Vous êtes sur la page 1sur 24

JEUDI 5 AOÛT 2021

« Le monde en 2041 » « Les grandes escroqueries séries


Le transport devient mobilité // P. 8 de l’Histoire » Récit infographique n°4 // P. 9
d’été
L’opinion nettement

Transport favorable
au pass sanitaire

aérien :
SANTÉ Les opposants au pass
sanitaire et à son extension ne font
pas le plein dans l’opinion publi-
que. Selon un sondage Elabe pour
« Les Echos », Radio Classique et
l’Institut Montaigne, seuls 37 % des

l’embellie
Français approuvent la mobilisa-
tion contre ce sésame bientôt exigé
à l’entrée des restaurants ou des
hôpitaux. On est très loin du sou-
tien qu’avait reçu le mouvement
des « gilets jaunes » en 2018. Pour
une majorité de Français, l’idée de
présenter un pass ne pose même
aucun problème, quel que soit le
l La reprise tant attendue du trafic lieu, constate l’enquête. Le gouver-
aérien est au rendez-vous de l’été, nement attend ce jeudi la décision
du Conseil constitutionnel, qui
sauf sur le long-courrier. doit rendre son verdict sur le projet
de loi sanitaire. // PAGES 2-3
l Les vols ont retrouvé 70% de leur

Pascal Guyot/AFP
ET L’ÉDITORIAL D’ÉTIENNE

niveau d’avant la crise du Covid. LEFEBVRE PAGE 10

l En Europe, Ryanair et Air France- La vaccination pourrait


devenir obligatoire pour tous.
KLM tirent leur épingle du jeu.
l Le regain de la pandémie,
notamment aux Antilles, rend
cette embellie fragile. Impôt sur les Le point de vue de
Frédéric Douet
// PAGES 12-13
successions : la Si la France devait suivre
mauvaise piste les préconisations du rapport
Tirole-Blanchard sur la taxa-
tion des successions, elle se
trouverait à contre-courant
de nombreux pays, souligne
Frédéric Douet, professeur
de droit fiscal à l’université de
Rouen-Normandie. Plusieurs
Etats ne taxent pas les dona-
tions et 15 pays sur les 35 de
l’OCDE ont supprimé les droits
de succession. // PAGE 7

Thales cède
son pôle ferroviaire
Shutterstock

Les Européens Made in France : La dernière


ont épargné la filière confession de
SUR 600 milliards hydrogène Bernard Madoff,
d’euros pendant prête à rivaliser l’escroc aux
la pandémie avec les Chinois 37.000 victimes
CONJONCTURE La pandémie a ÉNERGIE Le fiasco des panneaux RÉCIT Dans « Madoff parle », le
L’ÉDITO ÉCO suscité chez les ménages euro- solaires photovoltaïques, massi- journaliste Jim Campbell a publié
À 7H45 péens et américains un réflexe vement produits en Chine les confessions du plus « grand
DU LUNDI AU VENDREDI d’épargne inédit dans l’histoire éco- aujourd’hui, est dans toutes les tueur financier en série » de l’His-
nomique récente. Dans la zone têtes. Le gouvernement français va toire. Le récit est issu de huit ans
euro, le taux d’épargne a bondi de soutenir fortement l’émergence d’entretiens épistolaires avec le
7 points à 20 % du revenu disponi- d’une filière industrielle de l’hydro- matricule 61727-054 dans la prison La signalisation ferroviaire pèse environ 10 % du chiffre
ble durant la première phase de gène. Objectif : fabriquer sur le ter- où il purgeait une peine de 150 ans. d’affaires de Thales. Photo Shutterstock
confinement et autres restrictions ritoire français des électrolyseurs, Jim Campbell brosse le portrait
liées au Covid-19, dégageant un ces équipements qui permettent d’un narcissique sans remords, qui TRANSPORTS Thales va céder au Contrairement à Alstom, Sie-
excédent d’environ 600 milliards de transformer l’électricité en minimise sa culpabilité. Bernard conglomérat japonais Hitachi son mens et même Hitachi, Thales a la
d’euros de revenus non consom- hydrogène vert. Au moins quatre Lawrence Madoff, qui parlait activité de signalisation ferro- particularité de produire des élé-
més. Aux Etats-Unis, des études usines d’électrolyseurs sont en ges- volontiers de lui à la troisième per- viaire, valorisée 1,66 milliard ments de signalisation mais pas
ISSN0153.4831 114e ANNÉE
NUMÉRO 23509 24PAGES indiquent que les Américains tation. La France ne part pas en sonne, donne la version d’une d’euros. Quoique redressée de matériel roulant. Ce qui l’empê-
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,60 €. auraient engrangé un supplément retard mais la concurrence chi- pyramide de Ponzi, tardive, for- depuis cinq ans, cette division est che de concourir seul aux grands
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. d’épargne de 2.600 milliards de dol- noise pointe déjà son nez. Pour y tuite et presque involontaire. « Je la plus petite et la moins rentable appels d’offres mondiaux de
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg lars faisant grimper le taux d’épar- faire face, les industriels tricolores ne fus que le produit de la culture des quatre grands métiers du métros ou de trams. Et la « numé-
3,80 €. Maroc 35 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
5,50 TND. Zone CFA 3100 CFA. gne jusqu’à 34 % du revenu disponi- devront drastiquement réduire les corrompue de Wall Street », groupe d’aérospatial, de défense risation du rail » fait rapidement
ble au printemps 2020. // PAGE 4 coûts. // PAGE 14 écrit-il. // PAGE 20 et de sécurité numérique. bouger ce marché. // PAGE 13
FRANCE Jeudi 5 août 2021 Les Echos

Les opposants au pass sanitaire ne réus


pas à mobiliser l’opinion publique
l Seuls 37 % des Français approuvent
la mobilisation des anti-pass.
l C’est très loin du niveau de soutien
obtenu par les « gilets jaunes » en 2018.
élargissement, quand ils sont 48 % à
SANTÉ s’y opposer voire à y être hostiles.
« Même s’il y a des ressemblances
Muryel Jacque entre les opposants au pass et les
@MuryelJacque “gilets jaunes”, globalement, ils ne
bénéficient pas du soutien de l’opi-
Cafés, restaurants, centres com- nion publique », note Bernard Sana-
merciaux, hôpitaux, maisons de nès, le président d’Elabe. La compa-
retraite, transports longue dis- raison faite par l’Institut de sondage
tance… Le Conseil constitutionnel est flagrante : en novembre 2018,
rend son verdict ce jeudi sur l’exten- 73 % des Français approuvaient le
sion du pass sanitaire, dernière début du mouvement des « gilets
ligne droite avant que les Français jaunes », et ils étaient encore 60 %
doivent montrer patte blanche à deux mois plus tard.
partir de lundi pour avoir accès à de
nombreux lieux. Depuis quelques Nombreuses réticences
semaines déjà, les anti-pass sont « Le mouvement anti-pass est claire-
dans la rue chaque samedi, le week- ment minoritaire à ce jour, mais il
end dernier ils étaient plus de n’est pas marginal », analyse Ber-
200.000. Pour autant, le renforce- nard Sananès. Selon lui, « il n’y a pas
ment du « petit outil qui peut sauver aujourd’hui le sentiment d’une
des vies », comme l’a présenté manifestation par procuration qui
Emmanuel Macron lors de son allo- avait été éprouvé au moment de la
cution du 12 juillet, est loin de susci- contestation des “gilets jaunes” ».
ter le rejet. Reste que la question des libertés
Selon un sondage Elabe pour soulevée par les sympathisants de
« Les Echos », Radio Classique et la mobilisation contre le pass sani-
l’Institut Montaigne, seuls 37 % des taire – dans lesquels on retrouve les
Français approuvent cette mobili- plus jeunes, les électeurs des oppo-
sation contre le pass sanitaire et son sitions et les catégories populaires –
ne doit pas être sous-estimée. Il y a
des recoupements entre le profil
« La vaccination
obligatoire
des sympathisants et celui des anti-
vax : les ouvriers y sont plus nom-
dans un café ou un restaurant
(55 %) que pour voyager (63 %).
cés chez les soignants et les pom-
piers. 40 %, « c’est plus que le seul
La reprise de l’épidémie
nécessiterait
un niveau
breux que les autres catégories
so cio -professionnelles, tout
Parmi les sondés, 13 % ou 14 % disent
ne pas avoir l’intention d’avoir de
chiffre des non vaccinés », fait remar-
quer Bernard Sananès. « La vaccina- pèse sur la cote de confiance
de pédagogie,
comme les jeunes et les partisans de
Marine Le Pen et de Jean-Luc
pass, où qu’ils se rendent.
Alors que le chef de l’Etat ne
tion obligatoire nécessiterait donc un
niveau de pédagogie, voire de de Macron et Castex
voire de contrainte Mélenchon. ferme plus la porte à la vaccination contrainte difficile à mettre en œuvre.
difficile à mettre Pour une majorité de Français, obligatoire pour tous – « nous Si 80 % des Français se disaient favo- Alors que les chiffres sanitaire », décrit Bernard Sana-
présenter le fameux sésame - soit devrons sans doute nous poser la rables, Emmanuel Macron aurait du Covid remontent nès. « La stratégie est soutenue
en œuvre… » une preuve de vaccination com- question », a-t-il avancé le 12 juillet raison d’y aller. Là, les réticences sont et que l’extension sur le pass sanitaire, poursuit-il,
BERNARD SANANÈS plète, un test Covid-19 négatif ou un dernier – quatre Français sur dix y nombreuses », décrypte-t-il. du pass sanitaire crée pour autant elle ne ressoude
Président d’Elabe certificat de rétablissement – ne sont actuellement opposés, selon des tensions, la cote de pas l’électorat car les opinions à
pose aucun problème, quel que soit
le lieu, même s’ils sont un peu
moins enclins à le sortir pour aller
l’enquête d’Elabe. Une preuve des
tensions que le sujet suscite, alors
que des appels à la grève ont été lan-
( Lire l’éditorial
d’Etienne Lefebvre
Page 10
confiance d’Emmanuel
Macron s’établit à 34 %,
en recul de 2 points
l’égard du chef de l’Etat sont
clivées ».
Et ce sera sans doute le cas
sur un mois. tant que la crise sanitaire
durera, anticipe le politologue.

