Vous êtes sur la page 1sur 56

Université de la Manouba

*****

Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Mastère Professionnel

en Comptabilité – Contrôle - Audit

L’inventaire physique des Immobilisations


Corporelle : Cas de la société PROMOSPORT

Elaboré par :

Besrour Mohamed Hazem

Encadrée par (Encadrant universitaire / Maitre de stage) :


9
Mme. Blibeche Nourhéne Mr. Hamrouni Oussama

Année Universitaire 2018-2019

*** Remerciements ***

Tout d’abord, je tiens à remercier toute l’équipe du cabinet d’expertise comptable


COH de m’avoir accueillie pour effectuer ce stage et de me permettre de vivre une
agréable expérience.

Je remercie Mme. Blibech Nourhéne pour ces conseils et aide précieux durant mon
travail.

Je voudrais exprimer ma plus sincère gratitude à mes parents pour leur soutien et
leur encouragement.

Je tiens à exprimer ma reconnaissance aux personnes qui m’ont aidé à l’élaboration


de ce rapport.

2
Enfin, je remercie tous mes camarades de promotion pour leur soutien moral et toute
personne ayant contribué de près ou de loin à l’élaboration de ce mémoire.

TABLE DES MATIERES

Introduction générale...........................................................................................3

Chapitre 1 :  La nécessite à l’inventaire physique des immobilisations corporelles.....3

Introduction.......................................................................................................................3
Section 1 : les difficultés affrontées lors de la comptabilisation des immobilisations
corporelles..........................................................................................................................3
1.1. Définition d’une immobilisation corporelle.....................................................3
1.2. Comptabilisation initial.....................................................................................3
1.3. Amortissements.................................................................................................3
1.4. Sortie d’actifs.....................................................................................................3
Section 2 : Les différents aspects de l’inventaire physique des immobilisations
corporelles..........................................................................................................................3
2.1. Aspect juridique de l’inventaire physique........................................................3
2.2. Aspect fiscal de l’inventaire physique..............................................................3
2.3. Aspect financier de l’inventaire physique........................................................3
Conclusion..........................................................................................................................3

Chapitre 2 :  Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles....3

Introduction.......................................................................................................................3
Section 1 : Préparation à l’inventaire physique des immobilisations................................3
1.1. Objet de la mission et assertion d’audit...........................................................3
1.2. Les diligences à mettre en œuvre par l’auditeur..............................................3
1.2.1. Avant la prise d’inventaire............................................................................3

3
1.2.2. Pendant la prise d’inventaire........................................................................3
1.2.3. Apres la prise d’inventaire............................................................................3
Section 2 : Etapes préalables à la prise d’inventaire physique des immobilisations.........3
2.1. Prise de connaissance de la société..................................................................3
2.2. Organisation et planification de l’inventaire....................................................3
2.3. Collecte des documents nécessaires................................................................3

Section 3 : Déroulement de l’inventaire physique des immobilisations............................3


3.1. Reconstitution de la base comptable des immobilisations.............................3
3.2. Comptage physique des immobilisations.........................................................3
3.3. Rapprochement de la base comptable avec les résultats des travaux
d’inventaire et analyse des écarts................................................................................3
Conclusion..........................................................................................................................3

Chapitre 3 : Etude de cas : L’inventaire physique des immobilisations de la société


PROMOSPORT..................................................................................................3

Introduction.......................................................................................................................3
Section 1 : Présentation de la société PROMOSPORT et l’objectif de la mission..............3
1.1. Objectifs de la société.......................................................................................3
1.2. Fonctions de la société......................................................................................3
1.3. Objet de la mission.............................................................................................3
Section 2 : la préparation à l’inventaire physique des immobilisations............................3
2.1. Prise de connaissance de la société..................................................................3
2.2. Collecte des documents....................................................................................3
2.3. Les insuffisances détectés et les solutions adoptées.......................................3
Section 3 : le déroulement de l’inventaire.........................................................................3
3.1. Reconstitution de la base comptable...............................................................3
3.2. Comptage physique des immobilisations.........................................................3
3.3. Rapprochement de la base comptable avec les résultats des travaux
d’inventaire et analyse des écarts................................................................................3
Conclusion..........................................................................................................................3

4
Conclusion générale.............................................................................................3

Bibliographies......................................................................................................3

Webographies......................................................................................................3

Les Annexes.........................................................................................................1

Liste des tableaux

Tableau N°1 : Les documents nécessaires pour la réalisation d’une mission


d’inventaire physique des immobilisations………………………………………………..23

Tableau N°2 : Les résultats obtenus suite aux travaux de réajustement pour
l’année 2015……………………………………………………………………………….39

Tableau N°3 : Forme de la nouvelle base obtenue après travaux de


reconstitution………………………………………………………...…………………….40

5
Liste des figures

Figure N°1 : Processus des travaux de rapprochement……………………………………44

6
Introduction générale

La comptabilité est une science qui s'adapte aux exigences économiques modernes. A
travers l’élargissement de son cadre et de son champ d’action, elle s’est développée pour se
transformer en un outil indispensable pour la prise de décision. Donc, pour assurer la
pérennité et le développement de leur entreprise, les dirigeants sont confrontés par
l’obligation de garantir la régularité et sincérité des états financiers et ce à travers la mise
en œuvre d’un ensemble de procédure permettant de renforcer la qualité comptable.

Parmi ces processus figure l’inventaire physique des immobilisations. Il est jugé comme
l’un des éléments essentiels du système de contrôle interne, non seulement à cause de son
caractère légalement obligatoire, mais aussi vu qu’il est considéré comme l’un des outils
nécessaire pour garantir une comptabilité régulière qui reflète la réalité.

Vu l’importance de l’inventaire physique, nous avons décidé de consacrer ce mémoire


pour mieux l’étudier et dont l’objectif est de répondre aux deux questions suivantes :

Pourquoi il est primordial pour la survie et la continuité d’une entreprise d’effectuer


un inventaire périodique de ces immobilisations ?

Et quelle est la méthodologie que l’auditeur doit adopter pour réussir cette mission ?

Afin de répondre à ces questions, nous allons commencer donc par démontrer dans un
premier chapitre l’importance de l’inventaire et ce en clarifiant les difficultés affrontées

7
lors de la comptabilisation des immobilisations ainsi que les différents aspects de
l’inventaire.

Dans un deuxième chapitre, nous tentons à souligner les principes, les préalables et les
procédures à observer dans la planification et la conduite réussie d’un inventaire physique
des immobilisations.

Enfin dans le troisième chapitre, nous exposerons sous la forme d’une étude de cas de
l’inventaire de la société PROMOSPORT.

8
Chapitre 1 : 

La nécessite à l’inventaire physique des


immobilisations corporelles

9
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

Introduction 

L’inventaire physique des immobilisations est une procédure qui permet de renforcer la
qualité de l’information comptable en termes de pertinence et régularité. Il sert comme
détecteur des possibilités d’erreur ou de mal appréciation commises par les comptables
lors de la comptabilisation initiale, estimation des amortissements ou décomptabilisation
des immobilisations.

C’est aussi un procédé disposant des aspects juridiques, financiers et fiscaux.

L’objectif de ce chapitre est de répondre à la première partie de notre problématique :


Pourquoi il est primordial pour la survie et la continuité d’une entreprise d’effectuer
un inventaire périodique des immobilisations ?

C’est surtout aussi pour savoir les difficultés affrontées lors de la comptabilisation des
immobilisations soulignant ainsi les différents aspects de l’inventaire physique.

Section 1 : les difficultés affrontées lors de la comptabilisation des


immobilisations corporelles

La comptabilisation des immobilisations constitue un vrai défi pour les comptables vu


qu’elle exige un ensemble d’estimation et d’appréciation pour se permettre d’enregistrer
une écriture qui reflète la réalité.

Le comptable est appelé d’apprécier  si l’élément comptabilisé est considéré comme une
immobilisation ou pas, déterminer son coût d’entrée, estimer les différents amortissements
et provisions à enregistrer au fur et à mesure de son utilisation et identifier à partir de quel
moment l’élément doit être décomptabiliser.

1.1. Définition d’une immobilisation corporelle

La NCT 5 définit les immobilisations corporelles comme étant « les éléments d’actifs
physiques et tangibles qui :

10
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

- Ayant un potentiel de générer des avantages futurs sont détenus par une entreprise soit
pour être utilisés dans la production ou la fourniture de biens et de service, soit pour être
loués à des tiers, soit à des fins administratives et de soutien à leur activité.
- Sont censés être utilisés sur plus d’un exercice »

Donc, un bien ne peut être classé comme immobilisations corporelles que s’il est probable
qu’il générera des avantages économiques futurs et qu’on s’attend à ce qu’il soit utilisé sur
plus d’une période. La vérification simultanée de ces deux critères est obligatoire vu que
certains charges peuvent créer des avantages économiques mais ne sont pas utilisable que
pendant un exercice (par exemple l’acquisition des ramettes de papiers,…) ou sont utilisés
pendant plus d’un exercice mais ne procure aucun avantages économiques futures (par
exemple les frais de réparation et d’entretien à condition qu’ils ne permettent pas
d’augmenter la durée de vie ou la performance d’un bien).

