Vous êtes sur la page 1sur 22

AMÉLIORATION DE LA CROISSANCE ET DU

RENDEMENT DU MAÏS PAR L’UTILISATION DES


RHIZOBACTÉRIES PROMOTRICES DE LA
CROISSANCE DES PLANTES (PGPR) AU SUD-
BÉNIN.

Pacôme A. NOUMAVO
Laboratoire de Biologie et de Typage Moléculaire en Microbiologie
Université d’Abomey-Calavi, Bénin.

« L'AGRICULTURE FACE AUX DÉFIS DE L'ALIMENTATION ET DE LA NUTRITION EN


AFRIQUE : QUELS APPORTS DE LA RECHERCHE EN ZONES COTONNIÈRES ? »

Yamoussoukro, 4 au 6 Juin 2013


PLAN
 INTRODUCTION

 OBJECTIFS

 MATERIEL ET METHODES

 RÉSULTATS ET DISCUSSION

 CONCLUSION ET PERSPECTIVES

 REMERCIEMENTS
INTRODUCTION…
 Maïs (Zea mays L.)

Base de l'alimentation en Afrique et dans les PVD


(Carraretto, 2005)

 Faibles rendements de maïs obtenus (Badu et Yallou, 2009).

Baisse de la fertilité des sols

 Autosuffisance alimentaire et revenus aux producteurs

Utilisation intensive d’engrais


INTRODUCTION…
Engrais et produits phytosanitaires

Dose
nécessaire

Résistance
des ravageurs
aux pesticides
chimiques

Contamination des
nappes phréatiques et
des produits agricoles
 Ces métaux lourds posent un problème de SP
La survenue des cancers
(Koo et al., 2009)
INTRODUCTION fin Fixation N2

Production "S"
Bio-fertiliseurs
Solubilisation P

Phyto-stimulateurs Auxines, Gibbérellines…

PGPR

Rhizo-remédiateurs Polluants organiques

Rhizosphère Fongicides

Bio-pesticides Bactéricides

Contrôle affections
OBJECTIFS
Mettre au point une technologie utilisant les
Rhizobactéries PGPR pour accroitre les
rendements du maïs au Sud-Bénin.

 Etudier les effets de 15 PGPR sur les


paramètres de croissance des plants de maïs;

 Evaluer les effets desdites PGPR sur les


rendements des plants de maïs;

 Evaluer leurs effets sur les teneurs en


macroéléments (N, P et K) des plants de maïs.
MATERIEL ET METHODES...

 Station expérimentale du CRA/Sud-Bénin


Altitude : 105
Longitude : 2 19’ Est
Latitude : 6 12’ Nord (Bouraïma, 2011).

 Climat subéquatorial maritime


Pm : 1.200 mm
Tm : 27 C (Aïhou, 2003).

 Sol ferralitique concrétion- (Aïhou, 2003).


pH-eau : 6,2
M. org : 1,6 %
P. ass : 18,5 ppm
Figure 1: Localisation du site expérimental Potassium, Calcium et magnesium
0,2 ; 4,7 et 1,7 méq/100 g de sol
(Adjanohoun et al., 2011).
MATERIEL ET METHODES...

 BAC de 16 traitements à 4 répétitions


4m
 Traitements:
T0 : Témoin non inoculé
P1 : P. fluorescens
P2 : P. aeruginosa
P3 : P. putida
B1 : B. coagulans 3,2 m
B2 : B. thuringiensis
B3 : B. circulans
B4 : B. polymixa 0,8 m
B5 : B. licheniformis
B6 : B. firmus
B7 : B. lentus
B8 : B. pumilus
Figure 2: Parcelle élémentaire
Azo : A. lipoferum
Strep1 : S. hygroscopicus
Strep3 : S. rimosus Sup : 12,8 m²
Strep4 : S. fasciculatus
Adjanohoun et al. (2011) / LBTMM
Den : 31.250 plants/ha
MATERIEL ET METHODES...

