Vous êtes sur la page 1sur 94

Partie II

ISO 50001 : 2018

Système de Management de l’Energie

Exigences et Recommandation pour la Mise en Œuvre

1
• Assurer l'augmentation de l'efficacité énergétique et la réduction des coûts
(réalisation d'économies d'énergie)

• Démontrer aux parties intéressées l’engagement dans l'amélioration de la


performance environnementale

• Réduction des taxes : pour les installations de stockage et de traitement


thermique des déchets non dangereux.

• Réduire les risques liés à la dépendance énergétique et fiabiliser l’accès à


l’énergie

• Obtenir l'exemption des audits énergétiques introduits par les textes


réglementaires relatifs à l'efficacité énergétique,

• atténuation des changements climatiques par la diminution des


émissions des GES associés à l'énergie,

• diminution des impacts environnementaux associés à l'énergie, diminution


des coûts liés à l'énergie
La norme ISO50001 donne à un organisme une démarche méthodique pour
l’amélioration continue de sa PE et de son SME.

La norme est applicable


• à tout organismes de tout type et de toute taille, quelles que soient les
conditions géographiques, culturelles et sociales,
• aux activités affectant la PE de l’organisme et dont il a la maîtrise
• quelque soient la quantité, l’usage et les types d’énergie consommée

La norme requière la démonstration d’une amélioration de la PE mais ne fixe pas


de niveaux de PE

La norme peut être utilisée indépendamment, être harmonisée avec d’autres SM


ou y être intégrée.

3
Qu’est-il exigé ?

Les exigences applicables aux usages et à la consommation énergétiques, y


compris le mesurage, la documentation et le reporting, la conception et les
achats d'équipements et de systèmes, les processus et le personnel qui
contribuent à la performance énergétique.

La Norme est applicable à tous les facteurs affectant la PÉ que l'organisme


peut surveiller et sur lesquels il peut avoir une influence.
Elle ne prescrit pas de critères de performance spécifiques en matière
d'énergie.

4
Approche  amélioration continue selon la Roue de Deming PDCA.

- Planifier : Comprendre le contexte de l’organisme, mettre en place une


politique énergie (PoÉ) et une équipe de système de management de
l’énergie, envisager les actions à mettre en œuvre face aux risques et
opportunités, procéder à la revue énergétique (RÉ), identifier les UÉS, définir
les indicateurs de performance énergétique (IPÉ), les situations énergétiques
de référence (SER), les objectifs et cibles énergétiques et les plans d'actions
nécessaires permettant d'améliorer la performance énergétique (PÉ) en
cohérence avec la PoÉ de l'organisme.

- Faire : appliquer les plans d'actions de management de l'énergie.

- Vérifier : surveiller et mesurer les processus et les caractéristiques


essentielles des opérations qui déterminent la performance énergétique au
regard de la politique et des objectifs énergétiques, et rendre compte des
résultats.

- Agir : mener à bien des actions pour améliorer en permanence la


performance énergétique et le SMÉ.
5
HLS: structure universelle des normes de management repose sur 10 articles

HLS embarque les exigences minimales liées à la compréhension du contexte, à la


maîtrise des risques et opportunités, à l’approche processus, à l’engagement du
leadership.

 Les éléments généraux


Avant-propos
0 Introduction
 Les exigences
1 Domaine d’application 4 Contexte de l’organisme

2 Références normatives 5 Leadership


6 Planification du SMÉ
3 Termes et définitions
7 Support
8 Réalisation des activités opérationnelles
9 Évaluation des performances
6
10 Amélioration
Enjeux 4. Contexte de l’organisme Besoins et
Internes et attentes
Externes Domaine des PI
d’application du SMÉ

5.
Leadership

Résultats attendus
du SMÉ
4.1 Compréhension de l'organisme et de son
contexte

4.2 Compréhension des besoins et des


attentes des parties intéressées

4.3 Détermination du domaine d'application


du SMÉ

4.4 Système de Mananagement de l’Énergie


Rappel !!

Contexte de l’organisme Enjeux Externes


Enjeux relatifs aux PI :
Loi, Réglementation, Exigences
ou Normes, nationales ou
sectorielles
Externe Interne
Enjeux Internes
Objectifs métier et stratégiques Energie
Technologique Ressources financières, Restrictions ou
Equipements Maturité et culture du SMÉ, limitations,
innovation Maturité Technologique sureté, fiabilité;
Procédé en Plan d’Urgence (Energie) coûts,
relation avec Risques et responsabilités disponibilité
l’Energie opérationnels

Effet sur les Effets des Conditions


émissions GES météorologiques

Effets du changement
climatique
4.1 Compréhension de l'organisme et de son contexte

« L’organisme doit déterminer les enjeux externes et internes pertinents par rapport à
sa finalité, et qui influent sur sa capacité à obtenir le(s) résultat(s) attendu(s) de son
système de management de l’Energie et améliorer sa performance énergétique.»

Enjeux ?

Ce que l’on risque dans une activité vis-à-vis d’un aléas : ce que l’on peut gagner ou
perdre, tout ce qui peut découler de l’environnement externe et interne à l’organisme.

