Vous êtes sur la page 1sur 346

BROYEURS À CÔNE NORDBERG

HP100, 200, 300, 400 ET 500


Manuel d’utilisation
IM30290000-FR-06 (Notice originale)
PRÉFACE

Ce manuel d’utilisation est destiné à La description et les spécifications dans ce


familiariser les propriétaires et utilisateurs des manuel étaient effectives lorsque ce manuel a
produits Metso Minerals dans l’utilisation de été approuvé pour l'édition.
leur équipement. Metso Minerals se réserve le droit
Il contient des instructions importantes pour d'interrompre ses modèles à tout moment, et de
une utilisation sûre, optimale et économique de changer les spécifications ou dessins, sans
l’équipement. Le respect de ces instructions notice et sans aucune obligation.
permet d’éviter d’éventuels dangers, de réduire Si une question venait à se poser sur la
les frais de réparation et le nombre de pannes, machine ou sur cette publication, consultez s'il
et d’augmenter la fiabilité et la durée de vie de vous plaît votre représentant Metso Minerals
l’équipement. pour obtenir la dernière information
Ce manuel doit être complété par la disponible.
réglementation locale sur la sécurité et la
protection de l’environnement.
Une copie de ce manuel d’utilisation doit
toujours être disponible sur le lieu de
l’équipement.
En plus de ce manuel d’utilisation et de la
réglementation locale sur la sécurité et le
respect de l’environnement, les règles
techniques généralement admises pour la
sécurité et les activités professionnelles
doivent être respectées.
Ce manuel d’utilisation doit être lu et utilisé
par toutes les personnes travaillant sur
l’équipement, entre autres durant:
L’utilisation incluant l’installation, le
démarrage, le fonctionnement, l’ingéniérie
d’application, le chargement et déchargement
des matières premières, le travail sur site, la
protection de l’environnement et les
départements de sécurité, l’entretien,
l’inspection et la réparation, le transport, le
maniement du matériel...
Il peut également y avoir des équipements
optionnels qui possèdent des manuels
d’instruction indépendants. Ces manuels
doivent être lus et utilisés par chaque personne
travaillant avec l’équipement.
Le développement et l'amélioration continuels
de la conception des produits peuvent apporter
des changements à votre nouvelle machine, qui
ne sont peut être pas inclus dans cette
publication. Cependant chaque publication est
revue et révisée si nécessaire, pour mettre à
jour les changements dans les dernières
éditions.

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SOMMAIRE

BROYEURS A CONE HP
SOMMAIRE

Introduction - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section A

Consignes générales de sécurité - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section B

Sécurité de la machine - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section C

Sécurité lors d’opérations de maintenance et de réparations - - - - - - - - Section D

Sécurité - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 0

Informations générales sur le broyeur - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 1

Informations générales sur l’installation - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 2

Instructions d’utilisation - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 3

Maintenance périodique et inspection - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 4

Ensembles bol, mâchoire fixe et trémie - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 5

Ensembles tête, mâchoire mobile et cône distributeur - - - - - - - - - - - - - Section 6

Ensemble douille - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 7

Ensemble excentrique - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 8

Ensembles contre-arbre, boîtier de contre-arbre et poulies - - - - - - - - - Section 9

Ensembles bâti, anneau de réglage et vérin de maintien - - - - - - - - - - Section 10

Système de lubrification - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 11

Système hydraulique - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 12

Questions fréquentes - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Section 13


Section A

INTRODUCTION

1.1 - Général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.2 - Définitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3


Introduction SECTION A
1.1 Général N'effectuez jamais la maintenance du matériel
tant que les parties mobiles ne sont pas
Ce manuel, ainsi que les manuels d'instructions immobilisées et que le moteur et l'alimentation
spécifiques à chaque machine, ont été préparés ne sont pas coupés, verrouillés et étiquetés,
par "Metso Minerals Crushing and Screening afin d'empêcher tout mouvement imprévu.
Business Line" dans le but de développer les
connaissances et de sensibiliser les personnes Il est de la responsabilité de l'opérateur de
impliquées dans l'utilisation, la surveillance, toujours faire preuve d'attention et de bon sens
l'entretien et la réparation des machines de à tout moment.
concassage et de criblage, en ce qui concerne N'oubliez pas que la sécurité est l'affaire de
la sécurité et l'utilisation. Un exemplaire de ce tous! Vous êtes responsable non seulement de
manuel doit être fourni à - et étudié par - votre sécurité, mais aussi de la sécurité de tous
chaque personne qui pénètre dans le périmètre ceux qui se trouvent autour de vous.
des machines de l'installation de concassage,
ou qui est concerné par le fonctionnement de
l'installation de concassage. Il est de la
responsabilité du propriétaire de toujours
conserver ce manuel, ainsi que les autres
instructions écrites, dans le périmètre de
l'installation de concassage afin de pouvoir
être consulté facilement par l'opérateur en cas
de besoin.
La connaissance des machines et des dangers
inhérents est un élément essentiel pour la
sécurité sur le lieu de travail. La connaissance
et le respect des lois et règlements de sécurité
nationaux, fédéraux ou régionaux et des
procédures de sécurité de l'installation de
concassage est également essentielle pour
garantir la sécurité sur le lieu de travail.
L'inobservation des lois et règlements peut
causer des blessures graves voire mortelles. Veuillez lire ce manuel attentivement. Vous
En cas de doute: ne contournez jamais les devez connaître son contenu. Pour toute
consignes ni les procédures dans le but de question, contactez sans attendre votre
gagner du temps. N'introduisez jamais d'objets représentant Metso Minerals. Gardez à l'esprit
étrangers, d'outils, de tiges ou de parties de qu'il existe différents types de risques, de
votre corps dans une machine en dangers et de blessures (voir paragraphe 2.3
fonctionnement. Ne passez jamais par dessus "Risques typiques rencontrés dans une
ou à proximité des dispositifs de sécurité. installation de concassage"), liés les uns aux
N'utilisez jamais une machine lorsque ses autres. Prévoyez et empêchez par tous les
dispositifs de sécurité ne sont pas installés ou moyens à votre disposition de tels risques et
lorsqu'ils sont désactivés. Ne remplacez jamais dangers, ainsi que les blessures et autres
un dispositif de sécurité du constructeur par un conséquences résultantes, de se produire. Ne
dispositif d'un autre fabricant. faites jamais de compromis lorsque la sécurité
est en jeu!

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS A-2


SECTION A - INTRODUCTION

Metso Minerals, en tant que fabricant et Metso Minerals ne peut pas être tenu
fournisseur de machines met la sécurité au responsable en cas de blessure, de décès, de
premier plan et considère ce qui suit comme dommages ou de coûts consécutifs à toute
les conditions préalables indispensables pour action ou omission de la part du propriétaire,
une utilisation sûre de l'installation de de l'opérateur ou d'autres employés, agents,
concassage: partie contractante, vendeurs, ou autres. Toutes
– Le propriétaire doit mettre le présent les règles, normes, instructions et procédures
manuel à disponibilité de chaque relatives à la sécurité doivent être respectées; il
personne impliquée dans l'utilisation, en va de même pour les consignes,
la surveillance, la réparation ou la spécifications et recommandations de Metso
maintenance de l'installation de Minerals contenues dans ce manuel.
concassage. Ce manuel a été rédigé conformément aux lois
– La conformité de l'installation avec le et règles de sécurité en vigueur à la date de
contenu de ce manuel doit être assurée rédaction. Le propriétaire et l'opérateur ont la
et supervisée par le propriétaire. responsabilité exclusive de se conformer aux
modifications, ajouts ou autres changements
– Toute personne impliquée dans apportés aux lois et aux règles de sécurité
l'utilisation, la surveillance, la survenant après la date de rédaction de ce
réparation ou la maintenance de manuel.
l'installation de concassage doit se Bien que ces consignes englobent le plus de
familiariser avec le contenu de ce situations possibles, il peut exister des dangers
manuel avant d'exécuter toute action non prévisibles, des dangers associés à un
décrite ci-avant. chantier particulier ou des dangers pris en
– Chaque personne impliquée dans compte par des dispositions de sécurité
l'utilisation, la surveillance, la spécifiques à l'entreprise. Les présentes
réparation ou la maintenance de informations peuvent aussi faire omission des
l'installation de concassage doit être conditions habituelles devant être respectées,
correctement formée et doit posséder telles que les conditions d'assurance ou la
les connaissances professionnelles réglementation nationale.
nécessaires à l'exécution des tâches
respectives.
– Tous les visiteurs de l'installation de
concassage doivent être correctement
informés des dispositions de sécurité
applicables, et ces dispositions de
sécurité doivent être maintenues
pendant toute la durée de telles visites,
y compris mais sans se limiter aux
consignes de ce manuel.
Aucune modification ne doit être apportée ni
dans l'utilisation de la machine fournie par
Metso Minerals ni dans le contenu de ce
manuel sans autorisation expresse écrite de
Metso Minerals. L'utilisation, la maintenance,
la réparation, la manutention, les modifications
ou tout autre usage des équipements et/ou
systèmes de l'installation de concassage sont
de la responsabilité du propriétaire.

A-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION A - INTRODUCTION

En cas de question au sujet de la sécurité des


machines fournies par Metso Minerals,
veuillez nous contacter avant d'utiliser,
d'effectuer la maintenance ou de réparer la
machine.
IMPORTANT!
La sécurité d'utilisation de la machine nécessite
à la fois la vigilance et la prise de conscience de
la part de chacune des personnes concernée par
l'utilisation de la machine. La machine doit être
utilisée uniquement par le personnel ayant été
formé et possédant les connaissance
nécessaires.

1.2 Définitions
"Installation de concassage" désigne un
ensemble ou une partie de différents matériels,
éléments, systèmes ou pièces destinés au
concassage et/ou au criblage de roches,
minéraux, matériaux recyclables ou pouvant
être concassés. Dans le cadre de ce manuel,
l'installation de concassage désigne aussi le
dispositif autonome de concassage ou de
criblage, le cas échéant. Les mots "machine",
"dispositif", "matériel" et "concasseur" sont
utilisés de manière indifférente dans ce manuel
et font référence à l'installation de concassage
et à ses éléments ou pièces.
"Propriétaire" signifie les personnes morales
ou physiques propriétaires ou locataires de
l'installation de concassage et/ou les personnes
morales ou physiques ayant la responsabilité
de l'utilisation et/ou de la maintenance de
l'installation de concassage.
"Opérateur" signifie les personnes qui
utilisent l'installation de concassage ou qui
effectuent des opérations de maintenance, de
réparation, de surveillance ou toute autre
activité sur ou pour cette installation.
"Ce manuel" signifie, le cas échéant, les
présentes consignes de sécurité générales, ainsi
que les éventuelles consignes relatives à un
matériel particulier, mises à jours
régulièrement et fournies par ou de la part de
Metso Minerals.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS A-4


Section B

CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ

2.1 - Produits respectant la sécurité et installation de concassage. . . . . . . . . . B-1

2.2 - La sécurité et vous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B-1


2.2.1 - Objectif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-2
2.2.2 - Signes, symboles et étiquettes de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-2
2.2.3 - Quelques consignes générales de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-3
2.2.4 - Minage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-4
2.2.5 - Installations mobiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-5
2.2.6 - Transport du matériel mobile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-5

2.3 - Risques typiques rencontrés dans une installation de concassage . . . . . B-6


2.3.1 - Dangers typiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-7
2.3.2 - Types de blessures typiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .B-19

2.4 - Equipements et vêtements de sécurité personnels. . . . . . . . . . . . . . . . . B-21


Introduction SECTION B

CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ


POUR UNE INSTALLATION OU UN LIEU DE CONCASSAGE

2.1 Produits respectant la sécurité Pour garantir la sécurité, l'ensemble du


et installation de concassage personnel doit être vigilant lors de l'utilisation
de la machine ou en cas de présence à
Toutes les machines nécessitent une proximité de celle-ci. Gardez conscience des
intervention humaine. Comme toute autre dangers existants ou potentiels. Seul le
machine lourde, une installation de concassage personnel correctement formé peut utiliser,
comporte des dangers inhérents qui doivent surveiller, réparer ou effectuer la maintenance
être identifiés, compris et pris en compte, afin de la machine.
d'éviter les accidents et les blessures. Metso
Minerals, en tant que fabricant et fournisseur Le personnel doit prendre connaissance de
de machines, s'engage à promouvoir la sécurité tous les aspects de la machine concernée, y
de l'installation de concassage en fournissant compris:
des dispositifs et des fonctions de sécurité, – les consignes d'utilisation,
ainsi que des formations, des services, des
manuels et des consignes de sécurité. – les consignes de maintenance et de
réparation,
2.2 La sécurité et vous – les fonctions et les mouvements
La sécurité est l'affaire de chacun; cette automatisés de la machine,
responsabilité est aussi la vôtre. – les fonctions et les consignes
spécifiques de sécurité.
IMPORTANT !
• En cas de doute au sujet d'une procédure,
consultez les manuels d'utilisation
concernés et/ou contactez votre
chef/responsable avant de continuer.
• Suivez toutes les procédures de
verrouillage et de sécurité avant de
pénétrer dans la machine.
• Restez constamment informé de
l'emplacement de chaque ouvrier sur ou
autour de la machine.
• Respectez toutes les consignes de
sécurité.
• Ne retirez ou ne désactivez jamais un
La sécurité concerne l'ensemble du personnel. dispositif, une étiquette ou un
Par votre action, vous participez à la création avertissement de sécurité.
d'un environnement de travail sécurisé.
Les produits Metso Minerals sont conçus et
fabriqués avec le souci de la sécurité. Les
machines possèdent des fonctionnalités de
sécurité de haute qualité.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-2


SECTION B - INTRODUCTION

2.2.1 Objectif Vous rencontrerez dans ce manuel le symbole


L'objectif de ces consignes est de réduire les de vigilance accompagné de mots tels que
risques et d'éviter ou d'empêcher les accidents DANGER, AVERTISSEMENT ou
et les blessures. Les accidents sont souvent ATTENTION, afin de vous avertir, ainsi que
causés par le manque de vigilance ou la les autres personnes de l'installation de
non-observation de consignes importantes. concassage, des actions et des conditions
potentiellement dangereuses, et comportant un
La connaissance du fonctionnement de la risque de blessure (y compris mortel) ou de
machine et la formation permanente à la dommage matériel. Des symboles, étiquettes et
sécurité sont nécessaires pour bâtir un autocollants sont aussi placés sur la machine à
environnement de travail sécurisé. des endroits appropriés pour signaler les
La sécurité peut être résumée par les trois risques éventuels de sécurité.
thèmes suivants:
– CONNAISSANCE DE LA
MACHINE,
– UTILISATION ET MAINTENANCE
SÉCURISÉE,
– NETTOYAGE ET ENTRETIEN DANGER
CORRECT.
2.2.2 Signes, symboles et étiquettes de
sécurité
Le symbole suivant est utilisé dans ce manuel AVERTISSEMENT
et sur la machine pour attirer l'attention sur des
consignes permettant d'empêcher les blessures
liées à la machine.
Lorsque vous voyez ce symbole sur la machine
ou dans ce manuel, soyez vigilant et prenez ATTENTION
conscience du risque de blessures.

Signalisation Description
Dangers immédiats ou
utilisations dangereuses
DANGER
pouvant provoquer des
blessures graves ou la mort.
Dangers ou utilisations
AVERTISSEMENT dangereuses pouvant provoquer
des blessures graves ou la mort.
Dangers ou utilisations
dangereuses pouvant provoquer
ATTENTION
des blessures mineures ou des
dommages matériels.
Figure 2-1 Symbole de vigilance
Figure 2-2 Signes Danger, Avertissement,
Attention et leur signification

B-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

2.2.3 Quelques consignes générales Conservez les pièces amovibles dans


de sécurité une boîte à outils ou rangez-les dès que
1. Ne retirez, ne couvrez et ne désactivez possible.
jamais les dispositifs de sécurité 5. Éloignez les vêtements et les parties du
installés, ainsi que les protections, corps des points de pincement et des
signes ou étiquettes de sécurité Ils sont parties en rotation ou en mouvement.
installés sur la machine pour avertir le Prenez particulièrement garde à éviter le
personnel des dangers possibles et pour contact avec les éléments dont le
éviter les blessures. En cas mouvement est intermittent.
d'endommagement des dispositifs de 6. Prenez connaissance des limites de
sécurité ou d'illisibilité des signes ou des poids des dispositifs de levage ainsi que
étiquettes d'avertissement, de leur charge. Ne détachez jamais une
remplacez-les par des dispositifs ou des charge d'un dispositif de levage tant que
signes ou étiquettes fournies par le la charge n'est pas stabilisée et que tout
fabricant. Respectez toutes les déplacement non souhaité n'est pas
consignes. Veillez à ce que les signes et empêché.
étiquettes demeurent propres, apparents
et lisibles. (Les signes d'avertissement et 7. Ne montez jamais sur la machine sauf
leur emplacement sont énumérés dans sur les zones spécialement prévues à cet
les consignes de sécurité de la machine.) effet. Ne passez pas par dessus la
machine.
2. vérifiez que tous les passerelles, rampes,
barrières, dispositifs de sécurité et 8. Le fonctionnement des boutons d'arrêt
protections sont correctement installés d'urgence doit être testé régulièrement,
avant de mettre en marche la machine. de même que les circuits électriques de
N'utilisez pas de passerelles, rampes, sécurité et les interrupteurs
barrières, dispositifs de sécurité et correspondants. Tout défaut de sécurité
protections d'autres fabricants lorsque doit être réparé avant de poursuivre
ces éléments sont disponibles auprès du l'utilisation, et le dispositif concerné
fabricant de la machine. doit être testé et certifié conforme par un
spécialiste qualifié.
3. Maintenez la machine ainsi que la zone
entourant la machine propre et libre de 9. Le matériel et les vêtements de
tout obstacle. Prenez garde à la protection personnels tels que les
poussière, à la fumée ou au brouillard, chaussures, casques, lunettes, gants de
car cela peut réduire la visibilité. sécurité, protection d'oreilles, etc.
doivent être portés et utilisés à tout
4. Essuyez toute substance telle que des moment. Des chaussures de sécurité
projections d'huile, de graisse, d'eau ou doivent être portées par toute personne
la présence de glace, car cela peut pénétrant dans le périmètre de
provoquer la chute d'une personne. l'installation de concassage. Les
Nettoyez et entretenez correctement la personnes portant des vêtement lâches,
machine, cela permet d'éviter les une cravate, des colliers, une barbe ou
blessures. Veillez à la propreté et au bon des cheveux longs ne doivent pas
fonctionnement de la machine. s'approcher de la machine. Il peut être
Conservez les alentours de la machine et dangereux de porter une montre-bracelet
les passerelles propres et libres d'huile, ou une bague. Les bagues doivent être
de graisse, de tapis, câbles, chaînes, retirées ou recouvertes d'une bande
seaux, roches ou autres obstacles. adhésive. Ne mettez pas dans vos
poches d'objets pouvant en tomber.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-4


SECTION B - INTRODUCTION

10.Veillez à ce que les personnes qui n'ont


pas besoin d'être présentes dans
l'installation de concassage ou qui ne AVERTISSEMENT
sont pas formées restent éloignées du Seules les opérateurs formés et
site. Dans le cas contraire, il peut en qualifiés et les techniciens de
résulter des blessures ou même la mort. maintenance sont autorisés à utiliser
11.Le matériel situé sur le panneau de ou entretenir/réparer la machine.
commande doit être manipulé avec soin. Toute autre personne doit rester à
Ne placez aucun objet sur le clavier, l'écart de la machine lorsqu'elle
l'écran couleur, ni sur les autres fonctionne, ainsi que lors des
éléments du panneau de commande. Le opérations de maintenance ou de
matériel peut tomber en panne en cas de réparation!
contact avec un liquide, ou s'il est
2.2.4 Minage
exposé à une chaleur ou une humidité
excessive. Laissez à l'air la possibilité de
circuler autour du matériel correctement
et à tout moment. Éloignez les aimants
du matériel informatique, en particulier
des disques durs et des boîtiers CPL.
12.Un opérateur formé et qualifié, familier
avec le présent manuel, les consignes de
sécurité et le fonctionnement
automatique de la machine, doit se
trouver aux commandes dès lors que la L'utilisation du système de radiocommande de
machine est en marche. l'installation de concassage est strictement
13.Ne consommez pas de boissons interdite au cours des opérations de minage,
alcoolisées ou d'autres produits car cela pourrait provoquer une explosion
enivrants avant de venir au travail ou prématurée. Déplacer l'installation de
pendant votre travail. N'utilisez pas concassage mobile suffisamment loin de la
l'installation de concassage après avoir zone dangereuse lors d'opérations de minage.
pris des médicaments, des Ne stockez et ne transportez pas d'explosifs sur
tranquillisants, ou d'autres produits une installation de concassage ou de criblage
pharmaceutiques pouvant fausser la mobile.
perception.
14.Familiarisez-vous avec les signes de
sécurité placés en différents points de
l'installation de concassage. N'ôtez et
n'endommagez jamais les signes,
étiquettes, plaques signalétiques,
avertissements, symboles ou dispositifs
de sécurité. Remplacez-les si nécessaire
par des produits fournis par le fabricant.
15.Ne peignez pas par dessus les signes de
sécurité, les plaques signalétiques ou les
étiquettes d'avertissement.

B-5 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

2.2.5 Installations mobiles Effectuez le transport et le levage des appareils


Si l'installation de concassage est équipée d'un et manipulez les différents éléments
équipement portable (appareil de concassage et conformément aux instructions et aux conseils
de criblage monté sur remorque), il est fournis. Attachez le matériel de levage
extrêmement important d'assurer la stabilité et uniquement aux points prévus à cet effet.
le soutènement approprié à la remorque. La Utilisez uniquement des moyens de transport
machine doit être installée sur un terrain aussi dont les capacités sont adéquates. Attachez la
plat et robuste que possible. Si le terrain n'est charge soigneusement. Pour le levage, utilisez
pas plat, il doit être nivelé de manière à ce que uniquement les fixations indiquées dans les
la machine puisse fonctionner efficacement et instructions. Attachez tous les éléments
en toute sécurité. Le terrain doit supporter le immédiatement après les avoir chargé, afin
poids de l'ensemble et doit empêcher tout d'éviter tout levage accidentel. Placez sur la
enfoncement ou déplacement. Au besoin, charge les signaux d'avertissement nécessaires.
utilisez un revêtement de sol épais en bois de Lors du transport de la remorque, vérifiez que
construction. Les remorques doivent être mises celle-ci peut emprunter les ponts, avant de les
sur vérins de manière à ce que leurs roues ne traverser. Vérifiez que les ponts peuvent
touchent pas le sol. supporter le poids de la machine. Vérifiez
Placez des vérins/cales à chaque angle de la l'espace libre sous les ponts, les lignes
remorque ou le plus près possible, ainsi que aériennes ainsi que tout obstacle aérien.
sous les autres points de soutien recommandés Ne transportez jamais de chargement dont le
au milieu du châssis. Tous les vérins situés poids est proche de la limite acceptée. Vérifiez
dans les angles doivent être placés à égale la législation locale, en particulier au sujet des
distance de chaque extrémité. Ajustez chaque limites de poids. Lors du transport sur une
vérin de manière à ce que la partie non grande route, vérifiez que tous les feux de
soutenue des longerons de la remorque arrête route, de gabarit et les feux arrière sont
de vibrer ou que les vibrations soient réduites allumés, si nécessaire. Utilisez des signaux et
au minimum. Bloquez mécaniquement les panneaux avertisseurs appropriés.
vérins et les pieds de support à l'aide de Retirez toutes les fixations de transport avant
goupilles de blocage, si nécessaire. de redémarrer l'installation de concassage.
Vérifiez périodiquement la stabilité de la Remontez soigneusement toutes les pièces
remorque. préalablement déposées. Exécutez le
démarrage conformément aux instructions du
2.2.6 Transport du matériel mobile manuel.
Lorsque le système est en marche, vérifiez tous
les indicateurs et instruments pour vous
assurer qu'ils fonctionnent correctement.
Vérifiez que toutes les commandes
fonctionnent correctement. Soyez attentifs aux
bruits inhabituels. Arrêtez immédiatement le
système si l'un de ses éléments ne fonctionne
pas normalement.
Utilisez uniquement des appareils de transport
et de levage appropriés et de capacités
suffisantes. Les opérations de levage doivent
être surveillées par un responsable. Suivez
attentivement toutes les consignes de montage
et de démontage. Débranchez toutes les
alimentations électriques externes avant de
déplacer un appareil ou un élément.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-6


SECTION B - INTRODUCTION

2.3 Risques typiques rencontrés – levage et déplacement de charges


dans une installation de lourdes
concassage – grues et grues mobiles
– bords tranchants
– matériel sous haute pression
hydraulique
– matériel électrique
– fonctions automatiques et démarrages
imprévus
– agents toxiques ou corrosifs

Bien que chaque machine fabriquée par Metso – force d'inertie de la machine
Minerals soit équipée de nombreux dispositifs – surfaces chaudes et incendies
de sécurité, il n'est pas possible de prévenir
tous les risques. Il existe des dangers potentiels – zinc
qui doivent être identifiés et évités. Le niveau – courroies transporteuses
de bruit peut gêner la conversation lorsque la
machine fonctionne. De par leur fonction, – poussière
l'installation de concassage et le matériel – bruit et vibrations
associé peuvent produire de la poussière. Le
concassage ainsi que d'autres processus de la – mauvaises méthodes de travail
machine peuvent momentanément masquer la – matériel en rotation et éléments en
visibilité de certaines parties de la machine. En mouvement
général, des niveaux de concentration élevés
de silice et d'autres poussières présentes dans – éjection de matériaux du concasseur
l'air peuvent exposer l'opérateur à des risques – chute de matériaux des transporteurs,
de cancer du poumon, selon la durée et le et lors des opérations de chargement,
niveau d'exposition, et selon le type de déchargement et alimentation
matériau concassé.
– orifice de concassage
En outre, le fonctionnement de la machine ne
permet pas de protéger et d'empêcher Ces dangers typiques sont développés dans le
complètement certains risques et dangers. Pour paragraphe 2.3.1 «Dangers typiques» de ce
cette raison, le travail sur l'installation de chapitre. Prenez garde à ces dangers.
concassage requiert une vigilance constante de L'ensemble du personnel travaillant sur ou
la part de tout le personnel présent dans la zone dans le périmètre de la machine doit être formé
de travail. Les accidents arrivent de façon correctement pour éviter ces dangers.
imprévue. La liste ci-dessous énumère certains Types de blessures typiques:
dangers et accidents typiques dont toute
personne travaillant sur l'installation de – écrasement
concassage ou dans son périmètre doit avoir – dérapage, faux pas, et choc
conscience.
– chute
Dangers typiques:
– coupe
– points de pincement, espaces et trous
– happement
– mauvais entretien
– brûlures et chocs électriques
– zones de travail en surplomb ou
exiguës – maladie de l'appareil respiratoire
– asphyxie

B-7 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

2.3.1 Dangers typiques Les endroits mouillés, en particulier à


Points de pincement, espaces et trous proximité d'installations ou d'appareils
électriques sont dangereux. Rangez les outils à
leur place après utilisation. Dans tous les cas,
une prudence extrême doit être observée.
Suivez les procédures de sécurité existantes
pour l'installation de concassage. Nettoyez les
dépôts de matériaux glissants présents sur les
passerelles, les échelles et sur le sol. L'ordre et
la propreté permettent de maintenir un
Les points de pincement se rencontrent sur les environnement de travail plus sûr en
appareils d'entraînement tels que les courroies, empêchant ou en réduisant les risques de
poulies, chaînes, pignons et engrenages. De trébuchement, de glissage, d'incendie et de
même, un point de pincement peut être formé choc électrique.
par un matériel en rotation ou en mouvement.
Zones de travail en surplomb ou exiguës
DANGER
Les points de pincement et les
espaces vides sur l'installation de
concassage représentent un danger
important. Ils sont normalement
protégés par des dispositifs de
sécurité tels que des grilles ou des
rampes. Dans tous les cas, vous
devez faire très attention à éviter les
points de pincement, les trous et les
espaces vides, sans quoi des
blessures graves ou même mortelles Les installations de concassage sont des
peuvent se produire. structures de grande hauteur. Les passerelles et
les plateformes conçues pour être utilisées lors
Mauvais entretien
du fonctionnement de la machine sont
équipées de garde-fous afin d'empêcher toute
chute.
En cas de travail dans une zone en surplomb,
faites attention aux mouvements de la machine
et aux autres activités en cours dans cette zone.
Ne courrez pas sur les passerelles. Ne passez
pas par dessus les rampes des passerelles
lorsque la machine est en marche. Ne montez
pas sur les rampes ou sur les autres parties de
l'installation non destinées à cet usage.
Effectuez l'entretien correctement. Veillez à ce
que la machine, les passerelles, les plateformes Certains passages étroits sont prévus pour
et la zone de travail restent toujours propres, l'accès lors des opérations de maintenance.
sèches et dégagées de tout débris. Une N'utilisez pas ces accès lorsque la machine est
machine, des passerelles, des plateformes, des en marche.
marches ou des rampes huileuses ou mouillées Ne pénétrez pas à l'intérieur de l'installation de
sont glissantes. Lorsque le temps est froid, concassage lorsque la machine est en marche.
prenez garde à la glace et à la neige.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-8


SECTION B - INTRODUCTION

Levage et déplacement de charges lourdes


IMPORTANT !
Lors de l'utilisation d'une grue, respectez
toujours les limites de charge nominales de la
grue. La capacité de charge de sécurité inclus
le crochet, les poulies ainsi que tout appareil
de manutention tels que câbles, élingues,
palonniers, etc. Retranchez le poids de tous
ces éléments de la capacité nominale de
charge pour déterminer la capacité réelle de
charge pouvant être levée en toute sécurité.
• Grues Suivez toujours les consignes d'utilisation et
Les installations de concassage, ainsi que tout de sécurité fournies par le fabricant de la
autre type de matériel mécanique, nécessitent grue.
une maintenance régulière. L'une des
infractions les plus flagrantes aux règles de
sécurité est l'utilisation de matériel de levage IMPORTANT !
non approprié ou dangereux. Bien qu'une
Le poids indiqué sur la plaque d'une machine
installation de concassage soit une machine
est toujours le poids correspondant à une
soigneusement ajustée, les éléments internes
configuration standard. Dans de nombreux
d'une telle installation doivent être montés et
cas, le poids réel peut être très différent de
démontés à l'aide d'une grue pouvant lever ou
celui indiqué sur la plaque de la machine, en
abaisser les différentes pièces de l'installation
raison, par exemple, des options ou des
de manière précise et lente.
appareils auxiliaires ajoutés. Vérifiez
N'utilisez pas de palan à chaîne pour monter ou toujours le poids de l'objet à lever avant de
démonter l'installation de concassage. De tels tenter une telle opération.
engins de levage ne possèdent pas la stabilité
et la solidité requise pour le levage et le • Grues mobiles:
positionnement de pièces lourdes.
Les charges nominales sont indiquées pour une
N'utilisez pas le bras d'un engin marteau utilisation de la grue sur un terrain stable et
piqueur ou d'autre matériel non conçu pour le plat ; les stabilisateurs doivent être
levage, pour des opérations de montage ou de correctement déployés et/ou abaissés si
démontage. nécessaire. Évitez les mouvements rapides, les
Posez la charge en sécurité. Ne détachez balancements, levages ou arrêts brutaux, car ils
jamais une charge d'un dispositif de levage peuvent provoquer une surcharge. Ne
tant que la charge n'est pas stabilisée et que manutentionnez pas de charges dont le poids
tout déplacement non souhaité n'est pas ou les dimensions sont importantes en cas de
empêché. vents violents. Lors du déplacement de la grue,
avant de traverser un pont, vérifiez qu'il peut
Ne faites jamais de compromis lorsque la supporter l'ensemble de la charge. Vérifiez
sécurité est en jeu! l'espace libre sous les ponts, les lignes
électriques aériennes ainsi que tout obstacle
aérien. Vérifiez que la zone de levage est
dégagée avant de commencer l'opération.
Vérifiez que la charge est correctement
attachée.

B-9 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Bords tranchants
IMPORTANT !
Lors de l'utilisation d'une grue mobile,
respectez toujours la capacité nominale de la
machine afin d'éviter le gauchissement de la
flèche ou le basculement.

Prenez les précautions suivantes lors du levage


de charges lourdes:
– Suivez toutes les procédures indiquées
pour l'installation de concassage.
– Suivez toutes les consignes et Les structures métalliques peuvent comporter
procédures de sécurité recommandées des bords tranchants. Un matériel endommagé
par le fabricant de la grue. peut mettre à nu ou provoquer l'apparition de
bords tranchants. Les bords tranchants peuvent
– Organisez les opérations de levage et provoquer des coupures profondes et graves.
de maintenance à l'avance. Lisez et Utilisez des gants de protection lors de la
assimilez les consignes spécifiques à manutention des appareils, pièces, etc.
l'utilisation correcte du matériel de comportant des bords tranchants. Réparez ou
levage avant de l'utiliser (par protégez les bords tranchants immédiatement.
exemple : les consignes de la machine,
de l'appareil de levage et la Matériel sous haute pression - hydraulique
réglementation locale). ou pneumatique

– Nettoyez l'espace de travail au


préalable afin d'éviter les risques de
glissade et de trébuchement.
– Vérifiez que la grue et les autres
appareils de levage tels que les chaînes
et élingues possèdent une capacité
suffisante et sont en bon état.
– N'essayez pas de monter ou de vous
asseoir sur une charge en mouvement. L'huile sous haute pression peut être
– Vérifiez que les opérateurs de grues, dangereuse. Avant d'ouvrir ou de remplacer
les monteurs et les autres personnes une conduite, une vanne, une soupape, un
concernées ont été correctement appareil, etc. sous pression hydraulique ou
formées. pneumatique, dépressurisez complètement les
éléments concernés. Ne touchez pas les
– Attacher solidement la charge afin éléments sous pression, car une simple fuite de
d'empêcher tout mouvement imprévu piqûre peut facilement pénétrer dans l'oeil ou
et vérifiez le positionnement, la dans la peau. Soyez toujours prudent lors de la
stabilité et l'équilibre de la charge. manipulation d'appareils hydrauliques.
– Vérifiez que personne ne se trouve en Vérifiez régulièrement l'état des durites,
dessous ou sur le trajet de la charge et conduites, vannes, soupapes et raccords.
que l'itinéraire de transbordement soit Remplacez-les si nécessaire.
dégagé. Vérifiez aussi que le
personnel utilise des vêtements et des
équipements de protection appropriés.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-10


SECTION B - INTRODUCTION

Avant de commencer tout travail de Les prises électriques de l'installation de


maintenance, arrêtez et verrouillez toutes les concassage doivent être mises à la terre et
pompes hydrauliques et dépressurisez le doivent posséder un disjoncteur de fuite à la
système afin de mettre tous les éléments dans terre. Les outils branchés dans les prises
un état d'énergie nulle. Veillez aussi à électriques doivent posséder une double
dépressuriser les accumulateurs au moyen des isolation. N'exposez jamais un appareil
soupapes de purge de chaque accumulateur. Ne électrique à un dommage mécanique ou à
débranchez aucun tuyau ou durite tant que le l'humidité. Empêchez le contact des appareils
vérin n'a pas atteint un niveau d'énergie nulle électriques avec l'eau ou une forte humidité.
et qu'il n'a pas été attaché correctement. Protégez de la saleté et des dommages
Purgez le système hydraulique régulièrement mécaniques les appareils électriques associés à
afin de chasser l'air emprisonné, car il qui la machine. Vérifiez régulièrement le bon
pourrait gêner le fonctionnement normal de la fonctionnement de ces appareils.
machine ou provoquer un danger lors des
opérations de maintenance. DANGER
Si les précautions nécessaires ne sont
AVERTISSEMENT pas prises, il existe un risque de choc
Des éléments hydrauliques mal électrique. Un choc électrique peut
attachés ou endommagés peuvent être fatal.
occasionner des jets de fluide Pour les opérations de maintenance,
dangereux. Avant de redémarrer la débranchez tous les appareils des
machine, vérifiez que le système prises électriques et hydrauliques et
hydraulique est prêt et que personne suivez les procédures de verrouillage
ne se trouve dans la zone d'action de de l'installation de concassage.
la machine.
La procédure de verrouillage, les cadenas, les
étiquettes et les dispositifs de
AVERTISSEMENT verrouillage/limitation ont été conçus pour
Les différentes parties de la machine votre protection. Il est de votre responsabilité
peuvent se mettre en mouvement de respecter cette procédure et d'utiliser le
accidentellement et présentent un matériel approprié.
risque de blessure. Avant de N'oubliez pas de:
redémarrer la machine, vérifiez que
l'ensemble du personnel a évacué la – Suivre les procédures.
zone de mouvement de la machine. – Rester vigilant.
– Ne rien considérer comme allant de
soi.
Matériel électrique – Vérifier le verrouillage.
– Toute personne travaillant sur
l'installation doit posséder son propre
cadenas avec une clé unique.
– Une étiquette doit signaler le travail en
cours et la (les) personne(s) ayant
verrouillé l'armoire de commande et
Soyez particulièrement vigilant lorsque vous apposé l'étiquette.
travaillez sur ou à proximité d'un appareil
électrique. Un choc électrique peut être fatal.

B-11 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

– Les dispositifs de verrouillage et les


étiquettes doivent être remplacés à
chaque fois.
Travaillez de façon à empêcher les blessures et
les accidents mortels. Suivez les procédures
appropriées à chaque instant! AVERTISSEMENT
La maintenance, la réparation et l'installation Les différentes parties de la machine
de matériel électrique doivent être effectuées peuvent se mettre en mouvement
uniquement par des techniciens qualifiés accidentellement et présentent un
connaissant le matériel, la machine ou risque de blessure. L'absence de
l'installation en question. fonctions de sécurité peut
Fonctions automatiques et démarrages occasionner des mouvements
imprévus dangereux de la machine.
Ne touchez pas aux interrupteurs de
fin de course ni aux autres dispositifs
de sécurité du système.

DANGER
Si les zones de danger ne sont pas
respectées lors du fonctionnement ou
des manoeuvres de la machine, cela
crée un risque de blessure grave ou
mortelle.
De nombreux appareils fonctionnent
de manière automatisée, en suivant
une séquence programmée au moyen
d'un système logique (module de
contrôle, microcontrôleur, système
Démarrages imprévus au cours de la de relais, ou dispositif équivalent).
maintenance: La zone de danger est la zone
– Verrouillez et étiquetez les correspondant aux limites de
commandes de la machine avant déplacement des éléments en
d'effectuer des opérations de mouvement de la machine, des
maintenance ou de réparation, afin dispositifs d'alimentation en
d'éviter tout démarrage accidentel. matériau et la zone située en-dessous
L'inobservation de cette mesure de des objets déplacés/levés. Ne
sécurité peut provoquer des blessures pénétrez jamais dans ces zones de
et même la mort. Quelqu'un peut danger tant que la machine n'a pas
démarrer la machine accidentellement été sécurisée selon la procédure de
à partir de la cabine de commande ou verrouillage de l'installation de
un événement imprévu peut activer concassage et les consignes du
une commande. Par exemple, une fabricant.
surtension peut modifier l'état logique
du système de commande et avoir
pour conséquence de déclencher
accidentellement un mouvement ou un
processus de la machine.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-12


SECTION B - INTRODUCTION

Matériel de soudage Des précautions adéquates doivent être prises


afin d'éviter le contact avec ces composants.
N'effectuez jamais de travail de soudure ou de
découpe au chalumeau en présence de
matériaux inflammables.

AVERTISSEMENT
Risque de blessure. Un incendie peut
se déclencher. N'effectuez jamais de
travail de soudure ou de découpe au
Les réparations de soudage doivent être chalumeau en présence de matériaux
effectuées par des techniciens qualifiés. Les inflammables.
soudeurs et leurs assistants doivent porter des
vêtements et des équipements de protection.
Des précautions doivent être prises lors des
opérations de découpe ou de soudure au
chalumeau, en raison des dangers que
représentent de nombreux métaux pour la
santé. Toute personne exécutant ce type IMPORTANT !
d'opération doit éviter de respirer les fumées Toutes les personnes utilisant des
produites. De telles opérations doivent être chalumeaux de soudure ou de découpe
effectuées à l'extérieur ou dans un local doivent être informées de la présence
suffisamment ventilé comportant une éventuelle de dispositifs hydrauliques dans le
alimentation en air frais indépendante pour le voisinage immédiat de leur lieu
technicien/mécanicien or une évacuation d'intervention.
locale des fumées. Veuillez vous reporter aux
normes EU, OSHA, MSHA, ainsi qu'aux
autres normes applicables. L'un des outils les
plus utilisés à proximité de l'installation de IMPORTANT !
concassage est le chalumeau de découpe. Pour Contactez Metso Minerals ou son
les installations de concassage équipées de représentant agréé avant de procéder au
système hydrauliques et/ou de transporteur à soudage d'éléments importants de
courroies et/ou de courroies trapézoïdales, etc., l'installation de concassage tels que le châssis
il est impératif de dépressuriser les composants principal, la bague de réglage, la benne, etc.
sous pression et de couvrir toutes ces parties au Les opérations de soudage d'éléments sur
moyen de protections ignifuges de manière à l'installation de concassage peuvent causer
ce que les étincelles, les projections de un préjudice. Avant de procéder au soudage,
soudure, etc. ne puissent pas les atteindre. En vérifiez toujours que le matériau peut être
cas de rupture de circuit hydraulique sous soudé ! L'inobservation de cette précaution
pression, le fluide se vaporise rapidement peut conduire à des défaillances de
lorsqu'il est libéré dans l'atmosphère. Le fluide l'ensemble soudé et entraîner des blessures
vaporisé peut rapidement se transformer en ou des dommages matériels.
une boule de feu, pouvant provoquer des
brûlures graves aux personnes qui se trouvent
à proximité immédiate.

B-13 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Agents toxiques ou corrosifs Surfaces chaudes et incendies

Les installations de concassage comportent des


Avant de manipuler des produits chimiques, surfaces chaudes. Les gants de sécurité et les
lisez attentivement les consignes de sécurité combinaisons de travail permettent de se
fournies par le fabricant/distributeur du produit protéger contre les brûlures. Prenez garde aux
concerné. Certains produits chimiques utilisés systèmes hydrauliques, tuyaux, canalisations
peuvent être dangereux. Portez des vêtements, et appareils hydrauliques. Inspectez-les
des gants, des bottes, des lunettes de protection régulièrement et recherchez les fuites et les
et un masque à gaz, si nécessaire. dommages éventuels sur les canalisations à
haute température et sur les circuits
Consultez les fiches toxicologiques et les
hydrauliques. Prenez garde aux engins mobiles
procédures de l'installation de concassage au
en raison des gaz d'échappement qu'ils
sujet de la manipulation de ces produits.
émettent.
Éviter le contact prolongé avec des fluides, tels
Lorsqu'elles sont soumises à de hautes
que l'essence, le fioul, l'huile hydraulique et les
températures, certaines huiles hydrauliques
produits solvants de nettoyage, car ceux-ci
peuvent s'enflammer aux environs de 200°C
peuvent provoquer une irritation de la peau
(392°F). Il est nécessaire de surveiller l'état des
ainsi que d'autres réactions.
tubes, canalisations et raccords hydrauliques.
Force d'inertie de la machine Enlevez immédiatement toute éclaboussure ou
tache d'huile sur le sol, les passerelles et les
cavités. Réparez toutes les fuites d'huile et
nettoyez les éclaboussures.

En raison des forces d'inertie importantes de


l'installation de concassage et de ses éléments,
la machine ne peut pas être arrêtée
instantanément. Cela représente un danger
potentiel pour les personnes travaillant sur Afin de prévenir le développement des
l'installation. Toutes les personnes doivent se incendies, il est recommandé d'équiper
tenir éloignées des éléments en rotation et des l'installation de concassage de matériel
autres pièces en mouvement tant que la d'extinction. La législation et les règlements
machine n'est pas totalement arrêtée. Inspectez concernant le matériel adapté peuvent différer
régulièrement les éléments structurels pour selon les pays. Prenez connaissance des
contrôler la sécurité de fonctionnement. normes applicables. Le personnel doit aussi
être correctement formé et entraîné à utiliser le
matériel de lutte contre l'incendie.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-14


SECTION B - INTRODUCTION

Une personne formée et suffisamment équipée – N'utilisez jamais une flamme nue pour
pour la lutte contre l'incendie doit être présente vérifier les niveaux de carburant,
lors des opérations de soudage de d'électrolyte ou de liquide de
maintenance. Le contact de l'eau froide avec refroidissement, ou pour rechercher la
une surface métallique chaude peut provoquer présence de fuites hydrauliques sur
une violente explosion. Après toute opération l'installation. Utilisez une torche
de soudage, la loi et les règlements imposent électrique. Prenez connaissance de
une inspection. En l'absence d'autre l'emplacement des extincteurs, de leur
réglementation, la durée minimale d'inspection fonctionnement et du type de feu qu'ils
est fixée à une demi-heure. permettent de stopper. Vérifiez leur
Dangers d'incendie emplacement régulièrement, au moins
une fois par mois, pour vous assurer
qu'ils se trouvent bien sur le lieu de
travail.
– N'effectuez pas de travaux de soudure
et n'utilisez pas de flamme nue en
présence de matériaux inflammables.
– En cas d'incendie, arrêtez l'installation
de concassage, le système hydraulique
et le système de lubrification, lorsque
– Ne fumez pas durant les opérations de cela peut être effectué sans danger.
ravitaillement ou de manutention des Avertissez les autres personnes
réservoirs de carburant. présentes et commencez à lutter contre
– Lors du ravitaillement, coupez le le feu en suivant les règles applicables.
moteur et restez particulièrement Il est de la responsabilité du
vigilant lorsque le moteur est chaud. propriétaire d'assurer une formation
correcte et de fournir les instructions à
– Lors du remplissage, maintenez le ce sujet.
goulot de remplissage contre
l'entonnoir afin d'éviter toute étincelle
d'électricité statique.
– N'utilisez pas d'essence ou de fioul
pour le nettoyage. Des produits de
nettoyage ininflammables de bonne
qualité sont disponibles dans le
commerce.
– Ne fumez pas lors de l'utilisation de
produits de nettoyage inflammables.
Lorsque cela est possible, utilisez des
produits de nettoyage ininflammables.
– Ne stockez pas de chiffons graisseux
dans un lieu mal ventilé. Conservez les
chiffons graisseux et les autres
produits combustibles dans un lieu
sécurisé.

B-15 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Époxy contre zinc Courroies transporteuses

De nombreuses installations de concassage


nécessitent l'utilisation de produit de AVERTISSEMENT
renforcement lors du remplacement des N'utilisez pas les courroies
éléments de concassage. L'utilisation de résine transporteuses comme passage pour
d'époxy a permis d'éliminer presque totalement vous déplacer. Ne montez pas sur les
le risque de brûlure accidentelle des courroies. Restez toujours à l'écart
techniciens, causée par les éclaboussures ou des matériaux ou objets qui sont
l'explosion du zinc en fusion lorsqu'il entre en déversés ou qui tombent. Ne tentez
contact avec des surfaces humides. En cas jamais de monter, de marcher ou de
d'utilisation de résine époxy, il est aussi sauter par dessus un transporteur à
nécessaire de prendre des précautions lors de courroie. Ne restez jamais sous un
l'utilisation de chalumeau de découpe, par transporteur en fonctionnement. Ne
exemple pour retirer les garnitures. N'utilisez portez pas de vêtements lâches, de
pas de zinc fondu comme matériau de cravate, de colliers ou d'autres tenues
renforcement. Utilisez de l'époxy amples à proximité des transporteurs
conformément aux consignes spécifiques du ou d'autres éléments en rotation ou
fabricant. en mouvement. Les câbles d'arrêt
d'urgence doivent être utilisés
uniquement en cas d'urgence : ne les
utilisez pas pour les arrêts normaux
du transporteur. Ne tentez jamais de
réparer le transporteur lorsqu'il est
sous tension. Prenez garde aux
points de pincements dangereux.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-16


SECTION B - INTRODUCTION

Poussière et installation de concassage L'utilisation d'un étouffoir peut aussi réduire le


niveau de poussière émis par l'installation de
concassage. Étant donné que la configuration
de chaque installation de concassage est
différente, Metso Minerals recommande au
propriétaire et à l'opérateur de consulter Metso
Minerals ou un ingénieur-consultant en
poussière au sujet des moyens supplémentaires
de réduction de poussière disponibles.

IMPORTANT !
Par nature, l'installation de concassage et le Metso Minerals recommande fortement aux
matériel associé tel que les goulottes, postes de personnes exposées à la poussière en
transbordement, tamis, etc. peuvent produire suspension dans l'air de porter un équipement
de la poussière qui, si elle n'est pas captée, peut de protection approprié tel qu'un masque à
s'échapper dans l'air. En général, la présence de gaz, afin d'empêcher l'inhalation de
hauts niveaux de poussière dans l'air (en poussière.
particulier la silice inhalable) peut présenter un
risque de cancer du poumon, selon la
concentration de poussière, la durée
d'exposition et le type de matériau concassé. AVERTISSEMENT
Des équipements de protection contre la L'inhalation de poussière peut être
poussière et des signaux d'avertissement dangereuse pour la santé des
peuvent être rendus obligatoires par les normes personnes travaillant sur ou se
OSHA, MSHA ou par la réglementation trouvant à proximité l'installation de
locale. concassage. Cela peut causer des
Le propriétaire et l'opérateur de l'installation maladies respiratoires graves ou
de concassage doivent identifier le matériau même fatales, y compris la silicose !
concassé et vérifier si la poussière respirable Il est de la responsabilité du
émise par l'installation présente un danger pour propriétaire et de l'opérateur de
la santé des personnes se trouvant à proximité déterminer la nécessité et
de l'installation. Si le matériau présente un tel l'opportunité d'utiliser des
danger, le propriétaire et l'opérateur doivent équipements de protection et de
prendre toutes les mesures nécessaires pour placer des signaux d'avertissement,
assurer la protection du personnel contre la et de s'assurer que les mesures de
poussière. De telles mesures incluent, sans s'y sécurité sont respectées!
limiter, l'utilisation d'un système de
récupération de la poussière, de rampes
d'arrosage sur les lieux de chargement et de
déchargement et sur les lieux de
transbordement et de criblage, et la fourniture
d'équipements de protection respiratoire
appropriés aux ouvriers.

B-17 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Bruit et vibrations Les niveaux et les durées d'exposition limites


au bruit sont réglementés pas des agences
telles que ISO, OSHA, MSHA, etc.
Reportez-vous aux réglementations
applicables en matière de tolérance
d'exposition au bruit, et prenez les mesures
nécessaires pour vous conformer à ces
règlements.
• Vibrations
Une longue exposition de l'opérateur aux
• Bruit de l'installation de concassage vibrations peut causer des effets nuisibles à la
santé. En outre, les vibrations augmentent le
Par nature, l'installation de concassage est risque de chute, par exemple sur une
bruyante et les appareils qui lui sont associés, plateforme. Évitez de vous tenir debout sur une
tels que les goulottes, les postes de plateforme ou une passerelle soumise à des
transbordement, les tamis, etc., peuvent parfois vibrations.
être plus bruyants que l'installation de
concassage elle-même. Le niveau de bruit Des vibrations inattendues ou excessives
typique émis par l'installation de concassage peuvent être la conséquence de l'usure et/ou de
lors d'opérations de concassage varie entre 100 besoin de maintenance. Des vibrations
et 110 dB, mesuré à 1 m (3 pieds) de excessives produites sur une installation
l'installation. mobile de concassage ou de criblage
proviennent généralement d'une mauvaise
Metso Minerals recommande le port stabilité et d'un soutènement insuffisant de
d'équipements de protection de l'ouïe lors du l'installation.
travail sur ou à proximité de l'installation de
concassage, en particulier lorsque le niveau de Il est recommandé d'inspecter régulièrement
bruit dépasse 85 dB. Il est recommandé au les niveaux de vibration des éléments de la
propriétaire de mettre en place un système de machine, y compris, mais sans se limiter à:
signalisation dans les lieux bruyants afin de – les paliers et roulements,
réduire le risque d'accidents. La maintenance
correcte de la machine et le remplacement des – les arbres,
pièces usées peut permettre de réduire le bruit. – les rouleaux,
Les solutions de réduction de bruit les plus – les éléments structurels (y compris les
utilisées sont: châssis des transporteurs, les
– les techniques d'isolation, passerelles, les plateformes, les
trémies, les goulottes, etc.).
– les enceintes pour enfermer le
matériel,
– les équipements de protection portés
par les opérateurs,
– les réducteurs de bruit.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-18


SECTION B - INTRODUCTION

Mauvaises méthodes de travail La vitesse de rotation des concasseurs, conçue


pour fournir une efficacité maximale, est
généralement vérifiée à l'aide d'un tachymètre.
Vérifiez que les trappes de visite sont
protégées par un couvercle à tout moment, sauf
durant des contrôles de vitesses de rotation. Ne
changez jamais les éléments de transmission
sans consulter au préalable votre représentant
Metso Minerals.
Des méthodes de travail et des mouvements Éjection d'objets de l'installation de
incorrects peuvent causer des blessures. concassage
Utilisez des outils, des grues ou des vérins
appropriés pour déplacer les objets lourds
et/ou de grande taille. Une mauvaise position
et un mauvais soutien des charges peut causer
des blessures dorsales ou à d'autres parties du
corps. Si vous ignorez les méthodes et
positions adaptées, contactez la personne
responsable de la sécurité sur votre lieu de
travail.
Les objets éjectés de l'installation de
Lors de la manutention manuelle de matériel, concassage peuvent causer des blessures. Par
protégez votre dos en rapprochant la charge de exemple, les roches peuvent être éjectées de
votre corps et en utilisant vos jambes sans vous l'orifice de concassage de plusieurs mètres en
tourner. Utilisez si possible un matériel de l'air, pendant le fonctionnement. Les matières
levage tel qu'un palan. Tenez-vous éloigné des éjectées peuvent être des roches, des corps ou
charges en cours de levage et des câbles de des tiges métalliques, ainsi que des outils de
levage. travail. Ne regardez pas dans l'orifice de
Matériel en rotation et éléments en concassage lors du fonctionnement du
mouvement concasseur. N'essayez jamais de débourrer le
dispositif d'alimentation, l'orifice de
concassage ou les transporteurs lorsque le
système est sous tension ou en
fonctionnement.

Les éléments en rotation ou en mouvement


comportent des points de pincement, des
parties saillantes et d'autres dangers potentiels.
Tenez-vous éloigné de toutes les pièces en
mouvement jusqu'à ce qu'elles soient arrêtées.
N'utilisez pas de parties de votre corps, d'outils
ou d'objets étrangers pour essayer d'arrêter, de
régler, d'éloigner ou de nettoyer un élément
situé à proximité d'un matériel en mouvement,
tel qu'un dispositif d'alimentation vibrant, des
courroies de transporteur, des transmissions ou
d'autres parties en rotation du concasseur. De
telles activités peuvent causer des blessures
graves, voire mortelles.

B-19 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Chute de matériaux des transporteurs, et Dérapage, faux pas, et choc


lors des opérations de chargement,
déchargement et alimentation

La présence d'objets tels que des tuyaux, des


outils, etc. sur les passerelles et les planchers
Des roches ou d'autres objets peuvent chuter de l'installation de concassage gêne les
des transporteurs lors des opérations de mouvements et créent un danger de glissage ou
chargement, déchargement et alimentation. Le de faux pas. Un entretien et un rangement
choc des matières en chute peut causer de correct réduisent considérablement ces risques.
graves blessures. Pour garantir la sécurité, Le personnel doit porter des chaussures de
l'ensemble du personnel doit être vigilant lors sécurité qui permettent de réduire le risque de
de l'utilisation de la machine ou en cas de glissade et apportent une protection contre la
présence à proximité de celle-ci. Portez des chute d'objets et l'écrasement. Les fuites ou les
vêtements de protection (y compris un casque) éclaboussures d'huile hydraulique sur le sol
et utilisez des équipements de protection. doivent être nettoyées immédiatement.
Veillez à ce que les personnes qui n'ont pas
besoin d'être présentes sur l'installation de Pour diminuer le risque de blessures, faites
concassage ou qui ne sont pas formées restent attention aux objets placés au niveau du sol
éloignées du site. ainsi qu'aux parties saillantes des machines,
aux différences de niveau des plateformes et
Ne marchez jamais sous un appareil, y compris des passerelles, et aux points d'accès étroits. Il
les dispositifs de chargement, alimentation, est recommandé de porter des chaussures de
concassage, convoyage, déchargement ou sécurité à tout moment. Portez un casque de
empilage. sécurité ainsi que les autres équipements de
2.3.2 Types de blessures typiques sécurité appropriés.
Concassage Chute
De manière générale, évitez les zones exposées
à des mouvements de machine prévus ou
imprévus. Les blessures typiques au
concassage surviennent généralement soit
entre deux parties en mouvement, soit entre
une partie en mouvement et une partie fixe.
Éloignez toutes les parties de votre corps, les
vêtements ainsi que les outils, des zones où ils
pourraient être happés, pincés ou poinçonnés, Empruntez uniquement les voies d'accès
ou encore venir en contact avec des parties en prévues pour le besoin spécifique, par exemple
mouvement de l'installation de concassage. les passerelles et les plateformes. Les
Lors du déplacement de matériel, vérifiez que passerelles et les plateformes sont équipées de
la voie est libre et dégagée. Les alarmes rampes, comme prévu par la réglementation.
sonores et lumineuses, le cas échéant, sont Toutefois, pour certaines opérations, il peut
destinées à vous avertir de la présence d'objets être nécessaire de retirer les passerelles ou les
en mouvement. Prêtez attention à ces rampes. Dans de tels cas, des signaux
dispositifs. d'avertissement ou des barrières temporaires
doivent être placés lorsqu'un travail est
effectué sur la machine.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-20


SECTION B - INTRODUCTION

Utilisez des équipement de protection Happement


personnelle contre les chutes, des barrières
temporaires, des verrous, ou d'autres
dispositifs d'avertissement appropriés. Ne
tentez jamais de faire fonctionner, d'entretenir
ou de réparer l'installation de concassage sans
assurer au préalable la sécurité appropriée
contre les chutes. Les rampes retirées doivent
être réinstallées immédiatement après les
opérations de maintenance et avant de remettre Pour éviter le risque d'emmêlement ou de
en marche la machine. Ne montez et ne vous happement, ne portez pas de vêtements lâches
tenez jamais sur les parties de l'installation de qui pourraient être happés par les arbres en
concassage qui ne sont pas prévues pour cet rotation, les transporteurs, ou par les autres
usage. parties ou matériaux en mouvement. Retirez
cravate, colliers, bagues et autres bijoux avant
d'effectuer des travaux sur, ou d'utiliser,
AVERTISSEMENT l'installation. Si vous portez une longue barbe
ou des cheveux longs, protégez-les du danger
N'utilisez aucun appareil tant que de happement.
toutes les rampes et tous les
dispositifs de sécurité n'ont pas pas Ne touchez pas un rouleau, une transmission,
été réinstallés ou réactivés. une poulie en rotation ou une courroie de
L'inobservation de ces consignes transporteur en mouvement, avec une partie de
peut causer des blessures graves votre corps, car vous pourriez être happé et
voire mortelles. traîné vers une zone dangereuse.
Ne tentez jamais d'effectuer la maintenance, de
MAINTENEZ LA ZONE PROPRE! réparer ou de dépanner une partie mobile de
Coupures l'installation de concassage lorsqu'elle est sous
tension, en marche ou qu'elle peut se mettre en
mouvement.

AVERTISSEMENT
Maintenez les issues et les trappes de
secours, les rampes et les autres
équipements de protection
Ne pénétrez pas dans ou entre: correctement installés et en bon état
– les trajectoires du matériel de coupe, à tout moment. Vérifiez
régulièrement le bon fonctionnement
– les éléments de machine en
des interrupteurs d'arrêt d'urgence,
mouvement,
des dispositifs de sécurité et des
– les charges en mouvement et les bâtis interrupteurs de fin de course.
de machines.

B-21 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Brûlures et chocs électriques Par exemple, les roches peuvent être éjectées
de l'orifice de concassage de plusieurs mètres
en l'air, pendant le fonctionnement. Les
matières éjectées peuvent être des roches, des
corps ou des tiges métalliques, ainsi que des
outils de travail. Laissez les grilles de sécurité
en place durant le fonctionnement. Portez des
vêtements de protection (y compris un casque)
et utilisez des équipements de protection.
Utilisez toujours des outils appropriés et en
Les gants de sécurité et les combinaisons de bon état et des méthodes de travail adaptées.
travail permettent de se protéger contre les Tenez-vous éloignés de la trajectoire des
brûlures. Prenez garde lorsque vous vous matériaux éjectés durant le fonctionnement,
trouvez à proximité des systèmes ainsi que lors des opérations de levage, de
hydrauliques, tuyaux, canalisations et appareils montage et de démontage.
hydrauliques. Inspectez régulièrement et Le dégagement de tiges de métal coincées
recherchez les fuites et les dommages entre les éléments du concasseur est une
éventuels sur les canalisations à haute opération extrêmement dangereuse. Respectez
température et sur les circuits hydrauliques. strictement les consignes fournies dans le
Pour éviter les chocs électriques: manuel.
– L'alimentation électrique doit être Ne regardez pas dans l'orifice de concassage
coupée et verrouillée avant d'effectuer lors du fonctionnement du concasseur.
tout travail de maintenance ou de
réparation. Débranchez ou 2.4 Equipements et vêtements de
déconnectez tous les moteurs et les sécurité personnels
appareils auxiliaires. Les équipements et vêtements de sécurité
– NE PERCEZ PAS à l'aveuglette à personnels tels que chaussures de sécurité,
proximité des faisceaux, des armoires casque, protection de l'ouïe, dispositifs de
électriques et des autres enceintes. protection contre la poussière, lunettes de
sécurité, ou autres équipements de protection
Évitez tout contact entre le matériel électrique personnels, doivent être portés à tout moment.
et les parties humides ou les fluides. Tous les équipements doivent être conformes
Chocs causés par les matériaux éjectés aux normes et réglementations en vigueur. Les
masques, lunettes, gants, bottes et autres
équipements de protection doivent être
nettoyés et désinfectés avant d'être utilisés par
d'autres employés. Le propriétaire et
l'opérateur sont responsables de la conformité
aux normes en vigueur des protections de la
vue, de l'ouïe et de l'appareil respiratoire.

Certains dangers sont causés par les matériaux IMPORTANT !


qui peuvent tomber, voler ou qui sont éjectés Utilisez toujours un équipement de
lorsque l'installation de concassage fonctionne protection de taille appropriée.
ou est en cours de maintenance.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-22


SECTION B - INTRODUCTION

– Le propriétaire doit vérifier que le


personnel concerné porte un
IMPORTANT ! équipement de protection de la vue
Il est de la responsabilité du propriétaire et de muni d'une protection latérale contre
l'opérateur de déterminer la nécessité et les objets volants.
l'opportunité d'utiliser des équipements de
– Le propriétaire doit vérifier que le
protection et de placer des signaux
personnel concerné qui porte des
d'avertissement, et de s'assurer que les
lunettes de vue lors d'opérations
mesures de sécurité sont respectées.
comportant un danger potentiel pour la
Protection de l'ouïe vue, porte un équipement de
protection de la vue qui intègre la
correction de la vue nécessaire, ou qui
peut se porter par dessus les lunettes
de vue ou les lentilles sans gêner
l'usage de celles-ci.
Protection de l'appareil respiratoire

Le niveau de bruit à proximité de la machine


peut dépasser 85 dB et l'exposition à un tel
bruit sans protection appropriée peut causer
une perte de l'ouïe. Pour cette raison, les
personnes se trouvant à proximité de
l'installation doivent être équipées d'un
équipement de protection de l'ouïe, qui doit La protection de l'appareil respiratoire est
être en conformité avec la loi. nécessaire lorsque l'air est contaminé par de la
poussière dangereuse, de la fumée ou du
Protection du visage et de la vue brouillard, du gaz, du liquide pulvérisé ou des
vapeurs. L'objectif principal est de protéger la
santé des travailleurs.
L'équipement de protection de l'appareil
respiratoire doit être fourni par le propriétaire
lorsqu'un tel équipement est nécessaire pour
protéger la santé du personnel. Le propriétaire
doit fournir le matériel de protection de
l'appareil respiratoire ainsi que la formation
Les conditions générales impliquent que: appropriés à l'utilisation prévue et en
– Le propriétaire doit vérifier que le conformité avec les consignes et
personnel se trouvant à proximité de la recommandations les plus récentes des
machine utilise une protection du autorités et des organismes de réglementation
visage ou de la vue appropriée en cas de la santé.
d'exposition à des dangers pour le
visage ou la vue, tels que des
matériaux volants, du métal en fusion,
des produits chimiques liquides, des
liquides acides ou caustiques, des gaz
chimiques ou des vapeurs.

B-23 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Chaussures de sécurité
IMPORTANT !
La grande commodité ainsi que le haut
niveau de sécurité relatif à l'utilisation de
matériaux plastiques tels que la résine époxy
a rendu l'utilisation du zinc fondu obsolète
pour la réparation de l'installation de
concassage. Voir paragraphe 2.3.1 «Dangers
typiques».

