Vous êtes sur la page 1sur 13

Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original


Maroc-compta _ Comptabilité Générale - Exercices & Problèmes - _ Immobilisation En
Cours

Écrit par : Arabian Dec 28 2014, 02:28 PM


‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

J'aimerais qu'on traite le cas de l'immobilisation en cours au niveau comptable, fiscal, déclarations etc,
voici un cas :

Une personne (A) a acquit un terrain bâti (veille mini villa) pour le prix de 1.000.000dh, l'a démoli en
2011, puis il a commencé ses travaux de constructions, aménagement, depuis 2011 jusqu décembre
2014, le coût total en moyen était 2.000.000dh (frais du personnel, constructions), un nouveau bâtiment
commercial & administratif construit qui sera siège social de sa nouvelle société à créer en Janvier
2015.

Mes questions :

1.Quel est le sort des frais engagés entre 2011-2014 ? : Frais d'achat du terrain, constructions, frais de
personnel ?
2.Comment les traiter en comptabilité après la création de la société en Janvier 2015 ?
3.Est ce qu'il existe une démarche fiscale à faire ?

Toute info est la bienvenue......Merci d'avance.


______________

Écrit par : EL HACHEMY Dec 29 2014, 07:18 AM


Salam
Je croie qu'il devra faire une livraison à soi meme et acquitter la contribution y afferente
et en création il en fait apport à la sa nouvelle société

Écrit par : Arabian Jan 2 2015, 01:57 PM


‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Peux-tu m'apporter plus de détail sur la livraison à soi même ? comment faire au niveau comptable ? et
c'est quoi la contribution et l'apport ?

________

Écrit par : Fisc-compta Jan 2 2015, 04:21 PM


Bonjour,

Ci-après ma réflexion sur chaque point :

1- Quel est le sort des frais engagés entre 2011-2014 ?

Ses frais engagés entre la date de l'obtention de l'autorisation de construire et celle du permis d'habiter,
constituent le cout de construction qui est le justificatif du cout lors de l'éventuelle cession qui pourrait
être faite ultérieurement.

2-Comment les traiter en comptabilité après la création de la société en Janvier 2015


?

La difficulté n'existe pas au niveau du traitement comptable mais plutôt le risque et le cout
supplémentairement ( Enregistrent à la conservation foncière + enregistrement de l'acte d'apport) qu'il
faut géré lié à cette opération.

pour répondre simplement à ta question, lors de la création de la future société, va faire apport à cette
dernière la construction qui sera inscrite dans l'actif immobilisé en contre partie du capital.

D- Quotte part terrain


D- Construction
C- Capital

3-Est ce qu'il existe une démarche fiscale à faire ?

La Loi des Finances 2013 a introduit la contribution sociale de solidarité en matière de livraison à soi-
même de construction qui s'applique aux :

- personnes physiques qui édifient pour leur compte des constructions à usage d’habitation personnelle ;
- sociétés civiles immobilières constituées par les membres d'une même famille pour la construction
d'une unité de logement destinée à leur habitation personnelle ;
- coopératives d'habitation constituées et fonctionnant conformément à la législation en vigueur qui
construisent des unités de logement à usage
d’habitation personnelle pour leurs adhérents ;
- associations constituées et fonctionnant conformément à la législation en vigueur dont l’objet est la
construction d’unités de logement pour l’habitation personnelle de leurs membres.
dont le tarif est fixé à 60 DHS/m². Cette contribution doit faire l'objet d'une déclaration à déposer dans
un délai de quatre vingt dix (90) jours suivant la date de délivrance du permis d’habiter.

Écrit par : abdorabbih Jan 2 2015, 10:40 PM


Salam Arabian

Il faut dissocier de ton esprit la personne physique qui est propriétaire du terrain et de la construction qui
vient d'être érigée et doit faire l'objet d'une déclaration de livraison à soi, puisqu'il s'agit d'une opération
de construction occasionnelle passible de la CSS au taux de 60 dh le m2 une fois le permis d'habiter est
obtenu et de la personne morale qui va être créée par la suite et qui va exploiter soit une partie soit la
totalité de la construction par le biais d'un contrat de location ou de cession entre la PP et la PM.

