Vous êtes sur la page 1sur 10

ORIGINE

Etablissement Formations

AFORP ETGL – ERE – ERSSE – IRS –


MSI – ARD- CICS - FORCYS

GUIDE

DE REDACTION

DU RAPPORT DE PERIODE EN ENTREPRISE


LISTE DES RÉVISIONS

CREATION
DATE AUTEUR OBJET DE L’EVOLUTION (1)
REVISION
- 07/07/2008 JL Martin Création d’un guide commun à toutes les
formations
- 15/04/2010 F. Van Lauwe Précision sur la longueur de la synthèse (§2.3)
B 24/05/2012 JL Martin Modification nombre de pages passant à 35.

C 23/10/2015 A. Ferry Précisions sur les consignes d’impression recto-


verso (§2)
Compléments sur le résumé (§4)
Compléments sur les conseils (§5)
Mise à jour de la liste des formations, des pages
de garde (tout le document)
D 18/03/2016 A. Ferry Prise en compte du nouveau logo de l’AFTI
E 18/01/2018 A. Ferry
F 28/09/2018 A. Ferry Modification du nombre d’exemplaires requis,
ajout ARD, CICS
G 12/02/2021 C. Lavaud Prise en compte du remplacement de Logo de
l’AFTI par celui de l’AFORP

(1) Indiquer succinctement l’évolution technique, les pages ou chapitres concernés et, le cas
échéant, les références des documents qui sont à l’origine de l’évolution

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 2/9


Sommaire

1. OBJECTIFS.............................................................................................................4
2. STRUCTURE DU RAPPORT...........................................................................................4
2.1. Page de garde....................................................................................................5
2.2. Intitulé de la mission.............................................................................................5
2.3. Résumé en français..............................................................................................5
2.4. Résumé en anglais (abstract)....................................................................................5
2.5. Corps du rapport.................................................................................................5
2.6. Bibliographie et annexes........................................................................................5
A PROPOS DU CORPS DU RAPPORT...................................................................................6
2.7. Introduction......................................................................................................6
2.8. Développement central.........................................................................................6
2.9. Conclusion........................................................................................................6
3. A PROPOS DU RESUME..............................................................................................7
4. ENFIN QUELQUES CONSEILS.........................................................................................7

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 3/9


LE RAPPORT DE PERIODE EN ENTREPRISE

Le rapport de période en entreprise est un élément qui joue un rôle déterminant dans la
reconnaissance des compétences acquises pendant la formation AFORP par alternance.

Ce rapport répond à des attentes précises en matière de contenu ; il doit respecter


également quelques consignes sur la présentation matérielle. Enfin, il doit impérativement
comporter un résumé en français et en anglais (abstract).

Attention ! : des pénalités lourdes sont prévues en cas de non-respect soit des délais de
restitution soit du non respect des consignes.

1. OBJECTIFS
Votre expérience dans l’entreprise constitue le temps fort de votre formation par alternance. Cette
expérience est personnelle. Le rapport va vous permettre de la transmettre au jury de diplôme.

Comme pour tout acte de communication, vous devez, en rédigeant votre rapport, penser à ses
destinataires.

Le rapport de période en entreprise a pour objet principal de décrire la ou les missions, pour
permettre à vos lecteurs d’évaluer le niveau de compétence atteint. Il doit leur permettre,
notamment, de comprendre les compétences mises en œuvre, de situer le contexte et l’enjeu pour
l’entreprise, d’appréhender les résultats obtenus, la démarche, les moyens mis en œuvre, les
difficultés rencontrées, etc.

Le rapport de période en entreprise n’est donc pas un inventaire ou une minute décrivant de façon
exhaustive et détaillée tous les événements survenus au cours de votre période en entreprise. Vous
devez sélectionner les messages les plus importants et dont la communication est indispensable. En
valorisant l’essentiel, vous vous valorisez ! Et vous évitez à votre lecteur de perdre son temps !

2. STRUCTURE DU RAPPORT
Le rapport doit respecter impérativement la structure suivante :

Page de
garde Résumé
en
Résumé
français
en anglais
Corps du
rapport

Bibliographie
et Annexes

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 4/9


Vous devez remettre à l’AFORP, les pièces suivantes :
- 2 ou 3 exemplaires papiers du rapport -> nombre exact précisé par l’assistante pédagogique
de chaque formation
- 1 exemplaire numérique du rapport
- Pour les étudiants ETGL de 2 ème année, 1 exemplaire numérique du résumé en français (à
défaut 1 exemplaire papier)

Il vous est demandé, sauf en cas d’impossibilité matérielle à justifier, d’imprimer votre rapport en
recto-verso, afin de contribuer autant que possible au respect de l’environnement.

