Vous êtes sur la page 1sur 1

________________________________________________________________________________________ APPAREILS À PRESSION MULTICOUCHES ET FRETTÉS

— le calcul sous compression axiale sera fait en considérant 3.2.2 Intensité de contrainte Sm (ou f )
l’épaisseur totale du corps ;
— l’épaisseur du chemisage peut être prise en considération pour Il convient de retenir pour Sm la plus petite des contraintes
le calcul de l’épaisseur des parois en l’ajoutant, en tout ou partie, admissibles pondérées :
à l’épaisseur du corps. On appliquera alors les règles développées
dans l’article Dimensionnement des appareils à pression [A 849] ; e1 e2
— l’épaisseur minimale d’une couche est de 3,2 mm, quelle que S m = --------------------- SI 1 + --------------------- SI 2
e1 + e2 e1 + e2
soit la nuance du matériau ;
— l’utilisation des fonds torisphériques n’est pas autorisée.
e1 e2
S m = --------------------- f ( n 1 ) Su1 + --------------------- f ( n 2 ) Su 2
e1 + e2 e1 + e2
3.2 Appareils frettés avec e 1 (mm) épaisseur de la première couche,
e 2 (mm) épaisseur de la deuxième couche,
Les appareils frettés possèdent deux particularités constructives : Sl 1 , Sl 2 (MPa) contraintes admissibles dans les première
— seule la première couche est reliée aux fonds ; et deuxième couches calculées à partir des
— la deuxième couche (frettes ou fils) est réalisée à partir d’un limites d’élasticité minimales (tableau 1),
matériau dont les caractéristiques mécaniques sont plus élevées que Su 1 , Su 2 (MPa) contraintes admissibles dans les première
celles de la première couche. et deuxième couches calculées à partir des
Du fait de ces deux particularités, les règles de calcul diffèrent de ré s i s t an c e s à l a t r ac t i o n m i n i m a le s
celles qui régissent le dimensionnement des appareils monoblocs (tableau 1),
ou multicouches. f (n ) défini par :
n
3 0,25 2 e
3.2.1 Mécanique de base f ( n ) = ---------- --------------------------- ---------- -----
2 n + 0,227 3 n

Les principes de mécanique utilisés pour le dimensionnement des avec n exposant d’écrouissage, pour les matériaux usuels
appareils frettés sont ceux qui sont définis dans l’article Dimension- 0 , 1 5 < n < 0 , 3 0 et , p o u r d e s a c i e r s à h a u t e s
nement des appareils à pression [A 849]. caractéris tiques mécaniques utilisés pour les frettes et
les fils, n = 0,07 (n 1 valeur de n pour la première couche,
n 2 pour la deuxième couche, etc.),
e = 2,718 28 base des logarithmes népériens. (0)

Tableau 1 – Intensités de contrainte Sl et Su (1)


Réglementation ASME VIII 2
ASME VIII 1 AD Merkblatt
Contrainte Matériau CODAP française et III BS 5000
(2) (3) (4) (5)
t t t t
Re Re Re Re Re Re
Aciers non alliés ---------- --------------------------------- ---------- ---------- ---------- ----------
1,5 1,6 ( ou 1,5 ) 1,5 1,5 1,5 1,5
Sl
t t t t t t
Aciers alliés Re Re Re Re Re Re
non austénitiques ---------- --------------------------------- ---------- ---------- ---------- ----------
1,5 1,6 ( ou 1,5 ) 1,5 1,5 1,5 1,5

R R R R Rt R
Aciers non alliés ---------- ---------------------------- ----- ----- ------------- ----------
2,4 3 ( ou 2,7 ) 3 4 2,35 2,4
Su
Aciers alliés R R Rt Rt Rt R
non austénitiques ---------- ---------------------------- ------- ------- ------------- ----------
2,4 3 ( ou 2,7 ) 3 4 2,35 2,4
(1) Les sigles des organismes sont explicités, en [Doc. A 876].
On rappelle les définitions suivantes :
t
R e , R e limites d’élasticité minimale respectivement à 20 oC et à t oC (avec t ≠ 20 oC) ;
R, R t résistances à la traction minimale respectivement à 20 oC et à t oC (avec t ≠ 20 oC).
(2) Il existe une série de conditions permettant de réduire ces coefficients :
R
— utilisation de produits visés par l’arrêté ministériel du 16 décembre 1980 : ---------
- ;
2,7 Re
t
R
— choix des mêmes produits que ci-avant, mais utilisés dans les conditions fixées par l’arrêté ministériel du 20 octobre 1982 : ---------- et ---------- ;
t
1,5 2,7
Re R
— même cas que le précédent, mais avec traction à chaud et palier de 5 min : ---------------- et ---------
-.
1,428 2,7
(3) ASME section VIII division 2 et ASME section III.
(4) ASME section VIII division 1.
(5) Le code AD Merkblatt ne prévoit pas de calcul fondé sur la pression d’instabilité plastique pour les appareils courants. Ce calcul devant obligatoirement être
R
fait pour les appareils frettés, nous avons choisi un rapport ---------- pour définir Su.
2,4

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Génie mécanique A 876 − 5

Vous aimerez peut-être aussi