Vous êtes sur la page 1sur 20

« La liberté, quoi qu’en dise

Atlas de la
Montesquieu, est une plante
qui s’acclimate partout. »

P. - Y. Beaurepaire - S. Marzagalli


(Anacharsis Cloots, 1792)

Plus de 120 cartes et infographies pour raconter la Révolution


Révolution française
française, dans toute son ampleur et son effervescence.

• Circulation des hommes, des idées, des biens, crises financière Pierre-Yves Beaurepaire
et sociale : le contexte qui précède les événements de 1789. Silvia Marzagalli
• 1789-1791 : de la rupture avec l’Ancien Régime à l’échec
de la monarchie constitutionnelle.
• 1792-1799 : la guerre, les divisions et déchirures, la radicalisation
révolutionnaire.

Atlas de la Révolution française


• La France de Bonaparte : l’autorité ne remet pas en cause
tous les acquis de la Révolution.

Cet atlas inscrit, de façon inédite, la Révolution française


dans l’histoire du monde et dans le long terme. Le basculement
s’étend de l’Europe au Nouveau Monde et dans les colonies,
dès les années 1770 et jusqu’à la France napoléonienne.


Pierre-Yves Beaurepaire est professeur d’histoire moderne à l’université Côte d’Azur
et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.
Silvia Marzagalli est professeure d’histoire moderne à l’université Côte d’Azur
et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.
Guillaume Balavoine est cartographe indépendant.

Prix France : 24 


ISSN : 1272-0151 ISBN : 978-2-7467-5705-9
En couverture :
Pièce allégorique sur les différents drapeaux
de la France, détail. Lithographie de Villain
www.autrement.com d’après Léon Cogniet, © BnF. TROISIÈME ÉDITION

9782746757059_AtlasRevolutionFrancaise_Couv.indd Toutes les pages 13/10/2020 23:55


Atlas de la Révolution française

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 1 06/10/2020 15:18


Auteurs
Pierre-Yves Beaurepaire est professeur d’histoire moderne
à l’université Côte d’Azur, membre honoraire de l’Institut
universitaire de France. Aux éditions Autrement, il a notamment
publié l’Atlas de l’Europe moderne. De la Renaissance aux
Lumières (2019). Il est également l’auteur de Les Lumières et le
Monde. Voyager, explorer, collectionner (Belin, 2019).

Silvia Marzagalli est professeure d’histoire moderne à


l’université Côte d’Azur et membre honoraire de l’Institut
universitaire de France. Elle s’intéresse aux réseaux marchands
et au commerce maritime aux XVIIIe et XIXe siècles. Elle est
l’auteur de nombreux ouvrages, dont Révolution, Consulat et
Empire (Belin, 2009) et Bordeaux et les États-Unis, 1776-1815 :
politique et stratégies négociantes dans la genèse d’un réseau
commercial (Droz, 2015).

Cartographe
Guillaume Balavoine est cartographe indépendant.

Maquette : Agence Twapimoa


Lecture – correction : Carol Rouchès
Coordination éditoriale  : Marie-Pierre Lajot ; Anne Lacambre
pour cette édition

ISBN : 978-2-7467-6003-5
© Autrement, un département de Flammarion, 2021.
87, quai Panhard et Levassor, 75647 Paris Cedex 13
www.autrement.com

Dépôt légal de la 1re édition : juin 2016


Dépôt légal : janvier 2021
Imprimé et relié en novembre 2020 par l’imprimerie Pollina,
France.

Tous droits réservés. Aucun élément de cet ouvrage ne peut être


reproduit, sous quelque forme que ce soit, sans l’autorisation
expresse de l’éditeur et du propriétaire, les Éditions Autrement.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 2 06/10/2020 15:18


Atlas de la Révolution française
Un basculement mondial
1776-1815

Pierre-Yves Beaurepaire et Silvia Marzagalli


Cartographie de Guillaume Balavoine

Troisième édition

Editions Autrement
Collection Atlas/Mémoires

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 3 06/10/2020 15:18


4

Atlas de la Révolution
française

Introduction 31 Entrer en Révolution


6 Un monde en effervescence 32 Des cahiers de doléances à l’été 1789
34 L’entrée en politique (1789-1791)
36 La réorganisation du territoire
11 Un vent de liberté
38 La régénération nationale
12 Échanges et circulations dans
l’Atlantique nord du xviiie siècle 40 Les colonies à l’épreuve de
la régénération nationale
14 La Révolution américaine
42 Circulations et mobilité en Révolution
16 Frémissements révolutionnaires
en Europe (1770-1789) 44 L’échec de la monarchie constitutionnelle
18 La crise financière de la monarchie
20 Administrer et moderniser le territoire 47 La radicalisation révolutionnaire
22 L’impact des Lumières 48 La France en guerre : 1792
24 Puissance démographique 50 Divisions et déchirures
et attraction urbaine en France
52 La Terreur
26 La France en 1789 :
une économie prospère ? 54 Les sans-culottes
28 La France en crise 56 La déchristianisation
58 Une politique de guerre
60 L’Europe des patriotes
62 Les républiques sœurs

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 4 06/10/2020 15:18


SOMMAIRE • 5

64 Les modifications du commerce atlantique Conclusion


66 Bilan de la vente des biens nationaux 90 Le legs de la Révolution

Annexes
69 La France de Bonaparte : 92 Chronologie
une consolidation de la Révolution ?
94 Bibliographie et sitographie
70 La fin de la Révolution
72 Surveillance de la société civile
et musellement des oppositions
74 Réconciliation nationale et recomposition
des élites
76 Révolutionnaires et anciennes élites
au service de l’État
78 L’expédition d’Égypte (1798-1799)
80 Bonaparte, général de la paix ?
82 Un espace allemand reconfiguré
84 L’échec de la reprise en main coloniale
française aux Amériques
86 L’éducation, un enjeu majeur
de la période révolutionnaire
88 Circulation des informations et des savoirs

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 5 06/10/2020 15:18


6

INTRODUCTION

Un monde en effervescence

« Voyant le joug si pesant qui nous opprime, la tyrannie le temps de la « transition révolutionnaire » des années
de ceux qui nous imposent cette charge et ne consi- 1770-1830 qui verrait la fin de l’Ancien Régime et la nais-
dèrent nullement l’indignité à laquelle ils nous ont sance du monde contemporain. Aux polémiques histo-
réduits, poussé à bout par ladite indignité et l’impiété riographiques, qui trop souvent nuisent à la recherche
de ceux qui nous y ont conduits, je me suis déterminé sur la Révolution, cet atlas préfère explorer les possi-
à secouer ce joug insupportable et à m’opposer au bilités offertes par la cartographie actuelle. Alors que
mauvais gouvernement que nous subissons de la part la problématique des révolutions atlantiques dévelop-
des chefs de l’administration. » Ces mots sont extraits pée par Robert Roswell Palmer (1909-2002) et Jacques
d’un édit de décembre 1780 signé José Gabriel Túpac Godechot (1907-1989) dans un contexte d’opposi-
Amaru, ancien élève des jésuites au collège de Saint- tion idéologique entre les deux blocs nés de la guerre
François-Borgia de Cuzco, en révolte contre l’auto- froide fait aujourd’hui l’objet d’un réexamen fécond,
rité coloniale espagnole dans les Andes. Celui qui il est possible d’intégrer et de croiser les apports des
dénonce « l’oppression de la tyrannie des Européens » recherches en cours en histoire économique, culturelle,
et se présente comme descendant direct du dernier sociale, religieuse et politique, pour mettre en évidence
Inca, Túpac Amaru, précise qu’il a fait exécuter publi- les circulations qui parcourent, déstabilisent et réor-
quement le corregidor, le représentant royal local. ganisent l’espace européen et américain des révolu-
Penser la Révolution française, pour reprendre tions. L’attention à la rive américaine ne se réduit pas
le titre d’un essai provocateur de François Furet, ici aux prémices du vent de la liberté, à la traversée de
suppose de sortir de la trame événementielle de la La Fayette ou à la victoire de Yorktown, prélude atlan-
décennie 1789-1799, de décentrer le regard et de varier tique à l’étude de la véritable Révolution, la française,
les échelles d’observation des oscillations révolution- et au défi qu’elle pose aux anciens régimes européens,
naires. Certains auteurs ont insisté sur le temps inter- contre lesquels elle partirait en guerre à partir de 1792.
médiaire, par opposition à l’événement ou au temps Les circulations économiques transatlantiques béné-
long cher à Fernand Braudel et à l’école des Annales, ficient d’une attention toute particulière. De la même

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 6 06/10/2020 15:18


INTRODUCTION • 7

manière, la Révolution batave et la proclamation des ne s’écrit plus vue de la tribune de la Convention natio-
«  États belgiques unis » permettent d’interroger l’au- nale ou du club des Jacobins, même si la place qui leur
tonomie et les interactions des processus révolution- est réservée dans l’atlas témoigne de l’importance
naires à l’œuvre sur la rive européenne de l’Atlantique. de l’impulsion parisienne. Mais dans tous les cas, les
L’onde de choc de la Révolution française, enfin, a été cartes proposées permettent de jauger son impact réel
envisagée sur l’ensemble de l’espace européen et atlan- sur le quotidien des contemporains de la Révolution,
tique, où elle interagit avec des dynamiques locales de tester l’efficacité des vecteurs et des relais et de
spécifiques. pointer le rôle des générations. Nous avons donc choisi
de varier le type de cartes proposées au lecteur.
Cet atlas met délibérément l’accent sur ces circulations, Des cartes de synthèse scandent la lecture de chacune
en individualisant les parcours et les trajectoires des des parties de l’ouvrage. Mais les cartes permettent
acteurs sociaux, culturels et politiques, comme il met en aussi de proposer des effets de zoom et de rendre
évidence les flux commerciaux qui les recoupent. Il per- au local toute sa signification lorsqu’il est articulé au
met de suivre les grandes figures comme Thomas Paine régional, au national en formation, voire aux enjeux
ou La Fayette comme les moins connues, tel Agustín de globaux. Si des représentations attendues, comme la
Bétancourt. Des portraits de groupes sont également célèbre carte de Georges Lefebvre sur la Grande Peur
esquissés au fil des pages. L’ambition de cet ouvrage de l’été 1789 ou la carte des sections parisiennes,
est donc clairement de restituer la décennie révolu- ont toute leur place dans cet atlas, sa réalisation était
tionnaire classique dans une perspective européenne l’occasion de croiser des données jusqu’ici dispersées
et coloniale. Varier les échelles d’observation conduira au gré des travaux universitaires français et étrangers,
le lecteur à découvrir dans chaque partie le processus ou oubliées dans les archives pour faire naître des cartes
révolutionnaire à l’œuvre dans les colonies, en province, inédites, comme celle du réseau postal sous le Consulat.
dans la sphère éducative comme au cœur du négoce Au fil des pages, la Révolution, plurielle et polyphonique,
ou du monde des bureaux. L’histoire de la Révolution est ainsi restituée dans toute son intensité.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 7 06/10/2020 15:18


8

L’ATLANTIQUE EN ÉBULLITION (1770-1830)

Bas-Canada Républ
Bas-Canada
Québec 1. bata
1803 vente de la Louisiane Québec
Haut- 2. helvé
1803 vente
pardelalaFrance
Louisiane
aux États-Unis Haut- Canada 3. ligur
par la Franceaprès
aux États-Unis
sa rétrocession Canada 4. cisal
après sa rétrocession
par l’Espagne 5. roma
San Francisco par l’Espagne New York Boston
Boston 6. parth
San Francisco Saint Louis New York
Saint Louis Philadelphie
Californie Philadelphie
Californie
1776-1783 guerre
Santa Fe 1776-1783 guerre
d’indépendance
Santa Fe d’indépendance
Fa

La
O C É AONC É A N
Fa yet

La
Charleston
Charleston ye tt e te (
17 7
(1 777 7-1 7 81 )
VICE-ROYAUME La Nouvelle- - 17 81
A T L A ANTTLI AQNU TEI Q U E
VICE-ROYAUME )
La Nouvelle-
DE NOUVELLE-ESPAGNE
DE NOUVELLE-ESPAGNE Orléans Orléans
Floride Floride
1810-1811 révolte d’Hidalgo
1810-1811 révolte d’Hidalgo La Havane
1811-1815 révolte de Morelos La Havane
1811-1815 révolte de Morelos 1791-1804 révolution haïtienne
1821 indépendance 1791-1804 révolution haïtienne
1821 indépendance 1804 indépendance d’Haïti
Cuba Cuba1804 indépendance d’Haïti Fr a n
klin
Mexico Mexico (175
7-17
Jamaïque Jamaïque Porto Rico Porto Rico
O C ÉOACNÉ A N Honduras Honduras Port-au- Port-au- A da
ms e
Guatemala Prince Guadeloupe
Prince Guadeloupe
Guatemala (1
P A CPI A
F ICQI FUIEQ U E Mosquitos (1806)
Miranda Martinique
Côte des Côte desMiranda Martinique
(1806)
1790-1799 révoltes
1790-1799 révoltes
sécession Mosquitos
1822-1823puis
1822-1823 sécession puis dans les Antilles
dans les Antilles Fr a n
indépendance Coro Coro klin
indépendance
des Provinces-UniesCarthagèneCarthagène Caracas Caracas Jef f
des Provinces-Unies Trinité Trinité erso
Situation
Situation géopolitique
géopolitique d’Amériqued’Amérique
centrale centrale
Panamà Panamà Bolivar (1813)
Bolivar (1813)
en 1799en 1799 AngosturaAngostura
VICE-ROYAUMEBolivar Bolivar
VICE-ROYAUME
RépubliqueRépublique
françaisefrançaise DE NOUVELLE-GRENADE(1819) Venezuela
DE NOUVELLE-GRENADE (1819) Venezuela Cayenne Cayenne
et ses colonies
et ses colonies Santa Fe de
Bolivar Santa Fe de Bogota
Bogota Guyanes Guyanes a
1810-1822 guerre d’indépendance
1810-1822 Bolivar
guerre d’indépendance
and
Républiques
Républiques sœurs ousœurs ou de la Grande-Colombie(1822)
de la Grande-Colombie (1822) Mir
1830 indépendance de l’Équateur 1781 révolte 1781 révolte
territoiresterritoires
occupésoccupés
par par 1830 indépendance de l’Équateur
et du Venezuela
et du Venezuela Quito des comuneros
Quito des comuneros ivar
les Français
les Français Bol
Royaume-Uni
Royaume-Uni Guayaquil Guayaquil
et ses colonies ainsi queainsi que
et ses colonies Bolivar (1823-1824)
Bolivar (1823-1824)
San MartinSan Martin A m a z Ao mn a
i ez o n i e
les territoires qu’il occupe
les territoires qu’il occupe
(1822) (1822) 1780-1781 révolte
1780-1781 révolte
États-Unis d’Amérique
États-Unis (colonies(colonies
d’Amérique de Tupac Amaru
de Tupac Amaru
britanniques jusqu’enjusqu’en
britanniques 1783) 1783)
EspagneEspagne
et ses colonies
et ses colonies Lima Salvador Salvador
VICE-ROYAUME DU PÉROU
VICE-ROYAUME DU PÉROU Lima 1809 insurrection 1809 insurrection
Bolivar Bolivar
1814 révolte indienne BRÉSIL BRÉSIL
1814 révolte indienne
Mar
PortugalPortugal
et ses colonies (1825) 1825 indépendance
(1825)
et ses colonies 1821-1824 guerre 1825 indépendance 1822 indépendance
1822 indépendance
d’indépendance
1821-1824 guerre
San
d’indépendance La Paz Haut-PérouHaut-Pérou (1
Prusse etPrusse
autresetÉtats allemands
autres États allemands La Paz
La Plata La Plata 1811 indépendance
Empire ottoman et ses vassaux
Empire ottoman et ses vassaux (Chuquisaca) 1811 indépendance
(Chuquisaca)Paraguay
San MartinSan Martin Paraguay Rio de Janeiro
AutricheAutriche Russie Russie (1820-1821) (1820-1821) VICE-ROYAUME Rio de Janeiro
VICE-ROYAUME Asunción Asunción
Révolutions et interactions entre DE LA PLATA
DE LA PLATA
Révolutions et interactions entre
les différentes révoltes
les différentes et révolutions
révoltes et révolutions 1810 révolution de Mai
1810 révolution de Mai
1810-1814 Vieille Patrie 1816 indépendance
1810-1814 Vieille Patrie 1816 indépendance
Banda
Révolutions ou guerres
Révolutions ou et
guerres et 1818-1826 guerre
1818-1826 guerreChili SSanChili
Martin
M ti SSan Banda
1828 indépendance
(1814-1818)
(1814 1818)
d’indépendance M
Martin
ti (1814 1828 indépendance
Oriental
(1814-1818)
1818)
déclarations d’indépendance
déclarations d’indépendance d’indépendance Oriental
Mendoza Montevideo
Montevideo
Interventions militaires Valparaiso Mendoza
Interventions militaires Valparaiso Buenos
Santiago
Aires Buenos
Santiago
Déplacements de personnalités Aires
Déplacements de personnalités Source :

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 8 06/10/2020 15:18


INTRODUCTION • 9

République :
République 1.: batave (1795)
1. batave (1795)
2. helvétique (1798)
2. helvétique3.(1798)
ligurienne (1797)
3. ligurienne4.(1797)
cisalpine (1797) Islande
4. cisalpine 5.
(1797) Islande (Dan.)
romaine (1798) (Dan.)
5. romaine (1798)
6. parthénopéenne (1799)
6. parthénopéenne (1799)

O C É AO
NC É A N
Finlande
Finlande
Norvège
Norvège (Dan.)
A TT IL Q
ATL AN AUN ET I Q U E (Dan.)
SUÈDE SUÈDE
Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg
Mer Mer Stockholm
Stockholm 1825 révolte
1825 révolte
du Norddu Nord des décabristes des décabristes

ue
ue
1798 révolte des Irlandais

tiq
Fr a n 1798 révolte des Irlandais Moscou

tiq
Fr a n kl 1811-1812 luddisme Moscou
klin en (175 i n e n A n g l e 1811-1812 luddisme
DANEMARK DANEMARK
7-1762 A n g l e t7e-1r7r6e2 et 17 terre

al
(175 Dublin
al
et 1764 6 4-1775) Dublin Copenhague Copenhague

B
A da A d-1a775) B r r
ms en ms e Liverpool Liverpool1781-1787 révolte 1781-1787 révolte Me Me
Holland ( n Hollande et e des Patriotes des Patriotes 1773-1774 révolte 1773-1774 révolte
e et17e8n0-1A7n8g n Ang l. Hambourg Hambourg de Pougatchev de Pougatchev
(1780-
1788) 8)l . dansmutineries dans Londres Amsterdam
1797 mutineries 1797
dans l’Oural
Londres
la Royal Navy la Royal Navy Amsterdam dans l’Oural
Fr a n Fr a n Berlin Varsovie Berlin Varsovie
klin en klin en 1 1
révoltes
FraJenfce (1 Fr a n 1791-1794 révoltes 1791-1794
Jef f
erson fers776-1785) ce (1776-1785) 1830 révolution et Bruxelles
1830 révolution et Bruxelles polonaises (Kósciuszko)
polonaises (Kósciuszko)
e n Fr a n c o n e n Fr a n c e ( 1 indépendance indépendance
belge Rhénanie belge Rhénanie
e (1785-1789) 785-1789) Francfort Francfort
Paris Paris Prague Cracovie
Prague Cracovie
805) 805) Nantes Nantes
e (1785-1 p e (1785-1 révolution 1789 révolution
p o 1789
a en
Euro n Eur 1792 république 1792 république Vienne Vienne
da e 3 et 1804-1807) 03 et 1804-18
07 )
and r(a1n799-180 pe (1799-18
Mir Mp i
e o Genève 2Genève 2 Buda BudaMoldavie Moldavie
Euro Eur
v a r en i v a r en Lyon Milan
Lyon Milan 1784-1785 soulèvement dessoulèvement des
1784-1785
i l Bordeaux Bordeaux
Bol Bo Piémont Piémont
Venise Venise
Roumains de Transylvanie
Roumains de Transylvanie des soulèvement des
1821 soulèvement 1821
4 4 Belgrade principautés roumaines
principautés roumaines
1820 révolte libérale 3 3 Valachie
Belgrade Valachie
1820 révolte libérale
Marseille Marseille TOSC. TOSC.
M e r N o i r eM e r N o i r e
Lisbonne Lisbonne Madrid Madrid 5 5 1804, 1813, 1815 1804, 1813, 1815
1796-1799 et 1820 1796-1799 révoltes serbes révoltes serbes
1820-1823 guerre1820-1823 guerre Rome
et 1820 Rome
révolutions italiennes
révolutions italiennes
civile (Riego) civile (Riego)
6 ConstantinopleConstantinople
Naples 6
r ROY. DE ROY. DE Naples
agne Espagn
e
n Esp SARDAIGNE SARDAIGNE
tin e n en Cadix Cadix 1821-1830 guerre 1821-1830 guerre
n M a r
M ar ti d’indépendanced’indépendance
grecque grecque
Sa ) n Palerme
-1811 Sa 811) Palerme
785
(1 85-1
(17 ROY. DE Athènes Athènes
Alger Alger Tunis ROY. DE
Tunis
SICILE SICILE
Morée Morée
MAROC MAROC
Malte Malte

M e r M é dM
i t ee rr r M
a néédei t e r r a n é e
Jérusalem Jérusalem
Tripoli Tripoli Alexandrie Alexandrie
Le Caire
Le Caire
Égypte
Source : J. Godechot, Les Révolutions, PUF, Paris, 1970.
Égypte
Source : J. Godechot, Les Révolutions, PUF, Paris, 1970.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 9 06/10/2020 15:18


10

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 10 06/10/2020 15:18


11

Un vent
de liberté
Dès la Révolution française, acteurs politiques et observateurs
se sont interrogés sur les origines de ce séisme dont les effets
ont créé à travers tout l’espace européen et ses colonies
un avant-1789, qualifié d’Ancien Régime, et un après-1789.
Les historiens leur ont emboîté le pas. En 1933, Daniel Mornet
interrogeait Les Origines intellectuelles de la Révolution
française 1715-1787, quand au lendemain du bicentenaire
de 1789, Roger Chartier proposait lui d’étudier Les Origines
culturelles de la Révolution française. Dans une perspective
marxiste de lutte des classes, d’autres historiens ont eux mis
l’accent sur les contradictions économiques et sociales de la
France des Lumières qui précipitent l’effondrement de l’Ancien
Régime, les tentatives de réformes ne faisant qu’accélérer
le processus d’implosion. Aujourd’hui, les travaux autour
des circulations des hommes, des idées, des biens, des
dynamiques et des tensions qu’elles provoquent permettent
de s’affranchir des postures idéologiques pour comprendre
les logiques de ce basculement majeur dans l’histoire
du monde.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 11 06/10/2020 15:18


12

Échanges et circulations dans


l’Atlantique nord au xviiie siècle
Les colonies établies au xviie siècle par la France et la Grande-Bretagne aux Antilles et en
Amérique du Nord connaissent au xviiie siècle une expansion démographique et productive
considérable. Les circulations d’hommes, de biens, de modèles administratifs et culturels
à travers l’Atlantique et l’interconnexion croissante entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique
affectent en profondeur les sociétés des trois continents.

LA RUÉE VERS L’AMÉRIQUE Africains et Européens


en Amérique du Nord
D’abord limités aux rivages et aux
fleuves, les établissements européens
L’EXPANSION VERS L’OUEST ÉVOLUTION DE LA POPULATION se sont progressivement étendus
DES TREIZE COLONIES
en milliers d’habitants vers l’intérieur du continent, non sans
1 400 engendrer des tensions entre Français
EUROPE
Nouvelle-Angleterre
et Anglais.
États du Centre 1 200
Province Les treize colonies britanniques ont
de Québec Québec Nouvelle- États du Sud 1 000
Écosse profité de vagues migratoires succes-
Montréal Noirs
2
Blancs 800 sives, au fur et à mesure du dévelop-
1 Portsmouth 600 pement de l’économie coloniale. La
5
2 Boston moitié des migrants sont des captifs
3 400
4 Newport déportés depuis l’Afrique. La majo-
7 New York 200
Philadelphie 6 rité des Européens arrivent dans une
0
Baltimore 9 EUROPE 1700 1760 1780
condition de servitude dans le cadre
8
10 Source : J. McCusker et R. Menard, The Economy of British America, du système des engagés, qui attire
Territoires Norfolk OCÉAN University of North Carolina Press, Chapel Hill, 1985.
indiens des volontaires d’Europe centrale et
11 ATL ANTIQUE L’ORIGINE DES MIGRANTS des îles Britanniques : en échange
VERS LES TREIZE COLONIES
Wilmington en milliers d’habitants
de la traversée, le migrant s’engage à
12
Charleston Africains travailler pendant plusieurs années au
278,4
13
Allemands
service de celui qui a payé son trans-
Savannah Les 13 colonies 84,5 port. Hormis les départs des minorités
Irlandais d’Ulster
1. New Hampshire 66,1 religieuses persécutées, la majorité
Floride 2. Massachusetts Anglais
3. Rhode Island 44,1 des migrants africains et européens
AFRIQUE Irlandais (hors Ulster)
300 km 4. Connecticut
42,5
sont des hommes, mais la forte nata-
5. New York Écossais lité de la population d’origine euro-
Colonisation 6. New Jersey 35,3
7. Pennsylvanie Gallois péenne, favorisée par l’abondance des
Avant 1700 Vers 1773 8. Maryland 29
Autres Européens ressources, et l’absence d’épidémies
9. Delaware
Limite de la Proclamation 10. Virginie 5,9 fréquentes permettent dès le début du
de 1763
xviiie siècle de réduire le déséquilibre
11. Caroline du Nord Source : A. Fogleman, «Migrations to the Thirteen
British North American Colonies, 1700-1775 :
Mouvements 12. Caroline du Sud New Estimates », Journal of Interdisciplinary
migratoires 13. Géorgie History, vol. 22, n° 4, printemps, 1992. entre les sexes.
Source : E. Marienstras et N. Wulf, Révoltes et révolutions 40
en Amérique, Atlande, Neuilly-sur-Seine, 2005.
35
Un commerce transatlantique
LA POPULATION URBAINE EN AMÉRIQUE DU NORD 30
florissant
en milliers d’habitants
25
Au cours du xviiie  siècle, le com-
Fin du XVII s. e
1760 (colonies françaises) merce entre l’Europe, l’Afrique et les
20
1775 (colonies britanniques) 15
Amériques connaît une progression
10 sans précédent. Dans le cadre des
5 relations imposées par les métropoles
0 européennes, ces échanges contri-
Montréal Québec Baltimore Newport Charleston Boston New York Philadelphie
Sources : J. Mathieu, La Nouvelle-France, Belin, Paris, 1991 et
buent à l’intégration des continents
J.-P. Poussou et al., Espaces coloniaux et espaces matitimes au XVIIIe siècle, Sedes, Paris, 1998. bordant l’Atlantique. C’est autour du

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 12 06/10/2020 15:18


UN VENT DE LIBERTÉ • 13

UN COMMERCE EN PLEINE EXPANSION

Glasgow
Liverpool
Bristol Londres
Q u é be c Terre-Neuve Le Havre Rouen
Nantes
Nouvelle- Mo Farine,
Nouvelle- rue
Angleterre Écosse s vin Bordeaux
c
Pennsylvanie New York Taba
L o u is i a n e Marseille
Maryland
Virginie nufacturés Lisbonne
Produits ma és
Carolines r
ctu

l
Madère Cadix

o
Riz fa

alco
Géorgie nu
ma
Morues, bois, bétail
Farines

Vin

cturés,
Canaries
Floride its
Riz

du
Pro
Rhu

Produits manufa
m, s

afé
re, c
ucr

Cuba
, suc
e

Jamaïque Rhum
St-Domingue
No u ve lle - Petites Cap-Vert
Es pa g n e Sénégal
Antilles Esclav
es
Trinité Sierra
Nou ve lle - Leone Côte
Gre n ade de l’Or

Gu yan e s Golfe du
Esclaves Bénin

OCÉAN ATL ANTIQUE

Pé rou
Les empires coloniaux vers 1770
France et ses colonies
Brés il
Grande-Bretagne et ses colonies

OCÉAN Espagne et ses colonies

PAC I F I Q U E Portugal et ses colonies

Río de Le commerce transatlantique


la Plata
Principaux ports

Principales routes commerciales


1 000 km Tabac Nature du commerce

sucre, du café, du tabac et de la morue des produits alimentaires et manufac- et des dizaines de milliers de marins
de Terre-Neuve que se structurent les turés dont la production est interdite assurent ces liaisons. Un va-et-vient
flux commerciaux en Atlantique nord aux colonies. Des échanges complé- constant d’hommes et de correspon-
et aux Antilles. La traite négrière leur mentaires existent au sein des empires dances permet le fonctionnement de
livre au cours du siècle 4 millions de coloniaux, et une contrebande active cet ensemble, qu’administrateurs et
captifs africains, soit deux fois plus relie entre eux les colons placés sous négociants façonnent quotidienne-
qu’au Brésil. Les négociants métro- des souverainetés diverses et sou- ment dans leurs interactions avec les
politains fournissent aussi aux colons vent rivales. Des milliers de navires sociétés coloniales.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 13 06/10/2020 15:18


14

La Révolution américaine
La première guerre d’indépendance coloniale naît des divergences croissantes entre une majorité
des colons des treize colonies nord-américaines et le gouvernement britannique. Précédée et
accompagnée par une abondante production écrite et par une importante circulation d’hommes
et des idées qu’ils véhiculent à travers l’Atlantique, la Révolution américaine ouvre une période
de fermentation politique qui transforme radicalement le monde américain et l’Europe.

Passeurs de rives intérêts des colons en Angleterre. la structuration d’un espace atlan-
L’Atlantique des décennies 1770-1780 Avec la Révolution américaine, il est tique de contestation politique. Enfin,
est un espace parcouru par d’intenses accueilli triomphalement à Paris où Thomas Paine inscrit son opposi-
circulations intellectuelles et poli- il négocie le soutien français aux tion au nouveau pharaon, George III
tiques. Les débats sur l’esclavage et «  Insurgents  ». En retour, les trajec- d’Angleterre, qui refuse d’entendre les
les droits des colons trouvent écho toires d’Étienne Clavière, banquier plaintes légitimes de ses sujets amé-
en Europe. Ils participent de l’émer- d’origine genevoise et futur ministre ricains dans une dynamique d’éman-
gence d’un espace public autonome. de la Révolution française, et de cipation globale : sujet britannique, il
Benjamin Franklin fait figure de pion- Jacques Pierre Brissot de Warville, s’engage en faveur de la Révolution
nier parmi ces passeurs de rives, du polygraphe, futur chef de file des américaine, avant de devenir citoyen
Nouveau Monde vers l’Ancien. Savant Girondins, connectent l’Ancien Monde français. Les initiatives sont égale-
internationalement reconnu dans le au Nouveau. Leurs voyages d’en- ment collectives à travers la création
monde des Lumières, entrepreneur quête aux États-Unis donnent lieu de la Société des amis des Noirs ou
accompli, il représente d’abord les à des publications qui contribuent à de la Société gallo-américaine.

DU NOUVEAU MONDE À L’ANCIEN

Étienne Clavière (1735-1793) et Thomas Paine (1737-1809) Benjamin Franklin (1706-1790)


Jacques Pierre Brissot (1754-1793)
1778-1780 1774 1757-1762 et 1765
Brissot à Londres Rencontre Franklin à Londres Départ de Philadelphie pour Londres afin
1782 1774-1787 de défendre les intérêts des colons
Genève, Clavière participe à la révolution Voyage en Amérique 1776
1787 1776 Philadelphie, Déclaration d’indépendance
Paris, Société gallo-américaine Le Sens commun Montréal, afin de défendre l’idée d’indépendance
De la France et des États-Unis ou De l’importance 1787 1776-1778
de la révolution de l’Amérique pour le bonheur Rentre à Londres Négocie à Paris l’alliance française
de la France 1791-1792 1783
1788 The Rights of Man Versailles, traité de paix
Paris, Société des amis des Noirs 1792 1785
Voyage d’enquête aux États-Unis Député de la Convention à Paris Retour à Philadelphie, président du Comité
1791 exécutif provisoire
Brissot, Nouveau voyage dans les États-Unis 1787
de l’Amérique septentrionale, fait en 1788 Philadelphie, Constitution des États-Unis

Montréal Londres
OCÉAN
ATL ANTIQUE
Boston Versailles Paris
Philadelphie New York
Baltimore Genève

Premières sociétés antiesclavagistes

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 14 06/10/2020 15:18


UN VENT DE LIBERTÉ • 15

LA GUERRE D’INDÉPENDANCE AMÉRICAINE l’élaboration de leur déclaration d’indé-


Ligne de la Proclamation pendance (1776).
royale de 1763
NOUVELLE- Une Révolution atlantique ?
ÉCOSSE La Révolution américaine entraîne
Québec
Halifax d’importants déplacements au sein
Q UÉB EC
2 du monde atlantique. Il y a ceux
Lac Montréal qui traversent l’Atlantique : volon-
Supérieur t taires qui, à l’instar de La Fayette,
en Bennington

r
accourent depuis l’Europe en aide

au
Concord

S t -L
1 Bunker Hill
Lac Saratoga aux rebelles américains ; soldats et
Huron Lac Ontario
Lac Michigan

2 Boston marins envoyés par l’Angleterre et,


Oriskany Albany Lexington
3Newport après 1778, par Louis XVI, lorsque
5 4
Newton Rochambeau
Lac White Plains la défaite anglaise à Saratoga (1777)
Wyoming New York (1780)
Détroit Érie permet d’envisager une victoire amé-
7
Fort Pitt Philadelphie ricaine et une revanche française sur
Brandywine Monmouth
c
6
Princeton la Grande-Bretagne, qui avait vaincu
8
Baltimore la France lors de la guerre de Sept Ans
a

9
m
Poto

Yorktown (1756-1763). Il y a ensuite les mouve-


10
Baie de Chesapeake ments internes à l’espace américain,
St Louis Ohio
Vincennes Norfolk avec notamment l’enrôlement par les
11 rebelles comme par l’armée britan-
Kaskaskia Territoires réservés
aux Indiens
Guilford Courthouse nique de milliers d’esclaves auxquels
De Grasse
(1781)
on promet la liberté. Certains furent
Cowpens
i

Wilmington
sipp

12 en réalité rendus à leur propriétaire ou


Camden
ssis

Georgetown vendus en Floride, d’autres, affranchis,


Te n n e s s e e
Mi

Eutaw Springs embarqués pour la Nouvelle-Écosse


Charleston Les 13 colonies
ou Londres. Les esclaves furent mobi-
13 Savannah 1. New Hampshire
2. Massachusetts lisés aussi au sein de l’empire français
OCÉAN 3. Rhode Island pour la défense des îles notamment.
F LOR ID E
ATL ANTIQUE 4. Connecticut Enfin, la guerre d’indépendance a
OCCID EN TA L E
5. New York
Mobile St. Augustine 6. New Jersey aussi été une guerre civile, entre un
7. Pennsylvanie sixième et un tiers de colons étant
La Nouvelle-Orléans F LORI D E 8. Maryland
9. Delaware
restés favorables au maintien de la
ORI EN TA L E
10. Virginie dépendance coloniale : un Américain
11. Caroline du Nord sur dix quitte les colonies à la fin de la
Golfe du Mexique 12. Caroline du Sud
13. Géorgie guerre en 1783, soit un nombre d’émi-
250 km grés bien supérieur, en proportion, à
celui des émigrés de la Révolution
L’Amérique du Nord britannique Mouvements des armées
Principales française. Ces brassages d’hommes,
Les treize colonies en 1775 Américains et leurs alliés
batailles la circulation des mots d’ordre et l’ex-
Britanniques
Autres colonies périence des armes constituent de
1775-1778 1779-1781
puissants facteurs de politisation au
sein du monde atlantique, au point
que les historiens Robert Palmer et
Guerre d’indépendance La série de conflits ponctuels qui Jacques Godechot ont développé
et identités atlantiques mène à l’indépendance des treize la thèse d’une «  Révolution atlan-
Les sociétés coloniales américaines colonies (alors que d’autres, comme la tique  » dont la Révolution française
gardent plusieurs éléments euro- Nouvelle-Écosse ou Québec, refusent ne serait qu’une manifestation. Si la
péens : ordre social, langue, pratiques de se joindre au mouvement) naît du notion a été critiquée depuis – d’une
religieuses et culturelles, système juri- sentiment qu’ont les colons de ne pas part parce que plusieurs phénomènes
dique. La mise en place de plantations être considérés par leur roi comme des insurrectionnels en Europe centrale et
esclavagistes, les contacts avec les sujets à part entière. C’est dans l’oppo- en Amérique du Sud n’ont pas de lien
Amérindiens, la moindre complexité et sition aux mesures fiscales imposées évident avec l’Atlantique, d’autre part
richesse de leur vie contribuent toute- par Londres au lendemain de la fin de parce que le modèle ne prenait pas
fois à l’émergence d’une société créole, la guerre de Sept Ans (1763) que les en compte les spécificités de la révolte
bien que ses membres continuent colons élaborent progressivement une de Saint-Domingue –, elle a été très
à se penser comme des Européens. idéologie qui les porte d’une révolte à stimulante pour la recherche.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 15 06/10/2020 15:18


16

Frémissements révolutionnaires
en Europe (1770-1789)
L’Europe des décennies 1770-1780 est parcourue par de nombreuses secousses sociales. Les
difficultés économiques, les tensions sur les marchés des céréales, la pression des prélèvements
seigneuriaux et fiscaux, la concentration des terres déchirent le tissu social et les solidarités
traditionnelles. En milieu urbain, la mécanisation et la crise économique fragilisent le petit peuple
et menacent la petite bourgeoisie d’un déclassement économique et social.

Jacqueries paysannes 200 manoirs sont pillés et incendiés. transformations profondes du monde
et émeutes urbaines En Russie, la révolte de Pougatchev rural et des cadres de production
Dans les zones où le servage se ren- (1773-1774) est un vrai séisme qui agricole ont largement paupérisé
force, les jacqueries se multiplient et conduit l’impératrice Catherine II à la paysannerie. Les règles de l’éco-
peuvent être très violentes comme mener une politique de répression nomie morale sont fortement mises
en Bohême (1775), où plusieurs mil- féroce, de renforcement de l’auto- à mal par la recherche du profit et
liers de paysans marchent sur Prague, rité centrale et des privilèges de la de la rente foncière. En Angleterre, les
ou en Transylvanie (1784), où plus de noblesse. En Europe occidentale, les paysans ne possèdent plus que 15 %

RÉVOLTES ET ÉMOTIONS POPULAIRES EN EUROPE (1770-1780)


Troubles urbains

Troubles agraires

Dispositifs Glasgow
répressifs SUÈDE
1782 Irlande ROYAUME-UNI RUSSIE
Royaume-Uni Newcastle
Riot Act (1715) Dublin DANEMARK
Manchester
France Liverpool
Sheffield 1787 Union des couturiers
Livret ouvrier (1781) 1775 Marins
Nottingham
Bristol Birmingham
PROVINCES- PRUSSE
Exeter Londres UNIES
1768-1782 Wilkite Riots 1780 Gordon Riots Lille POLOGNE
Douai Valenciennes SAXE
Beauvais Cambrai
Paris
Rennes
1785 Maçons Nancy 1775 jacquerie
en Bohême
FRANCE BAVIÈRE
Neuchâtel
1775 guerre Zurich
Genève
des Farines Fribourg AUTRICHE
Lyon 1781-1782 Suisse 1784 jacquerie
1786 Canuts en Transylvanie
Grenoble
Aix
PORTUGAL
Toulon

ESPAGNE EMPIRE OTTOMAN


ROY. DE
NAPLES

300 km
Frontières de 1789

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 16 06/10/2020 15:18


UN VENT DE LIBERTÉ • 17

LE LABORATOIRE DES ANCIENS PAYS-BAS le manifeste des révolutionnaires


patriotes (la noblesse libérale ainsi que
Principale section de la Société pour le bien public les petite et moyenne bourgeoisies
urbaines de plus en plus exclues des
Bastion de la pensée catholique traditionnelle
fonctions civiques par les « régents »,
Important foyer des Lumières la grande bourgeoisie calviniste).
GRONINGUE
Province à majorité patriote Les patriotes accusent la famille
Leeuwarden Groningue
Province à majorité orangiste
d’Orange et ses partisans de vouloir
FRISE Assen transformer le stathoudérat (le com-
Principales zones d’affrontement
DRENTHE mandement militaire) en levier pour éta-
Intervention des armées prussienne blir la monarchie. Les patriotes créent
et autrichienne Alkmaar des milices civiques, les corps francs.
Fuite des patriotes bataves Zwolle
et belges en France Haarlem
En juin 1785, ces derniers réclament une
Amsterdam OVERIJSSEL véritable république. Le 4  septembre,
Émeutes dans
les Pays-Bas Guillaume V HOLLANDE Guillaume V d’Orange doit quitter
autrichiens d’Orange Leyde UTRECHT
GUELDRE La Haye. Le pays se divise alors entre
est chassé le La Haye
Libération Utrecht Arnhem zones patriotes et zones orangistes
4 sept. 1785
des Pays-Bas Rotterdam
autrichiens par et les affrontements sont de plus
l’« armée nationale » Dordrecht
Nimègue Armée en plus violents ; la guerre civile menace.
(oct.-déc. 1789) prussienne Les Britanniques soutiennent financiè-
ZÉLANDE Bréda sept. 1787
Middelbourg rement le parti orangiste, mais l’inter-
BRABANT
DES ÉTATS vention décisive est celle de l’armée
Venlo
FLANDRE de Frédéric-Guillaume II de Prusse, qui
DES ÉTATS
1787 SAINT EMPIRE
Bruges Anvers envahit sans difficulté les Provinces-
Gand BRABANT Armée Unies. Guillaume V rentre à La Haye,
Malines
FLANDRE autrichienne
1790-1791 le mouvement patriote s’effondre,
Louvain Maastricht
1789
et 40 000 personnes quittent le pays,
Bruxelles
Lille Liège LIMBOURG une moitié s’installant dans le nord de
HAINAUT 1789 Limbourg la France.
Mons Namur
Valenciennes NAMUR Stavelot Armée La Révolution brabançonne
autrichienne
Proclamation des déc. 1790 (1787-1790)
« États-Unis belgiques » Dans les Pays-Bas autrichiens (actuelle
ROYAUME le 11 janvier 1790
Belgique), les vagues de réformes
DE FRANCE LUXEMBOURG
de l’empereur Joseph II rencontrent
Bouillon une incompréhension quasi générale.
République des Provinces-Unies
Luxembourg Le clergé belge est notamment indis-
Pays-Bas autrichiens posé par la création d’un séminaire
Principauté de Liège général (1786) destiné à former un
Autres principautés ecclésiastiques 50 km clergé soumis, relayant l’État dans sa
volonté réformatrice. L’année suivante,
l’empereur rationalise la carte adminis-
trative et judiciaire. Les États de Brabant
des terres, alors que quelques centaines Le chômage se développe, et l’assis- refusent d’appliquer les édits au nom
de propriétaires se partagent le reste. tance traditionnelle est dépassée. des droits de la «  Nation Belgique  ».
La philanthropie pointe du doigt ces En 1789, les troupes autrichiennes
injustices mais se révèle souvent inca- La Révolution patriote tirent sur la foule. Une société secrète
pable d’y remédier. En ville, avec le aux Provinces-Unies (1780-1787) prépare des soulèvements populaires.
retournement de la conjoncture écono- La république des Provinces-Unies Le 11 janvier 1790, sont proclamés les
mique, les conflits liés à l’artisanat se (actuels Pays-Bas) est en pleine « États belgiques unis ». Les divisions
multiplient. En France, ils dépassent déconfiture au début des années 1780. intestines des révolutionnaires belges,
les 2 800 affaires pour les années La guerre anglo-hollandaise (1780- le changement de contexte interna-
1770-1790, illustrant ce que l’histo- 1784) est marquée par une succes- tional avec le début de la Révolution
rien Jean Nicolas nomme « la rébellion sion de défaites et un mécontente- française, la mort de Joseph II
française ». La mécanisation et la crise ment croissant. Dans ce contexte, débouchent toutefois sur l’intervention
économique fragilisent le petit peuple L’Appel au peuple des Pays-Bas d’une armée de 30 000 hommes qui
et menacent la petite bourgeoisie d’un (26 septembre 1781) du baron Van rétablit le pouvoir autrichien à Bruxelles
déclassement économique et social. der Capellen (1741-1784) devient le 2 décembre 1790.

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 17 06/10/2020 15:18


18

La crise financière
de la monarchie
L’État monarchique est gangréné par une situation financière dramatique, que chaque guerre
creuse un peu plus. Toute réforme fiscale visant à élargir l’assiette de l’impôt se révèle impossible,
car la société française repose sur le privilège, dont les parlements se font les défenseurs.
La remise en cause des privilèges fiscaux par le souverain ne peut que saper la légitimité
de son autorité auprès des élites, garantes autoproclamées des équilibres sociaux.

Des impositions et redevances gratuit  » pour l’Église) aux recettes qui s’occupent également de la per-
inéquitables de la monarchie, elles reçoivent éga- ception de la plupart des impôts indi-
Le système fiscal et financier français lement, en retour, une partie des rects, dont ils gardent une partie à
se caractérise par une multitude de sommes dépensées par l’État sous leur profit, sont au cœur des circuits
prélèvements et de redevances qui forme de gratifications, pensions, d’argent qui irriguent la monarchie.
pèsent, pour l’essentiel, sur la pay- gages de services. Mais surtout, les Grâce à leurs réseaux, ils drainent les
sannerie, qui représente plus de trois- plus aisés profitent des difficultés ressources des nantis, et les font fruc-
quarts de la population française. Ces financières de la monarchie – qui est tifier. L’on comprend, dès lors, que les
sommes sont dirigées vers les caisses en déficit même dans les années de catégories privilégiées, exemptées au
de l’État, mais aussi de l’Église et de paix  – pour lui prêter de l’argent et demeurant de la taille et relativement
tout détenteur de seigneurie, noble, s’assurer ainsi un placement intéres- épargnées des autres impôts directs,
ecclésiastiques ou bourgeois. Si ces sant. Le taux d’intérêt évolue en effet ont tout intérêt à ce que les difficul-
catégories contribuent elles aussi au fil des besoins, particulièrement tés financières de la monarchie ne
par les impôts indirects et des contri- pressants lorsque la France s’engage trouvent pas une solution durable.
butions négociées (comme le «  don dans un conflit armé. Les financiers, Dans ces conditions, toute tentative

FISCALITÉ, EMPRUNTS, RENTES

Gratifications, pensions,...
Tailles

Soldes, fortifications,...
É TAT Impôts indirects
Gages, appointements,...

Service de la dette,...
gratuit

Emprunts
FINANCIERS
Bénéfice de la ferme
Don

Paulette
ARMÉE

CLERGÉ
NOBLESSE OFFICIERS BOURGEOIS PAYSANS
Commende

Rente
Rente et Logement Rente
Rente et dîmes
droits seigneuriaux des gens de guerre

Trois circuits Source : G. Durand,


Fiscalité seigneuriale, ecclésiastique États et institutions, XVIe-XVIIIe s.,
Fiscalité et emprunts royaux Dépenses budgétaires A. Colin (U), Paris, 1969.
et rente seigneuriale

01-96-AtlasRevolution_Reed2020_pourBAT.indd 18 06/10/2020 15:18

Vous aimerez peut-être aussi