Vous êtes sur la page 1sur 11

G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 1/22 G.

-2020 Page : 1/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 2/22

I- Divisibilité dans  : o Exercice 01:


o Définition : 2 2
1. Déterminer tous les couples  x, y   tels que : x  2xy  15 .
Soient a et d deux entiers relatifs. 2. Déterminer tous les entiers relatifs n tels que n  3 divise n  5 .
On dit que d divise a et on écrit d / a si et seulement si :  k    ; a  k.d . 3. Quels peuvent être les diviseurs positifs communs à a  9k  2 et b  12k  1 ? Où
o Exemple : k est un entier naturel ( k  ) .
On a : 12  112  2  6  3  4 , donc les diviseurs positif de 12 sont : 1;2;3;4;6 et 12  Correction :
 Conséquences : 2
1. Soit  x, y   . On a :
 x  15 x  5
x2  2xy  15  x  x  2 y   15   ou 
x  2 y  1 x  2 y  3
Car , l'ensemble des diviseurs positifs de 15  115  3 5 est D15  1;3;5;15 .
o Propriété 01 :
2 Et en plus : x  x  2 y car  x, y  2 . Donc :
 
Soit  a, b    .

 x  15 x  5
-- Si d / a , alors : d / b  d / b  a   k   ; d / b  ka . x2  2xy  15   ou  . Par suite :  x, y   15,7 ou  x, y    5,1 .
3 y  7 y 1
 
Si  a, b, c    , alors :

2. Soit n   3 . On a :
-- ab / ac  b / c . n5 n 38 8 8
--  a / b et b / c   a / c ( la divisibilité dans  est transitive ) . n  3 divise n  5     1   
n 3 n 3 n 3 n3
a / b a / b  c a / b Par suite : n  3 divise n  5  n  3 divise 8  n  3 8; 4; 2; 1;1;2;4;8 .
--   , plus généralement :     ,    2  ; a / b   c .
a / c a / b  c a / c D'ou : n  3 divise n  5  n 5; 1;1;2;4;5;7;11 .
o Preuve : Donc , l'ensemble des entiers relatifs n tels que n  3 divise n  5 est :
Supposons que : d / a 5; 1;1;2;4;5;7;11 .
Et montrons que : d / b  d / b  a .
3. Soit d  .
On a : d / a   k   ; a  k.d et d / b   k    ; b  k .d Si d est un diviseur commun à a  9k  2 et b  12k  1, alors : d divise 4a  3b
Donc : b  a  d  k   k  par suite : d / b  a . Or 4a  3b  5 , donc d divise 5 . Par suite : d  1 ou d  5 .
Réciproquement : si d / b  a ,alors :     ; b  a   .d En conclusion , les valeurs possibles de tous diviseurs positifs communs à a  9k  2
et b  12k  1 sont : 1 et 5 .
Donc : a  b  a  kd   d c'est à dire : b  d  k    .
o Exercice 02:
D'ou : d / b .
6n  12
o Remarque : 1. Déterminer tous les entiers relatifs n tels que :  .
2
n1 2n  1
 n1k k

  n n
Soit  a, b    , on a : a  b   a  b . a
k 0
b , Où n    1 . 2. Déterminer tous les entiers relatifs n tels que n  4 divise 3n 17 .
2
3. Montrer que si n est un entier impair alors n 1 est divisible par 8 .
 

Donc : n    1 ; a  b / a  b .
n n
4. Soit k  . quels sont les valeurs possibles d'un diviseur commun à a  4k  3
Et si n    1 est impair , alors : a  b / an  bn .
 et b  5k  7 ?

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 3/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 4/22

 Correction : Donc : 2x  111; 1;1;11 c'est à dire que x6; 1;0;5 .


6n 12 3 2n  1  9 9  x2  x  2 
1. Comme :  n   ;   3 , alors : Par suite :  x   /    6; 1;0;5 .
2n 1 2n  1 2n  1 2x  1
 
6n 12 9
     2n 1/ 9  2n  19; 3; 1;1;3;9 Il est facile de vérifier que l'inclusion inverse est satisfaite , donc les entiers relatifs x
2n  1 2n 1
x2  x  2
Car l'ensemble des diviseurs de est : D9  9; 3; 1;1;3;9 . pour lesquels :   sont : 6 ; 1 ;0 et 5 .
2x  1
6n 12 II- La division euclidienne dans  :
D'ou :    n 5; 2; 1;0;1;4 .
2n  1 o Théorème 01:
3. Comme n est impair , alors : n  2k  1 Où k  .
a  bq  r
2 2 2 k  k 1 Pour tout  a, b      il existe un couple unique  q, r      tels que :  .
Donc : n 1   2k  1 1  2k   2k  2  4k  k 1  8. 0  r  b
2
k  k  1 ( a s'appelle le dividende , b le diviseur , q le quotient et r le reste )
D'autre part :  k   ;   , car k  k  1 est toujours pair .  Preuve :
2
Analyse :
D'ou : n2 1 est divisible par 8 .
o Exercice 03: Si le couple  q, r  existe , alors : 0  r  a  bq  b . Donc : bq  a  b  q  1 .
1. Résoudre dans  l'équation :  E  : x  4 y  36 .
2 2 2 a a
D'ou : q   q  1 , par suite : q  E   et r  a  bq .
x2  x  2 b b
2. Déterminer tous les entiers relatifs x pour lesquels : . Synthèse :
2x  1
 Correction : -- Existence du couple  q, r  :
2 2 2
1. Soit  x, y   , On a : x  4 y  36   x  2 y    x  2 y   36 a a
Prenons q  E   et r  a  bq ; alors a  bq  r et q   q 1.
Les écritures possibles de 36 en produit de deux entiers naturels sont : b b
36  1 36  2 18  312  4  9  6  6 a
D'ou : q   q  1  0  r  a  bq  b et a  bq  r .
 