Le propriétaire doit vérifier que le personnel


IMPORTANT ! concerné porte des chaussures de sécurité
La zone de travail doit être correctement lorsqu'il travaille dans des zones comportant
ventilée. Les fumées d'époxy peuvent un danger de blessure des pieds, causée par la
provoquer la nausée et/ou une irritation des chute d'objets ou par des objets pouvant percer
yeux et/ou de la peau. la semelle, ainsi que lorsque les pieds peuvent
recevoir un choc électrique ou sont exposés à
un danger chimique.
IMPORTANT ! Protection de la tête
L'inhalation de poussière peut être
dangereuse pour la santé des personnes
travaillant sur ou se trouvant à proximité
l'installation de concassage.

IMPORTANT !
Metso Minerals recommande fortement aux Le propriétaire doit vérifier que le personnel
personnes exposées à la poussière en concerné utilise un casque de sécurité
suspension dans l'air, en particulier à la approuvé par les agences OSHA, MSHA (ou
poussière de silice, de porter un équipement par un autre organisme faisant autorité)
de protection approprié tel qu'un masque à lorsqu'il travaille dans des zones comportant
gaz, afin d'empêcher l'inhalation de un danger potentiel de blessure à la tête, causée
poussière. par la chute d'objets ou le déplacement dans
des zones de faible hauteur.
Le propriétaire doit vérifier que le personnel
travaillant à proximité des lignes électriques
pouvant entrer en contact avec la tête porte un
casque de protection contre les chocs
électriques.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-24


SECTION B - INTRODUCTION

Gants de protection Combinaison de travail

Le propriétaire doit vérifier que le personnel Le propriétaire doit vérifier que le personnel
utilise des gants de protection appropriés et de porte une combinaison de travail appropriée
taille correcte lorsqu'il travaille dans un lieu pour se protéger des risques que constituent les
comportant un danger pour la peau, tel que matériaux dangereux et les surfaces chaudes.
l'absorption par la peau de substances Les vêtements lâches peuvent être happés par
dangereuses, les coupures ou lacérations, un point de pincement, un arbre, ou tout autre
l'abrasion, les piqûres, les brûlures thermiques élément en mouvement de la machine.
et électriques, ou encore les températures Outils
extrêmes.
Harnais de sécurité

Le propriétaire doit vérifier que le personnel


utilise des outils appropriés au travail à
effectuer. Utilisez des outils spécialement
conçus pour se casser ou se dégager facilement
afin d'éviter les accidents dus à des
Le propriétaire doit vérifier que toute personne mouvements imprévus au niveau d'un point de
travaillant à une hauteur élevée non protégée pincement ou d'un arbre en rotation. En aucun
par une rampe, ou dans des endroits cas les outils ne doivent pouvoir se trouver en
dangereux, porte un équipement de sécurité contact avec des éléments ou des pièces en
approprié incluant un harnais de sécurité, en mouvement lorsque l'installation fonctionne ou
cas de risque de chute. Les zones confinées est sous tension.
peuvent aussi nécessiter l'usage d'un harnais de En cas de travail dans un environnement
sécurité. humide, utilisez des outils hydrauliques ou des
outils électriques correctement reliés à la terre,
comportant une double isolation, ou possédant
un disjoncteur de fuite à la terre.

B-25 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION B - INTRODUCTION

Dispositifs de verrouillage et étiquettes La procédure, les dispositifs et les étiquettes de


verrouillage/limitation fournis ont été conçus
pour assurer la protection de l'opérateur. Il est
de la responsabilité de l'opérateur de respecter
cette procédure et d'utiliser le matériel
approprié.
N'oubliez pas de:
– Suivre les procédures.
– Rester vigilant.
– Ne rien considérer comme allant de
soi.
– Vérifier le verrouillage.
Suivez toutes les procédures de verrouillage et
– Une étiquette doit signaler le travail en
d'étiquetage. Reportez-vous aux normes et aux
cours et la (les) personne(s) ayant
consignes appropriées fournies par Metso
effectué le verrouillage et signalé le
Minerals.
contrôle.
– Les dispositifs de verrouillage et les
DANGER étiquettes doivent être remplacés à
Pour les travaux de maintenance, chaque fois.
débranchez tous les appareils des Travaillez de façon à empêcher les blessures et
sources d'alimentation. Mettez tous les accidents mortels. Suivez les procédures
les appareils à entraînement appropriées à chaque instant!
hydrauliques ou armés par un ressort
dans un état d'énergie potentielle
nulle. Suivez les procédures de
verrouillage.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS B-26


Section C

SÉCURITÉ DE LA MACHINE

3.1 - Equipements de protection et accessoires pour la sécurité de la machine

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-1
3.1.1 - Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-1
3.1.2 - Arrêt d'urgence (E-Stop) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-1
3.1.3 - Interrupteurs de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-1
3.1.4 - Dispositifs d'alarmes supplémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-3
3.1.5 - Passerelles, plateformes de service, échelles et rampes . . . . . . . . . . . . . C-3

3.2 - Transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-4

3.3 - Remorquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-4

3.4 - Sur le chantier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-4


3.4.1 - Précautions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-4
3.4.2 - Durant le fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C-4
Sécurité de la machine SECTION C
3.1 Equipements de protection et
accessoires pour la sécurité de la AVERTISSEMENT
machine
Sur les systèmes complexes de
3.1.1 Introduction grande taille, la fonctions d'arrêt
La machine possède de nombreuses fonctions d'urgence (E-stop) peut ne concerner
de sécurité intégrées. Les propriétaires et les que les éléments situés à proximité
opérateurs doivent se familiariser avec le immédiate.
fonctionnement et le rôle de chaque fonction et
doivent vérifier que toutes les fonctions sont
activées. Les propriétaires et les opérateurs ne L'emplacement des boutons d'arrêt d'urgence
doivent jamais tenter de forcer, de contourner peut varier selon les machines; par conséquent
ou de désactiver une fonction de sécurité. Si l'emplacement de ces boutons doit être vérifié
une fonction est défaillante ou devient en consultant les manuels d'utilisation et de
inactive, la machine ne doit pas être utilisée maintenance spécifiques au matériel et/ou en
avant qu'une action corrective ait été appliquée suivant une formation appropriée.
et que toutes les fonctions de sécurité soient Dans les situations d'arrêt d'urgence, l'objectif
rétablies. est d'arrêter la machine le plus rapidement
3.1.2 Arrêt d'urgence (E-Stop) possible de façon à minimiser les blessures
éventuelles, tout en protégeant l'intégrité de
l'ensemble de la machine.
ATTENTION
L'action de la fonction d'arrêt
d'urgence n'est pas limité à l'arrêt de
la machine mais peut aussi lancer
l'exécution d'autres séquences de
protection.

REMARQUE :Il peut être nécessaire


Utilisez la fonction d'arrêt d'urgence en cas de d'actionner certains boutons de
risque de blessure ou de danger mortel lié au réarmement avant de redémarrer la
fonctionnement de la machine. C'est la machine.
manière la plus rapide et la plus sûre d'arrêter 3.1.3 Interrupteurs de sécurité
la machine. En raison des forces d'inertie
importantes de l'installation de concassage et Un interrupteur de sécurité est un dispositif qui
de ses éléments et pièces, la machine ne peut interrompt l'alimentation électrique, l'arrivée
pas être arrêtée instantanément. d'huile hydraulique ou d'air comprimé vers un
moteur ou un vérin. Il peut être nécessaire de
De gros boutons d'arrêt d'urgence de couleur stopper une machine en fonctionnement, à la
rouge sont placés sur les panneaux de suite d'une erreur de l'opérateur, d'une
commande à proximité des points dangereux. infraction aux règles de sécurité, ou d'un
Des dispositifs d'arrêt d'urgence sont aussi événement imprévu au niveau de la machine.
souvent réalisés sous forme de câbles courant Par exemple, une barrière de sécurité peut être
le long des transporteurs et des zones de protégée par un interrupteur de sécurité afin
danger. Pour les actionner il suffit de tirer d'arrêter la machine si la barrière est ouverte
dessus. durant le fonctionnement de la machine.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS C-2


SECTION C - SÉCURITÉ DE LA MACHINE

Les interrupteurs de sécurité peuvent aussi Une soupape de protection contre l'éclatement
servir à empêcher une action ou un permet de stopper le débit d'un fluide lorsque
mouvement imprévu d'une fonction ou d'un celui-ci s'écoule trop rapidement d'un vérin en
élément de la machine. fonctionnement, ce qui se produit lorsqu'un
Durant le fonctionnement, le système logique tuyau éclate et que la charge agit par gravité.
(c-à-d. l'automate programmable, le Une soupape de décharge empêche la pression
microcontrôleur, le système de relais ou un du système d'augmenter au-delà des capacités
dispositif équivalent) contrôle et commande limites du système. Un tel dispositif permet de
les fonctions de la machine. Les dispositifs de protéger l'ensemble du système hydraulique
sécurité intégrés au système utilisent des ainsi que les opérateurs situés à proximité, de
interrupteurs de fin de course et d'autres l'éclatement de tuyaux et d'autres éléments
capteurs pour assurer le fonctionnement hydrauliques.
correct de la machine. Une vanne de débit à étranglement à
PAR CONSÉQUENT, IL EST IMPORTANT servocommande permet d'empêcher les
DE NE PAS SUPPRIMER, MODIFIER OU mouvements incontrôlés d'un vérin.
CONTOURNER LES DISPOSITIFS DE Les capteurs de pression surveillent la pression
SÉCURITÉ, ET CEUX-CI DOIVENT ÊTRE du système, dans le but de fournir des
CORRECTEMENT RÉGLÉS. LES informations ou pour commander des
INTERRUPTEURS DE FIN DE COURSE ET fonctions du système.
AUTRES CAPTEURS DOIVENT ÊTRE
MAINTENUS EN BON ÉTAT DE Barrières de sécurité
FONCTIONNEMENT.
Moteurs électriques

Les moteurs et entraînements électriques Certaines barrières de sécurité sont conçues


peuvent être arrêtés ou ralentis, selon l'action afin que leur ouverture ou leur fermeture
prévue des interrupteurs de sécurité à un point empêche ou stoppe une fonction spécifique de
déterminé. la machine dans la zone concernée. Les
Système hydraulique dispositifs de sécurité hydrauliques ou
pneumatiques et les interrupteurs électriques
de fin de course permettent de couper
l'alimentation d'un vérin ou d'un moteur ou de
déclencher un mode d'arrêt d'urgence.
Pour une utilisation particulière, reportez-vous
aux sections à la fin de ce manuel.
AVERTISSEMENT
Les barrières de sécurité ne doivent
Les éléments permettant de protéger le pas être ouvertes durant le
système hydraulique incluent certaines valves fonctionnement normal de la
et soupapes telles que les soupapes de machine. Les exceptions à cette
protection contre l'éclatement, les soupapes de règles sont énumérées dans les
décharge, les valves d'équilibrage, les vannes instructions d'utilisation.
de débit à étranglement à servocommande,
ainsi que les capteurs de pression et les valves Les barrières de sécurité peuvent aussi être
de purge pour les accumulateurs à pression. ouvertes afin d'effectuer la maintenance
Metso Minerals utilise ces éléments dans les lorsque la machine est arrêtée. Suivez toutes
systèmes hydrauliques lorsqu'ils permettent de les procédures de verrouillage.
diminuer le risque de situations dangereuses.

C-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION C - SÉCURITÉ DE LA MACHINE

Câbles d'arrêt d'urgence Des signaux et des étiquettes de sécurité


doivent aussi être utilisés de manière
temporaire sur les panneaux de commande
pour signaler des travaux de maintenance ou
des situations de verrouillage.
Des câbles ou des cordes reliés à des Respectez tous les signaux d'avertissement et
interrupteurs électriques peuvent aussi être de sécurité placés sur la machine et décrit dans
utilisés comme dispositifs d'arrêt d'urgence. Il le manuel.
permettent d'arrêter la machine dans des zones Couleurs d'avertissement de sécurité
où les ouvriers doivent travailler mais où il La couleur utilisée pour les avertissements de
n'est pas possible d'installer un panneau de sécurité est généralement le jaune.
commande. Repérez et souvenez-vous de
l'emplacement des câbles/cordes d'arrêt 3.1.5 Passerelles, plateformes de
d'urgence des transporteurs. service, échelles et rampes
3.1.4 Dispositifs d'alarmes
supplémentaires
Avertisseurs sonores et lumineux

La conception des passerelles, plateformes,


échelles et rampes est conforme aux normes et
Lorsque le contact visuel entre deux postes de
réglementations applicables. Les passerelles
travail est obstrué ou lorsque la
permettent l'accès à la machine. Les
communication est difficile, des dispositifs
procédures de sécurité doivent toujours être
d'avertissement sonores et/ou lumineux
observées lorsque vous vous trouvez sur les
peuvent être utilisés pour signaler le
passerelles. Ne montez, marchez ou grimpez
démarrage imminent de la machine ou d'une
jamais sur ou dans une zone de l'installation de
fonction de la machine. Le dispositif
concassage non prévue à cet usage. S'il est
d'avertissement de démarrage doit fonctionner
nécessaire d'accéder à une zone de
de manière telle que le personnel concerné
l'installation de concassage qu'il n'est pas
dispose d'assez de temps pour s'éloigner d'une
possible d'atteindre en utilisant les passerelles,
distance suffisante de la machine. Il est de la
échelles ou plateformes existantes, le
responsabilité du propriétaire de vérifier que
propriétaire et l'opérateur doivent prendre
l'installation de concassage est toujours
toutes les dispositions de sécurité nécessaires
équipée des avertisseurs sonores et lumineux
pour fournir l'accès, en utilisant, mais sans s'y
nécessaires.
limiter, des dispositifs de sécurité et de
Signaux et étiquettes de sécurité protection contre les chutes.
ATTENTION
L'utilisation des passerelles de la
machine requiert une vigilance
extrême.

Les signaux de sécurité possèdent des couleurs


différentes selon le niveau de danger des zones
spécifiées. Ces signaux ne doivent pas être
enlevés.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS C-4


SECTION C - SÉCURITÉ DE LA MACHINE

3.2 Transport 3.3 Remorquage


Observez les précautions suivantes avant de Observez les précautions suivantes avant de
transporter l'installation de concassage: transporter l'installation de concassage ou ses
1. Calez solidement les pneus du châssis éléments:
lors des opérations d'attelage/dételage – Vérifiez si le remorquage est autorisé
du châssis au tracteur ou à une pour chaque élément.
semi-remorque.
2. Vérifiez la pression des pneus. Utilisez 3.4 Sur le chantier
une cage de protection ou un mandrin 3.4.1 Précautions
pneumatique à clip et une valve en série
distante ainsi qu'un manomètre lors du Observez les précautions minimales suivantes
gonflage des pneus. Ne dépassez jamais lorsque vous êtes sur le chantier:
la pression maximale de gonflage d'un 1. Repérez l'emplacement des lignes
pneu. électriques souterraines et aériennes,
3. Vérifiez le serrage des écrous des roues ainsi que les autres dangers potentiels.
avant le transport et régulièrement au 2. Choisissez l'emplacement du chantier
cours du transport. avec précaution. Le sol doit être ferme,
4. Vérifiez que le système de freins nivelé et capable de supporter le poids
fonctionne correctement. de l'ensemble de l'installation. Vérifiez
que l'espace est suffisant pour installer
5. Respectez les charges maximales les rampes, les transporteurs, les
admises par essieu et par pneu. dispositifs d'alimentation, etc. ainsi que
6. Protéger les éléments transportés en pour l'accès aux transporteurs et les
utilisant des haubans et des dispositifs manoeuvres des camions.
de blocage. 3. Vérifiez que le soutènement est solide et
7. Le transport peut être limité aux heures que l'installation ne se déplace pas et ne
bénéficiant de la lumière du jour, selon s'enfonce pas.
le type d'installation transportée et les 4. Vérifiez que les câbles électriques sont
réglementations locales applicables. protégés de l'usure et de la circulation
8. Respectez les limitations de vitesse routière.
relatives au remorquage. 5. Effectuez les vérifications préalables à
9. Vérifiez que tous les éclairages l'utilisation et exécutez la procédure de
nécessaires sont allumés et qu'ils mise en marche, comme indiqué dans le
fonctionnent correctement. manuel fourni avec le matériel.
10.Utilisez des drapeaux, signaux et 3.4.2 Durant le fonctionnement
éclairages de signalisation routière, si
nécessaire. Restez vigilant

11.Avant de transporter l'installation de Ne vous fiez pas trop aux systèmes


concassage, vérifiez les limites de poids automatisés. Surveillez les équipements de
des routes et des ponts à emprunter. l'installation de concassage lorsqu'elle
fonctionne. Soyez attentifs à l'accès éventuel
12.Vérifiez la hauteur des ponts, des lignes de personnes non autorisées sur le chantier,
électriques aériennes et des autres ainsi qu'à tout comportement inhabituel de
obstacles aériens. l'installation ou des équipements (bruit,
13.Respectez toutes les lois et vibrations, odeur, diminution de la production,
réglementations applicables. etc.).

C-5 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION C - SÉCURITÉ DE LA MACHINE

Dégagement
Les équipements de l'installation de
concassage peuvent se boucher ou caler en
raison de pannes d'électricité, de surcharge de
matériaux ou d'autres événements imprévus.
Le dégagement du concasseur est une
opération extrêmement dangereuse. Arrêtez
complètement le système, verrouillez et placez
des étiquettes d'avertissement sur toutes les
commandes concernées et suivez les
instructions du manuel d'utilisation du
concasseur.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS C-6


Section D

SÉCURITÉ LORS D’OPÉRATIONS DE MAINTENANCE


ET DE RÉPARATION

4.1 - Informations générales et verrouillages de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . D-1

4.2 - Sécurité mécanique lors des opérations de maintenance et de réparation

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-2
4.2.1 - Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-2
4.2.2 - Sécurité incendie au cours des opérations de maintenance et de réparation
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-2
4.2.3 - Maintenance préventive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-3
4.2.4 - Espaces confinés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-4

4.3 - Sécurité électrique lors des opérations de maintenance et de réparation D-4


4.3.1 - Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-4
4.3.2 - Situations de défauts d'origine électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-5
4.3.3 - Modification du programme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-6

4.4 - Sécurité hydraulique lors des opérations de maintenance et de réparation

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-6

4.5 - Travail de maintenance générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D-8


Sécurité lors des opérations de maintenance et de réparation SECTION D
4.1 Informations générales et – Utilisez les signaux d'avertissement et
verrouillages de sécurité de verrouillage pour informer les
autres personnes présentes sur le
Les sections suivantes de ce manuel chantier que des travaux de
fournissent des consignes détaillées au sujet de maintenance et/ou de réparation sont
l'utilisation de la machine. Étant donné que en cours. Ces signaux doivent être
chaque partie de la machine possède des retirés (après que tous les travaux
fonctions spécifiques, dont certaines peuvent soient terminés) par la personne qui
être automatisées, le personnel de maintenance les a placés.
doit connaître le fonctionnement des diverses
parties de la machine afin de pouvoir effectuer – Informez l'équipe qui vous remplace
des travaux de maintenance et de réparation de tous les travaux de maintenance
avec la plus grande sécurité possible. effectués.
NE FAITES JAMAIS DE COMPROMIS – Surveillez les allées et venues de
AVEC LA SÉCURITÉ EN VOULANT l'ensemble du personnel autour de (et
GAGNER DU TEMPS. sur) la machine.
RESPECTEZ TOUTES LES PROCÉDURES – N'effectuez jamais d'opérations
DE SÉCURITÉ ET DE PRÉVENTION d'entretien de la machine ou de ses
CONTRE LES INCENDIES CONCERNANT éléments sans consulter au préalable le
L'INSTALLATION DE CONCASSAGE. guide de maintenance correspondant.
Avant de commencer tout travail de réparation, – Avant de manipuler des produits
de maintenance ou de dépannage sur la chimiques, consultez les fiches
machine, vérifiez les points suivants: toxicologiques et les procédures de
– Si vous n'avez pas été formé à l'installation de concassage au sujet de
l'exécution des opérations de la manipulation de ces produits.
réparation, maintenance ou dépannage
nécessaires, ou si vous n'êtes pas
certain de la manière d'effectuer ces
opérations en toute sécurité:
ARRÊTEZ! Ne tentez jamais
d'effectuer d'opération de réparation,
de maintenance ou de dépannage
d'aucune sorte sur l'installation de
concassage si vous n'êtes pas
parfaitement formé pour l'activité
concernée et si vous ne savez pas
comment mener cette opération en
toute sécurité.
– Assurez-vous de coordonner tous les
travaux de réparation et de
maintenance avec les autres opérations
de l'installation de concassage.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS D-2


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

4.2 Sécurité mécanique lors des


opérations de maintenance et de IMPORTANT !
réparation
Avant d'enter dans la machine et d'effectuer
un travail, vérifiez que tous les éléments
mécaniques se trouvent dans un état
d'énergie nulle, y compris les appareils armés
par un ressort, les accumulateurs, les arbres
d'entraînement, les poulies, les rouleaux, les
4.2.1 Généralités engrenages, etc. Ne tentez jamais d'effectuer
une opération de réparation, de maintenance
ou de dépannage sur ou à proximité d'un
DANGER: SUIVEZ TOUTES LES élément mécanique possédant une énergie
PROCÉDURES DE active ou potentielle.
VERROUILLAGE EN VIGUEUR.
RESPECTEZ LES NORMES
APPLICABLES.
IMPORTANT !
Pour les opérations de réparation, de
maintenance ou de dépannage, Bloquez et soutenez les éléments et les
débranchez tous les appareils des pièces, si nécessaire, pour empêcher tout
prises et alimentations électriques, mouvement imprévu lors de l'exécution
hydrauliques et pneumatiques, et
suivez les procédures de verrouillage d'opérations de maintenance.
de l'installation de concassage.
4.2.2 Sécurité incendie au cours des
Les consignes de verrouillage, les opérations de maintenance et de
étiquettes et les dispositifs de
verrouillage/limitation ont été conçus réparation
pour votre protection. Il est de votre
responsabilité de respecter ces
consignes et d'utiliser le matériel
approprié.
N'oubliez pas de:
• Suivre les procédures,
Respectez toutes les réglementations sur la
• Rester vigilant, sécurité incendie. Les causes d'incendie
• Ne rien considérer comme allant incluent, sans s'y limiter:
de soi,
– les étincelles produites par le
• Vérifier le verrouillage, concassage,
• Une étiquette doit signaler le
travail en cours et la (les) – les flammes et le métal fondu produit
personne(s) ayant effectué le par le soudage ou la découpe au
verrouillage et signalé le contrôle, chalumeau,
• Les dispositifs de verrouillage et – le soudage à l'arc,
les étiquettes doivent être
remplacés à chaque fois. – la combustion spontanée,
Travaillez de façon à empêcher les – le fait de fumer (cigarette, cigare,
blessures et les accidents mortels. pipe).
Suivez les procédures appropriées à
chaque instant!

D-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

Avant de commencer tout travail, suivez la Une machine ou un appareil qui n'est pas en
procédure ci-après pour éviter les risques bon état et qui n'a pas été entretenu et vérifié
d'incendie: régulièrement, présente un risque pour la
– Enlevez les chiffons inflammables ou sécurité de l'utilisateur. Par exemple, un
imbibés de produits inflammables afin roulement ou un palier non lubrifié peut se
d'éviter une combustion spontanée. bloquer, et entraîner l'arrêt de toute la chaîne
de production. De plus, la température d'un tel
– Éloignez les matériaux inflammables roulement ou palier peut être très élevée et
d'une distance de 10 m, (33 pieds) ou risque de provoquer des brûlures ou un
davantage de toute source possible incendie.
d'incendie.
Voici quelques suggestions concernant la
– Évacuez tous les débris. maintenance préventive d'une machine:
– Nettoyez toutes les éclaboussures et – observez les consignes de maintenance
fuites d'huile. et de lubrification de la machine et des
équipements liés,
– Éloignez toute source ou réserve de
gaz, de liquide ou de solide – gardez la machine et la zone
inflammable. environnante propre et bien rangée,
– Utilisez une technique de mise à la – surveillez les niveaux de vibrations de
terre appropriée pour effectuer un la machine afin de détecter les risques
travail de soudage. de rupture de roulements,
– Équipez l'installation et le personnel – surveillez la consommation des
d'un équipement adéquat de lutte moteurs afin de détecter les premiers
contre l'incendie; inspectez ce matériel signes de défaillance,
régulièrement. – réparez toutes les fuites dès que
– Faites le nécessaire pour que du possible afin d'empêcher la situation
personnel qualifié empêche le départ de s'aggraver,
d'un incendie durant les opérations de – surveillez l'état des tuyaux et tubes
soudage, de découpe au chalumeau ou enfermés dans les canalisations;
de chauffage, ainsi que pendant une réparez les fuites éventuelles.
durée suffisante après que ces travaux
soient terminés.
– Protégez vous-même ainsi que les
autres des étincelles, en utilisant des
équipements et des combinaisons de
protection personnels appropriés.
4.2.3 Maintenance préventive
La maintenance préventive permet d'améliorer
à la fois la sécurité et la rentabilité
économique. Il est plus sûr et plus économique
de remplacer un élément usé au cours d'une
période d'arrêt prévue que d'effectuer une
réparation d'un élément cassé en plein cycle de
production.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS D-4


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

4.2.4 Espaces confinés 4.3.1 Généralités

DANGER
Suivez toutes les procédures de
verrouillage en vigueur.
Pour les opérations de maintenance,
Un espace confiné est un lieu: débranchez tous les appareils des
– qui est suffisamment grand et agencé prises et alimentations électriques,
de manière à permettre l'accès et le hydrauliques et pneumatiques, et
travail d'une personne; suivez les procédures de verrouillage
de l'installation de concassage.
– qui possède un moyen d'accès ou de Les consignes de verrouillage, les
sortie restreint (par exemple: l'orifice étiquettes et les dispositifs de
de concassage, les réservoirs, les verrouillage/limitation ont été conçus
récipients, les silos, les huches de pour votre protection. Il est de votre
stockage, les coffres et les autres responsabilité de respecter cette
procédure et d'utiliser le matériel
cavités sont des espaces dont l'accès approprié.
est limité);
N'oubliez pas de:
– qui n'est pas conçu pour être occupé
par les employés de manière continue. • Suivre les procédures,
• Rester vigilant,
Certains espaces confinés peuvent nécessiter
une autorisation d'accès. Vérifiez que toutes • Ne rien considérer comme allant
les procédures applicables sont respectées. En de soi,
cas de questions, contactez le chef de service • Vérifier le verrouillage,
concerné de l'installation de concassage pour • Une étiquette doit signaler le
obtenir de plus amples informations. travail en cours et la (les)
personne(s) ayant verrouillé
DANGER l'armoire de commande et apposé
Les espaces confinés peuvent contenir l'étiquette,
de fortes concentrations de gaz • Les dispositifs de verrouillage et
dangereuses pour la santé, voire les étiquettes doivent être
mortelles. Suivez toutes les procédures remplacés à chaque fois.
de sécurité en vigueur.
TRAVAILLEZ DE FAÇON À
EMPÊCHER LES BLESSURES ET
4.3 Sécurité électrique lors des LES ACCIDENTS MORTELS.
opérations de maintenance et de SUIVEZ LES PROCÉDURES
réparation APPROPRIÉES À CHAQUE
INSTANT!

Vérifiez que tous les éléments électriques se


trouvent dans un état d'énergie nulle, y compris
les condensateurs et les composants et
appareils électriques similaires.

D-5 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

Avant d'effectuer un travail de maintenance: – Vérifiez que les moteurs électriques


– Vérifiez que toutes les unités sont arrêtés et déconnectés avant de
d'alimentation électrique de commencer une opération de
commande sont arrêtées, déconnectées maintenance, afin d'empêcher la
et verrouillées, et que les procédures présence de courant et la mise en
de verrouillage ont été respectées. marche. En général, les interrupteurs
sont situés dans le poste de
– Vérifiez que TOUTES les sources commande. Toute personne effectuant
d'alimentations sont déconnectées. des travaux de maintenance doit
Certains appareils électriques peuvent installer son cadenas et signer
être alimentés par plus d'une source l'étiquette de verrouillage.
d'alimentation.
4.3.2 Situations de défauts d'origine
– Prenez garde à la présence éventuelle électrique
de plusieurs niveaux de tension dans
les boîtiers de raccordement. Les défauts d'origine électrique peuvent être
causés par des problèmes d'isolement ou de
– Vérifiez que lors des procédures de continuité des circuits.
verrouillage, les cadenas et les signaux
sont apposés correctement, puis qu'ils Les lampes témoins, les alarmes et les
sont ensuite retirés, uniquement par la messages d'avertissement permettent d'établir
personne qui les a installés, une fois un diagnostic.
que le travail est complètement IMPORTANT !
terminé. Pour la mise en place et le
retrait, suivez les instructions de Les connexions électriques peuvent se
verrouillage de l'installation de desserrer en raison des vibrations transmises
concassage. et de la dilatation thermique des fils et des
branchements pendant le fonctionnement.
– Pour les opérations d'essai et de Ceci est particulièrement pertinent après la
dépannage, faites évacuer l'ensemble livraison initiale de l'installation, une
du personnel de la machine, de la intervention ou un déplacement. Les
même manière que pour la remise en connexions desserrées peuvent augmenter
route en mode de production. l'intensité du courant, ce qui peut causer des
Réactivez les unités d'alimentation problèmes de déclenchement inopportun,
électrique nécessaires et effectuez les d'instabilité des circuits, ou de composants
essais. Puis déconnectez de nouveau grillés. Dans le cadre des procédures de
toutes les unités d'alimentation démarrage, vérifiez et resserrez si nécessaire
électrique et suivez les instructions de tous les branchements électriques de
verrouillage avant de poursuivre les l'armoire électrique. Répétez cette
opérations de maintenance. vérification après les premières 40 ou 50
– Vérifiez que le courant est coupé avant heures de fonctionnement. Ce travail doit
d'effectuer des travaux de perçage être effectué par du personnel correctement
dans les éléments de châssis et de bâti. formé.
Des câbles électriques peuvent passer
à l'intérieur de ces éléments.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS D-6


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

4.4 Sécurité hydraulique lors des


IMPORTANT !
opérations de maintenance et de
réparation
Une synchronisation incorrecte risque
d'endommager les dispositifs anti-retours des
transporteurs et les éléments du système
hydraulique.

4.3.3 Modification du programme


AVERTISSEMENT
Toute modification au programme de DANGER
commande fourni par Metso Minerals Suivez toutes les procédures de
doit être effectuée uniquement par le verrouillage en vigueur.
personnel de Metso Minerals. Un code Pour les opérations de maintenance,
de programme erroné peut entraîner un débranchez tous les appareils des
comportement imprévu de la machine. prises et alimentations électriques,
Toute modification des circuits et hydrauliques et pneumatiques, et
dispositifs de sécurité doit être suivez les procédures de verrouillage
effectuée avec la plus grande prudence de l'installation de concassage.
et doit recevoir l'accord écrit de Metso
Minerals avant d'être mise en Les consignes de verrouillage, les
application. étiquettes et les dispositifs de
verrouillage/limitation ont été conçus
Une prise électrique peut être disponible dans pour votre protection. Il est de votre
responsabilité de respecter cette
le centre logique et dans l'armoire de procédure et d'utiliser le matériel
commande. Cette prise ne doit être utilisée qu'à approprié.
des fins de programmation. Ne branchez aucun
outil électrique sur cette prise, car cela N'oubliez pas de:
pourrait causer des perturbations électriques • Suivre les procédures,
dans le système de commande de la machine, • Rester vigilant,
et endommager le programme de commande
de la machine ou entraîner un comportement • Ne rien considérer comme allant
de soi,
imprévu de celle-ci.
• Vérifier le verrouillage,
REMARQUE :N'utilisez pas la prise électrique
du centre logique ou de l'armoire de • Une étiquette doit signaler le
travail en cours et la (les)
commande pour d'autres usages que la personne(s) ayant verrouillé
programmation d'un appareil! l'armoire de commande et apposé
l'étiquette,
• Les dispositifs de verrouillage et
les étiquettes doivent être
remplacés à chaque fois.
TRAVAILLEZ DE FAÇON À
EMPÊCHER LES BLESSURES ET
LES ACCIDENTS MORTELS.
SUIVEZ LES PROCÉDURES
APPROPRIÉES À CHAQUE
INSTANT!

D-7 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

Avant d'effectuer tout travail de réparation, de – Un mélange d'air et de vapeur d'huile


maintenance ou toute procédure de diagnostic peut exploser lorsque sa température
sur le système hydraulique, vérifiez que tous est élevée. De l'huile hydraulique
les éléments se trouvent dans un état d'énergie répandue sur une surface chaude de la
nulle, y compris les vérins, les accumulateurs à machine peut déclencher un incendie.
pression, les appareils armés par un ressort, les
– Les tuyaux hydrauliques sous pression
circuits situés entre les distributeurs et les
ne doivent pas être manipulées à
vérins, etc.
mains nues, car une fuite d'huile sous
– Les huiles minérales ainsi que les haute pression peut facilement trouer
autres types d'huiles peuvent la peau. La pression de fluide
provoquer une irritation de la peau. hydraulique dans les tuyaux ne doit
L'inhalation de vapeurs d'huile peut pas excéder 3 000 PSI / 210 bars /
aussi provoquer des irritations 21 MPa.
internes, des maux de tête ou des
nausées. Évitez l'exposition répétée ou AVERTISSEMENT
prolongée à de telles matières. Utilisez Les jets de fluide sous haute pression
un équipement de protection peuvent causer des blessures. Ne
personnelle approprié. recherchez pas les fuites de fluides
sous pression à mains nues. Utilisez du
– Purgez l'air emprisonné dans le carton ou toute autre technique
système hydraulique. L'air emprisonné appropriée.
dans le système hydraulique peut
provoquer des mouvements irréguliers Les flexibles hydrauliques peuvent s'user ou
et imprévisibles des éléments de être arrachés. Les flexibles sous pression ont
l'installation. tendance à se redresser, à se courber ou à se
– Les vapeurs d'huile ou les fuites tordre sous l'effet des forces appliquées.
d'huile présentes dans la zone de Remplacez tout flexible usé ou en mauvais état
travail, sur le sol ou sur les passerelles le plus rapidement possible. Maintenez les
peuvent présenter un risque important flexibles correctement attachés afin d'éviter de
de glissade. Nettoyez toutes les vous faire fouetter par un flexible rompu.
éclaboussures et réparez les fuites – Ne laissez pas la poussière et les autres
immédiatement. impuretés pénétrer dans le système
– La température de l'huile hydraulique hydraulique durant les travaux de
peut être extrêmement élevée. maintenance. Utilisez des chiffons non
pelucheux pour le nettoyage des
éléments du système hydraulique.
AVERTISSEMENT – Lors du remplacement d'un vérin ou
Des niveaux de température élevés d'un appareil hydraulique, bouchez
peuvent présenter un danger et causer tous ses orifices, ainsi que les
de graves brûlures. Attendez que la extrémités des conduites et ses
machine soit refroidie avant d'effectuer flexibles. Récupérez l'huile répandue
des travaux de maintenance ou de
réparation. dans un récipient approprié et ne
laissez pas pénétrer de saleté dans le
système. Débarrassez-vous des fluides
usagés conformément à la
réglementation en la matière.

02/2005 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS D-8


SECTION D - SÉCURITÉ LORS DES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET DE
RÉPARATION

– Rebranchez et resserrez les tuyaux, – Ne posez pas vos mains ou vos pieds
canalisations, flexibles et raccords sur les cylindres de dégagement qui
immédiatement après leur remontage. protègent le concasseur du bourrage de
Avant de terminer le travail, vérifiez tiges de métal lors de son
toutes les pièces et les branchements fonctionnement.
qui ont fait l'objet d'entretien ou de
– Vérifiez les recommandations du
réparation.
fabricant au sujet des procédures de
– Avant de démarrer les pompes, maintenance périodiques. Ces
vérifiez que le travail de maintenance procédures de maintenance ont pour
est entièrement terminé sur l'ensemble but d'éviter à la fois les dommages
du chantier. Lors du démarrage des matériels et les dommages corporels à
pompes, tenez-vous à distance des l'opérateur.
zones où ont eu lieu les réparations.
– Évitez l'accumulation de déchets
– Avant d'ouvrir les vannes principales, autour du concasseur. L'opérateur doit
vérifiez que personne ne se trouve prendre l'habitude de garder les
entre des éléments de la machine, car environs immédiats du concasseur
la mise en pression du système libres de tout déchets, car ceux-ci
hydraulique peut provoquer le pourraient faire trébucher les
mouvement de la machine. personnes travaillant dans cette zone.
– Lorsque le système est sous pression, – Ne regardez jamais dans l'orifice de
vérifiez qu'il fonctionne correctement concassage lors du fonctionnement du
avant de reprendre la production. concasseur.
Après réparation, recherchez la présence de – Lors de l'utilisation d'une grue ou de
fuites éventuelles. Les raccords comportant tout autre appareil de levage d'une
des fuites ne doivent pas être resserrés charge, évacuez tout le personnel
lorsqu'ils sont sous pression. Pour assurer présent dans la zone.
l'étanchéité des raccords filetés, utilisez des
– Ne détachez jamais une charge d'un
joints ou un produit d'étanchéité adaptés aux
appareil de levage tant que la charge
systèmes hydrauliques.
n'est pas amenée à destination et que
tout déplacement non souhaité n'est
4.5 Travail de maintenance générale pas empêché.
Les consignes suivantes énumèrent les choses – Ne marchez, restez ou rampez jamais
à faire et à ne pas faire dans le cadre des sous une charge accrochée à une grue
procédures normales de maintenance et ou à un autre appareil de levage.
d'utilisation de l'installation de concassage.
– N'effectuez jamais d'opérations de
maintenance sur une machine en
mouvement. Cette consigne inclue les
opérations de lubrification et de
graissage d'éléments durant le
fonctionnement du concasseur.
– N'essayez jamais de débourrer le
dispositif d'alimentation, l'orifice de
concassage ou les transporteurs
lorsque le système est sous tension ou
en fonctionnement.

D-9 CONSIGNES DE SÉCURITÉ METSO MINERALS 02/2005


Section 0

SÉCURITÉ

0.1 - Sécurité du personnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1


0.1.1 - Consignes générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1
0.1.2 - Evitez les accidents avant qu'ils ne vous arrivent! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1
0.1.3 - Etes-vous au courant du programme de sécurité de votre employeur ? . . 0-1
0.1.4 - Etes-vous vêtu de manière adéquate pour ce travail ?. . . . . . . . . . . . . . . . 0-1
0.1.5 - Comprenez-vous votre machine ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1
0.1.6 - Connaissez-vous les endroits ou vous travaillez ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2
0.1.7 - Etes-vous préparé pour les cas d'urgence ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2
0.1.8 - Vérification avant mise en route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2
0.1.9 - Démarrez en toute sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3
0.1.10 - Signalez une machine défectueuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3
0.1.11 - Comment arrêter la machine avec sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3

0.2 - Conseils pour un entretien sans danger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3


0.2.1 - Lisez et comprenez . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3
0.2.2 - Panneaux avertisseurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3
0.2.3 - Coupez l'électricité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-4
0.2.4 - Vêtements - Habitudes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-4
0.2.5 - Boissons alcoolisées et médicaments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-4
0.2.6 - Aire de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-4
0.2.7 - Equipement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-5
0.2.8 - Danger d'incendie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-5
0.2.9 - Systèmes sous pression - hydraulique ou pneumatique. . . . . . . . . . . . . . . 0-5
0.2.10 - Utilisez des Pièces de bonne qualité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6
0.2.11 - Signalez les réparations nécessaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6

0.3 - Sécurité au travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6


0.3.1 - Consignes générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6
0.3.2 - Protection des commandes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6
0.3.3 - Plateforme de l'opérateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6
0.3.4 - Coupure du système électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-6
0.3.5 - Grues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-7
0.3.6 - Grues mobiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-7
0.3.7 - Equipement de soudage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-7
0.3.8 - Moyen de levage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-7
0.3.9 - Courroies de transporteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-8
0.3.10 - Installations mobiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-8
0.3.11 - Niveau acoustique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-8
0.3.12 - Résines de scellement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-8
0.3.13 - Dégagement de poussières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-9
0.3.14 - Travaux d'entretien généraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-9
0.3.15 - Consignes pour l’utilisation de produits thermiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-9
Sécurité SECTION 0
0.1 Sécurité du personnel INSISTEZ AUPRES DE VOS
COMPAGNONS DE TRAVAIL POUR
0.1.1 Consignes générales QU'EUX AUSSI SOIENT ATTENTIFS AUX
DANGERS POSSIBLES AVANT QUE CES
Cette partie du manuel d'instructions est DANGERS NE CREENT DES ENNUIS, ET
destinée à illustrer uniquement les procédures RAPPELEZ-VOUS... LA SECURITE
élémentaires de sécurité. Des précautions DEPEND DE VOUS!!!
supplémentaires peuvent être nécessaires lors
du fonctionnement d'un broyeur. Les 0.1.3 Etes-vous au courant du
renseignements repris dans le présent manuel programme de sécurité de votre
n'ont pas pour objet de remplacer les codes de
sécurité établis par les compagnies employeur ?
d'assurance, les lois nationales, Les rapports de sécurité des firmes
départementales ou locales. industrielles révèlent que la plupart des
La SECURITE de l'opérateur ainsi que celle accidents sont causés par la négligence de
du personnel d'entretien est de la plus grande simples règles de sécurité. Soyez au courant du
importance. Ces paragraphes sont présentés programme général et consultez votre
comme un guide utile pour le personnel chargé supérieur hiérarchique pour des instructions
du matériel et abordent certains des problèmes spécifiques lorsque vous commencez à
quotidiens de travail que l'on peut rencontrer. travailler.
Tout le personnel devrait suivre la même 0.1.4 Etes-vous vêtu de manière
procédure afin d'assurer un fonctionnement sûr adéquate pour ce travail ?
pendant l'utilisation de l'équipement.
L'opérateur est la personne clé en ce qui Vous avez peut être besoin d'un certain nombre
concerne l'exécution sûre du travail et il doit d'articles spéciaux : casque de sécurité,
étudier ces conseils de sécurité afin d'éviter des chaussures, lunettes de sécurité, lunettes
blessures graves ainsi que des dommages au protectrices, gants spéciaux, dispositifs de
matériel. protection pour les oreilles etc... , pour votre
propre sécurité. Cherchez quels articles sont
0.1.2 Evitez les accidents avant requis et portez-les.
qu'ils ne vous arrivent! Des vêtements trop larges peuvent être attrapés
dans des parties mobiles. Boutonnez les
Afin d'avertir l'usager et ceux qui lui sont manches, mettez une ceinture sur votre veste et
confiés en qualité d'opérateurs et de personnel portez votre équipement spécial de sécurité.
d'entretien, les opérations dangereuses sont Soyez vêtus chaudement sans pour cela
signalées dans ce manuel par le terme restreindre vos mouvements. Bracelets,
DANGER. montres et bagues sont dangereux. Ne mettez
La plus sûre des machines doit quand même pas dans les poches des objets qui pourraient
être utilisée avec précaution et en connaissant tomber.
ses possibilités de fonctionnement. Un
programme de sécurité très important doit 0.1.5 Comprenez-vous votre
donc être suivi. machine ?
Rappelez-vous que dans n'importe quel travail, LISEZ LE MANUEL qui vous est remis avec
l'opérateur est la clé de la sécurité. De bonnes votre équipement pour apprendre les
habitudes de sécurité non seulement protègent caractéristiques de fonctionnement et
les personnes autour de vous, mais ce sont d'entretien, les débits et les limites. Apprenez
également vos meilleurs moyens de protection l'emplacement et le fonctionnement de tous les
personnelle. Etudiez ce manuel et les manuels organes de contrôles, les indicateurs, les
du fabricant en ce qui concerne votre propre dispositifs d'alarme et les instructions de
matériel. Lisez attentivement tous les précaution. Apprenez à reconnaître les
paragraphes DANGER. dispositifs d'avertissement et de sécurité de la
Travaillez d'une manière prudente. machine.

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 0-1


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.1.6 Connaissez-vous les endroits 1. NE PERMETTEZ PAS au personnel


ou vous travaillez ? non-autorisé d'utiliser le broyeur.
Apprenez à connaître le plus possible votre 2. ASSUREZ-VOUS de ce que tous les
aire de travail: dispositifs de protection soient bien en
place, bien fixés et pas abîmés.
Maintenez une grande propreté. Nettoyez le
sol, pas de graisse, huile, chiffons, câbles, 3. VERIFIEZ les circuits hydrauliques:
chaînes, seaux, pierres et autres risques. niveaux des liquides, fuites.
Gardez les pièces détachées dans une boite à 4. VERIFIEZ chaque robinet de purge,
outils. N'utilisez que des solutions de valve, ainsi que les garnitures et soyez
nettoyage ininflammables. certain que tout est bien en place et
Sachez le poids limite pour chaque sol sur correctement monté.
lequel vous travaillerez. 5. LA PERTE de pression par suite de
Sachez aussi quels sont les espaces libres de baisse des niveaux de fluide peut
l'aire de travail. Un peu de temps passé à conduire à des pannes hydrauliques
vérifier les espaces libres en hauteur et en graves.
largeur ainsi que les lignes électriques, s'il y en
a, peut éviter beaucoup de difficultés, plus 6. UN GRIPPAGE DE BROYEUR causé
tard. par défaut d'huile peut causer des
accidents.
Soyez attentif à la poussière, la fumée ou le
brouillard qui pourraient obscurcir votre vue. 7. NE JAMAIS DEREGLER les soupapes
de sûreté de pression pour obtenir des
0.1.7 Etes-vous préparé pour les pressions de fonctionnement plus
cas d'urgence ? élevées. Les pressions recommandées
par le fabricant sont celles qui donnent
Prévoyez, soyez attentifs, travaillez avec un rendement plus sûr et de plus longue
précaution vous éviterez de vous blesser ou de durée.
blesser quelqu'un ainsi que des dégâts à
l'équipement. Si un moment d'inattention crée 8. NE JAMAIS toucher aux dispositifs de
un cas d'urgence procéder rapidement avec les sécurité.
outils et les moyens dont vous disposez. 9. VERIFIEZ minutieusement le broyeur
Sachez où se trouve l'extincteur et comment pour détecter des défauts visibles tels
vous en servir. Faites de même pour la trousse que des fuites, tuyaux usagés ou pièces
de premiers soins. desserrées.
Sachez où trouver une aide immédiate. Un cas 10.INSPECTEZ votre machine d'après le
d'urgence requiert une action rapide. manuel de l'opérateur et les instructions
Ne vous contentez pas d'un programme de de votre responsable.
sécurité basé sur ces règles générales. Soyez 11.AVANT DE COMMENCER, faites le
conscients que les conditions spécifiques de tour complet de votre machine. Soyez
travail et votre équipement peuvent nécessiter certain qu'il n'y a personne près de la
des précautions supplémentaires. machine, sur ou sous la machine.
Prévenez toute personne à proximité que
0.1.8 Vérification avant mise en vous allez mettre en marche.
route
SIGNALEZ TOUS LES DEFAUTS A
Un équipement qui n'est pas soigneusement VOTRE SUPERIEUR HIERARCHIQUE.
préparé pour fonctionner est un équipement
dangereux. Faîtes une vérification soigneuse
au début de votre journée de travail. Si vous
trouvez quelque chose qui demande de
l'attention REFLECHISSEZ DEUX FOIS
avant de décider de "laisser passer cette
fois-ci". Même des défauts mécaniques
mineurs peuvent conduire à des blessures
personnelles et à des accidents.

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 0-2


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.1.9 Démarrez en toute sécurité 0.1.11 Comment arrêter la machine


1. VERIFIEZ l'équipement et voyez s'il y a avec sécurité
des panneaux avertisseurs. Soyez certain que le broyeur est bien à l'arrêt
2. SUIVEZ la procédure recommandée avant de nettoyer, régler, graisser, de vérifier la
pour le démarrage dans la section 3 tension des courroies, d'enlever les couvercles
"Instructions d’utilisation". des boîtes, de travailler sur le système
hydraulique, de faire des réparations ou
3. APRES le démarrage du broyeur, d'essayer d'ouvrir une cavité bouchée. NE
vérifiez tous les manomètres et les FAITES AUCUNE VERIFICATION,
instruments afin de vous assurer que AUCUN REGLAGE, NI AUCUNE
tout fonctionne correctement. REPARATION PENDANT QUE LE
4. ARRETEZ immédiatement la machine BROYEUR EST EN MARCHE.
si les indicateurs montrent que quelque
chose ne va pas. 0.2 Conseils pour un entretien sans
5. VERIFIEZ tous les contrôles pour voir danger
s'ils fonctionnent bien. Effectuez les travaux d'entretien avec soin.
6. ECOUTEZ et signalez si vous entendez 0.2.1 Lisez et comprenez
des bruits inhabituels.
7. VERIFIEZ DE NOUVEAU les 1. Le manuel d'instructions qui est fourni
dispositifs d'alarme et autres accessoires avec le broyeur, la section 3
de sécurité. "Instructions d’utilisation" en
particulier.
8. NE RESTEZ PAS DEBOUT sur
l'anneau de réglage ou le bol pendant la 2. Les instructions pour l'inspection et
marche du broyeur. l'entretien placées à la fin de la section 3
"Instructions d’utilisation".
9. NE VOUS PENCHEZ PAS et ne posez
pas les mains sur ou à proximité des 3. Les plaques de précautions et d'attention
tiges de vérins ou entre l'anneau de qui sont placées sur la machine.
réglage et le bâti pendant que le broyeur 4. Les notes de précautions et d'attention
fonctionne. dans le manuel d'instructions.
10.NE PRENEZ AUCUN RISQUE si la 5. Le guide pour le graissage lors de
machine est défectueuse. l'entretien périodique qui se trouve
SIGNALEZ-LE A VOTRE également en section 4.
SUPERIEUR HIERARCHIQUE.
11.NE REGARDEZ PAS à l'intérieur de la 0.2.2 Panneaux avertisseurs
chambre de cassage, sans vous protéger, Avant de commencer à travailler à l'intérieur
pendant que le broyeur fonctionne. d'un broyeur, soyez certain d'avoir étiqueté et
verrouillé les contrôles électriques afin que
0.1.10 Signalez une machine personne d'autre ne les mette en marche.
défectueuse
Fixez des panneaux avertisseurs pour éviter les
Examinez votre machine quotidiennement; accidents:
voyez s'il y a des pièces desserrées, usées ou
endommagées. Signalez ou corrigez toutes 1. Si le broyeur n'est pas en état de marche
conditions dangereuses immédiatement et ne en toute sécurité.
faîtes pas démarrer la machine avant que tout 2. Si l'on est en train d'effectuer des
ait été corrigé. contrôles.
Même un défaut mineur peut devenir sérieux, 3. Si la machine est en réparation.
signalez tout défaut à votre supérieur
hiérarchique.

0-3 NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.2.3 Coupez l'électricité 9. PORTEZ DES LUNETTES DE


SECURITE ET DES VETEMENTS
1. Il faut toujours verrouiller les contrôles PROTECTEURS lorsque vous
électriques avant de faire n'importe quel manipulez du métal en fusion; zinc,
travail d'entretien sur le broyeur. métal anti-friction, plomb, etc...
2. Lorsque l'on travaille sur l'ensemble 10.PORTEZ DES DISPOSITIFS
moto-pompe d'un broyeur équipé d'une PROTECTEURS POUR OREILLES
assistance hydraulique, couper lorsque c'est nécessaire et LIMITEZ le
l'électricité à la source car pousser le temps d'exposition au bruit à sa durée
bouton "STOP" ne fait qu'arrêter le minimum.
moteur.
0.2.5 Boissons alcoolisées et
3. Fournissez à chaque homme d'entretien
son propre cadenas et UNE SEULE clé. médicaments
1. NE PRENEZ AUCUNE boisson
0.2.4 Vêtements - Habitudes de alcoolisée avant de venir travailler ou
sécurité pendant votre travail.
1. N'APPROCHEZ NI MAINS NI 2. PRENEZ GARDE aux médicaments,
VETEMENTS DES ORGANES EN tranquillisants ou autres qui pourraient
MOUVEMENT. Ne prenez pas de vous endormir ou vous rendre moins
risques en portant des manches larges, vigilant.
cravates qui flottent, montres et bagues.
0.2.6 Aire de travail
2. PORTEZ DES VERRES DE
PROTECTION pour les yeux lorsque 1. ENCOURAGEZ LA PROPRETE,
vous manipulez du carburant, du liquide veillez à ce que le sol soit propre et sec,
de nettoyage, de l'huile ou du liquide libre de tous débris et outils. Des sols,
pour les freins. CES MATIERES des marches et des rampes couverts de
PEUVENT ABIMER VOS YEUX. graisse ou mouillés sont glissants. En
3. PORTEZ UN MASQUE hiver, prenez garde à la glace et à la
RESPIRATOIRE lorsque c'est neige. Des surfaces mouillées, surtout
préconisé. près des équipements électriques, sont
4. PORTEZ DES VERRES DE dangereuses.
SECURITE lorsque vous forez, meulez 2. NE LAISSEZ pas les matériaux
ou martelez du métal. s'accumuler sur le broyeur ou autour de
5. N'ENCOMBREZ PAS VOS POCHES celui-ci.
d'objets qui peuvent tomber dans la 3. RANGEZ les liquides dangereux dans
machine. un endroit convenable et sûr, hors de
6. PORTEZ LE CASQUE ET LES portée du personnel non-autorisé.
CHAUSSURES DE SECURITE lorsque 4. NE COMMENCEZ JAMAIS à faire
c'est nécessaire. démarrer un moteur diesel ou un moteur
7. PORTEZ DES GANTS afin de vous à essence dans un endroit fermé à moins
protéger les mains quand vous qu'il n'y ait une ventilation suffisante.
manipulez des câbles. Les gaz d'échappement peuvent être
mortels.
8. PORTEZ DES VERRES DE
SECURITE ET DES VETEMENTS 5. Prendre des dispositions particulières en
PROTECTEURS lorsque vous utilisez cas d’opération de soudage ou
de l'air comprimé. d’oxycoupage. Eviter de respirer les
vapeurs. Ces opérations doivent être
exécutées à l’air libre ou dans un lieu
bien ventilé en utlisant par exemple un
séparateur de fumées. Se référer aux
législations locales.

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 0-4


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.2.7 Equipement 4. N'UTILISEZ PAS de l'essence ou du


gaz-oil pour nettoyer les pièces. Des
1. Utilisez les outils qui conviennent; dissolvants ininflammables du
manipulez avec prudence les outils et les commerce de bonne qualité sont
pièces lourdes. préférables.
2. Maintenez les outils et l'équipement en 5. NE FUMEZ PAS pendant l'utilisation de
état de propreté parfaite: sans poussière, dissolvants pour le nettoyage.
huile ou graisse. Ne les laissez pas
tomber et ne les lancez pas. 6. NE LAISSEZ PAS de chiffons gras,
huileux s'accumuler dans un endroit mal
3. Utilisez un palan pour soulever les aéré. Rangez ces chiffons graisseux et
charges lourdes. Epargnez votre dos. autres matériaux combustibles dans un
4. Posez les pièces graduellement, ne les endroit sûr.
laisser pas tomber. 7. N'EMPLOYEZ JAMAIS une flamme
5. Pour éviter les glissements, essuyer les découverte pour vérifier le carburant,
manettes et les poignées: enlevez l'huile l'électrolyte d'une batterie ou le niveau
et la graisse. des réfrigérants... ni pour chercher des
fuites au système hydraulique où que ce
6. N'utilisez pas les poulies qui ont des soit. Utilisez une lampe de poche!
bords ou des bras brisés ou fissurés.
8. SACHEZ où se trouvent les extincteurs -
7. Vérifiez les courroies de transmission: comment les utiliser - et pour quelle
voyez s'il en manque, si elles sont sorte d'incendie ils sont prévus. Vérifiez
fendues ou usées. régulièrement, au moins chaque mois,
8. Inspectez s'il y a des pièces cassées, qu'ils se trouvent bien dans l'aire de
défectueuses ou manquantes et travail.
remplacez-les. Gardez votre équipement 9. En cas de feu, débranchez la centrale
propre et libre de poussière et d'huile hydraulique et le système de
afin de pouvoir détecter les pièces lubrification si cela peut être fait sans
desserrées ou défectueuses. risque.
9. Lorsque vous utiliser des élingues pour
déplacer une charge, assurez vous 0.2.9 Systèmes sous pression -
qu'elles sont de section convenable et hydraulique ou pneumatique
remplacez celles qui sont usées, 1. Relâchez TOUTE la pression des
effrangées, cassées ou tordues. Vérifiez circuits hydraulique ou pneumatique
les épissures. avant d'ouvrir ou de démonter des
0.2.8 Danger d'incendie conduites, des soupapes, des bouchons,
des joints, etc...
1. NE FUMEZ PAS pendant le plein de
carburant ou lorsque vous manipulez des
récipients de carburant. DANGER (HP100 UNIQUEMENT)
2. ARRETEZ le moteur lorsque vous faites Pour des raisons de sécurité et afin
le plein, soyez extrêmement prudent si d’éviter tout dommage à la machine, la
le moteur est chaud. pression de blocage doit être maintenue à
0 quand le bol n’est pas engagé dans
3. LORSQUE vous versez du carburant l’anneau de blocage et dans l’anneau de
dans le réservoir, appuyez l'entonnoir ou réglage (Ceci pendant le temps ou le bol
le bec verseur contre le goulot afin est dévissé et jusqu’à ce qu’il soit revissé
d'éviter des étincelles d'électricité à nouveau).
statique.

0-5 NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 0 - SÉCURITÉ

2. Examinez les tuyaux et les conduites 0.3.2 Protection des commandes


pour vérifier s'ils sont usés ou
endommagés. Les précautions de sécurité adéquates
commencent au moment de l'installation
3. L'huile sous pression peut être initiale du broyeur. Les broyeurs sont
dangereuse. actionnés soit par courroie trapézoïdale ou par
La mâchine est équipée d'accumulateurs couplage direct aux moteurs. LES
hydropneumatiques souvent soumis à COURROIES DE TRANSMISSION OU
une réglementation nationale obligeant L'ACCOUPLEMENT DEVRONT ETRE
PROTEGES PAR UN CARTER.
parfois à des contrôles périodiques.
Les poulies du broyeur, en particulier, ont une
0.2.10 Utilisez des Pièces de bonne vitesse limite (vitesse linéaire à la jante). Si
qualité cette vitesse est dépassée, il est possible que la
poulie éclate et cause des blessures graves ou
Toute pièce de rechange pour quoi que ce soit même mortelles.
devrait toujours être de TAILLE, de TYPE et
de QUALITE comparables à la pièce qui doit Du fait de l'importance de la vitesse du broyeur
être remplacée. pour un fonctionnement convenable, la plupart
des protections de transmission ont d'ordinaire
0.2.11 Signalez les réparations une petite ouverture juste en face du centre de
nécessaires l'axe de façon à ce qu'un tachymètre puisse être
introduit pour vérifier de temps à autre la
Si votre vérification quotidienne révèle vitesse de l'arbre du broyeur. Cette ouverture
quelque chose qui attire votre attention, devrait être couverte par une porte d'accès.
réparation, remplacement ou réglage,
SIGNALEZ LE MAINTENANT! 0.3.3 Plateforme de l'opérateur
Le plus petit défaut pourrait causer de sérieux Comme une inspection périodique et une
ennuis SI LA MACHINE ETAIT MISE EN maintenance suivie doivent être exécutées sur
MARCHE. chaque broyeur, IL EST IMPORTANT
Ne faites que le travail que vous êtes autorisé à D'ERIGER UNE SORTE DE PLATEFORME
faire. N'essayer pas de faire des réparations A UN NIVEAU CONVENABLE POUR LES
pour lesquelles vous n'êtes pas qualifié. OPERATEURS QUI DOIVENT INSPECTER
ET TRAVAILLER SUR LE BROYEUR. Une
Ne travaillez que sur un équipement que vous bonne plateforme pour l'opérateur, faite d'un
comprenez entièrement. Relâcher brutalement plancher solide, doit avoir des gardes-corps
la pression d'un circuit hydraulique pourrait complets (lisse, sous-lisse, garde-pieds) afin de
blesser quelqu'un. retenir les outils qui pourraient tomber de la
Rappelez-vous que vous avez la responsabilité plateforme et blesser quelqu'un qui travaille
du fonctionnement et de l'entretien d'une plus bas. Ne fixez pas la plateforme de
machine de grande valeur. TRAITEZ LA l'opérateur à l'anneau de réglage car l'anneau
COMME TELLE! tout entier se soulève très rapidement en cas de
passage d'imbroyables.
0.3 Sécurité au travail 0.3.4 Coupure du système
0.3.1 Consignes générales électrique
Les procédures de sécurité mentionnées ici L'ALIMENTATION ELECTRIQUE DU
n'éliminent pas tous les dangers que l'on peut BROYEUR DOIT ETRE COUPEE ET
rencontrer sur l'aire de travail d'un broyeur. VERROUILLEE CHAQUE FOIS QUE
Toutefois, elles doivent permettre de faire QUELQU'UN DOIT Y TRAVAILLER.
ressortir certains usages qui au cours d'une Chaque mécanicien qui normalement travaille
longue expérience ont permis d'améliorer les sur un broyeur devrait être muni de son propre
conditions de sécurité lors de l'utilisation des cadenas et d'une seule clé. Lorsqu'il travaille
broyeurs ou de leurs matériels auxiliaires. Les sur une partie du broyeur, il devrait utiliser son
ateliers Metso Minerals recevront avec plaisir cadenas pour verrouiller les commandes
toutes demandes ou suggestions concernant électriques du broyeur. Il est très important
l'emploi de ses broyeurs ou des équipements qu'une seule clé soit fournie pour le cadenas et
auxiliaires. que cette clé soit dans la poche de la personne
qui travaille sur le broyeur.

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 0-6


SECTION 0 - SÉCURITÉ

Si plus d'une personne travaille sur le broyeur, Lorsque vous déplacez votre grue, vérifiez les
chacune devrait avoir son propre cadenas et sa ponts avant de traverser, soyez certain qu'ils
clé. Un démarrage accidentel du matériel de pourront supporter la masse de la machine.
broyage lorsqu'il y a des hommes dans le Vérifiez la hauteur de passage sous les ponts,
voisinage immédiat peut causer des accidents voyez s'il y a des fils électriques ou tout autre
alors que la machine devrait ne présenter obstacle.
aucun danger. Observez l'opérateur chargé de l'élinguage,
0.3.5 Grues soyez certain que tout va bien avant de
commencer à soulever. Assurez-vous aussi que
Les broyeurs comme tout autre type la charge est bien attachée. Toutes les
d'équipement mécanisé nécessitent un pressions hydrauliques du broyeur doivent être
entretien périodique normal si l'opérateur veut relachées, tous les dispositifs sensibles doivent
retirer les bénéfices maxima de son être protégés des particules incandescantes.
investissement. Une des plus flagrantes
violations des règles élémentaires de sécurité 0.3.7 Equipement de soudage
est l'emploi d'un matériel de manutention Des précautions doivent être prises dans le cas
inadéquat et dangereux. Bien qu'un broyeur ne d’opération de soudage ou d’oxycoupage.
soit pas une pièce d'équipement d'une aussi Toute personne exécutant ce type d’opérations
grande précision qu'un moteur de voiture, les doit éviter de respirer les vapeurs émises. Ces
pièces internes d'un broyeur devraient être opérations doivent être exécutées à l’air libre
assemblées et détachées à l'aide de grues qui ou dans un lieu bien ventilé en utlisant par
permettent de soulever et d'abaisser lentement exemple un séparateur de fumées. Se référer
et en douceur, les parties différentes dont le aux législations locales.
broyeur est composé. Lorsque vous utilisez
une grue, travaillez toujours dans la plage de Un des outils le plus fréquemment utilisé près
capacité prévue. Cette capacité comprend la d'un broyeur est le chalumeau. Une rupture de
masse du crochet, du bloc et de tous les conduite hydraulique à haute pression causera
accessoires qui servent à manipuler des une vaporisation rapide du fluide hydraulique
matériaux tels que des câbles, chaînes de lorsqu'il atteint l'atmosphère. Ce fluide
suspension, barres séparatrices, etc... vaporisé peut rapidement devenir une boule de
Soustrayez la masse de tout cela afin de flammes, ce qui occasionnerait des brûlures
trouver la masse réelle de la charge qui pourra sévères au personnel qui se trouve dans les
être manipulée sans danger. Des chaînes environs immédiats. TOUT LE PERSONNEL
devraient être le dernier moyen à employer D'ENTRETIEN QUI UTILISE
pour assembler et démonter un broyeur. NORMALEMENT DES CHALUMEAUX
Lorsqu'il s'agit de sécurité on doit toujours DOIT ETRE PREVENU S'IL Y A DES
envisager ce qu'il y a de mieux. ACCESSOIRES HYDRAULIQUES DANS
LES ENVIRONS IMMEDIATS DE SON
0.3.6 Grues mobiles TRAVAIL. Il faut alors prendre les précautions
nécessaires afin d'éviter tout contact avec ces
LORSQUE VOUS UTILISEZ UNE GRUE accessoires. Les tuyaux doublés de caoutchouc
MOBILE, TRAVAILLEZ TOUJOURS DANS ne sont pas à l'abri des chalumeaux
LE MILIEU DE LA PLAGE DE CAPACITE normalement utilisés pour l'entretien.
DE LA MACHINE AFIN D'EVITER QUE
LA GRUE NE SE TORDE OU NE SE 0.3.8 Moyen de levage
RENVERSE.
Les éléments d'un broyeur doivent être
Les charges de sécurité sont basées sur manipulés à l'aide d'un moyen de levage
l'emploi de la grue sur un terrain nivelé et permettant des déplacements lents et réguliers.
ferme; les arcs-boutants devraient être
correctement tendus et/ou abaissés chaque fois RESPECTEZ TOUJOURS LA CHARGE
que c'est possible. Evitez les rotations rapides MAXIMUM du dispositif de levage, en
ou les freinages brusques, ceci peut causer des pensant à ajouter la masse des accessoires de
surcharges. Ne manipulez pas de grandes et levage (chaînes, crochets palonniers,...) à la
lourdes charges lorsqu'il y a des vents violents. masse du broyeur.

