Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre V : L'analyse financière par les ratios

Introduction
Les ratios constituent le 2ème instrument d'analyse financière, le 1er étant l'étude de l'équilibre
fer basé sur différents indicateurs. Les ratios peuvent être exprimés soit par un délai, soit par
un nombre de rotation soit par un pourcentage. Les ratios doivent aborder les différents
aspects de la gestion financière c'est-à-dire qu'ils doivent permettre d'analyser la structure
financière de l'entreprise. Ils doivent permettre également d'évaluer la qualité de gestion d'un
poste ou de plusieurs postes du bilan. Ils doivent permettre enfin de mesurer la performance
économique et financière de l'entreprise Les ratios peuvent donc être classés de la même
manière :

1) Les ratios de structure des postes du bilan


2) Les ratios de gestion d'activité
3) Les ratios de performance économique et financière de l'entreprise
4) Les ratios spécifiques à l'analyse boursière

I- Les ratios de structure des postes du bilan :


Ce sont des ratios qui sont déterminés à partir de paramètres tirés exclusivement du bilan et
qui vont permettre de juger :
- d'abord de la structure de l'actif (les ratios de structure de l'actif),
- de celle du passif (les ratios de structure du passif),
- et qui vont permettre de juger de la cohérence entre les deux (les ratios de synthèse : de
l'équilibre financier).

1-1- Les ratios de structure de l'actif :


Ces ratios mesurent le degré de liquidité des actifs c'est-à-dire la plus ou moins grande
rapidité de transformation en monnaie de ces biens.

VIN
Ratio d'immobilisation =
ANRT
ANRT : actif net réel total

Ce ratio mesure la flexibilité des actifs d'une entreprise. En effet, une entreprise qui a investi
une grande partie de ses ressources en immobilisations va résister difficilement aux crises
économiques. Sa flexibilité étant faible. Il nous donne donc une idée sur la capacité
d'adaptation et de reconversion de l'entreprise face à un changement stratégique au sein de
l'environnement.
- Si le ratio est élevé  rigidité d'adaptation
- Si le ratio est faible  souplesse d'adaptation
Amortissem ents cumulés
Ratio d'âge d'immobilisations =
VIB

- Si le ratio est élevé, cela signifie que les amortissements cumulés sont importants et que par
conséquent les immobilisations sont usées/dépassées/anciennes.
- Si le ratio est faible, cela signifie que les amortissements cumulés ne sont pas importants et
que par conséquent le matériel est quasiment neuf. Dans ce cas, l'entreprise ne risque pas
d'être dépassée rapidement par des progrès technologiques.

1-2- Les ratios de structure du passif :


Ces ratios de structure du passif expriment la structure de financement de l'entreprise et
mesurent le degré d'exigibilité des ressources.
Dettes totales
Taux d'endettement = ratio d'endettement =
ANRT

L'endettement est une source de financement et de croissance pour l'entreprise mais il a


également des conséquences sur la solvabilité de l'entreprise, sur son autonomie financière et
sur sa rentabilité. On considère en général que ce ratio présente un maximum qui se situe à 60
% à 70 %.
Ratio du levier financier = dettes totales/SNR

Il mesure le poids respectif de ces deux grandeurs (DT et SNR). Le niveau de ce ratio dépend
étroitement de la rentabilité économique et du coût de la dette.
SNR
Le ratio d'autonomie financière =
Capitaux permanents

Ce ratio exprime la capacité d'emprunt à terme (à long et moyen terme) de l'entreprise. Plus
l'endettement à long et moyen terme de l'entreprise augmente et plus l'entreprise devient
dépendante des bailleurs de fonds. Elle perd de son autonomie financière. Sa structure devient
fragile et au-delà d'un certain seuil les banquiers prendront des décisions à sa place. Ce ratio
doit donc tourner autour de 50 %. En effet :
1- Si le ratio est largement inférieur à 50 % (30 %), l'indépendance financière de l'entreprise
est remise en question et la capacité d'emprunt à terme est saturée. Dans ce cas de figure, les
banquiers exigeront une augmentation de capitaux.
2- Si le ratio est largement supérieur à 50 %, en général le FRN est négatif ce qui dénote d'un
déséquilibre, l'entreprise utilise mal l'endettement. On dit qu'elle n'utilise pas suffisamment le
levier financier.

