Vous êtes sur la page 1sur 23

CHAPITRE III

PREDIMENSIONEMENT ET
DESCENTES DE CHARGES
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

I. Introduction
Il est nécessaire d’estimer l’ordre de grandeur des éléments de la structure, avant
d’entamer tout calcul. Pour cela le RPA 99 (Version 2003), C.B.A. 93 , BAEL.91 et le DTR
B.C. 2.2 mettent au point ce qui est nécessaire pour un pré-dimensionnement à la fois
sécuritaire et économique.

La descente de charge consiste à calculer pour chaque élément porteur de la structure la


charge qu’il supporte au niveau de chaque étage jusqu’à la fondation.

II. Pré-dimensionnement des éléments

II.1 Les planchers


Les planchers sont des éléments horizontaux qui limitent les niveaux d’un bâtiment. Ils
s’appuient avec ou sans continuités sur des éléments porteurs tel que : murs porteurs, poteaux
et poutres.

Leur rôle est de transmettre les efforts verticaux ou horizontaux aux éléments porteurs
(poutre, poteaux, voile, …etc) et ils jouent aussi le rôle d’isolant (phonique, acoustique,
thermique, coupe-feu et étanchéité). Dans notre cas , le plancher le plus approprié pour notre
structure est un plancher en dalle pleine

ly
lx e

Figure III.1 : Dimension d’un panneau de dalle.

L’épaisseur des planchers dépend des conditions suivantes :

 Condition de sécurité contre l’incendie.


 Condition de non dépassement de la flèche.
 Condition d’isolation acoustique.

 Condition de sécurité contre l’incendie :


Pour une heure de coupe feu : e = 7cm.
Pour deux heures de coupe feu : e = 11cm. avec e = épaisseur de la dalle

 Condition d’isolation acoustique :


Pour le respect d’une bonne isolation contre les bruits :

USTHB 2019 19
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

Contre les bruits aériens : Plancher ≥ 400Kg /m²  2500× e ≥ 400 kg/m² e  16cm.

Contre les bruits d’impacts : Plancher ≥ 350Kg /m²  2500× e ≥ 350 kg/m² e  14cm.

 Condition de non dépassement de la flèche :


Le calcul se fait en considérant la dalle la plus défavorable. Toutes les dalles sont
appuyées sur 4 cotés, on à :

lx lx : le plus petit coté de la dalle.



ly ly : le plus grand coté de dalle.

e : épaisseur de la dalle.

 Si ρ < 0,4 : la dalle porte sur un seul sens  e  lx/30.


 Si 0,4  ρ  1 : la dalle porte sur deux sens  e  lx/40.

lx= 3,75
Dans notre cas on à :  ρ = 0,94  : la dalle porte dans deux sens.
ly= 4,00

Donc: e  lx/40 = 9,35 cm.

Conclusion :

On adopte un épaisseur de la dalle ∶𝒆= 16cm.

II.2 Les poutres


Les poutres sont des éléments porteurs horizontaux de section rectangulaire en béton
armé, leur rôle est de transmettre les charges aux poteaux.

Selon le BAEL91 les dimensions de la poutre h et b sont déterminées comme suit :

 Détermination de la hauteur de la poutre [h] :

 Sens X-X :
La plus grande portée entre nues dans notre cas est Lmax = 3.7 m.
𝐿𝑚𝑎𝑥 𝐿𝑚𝑎𝑥 3.7 3.7
h   h  
15 10 15 10

m hm hx= 35 cm

USTHB 2019 20
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Sens Y-Y :
La plus grande portée entre nues dans notre cas est Lmax = 3.95 m.

𝐿𝑚𝑎𝑥 𝐿𝑚𝑎𝑥 3.95 3.95


h   h  
15 10 15 10

m hm hy= 35 cm

 Détermination de la largeur de la poutre [b] :

 Sens X-X et Y-Y :


0,3h ≤ b ≤ 0.8h

10.5 cm ≤ b ≤ 28 cm.

 On prend pour les deux sens : b = 25 cm.