Loi sanitaire : les enjeux de la décision Faut-il y voir un « effet Delta » ?


La confiance en l’exécutif s’est
effritée ces dernières semaines.
Elabe souligne au passage que
depuis mai 2020, la cote de con-
fiance du président est « relati-

du Conseil constitutionnel Actuellement, 34 % des Fran-


çais font confiance à Emma-
nuel Macron pour « gérer effi-
vement stable », entre 32 % et
36 %, à l’exception d’août 2020,
alors que le nombre d’hospitali-
cacement les problèmes qui se sations et de décès avait
Vaccination obligatoire, incontestablement attentatoires aux du travail et à la liberté personnelle, tout état de cause, une validation du posent au pays », en premier chuté. « La pression de la crise est
isolement des malades libertés. Il faut vérifier si, au regard de s’agace Annabelle Pena, ancienne dispositif ne serait que temporaire. lieu donc la crise sanitaire. C’est déterminante quant au juge-
et extension du périmètre cet objectif, ces atteintes sont nécessai- magistrate. Ces sanctions mettent en « Si les circonstances changent fon- 2 points de moins que début ment porté sur l’exécutif »,
du pass sanitaire sont au res, adéquates et proportionnées. » péril les conditions de vie les plus élé- damentalement, il faudra prendre juillet, selon le baromètre poli- résume Bernard Sananès.
menu des juges suprêmes, « Nous sommes dans une crise m e n t a i re s d e s t ra va i l l e u rs . » des mesures adaptées », résume tique d’Elabe pour « Les Echos »
qui devront apprécier sanitaire avec des milliers de morts : le « Les impératifs liés à la vie en collecti- Emmanuel Piwnica. et Radio Classique.
la proportionnalité Conseil constitutionnel en tient vité prennent beaucoup trop le pas Et ce n’est pas le seul point du Le Premier
de ces mesures. compte, complète Julien Boudon, sur la liberté individuelle », ajoute texte de loin où cela pourrait coin- Inquiétude et lassitude ministre,
professeur de droit public à Paris Julien Boudon. cer sur le terrain de l’égalité. « Le La reprise de l’épidémie joue Jean Castex,
Pierre-Henri Girard-Claudon Saclay. Pour parler vulgairement, législateur distingue beaucoup de « forcément », relate Bernard
@Ph_Ecoes pour qu’il coupe, il faut que ça soit « Le législateur distingue catégories. Est-ce que ces distinctions Sananès, le président d’Elabe.
recule également
gros. » Et le gros point, sur lequel beaucoup de catégories » sont conformes au principe d’égalité En deux mois, le « niveau d’hos- de 2 points.
C’est le dernier épisode du feuilleton s’accordent les juristes interrogés, ce Autre point sensible du projet de loi, au regard de l’objectif poursuivi ? » tilité » a regagné 5 %. « Le recul est
de l’été. Saisi par le Premier ministre, sont les sanctions infligées aux sala- le contrôle des pass sanitaires par les s’interroge Olivier Renaudie, pro- fort chez les jeunes en raison du Les Français semblent en
Jean Castex, et des parlementaires riés, pourtant déjà aménagées par le salariés des lieux concernés pour fesseur en droit public à la Sor- pass sanitaire », observe-t-il. revanche donner raison au pré-
de l’opposition de gauche, le Conseil Parlement. Ces derniers, s’ils ne aller par exemple au cinéma ou au bonne. La liste de plus de deux Mais pas seulement : dans l’élec- sident de la République qui avait
constitutionnel doit se pencher ce montrent pas la patte blanche sani- restaurant. Là, les professionnels pages des personnels concernés torat d’Emmanuel Macron (au très largement temporisé sur les
jeudi sur la loi sur la gestion de la taire, pourront être suspendus et ne sont mesurés. « Comment faire par la vaccination obligatoire premier tour de 2017), le niveau réformes la dernière fois qu’il
crise sanitaire, votée fin juillet après plus toucher leur salaire s’ils ont en autrement ? Il n’est pas possible devrait ainsi être scrutée. Il va de de confiance est le plus faible s’est adressé aux Français, le
un passage express au Parlement. CDI, et voir leur contrat rompu en d’avoir des gendarmes partout », même des nombreux lieux où la depuis le début de l’année, à 12 juillet dernier. Ils sont en effet
Au programme, notamment, cas de CDD ou d’intérim. analyse Emmanuel Piwnica. présentation du pass sera exigée. 70 %, en baisse de 4 points. La 61 % à estimer qu’il devrait atten-
l’extension du pass sanitaire prévue « Ce sont des atteintes dispropor- D’autant que le législateur a prévu L’absence de différence de traite- cote de confiance du Premier dre la fin de l’épidémie de
pour une application jusqu’au tionnées à tous les principes du droit des réserves, comme l’absence de ment entre intérieur et extérieur, ministre, Jean Castex, recule Covid-19 avant de reprendre les
15 novembre. Le 31 mai, le Conseil contrôle d’identité, ainsi que la ce qui inclut potentiellement les également de 2 points, à 27 %. réformes. Et le chiffre a pro-
avait validé son application aux réduction a minima des informa- terrasses, pourrait poser problème. « Il y a de l’inquiétude, de la gressé de 6 points en seulement
grands rassemblements, prenant
« Les impératifs tions délivrées par le pass. Reste enfin la question de la mise lassitude aussi, et un doute sur un mois, pointe une enquête
alors acte du périmètre limité de la liés à la vie Dans son avis du 21 juillet, la à l’isolement des malades pour dix l’efficacité de la gestion de la crise d’Elabe pour « Les Echos »,
mesure. en collectivité CNIL, sans le condamner, mettait jours après un test positif. « Cet isole- Radio Classique et l’Institut

61 %
« Les juges n’ont pas le pouvoir en garde contre le pass sanitaire, ment quasi-automatique est très Montaigne.
d’appréciation du Parlement et ne
prennent assurant que « l’appréciation de [sa] brutal », alerte Emmanuel Piwnica. Surtout, pour la première
peuvent décider si ce choix du pass beaucoup trop proportionnalité dépend grande- L’association du juge des libertés au fois, l’électorat d’Emmanuel
sanitaire est opportun ou non, estime le pas sur la liberté ment du caractère gratuit ou payant dispositif est toutefois un élément à Macron pense majoritairement
l’avocat Emmanuel Piwnica, mem- individuelle. » des tests de dépistage. » Ces tests mettre au crédit du législateur. (51 %) qu’il faut mettre les réfor-
bre du Cercle des constitutionnalis- seront rendus payants à partir de « L’autorité judiciaire est garante », DES FRANÇAIS mes en pause. Notamment, sou-
tes. En revanche, ils feront un contrôle JULIEN BOUDON l’automne ce qui pourrait consti- note Olivier Renaudie. Mais les estiment que le président ligne Bernard Sananès, parce
des modalités. Ces mesures, prises au
Professeur de droit public tuer une rupture d’égalité, argu- délais et heures d’astreinte seront devrait attendre la fin de que nombre d’entre eux jugent
à Paris Saclay
nom de l’obligation qu’ont les pou- ment déjà relevé par le Conseil sans doute examinés avec soin par l’épidémie de Covid-19 avant que ce n’est pas forcément le
voirs publics de protéger la santé, sont d’Etat dans son avis du 20 juillet. En le Conseil. n de reprendre les réformes. moment d’en ajouter. — M. Jq.
Les Echos Jeudi 5 août 2021 FRANCE // 03

A droite, Bertrand ne parvient


sissent pas à distancer ses rivaux
POLITIQUE
Après une hausse au
sortir des régionales,
la popularité du
candidat à l’élection
présidentielle
Xavier Bertrand
baisse chez
les sympathisants
de droite.