De plus  x, y    ; x  2 y  x  2 y et x  2 y et x  2 y ont la même parité ,Donc :
2
b
x  2 y  2 x  2 y  6 -- Unicité du couple  q, r  :
x2  4 y2  36   ou    x, y   10,4 ou  x, y    6,0 .
 x  2 y  18 x  2 y  6 0  r  b
Supposons que : a  bq  r  bq  r Où  .
2. Soit x , On a : 0  r  b
x2  x  2 Donc : b  q  q  r  r et comme : b  r  r  b  1  q  q  1
   2x  1/ x2  x  2  2x  1/ 4  x2  x  2
2x  1 Alors : q  q  0 et donc r  r  0 .
2
 2x  1/  4x2  4x  8   2x  1 D'ou l'unicité du couple  q, r  .
 2x  1/ 8x  7 o Théorème 02:
 2x  1/ 8x  7  4  2x  1 Pour tout  a, b     il existe un couple unique  q, r      tels que :
a  bq  r avec 0  r  b .
 2x 1/11
Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir
G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 5/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 6/22

o Exercice 04: 4. En traduisant les données , on obtient :


1. Trouver tous les entiers a qui divisés par 5 donne un quotient égal à 3 fois le reste . 21 685  N.q  37  N.q  21 648
2. Lorsqu'on divise a par b , le reste est 8 et lorsqu'on divise 2a par b , le reste est 5 .  Où  q, q  2 . Donc : 
33 509  N.q  53  N.q  33 456
Trouver le diviseur b .
D'ou N est diviseur commun de a  21 648 et b  33 456 formé de quatre chiffres .
3. On divise un entier naturel n par 152 puis par 147 . Les quotients sont égaux et
les restes respectifs sont 13 et 98 . Quel est cet entier naturel ? On pourra donc conclure que : N divise a  b ( le plus grand diviseur commun de a et b ).
4
4. Déterminer un entier naturel N composé de quatre chiffres sachant que le reste de a  2  3 11 41
On a :   a  b  24  3 41  1968
la division euclidienne par N de 21 685 et 33 509 est respectivement 37 et 53 . 4
b  2  3 17  41
5. On considère l'ensemble : E  1;2;3;...;10 .
N est un diviseur de 1968 formé de quatre chiffres , donc : N  1 968 . Car le plus
Déterminer toutes les paires a; b dont les éléments appartiennent à E et le reste de grand diviseur propre de 1968 est 984 et c'est un nombre formé de trois chiffres .
la division euclidienne de a  b par 11 est 1 . 5. Soit a; b  1;2;3;...;10 tels que la division euclidienne de a  b par 11 donne 1
 Correction : comme reste .
1. Soit a ? Si la division euclidienne de a par 5 donne un quotient égal à 3 fois 1 89
le reste , alors : a  5   3r   r Où r 0;1;2;3;4 . Donc : a  b  11k  1 Où k 1;2;3;...;8 car : 2  a  b  90   k  .
11 11
Donc : a  16.r Où r 0;1;2;3;4 . On a : k  1  ab  12  a; b  3;4 Où a; b  2;6 
Par suite , les entiers a qui divisés par 5 donne un quotient égal à 3 fois le reste sont : k  2  ab  23  il n'y a aucune paire
0 , 16, 32, 48 et 64 .
k  3  ab  34  il n'y a aucune paire
2. Soit  a, b     .
k  4  ab  45  a; b  5;9 il y a une seule paire
Comme lorsqu'on divise a par b , le reste est 8 et lorsqu'on divise 2a par b , le reste est 5
k  5  ab  56  a; b  7;8 il y a une seule paire
a  bq  8
Alors :  Où b  9 . k  6  ab  67  il n'y a aucune paire
2a  bq  5 k  7  ab  78  il n'y a aucune paire
a  bq  8 k  8  ab  89  il n'y a aucune paire
On a : a  bq  8  2a  2bq  16 , donc :   2bq  16  bq  5
2a  bq  5 En conclusion : il y a quatre paire a.b  1;2;3;...;10 tels que la division
Par suite : b  q  2q   11 . D'ou b est un diviseur de 11 vérifiant b  9 .
euclidienne de a  b par 11 donne 1 comme reste : 2;6 , 3;4 , 5;9 et 7;8 .
Cela veut dire que : b  11où b  11.
3. Soit n .
III- Les nombres premiers :
Comme la division euclidienne de n par 152 puis par 147 donnent des quotients égaux o Définition :
et des restes respectifs 13 et 98, alors : Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs dans  :
n  152q  13  147q  98 Où q  . 1 et lui même .
Par suite : 152q  147q  98 13 , c'est à dire : 5q  85 .  Conséquences :
D'ou : q  17 .
Et par conséquent : n  152 17  13  147 17  98 .
Soit : n  2597 .

