Vous êtes sur la page 1sur 6

E nc y c lopé die de l’honnê te homme

t nous - l’Islam et nous - l’Islam et nous - l’Islam et nous - l’Islam et nous - l’Islam et nous - l’Islam et

L’ISLAM ET NOUS
Deuxième partie
Les enjeux civilisationnels
Les raisons ne manquent pas de s’intéresser S o m m a i r e 2Ba
aux pro blèmes soulevés par l’islam…, 1 - En guise d’avant-propos 2Ba40
contentons-nous de rappeler les dernières Trois niveaux, trois manières
en date :
2 - Enjeux civilisationnels 2Ba41
- Tout d’abord, citons les événements inter- Opportunité du sujet
nationaux qui nous concernent au plus haut Le vent de l’Histoire
point : ceux de Palestine, d’Europe Centrale, Du communisme à l’Islam
d’Iraq, sans oublier le 11 septembre… Vers un Gouvernement Mondial
- Mais aussi, en France et en Europe où les À la croisée des chemins
problèmes d’insécurité issus d’une immigra- Trouver l’unité ou disparaître
tion mal contrôlée, majoritairement musul- 3 - Connaissance de l’Islam 2Ba42
mane, deviennent insolubles. Henri Lammens, Hanna Zakarias, Patricia Crone, Antoine
- Le projet d’intégration de la Turquie mu- Moussali, Bruno Bonnet-Eymard, Georges Tartar, Edouard-
Marie Gallez, Sylvain Gouguenheim… et bien d’autres encore.
sulmane, dans le machin européen, enfin,
Émergence d’une nouvelle histoire de l’islam comprise comme
vient renforcer singulièrement une situation une alliance antichrétienne entre Juifs et musulmans…
déjà bien difficile…
4 - L’Islam religion révélée 2Ba43
L’actualité rend les problèmes qui touchent
Absence de pensée, de mystère, du respect de la femme ; ins-
à l’Islam tous les jours plus pressants ; mais tincts belliqueux, fanatisme. Légendes et hagiographie.
l’actualité, si elle accentue l’urgence, n’en
change pas la nature ; or c’est précisément 5 - Deux monothéismes ? 2Ba44
de cette nature – en deçà et au-delà de Le Mythe de la civilisation arabe
l’événementiel immédiat – dont nous allons
Le modèle andalou
nous entretenir.
Que s’est-il donc passé au VIII° siècle ?
Ni exégète, ni exégète, ni érudit ; ni orien-
Les Arabes ont jamais envahi l’Espagne ?
taliste, ni islamologue ; ni même corani-
Le rôle de la Géographie et du climat
sant… je ne parlerai d’aucune chaire. Cher-
cheur de chercheurs, si j’ai cependant en- Conclusion
trepris cette synthèse, c’est d’abord, parce
ANNEXES
que cette question de l’Islam est tout à fait
I - L’énigme de la mosquée de Cordoue
prioritaire, et qu’il se trouve que nous ne
II - Y eut-il un art islamique en Espagne ?
sommes pas préparés à y faire face.
III - Qu’en est-il de la culture “arabe”