Aléa  Incertitude  Risque


§ 4.1

Ce qu’il faut faire

Analyse externe Opportunités


de l’organisation Menaces

Analyse interne Forces


de l’organisation Faiblesses

Ce que l’on peut faire


« 4.2 Compréhension des besoins et des attentes des parties intéressées

L'organisme doit déterminer :

a) les parties intéressées qui sont pertinentes pour la PÉ et le SMÉ;

b) les exigences pertinentes de ces parties intéressées

c) quels sont les besoins et attentes que l’organisme satisfait par son SMÉ»

Pour le besoin de l’analyse du contexte, l’organisme doit :


• « s’assurer qu’il a accès aux exigences légales applicables et aux autres exigences
relatives à son EÉ, ses UÉ et sa consommation énergétique;
• déterminer comment ces exigences s’appliquent à son EÉ, à ses usages énergétiques
et sa consommation énergétique;
• s’assurer que ces exigences sont prises en compte
• revoir ces exigences légales et les autres exigences à intervalles définis»

Exemples de Parties intéressées (parties prenantes) :


Propriétaires, personnel d'un organisme, fournisseurs, banques, états, partenaires ou
société, ONG, planète, ... »
§ 4.1

Ce qu’il faut faire

§ 4.2
Analyse externe Opportunités
de l’organisation Menaces
Parties intéressées
Exigences Pertinentes
Quelles exigences satisfaire
Analyse interne Forces par SMÉ ?
de l’organisation Faiblesses

Ce que l’on peut faire Revoir les


exigences à
intervalles définis
4.3 Détermination du domaine d'application du SMÉ

Domaine d’application : Quel intérêt pour l’organisme ?

Clarifier le périmètre spatial, organisationnel et fonctionnel auquel s’applique le


SMÉ.

Clarifier le Domaine d’application pour l’ensemble des parties intéressées.

Définir le domaine d’application et le périmètre d’application revient à :


• Identifier le(s) site(s) géographique(s) sur le(s)quel(s) s’applique le SMÉ.
• Identifier les activités qui seront concernées par la PÉ (exemple :
production, assemblage, livraison, transport, …)

• Validation et documentation du domaine d’application et du périmètre par


la direction
14
4.3 Détermination du domaine d'application du SMÉ

Pour établir le domaine d'application, l'organisme doit en déterminer le périmètre et


l'applicabilité.

Lorsqu'il établit son domaine d'application, l'organisme doit prendre en compte :

a) les enjeux externes et internes auxquels il est fait référence en 4.1 ;


b) les exigences pertinentes des parties intéressées auxquelles il est fait référence en 4.2 ;
c) les produits et services de l'organisme.

L’organisme doit s’assurer qu’il a l’autorité nécessaire pour maîtriser son efficacité
énergétique, son usage énergétique et sa consommation énergétique à l’intérieur de son
domaine d’application du SMÉ.
L’organisme ne doit exclure aucun type d’énergie à l’intérieur du DA

Le DA et le périmètre du SMÉ doivent être disponibles sous forme d’ID


§ 4.1
Info. Documentée
Ce qu’il faut faire

§ 4.2
Analyse externe Opportunités
§ 4.3
de l’organisation Menaces
Parties intéressées D.
Exigences Pertinentes d’application
Quelles exigences satisfaire
du SMÉ
Analyse interne Forces par SMÉ ?
de l’organisation Faiblesses

Ce que l’on peut faire Revoir les


exigences à
intervalles définis
4.4 SMÉ et processus associés

L'organisme doit établir, mettre en œuvre, tenir à jour et améliorer continuellement


la performance énergétique, y compris les processus nécessaires et leurs
interactions, en accord avec les exigences de la présente Norme internationale.
§ 4.1
Info. Documentée
Ce qu’il faut faire

§ 4.2
Analyse externe Opportunités
§ 4.3
de l’organisation Menaces
Facteurs clés Parties intéressées D. d’application du SMÉ
de succès Exigences Pertinentes Produit/Service
Quelles exigences satisfaire
Exclusions
Analyse interne Forces Aptitude par SMÉ ?
de l’organisation Faiblesses

§ 4.4

Ce que l’on peut faire Revoir les


exigences à
intervalles définis

SMÉ

Info. documentée
Processus
Processus
Ensemble d'activités corrélées ou en interaction qui transforme des éléments
d'entrée en éléments de sortie

un ensemble corrélé d’activités,


disposant de ressources, et alimenté par des entrées,
qui sont transformées en sorties

exemples :

Carburant Combustion Energie thermique


Déchets

Matière première Production Produits


Source d’énergie Déchets

Demande client Commercial Commande validée


Catégoriser les PSS selon 3 niveaux

PSS GOUVERNANCE  Management  Vision


Pilotage Anticipation
Prise de Décision

PSS OPERATIONNEL  Réalisation  Cœur de métier


Mise en œuvre Apporte VA directe
Production

PSS SUPPORT  Soutien  VA indirecte


5.1 Leadership et engagement

5.2 Politique énergétique

5.3 Rôles, responsabilités et autorités au sein de


l'organisme
La Direction doit avoir les motivations suivantes :

• Amélioration de l’image corporative


• Réduire les coûts de production
• Contrecarrer la hausse des prix de l’énergie
• Réduire ses GES
• Respecter ses objectifs de DD

La Direction désigne un responsable Energie pour étudier la norme ISO 50001 et


développer un plan de travail

22
5.1 Leadership et engagement

Objectif
Avoir une direction engagée qui démontre son leadership pour l’amélioration
continue de la PÉ et de l’efficacité du SMÉ

Comment (les preuves)?


a) à m)

aaa

23
5.1 Leadership et engagement
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMÉ en :

