Vous êtes sur la page 1sur 31

Département Génie mécanique

Filière Génie des Systèmes mécaniques

Rapport de stage d’initiation

De sujet :

La maintenance des machines


au sein de la société STE CIOB

Effectué au sein de CIOB Maroc Fès

Encadré par :
Réalisé par :
Mr. LAGHZAWI NABIL
BELLA Loutfi

0
Remerciement :

Avant d’entamer ce rapport, je tiens à


remercier très vivement mon encadrant de stage
Mr. Nabil LARZAOUI pour leur soutien, leur
collaboration et l’aide qu’ils m’ont apportés.

Sans oublier à remercier aussi l'ensemble du


personnel de la société CIOB surtout les techniciens
de la maintenance Mr. ISMAAYL MOUTMIR, Mr.
BOUJAMAA MARID, Mr. RACHID ELGHNAWI, pour
leur collaboration, leurs temps et l’aide qu’ils nous
ont apportés.

1
Table des matières
Introduction..................................................................................................................... 5
Chapitre 1 : Présentation Générale de CIOB Maroc ........................................................ 6
1.1. Introduction ......................................................................................................................... 6
1.2. Généralités ........................................................................................................................... 6
1.2.1. Fiche technique de la société .................................................................................... 7
1.2.2. Activité de la société ................................................................................................... 7
1.2.3. Organigramme de CIOB ........................................................................................... 8
1.2.4. Description de l’usine ................................................................................................. 8
1.2.5. La matière première................................................................................................... 9
1.2.6. Système de production............................................................................................. 10
1.3. Description des différents services ............................................................................... 10
1.3.1. Etapes de production ............................................................................................... 10
1.4. Les services de la société CIOB ..................................................................................... 13
1.4.1. Service commercial ................................................................................................... 13
1.4.2. Service qualité ........................................................................................................... 14
1.4.3. Service Maintenance ................................................................................................ 14
Chapitre 2 : Contexte globale du sujet. .......................................................................... 16
2.1. Les tâches accomplies : .................................................................................................... 16
2.2. Les pompes à vide :........................................................................................................... 16
2.1.1. Définition : .................................................................................................................. 16
2.1.2. Types de pompes à vide : ......................................................................................... 16
2.2. Les pompes hydrauliques : ............................................................................................. 18
2.2.1. Définition : .................................................................................................................. 18
2.2.2. Types de pompes hydrauliques :............................................................................ 18
2.3. Les presses hydrauliques et mécaniques : .................................................................. 19
2.3.1. Définition : .................................................................................................................. 19
Chapitre 3 : Travaux effectués dans la période de stage « EN L’ATELIE DE
MAINTENANCE » ........................................................................................................ 21
3.1. Problème au niveau d’une armoire électrique : ......................................................... 21
3.1.1. Anomalie : ................................................................................................................... 21
3.1.2. Cause : ......................................................................................................................... 21
3.1.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 21
3.2. Problème au niveau de la presse mécanique : ............................................................ 21
3.2.1. Anomalie : ................................................................................................................... 21