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 1/6


Opportunité du sujet enjeux politico-religieux internationaux. Cela,
par la volonté des Islamiques, peut-être ; des
et enjeux civilisationnels
islamistes, probablement ; mais surtout par
Après s’être mis dans les dispositions d’esprit
celle de nos apprentis sorciers, qui se servent
convenable, et si l’on nous demandait de justifier
– au besoin en le suscitant – du potentiel éner-
l’opportunité de notre sujet, ne conviendrait-il pas
gétique énorme du fanatisme politico-religieux,
de répondre que le partage du monde dit libre
pour diviser et soumettre le monde ; je veux
entre les tenants du mondialisme économico-
parler des tenants du totalmondialisme.
matérialiste d’un côté, et l’islam politico-reli-
gieux de l’autre – véritable Yalta-bis – est patent Dès lors, deux mondialismes irréconcilia-
et criminel ? Enjeux géopolitiques contre enjeux bles, l’un politique, l’autre religieux, nous at-
civilisationnels. Extension de la puissance fi- tendent à l’orée du troisième millénaire. En-
nancière : le totalmonde, contre l’extension de semble, ils s’ingénient à installer au cœur de
la puissance religieuse : l’Oumma… voilà le l’Europe une civilisation qui n’est pas la nôtre :
marchandage monstrueux qui se fait dans et l’Islam, avec lequel la simple cohabitation
sur notre dos, avec l’accord plus ou moins actif s’avère bien difficile, et l’intégration plus qu’im-
de ceux qui ont en mains les rênes politiques probable… comment en effet, espérer faire co-
et culturelles, et le consentement tacite des au- habiter démocratie et théocratie ?
torités religieuses de l’Occident à son déclin. Il y a là à l’évidence des raisons suffisantes
La chrétienté ayant renoncé à la vocation pour s’intéresser sérieusement à notre sujet.
universelle à laquelle elle pouvait prétendre
– eut égard à la civilisation qu’elle inspira –, il
Le vent de l’Histoire
n’est pas étonnant que d’autres aspirent à pren- La collusion des deux civilisations – occi-
dre sa place. dentale (post-chrétienne) et Islamique (musul-
mane) – a été à l’évidence favorisée, si ce n’est
Dès lors, on devine que la confrontation qui
fomentée – disons : intrumentalisée – par ceux
se met en place ne sera pas à notre avantage :
qui veulent – eux aussi – devenir les Maîtres du
- D’un côté, « L’Oumma [qui], nous dit
monde. Ces derniers ont vu là une occasion de
Alexandre Del Valle, n’est pas seulement une
diviser, donc d’affaiblir durablement la concur-
communauté, [mais] aussi une appartenance ;
rence d’une Europe qui, unie, est considérée
une communauté politico-spirituelle [– autant
potentiellement dangereuse… avant de faire
dire une idéologie –] transnationale [qui] se su-
sauter à leur profit la barrière du Moyen-Orient,
perpose aux pouvoirs en place » (p 54).
et d’ainsi stopper ou tout au moins ralentir l’ex-
- De l’autre, les tenants d’un totalmondia- pansion de la Chine en manque de ressources
lisme matérialiste laïcard – auquel collabore en matières premières et énergétiques… et par
notre intelligentsia – qui nous imposent, sous la là parvenir à leur but ultime : devenir les Maîtres
menace infaillible d’être accusé d’intolérance du Monde !
et de racisme, un concubinage inter-culturelle
Je veux parler – vous l’aurez compris – de
et multiconfessionelle avec un Islam essentiel-
ceux qui nous fabriquent un Totalmonde à la
lement religieux.
mesure de leurs ambitions, avec le soutien – si
L’islam est ainsi devenu un des principaux

