Vous êtes sur la page 1sur 20

i t- \^)

Université KASDI MERBAH Ouargla


Faculte des sciences et sciences de I'ingénieur
Dépmtement hydraulique qt génie eivile
Z"mèanüe Licence : Traitement et gestion des eaux
Date: Janvier 2019
f)urée : theure 30minutes

EMD RDM

Exercice^@
Déteffiriner la force portant€ d'une colonne en acier de 8m de haut encastrée à ses deux extrémités de 10cm de

Déterminer les réactions d'appuis et construisez les diagrammes de l'effort tranchant et du moment fléchissant

P:\clhJ
1' .--

\ \y_
r-
r.-rJ-Lf-((\
_ .-\r'
§\

(')
,"""- \f,
/\: _
\
\,qrsr\Vst
()
P.r_

-5*-
,,' - ..\ )- Ç. l_r, eu.t
)l/
t'
g\tl rr\
-\
... t1'

lr; Q2,,\

5L5:è§
\*3 *
P=
r1
rl'f-
.';t=

Université KASDI MERBAII Ouargla


,Faculté des sciences et sciences de l'ingénieur
Département hydraulique et génie civile
Z"rnuannée Licence : Traitement et gestion des eaux
Date: Janvier 2019
Durée : theure 30minutes
[- uz-zf ù ..',.,
EfuiD iangue

Corriger les fautes d'orthographe

La résistance des matériarits,e propose en général, comme son nom l'indique, de vérifi&nta
stabilité de construction sous l'effet des charges qui lui seront appliquesi:
Cela suppose un pré--dimensionnement <ies pièces réalisé§)par comparaison avec des
ouvrages déj à construits
La résistance des matériar(détermin{ aussi la valeur des charges maximale5que peut
support&trne construction projeld-

Les corps solides étudié{s en résistance des matériaux sont appelé$s « pièces ». Nous
-
supposerons qu'elles sont droitôet à sectiongrçonstgn@ I

Les règles de résistance des matériaux supposef{ue :


- Les dimensions de la section est faible par rapport à la longueur de lq ligne rnoyene.
- Le matériaux constituant le corps est continue, homogène, isotrope 4t étastique.
- Les forces sont appliqu&)rogressivement, de manière à croître lentement, et sur une
surface suffisante pour qu'il ne se produise pas de déformation$.dangereuse pour la
stabilité des pièces.
Université KASDI MERBAH Ouargla
Faculté des sciences et sciences de l'ingénieur
Département hyclraulique et génie civile
3" "" anné e licence :'l'raitement et gestion des eaux
Date: Janvier 2019
Durée : lheure 30minutes
trÀrr\ l^--.,^
LIViU ror16uE

Corriger les fautes d'orthographe

La station de lagunage d'Ouargla, mise en service en 2009, a été Éalisé par la société
allemand Diwydag pour le compte de I'ONA. Elle se situ dans le quartier de Said-Otba au
Nord de 1a vi1le d'Ouargla et s'étend sur une superficie de 80 hectare.
Elle est comoosé de ttois niveaus dont le premier renfer:rne quat(e bassins d'aération. la
deuxième deux bassin d'aération, et le troisième niveau contient deux bassin de finition où de
décantation sans aération. Ce qui fait au total 08
La station renferme aussi 11 lits de séchage des boue.
Elle fonctionne sur la base du procédé, de traitement biologique extensive par lagunage aérée.

Le procédé de traitement est réalisée en plusieurs étapes, comme suît :

1. Amenée des eaux usés à l'entrée de la station: Les eaux brutes ar:rive à la station
d'épuration par la biais de cinq stations de refoulement.

2. Traitements préliminaires par le dégrillage et le dessablage que subisse les eaux brutes a fin
de ne pas perhrrbé le bon fonctionnement de 1a station d'épuration par des matières lourde
volumineuses ou difficilement biodégradable. La station ne possède pas de déshuileur r..r-r qu'il
n'y a pas d'usine dans la région.
3. La deuxième phase et la phase d'aération, Ies eaux brutes sont déversés en amont dans 06
bassins de traitement par le biais d'un répartiteure.

Dans ces bassins la charge biodégradable de 1'effluent et détruit par voie bactérienne en
présence d'une aération mécanique du rnilieu.

4. La phase de désinfection, appelées aussi lagune de finition, son rôle et de réduire à des
teneurs très basses les polluants peu ou pas éliminer.