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 7/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 8/22

Crible d'Eratosthène : o Remarque:


Sur le tableau ci-contre : Un entier naturel n  2 , est non premier si et seulement si : il existe  p, q     
On a éliminé en bleu Application :
n  p.q
Les multiples de 2 sauf 2 , tels que :  . Montrer que 19454  41945 n'est pas premier .
Puis ceux de 3 sauf 3 , puis de  p  2 et q  2
5 sauf 5 et ceux de 7 sauf 7 .  Correction :
Les nombres restant en jaune On utilisera l'identité de Sophie Germain :
Sont les nombres premiers plus
4
Petit que 100 .
o Critère d'arrêt :
4 1945 4 1944 4
On a : 1945  4  1945  4  4  1945  4  4
486
 
En appliquant l'identité de Sophie Germain pour x  1945 et y  4486 , on obtient :
Tout entier naturel n , n  2 , admet au moins un diviseur premier dans  .
Si n n'est pas premier ,alors il admet un diviseur premier p tels que : 2  p  n .  2

19454  41945  1945  4486   4972  1945  4486   4972
2

 Preuve : 4 1945
Et donc 1945  4 n'est pas premier car il s'écrit comme produit deux entiers naturels
tous plus grand que 2 .
o Exercice 05:
1. Déterminer toutes les valeurs de l'entier naturel n pour que An soit premier dans
chacun des cas suivants : 1 : An  n2  4n  3 ,  2 : An  n2  8n  15
 3 : An  n4  4 et  4 : An  n4  n2  1 .
2. Résoudre dans 2 les équations :  E1  : x2  y 2  p et  E2  : x2  y 2  p2 .
Où p  2 un est entier naturel premier .
3. Décomposer en facteurs premiers l'entier 469 , puis résoudre dans 2 l'équation :
 E3  : x3  y3  469 .
A retenir : Si n  2 est non premier , alors son plus petit diviseur propre est premier .  Correction :
o Propriété 02 :( test de primalité ) 1. 1 : An  n2  4n  3
Si un entier naturel n  2 , n'est pas divisible par aucun entier premier p tels que : 2
On a :  n    ; An  n2  4n  4  1   n  2 1   n  1 n  3
2  p  n , alors n est premier . n  0  A0  3  3 est premier
o Exemple: Et si n  1, alors : n  1  2 et n  3  4 . Donc An est non premier .
 Montrons que 521 est premier . Conclusion : An est premier  n  0 .
On a : 521  22,8 .  3 : An  n4  4
2
Donc les entiers premiers p tels que : 2  p  521 sont 2, 3, 5, 7, 11 13 ,17 et 19 .   
On a :  n   ; An  n  4  n  2  4n  n  2  2n n  2  2n
4 2 2 2 2
 
Le tableau suivant donne le reste de la division euclidienne de 521 par ces entiers :
521 
Par suite :  n   ; An   n 1  1
2
  n 1 1 .
2

p 2 3 5 7 11 13 17 19 n  1  A1  5  5 est premier
Le reste r 1 2 1 3 4 1 11 8 2 2
Et si n  1, alors :  n 1  1  2 et  n  1 1  2 . Donc An est non premier .
Comme 521 n'est pas divisible par aucun de ces entiers, alors il est premier . Conclusion : An est premier  n  1.

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 9/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 10/22

2. Résolvons dans 2 l'équation :  E1  : x2  y2  p . o Propriété 03 :( infinité des nombres premiers )


 p 1 Il existe une infinité de nombres premiers .
 x  y  1  x  2  Preuve : On raisonne par l'absurde .
On a :       1    
2
 x, y  ; E  x  y x  y  p     .
x  y  p  y  p 1 Supposons qu'il existe un nombre fini de nombres premiers : p1 , p2 , p3 , . . . , pn .
 2 Posons : N  p1  p2  p3 ... pn  1 .
 p  1 p 1  Comme N  2 , alors d'après le critère d'arrêt il admet au moins un diviseur premier .
Donc si p  2 , alors : S   . Et si p  3, alors : S   ,  .
 2 2  Soit pk ce diviseur , où 1  k  n .
Pour l'équation :  E2  : x2  y 2  p2 , On a : D'une part : pk divise N et d'autres part : pk divise p1  p2  p3  ...  pn .
Par suite : pk divise N  p1  p2  p3  ...  pn , c'est à dire que : pk divise 1 .
x  y  1 x y  p
  x, y     ;  E2    x  y  x  y   p  x  y  p2 ou x  y  p
2 2
Ce qui est absurde ; car un nombre premier ne divise jamais 1.
 