1-3- Les ratios de synthèse d'équilibre financier :


Ces ratios donnent une mesure de l'équilibre financier. Ils vont donc compléter l'analyse faite
dans le chapitre précédent.
Capitaux permanents
Ratio du FRN =
VIN

- Si le ratio > 1  capitaux permanents > VIN  FRN > 0


- Si le ratio < 1  capitaux permanents < VIN  FRN < 0
Ce ratio peut être complété pour apprécier l'importance du FRN par rapport au BFR.

FRN
Ratio de couverture du BFR par le FRN =
BFR

C'est un indicateur de l'équilibre financier qui indique si les deux paramètres sont positifs dans
quelle proportion le BFR est financé par le FRN.
Exemple : Si le ratio = 80 % - 80 % du BFR est financé par le FRN.
Actif circulant
Ratio de liquidité générale = RLG =
DCT
VE  VR  VD
=
DCT

- Si RLG > 1  Actif circulant > DCT  FRN > 0


- Si RLG < 1  Actif circulant < DCT  FRN < 0
Ce ratio permet donc d'appréhender le FRN par le bas du bilan.
VR  VD
Ratio de liquidité réduite = RLR =
DCT

Ce ratio compare les éléments de l'actif les plus liquides aux éléments du passif les
plus exigibles et lorsqu'il est supérieur à 1 il y a une forte probabilité que la trésorerie nette
soit positive.

VD
Ratio de liquidité immédiate = RLI =
DCT

Dans l'idéal, ce ratio doit être voisin de zéro et dans tous les cas des VD importantes
signifient une trésorerie oisive qui doit être placée (VR) soit être utilisée pour rembourser les
DCT bancaires.

II- Les ratios de gestion :


Ce sont des ratios qui sont déterminés à partir de paramètres tirés du bilan et d'autres
de l'état de résultat. Ils sont exprimés en délais c'est-à-dire nombre de jours ou nombre de
rotation c'est-à-dire nombre de fois et ils permettent de mesurer l'efficacité ou la qualité de
gestion de certains postes ou groupes de poste du bilan et notamment la qualité de la gestion
des crédits clients (politique commerciales), la qualité de gestion de la dette fournisseurs (la
politique d'approvisionnement et le pouvoir de négociation des entreprises avec ses
fournisseurs) et enfin la qualité de gestion des stocks à travers la politique d'achat et de
stockage.
1- Mesure de la gestion des crédits clients :
CA à crédit
Ratio de rotation des crédits clients =
Crédit clients

Crédits crédits
Délai moyen de recouvrement de crédits clients = x 360
CA à crédit

360
=
Ratio de rotation des crédits clients

Avec :
Crédit client = clients + Effets à recouvrir + effets escomptés non échus + clients douteux
avances et acomptes sur commandes clients.
Le ratio de rotation des crédits clients exprime le nombre de fois que l'entreprise
récupère ses créances dans l'année c'est-à-dire le nombre de fois que les créances sont
transformées en liquidité dans l'année.
Si étant donné les pratiques sectorielles, le délai moyen de recouvrement des crédits
clients est très court alors dans ce cas la politique de crédit de l'entreprise est jugée sévère. Le
délai de courte durée a par conséquent un impact négatif sur le chiffre d'affaires et la
rentabilité. En revanche, si le délai est très long, le poste Valeurs réalisables augmente et par
conséquent le BRF augmente ce qui a pour effet de détériorer la TN. Par conséquent, un délai
très long a un impact très défavorable sur l'équilibre financier.
La gestion des crédits nécessite donc un arbitrage entre équilibre financer et rentabilité
supplémentaire.