5. L'évacuation des eaux épurées vers l'exutoire qui et sebkhet sefi.oune.

Les résultats obtenus petmettent de distingué la grande différence entre les valeurs de
pollution des eaux traités est celle des eaux brutes, ceci prouvent que le procédé de lagunage
aéré est très utile pour l'épuration des eaux usées.

Question 1 : Quelle est la différence entre les bassins ?

Question 2 : Quel est le rôle de la lagune de finition ?

Question 3 : Ou sont évacuées les eaux épurées ?

Bon courage
Uliversité KASDI MERBAH Ouargla
Faculté des sciences et sciences de l'ingénieur
Département hydraulique et génie civile
3'"'' année licence : 'l'raitement et gestion cles eaux
C§ -nt \ \ r ü\\
...\ .
Date: Janvier 2019
Durée . lheure J0minures
tr^rn r^--..-
Ltvtu tqtt6ug

Corriger les fautes d'orthographe

La station de lagunage deGlrdgla, mise en service eî 2009, a été réaliseg.par la société


allemandQiwydag pour le compte de 1'ONA. Elle se sitr-rdans le quartier de Said-Otba au
Nord de 1a ville d3.Ouargla et s'étend sur une superficie de 80 hectarq)
Elle est compose:-d.e trois niveai dont le premier renferme quate bassins d'aération. 1â-
deuxième deux bassin d'aération, et le troisième niveau contient deux bassinde finition & de
décantation sans aération. Ce qui fait au total 08
La station renferme aussi 1 1 lits de séchage des boue.
{.:
E1le fonctionne sur la base du procédé, de traitement biologique extensiÈ pur lagunage aûéÉ.
*)' ,,

Le procédé de traitement est réaliséf en piusieurs étapes, comme suit :

1. Amenée des eaux uség à l'entrée de la station : Les eaux bmtes arrivel,b la station
d'épuration par la biais de cinq stations de refoulement.
2. Traitements préliminaires par le dégrillage et le dessablage que subisse§,es eaux brutes â fin
de ne pas perlurtrérÏs bon fonctionnement de la station d'épuration par des matières lourdç1,
volumineuses ou difficilement biodégradable.rla station ne possède pas de déshuileuruu qu'il
n'y a pas d'usine dans la région.
3. La deuxième phase dt la phase d'aération, les eaux brutes sont déversé§-en amont dans 06
bassins de traitement par le biais d'un répaftiteurdr

Dans ces bassins la charge biodégradable de l'effluent & détruiupar voie bactérienne en
présence d'une aération mécanique du rnilieu.

4. La phase de désinfection, appeléeJ aussi lagune de finition, son rôle et de réduire à des
teneurs très basses les polluants peu ou pas éliminêr;

5. L'évacuation d,es eaux épurées vers 1'exutoire qui h sebkhet sefioune.

Les résultats obtenus permettent de distingu#là grande différence entre les valeurs de
pollution des eaux traités est celle des eaux ùutes, ceci prouv"fr qr" le procédé de lagunage
aéré est très utile pour 1'épuration des eaux usées.

Question 1 : Quelle est la différence entre les bassins ?

Question 2 : Quel est le rôle de la lagune de finition ?

Question 3 : Ou sont évacuées les eaux épurées ?

Bon courage
Corrigé type examen Chimie (ZLlTraitement)

DéfÏnitions : (05 points)


- La molarité : est le nombre de moles de soluté contenus dans un litre de solution (l p)
- La solubilité d'une substance dans un solvant, à une température donnée est la quantité maximale de cette

substance qu'on peut dissoudre dans ce solvant. (l p)


- L'équilibre chimique:est 1'équilibre dynamique où les vitesses des réactions directe et inverse sont égales(l p)
- L'Ionisation : si les produits obtenus sont des ions. (1 p)
- Les amphotères : sont les substances qui peuvent se comporter comme donneurs ou comme accepteurs de
protons (un comportement acide ou basique selon le milieu) (1 p)

Exercice 0l: (04 points)

Pour les acides et les bases fbrts, on considère que l'ionisation est complète

HCi N.I* CI-


Etat Init]al ü,p §ü
Eta,t f§nal ü ü,? ü.2
.t
.--.
Donc" *y, J: {r_t_T,1 (2 p)
!