o Exercice 06:( les nombres de Mersenne )
2
Un nombre de Mersenne s'écrit sous la forme : M n  2n  1 , Où n  .
 p 1 1. Calculer les six premiers nombres de Mersenne . Que constatez vous .
 x  2 x  p
 2
ou  2. Montrer que si M n est premier alors n l'est aussi . ( Raisonner par contraposition )
 y  p 1 y  0 3. La réciproque de l'implication précédente est-elle vraie ? justifier la réponse .
 2
Donc : si p  2 ,alors : S   2,0 .
n n1 n2
 2
 On rappelle que : x 1   x 1 x  x  ...  x  x  1 . 
 Correction :
  p2  1 p2 1  1. Les six premiers nombres de Mersenne sont :
Et si p  3,alors : S   p,0 ;  ,  .
  2 2  M1  1 , M 2  3 , M3  7 , M 4  15 , M5  31 et M6  63
3. Résolution de l'équation  E3  : x3  y3  469 . On constate que pour les n égaux à 2 ,3 ,5 les nombres de Mersenne sont premiers .
La décomposition de 469 en facteurs premiers est : 469  7  67 . Est-ce que si n est premier , M n est premier ? la réponse est négative comme le montrera
x  y  1 x  y  7 la réponse à la question 3. En effet , on a : M11  211 1  2047  23 89 .
 
Donc :  x, y    ;  E3    2
2
2
ou  2 2 Donc malgré que 11 est premier , M11 ne l'est pas .
 x  xy  y  469  x  xy  y  67
2. Supposons que n  2 n'est pas premier , donc : n  d.q Où d  2 et q  2 .
2 
x  y 1  x  y 1  x  13

D'une part :  x, y    ;  2    q
q1
k
 x  xy  y  469  y  y  1  156  y  12
2 n
On a : M n  2 1  2
d
  1   2d 1   2d  .
k 0
x  y  7 x  y  7 Comme Mn se décompose en produit de deux entiers tous les deux plus grand que 2
Et d'autre part :   x, y     ;  2
2
 
 x  xy  y  67  y  y  7  6
2
Alors il n'est pas premier .
Or ce dernier système n'a pas de solution dans 2 . D'ou si n n'est pas premier alors Mn ne l'est pas non plus .
Donc l'ensemble des solutions de l'équation  E3  est : S  13,12 . En utilisant la contraposée : si Mn est premier alors n l'est également .

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 11/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 12/22

IV- Le plus grand commun diviseur et le plus petit commun multiple : o Exercice 07:
1)- Plus grand commun diviseur : Pour tout n ; on pose : an  n3  2n  5 et bn  n  1.
 Introduction :
1. Montrer que :  n   ; an  bn  bn  6 . Quels sont les valeurs possibles du an  bn ?
On a : D45  1;3;5;9;15;45 et D54  1;2;3;6;9;18;27;54 .
an
Donc : D45  D54  1;3;9 , 9 est le plus grand commun diviseur de 45 et 54. 2. Déterminer toutes les valeurs de n pour lesquels :  .
bn
On écrit : 45  54  9 .
3. Déterminer toutes les valeurs de n pour lesquels : an  bn  6 .
o Définition :
2 4. Déterminer toutes les valeurs de n pour que : an  bn  3 (respectivement an  bn  2 ) .
 
Soit  a, b    .

5. En déduire toutes les valeurs de n pour lesquels : an  bn  1 .
L'ensemble Da  Db des diviseurs communs à a et b est non vide ( car : 1 Da  Db )  Correction :
Il est majoré par max  a , b  , donc il admet un plus grand élément .
Ce plus grand élément est appelé le plus grand commun diviseur de a et b .
On le note : a  b ou pgcd  a, b  ou   a, b .
 Conséquences :

 Pour tout a  , on a : a 1  1et a  0  a .
2
 Pour tout  a, b      , on a : a  b  , b  a  a  b et a  b  a  b .
o Propriété 04 :
 2

-- On a :  a, b     ; a  b  b  b divise a .
o Définition :

En particulier :  a, b      ; a  b  b  b divise a .
 2
On dit que deux entiers a et b sont premiers entre eux si et seulement si : a  b  1 .
 Exemple :
 3

-- On a :  a, b, c      ; a  b  b   a  bc  . On a : 8 15  1 , donc 8 et 15 sont premiers entre eux .
 Preuve :  Remarque :
2 Il ne faut pas confondre des nombres premiers entre eux et des nombres premiers .