2- Les ratios relatifs aux dettes fournisseurs :


Achats à crédit
Ratio de rotation des dettes fournisseurs =
Dettes fournisseu rs
360
Délai moyen de règlement des dettes fournisseurs =
Ratio de rotation des det tes fournisseu rs
Dettes fournisseu rs
= x 360
Achat à crédit

Une entreprise bien gérée doit avoir :


Délai moyen de recouvrement des crédits clients < délai moyen de règlement des
dettes fournisseurs.

3- Mesure de la qualité de la gestion des stocks :


Les ratios qui vont permettre de mesurer la qualité de la gestion des stocks peuvent
être décomposés en deux catégories :

Entreprise commerciales : marchandises


Les ratios de stocks achetés
Entreprise industrielle : matière première, matière
consommables, emballage
Les ratios des stocks fabriqués :  entreprise industrielle : produits finis, en cours de
production, produits semi finis.
3-1- Ratios de stocks achetés :
3-1-1 Cas de l'entreprise commerciale
CAMV
Ratio de rotation de stocks de marchandises =
SM
360
Délai moyen d'écoulement de stock/de réapprovisionnement/de stockage =
Ratio de rotation

SM
= x 360
CAMV

Avec CAMV = SI + Achats + frais sur achats – SF


SI  SF
Et SM =
2
- Un délai court est souhaitable pour :
* Diminuer les coûts d'opportunité des fonds investis dans les stocks
* Réduire le risque de détérioration
Cependant, un délai court :
* Augmente le risque de rupture de stocks
* Augmente le coût de passation des commandes

3-1-2- Cas d'une entreprise industrielle :


CAMC
Ratio de rotation des stocks achetés =
SM

Délai moyen d'écoulement de stock =


360 SM
 x 360
Ratio de rotation CAMC

Avec CAMC = SI + Achats + frais sur achats – SF

3-2- Ratio des stocks fabriqués :


Coût de production des produits finis vendus
Ratio de rotation des stocks achetés =
SM

360 SM
Délai moyen d'écoulement de stock =  x 360
Ratio de rotation CP P.FV
Avec :
Coût de production des produits finis vendus = SI + coût de production total – SF
Et coût de production total = coût d'achat des matières consommées + coût de fabrication.

4- Mesure de la qualité de gestion des actifs :

CA
Ratio de rotation des actifs ou taux de rotation des investissements = TROI =
ANRT

Ce ratio mesure le degré d'efficacité d'utilisation des actifs de l'entreprise. Ce ratio varie d'un
secteur à l'autre mais il est préférable qu'il soit élevé.
Exemple :
Soit deux entreprises A et B appartenant au même secteur d'activité et ayant le même
volume d'ANRT. Le taux de rotation des investissements est respectivement égale à :
TROIA = 3 et TROIB = 4
Ce qui signifie que CA = 3 ANRT
CAB = 4ANRT
Autrement dit, l'entreprise B utilise plus efficacement ses actifs que A puisqu'un même
niveau d'actif va générer un CA plus élevé pour l'entreprise B.

III- Ratios de rentabilité ou de résultat :


Ces ratios sont déterminés à partir de paramètres essentiellement tirés de l'état de
résultat. Ils permettent de mesurer les performances économiques et financières de l'entreprise
et expriment l'aptitude ou la capacité de l'entreprise à rémunérer ses capitaux.

MB
1- TMB =
CA

Avec : MB entreprise commerciale = CA – CAMV


MB entreprise industrielle = CA – Coût de production des PF vendus
Ce ratio mesure le gain brut par dinar de CA.
Exemple : TMB = 0,2 D, cela signifie que l'entreprise réalise par dinar CA un gain brut (avant
le paiement de charge) de 200 millimes qui va servir à payer toutes les charges.
BN
2- TMN =
CA
Ce ratio mesure le gain et par dinar de CA. Il doit tourner autour de 5 %. Ce qui signifie que
chaque dinar de CA réalisé, l'entreprise gagne 50 millimes (en net).