I 1 f- ln-l-l
i(.1Ër'l: [--1r r: ^- : i l rl*Ia,rd
Alors- ItT I ().1
(2 p)

Exercice 02: (03 points)

À.=
- Réaction: FÙ'11 c+ Ff,-li-i + {'lr Expression de K.:

[scr, [r

- Réactior, . l§tr + üt e+ 3§ft Expression de Kc ,


^' =
lt-am
Exercice no3 (04 points)

Nombre de moles de HCI: M xV:0,10'0,050: 0,005 mol (0,S p)


Nombre de moles de HNO3 : M xV : 0,05' 0,025: 0,0125 mol (0,5 p)
Nombre de moles de H* = 0,005 + 0,00125 : 0,00625 mol (0,5 p)
Nouveau volume : 50 + 25 :75 ml : 0,075 I (0,5 p)

[- --" I rr ü-ü{i6] -i
l= = ü-ûs_i_i_I{
§iJ
-li = D ii7--i

Ëff =-1ogü.ü§31:l.üs ep)


-
Elercice 04 : (04 points) ,5 tl
._,,_-/

Réaction : §:ü+ {=+. }.$t31

Expression de Kc :

['*r.t H
I- ï L/'')
'
Â.--+--=-lT=Ü-CIt)6
t

l_l/t(}r I (r p)
Tableau:

V= I I Nrta {.} 2 FüO:


Etat initial 0.05 t
Transf,ormations X 2x
Etat flnaÿ iéquilibre] ü.G5-x 2x

Calculs de x :

, .1

û_üü6 =
I-'tr
I r]-l-
_
U,U} T
; $.ft*ü3_ü"üüs.rr ="$sl

o+v] + ü.üüS.x $-ûü*1 = ü


-

- 0,ÛÜs t ,lt.üüü,fr3fr + {.}.üs"ts - ü"i}üs + s_{l6s§


§ s (tp)
- i rit
§,hu*}=
ü's5 - s"s[lTs375 s,s:t].*f
= u'urrÿr * il-l'.t;0,$t?l,r-5 - -
I (l p) l-u{t]=--
tr,
Réponses : , , -:*.S15§'T5itf (l p)

L'Enseignant (e) responsable : M": A.BELMABEDI


')
Université Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des Sciences Appliquées
Département de Génie Civil et Hydraulique
Niveau: 2è*'Année licence professionnel (Traitement
des eaux) Durée: 90 Min

Examen en: Chimie


Définir : (05 points)
- La molarité

- La solubilité

- L'équilibre chimique

- L'lonisation :

- Les amphotères.

Exercice nol : (04 points)


- Calculer Ia concentration de l'ion OH- dans une solution
de HCI (acide fort) 0,2 M ?
Exercice no2 : (03 points)
Donner 1'expression de la constante d'équilibre (Kc)
de ces deux formules chimique :

.F[-i'1 r+ F[i\ + r.ï.

l5Ür +#'c= J§Ü-i

Exercice no3 : (04 points)


on mélange 50 ml d'une solution 0,10 M de HCI et25 mld'une
solution 0,05 M de HNO3.
- Trouver le pH de ia solution obtenue ?

Exercice no4 : (04 points)

Le Nzo+ (gaz incolore) se transforme partiellement


en No2 (gaz brun) selon l,équation : N2oa ç3 2 Nor.
1^25"c le nombre initiar de moles de N2oa est de 0,05 dans
un volume de 1 ritre.
Calculer les concentrations à l,équilibre ? sachant que
K. : 0,006.

Bonne Chance
L'Enseignant (e) responsable : Mr.: A.BELMABEDI
Ouargla te z Oe'O!'ZOl9
Université Kasdi Merbeh-Ouargla
Spécialité : 2é*'Master ECBR
Faculté des Sciences APPliquées
Durée: 1H30
Département de Génie Civil et D'hydraulique

Rattrapage de MEF

Exercice 1:(8 Pts)


à 2Al
Soit une barre de treillis a une section droite
d'aire linéairement variable de la section Ar
(figure 1), soumise à une chargeconcentréeFappliquéeaumilieu.Lesdeuxextrémitéssont
encastrées.

élément'Quelles sont les propriétés


- f)éterminer et dessiner les fonctions de forme de cet
essentiellesde cesfonctions d' interpolation ?
de bame de longueur égale.
- Calculer le déplacement en utilisant quatre éléments

rD-

*_ 2L, E, A(x) -- ,--- -

Figure 1

Exercice 2: (12 Pts)

La figure 2 montre une structrre composée deux barres encastrées à leurs extrémités
de
un
supérieures et assemblées à leurs extrémités
inférieures avec un ioint rotule auquel est suspendu
poids P :4000 KN.
:4m ; A = 25 cr*etB':210 000 MPa. : u = 36.87o
Les banes ont les mêmes caractéristiques : L