0-7 NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.3.9 Courroies de transporteurs Par ailleurs, les niveaux varient en fonction de


la roche traitée, du débit produit, des réglages
NE MARCHEZ PAS SUR LES COURROIES de la machine, de la régularité de son
DE TRANSPORTEURS. alimentation, etc...
Il doit y avoir des passerelles avec rampes tout Ainsi il est impossible de présumer avec
le long des transporteurs. précision du bruit émis par une machine dans
0.3.10 Installations mobiles un contexte précis d’utilisation et
d’application.
Si votre broyeur est monté sur un équipement Néanmoins après réalisation de mesures en
mobile (sur remorque par exemple), il est très situation nous pouvons indiquer une plage de
important d’avoir une assise solide. Votre valeurs du niveau de puissance acoustique en
machine doit reposée sur un sol compacté de charge comprises entre 100 et 130 dB(A).
niveau. Utiliser des calages bois si nécessaire.
Les remorques doivent être surélevées de DANGER
façon à ce que les roues de la remorque ne En fonction de ces valeurs il est
touchent pas le sol. Placer les vérins à vis à nécessaire de se conformer aux
chaque coin de la remorque. Les quatre vérins directives de l'inspection du travail quant
doivent être à distance égale de chaque à la protection du personnel (casque
extrémité. Ajustez chaque vérin jusqu’à ce que anti-bruit, durée d'exposition, cabine...).
les vibrations cessent ou soient limiter au
minimum. Ne LAISSER JAMAIS votre 0.3.12 Résines de scellement
remorque dans un endroit où les pluies
pourraient emporter l’assise. VERIFIER Il est nécessaire de sceller les pièces broyantes
PERIODIQUEMENT LA STABILITE DE LA lors de leur remplacement.On a récemment
BASE DE LA REMORQUE. développé des résines d'époxy qui éliminent
pour ainsi dire complètement toute possibilité
Lorsque vous déplacez la remorque, vérifiez de brûlures accidentelles des travailleurs. Ces
les ponts avant de traverser, soyez certain brûlures sont causées par du zinc en fusion qui
qu’ils pourront supporter le poids de la se répand ou qui explose lorsqu'il entre en
machine. contact avec des surfaces mouillées.
Vérifiez la hauteur sous les ponts et vérifiez CETTE GRANDE FACILITE AINSI QUE LE
qu’il n’y ait pas d’obstructions telles que fils FACTEUR ELEVE DE SECURITE
électriques... NE VOUS DEPLACEZ JAMAIS LORSQU'ON UTILISE DES RESINES
AVEC DES CHARGES QUI ATTEIGNENT EPOXY POUR LE SCELLEMENT DES
PRESQUE LE POIDS TOTAL, RESPECTEZ PIECES BROYANTES, FAIT QUE
LES LOIS LOCALES SURTOUT EN CE QUI L'EMPLOI DE ZINC EN FUSION EST
CONCERNE LES LIMITES DE MASSE. COMPLETEMENT DEMODE.
Lorsque vous vous déplacez sur les voies
routières, assurez-vous d’avoir tous les phares Lorsque l’on emploie des résines epoxy, on
et feux de signalisation allumés. Utilisez le devra également prendre de grandes
signalement requis. précautions en enlevant les pièces broyantes à
l'aide d'un chalumeau.
0.3.11 Niveau acoustique L'ENDROIT DOIT AVOIR UNE
Les différentes machines d'une installation de VENTILATION EXCELLENTE CAR LES
traitement de granulats génèrent du bruit. De EMANATIONS D'EPOXY PEUVENT
plus, vient se cumuler le bruit engendré par DONNER LA NAUSEE ET CAUSER DES
l'écoulement des matériaux dans les goulottes, IRRITATIONS AUX YEUX OU A LA PEAU.
les trémies, etc...

NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 0-8


SECTION 0 - SÉCURITÉ

0.3.13 Dégagement de poussières 4. EVITEZ de laisser des matériaux en


vrac autour du broyeur. Les environs des
Les machines et leurs équipements auxiliaires, broyeurs sont souvent encombrés de
tels que tôleries, stations de transfert, etc.. morceaux de pierres, de graviers, etc...
peuvent créer de la poussière. Respirer les Les opérateurs doivent prendre
poussières peut nuire à la santé des personnes l'habitude de veiller à ce que les
travaillant sur ou autour de l'installation. environs immédiats du broyeur soient
Un niveau important de poussières peut être entièrement libres car ces matériaux
néfaste pour les poumons en fonction de leurs peuvent provoquer une chute.
concentrations, des temps d'exposition et du 5. NE REGARDEZ JAMAIS dans la
type de matériaux. chambre de broyage sans être muni de la
Metso Minerals recommande vivement que les protection nécessaire contre les
personnes exposées portent des masques de matériaux qui pourraient être ejectés
protection. vers le haut.
Il est de la responsabilité de l'exploitant de 6. LORS DE L’UTILISATION D’ENGINS
déterminer, fournir les protections adaptées DE LEVAGE, faire évacuer tout le
ainsi que le respect de leur utilisation. personnel de la zone de travail.
Il est possible de diminuer la quantité de 7. NE JAMAIS marcher, avancer, rester
poussières en intervenant sur l'installation, tel sous une charge en cours de
que l'adjonction d'une station de dépoussiérage manipulation.
ou en humidifiant les matériaux, ou en
pulvérisant de l'eau ou en capotant les endroits 0.3.15 Consignes pour l’utilisation
générateurs. de produits thermiques
ATTENTION Respecter les consignes de sécurité
Les machines peuvent également être appropriées lors de manipulation de neige
équipées en option de capotages carbonique, d’azote liquide ou tout autre
(vibrants ou non) qui enferment les produit réfrigérant.
poussières à l'intérieur de la machine. Se
renseigner auprès de Metso Minerals. Ces produits thermiques peuvent provoquer de
graves brûlures.
0.3.14 Travaux d'entretien généraux RAPPELEZ-VOUS QUE LA
Certains travaux doivent être effectués près du SECURITE DEPEND DE VOUS !
broyeur au cours de son fonctionnement et ceci
journellement.
1. NE FAITES aucun travail d'entretien sur
les pièces en mouvement de la machine.
Ceci comprend l'addition d'huile ou le
graissage de pièces du broyeur pendant
son fonctionnement.
2. NE METTEZ PAS les mains ou le pied
sur les vérins qui protègent le broyeur
contre les surcharges et les imbroyables
pendant son fonctionnement.
3. CONSULTEZ les recommandations du
fabricant pour la marche à suivre pour
l'entretien périodique. La marche à
suivre est indiquée non seulement pour
éviter d'endommager la machine mais
aussi pour éviter de blesser l'opérateur.

0-9 NOTICE TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


Section 1

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE BROYEUR

1.1 - Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.2 - Les broyeurs à cône HP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.3 - Contrôle initial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.4 - Informations fournies. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.5 - Pièces de rechange. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

1.6 - Terminologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2

1.7 - Débit du broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2

1.8 - Choix des mâchoires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3


Informations générales sur le broyeur SECTION 1
1.1 Introduction 4. Tout autre dessin d'information se
rapportant à votre propre installation.
Ce manuel d’entretien est destiné à aider les
utilisateurs et les opérateurs sur les Un catalogue de pièces de rechange contenant
installations de concassage lors du les divers plans d'assemblage sera envoyé
fonctionnement et de l'entretien des broyeurs à séparément à une date ultérieure,
cône HP. habituellement après la livraison.
Les informations contenues dans ce manuel Ce manuel illustre et identifie chaque pièce
vous renseignent sur la construction du utilisée dans le montage du broyeur.
broyeur et vous apportent les connaissances
nécessaires pour le bon fonctionnement de la 1.5 Pièces de rechange
machine.
Metso Minerals s'efforce de garder en stock
Chaque broyeur est complètement assemblé et une grande quantité de pièces pour permettre
testé avant expédition. Cependant, certaines un service rapide et efficace des réparations et
précautions doivent être prises pendant des remplacements.
l'emploi. Ces précautions sont définies dans les
instructions suivantes, afin d'empêcher les Pour éviter que les délais de livraison soient
problèmes qu'entraînerait une mauvaise trop longs et la livraison de pièces incorrectes,
utilisation du broyeur. donner les informations suivantes:
Il est fermement recommandé de lire les 1. Taille du broyeur.
différentes parties de ce manuel, de les 2. Le numéro de série du broyeur qui est
comprendre et de mettre les informations estampillé sur la plaque d'identité
reçues en pratique. comme sur le manuel des pièces de
rechange.
1.2 Les broyeurs à cône HP 3. La quantité exacte de chaque pièce
Ce manuel d’instructions fait référence aux nécessaire.
broyeurs à cône HP100, HP200, HP300, 4. Le nom complet et le numéro de code de
HP400 et HP500. la pièce comme indiqué dans le manuel
des pièces de rechange.
1.3 Contrôle initial
5. Les instructions complètes pour
Il est recommandé, dès réception du broyeur, expédition du colis par voie maritime,
qu'un contrôle rigoureux soit fait pour déceler ferroviaire, routière ou aérienne.
les dommages qui auraient pu être causés
pendant le transport. S'assurer également que Si votre manuel de pièces de rechange est
rien n'a été perdu. En cas de pièces perdu ou détruit, un autre vous sera remis.
manquantes, ou de dommages, les porter Pour le bon fonctionnement, seules les
immédiatement à l'attention du fournisseur, véritables pièces Metso Minerals seront
pour que le remplacement ou les réparations installées. Elles sont garanties conformes, de
puissent être exécutées sans délai. construction soignée et de bonne qualité.

1.4 Informations fournies


Les schémas suivants concernant votre
broyeur vous sont fournis avec la notice:
1. Croquis des fondations.
2. Schéma des tuyauteries pour le broyeur
et du système de lubrification.
3. Schéma des installations auxiliaires
fournies avec le broyeur.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 1-1


SECTION 1 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE BROYEUR

1.6 Terminologie FONCTIONNEMENT EN CIRCUIT


FERME: c'est le type d'opération où la
Tout au long de ce manuel, certains termes régularité de la dimension du produit broyé est
seront employés dans la description du broyeur importante; le produit est criblé à la sortie du
et de son fonctionnement. Afin qu'il n'y ait pas broyeur et les matériaux trop gros sont
de confusion ou de difficulté de renvoyés dans le broyeur.
compréhension, ces termes sont définis
ci-dessous:
1.7 Débit du broyeur
ALIMENTATION: matériau qui doit être
broyé. Facteurs permettant d'obtenir un bon débit et
de bonnes performances:
MACHOIRES: ce sont les pièces qui broient.
1. Choix de la chambre de cassage
– Mâchoire fixe sur le bol.
(matériaux à broyer).
– Mâchoire mobile sur la tête.
2. Ségrégation minimale de la
CHAMBRE DE BROYAGE: contour interne granulométrie à son entrée.
fermé par les deux mâchoires.
3. Contrôle de l'alimentation.
ZONE PARALLELE: lorsque les mâchoires
sont en position fermée, pendant la giration, la 4. Alimentation bien répartie, 360° autour
partie la plus basses des deux mâchoires sur de la chambre de cassage.
une courte distance est parallèle. Cette surface 5. Dimension suffisante du tapis
est appelée la zone parallèle. d'évacuation.
PRISE (côté fermé): la plus petite distance 6. Scalpage et criblage appropriés.
entre les sommets des mâchoires mesurée
lorsque les mâchoires sont dans leur position 7. Contrôle automatique de l'alimentation.
fermée pendant leur giration. 8. Surface d'évacuation adéquate.
PRISE (côté ouvert): la plus grande distance Facteurs donnant de mauvais résultats sur le
au sommet des mâchoires lorsque celles-ci débit et les performances:
sont dans leur position ouverte pendant la
giration. 1. Matériaux collant dans l'alimentation.
REGLAGE: la distance entre le bas des 2. Fines dans l'alimentation (+ de 10% de
mâchoires au point où celles-ci sont le plus matériaux inférieurs au réglage).
rapprochées en position fermée pendant la 3. Produit trop humide.
giration. De cette dimension dépend la
dimension du produit broyé. 4. Ségrégation importante à l'alimentation.
REGLAGE MINIMAL: la plus petite 5. Mauvaise répartition à l'alimentation.
distance permise entre le bas des mâchoires 6. Pas de contrôle de l'alimentation.
lorsqu'elles sont en position fermée.
7. Puissance moteur inadéquate.
OUVERTURE DE DECHARGE: la distance
entre le bas des mâchoires lorsque celles-ci 8. Capacité des transporteurs insuffisante.
sont en position ouverte pendant la giration. 9. Scalpage et criblage insuffisants.
Cette ouverture large permet une descente
rapide des matériaux broyés. 10.Surface d'évacuation inadéquate.
DIMENSION DU PRODUIT: dimension du 11.Matériaux très durs et difficiles à broyer.
produit criblé après le broyage. 12.Vitesse inadéquate.
DEBIT: production du broyeur calculée en Les débits indiqués dans le catalogue
tonnes par heure. commercial sont basés sur des résultats
FONCTIONNEMENT EN CIRCUIT obtenus à travers de nombreuses installations
OUVERT: c'est le type d'opération où la traitant différents matériaux. Pour avoir une
régularité de la dimension du produit broyé idée précise concernant votre installation,
n'est pas de la première importance, le produit consulter Metso Minerals.
ne passe qu'une seule fois.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 1-2


SECTION 1 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE BROYEUR

1.8 Choix des mâchoires Pour répondre convenablement à cette


recherche, il est important d'avoir les
Après recherches et études intensives, Metso renseignements suivants:
Minerals a développé une gamme variée de
mâchoires couvrant une large plage de 1. Dimension du produit d'alimentation.
produits. 2. Type d'alimentation.
Mais, il y a tellement de conditions différentes 3. Dimension désirée du produit broyé.
de travail qu'il est impossible de dire que tel
type de mâchoires convient à tel matériau ou à 4. Circuit de l'installation, avec mailles
tel travail. carrés des cribles et réglage des
Si, pour quelque raison que ce soit, une usure broyeurs.
exagérée des mâchoires est obtenue, il est 5. Identification des mâchoires fixe et
suggéré que la mâchoire fixe et la mâchoire mobile.
mobile soient coupées et que leur contour soit 6. Puissance installée.
tracé sur une feuille de papier et envoyé à
Metso Minerals afin que la cause exacte de 7. Débits du broyeur.
l'usure puisse être déterminée (voir En travaillant continuellement avec des
Figure 1-1). mâchoires n'ayant pas une chambre de broyage
D'autres mâchoires peuvent alors être adéquate, le broyeur peut être endommagé.
recommandées qui auront un autre profil.

3
1

Repère Désignation

1 Découper la mâchoire mobile ou fixe

2 Carton ou papier épais

Tracer le contour sur un carton ou une feuille de papier


3
inséré dans la découpe

Figure 1-1 Contrôle d’usure

1-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS À CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


Section 2

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.1 - Plan d’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1

2.2 - Implantation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1


2.2.1 - Mise en place de la machine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1
2.2.2 - Scellement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1

2.3 - Alimentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2

2.4 - Evacuation des matériaux broyés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3

2.5 - Transmission de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-4

2.6 - Première installation d’une transmission à courroies trapezoïdales . . . . . 2-4


2.7 - Mise en tension des courroies trapezoïdales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-7
2.7.1 - Tension-flexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-7
2.7.2 - Allongement relatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-8

2.8 - Courroies trapézoîdales - précautions d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-10

2.9 - Alignement initial d’un manchon d’accouplement flexible . . . . . . . . . . . . 2-10

2.10 - Moteur d’entraînement du broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-12

2.11 - Renseignements sur les tuyauteries . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-12

2.12 - Renseignements sur le montage et le démontage du broyeur . . . . . . . 2-12

2.13 - Informations générales pour l’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-13

2.14 - Liste des pièces de rechange minimum recommandées . . . . . . . . . . . 2-14

2.15 - Outillages spéciaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-14

2.16 - Protection du broyeur contre la corrosion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-23


Informations générales sur l’installation SECTION 2
2.1 Plan d’installation Le scellement doit être réalisé le plus tôt
possible pour les constructions élancées
Les massifs béton ou charpentes métalliques soumises à l'action du vent (par exemple
doivent être calculés et dimensionnés en transporteurs) et en tous cas avant la mise en
fonction des cotes et charges indiquées sur le service. En effet, la résistance d'un boulon à
plan d’installation. crochet non scellé n'est que d'un douzième de
La conception et le calcul de ces massifs béton la résistance après scellement.
ou charpentes métalliques devront tenir La clef d'ancrage n'intervient pas dans la
compte du résultat d'une étude préalable, sur résistance de l'ancrage et un boulon bien scellé
l'élasticité du sol où ils seront coulés ou posés. ne peut pas se déformer ni s'allonger, quand on
serre l'écrou.
2.2 Implantation
En règle générale, l'exécution des bétons doit
2.2.1 Mise en place de la machine être conforme aux règles de l'art et au textes
officiels en vigueur dans le pays.
Les appuis du bâti doivent reposer sur une
surface plane et horizontale.
Veiller à laisser:
– une hauteur suffisante pour le
démontage des ensembles bol et tête.
– une largeur suffisante pour le
démontage de l'ensemble contre-arbre.
– un espace nécessaire à l'alimentation
trémie, couloir et autre équipement
auxiliaire ainsi qu'à l'évacuation des
matériaux broyés, trémie,
transporteurs, à l'entretien du broyeur,
etc...
2.2.2 Scellement
En cas d'installation sur massif en béton, la
machine est fixée à celui-ci par plusieurs
boulons d'ancrage à queue de carpe ou à
crochet.
Ces boulons transmettent leur effort de traction
au béton de scellement par adhérence.
Le béton de scellement transmet l'effort reçu
des boulons au béton du massif. Cet effort doit
passer d'un béton à l'autre par leur surface de
séparation.
La clef d'ancrage, s'il y a lieu, n'est qu'un
dispositif de montage permettant
d'immobiliser le boulon et la pièce à sceller en
attendant que le scellement soit achevé,
c'est-à-dire que le béton soit pris.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-1


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.3 Alimentation
Les performances d'un broyeur dépendent
directement de la façon dont il est alimenté. Le
broyeur ne peut faire son maximum que s'il est
alimenté en quantité convenable et si les
matériaux sont bien répartis dans la chambre
de cassage. Pour une installation correcte,
certaines précautions doivent être prises dans
l'implantation de l'alimentation; par exemple,
il faut prévoir un démontage facile en vue des
interventions sur le broyeur proprement dit.

ALIMENTATION INCORRECTE ALIMENTATION CORRECTE


Ici, les matériaux ne passent que d’un côté de Ici, les matériaux tombent correctement.
l’ouverture d’alimentation et se répartissent Résultats d’une distribution régulière:
mal.
1. Débit optimal.
Résultats d’une distribution irrégulière:
1. Débit réduit. 2. Production de matériaux bien calibrés.
3. Pas de battements minimum de
2. Mauvais calibrage des matériaux l’anneau de réglage.
broyés, granulométrie irrégulière.
4. Consommation optimale de puissance.
3. Battements excessifs de l’anneau de
réglage.
4. Consommation excessive de puissance.

Figure 2-1 Alimentation

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-2


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

Une tôlerie d'alimentation bien conçue doit IL EST IMPORTANT DE CONTROLER


arrêter les matériaux pendant leur arrivée du LA VITESSE DE L’ALIMENTATION
couloir d'alimentation de façon qu'ils DANS LE BROYEUR. LES MATERIAUX
rebondissent et tombent verticalement dans la TOMBANT DANS LE BROYEUR
goulotte d'alimentation. Les matériaux PEUVENT PASSER PRESQUE
tomberont alors plus uniformément sur le cône ENTIEREMENT A TRAVERS LA
distributeur. Une tôlerie d'alimentation CHAMBRE DE BROYAGE COTE
correctement conçue en fonction du cône OUVERT. LES MATERIAUX TOMBANT
distributeur assure une distribution homogène DANS LE FOND DE LA CHAMBRE DE
tout autour dans la chambre de broyage. Il faut BROYAGE SANS ETRE BROYES
absolument éviter la ségrégation pour avoir CAUSERONT DES BATTEMENTS
une usure régulière des mâchoires et par D’ANNEAU, CEUX-CI ENTRAINERONT
conséquent leur utilisation maximale. Pour les DES DOMMAGES SUR LA PORTEE DE
broyeurs tête courte, l'alimentation doit être BATl. UNE TREMIE ADEQUATE
réglée pour que les matériaux dépassent le PERMETTANT LA REDUCTION DE LA
cône distributeur. Cette masse de matériau VITESSE DE CHUTE DES MATERIAUX
devra s'étendre tout autour de la chambre de PEUT ETRE UTILISEE, SI LA
broyage. Ce type d'alimentation permet HAUTEUR DE CHUTE EST EXCESSIVE.
d'obtenir un débit élevé ou un produit broyé de La Figure 2-1 montre ce qu'il faut faire et ne
meilleure forme et de granularité plus fine pas faire.
ainsi qu'une réduction de la puissance
consommée. La tôlerie d'alimentation n'est pas
fournie avec le broyeur puisque sa conception 2.4 Evacuation des matériaux
dépend des conditions d'implantation de broyés
chaque broyeur. Le dispositif de réception des matériaux
IMPORTANT: broyés n'est pas fourni avec le broyeur, car il
SI POSSIBLE, PLACER UN CRIBLE dépend des conditions d'exploitation,
AVANT LE BROYEUR POUR ELIMINER lesquelles varient selon les implantations. La
LES MATERIAUX FINS OU COLLANTS. conception de cet élément, trémie ou caisse à
CELA EVITERA LE BOURRAGE, CAUSE pierres, doit suivre les indications du plan
DE BATTEMENTS EXCESSIFS DE d'installation. Un trou d'homme doit y être
L’ANNEAU DE REGLAGE ET DE PERTE ménagé pour permettre un accès facile pour
DE TEMPS. UN SEPARATEUR nettoyage ou visite. Quand c'est possible, une
MAGNETIQUE PEUT AUSSI ETRE caisse à pierres est préférable à une trémie car
INSTALLE POUR ENLEVER LES PIECES elle absorbe une grande part de l'énergie
METALLIQUES QUI POURRAIENT AUSSI cinétique avant l'arrivée des matériaux sur le
PROVOQUER DES BATTEMENTS DE transporteur.
L’ANNEAU DE REGLAGE. Si une goulotte est utilisée, l'inclinaison de la
Le système d'alimentation doit avoir des goulotte doit être supérieure à 45° par rapport à
caractéristiques suffisantes pour maintenir le l'horizontale, et si le matériau est très collant,
broyeur dans les conditions optimales de l'angle d'inclinaison devra encore être
fonctionnement. augmenté.
Il y aura un espace suffisant, comme indiqué
sur le plan d'installation pour l'évacuation des
matériaux, entre broyeur et trémie d'une part,
et entre trémie et transporteur de reprise. Cet
espace doit permettre un libre écoulement des
produits broyés.

2-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.5 Transmission de commande 2.6 Première installation d’une


Nous recommandons normalement un transmission à courroies
entraînement par courroies trapézoïdales en trapezoïdales
raison de l'aptitude de celles-ci à "filtrer" les Pour une première installation ou lors d’un
chocs pouvant être transmis du broyeur au changement de courroies, respecter les
moteur et à supporter des à coups sans faire informations suivantes:
baisser la vitesse du broyeur.
1. Enlever toutes traces d'huile, graisse ou
Les courroies constituant la transmission
peuvent être du type 8V ou SPC en courroies rouille des gorges des poulies.
isolées ou jumelées. Voir Figure 2-2. 2. S'assurer que les poulies soient bien
alignées et les arbres parallèles.
3. Ne jamais forcer une courroie autour des
poulies. Il faut rapprocher les poulies
suffisamment pour que les courroies
passent facilement.
Pour déterminer les tolérances minima pour
raccourcir ou allonger la distance entre les
axes de poulie. Voir Tableau 2-1.
1 2 Après avoir calculé la distance entre axes pour
une longueur et une inclinaison standard,
Repère Désignation s'assurer que cette distance peut être raccourcie
de la longueur donnée dans le Tableau 2-1,
1 Courroie simple ceci pour faciliter la mise en place des
courroies et pour éviter toute détérioration.
2 Courroie jumelée
Une distance supérieure à la distance entre
Figure 2-2 Section des courroies axes doit être possible pour compenser
l'allongement et l'usure. Ce supplément de
Les courroies étroites ont été conçues pour longueur est donné dans la dernière colonne du
réduire l'encombrement des transmissions, ce tableau.
qui entraîne une économie à l'installation et
une réduction du porte-à-faux de la charge sur
les bouts d'arbre. Les courroies jumelées sont
constituées de courroies isolées réunies par
une bande pour prévenir coups de fouet et
torsions. Elles peuvent se monter sur des
poulies standards.
Si la poulie du moteur est située directement
au dessous du broyeur ou à un angle de 30° par
rapport à la verticale, l'usine doit en être
informée, pour pouvoir positionner
correctement la bague du contre arbre.
La puissance peut être fournie par un moteur
électrique, par un moteur diesel ou un moteur
hydraulique.
Le broyeur peut aussi être accouplé
directement au moteur.
Toute question particulière concernant
l'entraînement d'un broyeur doit nous être
soumise.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-4


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

1 2

5
4

Repère Désignation

1 Poulie broyeur

Rapprochement du moteur pour monter les


2
courroies

3 Poulie motrice

Eloignement du moteur pour monter les


4
courroies

5 Entre-axes

Figure 2-3 Installation des courroies

Distances minimum mm (pouces) pour monter ou démonter les courroies


Section des courroies
Distance minimum
Longueur des courroies* mm
pour tendre les
(pouces) 8V
8V SPC courroies
jumelées

de 2000 (79) à 2749 (108) 40 (1 1/2) 85 (3 3/8) 35 (1 3/8) 40 (1 1/2)


de 2750 (108) à 3499(138) 40 (1 1/2) 85 (3 3/8) 35 (1 3/8) 45 (1 3/4)
de 3500 (138) à 4499 (177) 40 (1 1/2) 85 (3 3/8) 35 (1 3/8) 55 (2 1/8)
de 4500 (177) à 5499 (216) 45 (1 3/4) 90 (3 1/2) 35 (1 3/8) 65 (2 1/2)
de 5500 (216) à 6499 (256) 45 (1 3/4) 90 (3 1/2) 40 (1 1/2) 85 (3 3/8)
de 6500 (256) à 7999 (315) 45 (1 3/4) 90 (3 1/2) 40 (1 1/2) 95 (3 1/2)
de 8000 (315) à 9999 (394) 50 100 45 (1 3/4) 110 (4 3/8)
au-delà de10,000 (394) 50 100 45 (1 3/4) 140 (5 1/2)
* Première longueur incluse jusqu’à dernière
longueur non incluse.
Tableau 2-1 Installation des courroies et tolérances

2-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4. N'utiliser que des jeux de courroies


appareillées, neuves et de même
provenance. Ne jamais mélanger
courroies neuves et usagées.
5. Monter les courroies et faire tourner
pendant quelques minutes. Tendre les
courroies jusqu'à ce qu'une faible
flexion apparaisse sur le brin mou des
courroies pendant la marche. Voir
Figure 2-4. Le brin mou dépend de la
position du moteur et du sens de
rotation. Un exemple de brin mou et brin
tendu est montré en Figure 2-4. Le côté
brin mou est déterminé par la position
du moteur.

2
1

1
2

Repère Désignation

1 Poulie broyeur

2 Brin tendu

3 Poulie motrice

4 Brin mou (remarquer la courbe ou le fléchissement des courroies)

Figure 2-4 Détermination du brin mou

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-6


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.7 Mise en tension des courroies 2.7.1 Tension-flexion


trapezoïdales 1. Poser une règle tangente sur les deux
La mise sous tension de la transmission est le poulies. Voir Figure 2-5.
terme employé pour définir la méthode 2. Mesurer la longueur de la tangente
consistant à créer un effet de coin entre la (longueur libre des courroies).
courroie et la gorge de la poulie. Cet effet de
coin permet aux courroies de transmettre la 3. A l'aide d'un peson à ressort accroché à
puissance de la poulie du moteur à la poulie du une courroie et en son centre, appliquer
broyeur. une force perpendiculaire à la courroie
Il y a plusieurs méthodes de mise en tension telle que la flèche de la courroie soit
des courroies. Nous en décrivons deux égale à 0,016 (1/64) fois la longueur de
simplifiées dans les paragraphes suivants: la tangente.
Tension - Flexion et Allongement relatif.
Chacune de ces méthodes, bien appliquée,
donne des résultats satisfaisants et comporte
certains avantages pour un type donné de
courroies.

1 4
3
2

6
7
10
9 8

Repère Désignation

1 Règle

2 1/2 longueur

3 Longueur

4 Flèche = longueur / 64

5 Traction

6 Poulie motrice

7 Courroie

8 Peson

9 Force (voir tableau)

10 Poulie de broyeur

Figure 2-5 Méthode de tension

2-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4. La force doit être celle indiquée dans le


Tableau 2-2.

Exemple
Courroie 8V = courroies SPC
Longueur de la tangente (entraxe) = 1 575 mm
Force de flexion (tableau) = 15 - 22 Kg
Flèche = 1 575 mm x 0,016 = 25 mm

Par conséquent, une transmission neuve


composée de courroies 8V ainsi que d'un
entraxe de 1 575 mm doit être tendue de façon 1 2
qu'il faille exercer un effort compris entre 15 -
22 Kg pour obtenir une flèche de 25 mm.
5. Après 2 à 4 heures de marche, la
transmission doit être retendue à la
limite supérieure de la force de flexion.
6. Après 24-48 heures, vérifier que la force
de flexion est dans la fourchette donnée
dans le Tableau 2-2. Retendre si
nécessaire. Une insuffisance ou un excès
de tension sont également néfastes à la 3
longévité et aux conditions de marche
de la transmission.
UNE TRANSMISSION A COURROIES 8V Repère Désignation
CORRECTEMENT TENDUE PEUT
PARAITRE TROP LACHE. CEPENDANT IL 1 Lecture de la longueur
VAUT MIEUX SE FIER AUX 2 Mètre ruban
INDICATIONS DU PESON QU’A SES
IMPRESSIONS. 3 Courroie

2.7.2 Allongement relatif Figure 2-6 Tension des courroies par


allongement relatif
Cette méthode de tension de courroies a été
déterminée pour la tension des courroies
jumelées.
1. Tendre pour supprimer le brin mou (à
l'arrêt).
2. Enrouler un mètre à ruban de 10-15 m
autour des courroies et mesurer leur
longueur à 1 mm près. Noter cette
longueur. Voir Figure 2-6.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-8


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

Courroies isolées Courroies jumelée*

Section
Tension mini Tension maxi Tension mini Tension maxi
kg kg kg kg

8V 15.4 22.7 18.1 27.2

SPC 10.4 15.4 11.8 18.1

* Multiplier ces valeurs par le nombre de


courroies de la nappe
Tableau 2-2 forces de flexion

3. Multiplier la longueur enregistrée par un


facteur choisi dans le Tableau 2-3, et
ajouter le résultat à la mesure initiale.
4. Tendre pour que la courroie atteigne
cette nouvelle longueur.

Exemple
Courroie SPC = courroie 8V
Longueur initiale = 3 048 mm (120")
Facteur d'allongement (voir table) = 0,009 soit 0,9 %
Nouvelle longueur = 3 048 mm (120") longueur initiale x 0,009 facteur d'allongement = 3 048
(120") + 27 mm (1-1/16") ou 3 075 mm (121-1/16").

Section * Facteur Pourcentage


%

8V 0.009 0.9
*Courroies isolées ou jumelées
Tableau 2-3 Facteur d'allongement

Par conséquent, une transmission neuve Habituellement, un défaut de tension se


composée de courroies de longueur extérieure manifeste d'abord par du patinage. Le patinage
mesurée de 3 048 mm devra être tendue provoque une perte de puissance et de vitesse à
jusqu'à ce que la longueur atteigne 3 075 mm. la poulie du broyeur et une usure accélérée des
5. Vérifier périodiquement la tension et s'il gorges des poulies. Ces conditions de travail
est nécessaire de retendre, appliquer la sont généralement accompagnées de
méthode ci-dessus. Nous devons grincements et d'un échauffement des
cependant souligner que la méthode de courroies et des poulies. Ces phénomènes sont
tension-flexion est la plus aisée. parfaitement perceptibles à la vue, l'ouïe et le
toucher.

2-9 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.8 Courroies trapézoîdales - 2.9 Alignement initial d’un


précautions d’emploi manchon d’accouplement flexible
Ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour une En cas de commande directe, pour le montage
bonne utilisation des courroies trapézoïdales initial ou le remontage d'un manchon
est indiqué ci-après: d'accouplement flexible, il est toujours
1. A faire. Vérifier fréquemment la tension recommandé d'aligner l'accouplement du
mieux possible pour une plus grande longévité
des courroies pendant les quelques de celui-ci et minimiser les vibrations. Après
premiers jours de marche. Les courroies avoir monté les deux demi-manchons sur leurs
neuves sont relativement raides et bouts d'arbres, les assembler puis les aligner
nécessitent une tension accrue. comme suit:
2. A ne pas faire. Excès et insuffisance de 1. Vérifier l'écart et l'alignement angulaire
tension sont également néfastes à la entre les deux demi-manchons en quatre
longévité des courroies et des paliers. points également espacés sur la
Maintenez une tension uniforme. Au périphérie. Voir Figure 2-7. Pour
repos les courroies doivent paraître mesurer l'écart, utiliser des jauges
tendues. En marche, le brin mou doit
apparaître. d'épaisseur ou un pied à coulisse ou un
comparateur monté sur base
3. A faire. Ventiler la transmission si la magnétique. Les différences entre écarts
température dépasse 60°C. Sinon des mesurés doivent être inférieures à 0,38
dommages sont à prévoir. A cet effet, le mm. Si une des quatre mesures diffère
capot de transmission doit avoir des
parois en tôle perforée ou en métal des autres de plus de 0,38 mm, c'est que
déployé. le manchon est mal aligné
angulairement.
4. A ne pas faire. En présence d'huile, le
caoutchouc gonfle et perd ses qualités. 2. Vérifier la parallélisme au moyen d'une
Donc il ne faut pas laisser les huiles ou règle posée sur les génératrices des
graisses entrer en contact avec les diamètres extérieurs des
courroies. demi-manchons. Vérifier en quatre
points également espacés. Voir
5. A faire. Vérifier la transmission à Figure 2-7. Vérifier au moyen de jauges
intervalles réguliers, la vérification doit d'épaisseur ou d'un comparateur que le
porter sur les points suivants. défaut de parallélisme est inférieur à
a. Ralentissement du broyeur: vérifier 0,38 mm.
la tension. 3. L'écart, l'alignement angulaire et le
b. Tension inégale: vérifier chaque parallélisme du manchon
courroie. d'accouplement sont importants en cas
de commande directe.
c. Allongement excessif: vérifier s'il n'y
Un collier de sécurité doit être installé sur le
a pas de surcharge. contre arbre pour garder le jeu axial.
d. Ramollissement ou gonflement des
courroies: voir s'il n'y a pas de
graisse ou huile.
e. Raidissement ou fissuration des
courroies: voir s'il n'y a pas
d'échauffement excessif.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-10


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4
2 1
7

8
3
9
PARALLELISME CORRECT
6 1 5
ECART ET ALIGNEMENT ANGULAIRE
CORRECT
13

10
11

12
ECART ET PARALLELISME INCORRECT
ALIGNEMENT ANGULAIRE INCORRECT

Repère Désignation Repère Désignation

1 Ecart égal Appliquer la règle sur le demi


8
manchon à ce point
2 Utiliser la jauge pour vérifier l'écart
En 4 points espacés de 90°, vérifier
Maintenir la jauge d'épaisseur contre 9 le parallélisme à l'aide de jauge
3
les demi manchons à ce point d'épaisseur
En 4 points espacés de 90°, vérifier 10 Ecart
4 le parallélisme à l'aide de jauge
d'épaisseur 11 Désalignement angulaire
5 Demi manchon côté moteur 12 Variation maximale 0,38 mm
6 Demi manchon côté broyeur Défault de parallélisme maximale
13
0,38 mm
7 Règle
Figure 2-7 Alignement de l'accouplement

2-11 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.10 Moteur d’entraînement du 2.11 Renseignements sur les


broyeur tuyauteries
Le moteur électrique du broyeur peut être un Le manuel supplémentaire "Lubrification /
moteur à rotor à cage, ou bobiné à bague, Hydraulique" décrit en détail le type d'huile à
service continu, ayant un couple de démarrage utiliser, la température et sa régulation ainsi
d'environ 1,3 x couple nominal. Variation de que l'équipement qui est ou peut être utilisé
tension admissible: 10 %. dans le dispositif de lubrification. Il faut noter
Une isolation résistant à l'abrasion et une que le dispositif de lubrification est conçu pour
protection du stator par sondes thermostatiques une pression maximale de 8,6 bar.
ou CPT peuvent être demandées. La protection Consulter le plan de tuyauterie montrant les
du moteur peut être du type protégé (IP 23) ou tuyauteries, accessoires et autres équipements
fermé (IP 44). fournis avec le broyeur.
Pour pouvoir travailler en service continu à la Deux facteurs importants doivent être pris en
puissance indiquée sur le plan d'implantation, considération: la tuyauterie doit être aussi
le moteur doit avoir un facteur de service de courte et aussi directe que possible, sans points
1,15. Si on utilise un moteur dont le facteur de hauts, ni points bas, ni causes d'obstruction et
service est de 1, la puissance nominale, qui la tuyauterie de retour au réservoir doit avoir
figure sur la plaque du moteur, doit être de une pente descendante d'au moins 10%.
15% supérieure à la puissance indiquée sur le S'assurer de la propreté parfaite de l'intérieur
plan d'implantation Cependant la puissance des tubes. Enlever tous les copeaux des
absorbée ne doit pas dépasser la puissance extrémités filetées pour préserver la pompe à
indiquée sur le plan d'implantation. huile et toutes les surfaces frottantes à
Si on utilise une transmission à courroies l'intérieur du broyeur.
trapézoïdales, s'assurer que le bout d'arbre Des raccords doivent permettre le démontage
moteur et ses roulements peuvent supporter le de tous les appareils du dispositif de
poids de la poulie et la force de traction des lubrification, pompe, filtre, réfrigérant, etc...
courroies, tous deux en porte-à-faux. Le
moteur doit pouvoir supporter ces charges sur Vérifier qu'il n'y a pas de fuite aux
360°. Le bout d'arbre moteur doit être capable raccordements. Il est indispensable que la
de transmettre les pointes de couple et la tuyauterie d'aspiration d'huile soit parfaitement
flexion simultanée due à la tension des étanche, car un défaut d'étanchéité se traduirait
courroies et au poids de la poulie. Le bout par une baisse du débit et de la pression, ce qui
d'arbre moteur doit être assez long pour pourrait endommager le broyeur. Les fuites de
permettre le montage du moyeu de la poulie et la tuyauterie d'aspiration sont particulièrement
pour que la jante de la poulie ne risque pas de dangereuses car elles ne sont pas décelables
frotter contre la carcasse du moteur. comme celles d'une tuyauterie sous pression.
Pour un entraînement par courroies
trapézoïdales, le moteur doit être monté sur 2.12 Renseignements sur le
deux glissières permettant de faire varier montage et le démontage du
l'entr'axe pour pouvoir monter les courroies broyeur
puis les tendre. Les broyeurs à cône HP sont expédiés
En cas de commande directe, prenez soin de complètement montés ou en sous-ensembles
vérifier que les dimensions du bout d'arbre séparés selon la taille du broyeur. Pour une
moteur permettent le montage du manchon expédition par route, les petits broyeurs sont
d'accouplement. généralement expédiés complets, prêts à être
Les puissances indiquées sur le plan posés sur leur support.
d'implantation conviennent pour des moteurs Dans certains cas, ces petits broyeurs sont
électriques. Si on veut utiliser un moteur démontés pour expédition maritime ou pour
thermique, il faut communiquer ces indications expédition par route s'il y a quelques
au constructeur, lequel déterminera la restrictions de gabarit. Les gros broyeurs sont,
puissance thermique équivalente à la puissance eux, démontés, dans la plupart des cas, pour
électrique et à la vitesse donnée sur le plan expéditions.
d'implantation.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-12


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

Dans les sections suivantes, des instructions 2. Manipuler les pièces usinées avec
seront données pour le montage et le beaucoup de précaution car elles ont des
démontage des différents composants du tolérances serrées.
broyeur. Commençant par le bol, les 3. Lorsqu'un démontage de pièces avec
composants sont présentés dans la séquence surfaces usinées est effectué, éviter que
normale de démontage. Que le broyeur soit ces surfaces entrent en contact avec le
expédié monté ou démonté, il doit être sol en les posant sur des blocs de bois.
assemblé suivant les instructions de ces
sections. 4. Les pièces en bronze seront manipulées
Avant de monter une des pièces quelconque avec une grande précaution. Des chocs
qui compose un broyeur, vérifier que la sur ce matériau doux entraînent la
protection des surfaces usinées contre la détérioration de ces pièces.
rouille a été enlevée et que toutes les traces de 5. Nettoyer convenablement et huiler
sable ou de poussière ont disparu en particulier toutes les pièces usinées avant de les
dans les passages d'huile et les tuyauteries. installer dans le broyeur. Ne pas
Toutes les parties usinées et les filetages qui remplacer une surface portante sans
auraient pu être endommagés pendant le l'enduire d'huile.
transport doivent être remis en état avant 6. Pour un assemblage de deux pièces qui
montage. Après nettoyage enduire les surfaces demandent un serrage puissant à faire à
en contact, d'une légère couche d'huile. la presse, couvrir les surfaces de
Des précautions particulières doivent être contactavec un mince filet d'huile. Elle
prises pendant le déplacement et l'installation va agir comme lubrifiant et empêche
de certains composants. Assurez-vous de l'attaque de la rouille.
respecter les règles de sécurité quant au levage 7. Les bague de tête et d'excentrique
des différents équipements incluant des doivent être stockées verticalement. Les
signaux manuels appropriés. Assurez-vous stocker dans une autre position peut
aussi que tout le système de levage et les provoquer la déformation de ces bagues
dispositifs associés comme les câbles, les et leur donner une forme elliptique.
crochets... sont de capacité suffisante pour D'énormes difficultés peuvent en
soutenir les poids impliqués. résulter pour l'installation future des
Pour toute opération de réparation ou de éléments dans le broyeur. Dans certain
maintenance, utiliser l’outillage spécifique à cas, l'installation est rendue impossible.
chaque taille de broyeur en respectant les 8. Toutes les parties filetées doivent être
informations fournies plus loin dans ce frottées avec un chiffon imprégné d'une
chapitre. poudre de bisulfure de molybdène et
Se reporter à la Figure 2-10 pour l’outillage recouvertes après par de la graisse ou de
spécifique à la manipulation des l'huile. Si cette poudre ne peut pas être
composants des broyeurs à cône HP400 et obtenue, le fait d'appliquer simplement
HP500. de la graisse peut être satisfaisant.
9. L’utilisation de mauvaises procédures
2.13 Informations générales pour thermiques peut endommagée certaines
l’entretien pièces. Respecter les consignes
ci-dessous.
Pour toute opération de maintenance à faire sur
le broyeur, les précautions générales suivantes a. Lorsque c’est possible, il est
doivent être observées: préférable de monter les pièces en
1. Si des pièces avec des surfaces usinées température en les immergeant dans
ou des surfaces portantes sont enlevées, un bain d’huile ou un four.
elles seront huilées ou couvertes par une b. Ne pas dépasser les températures
pellicule de produit de protection si elles nécessaires. Les pièces peuvent être
sont stockées pour une durée assez endommagées.
longue.

2-13 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

c. Ne pas utiliser de chalumeau pour la 2.14 Liste des pièces de rechange


montée des pièces en température car minimum recommandées
la chaleur n’est pas répartie
uniformément. Ce qui suit est une liste des pièces de rechange
indispensables qu'il faut toujours avoir sous la
d. Un équipement à propane ou main pour avoir le minimum de temps mort
acétylène doit être utilisé pour la pendant le travail et lorsque des ennuis se
montée en température dans des cas présentent.
particuliers. 1. Mâchoire fixe du bol.
e. Si un chalumeau doit être utilisé pour 2. Boulons de Mâchoire fixe.
l’assemblage de la couronne, éviter
3. Mâchoire mobile.
un contact direct de la flamme avec
les parties traitées. Laisser la chaleur 4. Rondelle entretoise.
se propager vers l’extérieur. 5. Cône distributeur + vis.
f. Pour le démontage des pièces, Il est bien entendu que cette liste énumère un
chauffer rapidement et minimum de pièces de rechange mais si
uniformément. Démonter l'installation possède plusieurs broyeurs, cette
rapidement. liste peut être allongée. Pour cela, consulter
Metso Minerals pour une suggestion de pièces
10.Fixation par vis de rechanges particulière à votre installation.
– Vis montées sans frein filet : Avant la mise en stock des pièces de rechange,
Toutes les vis et les trous doivent être vérifier si le film protecteur appliqué avant le
nettoyés, les vis montées avec de la transport est toujours intact.
graisse et serrées au couple de serrage Avant de remplacer une bague, un roulement
correspondant à la classe des vis. ou une pièce importante, ou lorsque le broyeur
tourne pour la première fois se référer à la
– - Vis montées avec frein filet : section 3 "Instructions d’utilisation".
Toutes les vis et trous doivent être
nettoyés et dégraissés avant de monter 2.15 Outillages spéciaux
le frein filet sur les vis. Par ailleurs, si L’outillage spécifique est fourni avec le
une des pièces a été chauffée pour broyeur.
réaliser le montage, les vis doivent être
Cet outillage est constitué, entre autres, de tous
montées sans frein filet. Une fois la les anneaux de levage; de la rondelle de levage
pièce revenue à la température tête, du raccord pour bouteille azote, des
ambiante, démonter les vis, appliquer goujons alignements douille, de la rondelle
le frein filet sur les vis, elles doivent levage excentrique, des vis de serrage etc...
être serrées au couple de serrage Tous ces outils sont peints de la couleur du
correspondant à la classe des vis. broyeur et envoyés dans une caisse séparée.
Option:
Il peut être fourni en option, un vérificateur
gonfleur et le raccord pour bouteille d’azote.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-14


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

Repère Désignation Repère Désignation


1 Clé de serrage 9 Vis
2 Clé pour pignon 10 Anneau de levage
3 Clé pour contre-arbre 11 Tige filetée
4 Rondelle de levage excentrique 12 à17 Anneau de levage
5 Rondelle de levage 18 à 23 Rondelle
6 Rondelle de levage tête 24 Bloc de sécurité
7 Ecrou hexagonal Figure 2-8 Outillage spécial pour HP100
8 Ecrou hexagonal

2-15 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

3 - Crochet de levage sur anneau de réglage


4 - Anneau levage sur boitier de réglage
Rondelle levage excent + 3-M10x50

4 - Crochet de levage sur bâti

2 - Anneau de levage M10


3 - Anneau de levage M10
2 - Anneau de levage M12
4 - Anneau de levage M12
2 - Anneau de levage M16
3 - Anneau de levage M16
2 - Anneau de levage M20
1 - Anneau de levage M30
2 - Anneau de levage M6
1 - Anneau de levage M8
2 - Anneau de levage M8
Pièces à manipuler pour HP100

Rondelle levage tête

Bâti X
Arbre principal X
Anneau de réglage X
Anneau de blocage X
Ens. excentrique (avec excentrique,
X
couronne, balourd ...)
Excentrique X
Balourd X
Couronne X
Blindage de balourd X
Bague d’excentrique X
Rondelle supérieure de butée X
Rondelle inférieure de butée X
Douille X
Ens. tête (avec tête, mâchoire, écrou
X
de blocage ...)
Tête X
Butée sphérique X
Bague de tête X
Ecrou de blocage
Ens. bol (avec mâchoire fixe et boitier
X
de réglage)
Bol X
Couronne dentée X

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-16


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2
5

3 4

10
6
7

11
8

Repère Désignation
1 Ensemble vérificateur gonfleur en option
2 Vis à tétons
3 Tige à extrémité filetée position douille
4 Rondelle
5 Anneau de levage
6 Rondelle de levage de l’excentrique
7 Clé d’écrou de la tête
8 45°minimum
9 Méthode de levage correcte
10 Rondelle de levage de la tête
11 Adaptateur pour bouteilles d’azote en option

Figure 2-9 Outillage requis pour HP200, HP300, HP400 et HP500

2-17 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4-Anneau levage sur boitier réglage


Rondelle levage excent + 3-M10
Rondelle levage tête + 4-M16

1 - Anneau de levage M10


2 - Anneau de levage M10
3 - Anneau de levage M10
2 - Anneau de levage M12
4 - Anneau de levage M12
2 - Anneau de levage M14
2 - Anneau de levage M16

2 - Anneau de levage M20


2 - Anneau de levage M24
1 - Anneau de levage M30
3- Anneau de levage M16
2 - Anneau de levage M8
3 - Crochet de levage
Pièces à manipuler pour HP200

Bâti X
Arbre principal X
Anneau de réglage X
Anneau de blocage X
Ens. Excentrique (avec excentrique,
couronne, balourd ...)
Excentrique X X
Balourd X
Couronne X
Blindage de balourd X
Bague d’excentrique X
Rondelle supérieure de butée X
Rondelle inférieure de butée X
Douille X
Coussinet sphérique X
Ens. tête (avec tête, mâchoire, écrou
X
de blocage ...)
Tête X
Butée sphérique X
Bague inférieure de tête X
Bague supérieure de tête X
Ecrou de blocage X
Ens. bol (avec mâchoire fixe et boitier
X
de réglage)
Bol X
Anneau adaptation bol X
Couronne dentée X

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-18


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4 - Anneau levage sur boitier de réglage


Rondelle levage excent + 3-M12
Rondelle levage tête + 4-M16

2 - Anneau de levage M10


2 - Anneau de levage M12
3 - Anneau de levage M12
1 - Anneau de levage M16
2 - Anneau de levage M16
3 - Anneau de levage M16
4 - Anneau de levage M16
2 - Anneau de levage M20
4 - Anneau de levage M20
2 - Anneau de levage M24
1 - Anneau de levage M30
2 - Anneau de levage M8
Pièces à manipuler pour HP300

4- Crochet de levage
Bâti X
Arbre principal X
Anneau de réglage X
Anneau de blocage X
Ens. Excentrique (avec excentrique,
couronne, balourd ...)
Excentrique X X
Balourd X
Couronne X
Blindage de balourd X
Bague d’excentrique X
Rondelle supérieure de butée X
Rondelle inférieure de butée X
Douille X
Coussinet sphérique X
Ens. tête (avec tête, mâchoire, écrou
X
de blocage ...)
Tête X
Butée sphérique X
Bague inférieure de tête X
Bague supérieure de tête X
Ecrou de blocage X
Ens. bol (avec mâchoire fixe et boitier
X
de réglage)
Bol X
Anneau adaptation bol X
Couronne dentée

2-19 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

3
45˚
Min.
5

Repère Désignation
1 Anneau de levage
2 Rondelle (si nécessaire)
3 Rondelle de le vage de la tête
4 Anneau de levage de l’excentrique
5 Rondelle

Figure 2-10 Outillage spécial requis pour manipulation HP400 et HP500

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-20


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4 - Anneau levage sur boitier de réglage


Rondelle levage excent + 3-M20x80
Rondelle levage tête + 4-M20x80

4- Crochet de levage sur bâti

1 - Anneau de levage M10


2 - Anneau de levage M10
3 - Anneau de levage M10
4 - Anneau de levage M16
1 - Anneau de levage M20
2 - Anneau de levage M20
3 - Anneau de levage M20
1 - Anneau de levage M30
2 - Anneau de levage M30
3 - Anneau de levage M36
2 - Anneau de levage M8
Pièces à manipuler pour HP400

Bâti X
Arbre principal X
Anneau de réglage X
Anneau de blocage X
Ens. Excentrique (avec excentrique,
X X
couronne, balourd ...)
Excentrique X
Balourd X
Couronne X
Blindage de balourd X
Bague d’excentrique X
Rondelle supérieure de butée X
Rondelle inférieure de butée X
Douille X
Coussinet sphérique X
Ens. tête (avec tête, mâchoire, écrou
X X
de blocage ...)
Tête X
Butée sphérique X
Bague inférieure de tête X
Bague supérieure de tête X
Ecrou de blocage X
Clé écrou de blocage X
Ens. bol (avec mâchoire fixe et boitier
X
de réglage)
Bol X
Anneau adaptation bol X
Couronne dentée X

2-21 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

4 - Anneau levage sur boitier de réglage


Rondelle levage excent + 3-M20x80
Rondelle levage tête + 4-M20x80

4- Crochet de levage sur bâti

1 - Anneau de levage M10


2 - Anneau de levage M10
3 - Anneau de levage M10
1 - Anneau de levage M20
2 - Anneau de levage M20
3 - Anneau de levage M20
4 - Anneau de levage M20
2 - Anneau de levage M24
2 - Anneau de levage M36
4- Anneau de levage M36
1- Anneau de levage M42
2- Anneau de levage M42
2 - Anneau de levage M8
Pièces à manipuler pour HP500

Bâti X
Arbre principal X
Anneau de réglage X
Anneau de blocage X
Ens. Excentrique (avec excent.,
X X
couronne, balourd ...)
Excentrique X
Balourd X
Couronne X
Bague d’excentrique X
Rondelle supérieure de butée X
Rondelle inférieure de butée X
Douille X
Coussinet sphérique X
Ens. tête (avec tête, mâchoire,
X X
écrou de blocage ...)
Tête X
Butée sphérique X
Bague inférieure de tête X
Bague supérieure de tête X
Ecrou de blocage X
Clé écrou de blocage X
Ens. bol (avec mâchoire fixe et
X
boitier de réglage)
Bol X
Anneau adaptation bol X
Couronne dentée X

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-22


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

2.16 Protection du broyeur contre Puis remettre le tube d'alimentation dans le


la corrosion contre arbre.
Pour protéger votre broyeur de la rouille 4. Remplir le trou de lubrification de
pendant l'arrêt saisonnier, pour une expédition l'arbre principal, jusqu'au moment où
lointaine ou pour un stockage à l'extérieur l'huile coule par le trou de drainage.
(hiver ou été), les mesures suivantes sont 5. Enduire la surface extérieure de
recommandées: l'excentrique, l'alésage de la bague
1. Enlever les ensembles bol, tête, cône d'excentrique, la couronne et la butée
distributeur, douille, excentrique. supérieure d'excentrique avec de l'huile
anti rouille.
Débrancher les tuyauteries de retour d'huile au 6. Enduire d'huile spéciale la portée
réservoir, en dessous du bâti et d'arrivée en sphérique de la tête, l'alésage de la
dessous de l'arbre principal. Boucher ces bague de tête et toutes les surfaces de la
orifices à l'aide de bouchons. tête à proximité du joint d'étanchéité.
2. A l'aide d'un pinceau enduire toutes les 7. Réinstaller l'ensemble excentrique et
surfaces intérieures du bâti avec une l'ensemble douille. Appliquer une
huile anti rouille. couche d'huile sur la surface portante et
Utiliser un lubrifiant comportant un additif anti de toutes les surfaces exposées de la
rouille conçu pour la protection des parties douille. Installer l'ensemble tête puis le
internes d'ensembles fermés tels que moteurs cône distributeur.
thermiques, compresseurs, pompes, réducteurs 8. Remplir le réservoir de la centrale
et ensembles hydrauliques. La fonction anti hydraulique avec une huile anti rouille
rouille agit en déplaçant l'eau des surfaces ayant une viscosité de 32 cSt à 38°C.
métalliques, par formation d'un film résistant à S'assurer que l'huile utilisée dans le
l'eau sur ces mêmes surfaces et absorption de système hydraulique est compatible
l'eau par l'huile sous forme d'émulsion. Ces avec les matériaux utilisés comme le
produits procurent une protection contre la Néoprène, polyuréthanne, bronze,
rouille 30 à 40 fois plus forte que les huiles de nickel, chrome, acier et fonte.
hautes qualités lubrifiantes, si elles n'ont pas
d'additif anti rouille. Mettre en fonctionnement le système
Dans la plupart des applications, le film hydraulique, vérins de maintien, réglage
protecteur résiduel laissé par ces produits n'a hydraulique du bol, (le blocage étant effectué à
pas besoin d'être chassé ou enlevé lorsque le l'aide d'une chambre à huile en Polyuréthane
broyeur sera rempli d'huile de lubrification et sur le HP 100) pour que tous les éléments
remis en fonctionnement. hydrauliques soient remplis d'huile anti rouille.
Généralement 200 litres suffisent pour couvrir 9. Peindre ou vaporiser les surfaces
le broyeur. La viscosité de l'huile doit être de usinées des divers assemblages, bol,
32 à 66 cSt à 38°C. anneau de réglage et anneaux de
blocage, ainsi que les filets avec un
3. A l'aide d'un pinceau enduire la butée produit asphaltique spécial qui est rendu
inférieure du bâti, la surface extérieure fluide grâce à du solvant.
de l'arbre principal, et toutes les surfaces
exposées du pignon, avec une huile anti Cet additif a un grand pouvoir de protection
rouille. Enlever le tube d'alimentation des surfaces métalliques humides, dû à la
contre arbre. Placer un tuyau dans ce présence de l'eau. Le solvant s'évapore et laisse
trou et remplir avec de l'huile pendant la un film, transparent et graisseux. Cette
rotation du contre arbre. Une petite fuite couverture assure une protection longue durée
peut apparaître au bout du contre arbre, sous des conditions sévères. Le film d'huile
ceci étant normal. n'est pas obligé d'être ôté pour la mise en
service du broyeur. Puis recouvrir les filets
avec une graisse à base de lithium NLGI N°1
mélangée à 5-10 % de molybdène disulfide.

2-23 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 2 - INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’INSTALLATION

10.Réinstaller l'ensemble bol dans le Ce système protège l'intérieur du broyeur après


broyeur et couvrir le boîtier de réglage que celui-ci ait été préparé avec une huile
et la trémie avec une feuille préventive. Cette feuille doit être bien
polyéthylène de 2 mm pour éviter attachée.
l'introduction de l'eau et la corrosion des 2. Vaporiser ou peindre les surfaces
filets. Ces feuilles sont disponibles en usinées des divers assemblages, bol,
rouleaux de 6 m par 30 m. Nous cône distributeur, tête, douille et
recommandons la feuille noire plutôt excentrique, avec un produit asphaltique
que la transparente (durée de vie plus spécial qui est rendu fluide grâce à du
importante). Le bout du boîtier de contre solvant. Le solvant s'évapore et laisse un
arbre et du contre arbre doivent aussi film acide, sec et très résistant. Cette
être protégés. La fixation avec une couverture assure une protection de
sangle métallique est la meilleure façon longue durée sous des conditions
de maintenir la feuille en polyéthylène. sévères, par exemple à l'extérieur et en
11.Reconnecter les entrées d'huile et les présence de fumées corrosives. Le film
évacuations. L'huile restant sur les est similaire à une couche de peinture et
parties métalliques suffit à une peut facilement être enlevé en frottant
protection contre la rouille. vigoureusement avec un solvant.
SI LES CONDITIONS CI DESSUS SONT LES RECOMMANDATIONS CI-DESSUS
RESPECTEES, UN BROYEUR STOCKE DONNENT UNE PROTECTION CONTRE
AINSI A L'EXTERIEUR SERA PROTEGE LA CORROSION PAR LA ROUILLE QUI
DE LA CORROSION PAR LA ROUILLE PEUT ETRE EFFECTIVE 24 MOIS POUR
PENDANT UNE DUREE DE 6 MOIS A 1 LES PIECES STOCKEES A L'EXTERIEUR.
AN.
Lorsque le broyeur doit être stocké en pièces
détachées, les divers composants devront être
encore mieux protégés; car la procédure
expliquée ci dessus concerne les surfaces
métalliques qui ne sont pas exposées
directement aux éléments: soleil, pluie, neige,
etc...
Les mesures protectrices suivantes sont
recommandées dans le cas où un broyeur doit
être stocké et lorsque les divers assemblages
sont exposés aux éléments:
1. Couvrir la douille et l'extérieur de l'arbre
principal avec une feuille de
polyéthylène. Envelopper la feuille
autour du boîtier de contre arbre et la
tendre en travers de l'anneau de réglage.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 2-24


Section 3

INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.1 - Liste de contrôles pour mise en route d’un broyeur neuf . . . . . . . . . . . . . 3-1

3.2 - Préparations avant mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4

3.3 - Vitesse du contre arbre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4

3.4 - Rotation du contre arbre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5

3.5 - Fonctionnement de la centrale hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5

3.6 - Première mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-5

3.7 - Procédures quotidiennes de mise en marche et arrêt du broyeur . . . . . . 3-6


3.7.1 - Démarrage quotidien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-6
3.7.2 - Arrêt quotidien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-7

3.8 - Réglage du broyeur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-7

3.9 - Rotation du bol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-8


3.9.1 - Rotation du bol en utilisant un système hydraulique. . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9
3.9.2 - Rotation du bol en utilisant un cable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9
3.9.3 - Rotation du bol en utilisant un palan ou une grue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-9

3.10 - Réglage minimum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-10

3.11 - Vérification du serrage du broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-11


3.11.1 - Recommandations pour un fonctionnement normal du broyeur . . . . . . . 3-11

3.12 - Battements de l’anneau de réglage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-12

3.13 - Détermination de l’usure des mâchoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-13

3.14 - Lubrification du filetage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-19

3.15 - Usure du filetage du bol et de l’anneau de réglage. . . . . . . . . . . . . . . . 3-19

3.16 - Difficultés pour faire tourner le bol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-20

3.17 - Débourrage du broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-22

3.18 - Démontage et installation du bol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-24

3.19 - Révision et remise en état. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-24

3.20 - Inspections périodiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-24


Instructions d’utilisation SECTION 3
3.1 Liste de contrôles pour mise en
route d’un broyeur neuf

VERIFICATION AVANT MISE EN ROUTE : Satisfaisant Non-satisfaisant

1. Les cales bois entre les mâchoires ont-elles été enlevées?


2. Réglage du broyeur mesuré à..............mm (").
3. Tension et alignement de la transmission.
4. Position de la gorge de graissage de la bague de contre-arbre
par rapport à la transmission.
5. Si l’excentrique a été livré demonté, contrôle du jeu entre dents
pignon/couronne. (voir section 5)
6. Jeu latéral du contre-arbre 1,0 mm.
7. Scellement et boulons de fixation du broyeur.
8. La conception du massif ou de la caisse à pierres sous broyeur
assure-t-elle un libre écoulement des matériaux broyés.
9. Lubrification:
a. Pente de la tuyauterie de retour mini 10% entre broyeur et
réservoir.
b. Contrôle de la marque et de la qualité de l’huile utilisée,
contrôle du niveau.
Marque et type d'huile:
Marque : Type:
c. Tuyauterie installée conforme aux plans.
d. Accessoires telles que filtres, aérotherme, thermoplongeur,
limiteurs de pression, thermostats ou sondes de température,
pressostats, reniflards correctement installés.
e. Dispositif d'alarme, pressostats, contrôleur de niveau,
thermostat, branchés correctement (voir notice
hydraulique).
f. Montage correct du limiteur de pression et de sa tuyauterie.
g. Sens de rotation de la pompe conforme.
h. Raccordements hydrauliques sur centrale corrects.
i. Filtre propre.
j. Reniflards du boîtier de contre-arbre et reniflard du
réservoir installés convenablement.
k. Tuyauterie d'alimentation et retour d'huile sans corps
etrangers. Avant connexion, le bon état et la propreté
intérieure des tuyauteries ont été contrôlés.
10.Graissage de l'anneau de réglage.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-1


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Satisfaisant Non-satisfaisant
11.Hydraulique.
a. Marque et type d’huile corrects dans le réservoir d’huile;
vérifier le niveau d’huile. Spécifier le nom et le type:
Marque: Type:
b. Les accumulateurs du système de maintien sont correctement
chargés en azote.
c. Toutes les connections entre le broyeur et la centrale
hydraulique ont été réalisées convenablement.
d. Les tuyauteries ont été soufflées et testées contre les fuites.
e. Au moins un réglage doit être exécuté pour s'assurer que le
système de réglage et les vérins de blocage fonctionnent
correctement.