2
3.2.2. Cause : ......................................................................................................................... 21
3.2.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 21
3.3. Problème au niveau de la machine de satinage : ....................................................... 22
3.3.1. Anomalie : ................................................................................................................... 22
3.3.2. Cause : ......................................................................................................................... 22
3.3.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 22
3.4. Problème au niveau de pompe à vide : ......................................................................... 22
3.4.1. Montage d’une pompe à palette : ........................................................................... 22
3.4.2. Démontage d’une pompe : ....................................................................................... 22
3.4.3. Défaut de fonctionnement ....................................................................................... 23
3.5. Problème au niveau de la presse hydraulique : ......................................................... 24
3.5.1. Désignation de la machine...................................................................................... 24
3.5.2. Désignation du service concerné ........................................................................... 24
3.5.3. Démontage d’une presse hydraulique : ................................................................ 24
3.6. Problème au niveau de la riveteuse : ........................................................................... 25
3.6.1. Anomalie : ................................................................................................................... 25
3.6.2. Cause : ......................................................................................................................... 25
3.6.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 25
3.7. Problème au niveau de la riveteuse (2) : ..................................................................... 25
3.7.1. Anomalie : ................................................................................................................... 25
3.7.2. Cause : ......................................................................................................................... 25
3.7.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 25
3.8. Problème au niveau de la machine de tour :............................................................... 25
3.8.1. Anomalie : ................................................................................................................... 25
3.8.2. Cause : ......................................................................................................................... 26
3.8.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 26
3.9. Problème de la riveteuse automatique : ...................................................................... 27
3.9.1. Anomalie : ................................................................................................................... 27
3.9.2. Cause : ......................................................................................................................... 27
3.9.3. Travaux effectués : ................................................................................................... 27
3.10. Problème au niveau de la machine de polissage : ................................................. 28
3.10.1. Anomalie : ............................................................................................................... 28
3.10.2. Cause : ..................................................................................................................... 28
3.10.3. Travaux effectués : ............................................................................................... 28
3.11. Problème de la machine de détourage : ................................................................... 28

3
3.11.1. Anomalie : ............................................................................................................... 28
3.11.2. Cause : ..................................................................................................................... 28
3.11.3. Travaux effectués : ............................................................................................... 28
3.12. Câblage d’une armoire électrique.............................................................................. 28
Conclusion ..................................................................................................................... 30

4
Introduction

5
Chapitre 1 : Présentation Générale de CIOB Maroc
1.1. Introduction

1.2. Généralités

6
1.2.1. Fiche technique de la société
Tableau 1 :

1.2.2. Activité de la société


L'activité de la société est autant industrielle que commerciale, elle se charge de la
production des articles de ménages et de les distribuer dans son territoire assigné.

Les clients de l’entreprise sont de deux types :

• La grande distribution telle que Marjane, Metro, Acima et Label Vie.


• Les grossistes et semi-grossistes, répartis sur tout le territoire
national.

Elle fabrique des articles de différents types :

• Les couscoussières,
• Les Faitouts et
marmites,
• Les bouilloires,
• Casseroles,
• Les moules (à tarte,
pizza, … etc.)
• Les plateaux
(circulaires, rectangulaires, … etc.)

7
1.2.3. Organigramme de CIOB
La Société CIOB Maroc est divisée en plusieurs services. Chacun remplit des
tâches bien précises et l’ensemble contribue à optimiser les conditions de production et la
qualité du produit.

Figure 1 : Organigramme de CIOB

1.2.4. Description de l’usine


L'usine CIOB se divise en plusieurs sections :

• Emboutissage et découpe :
- Presses mécaniques (PRM),
- Presses hydrauliques (PRH),
- Presses d’injections (PRI).
• Section formage repoussage :
- Des tours de repoussage (TRR).
• Section finition détourage, polissage / satinage :

8
- Des tours de polissage (POL)/ satinage (SAT),
- Deux machines de polissage automatique, des machines de détourage (DET),
- Un tour d'ébarbage automatique.
• Section de finition, montage et d’emballage (EMB)
- Une plieuse, une riveteuse, une sertisseuse.

1.2.5. La matière première


Comme mentionné dans la partie 1.3, la société SIOB fabrique plusieurs gammes
de produits différents par leurs prix et leur qualité. Cette diversité vise à satisfaire les
exigences des clients qui font partie des différentes catégories sociales. Ainsi, la société
SIOB se base sur le choix de la matière première pour baisser la gamme de prix.

Parmi les métaux utilisés comme matière première, on trouve :

- Aluminium :
Léger, excellent conducteur de chaleur et rendu inoxydable par un habillage de
nickel et de chrome.

Comme tous les métaux l’Aluminium a ses défauts, il vieillit mal, réagit au lait et
aux acides et donne parfois une couleur grisâtre aux sauces.

La société l’utilise principalement pour la fabrication des marmites, des théières


et des couscoussières.