En fait, la distinction entre immobilisations et charges constitue un vrai défi pour les
comptables. Certaines dépenses, qui sont généralement appréciées comme étant des
charges, peuvent être classés comme immobilisations sous certaines conditions telles
qu’elle est le cas pour l’acquisition des pièces de rechange qui sont enregistrés comme
actifs immobilier s’elles sont considérées comme spécifiques à une immobilisation.

En pratique, d’autres limitations sur cette distinction apparaissent car ce qui est considéré
comme des dépenses fortuites pour certaines entreprises peut être jugé comme nécessaires
à l’exploitation pour d’autres. On peut prendre comme exemples l’acquisition de biens de
soutien tels que le matériel de formation, de sécurité, de protection de l'environnement qui
tout en n'augmentant pas directement les avantages futurs se rattachant à une
immobilisation donnée, peut se révéler nécessaire pour que l'entreprise puisse tirer profit
des avantages économiques futurs de ses autres immobilisations.

1.2. Comptabilisation initial

Selon la NCT 5 « Le coût total d'une immobilisation corporelle est la contrepartie,
monétaire ou autre, cédée pour l'acquérir et de la mettre en état de marche en vue de
l'utilisation prévue. Sont inclus dans le coût le prix d'achat, les droits et taxes supportés et
non récupérables et les frais directs tels que commissions et frais d'actes, les honoraires
des architectes et ingénieurs, les frais de démolition et de viabilisation, les frais de

11
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

préparation du site, les frais de livraison et de manutention initiaux et les frais


d'installation » .

Ainsi, une immobilisation corporelle doit être comptabilisée par son coût total qui est égal
au prix d’achat majoré des différentes taxes non récupérables et les frais estimés
obligatoire pour mettre le bien en état d’utilisation. La difficulté consisterait donc à
déterminer si les frais liés sont considérés nécessaire ou pas, une appréciation doit donc
être effectuée surtout pour les frais de formation, de déménagement, démantèlement,
démolition,…

Cependant, selon la NCT 5 paragraphe 11 lorsque le bien acquis est composé de parties
générant des flux d’avantages économiques différents ou ayant des durées d'utilisation
spécifiques (un avion et ses moteurs ou son intérieur, une centrale électrique et ses
turbines, une unité centrale d’un ordinateur et son écran,…), ces différentes parties doivent
être comptabilisées séparément. Dans ce cas, le comptable est tenu d’estimer le prix
individuel de chaque composant en cas où le fournisseur ne l’inclut pas dans sa facture.

1.3. Amortissements

D’après la NCT 5 « Le montant amortissable d'une immobilisation corporelle doit être
systématiquement réparti sur la durée d'utilisation de cette immobilisation. La méthode
d'amortissement utilisée doit refléter la manière dont les avantages futurs liés à l'actif sont
consommés par l'entreprise. »

Ceci signifie que toute immobilisation corporelle, autre que le terrain, doit être amortie
suivant un taux qui reflète l’utilisation réelle du bien.

Toutefois, l’article 12 bis du code  l’impôt sur le revenu des personnes physiques et de
l’impôt sur les sociétés prévoit un ensemble de taux maximum, admis fiscalement, des
amortissements linéaires pour chaque catégorie d’immobilisations. L’annexe 1 contient
tous les taux prévu par cet article.

Il est préférable donc d’utiliser des taux d’amortissement qui ne dépasse pas les
susmentionnées.

12
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

1.4. Sortie d’actifs

La NCT 5 paragraphe 48 prévoit que « Les immobilisations corporelles doivent être


retirées de l'actif du bilan lors de leur cession, ou lors de leur mise au rebut c'est-à-dire
lorsque l'immobilisation n'a plus d'utilité permanente et qu'aucun avantage économique
n'est attendu lors de sa cession. »

Ainsi, il est nécessaire de s’assurer que toutes les immobilisations corporelles enregistrées
ont encore un potentiel de générer des avantages économiques futurs surtout pour les
matériels endommagés, provisionnées ou dont l’utilisation est irrégulière.

Section 2 : Les différents aspects de l’inventaire physique des


immobilisations corporelles

L’inventaire physique des immobilisations corporelles n’est pas une procédure à caractère
purement comptable mais elle dispose aussi d’autres aspects. C’est une obligation
juridique, ayant un intérêt financier et des effets importants en matière de fiscalité

2.1. Aspect juridique de l’inventaire physique

La réalisation de différentes opérations d’inventaire des éléments du patrimoine de


l’entreprise est une obligation légale instaurée depuis la publication du système comptable
des entreprises en 1996. En fait, selon l’article 17 de la loi n°96-112 du 30/12/1996, toute
entreprise soumise aux dispositions du système comptable des entreprises tunisienne est
tenue de réaliser une opération d’inventaire de ces éléments d’actifs et passifs, au moins
une fois par exercice, dans le but de vérifier l’existence et assurer la valeur de ces derniers.

Cette même disposition apparaît aussi dans le code de commerce précisément dans son
article 8 qui oblige toutes personnes physiques ou morales soumises à l’obligation de tenir
une comptabilité de dresser un inventaire des éléments constitutifs du patrimoine de
l’entreprise au moins une fois par an et de porter le détail dans un livre d’inventaire.

Concernant l’inventaire physique des immobilisations, le code de commerce a prévue des


dispositions différentes pour les sociétés à responsabilité limitée et pour les sociétés
anonymes 

13
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

 Quant aux sociétés à responsabilité limitée : Conformément à l’article 128 (Ainsi


modifié par l’article premier de la loi n° 2005-65 du 27 juillet 2005) « L’assemblée
générale ordinaire annuelle doit être tenue dans un délai de six mois à compter de la
clôture de l’exercice social. Trente jours au moins avant la tenue de l’assemblée
générale ayant pour objet l’approbation des états financiers, les documents suivants
seront communiqués aux associés par lettre recommandée avec accusé de réception ou
par tout autre moyen ayant trace écrite :

Le rapport de gestion,

L’inventaire des biens de la société,

Les états financiers,

Le texte des résolutions proposées,

Le rapport du commissaire aux comptes aux cas où sa désignation est obligatoire. Tout
associé peut poser par écrit des questions au gérant, et ce, huit jours au moins avant la
date prévue pour la tenue de l’assemblée générale. »

L’article 147 du même code prévoit une amende de 500 à 5000 dinars pour tout gérant
n’ayant pas établie un inventaire, un bilan ou un rapport de gestion pour chaque
exercice.

 Quant aux sociétés anonymes : Aux termes de l’article 223 du code de commerce
« sont punis d’une peine d’emprisonnement d’un an au moins et de cinq ans au plus et
d’une amende de deux mille à dix mille dinars ou de l’une de ces deux peines
seulement:

Les membres du conseil d’administration qui en l’absence d’inventaires, ou au moyen


d’inventaires frauduleux ont opéré entre les actionnaires la répartition de dividendes
fictifs…  »

L’article 226 à son tour, met à la charge du commissaire aux comptes de veiller à la
sincérité et régularité des inventaires.

14
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

2.2. Aspect fiscal de l’inventaire physique

L’inventaire physique des immobilisations corporelles permet en premier lieu de garantir


la pertinence des dotations aux amortissements comptabilisés et ce en assurant l’utilisation
des taux correctes, éliminant les amortissements des matériels hors service ou non
fonctionnels… . Ceci permet d’éviter toutes amendes fiscales ou pénalité résultant d’une
déduction de charges non acceptables fiscalement.

L’inventaire physique permet aussi de détecter l’existence d’immobilisations nécessitant


une destruction ou une mise au rebut. Ces derniers doivent faire l’objet d’un procès-verbal
par un huissier-notaire et en présence des agents de service fiscaux. Autrement, l’entreprise
est tenue de reverser la TVA initialement déduite ainsi que perdre la possibilité de déduire
la perte relative lors de la détermination du résultat fiscal (article 12 bis du code l’impôt sur
le revenu des personnes physiques et de l’impôt).

L’inventaire physique peut être la source d’identification de matériel utilisé pour des
raisons personnelles dont l’administration fiscale n’accepte pas la déduction des charges
rattachées lors de la détermination du résultat fiscales

2.3. Aspect financier de l’inventaire physique

Financièrement, l’inventaire physique des immobilisations corporelles permet de :

o Eviter le paiement des primes d’assurance et de service d’entretien et maintenance


sans cause
o Optimiser les coûts d’investissement à travers l’utilisation d’équipement hors
service mais encore exploitable
o Eliminer les conséquences dommageables relatives à la dissimulation de
l’appropriation d’un bien
o Eviter les coûts accessoires relatifs à un bien sorti de l’actif ou non fonctionnel
o Optimiser les résultats de l’entreprise à travers la cession des immobilisations
inutiles
o Assurer la constation des cessions des immobilisations corporelles

15
Chapitre 1 : La nécessite à l'inventaire physique des immobilisations corporelles

Conclusion

Sur le plan comptable, l’inventaire physique des immobilisations corporelles constitue l’un
des meilleures sécurités pour la fiabilité de la comptabilité en permettant la détection de
toutes erreurs de mal interprétation ou mal appréciation survenus lors de la
comptabilisation des immobilisations.