DEMARRAGE DE LA POMPE A HUILE:


1. La température d'huile doit être au moins de 16°C (60°F).

DEMARRER LA CENTRALE HYDRAULIQUE BROYEUR:


1. Sens de rotation du contre-arbre correct.

MISE EN ROUTE DU BROYEUR:


1. Le broyeur doit tourner à vide pendant 1 heure environ, de sorte
que la température de retour d'huile atteigne 27°C (80°F).
2. Vitesse de rotation du broyeur: tr/min.
3. Etanchéité en-dessous du broyeur vérifiée.
4. Intensité absorbée à vide A.
5. Le dispositif d'alarmes (pressostats, thermostats ou sondes de
température) a été vérifié conforme.
6. Le broyeur a tourné à 50% de charge pendant 2 heures.
7. Le broyeur a tourné à 75% de charge pendant 4 heures.
8. Le broyeur a tourné à 100% de charge pendant 1 heure.
9. Le limiteur a cessé de renvoyer de l'huile au réservoir à: °C.
10.La distribution des matériaux dans la chambre de broyage
est-elle correcte?
11.Le broyeur s'arrête en secondes.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-2


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Satisfaisant Non-satisfaisant

SIX HEURES APRES LA MISE EN MARCHE INITIALE:


1. Différence de température entre alimentation et retour d'huile
est de: °C.
2. Le client a été averti des recommendations concernant les
modifications éventuelles sur son installation.
3. Le broyeur a fonctionné à 75% de pleine charge pendant 6
heures.

INSTALLATIONS MOBILES :
1. Plan de pose convenablement installé.
2. Si des cales caoutchouc sont utilisées, elles doivent avoir une
épaisseur maximum de 12mm (1/2"). Le broyeur ne doit pas
être bridé.

COMMENTAIRES:

3-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.2 Préparations avant mise en 5. Faire une inspection finale du broyeur


service pour être certain qu’il n’y a pas d’outils
ou d’obstructions mécaniques sur le
Prendre l’habitude de faire de bonnes broyeur. Tous les joints doivent être
inspections fera beaucoup pour assurer un convenablement montés. Vérifier qu’il
fonctionnement excellent du broyeur pendant n’y ait pas de fuites. Voir s’il n’y a pas
des années. Ne pas compter sur la mémoire d’autres raisons pour empêcher le
pour la prévision d’un entretien périodique, broyeur de démarrer.
prendre un livret de maintenance. Des
contrôles et inspections régulières éviteront 6. Faire tourner le contre-arbre à la main
des arrêts du broyeur et prolongeront sa durée pour vérifier que la mâchoire mobile ne
de vie. Avant mise en service du broyeur, touche pas la mâchoire fixe et qu’il n’y
effectuer les opérations suivantes: ait pas d’autres difficultés mécaniques.
Si la mâchoire mobile touche la
1. Vérifier que l’huile de lubrification mâchoire fixe, se référer aux
correcte est utilisée et que le système de instructions pour le réglage du bol,
lubrification est bien installé comme expliqué dans cette section.
expliqué dans la notice lubrification. 7. Utiliser la fiche de contrôle au début de
2. Mettre en marche le moteur entraînant la cette section pour être sur d’avoir vérifié
pompe à huile. Ouvrir le couvercle tous les points importants.
d’inspection sur le réservoir et observer 8. Une fois tous ces points vérifiés,
le tuyau de retour d’huile pour être démarrer le broyeur suivant les
certain que l’huile circule. En instructions détaillées dans le
fonctionnement normal, l’huile sortant paragraphe 3.6 "Première mise en
de la conduite de retour doit remplir service" de cette section.
entre le tiers et la moitié de la section
transversale du tuyau. 3.3 Vitesse du contre arbre
3. Enlever les blocs de bois qui sont
intercalés entre les mâchoires de La vitesse, ou nombre de tours par minute, est
broyage pour le transport. très importante pour le bon fonctionnement du
broyeur. La vitesse des broyeurs est donnée
4. Vérifier le jeu à l’extrémité du dans le Tableau 3-1. Les dimensions des
contre-arbre. Le contre-arbre doit poulies recommandées pour entraîner le
pouvoir bouger axialement entre la broyeur sont calculées pour le travail à pleine
gauche et la droite de 1,0 mm à 1,5 mm. puissance. Le contre-arbre tournera un peu
Voir le paragraphe 9.2.13 "Montage de plus vite lorsque le broyeur fonctionne à vide.
la poulie broyeur". L’expérience a montré que l’utilisation du
broyeur à la vitesse de rotation correcte du
contre-arbre, permet d’obtenir la production
maximale de matériau tout en gardant une
dimension constante.

TYPE HP100 HP200 HP300 HP400 HP500

Tours/min 750 - 1200 750 - 1200 700 - 1200 650 - 1000 650 - 950
à pleine charge

Tableau 3-1 Vitesse du contre arbre

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-4


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

La vitesse du contre-arbre du broyeur


détermine la quantité de matériau et aussi le
nombre de coups qu’une particule recevra en DANGER
passant par la chambre du broyeur. Si le Pour HP100 et HP200
broyeur ne peut fonctionner au nombre de Si cette précaution n’est pas prise et
tours par minute correct, il est préférable qu’il s’avère que le sens de rotation est
d’avoir une vitesse de rotation plus élevée incorrect, le pignon vissé sur le contre
(10% maximum au dessus de la vitesse arbre se desserrera et de graves
indiquée), car si la vitesse du contre-arbre du dommages en résulteront
broyeur est réduite bien en dessous de la
vitesse de rotation recommandée, les 3.5 Fonctionnement de la centrale
performances seront largement diminuées à hydraulique
cause du bourrage de la chambre de broyage,
risquant de bloquer le broyeur. La centrale doit toujours être sous tension,
EXEMPLE: quand le broyeur est en marche, pour assurer la
pression de blocage et la pression de maintien.
Un contre-arbre ayant une vitesse Elle doit l’être aussi pour l’opération de
recommandée de 950 tours par minute peut réglage et de débourrage, avant le démarrage
être utilisé à n’importe quelle vitesse se situant du broyeur.
entre 950 et 1045 t/min (950 t/min + 10 %)
sans altérer les performances de broyage. Se référer à la notice hydraulique, pour un
complément d’informations de la centrale
Il existe certaines applications où une vitesse hydraulique.
de rotation différente que la normale est
recommandée afin d’améliorer la taille ou la 3.6 Première mise en service
forme des particules sans avoir de perte de
débit au travers du broyeur. Pour de telles Bien que le broyeur ait été testé à l’usine, il est
applications, se mettre en contact avec l’usine conseillé après le démarrage initial ou le
pour la vitesse correcte du contre-arbre. démarrage après la mise en place de nouvelles
UNE VITESSE SUPÉRIEURE, PEUT bagues, de faire tourner le broyeur à vide puis
ENTRAÎNER UNE MODIFICATION DE à charge réduite pendant plusieurs heures. Cela
MATIÈRE DE LA POULIE RÉCEPTRICE permettra un bon rôdage du broyeur ainsi que
ET MOTRICE. d’être certain que toutes les pièces
fonctionnent correctement et qu’elles sont bien
lubrifiées. Il est également conseillé de vérifier
3.4 Rotation du contre arbre la température de l’huile plus fréquemment
Tous les broyeurs «HP» sont conçus de telle pendant cette période. Se référer au paragraphe
façon que leur contre-arbre tourne dans le TEMPÉRATURE DE L’HUILE de la notice
SENS HORAIRE, pour une personne placée lubrification.
face au contre arbre. Le sens de rotation est La procédure à suivre pour la première mise en
important car l’écrou de blocage tient la service du broyeur, après avoir installé une
mâchoire mobile serrée contre la tête; on nouvelle bague de tête ou d’excentrique, est la
compte sur une rotation correcte pour favoriser suivante:
le phénomène d’auto-serrage.
1. Avant que le broyeur ne tourne,
démarrer le système de lubrification.
ATTENTION POUR AVOIR UNE BONNE
Il est impératif de contrôler le sens de LUBRIFICATION DES BAGUES, LA
rotation du moteur, avant de monter les TEMPÉRATURE DE L’HUILE AU RETOUR
courroies. La rotation doit se faire dans DOIT ÊTRE AU MINIMUM DE 16°C (60°F)
le sens horaire, pour une personne placée AVANT DE METTRE EN MARCHE LE
face au bout d’arbre. BROYEUR. SI NÉCESSAIRE, DES
THERMOPLONGEURS CHAUFFERONT
L’HUILE.

3-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

2. La centrale hydraulique doit également NOTE: POUR AVOIR UNE BONNE


être mise sous tension avant de démarrer LUBRIFICATION DES BAGUES, LA
le broyeur. TEMPÉRATURE DE L’HUILE AU RETOUR
3. Démarrer le broyeur, et le laisser tourner DOIT ÊTRE AU MINIMUM DE 16°C
à vide pendant 1 heure. S’assurer que la SINON LE THERMOPLONGEUR ENTRE
température atteint bien un minimum de EN ACTION POUR RÉCHAUFFER
27°C (80°F) au retiur d’huile. L’HUILE. LORSQUE LE BROYAGE SE
FAIT A DES TEMPÉRATURES
4. Après avoir tourné une heure à vide, EXTRÊMEMENT BASSES, IL PEUT ÊTRE
alimenter progressivement l’appareil NÉCESSAIRE DE RÉCHAUFFER L’HUILE
pendant 2 heures pour atteindre 50% de CONTINUELLEMENT, MÊME LORSQUE
l’ampérage qui est spécifié sur la plaque L’APPAREIL NE FONCTIONNE PAS.
moteur. UTILISER DE L’HUILE ISO CC 150 TOUT
5. Après 3 heures de marche (paragraphe 3 AU LONG DE L’ANNÉE.
et 4), alimenter le broyeur 2 heures en 2. La circulation d’huile est de 1 minute
plus pour atteindre 75% de l’ampérage. minimum, avant le démarrage du
6. Après avoir suivi les indications des broyeur.
paragraphes 3, 4 et 5, le broyeur peut NOTE: NE PAS PERMETTRE AU
maintenant tourner à pleine charge, pour BROYEUR DE TOURNER PLUS DE 15
atteindre 100% de l’ampérage ou la SECONDES SI DE L’HUILE N’APPARAÎT
limite de battement de l’anneau de PAS DANS LE BLOC COLLECTEUR
réglage. SITUE SUR LE BAC A HUILE, CAR CELA
7. Prendre un échantillon d’huile après la PEUT PROVOQUER DES DOMMAGES
première mise en service et l’envoyer à SÉRIEUX DANS LE BROYEUR.
l’usine. NORMALEMENT L’HUILE S’ÉCOULANT
DE LA CONDUITE DE RETOUR DOIT
8. Commencer et tenir à jour le "journal de REVENIR EN VOLUME SUFFISANT
fonctionnement du broyeur", un exemple POUR REMPLIR A MOITIÉ LA SECTION
se trouvant au début de la section 4. DE LA CONDUITE. CE MANQUE
D’HUILE PEUT ÊTRE PROVOQUE PAR
3.7 Procédures quotidiennes de PLUSIEURS CONDITIONS:
mise en marche et arrêt du broyeur INSUFFISANCE D’HUILE DANS LE
SYSTÈME DE LUBRIFICATION,
Il est important de prendre connaissance du RUPTURE DE LA POMPE A HUILE,
journal de fonctionnement du broyeur après PERTE DE L’AMORÇAGE DE LA POMPE,
une période d’arrêt. OBSTRUCTIONS DANS LA CONDUITE
NOTER TOUTES LES OPÉRATIONS ET D’ASPIRATION OU RÉGLAGE
LES AFFICHER, DE TELLE SORTE INCORRECT DE LA VANNE BY-PASS. SE
QU’ELLES SOIENT VUES DE TOUT LE REFEREZ A LA NOTICE LUBRIFICATION.
PERSONNEL. 3. La centrale hydraulique doit être mise
3.7.1 Démarrage quotidien sous tension avant le démarrage du
broyeur. Vérifier les voyants lumineux
1. Avant de démarrer le broyeur, mettre en sur la boite à boutons pour être sûr que
route le système de lubrification et être la centrale hydraulique est bien sous
sur que la température de l’huile au tension, et que les pressions dans le
retour est au moins de 16°C (60°F). circuit sont normales. Si la pression de
maintien n’est pas normale, remettre le
circuit à la pression correcte comme
indiqué dans la notice hydraulique.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-6


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

4. Démarrer le broyeur et le laisser tourner Le réglage du broyeur est changé soit en


à vide pendant 5 minutes. abaissant, soit en levant le bol dans l’anneau de
5. Démarrer l’alimentation lentement et réglage. Pour diminuer la dimension de
l’augmenter graduellement jusqu’à réglage, descendre le bol en le faisant tourner
atteindre le maximum de puissance dans le sens horaire (antihoraire pour le
(100% de l’ampèrage ou limite de HP100). Pour augmenter la dimension de
battement de l’anneau de réglage). réglage, élever le bol en le faisant tourner dans
le sens anti-horaire (sens horaire pour le
3.7.2 Arrêt quotidien HP100). Voir Figure 3-1.
1. Arrêter l’alimentation et laisser tourner
le broyeur pendant 2 à 3 minutes.
2. Arrêter le broyeur et vérifier le temps
d’arrêt. Le minimum du temps d’arrêt
doit être 30 secondes.
3. Après l’ordre d’arrêt du broyeur, la
pompe à huile doit fonctionner encore 2
minutes avant d’être arrétée. (Se référer
au paragraphe 3.7.1 "Démarrage
quotidien" pour les indications
concernant le réchauffage de l’huile par
une température extrêmement basse)
4. Mettre hors tension la centrale
hydraulique.

3.8 Réglage du broyeur


Le réglage du broyeur est dépendant de la
dimension des produits traités. Dans la plupart
des cas, le bol sera réglé de telle façon que
l’ouverture entre les mâchoires du côté fermé Repère Désignation
soit égale à une distance légèrement moindre 1 Mâchoire fixe
que la dimension maximum du produit désiré.
Il est également nécessaire d’ajuster le bol 2 Anneau de réglage
pour compenser l’usure des mâchoires.
3 Bol
NOTE: LE REGLAGE INITIAL QUI EST
DETERMININE PAR LA DIMENSION DU 4 Zone parallèle
PRODUIT DESIRE N’EST PAS UNE 5 Mâchoire mobile
GARANTIE ABSOLUE POUR FAIRE LA
PRODUCTION MAXIMALE. CECI 6 Tête
DEPEND A LA FOIS DES
CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX Figure 3-1 Réglage du broyeur
DEVANT ETRE BROYES ET DE LA
PUISSANCE DU MOTEUR Se référer au manuel hydraulique pour le
D’ENTRAINEMENT. L’ACTION DE réglage du broyeur.
L’ANNEAU DE REGLAGE PEUT APRES UN NOUVEAU REGLAGE,
INFLUENCER EGALEMENT. VERIFIER VISUELLEMENT QUE LE
PIGNON ENTRAINE BIEN LA
COURONNE SUR LE BOÎTIER DE
REGLAGE, SINON, LE BOL PEUT SE
SERRER OU SE DESSERRER PENDANT
LE BROYAGE.
Voir Figure 3.9.

3-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.9 Rotation du bol

2 3

1
4

METHODE HYDRAULIQUE
Repère Désignation

1 Pignon

2 Ensemble moteur hydraulique

3 Couronne dentée

4 Anneau de réglage 5
5 Boîtier de réglage
METHODE MANUELLE
Repère Désignation

1 Boîtier de réglage

2 Crochet de manutention

3 Tourner le cable

4 Oreille de manutention

5 Anneau de réglage

Figure 3-2 Rotation du bol

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-8


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.9.1 Rotation du bol en utilisant un 2. Attacher les câbles adéquates de l’engin


système hydraulique de levage aux crochets du boîtier de
réglage, lever ensuite l’assemblage du
Tourner le bol dans l’anneau de réglage en bol légèrement. En levant le bol
utilisant le système hydraulique, se référer aux légèrement dans les filets de l’anneau de
instructions dans cette section, paragraphe réglage, le bol va flotter dans le filetage
3.18 "Démontage et installation du bol". comme indiqué Figure 3-3 (position
flottante).
3.9.2 Rotation du bol en utilisant un
cable 3. Avec le bol suspendu en position
flottante, deux personnes peuvent faire
Si aucun moyen de manutention n’est bouger le bol dans l’anneau de réglage
disponible, une autre méthode utilisant un et l’amener au réglage désiré. Après
câble peut être utilisée pour visser ou dévisser chaque quart de tour de rotation,
le bol. Pour monter ou démonter le bol, abaisser ou lever l’assemblage pour que
procéder comme suit: le bol redevienne libre dans l’anneau de
1. Pour permettre au bol de tourner dans réglage.
l’anneau de réglage, mettre le circuit de
blocage à pression 0 comme indiqué au
paragraphe 3.18 "Démontage et
installation du bol".
2. Accrocher un câble de 20 mm (3/4") à
une oreille du boîtier de réglage et
l’enrouler sur le diamètre extérieur du
boîtier de réglage.
3. Faire plusieurs tours sur le boîtier de
réglage et attacher l’extrémité libre du
câble à un treuil, un camion ou un
chargeur. S’assurer que le câble soit
horizontal entre le boîtier de réglage et
le moyen de traction.
4. Tirer doucement le câble jusqu’à ce
qu’il se soit déroulé. Répéter l’opération
si nécessaire.
Repère Designation
3.9.3 Rotation du bol en utilisant un 1 Position de broyage
palan ou une grue
2 Position de relâche
Si une grue ou un autre engin de levage est
disponible, tourner le bol dans l’anneau de 3 Position flottante
blocage et l’anneau de réglage demande un
peu plus d’adresse, mais moins d’efforts. Pour 4 Anneau de réglage
faire tourner le bol à l’aide d’un engin de 5 Bol
levage procéder comme suit:
Figure 3-3 Filetage du bol dans l’anneau de
1. Pour permettre au bol de tourner dans réglage
l’anneau de réglage, mettre le circuit de
blocage à pression 0 comme indiqué au
paragraphe 3.18 "Démontage et
installation du bol".

3-9 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.10 Réglage minimum


En toutes circonstances, le broyeur ne sera
jamais plus fermé que le réglage minimum
recommandé, sinon un battement de l’anneau
de réglage peut arriver et détériorer les portées
de bâti.
Le Tableau 3-2 montre le réglage minimum
autorisé. Ces réglages sont en relation avec la
production maximum et les performances
satisfaisantes du broyeur.

REGLAGE MINIMUM
TAILLE DU BROYEUR EQUIPEMENT
RECOMMENDE
Extra fin 4 mm (3/16")
Fin 6 mm (1/4")
HP100 Moyen 9 mm (3/8")
Gros 13 mm (1/2")
Extra gros 21 mm (13/16")
Fin 13 mm (1/2")
HP200
Moyen 16 mm (5/8")
Standard
Gros 19 mm (3/4")
Fin 14 mm (9/16")
HP300 Moyen 17 mm (11/16")
Standard Gros 19 mm (3/4")
Extra gros 25 mm (1")
Fin 16 mm (5/8")
HP400
Moyen 22 mm (7/8")
Standard
Gros 25 mm (1")
Fin 16 mm (5/8")
HP500
Moyen 22 mm (7/8")
Standard
Gros 30 mm (1-3/16")
Fin 5 mm (3/16")
HP200
Moyen 6 mm (1/4")
tête courte
Gros 10 mm (3/8")
Fin 5 mm (3/16")
HP300
Moyen 6 mm (1/4")
tête courte
Gros 10 mm (3/8")
Fin 6 mm (1/4")
HP400
Moyen 10 mm (3/8")
tête courte
Gros 10 mm (3/8")
Fin 6 mm (1/4")
HP500
Moyen 10 mm (3/8")
tête courte
Gros 10 mm (3/8")

Tableau 3-2 Réglage minimum

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-10


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.11 Vérification du serrage du 3.11.1 Recommandations pour un


broyeur fonctionnement normal du broyeur
Vérifier le serrage du broyeur en utilisant une Il est possible de contrôler le fonctionnement
pièce de plomb attachée à un cable solide et du broyeur en faisant varier le débit des
flexible en le descendant lentement à travers la produits d'alimentation dans l'appareil. Un
chambre de broyage pendant le débit d'alimentation plus élevé entraîne une
fonctionnement à vide. Etre certain que la absorbtion de puissance plus élevée et un débit
pièce de plomb passe à travers la zone d'alimentation plus faible entraîne une
parallèle des mâchoires comme indiqué sur la absorbtion de puissance moins élevée. Le
Figure 3-1. broyeur devrait fonctionner avec une puissance
Retirer rapidement la pièce de plomb et aussi proche que possible de la puissance
mesurer l’épaisseur qui correspond à nominale normale selon la forme du circuit et
l’écartement côté fermé du broyeur. Lorsque le la capacité du système de contrôle. Il faut
broyeur fonctionne à vide, la tête tourne dans éviter les pics de puissance supérieurs à 110%
le sens anti-horaire à une vitesse de 300 t/min. de la puissance nominale. Ceci peut entraîner
L’alimentation du broyeur freine la tête et une baisse du point de réglage afin de
inverse le sens de rotation (SENS HORAIRE) maintenir les pics de puissance dans des
à une vitesse d’environ 10 t/min. Pour vérifier limites de sécurité.
le réglage du broyeur de façon plus aisée, la En aucun cas le broyeur ne devra fonctionner
tête doit tourner à une vitesse minimum. Voir avec une alimentation à faible puissance
ci-après: pendant plus de quelques secondes. Lors du
1. Vérifier le réglage au démarrage en broyage, la puissance absorbée doit être
maintenue au-dessus de 40% de la puissance
descendant une pièce de plomb à travers nominale. Pendant les phases de mise en
la zone parallèle des mâchoires dès que marche et d’arrêt du broyeur, un
le broyeur atteint sa pleine vitesse. fonctionnement à faible puissance est admis,
2. Broyeur en charge, arrêter un fonctionnement en marche arrêt continuel
l’alimentation. Puis descendre une pièce de l’alimentation est à proscrire. S'il s'avère
de plomb à travers la zone parallèle des que le broyeur doit rester sans alimentation
mâchoires dès que la chambre de pendant plus de 30 minutes, il sera arrêté puis
cassage se vide. redémarré lorsque l'alimentation sera
disponible.
Ne pas employer de zinc pour effectuer ce
contrôle. Le zinc n’est pas un matériau Aussi, dès que le débit d'alimentation dépasse
suffisamment malléable et son utilisation la capacité volumétrique de la chambre de
entraînerait les battements de l’anneau de broyage, un niveau statique de l'alimentation
réglage. commence à se former au-dessus de la
chambre de broyage.
Afin de déterminer si le réglage du broyeur est
le même tout autour de la chambre de broyage, Un débit d'alimentation plus élevé augmentera
il est conseillé d’insérer une pièce de plomb à le niveau de matériaux au dessus de la
4 endroits différents situés à 90° de part et chambre de cassage alors qu'un débit
d’autres. La comparaison des 4 épaisseurs d'alimentation plus faible diminuera le niveau
montrera si l’anneau de réglage repose de matériaux au dessus de la chambre de
horizontalement sur le haut du bâti ou si cassage et avec des débits même plus faibles,
l’anneau de réglage est déporté à cause de le débit d'alimentation descendra en dessous de
l’usure de l’un des côtés du broyeur résultant la capacité volumétrique de la chambre de
d’une distribution incorrecte de l’alimentation. broyage et le niveau des matériaux dans la
Voir Figure 2-1 pour la méthode correcte de chambre de cassage commencera à diminuer.
l’alimentation. Pour qu'un broyeur fonctionne dans les
meilleures conditions il faut que le niveau dans
Le fonctionnement avec un anneau de réglage la chambre de cassage soit à environ 300 mm
déporté peut réduire considérablement le (12") au-dessus du sommet du plateau
tonnage au travers du broyeur et causer des distributeur.
battements de l’anneau de réglage.

3-11 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Cette condition assurera une bonne 3.12 Battements de l’anneau de


distribution de l'alimentation autour de la réglage
chambre de broyage et évitera les pics de
puissance dus à des changements mineurs du Aucun battement d’anneau n’est autorisé
débit d'alimentation. Une sonde de niveau peut excepté pour le passage d’imbroyables. Si des
être installée pour surveiller le niveau de la battements d’anneau persistent, ceci peut être
chambre et son signal peut être utilisé pour dû à une surcharge.
réguler le débit d'alimentation du broyeur. Mauvaise efficacité de criblage, ségrégation
Le choix de la chambre de broyage (forme des dans l’alimentation ou mauvaise distribution
mâchoires fixe et mobile) et le réglage côté peuvent être à l’origine des battements de
fermé servent à créer des conditions de l’anneau. Augmenter le réglage, réduire
fonctionnement avec une puissance absorbée l’alimentation ou changer les mâchoires sont
régulière entre 75% et 100% de la puissance les méthodes pour éliminer les battements.
nominale. Le réglage du broyeur peut servir à Avantages d’un anneau sans battements:
optimiser le niveau de puissance auquel travail
le broyeur. L'ouverture du réglage du broyeur • Durée de vie des pièces du broyeur.
entraînera la réduction de la puissance • Production constante.
absorbée pour un certain niveau dans la • Durée de vie des mâchoires.
chambre tout en augmentant le débit
d'alimentation nécessaire au maintien du • Moins de perte de puissance.
même niveau dans la chambre. La fermeture • Coût de maintenance réduit.
du réglage du broyeur entraînera
l'augmentation de la puissance absorbée pour UNE DETERIORATION DE L’APPAREIL
un certain niveau dans la chambre mais réduira DU AUX BATTEMENTS REPETES DE
le débit d'alimentation nécessaire au maintien L’ANNEAU SUPPRIME LA GARANTIE.
du même niveau dans la chambre.
Naturellement, un réglage de broyeur plus petit
signifie également que la distribution par taille
des produits du broyeur sera décalée en
fractions de plus petite taille.
Un moteur hydraulique permet le réglage 1
précis du bol. Ce réglage est conçu pour
corriger le réglage du broyeur avec
l'alimentation en marche ou à l'arrêt. Ce
système peut être utilisé pour corriger le
réglage du broyeur et la puissance absorbée du
broyeur pendant que le broyeur fonctionne en
charge.
Il est recommandé d'effectuer le contrôle de
l’alimentation du broyeur avant de faire un 2
réglage. La correction du réglage est
recommandée pour compenser l'usure des
mâchoires afin de conserver une gradation
permanente du produit.
Ce réglage ne doit pas être corrigé plus d'une Repère Désignation
fois par heure.
Position de l’anneau en cas de
1
battements

2 Bâti

Figure 3-4 Battements de l’anneau

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-12


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.13 Détermination de l’usure des Repère Désignation


mâchoires
5 Serrage (Desserrage pour HP100)
Les informations suivantes sont utiles pour
déterminer le moment où les mâchoires sont 6 Marque indiquant la position initiale
usées, au point qu’il est nécessaire de les
remplacer. Un dossier précis peut-être tenu Tenir compte du nombre exact de dents
pour montrer le degré d’usure des mâchoires 7 utilisées pendant la durée de vie du
premier jeu de mâchoires.
sans arrêter le fonctionnement du broyeur.
Pour le premier jeu de mâchoires, tenir un 8 Desserrage (Serrage HP100)
registre d’usure de cette façon:
9 Boîtier de réglage
1. Une fois le réglage du broyeur réalisé,
faire une marque sur la couronne dentée, Figure 3-5 Position des dents du pignon et de la
à l’endroit où celle-ci est en contact avec couronne
une dent du pignon. Ceci indiquera le
2. Pendant le fonctionnement régulier,
premier réglage. Tourner la couronne tenir compte du nombre exact de dents
dentée d’une dent produit un très petit utilisées pendant la vie de ce premier jeu
déplacement vertical du bol. Voir de mâchoires. Partant de la première
Figure 3-5. position, noter chaque position jusqu’à
1 ce que les mâchoires soient
complètement usées.
2 PUISQU’IL N’Y A PAS DEUX
OPÉRATIONS DE BROYAGE IDENTIQUES
ET A CAUSE DE LA LARGE GAMME DE
3 MACHOIRES, IL EST IMPOSSIBLE DE
PRÉDIRE D’AVANCE QUEL NOMBRE DE
8 DENTS UN JEU PARTICULIER DE
9 MACHOIRES VA DURER AVANT D’ÊTRE
USE.
SOUS CONDITIONS NORMALES. IL EST
ADMIS QU’UNE MACHOIRE EST USEE
AVEC UN POIDS DIMINUE DE 50%. CECI
PEUT VARIER EN FONCTION DES
7 APPLICATIONS. NE PAS SERRER LE BOL
JUSQU’AU CONTACT ENTRE LE
BOÎTIER DE REGLAGE ET L’ANNEAU DE
6 REGLAGE.
3. Une fois les mâchoires usées, mais avant
5 d’enlever le bol de l’anneau de réglage,
4 compter de combien de dents la
couronne a tourné, et peindre un trait
Repère Désignation horizontal sur le tablier de protection
juste au-dessous du boîtier de réglage,
1 Guide voir Figure 3-6, Figure 3-7 et
Figure 3-8.
2 Dents de la couronne

3 Ensemble réglage hydraulique

4 Dents de pignon

3-13 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Repère Désignation

1 Anneau de réglage

Marque sur le tablier de protection donnant la position du boîtier de


2
réglage une fois les mâchoires unées.

3 Dimension "A", voir Tableau 3-3

4 Position du boîtier de réglage avec des mâchoires neuves.

5 Boîtier de réglage

6 Tablier de protection

7 Bol

Figure 3-6 Contrôle d’usure des mâchoires - HP100

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-14


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Repère Désignation

1 Anneau de réglage

Marque sur le tablier de protection donnant la position du boîtier de réglage une fois les
2
mâchoires unées.

3 Dimension "A" Voir Tableau 3-3

4 Position du boîtier de réglage avec des mâchoires neuves.

5 Boîtier de réglage

6 Tablier de protection

7 Bol

Figure 3-7 Contrôle d’usure des mâchoires - HP200 et HP300

3-15 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Repère Désignation
1 Boîtier de réglage

2 Bol

3 Position du boîtier de réglage avec des mâchoires neuves.

4 Dimension "A" - Voir Tableau 3-3

Marque sur le tablier de protection donnant la position du boîtier de réglage une fois
5
les mâchoires unées.

6 Anneau de réglage

7 Tablier de protection

Figure 3-8 Contrôle d’usure des mâchoires - HP400 et HP500

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-16


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

4. Installer les nouvelles mâchoires, et en Puisque le réglage varie suivant le cassage


tenant compte de combien de dents la utilisé sur le broyeur, la cote entre le haut de
couronne a tourné, le degré d’usure des l'anneau de réglage et le bas du boitier de
mâchoires peut être déterminé en réglage, varie également.
comparant avec le nombre de dents qui Reportez vous au Tableau 3-3, et appliquez la
fut nécessaire pour que le jeu de formule pour déterminer la cote "A".
mâchoires initial soit usé. La marque
peinte sur le tablier de protection ATTENTION: Pour le premier jeu de
indiquera également l’approche de la mâchoires, il faut être très attentif a l'évolution
limite d’usure. Suivre cette procédure de l'usure de celles-ci.
plusieurs fois pour établir une juste En fin d'usure et après démontage du premier
moyenne, puisque deux mâchoires ne jeu de mâchoires, découper une tranche
s’usent pas de façon tout à fait d'environ 100 mm sur chacune d'elles.
identique. Tenir compte de l'observation de ces profils
Pour faciliter la tâche de l’opérateur, le nombre pour valider ou corriger la cote "A" a atteindre
de dents disponibles pour chaque rotation du sur le prochain jeu de mâchoires.
bol, ainsi que le changement de hauteur Ces morceaux de mâchoires pourront être
verticale et le réglage par dent sont donnés envoyés chez metso minerals pour analyse du
dans le Tableau 3-3. profil.
Lorsque les mâchoires sont usées, voir la
hauteur minimum APPROXIMATIVE entre le
haut de l’anneau de réglage et le bas du boîtier
de réglage comme indiqué en Figure 3-6,
Figure 3-7, Figure 3-8 et Tableau 3-3.

Figure 3-9 Coupe de la machoîre

3-17 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Nombre de dents de la Réglage pour “A”


Course Variation de
Taille du couronne permettant 1/4 de tour de Côte approximative
verticale du bol réglage par
broyeur un complète révolution la couronne minimum une fois les
par dent dent
du bol dentée machoîres usées
.36 mm .27 mm 7.1 mm
HP100 106 A = 50 + (1.59 xCSS)
(0.014") (0.009") (1/4")
HP200 .28 mm .18 mm 6.3 mm
138 A = 37 + (1.58 x CSS)
Bol court (0.011") (0.007") (1/4")
HP200 .28 mm .18 mm 6.3 mm
138 A = 50 + (1.58 x CSS)
Bol long * (0.011") (0.007") (1/4")
.33 mm .23 mm 8.73 mm
HP300 156 A = 37 + (1.59 x CSS)
(.013") (0.009") (11/32")
.29 mm .20 mm 8.9 mm
HP400 176 A = 26 + (1,69 x CSS)
(0.011") (0.008") (0.352")
HP500 .26 mm .18 mm 8.5 mm
192 A = 75 + (1.59 x CSS)
Bol court (0.010") (0.007") (0.344")
HP500 .26 mm .18 mm 8.5 mm
192 A = 0+ (1.59 x CSS)
Bol long * (0.010") (0.007") (0.344")

Tableau 3-3 Nombre de dents de la couronne et déplacement du bol

(*) Pour déterminer le type de bol monté sur votre broyeur, mesurer la côte du boîtier comme
indiqué sur les figures ci-dessous.

Figure 3-10 HP200 Bol long Figure 3-11 HP500 Bol long

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-18


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.14 Lubrification du filetage 3.15 Usure du filetage du bol et de


Puisque le bol est l’élément réglable du l’anneau de réglage
broyeur, il est très important de lubrifier les A chaque changement de mâchoires, vérifier
filets du bol et de l’anneau de réglage l’usure du filetage du bol et de l’anneau de
périodiquement, pour garder un mouvement réglage. Pour déterminer l’usure, vérifier la
libre du bol dans l’anneau de réglage. difference entre la position verticale du bol
Des graisseurs répartis sur le côté de l’anneau bloqué et débloqué. Mesurer la distance entre
de réglage permettent la lubrification des filets, le haut de l’anneau de réglage et le bas du
le bol restant engagé dans l’anneau de réglage. boîtier de réglage. Voir dimension "A" sur
Voir Figure 3-12. Figure 3-13.
La graisse sera forcée dans ces graisseurs
lorsque le bol est en position de broyage et en
position relâchée.
Employer une graisse à base de lithium, NLGI
N° 1 ou équivalent, de préférence mélangée à
une poudre de bisulfite de molybdène 5-10%
(par volume). Pour le broyage de produits
chauds, laitier, scories, etc., une graisse haute
température, de préférence mélangée avec 5 à
10% de poudre de bisulfite de molybdène, est
recommandée.

2 Repère Désignation

1 Boîtier de réglage
Repère Désignation 2 Blindage de boîtier
1 Graisseur 3 Anneau de réglage
2 Anneau de réglage 4 Cales
Figure 3-12 Graisseur 5 Dimension "A"

6 Vérin de blocage

Figure 3-13 Ajustement entre l’anneau et la tête

3-19 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Pour un broyeur neuf, le jeu entre filets est de


3,57 mm. Tout jeu supérieur indique une usure
des filets .Lorsque le jeu atteint 8 mm, l’usure Repère Désignation
dans les filets est de 4,5 mm. Ceci est le
maximum autorisé. 1 Rondelle plate

Lorsque le déplacement vertical du bol atteint 2 Vis de serrage


8 mm, indiquant 4,5 mm d’usure, les vérins de
3 Tube entretoise
blocage et l’anneau de blocage doivent être
calés pour récupérer le jeu et permettre le 4 Anneau de réglage
blocage du bol. Ainsi, le tube entretoise doit
être allongé de 4,5 mm. Voir Figure 3-14. 5 Anneau de blocage
On ne peut caler les vérins qu’une seule fois. Figure 3-14 Tube entretoise
Si le déplacement vertical entre les filets après
blocage et déblocage atteint 8 mm, les filets du 3.16 Difficultés pour faire tourner le
bol ou de l’anneau de réglage ou les deux
doivent être reconditionnés. bol
Des difficultés peuvent être rencontrées pour
faire tourner le bol, dues au mauvais état des
filets du bol ou de l’anneau de réglage ou des
deux. Souvent cet incident survient durant le
premier montage de l’ensemble bol dans
l’anneau de réglage, quand on utilise un câble
simple sur le boîtier de réglage, pour faire
tourner le bol. En faisant tourner le bol de cette
manière, on utilise généralement un câble avec
une poulie arrimée sur un tracteur ou un
chargeur.
Si l’on utilise un câble simple pour faire
tourner le bol dans l’anneau de réglage, le bol
tend à s’incliner dans les filets de l’anneau de
réglage. Ces balancements créent un point de
contact entre le diamètre extérieur des filets du
bol et la surface plane des filets de l’anneau de
réglage dans la direction de la traction, surtout
si elle n’est pas horizontale. Lorsque le bol est
poussé au centre de l’appareil, cela occasionne
des balancements, qui écaillent les filetages.
Ce dommage est normalement limité au
premier filet du bol et de l’anneau de réglage et
apparaît sur les surfaces planes des filets. Ces
copeaux ainsi formés peuvent endommager le
reste des filets du bol en tournant dans
l’anneau de réglage. Les mêmes effets peuvent
se produire au cours du démontage du bol.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-20


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

Si des arrachements surviennent sur le filet, les Les suggestions suivantes élimineront toutes
méthodes ci-après permettront de minimiser possibilités de blocage du bol dans l’anneau de
ces dommages lors du montage et du réglage:
démontage du bol: 1. Périodiquement, relâcher le bol de sa
– Tourner le bol, en utilisant une grue ou position de broyage et le faire tourner en
un autre système de levage pour va-et-vient.
maintenir le bol dans l’anneau de
réglage en position flottante (voir 1 2 3
Figure 3-3). Avec le bol en position
flottante, deux personnes peuvent faire
tourner le bol soit en serrage, soit en
desserrage suivant le réglage désiré. 4
Chaque quart de tour de bol, descendre
ou lever le bol pour qu’il reste libre
dans l’anneau de réglage. Faites
tourner le bol au moins 2 tours 5
complets en utilisant cette méthode.
- OU -
– Utiliser un câble double en tirant, pour
faire tourner le bol d’un côté ou de
l’autre.
- OU -
– Utiliser le système de réglage
hydraulique du bol jusqu’à faire au
moins deux tours complets du bol.
Après 2 tours complets, un câble simple peut
être utilisé pour continuer à le visser ou le
dévisser. Tirer doucement sur le bol
(approximativement 1 tour de bol par minute); 6 7
une force considérable devra peut être être
exercée pour vaincre les frottements à Repère Désignation
l’intérieur de l’anneau de réglage. Une ou
1 Boîtier de réglage
plusieurs des mauvaises conditions suivantes
peut provoquer une rotation difficile du bol 2 Joint
dans l’anneau de réglage: 3 Bol
1. Broyage de matériaux chauds; emploi 4 Anneau de blocage
d’un lubrifiant inadéquat pour les filets.
5 Tablier de protection
2. La lubrification des filets du bol et de
l’anneau de réglage n’a pas été faite 6 Ajustement de l’anneau
régulièrement. 7 Bâti
3. Usure ou mauvaise installation du joint
Figure 3-15 Tablier de protection et joint
cache-poussière. Voir Figure 3-15.
4. Broyeur utilisé au même réglage sur une 2. Ajouter de la graisse dans les graisseurs
période trop longue. localisés tout autour de l’anneau de
réglage lorsque le bol est engagé dans
5. Broyeur exposé aux intempéries, celui-ci. Établir un programme
particulièrement à la pluie, sans d’entretien pour le graissage. Employer
protections adéquates. une graisse comme recommandée dans
le paragraphe 3.14 "Lubrification du
filetage".

3-21 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3. A l’installation initiale ou lorsque le bol Les raisons pour lesquelles le broyeur s’arrête
est enlevé, nettoyer le filetage et le en charge sont les suivantes:
couvrir avec le lubrifiant recommandé – Le moteur d’entraînement du broyeur
dans le paragraphe 5.2 "Instructions ou le moteur thermique s’arrête par
pour le montage". manque d’électricité ou de fuel; trop
4. Vérifier occasionnellement les joints du d’alimentation entrant dans la chambre
tablier de protection pour en vérifier de broyage et provoquant le blocage
l’usure ou la détérioration. du broyeur; le transporteur de reprise
des matériaux broyés est arrêté et
Lorsque le bol se bloque dans l’anneau de provoque l’élévation des produits sous
réglage, et s’il ne peut plus être tourné par les le broyeur, d’où bourrage et blocage;
moyens ordinaires, procéder comme suit: où un imbroyable est coincé dans la
1. Pendant que le broyeur est en chambre de cassage.
fonctionnement, faire passer une Pour débourrer le broyeur, procéder comme
certaine quantité de matériau dans le suit. L’armoire hydraulique doit être sous
broyeur lorsque le bol est en position tension. Voir notice hydraulique pour
relâchée. utilisation du système de débourrage.
2. Verser du dégripant ou de l’antigel tout 1. Tourner le commutateur de la boite à
autour de la circonférence du filetage du boutons sur la position MANUEL.
bol et faire passer cette même solution
par les graisseurs à travers l’anneau de 2. Appuyer sur le bouton DEBOURRAGE
réglage. Le dégrippant ou l’antigel fera et le maintenir enfoncé jusqu’à sortie
lâcher toute accumulation de poussières complète des tiges de vérins. Dans la
qui auraient pu s’infiltrer par le jeu du majeure partie des cas, ceci permattra de
filetage et également détacher toute la vider la chambre de cassage. Le voyant
rouille qui pourrait s’être formée. rouge de pression insuffisante doit être
allumé.
Essayer de dévisser le bol en appliquant le plus
de force possible. 3. Une fois le débourrage effectué, si la
chambre de cassage n’est pas vidée,
Si cette procédure ne donne pas des résultats mettre en place les blocs de sécurité
immédiats, laisser le broyeur tel quel pendant entre l’anneau de réglage et le bâti, ce
plusieurs heures tout en appliquant qui permettra à l’anneau de réglage et au
périodiquement du dégrippant ou de l’antigel bol de rester en position haute en cas de
autour des filets, puis répéter les étapes chute de pression ou d’incident sur le
précédentes. vérin, voir Figure 3-16.
3.17 Débourrage du broyeur
Si le broyeur s’est arrêté en charge, ne pas DANGER
essayer de le remettre en marche sans avoir NE PAS ESSAYER D’ENLEVER A LA
vidé complètement la chambre de broyage des MAIN LES MATÉRIAUX BLOQUES
matériaux qu’elle contient. Tenter de faire DANS LA CHAMBRE DE CASSAGE
démarrer le broyeur en charge peut SANS AVOIR D’ABORD MIS LES
endommager gravement le broyeur et la CALES DE SECURITE EN PLACE.
C’EST UNE SECURITE POUR
transmission. PROTÉGER LES MAINS OU LES
BRAS OU L’OUTILLAGE POUVANT
ÊTRE PRIS ENTRE LES
MÂCHOIRES SUITE A UNE
RUPTURE DU SYSTÈME
HYDRAULIQUE.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-22


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

5. Enlever les blocs ou les imbroyables


trop gros pour passer entre les
DANGER mâchoires.
NE PAS METTRE SES PIEDS OU
MAINS ENTRE L’ANNEAU DE 6. Lorsque la chambre de broyage est
REGLAGE ET LE BÂTI. TOUJOURS complètement vide, sortir les tiges de
POSITIONNER LES BLOCS DE vérins de maintien. Ceci lèvera l’anneau
SECURITE ENTRE LE BÂTI ET de réglage et le bol des cales de sécurité.
L’ANNEAU DE REGLAGE QUAND Enlever les cales de sécurité.
CELUI-CI EST EN POSITION HAUTE
ET QUE L’IMBROYABLE DOIT Avant de remettre l’anneau de réglage en
ÊTRE ENLEVÉ. position, s’assurer que cette opération ne
présente pas de risques pour le personnele
4. En appuyant sur le bouton MISE EN présent.
PRESSION, les ensembles bol et anneau Vérifier si l’anneau de réglage repose bien tout
reposeront sur les blocs de sécurité. autour sur la portée du bâti. Si non relever
l’anneau de réglage et puis le descendre. Si
l’anneau de réglage n’est pas posé
4 correctement sur la portée de bâti, et que les
vérins de maintien sont en pression, il peut en
résulter de graves dommages pour ceux-ci.
IL EST IMPORTANT D’ELIMINER LES
PIECES METALLIQUE DE
3 L’ALIMENTATION DU BROYEUR. LES
VERINS DE MAINTIEN PERMETTENT LE
PASSAGE DES IMBROYABLES.
CEPENDANT, UN EXCES
D’IMBROYABLES PEUT ENDOMMAGER
LA PORTÉE DE BÂTI. SI
L’ALIMENTATION CONTIENT
BEAUCOUP D’ÉLÉMENTS FERREUX, UN
SÉPARATEUR MAGNÉTIQUE DOIT ÊTRE
2 INSTALLE. UN BÂTI ENDOMMAGE PAR
UN EXCÈS D’IMBROYABLES NE SERA
PLUS COUVERT PAR LA GARANTIE.

Repère Désignation

1 Bâti

2 Bloc de sécurité

3 Goupille de bâti

4 Anneau de réglage en position haute

Figure 3-16 Bloc de sécurité

3-23 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 3 - INSTRUCTIONS D’UTILISATION

3.18 Démontage et installation du 3.20 Inspections périodiques


bol La meilleure méthode pour garder un broyeur
Pour démonter l’ensemble bol lors du en bonnes conditions de fonctionnement après
remplacement de la mâchoire fixe et mobile ou son installation et sa mise en route est de
pour permettre l’accès à d’autres pièces, réaliser des inspections périodiques. Il est
procéder comme suit: recommandé que le broyeur soit inspecté
régulièrement et que les opérations de
1. Débloquer le bol (voir notice maintenance soient réalisées en temps voulu.
hydraulique). Les inspections qui sont nécessaire et les
DANGER (HP100 UNIQUEMENT)
intervalles de temps après lesquels il faut les
réaliser sont donnés dans le Tableau 4-1. Ces
Pour des raisons de sécurité et afin inspections servent uniquement de guide et
d’éviter tout dommage à la machine, la seul le jugement individuel peut déterminer si
pression de blocage doit être maintenue à les inspections doivent se faire à intervalles
0 quand le bol n’est pas engagé dans
l’anneau de blocage et dans l’anneau de plus rapprochés ou plus éloignés. Le type de
réglage (Ceci pendant le temps ou le bol matériaux traité, le climat et les conditions de
est dévissé et jusqu’à ce qu’il soit revissé fonctionnement indiqueront la fréquence des
à nouveau). inspections.
Garder le broyeur propre et peint. Une
2. Tourner le bol dans l’anneau de réglage machine propre, en règle générale, est mieux
dans le sens anti horaire ou horaire, en entretenue et se déprécie moins qu’une
utilisant le systéme hydraulique ou une machine négligée.
grue ou un câble comme décrit dans
cette section. La périodicité des inspections varient selon les
conditions d’utilisation et les applications. Les
périodes d’inspections seront dictées par
3.19 Révision et remise en état l’expérience.
Des possibiltés sont offertes pour la
reconstruction des broyeurs à cône ou pour
reconditionner des pièces qui auraient
travaillées intensivement ou qui seraient usées
après de longues périodes de fonctionnement.
Il peut être conseillé et avantageux de renvoyer
le broyeur à l’usine pour ce travail. Une
révision complète faite à temps est plus
économique que le remplacement de certaines
pièces usées. Les broyeurs sont démontés
complètement, toutes les pièces sont
examinées pour déterminer leur valeur et leur
future durée de vie et les pièces usées sont
remplacées avec des pièces d’origines pour
avoir un fonctionnement futur convenable.
Consulter l’usine avant de réusiner des pièces
comme la tête, le bol, l’anneau de réglage ou le
bâti. D’autres solutions peuvent être trouvées.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 3-24


Section 4

MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

4.1 - Vérifications et maintenance journalière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-3

4.2 - Vérifications et maintenance hebdomadaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-4

4.3 - Vérifications et maintenance mensuelle / 200h. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-5

4.4 - Vérifications et maintenance annuelle / 2000h . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-5

4.5 - Changement des mâchoires, vérification, maintenance . . . . . . . . . . . . . . 4-6


Date

Broyeur n°
Remarques

Taille du broyeur
Heure

Température ambiante (°C )

bac à huile
Température d’huile
(°C )
retour broyeur

Pression d’huile (bar) au contre-arbre

Intensité absorbée (A)

Réglage côté fermé


(mm)

Adresse
Entreprise
Vérification alarmes
Oui Non

Temps d’arrêt (sec) au contre-arbre

Le voyant de basse pression


du blocage et du maintien
doit être éteint

Contrôle
d’évacuation
du broyeur
Oui Non Oui Non
JOURNAL DE FONCTIONNEMENT D’UN BROYEUR

Broyeur
Reniflard propre
Réservoir d’huile
Maintenance périodique et inspection SECTION 4

4.1 Vérifications et maintenance journalière

Repères Liste Conditions normales


Vérifier le niveau d'huile dans le réservoir. Huile dans le niveau
1

Entrée
38°C - 54°C
Vérifier la température d'entrée et de sortie du broyeur.
2
Température de retour:
+0° à 5° C sans aéroréfrigérant
+0° à 8° C avec aéro
Vérifier la pression au boîtier de Contre-arbre.
3 1.4 - 2.8 Bars (20-40 PSI)

Vérifier les puissances ou intensités absorbées.


4

Vérifier le réglage côté fermé.


5

Vérifier la pression de maintien. Voir supplément hydraulique


6

Vérifier la pression de blocage. 165 - 193 Bars (2,400 - 2,800 PSI)


7

Vérifier l’alimentation, répartition et niveau.


8

Vérifier la zone de décharge du broyeur et


9 l'accumulation sur les bras.

Vérifier le blindage de balourd.


10

Vérifier le temps d'arrêt du contre arbre. 30-60 secondes


11

Vérifier les connections et les colliers.


12

Vérifier les bruits anormaux, signes d'usure ou de


13 contraintes excessives.

Arrivé en fin d'usure des mâchoires, vérifier


14 régulièrement leur état.

Vérifier les battements d'anneau de réglage. marche correcte en charge sans


15
battement
Vérifier l'écoulement de l'huile au retour dans le bac et le
16 filtre sortie pompe.

Tableau 4-1 Périodicité de maintenance et inspection

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 4-3


SECTION 4 - MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

4.2 Vérifications et maintenance hebdomadaire

Rep liste Conditions normales


Nettoyer / remplacer les reniflards du boitier de
1 contre-arbre et du réservoir.

Vérifier les circuits d'huile (détections des fuites).


2

Contrôler l’usure des mâchoires et le cône distributeur.


3

Graisser les filets de l'anneau de réglage avec le bol


4 débloqué puis graisser avec le bol bloqué.

Vérifier le filtre retour dans le réservoir.


5

Vérifier si aucun battement de l'anneau de réglage ne se


marche en charge correcte sans
6 manifeste.
battement.

Vérifier la tension et l'état des courroies.


7

Vérifier s’il n’y a pas de fuites d’huile.


8

Vérifier la poulie (cassure et serrage sur l'arbre).


9

Vérifier le serrage des vis du cône distributeur.


10

Contrôler le bon état des voyants d'alarme sur l'armoire


11 électrique.

Vérifier le boitier de CA, les blindages de bras, le


12 balourd, la tête et l’usure du blindage de portée de bâti.

Vérifier le niveau d’huile dans le réservoir.


13

Vérifier les températures d’huile entrée et sortie broyeur.


14

Vérifier la pression d’huile au contre-arbre.


15

Vérifier le réglage du broyeur et l’usure des mâchoires.


16

Vérifier la puissance ou l’intensité absorbée pour le


17 broyeur.

Vérifier si aucun bruit suspect n’est emis, ni vibration


18 insolite.

Tableau 4-2 Périodicité de maintenance et inspection (suite)

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 4-4


SECTION 4 - MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

4.3 Vérifications et maintenance mensuelle / 200h

Rep Liste Conditions normales


Vérifier la pré-charge des accumulateurs et recharger en Voir supplément hydraulique
1 azote si nécessaire.

Vérifier que la dent du pignon du mécanisme de réglage soit


2 bien engagée dans la couronne dentée.

Tester toutes les alarmes, voyants et asservissements de


lubrification et d'hydraulique (manostat, température,
3
thermostats).

Débloquer le bol et le faire tourner dans un sens puis dans


4 l'autre.

Vérifier l'huile de lubrification. La changer si nécessaire.


5

Analyser l'huile de lubrification, en cas de doute. Voir le tableau contamination de


6
l'huile
Vérifier le jeu axial du contre-arbre.
7

Vérifier l’état d’usure des blindages de bras de bâti, le


blindage de balourd et les blindages bronzes de portée de
8
bâti.

Tableau 4-3 Périodicité de maintenance et inspection (suite)

4.4 Vérifications et maintenance annuelle / 2000h

Rep Liste Conditions normales


Démonter complètement le broyeur pour vérifier l’état d’usure
de toutes les bagues (tête, excentrique, coussinet et les
1
surfaces du pignon et de la couronne).

Inspecter le bâti, la tête et le bol (contrôler les fissures


2
éventuelles dues à la fatigue).
Vérifier l'état des raccordements, supports, tuyauterie.
3

Vérifier l'état d'usure de la butée sphérique de la tête.


4

Vérifier l'état d'usure des dents de pignon et couronne.


5
Changer l’huile du moto-réducteur.
7

Tableau 4-4 Périodicité de maintenance et inspection (suite)

4-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 4 - MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

4.5 Changement des mâchoires, vérification et maintenance

Rep Liste Conditions normales


Inspecter les mâchoires mobiles et fixes, les portées du bol et
de la tête.
1
Meuler les défauts sur les portées (si nécessaire).

Inspecter bague de tête, butée sphérique, coussinet, bague


2 excentrique et joints.

Vérifier, l'écrou de blocage et le cône distributeur (usure).


3 Remplacer si nécessaire.

Vérifier les blindages de bras de bâti, de contre-arbre et de


4 portée de bâti.

Inspecter les filets du bol, de l'anneau de réglage et blocage.


5

Inspecter les flexibles hydrauliques (fuites).


6

Vérifier les coins de serrage et les vis de la mâchoire fixe.


7

Vérifier le serrage des boulons de balourd sur l’excentrique.


8

Vérifier l’usure du blindage de balourd.


9

Tableau 4-5 Périodicité de maintenance et inspection (suite)

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 4-6


SECTION 4 - MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

Alimentation
– Les produits doivent être correctement
répartis tout autour de la chambre de
cassage, que ce soit en niveau comme
en granulométrie.
Avantages : débit maximum - meilleure forme
- usure uniforme des mâchoires.

Figure 4-1 Alimentation

4-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 4 - MAINTENANCE PÉRIODIQUE ET INSPECTION

Le premier réglage, déterminé par la Puissance absorbée


dimension du produit fini désiré, n’est pas – Fonctionner entre 75 et 95% de la
forcément le meilleur pour une production puissance totale en moyenne et SANS
maximum. Ceci dépend des caractéristiques du BATTEMENT D’ANNEAU.
matériau à broyer, de la puissance du moteur
absorbée et des battements d’anneau. Nous Avantages: *Durée de vie du broyeur
vous conseillons de changer le réglage augmentée - production plus élevée.
doucement afin de trouver le bon équilibre
entre le débit et la production.

75%

95%

Item Designation
1 Puissance absorbée

Figure 4-2 Puissance absorbée

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 4-8


Section 5

ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

5.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1

5.2 - Instructions pour le montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1

5.3 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-2


5.3.1 - Démontage du bol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-2
5.3.2 - Démontage de la mâchoire fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-3
5.3.3 - Installation de la mâchoire fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-5

5.4 - Remplacement de l’anneau adaptation bol (HP200, HP300, HP400 et HP500)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-8
5.4.1 - Portée de bol (portée de mâchoire) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-8
Ensembles bol, mâchoire fixe et trémie SECTION 5
5.1 Description 3. Frotter les surfaces filetées du bol, de
l’anneau de réglage et de l’anneau de
Cette section décrit les ensembles bol, blocage avec un chiffon imprégné de
mâchoire fixe et trémie. Le bol est vissé à bisulfure de molybdène. Cette procédure
l’intérieur de l’anneau de réglage, les réglages permet d’avoir un film lubrifiant sur les
s’effectuent par rotation du bol dans le sens surfaces de filetage améliorant ainsi la
anti horaire ou horaire, suivant le réglage rotation du bol. Cette protection est
désiré. Le réglage du bol détermine le serrage réalisée d’origine en nos ateliers.
entre les mâchoires.
4. Enduire les filets de graisse contenant 5
Le boîtier de réglage est fixé sur le haut du bol à 10% de bisulfure de molybdène.
et vient frotter sur le joint du tablier de
protection fixé sur l’anneau de réglage. Ce POUR LE BROYAGE DES MATÉRIAUX
montage sert à protéger le bol et l’anneau de CHAUDS, COMME DES SCORIES OU DU
blocage. Une série de vérins de blocage est LAITIER, UNE GRAISSE A HAUTE
située au haut et tout autour de l’anneau de TEMPÉRATURE MÉLANGÉE AVEC 5 A
réglage. Ces vérins poussent l’anneau de 10% DE POUDRE DE BISULFURE DE
blocage et lèvent le bol, pour être en position MOLYBDENE DEVRA ÊTRE EMPLOYÉE.
de broyage. Le bol tourne avec le boîtier de CETTE MÊME POUDRE MÉLANGÉE AVEC
réglage à l’aide d’un moteur hydraulique
monté sur l’anneau de réglage. DE L’HUILE DE LUBRIFICATION DONNE
ENTIERE SATISFACTION.
La trémie est posée sur deux goupilles situées
sur le rebord supérieur du bol. L’intérieur de la 5. Remonter le boîtier de réglage et les
trémie permet une alimentation directe dans la autres pièces sur le bol.
chambre de cassage. La forme du fond de la 6. Soulever l’ensemble en élinguant par les
trémie a été étudiée pour que les matériaux s’y oreilles situées autour du boîtier de
accumulent, formant ainsi une caisse à pierre réglage comme indiqué Figure 5-1.
protégeant la trémie du flot des matériaux Avant de remonter l’ensemble complet,
d’alimentation. les vérins de blocage doivent être
Au dessous de la trémie, sont situés sur le bol dépressurisés comme indiqué au
plusieurs coins et leurs vis, ces coins servent à paragraphe 3.18 "Démontage et
tenir fermement la mâchoire fixée sur le bol. installation du bol".
7. Tourner le bol dans l’anneau de blocage,
5.2 Instructions pour le montage puis dans l’anneau de réglage comme
Si les ensembles bol, mâchoire et trémie ont indiqué au paragraphe 3.9 "Rotation du
été démontés du broyeur pour des raisons de bol".
transport, ils seront nettoyés, graissés et
montés comme suit:
1. Dans un premier temps, il est nécessaire
de démonter le boîtier de réglage.
Démonter les vis et les rondelles tenant
le boîtier de réglage sur le haut du bol.
Lever le boîtier de réglage à l’aide des
oreilles soudées sur celui-ci, voir
Figure 5-1.
2. Nettoyer soigneusement les filetages du
bol, de l’anneau de réglage et de
l’anneau de blocage en enlevant toute la
poussière et éventuellement le vernis de
protection.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 5-1


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

1 2 4
3

5
8

6
7

Repère Désignation
1 Trémie alimentation
2 Elingue
3 Manille
4 Oreille de levage
5 Boîtier de réglage
6 Mâchoire fixe
7 Calage
8 Bol

Figure 5-1 Manutention de l’ensemble bol

5.3 Maintenance 2. Faire tourner le bol dans le sens horaire


pour HP100 et dans le sens
5.3.1 Démontage du bol anti-horaire pour HP200, HP300,
HP400 et HP500 hors de l’anneau de
1. Débloquer le bol en annulant la pression réglage en utilisant le système de
dans les vérins de blocage comme réglage hydraulique, voir Figure 5-2,
indiqué dans le paragraphe 3.18 décrit dans le paragraphe 3.9 "Rotation
"Démontage et installation du bol". du bol".
DANGER (HP100 UNIQUEMENT)
Pour des raisons de sécurité et afin
d’éviter tout dommage à la machine, la
pression de blocage doit être maintenue à
0 quand le bol n’est pas engagé dans
l’anneau de blocage et dans l’anneau de
réglage (Ceci pendant le temps ou le bol
est dévissé et jusqu’à ce qu’il soit revissé
à nouveau).

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 5-2


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

2. Veillez à ce que l’ensemble bol porte sur


la mâchoire fixe et non pas sur le bol.
2 1 Caler si nécessaire sous la mâchoire
3 fixe.
3. Nettoyer les filets de l’anneau de
réglage, de l’anneau de blocage et du
bol, en enlevant toutes traces de
poussière et de graisse.
4. Démonter la trémie du bol. Vous avez
accès aux coins qui bloquent la
4 mâchoire fixe sur le bol. Les coins sont
situés sur l’anneau d’adaptation du bol,
celui-ci étant fixé avec des goupilles.
5. Enlever les goupilles tenant les freins
5 d’écrous. Retirer les freins d’écrous.
Utiliser une clé plate pour desserrer
l’écrou à portée sphérique qui appuie sur
la face arrière du coin de blocage. Les
coins sont certainement pincés entre le
6 bord de la mâchoire et l’anneau
d’adaptation. Placer un burin contre
l’épaulement du coin et frapper à l’aide
d’un marteau afin de libérer celui-ci.
Voir Figure 5-3.

Repère Désignation
1 Boîtier de réglage
2 Capot
3 Pignon
4 Ensemble moteur hydraulique
5 Couronne dentée
6 Anneau de réglage

Figure 5-2 Ensemble réglage hydraulique

3. Soulever le bol en élinguant par les


oreilles du boîtier de réglage et le poser Repère Désignation
sur des chevrons comme montré en 1 Frein d’écrou
Figure 5-1.
2 Arrêt
5.3.2 Démontage de la mâchoire 3
Position du boulon dans l’encoche
fixe du bol
4 Boulon à tête carrée
Démonter la mâchoire fixe comme indiqué
5 Ecrou sphérique
ci-après:
6 Coin
1. Démonter le boîtier de réglage comme 7 Goupille
décrit dans le paragraphe 5.2
"Instructions pour le montage". Figure 5-3 Ensemble coin

5-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

6. Utiliser une clé spéciale pour desserrer


les écrous à portée sphérique de 200
mm. Ces écrous maintiennent les coins
contre la mâchoire fixe.
7. Les coins sont pincés entre le bord de
la mâchoire et l’anneau d’adaptation
pour HP200, HP300, HP400,
HP500 et entre le bord de la mâchoire
et le bol pour HP100.
Placer un burin contre l’épaulement du coin et
frapper à l’aide d’un marteau afin de libérer
celui-ci. Le reproduire pour tous les coins. Voir
Figure 5-4.

Repère Désignation
1 Arrêt
2 Désserrage de l’écrou de 20mm
3 Burin
4 Coin
5 Mâchoire fixe
Résine de scellement (pas de résine de scellement pour
6
HP100)
7 Ecrou sphérique
8 Boulon à tête carrée
9 Bol

Figure 5-4 Démontage du coin

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 5-4


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

8. Lever le bol au-dessus de la mâchoire. 3. L’anneau d’adaptation du bol étant fixé,


Occasionnellement la résine peut descendre le bol et le boîtier de réglage
bloquer la mâchoire dans le bol. Frapper en position sur la mâchoire. Pour assurer
verticalement sur le haut de la mâchoire un auto blocage, placer le bol de telle
pour casser la résine. (pas de résine de sorte que le coin soit en relation avec le
scellement sur HP100). point haut de l’ondulation sur la
9. Casser la résine qui pourrait rester sur le mâchoire, voir Figure 5-5.
bol. Normalement la résine adhérera très 4. Mesurer la distance entre le diamètre
peu sur la mâchoire. extérieur du bord supérieur de la
10.Vérifier la portée de bol. Si des rayures mâchoire et le diamètre intérieur du bol
apparaissent, meuler. Si elles sont à quatre endroits différents répartis à
profondes, se référer au paragraphe 90°, pour être sûr que la mâchoire soit
5.4.1 "Portée de bol (portée de centrée sur le bol. Voir Figure 5-6. Une
mâchoire)". mâchoire mal positionnée endommagera
les portées de bol.
La portée de bol doit être propre pour une
bonne assise de la mâchoire afin d’éviter des
battements possibles.

DANGER
Démonter les coins en respectant les
procédures pour éviter des
dommages corporels.