 Culture en milieux nutritifs liquides (24 h)


30 C (Pseudomonas spp, Streptomyces spp) 37 C (Bacillus spp, A. lipoferum)

 Semences de variété EVDT 97 STR C1,

 Trouaison d’environ 5 cm, deux grains de


maïs y sont déposés,

 Inoculation avec 15 ml de suspension


bactérienne (108 UFC/ml),

 Fermeture du poquet.

Photo 1: Inoculation des grains de maïs


MATERIEL ET METHODES...

 8ème JAS : hauteur et nombre de feuilles / plant

Photo 2: Prise de hauteur d’un plant de maïs Photo 3: Comptage des feuilles d’un plant de maïs
MATERIEL ET METHODES...

 87ème JAS : Pesage de la biomasse après récolte des épis

Photo 3: Biomasse souterraine

Photo 2: Biomasse aérienne


MATERIEL ET METHODES...

 Despathage, égrenage et pesage.

 Rendement par PE à été calculé par la formule


suivante :

Où: P = le poids du maïs par SE de calcul, exprimé en kg/ha.


R = le rendement en maïs, exprimé en kg/ha.
MATERIEL ET METHODES...

 Minéralisation de la mv et la distillation (Kjeldahl, 1883)

 Azote par la titration;

Phosphore par la colorimétrie;

Potassium par la spectrophotométrie d’absorption atomique


(Thomas, 1982).
MATERIEL ET METHODES fin

 Analyse de la variance (ANOVA) à deux facteurs


(répétitions et traitement) sans interaction.

 Classification numérique en groupes homogènes


(algorithme de Ward):
RÉSULTATS ET DISCUSSION…

 N. similarité de 76,3 %,
-27,94 partition en 3 groupes
(p < 0,0001).

G1
 G1 hauteurs plus élevées
14,70 > 8,25 % G2 > G3
Similarity

 Kang et al. (2010)


G2
Bacillus spp, Pseudomonas spp
57,35 et A. lipoferum sur la
croissance du maïs et du blé.

G3

100,00
os P3 P1 B1 B2 B3 B8 B7 P2 B4 B6 B5 p1 T 0 ep3 ep4
Az re r r
St St St
Figure 2 : Dendrogramme du regroupement des 15 rhizobactéries obtenu de la
classification numérique appliquée aux moyennes ajustées de la hauteur des
plants de maïs.
RÉSULTATS ET DISCUSSION…

Tableau 1 : Poids de la biomasse aérienne et souterraine produite


Traitements Poids de la partie Poids de la partie Biomasse aérienne
aérienne des plants (g) souterraine des plants (g)  P. fluorescens et P. aeruginosa
> 59,57 % et 23,40 % au Témoins.
Sans bactérie 352,50c 60,25b
P. fluorescens 562,50a 65,25b  Les espèces P. cepacia, P.
B. coagulans 302,50ef 73,50ab fluorescens et S. aurantiacus sont
A. lipoferum 325,00de 73,75ab les plus efficaces sur les sols
S. fasciculatus 315,00de 75,75ab ferralitiques rouges de Cuba
S. hygroscopicus 297,50ef 79,00a ( Hernandez et al., 1995).
B. thuringiensis 325,00de 79,75a
B. circulans 342,50cd 80,00a Biomasse souterraine
B. pumilus 302,50f 81,00a  P. putida et B. firmus
P. aeruginosa 435,00b 81,25a > 42,73 % et 38,17 % au Témoins.
B. licheniformis 310,00e 81,50a
S. rimosus 317,50de 81,75a  Meilleur dével. du syst. racinaire
B. polymixa 317,50de p < 0,0001 82,00a
B. lentus 327,50d 82,50a
B. firmus 310,00e 83,25a Aug. de la capacité d'absorption de l'eau
P. putida 345,00c 86,00a par les plantes (Estes et al., 2004).
RÉSULTATS ET DISCUSSION…

-49.02
G2 G1

83,4 %
0.65
Similarity

(p < 0,0001)
50.33

100.00
os
p3 p1 B3 ep4 B1 B8 B4 B5 B6 B7 P2 T 0 P3 P1
z B2
rt e tr e
A r
S S St
Figure 3 : Dendrogramme montrant la relation entre les effets des 15 rhizobactéries sur le rendement
des plants de maïs.
RÉSULTATS ET DISCUSSION…

Tableau 1 : Valeurs moyennes des rendements de maïs obtenues


par parcelle élémentaire de calcul.