- Inox :
Ou plutôt acier inox 18/20 est un alliage de chrome et de nickel. Grace à sa
résistance et sa bonne conductibilité, c’est le produit phare de la cuisine. L’Inox est une
bonne matière première en termes de qualité mais en termes de prix, il est un peu cher.

- Bakélite :
CIOB achète une matière première en poudre appelée bakélite, qu’on transforme
sous forme de patte (caoutchouc).

Ces pattes sont utilisées comme accessoires en aluminium pour donner naissance
aux produits semis finis comme les anses des bouilloires, des marmites et les boutons pour
les couvercles.

9
- Acier d’usage courant et acier spécial :
Ces métaux sont utiles à la fabrication des modules, Poinçons/matrices, pièce de
rechange….

L’atelier de la fabrication mécanique utilise l’acier spécial pour les surfaces qui
vont subir des chocs et des frottements comme le cas des parties fonctionnelles des pinçons
et des matrices

1.2.6. Système de production


Le flux de fabrication des produits ménagers au sein de la société CIOB passe par
plusieurs étapes, en partant du fournisseur jusqu’à l’arrivée des produits fini (PF) aux
clients :

Figure 2 : Processus de fabrication d’un produit

1.3. Description des différents services


1.3.1. Etapes de production
La fonction de production consiste à produire, en temps voulu, les quantités
demandées par les clients dans des conditions de coût et qualité déterminés, en optimisant
les ressources de l'entreprise de façon à assurer sa pérennité, son développement et sa
compétitivité.

Le service production est indispensable dans le système interne de la société, c’est


lui qui permet à CIOB Maroc de produire des produits finis pour satisfaire les besoins de
clients.

La chaîne de fabrication est constituée de plusieurs phases bien déterminées :

✓ L’Emboutissage : donner une forme au disque d’aluminium grâce


aux presses
✓ Le Repoussage : façonnage externe pour avoir une forme particulière
✓ Le Détourage : usinage du contour

10
✓ Le Satinage : finition interne
✓ Le Polissage : finition externe
✓ L’Assemblage et la Finition : fixation des bras par exemple

✓ L’emboutissage :
L’emboutissage est une technique de fabrication permettant d’obtenir, à partir
d’une feuille de tôle plane et mince, un objet creux de géométrie plus ou moins complexe,
dont la forme n’est pas développable. L’ébauche en tôle est appelée « flan », c'est la matière
brute qui n’a pas encore été emboutie. La température de déformation se situe entre le
tiers et la moitié de la température de fusion des matériaux. Ce procédé nécessite une
presse hydraulique ou mécanique équipée de poinçon et de matrice (figure 3).

Figure 3 : Presse hydraulique emboutissage

✓ Le détourage :
Il s’agit de l’opération de chariotage ou de dressage extérieur d’un article pour
éliminer les défauts d’emboutissage en utilisant des machines de chariotage (figure 4).

11
Figure 4 : Le détourage

✓ Le repoussage :
Ce procédé d’origine artisanale, est utilisé sur produit d’aluminium. L’opération
consiste à déformer progressivement le métal sous l'action d'une molette, d’un outil à bout
arrondi. Le but est que le disque métallique prenne la forme d'un mandrin à partir d'un
flan ou d'une ébauche circulaire. Le succès d’une opération de repoussage dépend de la
maîtrise de l’opérateur qui doit éviter le gauchissement de la pièce.

✓ Le satinage (Action de satiner) :


Le satinage est un procédé où on rend l’article en aluminium plus lisse et plus fin
de l’intérieur par une action de frottement manuel avec un abrasif.

12
✓ Le polissage (Action de polir) :
Le polissage est un procédé où on rend l’article en aluminium plus lisse, uni et
éventuellement brillant de l’extérieur par une action de frottement manuel avec un
abrasif. Le polissage manuel ou en machines consiste à polir les pièces en aluminium
(figure 5) précédemment embouties sur une brosse qui tourne à très grande vitesse.
L’ensemble de l’opération est manuel et nécessite une grande dextérité ou savoir-faire

Figure 5 : Polissage

1.4. Les services de la société CIOB


1.4.1. Service commercial
Le service commercial s’occupe de toute la chaîne nécessaire à la production de
biens/services en vue de leur vente. Il prendre en charge la prévision, suivi des ventes,
l’étude de marché, le planning des ventes, la logistique, la fonction achat...

