Vous êtes sur la page 1sur 8

DUP-MUX

FFD (grandes cellules, GSM) et TDD (petites cellules, DECT) techniques de


duplexage
CDMA(UMTS) utilise des codes pour chaque utilisateur les code sont
orthogonaux => pas d’interférence
L’utilisation des codes étale le spectre, on repartage la puissance donc on limite
le bruit (protection contre les bruit gaussien)
Le gain d’étalement n montre qu’on un meilleur SNR.
L’intérêt de la CDMA : C/I faible l
Le problème : contrôle de puissance
Les fonctions cellulaires :
Rooming :
Mise à jour(BCCH) +Paging (PCH un canal dans le sens descendant pour
chercher l’utilisateur) = zone de localisation (ensemble de cellules dans
lesquelles le mobile se déplace sans signaler sa position)
On dispose de 2 BD :
Le home location register(HLR) : le profil de l’abonné + le num de la VLR
Le Vistor location register(VLR) : elle est volatile, contient le profil d’abonné
gérés+ LA ID
Un utilisateur se déplace dans un même VLR change seulement de LAI,
Un utilisateur se déplace vers un autre VLR, le nouveau VLR copie le profil du
HLR et le HLR sauvegarde le nouveau HRL.

Remarque : signalisation sémaphore (commutation de messages) pour


partager les ressources et limiter le gaspillage.
Handover
Mesure : le mobile mesure les performances et les puissances des stations de
bases voisines et les envoie à la station serveuse.
Décision : si dégradation de la qualité donc réservation de ressources et
exécution
Exécution : hard handover (break before make : couper le lien avec la station
serveuse et établir un nouveau lien avec une voisine) ou bien le Soft handover
(continuité de la communication pas de perte pas de commutation de paquets
gaspillage de ressources)
Système GSM

Les services offerts par le GSM : SMS, RNIS(téléphonies), GPRS et EDGE.


Sécurisation grâce à 4 niveau de numérotation :
MSISDN(numéro de l’annuaire)
IMSI(identité utilisée par le réseau)
TMSI(identité temporaire pour éviter le clonage et le pistage)
MSRN(numéro attribué lors de l’appel. Sa principale fonction est de permettre
l’acheminement des paquets du commutateur)
L’architecture
Elle se compose de 3 sous système :
BSS (radio : transmission et gestion de ressources) :
MS (carte SIM)
BTS (antennes tri sectoriels, mod/demod,codage, égalisation, MUX)=> ne prend
pas des décisions sur les mesures envoyer par le MS
BSC(contrôleur)=> intelligent car il commande l’allocation des canaux,
handover, les puissances
NSS(réseau fixe : mobilité et appels) :
MSC/VLR : commutateur téléphoniques qui gère une base de données.
MSC : transmission des sms, exécution des handover, il possède une fonction
de passerelle. On parle de GMSC qui minimise l’impact de la RTC.
VLR : base de données qui mémorise les données d’abonné dans une zone géo
HLR : BD de gestion des ( profil d’abonnées ;IMSI ;MSISDN ) et de localisation
(VLR ID)
EIR : Equipment ID BD de terminaux.
OSS(admission au réseau) : serveur Operating&MaintenanceCenter.
Multi-trame : au lieu de perdre avec chaque trame 1 bit de contrôle donc 10
communications perdues, on peut utiliser la multi-trame qui répète les bit de
contrôle une fois tous le 10 trames (3bit control +144 burst) soit 9*10+5=95.
Plus algo de contrôle est optimale plus on a de communications.
Appel entrant /Appel sortant

GPRS (caractéristiques : sms taille 160 char /voix en mode circuit/ débit<7bits/
données en mode IP sur voie radio)
Modifications apporté par le GPRS 
Modifications de la couche radio : partage de slots radio entre plusieurs
mobiles => débits partagées=> allocation dynamique de slots radio via TBF.
Ajout du PCU au niveau de la BSC : partage de ressources fragmentation des
infos, fiabilité(ARQ).
Ajout de CCU (chanel codec Unit) : codage, correcteur d’erreur, modulation) il a
y 4 schéma de codage.

Modifications au niveau du réseau du cœur :


SGSN (équivalent du MSC) : équipement d’attach, authentification et
chiffrement, mise à jour de localisation.
Fct1 : routeur IP commutant les paquets vers le BSS et vers le réseau
fédérateur.
Fct2 : rooming (dialogue avec le VLR)
Fct3 : contexte PDP (mémorisation des paramètres réseaux)
GGSN (équivalent du GMSC) : routage vers internet (traduction des adresses IP
public NAT)
Fct1 : routeur IP commutant les paquets vers le réseau fédérateur et vers le
réseau externe.
Fct2 : gestion de contexte PDP.
Mise en tunnel : la communication entre le SGSN (l’adresse du mobile) et le
GGSN (le réseau pdp) prévoit l’existence d’un tunnel=> principe
d’encapsulation de données)
Contexte PDP : l’utilisation du GPRS prévoit l’établissement de session ce qui va
créer une structure de données PDP : (PDP type de réseau, PDP adresse, QoS :
précédence, débit, fiabilité, délai, adresse de sortie)

Vue les limitations en débit du gprs on a défini le E-GPRS ou le EDGE


EDGE :
Caractéristiques (modulations en 8-psk pour accroitre les capacités radio/ débit
fois 3 jusqu’à 384 kbit/s théorique/ convergence des IS, GSM, WLAN, TETRA)
Améliorations du EDGE :
Protocole RLC/MAC
PFC packet flow context
9 MCS (modulation codec schema)
UMTS:
Principe de base :
Séparation entre réseau d’accès et réseau du cœur.
Réutilisation des cœurs GSM et GPRS
Nouveau réseau d’accès :

NodeB equi BTS


RNC equi BSC
Il existe une interface IUR permet la communication entre les RNC.
Réseau de transport en ATM puis en IP

Nouvelle interface radio :

Services multiples :

Vous aimerez peut-être aussi