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 2/6


ce n’est des Américains eux-mêmes, du moins puis la maternelle, les têtes – méthode globale
de leur puissance –, avec l’appui plus ou moins aidant – ont été vidées et perverties…
spontané de leurs alliés habituels, et de la com-
plicité empressée de leurs ennemis de la veille : Du communisme à l’Islam
notre intelligentsia, atteinte d’un terrible ver- Taire la réalité a-t-il jamais été le moyen
tige… devant le vide qu’elle a contribué à créer convenable – ni d’ailleurs efficace – de résoudre
par le saccage de tout ce qui a fait la France, et les problèmes ? N’oublions donc pas que les
la Civilisation qui fut chrétienne… autant dire peuples des États-Unis, sont – du moins sur le
de ce que nous sommes. papier – nos alliés et non nos ennemis ; bien
––––––––– qu’ils se conduisent le plus souvent en adver-
saires. Il est, cependant, inutile et néfaste de
La mauvaise conscience du peuple États-
nous diviser entre pro et antiaméricains. Nous
unien, sans nul doute issue aussi de son origine
distinguions les Russes des Soviétiques ; ne
vénale – patrie contre pépites –, et celle que
confondons pas maintenant Américains et To-
lui a laissée une suite d’exactions commencées
tal-mondialistes. Accuser globalement le peuple
avec le génocide des Indiens, réactivée par le
américain, serait aller trop vite en besogne, et
criminel bombardement des deux villes ju-
d’autant plus injuste qu’il est d’avantage victime
melles (elles aussi !) dans le malheur, Hiroshima
que complice.
et Nagasaki – confirmé à Dresde, Hambourg,
Pearlharbour ; prolongé, en Europe Centrale, Les Américains ne sont certainement pas de-
en Afghanistant, en Irak… et j’en passe ! – sem- venus tout à coup un peuple malfaisant ; il a
ble avoir prédestiné ce peuple à devenir l’exé- fallu qu’une caste, un club, une secte… une vo-
cuteur des basses œuvres de ceux qui, implan- lonté en tout cas – leur âme damnée – s’installât
tés en leur sein, ont choisi ce lieu pour se lancer en leur sein pour en faire les comparses d’une
à la conquête du Monde : je veux parler de ce machination paranoïaque, qui instrumentalise
que j’appellerai, faute de mieux, la caste total- l’Islam pour nous affaiblir, et, dans le même
mondialiste, afin de mettre l’accent sur le ca- temps, cherche à nous imposer, par psychopé-
ractère totalitaire de leurs visées planétaires ; dagogues interposés, une mentalité susceptible
mais également pour laisser au mot “mondia- d’asservir l’intelligence de nos enfants… La
lisme” sa possible, bien qu’improbable, place guerre moderne – répétons-le – est avant tout
au sommet d’une pyramide subsidiaire… subversive, elle passe en effet d’abord par les
têtes et les cœurs… C’est donc aussi et d’abord
Pour arriver à leur fin, ils ont pris le temps et
là que nous devons établir nos défenses !
les moyens nécessaires pour établir à travers le
monde une entente entre trois lobbies, celui Sous cet éclairage, la lutte contre le com-
de la finance et celui de la culture, reliés par munisme, et la manière dont elle fut menée,
celui des médias. Tant et si bien que rien ne apparaît soudain entachée d’une intention per-
parait en mesure de résister à cette armée verse ; celle de nous maintenir en dessous du
d’agents de subversion… qu’ils soient seuil considéré comme dangereux (pour eux).
conscients ou non du jeu pervers qu’ils jouent. Le maintien de l’Europe au rang modeste de
D’autant qu’au préalable, méthodiquement, de- vassale fut en effet, depuis la Libération (si tar-
dive), pratiquement liée à la menace entretenue

