Vous êtes sur la page 1sur 28

Séance 7

Durée : 3h
Séance 7 COURS
2
RESEAU LOCAL

 NOTIONS DE RESEAU
L’étymologie du mot vient du mot latin rete signifiant filet. Un réseau désigne un ensemble
de nœuds (pôles) reliés entre eux par des liens (canaux). Les nœuds peuvent être des points
massifs tandis que les liens des flux (flux de force, flux d’énergie, flux d’information).
Il donne l’adjectif réticulaire caractérisant les objets ayant une forme de filet, comme le
sont notamment les réseaux.
En informatique, un réseau est un ensemble d'équipements informatiques (ordinateurs,
imprimantes,…) reliés entre eux par des conducteurs d'informations (ondes, câble, fibre
optique,...).
L'intérêt d'un réseau informatique est de :
- Transférer des données d’un système à un autre
- Partager des périphériques (imprimantes, scanners,…)
- Assurer la communication entre individus (courrier électronique,
discussion en directe,…)
- Travailler sur des données communes.
 NOTIONS DE RESEAU (suite)
Les avantages offerts par un réseau informatique :
- Diminution des coûts grâce aux partages des données et des périphériques
- Standardisation des applications
- Accès aux données en temps utile
- Standardisation des applications
- Communication et organisation plus efficace.

 DIFFERENTS TYPES DE RESEAUX


Il existe différents types de réseaux selon leur taille (en termes de nombre d’ordinateurs),
leur vitesse de transfert des données ainsi que leur étendue.
On définit généralement les catégories des réseaux suivantes :
- Réseau personnel ou PAN (Personal Area Network)
- Réseau local ou LAN (Local Area Network)
- Réseau métropolitain ou MAN (Metropolitan Area Network)
- Réseau étendu ou WAN (Wide Area Network)
- Réseau global ou GAN (Global Area Network).
 DIFFERENTS TYPES DE RESEAUX (suite)
PAN : Personal Area Network : il se repose sur une interconnexion d’équipements
informatiques autour de l’utilisateur.
Les PAN ne couvrent généralement que quelques mètres et ne sont pas adaptés pour
connecter des appareils se trouvant dans des pièces ou bâtiments différents. 
LAN : Local Area Network : réseau local présentant un périmètre géographique
restreint (salle, bâtiment...).
MAN : Metropolitan Area Network : il regroupe plusieurs LAN géographiquement
proches.
WAN : Wide Area Network : il regroupe des LAN géographiquement éloignés.
Internet repose sur des WAN.
GAN : Global Area Network : un réseau mondial comme Internet est aussi appelé GAN.  
Les entreprises actives au niveau international maintiennent également des réseaux
isolés qui couvrent plusieurs WAN et connectent ainsi des ordinateurs d’entreprise
dans le monde entier.
Les GAN utilisent les infrastructures de fibre optique des réseaux étendus et combinent
ces derniers avec des câbles sous-marins internationaux ou des transmissions par
satellite.
 RESEAU LOCAL (LAN)

DEFINITION
C’est un réseau de communication qui couvre une zone géographique restreinte de
quelques kilomètres (une salle, un bureau, un étage, un bâtiment,…) et qui permet de
relier divers équipements numériques hétérogènes (ordinateurs, imprimantes, HUB,
scanners, switch,…).

Il utilise généralement une vitesse de transmission assez élevée généralement plusieurs


Millions de bits par seconde (Mbps) à travers un support partageable de type câble
coaxial ou de type paire de fil torsadé.
par exemple : le débit d’une carte réseau Ethernet peut-être de 10Mb/s, 100Mb/s ou
1Gb/s
SCHEMA D’UN RESEAU LOCAL

d’après Silver Star Appuyez sur la touche de Direction  pour continuer


 COMPOSANTS DU RESEAU
Le hub
Un Hub est une sorte de rallonge permettant de renvoyer les trames Ethernet vers
différents destinataires. 
Le Hub amplifie les signaux, mais il ne gère pas leur bonne distribution. 
En français on parle aussi de répéteur.

Le switch
Le switch est un commutateur de signaux. Il décode l'entête de la trame Ethernet et
envoie la trame au bon destinataire (contrairement au Hub).

Le routeur
Hub et switch n'assurent que les liaisons entre équipements qui se trouvent dans le
même réseau.
Le rôle du routeur est de permettre de relier, si les règles de routage le permettent,
des équipements dans des réseaux différents. Au sein d'un réseau local, un routeur
n'est pas nécessaire, mais pour relier différents sites il est incontournable.
 DIFFERENTS TYPES DE TOPOLOGIE
Il existe trois topologies de base :
- Topologie en Etoile
- Topologie en Anneau
- Topologie en Bus

Topologie en étoile (Star topology)


Chaque poste est relié à un appareil central appelé concentrateur (HUB) ou commutateur
(switch). Ce dernier a pour rôle d'éviter les collisions et d'autoriser les communications
entre deux postes.

Avantages :
- Détection facile des défauts car le lien peut être facilement identifié.
- Robuste, si un lien échoue, les autres liens continuent à fonctionner.

Inconvénients :
- Si le concentrateur tombe en panne, tout tombe en panne. Aucun des appareils
ne peut fonctionner sans concentrateur.
- Le Hub nécessite plus de ressources et une maintenance régulière car il s’agit du
système central de la topologie en étoile.
Schéma d’une topologie en Etoile
 DIFFERENTS TYPES DE TOPOLOGIE (suite)

Topologie en anneau (Ring topology)

La communication repose également sur le principe du jeton qui circule dans la ligne et
qui autorise ou non les communications.

Avantages :
- Facile à installer.
- La gestion est plus facile car pour ajouter ou supprimer un périphérique de la topologie,
seuls deux liens doivent être modifiés.