Outre leur caractère légal et obligatoire, l’inventaire physique permet aussi d’optimiser les
coûts d’investissements et d’assurer une meilleure exactitude des impôts à payer.

Pratiquement, la conduite de l’inventaire physique passe par des étapes précises et met en
jeu des diligences spécifiques.

16
Chapitre 2 : 

Méthodologie d’inventaire physique des


immobilisations corporelles

17
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

Introduction

L’inventaire physique des immobilisations corporelles pose des difficultés pratiques


sérieuses. Il nécessite une préparation spéciale, met en jeu un savoir-faire et des diligences
spécifiques, doit être organisé au préalable par des instructions d’inventaire assurant une
conduite satisfaisante et son déroulement passe inévitablement par des étapes précises.

Dans le présent chapitre, nous tentons de souligner la méthodologie à adopter lors de la


préparation, planification et conduite de l’inventaire physique des immobilisations
corporelles.

Section 1 : Préparation à l’inventaire physique des immobilisations

L’inventaire physique des immobilisations est l’une des meilleures techniques de collecte
des éléments probants pour la validation des comptes d’immobilisations corporelles et la
vérification des assertions d’audit. Elle nécessite la mise en œuvre de différentes diligences
pendant chaque phase.

1.1. Objet de la mission et assertion d’audit

Les objectifs de l’inventaire physique des immobilisations corporelles englobent


essentiellement :

 Revoir la comptabilisation des immobilisations corporelles dont le but d’assurer sa


régularité et sincérité
 Rapprocher le stock théorique par rapport au stock physique des immobilisations et
déceler les éventuels écarts
 Vérifier l’état actuel de chaque immobilisation
 Codifier toutes les immobilisations propriété de la société afin de faciliter leurs suivie
 Arrêter une base de données apurée

18
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

De point de vue de l’audit financier, l’inventaire physique des immobilisations contribue


énormément dans la validation des comptes comptables d’immobilisations présentés sous
la rubrique des immobilisations corporelles surtout à l’égard des assertions :

 Réalités : Assurer l’existence et la propriété des immobilisations corporelles


comptabilisées
 Exhaustivité : vérifier la régularité des écritures comptables relatives aux
immobilisations corporelles en ce qui concerne le coût d’entrée (toutes les dépenses
qui auraient dû être enregistrées sont enregistrées)
 Evaluation et mesure : S’assurer de la bonne constations des dépréciations
éventuelles (amortissements)
 Exactitude : toutes immobilisations sont enregistrées dans les comptes adéquats
dans le but d’éviter un mauvais calcul des dotations aux amortissements.

1.2. Les diligences à mettre en œuvre par l’auditeur

Dans le cadre de l’inventaire physique des immobilisations corporelles, l’auditeur doit


mettre un ensemble de procédures et diligences qui varient selon qu’il intervient, avant, au
cours ou après la mission

1. Avant la prise d’inventaire 


Avant d’entamer la mission d’inventaire, l’auditeur doit d’abord analyser l’entité à travers
la collecte d’un ensemble d’informations relatifs à ces immobilisations (les différents
familles, la localisation, les méthodes comptables s’y rattachant,...).

A partir de ces informations, l’auditeur est tenu de fixer un plan contenant les grandes
étapes et les moments de son intervention. Des dispositions spécifiques doivent être
prévues concernant les biens appartenant à l’entreprise et détenus par des tiers et les biens
appartenant à des tiers et détenus par l’entreprise (demande de confirmation, visite
spéciale, assistance personnelle à l’inventaire des tiers)

2. Pendant la prise d’inventaire 


L’auditeur doit assister à l’intégralité de l’inventaire des immobilisations ou au moins se
limité du début pour confirmer la bonne compréhension des instructions par l’équipe de
comptage et à la fin pour permettre de dégager des informations nécessaire au contrôle
final.

19
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

Le travail de l’auditeur à ce stade consiste à observer la prise d’inventaire, effectuer


certains sondages pour s’assurer que les feuilles de comptage reflètent bien la réalité,
contrôler la phase de centralisation des fiches de comptage, communiquer toutes les
informations nouvellement reçues.

3. Apres la prise d’inventaire 


Cette phase est traduite par les contrôles suivants :

 Contrôle des confirmations externes des actifs détenues par des tiers.
 Vérification des états d’inventaire.
 Comparaison des états d’inventaire avec la base extracomptable et détection des
écarts.
 vérification des dépréciations constatées lors de l’inventaire notamment les mises
au rebut.

Tout écart décelé doit éventuellement être analysé et expliqué pour permettre de rectifier la
base comptable et extracomptable et obtenir ainsi une base de données apurée.

Section 2 : Etapes préalables à la prise d’inventaire physique des


immobilisations

L’inventaire physique des immobilisations corporelles nécessite un niveau suffisant


d’organisation et de planification préalable permettant de garantir sa bonne conduite et
assurer l’atteinte de ses objectifs.

Ainsi, avant d’entamer les travaux d’inventaire, il est nécessaire de collecter toutes les
informations utiles à propos de la société en question, collecter toutes les documents
nécessaires et organiser convenablement la prise d’inventaire.

2.1. Prise de connaissance de la société

La prise de connaissance de la société vise à faciliter le déroulement de l’inventaire pour


les membres d’équipes. Cette étape va permettre de détecter toutes les informations
relatives à l’activité de l’entreprise, son organigramme, la responsabilité de chaque
direction, les différents types d’immobilisations, les modes de gestions de chaque type
immobilisations,…

20
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

La prise de connaissance de l’entreprise se fait à travers :

 L’examen des procédures mise en place par la société dans la gestion des
immobilisations.
 Des réunions avec les différents responsables de l’entreprise.
 Des entretiens avec les membres de chaque direction.
 Des visites sur place.
 Des questionnaires.

La prise de connaissance de l’entreprise permet aussi l’identification de certains risques et


problèmes spécifiques pouvant influencer la conduite de la mission à savoir :

 L’absence d’un inventaire récent des immobilisations.


 Une grosse dispersion des immobilisations.
 La mal tenue de la base comptable.
 Faiblesse des procédures de gestion et suivi des immobilisations.
 Existence de biens appartenant à des tiers et détenues par l’entreprise.
 Existence de biens appartenant à l’entreprise et détenues par des tiers.
 Existence de biens pour utilisation personnelles ou privées (tablette, téléphone
portable,…).
 Difficultés d’accès à certaines immobilisations (caméra de surveillance, matériels
industriels,….).
 Difficultés d’accès à l’information (personnel en congés, indisponibilité des
techniciens,…).

Une fois que toutes ces données sont collectées, une réunion avec la direction générale de
la société doit être prévue pour tracer les procédures à suivre durant la mission
d’inventaire, désigner le/les vis-à-vis et fixer des solutions quant aux insuffisances et
difficultés trouvés

21
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

3.2. Organisation et planification de l’inventaire

La planification et l’organisation de l’inventaire physique des immobilisations corporelles


sont établies en fonction des informations recueillies dans la phase de prise de
connaissance de la société. Suivant ces données, on peut apprécier la difficulté de la
mission d’inventaire et donc déterminer les ressources qu’il faut mettre en œuvre.

La planification de l’inventaire doit mettre l’accent sur les points suivants :

 Désignation d’un responsable : la désignation d’un responsable apte est


primordiale pour le bon déroulement de la mission. Ce dernier sera responsable des
questions d’organisations administratives ainsi que chargé de diriger le
déroulement effectif des opérations d’inventaire.
 Les membres de l’équipe : Il est nécessaire de sélectionner une équipe
expérimenté disposant de membres suffisants surtout pour les sociétés ne possédant
pas de procédures de gestion et suivi des immobilisations efficace ou si ces derniers
ne soient largement éparpillées.
 Répartition du travail : L’organisation de la répartition des tâches au sein des
équipes d’inventaire doit respecter le principe fondamental de séparation des tâches
incompatibles.
 Début et période de l’inventaire : L’inventaire peut avoir lieu à n’importe qu’elle
période de l’exercice, la loi comptable ayant laissé ce choix libre et ne l’a pas lié à
la clôture de l’exercice. Aussi, retient-on généralement les périodes de sous-activité
(basse saison) ou d’arrêt des activités pour effectuer l’inventaire sans perturber
l’exploitation.
 Lieux concernés par l’inventaire : L’établissement d’une liste des endroits
concernés par l’inventaire est indispensable pour éviter tout oubli pur et simple.

Dès que ces points ont été fixés, une autre réunion doit être effectué avec la direction
générale de la société pour déclencher le début de la mission d’inventaire ainsi qu’assurer
la coopération du personnel et la transmission de tout documents ou informations
nécessaires.