Les dimensions de la poutre doivent respecter les exigences de (Art 7.4.1) du RPA
99/Version 2003 qui sont les suivantes :

 b  25cm
 h  35cm
 h/b  4  35/25 = 1,4  4 Conditions vérifiées.
 bmax  1,5h+b1

Conclusion :

Les dimensions des poutres dans les deux sens et pour tous les niveaux sont :

b = 25cm et h = 35cm.

II.3 Les voiles : Les voiles sont des murs en béton armé ayant deux rôles :
 Le contreventement : qui est l’action de transmettre les charges horizontales au
fondations et de limiter les flèches horizontales du bâtiment.

 la résistance aux charges et surcharges verticales : suivant le critère de l’isolation


acoustique et la protection contre l’incendie.

Le pré-dimensionnement des murs en béton armé doit justifier l’article 7.7.1 du RPA
99/Version2003

USTHB 2019 21
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

Les éléments satisfaisant la condition L ≥ 4a sont considérés comme murs ou voiles en


béton armé :

he L

Figure III.2 : Coupe de voile en élévation.

Cet article préconise encore que l’épaisseur minimale du voile soit de 15cm, de plus
l’épaisseur doit être déterminée en fonction de la hauteur libre d’étage he et de la condition de
la rigidité.

 2.a
a
he
a
a  3.a a 
25

a a he
a
 3.a a a 22

 2.a  2.a
he
a
20

Figure III.3 : Coupe de voile en plan.

USTHB 2019 22
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

a  max (he/25, he/22, he/20).

he = 3.06 – 0, 16 = 2.9m.

3,92
a  a  0,145 m .
20

donc :

a  max (14.5 cm, 13,1 cm , 11.6cm)

Conclusion :

On adopte pour tous les voiles et suivant toute la hauteur de la structure un épaisseur
de: a=20cm

II.4 L' escalier


Un escalier est un élément de jonction entre les différents niveaux constitué d’une suite
de marche qui permet de faciliter la circulation verticale entre les différents niveaux en toute
sécurité et confort. Dans notre cas, nous avons un seul type d’escalier comme représenté dans
la figure ci-après :

Figure III.4 : l'escalier

USTHB 2019 23
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

Ce type d’escalier est dimensionné d’une manière a ce que la relation de BLONDEL soit
vérifiée :

59 cm (g + 2h)  64 cm

 h : est la hauteur de la contre marche 16 cm  h  18cm.


 g : le giron qui est la longueur de la marche g ≥ 25 cm.

 Hauteur de la contre marche :


16 cm  h  18cm on prend h = 17 cm
3.06
donc : n = = 18
0.17
n : nombre de contre marches.

 Le giron :
D’après la formule de BLONDEL :
59 – 2h  g  64 – 2h
25 cm  g  30 cm  g = 30 cm

Vérification :

59cm ≤2h + g = 2*17 + 30 =64cm ≤ 64cm  vérifié

 Epaisseur de la paillasse :
La paillasse est considérée comme une dalle sur deux appuis simples, d’épaisseur
L L
« e » telle que : e .
30 25

L’inclinaison de la paillasse :

h 17
tgα    0,567  α  29,54
g 30

La longueur de la paillasse est :

1,53
l'   3,103m. 2.40m 1.20m
sin

Figure III.5 : schéma de l'escalier


L = 3,103+1, 2 = 4,303m

USTHB 2019 24
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

D’où 0,143m  e  0,172m

On prend comme épaisseur : e = 16cm.

Conclusion :

On adopte pour l'escalier g=30cm , h= 17cm , n = 18 , e=16cm

II.5 Poteaux:
Les poteaux sont des éléments structuraux généralement verticaux destinés
principalement à transmettre les charges verticales aux fondations et à participer au
contreventement total ou partiel des bâtiments. Le pré-dimensionnement des poteaux se fait
par descente de charge pour le poteau plus sollicité en fonction de la surface du plancher qui
lui revient.
Les poteaux seront dimensionnés en compression centrée selon les règles du C.B.A 93
et le RPA 2003 (version2003).