Marine Cardot
@marine_cardot

Xavier Bertrand ne tue pas le


match. Pire, le candidat à l’élection
présidentielle perd sa place de per-
sonnalité préférée des sympathi-
sants de droite, et dégringole à la
5e place, selon le baromètre Elabe
pour « Les Echos » et Radio classi-
que. Pour l’instant, Xavier Ber-
trand, qui refuse de participer à
une primaire, « n’a pas installé un
avantage décisif qui ferait de lui le
candidat naturel de la droite », ana-
lyse le président d’Elabe, Bernard
Sananès.
Après une forte hausse le mois
dernier lors de sa réélection à la
tête de la région Hauts-de-France
(+14 points), sa cote de popularité
chute (–19 points) pour s’établir à
59 % d’opinions favorables auprès
des sympathisants de droite. « Il y a
un effet rectificatif par rapport au
dernier sondage réalisé juste après
l’élection régionale », relativise Ber-
nard Sananès.
Cette baisse ne profite pas à
l’autre candidate déclarée, Valé-
rie Pécresse. Sa cote de popula-
Le gouvernement réactive rité auprès des sympathisants de
droite descend à 57 % (–17 points
des mesures financières après une hausse de 13 points
au sortir des régionales le mois
Sur l’ensemble de la population, Xavier Bertrand reste un peu plus populaire. Photo S.Salom-Gomis/AFP

pour les soignants dernier).


« Xavier Bertrand
droite. Ce chiffre pourrait l’y
encourager, notamment s’il y avait
3 points chacun après une hausse
à la faveur des élections régionales
La peur des divisions et Valérie une primaire fermée, puisqu’il fait de juin dernier – Xavier Bertrand
La quatrième vague avec des transferts y compris dans Les deux personnalités qui ont son meilleur score auprès des élec- est le seul à avoir gardé un peu de
met de nouveau les le secteur privé, il va faire appel à officialisé leurs candidatures dans
Pécresse ont lancé teurs Les Républicains. ce capital puisque sa popularité
hôpitaux sous pression, des personnels volontaires pour la course à l’Elysée perdent des la course, mais les avait augmenté de 7 %.
avec le plan blanc activé renforcer les équipes. Il n’est pas points. Pour Bernard Sananès, électeurs de droite « La droite n’est pas Si elles n’ont pas permis de
en Paca, en Corse seul dans ce cas. c’est le signe que les électeurs de sont inquiets des démunie » départager les candidats, ces élec-
et en Occitanie. « Dans les territoires ultrama- droite craignent avant tout la divi- Chez les sympathisants de droite, tions auront au moins « servi à
rins comme dans certains centres sion. « Xavier Bertrand et Valérie conséquences, les trois présidents de région sont montrer aux électeurs que la droite
Leïla de Comarmond hospitaliers de métropole, on Pécresse ont lancé la course, mais les ils savent qu’avec dans un mouchoir de poche. Mais n’est pas démunie », affirme Ber-
@leiladeco demande actuellement à des per- électeurs de droite sont inquiets des deux candidats sur l’ensemble de la population, nard Sananès. « C’est paradoxal,
sonnels d’écourter leurs congés, là conséquences, analyse le politolo- Xavier Bertrand reste un peu plus l’émulation des trois candidats
Ca y est. La quatrième vague a aussi en faisant appel au volonta- gue, ils savent qu’avec deux candi-
c’est perdu populaire (à 31 % d’opinions positi- envoie ce signal à l’électorat, résume
commencé à provoquer des ten- riat », constate la déléguée géné- dats c’est perdu d’avance ». d’avance. » ves) que Valérie Pécresse (26 %) ou le président de l’institut de son-
sions dans les hôpitaux. La pres- rale de la Fédération hospitalière Lui n’a pas encore annoncé ses BERNARD SANANÈS Laurent Wauquiez (22 %), notam- dage, mais en même temps l’élec-
sion monte en Auvergne-Rhône de France, Zaynab Riet. L’objectif intentions pour 2022. Laurent Président d’Elabe ment grâce à l’adhésion qu’il sus- teur de droite, qui en a marre de per-
Alpes. Le plan blanc, qui prévoit est d’éviter autant que possible de Wauquiez est à son plus haut cite chez les plus de 65 ans. dre, a peur de la division à cause de
notamment un report d’opéra- fermer des lits pour redéployer niveau depuis le début du quin- Globalement, la cote de popula- la multitude de candidats ». Un cas-
tions non urgentes, vient d’être les personnels. quennat avec 62 % d’opinions posi- rité des trois ténors de la droite se-tête que la droite n’a pas encore
déclenché mardi en Corse et en tives chez les sympathisants de auprès des Français baisse de résolu. n
Provence-Alpes-Côte d’Azur. Heures supplémentaires
Idem mercredi en Occitanie. Aux Dans ce contexte, répondant à
Antilles, la situation est critique.
La poussée de l’épidémie inter-
vient alors que les effectifs des
une demande de la FHF, le minis-
tère de la Santé a annoncé mardi
la réactivation des mesures finan-
La campagne compliquée de Dupont-Aignan
hôpitaux sont réduits. La Covid cières « pour soutenir la mobilisa-
n’épargne pas leurs personnels tion des soignants ». Depuis le Candidat pour la troisième segment politique. » « Il est très actif montré en tête des cortèges contre Radio Londres à moi. » Sauf que,
avec son lot de malades ou cas début de la semaine, « selon les fois à la présidentielle, sur les réseaux sociaux et très solli- la loi sur le pass sanitaire. comme De Gaulle en son temps, la
contact. Et comme pour les mêmes modalités qu’au prin- le souverainiste bénéficie cité par les chaînes d’info en continu. « Il a une véritable colonne verté- résistance impose parfois l’isole-
autres Français, s’y ajoutent les temps 2021 », deux mesures d’un socle de près de 5 % Et il bénéficie d’une solide implanta- brale idéologique et d’un autre côté ment. Depuis septembre dernier,
congés estivaux d’autant plus d’incitation financière s’appli- des intentions de vote. tion territoire : c’est une assurance- une rhétorique très proche de Debout la France connaît une
bienvenus que les établissements quent de nouveau. vie dans la politique française », ren- l’actualité, opportuniste. Cela le hémorragie de cadres. « Il était
de soins ont été mis à rude La première est la majoration Il est encore là, en embuscade. Prêt chérit Bruno Cautrès, chercheur au rend insituable pour une partie de sérieux, aimait débattre de tout et
épreuve depuis un an et demi des heures supplémentaires de à assumer son rôle de premier des Cevipof, le centre de recherches l’électorat », observe Benjamin bossait beaucoup », confie un des
maintenant par l’épidémie. 50 % – à condition qu’elles soient petits candidats. A l’approche de sa politiques de Sciences Po. sécessionnistes qui fut très proche
autorisées par l’Agence régionale troisième élection présidentielle, collaborateur de Nicolas Dupont-
Préserver les congés de santé – ainsi que son pendant Nicolas Dupont-Aignan est crédité « Virer Macron » Entre isolement Aignan : « Tout cela a disparu bru-
Les hôpitaux font donc une prio- pour les praticiens hospitaliers et de près de 5 % des intentions de Fort de cette base, l’intéressé rêve de politique et talement. Il s’est mis à aller sur des
rité de les préserver autant que les personnels hospitalo-univer- votes dans les sondages. La barre bousculer un peu le jeu. « Le but, brouillage du sites complotistes et à prendre au
possible. Ainsi le directeur géné- sitaires. La seconde mesure, n’est pas seulement symbolique : c’est de virer Macron », confie-t-il. A premier degré ce qui se racontait
ral de l’Assistance publique-Hô- « pour les territoires les plus en elle donne droit à un rembourse- la tribune de l’université d’été de
discours, ce nouveau sur les réseaux sociaux. »
pitaux de Paris, Martin Hirsch, a tension », est la possibilité de se ment optimal des frais de campa- son parti, début juillet, les fonda- tour de piste
promis au printemps à « la très faire payer les congés non pris gne. En 2017, le président de Debout mentaux du discours souverainiste n’est pas sans risque. Guère d’espoir d’alliance
grande majorité » de ses soi- pour raison de service à un taux la France avait obtenu 4,7 % des sont là : « Indépendance de la « Il tient bien sur son créneau mais
gnants « trois semaines de vacan- supérieur à l’indemnisation habi- voix. France », « reconstruction d’une n’a pas de marge de progression »,
ces consécutives » cet été. tuelle des jours épargnés dans un Le député de l’Essonne, chantre Europe des Nations », le tout désor- Morel. Pour distiller ses piques et souligne Bruno Cautrès. Il n’a guère
« La direction et l’encadrement compte épargne temps. du souverainisme, a ses fidèles, mais mâtiné de démocratie partici- faire part de ses doutes sur les vac- d’espoir d’alliance, alors que son
tentent de préserver les périodes Egalement à partir du 2 août bien qu’il apparaisse très isolé et pative, le transfuge de l’UMP repre- cins, rien de mieux que les réseaux rapprochement avec Marine Le
de congés annuels des profession- 2021, ont commencé à s’appli- n’ait pas – faute d’avoir un groupe nant à son compte le RIC, ce sociaux. Sur sa page Facebook, il Pen, pour qui il avait appelé à voter
nels fortement mobilisés depuis quer, pour l’instant Outre-mer, politique – de tribune à l’Assem- référendum d’initiative citoyenne fait parfois trois vidéos… dans une au second tour en 2017, a fait long
bientôt deux ans, bien qu’une cin- des dispositifs de prise en charge blée. « C’est un vote charnière entre espéré par les « gilets jaunes ». seule journée. « Les deux dernières feu. Et il pourrait cette fois devoir
quantaine de personnes est des frais de transport des agents un électorat de droite traditionnelle S’y ajoute un pilonnage en règle semaines, j’ai fait le double de compter avec les candidatures du
actuellement isolée », souligne rappelés sur leurs congés ainsi qui ne se reconnaît plus dans LR de la politique sanitaire menée par Macron en termes d’audience », se polémiste Eric Zemmour – s’il se
mercredi dans un communiqué que des frais de transport et mais pour qui il reste compliqué de le gouvernement. « L’Etat est targue le candidat : « Les réseaux lance – et de l’ex-numéro deux du
le Centre hospitalier de Bastia. d’hébergement de ceux venant en voter Le Pen », décrypte le politolo- impuissant sur les choses importan- sociaux me permettent de court-cir- FN Florian Philippot – qui le con-
Outre des mesures de réduction renfort dans un autre établisse- gue Benjamin Morel : « Il reste stable tes : il se retourne aujourd’hui contre cuiter un système politico-médiati- currence sur le terrain des antivax.
des hospitalisations non Covid ment que le leur. n car il est le seul à capitaliser sur ce le peuple », estime celui qui s’est que qui m’est hostile. C’est ma — P.-H. G.-C.
MONDE Jeudi 5 août 2021 Les Echos