22
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

3.3. Collecte des documents nécessaires

Ces documents comprennent le grand livre, l’état du parc roulant, la base de données
comptable des immobilisations corporelles de la société ainsi que toutes pièces attestant sur
l’acquisition de ces immobilisations. Ces pièces diffèrent selon le type d’immobilisations,
le tableau suivant résume les documents nécessaires pour chaque type d’immobilisations :

Tableau N°1 : Les documents nécessaires pour la réalisation d’une mission


d’inventaire physique des immobilisations

Immobilisations Documents nécessaires


Acte de propriété
Titres fonciers
Terrain
Contrat d’achat
Contrat de location
Contrat de location
Contrat d’achat
Construction et autres travaux Factures de l’ingénieur, architecte,…
PV de réception définitive
Appel d’offre
Contrat d’achat
Contrat de location
Matériel de transport
Attestations d’assurance 
Carte grise
Factures
Autres immobilisations Bon de livraison
Bon de commande

Section 3 : Déroulement de l’inventaire physique des immobilisations

La démarche d’inventaire physique est articulée autour de trois phases : un assainissement


de la base comptable des immobilisations, un comptage et une identification physique des
immobilisations et finalement le rapprochement des deux bases et la correction des écarts
trouvés.

23
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

3.1. Reconstitution de la base comptable des immobilisations

La reconstitution de la base comptable a pour but de faciliter la phase de rapprochement.


En effet une base comptable bien organisée servira comme référence tout au long de la
mission.

La reconstitution de la base comptable consiste essentiellement dans le traitement des


factures d’acquisition d’immobilisations et leurs rapprochements avec la base comptable
de la société. Les trois taches suivantes doivent être effectuées tout au long de ce
processus :

 La défalcation des soldes comptables des immobilisations : Il est strictement


obligatoire de défalquer les immobilisations comptabilisées en bloc en se basant
sur les factures examinées. La défalcation permettra donc d’éliminer toutes
écritures sous la forme de ‘Acquisition d’un lot de 50 de ….’ et de les
transformer en 50 lignes plus détaillées. Cette séparation doit aboutir à la création
d’écritures détaillée correspondant à des éléments individuels facilement
identifiables lors du comptage physique donc la défalcation de ‘Acquisition de
caméra de sécurité avec support’ en ‘caméra de sécurité et ‘support pour caméra
de sécurité’ est déconseillé.
 La correction et réajustement des soldes comptables : ça consiste dans la
détection et le réajustement de toutes erreurs comptable commises par les
comptables de la société. Ces erreurs varient entre la comptabilisation d’une
charge en tant qu’immobilisation, l’utilisation d’un taux d’amortissement
incorrect, l’utilisation erronée du prorata de TVA pour les sociétés partiellement
assujettis, la comptabilisation de l’immobilisation dans un compte erroné,
l’imputation ou le non imputation de taxes relatives dans la valeur de
l’immobilisation.
 L’homogénéisation des libellés des immobilisations : Pour limiter la marge
d’erreur et faciliter l’identification et le rapprochement des immobilisations, il est
nécessaire d’attribuer un libellé standard pour les articles similaires ou utiliser
une nomenclature unique (Familles et sous-familles).

La phase de reconstitution de la base comptable doit aboutir finalement à la création d’une


base homogène parfaitement tenue et plus détaillée et organisée. Cette base sera sous la

24
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

forme d’un tableau contenant toutes les acquisitions d’immobilisations effectuées par la
société en soulignant sur les informations suivantes :

 Le numéro de la facture.
 Le numéro de compte et le compte de l’immobilisation en question.
 La désignation et les caractéristiques du bien acquis.
 La date et la valeur d’acquisition.
 La famille et la sous-famille (en cas d’utilisation de nomenclature unique).
 L’affectation de l’acquisition (site, étage, bureau).
 Le taux, le numéro de compte, le compte et la valeur de l’amortissement
comptabilisée relative.
 La marque et le numéro de série (s’il existe pour le matériel informatique).

3.2. Comptage physique des immobilisations

Avant d’entamer la prise d’inventaire, le responsable de la mission doit tout d’abord


affecter les équipes d’inventaire par lieu et par jour à travers un planning signé et établir
une note de service pour informer le personnel de la société du déclenchement de
l’inventaire et de la nécessite de respecter les conditions suivantes :

 Tous les responsables de zones doivent être obligatoirement présents lors de


l’inventaire.
 Toutes les immobilisations doivent exister dans leurs lieux respectifs.
 Toutes les zones doivent être accessibles.
 Fournir à l’équipe d’inventaire un état détaillé des immobilisations détenues chez
les tiers ainsi que les immobilisations détenues par la société et appartenant à des
tiers.
 Mettre à la disposition de l’équipe les instruments de mesure et autres supports
nécessaires à l’inventaire physique.

Le responsable de la mission procédera ensuite à la distribution des fiches d’inventaire


(fiches à remplir qui englobe toutes les informations relatives à l’immobilisation) et les
étiquettes de comptage qui permettront d’attribuer un code spécifique à l’immobilisation
mettant en relief sa nature et son code géographique. Ces codes faciliteront plus tard le
suivi et la gestion des immobilisations. La séquence numérique suivie par ces codes est
choisie uniquement par la société.

25
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

Toutes en suivant le planning signé, les équipes de comptage partent bureau par bureau
pour:

 S’assurer de l’existence des immobilisations déjà inventoriées.


 Observer et reporter l’état actuel des immobilisations déjà inventoriés: bon état,
moyen état, mauvais état, fonctionnel, non fonctionnel, hors usage,… .
 Remplacer les étiquettes de comptage détériorées par une nouvelle étiquette.
 Attribuer un code aux immobilisations nouvellement acquises en évitant la rupture
de la séquence numérique (toute rupture doit être justifiée).
 Collecter et enregistrer toutes les informations relatives aux immobilisations
nouvellement acquis (désignation, caractéristiques, marque, référence, état actuel,
l’endroit ou le lieu où a été inventorié…).

Cependant, il faut noter que les travaux d’inventaire doivent couvrir toutes les
immobilisations propriété de la société situées dans l’ensemble de ses locaux à
l’exception :

- Des biens de faibles valeurs et de petites dimensions.

- Des aménagements et installations fixes non dissociables.

- Des installations électriques.

- Des installations de plomberie.

- Des installations téléphoniques.

- Du câblage.

- Et des biens appartenant à autrui.

Toutes les informations collectées par l’équipe de comptage doivent être enregistrées dans
les fiches d’inventaires. Ces fiches seront ensuite signées par les responsables des zones
correspondant et remises au responsable de la mission pour contrôle et vérification. Une
fois les travaux d’inventaire ont été achevés, toutes ces informations seront centralisées
dans un support uni créant une base de données homogène. Cette base sera mise à jour à la
fin en rajoutant toutes les données relatives aux immobilisations appartenant à la société et
détenues par des tiers après leurs confirmation.

26
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

3.3. Rapprochement de la base comptable avec les résultats des travaux


d’inventaire et analyse des écarts

Cette phase consiste dans le rapprochement de la base comptable obtenue suite à la phase
de reconstitution avec les résultats des travaux d’inventaire physique en utilisant tous
indices de rapprochement possible (affectation, fournisseur, marque, désignation et
caractéristiques,…) et en se basant sur des informations complémentaires fournies par la
société. Cette comparaison peut aboutir à la détection de deux types d’écart :

 Des biens existant physiquement mais n’existant pas comptablement.


 Des biens existant comptablement mais n’existant pas physiquement.

Ces écarts sont ensuite adressés au service comptable pour analyse et justification. Les
résultats définitifs seront consignés dans un rapport d’inventaire.

Ce rapport établi par le responsable de la mission comprend :

 Une description et un compte rendu du déroulement effectif de l’inventaire.


 Les difficultés rencontrées et les solutions adoptées.
 Une liste des immobilisations existant comptablement mais n’existant pas
physiquement et dont aucune justification n’a été communiquée.
 Une liste des biens existant physiquement mais n’existant pas comptablement et les
justifications relatives.
 Une liste des biens qui doivent être mise au rebut.
 Une liste des biens nécessitant des frais d’entretien et de réparation.
 Les écritures de reclassement et de rectification nécessaires.

Une réunion de synthèse avec la direction générale et tous les intervenants sera organisée à
la fin de l'opération Inventaire physique des immobilisations pour transmettre le rapport,
discuter de tous les points mentionnées et prendre, si nécessaire, les mesures correctives se
rapportant à la procédure d'inventaire physique des immobilisations elle-même et à la
gestion des immobilisations.

27
Chapitre 2 : Méthodologie d’inventaire physique des immobilisations corporelles

Conclusion

L’inventaire physique des immobilisations est une obligation légale dont l’objectif consiste
à la codification des immobilisations d’une société. Cette mission vise notamment à
assister la société dans le rapprochement entre le stock théorique et le stock physique, et à
déceler les éventuels écarts et anomalies.