-Calculer la matrice de rigidité globale


- Calculer les déplacements dans le point 3
- calculer les reactions aux appuis et les forces internes
dans

les barres.
- Calcuier la contrainte O dans les barres et dessiner leur diagramme'
- Préciser un nouveau maillage en tenant compte de
la symétrie'
en déplacement'
Calculer la matrice raideur réduite et retrouver la solution
Figure 2

Bonne chance
MEZIANI N.
{,r.2..j: ....:;...ii-..tt ....
2.Lt

n,ln
\ l,j i
#.L*::::1,........t

-{7
I
ft
I

-'*"- ^"7",/\Lrt"n'ù"'"'-""'-^"""""'
I tl t

..- . r {- {-r'*---,.-.,...........,-.
t-:_fDi):,fu!,$-= Tr"
;;îj:1.,... a.:,.....-i
) - J -/.
L-§'S

! /,",$ {tl' ,z )t
-'r' -l-
i:- '.1..--
!..ir
?

ll
Université d'Kasdi Merbah Ouargla
Faculté de Science Appliqué

Département de Génie Civil

Durée 1.30 h

Examefl lEtectrotechnique Générale)

ra\ ,Æ\ :\
ffi"rlesdéfinitionsdestermessuivant:".u,J,LL,ç*,",,,Q,,,

Exercice N"02 Ü*,ë*''"'ffi"' {J


. Calcul de Ix en utilisant le diviseur de courant

I=1ûÂ Iûü 3R

. Calcul de la résistance équivalente entre A et B dans les circuits suivants:


Rr-I3O

F
&Frn
ü
F{
RF2l) §
à.J

H
,.,1

&z eæz-agfe
2Ap/2A/3
Université KASDI MERBAH D'OUARGLA
Corriger d examen (Electrotechnique)
2019t2018

1. Détinition

de courant:
Le courant est le mouvement de charge dans une direction spécifiée
Courant: Charge / Temps i (t): dQ / dt
La tension
La tension (ou dffirence de potentiel) est l'énergie nécessaire pour déplacer une charge unitaire à
travers un élément.
Tension = énergie I charge v: dW / dQ
les circuits
circuit électrique: ensemble de composants électriques connectés de manière à fournir gn ou plusieurs
chemins complets pour le déplacement des charges.

2. la déférence enter Éléments actifs etÉléments passifs

Éléments actifs
capable de générer de l'énergie électrique ,Exp: générateurs, piles, amplificateur opérationnel,
sources de tension et de courant
Éléments passifs :incapable de générer de l'énergie électrique: Exp: résistance, inductance,
condensateur
3. Les unité : La puissance : 'Watt (V/) . une charge: Coulumb (C). Energie: Joule (J)
Corrège Exercice No02

Dans m cintit" $t$§ ne


Fcttrutls pas calmler directe.rnsnt le courant L mr tennes du roruant tntal I mr les
rÉsistxnres ne scmt pas liees f,s
Fff§l}èlË. Nous all*ns dtrqu utilisel drux dtaps : ûn doii rnlurler la tensinn l, en
fmdipn du coruant I*, puis le cotuant I* en funetion dt L

It
r- 2R r-l*
=î""'-""""""" ""(1)
F-I#Â

*l*
r, =
2i

,ftf7;
*
Ir, =
R*+R
1....,........". ......,,(2)

t}ùu
&={mfnni+lft=dR
Llniversité KASDI MERBAH D'OUARGLA
Corriger d examen (Electrotechnique)
20t9t20t8
- J'\
't d )
En mnrpkprt fi) d*ns {1} :

,ïtfi
I - I_ --
'
|
fi} ![aR ft]
2{R* + +

ll,n*,m
l'1ül l'10 I
W
Module : Electtotechnique fondamentale 7
Université de Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des Nouvelles Technologies de l'lnformation

"i ti
et de la Communication
Département d'Electronique et Télécommunications

i
W
Chqrgé par :

2tu Annéelicence

Montase (2) :

R//R=4
2

-.2R 7R
53

7R,,4)*R:26R
s" 2) Ie

7Rl/4)+R=26R=L
,I " 2) le
R=(
5
Corrège Efercice N"02

D*ns m arctlit, ilfiIs nâ


sCIutîstts pas calculer diredement le raryarnt Ix e* termes t{u carumtt tota} l, car lm
tÉsistarcsue strntpas liesenparallèle. Nofls àllflssdoffutilim d«ucdt*pes :ftrdoitcakuler latffrsionL*n

fondion du cnmant la puis le nura*t I* m fonrti*n d* L

, 2ftrI* lo
I, =
ffi =
i,..,.,.,...,',..,,,,,.....{U

,- fr,
=
'* o* *n'""""""""",.""'(?)