DANGER
Prévoir une ventilation abondante et
faire porter des masques
respiratoires au personnel s’il est Repère Désignation
nécessaire d’utiliser un chalumeau
1 Mâchoire fixe
pour démonter des pièces scellées à
la résine. Marque au-dessus du point haut de
2
l’ondulation
5.3.3 Installation de la mâchoire fixe 3 Point haut de l’ondulation

Installer la mâchoire fixe comme suit: Figure 5-5 Position du point haut de l’ondulation
1. Placer la mâchoire sur un calage bois. 5. Pré-assembler chaque boulon à tête
Être sûr que ce calage permettra au bol carrée, écrous sphériques et coins. Être
de recouvrir complètement la mâchoire sûr que la surface sphérique de l’écrou
(pour HP200, HP300, HP400, est bien placée contre le coin.
HP500). Enduire légèrement d’huile la 6. Placer chaque coin en contact avec le
surface intérieure du bol, pour empêcher bol (pour HP100), sur le haut de
la résine de «coller» à celui-ci (pas de l’anneau d’adaptation du bol (pour
résine de scellement sur HP100). HP200, HP300, HP400 et HP500).
2. Faire une marque à la craie au-dessus du Les pousser jusqu’à ce qu’ils soient en
point haut de l’ondulation de la contact avec la mâchoire.
mâchoire fixe, voir Figure 5-5. NOTE: Etre sûr que le milieu de la partie
inclinée de chaque coin est propre.

5-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

7. Vérifier chaque point de contact des 9. Serrer alternativement et en opposition


coins sur la mâchoire comme montré en chaque écrou jusqu’à ce que chaque coin
Figure 5-6. Enlever ou ajouter des cales soit fixé correctement contre l’hélice de
sous les coins, si nécessaire, pour la mâchoire. A l’aide d’une jauge,
obtenir un point de contact correct. Les vérifier que la mâchoire repose
cales peuvent être soudées. correctement sur la portée de bol (tout
8. Placer les boulons à tête carrée et les autour de la portée). Le jeu ne doit pas
écrous à portée sphérique derrière les être supérieur à 0,25 mm. Obturer toute
coins en s’assurant que les têtes de ouverture due à l’usure avec de l’argile,
boulons soient sous les carrés d’arrêt etc... pour empêcher la résine de
soudés sur le bol. Voir Figure 5-4. scellement de s’échapper. Voir
Figure 5-7.

Repère Désignation Repère Désignation


1 Frein d’écrou Carrés blocage de coins( HP200,
12
2 Vue représentant le frein d’écrou HP300, HP400, HP500) ou bol (HP100)
3 Arrêt de boulon soudé sur le bol 13 Coin
4 Frein d’écrou Vue montrant les carrés de blocage
soudés sur l’anneau d’adaptation
5 Coin 14
(HP200, HP300, HP400, HP500) ou bol
6 Surface de contact (HP100)
Anneau d’adaptation bol (HP200, 15 Boulon à tête carrée
7
HP300, HP400, HP500)
8 Jeu impératif à ce point Figure 5-6 Montage de la mâchoire fixe
9 Mâchoire fixe
10 Bol
11 Cales, si nécessaire

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 5-6


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

Repère Désignation
1 Bol
2 Joint mousse
3 Mâchoire fixe
4 Résine de scellement (pas de résine sur HP100)
5 Calage
6 Jeu de cales
7 Jeu maxi accepté 0,25mm (0,01")

Figure 5-7 Contrôle du jeu

NOTE: Dans le cas ou le "nez" du coin, une 10.Se référer au Tableau 6-1, pour la
fois serré, touche la paroi verticale de la quantité approximative de résine. Puis
mâchoire, une cale doit être placée sous le coin couler la résine, remplir entièrement la
de façon à ce que le contact se fasse entre la cavité derrière la mâchoire fixe.
pente du coin et la surface ondulée de la
mâchoire. Lorsque les coins sont tous en place
et serrés, un petit espace doit subsister entre le
"nez" du coin et la partie verticale extérieure
de la mâchoire, voir Figure 5-6.

5-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 5 - ENSEMBLES BOL, MÂCHOIRE FIXE ET TRÉMIE

5.4 Remplacement de l’anneau


DANGER adaptation bol (HP200, HP300,
Suivre scrupuleusement les HP400 et HP500)
instructions portées sur les boîtes de Pour changer d’équipement afin de modifier la
résine. Un contact de la peau avec la production, il est parfois nécessaire de changer
résine peut provoquer ultérieurement l’anneau d’adaptation.
une dermatose. Eviter d’inhaler les
vapeurs qui se dégagent surtout si la L’anneau d’adaptation est simplement centré
résine est chauffée. Si la peau entre dans le bol grâce à des goupilles. Pour le
en contact avec la résine, laver démontage il suffit de lever l’anneau
immédiatement à l’eau et au savon. d’adaptation et de mettre en place le nouvel
anneau en le positionnant avec les goupilles.
11.Revérifier que tous les coins et écrous Le nouvel anneau d’adaptation possède déjà
sphériques soient serrés une fois la les carrés de blocage des coins. Voir
résine solidifiée. Figure 5-8.
12.Placer les freins d’écrous sur les parties
extérieures de l’écrou à portée
sphérique. Mettre en place les goupilles
au travers du coin et du frein d’écrou. 2
Écarter les deux demi-extrémités des 1
goupilles de manière qu’elles tiennent
en place.
13.Souder un carré de 12 mm x 12 mm x 40
mm (1/2" x 1/2" x 1 1/2") juste
au-dessus de la tête carrée de la vis du 4
blocage, voir Figure 5-6. Le carré
empêchera la tête de vis de tourner
durant le concassage.
3
14.Recouvrir l’ensemble coin avec des
joints mousse pour empêcher la
poussière de s’installer et ainsi faciliter
un futur démontage de mâchoire. 1 Anneau adaptation bol
15.Réinstaller la trémie en la positionnant 2 Carrés de blocage des coins
sur les goupilles installées sur le bol. 3 Goupille
16.Lubrifier les filets du bol, de l’anneau de 4 Bol
blocage et l’anneau de réglage suivant la Figure 5-8 Anneau adaptation bol
procédure indiquée dans le paragraphe
5.2 "Instructions pour le montage". Il 5.4.1 Portée de bol (portée de
est très important que le bol tourne mâchoire)
librement dans l’anneau de réglage.
17.Réassembler le reste des pièces. Après une longue période d’utilisation, la
portée de bol devra être réusinée ou
reconditionnée. Dans ce cas, contacter Metso
Minerals.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 5-8


Section 6

ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE DISTRIBUTEUR

6.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-1


6.1.1 - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-1
6.1.2 - HP200 et HP300 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-1
6.1.3 - HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-1

6.2 - Montage de l’ensemble tête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-2

6.3 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5


6.3.1 - Démontage de la tête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5
6.3.2 - Remplacement de la mâchoire mobile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5
6.3.2.1 - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-5
6.3.2.2 - HP200, HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-9
6.3.3 - Remplacement de l’anneau d’usure de tête - HP400 et HP500 . . . . . . . . 6-17
6.3.4 - Remplacement de la butée sphérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-17
6.3.5 - Remplacement de la bague inférieure de tête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-19
6.3.6 - Autre méthode pour remplacer la bague de tête. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-21
6.3.7 - Contrôle de l’alésage de la tête et des deux bagues . . . . . . . . . . . . . . . . 6-23
6.3.8 - Installation de la bague de tête - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-24
6.3.9 - Installation de la bague inférieure de tête - HP200 et HP300 . . . . . . . . . . 6-25
6.3.10 - Installation de la bague inférieure de tête - HP400 et HP500 . . . . . . . . . 6-26
6.3.11 - Démontage de la bague supérieure de tête - HP200, HP300, HP400 et
HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-28
6.3.12 - Montage de la bague supérieure de tête - HP200, HP300, HP400 et HP500
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-28
6.3.13 - Vérification de la vis du cône distributeur - HP100, HP200 et HP300 . . 6-29
6.3.14 - Mise en place du cône distributeur - HP100, HP200 et HP300 . . . . . . . 6-29
6.3.15 - Remplacement des joints . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-30
Ensembles tête, mâchoire mobile et cône distributeur SECTION 6
6.1 Description Un cône distributeur est fixé sur la vis de
blocage. Ce cône tourne avec la tête et
6.1.1 HP100 distribue uniformément les matériaux dans la
chambre de cassage.
Cette section décrit les ensembles tête,
mâchoire mobile et cône distributeur. La tête, A l’intérieur de la tête un chambrage est usiné
la mâchoire mobile ainsi que le bol et la pour recevoir la butée sphérique. Deux
mâchoire fixe, forment la chambre de cassage. alésages reçoivent une bague de tête
supérieure, et une bague de tête inférieure, la
Sur le haut de la mâchoire mobile, il y a première fixée avec des clavettes, la seconde
l’anneau entretoise, ces deux pièces sont avec des vis entre cuir et chair.
fermement maintenues sur la tête à l’aide
d’une vis de blocage vissée à l’intérieur de la La butée à l’intérieur de la tête porte sur le
tête. coussinet sphérique. la bague inférieure de tête
est montée avec un jeu sur l’excentrique par
Un cône distributeur est fixé sur la vis de contact entre la bague et l’excentrique la tête
blocage. Ce cône tourne avec la tête et est entraînée en rotation.
distribue uniformément les matériaux dans la
chambre de cassage. En fonctionnement à vide de l’appareil, la
bague supérieure de tête entre en contact avec
A l’intérieur de la tête un chambrage est usiné la douille pour maintenir le contact entre butée
pour recevoir la butée sphérique. Deux sphérique et douille.
alésages reçoivent une bague de tête possédant
une collerette qui permet de fixer la bague Des passages aménagés dans l’arbre principal
avec des vis sur la partie inférieure de la tête. dirigent l’huile vers la bague supérieure et
inférieure de tête, ainsi que dans le coussinet
La butée bronze à l’intérieur de la tête porte sphérique.
sur la douille. la bague de tête est montée avec
un jeu sur l’excentrique. Par contact entre la Au joint en "T" monté dans une rainure usinée
bague et l’excentrique, la tête est entraînée en en dessous de la tête, correspond un joint en U
rotation. monté au dessus du balourd, pour éviter les
fuites d’huile et protéger la couronne, le
En fonctionnement à vide de l’appareil, la pignon et les surfaces de roulement de
bague de tête entre en contact avec la douille l’infiltration des poussières. Une jupe formant
pour maintenir la butée sphérique sur la un déflecteur d’huile prévient des fuites à
douille. travers le labyrinthe.
Des passages ménagés dans l’arbre principal
dirigent l’huile vers la bague de tête, ainsi que 6.1.3 HP400 et HP500
dans la douille. Ce paragraphe décrit les ensembles tête,
Au joint monté dans une rainure usinée en mâchoire mobile et cône distributeur. La tête,
dessous de la tête, correspond un joint en "U" la mâchoire mobile ainsi que le bol et la
monté au dessus du balourd, pour éviter les mâchoire fixe forment la chambre de cassage.
fuites d’huile et protéger la couronne, le La mâchoire mobile est fermement maintenue
pignon et les surfaces de roulement de sur la tête à l’aide de l’écrou de blocage.
l’infiltration des poussières. Une jupe formant Celui-ci sert de support pour le cône
un déflecteur d’huile prévient des fuites à distributeur. Le cône distributeur tourne avec
travers le labyrinthe. la tête et répartit les matériaux dans la chambre
6.1.2 HP200 et HP300 de cassage.
A l’intérieur de la tête, un chambrage est usiné
Ce paragraphe décrit les ensembles tête, pour recevoir la butée sphérique. Celle-ci est
mâchoire mobile et cône distributeur. La tête, montée serrée dans la tête. Deux alésages
la mâchoire mobile ainsi que le bol et la recoivent chacune une bague (supérieure et
mâchoire fixe, forment la chambre de cassage. inférieure) montées serrées.
Sur le haut de la mâchoire mobile, il y a
l’anneau entretoise, ces deux pièces sont
fermement maintenues sur la tête à l’aide
d’une vis de blocage vissée à l’intérieur de la
tête.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-1


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

La butée sphérique repose sur la partie 3. Enduire abondamment le diamètre


concave du coussinet sphérique situé au extérieur de l’excentrique, les alésages
sommet de l’arbre principal et la bague des bagues de tête, la butée sphérique et
inférieure de tête est montée avec un jeu sur le coussinet avec de l’huile de
l’excentrique. Par contact entre la bague et lubrification. Utiliser l’huile du broyeur.
l’excentrique, la tête est entraînée en rotation. 4. Vous trouverez dans l’outillage livré
En fonctionnement à vide de l’appareil, la avec le broyeur une plaque circulaire
bague supérieure de tête entre en contact avec ayant un trou taraudé et un gros anneau
la douille pour maintenir le contact entre butée de manutention correspondant.
sphérique et douille.
Installer la rondelle de levage sur la vis
Des passages aménagés dans l’arbre principal de blocage. Aligner les trous de fixation
dirigent l’huile vers la bague supérieure et et utiliser les vis contenues dans
inférieure de tête, ainsi que dans le coussinet l’outillage pour fixer la rondelle de
sphérique.
levage sur la vis de blocage.
Au joint en "T" monté dans une rainure usinée
en dessous de la tête, correspond un joint en 5. A l’aide d’un moyen de manutention
"U" monté au dessus du balourd, pour éviter approprié, lever l’ensemble tête et le
les fuites d’huile et protéger la couronne, le centrer au dessus de la douille. L’anneau
pignon et les surfaces de roulement de de manutention est excentré sur la
l’infiltration des poussières. Une jupe formant rondelle de levage de façon à donner à
un déflecteur d’huile prévient des fuites à l’ensemble une inclinaison
travers le labyrinthe. correspondante à celle de l’axe de
l’excentrique. Le point le plus haut de
6.2 Montage de l’ensemble tête l’ensemble tête doit être aligné avec le
côté épais de l’excentrique. Voir
(Voir Figure 6-1 pour HP100) Figure 6-1 et Figure 6-2.
(Voir Figure 6-2 pour HP200 à HP500) 6. Lever doucement la tête au dessus du
Si les ensembles tête, mâchoire mobile et cône coussinet sphérique.
distributeur ont été démontés pour des raisons 7. L’arête supérieure de l’excentrique est
d’expédition, les différentes pièces doivent chanfreinée ce qui aidera à
être installées comme suit: l’introduction de la bague de tête.
1. Si le cône distributeur est arrivé monté Baisser doucement la tête sur
sur la tête, il doit être démonté avant de l’excentrique en secouant manuellement
manipuler l’ensemble tête (voir le la tête pour aider à sa mise en place.
paragraphe 6.3.1 "Démontage de la 8. Lorsque la tête repose sur le coussinet
tête"). sphérique, la relever de 6 mm à 10 mm
et la maintenir dans cette position. Puis
2. Nettoyer soigneusement l’excentrique, démarrer la pompe de lubrification et
les parois internes des bagues de tête, la laisser tourner de 10 à 15 minutes pour
butée sphérique et la portée sphérique. permettre l’évacuation des poussières et
Vérifier que toutes ces surfaces sont une pré-lubrification des bagues. Couper
bien lisses. Au cas ou il y aurait des la pompe, redescendre la tête sur le
griffures ou d’autres aspérités, elles coussinet sphérique et enlever la
devraient être enlevées à l’aide de toile rondelle de levage.
émeri fine. Vérifier tous les passages
d’huile. 9. Fixer le cône distributeur sur l’écrou de
blocage. Voir Figure 6-3.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-2


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Une fois la vis serrée, afin de la protéger des


matériaux et pour faciliter son démontage,
remplir le trou de silicone jusqu’à recouvrir la
tête de vis.

10 11
2
1 4

3
6 6
1
4

9 8

7 5 7 5

Repère Désignation
1 Anneau de manutention
2 Elingue
3 Rondelle de levage
4 Tête
5 Douille
6 Jeu égal
7 Côté épais de l’excentrique
8 Jeu minimum
9 Jeu maximum
Démontage de l’ensemble tête:
10 1) Lever l’ensemble jusqu’à ce que la bague ne soit plus guidée par l’excentrique.
2) Centrer la tête par rapport à la douille.
Montage de l’ensemble tête:
1) Centrer la tête par rapport à la douille.
11
2) Bouger la tête pour que le point le plus haut de l’ensemble soit aligné avec le côté
épais de l’excentrique et continuer à descendre.

Figure 6-1 Installation ou démontage de l’ensemble tête (HP100)

6-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

1 2

4 6 6
9

10 11

Repère Désignation
1 Anneau de manutention
2 Elingue
3 Rondelle de levage
4 Tête
5 Douille
6 Jeu égal
7 Côté épais de l’excentrique
8 Jeu minimum
9 Jeu maximum
Démontage de l’ensemble tête:
10 1) Lever l’ensemble jusqu’à ce que la bague ne soit plus guidée par l’excentrique.
2) Centrer la tête par rapport à la douille.
Montage de l’ensemble tête:
1) Centrer la tête par rapport à la douille.
11
2) Bouger la tête pour que le point le plus haut de l’ensemble soit aligné avec le
côté épais de l’excentrique et continuer à descendre.

Figure 6-2 Installation ou démontage de l’ensemble tête (HP200 à HP500)

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-4


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

SI CETTE OPÉRATION N’EST PAS


1 2 EXÉCUTÉE AVEC PRÉCAUTION, LA
3 TETE PEUT SE BALANCER ET
HEURTER LA DOUILLE, CE QUI
RISQUERAIT D’ENDOMMAGER LA
BAGUE DE TETE OU LES AUTRES
PIECES.
4. Poser la tête sur un calage approprié.
6.3.2 Remplacement de la mâchoire
mobile
6.3.2.1 HP100
Pour démonter une mâchoire usée et la
remplacer par une neuve, respecter les
4 instructions suivantes:
1. Démonter la plaque de levage.
2. Meuler les 2 cordons de soudure entre la
vis de blocage et l’anneau entretoise et
entre l’anneau entretoise et la mâchoire
Repère Désignation mobile.
1 Silastic
1 6
2 Cône distributeur
3 Vis centrale
2 3
4 Vis de blocage

Figure 6-3 Ensemble cône distributeur

6.3 Maintenance
6.3.1 Démontage de la tête
Pour enlever la tête, pour inspection ou pour 4 5
remplacer des pièces, procéder comme suit:
1. Enlever le cône distributeur.
Dévisser la vis centrale. Repère Désignation
1 Vis de fixation de la clé
2. Visser l’anneau de manutention dans la
2 Clé de blocage
plaque de levage de la tête (livrée avec
l’outillage). Positionner la plaque de 3 Masse
levage sur la vis de blocage à l’aide des 4 Vis de blocage
trous sur la tête, de telle sorte que 5 Desserrage
l’anneau de manutention se trouve du 6 Serrage
coté le plus haut de la tête. Utiliser les
vis appropriées livrées avec l’outillage. Figure 6-4 Démontage de la vis de blocage
(HP100)
3. A l’aide d’un moyen de levage
approprié, lever l’ensemble tête jusqu’à
ce que la bague ne soit plus guidée par
l’excentrique, puis centrer la tête par
rapport à la douille. Lever
verticalement.

6-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Du fait que la mâchoire tend à s’allonger


durant le concassage, des difficultés peuvent
être rencontrées pour le démontage de la vis. 3
Dans ce cas l’entretoise interposée entre la 2
mâchoire et la vis de blocage peut être
oxycoupée pour supprimer les tensions sur la
vis, (voir Figure 6-5). Pour oxycouper
l’anneau entretoise, quelques précautions sont
à prendre afin de ne pas endommager la tête. 1
Le jet du chalumeau doit être orienté 2
tangentiellement à l’anneau entretoise et il
peut être préférable de pratiquer une rainure 4
circonférentielle avant la découpe totale. La 5
vis de blocage se trouve alors libre de tourner
et peut être démonter. Repère Désignation
DANGER 1 100 mm
S’il est nécessaire d’utiliser un 2 50 mm
chalumeau pour démonter des pièces 3 Diamètre du trou: 50 mm
scellées à la résine, prévoir une 4 R: 50 mm
ventilation suffisante et faire porter
5 Epaisseur de la tôle: 10mm
des masques respiratoires au
personnel. Figure 6-6 Oreille de levage (HP100)

3. Fixer la clé de blocage (livrée avec DANGER


l’outillage) à l’aide des 2 vis dans les Lorsque la manutention de la
trous correspondants situés sur la vis de mâchoire mobile s’effectue avec les
blocage. oreilles soudées, s’assurer de la
A l’aide d’une masse, frapper sur la clé pour bonne dimension des oreilles et de la
débloquer la vis de blocage en la faisant solidité de la soudure.
tourner dans le sens HORAIRE. Voir Utiliser des baguettes à souder
Figure 6-4. appropriées pour l’acier au
manganèse.

7. Fabriquer des oreilles de levage suivant


les dimensions indiquées en Figure 6-6
et utiliser la procédure de soudage
ci-après:
1
A. Utiliser des électrodes suivant norme
2 EN 1600 E19 12 3 LR12, AWS 5.4 E
316 L-16 ou fil plein suivant norme EN
ISO 13343 G 18 8 Mn, AWS A 5-9 ER
Repère Désignation 307 Si (atelier).
1 (Section) Rainure circulaire
Direction de la flamme de
B. NE PAS préchauffer la mâchoire
2 mobile.
chalumeau

Figure 6-5 Découpage d’une gorge dans


C. Nettoyer très soigneusement les
l’anneau entretoise (HP100) surfaces prévues pour le soudage des
oreilles.
4. Démonter la clé de blocage avec ses vis.
D. Une soudure de 6 mm de chaque côté
5. Dévisser la vis de blocage à la main. de l’oreille est recommandée.
6. Enlever l’anneau entretoise. E. LA SOUDURE DOIT ETRE
IRREPROCHABLE.
(VOIR MATERIEL DE SOUDAGE DANS
LA NOTICE " CONSIGNES SECURITE").

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-6


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

4 1

1 3

Repère Désignation
1 Mâchoire mobile
2 Levage avec les crochets moulés
3 Levage avec les oreilles soudées
4 Elingues

Figure 6-7 Manipulation de la mâchoire mobile (HP100)

8. Lever la mâchoire mobile en élinguant En effet si ce n’était pas le cas (changer la vis
et en positionnant les manilles adéquats de blocage), une détérioration des filets de la
dans les oreilles de levage. Voir vis ou de la tête pourrait survenir et la
Figure 6-7. mâchoire ne serrait plus serrée sur la tête.
9. Inspecter la mâchoire mobile et la tête f. Enduire légèrement d’huile la portée
avant remontage. de la tête, pour empêcher l’apparition
a. Enlever les aspérités éventuelles, les de toute corrosion.
traces ou les cloques de peinture de 10.Lever la mâchoire mobile en élinguant
la portée de mâchoire. et en positionnant les manilles adéquates
b. Nettoyer la portée de mâchoire sur la dans les oreilles de levage soudées (voir
étape 7.) ou directement les élingues sur
tête, cette surface doit être sans les crochets moulés de la mâchoire
défauts. mobile.
c. Vérifier les filets de la tête et de la 11.Il est important que la mâchoire soit
vis de blocage. Enlever toutes les bien installée sur la tête. Si la mâchoire
bavures ou aspérités qui pourraient venait à battre, il pourrait en résulter des
exister et nettoyer les filets dommages importants sur la tête au
soigneusement. niveau de la portée. Installer la mâchoire
mobile comme suit:
d. Vérifier sur la vis de blocage la zone
de portée de l’anneau entretoise, a. Avant de descendre la mâchoire sur
celle-ci doit être sans bavure et sans la tête, enduire de graisse le bas de la
aspérité. portée de mâchoire sur 25 mm de
long.
e. Si la vis de blocage n’est pas
remplacée, vérifier la bonne portée b. Descendre la mâchoire au-dessus de
de la vis sur l’anneau entretoise. la tête.

6-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

c. Enduire les filets de la tête et de la e. Approcher la vis de blocage vers


vis de blocage avec de la graisse au l’anneau entretoise. Positionner la
lithium contenant 5 à 10% de mâchoire pour obtenir sur toute la
bisulfure de molybdène (ou de la pâte périphérie un jeu égal entre l’anneau
anti-grippante, voir accord Metso). entretoise et la vis de blocage. Si le
Visser la vis de blocage à la main jeu n’est pas égal, la mâchoire doit
dans le sens anti-horaire sans être remise en place en frappant le
l’anneau entretoise. haut ou en soulevant le bas de
d. Dévisser la vis, installer l’anneau celle-ci. Ne pas compter sur le
entretoise sur la mâchoire. serrage de la vis pour aligner
correctement la mâchoire.

2
2
4
3
5
1

Repère Désignation
1 Mâchoire mobile
2 Distance égale
3 Vis de blocage
4 Anneau entretoise
5 Tête

Figure 6-8 Position correcte de la mâchoire mobile (HP100)

12.Fixer la clé de blocage (livrée avec 16.A l’aide d’une masse, frapper sur la clé
l’outillage) sur la vis de blocage à l’aide pour bloquer la vis de blocage en la
des 2 vis (livrée avec l’outillage). faisant tourner dans le sens ANTI
13.Mettre en contact manuellement la vis HORAIRE, pour obtenir un
de blocage sur l’anneau entretoise en déplacement de 80 à 100mm.
tournant dans le sens anti-horaire à 17.Après serrage de la vis de blocage sur la
l’aide de la clé de blocage montée sur la tête :
vis de blocage. – Exécuter 2 cordons de soudure de
14.Vérifier avec une jauge que la portée de 3mm diamétralement opposé sur une
mâchoire est bien en contact avec la longueur de 30 mm (1,2 pouces) entre
portée de tête. Le jeu ne doit pas la mâchoire et l’anneau entretoise.
dépasser 0,25 mm (0,010"). Si le jeu du – Utiliser des électrodes suivant norme
à l’usure est plus important, soulever la EN 1600 E19 12 3 LR12, AWS 5.4 E
mâchoire, recouvrir le bas de la tête 316 L-16 ou fil plein suivant norme
avec de l’argile ou autre matériau puis EN ISO 13343 G 18 8 Mn, AWS A
reposer la mâchoire. 5-9 ER 307 Si (atelier).
15.Faire une marque verticale sur la
mâchoire, l’anneau entretoise et la vis
de blocage.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-8


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

– Exécuter 2 cordons de soudure de


3mm diamétralement opposé sur une
longueur de 30 mm (1,2 pouces) entre 3
l’anneau entretoise et la vis de
blocage. La soudure ne doit pas gêner 1 6
l’appui du cône distributeur sur la vis
de blocage.
– Utiliser des baguettes suivant norme 2
ISO (2560), E515 B 120 29 (H), NF
(EN 499) E 423 B 32 H 5, WAS (A 5
5.1) E 7018 ou du fil fourré suivant
norme WAS A5 . 18 : E70C-6MH4,
EN 758 : T 42 3 M M2 H5.
7
– Les soudures entre mâchoire et anneau
entretoise et celles entre anneau 4
entretoise et vis de blocage doivent
être en quinconces et décalées de 45°.
DANGER
La soudure ne doit pas gêner
Repère Désignation
l’appui du cône distributeur sur la
vis de blocage de la mâchoire. 1 Vis de fixation de la clé
2 Clé de blocage
18.Couper les oreilles de levage ou les 3 Masse
crochets moulés de la mâchoire mobile. 4 Vis de blocage
19.Installer la tête en se référant aux 5 Desserrage
instructions indiquées au paragraphe 6.2 6 Serrage
"Montage de l’ensemble tête". 7 Goupilles
6.3.2.2 HP200, HP300, HP400 et HP500 Figure 6-9 Démontage de la vis de blocage
Pour démonter une mâchoire usée et la
remplacer par une neuve, respecter les
instructions suivantes:
1. Démonter la plaque de levage.
2. Meuler les 2 cordons de soudure entre la
vis de blocage et l’anneau entretoise et
entre l’anneau entretoise et la mâchoire
mobile. 1

Repère Désignation
1 (Section) Rainure circulaire
2 Direction de la flamme de chalumeau

Figure 6-10 Découpage d’une gorge dans


l’anneau entretoise

3. Viser l’anneau M10 (fourni avec


l’outillage) sur la clé de blocage (fourni
avec l’outillage) (pour HP200/400/500).
Lever la clé en élinguant par la poignée
(HP300) ou en positionnant la manille
adéquate dans l’anneau de levage
(HP200/400/500).

6-9 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Descendre la clé dans l’empreinte de la 5. Visser l’anneau de manutention M30


vis de blocage et mettre en place la (pour HP200/300) ou M42 (pour
rondelle L30 et la vis M30 (pour HP400/500) (livré avec l’outillage) sur
HP200/300) et la rondelle L42 et la vis la vis de blocage.
M42 (pour HP400/500) livrées avec Dévisser la vis de blocage à la main.
l’outillage pour bloquer la clé sur la vis.
Lever la vis de blocage en élinguant et
A l’aide d’une masse, frapper sur la clé
positionnant la manille adéquate dans
pour débloquer la vis de blocage en le
l’anneau de levage.
faisant tourner dans le sens HORAIRE.
Voir Figure 6-9. 6. Enlever l’anneau entretoise.
4. Démonter la clé de blocage avec sa vis.
Lever la clé de blocage en élinguant par
la poignée ou en positionnant la manille
adéquate dans l’anneau de levage.

Repère Désignation
1 Mâchoire mobile
2 Levage avec les crochets moulés
3 Levage avec les oreilles soudées
4 Levage avec l’accessoire de levage
5 Elingues

Figure 6-11 Manipulation de la mâchoire mobile

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-10


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Si vous ne possédez pas d’accessoire de


levage, fabriquer des oreilles de levage
3 suivant les dimensions indiquées
2
Figure 6-12 et utiliser la procédure de
soudage ci-après:
A- Utiliser des électrodes suivant norme
EN 1600 E19 12 3 LR12, AWS 5.4 E
1 316 L-16 ou fil plein suivant norme EN
2 ISO 13343 G 18 8 Mn, AWS A 5-9 ER
307 Si (atelier).
4
B- NE PAS préchauffer la mâchoire
5 mobile.
C- Nettoyer très soigneusement les
surfaces prévues pour le soudage des
Repère Désignation
oreilles.
1 100 mm
2 50 mm D- Une soudure de 6 mm de chaque côté
3 Diamètre du trou: 50 mm
de l’oreille est nécessaire.
4 R: 50 mm E- LA SOUDURE DOIT ETRE
Epaisseur de la tôle: 10 mm IRREPROCHABLE.
Figure 6-12 Oreille de levage (VOIR MATERIEL DE SOUDAGE
DANS LA NOTICE " CONSIGNES
DANGER SECURITE").
Lorsque la manutention de la mâchoire 8. Lever la mâchoire mobile en élinguant
mobile s’effectue avec les oreilles et en positionnant les manilles adéquats
soudées, s’assurer de la bonne dans les oreilles de levage. Voir
dimension des oreilles et de la solidité de Figure 6-11.
la soudure.
Utiliser des baguettes à souder 9. Inspecter la mâchoire mobile et la tête
appropriées pour l’acier au manganèse. avant remontage.
a. Enlever la résine de scellement qui
7. Depuis avril 2011, chaque broyeur est est restée sur la tête.
accompagné d’un accessoire de levage
pour mâchoire mobile. Cet accessoire b. Enlever les aspérités éventuelles, les
est intégré dans la caisse outillage et est traces ou les cloques de peinture de
conçu pour manutentionner uniquement la portée de mâchoire.
les mâchoires mobiles neuves et usées c. Nettoyer la portée de mâchoire sur la
d’origine Metso pour les broyeurs à
cône Metso HP. tête, cette surface doit être sans
défauts.
Pour la mise en place, l’utilisation et
l’entretien de l’accessoire de levage, d. Vérifier les filets de la tête et de la
reportez vous à la notice d’instruction vis de blocage. Enlever toutes les
IM-308000000. bavures ou aspérités qui pourraient
exister et nettoyer les filets
INFORMATION:Si la date de fabrication de soigneusement.
votre broyeur est antérieure à avril 2011, vous
pouvez prendre contact avec Metso pour vous e. Vérifier sur la vis de blocage la zone
procurer cet accessoire et connaitre les de portée de l’anneau entretoise,
modifications techniques à apporter au celle-ci doit être sans bavure et sans
broyeur. aspérité.

6-11 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

f. Si la vis de blocage n’est pas d. Dévisser la vis, installer l’anneau


remplacée, vérifier la bonne portée entretoise sur la mâchoire.
de la vis sur l’anneau entretoise. e. Approcher la vis de blocage vers
En effet si ce n’était pas le cas l’anneau entretoise. Positionner la
(changer la vis de blocage), une mâchoire pour obtenir sur toute la
détérioration des filets de la vis ou de périphérie un jeu égal entre l’anneau
la tête pourrait survenir et la entretoise et la vis de blocage. Si le
mâchoire ne serrait plus serrée sur la jeu n’est pas égal, la mâchoire doit
tête. être remise en place en frappant le
g. Enduire légèrement d’huile la portée haut ou en soulevant le bas de
de la tête, pour empêcher l’apparition celle-ci. Ne pas compter sur le
de toute corrosion. serrage de la vis pour aligner
correctement la mâchoire.
h. Vérifier que la mâchoire possède les
trous pour couler la résine comme 12.Mettre en place la clé de blocage (livrée
avec l’outillage) possédant des goupilles
décrit paragraphe 14. Sinon, dans les trous correspondants situés sur
découper 2 encoches de 25 x 40 mm la vis de blocage.
diamétralement opposées dans le
haut de la mâchoire, pour pouvoir Mettre en place la rondelle L30 et la vis
couler la résine. Voir Figure 6-14 et M30 (pour HP200/300) et la rondelle
Figure 6-15. L42 et la vis M42 (pour HP400/500)
livrées avec l’outillage pour bloquer la
10.Lever la mâchoire mobile en élinguant clé sur la vis.
et en positionnant les manilles adéquates
dans les anneaux de l’accessoire de 13.Mettre en contact manuellement la vis
levage, les oreilles de levage soudées ou de blocage sur l’anneau entretoise en
directement les élingues sur les crochets tournant dans le sens anti-horaire à
moulés de la mâchoire mobile (Voir l’aide de la clé de blocage montée sur la
étape 7). vis de blocage. Faire une marque
verticale sur la mâchoire, l’anneau
11.Il est important que la mâchoire soit entretoise et la vis de blocage puis
bien installée sur la tête. Si la mâchoire frapper la clé de blocage à l’aide d’une
venait à battre, il pourrait en résulter des masse pour obtenir le déplacement
dommages importants sur la tête au indiqué dans le Tableau 6-1.
niveau de la portée. Installer la mâchoire
mobile comme suit:
a. Avant de descendre la mâchoire sur Broyeur Valeur du déplacement
la tête, enduire de graisse le bas de la HP200 60 mm
portée de mâchoire sur 25 mm de HP300 85 mm
long. HP400 130 mm
b. Descendre la mâchoire au-dessus de HP500 175 mm
la tête.
Tableau 6-1 Valeur du déplacement avant
c. Enduire les filets de la tête et de la chauffage de la mâchoire mobile
vis de blocage avec de la graisse au
lithium contenant 5 à 10% de
bisulfure de molybdène (ou de la pâte
anti-grippante, voir accord Metso).
Visser la vis de blocage à la main
dans le sens anti-horaire sans
l’anneau entretoise.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-12


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

2
2
4
3
5
1

Repère Désignation
1 Mâchoire mobile
2 Distance égale
3 Vis de blocage
4 Anneau entretoise
5 Tête

Figure 6-13 Position correcte de la mâchoire mobile

14.Vérifier avec une jauge que la portée de 18.Après serrage de la vis de blocage sur la
mâchoire est bien en contact avec la tête :
portée de tête. Le jeu ne doit pas – Exécuter 2 cordons de soudure de
dépasser 0,25 mm (0,010"). Si le jeu du 3,5mm diamétralement opposé sur une
à l’usure est plus important, soulever la longueur de 50 mm (2 pouces) entre la
mâchoire, recouvrir le bas de la tête mâchoire et l’anneau entretoise.
avec de l’argile ou autre matériau puis
reposer la mâchoire pour empêcher toute – Utiliser des électrodes suivant norme
fuite de matériau de scellement. Voir EN 1600 E19 12 3 LR12, AWS 5.4 E
Figure 6-14. 316 L-16 ou fil plein suivant norme
EN ISO 13343 G 18 8 Mn, AWS A
15.Faire une marque verticale sur la 5-9 ER 307 Si (atelier).
mâchoire, l’anneau entretoise et la vis
de blocage.
16.Chauffer la partie basse de la mâchoire
avec une flamme aux alentours de 55°C
au dessus de la température ambiante.
17.A l’aide d’une masse, frapper sur la clé
pour bloquer la vis de blocage en la
faisant tourner dans le sens ANTI
HORAIRE, pour obtenir un
déplacement de 20 à 30mm.

6-13 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

– Exécuter 2 cordons de soudure de


3,5mm diamétralement opposé sur une
longueur de 50 mm (2 pouces) entre
l’anneau entretoise et la vis de
blocage. La soudure ne doit pas gêner
l’appui du cône distributeur sur la vis
de blocage.
– Utiliser des baguettes suivant norme
ISO (2560), E515 B 120 29 (H), NF
(EN 499) E 423 B 32 H 5, WAS (A
5.1) E 7018 ou du fil fourré suivant
norme WAS A5 . 18 : E70C-6MH4,
EN 758 : T 42 3 M M2 H5.
– Les soudures entre mâchoire et anneau
entretoise et celles entre anneau
entretoise et vis de blocage doivent
être en quinconces et décalées de 45°.
DANGER
La soudure ne doit pas gêner
l’appui du cône distributeur sur la
vis de blocage de la mâchoire.

2
3

1
5

6
8 7 4

Repère Désignation
1 Couloir de coulée
2 Vis de blocage
3 Mâchoire mobile
4 Jeu maximum autorisé: 0,25mm (0,01")
5 Trou de remplissage
6 Nettoyer cette surface avec de l’huile
7 Tête
8 Jeu de cales

Figure 6-14 Mise en place de la mâchoire mobile

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-14


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

1
3
4

Repère Désignation
1 S’il n’y a pas de trous de remplissage, découper des encoches
2 R mini: 10 mm
3 Haut de la mâchoire
4 25 mm
5 40 mm

Figure 6-15 Mise en place de la mâchoire mobile

19.Couper les oreilles de levage ou les COMPRIS ENTRE DEUX PAROIS TROP
crochets moulés de la mâchoire mobile. PROCHES. SI ELLE EST TROP CHAUDE,
20.Une fois la mâchoire refroidie, remplir LE MÉLANGE PEUT DURCIR DANS LA
entièrement la cavité avec de la résine BOITE AVANT D’AVOIR PU ÊTRE COULE.
de scellement jusqu’en haut de la tête. POUR ÉVITER CETTE SITUATION,
PLONGER LES BOITES AVANT DE LES
La résine de scellement est un matériau OUVRIR DANS DE L’EAU POUR LES
résistant, non métallique et résiliant. Elle est PORTER A UNE TEMPÉRATURE
disponible en quantité diverses. COMPRISE ENTRE 16°C ET 32°C. NE PAS
Chaque paquet contient une grande boîte de UTILISER LA RESINE LORSQUE
résine et une petite boîte de durcisseur à L’ALIMENTATION AU BROYEUR
mélanger. DEPASSE LES 80°C. DES BOITES DE
RÉSINE NON OUVERTES PEUVENT ÊTRE
L’utilisation n’exige ni manipulation, ni CONSERVÉES 12 MOIS A COMPTER DU
préparation, ni équipements spéciaux. La JOUR DE PRODUCTION.
résine n’est pas réutilisable. Elle peut être
préparée sur le lieu d’emploi, sans qu’une Le Tableau 6-2 indique la quantité
formation préalable du personnel soit approximative de résine de scellement à
nécessaire. Il suffit de suivre les instructions utiliser.
données dans chaque emballage. Une fois la Utiliser les trous de remplissage moulés dans
résine mélangée, elle doit être utilisée sans la mâchoire ou oxycouper deux trous de
retard. Si la quantité de mélange préparée ne dimension 25 mm x 40 mm, diamétralement
suffit pas, on peut répéter l’opération et couler opposé, en haut de la mâchoire pour couler la
de la résine liquide sur de la résine déjà résine de scellement.
solidifiée. Fabriquer un couloir de coulée en tôle ou en
SI LA RÉSINE EST TROP FROIDE, ELLE carton pour couler la résine. Pour accélérer
DURCIRA LENTEMENT ET SERA TROP l’opération, on peut couler en plusieurs
VISQUEUSE POUR OCCUPER endroits à la fois. Voir Figure 6-14 et
COMPLÈTEMENT LES ESPACES Figure 6-15.

6-15 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Si les encoches de 25 x 40 mm sont utilisées 21.Installer la tête en se référant aux


pour couler la résine, elles doivent être instructions indiquées au paragraphe 6.2
obturées avec une tôle de 3 mm (1/8") soudée "Montage de l’ensemble tête".
sur la mâchoire. Ceci pour empêcher les
poussières d’arriver dans les filets de la vis de
blocage et de la tête.
DANGER
Suivre scrupuleusement les instructions
portées sur les boîtes de résine. Un
contact de la peau avec la résine peut
provoquer ultérieurement une
dermatose. Eviter d’inhaler les vapeurs
qui se dégagent surtout si la résine est
chauffée. Si la peau entre en contact
avec la résine, laver immédiatement à
l’eau et au savon.

Tête courte (HP200/300)


Standard
Option (HP400/500)
Type
HP HP HP HP HP HP HP HP
200 300 400 500 200 300 400 500
Quantité de résine nécessaire
pour mâchoire mobile 20 25 30 40 20 25 30 40)
• Poids moyen (kg)
Quantité de résine nécessaire
pour mâchoire fixe 30 35 50 80 30 35 50 90
• Poids moyen (kg)
La résine de scellement est disponible en kit de 10 kg et 5 kg après mélange.

Tableau 6-2 Quantité de résine de scellement nécessaire

Repère Désignation
1 Anneau usure tête

Figure 6-16 Installation anneau usure tête (HP400 et HP500)

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-16


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

6.3.3 Remplacement de l’anneau


d’usure de tête - HP400 et HP500
Pour un broyeur équipé en tête courte
extra-fin, un anneau d’usure placé derrière la
mâchoire mobile est nécessaire pour protéger
la tête. Cet anneau d’usure est en plusieurs
parties. Aligner le bas de l’anneau avec le bas
de la tête et le souder seulement sur la partie
supérieure. Voir Figure 6-16.
6.3.4 Remplacement de la butée
sphérique
La butée sphérique repose sur la douille
(HP100) ou sur le coussinet sphérique (HP200
à HP500). L’usure de la butée est donc
normalement négligeable. Cependant si à
cause d’un défaut de lubrification ou de
contamination de celle-ci, la butée est usée au
point que la surface sphérique est devenue
irrégulière, elle doit être remplacée, voir
Figure 6-17 et procéder comme suit:
1. Démonter la vis qui fixe la butée
sphérique à la tête.
Si la vis a été installée avec du loctite, la
vis doit être chauffée à la flamme,
jusqu’à une température approximative
de 205°C.
2. La butée est emmanchée légèrement
serrée dans la tête:
a. Placer un calage bois sous la tête de
telle sorte qu’il n’y est pas une
grande distance entre la butée et le
calage, pour permettre à la butée de
descendre correctement.
b. Utiliser un chevron de 50 x 50 mm,
le placer entre la rondelle soudée et
l’alésage de la tête, et frapper jusqu’à
ce que la butée sphérique soit libre.
3. Une fois la butée sphérique usée
démonter, retourner la tête et nettoyer
l’alésage de la tête recevant la butée.
4. Pour rétrécir le diamètre de la butée
sphérique, la placer dans un bain
réfrigérant pendant 4 à 6 heures. Une
quantité approximative de 23 kg de
neige carbonique est nécessaire.
Mesurer le diamètre extérieur de la
butée et l’intérieur de l’alésage de la
tête, pour déterminer si la butée peut
être montée.

6-17 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

1 2
9

3
8

7 6

Repère Désignation
1 Vis et rondelle élastique
2 Rondelle
3 Tête
4 Goupilles
5 Butée sphérique
6 Calage bois
7 Bague inférieure de tête
8 Bague supérieure de tête
9 Soudure 6 mm

Figure 6-17 Remplacement de la butée sphérique

5. Amarrer la butée sphérique en utilisant


un anneau de levage placé dans le trou
DANGER centrale de la butée, et la faire descendre
Porter des gants isolés pour manipuler la dans son logement. S’assurer qu’elle est
neige carbonique car celle-ci peut bien en contact avec sa face d’appui sur
occasionner de graves brûlures. la tête. Contrôler 4 points à l’aide d’une
jauge. Être sûr que le trou de goupille
dans la butée est aligné avec la goupille
dans la tête. Voir Figure 6-18.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-18


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

6.3.5 Remplacement de la bague


inférieure de tête
(Voir Figure 6-19)
La bague inférieure de tête montée serrée dans
la tête est maintenue en place par des vis sans
tête repère 6 pour HP200 et HP300. La
bague est maintenue en place par des vis pour
HP100, HP400 et HP500.
Si la bague inférieure de la tête doit être
démontée, retourner la tête et procéder comme
suit:
1. Utiliser une scie avec une lame adéquate
pour couper la bague bronze en deux
endroits. Ajuster la scie de façon qu’elle
Repère Désignation soit inscrite dans l’alésage de la bague
1 Butée sphérique tout en étant guidée par celui-ci, voir
2 Anneau de levage Figure 6-20.
Figure 6-18 Assemblage de la butée sphérique

6. Installer la vis dans la rondelle soudée


dans l’alésage de la tête, puis la visser
dans la butée.
7. Après avoir ramené la butée à la
température ambiante en la chauffant,
démonter la vis et nettoyer tous les filets
et le trou avec un solvant. Puis appliquer
du loctite 277 sur les filets de la vis, et la
remonter avec sa rondelle.

6-19 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

1
2

11
5 10

7
8
6

Repère Désignation
1 Rondelle
2 Butée sphérique
3 Bague supérieure de tête
4 Tête
5 Bague inférieure de tête
6 Vis entre cuir et chair (HP200/300)
7 Lamage et vis (HP100/HP400/HP500)
8 Joint en T
9 Clavette et support clavette
10 Goupilles
11 Vis et rondelles ressort

Figure 6-19 Installation des bagues de tête supérieure et inférieure

2. Mesurer la distance entre la lame de scie 3. Régler la scie à la profondeur de sciage


et l’alésage de la tête. Déduire quelques ainsi déterminée au paragraphe 2.
dixièmes de millimètres de la distance
ainsi mesurée pour être sûr que la scie DANGER
n’attaquera pas la tête. Le port d’équipements de protection
spéciaux est indispensable. Protéger
principalement le visage à l’aide
d’un masque résistant aux chocs
pendant la durée de l’opération.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-20


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

4. Faire un essai de sciage et s’assurer que 6. Répéter l’opération en un point


la profondeur de sciage est correcte. diamétralement opposé. La bague doit
Rectifier si nécessaire. être pratiquement libre après le
5. Scier la bague le long d’une génératrice. deuxième trait de scie.

1
4

Repère Désignation
1 Scie circulaire
2 Bague inférieure de tête
3 Base de la scie
4 Utiliser une lame de scie adéquate
5 Profondeur de sciage

Figure 6-20 Démontage de la bague par sciage

6.3.6 Autre méthode pour derrière la bague. Tourner la plaque de


remplacer la bague de tête centrage de 90°. Voir Figure 6-22.
Sur HP200, HP300, HP400 et HP500, pour 4. En maintenant la plaque en position,
remplacer la bague supérieure de tête, il faut visser une tige filetée de 24 ou 27 mm
démonter la bague inférieure de tête. Pour de diamètre dans l’écrou soudé au centre
récupérer et réutiliser la bague inférieure de de la plaque. La tige filetée doit être plus
tête, tourner la tête sens dessus-desssous et longue que la hauteur de la bague.
procéder comme suit: 5. Placer une barre de 25 mm x 75 mm
1. Enlever les vis maintenant la bague sur au-dessus de la tige filetée et serrer
la tête. fermement avec un écrou.
6. Placer des chevrons entre la barre et le
2. Fabriquer une plaque de centrage fût de la tête comme montré en
comme indiqué en Figure 6-21. Figure 6-23.
3. Glisser la plaque verticalement à travers 7. Remplir l’alésage de la bague de neige
la bague jusqu’à ce que la plaque soit carbonique pour la refroidir. Temps de
refroidissement: environ 2 heures.

6-21 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

8. Utiliser la tige filetée comme un vérin,


Serrer l’écrou jusqu’à faire sortir la
bague. Des vérins peuvent également
être utilisés.
9. Dévisser l’écrou et placer des chevrons
additionnels sous la barre puis serrer
l’écrou jusqu’à faire sortir la bague.

Repère Désignation
Cote sur méplats inférieure au diamètre
1
intérieur de la bague
Le diamètre de la plaque doit être de 3 Repère Désignation
2 mm inférieur au diamètre extérieur de la Glisser la plaque de centrage à travers la
1
bague bague et la tourner de 90°
3 Plaque de centrage 2 Bague
4 25 mm 3 Plaque de centrage
5 Souder un écrou de 24 ou 27mm
Figure 6-22 Plaque de centrage
Figure 6-21 Plaque de centrage

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-22


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

Repère Désignation
1 Barre - De même longueur ou plus grand que le diamètre inférieur de la tête
2 Chevrons
3 Plaque de centrage
4 Bague inférieure de tête
5 Tige filetée

Figure 6-23 Démontage de la bague inférieure de tête

6.3.7 Contrôle de l’alésage de la


tête et des deux bagues
Avant l’installation de la nouvelle bague de
tête, tourner la tête et vérifier que l’alésage de
la tête est propre, exempt de toutes éraflures,
etc... Vérifier aussi que l’alésage ne se soit pas
déformé après avoir chauffé. Mesurer l’alésage
depuis le bas vers le haut.

6-23 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

6.3.8 Installation de la bague de tête emballage facilitera le refroidissement complet


- HP100 de la bague.
(Voir Figure 6-24). Le refroidissement durera approximativement
deux heures.
Pour l’installation de la bague, procéder
comme suit: NE PAS UTILISER CETTE METHODE
POUR L’ALESAGE DE LA TETE,
1. Nettoyer l’alésage de la tête et le CELUI-CI SE RESSERRERAIT.
diamètre extérieur de la bague. 3. Mesurer le diamètre extérieur de la
2. Remplir de neige carbonique la nouvelle bague et de l’alésage de la tête pour
bague pour la rétrécir. 90 kg de neige déterminer si la bague est suffisamment
carbonique est nécessaire pour diminuer refroidie.
le diamètre extérieur de la bague. Une 4. Mettre les deux anneaux de levage
pièce de bois de 100 mm x 100 mm (livrés avec l’outillage) dans les trous de
laissera un espace suffisant autour d’elle manutention de la bague.
dans la bague, pour mettre la quantité
nécessaire de neige carbonique. 5. Lever la bague et la centrer au-dessus de
l’alésage. La descendre rapidement dans
DANGER la tête.
Porter de gros gants bien isolés pour
manipuler la neige carbonique. 6. Enfoncer la bague jusqu’à ce qu’elle soit
Celle-ci peut occasionner de graves en appui sur la face inférieure de la tête.
brûlures. DANGER
Attention à la correspondance avec
Envelopper le diamètre extérieur de la bague les trous de manutention percés sur
avec plusieurs couches de fibre de verre pour la tête.
empêcher la formation de givre, ce qui pourrait
gêner le montage de la bague dans la tête. Cet

3 4
2
1

Repère Désignation
1 Tête
2 Bague de tête
3 Vis de fixation de la bague de tête
4 Rondelle

Figure 6-24 Ensemble tête

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-24


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

7. Nettoyer les trous et les vis avec un 6.3.9 Installation de la bague


solvant, puis installer les vis avec du inférieure de tête - HP200 et HP300
Loctite 277.
(Voir Figure 6-25)
8. Bloquer les 8 vis M8 x 20.
Pour l’installation de la bague, procéder
9. Installer la tête comme indiqué dans le comme suit:
paragraphe 6.2 "Montage de l’ensemble
tête". Lors du remontage du cône 1. Nettoyer l’alésage de la tête et le
distributeur, couvrir la tête de vis de diamètre extérieur de la bague.
maintien du cône avec du silastic. 2. Remplir de neige carbonique la nouvelle
APRES MONTAGE D’UNE NOUVELLE bague pour la rétrécir. 90 kg de neige
BAGUE DE TETE, SE REFERER AU carbonique sont nécessaire pour
PARAGRAPHE 3.6 "Première mise en diminuer le diamètre extérieur de la
service". bague. Une pièce de bois de 100 mm x
100 mm laissera un espace suffisant
autour d’elle dans la bague, pour mettre
la quantité nécessaire de neige
carbonique.

1
2

Rep Désignation
1 Tête
2 Bague inférieure de tête
3 Diamètre intérieur de la bague de tête
4 "A" Voir Tableau 6-2
5 Vis entre cuir et chair

Figure 6-25 Montage des vis entre cuir et chair

6-25 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

8. Nettoyer les trous et les vis avec un


solvant, puis installer les vis avec du
Dimension loctite 277. Vérifier que la vis ne
Nombre des vis dépasse pas de la tête.
Type "A"
de vis entre cuir
et chair 9. Avec une clé type CHS bloquer les vis.
HP200 3 16.5 mm M16x40 10.Installer la tête comme indiqué dans le
HP300 4 18.5 mm M16x40 paragraphe 6.2 "Montage de l’ensemble
tête". Lors du remontage du cône
Tableau 6-3 Renseignement sur les vis entre cuir distributeur couvrir les têtes de vis de
et chair
maintien du cône avec du silastic.
APRÈS MONTAGE D’UNE NOUVELLE
DANGER BAGUE INFERIEURE DE TETE, SE
Porter de gros gants bien isolés pour RÉFÉRER AU PARAGRAPHE 3.6 "Première
manipuler la neige carbonique. mise en service".
Celle-ci peut occasionner de graves
brûlures. 6.3.10 Installation de la bague
inférieure de tête - HP400 et HP500
(Voir Figure 6-26).
Envelopper le diamètre extérieur de la bague
avec plusieurs couches de fibre de verre pour Remplacement de la bague de tête comme suit:
empêcher la formation de givre, ce qui pourrait 1. Nettoyer l’alésage de la tête et le
gêner le montage de la bague dans la tête. Cet diamètre extérieur de la bague. Nettoyer
emballage facilitera le refroidissement complet les trous de fixation de la bague dans la
de la bague. tête.
Le refroidissement durera approximativement
deux heures. 2. Remplir de neige carbonique la nouvelle
bague pour la rétrécir. 90 kg de neige
NE PAS UTILISER CETTE METHODE carbonique sont nécessaire pour
POUR L’ALESAGE DE LA TETE, diminuer le diamètre extérieur de la
CELUI-CI SE RESSERRERAIT. bague. Une pièce de bois de 100 mm x
3. Mesurer le diamètre extérieur de la 100 mm laissera un espace suffisant
bague et de l’alésage de la tête, pour autour d’elle dans la bague, pour mettre
déterminer si la bague est suffisamment la quantité nécessaire de neige
refroidie. carbonique.
4. Mettre les deux anneaux de levage
(livrés avec l’outillage) dans les trous de
manutention de la bague.
5. Lever la bague et la centrer au dessus de
l’alésage. La descendre rapidement dans
la tête.
6. Enfoncer la bague jusqu’à ce que les
surfaces inférieures de la bague
cylindrique et de la tête soient alignés.
7. Après la mise en place de la bague,
percer et tarauder la tête et la bague pour
la fixation des vis entre cuir et chair,
comme montré en Figure 6-25 et dans le
Tableau 6-2.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-26


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

3. Mesurer le diamètre extérieur de la


bague et de l’alésage de la tête, pour
déterminer si la bague est suffisamment
refroidie.
4. Peindre ou tracer une ligne à l'extérieur
de la bague au droit d’un des trous de
fixation. Peindre ou tracer une ligne au
sommet de la tête au droit des trous
taraudés. Ces lignes doivent servir à
assurer un alignement correct des trous
de montage de la bague et la tête.
5. Mettre les deux anneaux de levage
(livrés avec l’outillage) dans les trous de
manutention de la bague.
6. Lever la bague et la centrer au dessus de
l’alésage. La descendre rapidement dans
la tête.
7. S'assurer immédiatement que les trous
sont suffisamment bien alignés pour
permettre aux vis d'assemblage d'être
vissées dans la tête. Dans le cas
contraire, tourner légèrement la bague
jusqu'à ce que les vis d'assemblage
Repère Désignation soient bien vissées.
1 Tête 8. Fixer temporairement des vis
2 Bague inférieure de tête d’assemblage à 50% du couple indiqué
3 Vis de blocage dans le Tableau 6-3. Utiliser une jauge
4 Loctite 277 d'épaisseur pour vérifier si la bague est
5 Rondelle serrée contre la tête, tout autour d'elle.
Vérifier au moins à quatre
Figure 6-26 Bague inférieure de tête emplacements.
9. UNE FOIS QUE la bague a été portée à
température ambiante, retirer les vis
DANGER d'assemblage préalablement installées,
Porter de gros gants bien isolés pour nettoyer les nouvelles vis d'assemblage
manipuler la neige carbonique. et écrous auto-freinés et les trous
Celle-ci peut occasionner de graves taraudés de la tête avec un solvant sans
brûlures. huile. Puis appliquer du Loctite 277 sur
les surfaces filetées, installer les vis
Envelopper le diamètre extérieur de la bague d'assemblage et rondelles et serrer ces
avec plusieurs couches de fibre de verre pour vis jusqu'au couple FINAL comme le
empêcher la formation de givre, ce qui pourrait spécifie le Tableau 6-3. NE JAMAIS
gêner le montage de la bague dans la tête. Cet REUTILISER DES VIS
emballage facilitera le refroidissement complet D'ASSEMBLAGE AUTO-FREINES.
de la bague. 10.Installer la tête comme indiqué dans le
Le refroidissement durera approximativement paragraphe 6.2 "Montage de l’ensemble
deux heures. tête". Lors du réassemblage du cône
distributeur, les têtes de vis doivent être
NE PAS UTILISER CETTE METHODE protégées pour étanchéité.
POUR L’ALESAGE DE LA TETE,
CELUI-CI SE RESSERRERAIT.

6-27 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

APRÈS MONTAGE D’UNE NOUVELLE 6.3.12 Montage de la bague


BAGUE INFERIEURE DE TETE, SE supérieure de tête - HP200, HP300,
RÉFÉRER AU PARAGRAPHE 3.6 "Première HP400 et HP500
mise en service".
(Voir Figure 6-27)
Dimension
Couple de Pour l’installation de la bague de tête, procéder
Type des vis (Rep3 Quantité
serrage comme suit:
Figure 6-26)
HP400 M10 x 25 60 N.m 8 1. Nettoyer l’alésage de la tête et le
HP500 M10 x 25 60 N.M 8 diamètre extérieur de la bague.
Tableau 6-4 Renseignement sur les vis 2. Refroidir la bague avec de la neige
carbonique pendant une durée de deux
heures minimum.
6.3.11 Démontage de la bague 3. Installer les anneaux de manutention et
supérieure de tête - HP200, HP300, amener la bague en position au-dessus
HP400 et HP500 de l’alésage.
(Voir Figure 6-27) 4. Descendre rapidement la bague jusqu’en
La bague supérieure de tête est montée avec un butée au fond de l’alésage, en alignant
léger serrage dans la tête et maintenue avec des les rainures de clavette de la bague avec
clavettes. les rainures des supports taquets.
Si la bague supérieure de tête doit être 5. Placer les taquets d’arrêt en utilisant les
démontée, tourner la tête et procéder comme plats de blocage et les vis. Installer les
suit: vis avec du loctite 277, après avoir
nettoyé avec un solvant les trous et les
Sur le HP200 et HP300, la bague inférieure de vis.
tête doit être démontée avant le démontage de
la bague supérieure de tête. Par contre, sur le 6. Après le serrage des clavettes, tirer sur
HP400, il n’est pas nécessaire de démonter la les plats d’arrêt au dessus des attaches.
bague inférieure de tête avant la bague sur HP200, HP300 et HP500, réinstaller
supérieure. la bague inférieure de tête suivant les
instructions contenues dans cette
1. Lire les instructions du paragraphe 6.3.5 section.
"Remplacement de la bague inférieure
de tête" dans cette section, les APRÈS INSTALLATION DES NOUVELLES
BAGUES DE TETE, VOIR LE
procédures de «sciage» et de PARAGRAPHE 3.6 "Première mise en
«refroidissement» sont les mêmes pour service".
le démontage et l’installation de la
bague supérieure de tête.
Enlever les 4 taquets d’arrêt par desserrage des
vis. Si ces vis ont été installées au loctite, elles
doivent être chauffées aux alentours de 205°C.
2. Enlever la bague de tête par sciage.
3. Vérifier l’alésage de la tête, qui doit être
propre. Vérifier les cotes de cet alésage.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-28


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

3
2
4

5
A-A 1

4 3

Repère Désignation
1 Tête
2 Support de taquet
3 Clavette
4 Bague supérieure de tête
5 Support de taquet soudé des 2 côtés
6 Vis et rondelle

Figure 6-27 Mise en place de la bague supérieure de tête

6.3.13 Vérification de la vis du cône 6.3.14 Mise en place du cône


distributeur - HP100, HP200 et distributeur - HP100, HP200 et
HP300 HP300
Vérifier l’usure du cône distributeur et de la Poser le cône sur la vis, mettre la vis (HM20
vis centrale, la remplacer si nécessaire. pour HP100 et HM30 pour HP200/300) et la
UN CONE DISTRIBUTEUR TOMBANT serrer. Le cône possède une partie mâle qui
DANS LA CHAMBRE DE CASSAGE PEUT s’emboîte dans la partie femelle de la vis, ceci
OCCASIONNER DE GRAVES DÉGÂTS. pour empêcher la rotation du cône.
VÉRIFIER RÉGULIÈREMENT LA VIS DE
FIXATION DU CONE ET S’ASSURER DE
SON SERRAGE CORRECT. SI VOUS AVEZ
UN DOUTE, CHANGER LA VIS.

6-29 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 6 - ENSEMBLES TÊTE, MÂCHOIRE MOBILE ET CÔNE
DISTRIBUTEUR

6.3.15 Remplacement des joints


(Voir Figure 6-28 et Figure 6-29)
Le joint en polyuréthanne en "T" (joint en "I" 3 1
pour HP100) collé dans la rainure usinée en
dessous de la tête n’est pas sujet à usure. S’il
devait être endommagé pour une raison
quelconque, il devrait être remplacé
immédiatement. Ce joint protège l’ensemble
pignon-couronne et les bagues de la poussière
ambiante, laquelle entraînera une usure rapide
et la contamination de l’huile et du filtre à
huile: 2
1. Retirer le joint usagé et enlever au
grattoir tous les débris restés collés dans
la gorge du joint.
2. Bien nettoyer la gorge avec un nettoyant Repère Désignation
sans huile à séchage rapide. 1 Tête
Les joints d’étanchéité de rechange ont un 2 Joint en "I"
diamètre égal ou légèrement supérieur à ce qui Nettoyer correctement la surface du joint
est nécessaire. Introduire le nouveau joint dans 3 avant d’appliquer l’activateur et l’adhésif
la gorge sans mettre de colle et marquer la sur le fond de gorge de la tête.
longueur nécessaire. Enlever le joint et le Figure 6-28 Remplacement du joint HP100
couper bien droit à la longueur marquée. Le
joint doit pouvoir être monté dans sa gorge
sans avoir à forcer.
DANGER
Prévoir une ventilation suffisante
lors de la manipulation de produits
chimiques pour ne pas inhaler de
produits toxiques.

3. Appliquer l’adhésif au fond de la gorge


de la tête. Utiliser juste assez d’adhésif
pour assurer le serrage.
4. Mettre le joint en place dans sa rainure
dès l’application de l’adhésif. Appuyer
le joint de telle sorte qu’il soit bien fixé
à la surface de contact. Un bon collage
est atteint à peu près au bout de 3 Repère Désignation
minutes.
1 Tête
Nettoyer correctement la surface du joint
2 avant d’appliquer l’activateur et l’adhésif
sur le fond de gorge de la tête.
3 Joint en "T"

Figure 6-29 Remplacement du joint HP200,


HP300, HP400 et HP500

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 6-30


Section 7

ENSEMBLE DOUILLE

7.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-1

7.2 - Instructions de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-1


7.2.1 - Instructions pour HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-1
7.2.2 - Instructions pour HP200, HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-2

7.3 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-5


7.3.1 - Remplacement de la douille (HP100) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-5
7.3.2 - Remplacement du coussinet sphérique (HP200, HP300, HP400 et HP500)
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-6
Ensemble douille SECTION 7
7.1 Description NOTE: Lorsque l’ensemble est refroidi,
contrôler le couple de serrage.
Cette section décrit l’ensemble douille. La
douille avec son coussinet sphérique supporte
l’ensemble tête et permet de transmettre 4
l’effort de broyage au bâti. La douille est 2
montée serrée sur l’arbre et fixée avec une
série de vis.
Le coussinet sphérique goupillé sur le dessus 3
de la douille protège la butée sphérique
boulonnée sous la tête. La surface supérieure
du coussinet est munie d’une série de rainures
d’huile circulaires. La lubrification du
coussinet est assurée par l’huile sous pression
passant par les passages pratiqués entre l’arbre
principal et la douille.