DA et Périmètre d’application
Contexte

PoÉ

OÉ, Cibles É

a) s’assurant que le domaine d'application et le périmètre du SMÉ sont établis


b) s’assurant que la PoÉ, les objectifs et cibles énergétiques sont établis et sont
compatibles avec l’orientation stratégique de l’organisme
5.1 Leadership et engagement
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMÉ en :

PoÉ, OÉ, Cibles É

Plan d’actions

c) s’assurer que les exigences du SMÉ sont intégrées aux processus métier de
l’organisme
d) s’assurer que les plans d’actions sont approuvés et mis en œuvre
5.1 Leadership et engagement
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMÉ en :

PoÉ, OÉ, Cibles É

Plan d’actions

Ressources

e) s’assurant que les ressources requises pour le SMÉ sont disponibles


5.1 Leadership et engagement

PoÉ, OÉ, Cibles É

Plan d’actions

f) communiquant sur l'importance de disposer d’un SMÉ efficace et se conformer


aux exigences;
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMQ en :

5.1 Leadership et engagement


La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMÉ en :

PoÉ, OÉ, Cibles É


Plan
Act Do

Check

Plan d’actions

g) s’assurant que le SMÉ atteint les résultats escomptés;


h) promouvant l’amélioration continue du SMÉ et de la PÉ ;
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMQ en :

5.1 Leadership et engagement

PoÉ, OÉ, Cibles É

Plan d’actions

i) veillant à la mise en place d’une équipe du MÉ ;


j) orientant et soutenant les personnes pour qu’elles contribuent à l’amélioration
continue du SMÉ et de la PÉ ;
k) soutenant les autres rôles managériaux pertinents afin de démontrer leurs
responsabilités dans leur domaine respectifs;
La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMQ en :

5.1 Leadership et engagement


La direction doit démontrer son engagement en ce qui concerne le SMÉ en :

Indicateurs
PoÉ, OÉ, Cibles É

Plan d’actions

l) s’assurer que les IPÉ représentent de façon appropriée la performance énergétique


m) s’assurer que les PSS sont établis et mis en œuvre pour identifier et traiter les
changements affectant le SMÉ et la PÉ
5.2 Politique énergétique

Politique = Déclaration de la Direction compréhensible et applicable,


par les membres de l’organisme dans leur travail

Dans la politique énergie, il appartient à la Direction de traduire de manière


opérationnelle ses orientations énergie en cohérence avec sa stratégie et
de définir les axes prioritaires sur lesquels elle s’engage à mener des
actions de progrès.

La politique énergie explique le déploiement opérationnel de la stratégie de


l’entreprise en matière d’énergie
5.2 Politique énergétique

Disponible Info. Documentée

b) Fournit
a) Approprié Direction doit Cadre
Finalité Etablir Etablissement/Revue
de l’organisme Politique des Obj. É et Cibles É (6.2)
Energie

Revue /Tenue à jour

Communiquée, comprise et appliquée


Disponible pour les parties intéressées
5.2 Politique énergétique

La PoÉ doit être l'expression formelle de l'engagement de l'organisme à


améliorer sa PÉ.

c) comprend un engagement garantissant la disponibilité de l'information et des


ressources nécessaires pour atteindre les objectifs É et les cibles É;
d) comprend un engagement de respect des exigences légales applicables et
des autres exigences d’usages, de consommation et d’efficacité É;
e) comprend un engagement d'amélioration continue de la PÉ et du SMÉ;
f) favorise l'achat de produits et de services économes en É ayant une influence
sur la PÉ;
g) favorise la conception des activités É qui prennent en considération
l’amélioration de la PÉ;

33
5.2 Politique énergétique
Engagement de la Direction  Politique énergétique  Exemple ?

Source : AFNOR 34
5.2 Politique énergétique

35
Exercices
Comment communiquer sur

• la politique énergie ?

• les objectifs énergie ?

36
Affichage
Réunion
Compte rendu des RD
Notification de changement au personnel
Briefing
Groupes de Travail
Tournées d’information
Slogan
E mail
Messageries

37
5.3 Rôle, Responsabilités et Autorités au sein de l’organisme

La direction doit s'assurer que, pour les rôles pertinents,

Responsabilités
Et autorités • organigramme,
attribuées • diagramme,
• matrice de responsabilité,
Responsabilités • fiches TO DO,
Et autorités • fiches de poste, de fonction,
Communiquées • répertoire des emplois
Et comprises

Rôle : quelle est sa fonction dans le SME ;


Responsabilité : à quoi il doit répondre, quels résultats doit assumer, compte tenu
des moyens mis à sa disposition, de ses engagements et de ses
compétences.
Autorité : quelle est son influence, son pouvoir de commandement

38
5.3 Rôle, Responsabilités et Autorités au sein de l’organisme

La direction doit attribuer la responsabilité et l’autorité à l’éq. MÉ pour :

a) s’assurer que le SMÉ est établi, mis en œuvre, entretenu et amélioré,

b) s'assurer que le SMÉ est conforme aux exigences de l’ISO50001


(par des diagnostics/audits)

c) mettre en œuvre les plans d’actions (6.2) pour améliorer en continu la PÉ.

d) rendre compte à la direction de la performance du SMÉ et de l’amélioration


de la PÉ à intervalle régulier;

e) établir les critères et les méthodes nécessaires pour assurer le


fonctionnement et la maîtrise effectifs du SMÉ;

critères et méthodes
Comment ça marche ?
Combien, quelles valeurs ?
Quel résultat % au critère ?
39
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et
opportunités

6.2 Objectifs et Cibles énergétiques et planification des


actions pour les atteindre

6.3 Revue énergétique

6.4 Indicateurs de performances énergétiques

6.5 Situation énergétique de Référence SER

6.6 Planification de collectes de données énergétiques


Que signifie la planification ?