Covid-19 : les Européens ont accumulé


600 milliards d’épargne supplémentaire
l La crise sanitaire a provoqué
une accumulation sans précédent
d’épargne dans la zone euro.
l Le taux d’épargne a bondi, en 2020,
de 7 points, à 20 % du revenu disponible.

de la prudence, ont mis de côté 17 %


ZONE EURO de leur revenu, le taux le plus élevé
de la zone euro.
Catherine Chatignoux Ce niveau d’épargne de 20% est
@chatignoux totalement inhabituel, rappellent
les économistes. Avant le Covid-19,
Depuis le début de la pandémie liée il évoluait modérément autour de
au Covid-19, le niveau de l’épargne sa moyenne historique de 13 %. A
des ménages européens s’est envolé titre de comparaison, pendant la
à des niveaux sans précédent : en crise financière de 2008, le taux
2020, cette masse d’argent non d’épargne n’avait augmenté que
consommé a atteint 1.400 milliards modérément, de 2 points de pour-
d’euros, soit l’équivalent de 12 points centage.
de PIB de la zone euro de 2019. Ce phénomène s’explique par
Le taux d’épargne annuel, c’est-à- l’addition de deux éléments, préci-
dire l’épargne des ménages rappor- sent les économistes du MES. Une
tée à leur revenu disponible, a aug- épargne de précaution tout d’abord,
m e n t é d ’e nv i r o n 7 p o i n t s d e liée à l’incertitude sur l’évolution de
pourcentage pour atteindre quel- la pandémie et au risque perçu de
que 20 %. Ce surcroît représente perdre son emploi, et une épargne
600 milliards d’euros. forcée causée par un accès rendu
plus difficile à la consommation et
Les cigales grecques et aux voyages par les différents confi-
la prudence des Allemands nements et restrictions sanitaires,
L’étude réalisée par deux économis- alors même que les gouvernements
tes du Mécanisme européen de sta- s’attachaient à limiter les baisses de
bilité (MES) Angela Capolongo et revenus des ménages.
Michael Kühl montre que ce niveau « Selon nos estimations, écrivent
a fluctué au gré des épisodes de la les deux auteurs, le stock d’épargne
crise sanitaire. Lorsque la pandé- excédentaire en 2020 s’élevait à envi-
mie est apparue au printemps ron 600 milliards d’euros, soit l’équi-
2020, les économies des ménages
ont enflé de plus de 90 % par rap-
port au dernier trimestre 2019. Puis
valent de 5 % du PIB de 2019 ou de 8 %
du revenu disponible des ménages.
Environ 45 % de ce montant était de
L’accumulation des fonds distribués
le taux d’épargne a diminué,
accompagnant le mouvement de
desserrement des contraintes sani-
l’épargne forcée et la partie restante
de l’épargne de précaution. » inégalement répartie aux Etats-Unis
taires avant d’augmenter à nouveau Des consommateurs Pendant la pandémie, les analyse, les ménages du quintile dans leurs économies, Oxford Eco- riches a ainsi grimpé de 23,1 %, tan-
pour atteindre 21,5 % début 2021, dans l’expectative Américains ont engrangé supérieur de revenus représentent nomics estime que 14 % de l’excès dis que celle des 20 % les plus
après la deuxième vague de confi- A l’avenir, souligne l’étude, le un supplément d’épargne plus de 80 % de l’excédent d’épargne, d’épargne sera dépensé ces pro- modestes n’a augmenté que de
nements plus ou moins stricts opé- rythme de la reprise économique évalué à 2.600 milliards tandis que les ménages du quin- chains dix-huit mois, nourrissant 2,5 %, selon Haver Analytics et
rés durant l’hiver, avant de baisser va dépendre intimement de la rapi- de dollars, selon Oxford tile inférieur ont épargné moins que une hausse de la consommation de Oxford Economics.
légèrement depuis. dité avec laquelle les ménages vont Economics. ce qu’impliquait leur comporte- 9 % aux Etats-Unis cette année et de Démographie oblige, les popu-
On note d’importantes disparités se défaire de cette richesse accumu- ment avant la pandémie », indique 5 % l’an prochain. lations les plus âgées vont en outre
dans le comportement des ména- lée, au rythme auquel ils normalise- Véronique Le Billon l’institut de conjoncture. La montée en puissance du transmettre plus de 60.000 mil-
ges, les cigales grecques n’ayant ront leur comportement. « Plus les @VLeBillon variant Delta pourrait avoir un liards de dollars à leurs héritiers
accru leur épargne que de 2 %, tan- niveaux d’épargne diminueront rapi- — Bureau de New York La fortune des 1 % les plus impact sur l’utilisation de l’épargne d’ici à 2042, selon le cabinet de
dis que les Allemands, champions dement, plus l’économie rebondira riches a grimpé de 23,1 % accumulée. « Sur la base de ce que conseil Cerulli Associates. L’admi-
vite », résument les économistes. En juin dernier, les ménages améri- « Certains ménages ont économisé l’on voit, on ne prévoit pas de repli nistration Biden a prévu d’impo-
« A l’heure actuelle, le comportement cains ont mis de côté 9,4 % de leur une bonne partie des aides qu’ils ont important, mais le virus nous a sou- ser davantage les plus hauts patri-
des consommateurs n’est pas clair, revenu disponible, revenant ainsi reçues, parce qu’elles ont été accor- vent surpris et cela représente plutôt moines pour financer ses plans
« Plus les niveaux même si l’orientation de la politique dans des territoires plus familiers dées sur une base de revenus assez un risque baissier », note Nancy d’investissements et apporter
d’épargne monétaire de la Banque centrale des économistes. Mais la pandémie large, rappelle son économiste Vanden Houten. L’inflation galo- davantage de justice fiscale. Mais
diminueront européenne (BCE) reste inchangée, a modifié les comportements des Nancy Vanden Houten. Et ces pante sur les prix de certains biens ces projets sont encore loin d’être
comme nous le supposons. » ménages et des pouvoirs publics, et foyers, habitués d’ordinaire à de consommation comme les voi- adoptés par le Congrès. n
rapidement,

9%
Dans leur scénario le plus opti- au final dopé les liquidités aux consommer beaucoup de services, tures d’occasion ou les billets
plus l’économie miste où les ménages européens Etats-Unis : avec un taux d’épargne avaient en parallèle réduit leurs d’avion pourrait aussi jouer un rôle.
rebondira vite. » dépenseraient 30 % de leur épargne atteignant jusqu’à 33,8 % du revenu dépenses. » Les moins riches, sur- Le solde de l’excès d’épargne
ANGELA CAPOLONGO en 2022, la croissance du PIB pour- disponible en avril 2020, selon les représentés dans les emplois de enregistré aux Etats-Unis sera thé-
ET MICHAEL KÜHL rait passer à 5,7 % en 2021 et à 6 % en données du BEA, les Américains services détruits, ont utilisé plus saurisé ou réinvesti dans des actifs,
Economistes du Mécanisme 2022, là où la Commission euro- ont engrangé sur la période un sup- rapidement les fonds distribués. alors que la hausse des cours bour- La hausse de la consommation
européen de stabilité (MES) péenne mise respectivement sur pléme nt d’épargne évalué à L’épargne supplémentaire va siers ou des prix de l’immobilier a qui pourrait être observée
des hausses de 4,8 % et 4,5 %. La 2.600 milliards de dollars, selon progressivement être réinjectée, déjà gonflé les patrimoines des plus aux Etats-Unis, cette année,
zone euro retrouverait alors son Oxford Economics. mais de manière partielle. Avec aisés. Entre le dernier trimestre grâce à la réinjection partielle
rythme de croissance d’avant-crise Une masse d’argent inégale- une propension moins forte des 2019 et le premier trimestre 2021, la et progressive des fonds
dès la fin de cette année. n ment répartie : « D’après notre ménages les plus aisés à puiser fortune des 1 % de foyers les plus distribués.