Notre structure possède 3 types de poteaux :


 Poteau de rive.
 Poteau intérieur.
 Poteau adjacent de rive

Selon le C.B.A 93 (Art B 8.4.1) le pré dimensionnement des poteaux s’effectue à


l’ELU sous charges verticales engendrant une compression centrée :

Br  fc28 Fe
Nu  α  (  A )
0,9  γb γs
Avec

Br : Section réduite du poteau obtenue en déduisant de sa section réelle 1cm d’épaisseur


sur toute sa périphérie.

Br = (b – 0,02) × (a – 0,02) pour une section rectangulaire


Br = (a – 0,02) 2 pour une section carrée.

 b : 1,5.
s = 1,15.
α: coefficient qui est fonction de l’élancement géométrique  , on fixe: λ = 35
 α 0,85 Pour λ < 50.
2
 λ 
1  0,2. 
 35 

USTHB 2019 25
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

2
 50 
 α  0,6.  Pour 50  λ  70
 λ 

Le % min(A)=0,9% de la section du béton (Selon l’article 7.4.2.1 du RPA 2003) zone III.

A A
  0,009  Donc A = 0,009 B
B Br

On majore Br de 20 % pour tenir compte du l’effet du séisme, on aura :


1,2 × N u
Br 
 f 0,009 f e 
  c 28  
 0,9  b  s 

 Calcul de Nu
Nu = 1,35 NG + 1,5 NQ

Les charges permanentes seront majorées de 10% pour tenir compte les poids propres des
poteaux et des poutres.

Remarque : le calcul se fera pour le poteau le plus sollicité

 Poteau adjacent de rive B2 :


 Au s/sol :
NG = 1,1. (Gterr + GEC.9).S
Avec : S=1,1× ( (1,8×1,8) ×2 + (1,925×1,8) ×2 ) = 14,75 m2

NG = 1,1×(7,876 + 6,65×9)×S = 1098,85 KN


NG = 1,098 MN.
NQ = [Qterr+ QEC (1+0,9+0,8+0,7+0,6+4. 0,5)]. S= 0.147MN.

NQ = 0.147 MN.
Nu = 1,35. NG+1,5. NQ = 1,704MN.

Br  0,073.Nu= 0,1108m2  a  1.2  0.1108  0.02  33,3cm.

Selon l’Art 7.4.3.1 du RPA99/version2003 : dans le but d’éviter ou limiter le risque de


rupture fragile sous sollicitations d’ensembles dues au séisme l’effort normal de compression
de calcul est limité par la condition suivante :

USTHB 2019 26
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

𝑁𝑑
υ= ≤ 30
𝐵𝑐 × fcj
Avec :
𝐍𝐝: Désigne l’effort normal de calcul s’exerçant sur une section de béton.
𝑁𝑑=𝑁G + 𝑁Q (sans majoration)
𝑩c : section brute du béton.
𝐟𝐜𝐣: La résistance caractéristique du béton (à 28jours).

𝑁𝑑 × 0,3
𝐵𝑐 ≥
fc₂₈
𝐵𝑐 ≥ 0,166 𝑚2 donc : 𝑎2 =0,41 m

On adopte : a = 50 cm.
Les résultats des deux poteaux sont présentés dans les tableaux suivants :