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 3/6


de présumées visées hégémoniques dont l’Est comme un formidable renforcement d’une stra-
n’avait pas les moyens. N’est-ce pas cette atti- tégie déjà ancienne.
tude ambiguë qui a prévalu dans la lutte contre Il ne s’agit pas ici des deux clans, qui sont
un mal qui ne menaçait pas directement ces surnommés “Colombes et Faucons”, alors qu’ils
apprentis sorciers, mais nous maintenait sous apparaissent dans les faits comme un tandem
leur tutelle ? de concurrents – ce ne sont guère plus que des
Ce chantage rendu caduc par la chute du instruments –, mais bien plutôt de ceux qui, en
Mur, le rôle qu’ils assignèrent au communisme profondeur, conduisent le bal…
est dorénavant joué par l’Islam… Quoi qu’il en soit de ces interprétations, les
deux tours foudroyées – pile au bon moment –
Manœuvre vers un totalmonde leur ont donné les indispensables alibis, crédits
Nous connaissons bien maintenant les trois et lettres de cachet nécessaires.
temps de la méthode machiavélique employée
Cette pulsion hégémonique composite, qui,
dans chacune des menées totalmondialistes
pour être disparate et source de confusion, n’en
– improprement dites “américaines” – : 1 - fo-
est pas moins réelle et redoutable… et elle ne
menter un conflit ; 2 - instrumentaliser des in-
manque pas d’atouts ni de partisans dans le
tervenants (ici les Européens), qu’ainsi l’on rend
monde. Tout ce qui peut nous affaiblir psycho-
complices, et dont on fait les exécuteurs des
logiquement et économiquement est bon. À
basses œuvres de la manœuvre, enfin de 3 - ré-
l’appui de cette stratégie, Atac, Greenpeace, et
cupérer à leur bénéfice les avantages politiques
autres José Bové – ne constituent-ils pas les alliés
et économiques induits.
– au moins objectifs – de cette coalition de fait ?
Arrivés là, poser la question qui suit semble
Sur front du mondialisme, ceux du clan des
justifiée : les attentats du 11 septembre ne s’ins-
va-t-en-guerre – à l’instar de du Sharon de Sabra
crient-ils pas dans cette logique ? C’est en tout
et Shatila – manient le fanatisme comme arme
cas ce que laissent entendre les révélations qui
de prédilection ; mensonges, meurtres et guerres
se multiplient à la suite de la parution du livre
sont leurs moyens ordinaires. Les fanatiques-ka-
de Thierrry Meyssan L’effroyable imposture, au
mikazes – réels ou supposés, spontanés ou pro-
sujet des très troublantes circonstances de ce
voqués, relayés ou substitués – sont, curieuse-
drame horrible, qui font planer de terribles
ment, toujours là au bon moment, pour justifier
doutes sur d’éventuelles machinations sous-ja-
leurs curées : blocus contre bébés affamés, chars
centes. Dès lors, on est autorisé de se demander
contre cailloux, canons contre ambulances, ar-
aussi si la Crise financière elle-même ne parti-
mée suréquipée contre bandes faméliques… rien
cipe pas à une manœuvre d’ensemble destinée
ne les rebute
à refonder l’ordre du monde…
L’instrumentalisation de la haine fomentée
La recomposition mondiale – y compris fi-
ou attisée est leur tactique. Pire, ils sont, dirait-
nancière, donc économique et politique… – à
on, prêts à commettre eux-mêmes les crimes
laquelle nous assistons prend de l’ampleur. De-
dont ils accuseront – preuves à l’appui – ceux
puis les “épouvantables” événements du 11 sep-
qu’ils veulent anéantir.
tembre, est apparu au grand jour – pour ceux
qui ont des yeux pour voir – ce qui apparaît

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 4/6


Attentats terroristes et kamikazes ne doivent- ter la mauvaise conscience et l’instinct suici-
ils pas être dorénavant observés à la lumière daire, qu’on s’acharne à inculquer à nos compa-
de cette morale ? triotes – génère les alliés objectifs indispensables
Morale finalement sauve, puisque les parte- à nos mentors. Ensemble – une haine antichré-
naires se refilent la responsabilité, comme au tienne au ventre – qui s’ingénie à installer au
jeu de la patate chaude, où chacun n’assume cœur de l’Europe une civilisation qui n’est pas
qu’une part “collatérale” du sale boulot…, et la nôtre : l’islam, dont il faudra bien – de gré
fourgue le reste en partage aux alliés ! ou par force – constater un jour l’impossible
miscibilité.
L’Europe en danger
Les peuples européens comme d’ailleurs
Retrouver l’unité ou disparaître
états-uniens, ne sont pas objet mais victimes Ces réflexions liminaires ne sont pas des di-
de la politique : chair à canon au propre comme gressions ; elles participent à la composition de
au figuré des totalmondialistes idéologues, mar- lieu dans laquelle l’islam comme idéologie po-
tiaux et marchands. litique – et non pas seulement religieuse, qui
n’est qu’une composante interne – est appelé à
Dans ces manœuvres, si nous regardons du
jouer un rôle déterminant. Pas un seul théâtre
côté des causes dites tierces ou collatérales
d’opérations conflictuelles de guerres subversif,
– mais qui apparaissent à l’analyse comme pre-
de conquête, punitive ou de simple intérêt ma-
mières – il faut chercher en quoi et à qui profi-
tériel… où l’islam ne soit intrumentalisé, et ne
tent les crimes. Or, il s’agit toujours d’intérêts
joue un rôle déterminant.
financiers d’abord, hégémoniques en fin ; et
cela passe par les matières premières, et avant Que l’on ne vienne pas objecter je ne sais
le pétrole, et donc par les passages stratégiques quelle solution culturelle et cultuelle patch-
de son acheminement. work. L’Histoire d’un peuple est la condition
de sa persévérance. Que ce peuple vienne à
Or, sur les voies des ménées des acteurs du
renoncer à persévérer dans son Histoire, il dis-
totalmondialisme, l’Europe s’avère une concur-
paraît. Or le multiconfessionnalisme et le com-
rente dangereuse que l’on doit à tout prix, af-
munautarisme y afférant sont la remise à zéro
faiblir durablement en tout domaine : culturel,
financier, politique, militaire, moral, religieux… de notre Histoire, autant dire, au point de fai-
blesse où nous sommes, notre fin.
C’est à l’évidence dans cette perspective que
s’inscrivent les manœuvres qui tentent d’impo- Dans ce contexte, “l’Islam et Nous” est de-
ser l’entrée de la Turquie musulmane dans l’Eu- venu “l’Islam ou Nous”. N’assistons-nous pas
rope… ce qui finirait de nous mettre dans un médusés et impuissants à la contagion qui
état d’impuissance politique, et dans une situa- pousse un nombre toujours plus grand de nos
tion telle qu’un démantèlement deviendrait iné- concitoyens à admirer ailleurs, dans d’autres
vitable, et ferait de nos restes la proie facile des civilisations – islamique en l’occurrence –, ce
prédateurs à l’affût… qu’ils ne peuvent plus supporter chez eux ?

