Vous êtes sur la page 1sur 11

Département fédéral de l’intérieur DPI

Office fédéral de la santé publique OFSP


Unité de direction santé publique

Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

Rapport sur la situation épidémiologique en Suisse et dans la


Principauté de Liechtenstein - semaine 26 (22 au 28.6.2020)

Ce rapport est basé sur les informations fournies par les laboratoires et les médecins à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP),
dans le cadre de la déclaration obligatoire. La représentation de l'évolution dans le temps se base sur la date du cas, qui correspond
en général à la date du premier prélèvement d'échantillon. Pour les hospitalisations, c'est la date d'admission qui est déterminante
et pour les cas décédés, la date du décès. Les chiffres concernant les cas des deux à trois derniers jours sont provisoires, les
déclarations arrivant en partie avec du retard. Seuls les cas confirmés en laboratoire sont publiés. Certaines évaluations se limitent
à des données pour lesquelles les informations concernant l'âge, le sexe et le canton de domicile sont disponibles. Les chiffres du
jour se basent sur les déclarations que l’OFSP a reçues jusqu’à ce matin. C’est pourquoi les chiffres publiés dans ce rapport peuvent
diverger d'autres sources.

État : 01.07.2020 Total Semaine 25 Semaine 26


Heure : 8 h 00 Pour Pour Pour
Nombre Nombre Nombre
100 000 100 000 100 000
habitants habitants habitants
Cas confirmés en laboratoire
Principauté de Liechtenstein 83 216.3 0 0 0 0
Suisse 31 768 371.8 170 2 355 4.2
Total 31 851 371.1 170 2 355 4.1
Hospitalisations
Total 4042 47.1 13 0.2 10 0.1
Décès
Principauté de Liechtenstein 1 2.6 0 0 0 0
Suisse 1684 19.7 2 0 1 0
Total 1685 19.6 2 0 1 0
Tests PCR
Total 583 928 6803.4 48 655 566.9 57 285 667.4
Proportion de tests positifs 6.5% 0.4% 0.7%
Tableau 1 : Cas confirmés en laboratoire, hospitalisations, décès et tests PCR depuis le début de la pandémie de COVID-19 : total
et chiffres des deux dernières semaines pour la Suisse et la Principauté de Liechtenstein.

Résumé
Nombre de cas : durant la semaine 26, la Suisse et la Principauté de Liechtenstein ont enregistré
355 nouveaux cas confirmés en laboratoire. Le nombre de cas a augmenté par rapport à la semaine
précédente. Cette augmentation est notamment due à des petites flambées (cluster) dans divers contextes
comme des clubs, des fêtes de famille, le travail ou les écoles, ainsi qu’à des infections liées aux voyages.
Hospitalisations : durant la semaine 26, 10 nouvelles hospitalisations en lien avec le COVID-19 ont été
déclarées. Selon l'organe sanitaire de coordination (OSANC), 25 personnes étaient hospitalisées en lien
avec le COVID-19 dans une unité de soins intensifs le 30.6.2020 en Suisse. Le nombre de nouvelles
hospitalisations a augmenté alors que celui des personnes en soins intensifs a légèrement diminué.

Décès : durant la semaine 26, un décès en lien avec un COVID-19 a été enregistrés, alors que la tendance
concernant le nombre de nouveaux décès survenus par jour est stable.

Nombre de tests : le nombre de tests effectués pour le SARS-CoV-2, virus du COVID-19, s'élève à
583 928 depuis le début de l’épidémie en Suisse. Durant la semaine 26, 57 285 tests ont été effectués,
dont 0,7 % étaient positifs. Cette proportion était légèrement plus élevée que pendant la semaine
précédente.

Traçage des contacts : le 30.6.2020 en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, 351 personnes
se trouvaient en isolement suite à une infection de COVID-19 confirmée en laboratoire, et 1492 contacts
étaient en quarantaine sur prescription médicale.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 2

Figure 1 : Évolution des cas de COVID-19 confirmés en laboratoire, hospitalisations, décès et tests effectués depuis l'introduction
de l'obligation de déclarer, en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, selon la date du cas. Ligne : moyenne mobile sur 7
jours (moyenne des 3 jours précédents et des 3 jours suivants).
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 3

Répartition géographique et temporelle des cas de COVID-19 confirmés en laboratoire


Durant la semaine 26, 23 cantons ont déclaré au moins un cas de COVID-19, c'est-à-dire 4 cantons de
plus que la semaine précédente. Certains cas se rapportent également à des personnes n’ayant pas de
domicile permanent dans les cantons concernés.