NG NQ NU NU Br
Etage 𝐚𝟏 (𝐦) 𝐚𝐦𝐢𝐧 (𝐦) 𝐁𝐜 (𝐦𝟐 ) 𝐚𝟐 (𝐦) 𝐚(𝐦)
(KN) (KN) (KN) (KN) (𝐦𝟐 )
S/sol 1098,85 147,50 1704,70 1,70 0,111 0,33 0,4 0,166 0,41 0,5
RDC 990,96 136,44 1542,45 1,54 0,100 0,32 0,4 0,150 0,39 0,5
1 883,06 125,37 1380,19 1,38 0,0897 0,30 0,35 0,134 0,37 0,4
2 775,16 100,56 1197,32 1,20 0,0778 0,28 0,35 0,117 0,34 0,4
3 667,27 89,50 1035,06 1,03 0,0673 0,26 0,35 0,101 0,32 0,4
4 559,37 76,22 869,49 0,87 0,0565 0,24 0,35 0,0847 0,30 0,4
5 451,48 60,74 700,60 0,70 0,0455 0,21 0,3 0,0683 0,26 0,3
6 343,58 43,04 528,39 0,53 0,0343 0,18 0,3 0,0515 0,23 0,3
7 235,68 23,12 352,86 0,35 0,0229 0,15 0,3 0,0345 0,19 0,3
8 127,79 14,75 194,64 0,19 0,0126 0,11 0,3 0,0190 0,14 0,3

Tableau III.1 : pré-dimensionnement des poteaux

Vérification :
Selon l’article 7-4-1 du RPA99/version 2003 les dimensions de la transversale des poteaux
doivent satisfaire les conditions suivantes :
 Min (b1 ; h1) ≥ 30 cm  min (30 ; 30) ≥ 30 cm Vérifié
h 306
 Min (b1 ; h1) ≥ 20e 30≥ = 15,3Vérifié
20
1 a1 1
 < b1 < 4 4 < 1 < 4 Vérifié
4

USTHB 2019 27
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

III. Descente des charges


La descente de charge consiste à calculer pour chaque élément porteur de la structure la
charge qui lui supporte au niveau de chaque étage jusqu’à la fondation, et pour pouvoir pré
dimensionner ces éléments.

1. Plancher terrasse inaccessible :


 Protection gravillon (5cm) 0,05.1600 = 80 kg/m2.
 Etanchéité multicouches (2 cm) 0,02.600 =12 kg/m².
 Béton de pente (12cm) 0,12.2200 = 264 kg/m2.
 Isolation thermique (4 cm de liège) 0,04.40 =1,6 kg/m².
 Poids propre de la dalle (16cm) 0,16.2500 = 400 kg/m2.
 Enduit plâtre (3 cm) 0,03.1000 = 30 kg/m2.
Gterr = 787,6 kg/m2.
Qt =100 kg/m².
2. Plancher étage courant :
 Revêtement Carrelage (2cm) 0,02.2200 = 44 kg/m2.
 La chape (2 cm) 0,02.2000 =40 kg/m².
 Lit de sable (3 cm) 0,03.1700 =51 kg/m².
 Poids propre du plancher (16cm) 0,16.2500 =400 kg/m².
 Enduit plâtre (3 cm) 0,03.1000 = 30 kg/m2.
 Cloison répartition 100 kg/m².
Gec = 665 kg/m².
Qec = 150 kg/m².

3. Loggia :
 Revêtement Carrelage (2cm) 0,02.2200 = 44 kg/m2.
 Chape (2cm) 0,02.2000 = 40 kg/m2.
 Lit de sable (3cm) 0,03.1700 = 51 kg/m2.
 Poids propre de la dalle 0,16.2500 = 400 kg/m2.
 Enduit ciment (3cm) 0,03.1800= 54 kg/m2.
 Cloisons de répartition 100 kg/m2.
Glog = 689 kg/m2.
Qlog = 150 kg/m2.

USTHB 2019 28
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

4. Garde corps :
 Poids propre brique creuse (10 cm) 0,1.900 = 90 kg/m².
 Enduit ciment (3 cm) 0,03.1800 = 54 kg/m².
 Enduit ciment (2 cm) 0,02.1800 = 36 kg/m².
Ggarde corps = 180 kg/m²
En prenant une hauteur de garde corps égale à 1.2 m Ggarde corps = 216kg/ml

