Vous êtes sur la page 1sur 3

ENSA Tétouan Année universitaire 2020/2021

GC3

Elément du Module: Transfert thermique des bâtiments


Série 2

Exercice 1:
1. Bilan d’énergie autour du corps :
dT
 hS T  T   Pg
c p V
dt
L’équation précédente peut s’écrire sous la forme :
dT hS
 dt
Pg cp V
 T  T  
hS
Pg
Posons :   T  T   , donc l’équation précédente va s’écrire sous la forme :
hS
d hS
 dt
 c P V
 hS 
La solution de cette équation est mise sous la forme :  t  0 exp   t
 cP V 
Avec 0 est déterminé à partir de la condition initiale suivante :
Pg Pg
 t  0 0   T  t  0  T     T0  T  
hS hS
P  P   
D’où : T t  T   hSg   T0 T   hSg exp  chSV t 
   P 

2. On a T  t  15 C
Pg  Pg   hS 
155    30 5   exp   t
hS  hS   cP V 
On trouve ainsi :
t 1000 s 16.9 min
Exercice 2:

Ti  Te
1. la résistance thermique globale est donnée par : R th   5103  K / W 

2. L’équation du bilan thermique :
dT T  t   Te
g st s  CT 
dt R th
dT T  t   Te R th
 
dt CT R th
T t
1 1
On intègre, on trouve :   dT   dt
T
T  t   Te R th C R
0 T th
0
 T  T R th  t
 ln  0 e 
 T  Te R th  CT R th
Or T1  20 C, t1  77 min  4620s
t1
 CT  1008.4 kJ/ K
 T0  Te R th 
R th ln  
 T1  Te R th 
 T  T R th 
3. t marche  CT R th ln  18 e   919.3s
 T20  Te R th 
 T T 
t coupure  CT R th ln  20 e   721.5s
 T18  Te 
t marche
4. le taux de fonctionnement :   0.56
t marche  t coupure
5. la dépense en 24h : ..24  67.2 kWh
T T
6.  19 e  2.8 K / W 
R th

Exercice 3 :
1. La température à la surface z=0 :

2 at
Ts  T0 0 19.57 C
 

2 at  1 
2. de même : T  z,t   T0 0 
  
 
exp u 2  u 1 erf  u   

z  4u 2 
Avec : u  1.1785 et erf (u) 1 exp    0.9107
2 at   

T 10.6 C (Perturbation est faible)

Exercice 4
La différence entre la main et les matériaux étant la même.

Ecuivre

 c cuivre
 22.1
E béton  c 
béton

Le flux vers le cuivre est plus 20 fois supérieur à celui vers le béton :le cuivre semblera plus froid.

Exercice 5
 1 
e  1 0 1  s 
   mcs 1   hA   
 e   0 1  s
 
 1 
1 hA  s 
  
mcs 1 mcs   s 
 hA 
On obtient :
 1  s
e s     s s  (1)
 hA  hA
 mcs 
 e  mcss  1 s (2)
 hA 
(1) e s  hA s

En remplaçant dans (2), on trouve : e  mcse  e s  hA

dT
Transformée de Laplace inverse : e  mc   Te  Ts  hA
dt
Avec : Ts  T température ambiante

Te  température du solide

dT 1
  Tt  T  e
dt hA