Vous êtes sur la page 1sur 17

Réseaux locaux industriels

Caractéristiques communes
Les réseaux locaux industriels sont
déterministes, c’est-à-dire que les
temps de réponses à une requête peut
être quantifiée.
Réseau ModbBus/JBus
Créer par la société GOULD pour interconnecter ses automates
programmables
Gère les couches 1 et 2 du modèle OSI
Structure hiérarchique avec un maitre et n esclaves
Utilise la transmission série asynchrone 50..19200Bauds
Bi-point en RS232
Multipoint en RS485 et boucle de courant de 20 mA
Utilise le codage ASCII dans les messages
Longueur des trames 625 octets en mode ASCII
Support physique non défini (généralement paire torsadée)
Constitution d’un réseau ModBus
CTM

Station maitre

CTM CTM CTM CTM

Stations esclaves (API) Stations esclaves (API) Stations esclaves (API) Stations esclaves (API)

Le nombre d’esclaves est limité à 127


La longueur maximale du bus est de 4500m
Protocole de communication
2 types de communications
Le maitre envoie une commande et attend
la réponse de l’esclave
Le maitre parle à l’ensemble des esclaves
sans attente de réponse (diffusion)
Message contenu dans les
trames
Une trame comporte 4 champs
L’adresse de l’esclave ou valeur nulle (diffusion)
Un code de fonction à exécuter par l’ésclave
Un champ données contenant les paramètres de la
commande (sur plusieurs octets)
Une somme de contrôle
Codes de fonctions jbus
Exemple de dialogue

Maitre

Esclave
Réseau CAN
Le réseau CAN a été conçus par le
constructeur BOSH et est normalisé ISO
11898
Le réseau CAN (Controller Area
Network) est né du besoin de trouver
une solution unifiée de communication
série dans le domaine de l’automobile)
Caractéristiques principales
Gestion des couches 1 & 2 du modèle OSI
Connexion multipoint (OU câblé)
Transmission synchrone sur paire torsadée,
fibre optique ou liaison infrarouge
Débit maximal de 1Mbits sur 40m
Mode d’accès au support par compétition
Détection d’erreur et retransmission
automatique
Gestion de messages prioritaires
Déterministe
Connexion des organes au
réseau CAN
Organe A Organe B

Microcontrôleur Microcontrôleur

Contrôleur CAN Contrôleur CAN


RXD

RXD
TXD

TXD

Coupleur CAN Coupleur CAN

R
Protocole de communication
Accès au support
Pour garantir une commande en temps
réel, il faut un débit rapide (1MBits) et
surtout une assignation rapode du bus en
cas de conflit.
L’urgence des information échangée sur
le bus peut être très diverse : une
température qui évolue lentement ou des
paramètres moteur qu’il faut mettre à
jour toutes les ms
Identificateur du message
CAN
Mot des 11 bits ou de 29 bits situé en
début de trame. Cet identificateur
détermine la priorité du message
L’attribution du bus est basée sur
l’arbitrage bit à bit de l’identificateur du
message.
Principe du OU câblé
Exemple d’accès au bus par
compétion
Format des trames
Bit SOF (Start Off Frame)
Champ d’arbitrage de 11 ou 29 bits contenant l’identificateur
Bit RTR (Remote Transmission Request): détermine le type de trame
(donnée ou demande de message)
Bit IDE qui établit la différence entre le format standard ou étendu
Bit réservé
4 bits DLC (Data Length Code) : nombre d’octets contenu dans la zone
de donnée
Champ de donnée : 0..8 octets
CRC de 15 bits
Champ ACQ (bit récessif forcé à l’état dominant par la station qui a
reçus le message) + bits séparateur de ACQ
Champ EOF (End of Trame) de 7 bits : identifie la fin de la trame
Format des trames (2)

S R I R D C A
O Identificateur 11 bits T D E L 0..8 octets R C
F E E S C C K

Identificateur Contrôle Données

Vous aimerez peut-être aussi