1. Fixer les objectifs

2. Chercher la solution optimale pour les atteindre

3. Déterminer les moyens pour les atteindre (ressources et responsabilités, …)

4. Déterminer les modalités de mise en œuvre et les échéance

5. Déterminer les méthodes de suivi et d’évaluation de l’efficacité

6. Élaborer le plan d’action.

41
« 6.1.1 Dans le cadre de la planification de son SMÉ, l'organisme doit prendre en
compte les enjeux mentionnés au 4.1 et les exigences mentionnées au 4.2 et passer
en revue les activités et PSS qui peuvent avoir une incidence sur la PÉ ».
« L’organisme doit déterminer les risques et opportunités qui nécessitent d'être pris
en compte pour :

a) s'assurer que le SMÈ peut atteindre le ou les résultats escomptés et l’amélioration


de la PÉ ;

b) prévenir ou réduire les effets indésirables ;

c) améliorer en continu le SMÉ et la PÉ .»

« 6.1.2 L'organisation doit planifier :

a) les actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités ;

b) la manière de :
1) intégrer et mettre en œuvre ces actions au sein des processus du SMÉ et de la PÉ
2) évaluer l'efficacité de ces actions. »
Analyse du contexte interne et externe et Revue des PSS

Revue des
Contexte
PSS

• Enjeux internes et externes pertinents (4.1)


• Exigences des PI pertinentes (4.2)
• Déterminer les Opp/Risq à prendre en compte
pour s’assurer:

• SMÉ peut atteindre les résultats et la PÉ


• Prévenir les effets indésirables
• Amélioration en continue le SMÉ et PÉ

Planifier :

• Les actions relatives aux risques et opportunités


• La manière de les intégrer au SMÉ
• La manière d’en évaluer l’efficacité
L’organisme doit
Politique Energétique
établir des OÉ aux :
Analyse du Mesurables
Contexte • Fonctions concernées Surveillés
Revue des PSS • Niveaux concernées Communiqués
• Cibles doivent être établis. Mis à jour
Tenir compte des
exigences applicables,
UÉS, Opp. amélioration PÉ

6.2.2 Planifier la façon dont les objectifs seront atteints, en déterminant :

• Quoi faire ?
• Quelles ressources et responsabilités ?
• Quelles échéances (délais et dates) ?
• Comment les résultats seront évalués (IPÉ, seuils de comparaison, Méthodes de vérification de
l‘amélioration de la PÉ) ?

Conserver les Info. Documentées sur les OÉ, CÉ et plans d’actions


Exigences applicables : réglementaires et légales et autres exigences
Il s‘agit des exigences, concernant ses usages, sa consommation et son
efficacité É, auxquelles il souscrit :

Au Maroc : Loi n°13-09_ Energies Renouvelables (2010)


Loi 47-09_Efficacité-Energétique (2011)
Réglementation Thermique du Bâtiment (2013)

Autres (ex politique du groupe)

Les autres exigences sont les références applicables hors exigences légales
du périmètre :

• Les exigences liées aux achats de produits et à la « conception »; matériels


achetés par l’entreprise et qui impactent sa consommation d’É :

• Un engagement régional ou sectoriel (charte) de réduction de


consommation.

• Les référentiels normatifs et les cahiers des charges techniques


d’application volontaire par l’entreprise.
45
Objectif SMART Objectifs portent sur la globalité du site et
l’ensemble des énergies.
Spécifique Ils sont déclinés en cibles par types d’énergie ou
Mesurable
par équipement, installation :
Ambitieux
Réaliste Objectifs  économie de +20%
Temporel Cibles  pompes

46
Objectif
Disposer d’éléments chiffrés et documentés pour identifier les principaux
usages énergétiques : production, éclairage, chauffage, .. et les potentiels
d’économie d’É.
Exigences
a) analyser les usages et la consommation énergétiques à partir de mesures et d'autres
données, à savoir :
• identifier les sources d’É actuelles;
• évaluer les usages et la consommation É passés et actuels;
b) identifier, d'après les analyses les usages énergétiques significatifs (UÉS), à savoir :
installations, équipements, systèmes, procédés et personnels ayant un impact significatif
sur les usages et la consommation É;
c) Pour chaque UÉS :
• déterminer les facteurs pertinents
• déterminer la PÉ actuelle;
• Identifier les personnes qui influencent les UÉS
d) déterminer, hiérarchiser les potentiels d'amélioration de la PÉ

e) estimer les usages et la consommation énergétique future


La RÉ doit être actualisée à intervalles définis ou à chaque changement d’installation,
équipement ou procédé consommateur d’énergie
47
Conserver les Info. Documentées : méthodes, critères et résultats des RÉ
Facteur pertinent (évolue dans le temps)
Facteur d'influence qui sont responsables de la consommation d'énergie du
site, qui selon la nature du procédé peuvent être :
• quantité de produits traités ou produits (en nombre, en tonnage, etc),
• heures de fonctionnement de la ligne de production…
• volume d’eau chaude produit ou utilisé,
• température extérieure,
• surface de chambre froide, ….