 
Soit  a, b    . Montrons que : a  b  b  b divise a .
En effet : 8 et 15 ne sont pas premiers et pourtant ils sont premiers entre eux .
Si b divise a , alors tout diviseur de b est un diviseur de a . Donc : Db  Da .
o Propriété 05 :
Et comme : Db  Da  Da  Db  Db alors : a  b  b .
Réciproquement : Soit  a, b  2 . Si a et b sont premiers et distincts , alors ils sont premiers entre eux .
Si a  b  b , alors b divise a .  Preuve :
Et comme b divise b alors par transitivité b divise a . Posons d  a  b .
3 On a : d divise a et a est premier , donc : d  a ou d  1.
 
Soit  a, b, c    . Pour montrer que : a  b  b   a  bc  , il suffit de montrer que :

Si d  a , alors a serait un diviseur de b : ce qui est impossible car b est premier et b  a .


Da  Db  Db  D abc ( en montrant une double inclusion ) .
Donc nécessairement d  1 . Par suite a et b sont premiers entre eux .
Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir
G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 13/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 14/22

o Exercice 07:( les nombres de Fermat ) 2)- Algorithme d'Euclide :


2
1. Soit m  . Montrer que si 2m  1 est premier , alors m  2n Où n .  
Soit  a, b    tels que b  a et b ne divise pas a .

2.Un nombre de Fermat s'écrit sous la forme : Fn  22  1 Où n .


n
La suite des divisions euclidiennes suivantes finit par s'arrêter . Le dernier reste non nul
est alors le plus grand commun diviseur de a et b :
Soient m et n deux entiers naturels tels que n  m . Posons : m  n  k Où k  . a Par b a  b.q0  r0 Où 0  r0  b Donc : a  b  b  r0
a)- Montrer que Fn divise Fnk  2 . b Par r0 b  r0 .q1  r1 Où 0  r1  r0 Donc : b  r0  r0  r1
b)- En déduire que Fn et Fnk sont premiers entre eux . r0 Par r1 r0  r1.q2  r2 Où 0  r2  r1 Donc : r0  r1  r1  r2
c)- Enoncer le résultat démontré . . . . .
 Correction : . . . .
. . . .
Outils : Si k est un entier naturel impair ; alors :
rn2 Par rn1 rn2  rn1.qn  rn Où 0  rn  rn1 Donc : rn2  rn1  rn1  rn

xk  1   x  1 xk 1  xk 2  ...  x2  x 1  rn1 Par rn rn1  rn .qn1  rn1 Où rn1  0 Donc : rn1  rn  rn  0  rn
 m n
1. Soit m  . Montrons que si 2  1 est premier , alors m  2 Où n . D'ou : a  b  rn Où rn est le dernier reste non nul dans les divisions successives .
Supposons que 2m  1 est premier Où m  et que m n'est pas une puissance de 2 .  Exemple :
alors : m  pq Où p  2 avec   et q  3 un entier naturel impair . Déterminons 4539  1958 en utilisant l'algorithme d'Euclide .
q Le tableau suivant résume la méthode des divisions successives :
m
Donc : 2  1  2
p
   1   2 p  1  2  p q1
2
p q2
 ...  22 p  2 p  1 Le quotient 2 3 7
m
Cela signifie que 2  1 n'est pas premier ( car il s'écrit comme produit de deux entiers tous a  4539 b  1958 623 89
les deux plus grand que 2 ) ce qui est impossible . 623 89 0 Le reste
2. a)- Montrons que Fn divise Fnk  2 . D'ou : 4539  1958  89 .
2
o Remarque :

 
Outils :  a, b    et q ; alors a  b divise aq  bq . a  2.b  623  623  a  2b
On a : ,donc : a  b  3a  6b
2k 2k b  3 623  89  89  b  3 a  2b  89  3a  6b
2
On a : Fnk  2  2 1  2
2 n k

  n
  1
Ainsi , en plus de la détermination du plus grand commun diviseur l'algorithme d'Euclide
n
En appliquant le résultat précédent pour a  22 , b  1 et q  2k : On obtient Fn divise nous permet de déterminer un couple  u, v  2 tels que : a  b  au  bv .
Fnk  2 . o Exercice 08:
b)- Posons : d  Fn  Fnk , On a :  d / Fn et Fn / Fnk  2  d / Fnk  2 On considère les entiers naturels : a  257 et b  45.
Et comme d / Fnk alors : d / Fnk   Fnk  2 . C'est à dire que : d / 2 . 1. Déterminer en utilisant l'algorithme d'Euclide d  a  b .
Les nombres de Fermat étant impairs , donc d est un diviseur impair de 2 . 2. Déterminer un couple  u, v  2 tels que : d  257u  45v .
D'où d  1 et par suite : Fn  Fnk  1 .  Conséquences de l'algorithme d'Euclide :
c)- Le résultat démontré est le suivant :
o Propriété :
 3

-- On a :  a, b, c      ;  ab   ac   a . b  c  .
3
Deux nombres de Fermat distincts sont premiers entre eux .