13
1.4.2. Service qualité
Ce service a pour rôle de contrôler, de mesurer, d’examiner, d’essayer une ou
plusieurs caractéristiques d’un produit ou d’un service et de les comparer aux exigences
spécifiées en vue d’établir leurs conformités.

1.4.3. Service Maintenance


Le service maintenance est constitué d'un petit groupe. Ce groupe, formé par des
techniciens spécialisés en général est responsable de la maintenance d'une centaine de
machines, l'exception de trois compresseurs dont la maintenance est sous-traitée, au sein
de l'entreprise. Ce service appartient au processus de support.

Le service n'a pas vraiment besoin d'organigramme en raison de sa petite teille.


Elles sont toujours en plein travail et ils font généralement de ta maintenance corrective.
Le service maintenance fait des actions telles que :

✓ Réparation
✓ Dépannage
✓ Mise en marche (réglage)

En ce qui concerne la maintenance préventive systématique appliquée consiste en


général des contrôles, nettoyages, et le graissage des équipements. Il s'agit là d'une
planification hebdomadaire et mensuelle.

Le déplacement des machines n'a pas besoin de véhicules puisque l'enceinte n'est
pas aussi vaste. On peut utiliser des chariots s'il s'agit d’un élément lourd d'une machine
nécessite d'être transporté à l'atelier de maintenance pour sa réparation.

14
Les fiches de demande en maintenance
✓ Demande d’intervention :

✓ Demande de réalisation :

15
Chapitre 2 : Contexte globale du sujet.
2.1. Les tâches accomplies :
Avant de commencer le sujet de stage, il faut tout d’abord faire une enquête, qui
va permettre de rassembler les informations et les données nécessaires, afin de préparer
un dossier d’analyse qui traduit la réalité du sujet étudié.

Les premières semaines ont été relativement pratiques : J'ai d'abord visité
l'ensemble des sections de l'entreprise. J'ai visité Les unités de production de la société
puis l'atelier de maintenance et en fin l’atelier de fabrication.

Durant la dernière semaine, je me suis concentré sur l'étude et la classification des


données collectées. J'ai d'abord sélectionné les documents les plus pertinents qui
répondaient à toutes les questions posées durant mon stage, puis j'ai rassemblé quelques
images et plans utilisés dans mon rapport.

Une fois les données bien rangées, j'ai procédé à la rédaction de mon rapport.

2.2. Les pompes à vide :


2.1.1. Définition :
Une pompe à vide est un type de pompe permettant de faire le vide, c'est-à-dire
d'extraire l'air ou tout autre gaz contenu dans une enceinte close, afin d'en diminuer la
pression.

2.1.2. Types de pompes à vide :


Il existe différents systèmes de pompes à vide, dont le choix dépend entre autres
de la qualité du vide désirée. Les technologies les plus courantes sont :

✓ Pompe à piston :

Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.

16
✓ Pompe à anneau liquide

Une pompe à anneau liquide est une pompe rotative constituée principalement d'un
corps de pompe fixe et d'une roue à aubes entraînée en rotation.

✓ Trompe à eau

Une trompe à eau ou trompe à vide est un équipement de laboratoire qui permet de faire
le vide dans une enceinte confinée, par exemple lors d'une distillation à pression réduite
ou bien une filtration sur entonnoir Büchner (aussi connue comme filtration sous vide).

17
✓ Pompe à palette

La pompe à palettes est une pompe rotative dont le rotor est muni de plusieurs lames
(les palettes) qui coulissent radialement et assurent le transfert du fluide pompé.