Nombre Incidence* Nombre Incidence*


Par Par Par Par
semaine semaine semaine semaine
Total

Total

Total

Total
S25

S26

S25

S26

S25

S26

S25

S26
AG 1293 10 36 191 1.5 5.3 NW 122 0 0 282 0 0
AI 20 0 0 124 0 0 OW 78 0 1 206 0 2.6
AR 95 0 3 172 0 5.4 SG 836 2 17 165 0.4 3.3
BE 1934 10 13 187 1 1.3 SH 85 1 2 104 1.2 2.4
BL 900 3 8 312 1 2.8 SO 436 3 8 160 1.1 2.9
BS 1137 2 0 584 1 0 SZ 317 5 16 199 3.1 10.1
FR 1235 13 26 388 4.1 8.2 TG 370 1 8 134 0.4 2.9
GE 5284 11 14 1058 2.2 2.8 TI 3299 5 2 934 1.4 0.6
GL 128 0 1 317 0 2.5 UR 93 0 2 255 0 5.5
GR 808 0 6 407 0 3 VD 5680 28 47 711 3.5 5.9
JU 226 2 9 308 2.7 12.3 VS 2005 25 39 583 7.3 11.3
LU 736 7 9 180 1.7 2.2 ZG 196 3 7 155 2.4 5.5
NE 712 6 3 403 3.4 1.7 ZH 3743 33 78 246 2.2 5.1
Tableau 2 : Nombre et incidence des cas de COVID-19 confirmés en laboratoire depuis le début de la pandémie, total et pour les
deux dernières semaines. *pour 100 000 habitants

Figure 2 : Nombre de cas confirmés en laboratoire pour 100 000 habitants par canton, représenté par une moyenne mobile sur 7
jours. Les points rouges indiquent la valeur moyenne de la semaine ; le premier point rouge indique la valeur moyenne pour la
semaine 23 et le dernier, la valeur moyenne pour la semaine 26.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 4

Figure 3 : Carte de l'incidence hebdomadaire par canton pour tous les cas de COVID-19 confirmés les trois dernières semaines en
Suisse.

Répartition démographique des cas


Répartition Groupe d'âge le plus touché
Âge médian Fourchette
des cas Incidence Dans l'absolu
Hommes 46 % 53 ans 0-102 ans +80 ans 50-59 ans
Femmes 54 % 50 ans 0-108 ans +80 ans 50-59 ans
Tableau 3 : Répartition des cas de COVID-19 confirmés en laboratoire, par sexe et par groupe d'âge.

Les adultes sont nettement plus touchés que les enfants. Chez les adultes à partir de 60 ans, les hommes
sont plus touchés que les femmes. Pour les deux sexes, les personnes de 80 ans et plus enregistrent
l'incidence la plus élevée.

Figure 4 : Répartition par âge et par sexe de tous les cas positifs de COVID-19 en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein

Traçage des contacts


Afin de freiner la propagation du virus SARS-CoV-2, cause de la maladie COVID-19, les autorités
cantonales ordonnent aux personnes testées positives de se mettre en isolement. Toutes les personnes
qui ont été en contact étroit avec la personne testée positive sont mises en quarantaine pendant 10 jours.
Les cantons déclarent volontairement à l'OFSP deux fois par semaine – mardi et jeudi – le nombre de cas
de COVID-19 en isolement et le nombre de contacts en quarantaine. Le 30.6.2020, ces informations
étaient disponibles pour tous les cantons suisses sauf un et pour la Principauté de Liechtenstein.

Figure 5 : Nombre de cas de COVID-19 en isolement et de contacts en quarantaine par canton en Suisse et dans la Principauté de
Liechtenstein.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 5

Nombre de tests PCR effectués en Suisse et dans la Principauté de


Liechtenstein
Le nombre des tests PCR effectués est disponible par canton depuis le 15.5.2020. Plusieurs tests positifs
ou négatifs par personne sont possibles, c'est pourquoi le nombre total de tests positifs ne correspond pas
au nombre total de cas confirmés par laboratoire.