 
Et en particulier , si  a, b, c    alors :  ab   ac   a. b  c  .

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 15/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 16/22

 A retenir :  Preuve du théorème de Gauss :


 2 a  dx 2
 
Soit  a, b    . Si d  a  b , alors :   
Où  x, y    et x  y  1 .
b  dy
3)- Théorèmes de Bézout et Gauss :
o Propriété 06 :
2
   
Soit  a, b    . Si d  a  b , alors  u, v    ; d  au  bv .
 2

 Preuve :
Soit G l'ensemble des entiers naturels non nuls de la forme am  bn Où  m, n 2 .
Il est évident que G   , car a  G : a  1 a  0  b .
o Exercice 09:
Soit  le plus petit élément de G . Nous allons montrer que   d .
Montrer que l'ensemble des solutions de l'équation :  E  :5 x 1  7 y dans 2 est :
On a :   au  bv Où  u, v  2 . Car   G .
S   7k 1,5k  / k  .
Comme d  a  b , alors d divise à la fois a et b . Donc d divise   au  bv .
D'ou : d   (1) . o Exercice 10:
Montrons maintenant que  divise à la fois a et b . Dans le plan muni d'un repère orthonormé , on considère un point A a, b tels que :
a   q  r  a, b   
2
et a  b  1. Soit M  x, y  un point du segment OA distinct de O et A .
En effectuant la division euclidienne de a par  , on obtient :  .
0  r    Montrer que les cordonnés de M ne peuvent pas être à la fois des entiers relatifs .
r  a 1  uq   b  vq  On pourra raisonner par l'absurde et appliquer le théorème de Gauss .
Or :   au  bv , Donc  . o Corollaire :
0  r  
Ceci implique r  0 , car sinon r serait un élément de G strictement plus petit que  ce qui b / a
 3 
est impossible . Soient  a, b, c      , On a : c / a  bc / a .
On a : r  0  a   q , donc  divise a . b  c  1

On procède de la même manière pour montrer que  divise aussi b .
 est un diviseur commun de a et b . Donc   d (2) .
D'après (1) et (2) on déduit que   d . Par suite d  au  bv Où  u, v  2 .
 Conséquences :
 Tout diviseur commun à a et b est un diviseur de leur pgcd .
o Théorème de Bézout :
    ; au  bv  1 .
2 2
 
Si  a, b    , alors : a  b  1   u, v   
 

o Exercice 11:
o Théorème de Gauss : 1. Montrer qu'un entier naturel est divisible par 12 Si et seulement s'il est divisible à
 3 a / bc la fois par 3 et 4 .
Soient  a, b, c      , On a :  a/c .
2. Déterminer les chiffres x et y pour que le nombre N  26x95 y 10 soit divisible par 12 .
a  b  1

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 17/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 18/22

4)- Plus petit commun multiple : V- Décomposition en facteurs premiers :


o Définition : o Théorème :( fondamentale de l'arithmétique )
2
 
Si  a, b    , alors a.b est un multiple commun strictement positif de a et b .

-- Tout entier naturel n  2 , se décompose de façon unique sous la forme :
Le plus petit commun multiple de a et b est le plus petit multiple commun strictement n  p11  p22  ...  pmm Où p1  p2  ...  pm sont les diviseurs premiers de n
m
positif de a et b . On le note : a  b , M  a, b ou ppcm  a, b . et 1 ,2 ,...,m   

  .
 
En particulier : a   ; a  a  a  1  a .

 Exemple :
 2 Décomposons 16 758 en produit de facteur premier .
En plus ,  a, b      On a : a  b  a  b et a  b  a  b divise a . Pour décomposer un entier, on effectue des divisions successives
o Propriété 07 : par des nombres premiers dans l'ordre croissant .
2
--  a, b     On a :  a  b  . a  b  a.b et a  b  1  a  b  ab . On a donc : 16 578  2  32  72 19 .
o Propriété 08 :
    ; a  b   a  b  ab .
2
 Preuve : Montrons que :  a, b  

2

a  d 2
 
Soit  a, b    .