2.2. Les pompes hydrauliques :


2.2.1. Définition :
La pompe hydraulique est un élément indispensable dans un circuit hydraulique
c’est elle qui permet de faire circuler le fluide à travers la centrale hydraulique. On effet
elle va d’abord aspirer le fluide dans le réservoir plus va le transmettre aux autres
composants du circuit hydraulique afin de transformer l’énergie thermique en énergie
hydraulique.

2.2.2. Types de pompes hydrauliques :


Les pompes hydrauliques se divisent en deux groupes : Les pompes non
volumétriques qui ne possèdent pas d'étanchéité interne, c'est-à-dire que dans la pompe
la chambre dite « d'admission » et la chambre dite de « refoulement » où le fluide est
éliminé, ne sont pas séparées.

Les pompes hydrométriques ou volumétriques qui au contraire possèdent une


séparation entre les deux chambres.

18
Pompe hydraulique volumétrique
✓ Les pompes à engrenages :
Les pompes hydrauliques volumétriques à engrenage sont de constitution simple
parce qu'elles ne possèdent que peu de pièces mobiles internes.

Ce type des pompes présente l’avantage d’être celui le moins coûteux et aussi est à
cylindrée fixe.

✓ Les pompes à palettes :


Les pompes hydrauliques volumétriques à palettes sont fréquemment utilisées
parce qu'elles ont un bon rendement volumétrique : Elles offrent généralement un
meilleur rendement volumétrique que les pompes à engrenage. Elles sont toutefois plus
coûteuses que ces dernières.

✓ Les pompes à pistons :


Les pompes hydrauliques volumétriques à pistons fonctionnent toutes selon le
même principe fonctionnement :

Les pistons sont animés d'un mouvement de va-et-vient.

2.3. Les presses hydrauliques et mécaniques :


2.3.1. Définition :
Les presses sont des machines utilisées pour le traitement de la tôle, capables de
générer une pression continue et progressive, afin de couper ou déformer le matériau placé
dans le moule. Généralement les presses sont composées d’une base, d’un cadre, de
colonnes de guiage, de moteurs pour la génération de la force et de systèmes de gestion et
de contrôle de la phase de moulage.

La partie fixe du moule est serrée sur la base, tandis que la partie mobile est reliée
à la base de la presse du boîtier. Le cadre sert à contrebalancer la force imposée sur le
moule, tandis que les colonnes ou les guides garantissent un alignement parfait des
parties du moule.

19
Selon le système avec lequel la force appliquée sera produite, les presses sont
classées en deux catégories distinctes : les presses mécaniques et les presses hydrauliques.

• Les presses mécaniques :


Les presses mécaniques sont divisées à leur tour en deux catégories : les presses à
vis ou les presses excentriques.

Les presses à vis sont principalement utilisées pour l’extrusion de tôles et les
opérations de forgeage à chaud. Les presses à vis sont équipées d’un coulisseau porte-
outil, déplacé par une vis qui s’insère dans l’écrou fixe du cadre. La course est obtenue en
tournant la vis alternativement dans un sens ou dans l’autre.

Les presses excentriques sont principalement utilisées dans le travail à froid de la


tôle pour les opérations de cisaillage et de poinçonnage. Le moteur entraîne le volant au
moyen d’engrenages ou de courroies et l’énergie est transmise par l’intermédiaire d’un
dispositif de friction à un arbre excentrique ou à un vilebrequin qui, au moyen d’une bielle,
commande la course du piston.

• Les presses hydrauliques :


Les presses hydrauliques effectuent quant à elles un travail grâce à l’action d’un
liquide sous pression.

Il est préférable d’utiliser une presse hydraulique plutôt qu’une presse mécanique,
lorsqu’il est indispensable de réguler la pression et de la maintenir constante pendant un
certain laps de temps. C’est par exemple ce qui survient dans les opérations de formage.