5. Escalier :
 Volée :
 Revêtement Carrelage (2cm) 0,02.2200 = 44 kg/m2.
 La chape (2 cm) 0,02.2000 =40 kg/m².
 Poids propre de la marche (0,17.2200)/2 =187 kg/m².
 Poids propre de la paillasse (18cm) (0,16.2500)/cos α = 459,77 kg/m².
 Enduit ciment (2 cm) 0,02.1800=36 kg/m².
 Garde corps 100 kg/m².
Gvolée = 866.71 kg/m².
Qvolée =250 kg/m².
 Palier :
 Revêtement Carrelage (2cm) 0,02.2200 = 44kg/m2.
 La chape (2 cm) 0,02x2000 =40kg/m².
 Lit de sable (3 cm) 0,03x1700 =51kg/m².
 Poids propre du palier (18cm) 0,16x2500 =400 kg/m².
 Enduit en ciment (2 cm) 0,02x1800=36 kg/m².
GPalier =571 kg/m².
QPalier =250 kg/m².

6. Maçonnerie :
 Parois intérieures (brique creuse) (15 cm) : 0.15×900 = 135 kg/m².
 Parois extérieures (brique creuse) (10 cm) : 0.10×900 = 90 kg/m².
 Enduit en ciment (3cm) 0,03x1800 = 54kg/m².
 Enduit plâtre (2 cm) 0,02.1000 = 20 kg/m2.
Gmaçonnerie = 299 kg/m²

USTHB 2019 29
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

7. Voile :
 Poids propre (20 cm) 0,2 x 2500 =500kg/m².
 Enduit en ciment (3cm) 0,03x1800 = 54kg/m².
 Enduit plâtre (2 cm) 0,02.1000 = 20 kg/m2.
Gv =574 kg/m².

8. Acrotère :
10 cm
0.22 7 cm
Sacr = (0.07  0.1)   0.1  0.4  0.0587m²
2
40 cm
Gacr = (0.0587 × 2.5) + (0.054(0.5+0.12+0.07+0.4+0.1))

Gacr= 211.01kg/ m² .
10 cm 12 cm

IV. Détermination des masses total :

IV.1 Evaluation des masses des éléments:


 Acrotère :
W acc = G acc × L
L : longueur de l’acrotère

GAc = 211.01Kg /m

LAc = 97.4 m  Wacrotere = 20.574 t

 Voile :
W voiles = G voiles × S
S voiles : surface des voiles S=L×h
L : longueur des voiles
h : hauteur de l’étage – h poutre

G voiles = 574 kg/m²  Wvoile = 144.85 t

SV = 252.35 m2

USTHB 2019 30
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Plancher étage courant et RDC :


W EC = G EC × S EC

GEC = 665 Kg/m2

SEC = 442.61 m2

 WEc = 294.33 t

Q EC = 150 kg/m²  20%Q EC × S EC = 13.25 t

 Plancher terrasse :
WT=GT×ST

G T = 787.6 Kg/m2

S T = 471.59 m2

 Wt = 371.42 t

Q T = 100 kg/m²  20%Q T × S T = 9.4 t

 Poutre :
W p = 2500 × L p × S p

S p = 0,25 × 0,35 = 0,0875 m²

L p = 303.4 m  W p = 66.36 t

 Charge sur poutre :


W c/p = G c/p × S c/p

 Terrasse :
G c/p = 787,6 – 400 = 387,6 kg/m²

S c/p = 67.15 m²  W c/p T = 26.02 t

 Etage courant :
G c/p = 665 – 400 = 265 kg/m²

S c/p = 52.4m²  W c/p EC = 13.88 t

USTHB 2019 31
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Poteaux :
W pot = 2500 × n × S p × h

n : nombre de poteaux (n = 40)

S p : section du poteau

h : hauteur d’étage (h = 3.06 m)

S P1 =0.3×0.3= 0.09 m²  W pot30 = 8.26 t


S P2 =0.4×0.4= 0.16 m2  W pot40 = 14.69 t
S P3 =0.5×0.5= 0.25 m²  W pot50 = 22.95 t

 Maçonnerie :
W maç = G maç × S maç
S maç = L × h avec h = 2,71m
G maç = 299 kg/m²  W maç =36.05 t