7.2 Instructions de montage 1

7.2.1 Instructions pour HP100


Voir Figure 7-1.
Si la douille a été démontée pour permettre le
démontage de l’excentrique pour expédition 5
ou réparation, réinstaller l’ensemble
excentrique puis procéder comme suit:
1. Dans l’ensemble outillage, prendre les 3
piges de centrage (extrémités filetées) et
les visser dans les 3 trous taraudés à la 6
partie supérieure de l’arbre principal.
2. Visser 3 anneaux de levage sur la douille
et élinguer.
3. Chauffer la douille comme indiqué dans
le Tableau 7-1, au-dessus de la
température ambiente et installer
rapidement la douille sur l’arbre Repère Désignation
principal. 1 Douille
2 Vis
DANGER 3 Rondelle
Utiliser des gants protecteurs lorsque
vous manipulez des pièces chaudes. 4 Anneau de levage(3)
5 Piges d’alignement (3)
4. Descendre la douille sur l’arbre en la 6 Arbre principal
guidant par les piges de centrage.
S’assurer que l’assise de la douille sur Figure 7-1 Montage douille (HP100)
l’arbre est correcte.
Dévisser les 3 piges de centrage au sommet de
l’arbre. Mettre en place les vis de fixation et
les rondelles de positionnement de la douille
sur l’arbre principal. Serrer progressivement
jusqu’à l’obtention du couple de serrage
indiqué dans le Tableau 7-1.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 7-1


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

Au-dessus de la température ambiente Vis de douille

Centigrade Fahrenheit Vis de fixation Couple de serrage


(°C) (°F) N.m.
80° 145° M14 x 60mm 179

Tableau 7-1 Valeurs des températures pour montage de la douille et couple de serrage des vis
(HP100)

7.2.2 Instructions pour HP200, Dévisser les 3 piges de centrage du sommet de


HP300, HP400 et HP500 l’arbre. Mettre en place les vis de fixation et
rondelles de positionnement de la douille sur
Voir Figure 7-2. l’arbre principal. Serrer progressivement
Si la douille et le coussinet sphérique ont été jusqu’à l’obtention du couple de serrage
démontés pour permettre le démontage de indiqué dans le Tableau 7-2.
l’excentrique pour expédition ou réparation, NOTE: LORSQUE L’ENSEMBLE EST
réinstaller l’ensemble excentrique puis REFROIDI, CONTRÔLER LE COUPLE DE
procéder comme suit: SERRAGE.
a. Montage de la douille b. Montage du coussinet sphérique
1. Dans l’ensemble outillage, prendre les 3 1. Le nouveau coussinet sphérique peut
tiges à extrémités filetées (piges de être installé de 2 façons différentes:
centrage) et les visser dans les 3 trous
taraudés à la partie supérieure de l’arbre Pré-chauffage: Pré-chauffer la douille,
principal. au-dessus de la température ambiente,
comme spécifié dans le paragraphe 7.3.2
2. Visser 2 anneaux de levage sur la douille "Remplacement du coussinet sphérique
et élinguer. (HP200, HP300, HP400 et HP500)".
3. Chauffer la douille comme indiqué dans Voir Tableau 7-2.
le Tableau 7-2, au-dessus de la Refroidissement: REFROIDIR le
température ambiente et installer
rapidement la douille sur l’arbre coussinet sphérique, au-dessous de la
principal. température ambiente, comme spécifié
dans le paragraphe 7.3.2 "Remplacement
DANGER du coussinet sphérique (HP200, HP300,
Utiliser des gants protecteurs lorsque HP400 et HP500)". Voir Tableau 7-4.
vous manipulez des pièces chaudes.
2. Installer les anneaux de levage sur le
4. Descendre la douille sur l’arbre en la diamètre extérieur du coussinet. Voir
guidant par les tiges de positionnement. Figure 7-4.
S’assurer que l’assise de la douille sur 3. Elinguer le coussinet sphérique.
l’arbre est correcte. Contrôler avec des
jauges d’épaisseur par les trous sur le 4. Positionner le coussinet sphérique en le
diamètre extérieur de la douille qu’elle guidant avec les goupilles de
soit bien en contact avec l’arbre positionnement. Puis descendre le
principal. Voir Figure 7-3. coussinet sur la douille.

7-2 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

2
1
3

5
4

Repère Désignation
1 Douille
2 Vis
3 Rondelle
4 Piges de centrage
5 Anneaux de levage
6 Arbre principal

Figure 7-2 Montage de la douille

Au-dessus de la température ambiente Vis de douille


Type
Centigrade Fahrenheit Dimensions Couple de serrage
(°C) (°F) (N/m)
HP200 80° 145° M16 x 80mm 260)
HP300 70° 125° M16 x 90mm 260)
HP400 94° 168° M20 x 100mm 470)
HP500 83° 150° M20 x 80mm 470

Tableau 7-2 Valeurs température et couple de serrage des vis pour montage de la douille

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 7-3


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

Repère Désignation
1 Contact
2 Douille
3 Arbre principal 2
4 Jauge de contrôle

Figure 7-3 Contrôle du contact entre douille et


arbre
4
Au-dessus de la
température ambiente
Type
Centigrade Fahrenheit
(°C) (°F) Repère Désignation
HP200 45° 80° 1 Coussinet sphérique
HP300 45° 80° 2 Arbre principal
HP400 45° 80° 3 Vis et rondelle
HP500 45° 80° 4 Douille
5 Anneau de levage
Tableau 7-3 Valeurs de température pour la 2e
chauffe de la douille Figure 7-4 Montage du coussinet sphérique

Au-dessous de la
température ambiente
Type
Centigrade Fahrenheit
(°C) (°F)
HP200 45° 80°
HP300 45° 80°
HP400 45° 80°
HP500 45° 80°

Tableau 7-4 Refroidissement coussinet


sphérique

7-4 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

7.3 Maintenance uniformément la partie basse de la


douille tout en serrant progressivement
7.3.1 Remplacement de la douille et également les 3 vis de démontage.
(HP100) Lorsque la douille a atteint la
température indiquée dans le
La profondeur des rainures d’huile doit être Tableau 7-1, celle-ci doit être
utilisée pour déterminer l’usure et le suffisamment dilatée pour être libre sur
remplacement éventuel de la douille. Lorsque l’arbre. Enlever les vis de démontage.
la surface portante sphérique est usée au point
que la profondeur des rainures de lubrification 3. Installer les anneaux de levage dans le
est réduite à 2,5 mm (0,098 pouces), la douille haut de la douille.
doit être remplacée. Mesurer la profondeur des 4. Elinguer et lever la douille.
rainures comme indiqué en Figure 7-5.
NOTE: SI LE SERRAGE ENTRE LA
1 2 DOUILLE ET L’ARBRE N’EST PLUS
CORRECT, REMPLACER LA DOUILLE.
NOTE: SI LE DIAMETRE DE L’ARBRE
3 EST ENDOMMAGE, UNE DOUILLE AVEC
UN ALESAGE ADEQUATE PEUT ETRE
4
USINEE.
1
5

Repère Désignation
1 Jauge
2 Contour neuf de la douille
3 Douille usagée
4 Profondeur minimum des rainures d’huile 4
2,5 mm (0,098")
5 Rainure d’huile

Figure 7-5 Mesure de la profondeur des rainures


d’huile 3

Pour démonter la douille, procéder comme


suit: Repère Désignation
1. Démonter les trois vis de fixation de la 1 Vis de démontage
douille sur l’arbre. 2 Douille
3 Arbre principal
2. Installer les 3 vis de démontage (livrés
avec l’outillage) dans les trous de 4 Partie chauffée pour aider au démontage
douille prévus à cet effet, voir de la douille
Figure 7-6. Chauffer doucement et Figure 7-6 Démontage de la douille

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 7-5


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

7.3.2 Remplacement du coussinet


sphérique (HP200, HP300, HP400 et 1 2
HP500)
La profondeur des rainures d’huile dans le
coussinet sphérique doit être utilisée pour
déterminer l’usure le remplacement éventuel
de celui-ci. Lorsque la surface portante 3
sphérique est usée au point que la profondeur
des rainures de lubrification est réduite à 2,5
mm (0,098"), la douille doit être remplacée.
Mesurer la profondeur des rainures comme
indiqué en Figure 7-7.
5
Si le coussinet commence légèrement à bouger
sur la douille, ce n’est pas très inquiétant, car 4
les goupilles empêchent le coussinet de
tourner.
Remplacer le coussinet sphérique comme suit:
1. Installer les 3 vis de démontage (livrés
avec l’outillage) dans le coussinet
sphérique comme indiqué en Figure 7-7.
2. Visser alternativement les vis de
démontage, si nécessaire chauffer une Repère Désignation
partie de la douille. 1 Jauge
3. Ôter les vis de démontage et installer les 2 Contour neuf du coussinet
anneaux de levage sur le diamètre 3 Coussinet usagé
extérieur du coussinet. 4 Profondeur minimum des rainures d’huile
2,5 mm (0,098")
4. Élinguer et lever le coussinet sphérique.
5 Rainure d’huile

Figure 7-7 Mesure de la profondeur des rainures


d’huile

5. Le nouveau coussinet est installé en


chauffant la douille. Chauffer la partie
haute de la douille, au-dessus de la
température ambiante, comme indiqué
dans le Tableau 7-4; ce qui augmentera
l’alésage de la douille pour permettre de
descendre le coussinet.
6. Aligner le coussinet sur la douille en le
guidant avec les goupilles de
positionnement et descendre le
coussinet dans l’alésage de la douille.

7-6 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 7 - ENSEMBLE DOUILLE

NOTE: ÊTRE CERTAIN QUE LE


COUSSINET REPOSE BIEN SUR LA
DOUILLE.
1
4

3 5

Repère Désignation
1 Vis de démontage
2 Coussinet sphérique
3 Douille
4 Partie chauffée pour aider au démontage
5 Arbre

Figure 7-8 Démontage du coussinet sphérique

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 7-7


Section 8

ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-1

8.2 - Instructions de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-2


8.2.1 - Montage de l’ensemble excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-2
8.2.2 - Vérification et réglage du jeu entre dents et à fond de denture . . . . . . . . . 8-3

8.3 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-4


8.3.1 - Démontage de l’ensemble excentrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-4
8.3.2 - Balourd . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-4
8.3.3 - Rondelle supérieure de butée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-5
8.3.4 - Remplacement de la rondelle supérieure de butée . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-6
8.3.5 - Bague d’excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-7
8.3.6 - Démontage de la bague d’excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-7
8.3.6.1 - Vérification de l’alésage de l’excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-8
8.3.7 - Inspection de l’arbre principal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-9
8.3.8 - Installation de la bague d’excentrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-9
8.3.9 - Rescellement de la bague d’excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-11
8.3.10 - Réglage du jeu entre dents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-11
8.3.11 - Remplacement de la couronne dentée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-11
8.3.12 - Démontage du balourd et de la couronne dentée. . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-11
8.3.13 - Installation de l’ensemble excentrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-13
Ensemble excentrique SECTION 8
8.1 Description l’excentrique et la rondelle inférieure de butée
en acier est fixée sur le bâti. Ces butées sont là
Cette section décrit l’ensemble excentrique, pour réduire l’usure par friction de l’ensemble
comprenant l’excentrique, la bague excentrique. Les jeux entre dents et à fond de
d’excentrique, la couronne et le balourd. dents entre la couronne et le pignon sont
L’extérieur de l’excentrique est décentré et maintenus dans cet ensemble par l’addition ou
légèrement incliné par rapport à l’axe vertical la suppression de cales de réglage. Le balourd
de rotation, transmettant son mouvement à la est dissymétrique, de telle sorte que la masse la
tête. Une bague bronze est montée à l’intérieur plus élevée soit située en opposition directe à
de l’excentrique. Une couronne dentée la force centrifuge engendrée par le
boulonnée sur le bas de l’excentrique est balancement de la tête. Ce balourd assure
entraîné par le pignon du contre-arbre. l’étanchéité à l’huile et aux poussières entre la
L’excentrique tourne autour de l’arbre tête tournante et le bâti principal fixe, par un
principal. L’ensemble excentrique repose sur système de chicanes avec des joints en "U" et
des bagues de butée, la rondelle supérieure de en "T".
butée en bronze est fixée sur le fond de

1 8

2 9

3
10

11
5

6
7

Repère Désignation
1 Elingues
2 Anneaux de levage
3 Rondelle de levage
4 Arbre principal
5 Rondelle supérieure de butée
6 Rondelle inférieure de butée
7 Bâti
8 Excentrique
9 Balourd
10 Couronne
11 Pignon

Figure 8-1 Montage de l’ensemble excentrique

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-1


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.2 Instructions de montage 4. Ancrer les deux anneaux de manutention


à un système de levage adapté. Le
8.2.1 Montage de l’ensemble chamfrein sur la bague intérieure de
excentrique l’excentrique vous permet de centrer
l’ensemble. Descendre l’ensemble
Voir Figure 8-1. jusqu’à ce que la rondelle de butée
Dans le cas où l’ensemble excentrique a été supérieure repose sur la rondelle de
démonté, pour l’installer procéder comme suit: butée inférieure. Il peut être nécessaire
de faire tourner légèrement
1. Nettoyer soigneusement les surfaces l’excentrique pour que la couronne
usinées de l’arbre principal et l’alésage dentée s’engrenne correctement sur le
de la bague d’excentrique. Lisser avec pignon. Être sûr que l’excentrique
une une toile émeri toutes bavures ou repose bien sur la rondelle de butée
éraflures. Nettoyer soigneusement les inférieure.
rondelles de butée supérieure et 5. S’assurer que la couronne dentée
inférieure. s’engrenne bien sur le pignon. Voir
2. S’assurer que les vis de fixation et les Figure 8-2. Le jeu entre dents et à fond
rondelles ressorts des rondelles de butée de denture doit correspondre aux valeurs
soient bien serrées. du Tableau 8-1. Après avoir réglé les
jeux entre dents et à fond de denture,
3. Fixer la rondelle de levage (livrée avec démonter la rondelle de levage.
l’outillage) en haut de l’excentrique en
utilisant les trous prévus à cet effet.
Visser deux anneaux de manutention
(livrés avec l’outillage) dans la rondelle
de levage. Appliquer une légère couche
d’huile sur l’arbre principal, la bague
d’excentrique et les deux rondelles de
butée.
Jeu entre dents Jeu minimum en fond de denture
Type de broyeur
mm Pouces mm Pouces
HP100 0.560 - 0.710 0.022 - 0.028 1.670 0.066
HP200 0.457 - 0.813 0.018 - 0.032 1.905 0.075
HP300 0.508 - 1.016 0.020 - 0.040 2.388 0.094
HP400 0.640 - 1.150 0.025 - 0.045 3.454 0.136
HP500 0.890 - 1.400 0.035 - 0.055 3.480 0.137

Tableau 8-1 Contrôle du jeu pignon - couronne

Ajustement du jeu
Epaiseur cales
HP100 HP200 HP300 HP400 HP500
mm Pouces mm Pouces mm Pouces mm Pouces mm Pouces mm Pouces
3.0 0.1181 1.90 0.075 1.87 0.073
1.7 0.0669 1.03 0.040 1.00 0.039
0.4 0.0157 0.17 0.007 0.15 0.006

Tableau 8-2 Epaisseur des cales

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-2


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

4. Supprimer le jeu existant entre la bague


4
intérieure d’excentrique et l’arbre en
1 poussant l’excentrique à l’aide d’un
vérin appliqué entre celui-ci et le bâti de
façon à rapprocher au maximum la
2 couronne du pignon. Ne pas dépasser la
force strictement nécessaire à obtenir ce
résultat et maintenir l’excentrique dans
cette position pendant la prise de
mesure.
5. Pour vérifier le jeu entre-dents, faire
tourner le contre-arbre jusqu’à ce
qu’une dent de pignon touche la dent et
la couronne. Mesurer le jeu entre dents
de l’autre côté de la dent à l’aide de
cales d’épaisseur. Voir Figure 8-2.
6. Puis mesurer le jeu en fond de dents.
Voir Figure 8-2.
5 3 7. Il se peut que le jeu entre dents et à fond
de denture soit plus faible que la
tolérance indiquée dans le Tableau 8-1.
Si tel est le cas, démonter l’excentrique
Repère Désignation et ajouter des cales de réglage
1 Couronne d’épaisseur plus ou moins importante
2 Pignon sous la butée inférieure comme décrit
3 Jeu entre dents dans «Installation de la rondelle de
4 Jeu en fond de denture butée inférieure et des cales de réglage».
Cela aura pour effet de remonter
La dent de la couronne doit être verticale
5 l’ensemble excentrique, donc
pour prendre une mesure correcte
d’augmenter le jeu entre dents et fond de
Figure 8-2 Contrôle du jeu Pignon-Couronne denture. Si le jeu est plus important que
la normale, enlever des cales de réglage.
8.2.2 Vérification et réglage du jeu NOTE: LES ÉPAISSEURS PLACÉES SOUS
entre dents et à fond de denture LES RONDELLES DE BUTEE LORSQUE
Voir Figure 8-2. LE BROYEUR QUITTE L’USINE ONT
L’EPAISSEUR NÉCESSAIRE POUR
Pour vérifier et régler le jeu entre dents et à PROCURER LE JEU EXACT ENTRE LES
fond de denture, procéder comme suit: DENTS ET A FOND DE DENTURE. LES
1. Démonter le balourd. ÉPAISSEURS, BIEN QUE PLACÉES
INITIALEMENT SUR LE BROYEUR POUR
2. Tirer le contre-arbre vers l’extérieur du AJUSTER LE JEU ENTRE DENTS, SONT
broyeur jusqu’à suppression totale du UTILISÉES EGALEMENT POUR
jeu entre pignon conique et bague COMPENSER L’USURE. SE REFERER A
intérieure de contre-arbre. LA PARTIE MAINTENANCE DE CETTE
NOTE: LE CAS ÉCHÉANT, DÉTENDRE SECTION.
LA TRANSMISSION AVANT DE
PROCÉDER AUX MESURES.
3. Tourner le contre-arbre jusqu’à ce
qu’une dent de la couronne soit en
position verticale. Voir Figure 8-2.

8-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.3 Maintenance 2. Chanfreiner le joint longitudinal jusqu'à


l'épaisseur totale du blindage et
8.3.1 Démontage de l’ensemble positionner le joint au centre du côté
excentrique renforcé du balourd. Soudure de
pointage en place.
Pour démonter l’ensemble excentrique du
broyeur, procéder comme suit: 3. Souder le blindage au balourd comme
montré en Figure 8-3.
1. Fixer la rondelle de levage (livrée avec
l’outillage) en haut de l’excentrique en 4. Souder le couvercle au blindage et
utilisant les trous prévus à cet effet. balourd.
Visser deux anneaux de manutention et L’évacuation des matériaux dans le bâti doit
les ancrer à un système de levage être contrôlée tous les jours pour s’assurer
adapté. Voir Figure 8-1. qu’il n’y ait pas de matériaux surtout en
ballastière. Elle est souvent due à des branches
2. Enlever l’excentrique de l’arbre en ou des racines restant coincées sur ou entre les
conservant un axe parfaitement vertical. bras du bâti. Ceci peut entraîner une usure
3. Soulever l’ensemble hors du broyeur et rapide du balourd.
le déposer sur un calage bois préparé à La durée de vie du blindage de balourd peut
cet effet. être augmentée par un rechargement dur sur la
surface extérieure.
8.3.2 Balourd
Les joints "U" et "T" situés en haut et en bas du
Les broyeurs possèdent un blindage autour du balourd ne sont pas sujet à contact ou à usure.
balourd pour prévenir toute usure de celui-ci Ces joints protègent la couronne et les
causée par le frottement des matériaux. rondelles de butée des infiltrations de
Contrôler l’usure des blindages et poussière.
l’accumulation des matériaux sur le balourd,
ceci pouvant nuire à l’équilibrage. Voir
Figure 8-3. Si les blindages sont très
endommagés, ils doivent être remplacés avant
que le balourd ne soit lui-même endommagé.
Sur les HP100/200/300/400, le blindage est
vissé sur le balourd. Sur le HP500, le blindage
est soudé sur le balourd.
Remplacement du blindage de balourd pour
HP100/200 et HP300/400:
1. Glisser le blindage au-dessus du balourd
et le fixer.
2. Calfater tout autour du fond entre le
balourd et le diamètre intérieur du
blindage. Ne pas calfater deux zones
longues de 130 mm (5") à 180°
directement en dessous des trous
d'évacuation.
Remplacement du blindage de balourd pour
HP500:
1. Envelopper solidement le blindage pour
conserver un espace minimum entre le
blindage et le balourd. Ebarber la
circonférence si nécessaire.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-4


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

HP500

HP100/200/300/400

Repère Désignation
1 Anneau de blindage
2 Blindage de balourd
3 Etancher

Figure 8-3 Blindage de balourd

8.3.3 Rondelle supérieure de butée Le second problème causé par l’usure de la


butée est la réduction des rainures d’huile.
Lorsque l’excentrique est démonté du broyeur,
examiner la rondelle supérieure de butée. Une Si la profondeur ne correspond pas au moins
usure excessive peut être à l’origine de 2 au minimum de la cote dans le Tableau 8-3, la
problèmes de fonctionnement. rondelle de butée doit être remplacée. En cas
de nécessité absolue, on peut approfondir la
Ceci amène les dents de la couronne à rainure par usinage.
descendre plus profondément dans les dents du
pignon donc à fausser le jeu fonctionnel. Pour NOTE: LA LIMITE ABSOLUE DE
compenser cette usure, il faut introduire des L’USURE DE LA RONDELLE DE BUTEE
cales sous la rondelle inférieure de butée. Voir EST ATTEINTE LORSQUE LA SURFACE
le paragraphe 8.2.2 "Vérification et réglage du DE CONTACT DE LA RONDELLE ARRIVE
jeu entre dents et à fond de denture". AU NIVEAU DE LA TETE DES VIS DE
FIXATION.

8-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.3.4 Remplacement de la rondelle


1 2 supérieure de butée
Voir Figure 8-5.
Pour remplacer une rondelle supérieure de
butée, procéder comme suit:
1. Avant d’accéder à la rondelle de butée, il
est nécessaire de démonter les
ensembles bol, tête, douille et
excentrique. Se reporter aux sections
correspondantes pour le démontage de
ces ensembles.
2. Retourner l’excentrique, pour que la
rondelle de butée se retrouve la face en
haut.
3. Dévisser les vis qui maintiennent la
rondelle à l’excentrique.
4. Visser les anneaux de levage dans les
trous prévus à cet effet.
3 4
5. Lever la rondelle de butée. Du jeu existe
entre le diamètre extérieur de la rondelle
Repère Désignation et le diamètre intérieur de l’excentrique.
1 Rondelle supérieure de butée 6. La rondelle de butée neuve doit être
2 Rainures d’huile exempt de bavures.
3 Profondeur de la rainure à l’état neuf 7. Enlever les anneaux de levage de
4 Profondeur minimum de la rainure l’ancienne rondelle et les monter sur la
nouvelle rondelle de butée. Mettre en
Figure 8-4 Limite d’usure des rainures de place la rondelle de butée en alignant les
graissage trous de la rondelle et de l’excentrique.
S’assurer que la surface de la rondelle
de butée porte bien sur celle de
Profondeur rainure l’excentrique.
Type de
broyeur Etat neuf Minimum 8. Placer des nouvelles rondelles ressort.
HP100 8mm (5/16") 6.7mm (17/64") Mettre en place les vis, puis serrer
HP200 8mm (5/16") 6.7mm (17/64")
alternativement et en quinconce les vis
avec un couple de serrage indiqué dans
HP300 10mm (25/64") 8.7mm (11/32") le Tableau 8-4.
HP400 11mm (7/16") 9.7mm (3/8")
HP500 11mm (7/16") 9.7mm (3/8")

Tableau 8-3 Profondeur rainure

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-6


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.3.5 Bague d’excentrique


Lors du démontage de l’excentrique, vérifier la
fixation et l’usure de la bague d’excentrique.
Lorsque la bague bouge dans l’excentrique,
suivre les instructions données dans
paragraphe 8.3.10 "Rescellement de la bague
d’excentrique".
NOTE: L’USURE DE LA BAGUE
D’EXCENTRIQUE SERA PLUS
PRONONCÉE DU COTE EPAIS DE
L’EXCENTRIQUE, LA OU L’EFFORT DE
BROYAGE EST CONCENTRE. CECI EST
NORMAL ET IL N’Y A PAS LIEU DE S’EN
4 INQUIÉTER. A UN CERTAIN DEGRE
D’USURE, LA BAGUE DOIT ÊTRE
REMPLACÉE.
8.3.6 Démontage de la bague
d’excentrique
La bague est maintenue en place par des
clavettes de résine coulées dans des poches
réalisées dans la bague et dans l’excentrique,
2 ces poches sont positionnées face à face. Pour
3 1 remplacer la bague, procéder comme suit:
1. Percer une série de trous dans chaque
Repère Désignation
encoche remplie de résine côté bague.
1 Rondelle supérieure de butée
Voir Figure 8-6.
2 Excentrique
3 Vis 1 2 3 4
4 Rondelle ressort

Figure 8-5 Rondelle supérieure de butée

Vis de fixation
Type de de la rondelle Couple de
broyeur supérieure de serrage (N.m)
butée
HP100 M8x20 45
HP200 M8x20 45
HP300 M10x25 90
HP400 M10x25 90 Repère Désignation
HP500 M14x35 250 1 Percer une série de trous dans la résine
2 Encoches pour résine
Tableau 8-4 Couple de serrage pour fixation de 3 Bague d’excentrique
la rondelle supérieure de butée
4 Excentrique

Figure 8-6 Suppression du blocage de la bague

8-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

2. Buriner les trous percés et enlever 6. Utiliser un bloc de bois de 100 x 100
soigneusement tous les déchets de résine mm et frapper sur la plaque jusqu’à ce
pour faciliter le démontage de la bague. que la bague sorte complètement de
3. Retourner l’excentrique sur des cales l’excentrique.
bois positionnées de manière à laisser le Si des difficultés sont rencontrées, il
libre passage de la bague. Voir existe une autre méthode pour démonter
Figure 8-7. la bague d’excentrique. Le principe est
4. Découper une rondelle d’épaisseur 25 de scier la bague sur toute la hauteur en
mm et de diamètre légèrement inférieur deux endroits diamétralement opposés.
au diamètre extérieur de la bague. Le Les encoches par sciage sont sur toute
diamètre extérieur de la rondelle doit l’épaisseur de la bague sans toucher
être exempt de bavures. l’alésage de l’excentrique. Voir
paragraphe 6.3.11 "Démontage de la
bague supérieure de tête - HP200,
1 2
HP300, HP400 et HP500".
8.3.7 Vérification de l’alésage de
l’excentrique
Avant l’installation de la bague d’excentrique,
s’assurer de la propreté de l’alésage intérieur
de l’excentrique et que la résine soit bien
enlevée des encoches.
Vérifier l’alésage, s’assurer que celui-ci n’est
pas hors cote. Mesurer l’alésage au bas et en
haut de l’excentrique.
Contrôler la circularité, pour celà utiliser des
jauges micromètriques.
Si l’alésage s’est resserré, il peut être réusiné à
la cote d’origine. Si l’alésage n’est pas
concentrique, il peut être réusiné.
Contacter l’usine, si l’alésage doit être usiné
au-dessus de la cote normale, pour obtenir la
5 4 3 concentricité.

Repère Désignation
1 Bloc de bois
2 Plaque
3 Calage bois
4 Bague d’excentrique
5 Excentrique

Figure 8-7 Démontage de la bague d’excentrique

5. Centrer la plaque sur la bague. Être sûr


que la plaque n’est pas en contact avec
le diamètre intérieur de la bague.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-8


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8.3.8 Inspection de l’arbre principal 1. S’assurer que la résine a bien été


enlevée des encoches et que l’alésage
Lorsqu'une bague d'excentrique doit être
remplacée, en particulier si elle était grippée à intérieur de l’excentrique est propre.
l'arbre principal, il faut vérifier cet arbre. 2. Nettoyer soigneusement toutes les
Toutes les traces de plomb et de bronze doivent surfaces de la nouvelles bague.
être retirées de l'arbre avec une toile émeri très
fine. Veiller à ne bouger que dans un sens 3. Remplir l’alésage de la bague avec de la
horizontal et périphérique. neige carbonique, pour rétrécir le
diamètre. 90 kg de neige carbonique
Consulter l'usine pour déterminer si l'état de sont nécessaires pour cette opération.
l'arbre nécessite son remplacement. Un chevron de 100 x 100 mm laisse
Si la bague d'excentrique est grippée à l'arbre suffisamment de place pour permettre à
principal, elle peut être retirée comme suit: la neige carbonique de rétrécir la bague.
1. Il y a une gorge longitudinale sur le DANGER
diamètre intérieur alignée sur le grand Porter de gros gants bien isolés pour
trou d'huile. Utiliser une scie circulaire manipuler la neige carbonique.
très résistante, équipée d'une lame de Celle-ci peut occasionner de graves
coupe métallique adaptée (la bague brûlures.
d'excentrique est en bronze avec plomb)
pour découper la paroi de la bague. 4. Envelopper le diamètre extérieur avec
plusieurs couches de laine de verre, qui
Ajuster la profondeur de la lame de la empêchent la formation de givre, ce qui
scie entre 20 mm (0,75") et 25 mm (1") retarderait la mise en place de la bague.
au maximum. Cette enveloppe sert aussi à maintenir la
2. Tronçonner la bague à l'emplacement de basse température. Laisser refroidir la
la gorge longitudinale. bague à peu près deux heures.
3. A l'aide d'un levier, déclencher NOTE: NE PAS UTILISER CETTE
l'ouverture de la bague à l'endroit de la MÉTHODE POUR L’ALÉSAGE DE
coupe en plaçant la barre dans la L’EXCENTRIQUE, CELA LE
découpe et en forçant au levier vers RESSERRERAIT.
l'extérieur. 5. Mesurer le diamètre extérieur de la
4. Veiller à ne pas rayer l'arbre principal bague et l’alésage de l’excentrique pour
avec la lame de la scie car la rayure déterminer si la bague a été
pourrait nuire à la performance de la suffisamment refroidie. Installer les
nouvelle bague d'excentrique. deux anneaux de levage (livrés avec
l’outillage) sur le haut de la bague
DANGER d’excentrique.
Veiller à ne pas laisser de traces sur 6. Tracer ou peindre une ligne sur le
l'arbre en enlevant les déchets de diamètre extérieur de la bague le long
plomb et de bronze. des deux faces des trous d’huile (un
grand trou, et un petit trou), voir
8.3.9 Installation de la bague Figure 8-8. Puis tracer ou peindre une
d’excentrique ligne le long des deux faces des trous
Les bagues d'excentrique sont usinées avec un d’huile dans l’excentrique jusqu’au
jeu de quelques dixièmes de millimètres dans sommet de celui-ci. Ces lignes sont
l'alésage. En cas de problème à l’installation à utilisées pour permettre le bon
cause d'un défaut de stockage ou d'expédition, alignement entre les trous d’huile de la
il est recommandé d'utiliser la procédure bague et de l’excentrique.
suivante en employant de la neige carbonique:

8-9 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

7. Utiliser les anneaux de levage et les


rondelles (livrés avec l’outillage) pour
1
lever la bague. Voir Figure 8-9. Centrer
la bague dans le haut de l’alésage de
l’excentrique. Descendre rapidement la
bague refroidie dans l’alésage tout en
alignant les encoches et les trous
d’huile.

4 3 2
4 3

Repère Désignation
1 Anneaux de levage
2 Encoches
3 Bague d’excentrique
4 Excentrique

Figure 8-9 Position de la bague dans


Repère Désignation l’excentrique
1 Repère le long des trous d’huile
2 Trou mini NOTE: LES TROUS DE PASSAGE
3 Bague d’excentrique D’HUILE DANS LA BAGUE DOIVENT
IMPÉRATIVEMENT ÊTRE ALIGNES
4 Trou maxi
AVEC CEUX DE L’EXCENTRIQUE. LES
Figure 8-8 Alignement de la bague et de ENCOCHES AU HAUT DE LA BAGUE
l’excentrique DOIVENT ÊTRE ALIGNÉES AVEC CELLE
DE L’EXCENTRIQUE. CES ENCOCHES
PEUVENT ÊTRE LÉGÈREMENT
DÉCALÉES, MAIS EN AUCUN CAS
L’ALIGNEMENT DES TROUS D’HUILE.
8. Une fois la bague installée, le haut de la
bague doit être aligné avec le haut de
l’excentrique.
9. Préparer la résine de scellement et
remplir les encoches jusqu’en haut.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-10


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

10.L’excentrique, la bague et la résine 8.3.12 Remplacement de la


doivent être à une température comprise couronne dentée
entre 16°C et 32°C.
La couronne est montée en bas de
11.Une fois la résine solidifiée, enlever l’excentrique. Lors d’une inspection de
l’excès de résine, pour parfaire l’excentrique, vérifier l’usure de la couronne.
l’alignement entre la bague et
l’excentrique. Des marques ou des écaillages sur la face des
dents sont des indications d’usure importante.
NOTE: APRES LE MONTAGE DE LA Ces marques peuvent être dues soit au contact
BAGUE D’EXCENTRIQUE, VOIR 3.6 impropres entre dents résultant d’un calage
"Première mise en service". incorrect sous la rondelle inférieure de butée,
soit à la surcharge du broyeur, soit à une
8.3.10 Rescellement de la bague alimentation en huile contaminée. Les
d’excentrique couronnes usées sont plus sujettes à des
Si la bague se libère et se met à tourner dans cassures de dents, qui elles-mêmes peuvent
l’excentrique à cause de l’usure des clavettes provoquer des dommages importants à
en résine, il est nécessaire de recouler celle-ci. l’intérieur du broyeur. Il ne faut donc pas
Percer, nettoyer et enlever la résine dans les attendre trop longtemps avant de changer les
encoches et couler une quantité adéquate de couronnes usées.
résine, prendre soin à l’alignement des trous
d’huile. Voir Figure 8-8 et Figure 8-6. 8.3.13 Démontage du balourd et de
la couronne dentée
NOTE: AVANT DE RECOULER ET
D’OBTENIR DES CLAVETTES DE Voir Figure 8-12.
RESINE, VÉRIFIER QUE LA BAGUE EST Après avoir démonté l’ensemble excentrique
BIEN INSTALLÉE. VOIR PARAGRAPHE du broyeur en se référant au paragraphe 8.3.9
8.3.9 "Installation de la bague d’excentrique". "Installation de la bague d’excentrique"
l’ensemble peut être désassemblé comme
8.3.11 Réglage du jeu entre dents indiqué ci-dessous:
Lorsque la rondelle de butée et les dents sont 1. Placer l’ensemble excentrique sur un
usées de telle sorte que l’on ne peut plus calage bois. Séparer le balourd et
maintenir le jeu, celui-ci doit être réglé par
l’addition ou la suppression des cales de l’excentrique en dévissant les vis de
réglages, pour obtenir un jeu correspondant fixation qui traversent le balourd et sont
aux valeurs du Tableau 8-1. Le fait d’ajouter fixées sur le rebord de l’excentrique. Si
des cales augmente le jeu et inversement, les vis ont été montées au loctite
supprimer des cales diminue le jeu. Un chauffer à la flamme aux alentours de
montage adéquat est nécessaire. 205°C.
NOTE: FAIRE ENGRENER LES DENTS A 2. Installer 4 anneaux de levage (livrés
FOND DE DENTURE DOIT ETRE EVITE avec l’outillage) sur le rebord du
LE PLUS POSSIBLE, UN JEU DOIT ETRE balourd.
PREVU AU BAS DE LA DENT, QUELLE
QUE SOIT L’USURE DES DENTS. VOIR 3. Lever le balourd verticalement pour
Tableau 8-1. dégager la goupille de position.
4. Enlever les vis de fixation de
l’excentrique sur la couronne située sur
le rebord de l’excentrique. Si les vis ont
été montées au loctite, chauffer aux
alentours de 205°C.

8-11 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

5. La couronne est serrée sur le diamètre 8. Débloquer puis enlever les vis de
extérieur de l’excentrique. Mettre en fixation de la rondelle de butée sur
place la rondelle de levage de l’excentrique. Enlever la rondelle de
l’excentrique ainsi que les anneaux de butée.
manutention (livrés avec l’outillage). 9. Sur HP100, HP200 et HP300
6. Soulever l’ensemble à environ 40 mm Démonter les vis fixant le blindage de
au-dessus d’un calage bois approprié. balourd, ainsi que les 2 vis obturant les
Chauffer la couronne progressivement trous de manutention. Fixer 2 anneaux
sur tout son diamètre extérieur. Le de levage dans ces trous et remonter le
diamètre extérieur de la couronne blindage de balourd. Remettre un
s’allongera et celle-ci tombera d’elle nouveau blindage en place. Ne pas
même. oublier de replacer les 2 vis obturant les
7. Poser l’excentrique sur un calage bois trous de manutention après avoir
en conservant l’accès à la rondelle de démonté les anneaux de levage.
butée.

3
4

Repère Désignation
1 Elingue
2 Vis de fixation du blindage
3 Blindage de balourd
4 Balourd
5 Anneau de levage

Figure 8-10 Démontage du blindage de balourd (HP100)

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-12


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

5 3
1

Repère Désignation
1 Elingue
2 Anneau de levage
3 Vis de fixation blindage
4 Blindage de balourd
5 Ensemble excentrique
6 Vis obturant les trous de manutention

Figure 8-11 Démontage du blindage de balourd (HP200 et HP300)

8.3.14 Installation de l’ensemble 4. Remettre l’excentrique à l’endroit.


excentrique Mettre en place les anneaux de
manutention dans la rondelle de levage,
1. Retourner l’excentrique pour avoir un puis la fixer sur le haut de l’excentrique.
accès facile à l’emplacement de la
5. Avec un engin de levage approprié,
rondelle de butée et le poser sur un lever l’excentrique au-dessus de la
calage bois. couronne. Soigner le centrage et la
2. Mettre en place la rondelle de butée en perpendicularité entre l’excentrique et la
vérifiant l’alignement des trous. couronne.
Installer et serrer les vis montées avec
de nouvelles rondelles frein.
3. Poser la couronne sur un calage bois, les
dents de la couronne contre le calage,
voir Figure 8-12.

8-13 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

2
10

3
9

6
7

Repère Désignation NOTE: IL EST TRES IMPORTANT QUE


1 Fixation balourd/excentrique L’ENGRENAGE SOIT CHAUFFE
UNIFORMÉMENT ET QUE LA CHALEUR
2 Balourd
NE SOIT PAS CONCENTRÉE SUR UNE
3 Excentrique SURFACE CRÉANT DE LA SORTE UN
4 Bague d’excentrique POINT CHAUD QUI PEUT DÉTRUIRE LE
5 Fixation excentrique/couronne TRAITEMENT DE L’ENGRENAGE. UN
6 Calage bois MOYEN CHIMIQUE DE MARQUAGE
7 Rondelle supérieure de butée
AGISSANT A UNE TEMPÉRATURE PRE
DÉTERMINÉE SERA UTILISE POUR
8 Couronne dentée ASSURER UN RECHAUFFAGE
9 Goupille UNIFORME.
10 Rondelle de levage
7. Mesurer le diamètre extérieur de
Figure 8-12 Levage balourd et excentrique l’excentrique et l’alésage de la
couronne, et s’assurer que l’alésage est
6. Chauffer uniformément la couronne à légèrement plus grand que
environ 45°C au-dessus de la l’excentrique. Descendre rapidement
température ambiante. l’excentrique sur la couronne en
alignant les trous. Les trous étant
équidistants aucun alignement spécial
est nécessaire. S’assurer que
l’excentrique plaque parfaitement au
fond de l’alésage de la couronne.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 8-14


SECTION 8 - ENSEMBLE EXCENTRIQUE

8. Nettoyer les vis et les trous, puis 13.Mettre en place les plus grandes vis qui
appliquer du loctite 271 sur les filets des fixent le balourd, l’excentrique et la
vis de fixation de la couronne sur couronne.
l’excentrique. 14.Serrer alternativement et en quinconce
9. Bloquer ces vis en alternant le serrage, les vis suivant le couple de serrage
au couple indiqué dans le Tableau 8-5. indiqué dans le Tableau 8-5.
10.Si la couronne a été remplacée, 15.Avant d’installer l’ensemble excentrique
l’excentrique est installé sans dans le broyeur, vérifier l’usure ou
l’ensemble balourd. Ceci permet la l’endommagement des dents du pignon
vérification du jeu entre les dents de la en faisant tourner le contre-arbre.
couronne et du pignon. Voir les 16.Installer l’ensemble excentrique comme
instructions dans le paragraphe 8.2.2 décrit dans le paragraphe 8.3.14
"Vérification et réglage du jeu entre "Installation de l’ensemble
dents et à fond de denture". excentrique".
11.Installer les 4 anneaux de levage (livrés NOTE: VERIFIER LE COUPLE DE
avec l’outillage) sur le bord intérieur du SERRAGE DES VIS DE FIXATION DE
balourd. L’EXCENTRIQUE ET DU BALOURD A LA
12.Descendre soigneusement le balourd sur COURONNE A CHAQUE CHANGEMENT
l’excentrique comme indiqué en DE MACHOIRE ET LORQUE LA TETE
Figure 8-12. Aligner le trou de goupille EST DEMONTEE.
dans le balourd avec la goupille de
l’excentrique.
Au-dessus
Vis fixation
Vis fixation Couple de serrage température ambiente
Type de broyeur excentrique
balourd/couronne (N.m) Centigrade Fahrenheit
couronne
(C°) (F°)
HP100 M12 x 70 M12 x 70 135 45° 80°
HP200 M14 x 70 M14 x 70 167 45° 80°
HP300 M16 x 70 M16 x 70 260 45° 80°
HP400 M20 x 100 M20 x 120 470 34° 61°
HP500 M24 x 110 M24 x 140 810 32° 57°

Tableau 8-5 Informations sur les vis de fixation couronne dentée

8-15 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


Section 9

ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,


POULIES

9.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-1


9.1.1 - Boîtier de contre-arbre - HP100 et HP200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-1
9.1.2 - Montage boîtier de contre-arbre - HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . 9-2
9.1.3 - Vérification du jeu axial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-4

9.2 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-6


9.2.1 - Démontage de l’ensemble contre-arbre et remplacement du pignon - HP100
et HP200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-6
9.2.2 - Démontage du boîtier de contre-arbre HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . 9-9
9.2.3 - Remplacement du pignon - HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . 9-9
9.2.4 - Démontage des bagues de contre-arbre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-10
9.2.5 - Démontage des bagues de contre-arbre - HP100 et HP200 . . . . . . . . . . 9-14
9.2.6 - Montage des bagues de contre-arbre - HP100 et HP200. . . . . . . . . . . . . 9-16
9.2.7 - Examen avant montage d’une bague de contre-arbre - HP100 . . . . . . . . 9-19
9.2.8 - Examen avant montage d’une bague de contre-arbre - HP200, HP300, HP400
et HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-19
9.2.9 - Montage contre-arbre - HP100 et HP200 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-19
9.2.10 - Montage bagues de contre-arbre - HP300, HP400 et HP500. . . . . . . . . 9-20
9.2.11 - Montage boîtier de contre-arbre - HP300, HP400 et HP500 . . . . . . . . . 9-24
9.2.12 - Fuite d’huile au contre-arbre côté commande. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-25
9.2.13 - Montage de la poulie broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-25
9.2.14 - Démontage de la poulie broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-26
9.2.15 - Remplacement du blindage de boîtier de contre-arbre HP100 et HP200
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-28
9.2.16 - Remplacement du blindage de boîtier de contre-arbre HP300. . . . . . . . 9-28
9.2.17 - Remplacement du blindage de boîtier de contre-arbre HP400. . . . . . . . 9-28
9.2.18 - Remplacement du blindage de boîtier de contre-arbre HP400. . . . . . . . 9-28
Ensembles contre-arbre, boîtier contre-arbre, poulies SECTION 9
9.1 Description Ce déflecteur a pour rôle de centrifuger sur le
couvercle de boîtier l’huile provenant de la
Cette section décrit les ensembles boîtier de lubrification des bagues de boîtier. Le boîtier
contre-arbre, contre-arbre et poulie. de contre-arbre permet le retour de l’huile vers
La puissance est transmise du moteur au le bac. Ce boîtier de contre-arbre est
contre-arbre du broyeur par l’intermédiaire solidement fixé par des grosses vis.
d’une transmission à courroies trapézoïdales L’étanchéité à l’huile entre le bâti et le boîtier
ou d’un manchon d’accouplement. A une de contre-arbre est assurée par un joint torique
extrémité du contre-arbre est monté un pignon ou à lèvre. Un blindage protège la partie du
dont la rotation est transmise à l’excentrique boîtier de contre-arbre exposée à l’usure due à
par la couronne dentée. Le contre-arbre est la chute des matériaux broyés.
soutenu par deux bagues bronze. Ces deux
bagues sont immobilisées en rotation par des NOTE: SUR HP100 ST HP200, LE BOÎTIER
goupilles emmanchées dans le boîtier de DE CONTRE-ARBRE EST INTEGRE AU
contre-arbre. Les bagues ont une bride à leur BATI.
extrémité qui reçoit les efforts axiaux
provenant tant du pignon que du déflecteur 9.1.1 Boîtier de contre-arbre -
d’huile. Ce dernier est emmanché serré du côté HP100 et HP200
commande du contre-arbre.

1 2 3

4 5 6 7

Repère Désignation
1 Pignon
2 Bague intérieure de contre-arbre
3 Bague extérieure de contre-arbre
4 Rondelle de blocage
5 Entretoise
6 Moyeu
7 Poulie broyeur

Figure 9-1 Boîtier de contre arbre HP100

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-1


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.1.2 Montage boîtier de 1. Graisser et positionner correctement le


contre-arbre - HP300, HP400 et joint torique dans la gorge appropriée
HP500 sur la bride du côté pignon du boîtier de
contre-arbre. Ce joint assure l’étanchéité
Pour un montage des différents composants de entre le fût du bâti et le boîtier de
l’ensemble contre-arbre, voir le paragraphe 9.2 contre-arbre. Voir Figure 9-2.
"Maintenance" de ce chapitre. Si le boîtier de
contre-arbre a été démonté pour expédition, il
doit être remis en place comme suit:

3 4 1

Repère Désignation
1 Bâti
2 Boîtier de contre arbre
3 Joint porteur
4 Joint torique

Figure 9-2 Joint de boîtier de contre-arbre

2. Un joint porteur doit être installé dans la Si il n’y a pas de colle, maintenir le joint
gorge du boîtier de contre-arbre, côté porteur à l’aide d’un fil métallique, torsadé aux
pignon. Ce joint élimine les vibrations extrémités. Couvrir le joint de graisse et
qu’il pourrait exister entre le boîtier de procéder comme indiqué au paragraphe 3. Si
contre-arbre et le bâti. un fil métallique est utilisé, ôtez le une fois le
Ce joint est fendu. Installer le joint dans la joint mis en place dans l’alésage du bâti, voir
gorge du boîtier de contre-arbre, côté pignon, Figure 9-4 (Etape 1).
et coller les deux extrémités entre elles. Il ne
doit pas y avoir de jeu entre les deux
extrémités du joint.

9-2 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

3. Remplir l’alésage du bâti à NOTE: SI LA PLACE DISPONIBLE NE


l’emplacement des joints toriques avec PERMET PAS D’UTILISER UN TUBE
une bande de joint silicone. Voir POUR CONTRE-BALANCER, ENFONCER
Figure 9-3. LE BOÎTIER DE CONTRE-ARBRE DANS
4. Glisser un tube de grande longueur à L’ALÉSAGE DU BÂTI AUSSI LOIN QUE
l’extrémité du contre-arbre côté poulie POSSIBLE. FAIRE REPOSER
pour équilibrer le poids de l’autre TEMPORAIREMENT LA BRIDE
extrémité. Voir Figure 9-3. INTÉRIEURE DU BOÎTIER (COTE
PIGNON) SUR LE BOSSAGE DE
GUIDAGE DU BÂTI. LEVER LE BOÎTIER
DE CONTRE-ARBRE A L’AIDE D’UNE
ÉLINGUE PASSANT PAR L’INTERIEUR
DU BROYEUR PUIS CONTINUER
D’EMBOÎTER LE BOÎTIER AUSSI LOIN
QUE POSSIBLE.
10

Repère Désignation 6. Visser 3 vis de traction dans la bride


1 Joint porteur extérieure de boîtier correspondant aux
3 trous espacés de 120° du bâti, voir
2 Joint torique
étape 1 de la Figure 9-4.
3 Boîtier de contre-arbre
4 Elingue
7. Du fait que le boîtier de contre-arbre est
monté serré dans le bâti, serrer les 3 vis,
5 Tube chacune à leur tour et progressivement
6 Bossage de centrage sur boitier pour maintenir le boîtier aligné,
7 Bossage de guidage sur bâti jusqu’au contact entre les brides du
8 Alésage du bâti boîtier de contre cadre et le bâti.
9 Pignon 8. Enlever les vis et monter des rondelles
10 Bâti de calage sous les têtes de vis et répéter
l’opération précédente. De nouveau
Figure 9-3 Montage de l’ensemble contre arbre serrer alternativement chacune des vis
jusqu’à ce qu’elles arrivent au fond des
5. A l’aide d’un engin de levage (pont trous filetés.Voir étape 2 de la
roulant ou autre), poser le bossage de Figure 9-4.
guidage du boîtier de contre-arbre sur le
bossage de guidage du bâti.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-3


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9. Remplacer les vis de traction par les vis 11.Mettre en place le blindage sur le boîtier
normales qui fixeront définitivement le de contre-arbre en engageant les
boîtier de contre-arbre. encoches du blindage sur les bossages
10.Continuer de faire pénétrer le boîtier de du boîtier. Sur HP500 le blindage est en
contre-arbre par actions successives sur deux parties. Voir Figure 9-5.
les vis jusqu’à ce que les brides du bâti
et du boîtier de contre-arbre soient en
contact. Voir étape 3 de la Figure 9-4.

1 1 3

ETAPE 1
1
2 7 5
3 1
4 4

ETAPE 2 ETAPE 3

Repère Désignation
1 Bâti
2 Rondelles de calage
3 Vis de traction
4 Boîtier de contre-arbre
5 Rondelle
6 Vis définitive
7 Contact

Figure 9-4 Installation du boîtier de contre-arbre

9.1.3 Vérification du jeu axial


Voir Figure 6-5. Jeu axial
Type
Si le broyeur a été expédié complètement (tolérances)
assemblé, le jeu axial a été correctement réglé HP100 1.3mm (0.050") - 1.8mm (0.070")
en atelier; mais il est recommandé de le HP200 1.3mm (0.050") - 1.8mm (0.070")
vérifier à l’arrivée. Le contre-arbre doit HP300 0.8mm (0.031") - 1.6mm (0.062")
pouvoir être déplacé axialement de la valeur HP400 0.8mm (0.031") - 1.6mm (0.062")
indiquée dans le Table 9-1.
HP500 0.8mm (0.031") - 1.6mm (0.062")

Tableau 9-1 Jeu axial

9-4 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

Repère Désignation
1 Blindage boîtier contre arbre
2 Boîtier de contre arbre
3 Bossage

Figure 9-5 Montage blindage boîtier

Repère Désignation
1 Pignon
2 Bague intérieure de boitier
3 Bague extérieure de boitier
4 Jeu axial
5 Voir Table 9-1
6 Contact

Figure 9-6 Jeu axial

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-5


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2 Maintenance
9.2.1 Démontage de l’ensemble
contre-arbre et remplacement du
pignon - HP100 et HP200
Voir Figure 9-7.

12 1 2 3 4 5

11 10 9 8 7

Repère Désignation
1 Pignon
2 Vis sans tête
3 Bâti
4 Joint
5 Contre-arbre
6 Joint à lèvre
7 Collier d’huile
8 Couvercle
9 Bague extérieure de contre arbre
10 Bague intérieure de contre arbre
11 Filetage sur contre arbre et pignon
12 Rondelle de blocage

Figure 9-7 Ensemble contre-arbre

Lors du démontage de l’ensemble excentrique, En plus, tourner avec un pignon usé peut
il est recommandé de vérifier l’état du pignon provoquer de graves dommages aux autres
(usure ou rupture de dents). Un piquage étendu pièces du broyeur. Un pignon excessivement
ou des arrachements de métal sur les flancs des usé doit donc être remplacé. Pour obtenir un
dents sont des signes d’usure excessive. Elle rendement optimum du couple conique, il est
peut être due à un mauvais contact des dents recommandé de changer la couronne en même
du pignon et de la couronne résultant d’un temps.
mauvais calage ou à une surcharge du broyeur
ou encore à une mauvaise qualité d’huile. Un
pignon usé est plus vulnérable aux ruptures de
dents qu’un pignon en bon état.

9-6 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

Si on monte un pignon neuf avec une couronne a. Retirer d’abord les vis de fixation du
usée, le profil des dents usées de la couronne moyeu.
peut détériorer rapidement le pignon neuf. Si
un pignon neuf ou une couronne neuve sont b. Introduire les vis dans les trous
montés, vérifier les jeux de denture comme taraudés du moyeu.
indiqué au paragraphe 8.2.2 "Vérification et
réglage du jeu entre dents et à fond de
denture". DANGER
Pour démonter l’ensemble contre-arbre, pour Au cas ou la poulie serait difficile à
remplacer les bagues, le pignon ou d’autres séparer de son moyeu amovible,
pièces procéder comme suit: donner des petits coups de marteau
en maintenant l’effort sur les vis de
1. Enlever les ensemble bol, tête, douille, poussée.
et excentrique.
2. Démonter la poulie du broyeur. Pour
démonter la poulie broyeur, procéder
comme suit:

4
3

Repère Désignation
1 Poulie
2 Entretoise
3 Moyeu
4 Vis en position montage
5 Clavette

Figure 9-8 Ensemble poulie

3. Démonter le couvercle du collier d’huile


ainsi que les joints.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-7


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

4. Chauffer le collier d’huile de 27°C Loctite, chauffer à environ 205°C pour


environ au-dessus de la température pouvoir les dévisser.
ambiante. 7. Placer la clé de démontage du pignon
5. Placer un levier entre le collier d’huile (livrée avec l’outillage) comme indiqué
et le bâti et excercer un effort modéré. Figure 9-9.
Dès que le collier a commencé à glisser, 8. Placer la clé du contre-arbre (livrée avec
le tirer horizontalement pour l’extraire l’outillage) en bout de celui-ci. Frapper
du contre-arbre. à l’aide d’un marteau sur la clé pour
DANGER faire tourner le contre-arbre dans le sens
Utiliser des gants protecteurs lorsque ANTI-HORAIRE.
vous manipulez des pièces chaudes. 9. Installer un anneau de levage (livré avec
l’outillage) dans le trou situé entre les
dents du pignon. Puis dévisser
NOTE: sur HP100, pour le démontage du complètement le contre-arbre et lever le
pignon, il est nécessaire de démonter la pignon.
rondelle de butée.
10.Enlever la rondelle de blocage.
6. Desserrer les vis de la rondelle de
blocage. Les vis étant montées au

2
1 1

5 3 4 6 7

Repère Désignation
1 Pignon
2 Clé de blocage du pignon
3 Clavette
4 Clé du contre-arbre
5 Contre-arbre
6 Bague de contre-arbre
7 Vis sans tête
8 Rondelle de blocage

Figure 9-9 Démontage du pignon

9-8 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2.2 Démontage du boîtier de 5. Serrer progressivement et


contre-arbre HP300, HP400 et alternativement chaque vis d’extraction
HP500 pour sortir le boîtier de contre-arbre sans
coincement.
Voir Figure 9-10. NOTE: SI EXCEPTIONNELLEMENT IL Y
Pour démonter l’ensemble boîtier de A DES DIFFICULTÉS POUR ENLEVER LE
contre-arbre et contre-arbre afin de remplacer BOÎTIER DE CONTRE-ARBRE COMME
les bagues de boîtier, le pignon ou d’autres INDIQUE CI-DESSUS, ON PEUT
pièces procéder comme suit: CHAUFFER LÉGÈREMENT LE BÂTI A
1. Enlever toutes les tuyauteries d’huile ENVIRON 55°C (100°F) AU DESSUS DE
qui pourraient gêner le démontage du LA TEMPÉRATURE AMBIANTE.
boîtier de contre-arbre. 6. Continuer d’agir sur les vis d’extraction
jusqu’à ce que le boîtier de contre-arbre
2. Démonter la poulie du broyeur. La soit complètement libre.
poulie doit être démontée avant le
boîtier de contre-arbre, car elle pourrait 7. Glisser un tube de grande longueur à
être endommagée. l’extrémité du contre-arbre à la place de
la poulie pour équilibrer le poids. Sortir
1 2 le boîtier de contre-arbre à l’aide d’un
engin de levage approprié. (Voir
Figure 9-3).
8. Enlever le couvercle du boîtier de
3 contre-arbre.
9. Chauffer le déflecteur d’huile de 27°C
(50°F) environ au-dessus de la
température ambiante.
DANGER
4 Utiliser des gants protecteurs lorsque
vous manipulez des pièces chaudes.

10.Placer un levier entre le collier et le


boîtier de contre-arbre et exercer un
effort modéré. Dès que le collier a
commencé à glisser, le tirer
5 horizontalement pour l’extraire du
contre-arbre.
Repère Désignation
1 Bâti
11.Enlever l’ensemble contre-arbre pignon
du boîtier de contre-arbre.
2 Vis de traction
3 Couvercle de boitier 9.2.3 Remplacement du pignon -
4 Contre-arbre HP300, HP400 et HP500
5 Boîtier de contre-arbre Lors du démontage du boîtier de contre-arbre,
Figure 9-10 Démontage du boîtier de il est recommandé de vérifier l’état du pignon
contre-arbre (usure ou rupture de dents). Un piquage étendu
ou des arrachements de métal sur les flancs des
3. Enlever les vis de fixation du boîtier au dents sont des signes d’usure excessive. Elle
bâti. peut être due à un mauvais contact des dents
du pignon et de la couronne résultant d’un
4. Visser les vis d’extraction (fournies dans mauvais calage ou à une surcharge du broyeur
l’outillage du broyeur) dans les 3 trous ou encore à une mauvaise qualité d’huile.
taraudés également espacés dans le
couvercle de boîtier.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-9


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

Un pignon usé est plus vulnérable aux ruptures NOTE: SI LE PIGNON, EN SE


de dents qu’un pignon en bon état. En plus, REFROIDISSANT, COMMENCE A
tourner avec un pignon usé peut provoquer de SERRER L’ARBRE, RÉCHAUFFER LE
graves dommages aux autres pièces du PIGNON TOUT EN LE FRAPPANT A
broyeur. Un pignon excessivement usé doit L’AIDE D’UN CHEVRON. SE RAPPELER
donc être remplacé. Pour obtenir un rendement QUE LA FLAMME DU CHALUMEAU
optimum du couple conique, il est DOIT AGIR SUR TOUTE LA PÉRIPHÉRIE
recommandé de changer la couronne en même DU PIGNON POUR PRÉVENIR TOUTE
temps. Si on monte un pignon neuf avec une SURCHAUFFE LOCALE.
couronne usée, le profil des dents usées de la
couronne peut détériorer rapidement le pignon 1
neuf. Si un pignon neuf ou une couronne neuve
sont montés, vérifier les jeux de denture
comme indiqué au paragraphe 8.2.2
"Vérification et réglage du jeu entre dents et à
fond de denture". Pour remplacer le pignon
agir comme suit:
1. Enlever l’ensemble contre-arbre pignon
du boîtier de contre-arbre. Placer le
contre-arbre sur un calage approprié.
2. Chauffer lentement le pignon au
chalumeau jusqu’à environ 100°C. A
l’aide d’un chevron, frapper sur le
pignon tout en continuant à chauffer.
Dès que le pignon commence à glisser, 2
le prendre à deux mains et l’enlever de
l’arbre.
3. Chauffer le pignon de rechange dans un Repère Désignation
bain d’huile (voir températures dans le 1 Pignon
Table 9-2). A l’aide de gants isolants, 2 Contre-arbre
faire glisser le pignon sur le contre-arbre A Position du pignon
en faisant coïncider les rainures de
clavette. Pousser le pignon sur l’arbre de Figure 9-11 Position du pignon
telle sorte que l’arbre dépasse le pignon
de la côte indiquée dans le Table 9-2.

Au-dessus de la température ambiente


Type Position du pignon"A" Centigrade Fahrenheit
(C°) (F°)
HP300 4 mm (5/32") 100° 180°
HP400 5 mm (3/16") 147° 261°
HP500 FLUSH 133° 240°

Tableau 9-2 Position du pignon et températures requises pour chauffer

9.2.4 Démontage des bagues de boîtier. Dans ce cas, le démontage devient plus
contre-arbre difficile.
Généralement lorsque les bagues sont usées et Procéder comme suit:
doivent être changées, elles ont du jeu dans le 1. Enlever le boîtier de contre-arbre du bâti
boîtier de contre-arbre. Dans ce cas, les bagues et le contre-arbre de son boîtier comme
sont sorties du boîtier sans aucune difficulté. indiqué au paragraphe 9.2.2
Cependant il peut arriver que, du fait des "Démontage du boîtier de contre-arbre
tolérances d’usinage ou par suite de surcharge HP300, HP400 et HP500".
du broyeur ou d’un défaut de lubrification,
qu’une bague soit serrée, voire grippée dans le

9-10 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

NOTE: Les boîtier de contre-arbre du HP100 3. Introduire cet extracteur


et HP200 étant partie intégrante du bâti, horizontalement dans la bague et la
démonter le contre-arbre comme indiqué au placer derrière celle-ci. Le tourner de
paragraphe 9.2.1 "Démontage de l’ensemble 90°C pour l’appliquer contre la bague.
contre-arbre et remplacement du pignon - 4. Tenir cet extracteur à l’aide d’une tige
HP100 et HP200". filetée M24 aux deux extrémités et plus
2. Fabriquer un extracteur comme indiqué longue que la bague d’une centaine de
en Figure 9-2. millimètres. Visser cette tige dans
l’écrou soudé sur l’extracteur.

5
3

6
1

Repère Désignation a. Utiliser l’extracteur précédemment


1 Extracteur décrit, sauf que la tige filetée et le
2 Bague de contre-arbre plat transversal doivent être plus
3 Légèrement inférieur au diamètre extérieur
longs. Placer deux cales en bois entre
de la bague le plat et la bride du boîtier de
4 Ecrou M24 soudé sur la plaque contre-arbre.
5 Légèrement inférieur au diamètre intérieur Pour HP100 et HP200, la bague de
de la bague contre-arbre intérieure est maintenue en
6 Introduire cette plaque horizontalement et position à l’aide d’une vis sans tête, traversant
la placer derrière et contre la bague le bâti et placé à 12h. Cette vis doit être
démontée avant la bague. Cette vis étant collée
Figure 9-12 Plaque de centrage avec du loctite, chauffer à la flamme aux
environs de 205°C (400°F) avant de la
5. Placer un plat (de 25 x 75 x 305 mm) en dévisser.
travers de l’autre extrémité de la tige et
fixer l’ensemble au moyen d’un écrou. b. Agir simultanément sur l’écrou du
6. Pousser la bague hors du boîtier de dispositif de centrage et sur le
contre-arbre à l’aide d’un chevron ou chevron ou tube de poussée.
d’un tube en frappant sur la plaque de c. Lorsque la bague arrive contre le plat
centrage. Voir Figure 9-13. Si à l’aide transversal, dévisser l’écrou de la
de cette méthode on ne réussit toujours tige filetée, augmenter l’épaisseur du
pas à extraire la bague, nous suggérons calage et répéter l’opération (b).
la méthode suivante (voir Figure 9-14 ):
d. Répéter les opérations (b) et (c)
jusqu’à ce que la bague soit
complètement sortie du boîtier.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-11


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

3
1 2

4
5

Repère Désignation
1 Boîtier de contre-arbre
2 Extracteur
3 Chevron
4 Tige filetée
5 Bague de contre-arbre
6 Plat transversal
7 Goupille

Figure 9-13 Démontage d’une bague par poussée

9-12 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

4
5
6

Repère Désignation
1 Bague de contre-arbre
2 Cale bois
3 Boîtier de contre-arbre
4 Extracteur
5 Tige filetée
6 Plat transversal

Figure 9-14 Démontage d’une bague de contre-arbre par traction et poussée

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-13


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2.5 Démontage des bagues de


contre-arbre - HP100 et HP200
Généralement lorsque les bagues sont usées et
doivent être changées, elles ne sont plus
serrées dans le bâti. Dans ce cas, les bagues
sont sorties du bâti sans aucune difficulté.
Cependant il peut arriver que, du fait des
tolérances d’usinage ou par suite de surcharge
du broyeur ou d’un défaut de lubrification,
qu’une bague soit grippée dans le boîtier. Dans
ce cas, le démontage devient plus difficile.
Procéder comme suit:
2 1
Bague côté poulie:
1. Comme le boitier de contre-arbre sur 4
HP100 et HP200 est partie intégrante
du bâti, enlever le contre-arbre du 25
broyeur comme décrit dans 9.2.1
"Démontage de l’ensemble contre-arbre
et remplacement du pignon - HP100 et 5
HP200".
2. Fabriquer un extracteur comme indiqué 3
en Figure 9-15.
3. Introduire cet extracteur
horizontalement dans la bague et la
placer derrière celle-ci. Le tourner de
90° pour l’appliquer contre la bague.
4. En maintenant la plaque en position,
visser une tige filetée dans l’écrou soudé 6
sur l’extracteur; la tige doit être
légèrement plus longue que la bague et
filetée aux deux extrémités.