J'espère que c'est clair :il faut raisonner par ordre de priorité : primo aspect juridique puis fiscal et c'est
enfin de compte que l'aspect comptable entre en jeu et non pas le contraire.

Écrit par : Arabian Jan 5 2015, 09:48 PM


‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Ok mais ce n'est pas encore clair !

Question 1: ou puis-je avoir des infos sur cette CSS, formulaire ? délai de dépôt, paiement par voie de
rôle sur le champs ?

Question 2- Comment faire la déclaration de livraison à soi ? procédure si possible ?

Question 3- Quel est l'avantageux au niveau fiscal : Contrat de cession ou contrat de location PP au PM
?

Question 4- Au niveau comptable, quelle est l'action à faire ?

Toute info est la bienvenue !

____________

Écrit par : abdorabbih Jan 6 2015, 07:02 AM


Salam Arabian.
Question 1: réponse au forum. On a bien décortiqué cette mesure lorsqu'elle a été instaurée. Tu fais une
recherche.

Question 2 : tu trouveras le formulaire correspondant et tout y est indiqué.

Question 3 : il n'y a pas davantage fiscal. Il faut faire ses calculs et comparer. Une cession engendre un
profit foncier imposable sur le champ une bonne fois pour toutes et un loyer engendre un revenu foncier
imposable à vie.
La meilleure solution à mon avis Et si le propriétaire du local n'aura pas d'associés dans la sarl à créer il
peut se limiter à une domiciliation et dialna fi dialna. Pas la peine de payer un impôt sur un profit ou un
revenu foncier fictif.

Question 4: traitement comptable est un jeu d'enfant.

Écrit par : Arabian Jan 6 2015, 02:14 PM

‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Je vous remercie quand même pour la réponse ainsi que (Fisc compta & El hachemy), même si les
réponses sont ambiguës chacun à son niveau en effet. ..vous me donnez des réponses -codes ...je

cherche le détail pour comprendre

1.Vous m'avez dit qu'il faut faire un apport ! mais c'est quoi un apport et comment faire ?

.Puis vous me dites lors de la création de la société, je passe cette écriture

D- Quotte part terrain


D- Construction
C- Capital

2.Est ce que cette écriture du plan comptable classique ou plan immobilier ?

L'écriture comptable peux être un jeu d'enfant pour certains, un problème pour d'autres.....chacun à ses
connaissances ! et jusqu présent je n'arrive pas à dissimuler comment passer des factures de 2011 en
comptabilité de 2015 (date de création de la société ) !

3.Puis, Pour la déclaration CSS, j'ai cherché sur ce fameau moteur du forum...ça me donne juste la
déclaration CSS des revenus salariés et j'ai cherché sur le circulaire 721...j'ai trouvé quelques infos
mais les formulaires que j'ai téléchargé du forum sont soit des revenus salariés soit du PP..
4.Pour la livraison à soi même : voici ce que j'ai sur un vieux bouquin comme écriture !

2392 db
34551db
7143 CR
4455 CR

Lorsque l'immb est livrée, on solde le compte


2321 db
2392 cr

NB : L'associé sera unique dans sa société, sa construction sera comme un bâtiment commercial et
administratif de la société ...y a pas ni cession ni loyer, le terrain et la construction est dan son propriété
personnelle
wa allah a3lam

Écrit par : abdorabbih Jan 6 2015, 03:01 PM


Salam Arabian.
Quand tu as posé tes questions tu l'as fait comme un professionnel et les réponses ont été
professionnelles malheureusement tu n'as pas pu assimiler les codes comme tu dis pour tenir la route. Je
constate alors qu'il te faut un cours complet de a à z et des réponses succinctes ici ne feront pas laff

Écrit par : Arabian Jan 6 2015, 03:20 PM


‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

ouais mais c'est à travers l'échange que les questions se développent, ici y a pas que les vieux
professionnels mais aussi ceux qui débutent...bref,merci quand même..pour ta contribution.... si d'autres
membres peuvent enrichir le sujet...