L’inventaire physique des immobilisations corporelles est une opération compliquée.


Donc, pour assurer sa bonne conduite, il est primordial de planifier convenablement la
mission et ce en collectant toutes les informations et documents permettant de signaler les
insuffisances résidant dans le système de gestion des immobilisations de la société et de
déterminer les ressources nécessaires à la mission.

La démarche d’inventaire physique est articulée autour des phases suivantes :

- Un inventaire comptable et un assainissement de la base comptable des immobilisations

- Un inventaire physique et une identification préliminaire des immobilisations

- Un rapprochement et une identification des équipements manquants ou en excès par


rapport à la base comptable

- La codification des immobilisations

- L’arrêtée d’une base de données apurée

Une réunion de synthèse regroupant, autour de la Direction Générale, tous les intervenants
sera organisée à la fin de l'opération d’inventaire physique des immobilisations pour
communiquer tous les écarts et insuffisance détectes et discuter des mesures de corrections
nécessaires

28
Chapitre 3 :

Etude de cas : L’inventaire physique des


immobilisations de la société PROMOSPORT

29
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

Introduction

J’ai effectué mon stage de fin d’études au sein du cabinet d’expertise comptable COH sis à
l’avenue Habib Bourguiba, Ariana et dirigé par l’expert-comptable Mr. Hamrouni
Oussama membres de l’ordre des experts comptables depuis 2015.

Le cabinet COH est bien réputé traitant avec des sociétés majeures telles que STB,
HAICA, TTN … ainsi que la société PROMOSPORT où j’ai été immédiatement affecté
pour soutenir l’équipe dans la mission d’inventaire physique des immobilisations
corporelles.

Le présent chapitre sera consacré pour étudier le déroulement des travaux d’inventaire
physique des immobilisations de la société PROMOSPORT. Nous procéderons ainsi à
présenter la société PROMOSPORT, définir l’objectif de la mission, évoquer les étapes de
préparation et organisation effectuées et décrire les travaux d’inventaire réalisés.

Section 1 : Présentation de la société PROMOSPORT et l’objectif de la


mission

1.1. Objectifs de la société

 La société PROMOSPORT est dotée du monopole d’organisation des concours de


pronostics sportifs en Tunisie.

 Elle est chargée de consolider l’effort de l’Etat pour promouvoir et développer le sport à
travers la mobilisation de moyens financiers au profit du Fond  national  de promotion des
sports et de la jeunesse,  créé par la loi 79-66 du 31/12/1979 (art. 65 à 70), tel que modifié
par les articles 100 et 101 de la loi 86-106 du 31/12/1986.

 La quote-part revenant au Fond national de promotion des sports et de la jeunesse est fixée
à 50% des recettes des pronostics sportifs après la déduction de la remise accordée aux 
points de vente.

30
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

1.2. Fonctions de la société 

La société PROMOSPORT organise hebdomadairement des concours de pronostics


sportifs concernant le résultat final des 13 matches sélectionnés à partir des championnats
nationaux ou internationaux.

Les recettes des concours sont reparties (après la déduction de la commission revenant aux
points de vente fixée à 10%) comme suit :

 50% en faveur de F.N.P.S.J (Fond National de promotion du Sport et de la


Jeunesse). 
 40% en faveur des gagnants.
 10% en faveur du budget la Société PROMOSPORT pour couverture des frais de
gestion et d'organisation des concours.

1.3. Objet de la mission

Conformément aux termes de la convention signée entre la société PROMOSPORT et le


cabinet d’expertise comptable COH, notre mission consiste à :

o Organiser et réaliser un inventaire physique des immobilisations.


o Rapprocher les résultats de l’inventaire physique aux données comptable arrêtés au
31 Décembre 2017.
o Proposer des écritures d’ajustement comptable.
o Etablir le rapport d’inventaire.

La mission porte sur l’inventaire physique des différents actifs corporels immobilisés, à
savoir

1. Les constructions.
2. Le matériel informatique.
3. Outillage d’exploitation.
4. Le matériel audio-visuel.
5. Les aménagements, agencement et installations.
6. Le matériel de transport.
7. Le mobilier et le matériel de bureau.

31
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

La convention signée assure la collaboration de tout le personnel de la société


PROMOSPORT ainsi que la communication de toutes informations ou documents
nécessaires.

Cette mission d’inventaire physique des immobilisations a été débutée le 04 Février 2019
sous la direction de madame Khouloud ESGHAIER et avec une équipe composée de cinq
collaborateurs.

Section 2 : la préparation à l’inventaire physique des immobilisations

2.1. Prise de connaissance de la société

Durant cette phase, nous avons tenté de recueillir toutes informations possibles concernant
la société en vue de prendre connaissance :

 De l’activité de la société PROMOSPORT et de son organisation.


 De la nature des immobilisations de la société PROMOSPORT et de leur
spécificité.
 Des lieux d’implantation des immobilisations.
 Du cadre juridique des immobilisations.
 Des procédures d’acquisition, d’exploitation et de déclassement des
immobilisations.
 Des procédures de centralisation et de suivi des immobilisations.
 Des traitements comptables des immobilisations (constitution du dossier,
tableaux d’amortissement, enregistrement comptable,…).

A travers les entretiens avec le personnel et les réunions avec les différents responsables,
nous avons détecté les informations suivantes:

 Localisation des biens

Les biens mobiliers et immobiliers appartenant à la société PROMOSPORT se trouvent


localisés sur les sites suivants :

32
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

 Le siège social équipé des mobiliers, du matériel de bureau, matériel de transport,


du matériel informatique et des installations.
 La Maison des fédérations équipée des installations.
 La salle de séminaires où se trouve le matériel audio-visuel.
 Le restaurant qui contient une partie des mobiliers et du matériel ainsi que des
installations.
 L’observatoire national des sports équipé des installations.
 Les espaces communs ainsi que l’espace extérieur qui contiennent les agencement
et installations.
 Les directions régionales implantées à Sousse, Kasserine, Sfax, Béja et Nabeul.

 Répartition des immobilisations de la société

La valeur comptable nette des immobilisations corporelles de la société PROMOSPORT


s’élève à 6.150 Mille dinars. Leur valeur comptable brute est égale à 14.407 Mille dinars
répartis comme suit :

o Des bâtiments ayant une valeur brute de 7.229 Mille dinars et représentant 50% de
la valeur brute des immobilisations.
o Des agencements, des installations et des aménagements divers ayant une valeur
brute de 2.730 Mille dinars et représentant 19% de la valeur brute des
immobilisations.
o La salle de séminaires ayant une valeur brute de 858 Mille dinars et représentant
6% de la valeur brute des immobilisations.
o Des matériels d’exploitation ayant une valeur brute de 2.558 Mille dinars et
représentant 18% de la valeur brute des immobilisations.
o Des matériels de transport ayant une valeur brute de 349 Mille dinars et
représentant 2.5% de la valeur brute des immobilisations.
o Des mobiliers et des matériels de bureau ayant une valeur brute de 330 Mille
dinars et représentant 2% de la valeur brute des immobilisations
o Des matériels informatiques de bureau ayant une valeur brute de 352 Mille
dinars et représentant 2.5% de la valeur brute des immobilisations

33
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

2.2. Collecte des documents

Nous avons procédé durant cette phase à la collecte de tous les documents nécessaire à la
mission à savoir :

 Les grands livres


 la base de données comptable des immobilisations
 L’état du parc de véhicules
 Les contrats de location des immobilisations
 Les contrats de ventes des immobilisations
 Les contrats d’achats des immobilisations
 Les titres fonciers
 Les factures d’achats d’immobilisations, les bons de commande, les
bons de livraison et les PV de réception définitive
 Tout documents de matériels roulants appartenant à la société : cartes
grise, attestation d’assurance, vignettes,...

A travers ces documents on a pu détecter que:

1) La société PROMOSPORT adopte une nomenclature comptable spéciale lors


de la comptabilisation d’une immobilisation. Cette nomenclature met en relief
la localisation et la nature du bien. On peut observer ainsi que le compte
immobilisation corporelle est subdivisé en 31 sous comptes à savoir :
 Agencement, aménagement et installation siège social et Maison des
fédérations
 Siège social et Maison des fédérations
 Construction restaurant
 Construction siège social
 Construction Maison des fédérations
 Construction CERDOJES (observatoire national des sports)
 Construction Tunis
 Construction salle des séminaires
 Agencement, aménagement et installation siège social
 Agencement, aménagement et installation construction Maison des
fédérations

34
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

 Agencement, aménagement et installation construction CERDOJES


 Agencement, aménagement et installation construction commune
 Agencement, aménagement et installation construction restaurant
 Climatisation restaurant
 Climatisation siège social
 Climatisation Maison des fédérations
 Climatisation CERDOJES
 Ascenseur Maison des fédérations
 Salle des séminaires matériels audio visuels
 Chaises Salle des séminaires
 Climatisation salle des séminaires
 Matériel informatique
 Matériel informatique de bureau
 Matériel informatique d’exploitation
 Système centrale valideuse (système du jeu)
 Outillage d’exploitation
 Matériel de transport
 Installation générale, agencement aménagement divers
 Mobiliers et matériels de bureau
.
2) La société PROMOSPRT est partiellement assujettie à la TVA :
 L’activité principale de la société PROMOSPORT (organisation des concours
de pronostics sportifs) n’est pas soumise à la TVA.
 La Maison des fédérations, l’observatoire national des sports et le restaurant
sont détenues à usage de location, les loyers reçus sont donc soumises à la
TVA.