Facteur statique (doit être revu régulièrement)


Facteur identifié ayant une incidence significative et qui ne varie pas
habituellement

Exemples :
Taille d’une installation, conception des équipements, nombre d’équipes de production
hebdomadaires, nombre ou type d'occupants (employés de bureau, par exemple),
gamme de produits.
Une variation d'un facteur statique pourrait être un changement de matière première
utilisée dans un processus de fabrication (aluminium remplacé par du plastique).
Comment ?
• C’est un état des lieux énergétique : un diagnostic ou un audit énergétique.
• Il peut comporter des mesures qui peuvent être des données issues des
factures.
• Il doit comporter des analyses et une estimation des potentiels d’économie
d’énergie.
• Chaque secteur (équipement/groupe d’équipements) pertinent est passé en
revue pour identifier les consommations actuelles et passées.
• Il permet d’estimer la répartition des usages énergétiques ainsi que les
facteurs impactant ces consommations (T° extérieure, hygrométrie, taux
d’occupation machine, niveau de production, nombre d’occupants…)
• Permet d’identifier parmi les consommations É et les potentiels d’économie
d’É, les éléments significatifs appelés UÉS (Pareto)

Résultat
• Identification des sources d’É
• Répartition des consommations par usage É
• Les UÉS et les critères de significativité
• L’estimation et hiérarchisation des potentiels d’économies d’É
• Liste des facteurs É ayant un impact sur les consommations É
En pratique cela consiste à :
• Prendre en compte toutes les énergies et tous les vecteurs É en présence :
électricité, fuel, gaz, air comprimé, vapeur, …
• Détermination des usages É : ventilation, éclairage, chauffage, refroidissement,
transport, traitement, lignes de production, …
• Identifier les facteurs qui influent sur la consommation : T° extérieures /
Quantité de produits fabriqués, …

Exemple d’usage énergétique dans un bâtiment


50
En pratique cela consiste à :
• Identifier les usages énergétiques significatifs (Paréto).
Air comprimé =30% de consommation électricité ;
Pareto montre que les lignes n°1 et n°2 = 70% de la consommation d’énergie ;

 UÉS = Consommation d’air comprimé, lignes n°1 et n°2.

51
En pratique cela consiste à :
• Lister l’ensemble des potentiels d’amélioration de la PÉ pertinents qui
peuvent porter sur les équipements techniques, sur
l’exploitation/maintenance, sur le comportement des usagers, sur le bâti ou
sur plusieurs domaines à la fois,

52
L’organisme doit déterminer les Indicateurs de performance énergétique qui :

a) sont appropriés au mesurage et à la surveillance de sa PÉ


b) permettent à l’organisme de démontrer l’amélioration de la PÉ

IPÉ PÉ : Consommation de :
COP  Equip. Frigorifique
Lumen/Wh  Eclairage
kWh/m2  Chauffage
Tonne/TEP  Production
Energie Utile/Energie Primaire  Conversion
Objectif :
Fixer un seuil de réaction pour déterminer des actions d'amélioration.
L’organisme doit établir des SER sur la base des informations obtenues lors
des revues énergétiques en prenant en compte une période de appropriée.

D’après IPMVP

Consommation de référence = consommation servant à comparer les PÉ


attendues et les PÉ réelles.
Lorsque l’organisme dispose de données indiquant que les facteurs pertinents ont
une incidence importante sur les PÉ, il doit effectuer l’ajustement des valeurs des
IPÉ et des SER correspondantes

D’après IPMVP

Consommation de référence ajustée = consommation de référence déterminée en


neutralisant les facteurs pertinents et sans prise en compte des APÉ.

La SER et les IPÉ doivent être revus à chaque évolution des facteurs pertinents
et statiques qui influent sur les consommations
Objectif
Faire le nécessaire le plus tôt possible pour avoir des données exploitables.

La collecte et la gestion des données telles qu'elles sont demandées par la


norme vont impulser dans l’organisation une adaptation des outils, pour
compiler un nombre croissant de données, mais aussi pour éviter les
problèmes de qualité des données : données aberrantes ou manquantes
Exigences
Planifier :
• les données à collecter
• la manière de le faire
• la fréquence d’acquisition

La planification de collecte des données énergétiques comprend pour un usage


énergétique :
• les facteurs pertinents relatifs aux UÉS : météo, production, occupation… et leur
acquisition
• la consommation de l’UÉS et de l’organisme
• les critères opérationnels associés à l’UÉS
• l’identification et la traçabilité des facteurs statiques : surface, un rythme de
production…
• les données spécifiées dans le plan d’action

Données à collecter et à conserver sous forme d’Info. Documentées


Données :

 Valeurs exactes et répétables.


 L’organisme doit s’assurer que les équipements utilisés pour le mesurage
des caractéristiques clefs fournissent des données exactes et répétables.