3- Rentabilité économique :

BAII
Re =
ANRT

Avec :
BAII : Bénéfice Avant Impôt et Intérêt (Earning Before Interest and Tax)
ANRT : Actif Net Réel Total
Ce ratio mesure la rentabilité des investissements de l'entreprise indépendamment de
la fiscalité (avant impôt) et indépendamment de la structure de financement (avant intérêt). En
effet, le fait d'ignorer les intérêts revient à ignorer la structure de financement de l'entreprise.
Autrement dit, la rentabilité économique est une approximation de la rentabilité de l'activité
de l'entreprise c'est-à-dire de la rentabilité du secteur dans lequel évolue l'entreprise (une
rentabilité économique du secteur textile, agro-alimentaire, grandes distributions,
pétrolier,…).

4- Rentabilité des capitaux propres ou Return on Equity


BN
ROE =
Capitaux propres

Ce ratio mesure la rentabilité des capitaux propres investis dans l'entreprise c'est-à-dire
ce que rapporte les fonds investis dans l'entreprise. C'est le principal ratio qui intéresse les
actionnaires d'une entreprise.
La rentabilité des capitaux propres peut être décomposée selon la formule du Dupont :

BN BN CA ANRT
 x x
CP CA ANRT CP
ANRT Total passif CP  D D
Comme   1 
CF CP CP CP
BN BN CA  Dettes 
 x x 1  
CP CA ANRT  CP 

TMN TROI Ratio de levier financer


Ce ratio indique que plus l'endettement augmente plus le ratio du levier financier
augmente et par conséquent plus la rentabilité des capitaux propres augmente (ceci n'est vrai
que si on parle de Bénéfice net positif et non pas de perte  Résultat positif). Avec ce
raisonnement, il semble qu'il n'y ait aucune limite à l'endettement. Ce qui n'est pas le cas. En
fait, toute chose étant égale par ailleurs, ce raisonnement n'est valable que sur certains
intervalles d'endettement c'est-à-dire qu'au-delà d'un certain seuil d'endettement, le coût de la
dette augmente et la rentabilité des capitaux propres se détériore.
La limite de l'endettement peut être mieux perçue à travers la décomposition suivante :
Notation :
t : taux d'impôt
i : taux moyen de la dette
D : Dette

BN BAII  Intérêts  Im pôts BAII  (iD


  (1  t )
CP CP CP
ANRT  BAII iD 
 x  (1  t )
CP  ANRT ANRT 
BN ANRT  iD 
  Re  (1 t)
CP CP  ANRT 
 ANRT iD 
 Re x  (1  t )
 CP CP 
  D  iD 
 Re x 1    (1  t )
  CP  CP 
 D iD 
 Re  Re x  (1  t )
 CP CP 

BN  D
 Re  (Re  i ) (1  t )
CP  CP 

Effet du levier financier

Cette relation stipule que la rentabilité des capitaux propres d'une entreprise est égale à
la rentabilité du secteur dans lequel elle évolue ± une prime appelée effet du levier financier
qui est égale à la différence entre la rentabilité du secteur et coût moyen de la dette multipliée
par le levier financier.
Exemple :
Soit une firme qui évolue dans son secteur d'activité et don la Re = 15 %, le taux d'impôt = 35
%.

