Vous êtes sur la page 1sur 23

Concassage (crushing)

• Objectifs
Chapitre 3 • réduction de la taille pour faciliter la manipulation
• expositions de surface minérales (lixiviation)
Concassage • étape intermédiaire dans broyage autogène

• Modes d’opération
• généralement à sec (rarement en humide)
• une à trois étapes (même quatre)

• Alimentation
• tout venant de la mine (run-of mine) (→ 1.5 m) circuit ouvert circuit fermé
• cadence souvent en accord avec la mine
• normalement une capacité supérieure à l’usine alimentation
alimentation

• Dimension du produit
• dépend du nombre d’étapes et du type de circuit
décharge
• Circuits
produit grossier
• ouverts (premières étapes) produit recycle
décharge (produit)
• fermés (étape finale) produit fin

• Type de circuit dépend de l’étape suivante


• broyage à barres ………. circuit ouvert / fermé
• Types de concasseurs
• broyage FAG /SAG …….. circuit ouvert / fermé
• broyage à boulets ……….. circuit fermé • Primaires

• Avantages d’un circuit fermé • Secondaires


• plus grande flexibilité
• Tertiaires
• ouverture décharge plus grande (moins de fines)
• dimension des produits contrôlée par tamis • Quaternaires
• meilleur si alimentation humide ou collante
• compense pour usure blindage

1
Concasseurs primaires Concasseurs à mâchoires
• Caractéristiques • Description
• machines heavy-duty • deux plaques de métal en angle (<25°)
• objectif primaire: réduction taille • mouvement va et vient d’une plaque sur pivot
• opèrent en circuit ouvert • matériel est écrasé et relâché successivement
• souvent avec grilles en amont (scalpers)
• Modèles
• à mâchoires (jaw crushers)
• giratoires (gyratory crushers)
• à impact (impact crushers)

Concasseurs à mâchoires
• Paramètres
• Trois modèles selon de la position du pivot
• course (throw)
throw) : déplacement extrême inférieur

Blake Dodge Universel • réglage (set) : ouverture maximale à la sortie

pivot
• angle entre mâchoires : 26° (glissement vs capacité)
• vitesse : 100 à 350 rpm (< pour gros appareils)

pivot
• capacité : inférieure à 725 tph (mieux si < 545 t/h)
• définition:
définition largeur x ouverture (width x gape)
• ex. 1830 x 1220 ( ==> alimentation < 1220 mm)
pivot

2
Concasseurs giratoires
• Description
• bol (bowl
(bowl)): contenant extérieur
• noix (head
(head)): élément conique
tournant autour d’axe vertical
• croisillon (spider) : sert à tenir
la noix en place
• matériel est écrasé dans un côté
et relâché par l’autre
• équivaut à plusieurs mâchoires,
donc plus de capacité

Opération du concasseur giratoire

3
Concasseurs giratoires

• Paramètres
• réglage (set) : ouverture maxi-
male à la sortie (OSS
OSS)
• vitesse : 100 à 350 rpm (moins
pour gros appareils)
• capacité:
capacité supérieure à 725 tph
• définition:
définition ouverture x diamètre
inférieur cône (gape x head φ)

……..

4
Du matériel s’accumule où
les forces de compression
sont les plus grandes et les
espaces vides sont moindres

Méthodes d’alimentation Méthodes d’alimentation

5
Alimentation concasseur

Allis-
Allis-Chalmer (Metso)
Metso)

Comparaison entre mâchoires et giratoires


• Les considérations principales sont : Critère de Taggart
• la capacité (tph)
• la dimension maximale d’alimentation (gape en pouces)2
CT = 0.115 · (gape
• Les concasseurs giratoires sont préférés
• lorsqu’on cherche une grande capacité (4 à 5 fois plus • Si tph > CT …….. concasseur giratoire
pour une même dimension d’alimentation)
• lorsque l’alimentation est dure ou abrasive • Si tph < CT …….. concasseur à mâchoires
• Les concasseurs à mâchoires sont préférés
• lorsque le facteur limitant est la taille de l’alimentation
• lorsque le matériel est argileux

Concasseurs secondaires et tertiaires


• Modèles
• cônes standard (standard cone)
• cônes tête courte (short head)
• Rapport de réduction: 3:1 à 7:1
• Capacité: jusqu’à 1100 t/h (dépend du réglage)
• Définition:
Définition: diamètre du cône (base)
• Vitesse:: beaucoup plus élevée
• Réglage: séparation minimale décharge (CSS)

6
Comparaison entre concasseurs giratoires et à cône Types de concasseurs à cône

7
2030405

Autres types de concasseurs


• Concasseur à rouleau simple (roll crusher
• Concasseur à rouleaux double (roll crusher)
• Concasseur à impact (impact mill)
• Concasseur à marteaux (hammer mill)
• Concasseur à anneaux (ring crusher)
• Concasseur autogène (axe vertical)
• Rotary breaker
single roll crusher