New York rend la vaccination obligatoire pour aller au restaurant


C’est une première aux Etats-Unis. d’activités », a ajouté Bill de Bla- régions traditionnellement conser- cination ces dernières semaines, et après la date-objectif fixée par le
ÉTATS-UNIS La ville de New York exigera bientôt sio. Depuis quinze jours, le maire et vatrices du Sud et du Midwest, ainsi atteint lundi le taux de 70 % d’adul- président Joe Biden. Le président
une preuve de vaccination pour le gouverneur de l’Etat de New que parmi les populations les plus démocrate a, par ailleurs, déjà pris
Une preuve de vaccina- accéder à l’intérieur des restau- York, Andrew Cuomo, ont multi- jeunes, paupérisées, et celles issues une série de mesures pour doper la
tion sera exigée à New rants, des salles de sport et de spec- plié les annonces pour renforcer la de minorités ethniques. Depuis quinze jours, vaccination aux Etats-Unis, parmi
York pour les salariés tacle, a annoncé mardi le maire vaccination des fonctionnaires et le maire et le lesquelles l’obligation pour des mil-
et les clients des salles démocrate, Bill de Blasio. Clients recommander le port du masque, Explosion du nombre lions d’employés fédéraux soit
de sport et de spectacle comme salariés seront concernés. face à la résurgence du nombre de de cas quotidiens gouverneur de l’Etat d’être vaccinés, soit de porter le
et des restaurants. Ce dispositif, baptisé « Key to NYC cas de Covid due au variant Delta. A Ce retard, combiné à la proliféra- de New York masque en continu et de se soumet-
pass », sera lancé le 16 août. Les pre- New York, ville de plus de 8 mil- tion du variant Delta, a fait exploser ont multiplié tre à des tests réguliers.
miers contrôles auront lieu à partir lions d’habitants, 71,8 % des adultes le nombre moyen de cas quotidiens, Les Centres de prévention et de
Le dispositif, baptisé
du 13 septembre, a précisé Bill de ont reçu au moins une dose de vac- qui dépasse à présent les 70.000 et
les annonces lutte contre les maladies (CDC),
« Key to NYC pass », Blasio. Une dose de vaccin sera suf- cin, selon les chiffres de la mairie. s’accroît rapidement. Chaque jour, pour renforcer principale agence de santé publi-
sera lancé le 16 août, fisante, a souligné le maire. Mais la propagation du très les hôpitaux du pays admettent en la vaccination que des Etats-Unis, ont de leur côté
a indiqué le maire « Si vous êtes vaccinés […], vous contagieux variant Delta moyenne 6.200 patients atteints du réinstauré leur recommandation
Bill de Blasio. Les avez la clé, vous pouvez ouvrir la inquiète. Après un démarrage en Covid-19 par jour, et plus de 300 per-
des fonctionnaires. de port du masque en intérieur
contrôles sont prévus porte. Mais si vous n’êtes pas vacci- fanfare, la campagne de vaccina- sonnes meurent de la maladie. dans les zones à haut risque, même
mi-septembre. nés, malheureusement, vous ne tion américaine a connu un ralen- Les Etats-Unis ont cependant tes ayant reçu au moins une dose de pour les personnes vaccinées.
pourrez pas participer à beaucoup tissement en particulier dans les observé un rebond du taux de vac- vaccin anti-Covid, près d’un mois — Les Echos (avec AFP)
Les Echos Jeudi 5 août 2021 MONDE // 05

Biden pousse
le gouverneur de
l’Etat de New York
à la démission
rapport attribue une longue liste
ÉTATS-UNIS d’actes répréhensibles au gou-
verneur, accusé à plusieurs
Une enquête reprises d’avoir posé ses mains
judiciaire accuse le de manière indécente sur ses
gouverneur de l’Etat employées.
de New York, le Toujours selon les conclu-
démocrate Andrew sions de l’enquête réclamée par
Cuomo, de harcèle- Letitia James, le gouverneur et
ment sexuel. des membres de son personnel
ont « aussi pris des mesures de
représailles à l’encontre d’au
« Je pense qu’il devrait démission- moins une employée pour avoir
ner. » Le président des Etats- témoigné » contre le gouver-
Unis, Joe Biden, a appelé mardi neur, sur fond d'« environne-
le gouverneur de l’Etat de New ment de travail toxique ».
York, le démocrate Andrew
Cuomo, à quitter son poste. Une
Un an après les explosions qui ont dévasté le port de Beyrouth, la reconstruction est toujours au point mort. Photo AFP déclaration depuis la Maison- Certains voyaient
Blanche qui fait suite à la publi- déjà ce fils
cation d’un rapport d’une de gouverneur,

Nouvelle aide internationale


enquête indépendante accusant
le gouverneur d’une série d’actes
ex-ministre
de harcèlement sexuel à l’encon- de Bill Clinton
tre de plusieurs femmes. et ami de Joe

d’urgence au Liban
Populaire pendant la pandé-
mie de Covid-19, le gouverneur
Biden, briguer
démocrate de l’Etat de New la Maison-Blanche.
York, Andrew Cuomo, a immé-
diatement nié, mais les appels à A l’heure actuelle, une
la démission se sont multipliés enquête qui peut aboutir à la
Covid-19 dès ce mois-ci. Le président l'Espagne, ont également participé, partie des aides structurelles pas- dans son camp. Outre Joe Biden, destitution du gouverneur a
PROCHE-ORIENT américain, Joe Biden, a aussi promis de même que des représentants du sées en raison du clientélisme la présidente démocrate de la d’ores et déjà été ouverte devant
100 millions de dollars et l’Allema- Qatar et de l'Arabie saoudite. et de la corruption et se révèle Chambre des représentants, le Parlement de l’Etat de New
La Conférence gne 40 millions d’euros Le total des Cette aide sera, est-il précisé à aujourd’hui parfaitement dysfonc- Nancy Pelosi, a aussi demandé York et le chef de file des démo-
internationale d’aide promesses, annoncé en soirée, l’Elysée, intégralement consacrée à tionnel, avec notamment des pénu- au gouverneur de quitter son crates à la chambre basse, Carl
d’urgence au Liban atteindra 370 millions de dollars des urgences humanitaires au profit ries de carburant et médicaments, poste. Selon l’enquête diffusée Heastie, a promis mardi d’accé-
a convenu d’accorder L’aide financière internationale de 7 millions de Libanais, dont l’utili- des coupures d'électricité jusqu'à mardi, Andrew Cuomo « a har- lérer la procédure. Le procu-
370 millions de dollars portera, comme celle dégagée lors sation sera étroitement surveillée. 22 heures par jour. Le pays s'enfonce celé sexuellement plusieurs fem- reur du comté d’Albany, la capi-
d’aide humanitaire des conférences du 9 août et du L'aide structurelle dont le pays a dans la pire crise économique de son mes et, ce faisant, violé la loi fédé- tale de l’Etat, David Soares, a
aux Libanais. 2 décembre 2020 (280 millions de besoin pour son développement histoire sous l’effet de l’inflation, de rale et celle de l’Etat » de New évoqué de son côté une
dollars versés, dont 86 millions de reste conditionnée à la formation son défaut de paiement mi-2020 et York, a affirmé la procureure de « enquête criminelle en cours » et
Paris), sur l’éducation, les besoins d'un gouvernement capable d'enga- de la crise du Covid. La moitié de la l’Etat, Letitia James, lors d’une a encouragé d’éventuelles victi-
La contribution alimentaires, l’agriculture et l’assai- ger des réformes de fond. Le Liban population a basculé dans la pau- conférence de presse, annon- mes à se faire connaître.
française atteindra nissement d’eau. Paris, ex-puissance est sans gouvernement depuis la vreté en quinze mois. çant du même coup la fin des Agé de 63 ans, gouverneur
100 millions d’euros. tutélaire, a ajouté, pour sa part, une démission de Hassane Diab et de son « Les dirigeants libanais semblent investigations de son côté. depuis 2011 de l’Etat de New
action en faveur de la culture et de la équipe le 10 août dernier. faire le pari du pourrissement […]. Je York, où il a déjà été réélu
préservation du patrimoine, a Un nouveau Premier ministre, pense que c'est une faute historique et « Baisers et étreintes en 2014 et 2018, Andrew Cuomo
Yves Bourdillon annoncé le chef de l’Etat, en ouvrant Najib Mikati, a été désigné le morale », a lancé le président fran- non désirées » s’était élevé au rang de figure
@yvesbourdillon cette conférence qui a réuni en dis- 26 juillet et a engagé des pourparlers çais, ajoutant que la crise au Liban Parmi onze victimes figurent nationale pendant la pandémie,
tanciel une quarantaine de chefs pour former un nouveau cabinet. Ce est « le fruit de faillites individuelles et d’anciennes et actuelles fonc- beaucoup reconnaissant sa
C’est une nouvelle aide d’urgence, la d’Etat ou de gouvernement. qui est toujours difficile dans ce pays collectives et de dysfonctionnements tionnaires de l’Etat, dont une compétence et sa poigne pour
troisième depuis l’explosion du port fracturé suivant de complexes lignes injustifiables » d’une classe politique femme qui avait été affectée au gérer la situation lorsque New
de Beyrouth il y a un an jour pour Le poids du clientélisme religieuses et communautaires. Le faisant passer « ses intérêts indivi- service de protection du gouver- York avaient été l’épicentre de la
jour, que la communauté internatio- Parmi eux, les présidents améri- Liban a aussi gaspillé la plus grande duels et partisans avant les intérêts du neur, à la demande même crise sanitaire, au printemps
nale a décidé d’accorder ce mercredi cain, Joe Biden, égyptien Abdel Fat- peuple libanais ». « Tous les rendez- d’Andrew Cuomo, après qu’il 2020. Certains voyaient déjà ce
lors de la conférence présidée par tah al-Sissi, le roi de Jordanie, vous ont été manqués, aucun engage- l’eut rencontrée en 2017, décrit le fils de gouverneur, ex-ministre
Paris et l’ONU. Cette dernière, repré- Abdallah II et le chef de l'Etat liba-
« Les dirigeants ment n'a été tenu », a-t-il regretté. rapport. « Baisers et étreintes non du gouvernement de Bill Clinton
sentée par la vice-secrétaire géné- nais, Michel Aoun. Les Premiers libanais semblent Paris a déjà restreint l'accès au terri- désirées », « commentaires inap- et ami de Joe Biden, briguer la
rale, Amina Mohammed, a évalué ministres irakien, grec, la directrice faire le pari du toire français à plusieurs personna- propriés », gestes déplacés, le Maison-Blanche. n
les besoins à 357 millions de dollars du FMI, le président du Conseil lités libanaises jugées responsables
et le président français, Emmanuel européen, Charles Michel, ainsi que
pourrissement. » du blocage politique, sans toutefois
Macron, a précisé que la participa- les ministres des Affaires étrangè- EMMANUEL MACRON dévoiler lesquelles. L’Union euro-
Président de la République