Proportion de tests
Nombre Pour 100 000 habitants
positifs (%)
S25

S26

S25

S26

S25

S26
AG 3209 3909 473 576 0.4 1.0
AI 38 68 235 421 0.0 0.0
AR 181 313 328 567 0.0 1.0
BE 5297 5973 512 577 0.2 0.2
BL 1637 1797 568 624 0.2 0.4
BS 1030 1159 529 595 0.3 0.0
FR 1556 2330 488 731 0.8 1.4
GE 3395 4382 680 877 0.5 0.5
GL 142 206 351 510 0.0 0.5
GR 715 969 360 488 0.0 0.6
JU 324 384 441 523 0.9 2.1
LU 1591 1978 388 483 0.5 0.5
NE 1200 1300 679 735 0.4 0.4
NW 150 157 347 363 0.0 0.0
OW 142 164 375 433 0.0 0.6
SG 1995 2923 393 576 0.2 0.6
SH 365 437 445 533 0.3 0.9
SO 1089 1425 399 522 0.4 0.7
SZ 694 877 436 551 0.7 1.7
TG 1126 1525 407 552 0.1 0.5
TI 1053 1223 298 346 0.7 0.2
UR 95 165 261 453 0.0 1.2
VD 7747 7513 969 940 0.5 0.7
VS 1441 2006 419 583 1.9 2.1
ZG 647 660 510 520 0.6 1.1
ZH 11404 13303 750 875 0.4 0.6
FL 403 154 1050 401 0.0 0.0
Tableau 4 : Tests effectués par semaine : nombre absolu, nombre pour 100 000 habitants et proportion de tests positifs, par
canton et pour la Principauté de Liechtenstein.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 6

Hospitalisations en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein


Il est probable que l'OFSP ne reçoive pas les résultats cliniques de tous les patients hospitalisés en raison
d'un COVID-19. C'est pourquoi le nombre d'hospitalisations déclarées ne correspond vraisemblablement
pas au nombre réel global de patients hospitalisés. La tendance observée sur la durée devrait toutefois
refléter la réalité.

Figure 6 : Nombre d'hospitalisations pour 100 000 habitants, représenté par une moyenne mobile sur 7 jours. Les points rouges
indiquent la valeur moyenne de la semaine ; le premier point rouge indique la valeur moyenne pour la semaine 23 et le dernier la
valeur moyenne pour la semaine 26.

Aspects cliniques des personnes hospitalisées


Sur les 3611 personnes hospitalisées au total pour lesquelles des données complètes sont disponibles,
14% n'avaient aucune maladie préexistante et 86% en avaient au moins une. Les trois plus fréquemment
mentionnées chez des personnes hospitalisées étaient l'hypertension (52%), les maladies
cardiovasculaires (34%) et le diabète (23%).
Parmi les personnes hospitalisées, les trois symptômes les plus fréquemment mentionnés étaient la fièvre
(65%), la toux (63%) et les problèmes respiratoires (41%). De plus, 45% avaient une pneumonie.

Figure 7 : Proportion de cas hospitalisés présentant des symptômes (à gauche) et des maladies préexistantes (à droite) lien avec
un COVID-19 en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 7

Aspects démographiques des personnes hospitalisées

Répartition Groupe d'âge le plus touché


Âge médian Fourchette
des cas Incidence Dans l'absolu
Hommes 60 % 70 ans 0-100 ans +80 ans +80 ans
Femmes 40 % 74 ans 0-102 ans +80 ans +80 ans
Tableau 5 : Répartition des cas de COVID-19 par sexe et groupes d'âge.

Le nombre de personnes hospitalisées était plus élevé chez les hommes que chez les femmes à tout âge.
L’incidence augmentait fortement avec l’âge, surtout chez les hommes, avec un maximum chez les
personnes âgées de 80 ans et plus.