Concasseur à impact
Double roll crusher

8
Concasseur à impact
Impact Master Concasseur à impact
Impact Master

Hammer mill

Hammer mill

Hammer mill

Hammer mill

9
Concasseur à anneaux (ring crusher)

Concasseur autogène (vertical)

Commande automatique • Objectifs de la commande automatique

• Instrumentation utilisée
• Concassage primaire
• débit de minerai (balance sous le convoyeur)
• protection de l’équipement
• pression
• débit d’huile lubrifiant
• Concassage secondaire
• vitesse du convoyeur d’alimentation
• granulométrie constante à débit constant
• détecteurs de blocage des chutes • granulométrie plus fine à débit maximal
• analyseur granulométrique • granulométrie constante à débit maximal

• Variables manipulables
• En général on cherche à : • taux d’alimentation de minerai
• assurer un débit constant d’alimentation au broyage • réglage du concasseur
• tout en opérant près de l’optimum, Pmax • granulométrie de l’alimentation

• Variables de commande
• En dépit des variations dans :
• puissance consommée (à maximiser) pour maximiser
• la granulométrie de l’alimentation
le taux de production; est obtenue par manipulation de
• la dureté de l’alimentation la vitesse du convoyeur
• du nombre d’unités en parallèle • aussi permet de compenser pour des perturbations
• l’épaisseur du revêtement (dû à l’usure) (granulométrie et dureté d’alimentation)
• contrôle de granulométrie du produit est fait par le
tamis utilisé pour fermer le circuit ou par le réglage

10
Système de lubrification
Stratégie
de
contrôle

Boucle de contrôle de niveau de solides

Ajustement
Ajustement de l’ouverture
de l’ouverture Ouverture rapide
de décharge
de décharge lors d’engorgement

11
Éléments auxiliaires Stock piles
d’un circuit de concassage

• Stock piles
• Alimentateurs
• Convoyeurs
• Grizzly
• Tamis

Stockpiling control

12
Alimentateurs

Stacker control

(feeders)

Convoyeurs à courroie
A

B
F E

A: tail pulley
B: support roller
D C: drive pulley
D: coupling
E: idle support
C
F: safety pull cord

Échantillonnage d’un convoyeur

Aimant (metal trap)

13
Criblage / Tamisage
• Définition
Classement dimensionnel de particules de formes et
dimensions variées

• Approche
présentation des particules sur des surfaces perforées
laissant passer celles plus petites que les ouvertures et
refusant celles plus grandes

Quelques termes utilisés


• Objectifs
• Tout-
Tout-venant
• séparer les plus gros fragments (pour leur élimination
mélange de particules avant classement
ou leur fragmentation)
• Capacité de criblage
• séparer les plus petits fragments (pour leur élimination masse horaire de tout-venant que peut recevoir le crible pour
ou leur agglomération) une efficacité de criblage donnée
• Efficacité de criblage
• classer les différents fragments en dimensions rapport massique entre le tamisât et le tamisable
commerciales • Tamisât (passant)
• classer les produits en vue d’opérations subséquentes produit plus fin que les ouvertures du crible (passent)
devant porter sur des dimensions homogènes • Refus
produit plus grossier que les ouvertures du crible

Types de cribles • Selon le nombre de dimensions


• pour calibrage bi-dimensionnel (ouvertures carrées, rondes,
hexagonales, etc)
• Selon constitution de la surface
• pour calibrage uni-dimensionnel (fentes allongées)
– Grilles
• le coefficient d’équivalence entre cribles uni- et bi-dimensionnels
– Tôles perforées est très variable (selon forme des grains et mouvement du crible)
– Grillages ou tissus • l’angle d’inclinaison d’un crible a une grande importance

Y
• Selon mouvement de la surface Y = ouverture apparente
X = ouverture réelle
– Statiques ou fixes X Y = X sin 60°
– Dynamiques Y=X/2

60°

14
Critères de choix des surfaces
• Solidité : G > TP > G(GF) > TT
• Régularité d’ouvertures : TP > TT > G
• % surface utile : T(FF) > TT > TP > G
• Résistance au colmatage : grilles à fentes ou barreaux flottants
• Résistance au piquage : maximale pour grilles à barreaux

Lexique:
– G = grilles (ordinaires: 40 à 300mm; à fentes : 0.3 à 3mm)
– G (GF) : grillage à gros fils (grilles à fentes)
– TP : tôles perforées (0.3 à 150 mm)
– TT : toile tissu (métal: 0.1à 125 mm; nylon:0.04 à 0.1mm)
– T(FF) : toile à fils fins