en bref
tion de la France atteindrait 100 mil- res d'une dizaine de pays euro- péenne a convenu vendredi dernier
lions d’euros sur un an, en sus de péens, dont l'Allemagne, le Royau- d’un cadre de sanctions éventuelles
500.000 doses de vaccin contre le me-Uni, la Belgique, l'Italie et contre des dirigeants libanais. n

En Malaisie, la pandémie exacerbe


les tensions politiques
Saeed Khan/AFP

siéger pour la première fois depuis Si le pays a été relativement épar- Yassin, et l’UMNO (Organisation
ASIE DU SUD-EST sept mois. gné par les premiers soubresauts du nationale des Malais unis), son parti
Une décision perçue par l’opposi- virus, il est aujourd’hui confronté à allié au gouvernement, a décidé de
Vivement critiqué, tion comme une manœuvre pour une reprise épidémique provoquée lui retirer son soutien mercredi, le
le Premier ministre, éviter les débats sur la motion de par le variant Delta. Les autorités conduisant à infléchir sa position.
Muhyiddin Yassin, confiance déposée la semaine der- enregistraient mardi 17.000 nou- « Je suis conscient que je suis Covid-19 : l’OMS appelle à un
pourrait être destitué nière. « L’état d’urgence est un para- veaux cas de contamination, et près contesté en tant que Premier minis- moratoire sur les doses de rappel
le mois prochain lors vent qui permet au gouvernement de de 170 décès quotidiens en moyenne tre. J’ai donc informé sa Majesté
d’un vote de confiance Muhyiddin Yassin d’éviter de rendre sur la dernière semaine. que je prouverais ma légitimé au Par- PANDÉMIE Le patron de l’OMS a appelé mercredi à un moratoire
au Parlement. des comptes », affirme Elsa Lafaye lement », a-t-il affirmé lors d’une sur les doses de rappel des vaccins anti-Covid pour pouvoir les
de Micheaux, maître de conféren- Manque d’alternatives allocution télévisée, précisant mettre à disposition des pays qui n’ont pu immuniser qu’une par-
ces à l’Université Rennes 2 et cher- politiques qu’un vote de confiance, où il devra tie infime de leur population. « Nous avons un besoin urgent de
Alors que la pandémie connaît une cheuse au Centre Asie du Sud-Est Cette situation suscite des remous obtenir 112 votes sur les 220 dépu- renverser les choses : d’une majorité de vaccins allant dans les pays
r e c r u d e sce n ce d an s l e pays, du CNRS. dans la population, éprouvée par tés, aura lieu au mois de septembre. riches à une majorité allant dans les pays pauvres », a déclaré
comme dans toute l’Asie du Sud- des mois de restrictions sanitaires. « L’UMNO lui a peut-être retiré Tedros Adhanom Ghebreyesus, ajoutant que le moratoire
Est, le gouvernement de Muhyid- Lassitude face à la crise « Les Malaisiens ont intégré l’idée officiellement son soutien, mais devrait durer « au moins jusqu’à la fin septembre ».
din Yassin s’enlise dans la crise sanitaire que leur pays est développé, avec un dans les faits, la très grande majorité
politique. Contesté dès sa nomina- L’arrivée de ce dirigeant quasi-in- très bon système hospitalier, analyse des députés du parti continuent
tion en mars 2020, et légiférant par connu à la légitimité fragile a coïn- David Delfolie. Mais lorsque les d’être derrière lui », tempère David Etats-Unis : accélération de l’activité
ordonnance depuis l’instauration cidé avec le début de la pandémie. hôpitaux commencent à être sur- Delfolie. Avec une classe politique dans les services en juillet
d’un état d’urgence en janvier der- Contrairement à ses voisins asiati- chargés, ce constat est ébranlé. » sociologiquement réduite, les pers-
nier, le Premier ministre a de nou- ques, à l’approche plus souple, la La pression sur les épaules du pectives de sortie de crise viennent CONJONCTURE Le secteur des services aux Etats-Unis a enre-
veau suspendu le Parlement lundi Malaisie a opté pour un confine- Premier ministre s’accentue. à manquer. « Il y a peu d’alternatives gistré une croissance plus forte que prévu en juillet malgré la
pour deux semaines supplémen- ment strict lors de la première Samedi dernier, des centaines de politiques à l’UMNO, et le retour au pénurie de main-d’oeuvre, selon l’indice de la fédération profes-
taires – officiellement en raison de vague, assorti d’un plan de soutien jeunes se sont réunis à Kuala Lum- changement amorcé en 2018 me sionnelle ISM publié mercredi. L’indice, qui mesure le niveau
cas de Covid-19 parmi les parle- massif à l’économie (61,7 milliards pur afin de demander la démission semble difficile », reconnaît Elsa d’activité des entreprises, s’est établi à 64,1 % (+4 points de pour-
mentaires –, alors qu’il devait de dollars, soit plus de 16 % du PIB !). du Premier ministre, Muhiyddin Lafaye de Micheaux. — M. L. centage), bien plus que les 60,5 % attendus par les analystes.
06 // Jeudi 5 août 2021 Les Echos