S maç = 120.59 m²

 Garde corps :
W g.c = G .gc × L g.c × hg.c

G g.c = 180 kg/m²

L = 16 m

h = 1,2 m  W g.c = 3.45t

 Escalier:
 Volées
WV = GV × SV

GV =866.71 Kg /m2

SV = 7.56m2  Wv = 6.55 t

QV = 250 kg/m²  20%QV× SV = 0.317

USTHB 2019 32
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Palier :
WP = Gp × Sp

Gp= 571Kg /m2

Sp = 3.1m2  Wp = 1.77 t

Q pal = 250 kg/m  20%Q pal × S pal = 0.155t

D’où:  W escqlier= 8.32t

 20%Q esc × S esc = 0.472t

IV.1 Evaluation des masses par niveau :

Masse par niveau (Wi) : Wi = WG(i) + β. WQ(i)

 WG(i) : poids du aux charges permanentes et à celles des équipements fixes éventuels,
solidaires de la structure au niveau (i).
 WQ(i) : poids du aux charges d’exploitation
 β: coefficient de pondération, fonction de la nature et de la durée de la charge
d’exploitation β =0,2 (habitation)
 WT : poids total de la structure

WT= ∑ Wi

Les résultats sont présentés dans le tableau suivant :

USTHB 2019 33
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

Niveau Terrasse 8ème 5ème au 7ème 1er au 4ème

Plancher (t) 371,42 294,33 294,33 294,33

Poutre (t) 66,85 66,55 66,55 64,44

Poteau (t) 4,13 8,26 8,26 14,68

Voile (t) 72,425 144,85 144,85 144,85

Acrotère (t) 20,574 / / /

Loggia (t) / 13,22 13,22 13,22

Escalier (t) / 4,16 8,32 8,32

Maçonnerie (t) / 36,05 36,05 35,08

Charge sur poutre (t) 26,02 13,88 13,88 13,88

20·⁄∙Qesc Sesc (t) / 0,236 0,472 0,472

20·⁄∙Qp Sp (t) 9,4 13,25 13,25 13,25

Garde corps (t) / 3,45 3,45 3,45

Ascenseur (t) 6 / / /

20 % Qlog *Slog (t) / 1,3 1,3 1,3

Somme (t) 576,819 599,536 603,932 607,272

Tableau III.2 : Les différents poids des niveaux de la structure.

USTHB 2019 34
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

V. Justification de l’épaisseur des voiles :


Afin de justifier l’épaisseur des voiles, on compare la somme des flèches au sommet
On calcul la force sismique totale appliquée à la base de la structure selon la formule
suivante : (Art 4.2.3 RPA99/V2003)

𝑨𝑫𝑸
𝑽= 𝑾
𝑹
A : Coefficient d'accélération de zone.
D : Coefficient d'amplification dynamique moyen.
Q : Facteur de qualité.
R : Coefficient de comportement global de la structure.
W : Poids total de la structure.

 Coefficient d’accélération de zone A :


Le coefficient d’accélération de zone (A) est donné par le tableau 4.1 du
RPA99/version2003 suivant la zone sismique et le groupe d’usage du bâtiment.

Pour un ouvrage du groupe 2 en Zone III on a : A=0.25.

 Pourcentage d'amortissement critique ξ :


La réponse des structures soumises aux forces sismiques variables au cours du temps,
dépend en particulier des propriétés d'amortissement des matériaux constitutifs de la structure,
du type de structure et de l’importance des remplissages.

Ouvrage en B.A, contreventé par voiles :𝝃 = 𝟏𝟎%

 Coefficient de comportement global de la structure R :


Selon le tableau 4.3 des RPA99/version 2003, pour un système de contreventement par
des voiles porteurs R = 3,5.

 Facteur de qualité Q :
 Sens X-X :
La valeur de Q est déterminée par la formule :
𝟔

𝑸=𝟏+ 𝑷𝒒
𝟏
Pq : La pénalité à retenir selon que le critère de qualité "q" est satisfait ou non.