Étalonnées ou/et vérifiés

 L’organisme doit conserver les ID concernant la S/M et des autres moyens


permettant d’établir l’exactitude et la répétabilité

Certificat d’étalonnage, constat de vérification, résultats d’essais de


répétabilité, …

Données à collecter et à conserver sous forme d’Info. Documentées


En résumé

Diagramme conceptuel du processus de planification énergétique

Deux niveaux de planification : stratégique et tactique


Eléments d’entrée Tactique Eléments de sortie
6.3 Revue énergétique
(Périodique et Documentée)

A/ Déterminer les UÉS sur la base de la


• Op. d’amélioration
consommation énergétique et/ou des
Op d’amélioration identifiées de la PÉ
de la PÉ

• Type actuel d’énergie • Estimer les usages


B/ Pour les UÉS, déterminer :
• Usages énergétiques et Consommations
• les facteurs pertinents
(passés et actuels) énergétiques futurs
• Consommation • la PÉ actuelle
énergétiques • le personnel • UÉS, IPÉ, SER
(passée et actuelle)
• Objectifs
• Cibles
• Plans d'actions
C/ Déterminer et hiérarchiser les
• Plans de collectes
opportunités d’amélioration de la PÉ
de données
Ressources humaines
Ressources Ressources techniques
7.1 Infrastructure
Environnement de travail

Compétences
Hommes Sensibilisation
7.2- 7.3 - 7.4 Communication

PoÉ, Domaine d’application, Périmètre d’application


Informations Cibles, Objectifs, Plan d’action, données à collecter
Documentées Les documents et enregistrements exigés par ISO50001
7.5 Autres
7.2 Compétence
Efficacité
Des actions

Formation initiale
Déterminer les
Formation Compétences Mener des Personnes
professionnelle Nécessaires actions compétentes
pour les personnes
Expérience

Effectuant un travail qui a une incidence sur


la PÉ et le SMÉ

Info. Documentées, preuve de compétences

Action = formation, accompagnement , réaffectation, recrutement , sous-traitance, ...


7.3 Sensibilisation
7.3 Sensibilisation

Le personnel effectuant un travail sous le contrôle de l'organisme doit être


sensibilisé :

a) à la politique énergétique;

b) à l’importance de leur contribution à l'efficacité du SMÉ, y compris l’atteinte


des Objectifs et Cibles énergétiques et aux effets bénéfiques d’une
amélioration de la PÉ;

c) à l’impact de leurs activités et de leur comportement sur la PÉ ;

d) aux répercussions d’un non-respect des exigences du SMÉ


7.4 Communication
L'organisme doit déterminer éléments de communication interne et externe pertinents
pour le SMÉ, y compris :

a) sur quels sujets communiquer ;


b) à quels moments communiquer ;
c) avec qui communiquer ;
d) comment communiquer ;
e) Qui communique.

a) sur quels sujets ? b) quand ? c) avec qui ? d) comment ?

PoÉ, OÉ, Cibles É, PÉ, IPÉ Autant Tout le personnel Affichage


Données de collecte que nécessaire concerné Réunion
Exigences du SMÉ Compte rendus
Responsabilités/Autorités Focus
Critères opérationnels e) qui ? Tournées d’info
Connaissances Direction Slogan
Tendances/Changements Les fonctions appropriées E mail
Risques/Opportunités Les responsables Messageries
Actions d’amélioration, …. L’équipe Management É Prototype …
Les pilotes de PSS
7.4 Communication

SMÉ

PoÉ

Organisme Personnel

Commentaires

Suggestions d’amélioration

65
7.5 Informations Documentées

Rappel de définitions : (source ISO 9000 : 2015 vocabulaire)

Document
support d'information et l'information qu'il contient

Procédure
manière spécifiée d'effectuer une activité ou de réaliser un processus

Instruction
document donnant la liste chronologique des actes
et gestes à accomplir pour mener à bien une tâche

Enregistrement
document faisant état de résultats obtenus
ou apportant la preuve de la réalisation
d'une activité
7.5 Informations documentées

Une info. documentée d’un SMÉ :


DA, Périmètre
PoÉ, OÉ, PÉ, Cibles PÉ, Plans d’actions ….
Procédure, M. opératoire
Enregistrement
Norme, Plan, réglementation, …

exigées par la présente ISO50001 nécessaires pour l'efficacité du SMÉ

Lors de la création et la mise à jour des info. documentées, l’organisme doit assurer :

Identification/description le support le format Revue et Approbation


• titre • papier • langue, • pertinence
• date • électronique • logicielle, • adéquation
• auteur • graphiques
• version
7.5 Informations documentées

Les informations documentées doivent être maîtrisées pour s'assurer :


a) qu'elles sont disponibles et conviennent à l'utilisation, où et quand elles sont
nécessaires ;
b) qu'elles sont convenablement protégées

Pour maîtriser les info. documentées, l’organisme doit assurer (si applicable) :

• distribution • stockage maîtrise des • conservation


• accès • protection modifications • élimination
• récupération • lisibilité
• utilisation

Les informations documentées d'origine externe doivent être identifiées


comme il convient et maîtrisées.
7.5 Informations documentées
Exemple de maîtrise des enregistrements (conserver les documents = enregistrement)

établir et conserver les enregistrements nécessaires pour démontrer


- la conformité aux exigences du SMÉ
- la conformité aux exigences de ISO50001
- la performance énergétique atteinte
Procédure de maîtrise des documents

enregistrements maîtrisés =

- listés, identifiés
- lisibles
- traçables à l’activité
- indélébiles (stylo)
- archivés en sécurité
- accessibles
- éliminés en règle
Exercice

Quelle est la valeur des informations documentées dans un SMÉ ?

Comment assurer la maîtrise de ces documents ?

70
Valeur de l’information documentée

Un document = support de communication et de cohérence des actions. Son


utilisation contribue à
a) réaliser la conformité aux exigences applicables,
b) offrir une formation adaptée,
c) assurer la répétabilité et la traçabilité,
d) fournir des preuves tangibles,
e) évaluer l'efficacité et la pertinence continue du SMÉ.