idées&débats
En équipe, tout est possible !
Q ui l’aurait cru ? » La ques-
tion faussement candide
de Teddy Riner à l’issue de
la finale de l’épreuve par équipe
mixte de judo des Jeux Olympiques
l’on ajoute à cela le facteur géogra-
phique – au pays de Jigoro Kano,
créateur du judo, dans le temple de
la discipline, le Nippon Budokan –,
on comprend que l’équation est
vingt et un ans, et médaille d’argent
pour Sarah-Léonie Cysique, à vingt-
trois ans seulement.
Lorsque Teddy Riner descend du
tatami à 3-1 après sa victoire face au
der est audible pour ses succès et,
en la matière, la France a pu comp-
ter sur deux champions d’excep-
tion. Teddy Riner, bien sûr, chez les
hommes. Double champion olym-
vainqueur certes en –100 kg mais
totalement effrayé lui aussi à
l’heure de monter sur le tatami et
qui ne produira finalement aucune
action franche.
révèle les vertus du travail en équipe délicate. Alors comment les Fran- champion olympique Aaron Wolfe, pique, dix fois champion du monde, Chez les femmes, la leader, c’est
tant loué dans les entreprises. çais ont-ils pris le meilleur sur cette il prend le visage de Sarah-Léonie le champion avait beau avoir perdu Clarisse Agbegnenou, une cham-
Quand certaines règles élémentai- équipe invincible ? Cysique entre ses mains et pionne en état de grâce qui a été
res du travail collectif sont respec- Il y a tout d’abord le juste équili- l’embrasse sur le front. Il lui trans- porte-drapeau de la délégation
tées, tout devient possible. L’équipe bre entre générations. Pour relever
LE POINT
met symboliquement son expé- Pour relever française et qui bat en finale la
de France de judo nous en a donné un défi majeur, il est important
DE VUE rience et son énergie. Il sait qu’il faut un défi majeur, championne olympique des –70 kg.
un exemple éblouissant. d’associer l’insouciance de la jeu- faire confiance à la jeunesse et que il est important Portés par ces leaders, des judo-
C’était le 31 juillet dernier, l’équipe nesse à une certaine expérience du de Stéphane Nomis, le titre passe par un exploit de la
d’associer kas en grande difficulté dans la
de France de judo bat l’équipe japo- feu. C’est dans cet esprit que Larbi Marie Humblot-Ferrero jeune femme. compétition individuelle comme
naise en finale des Jeux Olympi- Benboudaoud, directeur de la et Laurent Acharian l’insouciance Guillaume Chaine, Axel Clerget ou
ques. Cette victoire sur le papier est haute performance et vice-cham- Equilibre des genres de la jeunesse Margaux Pinot ont su tourner la
plus qu’improbable. Lors des pion olympique en 2000, a com- Quand on regarde les résultats de la page et profiter de la dynamique de
épreuves individuelles, les Japonais posé son équipe. Au rang des tau- journée des Français, on constate
à une certaine l’équipe pour faire vivre au sport
ont conquis douze médailles dont liers : Guillaume Chaine, Axel que les femmes ont apporté autant expérience du feu. français l’un de ses plus grands
neuf titres sur quatorze possibles. Clerget et Teddy Riner. de victoires que les hommes. En exploits. Un bel exemple de réussite
En face, la France comptabilisait Chez les femmes, Clarisse Agbe- quarts de finale, c’est même trois sa couronne dans la semaine, il n’en collective… bien au-delà du sport.
certes sept breloques mais seule- gnenou n’a certes que vingt-huit ans victoires féminines qui ont scellé la reste pas moins le plus grand cham-
ment un titre, celui acquis en – 63 kg mais a une expérience immense rencontre. Rien n’aurait été possi- pion de l’histoire du judo et, à ce Stéphane Nomis est président
par Clarisse Agbegnenou. Au vu de (cinq titres mondiaux et un titre ble sans l’ultime uchi-mata de Mar- titre, il est un référent dans l’équipe de la Fédération française
l’histoire de cette épreuve par olympique). Tout comme Margaux gaux Pinot dans le golden score. de France. de judo ;
ailleurs, les chances françaises Pinot, vingt-sept ans et cham- Cette victoire prouve que rien n’est Sans compter la crainte qu’ins- Marie Humblot-Ferrero est
étaient infimes. pionne d’Europe. Parmi les plus possible sans un équilibre des gen- pire le champion. En finale, ce n’est directrice associée au Boston
Créée au lendemain des JO de jeunes, deux pépites du judo fran- res, si important dans la perfor- pas Hisayoshi Harasawa, le poids Consulting Group ;
Rio et testée lors des différents çais qui ont glané deux belles mance mais aussi dans la dynami- lourd de la catégorie, tétanisé par Laurent Acharian est directeur
championnats du monde, l’épreuve médailles en individuel : médaille que d’une équipe. Il n’y a pas de ses multiples défaites face à Teddy marketing du Boston Consulting
n’a jamais échappé aux Japonais. Si de bronze pour Romane Dicko, succès d’équipe sans leader. Un lea- qui sera aligné mais Aaron Wolf, Group.

L’équipe de France de judo a remporté huit médailles aux Jeux Olympiques de Tokyo. Photo Franck Fife/AFP

DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE

Californie : des incendies qui font débat

•incendies,
Alors que le sud de l’Europe lutte contre de violents
l’Ouest américain est également confronté à
rack, car le terrain était dangereux pour l’intervention
de ses équipes. Ces derniers jours, le Service forestier
s’apaise, l’agence ne gérera pas les incendies naturels pour
éclaircir les forêts surpeuplées », explique Randy Moore,
Vendredi dernier, le gouverneur de Californie a
demandé davantage d’aide fédérale à Joe Biden pour
des feux massifs, notamment à la frontière entre la américain a été vivement critiqué par les autorités loca- chef du Service des forêts, au « Wall Street Journal ». mieux combattre ces incendies locaux et mettre en
Californie et le Nevada. Des embrasements ont notam- les pour avoir volontairement laissé se consumer un Une inaction dénoncée par des associations locales place des stratégies plus efficaces, précise le « Wall
ment été observés sur le territoire de Tamarack sur un brasier dans la région. Un départ de feu devenu incon- qui critiquent largement la stratégie employée par le Street Journal ». Une décision indispensable au
plateau du parc Yosemite, raconte le « Wall Street Jour- trôlable et ayant détruit 14 maisons. Service des forêts. Stacy Corless, présidente de l’associa- moment où les feux de forêt sont de plus en plus nom-
nal ». A la date de mardi, les flammes avaient déjà Face aux incendies, le Service forestier met en place tion des comtés ruraux de Californie, s’en indigne dans breux chaque année. Selon le Centre national des feux
détruit plus de 68.500 acres, soit 277 km2 dans cette une nouvelle stratégie en choisissant de combattre les l’article : « La décision de s’abstenir de gérer le feu sur le de forêt, « un total d’environ 3 millions d’acres [environ
région. feux susceptibles de « menacer les communautés et les terrain est inconcevable, compte tenu des conditions 12.000 km2, NDLR] a brûlé cette année aux Etats-Unis,
En réalité, le Service des forêts américain avait délibé- infrastructures », précise le quotidien américain. « Jus- sèches de la Californie et de son histoire récente d’incendies soit un million d’acres de plus que l’année dernière à la
rément décidé de ne pas combattre l’incendie de Tama- qu’à ce que la vague actuelle d’incendies dans l’Ouest de forêt catastrophiques. » même époque ». — Marion Torquebiau
Les Echos Jeudi 5 août 2021 IDEES & DEBATS // 07

Depuis plus de 20 ans, art&culture


le papier de votre journal
« Les Echos » est issu
de fibre recyclée.
VACANCES EN FRANCE
x

LE POINT
DE VUE Qui trop impose les La merveille estivale
de Frédéric Douet
successions mal étreint de Jacques Tati
Olivier De Bruyn FILM FRANÇAIS que, connaît un sort simi-
@OlivierBruyn Les Vacances laire grâce au même Tati
de Monsieur Hulot qui y a tourné ses « Vacan-
Il promène au bord de l’eau de Jacques Tati ces de Monsieur Hulot »,