La date de remise de ces exemplaires est impérative. Tout dépassement de la date peut entraîner
une pénalité de la note finale, sans préjudice des pénalités supplémentaires pour non-respect des
consignes.

L’exemplaire du maître d’apprentissage est à prévoir en sus.

2.1. Page de garde


La couverture doit respecter la charte graphique en vigueur (cf annexe). La diffusion du rapport doit
être autorisée à date certaine par le maître d’apprentissage (cachet et signature obligatoires).

2.2. Intitulé de la mission


Le titre du rapport (ou intitulé de mission) ne doit pas dépasser 2 lignes ou une vingtaine de mots.
Ce titre doit permettre au lecteur de comprendre le contenu de la mission en utilisant les mots clés
de la profession.
Attention : ni sigles maison, ni acronymes.

2.3. Résumé en français


Le résumé, en français, est inclus au début du rapport.

Le résumé doit faire entre 1,5 et 2 pages. Il doit permettre d’avoir une vision synthétique du contenu
du rapport.

2.4. Résumé en anglais (abstract)


L’abstract est la traduction anglaise du résumé français, il est inclus dans le rapport et se situe après
le résumé en français.

2.5. Corps du rapport


La partie principale du rapport, ou développement, se composera d’environ 35 pages.

2.6. Bibliographie et annexes


Ne pas oublier la bibliographie.
Proposer des annexes qui illustre votre discours et qui sont référencées dans votre document.
Limiter le nombre des annexes.

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 5/9


A PROPOS DU CORPS DU RAPPORT
Le contenu, ou corps du rapport, c’est sa partie rédigée. Son développement central doit être
précédé d’une introduction et suivi d’une conclusion. Pour bien répondre aux attentes du comité de
soutenance et du jury de diplôme, il faut éviter certaines erreurs, classiques mais malheureusement
fréquentes. Se reporter au chapitre développant ce thème.

2.7. Introduction
A rédiger en dernier pour une approche synthétique, l’introduction doit rester brève et sa fonction
principale est d’accrocher le lecteur, de lui donner envie de lire le rapport.

2.8. Développement central


Le mot développement est un terme générique destiné à être remplacé dans le rapport définitif par
des titres et sous-titres explicites caractérisant l’activité déployée.

Le cœur du développement sera consacré à VOTRE MISSION. Vous devez décrire les tâches
concrètes et les responsabilités qui vous ont été confiées par votre entreprise d’accueil en
privilégiant, selon les cas, l’ordre chronologique, thématique, selon les difficultés ou l’innovation ou
tout autre « angle » qui mettra votre mission en valeur (et c’est ce choix qui fera l’intérêt de votre
rapport).

PLAN
Nous avons choisi de ne vous imposer aucun plan, afin de vous permettre d’évoquer plus librement
ce moment capital de votre formation.

C’est la logique qui doit structurer votre plan.

La description du contexte de la mission (ou les missions) fait partie du rapport. Elle est
généralement rédigée à partir de l’ensemble des documents commerciaux et de communication
interne mis à votre disposition par l’entreprise. Sachez reporter en annexe des documents trop longs
ou détaillés. Bornez-vous à en faire ici la synthèse. Votre propos est d’amener votre lecteur à
comprendre le cadre, les contraintes de toutes natures englobant votre mission.

Cette partie comprend traditionnellement des informations sur l’entreprise, son secteur d’activités,
le service d’accueil, …

La description de la mission (ou les missions), quant à elle, consiste à décrire et analyser les
différentes étapes et phases de votre parcours en entreprise. Il sera utile à ce sujet de comparer
l’intitulé initial de la mission et son contenu réel.

Enfin, penser à articuler les différentes phases entre elles, à évoquer les problèmes rencontrés et
démarches de résolution adoptées ainsi qu’à mettre en valeur une partie de votre mission, à
condition que ce ne soit pas pour faire du remplissage avec de la documentation technique.

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 6/9


2.9. Conclusion
La conclusion doit permettre au lecteur d’emporter un souvenir précis de tout ce que vous venez de
lui exposer. Longue de deux pages maximum, elle vous donne l’occasion de rappeler les points forts
de la mission (ou des missions) et les résultats obtenus. Vous pouvez apporter une appréciation
personnelle sur ce qui vous a paru intéressant

3. A PROPOS DU RESUME
Le résumé, une ou deux pages, doit décrire la ou les missions pour permettre au jury de diplôme
d’évaluer le niveau de compétences atteint.
Le jury doit pouvoir, après lecture de ce résumé, comprendre le travail effectué par l’apprenti en
entreprise. Les éléments principaux du rapport doivent s’y retrouver.