Il convient que l'élaboration de documents ne représente pas une fin en soi,


mais soit une activité à valeur ajoutée.

71
8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Conception
8.3 Achats
8.1 Planification et maîtrise opérationnelles

La maîtrise opérationnelle permet de s’assurer que le fonctionnement des


équipements et installations est réalisé de façon optimale sur le plan
énergétique.  une revue des MO, Procédures et instructions de travail.

Par exemple : l’organisme doit identifier et planifier les activités de


maintenance associées aux UÉS, cohérentes avec sa politique, ses objectifs,
ses cibles et plans d'action É (6.2) et de façon à garantir un fonctionnement
selon des conditions spécifiées.

Bâtiments, Espace de travail, Equipements, Systèmes d’information


8.1 Planification et maîtrise opérationnelles

L’organisme doit planifier, mettre en œuvre et maîtriser les PSS associés


aux UÉS (6.3) nécessaires à la satisfaction des exigences et à la
réalisation des objectifs, cibles et actions déterminées en 6.2

a) Etablir des critères pour les PSS associés aux UÉS pour un fonctionnement
et une maintenance efficaces pour empêcher des situations qui pourraient
mener à s’écarter de la PoÉ, les OÉ.

Exemples de critères énergétiques :


heures de démarrage des installations, fours, compresseurs, durée et T° de
cuisson, contrôle de perte de pression de compresseurs, monitoring, plans
d’entretins, TPM, …

b) Communiquer (7.4) de façon adaptée les éléments de maîtrise


opérationnelle au personnel travaillant pour ou au nom de l'organisme
8.1 Planification et maîtrise opérationnelles

c) Faire fonctionner et entretenir les installations, procédés, systèmes et


équipements conformément aux critères opérationnels
Par des contrats de maintenance, plans maintenance, preuves d’activités,
gestion des risques pour atteindre les objectifs et cibles, check list, …
d) Conserver les info. documentées juste nécessaires pour apporter la preuve
que les PSS sont réalisés comme prévu

Maîtriser les modif. Prévues, analyser les conséquences des modif. imprévues
mener les actions pour limiter tt effet négatif

L’organisme doit s’assurer que les PSS associés aux UÉS externalisés sont
maitrisés
8.2 Conception

• L’organisme doit prendre en considération les opportunités d’amélioration


de la PÉ et les éléments de maîtrise opérationnels lors de la conception
d'installations, équipements, systèmes et processus nouveaux, modifiés et
rénovés avec un impact significatif sur la PÉ.

• Le cas échéant, intégration de ces résultats dans le cahier des charges


des projets de conception et d'achat.

Info. Documentées, résultats des activités de conception


8.3 Achats

Achats : produit, équipement, service, un PSS, … consommateurs


d’énergie ou pouvant avoir un impact sur les UÉS
• Si impact sur un UÉS, informer les fournisseurs que leurs offres seront
évaluées en tenant compte de la performance énergétique
• Etablir et mettre en œuvre les critères d'évaluation de l'usage, de la
consommation et de l’EÉ sur la durée de vie de fonctionnement prévue ou
attendue lors de l'achat de produits / services dont un effet significatif sur la
performance énergétique est supposé

• Définir et documenter des spécifications d'achat d'énergie, le cas


échéant, visant un usage énergétique efficace.
Spécifications d'achat d'énergie peuvent inclure :
• La qualité de l’énergie
• La disponibilité de l’énergie
• Les sources renouvelables
• L’impact environnemental
• La structure des coûts
• Le rendement
• La consommation par cycle, …
9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la PÉ du SMÉ

9.2 Audit interne

9.3 Revue de Management


9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

L’organisme doit évaluer la PÉ ainsi que l’efficacité du SMÉ


 besoin de données : résultats de surveillance et de mesurage

L'organisme doit déterminer :

a) ce qu'il est nécessaire de surveiller et mesurer (Quoi ?)

b) les méthodes de surveillance, de mesure, d’analyse et d’évaluation, selon le


cas, pour assurer la validité des résultats (Comment )

c) quand la surveillance et le mesurage doivent être effectuées (Fréquence S/M)

d) quand les résultats de la surveillance et de mesurage doivent être analysés


et évalués (Fréquence d’évaluation)

L’organisme doit conserver les ID pertinentes comme preuves des résultats


9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

per
erg

ma
for
Caractéristiques à surveiller, mesurer, analyser pour la PÉ et le SMÉ : au minimum

qu
éti

én

nc

la
e

e
• Exploitation des UÉS;
• Facteurs pertinents associés à des UÉS;
• IPÉ
• Efficacité des plans d'actions dans l'atteinte
des objectifs et cibles;
Surveillées • La consommation É réelle par rapport à la Analysées
consommation attendue.
• Autres ES de la revue énergétique

Mesurées

• Evaluer l’amélioration de la PÉ = comparer les valeurs des IPÉ par rapport aux SER
correspondantes

• Si écart entre valeurs IPÉ réelles et celles attendues  enquête  réponse enregistrement
9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