La dégradation de l’ensemble de nos do- Nous voici donc à une croisée des chemins.
maines existentiels – auxquels viennent s’ajou- Privé du ciel qui nous fut commun, chacun de

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 5/6


nos pays d’Europe, soudain devenu vieux, est avoir stoppés en plein élan civilisateur… La
acculé à un choix cornélien : ou faire de sa preuve, l’Alhambra et la Mosquée de Cor-
nation un horizon indépassable, ou de se fon- doue !… La capacité à faire du beau n’est-elle
dre dans un tout flou, mou et sans âme. Deux pas la meilleure manière de jauger une civili-
manières de se condamner aux pires vio- sation ?
lences… et finalement à disparaître. Deux im- Eh bien, relevons le défit de cette objection
passes donc, puisque l’alternative européenne, lâche et consternante en nous servant de cet
telle qu’elle se met en place, ne sera jamais épisode, en effet exemplaire mais certainement
qu’une union sans avenir, tant que ne sera pas pas dans sens utilisé. Nous nous poserons la
trouvée ou retrouvée, au-dessus de la diversité, question de savoir si, à la lumière de ces évé-
la transcendance de l’unité : seule manière de nements réinterprétés, la cohabitation et l’in-
permettre des unions fortes et durables, et d’as- tégration avec les musulmans, donc avec l’Is-
surer leur pérennité. lam, sont possibles, justifiées, souhaitables,
Or, nous nous sommes coupés de toute bénéfiques pour la France, l’Europe et l’Occi-
transcendance ; l’Islam, non ! Nous n’aurons dent tout entier ?
bientôt plus qu’à nous laisser lentement sub- (à suivre)
juguer par un Islam moralement fort,
Michel Masson
puisqu’uni par le haut…
L’échéance décisive n’apparaît pas si éloi-
gnée, lorsque l’on voit nos compatriotes vili-
pender la chrétienté civilisatrice de nos pères
et lui dénier tout esprit missionnaire, tout en
faisant des ronds de jambes devant un Islam
conquérant – qu’ils devraient logiquement
considérer comme rétrograde, pour ne pas dire
pré-abrahamique (selon l’expression de Jean-
Claude Barreau) – mais qui se veut universel,
et prend les moyens d’y parvenir !
Le bruit – qui ne va pas seul – commence à
courir, qu’au fond, un Islam à la française, to-
lérant et tout et tout, serait une morale de subs-
titution (la charia ?) acceptable.
Mais si ! vous affirme-t-on, c’est dans tous
les livres, dans tous les discours et dans tous
les guides, c’est même enseigné à l’école et à
l’université. Les musulmans ne l’ont-ils pas
prouvé en Andalousie pendant plus de cinq
siècles florissants. Ils y seraient encore si les
trinitaires ne s’étaient rendus coupables de les

Classement : 2Ba41 version 2.0 • 04/ 2009

Réseau-Regain (reseau-regain.net) 6/6

Vous aimerez peut-être aussi