_____________

Écrit par : abdorabbih Jan 7 2015, 04:48 AM


Salam Arabian
J'ai une idée pour t'aider à mieux comprendre la donne. Je vais inventer un cas et je vais le traiter en
détail comme ça tu pourras réviser certaines notions fiscales et tu te rendras compte inch Allah que le
traitement comptable est un jeu d'enfant et importe peu dans toute cette histoire.

Écrit par : Arabian Jan 19 2015, 09:16 PM

‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

voici un cas chiffré si quelqu'un puisse me conseiller pour assister mon ami !

- Terrain acquis (en 2011) : 1.000.000 dh


- Frais du personnel ( pendant 3ans) : 800.000dh
- Matières premières : 70.000 dh
- Aménagements : 200.000

Total des coûts : 2070.000 dh

Comment traiter le cas au niveau juridique, fiscal, comptable en 2015 (création de la SARL AU en 2015)
____________

Écrit par : abdorabbih Jan 20 2015, 03:28 PM


Salam,

Désolé pour le retard et puisque tu as apporté un exemple chiffré, tu me facilites la tache :

Citation
- Terrain acquis (en 2011) : 1.000.000 dh
- Frais du personnel ( pendant 3ans) : 800.000dh
- Matières premières : 70.000 dh
- Aménagements : 200.000
Total des coûts : 2070.000 dh
Comment traiter le cas au niveau juridique, fiscal, comptable en 2015 (création de la SARL AU en 2015)

A - En ce qui concerne le traitement comptable juridique et fiscal chez ton ami en tant que
personne physique:

1 - Traitement fiscal (lire attentivement, c'est un peu compliqué) :


Etant donné qu'il ne s'agit pas d'une construction à usage d'habitation ni pour son propre usage ni pour
la revente et la location, la CSS n'est pas applicable et le plafond de 300 m² n'entre pas en jeu, puisque
ton ami est propriétaire du terrain où il envisage d'y ériger un immeuble composé de locaux
commerciaux et administratifs (selon ton exposé). Plusieurs scénarios se présentent :

i- s'il veut vendre la construction ou bien faire un acte d'apport à la société (considéré aux yeux
du fisc comme une cession) : il devra s'inscrire à la TP+IR+TVA en 2014 son nom personnel, il devra
payer TVA sur cession lors de la conclusion de l'acte de cession ou d'apport, déduction faite de la TVA sur
les frais engagés et bien sûr l'IR sur bénéfice (prix cession ou apport HT - coût HT y compris terrain).

ii- S'il veut louer (ou domicilier) la construction à la société (il donc reste propriétaire) : il va
payer la TVA sur livraison à soi (coût total sans Terrain HT (valorisé par l'administration fiscale) x TVA
20% - TVA payée sur charges selon les factures présentées. Dans ce cas, il ne va pas s'inscrire ni à la TP
ni TVA+IR, il présente au fisc un dossier avec les factures engagées et le prix (chiffre d'affaire) taxable à
la TVA sera fixé par l'inspecteur comme c'est le cas de l'IR des forfaitaires. Faudra graisser la patte pour
atténuer le coup !!!

Après quand il va rédiger le contrat de location, il sera soumis à l'IR sur les revenus fonciers après
abattement forfaitaire de 40% à déclarer annuellement avant fin février N+1. Pas de comptabilité.

2 - Traitement comptable (la partie que tu adores):


i- s'il veut vendre la construction ou bien faire un acte d'apport à la société :
- Phase de construction :
* Débit : comptes de charges (terrain, matières, services, salaires, ect....) dans les compte classe 06 à
* Crédit : Banque/caisse/Fournisseurs et tu détailles dans autant de comptes et journaux (tu aimes ça).

