Vous êtes sur la page 1sur 1

BTP306F.book Page 153 Vendredi, 30.

juin 2006 8:58 08

Compléments techniques Les normes 0

Installation

Norme IEC 60364


DB104315

La norme internationale d’installation IEC 60364 et les normes pays dérivées


préconisent les règles essentielles à appliquer pour assurer la sécurité de
l’installation.

Protection contre les surcharges


La partie 364-52 traite cette protection.
Calcul
Une canalisation de calibre Iz alimente une charge ou un groupe de charge de
courant nominal Ib et est protégée par un fusible de courant nominal In. La
détermination du calibre Iz se fait comme suit :
b le courant Ib est déterminé en fonction de l’utilisation d’où :
v dimensionnement du fusible : In > Ib
Protection d'une canalisation par fusible. v courant de fusion du fusible : I2 y 1,6 In
v la protection en surcharge de la canalisation est assurée si : I2 y 1,45Iz
v le dimensionnement de la canalisation doit donc être : Iz > 1,1 In.
Le dimensionnement en courant d’une canalisation dépend de sa section pour un
environnement donné. La norme IEC 60364 définit précisément l’environnement
(par exemple la "lettre de sélection" définit le mode de pose, distribution par câbles
mono conducteurs ou multiconducteurs, ...). En fonction de cet environnement, des
coefficients correcteurs sont à appliquer pour obtenir la section du câble à installer.

Calcul des coefficients de correction


Lettre de sélection
Type d’éléments Mode de pose Lettre de
conducteurs sélection
Conducteurs et câbles b sous conduit, profilé ou goulotte, en apparent ou B
multiconducteurs encastré
b sous vide de construction, faux plafond
b sous caniveau, moulures, plinthes, chambranles
b en apparent contre mur ou plafond C
b sur chemin de câbles ou tablettes non perforées
Câbles multiconducteurs b sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé E
b fixés en apparent, espacés de la paroi
b câbles suspendus
Câbles mono conducteurs b sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé F
b fixés en apparent, espacés de la paroi
b câbles suspendus

Facteurs de correction K1, K2, K3


Les normes d’installations précisent dans des tableaux, les valeurs des facteurs
de correction à appliquer : les principaux effets de l’environnement sont décrits
ci-après :
b K1 varie de 0,7 à 1 selon :
v la lettre de sélection
v le cas d’installation : câbles sous plafond, dans caniveaux, dans produits encastrés
dans matériaux thermiquement isolés
b K2 varie de 0,38 à 1 selon :
v principalement le nombre de circuits ou câbles multiconducteurs côte à côte
v selon le nombre de couches (simple ou multiples 1, 2, 3, …) (1)
v selon le type de pose
b K3 varie de 0,115 à 1,29 selon :
v la température ambiante
v le type d’isolation de câble (élastomère, PVC, PR, ...).
(1) un coefficient supplémentaire < 1 est à ajouter dans ce cas.

Exemple
Un câble PR triphasé est tiré sur un chemin de câbles perforé, jointivement
DB104316

avec 3 autres circuits constitués :


b d’un câble triphasé (1er circuit)
b de 3 câbles unipolaires (2e circuit)
b de 6 câbles unipolaires (3e circuit) : ce circuit est constitué de 2 conducteurs
par phase.
Il y aura donc 5 groupements triphasés. La température ambiante est de 40 °C.
Le câble PR véhicule 23 ampères par phase.
La lettre de sélection est donné par le tableau ci-dessus. Les facteurs de correction
K1, K2, K3 sont définis dans les tableaux de la norme. Pour cet exemple, la lecture
de ces tableaux donnerait : K1 = 1, K2 = 0,75, K3 = 0,91.
Le coefficient K, qui est K1 x K2 x K3 est donc 1 x 0,75 x 0,91 soit 0,68.

153

Vous aimerez peut-être aussi