Rhizobactéries Rendement (t/ha)  G1 > 109,72 % Témoins

Pseudomonas fluorescens 3,35


Pseudomonas putida 2,47  G2-1 et G2-2 >
Azospirillium lipoferum 1,92 54,37 % et 20 % Témoins
Streptomyces fasciculatus 1,84
Bacillus circulans 1,83
Streptomyces hygroscopicus 1,80
Bacillus thurengensis 1,77  P. fluorescens, A. lipoferum et Bacillus spp.
Streptomyces rimosus 1,76 augmentent le rendement du maïs et du blé
Bacillus coagulans 1,71 (Kang et al., 2010).
Bacillus pumilus 1,71
Bacillus fimosus 1,69
Bacillus polymixa 1,69  Augmentation hautement significative du
Bacillus licheniformis 1,69 poids sec des graines de maïs par A.
Bacillus lentus 1,64 lipoferum, A. brasilense et A. chroococcum
Sans bactérie 1,60 (Biari et al., 2008) .
Pseudomonas aeroginosa 1,57
RÉSULTATS ET DISCUSSION…

-143,37

G1  N. similarité 99,4 %

-62,25
Similarity

 Phosphore (P < 0,01)


G2

18,88

 Azote et Potassium
(P < 0,0001)

100,00
Azos P3 P1 B1 B6 Strep1 B2 B3 Strep3 B5 Strep4 B4 B7 B8 P2 T0

Figure 4: Dendrogramme montrant la relation entre les effets des 15 rhizobactéries


sur les teneurs en azote et potassium des plants de maïs.
RÉSULTATS ET DISCUSSION fin

Figure 4: Valeurs moyennes des teneurs en azote, en


phosphore et en potassium des plants de maïs sous les Azote
effets des différentes rhizobactéries.  P. fluorescens > 183,89 % Témoins

Azote Phosphore Potassium


Traitements
% MS % MS % MS
Pseudomonas fluorescens 3,35 0,22 0,69  P. putida et A. lipoferum >
120,33 % et 97,45 % Témoins
Pseudomonas putida 2,60 0,21 0,55
Azospirillum lipoferum 2,33 0,21 0,26
Bacillus coagulans 1,17 0,19 0,21
Bacillus thuringiensis 1,21 0,18 0,22 Potassium
Bacillus circulans 1,20 0,19 0,20  P. fluorescens > 176 % Témoins
Bacillus polymixa 1,22 0,20 0,23
Bacillus licheniformis 1,20 0,20 0,21  P. putida et A. lipoferum >
Bacillus firmus 1,18 0,18 0,20 120 % et 4 % Témoins
Bacillus lentus 1,21 0,19 0,24
Bacillus pumilus 1,19 0,18 0,23  Rendement ~ Macromolécules
Pseudomonas aeruginosa 1,21 0,15 0,23
Streptomyces hygroscopicus 1,15 0,18 0,20
 Absorption plus accrue de l’azote, du
Streptomyces rimosus 1,21 0,18 0,21
phosphore, du potassium, du fer, du
Streptomyces fasciculatus 1,20 0,21 0,20 zinc, du manganèse et du cuivre.
Sans bactérie 1,18 0,15 0,25 (Biari et al., 2010) .
CONCLUSION ET PERSPECTIVES

 P. fluorescens, P. putida et A. lipoferum

 Utilisation comme des fertilisants biologiques

Amélioration de la productivité du maïs au Bénin.

 Quantité d’engrais chimiques à économiser

 Forme de commercialisation des PGPR


REMERCIEMENTS
 Prof. Lamine Baba-Moussa
Directeur LBTMM / FAST / UAC

 CORAF

Vous aimerez peut-être aussi