Eléments Situation 1 Situation 2 Situation 3 Situation 4


CP = 1000 D - CP=400 D CP = 400 CP=400
- D=600; i = 10 D = 800; D=2400
% D1=600 à 10 % D1=600;i=10%
D2=200 à 18 % D2=1800;i=18%
CP
D
BAII
- Intérêt
= BAII
- Impôt
= BN
BN/CP

IV- Les ratios spécifiques à l'analyse boursière :

 Capitalisation boursière = NC

Avec :
C = cours boursier
N = nombre de titres
Exemple :
Soit une entreprise dont le capital est égale à 1000000 D, VN = 10 D, le cours boursier = 15 D
1000000
N= = 100000 actions
10
 Capitalisation boursière = 100000 x 15 = 1500000

 Le bénéfice par action = BPA = (Bénéfice Par Action)

 PER (Price Earning Ratio, ratio cours bénéfice)

Cours
PER =
BPA
Exemple :
C = 150 D
BPA = 10 D
150
PER = = 15 fois le cours représente 15 fois le bénéfice par action.
10
Le PER est le nombre par lequel il faut multiplier le BPA pour obtenir le cours.
L'idée de base du PER est que le cours de l'action représente la valeur actuelle de tous
les bénéfices par action future. Le PER sert de base de comparaison. En général, on calcule un
PER moyen par secteur d'activité et/ou par firme. Ces PER servent de norme.

Exemple :
PERsecteur = 10 et PERbanque  = 25
Cela signifie que le cours de la banque  représente 25 fois son BPA alors que pour le reste
du secteur. Il ne représente que 10 fois le BPA. Cela sous-entend donc que le cours de la
banque  est surévalué et que les opérations ont donc intérêt à vendre les actions de la banque
.
Dividende
 Le ratio de distribution du bénéfice (Pay-out Ratio) = x 100
BN
Batterie des ratios
Ratios Mesure
Structure de l'actif :
VIN
* Ratio d'immobilisation
ANRT
Amortissements cumulés
* Ratio d'âge des immobilisations
VI . Brutes
Structure du passif :
Dettes totales
* Ratio d'endettement
ANRT
Dettes totales
* Ratio du levier financer
SNR (CP )
SNR
Ratios de * Ratio d'autonomie financière
structure C permanents
Ratios de synthèse :
C Permanents
* Ratio du FRN
VIN
FRN
* Ratio de couverture du BFR par le FRN :
BFR
AC VE  VR  VD
* Ratio de liquidité générale : 
DCT DCT
VR  VD
* Ratio de liquidité réduite :
DCT
VD
* Ratio de liquidité immédiate :
DCT
Rotation des crédits clients :
CA à crédit
* Ratio de rotation des crédits clients :
Crédits clients
* Délai moyen de recouvrement des 360
crédits clients : R .rotation crédits clients
Rotation des dettes fournisseurs :
* Ratio de rotation des dettes fournisseurs Achats à crédit
Ratios de : Dettes FRS
gestion
360
* Délai moyen de règlement des FRS :
R. rotation det tes FRS
Rotation des stocks :
* Ratio de rotation du stock de Coût d ' achat des m / ses vendues
marchandises : Stock moyen
360
* Délai moyen d'écoulement du stock :
R rotation stock m / ses
* Ratio de rotation du stock de matières Coût d ' achat des mat. consomm
achetées : Stock moyen
* Ratio de rotation du stock de produits Coût de production des PF vendus
finis : Stock moyen
Rotation des actifs :
CA
* Ratio de rotation des actifs/Inv :
ANRT
M arg e Brute
* Taux de marge brute :
CA(TTC )
BN
* Taux de marge nette :
CA (TTC )

BAII
Ratios de * Rentabilité économique : ANRT
rentabilité BN
* Ratio de rentabilité des capitaux propres
(Return on equity ( ROE) CP
BN BN CA ANRT
- Décomposition 1 :  x x
CP CA ANRT CP
BN  D
- Décomposition 2 :   Re  ( Re  i ) x x (1  t )
CP  CP 
Cours boursier x Nb titres
* Capitalisation boursière
existants
Ratios Cours boursiers
d'analyse * PER
BPA
boursière
Dividendes
* Ratio de distribution du bénéfice x 100
BN