- Fin d'exercice avant cession ou apport, si projet achevé :


* Débit : compte 3151 Stock PF (équivalent au total Charges HT classe 06)
* Crédit : 71321 Variation stock PF
Résultat fin d'exercice = zéro.

- Fin d'exercice avant cession ou apport, si projet inachevé : Total Charges HT débit /Créd :.
* Débit : compte 3131 Stock PEC (équivalent au total Charges HT classe 06)
* Crédit : 71311 Variation stock PEC
Résultat fin d'exercice = zéro.

- Au moment de la cession ou apport, il faut annuler le stock et constater la vente :


* Débit : 71321 Variation stock PF.
* Crédit : compte 3151 Stock PF.
* Débit : 11175 Compte de l'exploitant (puisqu'il ne va se faire payer à lui même le montant de la
cession).
* Crédit : 71211 Vente de produits finis
* Crédit : 44550 TVA/vente
Le reste, tu le sais : OD de TVA
= Résultat = 71211 Vente HT - 71321 Variation stock. Taxable à l'IR selon Barème.

ii- S'il veut louer (ou domicilier) la construction à la société (il donc reste propriétaire) :

Rien à signaler. Pas de comptabilité. il paie la TVA sur LAS comme indiqué ci-dessus et adios !

3 - Traitement juridique:
i- s'il veut vendre la construction ou bien faire un acte d'apport à la société :
- Mise à jour de la construction à la conservation foncière et paiement des droits correspondants ;
- Création de la SARL à associé unique qui va acquérir ou recevoir l'apport du bâtiment ;
- Conclusion d'un acte de cession ou d'apport à enregistrer et à déposer à la conservation ;

- S'il rédige un acte d'apport, cet acte devra faire l'objet d'un rapport de Commissaires aux apports
(L'Expire-comptable entre en jeu là encore pour goûter au gateau, aux saveurs de la vie et au don venu
du ciel). Hé oui, on retrouve le fameux CAC qui met son nez là où il ne faut pas : quand le CA dépasse
50 millions de dh, quand il faut augmenter son capital de 100 dh par compensation avec les comptes
courants associés et quand il y a apport en nature.

ii- S'il veut louer (ou domicilier) la construction à la société (il donc reste propriétaire) :
- Mise à jour de la construction à la conservation foncière et paiement des droits correspondants ;
- Création de la SARL à associé unique qui va louer ou recevoir le bâtiment en domiciliation ;
- Conclusion d'un acte de location ou de domiciliation ;

B - En ce qui concerne le traitement comptable juridique et fiscal chez la société de ton ami
(PM):

J'espère que les nuages se sont dissipés après lecture du A. Cela n'empêche voilà les scénarios :

1 - Traitement fiscal :
i- si la société achète la construction à travers acte de cession ou d'apport :

- La société a le droit de récupérer la TVA sur acquisition du batiment puisqu'elle va l'exploiter dans une
activité taxable avec droit à déduction. Ton ami en plus du contrat va établir une facture.

ii- Si la société loue (ou domicilie son siège) dans cette la construction :

- RAS, le loyer passe en charges déductible de l'IS. Pas de TVA.

2 - Traitement comptable (la partie que tu adores):


i- si la société acquiert la construction avec acte de cession ou acte d'apport :

* Débit : classe 02 (terrain, construction, enregistrement, conservation, ect..) selon facture/quittances


* Crédit : Banque/caisse/Fournisseurs d'immobilisation ou compte courant associé et comme tu veux.

* Débit : 619… dotation amortissement……


* Crédit : 282…. Amortissements immob.

ii- Si la société loue (ou domicilie son siège) à la construction :

* Débit : 61311… Location et charges locative


* Crédit : 51411 / 5161…. Banque ou caisse.

