Vous êtes sur la page 1sur 2

Master : GFF Matière : système financier

Les marchés de capitaux

Les marchés de capitaux permettent la rencontre entre les agents économiques ayant un
excèdent de capitaux et les agents ayant un besoin de financement. On distingue généralement
entre deux catégories de marchés de capitaux, ceux consacrés aux financements à long terme
(le marché financier) et ceux dédiés aux financements à court terme (le marché monétaire).

1) Le marché monétaire

Le marché monétaire est le marché de capitaux à court terme. Ce marché regroupe deux
marchés: le marché interbancaire et le marché de titres de créance négociables.

Le marché interbancaire

Le marché interbancaire est le marché monétaire au sens strict. Ce marché est réservé aux
banques pour échanger entre elles des actifs financiers et emprunter/prêter à court terme. Les
banques se prêtent entre elles les liquidités nécessaires pour faire face à leurs engagements de
très court terme notamment pour approvisionner leur compte à la banque centrale qui ne peut
descendre en dessous d’un seuil appelé réserves obligatoires. Les taux d'intérêt de ces prêts
interbancaires résultent de l'offre et de la demande mais aussi du niveau des taux directeurs.
C'est sur ce marché que s'établissent notamment les taux d'intérêt à très court terme.

Egalement, la banque centrale intervient sur ce marché pour apporter ou reprendre des
liquidités. La banque centrale peut prêter ou retirer des liquidités à l'ensemble des banques, en
fonction des décisions de la politique monétaire. Le taux d'intérêt des liquidités fournies est fixé
par la banque centrale: c’est le taux d'intérêt directeur.

Le marché de titres de créance négociables (TCN)

Le marché de titres de créance négociables est le marché monétaire au sens large. C’est le
marché de capitaux à court et moyen terme. Les titres de créance négociables correspondent à
un droit de créance pour une durée déterminée, c'est-à-dire que l’investisseur en possession du
TCN est le créancier de l’émetteur (Etat, banques, entreprises, etc). Ils correspondent à un dépôt
par la remise de fonds par le souscripteur donnant droit au remboursement à l’échéance
convenue. Les titres de créance négociables regroupent les bons du trésor (titres de dettes émis

1
Master : GFF Matière : système financier

par l’Etat), les certificats de dépôts (titres de dettes émis par les banques) et les billets de
trésorerie (titres de dettes émis par les entreprises). Ainsi, ce marché permet aux institutions
financières, Trésors nationaux, banques centrales, banques, gestionnaires de fonds, assureurs,
et aux grandes entreprises de placer leurs avoirs à court terme ou de se procurer des
financements courts.

2) Le marché financier

Le marché financier est le marché de capitaux à long terme. Ce marché comprend deux
marchés:

- Le marché des actions: c’est le marché où sont émises et échangées les actions des sociétés
cotées. Une action est un titre de propriété délivré par une société de capitaux . Elle confère à
son détenteur la propriété d'une partie du capital, avec les droits qui y sont associés : intervenir
dans la gestion de l'entreprise et de retirer un revenu appelé dividende.

- Le marché obligataire : c’est le marché où sont émises et échangées les obligations des
entreprises ou des collectivités publiques. Les obligations sont des titres de créances, émises
généralement par les sociétés et les Etats pour emprunter des fonds sur le marché. En
souscrivant à une obligation, le souscripteur prête à l'organisme émetteur. Il reçoit en
contrepartie un intérêt annuel (appelé coupon) avant d'être remboursé à l’échéance de
l'emprunt.

On distingue sur ces deux marchés entre le marché primaire et le marché secondaire. Le marché
primaire concerne l'émission d'actifs financiers (action, obligation..), il est parfois appelé
« marché du neuf ». Le marché secondaire est celui de l'achat et de la vente d'actifs
financiers déjà existants, il est parfois appelé « marché de l'occasion ».

Vous aimerez peut-être aussi