Ainsi, les immobilisations affectées au siège social ou à la salle des


séminaires doivent être comptabilisés en incluant la valeur de la TVA dans le
coût totale, contrairement aux immobilisations affectées à la Maison des
fédérations, l’observatoire national des sports ou le restaurant qui sont
comptabilisées sans inclure la TVA. Les immobilisations utilisées

35
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

communément sont comptabilisées en appliquant un taux de prorata de


déduction.

3) La société PROMOSPORT utilise les quatre taux suivants pour le calcul des
amortissements :
 2% pour les constructions.
 15% pour les matériels informatiques de bureau et les matériels
informatiques d’exploitation.
 20% pour les matériels de transport.
 10% pour les agencements, les installations et les aménagements divers, les
matériels d’exploitation, les mobiliers et les matériels de bureau, les
matériels d’exploitation et les matériels audio-visuels.

2.3. Les insuffisances détectés et les solutions adoptées

A l’issu des phases de prise de connaissance et de collecte des documents nécessaires, nous
avons relevé plusieurs insuffisances dans le système de gestion et de suivi des
immobilisations qui se résument comme suit :

 L’absence d’un inventaire physique récent des immobilisations. En fait, l’inventaire


le plus récent a été  effectué en 2012.
 L’absence d’un logiciel de gestion des immobilisations.
 L’absence d’une nomenclature commune des immobilisations. Il existe plusieurs
libellés pour des immobilisations identiques.
 L’identification des immobilisations au niveau de la base comptable est défaillante
car la société n’indique que la nature de l’immobilisation sans préciser la marque,
la référence, la couleur, le modèle ou toute autre information permettant
l’identification de l’immobilisation en question
 Les libellés figurant au niveau de la base comptable sont parfois vagues et
incompréhensibles vue que les comptables de la société se limitent uniquement de
reprendre les informations figurant sur les factures sans pour autant faire un effort
supplémentaires pour mieux identifier le bien et assigner une désignation plus
convenable.

36
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

 L’approche de codification des immobilisations est modifiée d’une période à une


autre (Exemple : l’écran d’un ordinateur, la souris et le clavier sont parfois pris en
compte séparément et parfois intégrés avec l’unité centrale).
 Certaines immobilisations qui doivent être prise en manière détaillée figurent en
bloc.
 La base contient des immobilisations de faible valeur. Ces immobilisations doivent
figurer en bloc ou être comptabilisés comme charges.
 Les cessions et mis au rebut ne sont pas systématiquement pris en compte dans la
base.

L’annexe 2 permet de mieux saisir l’ampleur de ces problèmes en donnant quelques


exemples prise de la base comptable pour chaque une de ces cas décrit ci-dessus.

Pour remédier à ces insuffisances, il été convenu de :

 Apurer la base des données comptable notamment en identifiant, en éliminant ou en


corrigeant les données erronées ou non nécessaires. La nouvelle base établie doit
couvrir toutes les acquisitions d’immobilisations effectuées depuis le 01/01/2009.
 attribuer une étiquette (code à barre) aux immobilisations tangibles. Il s’agit d’un
numéro d’identification qui permettra faciliter le suivi et la gestion des
immobilisations à travers l’utilisation des moyens logistiques technologiques.
 Collaborer avec les techniciens et le personnel de la société pour identifier les
immobilisations dont la désignation est incompréhensible ou non détaillée.

Section 3 : le déroulement de l’inventaire

3.1. Reconstitution de la base comptable

Pendant cette phase, nous avons procédé à l’identification, l’élimination ou la correction


des données erronées ou non nécessaires en vue de concevoir une base de données apurée
qui facilitera l’étape de rapprochement plus tard.

37
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

Cette étape consiste essentiellement dans l’examen de toutes les factures d’acquisitions des
immobilisations disponibles et le rapprochement des observations avec les données
figurant dans la base.

La reconstitution de la base comptable a passé par trois phases :

1) La défalcation des soldes comptables : Nous avons procédé en premier lieu à détailler
les immobilisations portés en bloc en des éléments individuelles et ce sur la base des
factures examinées.

Nous avons tenté aussi d’unifier l’approche de codification des immobilisations surtout
pour le cas des ordinateurs bureautiques. Ces immobilisations figurent parfois
défalquées en souris, clavier, écran et unité central et parfois intégrées en bloc. Après
avoir consulté les comptables de la société, nous avons décidé qu’il est plus approprié
que les ordinateurs bureautiques figurent en bloc.

Nous avons remarqué aussi que certains éléments représentent les composants d’un
bien tel que les supports ou le câblage. Ces éléments ne peuvent pas être physiquement
identifiable d’où doivent être éliminés et leur valeur doit être incorporés dans le bien
correspondant.

2) Les réajustements comptables : Dans une deuxième phase, nous avons procédé à
l’identification et l’élimination des biens de faible valeur ainsi que les éléments
n’entrant pas dans la définition d’une immobilisation.

Nous avons détecté aussi  que la société :

 A incorporé la TVA dans la valeur comptable de certaines immobilisations


affectées à la Maison des fédérations, l’observatoire national des sports ou
le restaurant. La valeur comptable de ces immobilisations a été réajustée en
éliminant la TVA.
 N’a pas incorporé la TVA dans la valeur comptable de certaines
immobilisations affectées au siège social ou à la salle des séminaires. La
valeur comptable de ces immobilisations a été réajustée en incorporant la
TVA.
 N’a pas applique le taux de prorata de déduction pour certaines
immobilisations utilisées communément par les deux secteurs taxables et

38
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

non taxables. La valeur comptable de ces immobilisations a été réajustée en


appliquant le taux de prorata de déduction.

Les travaux de réajustement ont abouti à ces résultats :

*Les données suivantes correspondent uniquement aux acquisitions d’immobilisation


effectuées en 2015

Tableau N°2 : Les résultats obtenus suite aux travaux de réajustement pour l’année
2015

Numéro de
Désignation famille Valeur corrigée Valeur original Ecart
compte
AAI SIEGE SOCIAL 2225100000 36,716.533 55,477.200 - 18,760.667
AAI
CONSTRUCTION 2225103000 29,779.933 18,987.201 10,792.732
COMMUN

AAI RESTAURANT 2225200000 126,531.110 126,531.110 -

CLIMATISATION
SIEGE SOCIAL
2225302000 4,754.501 4,754.501 -
SALL DES
SEMINAIRES MAT 2225600000 21,192.119 21,192.119 -
AUDIO VISUEL
MATERIEL INF. DU
BUREAU
2234000000 1,829.000 1,829.000 -

Total général - 220,803.196 228,771.131 - 7,967.935

3) L’homogénéisation des libellés: Pour faciliter l’identification et le rapprochement des


immobilisations, on a attribué une sous-famille à chaque acquisition mettant en relief la
nature du bien (chaise, imprimante, bureau,…). Donc, tous les articles similaires seront
classés sous la même sous-famille.

Tous les travaux de défalcation, de réajustement et d’homogénéisation ont abouti à la


création d’une base homogène, bien organisée et plus détaillée. Cette base a été mise à jour
ensuite par l’intégration de toutes informations supplémentaire tel que l’affectation du
bien, la référence,… .

39
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

La nouvelle base obtenue avait la forme suivante :

Tableau N°3 : Forme de la nouvelle base obtenue après travaux de reconstitution

Numéro de compte Facture n° FMN/2017/000521


Numéro de facture 2234100000
Désignation du compte MATERIEL INFORMATIQUE DE BUREAU

Numéro du compte d'amortissement 2823410000

Désignation du compte AMMORTISSEMENT MATERIEL INFORMATIQUE DE


d'amortissement BUREAUX
Sous Famille Micro-ordinateur
Désignation article Ordinateur de bureau MAC PRO
Unité centrale référence F5KTL0B5F693 + écran de PC
Caractéristique de l'immobilisation
référence ZZNRH4ZHB00533 MAC PRO
Marque APPLE
site Siège sociale
étage 1er étage
Bureau 7
date début d'amortissement 08/09/2017
date début d'amortissement 2017
date fin d'amortissement 07/05/2024
date fin d'amortissement 2024
Taux AMT 15%
valeur original 11,406.100
valeur corrigé 11,406.100
Amortissement antérieurs au
31-12-2017
0

amortissement cumules au
31-12-2017
570.305

dotation au 31-12-2017 570.305


VCN au 31-12-2017 10,835.795

3.7. Comptage physique des immobilisations

Avant d’entamer la prise d’inventaire, Notre responsable madame Khouloud Esghaier a


procédé à l’établissement et la communication d’une note de service pour notifier les
responsables des différentes directions du déclenchement des travaux de comptage
physique et assurer leurs coopération ainsi que du respect des règles suivants :

40
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

 Faciliter la prise d’inventaire en renseignant sur l’emplacement des différentes


immobilisations et indiquant l’état de chacune.
 Faciliter l’accès à tous les bureaux et les armoires afin de détecter les biens hors
service.
 Minimiser et recenser tous les mouvements des articles durant la prise d’inventaire.
 Assurer la distinction des éléments qui sont la propriété de la société et ceux qui ne
le pas.
 Apporter les biens mis à leur disposition dans le cadre de leur fonction.

L’opération de comptage physique s’est étalée sur une période de 3 semaines. Le nombre
des lieux inventoriés s’est élevé à 63. Chaque lieu est visité trois fois :

 A la première visite, l’équipe de comptage est tenue d’identifier les immobilisations


existantes, observer leur état, attribuer une étiquette pour chacune et enregistrer
tous les données nécessaires (nature du bien, marque, fournisseur, caractéristiques,
couleur, formes, matière, référence et état).
Il faut cependant rappeler que les travaux d’inventaire ne doivent couvrir que les
mobiliers, le matériel de bureau, le matériel informatique et l’outillage
d’exploitation. Les installations, le câblage et les biens de faible valeur et les biens
appartenant à autrui n’entrent pas en compte.
 La deuxième est effectuée par une autre équipe. Celle-ci doit contrôler et vérifier la
pertinence et la fiabilité des données enregistrées.
A l’issu de cette visite, les résultats de l’inventaire sont saisies et centralisés dans
un seul support informatique (document EXCEL).
Madame Khouloud Esghaier a procédé à ce niveau à la conception et l’extraction
des fiches de salles. Ces fiches comprennent les résultats du comptage par lieu
inventorié. Les fiches de salle ont un double rôle puisqu’il fonctionne comme
preuve de la fiabilité des résultats d’inventaire mais permettent aussi de faciliter le
suivi et la gestion des immobilisations par la société. Un modèle de la fiche de salle
utilisée est indiqué dans l’annexe 3.
 A la troisième visite, l’équipe de comptage transmettra la fiche de salle au
responsable du lieu concerné. Celui-ci procède à la vérification des données et
signe la fiche. Une copie de la fiche de salle doit être conservée dans le lieu relatif.

41
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

Concernant le matériel de transport, une équipe a été chargée d’identifier les véhicules
existant physiquement et d’enregistrer tous les données nécessaires (couleur, modèle, état
et matricule. Ces informations ont été intégrés ensuite dans la base de donnée.

3.8. Rapprochement de la base comptable avec les résultats des travaux


d’inventaire et analyse des écarts

Une fois les deux étapes précédentes sont achevées, le rapprochement des soldes
comptables avec les données physique se fait selon la base reconstituée.

Dans une dernière étape, nous avons procédé à la confrontation des données comptables et
les données physiques dans le but de trouver la destination de chaque élément de la base
comptable dans la base des immobilisations inventoriés physiquement.

Pour trouver la correspondance entre les biens, nous avons utilisé toutes indices de
rapprochement possibles comme l’affectation du bien (indice le plus pertinent), la
désignation (surtout pour le matériel audio-visuel), la marque, la référence,…

Les travaux de rapprochement ont permis de déceler deux types d’écart à savoir :

 Des biens existant physiquement et n’existant pas comptablement.


 Des biens existant comptablement et n’existant pas physiquement.

Concernant les biens non identifiables physiquement, une liste de ces immobilisations a été
communiquée aux techniciens de la société et à la direction informatique pour justification.
Ceci nous a permis d’obtenir plus d’information sur la nature, le fonctionnement et les
caractéristiques de ces biens.

Concernant les biens non identifiables comptablement, une liste de ces immobilisations a
été communiquée au responsable du service comptable pour justification. Ce dernier nous
a confirmé que certaines immobilisations sont devenues inutilisables et ont été détruites
mais nous pas encore été éliminées de point de vue comptable et figurent encore dans le
patrimoine de la société.

Toutes ces informations ont été ensuite intégrées dans la base comptable et une deuxième
confrontation a été effectuée. Ce rapprochement a permis de faire ressortir un état final de
synthèse des immobilisations de la zone mettant permettant l’identification :

42
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

 Des biens rapprochés.


 des biens existants physiquement et n’existant pas comptablement pour lesquels un
état de recherche doit être établi.
 Des biens existant comptablement et n’existant pas physiquement pour lesquels un
état d’enquête doit être établi.
 Des biens ayant perdu toutes leurs fonctionnalités sans possibilité de réparation et
dont la procédure de mise en réforme est en cours de réalisation ou des biens non
utilisés pour diverses raisons et généralement ne correspondent plus aux besoins
des services concernés ou dépassé technologiquement pour lesquels un état du
matériel réformé ou mis en rébus doit être établi.
 Des biens ayant perdu une partie de leurs fonctionnalités et dont les coûts
d’entretien et de réparation doivent être engagés pour lesquels un état du matériel à
mettre en réparation doit être établi.

Finalement, l’expert-comptable Mr. Oussama Hamrouni a procédé à l’établissement du


rapport d’inventaire. Ce rapport comprend :

 Une description et un compte rendu du déroulement effectif de l’inventaire.


 Les difficultés rencontrées et les solutions adoptées.
 Une liste des immobilisations existant comptablement mais n’existant pas
physiquement et dont aucune justification n’a été communiquée.
 Une liste des biens existant physiquement mais n’existant pas comptablement et les
justifications relatives.
 Une liste des biens qui doivent être mise au rebut.
 Une liste des biens nécessitant des frais d’entretien et de réparation
 Les écritures comptables de reclassement nécessaire et les écritures d’élimination
des amortissements relatifs.
 Les écritures d’ajustement de la valeur comptables nécessaires et les écritures de
réajustement des amortissements relatifs.

Le rapport a été ensuite transmis à la direction générale de la société marquant la fin de


notre mission.

43
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

Pour résumer, le processus suivi dans les travaux de rapprochement était le suivant :

Figure N°1 : Processus des travaux de rapprochement

Reconstitution de la base Valorisation des


comptable des immobilisations inventoriées
immobilisations
.

Défalcation des soldes


comptables Rapprochement des soldes
comptable aves les données
physique
Homogénéisation des
libellés des immobilisations

Réajustement comptable
Ecart d’inventaire

Ecart e Ecart de
reconstitution régularisation

Conclusion

Pour se confirmer à l’obligation légale de procéder, au moins une fois par an, à un
inventaire de tous les éléments actifs et passifs de l’entreprise et pour assurer la sauvegarde
de son patrimoine, la société PROMOSPORT a fait appel au cabinet d’expertise comptable
COH pour réaliser l’inventaire physique de ces immobilisations.

44
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

La mission s’est étalée sur une période de 4 mois permettant la reconstitution d’une base
comptable couvrant une période de 10 ans et l’identification physique de plus de 2000
articles. L’inventaire physique a donné lieu aux résultats suivants :

 Un écart de reconstitution dont la valeur à dépasser 200 mille dinars. La société


n’est pas en train d’appliquer correctement la NCT 05 surtout à l’égard de la
comptabilisation des biens de faibles valeurs et de l’imputation de la TVA dans le
coût d’une immobilisation.
 Plus de 150 articles matériels informatiques variant entre unités centrales
d’ordinateurs, écrans de PC et imprimantes sont obsolètes ou hors fonction. 35% de
ces articles ne sont pas totalement amortis.
 Plus de 200 articles mobiliers et meubles de bureau en mauvais état.
 Plus de 50 articles outillage d’exploitation sont hors fonction.
 Plus de 100 immobilisations existent comptablement mais n’existent pas
physiquement. Ces biens ont été détruits ou remplacés mais la procédure de
décomptabilisation n’a pas été effectuée.

45
Chapitre 3 : L’inventaire physique des Immobilisations de la société PROMOSPORT

46
Conclusion générale

L’inventaire physique des immobilisations corporelles est une obligation légale permettant
d’assurer la sauvegarde du patrimoine et la sincérité des états financiers à l’égard du
compte immobilisations corporelles.

L’objectif de ce travail est de démontrer l’importance de l’inventaire physique des


immobilisations corporelles. Dans ce sens nous avons souligné d’une part la nécessite à
l’inventaire physique des immobilisations en étudiant ces différents aspects et d’une autre
part nous avons tenté de mettre en relief la méthodologie à adopter pour réussir une telle
mission.

Suite à l’inventaire physique des immobilisations corporelles de la société PROMOSPRT,


Nous nous sommes permis encore une fois de mettre en œuvre l’intérêt de l’inventaire
pour une société.

Les résultats obtenus de cette mission étaient alarmants. en effet nous avons constaté un
écart de régularisation valorisé en millier de dinars et nous avons détecté plus de 500
articles obsolètes ou hors fonction et nécessitant une mise au rebut.

