Vous êtes sur la page 1sur 4

Objectif

Diriger c’est prendre des décisions et donc faire des choix.


Toutes les décisions n’ont pas les mêmes conséquences pour
l’organisation. Certaines engagent la pérennité de l’organisation alors
que d’autres ont moins de conséquences pour l’organisation.

Comment repérer les décisions relevant du stratégique de celles


relevant de l’opérationnel ?

1. Le management stratégique


a. Définition
Le management stratégique concerne le moyen et long terme (> 2 ans)
et relève uniquement de la direction générale. La direction doit avoir
une vision pour assurer l’avenir de l’organisation. La direction définit :

- les orientations et objectifs de l’organisation,


- la structure la plus appropriée pour l’organisation.
 
La direction générale fixe les objectifs et choisit les moyens de les
atteindre en intégrant les diverses contraintes auxquelles
l’organisation se trouve confrontée.

b. Les décisions stratégiques


Une décision stratégique engage l’organisation sur le long terme.
Ce type de décision assure ou non l’avenir de l’organisation. C’est une
décision unique, non réversible, non programmable car non prévisible
et complexe.
C’est donc la direction générale qui prend ce type de décision mais les
conséquences de ces décisions concernent tous les acteurs de
l’organisation.
2. Le management opérationnel
a. Définition
Le management opérationnel a deux fonctions principales :

- mobiliser et allouer les ressources pour atteindre les objectifs fixés


par le management stratégique,
- coordonner l’action des différents membres de l’organisation.

Le management opérationnel agit dans trois


domaines : l’organisationnel, le technique et l’humain.
b. Les décisions opérationnelles
L’horizon temporel de la décision opérationnelle est le court terme.
Ce type de décision n’entraine pas, a priori, de risque pour la survie de
l’organisation. C’est une décision fréquente, peu complexe donc
programmable.

Une décision opérationnelle peut être prise par tout le personnel de


l’organisation même si souvent le management opérationnel est confié
au personnel d’encadrement.
3. La pertinence de la séparation
stratégique/opérationnel
a. La conception taylorienne de la séparation
F.W Taylor, avec l’organisation scientifique du travail, cherche
à rationaliser le travail en séparant la conception de l’exécution.

Pour lui, le management stratégique est le cerveau de


l’organisation et le management opérationnel correspond aux bras
de l’organisation. Cette vision a été remise en cause avec les
organisations modernes.
b. La remise en cause de la séparation
Le management stratégique fixe le cap du management
opérationnel. L’opérationnel doit s’adapter aux décisions stratégiques
mais il n’a pas toujours les compétences pour mettre en œuvre
efficacement ces décisions stratégiques. Cette contrainte de
compétences passe souvent derrière les contraintes financières,
technologiques et commerciales.

La distinction entre le management stratégique et le management


opérationnel n’est pas toujours évidente.
Prenons l’exemple de détenus qui s’évadent d’une prison. Cet incident
relève-t-il de l’opérationnel avec un manque de surveillance des gardiens
de la prison ou relève-t-il du stratégique avec une prison manquant de
sécurité du fait d’un manque de financement ? La conception
contemporaine de l'organisation atténue la séparation entre le
stratégique et l’opérationnel.
L'essentiel
Le management stratégique permet de guider l'organisation sur le long
terme pour assurer son avenir.

Le management opérationnel décline un plan d'action à court


terme les objectifs fixés par le management stratégique.
La conception contemporaine de l'organisation atténue la séparation
entre le stratégique et l’opérationnel.

Décisions Décisions
 
stratégiques opérationnelles
Niveau hiérarchique où
Direction générale Personnel d'encadrement
est prise la décision
Long terme (> 2
Horizon temporel Court terme (< 2 ans)
ans)
Décision unique
Décisions fréquentes,
non programmable
Degré de répétitivité peu complexes donc
car non prévisible
programmables
et complexe