Grizzly
(scalper)

15
Fonctionnement d’un crible à deux surfaces

Screen surfaces

16
Sieve bend

• Méthodes :
Dynamique du criblage • gravité seule (grilles inclinées) est très imparfaite
• trommels ajoutent un brassage par rotation
• Une fois le type de surface choisie, il s’agit d’obtenir le • cribles plans avec impulsion mécaniques horizontales
bon déplacement des particules par rapport à la surface. • cribles vibrants: transport par impulsion et vibration de
la masse provoque stratification (fines dessous, grosses
dessus)
• Le but est de donner à chaque particule le maximum de
chances de traverser les ouvertures, tout en assurant le
• Points à considérer (contradictoires)
transport des grossières vers le point d’évacuation. De
plus, les ouvertures doivent rester libres (pas de colmatage). – capacité de transport : fonction de l’épaisseur de la
couche et de la vitesse d’avancement
– capacité de passage: fonction du type de surface, du
mouvement du crible et de granulométrie du tout venant

III : stratification survient


II : saturation du tamis
I : séparation par répétitions

17
Alimentation Facteurs affectant la capacité de criblage
• % de criblable:
criblable particules plus petites que l’ouverture. Moins il y
en a, plus difficile sera de les extraire de la masse de refus
Passant • % de particules difficiles:
difficiles plus il est élevé, moins la séparation est
Refus
efficace
• teneur en eau:
eau agit sur la viscosité et sur la tendance des fines à
colmater autour des fils. La capacité diminue avec la teneur en eau
jusqu’à 15-20%, par la suite s’améliore
Alimentation
• forme des particules:
particules selon si elle est régulière ou contenant un
grand % d’écailles
• dimension ouvertures:
ouvertures directement proportionnelle
• inclinaison de la surface:
surface directement proportionnelle
Passant
Refus
• profondeur du lit : directement proportionnelle. Favorise la stratifi-
cation, évite le rebondissement des particules.

Efficacité de criblage
Aucune classification industrielle ne peut conduire à des
résultats parfaits en raison de:
– compétition pour ouvertures
– vitesse non-nulle près des ouvertures
– trajectoire des particules près de surface
– transport parallèle aux ouvertures
– dimension plus petite non-centrée avec ouverture
– épaisseur de la surface
– ouvertures grandissantes (usure)
– longueur limitée des cribles (< chances)
– il est usuel d’accepter des très larges tolérances (20% déclassés)

Coefficients de sélectivité

• Rendement de passage (RP)


masse tamisât (T’)
RP = 100
masse tamisable (T)

• Rendement d’épuration des refus (RE)


masse déclassées T – T`
RE = 100 = 100
masse refus total 100 – T`

18
Courbe de partage
• Plus elle est verticale, meilleure est la séparation
• Maille théorique de coupure (d50) : différente de la
dimension des orifices du crible
• Coefficient d’imperfection (I) :

I = tout-venant
II = refus
III = tamisât
dN = maille nominale coupure
Courbe de partage d50 = maille théor. de coupure

Circuits de concassage
Circuit ouvert Circuit fermé

Sélection de concasseurs
1 2 1 2

(+) (+)
(-) (-)

19
Étapes du processus de sélection • Choix du nombre d’étapes
• on cherche à avoir un rapport de réduction acceptable
pour chaque étape (ayant chacune une type différent
• Définir le nombre d’étapes requises de concasseur)
• Définir les tamis à utiliser et leur emplacement
• Choix des tamis
• Définir le réglage des concasseurs • utiliser un tamis pour enlever le matériel ayant déjà la
• Supposer une efficacité de tamisage granulométrie désirée diminue le blocage des concas-
• Calculer les débits de minerai partout dans le circuit seurs en aval
• des tamis à double surface sont plus efficaces surtout
• Faire la sélection des concasseurs et des tamis
lorsqu’on manipule des gros tonnages
• le calcul des tamis sera couvert en GMN 18919

• Choix du réglage des concasseurs

• Concasseurs primaires
• le “top size” de la granulométrie du produit Exemples de calcul
donnée par un OSS donné doit être égale à
celle qu'on veut de
• Concasseurs secondaires charge circulante
• le “top size” produit est égal à deux fois le réglage

• Concasseurs tertiaires
• on choisit un réglage 3 mm plus petit que le tamis
utilisé pour fermer le circuit