üu: ft* ={enlün}+$R=*R

En rcmplapnt iI) dans {f } :

,1T,fiî
'
r-.--._r--r
z(n* +nJ T(aR+RJ
I;r*

fi
W W
Université de Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication
Département d'Electronique et Télécommunications

Module : Electrotechnique fondamentqle 7 C,hargé par : M, Bouzid


l;ne rtnnfs licence

Exercice 1 (Association des résistafçes)

Calcul de la résistance équivalente entre A et B.

Montage (71 :

R,+(&//&) &*&

[&*tn //&)]//(&*&)

[[q.«o, t tR))t t(R,+n,)]+q +n,

R eq=
[[o,.to, t tn^1lt t(R6.&)]+& +&
R
tt 2+(3tl1)t t(t+5)]+a+8
Rcq=-h4-7CI1
W 'W
Université de Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des Nouvelles Technologies de l'Information et de la communication
Département d'Electronique et Télécommunications

Mo dule : Electrotechnique fondamentale 7 Charcé par i ..


---- :-
2è*" Année licence

Montage (3,1 : Dans ce montage, vous devez utiliser la transformation Triangle - Etoile.

Rr13{)

I
l-\
O

>U
il
()l
o
\J

R'Rn .o R.&
D -
RrR,
' R, +R, +Rn ,RY=
R, +R, +Àr' z =R, +R, +Rn
R, = 4'44c2; Ry = 8'880; R, =3.70Q;

+4)ll(n, +4)

o" =
[(o,
+4)tl(n,+n,)]+n, +rq
!!
2079101110 Âl§,o-t,x,crst!asl-:,
JJa.J Y.
I.t;rrLîll
êJ_-lJl r._-lils
c Jl Jo Â-urll
Y.J e i*$Jl
§
*! I

çlJâ çHl 6rL,--i;L:i^l


r à. ^iJ i-oL. 6ùll

:(02)çlrYl Jl'q-Jl
. .,llPr.Ul LL{ Jb 4,3bê}tll Â,,Jl dr+ ü.dt
(04) ,jÊJl J!'s-Jl
gl-\L ^J[ r_l*ÂJl L
:+,lli!l
ÂrÀÀYl A-ât*ll , .r-!1 a|*.lilll
''iJ..ill 6l.li-i^, ,,'* "1*Jl
-ti
(05) &lLIl ,l!'yJl
. 1.4.l
":1o§ .,:Jl 4+1 olrrJl Jl-Sl -1
..-ll ,.ar:rujl 1-.'eo +,:Y1
.....L+.ttt é o!I"À a- 4 o.lè 500000/1 k+'r ,.*!i^ a+1.. +t i.tirÀ .,ic dyt .,..,L _»" -

; ;; Ïï'i-i ff ;J:ffi* tr îï:ï;Sl ;*;


,.

,^G,»!Âr
I U Çli .-,"bL j_.rg t.!',;ill j; ..,"!r^
,;tS3 ;.lCl sâb.-âll r-!e +q:.ll C.ir ++r- i.S- l"À - C:Âi] ül rr-.É_.r eli+.+ ;];Jt LrLii\l L-r& d _.;1Àl
,,\iâ i -3
f ,h;.r éI1..Jl é\i 3ll, l}ll, 10ll,,,,rUi\l ,rJ' k3.,JS .,-i J[âiYl çJ-r'- iSJl ora r^] éUl* {i)i;,y-,;üii;l ,,1.r\.

-P (03) êlllt J!"{..,]t


----.9 --
-rb\* d
n
: CEll ç§31 .;," I-CXJ";1
I
't T _;h-,rYl jr'-:.,,..-l
ÿrt ô
g ;ti)l 4*U +Jr
fu;ÿr"+s!; ,
(,^-, 6 =riÇm-oÀt-*"Àr-, Jh-j)U Lrill ÂJI

4 le 5''oo (06)+*lf,'Jt r.Jb*lt


â-,àJ^Jl i.5Jl clri-i" i.t6.-..y;rl
rJL ir '++l
j
L*ill tl$=:-.+JJ J-sl -
qE.i
e*, ,jJt srÿrÉtllê]nill ê.{Jl -
"J' d.r * ,l.rl.:;n ;;l s;;!1
.rJl .gl,Jl UF!Âll $= -
"k.r1g^

Vous aimerez peut-être aussi