On pose : d  a  b donc   
Où  ,     et     1. Le plus grand commun diviseur de a et b est égal au produit des facteurs communs dans
b  d  leurs décompositions élevés à la plus petite puissance .
Montrons que : a  b  d. . Le plus petit commun multiple de a et b est égale au produit des facteurs communs et non
Comme : d.  a  b alors est un multiple commun à a et b . Montrons qu'il est communs élevés à la plus grande puissance .
le plus petit multiple de a et b .  Exemple :
Soit k  un multiple commun à a et b . Montrons que k  d. . Soit à calculer 126  735 et 126  735 .
2 Décomposons les deux nombres : 126  2  32  7 et 126  3  5  72

 
Il existe  x, y    tels que : k  ax  by .
Donc : 126  735  3  7  21 et 126  735  2  32  5  72  4410 .
 /  y
On a : ax  by   x   y et  comme alors d'après le théorème de Gauss o Propriété 09 :
    1 -- Un entier naturel d est un diviseur de n  p1  p2  ...  pm si et seulement si :
1 2 m

 / y . Par suite : y  k  Où  / y et donc : k  k b  k   d  .


d  p11  p22  ...  pmm Où  k 1;2;...; m  ;0  k  k .
D'ou : k / d et par conséquent : k  d . La preuve est donc achevée .
En conclusion : a  b  d. et par suite :  a  b   a  b  d 2 .  a.b .
-- Un entier naturel M est un multiple de n  p1  p2  ...  pm si et seulement si :
1 2 m

 Conséquences : M  p11  p22  ...  pmm  pmm11  ...  prr Où  k 1;2;...; m  ; k  k .


2  Conséquence :
  a, b     On a :  a  b . a  b   a.b et a  b  1  a  b  ab .
D'après le principe du produit le nombre de diviseurs de n  p11  p22  ...  pmm est :
 a   b  a b N  1  1  .1  2  ...1  m  .
 Si k  est un diviseur commun à a et b, alors :       .
k k k
o Exercice 12:
3
  a, b, c      On a :  ab    ac   a  b  c  . 1. Trouver le nombre de diviseurs de 120 puis déterminer tous ces diviseurs .
o Exercice 12: 2. Un entier naturel n a 15 diviseurs . On sait de plus que n est divisible par 6 mais pas
2 par 8 . Déterminer cet entier n .

 
 Résoudre dans  , l'équation :  E  :  x  y    x  y   y  9 . 3. Quel est le plus petit entier naturel possédant 28 diviseurs ?

Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir


G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 19/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 20/22

VI- Congruence :  Preuve :


1)- Entiers congru modulo n : Supposons que : a  b n ; donc  k   ; a  b  k  n .
o Définition : Si a  qn  r Où 0  r  n 1, alors b  a  k  n   q  k  n  r
Soient n    1 et  a, b  2 . Par suite la division euclidienne de a et b par n donne le même reste .
On dit que a est congru à b modulo n et on écrit a  b  n si et seulement si : n est un Réciproquement : si a  qn  r et b  qn  r Où 0  r  n 1 . Alors :
a  b   q  q n ; donc : a  b n . CQFD
diviseur de a  b C'est à dire :  k   ; a  b  k  n .
 Conséquence :
En particulier : a  0 n signifie que a est divisible par n .  Si a  b  n alors : a  0 n  b  0 n .
Et a  b 2 Signifie que les entiers a et b ont la même parité . Cela veut dire que si a est congru à b modulo n , alors a est divisible par n si et seulement
o Remarque : si b est divisible par n ( Ce résultat est à retenir ).
Pour tout  a, b, c  3 , On a :
o Propriété 12 :
Si n    1 , alors pour tout a il existe un unique r 0;1;2;...; n 1 tels que :
1. a  a  n ( La congruence est réflexive )
a  r  n . ( r est le reste de la division euclidienne de a par n ) .
2. a  b n  b  a  n ( La congruence est symétrique )
o Exercice 13:
3.  a  b n et b  c n  a  c n ( La congruence est transitive ) 1. Déterminer le reste de la division euclidienne de a  5100  100100 par 7.
Ces trois propriétés exprime que la congruence est une relation d'équivalence dans  . 2. Déterminer toutes les valeurs de l'entier naturel n pour lesquels : 2n  19 .
o Propriété 10 :( Compatibilité avec l'addition et la multiplication ) 3. a)- Recopier et compléter cette table de congruence modulo 4 :
x  ... 4 0 1 2 3
Si  a, b, c, d  4 tels que : a  b n et c  d  n , alors :
-- a  c  b  d  n ( Compatibilité avec l'addition ) x2  ... 4
-- a.c  b.d  n ( Compatibilité avec la multiplication ) b)- En déduire que l'équation :  E  : 7 x2  4 y 2  1 n'a pas de solutions dans 2 .
2
--  k   ; ak  bk  n ( Compatibilité avec la puissance ) c)- Résoudre dans  l'équation :  F  :  x  3  1 4 .
 Preuve : o Exercice 14:
a  b  k.n 1. Déterminer suivant les valeurs de n le reste de la division euclidienne de 2n par 5 .
-- On sait que : a  b n et c  d  n . Donc  k , k   tels que : 
2
2. En déduire le reste de la division euclidienne de l'entier a  22048 par 5 .
c  d  k .n
3. Soit x tels que : x  25 .
En sommant n on obtient :  a  c    b  d    k  k  n ; d'ou a  c  b  d  n .
 Montrer que l'entier b  1  x  x2  x3  ...  x2047 est divisible par 5.
D'autre part : ac  bd   a  b c  b  c  d    kc  k b .n ; donc a.c  b.d  n .
o Exercice 15:
-- Maintenant si : a  b n , alors : n divise a  b 1. Montrer que pour tout x , On a : 3x  810  x  610
k k k k
Et comme a  b divise a  b pour tout k  ; alors par transitivité n divise a  b . Et que : x2  610   x  410 ou x  610 .
Par conséquent :  k    ; ak  bk  n . 2 2 2
2. On pose : N  n   n  1   n  2 Où n .
o Propriété 11 :
a)- Montrer que : N  010   n  310 ou n  510 .
Si  a, b  2 , alors a  b  n si et seulement si la division euclidienne de a et b par n b)- En déduire tous les multiples de 10 , plus petit que 5 000 et qui s'écrivent comme
donne le même reste . somme de trois carrés parfaits consécutifs .
Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir
G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 21/22 G.Scolaire Sanaa 1ère Bac Sc Maths 04 Arithmétiques Dans  A.S : 2019-2020 Page : 22/22