Comment mesurer ?
Les moyens de mesure : de simples compteurs jusqu’à des systèmes
complets de S/M automatique, in situ centralisée, informatisée, …
 Un plan de comptage (ou de mesure) = outil qui permet de mesurer et
d’analyser en continu la PÉ de l’entreprise en fonction de facteurs qui
influencent la production du site. Il peut contenir les informations suivantes :
• le type d’énergie mesuré,
• les installations/équipements, … concernés
• la précision de la mesure,
• l’emplacement,
• l’instrument de comptage
• mode opératoire de collecte : manuel (relevé de compteurs, tableur, …)
ou automatisé (monitoring, gestion centralisée, …),
• le stockage des données (tous les résultats doivent être enregistrés)
 Plan de mesure d'énergie défini et mis en œuvre : compteurs Syst.
Complet S&M automatique
• Données fiables (étalonnage/vérification)
• Réagir aux dérives de la PÉ
82
9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

Exemple
Installation d’un Système d’Information Énergétique (SIE) permet de fournir la bonne
information, au bon moment, sur le bon support, aux bonnes personnes pour
analyser, décider, agir et évaluer les résultats.
Ce SIE doit couvrir au minimum les UÉS et (IPÉ) associés.

83
9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

Efficacité des plans d'actions

Exemple de plan d’action inefficace

84
9.1 Surveillance, mesure, analyse et Evaluation et de la PÉ du SMÉ

• L'organisme doit s'assurer que l'équipement de surveillance et de mesure


des caractéristiques essentielles fournit des données exactes et
répétables. Les enregistrements de l'étalonnage et les autres moyens
permettant de déterminer l'exactitude et la répétabilité doivent être
conservés (§6.6).

• L'organisme doit enquêter sur et réagir aux dérives importantes de la


performance énergétique. Les résultats de ces activités doivent être
conservés.

85
9.1.2 Évaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences

• à intervalles réguliers, évaluer la conformité aux exigences légales et autres


exigences relatives à sa PÉ (UÉ, EÉ et sa consommation énergétique) et à
son SMÉ

• à conserver les enregistrements des résultats d’évaluation de la conformité


(preuves) et sur toute action résultante.

86
9.2 Audit interne du SMÉ

Audit d’un système de management (ISO 9000 – 2015)


Processus méthodique, indépendant et documenté, permettant d'obtenir
des preuves tangibles et de les évaluer de manière objective pour
déterminer dans quelle mesure les critères d'audit sont satisfaits

Audit énergétique (NF EN 16247-1)


Un audit énergétique est défini comme « un examen et une analyse méthodique de
l’usage et de la consommation énergétique d’un site, bâtiment, système ou
organisme, ayant pour objet d’identifier les flux énergétiques et les potentiels
d’amélioration de l’efficacité énergétique et d’en rendre compte ».
9.2 Audit interne du SMÉ

• audits internes à intervalles planifiés

Exigences ISO 50001

Exigences du SMÉ
Audit interne Résultats enregistrés
et communiqués
Politique, Objectifs, Cibles du SMÉ à la direction

Efficacement
Mis en œuvre/Entretenu
Et améliore la PÉ

Entreprendre les actions correctives et d’amélioration nécessaires


88
9.2 Audit interne du SMÉ
L’organisme doit planifier, établir, mettre en œuvre et maintenir un
programme d'audit, couvrant : Critères d’audit
D.Appli. d’audit
Importance des processus
Un Fréquence/ Méthodes
Programme Responsabilités
Audits précédents
Audit interne
Exig. de planification
Compte rendu

Auditeurs Impartialité
Résultats d’audit
Direction concernée

Conserver les ID/preuves de la mise en œuvre


du programme et des résultats d’audit
Etat d’avancement des actions
des RD précédentes

Modif. Enjeux Ex./Int. pertinents


La Direction doit, à Décisions et
NC et A. Correctives intervalles planifiés actions

Opportunités
Résultats Surv/Mesure/Audit
d’amélioration
Revue du
Résultats d’évaluation aux Ex. Régl/légales Besoins de
SMÉ Changements
Opportunités d’amélioration continue SMÉ
et de compétence
Besoins en
Performance des PSS ressources
Assurer :
SMÉ Approprié
Tendances concernant les PoÉ SMÉ Adapté Efficace
En accord avec les Orientations Stratégiques
Efficacité des actions mise en œuvre
face aux Risques/Opportunités
Conserver les ID/preuves des ES de
90
RD
Exercice

Elaborer l’ordre du jour d’une revue de direction

Qui sont les personnes impliquées ?


Comment mener une amélioration ?

Evaluer et analyser la situation actuelle

Trouver les causes de l’insatisfaction (écart ou besoin d’amélioration)

Identifier les solutions d’amélioration

Sélectionner la solution optimale

Planifier et mettre en œuvre cette solution

Mesurer l’efficacité de la solution : la cause a-t- elle disparu ? L’objectif est -il atteint ?
Correction
Maîtriser la NC

Réaction 1er niveau Corriger la NC


NC Faire face aux conséquences

Action corrective
Examiner la NC
Chercher analyser les causes de la NC
Rechercher des NC simil. ou poten.

Réaction 2ème niveau Mettre en œuvre les solutions


Mesurer l’efficacité

Généraliser à des NC similaires


Modifier si nécessaire le SMÉ

ID :les Nature de NC/Résultats des AC


10.2 Amélioration continue
« L’organisme doit améliorer en continue l’adéquation, la pertinence et l’efficacité du
SMÉ.
Il doit démontrer l ’amélioration continue de la PÉ. »

L’amélioration se mesure par les IPÉ : comparaison des IPÉ avant et après la mise en place
des APÉ
Merci de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi