-1-1
b0 ⎛ hsc ⎞ § 6.6.4.1
k l = 0,6 ⎜ - 1⎟ mais ≤ 1
hp ⎜h ⎟
⎝ p ⎠

Où : nr = 1
hp = 58 mm
hsc = 100 mm
b0 = 82 mm
82 ⎛ 100 ⎞
Par conséquent, k l = 0,6 ⎜ - 1⎟ = 0,614 ≤ 1 OK
58 ⎝ 58 ⎠

0 ,8 × 450 × π × 19 2 / 4 0 ,29 × 1 × 19 2 25 × 31000


PRd = 0 ,614 × Min ; .10 −3
1,25 1,25

= 0,614 × Min (81,66 kN ; 73,73 kN)


Créé le lundi 12 novembre 2007

PRd = 45,27 kN
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 11 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Degré de connexion
Le degré de connexion est défini par :
Nc EN 1994-1-1
η=
N c,f § 6.2.1.3 (3)
Où : Nc est la valeur de calcul de l'effort normal de compression dans la
semelle en béton
Nc,f est la valeur de calcul de l'effort normal de compression dans
la semelle en béton avec connexion totale
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

A l'emplacement de la charge :
L'effort normal de compression dans la semelle en béton représente l'effort
pour une connexion totale.
Ac est l'aire de la section transversale de béton, si bien qu'à l'emplacement de
la charge :
Ac = beff hc
avec hc = h - hp = 140 – 58 = 82 mm
Ac = 2250 × 82 = 184 500 mm2
Par conséquent,
f ck 25 3
N c,f = 0,85 Ac f cd = 0,85 Ac = 0,85 ×184500 × 10 = 2614 kN
γC 1,5

Etant donné que le moment maximal est atteint à peu près au niveau de la
charge, il convient de placer les goujons entre l'appui et la charge concentrée.
Des goujons doivent néanmoins être placés entre les charges concentrées.

3,0 m 1,5 m

e1
e2

31 goujons espacés à e1 = 95 mm et 6 goujons espacés à e2 = 220 mm


Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 12 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Par conséquent, la résistance des connecteurs limite l'effort normal à la valeur


maximale de :
N c = n × PRd = 31 × 45,27 = 1403 KN
Nc 1403
Par conséquent, η = = = 0 ,537
N c,f 2614

Le rapport η étant inférieur à 1,0, la connexion est partielle.

Vérification de la résistance à la flexion


Degré minimal de connexion
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Le degré minimal de connexion pour une section en acier symétrique


(semelles identiques) est donné par :
EN 1994-1-1
⎛ 355 ⎞ § 6.6.1.2
η min = 1 - ⎜⎜ ⎟(0 ,75 - 0 ,03Le ) avec Le ≤ 25
f ⎟
⎝ y ⎠

Le est la longueur de la zone de moment positif entre points de moment nul,


exprimée en mètres; dans cet exemple : Le = 9,0 m
Par conséquent, ηmin = 1 – (355 / 355) (0,75 – 0,03 × 9,0) = 0,520
Et donc, ηmin = 0,520 < η = 0,537 OK

Moment de résistance plastique à l'emplacement de la charge


La valeur de l'effort normal dans la section d'acier est calculée par :
N pl,a = Aa f y / γ M0 = 8446 × 355 × 10 3 / 1,0 = 2998 kN EN 1994-1-1
§ 6.2.1.2et
Par conséquent, N pl,a > N c = η × N c,f = 0 ,537 × 2614 = 1403kN
§ 6.2.1.3

Pour les connecteurs ductiles et la section transversale de la poutre en acier de


Classe 1, le moment résistant MRd de la section transversale critique de la
poutre à l'emplacement de la charge est calculé au moyen de la théorie rigide-
plastique, si ce n'est qu'une valeur réduite de l'effort de compression Nc dans la
semelle en béton est utilisée au lieu de l'effort Ncf.
La distribution des contraintes plastiques est donnée ci-dessous :
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 13 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

- Nc=η Nc,f= 1403 kN

hp
797 kN

MRd

+ hn
Na= 2201 kN
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

La position de l'axe neutre plastique est : hn = 388 mm


La résistance de calcul en flexion de la section transversale mixte est donc :
MRd = 738 kNm
Donc, My,Ed / MRd = 465,6 / 738 = 0,63 < 1 OK

Résistance au cisaillement EN 1994-1-1


La résistance plastique au cisaillement est la même que celle d'une poutre en § 6.2.2.2
acier seule.
Par conséquent, Vpl,z,Rd = 874,97 kN

Vz,Ed / Vpl,z,Rd = 156,20 / 874,97 = 0,18 < 1 OK

Interaction entre le moment fléchissant et l'effort tranchant


Si Vz,Ed < Vpl,Rd / 2, l'effort tranchant peut être négligé. EN 1993-1-1
Donc, Vz,Ed = 156,20 kN < Vpl,Rd / 2 = 874,97 / 2 = 437,50 kN OK § 6.2.8 (2)

Résistance au cisaillement longitudinal de la dalle


Les contraintes plastiques de cisaillement longitudinal sont données par :
ΔFd EN 1992-1-1
vEd =
hf Δx § 6.2.4
Où Δx = 9,0 / 2 = 4,5 m (figure 6.7)
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 14 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

La valeur de Δx est la moitié de la distance entre la section où le moment est


nul et la section où le moment est maximal et nous avons deux aires pour la
résistance au cisaillement.
ΔFd = Nc / 2 = 1403 / 2 = 701,5 kN
hf = h - hp = 140 – 58 = 82 mm
ΔFd 701,5 × 103
vEd = = = 1,9 N/mm2
hf Δx 82 × 4500

Afin d'empêcher l'écrasement des éléments comprimés dans la semelle en


Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

béton, la condition suivante doit être satisfaite :


vEd < ν f cd sin θ f cosθ f avec ν = 0,6[1 − f ck / 250] et θf = 45 °

⎡ 25 ⎤ 25
vEd < 0,6 × ⎢1 − ⎥ × × 0,5 = 4,5 N/mm2 OK
⎣ 250 ⎦ 1,5

L'inégalité suivante doit être satisfaite pour l'armature transversale :


Asf fyd / sf ≥ vEd hf / cot θf où fyd = 500 / 1,15 = 435 N/mm2

Supposons que l'espacement des barres est sf = 200 mm et qu'il n'y a aucune
contribution du bac acier
1,9 × 82 × 200
Asf ≥ = 71,6 mm2
435 × 1,0
Des barres de 10 mm de diamètre (78,5 mm2) espacées de 200 mm entre elles
peuvent être utilisées pour ce calcul.

Vérifications à l'Etat limite de service


Formule de calcul de la flèche due à G + Q :
5 qG L4 a × (3L2 − 4a 2 )
wG = + FG
384 E I y 24 E I y
a × (3L2 − 4a 2 )
wQ = FQ
24 E I y
Donc, w = wG + wQ
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 15 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Phase de chantier

Combinaison à l'ELS durant la phase de chantier :


FG + FQ = 49,28 + 13,5 = 62,78 kN
qG = 0,65 kN/m EN 1990
§ 6.5.3

Flèche durant la phase de chantier :


Iy est le moment d'inertie de la poutre en acier.
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

5 × 0,65 × 9000 4 3000 × (3 × 9000 2 - 4 × 3000 2 )


wG = + × 49280
384 × 210000 × 23130 × 10 4 24 × 210000 × 23130 × 10 4
wG = 1,1 + 26,2 = 27,3 mm

3000 × (3 × 9000 2 - 4 × 3000 2 )


wQ = × 13500 = 7,2 mm
24 × 210000 × 23130 × 10 4
Donc, w = wG + wQ = 27,3 + 7,2 = 34,5 mm

La flèche sous (G+Q) est L/261

Phase finale

Combinaison à l’ELS
FG + FQ = 62,78 + 45,0 = 107,78 kN EN 1990
qG = 0,65 kN/m § 6.5.3

Flèche durant la phase finale :


Iy dépend du coefficient d'équivalence acier/béton (n), lequel est fonction du
type de charge. Par simplification, on peut prendre :
n0 = Ea / Ecm = 210000 / 31000 = 6,77 pour les effets à court terme (Q) EN 1994-1-1
Donc Iy = 82458 cm4 à mi-portée § 7.2.1
Et n = 3Ea / Ecm = 20,31 pour les charges permanentes (G)
Créé le lundi 12 novembre 2007

Donc Iy = 62919 cm4


Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

FEUILLE DE CALCUL Réf. document : SX015a-FR-EU Feuille 16 de 16


Titre Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Réf. Eurocode EN 1993-1-1, EN 1994-1-1


Réalisé par Arnaud LEMAIRE Date Août 2005
Vérifié par Alain BUREAU Date Août 2005

Remarque : Il peut être utilisé à la fois pour les charges à court et long EN 1994-1-1
termes, un coefficient d'équivalence nominal (n)
§ 5.4.2.2 (11)
correspondant à un module d'élasticité effectif pour le béton
Ec,eff considéré comme étant égal à Ecm / 2.

wG = 27,3 mm
3000 × (3 × 9000 2 - 4 × 3000 2 )
wcloisons = × 13500 = 2,6 mm
24 × 210000 × 62919 × 10 4
3000 × ( 3 × 9000 2 - 4 × 3000 2 )
wQ = × 45000 = 6,7 mm
24 × 210000 × 82458 × 10 4
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Donc, w = wG + wcloisons + wQ = 27,3 + 2,6 + 6,7 = 36,6 mm

La flèche résultante sous (G+Q) est L/246

Remarque 1 : Il convient que le client spécifie la flèche maximale tolérée.


L’Annexe Nationale peut préciser quelques valeurs limites.
Dans le cas présent, on peut considérer que les résultats sont
pleinement satisfaisants.

Remarque 2 : Concernant les vibrations, l’Annexe Nationale peut spécifier EN 1993-1-1


des limites concernant leur fréquence. Dans le cas présent, la § 7.2.3
flèche totale est faible et la masse plutôt élevée; l'expérience
indique qu'il n'y a pas de problème de vibration.
Créé le lundi 12 novembre 2007
Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée


SX015a-FR-EU

Enregistrement de la qualité

TITRE DE LA RESSOURCE Exemple : poutre principale mixte simplement appuyée

Référence(s)

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par Arnaud LEMAIRE CTICM 29/08/05

Contenu technique vérifié par Alain BUREAU CTICM 29/08/05

Contenu rédactionnel vérifié par

Contenu technique approuvé par les


partenaires STEEL :
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

1. Royaume-Uni G W Owens SCI 11/01/06

2. France A Bureau CTICM 11/01/06

3. Suède A Olsson SBI 11/01/06

4. Allemagne C Müller RWTH 11/01/06

5. Espagne J Chica Labein 11/01/06

Ressource approuvée par le G W Owens SCI 09/06/06


Coordonnateur technique

DOCUMENT TRADUIT

Traduction réalisée et vérifiée par : eTeams International Ltd. 12/03/06

Ressource traduite approuvée par : P.-O. Martin CTICM 17/03/06


Créé le lundi 12 novembre 2007