Vous êtes sur la page 1sur 1

Café : des vertus insoupçonnées ?

Café noir, déca, expresso, la boisson torréfiée a construit sa réputation sur son effet
excitant. Mais ses actions sur l'organisme sont bien plus vastes ! Face à la migraine, aux
calculs biliaires ou à la maladie de Parkinson, les précieux grains de café dévoilent leurs
nombreuses vertus. Petit plongeon dans la tasse.

Les scientifiques aiment le café ! Si la caféine excite particulièrement l'attention des


chercheurs, d'autres éléments comme les antioxydants sont aussi à l'étude.

Principal motif de consommation du café : la recherche d'un effet stimulant. La


caféine allonge en effet la durée de vigilance et retarde l'apparition de la sensation de
fatigue, notamment lors des tâches intellectuelles ou répétitives.

En parfait stimulant de l'organisme, la caféine entraîne même une augmentation des


dépenses énergétiques de base ! Respiration, maintien de la posture, activité
intellectuelle consomment alors 16 % d'énergie en plus lorsque le corps est sous
l'emprise de la caféine.

En France, le café pris après le repas est une véritable institution. Cette tradition se
base sur un effet réel de la caféine puisque celle-ci facilite la digestion en augmentant la
sécrétion de salive et d'enzymes digestives et en favorisant le transit intestinal.

Le café est aussi réputé pour son action anti-migraineuse ! Car la caféine exerce une
constriction des vaisseaux sanguins du cerveau, ce qui a pour effet une diminution de
l'intensité et de la durée des migraines. Associée au paracétamol ou à l'aspirine, elle
entraîne également un effet analgésique plus intense.

La caféine peut aussi influencer la performance sportive : au niveau du système


nerveux, elle facilite la vigilance et entraîne une augmentation de la fréquence
cardiaque. Par ailleurs, la caféine agit indirectement sur les muscles en augmentant la
force de contraction musculaire.

Outre la caféine, le café contient des substances dites antioxydantes, dont les
propriétés sont de plus en plus étudiées.

Attention : les effets positifs du café sont liés à des doses modérées ! La
consommation excessive génère des effets négatifs tels que nervosité, anxiété,
agressivité, insomnie ! Alors à boire sans abuser ! Pas la peine d'en rajouter.

Caroline Bourganel ;
Doctissimo.fr, 2015

Sources :

1 - Pharmacol Biochem Behav 2000 ; vol. 66 : p. 29-37.


2 - BMJ 2003 ; vol. 326 : p. 561-562.
3 - Gastroenterology 2002 ; vol. 123 : p. 1823-30.

Vous aimerez peut-être aussi