Il doit mettre en évidence les compétences mises en œuvre, situer le contexte de la mission et
l’enjeu pour l’entreprise, exposer les résultats obtenus, la démarche, les moyens mis en œuvre, les
difficultés rencontrées…

Il est recommandé de limiter, dans ce résumé, la présentation de l’entreprise à quelques lignes et de


terminer ce résumé par un bilan de 3 à 4 lignes.

Attention : le résumé n’est pas une introduction. Il doit être autoporteur et ne pas faire référence au
corps du rapport.

4. ENFIN QUELQUES CONSEILS


Le principal défaut des rapports, tient souvent dans cette volonté d’exhaustivité qui pousse le
rédacteur vers un descriptif minutieux, lassant pour le lecteur et inutile pour tous. Tout raconter ne
sert à rien. Encore une fois, il faut viser l’essentiel.

Le mauvais rapport est peu homogène, énumératif et plat.  Il ne permet en aucun cas au lecteur de
comprendre, ni l’esprit de l’ensemble, ni la cohérence des tâches composant la mission. C’est la
réflexion personnelle qui fait défaut ; cela se manifeste par un manque de recul par rapport à
l’activité déployée. Cette lacune va « impacter » certains passages du rapport typiquement dédiés à
l’analyse : introduction, début et fin des différentes parties, conclusion.

Le lecteur remarque alors que :

Les enjeux de la mission ne sont pas valorisés.


La démarche générale, les choix méthodologiques, les conclusions ne sont pas justifiées.
Les problèmes rencontrés ne sont ni valorisés, ni analysés, ni approfondis.
Les résultats ne sont ni soulignés, ni analysés, ni quantifiés, ni comparés aux objectifs
initiaux.
Les réussites ou les échecs ne sont pas expliqués.
Le déroulement de la mission n’est pas restitué dans le cadre d’une véritable démarche.
Qu’une distinction claire entre les faits et les commentaires n’est pas intellectuellement
assumée.
Que le manque de clarté provient de lacunes rédactionnelles (manque de concret, de
concision, de rigueur) témoignant d’une réflexion et d’une préparation insuffisantes à l’écrit.

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 7/9


Quelques conseils complémentaires :

ATTENTION A L’ORTHOGRAPHE, aux fautes de syntaxe, au style narratif trop lourd.


Utilisez une langue simple et précise, des phrases courtes.
Rédaction des chapeaux et des transitions : pensez à votre lecteur-utilisateur. Il doit vous
suivre (circuit d’écriture= circuit de lecture) !
Emploi des titres et des sous-titres : restez cohérent et clair ! Numérotez-les
Utilisation des outils typographiques : attirez l’attention du lecteur, mais ne transformez
pas votre rapport « en arbre de Noël » !
Penser à la numérotation des pages.
Schémas, tableaux illustrations (accompagnés d’une légende utile !)
Renvois (notes de bas de page) en lien avec les annexes.
Lexique (ou glossaire) : c’est un mini dictionnaire qui s’impose lorsque des acronymes
sont employés hors de leur contexte professionnel (logiciel propriétaire, nom de code de
projet, etc…).
Répertoire des tableaux et illustrations : c’est une table des matières spécifiques aux
schémas, graphiques et illustrations
Annexes : Par exemple, une sélection de documents techniques comme pièces
justificatives du sérieux de la démarche accomplie.

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 8/9


ANNEXE

Page de garde du rapport à respecter impérativement

Réf : Guide de rédaction du Rapport de Période en Entreprise Page : 9/9


Logo de la formation suivie (AFORP) Logo de l’entreprise d’accueil

Logo de l’Université partenaire (le


cas échéant)

NOM Prénom
(de l’apprenti)

PROMOTION XX
(N° de la promotion)

RAPPORT DE PERIODE EN ENTREPRISE


(préciser 1ère ou 2ème année selon le cas)

INTITULE DE LA MISSION
(sur 2 lignes maximum sans sigles ni acronymes)

Dates de la période : (Dates de la période en Entreprise : JJ//AAAA – JJ//AAAA)


Entreprise/Département : (Nom de l’Entreprise et Nom du Département)
Maître d’apprentissage : (Nom du maître d’apprentissage)
Tuteur en entreprise : (Nom du tuteur en Entreprise)
Tuteur pédagogique : (Nom du formateur AFORP ayant fait le suivi en Entreprise)

Visa Apprenti Visa Entreprise

Vous aimerez peut-être aussi