3 - Traitement juridique:
i- si la société achète le local ou bien en fait apport à son actif :
- Création de la SARL à associé unique qui va acquérir ou recevoir l'apport du bâtiment ;
- inscription de l'acte acte de cession ou d'apport à la conservation foncière et paiement des droits
correspondants ;

ii- Si la société loue (ou domicilie) la construction :


- Création de la SARL à associé unique qui va louer ou recevoir le bâtiment en domiciliation ;
- Conclusion d'un acte de location ou de domiciliation

Écrit par : Arabian Feb 28 2015, 01:30 PM


‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Je te remercie d'avance pour la réponse, j'ai laissé le sujet en attente vu des engagements, voila, je
viens de lire la réponse (bon un peu ambigue) mais j'ai compris quelques lignes....voici mes questions :

D'abord, l'ami a crée une SARL AU, donc on oublie le traitement PP

1.Pour le traitement comptable : J'ai compris l'écriture de passation en immobilisations tout est correct
sauf ce que je n'ai pas compris est ce que le fisc accepte qu'on passe en comptabilité de la société crée
en 2015, des factures datant de 2011, 2012,2013 lors de la construction ( comme dans ton écriture A
relative au cas de PP avec stock et résultat = 0 etc) ?

2.Est ce que tu as un modèle d'acte de cession ? acte d'apport ? acte de location ou domiciliation ?
3.Combien le taux sur cession de terrain ?

Merci d'avance
_____________

Écrit par : sanaa85 Feb 28 2015, 06:38 PM


Citation (Arabian @ Feb 28 2015, 02:30 PM)

‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Je te remercie d'avance pour la réponse, j'ai laissé le sujet en attente vu des engagements, voila, je
viens de lire la réponse (bon un peu ambigue) mais j'ai compris quelques lignes....voici mes questions :

D'abord, l'ami a crée une SARL AU, donc on oublie le traitement PP

1.Pour le traitement comptable : J'ai compris l'écriture de passation en immobilisations tout est correct
sauf ce que je n'ai pas compris est ce que le fisc accepte qu'on passe en comptabilité de la société crée
en 2015, des factures datant de 2011, 2012,2013 lors de la construction ( comme dans ton écriture A
relative au cas de PP avec stock et résultat = 0 etc) ?

2.Est ce que tu as un modèle d'acte de cession ? acte d'apport ? acte de location ou domiciliation ?
3.Combien le taux sur cession de terrain ?

Merci d'avance
_____________

Salam,

Normalement pour la comptabilisation des factures datant de 2011, 2012,2013 on doit comptabilisé en
2011 : débuté le compte 2392 Immobilisations corporelles en cours des terrains et constructions et
crédité 4481 et en 2015 tu doit solder le compte 2392 avec l'immo conserné
wallaho a3lam

Écrit par : Arabian Feb 28 2015, 09:56 PM

Citation (sanaa85 @ Feb 28 2015, 06:38 PM)


Salam,

Normalement pour la comptabilisation des factures datant de 2011, 2012,2013 on doit comptabilisé en
2011 : débuté le compte 2392 Immobilisations corporelles en cours des terrains et constructions et
crédité 4481 et en 2015 tu doit solder le compte 2392 avec l'immo conserné
wallaho a3lam

‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Je connais le traitement de l'immob en cours, ceci est correct lorsque la société existe et gère une
immob en cours, mais le problème ici que la société à créer en 2015 alors que les travaux ont
commencé depuis 2011, comment peux t on tenir une comptabilité d'une société inexistante en 2011 ni
n° IP ni n° patente et si on comptabilise les factures d'achat de 2011 en 2011 ceci génère des

déclarations (TVA-TP-Bilan etc) or la société n'existe pas juridiquement en 2011

C'est ça ma question !

Écrit par : jaafaragram Mar 1 2015, 07:32 PM


Salamo alaycom Arabian.