2)- Critères de divisibilité : m

 Introduction :
-- On a : N  a0  a1 10 100   ak 10k 2  N  a0  a1 10100 .
k 2
Notre système de numération est un système décimal : il est constitué de 10 chiffres dont Donc : N  0100  a0  a1  0 .
la position indique le nombres d'unités de la puissance de 10 correspondante . D'autre part : 4 et 25 sont des diviseurs positifs de 100 .
Par exemple : 4752  4 103  7 102  5 101  2 100 . Donc : N  a0  a1 10 4 et N  a0  a1 10 25 . Par suite :
Donc en résumé tout entier naturel N s'écrit dans le système décimal sous la forme : N  0 4  a0  a1 10  0 4 et N  0 25  a0  a1 10 00;25;50;75 .
N  am 10m  am1 10m1  ...  a2 102  a1 10  a0 -- On a :
Où  k 0;1;2;...; m  ;0  ak  9 et am  0 . On écrit : N  am am1...a2a1a0
k
10 . 10  111   k   ;10k   1 11 m
k
o Propriété 13 : m
k ; donc N  011   1 .ak  011 .
-- L'entier naturel N est divisible par 3 ( respectivement par 9) si et seulement si la somme  N   1 .ak 11 k 0
k 0
m
de ses chiffres C   ak est divisible par 3 ( respectivement par 9) . o Exercice 16:
k 0 1. Déterminer les chiffres x et y pour que l'entier naturel N1  26x95 y soit divisible par
-- L'entier naturel N est divisible par 2 ( respectivement par 5) si et seulement si : 3 et 11 .
a0 0;2;4;6;8 ( respectivement a0 0;5 ) . 2. Déterminer les chiffres a et b pour que l'entier naturel N2  aba7 soit divisible par 7 .
-- L'entier naturel N est divisible par 4 ( respectivement par 25) si et seulement si : o Exercice 17:
a1 10  a0 est divisible par 4 ( respectivement a1 10  a0 00;25;50;75 ) . 9
k
2009
k
m On pose : a   2011 et N    2011 .
-- N est divisible par 11 si et seulement si : a0  a1  a2  a3  ...   1 .am est divisible k 0 k 0

par 11 . 1. Montrer que : a  60100 . Puis en déduire que an est divisible par 100 pour tout
 Preuve : n    1 .
Outils : Si a  b n et si d est un diviseur positif de n , alors : a  b d  .
2. Montrer que : N  201a 100 . Puis en déduire le chiffres des unités et des
-- On a : dizaines de N .
10  19   k   ;10k  19 m
o Exercice 18:
m ; donc N  09   ak  09 . 1. a)- Résoudre dans  , l'équation :  E  :3x  23 7 .
 N   ak 9 k 0
k 0 b)- En déduire l'ensemble des solutions de l'équation  F  :3x  7 y  23 dans 2 .
m m
D'autre part : 3 est un diviseur positif de 9 ; donc : N   ak 9  N   ak 3 . 3x  7 y  23
2. Résoudre dans 2 , le système  S  :  .
m
k 0 k 0
 x  y  23
Complément sur les nombres de Fermat :
Par suite : N  03   ak  03 .
k 0 o Exercice 19:
m 2
1. Montrer que :  n   ; Fn1   Fn 1  1 .
-- On a : N  a0  10   ak 10k 1  N  a0 10 , donc : N  010  a0  0 .
k 1 2. Calculer F2 ; F3 et F4 . Que constatez-vous ?
D'autre part : 2 et 5 sont des diviseurs positifs de 10 ; donc : N  a0  2 et N  a0  5 . 3. Déterminer le chiffre des unités de Fn pour tout n    1 .
Par suite : N  0 2  a0 0;2;4;6;8 et N  05  a0 0;5 . Fin Du Sujet .
Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir Réalisé par Mr : Abdellah Belkhatir

Vous aimerez peut-être aussi