20
Chapitre 3 : Travaux effectués dans la période de stage
« EN L’ATELIE DE MAINTENANCE »

3.1. Problème au niveau d’une armoire électrique :


3.1.1. Anomalie :
Court-circuit au niveau de l’armoire électrique.

3.1.2. Cause :
Mauvaise contacte au niveau de fiche d’alimentation industrielle.

3.1.3. Travaux effectués :


• Réparation de la fiche
• Changement des fils d’alimentation dans la fiche
• Les larmes de fiche grillée
• Essaie de la machine

3.2. Problème au niveau de la presse mécanique :

3.2.1. Anomalie :
• Problème au niveau de roulement

3.2.2. Cause :
• Jeu au niveau de l’axe de la poulie
• Roulement du palier est cassé

3.2.3. Travaux effectués :


• Démonté l’axe
• Changement du palier (palier P207)
• Monter palier dans l’axe avec la poulie de vitesse
21
• Monter l’axe dans la machine
• Réglage de la vitesse de la machine
• Essaie de la machine avec l’utilisateur

3.3. Problème au niveau de la machine de satinage :


3.3.1. Anomalie :
• Problème de dégagement de la pièce

3.3.2. Cause :
• Coupe au niveau de flexible d’air
• Coincement au niveau de roulement de raccord
• Chante au niveau de phase avec le neutre de la bobine du distributeur

3.3.3. Travaux effectués :


• Démontage de raccord tournant
• Débranchement de roulement
• Changement et montage de roulement
• Montage de raccord tournant
• Essaie de la machine

3.4. Problème au niveau de pompe à vide :


3.4.1. Montage d’une pompe à palette :
• Placer l’arbre sur l’étau.
• Monter les roulements
• Monter l’arbre sur le boîtier
• Monter le stator
• Monter le rotor
• Placer les palettes
• Réglage du jeu entre le rotor et le stator
• Monter le flasque.
• Monter les moyens de l’étanchéité dans le fond de circulation.
• Immobiliser les écrous.

3.4.2. Démontage d’une pompe :


• Desserrer les écrous.
• Démonter les moyens de l’étanchéité dans le fond de circulation.
• Démonter le flasque.
• Démonter les palettes.
• Démonter le rotor.

22
• Démonter le stator.
• Démonter l’arbre sur le boîtier.
• Démonter les roulements avec (extracteur de roulement)

3.4.3. Défaut de fonctionnement


Les pompes rencontrent des problèmes par exemple :

✓ La pompe ne démarre pas :


• Moteur mal raccorde
• Défaut dans le circuit électrique et dans le moteur.
• Présence de corps étrangers dans la cellule hydraulique
✓ La pompe vibre :
• Mauvais alignement ou effort de tuyauterie trop élevé.
• Cavitation
• Roue obstruée
✓ La pompe ne débite pas
• La vanne et le clapet est fermé.
• Le sens de rotation est mauvais.
• La hauteur de refoulement est trop importante.
• Caractéristique d’installation non conforme : débit trop important
• Masse spécifique du liquide non conforme

23
Remarque :
- Il faut nettoyer tous les organes internes de la pompe avec le Gasoil.
- Les roulements sont automatiquement changeables et aussi joints et les arrêts
d’huile.

3.5. Problème au niveau de la presse hydraulique :


3.5.1. Désignation de la machine
✓ Identité de la machine au sein de la société : NAVA PRS-01
✓ Fonction : machine hydraulique d’emboutissage
✓ Date de l’installation au sein de CIOB : 1996
✓ Date de fabrication : 1992
✓ Fabriquant : F.lli NAVA MONZA

3.5.2. Désignation du service concerné


✓ Société : CIOB industrie
✓ Département : maintenance
✓ Donneur d’ordre : Chef de la maintenance

3.5.3. Démontage d’une presse hydraulique :


✓ Démonter le poinçon de moule.
✓ Démonter la matrice de moule.
✓ Démonter le détecteur type photocellule (système de sécurité).
24
✓ Démonter les fins de course.
✓ Démonter les glissières de coulisseau.
✓ Démonter coulisseau, la partie supérieure de la presse.
✓ Démonter la bride de la tige de vérin
✓ Démonter la tige de vérin qui
✓ Actionnée le coulisseau.
✓ Démonter les bagues de cuivre de la tige.
✓ Démonter les joints de la tige.
✓ Démonter le serre-flan, la partie inferieur de la presse.