Repère Désignation
1 Extracteur
2 Bague de contre-arbre
3 Légèrement inférieur au diamètre extérieur
de la bague.
4 Ecrou M24 soudé sur la plaque.
5 Légèrement inférieur au diamètre intérieur
de la bague.
6 Glisser l’extracteur dans la bague et le
tourner de 90°.

Figure 9-15 Extracteur

9-14 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

5. Placer un plat (de 25 x 75 x 250 mm) en


travers de l’autre extrémité de la tige et
fixer l’ensemble au moyen d’un écrou.
(Voir Figure 9-16).

1
4
3

Repère Désignation
1 Bague de contre-arbre
2 Extracteur
3 Tige filetée
4 Plat transversal
5 Calage
6 Ecrou

Figure 9-16 Démontage bague de contre-arbre (côté poulie)

6. Utiliser la tige filetée comme vérin. Bague côté pignon:


Lorque la bague arrive en appui contre 1. La bague intérieure de contre-arbre est
le plat transversal, dévisser l’écrou et
caler. maintenue dans l’alésage du boitier (qui
est partie intégrante du bâti) par une vis
7. Répéter l’opération 6 jusqu’à ce que la sans tête placée dans une position de
bague soit complètement sortie du 12h. Voir Figure 9-17. Cette vis doit être
boitier. enlevée avant le démontage de la bague.
Cette vis étant collée avec du Loctite, il
sera nécessaire de chauffer (environ
200°C) avant de la dévisser.
2. Placer l’extracteur à l’extrémité de la
tige. Presser l’extracteur contre la bague
afin de dégager celle-ci de son
logement.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-15


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

3 1 2
1 2 3

Repère Désignation Repère Désignation


1 Bague de contre-arbre 1 Bague de contre-arbre
2 Extracteur 2 Tige de guidage
3 Barre 3 Bâti
4 Vis sans tête
Figure 9-18 Montage d’une bague de
Figure 9-17 Démontage de la bague côté pignon contre-arbre

9.2.6 Montage des bagues de 4. Les bagues intérieures et extérieures


contre-arbre - HP100 et HP200 sont identiques. Cependant la position
de leur rainure d’huile différe.
Après examen du bâti, les bagues neuves Déterminer cette position comme suit:
peuvent être montées. Si l’ajustement
bagues-bâti est glissant, monter les bagues en a. La rainure d’huile longitudinale de la
veillant à ce que les rainures d’huile soient bague intérieure doit se situer à 12h.
dans la position indiquée à l’étape 4. Si les Voir Figure 9-19.
bagues sont montées légèrement serrées, les
b. La rainure d’huile longitudinale de la
refroidir pour les monter comme indiqué à
l’étape 5. bague extérieure est normalement
située à 6h. Voir Figure 9-19.
Procéder comme suit: Cependant cette position doit être
1. Enlever les goupilles de position (bague changée si le moteur est situé
côté poulie). au-dessous du broyeur dans un
2. Mettre à la place des goupilles des tiges secteur de 45° de chaque coté de
de même diamètre et légèrement plus l’axe vertical. Voir Figure 9-20.
longue que les bagues. Ces tiges NOTE: La bague doit être alors tournée pour
serviront de guide. Voir Figure 9-18. que la rainure longitudinale se situe à 12h.
3. Pour installer la bague de contre-arbre Cette position permet à la transmission
intérieure, aligner le trou dans la bague d’exercer son effort de traction en dehors de la
avec le trou dans le bâti, recevant la vis rainure et donc de ne pas gêner l’arrivée
sans tête. d’huile.

9-16 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

1 7

2
5
3

4
6

Repère Désignation
1 Bague de contre-arbre intérieure
2 Rainure d’huile positionnée à 12h
3 Bâti
4 Bague de contre-arbre extérieure
5 Rainure d’huile positionnée à 6h
6 Rainure d’huile positionnée à 12h pour transmission verticale,
avec moteur sous poulie broyeur.
7 Rainure d’huile positionnée à 6h pour transmission horizontale
ou verticale avec moteur au-dessus de la poulie broyeur.

Figure 9-19 Position de la rainure de graissage des bagues de contre-arbre

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-17


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

DANGER
Porter de gros gants bien isolés pour
manipuler la neige carbonique.
Celle-ci peut provoquer de graves
brûlures.
2
NOTE: Si le bâti est à une température
supérieure à 24°C (75°F), on peut utiliser de la
glace au lieu de la neige carbonique. Mesurer
le diamètre extérieur de la bague et l’alésage
du boîtier pour déterminer le moment ou la
bague est suffisamment refroidie.
6. Glisser rapidement la bague dans le
boîtier en utilisant les tiges de guidage.
NOTE: aligner le trou de la bague intérieure
3 avec le trou dans le bâti de la vis sans tête. Voir
Figure 9-15.
1
NOTE: Vérifier que la rainure d’huile est bien
positionnée à 12h et que le trou dans le
diamètre extérieur de la bague est bien aligné
avec le trou dans le bâti, qui reçoit la vis sans
tête. NE PAS UTILISER DE TIGE DE
GUIDAGE POUR MONTER LA BAGUE
Repère Désignation INTÉRIEURE DANS HP100.
1 Poulie broyeur NOTE: Nettoyer les filets de la vis sans tête et
2 Axe vertical du broyeur le taraudage du trou dans le bâti avec un
3 Poulie motrice solvant. Puis appliquer du loctite 277 sur les
filets et installer la vis sans tête. Visser jusqu’à
Figure 9-20 Commande verticale - moteur sous ce que la vis vienne en contact avec la bague.
broyeur NE PAS TROP SERRER, UNE TROP FORTE
PRESSION POURRAIT DÉFORMER
5. Garnir l’alésage des bagues neuves de L’ALÉSAGE DE LA BAGUE.
neige carbonique pendant 2 à 3 heures
pour faciliter le montage. Il faut environ 7. Si le montage n’a pas été fait assez
22 kg de neige carbonique pour le rapidement et que la bague se bloque en
remplacement des deux bagues. cours de montage ou si on ne dispose
pas de moyen de refroidissement, on
NOTE: ENVELOPPER L’EXTÉRIEUR DE peut introduire les bagues en frappant
LA BAGUE REFROIDIE, POUR PRÉVENIR dessus et en les protégeant d’un
LA FORMATION DE BUÉE QUI morceau de bois. Les tiges de guidage
POURRAIT ENTRAVER LE MONTAGE DE sont surtout utiles dans ce cas.
LA BAGUE DANS LE BOÎTIER. CECI
CONTRIBUE AUSSI A UN NOTE: EXERCER DES EFFORTS
REFROIDISSEMENT PLUS UNIFORME. MODÉRÉS POUR PRÉVENIR UN
COINCEMENT DE LA BAGUE.
8. Enlever les tiges de guidages et replacer
les deux goupilles enlevées
précédemment.

9-18 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2.7 Examen avant montage d’une 9.2.9 Montage contre-arbre - HP100


bague de contre-arbre - HP100 et HP200
Vérifier l’alésage du boîtier de contre-arbre Voir Figure 9-7.
qui est intégré au bâti. Vérifier la rectitude du Le montage est la procédure inverse du
contre-arbre. Le contre-arbre étant monté entre démontage avec les remarques suivantes:
pointes, le faux-rond ne doit pas dépasser
0,1mm. Si le faux-rond est supérieur, l’arbre 1. Fixer la plaque de blocage sur le pignon.
doit être remplacé. Si l’alésage d’une bague de Nettoyer les filets des vis et des trous
contre-arbre a été rétréci à cause d’un serrage dans le pignon, avec un solvant.
excessif dans le boîtier, celui-ci risque de Appliquer du loctite 242 sur les filets et
gripper dans la bague. Enfin un arbre tordu (ce visser les vis dans le pignon. Serrer
qui peut être décelé par examen de fermement.
l’alignement des rainures de clavettes) doit
être remplacé par un arbre neuf. HP100, couple de serrage à 140 N.m.
9.2.8 Examen avant montage d’une HP200, couple de serrage à 180 N.m.
bague de contre-arbre - HP200, 2. Installer l’anneau de levage dans le trou
HP300, HP400 et HP500 du pignon situé entre les dents.
Descendre le pignon dans le bâti,
Il est prudent lors d’un montage de bagues celui-ci est horizontal et aligné avec
neuves de vérifier l’ajustement bague-boîtier. l’alésage de la bague.
L’alésage du boîtier et le diamètre extérieur de 3. Visser le contre-arbre dans le pignon en
la bague doivent être contrôlés pour vérifier tournant dans le sens horaire. Tenir le
l’obtention de cet ajustement. Si le serrage est pignon avec la clé spéciale et tourner le
excessif, l’alésage du boîtier doit être retouché contre-arbre avec la clé adéquate. Voir
pour se situer dans les tolérances. Un serrage Figure 9-9.
excessif peut causer un rétrécissement du
diamètre intérieur de la bague, donc une 4. Visser jusqu’à ce que le bout du
réduction du jeu entre celle-ci et le contre-arbre vienne en contact avec la
contre-arbre. Si le diamètre de l’alésage du plaque de blocage fixée sur le pignon.
boîtier de contre-arbre est trouvé plus petit que Normalement le contre-arbre peut être
prévu, la cause du rétrécissement peut donc monté sans avoir recours à l’utilisation
être attribuée à un échauffement excessif. d’un marteau pour frapper sur la clé.
NOTE: Sur le HP200, vérifier l’alésage du 5. Une fois le bout du contre-arbre en
boîtier de contre-arbre qui est intégré au bâti. contact avec la plaque de blocage,
Vérifier la rectitude du contre-arbre. Le frapper la clé avec un marteau pour être
contre-arbre étant monté entre pointes, le sûr que le contact est bien réel.
faux-rond ne doit pas dépasser 0,1 mm. Si le 6. Chauffer le déflecteur d’huile à environ
faux-rond est supérieur, l’arbre doit être 27°C au-dessus de la température
remplacé. Si l’alésage d’une bague de ambiante et le monter aussi vite que
contre-arbre a été rétrecie à cause d’un serrage possible sur le contre-arbre.
excessif dans le boîtier ou si on utilise un
contre-arbre courbe, celui-ci risque de gripper 7. Si des difficultés surviennent, pousser le
dans la bague. Enfin un arbre tordu (Ce qui collier d’huile avec un chevron. Le
peut-être décelé par examen de l’alignement collier est correctement monté lorsque:
des rainures de clavettes) doit être remplacé – Pour HP100 et HP200 un jeu de 1,3 à
par un arbre neuf. 1,8 mm existe entre le déflecteur
d’huile et la bague de contre-arbre.
Vérifier à l’aide d’une jauge.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-19


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

8. Une fois le collier d’huile refroidi, Faire un serrage progressif et entre-croisé des
enlever la jauge et installer le segment vis de fixation.
de compression.
9. Appliquer du joint silicone sur la face du
boîtier de contre-arbre avant de fixer le
couvercle de boîtier sur celui-ci. Monter
le couvercle en faisant correspondre les
trous de boulons.

1 2 3

5
7 6

Repère Désignation
1 Bâti
2 Joint
3 Couvercle
4 Collier d’huile
5 Contre-arbre
6 Segment de compression
7 Jeu axial, voir Table 9-1
Figure 9-21 Collier d’huile

9.2.10 Montage bagues de Si les bagues sont montées légèrement serrées,


contre-arbre - HP300, HP400 et les refroidir pour les monter comme indiqué à
HP500 l’étape 4. Procéder comme suit:
1. Enlever les goupilles de position de la
Une fois que le contre-arbre et son boîtier ont
été correctement examinés, les bagues neuves bride du boîtier.
peuvent être montées. Si l’ajustement Mettre à la place des goupilles des tiges
bagues-boitier est glissant, monter les bagues de même diamètre et légèrement plus
en veillant à ce que les rainures d’huile soient longue que les bagues. Ces tiges
dans la position indiquée à l’étape 3. serviront de guide. Voir Figure 9-22.

9-20 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

NOTE: Dans HP100 et HP200: pour installer


la bague de contre-arbre intérieur, aligner le
trou dans la bague avec le trou dans le bâti,
recevant la vis sans tête.

2 1

Repère Désignation
1 Boîtier de contre-arbre
2 Tige de guidage
3 Bague de contre-arbre

Figure 9-22 Montage d’une bague de contre-arbre

2. Les bagues intérieures et extérieures b. La rainure d’huile longitudinale de la


sont identiques. Cependant la position bague de contre-arbre coté poulie est
de leur rainure d’huile peut différer. normalement située à 6h. Voir
Déterminer cette position comme suit: Figure 9-24. Cependant cette
a. La rainure d’huile longitudinale de la position doit être changée si le
bague de contre-arbre coté pignon moteur est situé au-dessous du
doit se situer à 12h. Voir Figure 9-24. broyeur dans un secteur de 45° de
chaque coté de l’axe vertical. Voir
Figure 9-23. La bague doit être alors
tournée pour que la rainure
longitudinale se situe à la partie
supérieure. Cette position permet à la
transmission d’exercer son effort de
traction en dehors de la rainure et
donc de ne pas gêner l’arrivée
d’huile.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-21


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

Repère Désignation
1 Axe vertical du broyeur
2 Poulie motrice
3 Poulie broyeur

Figure 9-23 Commande verticale - Moteur sous broyeur

9-22 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

1 2 3

7
5

Repère Désignation
1 Boîtier de contre-arbre
2 Bague extérieure de contre-arbre
3 Rainure d’huile positionnée à 6h pour une transmission horizontale ou
verticale avec moteur au-dessus de la poulie broyeur.
4 Rainure d’huile
5 Rainure d’huile positionnée à 12h pour une transmission verticale avec
moteur sous la poulie broyeur.
6 Rainure d’huile positionnée à 12h
7 Bague intérieure de contre-arbre

Figure 9-24 Position de la rainure de graissage des bagues de contre-arbre

3. Garnir l’alésage des bagues neuves de NOTE: ENVELOPPER L’EXTÉRIEUR DE


neige carbonique pendant 2 à 3 heures LA BAGUE REFROIDIE, POUR PRÉVENIR
pour faciliter le montage. Il faut environ LA FORMATION DE BUÉE QUI
22 kg de neige carbonique pour le POURRAIT ENTRAVER LE MONTAGE DE
remplacement des deux bagues. LA BAGUE DANS LE BOÎTIER. CECI
CONTRIBUE AUSSI A UN
REFROIDISSEMENT PLUS UNIFORME.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-23


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2.11 Montage boîtier de


DANGER contre-arbre - HP300, HP400 et
Porter de gros gants bien isolés pour HP500
manipuler la neige carbonique. Voir Figure 9-2.
Celle-ci peut provoquer de graves
brûlures. Que le boîtier du contre-arbre soit démonté
pour examen ou pour le remplacement de
NOTE: Si le boîtier de contre-arbre est à une pièces, il est conseillé de remplacer les joints:
température supérieure à 24°C, on peut utiliser joint torique ou joints à lèvres entre le boîtier
de la glace au lieu de la neige carbonique. et le bâti, joint plat ou joint silicone entre
Mesurer le diamètre extérieur de la bague et couvercle de boîtier et boîtier de contre-arbre
l’alésage du boîtier pour déterminer le moment ou bâti, segment de compression entre collier
ou la bague est suffisamment refroidie. d'huile et couvercle de boîtier.
4. Glisser rapidement la bague dans le Ces joints peuvent «vieillir» et perdre leur
boîtier en utilisant les tiges de guidage. qualité au cours du temps. Ces joints ne
coûtent pas chers et mieux vaut les remplacer,
NOTE: Sur HP100 et HP200, aligner le trou que risquer d’avoir à démonter pour supprimer
de la bague de contre-arbre intérieur avec le une fuite d’huile.
trou dans le bâti. Voir Figure 9-7. Vérifier que
la rainure d’huile est bien positionnée à 12h et Pour monter l’ensemble boîtier de
que le trou dans le diamètre extérieur de la contre-arbre, procéder comme suit:
bague est bien aligné avec le trou dans le bâti, 1. Monter l’ensemble contre-arbre dans le
qui reçoit la vis sans tête. NE PAS UTILISER boîtier de contre-arbre.
DE TIGE DE GUIDAGE POUR MONTER
LA BAGUE INTÉRIEURE DU HP200. 2. Pour tenir en place le contre-arbre,
utiliser un serre-joint en "C" comme
5. Nettoyer les filets de la vis sans tête et le indiqué en Figure 9-25. On peut aussi
taraudage du trou dans le bâti avec un poser le pignon contre un mur ou contre
solvant. Puis appliquer du loctite 277 un calage bois solide.
sur les filets et installer la vis sans tête.
Visser jusqu’à ce que la vis vienne en
contact avec la bague. NE PAS TROP
SERRER, UNE TROP FORTE
PRESSION POURRAIT DÉFORMER
L’ALÉSAGE DE LA BAGUE.
6. Si le montage n’a pas été fait assez
rapidement et que la bague se bloque en
cours de montage ou si on ne dispose
pas de moyen de refroidissement, on
peut introduire les bagues en frappant
dessus et en les protégeant d’un
morceau de bois. Les tiges de guidage
sont surtout utiles dans ce cas.
NOTE: EXERCER DES EFFORTS
MODÉRÉS POUR PRÉVENIR UN
COINCEMENT DE LA BAGUE.
7. Enlever les tiges de guidages et replacer
les deux goupilles enlevées
précédemment.

9-24 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

7. Vérifier l’alésage du collier avant de


monter ce collier sur le boitier de
contre-arbre. L’alésage doit être lisse.
8. Appliquer du joint silicone sur la face du
boîtier de contre-arbre avant de fixer le
couvercle du boîtier sur celui-ci. Monter
le couvercle en faisant correspondre les
trous de boulons.
9. Faire un serrage progressif et croisé des
vis de fixation.
9.2.12 Fuite d’huile au contre-arbre
côté commande
1
Si une fuite d’huile se produit au couvercle du
boîtier de contre-arbre, elle peut être due au
segment de compression positionné sur le
collier d’huile. Les pièces défectueuses
3 doivent être remplacées. Voir Figure 9-21.
Vérifier le reniflard. Un reniflard colmaté peut
Repère Désignation être à l’origine d’une fuite d’huile.
1 Boîtier de contre-arbre Une tuyauterie de retour avec une pente
2 Serre-joint insuffisante, ainsi qu’une viscosité d’huile
excessive peuvent être à l’origine d’une fuite
3 Pignon
d’huile. Pente de retour d’huile mini 25 mm
Figure 9-25 Montage du contre-arbre pour 305 mm. (soit 8% ou 5°)
Vérifier l’intérieur des flexibles de retour, et
3. Chauffer le collier d’huile à environ leur bon état.
27°C au-dessus de la température
ambiante et le monter aussi vite que Tous ces défauts peuvent provoquer une fuite
possible sur le contre-arbre. d’huile derrière le couvercle du déflecteur.
4. Si des difficultés surviennent, pousser le 9.2.13 Montage de la poulie broyeur
collier d’huile avec un chevron. Le
collier est correctement monté quand le Voir Figure 9-26.
jeu axial correspond au valeurs Pour installer la poulie du broyeur avec son
indiquées dans le Table 9-1, vérifier à moyeu, procéder comme suit:
l’aide d’une jauge. Voir Figure 9-21. 1. Se référer au plan de tuyauterie et
5. Une fois le collier refroidi, enlever la l’installer.
jauge et installer le segment de
2. Enlever le moyeu amovible de la poulie
compression. en enlevant les vis de serrage et
6. Le collier d’huile est équipé d’un desserrage.
anneau d’étanchéité pour réaliser un 3. Nettoyer l’arbre, la clavette, les faces et
joint entre le collier et le logement du
collier. Vérifier que cet anneau puisse le cône extérieur du moyeu ainsi que
l’alésage conique de la poulie sur lequel
tourner librement dans la rainure usinée il doit être monté. Enlever copeaux,
dans le collier. Enlever toutes les
bavures ou saletés qui pourraient s’être traces de vernis ou de peinture.
formées sur l’anneau. Le remplacer si 4. Placer l’entretoise et le moyeu amovible
nécessaire. dans l’alésage conique de la poulie en
ayant soin de mettre les demi-trous
lisses en face des demi-trous taraudés.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-25


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

5. Huiler le filet et l’extrémité arrondie des


vis (ou le dessous de la tête pour les vis
avec tête). Poulie Couple N.m.
800-12 SPC 560
6. Mettre les vis en place dans les trous
taraudés sur la poulie sans les serrer, le 762- 12/8V 610
moyeu étant libre sur la jante. 902- 12/8V 610
1016- 12/8V 610
7. Glisser l’ensemble sur l’arbre jusqu’à la
position désirée en n’oubliant pas la Tableau 9-7 Couple de serrage - HP500
clavette (version poulie clavetée).
8. Serrer les vis alternativement et
uniformément. Les vis doivent être 9. S’il y a des risques d’oxydation,
serrées jusqu’au blocage au couple remplissez les autres trous de graisse.
nécessaire. 9.2.14 Démontage de la poulie
Couple N.m. Couple N.m. broyeur
Poulie Moyeu magic Moyeu Veco
lock bloc Voir Figure 9-26.
500-6 SPC 195 275 Pour démonter la poulie du broyeur procéder
630- 4/8V 270 360 comme suit:
1. Retirer d’abord les vis de fixation du
Tableau 9-3 Couple de serrage - HP100
moyeu.
2. Introduire les vis dans les trous taraudés
Poulie Couple N.m. du moyeu.
560-8 SPC 360
DANGER
630- 6/8V 360
Au cas ou la poulie serait difficile à
séparer de son moyeu amovible,
Tableau 9-4 Couple de serrage - HP200 donner des petits coups de marteau
en maintenant l’effort sur les vis de
poussée.
Poulie Couple N.m.
630-10 SPC 360
630- 8/8V 360

Tableau 9-5 Couple de serrage - HP300

Poulie Couple N.m.


800-12 SPC 560
762- 12/8V 406,7
902- 10/8V 610

Tableau 9-6 Couple de serrage- HP400

9-26 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

6 2

4
7

Repère Désignation
1 Poulie
2 Vis
3 Clavette
4 Entretoise
5 Moyeu
6 Pour démontage
7 Pour montage

Figure 9-26 Ensemble poulie

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 9-27


SECTION 9 - ENSEMBLES CONTRE-ARBRE, BOÎTIER CONTRE-ARBRE,
POULIES

9.2.15 Remplacement du blindage "Instructions de montage" et 7.3.2


de boîtier de contre-arbre HP100 et "Remplacement du coussinet sphérique
HP200 (HP200, HP300, HP400 et HP500)".
8. Remonter l’ensemble tête comme
1. Pour remplacer le blindage de boîtier de indiqué paragraphe 6.2 "Montage de
contre-arbre, démonter l’ensemble bol l’ensemble tête".
comme indiqué paragraphe 5.3.1
"Démontage du bol". 9. Remonter l’ensemble bol comme
indiqué paragraphe 5.2 "Instructions
2. Démonter l’ensemble tête comme pour le montage".
indiqué paragraphe 6.3.1 "Démontage
de la tête". 9.2.17 Remplacement du blindage
3. Retirer le blindage usé et le remplacer de boîtier de contre-arbre HP400
par un blindage neuf. 1. Pour remplacer le blindage de boîtier de
4. Remonter l’ensemble tête comme contre-arbre, démonter l’ensemble
indiqué paragraphe 6.2 "Montage de boîtier comme indiqué paragraphe 9.2.2
l’ensemble tête". "Démontage du boîtier de contre-arbre
5. Remonter l’ensemble bol comme HP300, HP400 et HP500", puis
indiqué paragraphe 5.2 "Instructions remplacer le blindage usé par un
pour le montage". blindage neuf.
9.2.16 Remplacement du blindage 2. Remonter l’ensemble boîtier de
contre-arbre comme indiqué paragraphe
de boîtier de contre-arbre HP300 9.1.2 "Montage boîtier de contre-arbre -
1. Pour remplacer le blindage de boîtier de HP300, HP400 et HP500".
contre-arbre, démonter l’ensemble bol
9.2.18 Remplacement du blindage
comme indiqué paragraphe 5.3.1
"Démontage du bol". de boîtier de contre-arbre HP400
2. Démonter l’ensemble tête comme 1. Retirer le demi blindage usé situé côté
indiqué paragraphe 6.3.1 "Démontage centre du bâti, puis retier le demi
de la tête". blindage usé situé côyé extérieur du
bâti.
3. Démonter l’ensemble douille comme
indiqué dans les paragraphes 7.2 2. Mettre en place le demi blindage neuf
"Instructions de montage" à 7.3.2 situé côté extérieur du bâti, puis le demi
"Remplacement du coussinet sphérique blindage neuf côté centre du bâti.
(HP200, HP300, HP400 et HP500)".
4. Démonter l’ensemble excentrique
comme indiqué paragraphe 8.3.1
"Démontage de l’ensemble
excentrique".
5. Remplacer le blindage usé par un
blindage neuf.
6. Remonter l’ensemble excentrique
comme indiqué paragraphe 8.3.14
"Installation de l’ensemble
excentrique".
7. Remonter l’ensemble douille comme
indiqué dans les paragraphes 7.2

9-28 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


Section 10

ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE


MAINTIEN

10.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1

10.2 - Indications de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1


10.2.1 - Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1
10.2.2 - Mise en place du broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-1

10.3 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-5


10.3.1 - Blindage de bâti et blindage de bras. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-5
10.3.2 - Remplacement de l’arbre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-6
10.3.3 - Remplacement de la rondelle de butée inférieure et des cales de réglage
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-6
10.3.4 - Remplacement d’un joint d’étanchéité - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-7
10.3.5 - Remplacement d’un joint d’étanchéité- HP200, HP300, HP400 et HP500
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-8
10.3.6 - Remplacement des goupilles de bâti - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-9
10.3.7 - Remplacement des goupilles de bâti - HP200 et HP300 . . . . . . . . . . . . 10-9
10.3.8 - Remplacement des goupilles de bâti - HP400 et HP500 . . . . . . . . . . . 10-10
10.3.9 - Remplacement des bagues de goupilles - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . 10-11
10.3.10 - Remplacement des bagues de goupilles - HP200 et HP300 . . . . . . . 10-14
10.3.11 - Remplacement des bagues de goupilles - HP400 et HP500 . . . . . . . 10-16
10.3.12 - Surfaces de contact du bâti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-16
10.3.12.1 - Informations générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-16
10.3.12.2 - Usure de l’anneau de réglage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-19
10.3.12.3 - Installation des blindages bronze et acier . . . . . . . . . . . . . . . . 10-20
10.3.13 - Démontage des vérins de protection - HP100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-21
10.3.14 - Montage des vérins de protection - HP100. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-22
10.3.15 - Démontage des vérins de protection- HP200, HP300, HP400 et HP500
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-24
10.3.16 - Montage d’un vérin de protection - HP200, HP300, HP400 et HP500 10-26
10.3.17 - Remplacement d’un accumulateur - HP100, HP200, HP300, HP400 et
HP500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-27
10.3.18 - Démontage de l’anneau de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-30
10.3.19 - Installation de l’anneau de blocage - HP100. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-30
10.3.20 - Installation de l’anneau de blocage - HP200, HP300, HP400 et HP500
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-33
10.3.21 - Remplacement de la frette du bâti - HP300, HP400 et HP500 . . . . . . 10-37
Ensembles bâti, anneau de réglage et vérin de maintien SECTION 10
10.1 Description Deux bagues bronze supportent le
contre-arbre.
Cette section traite du bâti, de l’anneau de
réglage et du dispositif de protection. Sur HP300, HP400 et HP500, un joint en
"U" collé dans une rainure du bâti autour de la
Le bâti boulonné sur ses fondations ou sur un couronne assure l’étanchéité avec le joint en
chassis métallique munis de cales "T" derrière le balourd.
antivibratoires, offre un support rigide aux
autres composants. L’arbre principal, monté dans le fut central du
bâti, sert de support à la douille et d’axe autour
Un blindage soudé à l’intérieur du bâti et des duquel tourne l’excentrique.
blindages de bras protège l’intérieur du bâti
contre toute usure, ces blindages peuvent être
remplacés. 10.2 Indications de montage
Un anneau de réglage reposant sur un siège 10.2.1 Généralités
conique usiné dans la partie supérieure du bâti
possède un filetage femelle permettant le Dans la plupart des cas, les pièces constituant
réglage du bol. Un anneau de blocage le bâti, l’anneau de réglage, le dispositif de
au-dessus de l’anneau de réglage s’appuie sur protection seront expédiées montées.
la face inférieure des filets du bol grâce à des Cependant pour des raisons d’encombrement,
vérins disposés entre l’anneau de blocage et l’ensemble peut être expédié en pièces
l’anneau de réglage empêchant ainsi la rotation détachées. Dans ce cas, la marche à suivre
du bol lors du broyage. pour le montage est donnée dans la partie
traitant de l’entretien.
Un tablier de protection fixé sur l’anneau de
réglage protège les vérins de blocage et les 10.2.2 Mise en place du broyeur
filetages du bol des poussières environnantes.
Que le broyeur soit livré complètement monté
Des vérins hydrauliques goupillés au bâti et ou en pièces détachées, le bâti doit être mis à
traversant l’anneau de réglage maintiennent ce niveau sur ses fondations. Il existe deux sortes
dernier appliqué contre la partie conique du de matières de mise à niveau: le béton et la
bâti. Des conditions anormales de résine. Naguère on utilisait le béton presque
fonctionnement ou le passage d’un imbroyable exclusivement comme moyen de scellement.
peuvent solliciter le bol et l’anneau de réglage Cependant depuis quelques années, le béton
et les soulever en tirant les tiges du vérin. Ce tend à être remplacé par la résine.
mouvement pousse l’huile se trouvant dans les
vérins dans les accumulateurs ou la pression de La préparation et la facilité de mise en oeuvre
l’azote augmente. Une fois la surcharge font que dans la plupart des cas la résine est
passée, l’azote comprimé renverra l’huile aux préférée.
vérins, les tiges de vérins se rétracteront et La résine époxy résiste très bien aux efforts
l’anneau de réglage reviendra reposer sur le statiques, dynamiques, aux vibrations et
bâti. possède une bonne résilience. On la trouve
Des goupilles verticales fixées au bâti servent dans des conditionnements de différentes
de guide à l’anneau de réglage lorsque celui-ci quantités. Chaque conditionnement a deux
se soulève du bâti. composants, la résine époxy et un durcisseur
que l’on mélange au moment de l’utilisation.
Une rondelle de butée boulonnée sur le fût du Le mode d’emploi est fourni avec chaque kit.
bâti supporte l’excentrique. Des cales L’utilisation de la résine n’exige aucun
introduites sous la butée servent à régler le jeu équipement, préparation ou manipulation
entre dents et en fond de dents du couple spécial.
conique pignon-couronne.
Sur HP100 et HP200, un joint labyrinthe en
deux parties: l’une sur le bâti, l’autre sur
l’excentrique, empêche toute fuite d’huile et
protège la couronne, le pignon et les surfaces
portantes de toute introduction de poussière.
Le joint est réalisé en plastique spécial et est
collé dans une rainure du bâti autour de la
couronne.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-1


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

4 1

5 1

Repère Désignation
1 Broyeur
2 Fondations
3 Mortier de résine après démontage du moulé
4 Boulons de fixation
5 Coffrage

Figure 10-1 Scellement

Pour installer l’ensemble bâti ou le broyeur


complet, voir Figure 10-1 et procéder comme
suit:
1. Oxycouper 4 rondelles dans une tôle de
10 mm que l’on placera autour des trous
de scellement. Passer une ou plusieurs
élingues par les oreilles se trouvant dans
la partie inférieure du bâti. Voir
Figure 10-2.

DANGER
Ne pas utiliser les crochets de levage
sur le boîtier de réglage pour
soulever la machine entière car ces
crochets ne sont pas assez résistants;
de sérieux accidents ou dommages
pourraient en résulter.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-2


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

NOTE: LA SURFACE DU MASSIF SUR


LAQUELLE SERA VERSE LE BETON
DEVRA ÊTRE LAISSEE A L’ETAT BRUT
ET SOIGNEUSEMENT NETTOYEE AVANT
LE SCELLEMENT. CETTE SURFACE
DEVRA EGALEMENT ÊTRE
ABONDAMMENT IMPREGNEE D’EAU ET
RESTER MOUILLEE AFIN D’EVITER
TOUTE ABSORPTION RAPIDE DE L’EAU
DU BETON DE SCELLEMENT PAR LE
2 MASSIF. CEPENDANT, JUSTE AVANT DE
1 VERSER LE BETON ENLEVER L’EXCES
D’EAU. AJOUTEZ UN ADDITIF
ANTI-RETRAIT AU BETON DE
SCELLEMENT.
4. Mettre le broyeur de niveau en glissant
des rondelles en C autour des boulons de
fondation de façon à créer un vide
d’environ 12 à 20 mm entre le bâti et le
3 massif (épaisseur optimale de résine).
5. Ensuite construire un coffrage à
l’intérieur et à l’extérieur du bâti dans
lequel sera versé la résine. Pour cela on
4 utilisera des liteaux de 25 mm x 50 mm.
Disposer et fixer le coffrage à 12 mm
environ de la semelle du bâti à
l’extérieur du broyeur et dans le
prolongement des parois verticales de
Repère Désignation l’intérieur du bâti. Voir Figure 10-1. Le
coffrage doit être recouvert de 3 couches
1 Anneau de réglage
de cire ordinaire de part et d’autre. Cela
2 Elingues évitera au bois d’adhérer à la résine.
3 Bâti Tous les joints doivent être calfatés afin
4 Oreilles du bâti d’éviter les fuites lorsque vous verserez
la résine.
Figure 10-2 Manutention du broyeur
6. Mélanger et verser selon le mode
2. Lever le bâti et appliquer une légère d’emploi. Par temps froid, réchauffer la
couche d’huile sous la semelle du bâti résine jusqu’à 18°/27°C. Pour de bons
afin d’éviter que la résine n’adhère au résultats, stockez la résine dans une
broyeur. pièce chaude avant utilisation. Pour
éviter les bulles d’air sous le broyeur,
3. Placer le bâti sur le massif au dessus des versez la résine d’un seul endroit à la
rondelles de 10 mm. fois ce qui permettra de couvrir une
NOTE: LORSQUE VOUS UTILISEZ LE surface d’environ 600 mm de part et
BETON, POSEZ LE BÂTI SUR DES CALES d’autre du point de coulée. Puis revenez
DE BOIS DUR DISPOSEES AUX 4 COINS à l’endroit que la résine a atteint lors de
DU BÂTI PLUTOT QUE SUR DES la coulée précédente et versez encore.
RONDELLES METALLIQUES CAR LE Continuez de manière à remplir le
BOIS SE RETRACTERA AVEC LE BETON. coffrage.
NOTE: LES CALES DOIVENT TENIR LE NOTE: NE PAS REMPLIR DE RESINE
BATI ENVIRON 50 A 60 MM AU-DESSUS PLUS D’UNE SURFACE A LA FOIS.
DE LA FACE D’APPUI DU MASSIF POUR
CONSERVER UNE EPAISSEUR DE BETON
DE SCELLEMENT SUFFISANTE.

10-3 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Pour avoir la quantité moyenne de kg


nécessaires pour la liaison du broyeur avec une
épaisseur de mortier de 12 à 20 mm, voir le DANGER
Tableau 10-1. Ne pas utiliser les crochets de levage
sur le boîtier de réglage pour
7. La résine sèche normalement en environ soulever la machine entière car ces
6 heures si l’assise, le broyeur et la crochets ne sont pas assez résistants;
résine sont à une température ambiante de sérieux accidents ou dommages
de 21°C au moment de la coulée. pourraient en résulter.
8. Lorsque l’assise est sèche, brider
solidement le broyeur sur ses 3. Oxycouper 4 rondelles de 305 mm x 305
fondations. mm ép. 6 mm avec un trou au milieu,
corres pondant au passage du boulon de
Quantité nécessaire de fixation, et placez les au-dessus de ceci.
Type de résine*:
broyeur
4. Lever le bâti et placer le sur la charpente
12 mm 20 mm métallique.
mortier mortier
HP100 35 kg 55 kg 5. Mettre le broyeur de niveau en glissant
HP200 45 kg 65 kg
des rondelles en "U" autour des boulons
de fondation sur le haut de la traverse.
HP300 45 kg 65 kg Les 4 rondelles en "U" peuvent varier en
HP400 45 kg 65 kg épaisseur. Utiliser le haut de l’arbre
HP500 85 kg 130 kg principal pour mettre de niveau le
broyeur dans deux directions.
*Toutes ces quantités comprennent assez de
mortier pour une couche convenable de 6. Une fois que le broyeur a été posé,
scellement. Si la surface est irréguliere, mesurer l’espace qui existe entre la
augmenter les quantités de 10%. semelle du bâti et la structure métallique
aux 3 endroits différents comme montré
Tableau 10-1 Quantité nécessaire pour en Figure 10-3. Ces surfaces doivent
scellement être calées pour prévoir un support entre
la semelle du bâti et la charpente. Les
cales qui peuvent varier en épaisseur
Si le broyeur est monté sur une charpente doivent être approximativement de la
métallique, celui-ci est simplement mis largeur de la semelle du bâti 610 mm à
d’aplomb et boulonné à cette dernière. 915 mm de long, suivant la taille du
Pour installer le broyeur sur une charpente broyeur. Généralement, les cales de 915
métallique, procéder comme suit: mm sont utilisées pour les HP400 et
1. Supprimer toutes les scories ou HP500.
projections de soudure sur la charpente 7. Une fois les cales positionnées sous la
métallique jusqu’au dessous de la semelle du bâti, souder par points les
semelle du bâti. Meuler toutes les cales à la charpente pour les empêcher
soudures qui pourraient être de vibrer.
protubérantes au dessous de la semelle 8. Lorsque le broyeur est solidement
du bâti. boulonné à la charpente, contrôler si
vous pouvez lever le broyeur.
2. Passer une ou plusieurs élingues par les
oreilles se trouvant dans les parties 9. Vérifier les fixations à fifférentes
inférieures du bâti. Voir Figure 10-2. périodes: au bout d’une semaine, d’un
mois, de six mois, d’un an.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-4


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

2
5

Repère Désignation
1 Plats d’espacement
2 Cales
3 Semelle du bâti
4 Charpente
5 Trous pour passage des vis de fixation

Figure 10-3 Emplacement des cales

10.3 Maintenance Le blindage du bâti est généralement livré en


plusieurs éléments, et sa mise en place en est
10.3.1 Blindage de bâti et blindage facilitée. Si le blindage est livré en une pièce,
de bras les extrémités du blindage doivent se
chevaucher pour avoir un diamètre inférieur au
Voir Figure 10-4. diamètre des filets de l’anneau de réglage. La
Lorsque la machine est arrêtée pour un hauteur à laquelle le blindage doit être soudé à
changement de mâchoires, vérifier l’usure du l’intérieur du bâti est facilement repérable à
blindage de bâti et des blindages de bras. l’aide de soudures restant de l’ancien blindage.
Une fois la tête démontée, descendre les
blindages de bras. Ceux-ci peuvent être placés
par le dessous du broyeur, quand la tête n’est
pas démontée, mais les difficultés sont
importantes.

10-5 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

2 3 2

1 3
1

HP100 4

HP200, HP300, HP400, HP500

Repère Désignation
1 Bâti
2 Soudure
3 Blindage de bâti
4 Blindage de bras

Figure 10-4 Blindage de bâti et blindage de bras

10.3.2 Remplacement de l’arbre 10.3.3 Remplacement de la rondelle


Il est extrêmement rare d’être obligé de de butée inférieure et des cales de
démonter l’arbre du bâti. Devant l’importance réglage
et les difficultés rencontrées pour obtenir un Voir Figure 10-5.
alignement parfait entre l’arbre et le moyeu du
bâti, nous vous recommandons de faire Pour remplacer la rondelle inférieure de butée
effectuer cette opération par un atelier usée ou endommagée, ou ajouter des cales de
spécialisé possédant les moyens nécessaires. réglages pour rétablir le jeu entre-dents normal
procédez de la manière suivante:
1. Pour atteindre la butée, il est nécessaire
d’enlever les ensembles bol, tête, douille
et excentrique. Se référer au chapitre
traitant ces ensembles.
2. Démonter les vis de fixation de la
rondelle de butée.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-6


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

3. Visser un anneau de levage dans chacun 10.3.4 Remplacement d’un joint


des 2 trous percés dans la rondelle de d’étanchéité - HP100
butée.
Voir Figure 10-6.
4. Au moyen d’un dispositif de levage
approprié, enlever la rondelle de butée. Généralement les joints ne sont pas touchés
par l’usure. Si malgré tout ils étaient
5. Vérifier que la nouvelle rondelle de endommagés il serait nécessaire de les
butée et les cales à ajouter ont des remplacer. Les joints parent aux fuites d’huile
surfaces de contact exemptes de rayures, et protègent les surfaces usinées de
bavures et autres aspérités. l’engrenage et des butées de toutes
6. Voir dans section ensemble excentrique, introductions de poussière. Remplacer le joint,
8.2.2 "Vérification et réglage du jeu comme indiqué ci-dessous:
entre dents et à fond de denture" pour le 1. Retirer le joint usagé et enlever au
contrôle du jeu entre dents et fond de grattoir tous les débris restés collés dans
dents. Si des cales supplémentaires la gorge du joint.
doivent être ajoutées, les placer sur la
face supérieure de l’empilage existant. 2. Bien nettoyer la gorge avec un nettoyant
Si une nouvelle butée doit être montée, sans huile à séchage rapide.
utiliser les deux anneaux de levage 3. Les joints d’étanchéité de rechange ont
précédents, assurez-vous que la rondelle un diamètre égal ou légèrement
de butée repose correctement sur les supérieur à ce qui est nécessaire.
cales et que les trous sont correctement Introduire le nouveau joint dans la gorge
alignés. sans mettre de colle et marquer la
7. Remettre en place les rondelles et les vis longueur nécessaire. Enlever le joint et
de fixation. S’assurer que la rondelle est le couper bien droit à la longueur
montée correctement (stries sous la tête marquée. Le joint doit pouvoir être
des vis). Bloquer les vis énergiquement. monté dans sa gorge sans avoir à forcer.
Pour les joints en "U" tracer une ligne au
1 crayon à l’endroit ou le joint dépasse de
la gorge.
2 4. Instructions de collage des joints:
a. Apliquer une couche très mince
3 d’activateur dans le fond de la gorge.
Laisser sécher (un collage partiel
peut résulter d’un excès
d’activateur).
b. Appliquer par points l’adhésif au
fond de la gorge, 12 points d’une
longueur approximative de 5 à 10
mm.
c. Placer le joint et presser
4 suffisammant pour que les deux
surfaces restent en contact pendant à
Repère Désignation peu près 3 minutes.
1 Rondelle de butée inférieure
2 Vis de fixation
3 Rondelle ressort
4 Cale

Figure 10-5 Montage de la rondelle de butée

10-7 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

NOTE: SI L'AGENT DE DEMOULAGE


N'EST PAS TOTALEMENT ENLEVE, LE
JOINT POURRAIT BOUGER PENDANT
L'OPERATION !
4. Appliquer de l'ACTIVATEUR en couche
très mince SUR FOND EXTERIEUR
DU JOINT. L'application d'une quantité
excessive d'activateur peut entraîner la
vulcanisation partielle du joint.
5. Appliquer légèrement de l'ADHESIF
AU FOND DE LA GORGE DEVANT
RECEVOIR LE JOINT du bâti
1 principal. Appliquer seulement de
l'adhésif en quantité suffisante pour
Repère Désignation assurer une pression minimale.
1 Joints de bâti 6. Positionner le joint dans la gorge
aussitôt que possible après l'application
Figure 10-6 Remplacement du joint de l'adhésif. Exercer suffisamment de
pression sur le fond du joint pour qu'il y
10.3.5 Remplacement d’un joint ait un contact entre le joint et le fond de
d’étanchéité- HP200, HP300, HP400 la gorge.
et HP500
Voir Figure 10-6.
Généralement le joint en "U" n’est pas touché
par l’usure. Si malgré tout il était endommagé,
il serait nécessaire de le remplacer. Les joints
parent aux fuites d’huile et protègent les
surfaces usinées de l’engrenage et des butées
de toutes introductions de poussière. Pour les
remplacer, procéder comme suit:
1. Retirer le joint usagé et enlever au
grattoir tous les débris restés collés dans
la gorge du joint.
2. Bien nettoyer la gorge avec un nettoyant
sans huile à séchage rapide.
3. Après avoir retiré le joint de
remplacement "moulé sur mesure" de
son carton d'expédition, nettoyer
soigneusement le bas du joint
d'étanchéité avec un papier de verre
grossier pour enlever le "brillant" de
surface avant de cimenter le joint. Ces
joints ont été revêtus d'un agent de Figure 10-7 Remplacement du joint
démoulage qui permet de retirer le joint
de son moule pendant la fabrication.
Afin que le joint adhère correctement à
l'adhésif utilisé, cet agent de démoulage
doit être totalement enlevé.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-8


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10.3.6 Remplacement des goupilles Le remplacement des goupilles s’effectuera de


de bâti - HP100 la façon suivante:
Voir Figure 10-8. 1. Enlever la vis de la goupille de bâti
située au-dessus de l’anneau de réglage.
Les goupilles de bâti empêchent l’anneau de
réglage de tourner. Elles repositionnent cet 2. Dépressuriser les vérins de protection et
anneau lorsque le passage d’un imbroyable les accumulateurs. Retirer les goupilles
dans la chambre de concassage le soulève. Le usagées en tapant au-dessus de l’anneau
soulèvement répété de l’anneau de réglage de réglage. Il peut être nécessaire de
n’est pas normal et peut être éliminé par une chauffer le support de goupille.
alimentation et un réglage appropriés. Un 3. Enfoncer les nouvelles goupilles par le
fonctionnement incorrect avec battements dessous du bâti en les frappant ou en
excessifs de l’anneau entraînera l’usure des chauffant le support de goupille ou en
goupilles et la détérioration des bagues de refroidissant la goupille pour faciliter
goupille dans le bâti. l’emmanchement.
4. La goupille doit être en contact au fond
4 de son alésage.
5. Fixer chaque goupille à l’aide de la vis
2 montée avec du frein filet normal.
6. Repressuriser les vérins de protection.
10.3.7 Remplacement des goupilles
de bâti - HP200 et HP300
1
Voir Figure 10-9.
Les goupilles de bâti empêchent l’anneau de
réglage de tourner et le repositionnent lorsque
3 le passage d’un imbroyable dans la chambre de
concassage le soulève. Le soulèvement répété
de l’anneau de réglage n’est pas normal et peut
être éliminé par une alimentation et un réglage
appropriés. Un fonctionnement incorrect avec
battements excessifs de l’anneau entraînera
l’usure des goupilles et l’agrandissement des
alésages dans l’anneau de réglage.
L’usure peut être observée au-dessous de
Repère Désignation l’anneau de réglage dans la région des
1 Bâti goupilles de bâti. La rotation de la tête
2 Anneau de réglage communique au bol et à l’anneau de réglage
3 Goupille de bâti une force qui les fera tourner dans le même
4 Vis de fixation goupille sens que la tête, provoquant ainsi l’usure des
goupilles et des bagues d’un côté seulement.Le
Figure 10-8 Remplacement d’une goupille de remplacement des goupilles s’effectuera de la
bâti (HP100) façon suivante:
L’usure peut être observée au-dessous de 1. Dépressuriser les vérins de protections.
l’anneau de réglage dans la région des Etre sûr que la pression dans le système
goupilles de bâti. La rotation de la tête hydraulique de protection est bien à 0.
communique au bol, et à l’anneau de réglage
une force qui les fera tourner dans le même
sens que la tête, provoquant ainsi l’usure des
goupilles et des bagues d’un côté seulement.

10-9 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

2. Avec une grue ou un autre engin de 5. Enfoncer les nouvelles goupilles en les
levage, lever l’anneau de réglage. frappant ou en chauffant le support de
Tourner celui-ci pour centrer les goupille pour faciliter l’emmanchement.
goupilles dans les trous du bâti et de 6. Fixer chaque goupille à l’aide du plat
l’anneau. d’arrêt, de la rondelle frein et de la vis.
2 1 7. Repressuriser les vérins de protection.
8. Après montage des nouvelles goupilles
remettre les couvercles de goupille.
10.3.8 Remplacement des goupilles
de bâti - HP400 et HP500
Voir Figure 10-10.
3 Les goupilles de bâti empêchent l’anneau de
réglage de tourner et le repositionnent lorsque
le passage d’un imbroyable dans la chambre de
concassage le soulève. Le soulèvement répété
de l’anneau de réglage n’est pas normal et peut
être éliminé par une alimentation et un réglage
appropriés. Un fonctionnement incorrect avec
battements excessifs de l’anneau entraînera
l’usure des goupilles et l’agrandissement des
alésages dans l’anneau de réglage.
4 L’usure peut être observée au-dessous de
l’anneau de réglage dans la région des
6 goupilles de bâti. La rotation de la tête
5 communique au bol et à l’anneau de réglage
une force qui les fera tourner dans le même
sens que la tête, provoquant ainsi l’usure des
goupilles et des bagues d’un côté seulement.Le
remplacement des goupilles s’effectuera de la
façon suivante:
Repère Désignation 1. Dépressuriser les vérins de protections.
1 Couvercle de goupille Etre sûr que la pression dans le système
2 Anneau de réglage hydraulique de protection est bien à 0.
3 Goupille de bâti 2. Dévisser l'écrou sphérique de la tige de
4 Plat d’arrêt piston du vérin de protection. Cet écrou
5 Vis et rondelle ayant été installé avec de la Loctite, il
6 Bâti doit être chauffé à environ 205°C
(400°F) avant de pouvoir être dévissé.
Figure 10-9 Remplacement d’une goupille de 3. Fixer tous les vérins de protection au
bâti (HP200 et HP300)
diamètre extérieur du bâti principal.
3. Enlever la vis sous la goupille de bâti, la 4. A l'aide d'une grue ou d'un autre
rondelle et le plat d’arrêt de chaque matériel de levage adapté, soulever
goupille. l'ensemble de l'anneau de réglage, y
4. Retirer les goupilles usagées à l’aide compris l'anneau de serrage et les vérins
d’un vérin hydraulique par le dessous du de blocage pour les extraire du bâti
bâti. Il peut être nécessaire de chauffer principal.
le support de goupille ou de réfrigérer la 5. Retirer le circlips du dessus de chaque
goupille. Démonter les vérins de goupille à remplacer.
protection et les accumulateurs durant
cette procédure.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-10


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

6. Chauffer le bossage de l'anneau de


réglage tout en guidant la goupille usée
à travers le fond de l'anneau de réglage
en frappant avec une masse. Il est
également possible de percer le centre
de la goupille avant de chauffer le
bossage.
7. Avant d'installer les goupilles de
remplacement du bâti principal, il faut
les tremper dans de la neige carbonique
pendant 2 heures environ.
DANGER
Porter de gros gants bien isolés pour
manipuler la neige carbonique.
Celle-ci peut provoquer de graves
brûlures.

8. Juste avant d'installer la goupille,


chauffer l'anneau de réglage pendant 10
minutes environ. Puis insérer
rapidement la goupille réfrigérée dans
l'anneau de réglage et frapper avec une
masse jusqu'à ce qu'elle soit bien serrée.
Ré-installer les circlips.
9. Installer l'ensemble de l'anneau de
réglage sur le bâti principal. La base de
l'anneau de réglage doit être enduite de
graisse, base lithium NLG1 N°1 avec
3% de poudre de bisulfite de
molybdène.
10.Réinstaller les écrous des vérins à portée Repère Désignation
sphérique comme décrit plus loin. 1 Goupilles de bâti
11.Remettre sous pression les vérins de 2 Anneau de réglage
protection. 3 Bague de goupille
4 Circlips
5 Bague d’arrêt, Vis et rondelle de serrage

Figure 10-10 Remplacement goupille de bâti


(HP400 et HP500)

10.3.9 Remplacement des bagues


de goupilles - HP100
Voir Figure 10-11
Pour remplacer la bague de goupille, procéder
comme suit:
1. Placer une cale en U d’épaisseur 15 mm
autour des tiges de vérin de maintien,
entre le dessous de l’anneau de réglage
et l’écrou du vérin.

10-11 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

2. Lever l’anneau de réglage jusqu’à ce


que les vérins de maintien soient
complétement détendus, comme décrit
dans le paragraphe 3.17 "Débourrage du
broyeur". Dès que l’anneau est
complètement levé, placer les 3 cales de
sécurité, qui sont fournies avec le
broyeur, à égale distance des goupilles,
entre le bâti et l’anneau. Puis descendre
l’anneau pour qu’il soit en appui sur les
cales de sécurité.
DANGER
Ne pas essayer de démonter les
bagues de goupilles sans avoir
préalablement mis en place les cales
de sécurité bien que la pression dans
les vérins de protection ait été
éliminée; il se peut qu’il reste encore
une pression résiduelle qui pourrait
faire descendre l’anneau de réglage
et causer de graves dégats.

3. Il est nécessaire de démonter


préalablement les goupilles de bâti (voir
démontage des goupilles de bâti dans
cette section).
4. Pour démonter les bagues de goupilles,
utiliser une rondelle plate et un support
d’extraction. Voir Figure 10-11.
5. Placer le support entre le bâti et l’anneau
de réglage.
6. Placer la rondelle plate contre la face
inférieure de la bague de bâti.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-12


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10 11

2
7

3
8

4 1

6
5
9

Repère Désignation 7. Engager une vis M20 dans la rondelle


1 Rondelle plate plate et la visser sur le support
d’extraction jusqu’à ce que la bague de
2 Anneau de réglage
goupille soit complètement sortie.
3 Support extracteur
4 Vis M20
8. Avant la mise en place des nouvelles
bagues de goupille, celles-ci doivent
5 Bague de goupille être refroidies pendant à peu près 2
6 Bâti heures dans la neige carbonique.
7 Rondelle épaulée
8 Cale de sécurité DANGER
Porter de gros gants bien isolés pour
9 Ecrou M20 soudé manipuler la neige carbonique.
10 Démontage Celle-ci peut provoquer de graves
11 Montage brûlures.
Figure 10-11 Remplacement des bagues de 9. Utiliser la rondelle épaulée comme
goupilles indiqué en Figure 10-11.

10-13MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10.Utiliser une rondelle plate de diamètre 6. Lever l’anneau de réglage et le


80 et mettre cette rondelle contre le bâti, descendre sur le bâti en centrant les
côté opposé à la rondelle épaulée (Voir goupilles dans les trous bagués du bâti.
Figure 10-11). 7. Remonter les vérins de protection (voir
11.Engager une vis M20 dans la rondelle chapitre montage d’un vérin de
plate et visser celle-ci sur la rondelle protection).
épaulée. 8. Mettre la pression normale dans les
12.Visser jusqu’à ce que la collerette de la vérins de protection.
bague repose bien au fond de son
logement. 10.3.10 Remplacement des bagues
13.On peut également se servir du système de goupilles - HP200 et HP300
hydraulique de maintien. Dans ce cas, Voir Figure 10-12.
emmancher la bague d’environ 10 mm Pour remplacer les bagues de goupille,
(procéder par série de 2 bagues procéder comme suit:
opposées).
1. Lever l’anneau de réglage jusqu’à ce
14.Mettre une plaque d’une épaisseur de 20
mm sur les bagues et descendre l’anneau que les vérins de maintien soient
pour finir l’emmanchement de celles-ci. complètement détendus, comme décrit
dans le paragraphe 3.17 "Débourrage du
15.Remonter les goupilles (voir montage broyeur". Dès que l’anneau est
des goupilles dans ce chapitre). complètement levé, placer les 3 cales de
16.Lever l’anneau de réglage, retirer les sécurité qui sont fournies avec le
cales de sécurité. broyeur, et placez les à égale distance
17.Redescendre l’anneau de réglage sur le des goupilles, entre le bâti et l’anneau.
bâti. Mettre la pression normale dans les Puis descendre l’anneau pour qu’il soit
vérins de protection. en appui sur les cales de sécurité.
18.Retirer les cales en "U" qui avaient été
mises autour des tiges de vérins de
maintien. DANGER
Ne pas essayer de démonter les
Il est conseillé de changer les bagues de bagues de goupilles sans avoir
goupille et les goupilles en même temps. Dans préalablement mis en place les cales
ce cas, il est préférable de démonter l’anneau de sécurité bien que la pression dans
de réglage. les vérins de protection ait été
1. Dépressuriser les vérins de protection. éliminée; il se peut qu’il reste encore
Etre sûr que la pression dans le système une pression résiduelle qui pourrait
hydraulique est bien à 0. faire descendre l’anneau de réglage
et causer de graves dégats.
2. Désolidariser les vérins de protection de
l’anneau de réglage.
3. Avec une grue ou un autre engin de
levage, lever l’anneau de rélage.
4. Remplacer les goupilles (voir montage
des goupilles dans ce chapitre).
5. Remplacer les bagues de goupille (voir
remplacement des bagues de goupille
dans ce chapitre).

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-14


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

6. Lever l’anneau de réglage, puis enlever


les cales de sécurité.
1 7. Mettre en pression les vérins de
2 maintien pour descendre l’anneau sous
les 3 tubes fendus. Garder la pression
3 dans les vérins jusqu’à ce que les tubes
forcent sur les bagues donnant la
possibilité de les ôter.
4

6 1

3
8

Repère Désignation
1 Anneau de réglage
Repère Désignation
2 Bague de goupille
1 Espace nécessaire
3 Goupille de bâti
2 Mesurer cette distance
4 Vis à cuvette
3 Tube fendu en deux parties
5 Cale de sécurité
6 Plat d’arrêt Figure 10-13 Démontage des bagues de goupille
7 Vis et rondelle de serrage
8 Bâti
8. Lorsque l’anneau de réglage repose sur
le bâti, lever l’anneau de nouveau et
Figure 10-12 Cale de sécurité placer les cales de sécurité aux endroits
où les bagues ont été ôtées, ceci
2. Retirer les 6 vis bloquant les bagues de permettra le démontage des 3 autres
goupilles dans l’anneau et retirer les bagues.
couvercles de goupille. 9. Démonter les 3 bagues restantes comme
3. Mesurer la distance du bas de la bague indiqué en étapes 5, 6 et 7.
de goupille au haut du bossage du bâti. 10.Relever l’anneau de réglage et placer les
Voir Figure 10-13. cales de sécurité.
4. Couper 3 pièces de 76 x 6 mm de la 11.Avant le remplacement des nouvelles
longueur mesurée (voir étape 3). Couper bagues de goupille dans l’anneau,
chaque tube par leur milieu dans le sens celles-ci doivent être refroidies pendant
de la longueur, comme indiqué en à peu près 2 heures dans de la neige
Figure 10-13. carbonique.
5. Placer chaque partie du tube autour de la
goupille du bâti comme indiqué
Figure 10-13. Maintenir les demi-tubes
avec de la gaine électrique.

10-15MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

4. Avec une grue ou du matériel de levage


adapté, soulever l'ensemble anneau de
DANGER réglage, y compris l’anneau de blocage
Porter de gros gants bien isolés pour et les vérins de blocage pour les extraire
manipuler la neige carbonique. du bâti principal.
Celle-ci peut provoquer de graves
brûlures. 5. Enlever les circlips des gorges dans les
bagues de goupilles.
12.Juste avant l’installation des bagues de 6. Chauffer le bossage du bâti tout en
goupille, chauffer les bossages de faisant sortir les goupilles usées en
l’anneau de réglage durant 10 minutes. frappant avec une masse.
Puis monter rapidement les bagues dans
les bossages jusqu’à ce que la bague soit 7. Avant d'installer les bagues des
alignée avec le bas de l’anneau, serrer goupilles de remplacement, il faut les
les vis qui maintiennent la bague avec placer dans de la neige carbonique
l’anneau. pendant 2 heures environ.
13.Lever l’anneau de réglage, puis déplacer DANGER
les 3 cales de sécurité, pour pouvoir Porter de gros gants bien isolés pour
installer les 3 autres bagues. Reposer manipuler la neige carbonique.
l’anneau sur les cales de sécurité. Celle-ci peut provoquer de graves
14.Mettre en place les 3 bagues de goupille brûlures.
(voir étape 12).
8. Juste avant d'installer les bagues des
15.Après l’installation des nouvelles goupilles, chauffer le bossage du bâti
goupilles de bâti, couvrir les trous dans pendant 10 minutes environ. Puis insérer
l’anneau de réglage avec de nouveaux rapidement la bague réfrigérée dans le
bouchons. trou du bossage.
16.Relever l’anneau de réglage et oter les 9. Installer le circlips en bas de la bague.
cales de sécurité. Redescendre l’anneau
sur le bâti et mettre la pression normal 10.Installer l'ensemble anneau de réglage
dans les vérins de protection. sur le bâti principal. La base de l'anneau
de réglage doit être enduite de graisse,
10.3.11 Remplacement des bagues base lithium NLG1 N°1 avec 3% de
de goupilles - HP400 et HP500 poudre de bisulfite de molybdène.
11.Réinstaller les écrous des vérins à portée
Voir Figure 10-8. sphérique comme décrit plus loin.
Pour remplacer les bagues de bâti, procéder
comme suit: 10.3.12 Surfaces de contact du bâti
1. Dépressuriser les vérins de protection. 10.3.12.1 Informations générales
S'assurer que dans le système La surface de contact du bâti doit être
hydraulique de protection la pression est inspectée périodiquement pour contrôler
bien à 0. l’usure. L’irrégularité de l’alimentation et le
2. Dévisser l'écrou sphérique placé au frottement entre l’anneau de réglage et la
dessus de l'anneau de réglage à partir de surface de contact du bâti, font qu’il y a une
la tige du piston des vérins de usure de la surface de contact. Des battements
protection. L'écrou ayant été installé excessifs de l’anneau de réglage, feront que
avec de la Loctite, il doit être chauffé à l’usure de la portée sera plus rapide et plus
205°C environ (400°F) avant de pouvoir importante.
être enlevé. En standard sur tous les broyeurs à cône, un
3. Fixer tous les vérins de protection sur le blindage bronze est soudé sur le bâti, voir
diamètre extérieur du bâti principal. Figure 10-14.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-16


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

L’utilisation d’un blindage en alliage de bronze 2. Mesurer la distance du bas de l’anneau


donne des surfaces de contact facilement de réglage jusqu’au dessus du bossage
remplaçable. L’utilisation d’un alliage tendre du bâti, comme indiqué en Figure 10-16
évite l’usure rapide de l’anneau de réglage et et relever les dimensions.
du bâti. 3. A intervalles périodiques, mesurer ces
En plus du blindage bronze du bâti, un second points et les comparer aux dimensions
blindage en acier peut être ajouté. originales. En comparant les 2 séries de
Ce blindage en acier est très important car il dimensions, on peut déterminer l’usure
permet à l’anneau de réglage de s’incliner et de des blindages ou des surfaces de contact
se recentrer correctement lorsqu’il s’élève pour et voir si cette usure est locale ou
le passage d’un corps imbroyable. uniformément répartie tout autour du
broyeur. C’est la seule méthode à
Pour déterminer exactement l’importance des utiliser pour déterminer l’usure des
différentes usures des blindages, procéder blindages.
comme suit:
4. Lorsqu’une des dimensions est
1. En partant de la première goupille inférieure à la dimension initiale donnée
située à gauche du boîtier de contre dans le Tableau 10-2, le blindage bronze
arbre, peindre ou marquer sur le côté et le blindage acier doivent être
extérieur de l’anneau de réglage ou sur remplacés. Cette cote verticale signifie
le bossage du bâti, dans le sens des qu’il n’y a plus que 1,5 mm (1/16")
aiguilles d’une montre, les numéros 1, 2, d’usure sur le blindage.
3, 4, 5 et 6.
1

Repère Désignation
1 Blindage acier
2 Blindage bronze
3 Surface de contact
4 Bâti

Figure 10-14 Blindages des surfaces portantes


du bâti

10-17MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Dimensions mesurées
Type Dimensions initiales Différences
périodiquement

HP100 15 mm (19/32") 7 mm (9/32") 8 mm (5/16")


HP200 20 mm (3/4") 12 mm (1/2") 8 mm (5/16")
HP300 35 mm (1-3/8") 27 mm (1 - 1/16") 8 mm (5/16")
HP400 40 mm (1-9/16") 32 mm (1 - 1/4") 8 mm (5/16")
HP500 40 mm (1-9/16") 32 mm (1 - 1/4") 8 mm (5/16")

Tableau 10-2 Usures blindages bronze

Cette différence de 8 mm (5/16") entre les


deux mesures indique que les surfaces sont
usées. En se basant sur le tableau, l’on doit
1 remplacer les blindages.
Lorsque vous vérifiez l’usure, en employant la
2 méthode ci-dessus, et que vous trouvez entre
9 deux points une différence de 6 mm (1/4") ou
plus, le blindage doit être usé partiellement sur
un côté, provoquant l’inclinaison de l’anneau
de réglage sur le bâti. Cette inclinaison est
3 donnée par une mauvaise répartition des
matériaux dans la chambre de cassage. Cette
mauvaise répartition des matériaux fait que
l’anneau de réglage travaille en majorité sur
cette face, ce qui cause l’usure excessive de
8 cette surface. Si la différence des 2 points varie
entre 6 et 10 mm, le blindage bronze et le
blindage acier doivent être remplacés.
4
7 Pour remédier à ce problème, l’alimentation du
5 broyeur et sa répartition dans la chambre de
6 cassage doivent être revues, voir le paragraphe
2.3 "Alimentation".
Repère Désignation Lorsqu’on remplace le blindage bronze, le
1 Couvercle de goupille blindage acier doit être remplacé aussi. Les
2 Goupille de bâti procédures de soudure et montage sont
indiquées plus loin dans cette section.
3 Mesurer et relever l’usure ici
4 Peindre ou marquer les nombres 1,2,3.. La méthode décrite peut être également
utilisée pour déterminer l’importance de
5 Plat d’arrêt
l’usure entre l’anneau de réglage et le bâti,
6 Vis et rondelles lorsque le broyeur n’est pas équipé de
7 Blindage bronze blindages.
8 Blindage acier Si, à l’inspection des surfaces d’usure de
9 Jeu l’anneau de réglage et du bâti, on constate que
la portée est usée, des plans d’installation et de
Figure 10-15 Marquage pour déterminer l’usure réusinage de même que les procédures de
soudage peuvent être fournis.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-18


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

NOTE: AVANT QU’UN BLINDAGE


PUISSE ÊTRE INSTALLE SUR UN
ANCIEN BROYEUR, LE BÂTI ET Repère Désignation
L’ANNEAU DE REGLAGE SERONT 1 Anneau de réglage
REMIS EN ETAT COMME A L’ORIGINE. 2 Goupille de bâti
10.3.12.2 Usure de l’anneau de réglage 3 Mesurer cette distance
4 Bâti
Un jeu existe entre le blindage acier et la face
inférieure de l’anneau de réglage, ce jeu doit 5 Blindage bronze
être respecté lors du remplacement du 6 Blindage acier
blindage. Après une longue période d’activité, 7
Jeu de 1 mm à 4 mm après installation
penser qu’il vous faudra changer le blindage, des blindages
s’il n’y a plus de jeu entre la face inférieure de
l’anneau de réglage et le blindage acier. Figure 10-16 Blindages d’usure

NOTE: IL EST TRES IMPORTANT QUE LE Pour déterminer si le jeu entre le haut du
JEU SOIT MAINTENU ENTRE LA PARTIE blindage acier et le dessous de l’anneau de
INFERIEURE DE L’ANNEAU ET LE réglage est correct, procéder comme suit:
BLINDAGE.
1. Placer des boules d’argile ou de mastic
SI L’ANNEAU DE REGLAGE DEVAIT sur le dessus du blindage acier ou sur le
RESTER EN APPUI SUR LE BLINDAGE bâti.
SUPERIEUR, DE GRAVES DOMMAGES
POURRAIENT EN RESULTER POUR 2. Puis descendre l’anneau de réglage sur
L’ANNEAU. le bâti. Lorsque l’anneau de réglage
appuie sur la portée, l’argile ou le mastic
sera comprimé montrant la quantité
exacte de jeu existant entre l’anneau de
1 réglage et le blindage acier.
3. Lever l’anneau de réglage et mesurer
l’épaisseur de l’argile ou du mastic
2 comprimé.
7
a. Si l’épaisseur de l’argile ou du
mastic est inférieure à 1 mm (0,04")
le minimum indiqué en Figure 10-16,
3 l’on doit recharger et usiner la
surface inférieure de l’anneau de
réglage pour obtenir le minimum de
jeu, voir Figure 10-17.
b. Si l’épaisseur de l’argile ou du mastic
est supérieure à 4 mm (5/32") le
6
maximum indiqué en Figure 10-16,
l’on doit recharger et usiner la surface
4
inférieure de l’anneau de réglage pour
5 obtenir le maximum de jeu.

