Vous êtes sur la page 1sur 2

Année 2019/2020 1ère session

MÉCANIQUE DES SOLIDES DÉFORMABLES

M8-A / EM8MS201, MATMECA 2ÈME ANNÉE

durée : 1h

Documents non autorisés

Epreuve de C. Bacon, A.Catapano, O. Caty

Important : Il est demandé d’exposer clairement votre démarche et de faire ressor-


tir les résultats principaux sans détailler les calculs intermédiaires. La présenta-
tion pourra être notée.

I. MATÉRIAU POSSÉDANT UN AXE DE SYMÉTRIE DE RÉVOLUTION


Un matériau élastique possède un axe de symétrie matérielle de révolution autour de
l’axe e 1 (1). NB : dans le cas traité en cours, il s’agissait de l’axe e 3 , ce qui n’est pas le
cas dans cet exercice.
1. Indiquez toutes les classes auxquelles appartient ce matériau (parmi celles vues en
cours).
2. En explicitant clairement les étapes du raisonnement, déterminez la forme de la matrice
des rigidités et celle de la matrice des souplesses de ce matériau. Afin d’éviter des calculs
trop longs, il est rappelé que C 66 =  C 11 – C 12   2 dans le cas où l’axe de révolution est
l’axe e 3 .

II. CYLINDRE SOUS PRESSION


Un cylindre de révolution, de hauteur h et de rayon a, est constitué d’un matériau
isotrope élastique de coefficients de Lamé  et (Fig. 1). Il est placé sur un plateau fixe
et indéformable et il est soumis à une pression p sur sa face supérieure. Il n’y a aucun
frottement entre le plateau et le cylindre. Le champ de déplacement en coordonnées
cylindriques est donné par U = ue r + ve  + we z .

a
Fig. 1. Cylindre sous pression.
1. Déterminez le champ de déplacements, de contraintes et de déformations en fonction des
caractéristiques du matériau,  et et de la pression p.
On ajoute un cylindre creux extérieur, supposé indéformable, de rayon intérieur a et de
rayon extérieur b, autour du cylindre déformable (Fig. 2). On fait l’hypothèse que les
contacts entre chacune des pièces sont parfaits, sans frottement.
2. Déterminez les nouveaux champs de déplacements, de contraintes et de déformations en
fonction des caractéristiques du matériau,  et et de la pression p.
Le cylindre creux extérieur est maintenant constitué d’un matériau orthotrope de matrice
de rigidités  C  dont les axes d’orthotropie  e 1 e 2 e 3  sont confondus avec les axes du
1/2
p

a
b
Fig. 2. Cylindre sous pression avec cylindre extérieur.
repère cylindrique  e r e  e z  .
3. Déterminez le champ de déplacements dans le cylindre creux extérieur en fonction des
composantes de sa matrice de rigidités et de constantes d’intégration (qu’il n’est pas
nécessaire de déterminer).
4. Donnez les relations permettant de déterminer toutes les constantes d’intégration (sans
les déterminer).

FORMULAIRE
Relations cinématiques en coordonnées cylindriques :
u r 1 u  u r u 3 u  1 u r u  1 u 3 u  u r u 3
 rr = -------- ,   = --- -------- + ----- ,  33 = -------- , 2 r = -------- + --- -------- – ----- , 2 3 = --- -------- + -------- , 2 r3 = -------- + --------
r r  r x 3 r r  r r  x 3 x 3 r

Equations d’équilibre local en coordonnées cylindriques :


 rr 1  r  r3  rr –      3  r  r
- + --- ----------- + ----------- + ---------------------- + f r =  r , 1--- -----------
---------- - + f  =   ,
- + ------------ + ----------- + 2 -------
r r  x 3 r r  x 3 r r

 33  r3 1  3  r3
----------- + ----------- + --- ------------ + -------- + f 3 =  3
x 3 r r  r

FIN

2/2