Inconvénients :
- La rupture d'un des nœuds empêche le réseau de fonctionner. La mise en œuvre est
complexe.
- Problèmes de trafic de données, car toutes les données circulent dans un anneau.
Schéma d’une topologie en Anneau
 DIFFERENTS TYPES DE TOPOLOGIE (suite)

Topologie en bus (Bus topology)

Un câble relie tous les ordinateurs en ligne. Un "jeton" unique sur le bus autorise une
machine à émettre des données et interdit de ce fait la "collision" des données.

Avantages :
- Installation facile, chaque câble doit être connecté avec un câble de base.
- Moins de câbles requis que la topologie en étoile.

Inconvénient :
- Difficile dans la détection des défauts.
- Non évolutif car il existe une limite du nombre de nœuds que l’on peut connecter
avec le câble de base.
Schéma d’une topologie en Bus
3
INTRANET
EXTRANET
INTRANET
 DEFINITION
 C’est un réseau interne et privé d’entreprise fondé sur les protocoles et applications de
l’Internet.
Il assure la liaison d’un parc informatique hétérogène en utilisant une technologie simple,
multiplateforme et évolutive.
 SERVICES OFFERTS
• le partage d’information (bases de données sur les produits, les ventes, …)
• la publication des documents sur le Web
• la messagerie
• facilite la mise en œuvre des collecticiels (groupware).

  AVANTAGES
•  Augmentation de la productivité
• Amélioration de l’efficacité
•  Réduction de temps de réponse.
 PROTOCOLES

TCP/IP : Transfer Control Protocol / Internet Protocol


   
HTTP : HyperText Transfer Protocol
  
SMTP : Simple Mail Transfer Protocol
  
POP : Post Office Protocol
   
IMAP : Internet Mail Access Protocol

Les trois derniers protocoles sont des protocoles d’accès au courrier de


l’Internet.
EXTRANET

 DEFINITION
 C’est un intranet étendu aux partenaires choisis par
l’entreprise tel que certains fournisseurs, clients, …

 AVANTAGE
Amélioration des services à la clientèle.

BNI-NET est un exemple d’un extranet.


4
COLLECTICIELS
Groupware en Anglais
Collecticiel en Français

  DEFINITION
• défini par Peter et Trudy Johnson-Lenz comme suit : “Intentional GROUP
processes and procedures to achieve specific purposes plus softWARE tools
designed to support and facilitate the group’s work”. 
• traduit librement par : “des processus intentionnels et procédures de travail en
groupe (group) pour atteindre un objectif particulier plus les outils de logiciels
(ware) nécessaires pour supporter et faciliter ce travail en groupe.” 

  Objectif principal : améliorer et faciliter le travail en groupe tout en maîtrisant la


complexité des échanges d’informations entre les différents acteurs et en essayant
de s’affranchir des contraintes du temps et de l’espace.
 CLASSIFICATION MATRICE « ESPACE/TEMPS »
de Johansen
   
TEMPS
 
    Même (synchrone) Différents (asynchrones)
 

   
    Interaction Interaction asynchrone
E Même Face-à-face
S (local)  
P
A
C   Interaction synchrone Interaction asynchrone
E Différents distribuée distribuée
  (distants)
   

Matrice « Temps / Espace » [d’après ELLIS 91, p.41]


 DIFFERENTS OUTILS UTILISES SELON CHAQUE CONTEXTE DISCUTE
PRECEDEMMENT 
MEME MOMENT : Synchrone   MOMENTS DIFFERENTS : Asynchrones
CONTEXTE DE REUNION CLASSIQUE   CONTEXTE DE CONVERSATION DIFFEREE
Réunions électroniques   Kiosques
   
Salles de réunions Tableaux d’affichage
   
MEME LIEU Tableaux blancs électroniques Système de gestion de documents
 
Systèmes d’aide à la décision
 

     
CONTEXTE REUNION A DISTANCE   CONTEXTE DE COORDINATION PERMANENTE
Téléconférence   Messagerie électronique
   
LIEUX Visioconférence Messagerie en générale
   
DIFFERENTS Partage d’écran Routage des formulaires
 
EXERCICE #3

REUNION CLASSIQUE AVEC DES GENS DE HIERARCHIE DIFFERENTE

Au vu de son âge avancé, le gérant d’une entreprise familiale a cédé


la direction de celle-ci à son fils.

Ce dernier a voulu apporter une nouvelle vision et un nouveau


style de management à l’entreprise.

Aussi a-t-il organisé une réunion extraordinaire pour tou-te-s les


employé-e-s de l’entreprise pour leur informer de sa décision de
leur demander de lui faire des propositions sur un thème :
« Amélioration de la performance de l’entreprise ».
EXERCICE #3 (suite)
Pour cela, il leur demande :
- de faire une élection pour désigner les Représentant-e-s
de toutes les catégories d’employé-e-s pour cette réunion
- d’organiser la réunion de ces Représentant-e-s des
empoyé-e-s
- de lui remettre par la suite leurs propositions.

TRAVAIL A FAIRE
Observer et décrire le déroulement de la réunion.
Est-ce que l’objectif du nouveau Directeur Général est atteint ?
Indication :
Le nouveau DG a remarqué que les suggestions venant des gens de hiérarchie
modeste n’étaient pas parvenues à son père, l’ancien DG, lorsque ce dernier
dirigeait l’entreprise.
C’est ce qui lui a motivé entre autres à organiser cette réunion.
CONSIGNES PEDAGOGIQUES

Rappel
Consignes pour les étudiant-e-s MBA Samedi 1
FIN DE LA PRESENTATION

Vous aimerez peut-être aussi