1.-
1.- Circuit fermé régulier 2.-
2.- Circuit fermé inverse
• R2 = charge circulante (% aliment.)
F • R1 = charge circulante (% aliment.) F • E = efficacité de tamisage (%)
• E = efficacité de tamisage (%) R2·F • y = % passant Dtamis (dans décharge)
R1 · F F+
• y = % passant dtamis (dans décharge) 100
100 R2·F • z = % passant Dtamis (dans aliment.)
100
masse réelle qui passe le tamis masse réelle qui passe le tamis
E = 100 · masse qui aurait dû passer E = 100 · masse qui aurait dû passer
R1·F
F+
100 F 100 · F
E = 100 · E=
[F + (R1·F) /100] · [y/100] F [F·z /100] + [(R2·F·y)/104]

1003 100 1002


R1 = - 100 R2 = · -z
E·y y E
F

20
750 t/h Dmax=18” Problème : choisir les concasseurs
nécessaires pour traiter 750 t/h de Sélection de concasseurs
minerai (Dmax= 18”) à fin de produire
set=5.5” une granulométrie de 100% -½”
• Définir le nombre d’étapes requises………………….. 3
0.5”
O/S1 • Définir les tamis à utiliser et leur emplacement…….... 0.5”
• Définir le réglage des concasseurs ………..…………. OK
U/S1 set=1.25” • Supposer une efficacité de tamisage ………………… 80%
0.5” • Calculer les débits de minerai partout dans le circuit………
O/S2 • Faire la sélection des concasseurs et des tamis …………….
U/S2

set=0.375”

Sélection du concasseur primaire


• alimentation du circuit = décharge du concasseur = 750 tc/h
• la décharge contient 70% (X) de particules passant le réglage, soit
5½” (Y) . Dans la figure 1, on trouve la courbe (bleue) correspon-
dant à cette décharge et on estime le % passant ½” (11%)

• tph-½” arrivant tamis 1 = 750*0.11= 82.5 tc/h


• tph-½” passant tamis 1 = 0.80*82.5 = 66 tc/h
• tph allant au concass. 2 = 750 - 66 = 684 tc/h (16.5 tph-½”)
• dimension maximale des particules = 11” (extrapolant à 100% pass)

• D’après Table 1 (Allis-Chalmers) il faut un giratoire de 36*55.

610

Pas bon! 760

1000

1700

21
750 t/h Dmax=18”
Sélection du concasseur secondaire
set=5.5”
• Avec X =70% et Y = 1¼”, on place la décharge du 0.5”
684 t/h Dmax=11”
concasseur 2 (courbe rouge, figure 2)
66 t/h set=1.25”
• On estime sur cette courbe le % passant ½” …… 35% 0.5”

• Et la dimension maximale (extrapol.à 100%) ……2.6” U/S2 O/S2

750 t/h
set=0.375”

Sélection du concasseur secondaire


• avec X =70% et Y = 1¼”, on place la décharge du concasseur 2
(courbe rouge, figure 2)
• on estime sur cette courbe le % passant ½” …… 35%
• et la dimension maximale (extrapol.à 100%) ……2.6”
• le tonnage au concasseur 2 = 684 tc/h
• le réglage (CSS) est de 1¼”
• la dimension maximale alimentée est 11” (décharge concass.1)

• avec ces données on détermine à la table des “Hydrocônes” qu’il


faudrait un concasseur à cône standard de 7 ft “medium-
medium-coarse”
coarse”

Sélection du concasseur tertiaire

• À fin de choisir le concasseur 3 il faut d’abord connaître le


tonnage alimenté. On l’obtient par un bilan de particules -½”
au tamis 2 (ou à travers de la définition d’efficacité du tamis):
• Entrent : partic. -½” déch. Conc.2 + partic. -½” déch. Conc.3
• Sortent : 20% de celles qui entrent + celles passant le tamis
• % particules -½” déch. concass.3 = 0.87 (Fig.3 courbe rouge)

tonnage particules -½” qui passe le tamis


E = 0.80 =
tonnage particules -½” qui devrait passer

22
750 t/h Dmax=18”

U/S2 = 750 – 66 = 684 t/h


set=5.5”
0.5”
684 t/h Dmax=11”

66 t/h set=1.25”
0.5”

O/S2 Dmax= 2.6”


U/S2

750 t/h
set=0.375”

Sélection du concasseur tertiaire


• tph particules -½” déch. concass.2 = 684 * 0.35 = 239.4 tc/h
• tph particules -½” déch. concass.3 = X * 0.87 tc/h
• tph particules -½” passant le tamis = 750 – 66 = 684 tc/h

• Bilan: 239.4 + 0.87*X = 684 + 0.20 *(239.4 + 0.87*X)


d’où X = 707.6 tc/h = tonnage alimentation concasseur 3

• Tonnage = 707.6 tc/h réglage = 3/8” dim.max. = 2.6”


• Choix de concass.
concass. à cône tête courte = 2 fois 7 ft “short”

Fin du chapitre

23

Vous aimerez peut-être aussi