10-19MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

EXEMPLE: Pour remédier à ce problème, l’alimentation du


broyeur et sa répartition dans la chambre de
Jeu minimum autorisé entre cassage doivent être revues.
le blindage acier et la face
1,0 mm (1/32")
inférieure de l’anneau de 10.3.12.3 Installation des blindages
réglage. bronze et acier
Epaisseur d’argile ou de Procéder comme suit:
0,2 mm (.008")
mastic.
La côte d’usinage de la 1. Dépressuriser les vérins de protection
partie inférieure de l’anneau comme décrit dans le paragraphe sur la
0,8 mm (1.32")
de réglage, pour obtenir le dépressurisation dans le supplément
jeu minimum. hydraulique.
2. Dévisser l'écrou sphérique placé
1 au-dessus de l'anneau de réglage à partir
de la tige de piston des vérins de
protection. L'écrou ayant été installé
avec du Loctite, il doit être chauffé à
environ 205°C (400°F) avant de pouvoir
être enlevé.
3. Fixer tous les vérins de protection sur le
diamètre extérieur du bâti principal.
4. Avec une grue ou un autre matériel de
levage adapté, soulever l'ensemble de
2 l'anneau de réglage, y compris l’anneau
de blocage et les vérins de blocage pour
les extraire du bâti principal.
5. Retirer les anciens blindages.
Repère Désignation
1 Anneau de réglage 6. Soudure des secteurs bronze (voir
2 Surface inférieure de l’anneau
Figure 10-18). préchauffer l’intérieur du
bâti à environ 50°C (122°F). Mettre en
Figure 10-17 Portée anneau de réglage position les blindages bronze et les
pointer sur le bâti. Préchauffer de
4. Si une différence de 6 mm (1/4") ou plus nouveau l’intérieur du bâti à une
existe entre les différents points mesurés température comprise entre 80°C
c’est que l’anneau de réglage a butté sur (176°F) et 100°C (212°F), et finir la
un côté. Ceci causant l’inclinaison de soudure des blindages bronze. La
l’anneau de réglage sur le bâti. La mise préchauffe est nécessaire pour une
en place d’un blindage bronze et d’un bonne pénétration et résistance de la
blindage acier ne résoudra pas le soudure.
problème. L’inclinaison de l’anneau est 7. Souder le blindage de protection sur le
donnée par une mauvaise répartition des dessus du bâti principal en segments
matériaux dans la chambre de cassage. individuels (voir Figure 10-18).
Cette mauvaise répartition des
matériaux fait que l’anneau de réglage 8. Après avoir vérifié l'intervalle entre la
travaille en majorité sur cette face, ce barre d'appui et le dessous de l'anneau
qui cause l’usure excessive de cette de réglage, comme cela est décrit
surface. Pour corriger ce problème, la précédemment dans cette partie sur
portée de l’anneau de réglage doit être l'usure des anneaux de réglage, installer
rechargée et réusinée. Contacter l’usine l'ensemble anneau de réglage sur le bâti
pour la procédure de reconditionnement principal. L'anneau de réglage doit être
de la portée pour soudage et réusinage. enduit de graisse, base lithium NLG1
N°1 avec 5-10% de poudre de bisulfite
de molybdène.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-20


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

9. Réinstaller les écrous à portée sphérique


des vérins de protection comme décrit
plus loin.

Figure 10-18 Soudures

10.3.13 Démontage des vérins de


protection - HP100 DANGER
Voir Figure 10-19. En aucun cas, ne débrancher les raccords
Une fuite sur un vérin exige une attention hydrauliques sans vous assurer tout
immédiate. Une fuite quelle qu’elle soit, d’abord que la pression est nulle.
Déconnecter un flexible sous pression
externe au niveau de la tige de piston ou est dangereux car l’énergie
interne au niveau du piston entraînera un emmagasinée par le fluide éjecte le
battement de l’anneau de réglage. Une fuite flexible avec une force telle qu’il peut
externe se remarquera par un suintement blesser gravement l’utilisateur.
d’huile entre la tige de piston et le nez du
vérin. Si le dispositif de protection demande à 2. Débrancher le raccord du circuit de
être souvent rechargé, on peut suspecter une protection, (circuit alimentant la
fuite d’huile interne aux vérins. Pour changer chambre supérieure du vérin) et le
ou réparer un vérin qui a une fuite procéder raccord du circuit de débourrage,
comme suit: (circuit alimentant la chambre inférieure
1. L’alimentation électrique étant coupée, du vérin).
faites chuter la pression. Être sur que la 3. Attacher une élingue autour du corps du
pression est bien tombée à 0. vérin et utiliser un moyen de levage
approprié.
4. Enlever l’écrou à portée sphérique de la
tige de vérin, si l’écrou a été monté au
loctite, chauffer autour de 200°C
(400°F) avant le démontage de l’écrou.
5. Enlever les goupilles fendues des deux
extrémités de l’axe inférieur du vérin.

10-21MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

6. Les axes inférieurs sont montés glissant 10.Tous les composants de l’ensemble
dans les trous des nervures du bâti. dispositif de protection sont prévus pour
Enlever les axes à l’aide d’un marteau. 207 bar.
7. Dégager la tige de vérin de l’anneau de 11.Avant de faire fonctionner le dispositif
réglage en faisant attention de de protection ou après entretien, purger
n’endommager aucun tuyau ou raccord. le circuit de l’air qu’il contient:
8. Voir notice hydraulique pour remontage desserrer les bouchons de purge des
du circuit. vérins et accumulateurs (pression purge
environ 20 bar).
10.3.14 Montage des vérins de 12.Une fois le montage terminé et la purge
protection - HP100 réalisée, tester le circuit à la pression de
207 bar.
Voir Figure 10-19.
Pour monter un vérin neuf ou un vérin réparé,
procéder comme suit:
1. Pousser les tiges de vérin en bas, piston
contre le fond du cylindre côté chape.
2. Visser un écrou jusqu’à l’extrémité
inférieure du filet.
3. Soutenir le vérin à l’aide d’un moyen de
levage approprié, la tige de vérin vers le
haut. Glisser les tiges de vérin à travers
les trous de l’anneau et installer l’axe
lisse et la goupille.
4. Caler sous le vérin pour rattraper le jeu
dans la chape: marquer la tige à l’endroit
où elle sort du vérin.
5. Visser l’écrou sphérique jusqu’à ce que
le bout de la tige affleure la face
supérieure de l’écrou; mesurer la sortie
de la tige en utilisant la marque faite
précédemment. La cote doit être de 10
mm mini, sinon tourner d’avantage
l’écrou.
6. Enlever l’écrou sphérique, le remonter
au loctite.
7. Appliquer du loctite sur le filetage de la
tige, sur une zone comprise entre 15 et
55 mm sous la face inférieure de
l’anneau.
8. Visser l’écrou jusqu’à ce que l’on
obtienne une cote de 15 mm entre le
sommet de l’écrou et l’anneau de
réglage.
9. Rebrancher les circuits hydrauliques et
les flexibles de liaison à l’accumulateur.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-22


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

13.Avant montage, vérifier la pression de


gonflage des accumulateurs qui doit être
de 83 bar.

1 10 6 5 7

4 8 9

Repère Désignation
1 Anneau de réglage
2 Circuit vérins de maintien
3 Circuit de débourrage
4 Axe
5 Ecrou sphérique
6 Ecrou
7 Vérin de protection
8 Nervure bâti
9 Accumulateur
10 Tige de piston

Figure 10-19 Ensemble vérins de protection- HP100

10-23MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10.3.15 Démontage des vérins de 6. Les axes inférieurs sont montés glissant
protection- HP200, HP300, HP400 et dans les trous des nervures du bâti.
HP500 Enlever les axes à l’aide d’un marteau.
7. Soulever le vérin et l'accumulateur hors
Voir Figure 10-20 et Figure 10-21. du broyeur tout en faisant glisser la tige
Une fuite sur un vérin exige une attention du piston à travers le trou de l'anneau de
immédiate. Une fuite quelle qu’elle soit, réglage. Veiller à ne pas endommager
externe au niveau de la tige de piston ou l'un des flexibles.
interne au niveau du piston entraînera un
battement de l’anneau de réglage. Une fuite 8. Desserrer suffisamment les vis
externe se remarquera par un suintement d'assemblage de la bride de
d’huile entre la tige de piston et le nez du l'accumulateur.
vérin. Si le dispositif de protection demande à 9. Démonter l’accumulateur en dévissant
être souvent rechargé, on peut suspecter une les raccords et en faisant glisser
fuite d’huile interne aux vérins. Pour changer l’accumulateur hors de son collier de
ou réparer un vérin qui a une fuite procéder blocage. Voir remplacement de
comme suit: l’accumulateur dans cette section.
1. L’alimentation électrique étant coupée, 10.Voir manuel hydraulique pour
faites chuter la pression. Être sur que la remontage du circuit.
pression est bien tombée à 0.

DANGER
En aucun cas, ne débrancher les
raccords hydrauliques sans vous
assurer tout d’abord que la pression
est nulle; déconnecter un flexible
sous pression est dangereux car
l’énergie emmagasinée par le fluide
éjecte le flexible avec une force telle
qu’il peut blesser gravement
l’utilisateur.

2. Débrancher le raccord du circuit de


protection, (circuit alimentant la
chambre supérieure du vérin) et le
raccord du circuit de débourrage,
(circuit alimentant la chambre inférieure
du vérin).
3. Attacher une élingue autour du corps du
vérin et utiliser un moyen de levage
approprié.
4. Enlever l’écrou à portée sphérique de la
tige de vérin, si l’écrou a été monté au
loctite, chauffer autour de 200°C avant
le démontage de l’écrou.
5. Enlever les goupilles fendues des deux
extrémités de l’axe inférieur du vérin.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-24


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

1 2

3
5

10 6

9
8 7

Repère Désignation
1 Anneau de réglage
2 Ecrou sphérique
3 Ecrou
4 Vérin de protection
5 Union
6 Accumulateur
7 Nervure bâti
8 Axe
9 Circuit de débourrage
10 Circuit vérin de maintien

Figure 10-20 Ensemble vérins de protection- HP200, HP300, HP400 et HP500

10-25MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

2 1 6

4
5

HP200 HP300

Repère Désignation
1 Tige de piston
2 Anneau de réglage
4 Vérins de protection
5 Ecrou hexagonal
6 Ecrou sphérique

Figure 10-21 Tiges de vérins et écrous HP200,


HP300, HP400 et HP500

10.3.16 Montage d’un vérin de


protection - HP200, HP300, HP400 et
HP500
Voir Figure 10-20 et Figure 10-21.
Pour monter un vérin neuf ou un vérin réparé
procéder comme suit:
1. Remonter l’accumulateur sur le corps du
vérin.
2. Pousser les tiges des vérins en bas,
piston contre le fond du cylindre coté
chape.
HP400/500
3. Visser un écrou jusqu’à l’extrémité
inférieure du filet.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-26


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

4. Soutenir le vérin à l’aide d’un moyen de 11.Vérifier à nouveau la distance entre le


levage approprié, la tige de vérin vers le sommet de l'anneau de réglage et le
haut et l’orifice taraudé le plus gros du sommet de la tige. La mesure doit
coté de l’accumulateur. Lever le vérin en correspondre à la distance trouvée dans
glissant la tige au travers des trous de les étapes 7 et 8.
l’anneau de réglage et passer la chape à 12.Nettoyer le filetage de la tige de piston
la base du vérin sur la nervure du bâti. en dessous de l'anneau de réglage avec
5. S’assurer que l’axe est en bon état et ne un solvant sans huile. Après nettoyage
comporte pas de bavure. du filetage, appliquer du Loctite 242 sur
6. Aligner les alésages de la chape de vérin quatre filetages de tiges en commençant
avec le trou dans le bâti. Enduire l’axe à 20 mm (0,79") du bas de l'anneau de
d’huile et l’emmancher dans l’oreille, au réglage. Puis tourner l'écrou hexagonal
besoin taper légèrement sur l’axe à sur la tige jusqu'à ce qu'il y ait un espace
l’aide d’un marteau. Remettre les deux de 20 mm (3/4") entre le sommet de
goupilles fendues aux extrémités de l'écrou hexagonal et le dessous de
l’axe. l'anneau de réglage.
7. S'assurer que la tige du piston est 13.Rebrancher les circuits hydrauliques et
entièrement descendue et placée au fond les flexibles de liaison à l’accumulateur.
du cylindre. Mesurer la distance entre le 14.Après que le vérin soit installé et les
sommet de l'anneau de réglage et le circuits hydrauliques rebranchés le
sommet de la tige du piston. dispositif doit être purgé pour éliminer
8. Tourner plusieurs fois l'écrou sphérique l’air emprisonné. Vérifier à l’aide d’une
spécial sur la tige du piston et tirer la mise en pression que le circuit n’ait pas
tige hors du cylindre sur la longueur de fuite. Voir Manuel partie hydraulique
indiquée dans le Tableau 10-3. Une fois pour plus d’information sur les purges à
la tige du piston sortie du cylindre sur la réaliser et les tests à effectuer.
longueur requise, ôter l'écrou sphérique 15.Lorsque le circuit de protection est sous
de la tige. pression, contrôler la distance entre le
9. Nettoyer sur une distance de 100 mm les dessus de l’écrou inférieur et le dessous
filets de la tige du piston avec de de l’anneau de réglage, cette cote a du
l’alcool ou acétone, puis appliquer du être réglée en étape 7. Si cette cote n’est
loctite 242 sur les filets. pas correcte, supprimer la pression et
corriger en agissant sur l’écrou à portée
Type Réglage sphérique.
HP200 12 mm (1/2")
10.3.17 Remplacement d’un
HP300 23 mm (1")
accumulateur - HP100, HP200,
HP400 25 mm (1")
HP300, HP400 et HP500
HP500 25 mm (1")
Voir Figure 10-22.
Tableau 10-3 Distance maximale de la tige
Un accumulateur défectueux, échappement
d’azote dans l’atmosphère ou fuite interne de
10.Tourner l'écrou sphérique sur la tige la vessie est dangereux et demande une
jusqu'à ce qu'il touche le fond de intervention immédiate. Dans un cas comme
l'anneau de réglage. IINSTALLER dans l’autre, l’accumulateur se remplira
L'ECROU SPHERIQUE AVEC LA d’huile et n’aura donc plus aucune élasticité et
SURFACE SPHERIQUE DIRIGEE de fortes poussées se développeront au
VERS LE SOMMET DE L'ANNEAU moment d’une surcharge ou du passage d’un
DE REGLAGE. imbroyable. La précharge de l’accumulateur
doit être vérifiée toutes les 200 heures (1
mois).

10-27MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Avant de recharger l’accumulateur, vérifier la


pression de gaz. Si la pression de précharge
n’est pas suffisante : recharger l’accumulateur.
Si la pression normale ne peut se maintenir en
service, l’accumulateur doit être enlevé puis
changé. Pour le HP100 voir le paragraphe
12.1.8 "Contrôle de la pré-charge des
accumulateurs" et pour les 1
HP200-300-400-500 le paragraphe 12.2.1.6
"Contrôle de la pré-charge des
accumulateurs". Pour remplacer un
accumulateur défectueux, procéder comme
suit: 4
1. Mettre hors tensionla centrale
hydraulique, faites chuter la pression
comme indiqué dans le manuel
hydrauliqueen ouvrant la vanne prévue à
cet effet dans la centrale hydraulique. 3
Être sûr que le manomètre sur le circuit
hydraulique indique bien 0.

DANGER
En aucun cas, ne débrancher les
raccords hydrauliques sans vous
assurer tout d’abord que la pression 2
est nulle; déconnecter un flexible
sous pression est dangereux car
l’énergie emmagasinée par le fluide
éjecte le flexible avec une force telle
qu’il peut blesser gravement
l’utilisateur. Repère Désignation
1 Vérin de protection
2 Boulons fixant l’accumulateur sur le vérin
3 Accumulateur
4 Etrier pour accumulateur

Figure 10-22 Remplacement d’un accumulateur

2. Enlever la protection de la soupape


située au dessus de l’accumulateur
(HP100) et au dessous de
l’accumulateur (HP200, HP300, HP400
et HP500) et le bouchon sur la tige de
soupape. Démonter la rondelle qui était
sous le bouchon. Prendre le vérificateur
gonfleur fourni en option, s’assurer que
le raccord vissé à la base soit compatible
avec la valve de l’accumulateur.
Dévisser totalement le bouton moleté
supérieur du vérificateur gonfleur sur
l’accumulateur à l’aide du bouton
moleté inférieur du vérificateur
gonfleur.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-28


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Ouvrir la vis de purge, jusqu’à l’évacuation 3. Démonter les vis et les rondelles de
totale de l’azote. Quand le manomètre indique l’étrier maintenant l’accumulateur sur le
0, l’accumulateur est considéré comme vide. vérin, attacher une élingue autour de
Démonter l’ensemble vérificateur gonfleur. l’accumulateur et utiliser une engin de
manutention adéquate.
4. Bloquer à l’aide d’une clé l’union en
1 haut de l’accumulateur et tourner
2
celui-ci dans le sens des aiguilles d’une
montre jusqu’à qu’il puisse être ôté.
6
5. Enduire le filetage du raccord et le
filetage intérieur de l’accumulateur. Puis
visser le raccord dans l’accumulateur.
6. Placer avec précaution le nouvel
accumulateur et son union près du vérin
de maintien et visser l’union dans la
3 partie prévue à cet effet dans le cylindre
du vérin, l’accumulateur doit être
positionné le plus droit possible. Serrer
5 fermement.
7. Installer la bride avec les vis et les
rondelles.
8. Mettre en précharge le nouvel
accumulateur suivant le paragraphe
12.1.8 "Contrôle de la pré-charge des
accumulateurs" pour le HP100 et le
paragraphe 12.2.1.6 "Contrôle de la
4 pré-charge des accumulateurs" pour les
HP200-300-400-500. L’accumulateur
peut être endommagé si la précharge n’a
pas été faite correctement avant la mise
Repère Désignation en pression de l’huile.
1 Vis inférieure de la tête de gonflage 9. Après mis en place l’accumulateur et
2 Bouchon de protection tous les branchements purger les
3 Vis moletée
différents circuits puis mettre le circuit
en pression et contrôler les fuites. Voir
4 Accumulateur manuel hydraulique pour instructions
5 Bouchon de protection sur la purge et le test de pression du
6 Vis de purge circuit hydraulique.
Figure 10-23 Dépressurisation de
l’accumulateur

10-29MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10.3.18 Démontage de l’anneau de 2. Une fois la bague de fixation retournée,


blocage placer les deux valves à travers la bague
de fixation. Mettre à plat la chambre à
Pour vérification ou remplacement des pièces, huile dans le carter de fixation.
démonter l’anneau de blocage comme indiqué
ci-après : 3. Position des valves:
1. Démonter l’ensemble bol comme a. Pousser la valve à travers la bague de
indiqué dans le paragraphe 5.3.1 fixation pour la maintenir en
"Démontage du bol" de cette section. position, placer le ressort et serrer à
la main la vis plate.
DANGER(HP100 UNIQUEMENT)
b. Répéter cette opération sur la
Pour des raisons de sécurité et afin seconde valve.
d’éviter tout dommage à la machine, la
pression de blocage doit être maintenue à 4. Position de la cale en polyuréthane:
0 quand le bol n’est pas engagé dans
l’anneau de blocage et dans l’anneau de a. Enduire la chambre à huile de
réglage (Ceci pendant le temps ou le bol graisse.
est dévissé et jusqu’à ce qu’il soit revissé
à nouveau). b. Placer la cale en polyuréthane sur la
chambre.
2. Démonter les vis traversant l’anneau de c. Ne pas placer le bord biseauté de la
blocage. Ces vis évitent que l’anneau de cale polyuréthane en face d’une
blocage ne tourne pendant le démontage valve.
du bol et protège les vérins de blocage si
ceux-ci sont en pression quand le bol 5. Placer le dispositif entre des bandes de
n’est pas en place. plastique (colliers Colson) et retourner
l'ensemble de la bague de fixation dans
3. S’assurer que le circuit soit à pression la bonne position.
nulle, puis débrancher le flexible reliant
le premier vérin de blocage au coude se 6. Serrage des valves:
trouvant sur l’anneau de réglage. a. Visser l'écrou plat sur la valve et
4. Visser les anneaux de levage sur comprimer le ressort jusqu'à une
l’anneau de blocage et soulever avec taille de 21 mm (0,83").
précaution l’anneau de blocage et les
vérins de blocage. b. Serrer le contre écrou.
5. Un ou plusieurs vérins peuvent c. Répéter cette opération sur la
maintenant être démontés pour seconde valve. Voir Figure 10-25.
réparation ou remplacement. 7. Abaisser l’anneau de blocage et visser
Débrancher les flexibles de chaque côté les anneaux de levage. Installer des
du vérin et dévisser la vis sans tête qui élingues entre les boulons de la bague et
maintient le vérin dans son logement. un dispositif de levage adapté puis
10.3.19 Installation de l’anneau de soulever l’anneau de blocage sur
l'anneau de réglage comme indiqué dans
blocage - HP100 la Figure 10-25.
Pour mise en place de l’anneau de blocage sur 8. Tourner l’anneau de blocage jusqu'à ce
l’anneau de réglage, procéder comme suit: que le trou d'alignement soit dans
1. Nettoyer soigneusement le filetage de la l'alignement des repères de montage
bague de fixation et le filetage du bol et correspondant de l'anneau de réglage.
de l'anneau de réglage. Les trous de la
bague de fixation de la chambre à huile
doivent aussi être nettoyés et toutes les
ébarbures doivent être éliminées. A
l'aide d'une brosse, enduire le carter de
la chambre de la bague de fixation de
graisse ISO-XM2.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-30


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

NOTE: SI LES REPERES DE MONTAGE ET EMPECHANT PARFOIS DE TOURNER


NE SONT PAS DANS L'ALIGNEMENT LES LE BOL DANS L'ANNEAU DE REGLAGE.
UNS DES AUTRES, LE FILETAGE DE LA POSITION CORRECTE DE L’ANNEAU
L’ANNEAU DE BLOCAGE SERA DE BLOCAGE SUR L'ANNEAU DE
DEPHASE PAR RAPPORT AU FILETAGE REGLAGE EST EXTREMEMENT
DE L'ANNEAU DE REGLAGE, FREINANT IMPORTANTE.

5
1 2

3
6

8
7

Repère Désignation
1 Anneau de blocage
2 Elingues
3 Trou positionneur dans l’anneau de blocage
4 Pince de maintien
5 Cale polyuréthane
6 Chambre à huile
7 Tube
8 Trou positionneur dans l’anneau de réglage

Figure 10-24 Alignement des trous positionneurs et mise en place de la chambre à huile

9. Descendez l’anneau de blocage sur 11.Remonter les écrous et contre-écrous


l’anneau de réglage en faisant attention avec du frein filet normal sur les
au tube fixé sur l’anneau de réglage. goujons traversants l’anneau de blocage.
10.Enlever le dispositif de maintien.
(Collier Colson)

10-31MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

NOTE: Respecter la dimension A = 9 mm 12.Rebrancher le flexible reliant la


(0.35") +/- 0.5 mm (voir Figure 10-26) entre chambre à huile au tube fileté traversant
les écrous et l’anneau de blocage avec les six l’anneau de blocage, positionné sur
goujons. l’anneau de réglage. Ce flexible
connecte la chambre à huile à la centrale
hydraulique à travers un trou se trouvant
dans l’anneau de réglage. Voir
Figure 10-26.

9 1 7
10

11

12
5

Repère Désignation
1 Anneau de réglage
2 Chambre à huile
3 Cale polyuréthane
4 Anneau de blocage
5 Flexible
6 Tube
7 Ecrou et contre-écrou
8 Flexible de connection entre la chambre à huile et la centrale hydraulique
9 Goujon
10 Dimension "A"
11 Bouchon de purge
Valve de purge

Figure 10-25 Connection des flexibles à la chambre à huile

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-32


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Remplir et purger la chambre à huile avec la


centrale hydraulique. Pour cela, effectuer une
opération de blocage avec la vanne du circuit 1
de blocage ouverte, lorsque l’huile s’écoule
claire et sans bulle par la vanne de purge, 4
fermer le circuit avec le bouchon de purge. 2
Installer l’anneau cache poussière.
13.Passer sur les filets de l’anneau de
blocage, du bol et de l’anneau de réglage
de la poudre de bisulfite de molybdène.
Ce procédé permet une meilleure
rotation du bol. Une couche de bisulfite 3
de molybdène est déjà appliquée en
usine.
NOTE: LORSQUE L’APPAREIL
CONCASSE DES MATERIAUX A HAUTE
TEMPERATURE TEL QUE LE
MACHEFER, UNE GRAISSE SPECIALE
HAUTE TEMPERATURE MELANGEE
AVEC 5 A 10% DE BISULFITE DE
MOLYBDENE DOIT ETRE UTILISEE.
14.Installer le bol. La chambre à huile doit
être à pression nulle (débloquage)
comme décrit dans le manuel
hydraulique.
Repère Désignation
15.Fermer la vanne du circuit de blocage à 1 Vérin de blocage
l’intérieur de la cnetrale hydraulique et 2 Anneau de blocage
amener le circuit à sa pression de
service. Vérifier l’étanchéité du circuit. 3 Anneau de réglage
4 Vis sans tête
10.3.20 Installation de l’anneau de
blocage - HP200, HP300, HP400 et Figure 10-26 Mise en place des vérins de
blocage
HP500
Pour mise en place de l’anneau de blocage sur 3. Visser les anneaux de levage sur
l’anneau de réglage, procéder comme suit: l’anneau de blocage, élinguer
correctement et présenter l’anneau de
1. Nettoyer soigneusement les filets de blocage sur l’anneau de réglage. Voir
l’anneau de blocage du bol et de Figure 10-28.
l’anneau de réglage. Les alésages des 4. Tourner l’anneau de blocage de telle
vérins de blocage doivent être propres et sorte que le trou traversant celui-ci soit
exempts de bavures. aligné avec celui de l’anneau de réglage.
2. Monter les vérins de blocage dans les Voir Tableau 10-4.
alésages de l’anneau de réglage, voir
Figure 10-27 et les immobilisés à l’aide
des vis sans tête.

10-33MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Repère Désignation NOTE: SI LE TROU SERVANT DE


1 Anneau de blocage POSITIONNEUR DANS L’ANNEAU DE
BLOCAGE N’EST PAS ALIGNE AVEC
Trou positionneur dans l’anneau de
2
blocage
CELUI DE L’ANNEAU DE REGLAGE, LES
FILETS DES DEUX ANNEAUX NE
3 Elingues SERONT PAS EN PHASE, CE QUI
Trou positionneur dans l’anneau de RENDRA DIFFICILE VOIR IMPOSSIBLE
4
réglage DE VISSER LE BOL DANS L’ANNEAU DE
5 Anneau de réglage REGLAGE. L’ALIGNEMENT DE CES
6 Alesages pour vérins de blocage DEUX TROUS EST TRES IMPORTANT.
7 Tube entretoise 5. Descendez l’anneau de blocage sur
8 Boulon l’anneau de réglage. Être sur que les
9 Vérin de blocage vérins de blocage sont à pression nulle.
10 Anneau de levage 6. Remonter les vis et tubes entretoise
traversant l’anneau de blocage et se
Figure 10-27 Alignement des trous vissant dans l’anneau de réglage.
positionneurs

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-34


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Visser chaque vis dans l’anneau de réglage en Après avoir connecté tous les vérins
respectant la côte avec le dessous de l’anneau avec les flexibles, et avant d’installer le
de blocage. Voir Figure 10-29. bol, mettre le système hydraulique en
Cette cote permet à l’anneau de blocage de se pression maximum à 172 bars (2500
déplacer verticalement quand les vérins de PSI) pour HP200, HP300 et 193 Bars
blocage sont en pression. (2,800 PSI) pour HP400 et HP500.
Maintenir la pression pendant 10
minutes pour vérifier les fuites
2 éventuelles aux vérins et aux raccords
1 des flexibles.
3
8. Passer sur les filets de l’anneau de
blocage, le bol et l’anneau de réglage de
la poudre de bisulfite de molybdène. Ce
procédé permet une meilleure rotation
du bol. Une couche de bisulfite de
molybdène est déjà appliquée en usine.
NOTE: LORSQUE L’APPAREIL
CONCASSE DES MATERIAUX A HAUTE
TEMPERATURE TEL QUE LE
MACHEFER, UNE GRAISSE SPECIALE
4 HAUTE TEMPERATURE MELANGEE
AVEC 5 A 10% DE BISULFITE DE
MOLYBDENE DOIT ETRE UTILISEE.
9. Installer le bol. Les vérins de blocage
5 doivent être à pression nulle
(Déblocage).

Repère Désignation
1 Anneau de blocage
2 Vis
cote de 10mm (avant blocage- HP200/
3
HP300)
4 Tube entretoise
5 Anneau de réglage

Figure 10-28 Fixation des vis

7. Rebrancher le flexible allant au coude,


positionné sur l’anneau de réglage. Ce
flexible connecte tous les vérins à la
centrale hydraulique, à travers un trou se
trouvant dans l’anneau de réglage. Voir
Figure 10-30.

10-35MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

Position du trou Diamètre des trous


Type
positionneur positionneurs

HP200 Au-dessus du boîtier de ctre-arbre 10 mm (3/8")


HP300 15° à droite du boîtier de ctre-arbre 12 mm (1/2")
HP400 15° à droite du boîtier de ctre-arbre 10 mm (3/8")
HP500 15° à droite du boîtier de ctre-arbre 10 mm (3/8")

Tableau 10-4 Position et diamètre des trous positionneurs

1
2

7
6

Repère Désignation
1 Vérins de blocage
2 Bouchon
3 Coude à 90°
Trou dans l’anneau de réglage pour connection entre les vérins et
4
l’armoire hydraulique
5 Vérin de blocage N°1
6 Flexible
7 Anneau de réglage

Figure 10-29 Connection des flexibles des vérins de blocage

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 10-36


SECTION 10 - ENSEMBLES BÂTI, ANNEAU DE RÉGLAGE ET VÉRIN DE
MAINTIEN

10.3.21 Remplacement de la frette


du bâti - HP300, HP400 et HP500
5 1
Voir Figure 10-31.
Ces broyeurs sont équipés d’une frette
démontable, placée dans l’alésage du bâti côté 2
pignon. Cette bague est faite pour absorber le
mouvement minime entre le boîtier de contre
arbre et l’alésage du bâti. De tels mouvements
dans l’alésage du bâti pourrait l’endommager. 3
Le remplacement de la bague est très rare. Vue
l’importance que revêt l’ajustement entre la
bague et l’alésage du bâti, il serait préférable
que le démontage et le remontage de cette 4
bague se fasse dans un atelier possédant
l’outillage nécessaire à cette opération.
1. Enlever l’ensemble boîtier de
contre-arbre.
2. L'anneau du bâti ayant été installé avec
du Loctite, il doit être chauffé à 205°C
(400°F) environ avant de pouvoir être
enlevé.
3. Oter l'anneau du bâti de son alésage.
4. Enlever toute trace de Loctite et nettoyer Repère Désignation
l'alésage du bâti et le diamètre extérieur 1 Bâti
de la nouvelle bague du bâti avec un 2 Frette
solvant sans huile puis sécher.
3 Joint
5. Appliquer du Loctite sur le diamètre 4 Boitier de contre-arbre
extérieur de l'anneau et laisser sécher 5 Anneau d’usure
pendant 3 à 5 minutes.
6. Refroidir l'anneau pour qu'il y ait une Figure 10-30 Anneau d’usure du bâti
différence de température d'au moins
10°C (18°F) entre l'anneau et le bâti.
7. Passer du Loctite 680 sur l'alésage du
bâti.
8. Installer l'anneau dans le bâti. Laisser le
Loctite durcir pendant 6 heures avant
d'installer le boîtier de contre-arbre dans
le bâti.
9. Installer le boîtier de contre-arbre
comme décrit dans la section
contre-arbre.

10-37MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


Section 11

SYSTÈME DE LUBRIFICATION

11.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-1

11.2 - Installation, fonctionnement et entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-2

11.3 - Spécification d’huile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-2

11.4 - Fonctionnement en mode hiver. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-4

11.5 - Contamination de l’huile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-5

11.6 - Reniflard du broyeur - HP400 et HP500 tête courte . . . . . . . . . . . . . . . 11-5

11.7 - Reniflard et ventilateur - HP500 Standard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-6


11.7.1 - Stockage prolongé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-6
11.7.2 - Manutention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-7
11.7.3 - Installation du ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-7
11.7.4 - Disposition et procédure de montage du ventilateur. . . . . . . . . . . . . . . . 11-7
11.7.5 - Avant démarrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-8
11.7.6 - Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-9
11.7.7 - Entretien général. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-9
11.7.8 - Entretien des roulements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-9
11.7.9 - Entretien du moteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-10
11.7.10 - Entretien de la transmission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-10
11.7.11 - Résolution des problèmes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-10
11.7.12 - Reniflard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-11
Système de lubrification SECTION 11
11.1 Description
L’huile aspirée par la pompe dans le bac à
huile est refoulée vers le filtre. Une soupape de
décharge de dérivation est installée pour
protéger les éléments du filtre d'un excès de
pression susceptible de se produire si les filtres
sont trop sales ou si l'huile est trop froide. Un
indicateur de colmatage est placé sur le dessus
du filtre. Il indique une perte de charge
excessive dans le filtre. Lorsque l’indicateur se
trouve en zone rouge de manière continue, il
faut changer la cartouche du filtre. Ce
manomètre indiquera quand les cartouches de
filtres installées à l'intérieur du boîtier du filtre,
devront être remplacées.

Figure 11-1 Circulation interne de l’huile

L'huile est refroidie par un aéroréfrigérant. Un L'huile déborde par la douille et le sommet des
clapet de surcharge by-pass l’aéroréfrigérant bagues de tête et d'excentrique. Elle descend
lorsque l’huile est trop froide. par les trous de la tête et descend par de larges
Un clapet de surcharge placé sur le broyeur fentes dans le balourd puis est récupérée dans
empêche des pressions trop importante au le bâti sous l'engrenage excentrique. L'huile
contre-arbre. Elle protège aussi la pompe et les s'écoule aussi du dessous de la bague de tête et
autres composants. de la bague d'excentrique puis à travers de
larges fentes dans le balourd avant d’être
L'huile sous pression est introduite vers la récupérée dans le bâti principal sous la
partie sphérique, à l'arbre principal, vers les couronne d'excentrique.
parties en contact de la bague d'excentrique,
les bagues d'excentrique et de tête puis à
travers la douille vers la surface de contact de
la douille.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-1


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

L'huile qui s'écoule du fond de la bague Le lubrifiant choisi doit avoir une viscosité de:
d'excentrique traverse les bagues de butée – 135 à 165 cSt à 40°C,
situées sous l'excentrique avant d'être
récupérée dans le bâti. L'huile récupérée dans – 13 cSt ou plus à 100°C
le bâti s'écoule et est projetée sur les dents de De plus, l’huile doit avoir un indice de
la couronne et du pignon. Une ligne séparée, viscosité de 90 ou plus.
en dérivation par rapport à la ligne
d'alimentation de l'arbre principal, introduit Différents systèmes de classification sont
l'huile dans les bagues du boîtier de utilisés pour décrire les caractéristiques de
contre-arbre. Toute l'huile est finalement viscosité. Nos spécifications pour le lubrifiant
récupérée dans une cuvette sous le pignon et sont:
est retournée par gravité vers le réservoir – ISO Grade 150
d'huile. – AGMA Grade 4 EP
11.2 Installation, fonctionnement et Consulter l'usine pour toutes recommandations
entretien spécifiques (pour des informations et des
données complètes) en cas de fonctionnement
Avant d'essayer d'installer ou de faire dans des conditions spécifiques, telles que la
fonctionner un nouveau broyeur, bien lire les manipulation de produits brûlants ou sous des
informations suivantes et suivre les climats et des conditions atmosphériques
instructions. Voir le Supplément Graissage du extrêmes lorsque les installations de
mode d'emplois HP pour des informations réchauffage ou de refroidissement ne sont pas
détaillées concernant les composants adaptées. Des lubrifiants inadaptés peuvent
nécessaires. détériorer le broyeur et leur utilisation
annulera toutes les garanties relatives à ces
11.3 Spécification d’huile broyeurs.
Utiliser une huile de lubrification à haute Toutes les plus grandes sociétés pétrolières
teneur en paraffine. Elle doit avoir : un film de fabriquent un produit répondant à ces
grande résistance, une forte adhésivité aux spécifications. Si un fournisseur local ne peut
surfaces métalliques, des propriétés physiques pas recommander un produit possédant les
et chimiques stables. Le lubrifiant utilisé doit propriétés précitées, n'hésitez pas à consulter
avoir des caractéristiques Extrême Pression Metso Minerals.
(E.P.) apportées par des additifs NOTE: Une légère consommation d'huile est
sulfophosphorés, naphtenate de plomb ou normale. Si celle-ci excéde 30cl/h, voir la
autres agents anti-grippant compatibles avec section 13 "Questions fréquentes".
les métaux utilisés dans la construction des
broyeurs (bronze, anti-friction, fonte et acier).
De plus, l’huile utilisée doit avoir un indice de
viscosité élevé, un bon pouvoir de séparation
de l’eau, de bonnes propriétés anti-mousse,
offrir une protection importante à la corrosion,
résister à l’oxydation et avoir des additifs
anti-usure.
Débit d’huile
Type
Litres par minute
HP100 72 / 83
HP200 103 / 114
HP300 121 / 132
HP400 190 - 210
HP500 227 - 246

Tableau 11-1 Débit d’huile

11-2 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

Repère Désignation
1 Broyeur
2 Au minimum 1,3 m, plus 25 mm pour chaque distance horizontale de 0,3m
3 Réservoir

Figure 11-2 Emplacement du réservoir

NOTE: SI UNE CONDUITE VERTICALE


DE RECUPERATION DE LIQUIDE EST
INEVITABLE, IL FAUT INSTALLER UN
SIPHON POUR UNE CHUTE VERTICALE
SUPERIEURE A 1220 MM. LE HAUT DU
SIPHON DOIT ETRE SITUE AU MOINS A
305 MM EN DESSOUS DE LA CONDUITE
DE RECUPERATION DU BROYEUR POUR
FAVORISER UN ECOULEMENT
CORRECT MAIS IL FAUT EVITER UNE
CHUTE VERTICALE SUPPLEMENTAIRE
EN AMONT DU SIPHON.
NOTE: LA POUSSIERE QUI TRAVERSE
LES JOINTS DU BROYEUR CONTAMINE
L'HUILE DE GRAISSAGE ET PROVOQUE
UNE USURE INTERNE EXCESSIVE ET
UNE PANNE EVENTUELLE DES BAGUES
VOIR Figure 11-3 POUR L'INSTALLATION
DU SIPHON.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-3


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

Repère Désignation
1 Reniflard - Placer le reniflard dans un endroit relativement propre où il sera facile à entretenir.
2 Flexible d'au moins 50 mm (fourniture client)
3 Maximum 1220 mm
4 Minimum 305 mm
5 Alimentation du broyeur
6 Système de récupération
7 Orifice de nettoyage

Figure 11-3 Siphon de conduite de récupération d’huile (HP500)

11.4 Fonctionnement en mode hiver Dans le cas où le mode « Hiver » ne peut pas
être mis en œuvre avant le démarrage du
Ce mode de fonctionnement permet de moteur du groupe moto pompe de
réchauffer les tuyauteries lors des périodes de lubrification, la tuyauterie et le refroidisseur
froid. Il doit être mis en place à partir de 0°C. doivent être chauffés pour que l’ensemble du
Ce système permet de maintenir une circuit soit à une température d’environ 20°C.
température entre 20°C et 25°C dans le bac en
faisant circuler de l’huile dans la tuyauterie par
intermittence lorsque le broyeur est à l’arrêt.
(Voir notice de l’unité de lubrification).

11-4 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

11.5 Contamination de l’huile Une pollution du lubrifiant est normale. C’est


l’augmentation de la pollution entre deux
L’huile doit être changée au fur et à mesure des analyses qui permettra de déterminer s’il y a
besoins. Sans détection d’une pollution une anomalie. Durant les premières semaines
anormale , il est préconisé un renouvellement de fonctionnement une contamination rapide
du lubrifiant toutes les 2000 heures. Metso de l’huile est possible. Ce phénomène est le
Minerals recommande d’analyser résultat du rodage des pièces mécaniques. Par
régulièrement des échantillons d’huile. la suite le niveau de pollution mesuré à
L’analyse doit au moins indiquer les taux des intervalles réguliers doit se stabiliser. Une
composants chimiques suivants en PPM : augmentation rapide du niveau de pollution
Cuivre (Cu), Aluminium (Al), Fer (Fe), Silice peut éventuellement traduire une anomalie de
(Si), Chrome (Cr), Plomb (Pb). fonctionnement. La répartition des composants
Et également le % de particules solides, le % chimiques contribuera à définir la source
d’eau et la viscosité à 40°C. possible de l’usure (ferreuse, métallique, non
métallique). S’adresser à Metso Minerals pour
L’échantillon d’huile doit être prélevé sur la plus de renseignements si les valeurs d’analyse
ligne retour dans la centrale. sont supérieures aux valeurs indiquées dans le
tableau ci-dessous.
Contamination Si l’analyse donne des résultats inférieurs aux valeurs
Composant chimique suivantes aucune investigation n’est nécessaire
Cuivre (Cu) 210 PPM
Aluminium (Al) 10 PPM
Fer (Fe) 50 PPM
Silice (Si) 65 PPM
Chrome (Cr) 1,5 PPM
Plomb (Pb) 190 PPM
Total des particules solides 0,2%
Eau 1%
Viscosité à 40°C 140 mm²/s
1 PPM = 1mg/kg
Tableau 11-2 Taux de pollution de l’huile de lubrification

11.6 Reniflard du broyeur - HP400 et Pour vérifier si le reniflard du broyeur


HP500 tête courte fonctionne correctement, enlever
complètement le filtre et placer une fine feuille
Un reniflard doit être raccordé sur le boîtier de de papier sur le coude sur lequel était vissé le
contre-arbre à côté de la poulie comme indiqué filtre.
en Figure 11-4. Ce reniflard maintient la
pression atmosphérique dans le broyeur pour Le papier doit être aspiré très légèrement vers
assurer une évacuation libre de l'huile. Installer l'intérieur. Cela signifie que le broyeur est bien
la prise d’air loin de la poulie du broyeur, dans ventilé. Si le papier est repoussé totalement
une zone protégée de la poussière, le reniflard vers l'extérieur, cela signifie qu'il y a un
et la poulie doivent être reliés par un conduit problème de ventilation à l'intérieur du
flexible. Cette disposition est proposée car les broyeur, le papier devrant être aspiré vers
tourbillons de poussière produits par la poulie l'intérieur.
diminueront l'efficacité du filtre en le
colmatant.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-5


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

Si le reniflard ne fonctionne pas, une cause trou à l'air comprimé. Habituellement il est
possible est l’obturation du conduit à inutile d'enlever le boîtier de contre-arbre pour
l’intérieur du boîtier lui-même. Il faut alors nettoyer toute la poussière accumulée dans ce
enlever le reniflard et ses tuyaux et nettoyer le conduit.

Repère Désignation
1 Poulie broyeur
2 Boîtier de contre arbre
3 Flexible
4 Reniflard

Figure 11-4 Installation du reniflard

11.7 Reniflard et ventilateur - HP500 11.7.1 Stockage prolongé


Standard Les appareils expédiés au client et dont la
Le reniflard et le ventilateur servent à durée de stockage peut atteindre deux ans
introduire de l'air à l'intérieur du broyeur afin devront bénéficier de conditions spéciales pour
d’éviter la pollution de l’huile par la poussière. être maintenus en état de marche. Ces
Le reniflard, le ventilateur et toutes les pièces appareils devront être emballés dans des
nécessaires au raccordement vers le broyeur, caisses recouvertes d'un film de polyéthylène.
(flexibles, colliers de serrage et garnitures) En outre, les rotors devront être tournées à la
sont expédiés en vrac. Ces pièces doivent être main une fois par mois.
raccordées à droite du boîtier de contre-arbre Pour obtenir de meilleurs résultats, garder les
lorsque l'on regarde la poulie du broyeur. Voir appareils à l'abri dans un endroit frais et sec.
Figure 11-5.
NOTE: Le moteur du reniflard doit être mis en
route en même temps que l’alimentation du
broyeur.

11-6 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

11.7.2 Manutention 3. Après le calage, chaque boulon de


fixation doit être serré progressivement
Les petits appareils devront être manipulés avec une clé dynamométrique jusqu'à
avec précaution et soulevés seulement par le obtention de la valeur de couple adaptée
bat, jamais par l'arbre, le moteur ou le carter. à la dimension du boulon utilisé pour les
Les appareils plus grands devront aussi être fondations.
soulevés par la base ou par les œillets de
levage le cas échéant. Il faut veiller à ne pas 4. Lorsque l'appareil est complètement fixé
faire tomber ni ébranler le matériel car cela aux fondations, il faut procéder à une
peut provoquer sur l'arbre ou la poulie des nouvelle vérification de l'alignement de
dégâts invisibles à l'œil nu mais susceptibles l’accouplement. Si celui-ci n’est pas
d'entraîner des problèmes de vibrations. bien aligné, desserrer les boulons des
fondations et vérifier de nouveau
11.7.3 Installation du ventilateur l'alignement.
Le ventilateur devra être placé à 3,6 m du 5. Une fois que l'appareil est fixé aux
broyeur au maximum. Le reniflard peut être fondations et que l’accouplement est
installé directement sur le ventilateur, comme aligné, replacer les blindages et vérifier
le montre la Figure 11-5, dans une zone les tuyauteries, etc... L'appareil est
exempte de poussière. Si le ventilateur est maintenant prêt à fonctionner.
installé dans une zone poussièreuse, il faut 6. Vérifier que l'appareil tourne dans le
monter le reniflard dans une zone relativement bon sens. Dans ce cas, augmenter la
dépoussiérée où il sera facile à entretenir. Il vitesse et vérifier l'intensité du moteur
faut raccorder le reniflard et le ventilateur par pour être sûr que la pression statique du
un flexible de grand diamètre (100-150 mm). système est suffisante pour empêcher la
Les ventilateurs et les moteurs doivent être surcharge du moteur.
montés sur des fondations dont la structure est 7. Vérifier les vibrations. S'ils dépassent
saine, comme le béton par exemple. Le 1,0 MIL à 3600 t/min ou 1,5 MILS à
matériel devra être mis à niveau et calé sur les 1800 t/min, un technicien compétent en
fondations ou scellé sur place. Cela empêchera matière d'équilibrage devra régler
le mécanisme du ventilateur de gripper en le l'équilibre de l'appareil pour atteindre
fixant sur une surface régulière. En règle ces niveaux.
générale, si l'on utilise des isolateurs de
vibrations, les ventilateurs doivent d'abord être
fixés à une base en acier et l'isolation se fera
entre la base acier et les fondations, pour
augmenter la stabilité.
11.7.4 Disposition et procédure de
montage du ventilateur
1. Il faut assembler le moteur,
l’accouplement et le ventilateur avant de
fixer ce dernier.
2. Une fois le ventilateur à son
emplacement définitif, il faut compenser
le gauchissement de la plaque support
par des cales dont l’épaisseur doit être
adaptée à l’aide de jauges. Un mauvais
calage peut provoquer des grippages, un
cintrage de l'arbre, de l’accouplement,
un défaut d'alignement du moteur et/ou
des roulements entraînant des niveaux
de vibrations élevés et une panne
prématurée des organes de transmission.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-7


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

Repère Désignation
1 Reniflard
2 Ventilateur
3 Boitier de contre-arbre
4 Poulie broyeur

Figure 11-5 Reniflard et ventilateur

11.7.5 Avant démarrage 4. Moteur - vérifier le circuit électrique du


moteur. Les caractéristiques habituelles
1. Fixations - tous les boulons de fixation, de la ligne d'alimentation doivent
les vis de montage des moyeux, les correspondre aux indications portées sur
boulons de blocage des poulies et les la plaque signalétique du moteur. Le
bagues de blocage des roulements moteur doit être câblé et équipé de
doivent être serrées. fusibles conformément au Code national
électrique et aux codes locaux.
2. Roulements - S'assurer qu'ils sont bien
graissés. 5. La transmission par courroie
trapézoïdale doit être dans l'alignement
3. Tirer la turbine du ventilateur à la main des courroies avec une tension correcte.
pour voir si elle fonctionne librement,
ne grippe pas ou ne tape pas contre le 6. Les raccords entre le ventilateur et le
carter du ventilateur. Dans le cas contre arbre ne doivent pas être
contraire, il faut peut-être la déplacer sur déformés. Les gaines ne devront jamais
l'arbre ou recaler les roulements si ils s'appuyer sur le ventilateur. Les joints de
bougent. dilatation entre les raccordements des
gaines devront être utilisés qu’en cas de
besoins (vibrations, dilatation). Tous les
joints de gaines devront être étanches
pour empêcher les fuites d'air. Tous les
débris devront être retirés des gaines et
du ventilateur.

11-8 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

11.7.6 Démarrage 6. Turbine - vérifier l'accumulation de


poussière et de saleté sur les aubes de la
1. Mettre briévement le moteur sous turbine. Nettoyer soigneusement avec
tension pour vérifier si la turbine tourne un jet d'eau, d'air comprimé ou avec une
dans le bon sens. Le moteur devra être brosse métallique. Cela contribuera à
mis en route conformément aux empêcher une situation de déséquilibre.
recommandations du constructeur. Des Si les lames sont en aluminium, veiller à
flèches sur le ventilateur indiquent le ne pas les endommager. Couvrir les
sens correct de rotation et de circulation roulements de manière à ce que l'eau ne
d'air. pénètre pas dans le palier. La turbine
devra être centrée pour empêcher les
2. La vitesse du ventilateur peut désormais lames de frapper le carter de l'appareil.
être augmentée. Soyez attentif à tout ce S'assurer que la turbine tourne dans le
qui est inhabituel comme les vibrations, bon sens. Ne jamais faire fonctionner un
la surchauffe des roulements et du ventilateur à une vitesse supérieure à
moteur etc. Vérifiez la vitesse du celle initialement prévue sans consulter
ventilateur sur les appareils équipés d'abord l'usine.
d'une courroie de transmission
trapézoïdale et réglez la poulie motice 11.7.8 Entretien des roulements
(sur des transmissions réglables) pour
leur donner vitesse de rotation désirée. Dans la plupart des applications il faut utiliser
une graisse à base de lithium. Ce type de
3. Vérifiez l'intensité absorbée par le graisse retarde la corosion, résiste à l'eau et
moteur par rapport à l'intensité nominale supporte des températures de -34°C (-30°F) à
pour être sûr que le moteur n'est pas en 93°C (200°F) avec des pointes intermittentes
surcharge. de 121°C (250°F). Lors du graissage des
roulements, il est important de ne pas
11.7.7 Entretien général surgraisser. Ceci est particulièrement vrai si les
1. Un planning d'inspection de toutes les roulements sont munis de conduites de
pièces et accessoires pivotants devra graissage prolongées et si les roulements ne
être établi. La fréquence d'inspection sont pas visibles. Dans ce cas, davantage de
pannes de roulements sont dues à un
dépend du niveau de risques de surgraissage plutôt qu'à un manque de graisse.
l'opération et du lieu. Les inspections Il est préférable de n'appliquer aux roulements
peuvent être d'abord hebdomadaires afin qu'une giclée de graisse régulièrement
de mettre en place le planning. lorsqu'ils ne sont pas visibles. Lorsque les
2. Alignement - Un défaut d'alignement roulements sont visibles, pomper la graisse
peut provoquer une surchauffe, l'usure jusqu'à ce qu'une petite bande de graisse se
des joints anti-poussière, la panne des forme autour des joints des roulements. Il est
roulements ou un déséquilibre. très important que le graissage des roulements
du ventilateur s'effectue en fonctionnement.
3. Matériel - vérifier le serrage de tous les
boulons et vis de réglage.
4. Débit d'air - s'assurer qu'aucun obstacle DANGER
n'empêche l'air d'entrer ou de sortir des la prudence s’impose lorsque l’on
gaines. travaille sur ou près de matériel
rotatif pour éviter toute blessure.
5. Sur les ventilateurs à grande vitesse, les
roulements ont tendance à chauffer. Par
conséquent, il est inutile de remplacer
un roulement parce qu'il est chaud au
toucher. Placer un thermomètre à
contact contre le palier et vérifier la
température.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-9


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

11.7.9 Entretien du moteur Les moteurs n'ayant pas de bouchons filetés ni


de raccords de graissage peuvent être lubrifiés
Lubrifier les roulements du moteur en enlevant les flasques, en nettoyant la
conformément aux recommandations du chambre de graissage et en remplissant aux
constructeur. Les recommandations en matière trois quarts la circonférence de la chambre.
de graissage sont inscrites sur des étiquettes Voir Table 11-3 pour les intervalles de
attachées au moteur. S'il n'y a pas d'étiquette, regraissage recommandés.
appliquer les recommandations suivantes:
– Les moteurs munis de bouchons filetés 11.7.10 Entretien de la transmission
ou de raccords de graissage devront Si les courroies patinent au démarrage, elles
être graissés à chaud et à l'arrêt. sont trop lâches et doivent être retendues.
– Sur chaque flasque remplacer un Régulièrement, vérifier l'usure, l'alignement et
bouchon fileté par un raccord de la tension des courroies et des poulies. Lorsque
graissage. les courroies montrent des signes d'usure,
remplacer toutes les courroies en même temps
– Enlever l'autre bouchon pour le par un nouveau. Les nouvelles courroies ne
trop-plein de graisse. fonctionneront pas correctement avec des
– A basse pression, graisser, faire courroies usagées à cause d'une différence de
tourner et lubrifier jusqu'à l'apparition longueur. Les courroies et les poulies devront
de la nouvelle graisse au trop-plein. être propres et sans graisse. Après installation
– Laisser tourner le moteur pendant dix des nouvelles courroies, vérifier la tension à
minutes pour évacuer l'excédent de mi-longueur entre les poulies. Laisser
graisse. l'appareil fonctionner pendant 4 à 6 heures,
ensuite il sera nécessaire de retendre les
– Remplacer les bouchons filetés. courroies car les courroies neuves ont tendance
à s'étirer aux premières heures de
fonctionnement.
Fonctionnement très
Fonctionnement intensif
Fonctionnement std intensif
Gamme HP 24 heures/jour
8 heures/jour Très sale
Sale/poussiéreux
Températures extrêmes
1.5 - 7.5 5 années 3 années 9 mois
10-40 3 années 1 an 4 mois
50-150 1 an 9 mois 4 mois

Tableau 11-3 Intervalles de graissage recommandés

11.7.11 Résolution des problèmes c. Mauvaises conditions d'aspiration ou


d'évacuation du ventilateur.
Vous trouverez ci-dessous une liste
d’anomalies les plus courantes concernant les d. Fuites d'air dans le système.
ventilateurs. Ces points devront être vérifiés
pour empêcher un retard inutile et les frais de e. Turbine détériorée.
dépannage à l'usine. f. Mauvais sens de rotation.
1. Refoulement faible ou inneficace: g. Turbine montée à l'arrière de l'arbre.
a. Résistance totale du système plus
importante que prévue.
b. Vitesse trop faible.

11-10 MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500


SECTION 11 - SYSTÈME DE LUBRIFICATION

2. Problèmes de vibrations et de bruits:


a. Mauvais alignement de roulements,
accouplement, turbine ou
transmission par courroie
trapézoïdale.
b. Fondations instables. Ventilateur fixé
sur des fondations irrégulières, ni
calé ni cimenté.
c. Présence de matériau étranger dans le
ventilateur provoquant un
déséquilibre.
d. Roulements usés.
e. Turbine ou moteur endommagés.
f. Boulons et vis de réglages cassés ou
desserrés.
g. Arbre tordu.
h. Accouplement usé.
i. Déséquilibre de la turbine ou du
moteur d'entraînement du ventilateur.
j. Vitesse trop élevée ou sens de
rotation incorrect.
k. Problèmes de vibration.
3. Surchauffe des roulements:
a. Trop de graisse.
b. Alignement incorrect.
c. Turbine détériorée.
d. Arbre tordu.
e. Roulements sales.
f. Courroies trop tendues.
11.7.12 Reniflard
Le reniflard, qui est relié au ventilateur,
possède une cartouche de filtre remplaçable. Il
est important de changer cette cartouche
lorsqu’elle est sale pour éviter tout problème
de surchauffe ou toute usure prématurée des
roulements.

MANUEL TECHNIQUE BROYEURS A CONE NORDBERG HP100/200/300/400/500 11-11


Section 12

SYSTÈME HYDRAULIQUE

12.1 - Système hydraulique HP100. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-1


12.1.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-1
12.1.2 - Utilisation de la centrale hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-1
12.1.3 - Spécifications d’huile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-1
12.1.4 - Chambre à huile de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-2
12.1.5 - Ensemble vérins de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-2
12.1.6 - Ensemble réglage hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-3
12.1.6.1 - Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-3
12.1.6.2 - Ensemble réglage hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-8
12.1.7 - Connection des flexibles hydrauliques au broyeur . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-8
12.1.8 - Contrôle de la pré-charge des accumulateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-10
12.1.9 - Purge et test de pression du système hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . 12-11
12.1.9.1 - Démarrage de la centrale hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-11
12.1.9.2 - Circuit de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-11
12.1.9.3 - Circuit de débourrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-12
12.1.9.4 - Circuit de maintien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-12
12.1.10 - Mise en pression du circuit de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-12
12.1.11 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-13
12.1.11.1 - Dépressurisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-13
12.1.11.2 - Remplacement d’un vérin de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-13
12.1.12 - Remplacement d’un accumulateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-15
12.1.13 - Remplacement de la chambre à huile (HP 100) . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-15

12.2 - Système hydraulique HP200, HP300, HP400 et HP500. . . . . . . . . . . 12-15


12.2.1 - Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-15
12.2.1.1 - Utilisation de la centrale hydraulique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-16
12.2.1.2 - Spécifications d’huile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-16
12.2.1.3 - Ensemble vérins de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-16
12.2.1.4 - Ensemble réglage hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-18
12.2.1.4.1 - Généralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-18
12.2.1.4.2 - Montage avec un support moto-réducteur soudé . . . . 12-18
12.2.1.4.3 - Montage avec support moto-réducteur boulonné . . . . 12-21
12.2.1.4.4 - Ensemble réglage hydraulique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-26
12.2.1.5 - Connection des flexibles hydrauliques au broyeur . . . . . . . . . . 12-26
12.2.1.6 - Contrôle de la pré-charge des accumulateurs . . . . . . . . . . . . . 12-27
12.2.1.7 - Purge et test de pression du système hydraulique . . . . . . . . . . 12-28
12.2.1.7.1 - Circuit de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-29
12.2.1.7.2 - Circuit de débourrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-29
12.2.1.7.3 - Circuit de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-29
12.2.1.7.4 - Circuit de freinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-30
12.2.1.8 - Mise en pression du circuit de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-30
12.2.2 - Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-30
12.2.2.1 - Dépressurisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-30
12.2.2.2 - Remplacement d’un vérin de maintien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-30
12.2.2.3 - Remplacement d’un accumulateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-33
12.2.2.4 - Réparation d’un vérin de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12-35
Système hydraulique SECTION 12
12.1 Système hydraulique HP100 12.1.3 Spécifications d’huile
12.1.1 Description Pour le circuit hydraulique, utiliser une huile à
haute teneur en paraffine (sans naphtaline),
Des vérins hydrauliques de maintien, goupillés possédant un film protecteur et une adhérence
au bâti et traversant l’anneau de réglage, aux surfaces métalliques importantes, ainsi que
maintiennent ce dernier plaqué contre la partie des propriétés chimiques et physiques stables.
conique du bâti. Des conditions anormales de Chaque lubrifiant doit avoir un indice de
fonctionnement ou le passage d’un imbroyable viscosité élevé, une séparation avec l’eau
peuvent solliciter le bol et l’anneau de réglage rapide contre la rouille et la corrosion, résister
et les soulever en tirant les tiges des vérins. Ce à l’émulsion et à l’oxydation, posséder des
mouvement pousse l’huile dans les vérins vers propriétés anti usure.
les accumulateurs où la pression de l’azote HUILE RECOMMANDEE (ISO 3448) ISO
augmente. Une fois la surcharge passée, VG32.
l’azote comprimé renverra l’huile aux vérins,
les tiges de vérins se rétracteront et l’anneau de Le lubrifiant doit avoir une viscosité de:
réglage reviendra reposer sur le bâti. – 28,8 à 35,2 cSt à 40°C viscosité
Les chambres inférieures de chaque vérin cinématique
(circuit de débourrage) sont reliés entre elles. – 4,9 cSt ou plus à 100°C
Les deux circuits sont alimentés par la centrale De plus, l’huile doit avoir un indice de
hydraulique par deux flexibles. viscosité de 95 ou plus.
En plus du maintien et du débourrage Des lubrifiants adaptés sont essentiels pour la
hydraulique, les broyeurs sont équipés d’un protection des pièces de votre broyeur. Ils sont
dispositif de blocage et de réglage. L’anneau disponibles auprès de la pluspart des
de blocage est situé sur l’anneau de réglage. compagnies pétrolières. L’utilisation d’une
Une chambre à huile située entre les deux huile incorrecte peut détériorer le broyeur et
anneaux assure l’effort de blocage. L’anneau annuler les conditions de garanties de
de blocage tient le bol en position dans l’appareil.
l’anneau de réglage lorsque la chambre à huile
est sous pression. Lorsque la pression dans la NOTE: NE PAS UTILISER DE FLUIDES
chambre à huile chute, il est alors possible de HYDRAULIQUES ININFLAMMABLES
faire tourner le pignon du motoréducteur. Le CAR LES CIRCUITS HYDRAULIQUES NE
pignon