3.6. Problème au niveau de la riveteuse :


3.6.1. Anomalie :
• Problème de bruit au niveau du rivetage

3.6.2. Cause :
• Cisaillage de clavette d’embrayage

3.6.3. Travaux effectués :


• Démontage du moyeu et de la clavette d’embrayage
• Rectification de la clavette
• Contrôler le ressort du rappelle de la clavette
• Grisage du moyeu et de la clavette
• Essaye de la riveteuse
3.7. Problème au niveau de la riveteuse (2) :
3.7.1. Anomalie :
• Problème de rivetage

3.7.2. Cause :
• Cisaillage de cliquet de vérin mécanique

3.7.3. Travaux effectués :


• Démontage du cliquet
• Rectification du cliquet
• Essaye du cliquet dans le vérin mécanique
• Montrer les cliquets dans le vérin
• Essaye de la machine

3.8. Problème au niveau de la machine de tour :


3.8.1. Anomalie :
• Vibration au niveau de l’axe

25
3.8.2. Cause :
• Bruit au niveau des roulements

3.8.3. Travaux effectués :


• Nettoyage et vérification u niveau de la rotation d’axe
• Démontage et dégagement d’axe
• Dégagement et vérification des roulements

• Nettoyage et grisage des roulements

26
• Montage des roulements
• Montage plus fixation d’axe

• Changement des courroies (B43)

3.9. Problème de la riveteuse automatique :


3.9.1. Anomalie :
• Problème de fuite d’air au niveau de raccord

3.9.2. Cause :
• Raccord rapide est cassé

3.9.3. Travaux effectués :


• Débranchement du raccord cassé
• Branchement d’un raccord neuf
• Fixation du moyeu
• Graissage de la porte mécanique de la machine
• Ajoute d’un sir-clips au niveau du vérin relatif
27
3.10. Problème au niveau de la machine de polissage :
3.10.1. Anomalie :
• Problème de descente et la monte de la brosse

3.10.2. Cause :
• Coupe du câble électrique de fin de cours
• Coincement du réducteur

3.10.3. Travaux effectués :


• Réparation du câble électrique de fin de cours
• Ajout d’un raccord tournant
• Changement l’arrêt d’huile au niveau de réducteur
• Changement du roulement de réducteur
• Changement des poulies du moteur réducteur et la branche avec pignon de la
chaine
• Changement des courroies
• Essaye de la machine

3.11. Problème de la machine de détourage :


3.11.1. Anomalie :
• Problème de la monte d’outil

3.11.2. Cause :
• Manque d’aspiration
• Cisaillage au niveau de filetage du réglage d’étrangleur « vis de réglage bloqué «
• Fuite d’huile

3.11.3. Travaux effectués :


• Vérification et démontage de la pompe hydraulique
• Vérification d’accouplement et serrage de vis de fixation de la pompe hydraulique
• Ajout d’huile au niveau de réservoir et montage plus la fixation de la pompe
hydraulique
• Démontage et changement d’étrangleur
• Changement de la pompe à vide par une autre neuf
• Essaie de la machine avec l’utilisateur

3.12. Câblage d’une armoire électrique


Commande de deux moteurs triphasés pour une machine de détourage Avec
démarrage directe deux sens de rotation.

28
29
Conclusion
Ma période de stage effectué au sein de la société C. I.O.B ; il mon
permis d’élargir nos compétences dans le domaine d’électronique,
mécanique, pompages, l’hydraulique, pneumatique, l’électricité et
aussi un peu dans le domaine d’automate. Ainsi que j’ai appliqué tous
les modules qui étudier dans ma période de formation, ce stage m’a
donné l’occasion de s’avoir sur le monde d’industrie. Je signale aussi
que le présent stage a été une bonne occasion pour moi dans le domaine
de travail tout en permettant de découvrir la réalité de ce secteur vital
et de savoir plus à propos de la vie professionnel.

30

Vous aimerez peut-être aussi