Apparemment, tu n'as pas lu tout ce qu'a détaillé abdo pour bien comprendre.
2011 le terrain + construction est toujours la propriété de la pp. La pm n'a rien à voir avec les
constructions en cours ni avec la livraison à soi. La pp est le promoteur et la pm est le client qui va
profiter du chef d'oeuvre soit par acquisition soit location. Pour ne pas se perdre il faut relire
attentivement les détails

Écrit par : Arabian Mar 2 2015, 06:04 PM

Citation (jaafaragram @ Mar 1 2015, 07:32 PM)


Salamo alaycom

Apparemment, tu n'as pas lu tout ce qu'a détaillé abdo pour bien comprendre.

2011 le terrain + construction est toujours la propriété de la pp. La pm n'a rien à voir avec les
constructions en cours ni avec la livraison à soi. La pp est le promoteur et la pm est le client qui va
profiter du chef d'œuvre soit par acquisition soit location. Pour ne pas se perdre il faut relire
attentivement les détails

‫ و رحمة هللا تعالى و بركاته‬،‫السالم عليكم‬

Le problème que j"ai lu la réponse plusieurs fois un peu ambiguë quand même..

Ce que j'ai compris de sa réponse qu'il existe deux étapes (corriger si possible), le terrain a été acquis
en 2011 et les travaux ont eu lieu en 2012-jusqu 2014.. si on suppose que cet ami a décidé de faire un
acte d'apport ou cession à la société, devra en deux étapes

1.Il doit s'inscrire en tant que PP à la TVA+ TP + IR (donc régime de revenu.. ) pour payer la TVA sur
cession (abdo l'a expliqué en (i)) ...puis déposer le bilan en 2014 fin de travaux et payer l'impôt sur IR
selon le barème
on reste dans cette étape

- Est ce que l'inscription en PP devrait avoir lieu en 2011 date d'achat de terrain ou en 2014 date
d'achèvement des travaux ?
- Est ce qu'il devra déposer ses déclarations en 2011-2012-2013-2014 ? : TP-TVA-IR ?

Merci d'avance
______________

Écrit par : jaafaragram Mar 2 2015, 08:12 PM


Salamo alaycom,

- La PP a intérêt à demander au fisc s'il peut faire une livraison à soit et payer la CSS au prix de 60 dh le
m² et déposer l'ancienne déclaration de TVA de livraison à soi de construction pour justifier le coût qu'il a
engagé dans la construction depuis le terrain.
- Si le fisc refuse d'accepter sa LAS en tant qu'occasionnel, il demande à s'inscrire à la TP en tant que
promoteur et demander qu'elle soit effective en 2011, pour :
- Déposer les bilans de 2011 - 2012 - 2013 - 2014 : comptabilité charge à stock produits encours.
pénalité ( 500 x 3 = 1.500 dh/2011+2012+2013. Bilan 2014 sans pénalité car dernier délai mars 2015.
S'il s'inscrit en 2015, il va passer toutes les charges 2011-2012-2013-2014 en charges sur exercices
antérieurs NON DEDUCTIBLES fiscalement. Donc demander l'inscription depuis 2011 pour que chaque
exercice comprenne ses propres charges avec pénalité uniquement de 500 DH/an.
- Déposer les TVA trimestrielles NEANT : 500 x 4 x 4 = 10.000 DH. Puis récupérer toutes les TVA sur
charges depuis 2011 au 1e trimestre 2015 pour que les pénalités ne lui absorbent pas le crédit de TVA
(de 2011-2012-2013-2014).

Quand le chantier sera fini. Le promoteur va faire une cession à la société du produit fini et payer la TVA
sur cession ainsi que l'IR professionnel de la promotion immobilière. Si le fisc accepte la CSS à 60 dh, il
fait la cession et paie l'IR/profit foncier.

ALLAH AL MO3INE.

Propulsé par Invision Power Board


© Invision Power Services

Vous aimerez peut-être aussi