Figure 8 : Répartition par âge et sexe de tous les cas positifs de COVID-19 en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein

Occupation des lits en soins intensifs par les patients avec un COVID-19
La méthode de collecte des données récoltées par l'organe sanitaire de coordination (OSANC) relatives
au nombre de lits occupés dans les unités de soins intensifs en Suisse a été remaniée et des données
fiables sont disponibles depuis le 30.3.2020. Durant la semaine 26, 21 patients en moyenne se trouvaient
en soins intensifs, dont 12 sous assistance respiratoire. Le taux d'occupation des lits se situait à 60 %,
avec une légère tendance à la baisse du nombre de patients atteints du COVID-19 au cours des dernières
semaines.

Figure 9 : Evolution temporelle de l’occupation des lits dans les unités de soins intensifs par type d’utilisateurs en Suisse et dans la
Principauté de Liechtenstein.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 8

Répartition géographique et temporelle des décès liés au COVID-19 confirmés en laboratoire


Durant la semaine 26, un canton (VD) a déclaré un décès lié au COVID-19, soit un canton de moins que
la semaine précédente.

Nombre Incidence* Nombre Incidence*


Par Par Par Par
semaine semaine semaine semaine
Total

Total

Total

Total
S25

S26

S25

S26

S25

S26

S25

S26
AG 45 1 0 6.6 0.1 0 NW 3 0 0 6.9 0 0
AI 0 0 0 0 0 0 OW 0 0 0 0 0 0
AR 3 0 0 5.4 0 0 SG 35 0 0 6.9 0 0
BE 85 0 0 8.2 0 0 SH 2 0 0 2.4 0 0
BL 34 0 0 11.8 0 0 SO 17 0 0 6.2 0 0
BS 54 0 0 27.7 0 0 SZ 22 0 0 13.8 0 0
FR 86 0 0 27 0 0 TG 18 0 0 6.5 0 0
GE 288 0 0 57.7 0 0 TI 312 0 0 88.3 0 0
GL 13 0 0 32.2 0 0 UR 7 0 0 19.2 0 0
GR 46 0 0 23.2 0 0 VD 302 1 1 37.8 0.1 0.1
JU 4 0 0 5.4 0 0 VS 106 0 0 30.8 0 0
LU 20 0 0 4.9 0 0 ZG 6 0 0 4.7 0 0
NE 48 0 0 27.1 0 0 ZH 128 0 0 8.4 0 0
Tableau 6 : Nombre et incidence des décès confirmés en laboratoire en Suisse pour toute la durée de la pandémie de COVID-19 et
pour les deux dernières semaines. *pour 100 000 habitants.

Figure 10 : Nombre de décès confirmés en laboratoire pour 100 000 habitants, représenté par une moyenne mobile sur 7 jours. Les
points rouges indiquent la valeur moyenne de la semaine ; le premier point rouge indique la valeur moyenne pour la semaine 23 et le
dernier la valeur moyenne pour la semaine 26.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 9

Figure 11 : Carte de l’incidence hebdomadaire des décès liés à un COVID-19 confirmé en laboratoire par canton et par semaine,
en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.

Aspects cliniques des personnes décédées en lien avec un COVID-19 confirmé


Parmi les 1587 personnes décédées depuis le début de la pandémie pour lesquelles des données
complètes sont disponibles, 97 % souffraient déjà d'une maladie, principalement d'hypertension (63 %),
d'une maladie cardio-vasculaire (56 %) et de diabète (26 %).

Figure 12 : Proportion des personnes décédées en lien avec un COVID-19 confirmé en laboratoire présentant des symptômes (à
gauche) et des maladies préexistantes (à droite), en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.

Répartition démographique des décès liés au COVID-19 confirmé en laboratoire


Nombre de Classe d'âge la plus touchée
Médiane Fourchette
cas Dans l'absolu Incidence
Hommes 58 % 83 ans 0-102 ans +80 ans +80 ans
Femmes 42 % 86 ans 31-108 ans +80 ans +80 ans
Tableau 7 : Répartition des cas de COVID-19 confirmés en laboratoire, par sexe et par groupe d'âge.

Globalement depuis le début de la pandémie, la proportion de personnes décédées pour 100 000
habitants était, selon le groupe d'âge, deux à trois fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes.
Cette incidence, très faible chez les moins de 60 ans, a fortement augmenté avec l'âge pour atteindre son
niveau maximal chez les plus de 80 ans.

Figure 13 : Nombre et incidence par 100 000 habitants des personnes décédées en lien avec un COVID-19 confirmé en laboratoire,
en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, par sexe et âge.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 10

Surveillance Sentinella des consultations ambulatoires pour COVID-19


Cette partie du rapport se base sur les informations concernant les consultations dues à une suspicion de
COVID-191, que les médecins Sentinella transmettent à l’OFSP dans le cadre du système de déclaration
volontaire. Sur la base de ces déclarations, le nombre de consultations relatives au COVID-19 en Suisse
est estimé. L'extrapolation des données de Sentinella à l’ensemble de la population suisse est ici d'une
valeur limitée. D'une part, les symptômes du COVID-19 ne diffèrent que légèrement de ceux des affections
grippales. Ces dernières peuvent donc être incluses dans la surveillance du COVID. D'autre part, la
situation actuelle modifie le comportement de recherche de soins de la population, ce qui doit également
être pris en compte lors de l'interprétation des données.

Consultations médicales dues à une suspicion de COVID-19 en cabinet et lors de visites


à domicile
Durant la semaine du 20 au 26 juin 2020 (semaine Sentinella 26), les médecins du système de déclaration
Sentinella ont rapporté 27 consultations dues à une suspicion de COVID-19 pour 1000 consultations. Cela
signifie que 2.7 % de toutes les consultations en cabinet médical et lors de visites à domicile étaient dues
à une suspicion de COVID-19. Extrapolé à l'ensemble de la population, cela correspond à environ 193
consultations pour COVID-19 pour 100 000 habitants. Par rapport à la semaine précédente, ce taux de
consultation est légèrement augmenté (figure 14).
Depuis le 29.02.2020 (semaine 10), il y a eu un total estimé d’environ 232 000 consultations dues à une
suspicion de COVID-19 chez les médecins de premier recours en cabinet.

Figure 14 : Nombre extrapolé de consultations hebdomadaires dues à une suspicion de COVID-19 en cabinet médical et lors de
visites à domicile extrapolé pour 100 000 habitants.

Durant la semaine 26, l'incidence était la plus élevée chez les personnes âgées de 5 à 14 ans. Les rapports
du système Sentinella contiennent également des informations sur le risque de complication des patients
avec une suspicion de COVID-19. Ce risque est considéré comme accru si les patients concernés
souffrent d’au moins une des maladies sous-jacentes spécifiques ou appartiennent à un groupe à risque 2.
Le pourcentage des patients avec une suspicion de COVID-19 à risque accru de complication était le plus
élevé chez les personnes âgées de 65 ans et plus (tableau 8) Tous âges confondus, il s’élevait à 10% en
semaine 26.

Depuis la semaine 11, un total de 189 échantillons provenant de suspicions de cas de COVID-19 ont été
soumis à des tests de diagnostic de laboratoire. Le SARS-CoV-2, agent pathogène du COVID-19, a été
détecté dans 15 d’entre eux. En semaine 26, cet agent pathogène n'a pas pu être détecté dans les 7
échantillon examinés.

1
La suspicion de COVID-19 est définie ici comme une maladie aiguë des voies respiratoires supérieures et/ou inférieures et/ou
une fièvre ≥ 38ºC
2 Les facteurs de risque comprennent les maladies chronique pulmonaires, métaboliques ou cardiaques, l'insuffisance rénale, la
déficience ou la suppression immunitaire.
Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) – Rapport sur la situation – OFSP Page 11

Classe d’âge Suspicion de COVID-19 Tendance Risque accru de


pour 100 000 habitants complication
0–4 ans 230 descendante 5%
5–14 ans 512 constante 0%
15–29 ans 213 ascendante 2%
30–64 ans 152 ascendante 11%
≥65 ans 76 ascendante 68%
Total 193 ascendante 10%
Tableau 8 : Incidence par âge durant la semaine du 20 au 26 juin 2020 (semaine 26)

Consultations médicales téléphoniques dues à une suspicion de COVID-19


En plus des consultations au cabinet et lors de visites à domicile, les médecins de Sentinella sont
également consultés par téléphone. Durant la semaine 26, 26% de toutes les consultations téléphoniques
déclarées étaient liées au COVID-19. Dans 49% de ces consultations téléphoniques COVID-19, le patient
présentait des symptômes correspondant à un soupçon de COVID-191.

Vous aimerez peut-être aussi