Le tableau suivant présente les pénalités à retenir selon le tableau 4.4 du


RPA99/Version. 2003 :

USTHB 2019 35
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

Critère « q » Pq
1. Conditions minimales sur les files de contreventement 0
2. Redondance en plan 0
3. Régularité en plan 0
4. Régularité en élévation 0
5. Contrôle de la qualité des matériaux 0.05
6. Contrôle de la qualité de l’exécution 0.10

𝑄 = 1+ 𝑃𝑞 = 1 + 0 + 0 + 0 + 0 + 0.05 + 0.1 ⇒ 𝑸 = 𝟏. 𝟏𝟓
1

 Sens Y-Y :

Critère « q » Pq
1. Conditions minimales sur les files de contreventement 0.05
2. Redondance en plan 0
3. Régularité en plan 0
4. Régularité en élévation 0
5. Contrôle de la qualité des matériaux 0.05
6. Contrôle de la qualité de l’exécution 0.10

𝑄 =1+ 𝑃𝑞 = 1 + 0.05 + 0 + 0 + 0 + 0.05 + 0.1 ⇒ 𝑸 = 𝟏. 𝟐


1

 Estimation de la période fondamentale de la structure


La valeur de la période fondamentale T de la structure peut être estimée à partir des
formules empiriques ou calculée par des méthodes analytiques ou numériques selon l'Art
2.4.4 du RPA99/Version. 2003 :

La formule empirique à est :

𝑻 = 𝑪𝑻 𝒉𝑵 𝟑/𝟒

𝒉𝑵 :Hauteur mesurée en mètres à partir de la base de la structure jusqu’au dernier niveau .

𝒉𝑵 = 𝟐𝟕, 𝟓𝟒𝒎

CT=0.05 (contreventement assuré totalement par des voiles en béton armé) (du tableau4.6
du RPA)

Dans le cas d’un contreventement assuré partiellement ou totalement par des voiles en
béton armé, on peut également utiliser aussi la formule :

𝑻 = 𝟎. 𝟎𝟗𝒉𝑵 / 𝑫

USTHB 2019 36
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Sens X-X :
Dx=28.3m
3
𝐶𝑇 ℎ𝑁 4 = 0.6𝑠𝑒𝑐
𝑇 = 𝑚𝑖𝑛 0.09ℎ𝑁
= 0.465𝑠𝑒𝑐
𝐷

𝑻 =0.465 s
 Sens Y-Y
Dy=20.4m
3
𝐶𝑇 ℎ𝑁 4 = 0.6𝑠𝑒𝑐
𝑇 = 𝑚𝑖𝑛 0.09ℎ𝑁
= 0.548𝑠𝑒𝑐
𝐷

𝑻 = 𝟎. 𝟓𝟒𝟖 s

 Facteur d’amplification dynamique moyen D : (Art 4.2.3 RPA99/V2003)


D : Facteur d’amplification dynamique moyen, en fonction de la catégorie du site, du facteur
de correction d’amortissement η et de la période fondamentale de la structure (T).

2.5𝜂 0 ≤ 𝑇 ≤ 𝑇2
2
𝑇2 3
2.5𝜂 𝑇2 ≤ 𝑇 ≤ 3.0𝑠
𝐷= 𝑇
2
5/3
𝑇2 3 3.0
2.5𝜂 𝑇 ≥ 3.0𝑠
3.0 𝑇

T2 : Période caractéristique, associée à la catégorie du site donnée par le Tableau 4.7 art 4.2.3
des RPA 99/version2003.On a pour un site rocheux (S1) : T2=0.3 s

𝜼: Facteur de correction d’amortissement donné par la formule :

𝜼= 𝟕/(𝟐 + 𝝃) ≥ 𝟎. 𝟕

Pour  = 10% on a = 0.76

 Sens X-X :
Dx=28.3 m

T=0.465 s T > T2
2
0.2 3
𝐷 = 2.5 0.764 0.465
=1,41

USTHB 2019 37
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Sens Y-Y :
Dy =20.4 m