Ces résultats sont les produits d’une procédure de gestion et de suivi des immobilisations
défaillant et d’un manque de coordination entre le service comptable et les différentes
autres directions.

Parmi les recommandations que nous avons proposé est :

 L’acquisition d’un logiciel informatique assurant le suivi en temps réel des


immobilisations. Ce logiciel sera géré par le service comptable et toutes intégration
doit être accomplies en coordination avec le service achats et le service technique ou la
direction informatique suivant la nature du bien.

47
 la désignation d’un responsable du service patrimoine de la société qui assurera les
tâches suivantes :

- La réception de toutes les immobilisations.

- La codification des immobilisations à la réception.

- La tenue et la mise à jour des bases de données des immobilisations et des


fiches de salle.

- La gestion de l’opération d’inventaire physique des immobilisations.

- La conservation du patrimoine et la protection des actifs de la société.

48
Bibliographie

 BELFAIDA Khalil, GUIDIRI Mouna, (2010-2011), Mémoire de fin d’études intitulé


« AUDIT DES IMMOBILISATIONS:ANALYSE DES DIFFICULTÉS ET
PROPOSITION DE SOLUTIONS».
 IKHIYATANE Meriem, (2010-2011), Mémoire de fin d’études intitulé « Audit des
immobilisations corporelles et leurs retraitements en IFRS ».
 LUBOYA KAYAYA David, (2012), rapport intitulé « Inventaire Physiques Des
Immobilisations Corporelles ».
 ABOUDA Youssef, (2008), Rapport de stage pour le 1er semestre 2008 intitulé « 
Audit des Inventaires Physiques des Immobilisations Corporelles ».
 La Norme Comptable Tunisienne 05.
 Le site officiel de la société PROMOSPORT.
 Loi n° 2005-65 du 27 juillet 2005, modifiant et complétant le code des sociétés
commerciales.
 Le Code de Commerce, Publications de l’Imprimerie Officielle de la République
Tunisienne en 2010.
 LOI N°96-112 de 30 Décembre 1996 relative au système comptable des entreprises.

49
Webographie

 http://www.imacaudit.com/des-difficultes-comptables/inventaire-physique/.
 https://www.etudes-et-analyses.com/administratif/audit/memoire/audit-
immobilisations-corporelles-incorporelles-324322.html.
 https://www.exacomaudit.com/docs/methodologie_d_inventaire_physique_des_immob
ilisations.pdf.

50
Les Annexes

51
Les taux maximum des amortissements linéaires prévus par le paragraphe I de
l’article 12 bis du code de l’IRPP/IS (annexe1)

Actifs Taux
I. Frais préliminaires 100%
II. Brevets, marques de fabrique et frais de développement capitalisés 20%
III. Constructions à l'exception de la valeur du terrain  
1. Constructions légères 10%
2. Constructions en dur 5%
3. Autoroutes, ponts et échangeurs 2,5%
4. Glissières de sécurité pour autoroutes 12,5%
5. Signalisations verticales pour autoroutes 12,5%
6. Dépenses des grosses réparations des autoroutes, des ponts et des échangeurs 12,5%
7. Pistes pour avions 5%
8. Quais portuaires 5%
9. Voies ferrées 5%
10. Signalisations des voies ferrées 5%
11. Réseaux et canalisations 5%
12. Dépenses des grosses réparations des constructions visées aux numéros 1, 2, 15%
7, 8, 9, 10 et 11
13. Parkings non couverts 10%
14. Courts de tennis 10%
15. Piscines 10%
16. Dépenses des grosses réparations des constructions visées aux numéros 13, 25%
14 et 15
IV. Machines, matériels et équipements  
1- Machines, matériels et équipements en général  
a- Machines, matériels et équipements industriels 15%
b- Dépenses des grosses réparations des machines, matériels, et équipements 33,33%
industriels
c- Machines et équipements de chauffage et frigorifiques 10%
d- Ascenseurs, monte-charges et escaliers mécaniques 10%
e- Silos et bacs de stockage 10%
f- Dépenses des grosses réparations des machines, matériels et équipements visé 25%
aux paragraphes c, d et e
g- Équipements et logiciels informatiques 33,33%
h- Mobilier et matériel de bureau 20%
i- Rayonnages métalliques 15%
j- Conteneurs 10%
k- Citernes et fûts 20%
1- Autres machines, matériels et équipements 15%
2. Matériels et moyens de transport ferroviaire  
a- Wagons et locomotives 5%
b- Wagons de transport de marchandises 3,33%
c- Wagons techniques pour le contrôle des voies ferrées 6,67%
d- Dépenses des grosses réparations des moyens de transport ferroviaire 12,5%
3. Matériels et moyens de transport aérien  
a- Partie fixe des avions et leurs moteurs 5,56%
b- Dépenses des grosses réparations des avions 20%

52
c- Dépenses des grosses réparations des moteurs des avions 33,33%
4. Matériels et moyens de transport maritime  
a- Bateaux et navires 6,25%
b- Dépenses des grosses réparations des bateaux et navires 20%
c- Dépenses des grosses réparations des moteurs des bateaux et navires 33,33%
5. Matériels et moyens de transport terrestre  
a- Moyens de transport des personnes ou de marchandises 20%
b- Dépenses des grosses réparations des moyens de transport terrestre 33,33%
6. Machines et matériels des travaux publics et de bâtiment (bulldozer, 20%
bétonnière, foreuse, camions dumper, pervibrateur, treuil, polisseuse,
compacteur...)
- Dépenses des grosses réparations des machines et matériels des travaux 33,33%
publics et de bâtiments
7. Équipements de l'électricité et du gaz  
a- Équipements de production, de transport et de distribution de l'électricité 5%
b- Équipements de transport et de distribution du gaz 5%
c- Dépenses des grosses réparations des équipements de l'électricité et du gaz 15%
V. Hôtellerie et restauration  
1. Matériels de cuisine et buanderie 20%
2. Vaissellerie 100%
3. Tapis, rideaux, éléments et aménagements décoratifs 20%
4. Lingerie 33,33%
5. Accessoires de piscines (chaises longues, parasols...) 20%
VI. Agriculture  
a. Tracteurs agricoles et matériels roulants autotractés 20%
b. Autres machines et matériels 15%
c. Animaux de production et animaux de services 20%
d. Plantations  
- oliviers pour l'extraction d'huile 3,33%
- oliviers de table 5%
- vignes 3,33%
- palmiers 3,33%
- agrumes 5%
- amandiers 5%
- autres plantations 6,66%
e. Travaux de conservation des eaux et du sol 20%
f. Puits 10%
g. Équipements d'arrosage

53
Quelques exemples d’erreurs ou insuffisances détectés au niveau de la base comptable (Annexe 2)

Désignation Problème ou erreur détectée


DESTRUCTEUR DE DOCUMENT REF 1000 x C
DESTRUCTEUR DE PAPIER
Différent libellés pour des immobilisations identiques
SEAGATE DISQUE DUR EXTERNE BPS 1 TB
DISQUE DUR EXTERNE 1 TERRA
PC PORTABLE DELL
La société a indiqué seulement la nature de l'immobilisation. D'autres
VIDEO PROJECTEUR PROFESSIONNEL informations doivent être précisées
N.H N° 4 MED LAROUSSI BOUTEJ
LIGNE RNIS
FAC 102 W.R.L.DESIGNS Des désignations vagues et incompréhensibles
MASTICO MANUEL A4
RGT SYGMA H 802 PO T.PALISSANDRE
MICRO-ORDINATEUR HP DX6120-17" CRT : Souris
MICRO-ORDINATEUR HP DX6120-17" CRT : Clavier
MICRO-ORDINATEUR HP DX6120-17" CRT : Ecran Modification de l’approche de codification des immobilisations
MICRO-ORDINATEUR HP DX6120-17" CRT : Unité Centrale
ORDINATEUR DE BUREAU DELL OPTIPLEX 780(SMB PLUS)
40 ORDINATEURS DE BUREAU AVEC ECRAN
2 PC HP DX 7300 - E17" + IMPRIMANTE HP Des immobilisations qui figurent en bloc (A défalquer)
DEUX ORDINATEURS DE BUREAU MAC PRO
SOURIS USB OPTIQUE (VALEUR 8.271 DT)
FAUTEUIL DECOR (VALEUR 9.062 DT)
Des immobilisations de faible valeur (A comptabiliser comme charges)
STHETOCOLOR (VALEUR 11.057 DT)
CALQUET DE GANT (VALEUR 10.557 DT)

53
Données d'identification de l'emplacement
Site  
Emplacement   Responsable d'inventaire : COH Signature
Local      
Code Local      

CODE SOUS DESIGNATION NUMERO DATE MISE EN OBSERVATIONS


MARQUE ETAT 2017
D'INVENTAIRE FAMILLE IMMOBILISATION DE SERIE SERVICE 2017
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
Modèle de la fiche de salle (Annexe3)

54
54

Vous aimerez peut-être aussi