T=0.548 s T > T2
2
0.3 3
𝐷 = 2.5 0.764 =1,27
0.548

 Poids total de la structure


𝑾 = 𝟓𝟒𝟏𝟕, 𝟐𝟒𝒕

 Calcul de la force sismique totale V

 Sens X-X :
𝐴𝐷𝑄 0,25×1,41×1,15
𝑉𝑥 = 𝑅 𝑊 = × 5417,24 × 9,81 = 6155.11 KN
3,5

 Sens Y-Y :
𝐴𝐷𝑄 0,25×1,27×1,20
𝑉𝑦 = 𝑊= × 5417,24 × 9,81 = 5785.00 KN
𝑅 3,5

 Calcul de la flèche : (Art 4.2.5 RPA99/V2003)

Fi 
V  Ft  Wi hi
n

W
i 1
i hi

Fi : Effort horizontal revenant au niveau i.


hi : Niveau du plancher ou s'exerce la force Fi.
Wi : Poids revenant au plancher i.

 T  0,7 s  Ft  0
si 
 T  0,7 s  Ft  0,07

On a T > 0.7 s dans les deux directions, donc : Ft = 0

V Wi hi
D’où : Fi  n

W
i 1
i hi

Fi hi2 3 hN  hi 
fi 
6EI

USTHB 2019 38
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Sens X-X :

Niveau h (m) W (MN) W× h V(MN) F (MN) f (m) Dk (m)


1 3.06 5,957 18,230 6.155 0,139 3,48808E-05 0,37292
2 6.12 5,957 36,458 6.155 0,278 0,000268 1,03593
3 9.18 5,957 54,688 6.155 0,416 0,000869 1,57729
4 12.24 5,957 72,917 6.155 0,555 0,001974 2,00263
5 15.3 5,924 90,645 6.155 0,690 0,003669 2,32041
6 18.36 5,924 108,774 6.155 0,828 0,006051 2,54187
7 21.42 5,924 126,903 6.155 0,966 0,009152 2,68104
8 24.48 5,881 143,977 6.155 1,096 0,012884 2,75473
Terrasse 27.54 5,658 155,837 6.155 1,186 0,01672 2,78252
Somme 53.14 808.43 0.051626

Tableau III.3 : La flèche et le déplacement inter étage sur le sens X-X.

Soit : 𝑓̅ =ht/100=27.54/100=0,2754 m avec ht = hauteur total du bâtiment

𝔣<f̅ →la flèche est vérifiée sur le sens longitudinale

 Sens Y-Y :

Niveau h (m) W (MN) W× h V(MN) F (MN) f (m) Dk (m)


1 3.06 5,957 18,230 5.785 0,130 3,5968E-05 0,38454
2 6.12 5,957 36,458 5.785 0,261 0,000277 1,06822
3 9.18 5,957 54,688 5.785 0,391 0,000896 1,62646
4 12.24 5,957 72,917 5.785 0,522 0,002036 2,06506
5 15.3 5,924 90,645 5.785 0,649 0,003783 2,39273
6 18.36 5,924 108,774 5.785 0,778 0,006240 2,62110
7 21.42 5,924 126,903 5.785 0,908 0,009437 2,76461
8 24.48 5,881 143,977 5.785 1,030 0,013286 2,84059
Terrasse 27.54 5,658 155,837 5.785 1,115 0,017242 2,86925
Somme 53.14 808.43 0,053235911

Tableau III. 4 : La flèche et le déplacement inter étage sur le sens Y-Y.

Soit : 𝑓̅ =ht/100=27.54/100=0,2754 m

𝔣<f̅ →la flèche est vérifiée sur le sens transversal

USTHB 2019 39
CHAPITRE III PREDIMENSIONEMENT ET DESCENTE DES CHARGES

 Vérification du déplacement inter étage :


𝐷𝑘 < ℎ𝑒 = 3,06 m .... Vérifiée sur les deux sens

Conclusion :

On adopte pour tous les voiles et selon les deux sens un épaisseur : a=20cm

USTHB 2019 40

Vous aimerez peut-être aussi