D
sa pipe, ses humeurs lunai- Avec Jacques Tati, un autre film populaire et
ans un rapport remis le 23 juin des abattements et de la progressivité du tions : Autriche, Royaume-Uni (sauf si le res et ses innombrables Nathalie Pascaud, triomphal. Dans cette
2021 à Emmanuel Macron, plu- tarif rendrait les droits de mutation à donateur décède dans un délai de sept maladresses. Il réside dans Michèle Rolla… 1 h 54. petite station située à quel-
sieurs économistes – dont Jean titre gratuit plus progressifs. Rien de ans), Suède… Ceux qui les imposent le un paisible hôtel familial, ques encablures de Saint-
Tirole (prix Nobel d’économie 2014) et très innovant, car cette règle était celle font à des taux nettement moins élevés : évidemment nommé « Hôtel de la Plage », Nazaire, le cinéaste plante sa caméra au
Olivier Blanchard (ancien chef écono- en vigueur jusqu’en 1991. L’augmenta- de 3 à 7 % en Belgique, à 15 % au Dane- où les clients composent tant mal que bien mois de juin 1951, pour un tournage qui
miste du FMI) – préconisent de rendre tion de l’espérance de vie a modifié la mark, de 1 à 10 % en Grèce. Par ailleurs, avec le tempérament imprévisible de cet durera jusqu’en octobre. Fidèle à ses habitu-
les droits de mutation à titre gratuit plus philosophie des âges. Les Français héri- 15 des 35 pays de l’OCDE ont supprimé hurluberlu. Lui ? Monsieur Hulot, alias Jac- des, le cinéaste recrute certains acteurs
progressifs et, a minima, de supprimer tent de plus en plus tard, y compris à un les droits de succession. Si d’aventure les ques Tati, qui le temps d’un été, dans une parmi les habitants du cru et les vacanciers,
ou de limiter plusieurs exonérations âge où ils sont déjà retraités. Partant du préconisations du rapport Tirole-Blan- modeste station de la côte Atlantique, pié- dont des gamins qu’il rémunère en leur
comme celles applicables à l’assurance- postulat que ce phénomène ne favorise chard voyaient le jour, elles feraient tine allègrement les convenances, observe payant des sucettes Pierrot Gourmand.
vie ou à la transmission des très grosses pas une gestion dynamique des patri- davantage de la France un repoussoir les ridicules de ses contemporains et, par Jacques Tati tourne presque toutes les
entreprises familiales. L’OCDE plaide moines, le législateur a fait échapper fiscal. A la différence des contribuables ailleurs, participe à une partie de tennis scènes en extérieur à Saint-Marc et doit
aussi en faveur d’une hausse de ces droits très fortunés qui vivent dans un monde mémorable dans une scène devenue composer avec une météo peu clémente en
au motif qu’ils ne représentent qu’une ouvert, les classes moyennes et les clas- « culte »… Les vacances d’été : un havre de cet été 1951. Les séquences en intérieur,
très faible part des recettes fiscales. Avec Si les préconisations ses moyennes supérieures seraient une paix ? Pas sûr pour le cinéaste qui, dès 1953, sont filmées dans les studios de Boulogne-
1,38 % de ses recettes, il est à peine besoin du rapport Tirole- fois de plus les victimes non consentan- alors que les congés payés sont en passe de Billancourt, pour le plus grand désarroi
de rappeler que la France se situe déjà Blanchard voyaient tes du dogmatisme fiscal. devenir une norme pour les Français, égra- des nombreux touristes français et étran-
dans le peloton de tête. Pour 2021, la der- Le rapport Tirole-Blanchard s’attaque tigne avec le sourire les us et coutumes du gers qui, après la sortie des « Vacances de
nière loi de finances évalue à 2,9 mil-
le jour, elles feraient également aux pactes Dutreil transmis- tourisme de masse et ces estivants qui pei- Monsieur Hulot » et son succès, se pres-
liards d’euros les recettes procurées par davantage de la France sion qui permettent, sous certaines nent à profiter de leur temps libre, tel cet sent à l’« Hôtel de la Plage » et regrettent de
les donations et à 12,2 milliards d’euros un repoussoir fiscal. conditions, de faire échapper les entre- homme d’affaires stressé en attente des ne pas y retrouver les décors vus dans le
celles afférentes aux successions. prises aux droits de mutation à titre gra- coups de fil de son bureau parisien. film. Aujourd’hui, le visiteur ne peut igno-
L’idée consisterait à relier les unes aux tuit à concurrence de 75 % de leur valeur. rer que Saint-Marc fut choisi par Tati. La
autres toutes les transmissions à titre aux droits de mutation à titre gratuit les Selon ce rapport, le bénéfice de ces pac- La chambre de Hulot plage de la station, surnommée depuis des
gratuit (donations et succession) inter- donations consenties au-delà du délai tes devrait être réservé aux petites et Les amateurs de cinéma le savent : Sainte- lustres « la plage de Monsieur Hulot », est
venues entre les mêmes personnes. du rappel fiscal. L’objectif est d’inciter les moyennes entreprises et plafonné à Sévère-sur-Indre, dans la région Centre-Val surplombée par une statue représentant
Lorsqu’elles ont lieu au profit d’un contribuables à consentir des donations l’égard des très grandes entreprises déte- de Loire, doit l’essentiel de sa réputation à ledit Hulot et réalisée par le sculpteur
enfant, ces transmissions font actuelle- à un âge où ils sont encore relativement nues par des familles aisées. En creux, le « Jour de fête », ce portrait de l’Hexagone Emmanuel Debarre. Une aubaine pour les
ment l’objet d’un abattement de jeunes. Remettre en cause le non-rappel fait d’avoir institué les pactes Dutreil imparable et le premier film de Jacques vacanciers qui bronzent ainsi en excel-
100.000 euros, avant d’être soumises au fiscal des donations anciennes cristalli- revient à admettre implicitement que la Tati. Saint-Marc-sur-Mer, en Loire-Atlanti- lente compagnie. n
tarif progressif des droits de mutation à serait encore plus les patrimoines à pression fiscale qui pèse sur les entrepri-
titre gratuit. Le bénéfice de l’abattement l’encontre de cet objectif. ses lors de leur transmission est trop éle-
et de la progressivité du tarif est reconsti- La suppression du non-rappel des vée. Limiter plus ou moins le bénéfice
tué tous les quinze ans. Concrètement, donations datant de plus de quinze ans des pactes Dutreil à l’égard des très gran-
cela permet de transmettre à un enfant se traduirait par une augmentation de la des entreprises risquerait d’être contre-
100.000 euros en franchise de droits tous pression fiscale, sauf à l’accompagner productif dans la mesure où il s’agirait
les quinze ans. Levier conjoncturel par d’une augmentation substantielle du d’une invitation à les délocaliser.
excellence, ce délai varie régulièrement montant de l’abattement applicable en
au gré du ressac des lois de finances. ligne directe. La France serait à nouveau Frédéric Douet est professeur
Selon le rapport Tirole-Blanchard, la à contre-courant de nombreux pays. de droit fiscal à l’université
suppression du délai de reconstitution Plusieurs Etats ne taxent pas les dona- de Rouen-Normandie.

LE POINT
DE VUE La vaccination,
d’ Etienne Loos
un prérequis pour les
étudiants à la rentrée Monsieur Hulot sème la pagaille à Saint-Marc-sur-Mer.
Photo RonaldGrant/Mary Evans/Sipa

Noël en août
N ous sommes entrés dans une
quatrième vague. » Le constat
fait par Gabriel Attal, porte-pa-
role du gouvernement, au sortir du
Conseil des ministres le 19 juillet der-
Ne nous faisons pas d’illusions : si
chacune des vagues précédentes a
entraîné la fermeture des lieux d’ensei-
gnement supérieur, par quel miracle
cette nouvelle vague n’aurait pas les
exaspérée par les restrictions à répéti-
tion. Encore une fois et par un dange-
reux amalgame, l’action de quelques-
uns aura suffi à décrédibiliser une
génération aux yeux de tous. La bataille
avec George Harrison
nier, a le mérite de la clarté. Pour les étu- mêmes conséquences, désastreuses de la vaccination nous donne ainsi « All Things Must Pass », le MUSIQUE du 10 avril 1970, lorsque Paul
diants, s’il rompt avec l’espoir d’un été pour chacun d’entre nous ? Alors, pour l’occasion du sursaut. Alors que seuls chef-d’œuvre de George All Things Must Pass, McCartney annonce son
empreint de légèreté et l’illusion d’une avoir l’occasion de revivre les vrais ins- 36 % des 18-29 ans disposent d’un Harrison fête ses cin- 50th Anniversary départ. Certains des titres de
liberté tout juste retrouvée, il agite sur- tants du quotidien, lever le doigt en schéma vaccinal complet, pour 63 % quante ans en ce début août, de George Harrison ce triple album auraient
tout le spectre d’une rentrée universi- classe et poser des questions à un ensei- dans le reste de la population, retrous- avec un coffret de gala. Un En diverses versions donc pu être enregistrés par
taire en distanciel. En effet, après près gnant, croiser le regard d’un camarade sons-nous les manches et, dès demain, cadeau de Noël (très) en (Universal Music). les B eatles. D’ailleurs,
d’un an et demi de crise, d’une vie sociale et profiter d’une fin d’après-midi en ter- soyons en première ligne des centres de avance. Au menu, un remix « Something » et « Here
amputée et d’une expérience académi- rasse, réaliser un stage sur site, partir en vaccination pour disposer d’un schéma de l’album original, la session de préparation Comes The Sun », signés du seul Harrison,
que largement perturbée, cet insidieux échange à l’étranger ou jouir d’une vie vaccinal complet à la rentrée. avec Klaus Voormann et Ringo Starr, les annoncent son goût pour les ballades et sont
virus s’invite à nouveau sur le devant de associative et étudiante épanouie, la La vaccination, c’est enfin le moyen le maquettes de George refusées, accompa- style légèrement mélancolique.
la scène. Les chiffres avancés par Santé solution, notre unique solution, c’est la plus opportun d’accélérer le passage du gnés d’un disque d’enregistrements inédits
publique France redeviennent l’objet de vaccination. monde d’avant au monde d’après. Ces orchestrés par son fils Dhani. Déclinée en Casting de rêve
toutes les attentions et font remonter à mois de crise ont décuplé le besoin plusieurs versions, la Super Deluxe propose Produit par Phil Spector, génie célèbre pour
la surface toute l’anxiété et les inquiétu- d’engagement de notre jeunesse. Plus tous les formats et tous les goodies (8 disques son mur du son, l’album est porté par un cas-
des de ces derniers mois. Pour notre jeunesse, que jamais, elle est prête à se lever pour vinyles, 5 CD, un Blu-ray, un livre de souve- ting impressionnant. Ringo Starr, Klaus
Dans cette guerre de position, une la vaccination offre dessiner et façonner un futur différent nirs réalisé par sa veuve Olivia…) au prix Voormann, Eric Clapton, Gary Wright, Billy
arme doit nous permettre de neutrali- également l’opportunité dans une société nouvelle, plus libre, coquet de 1.000 euros. Preston… Sans oublier Bob Dylan, coauteur
ser définitivement le Covid-19 : la vacci- égalitaire et fraternelle. Tant que la page Contrairement à une idée reçue, « All de deux morceaux. Toute cette efferves-
nation. Si les craintes légitimes ont
de répondre aux du Covid-19 ne sera pas tournée, rien de Things Must Pass » n’est pas le premier dis- cence aboutira au délice qu’est « My Sweet
longtemps freiné les ardeurs de cer- accusations fallacieuses tout cela ne pourra se matérialiser : que solo de George Harrison. Du temps des Lord », éditée le 23 novembre 1970 aux Etats-
tains, il est désormais temps pour cha- d’irresponsabilité, nous resterons embourbés dans un Beatles, il sort deux albums, l’un instrumen- Unis, le 15 janvier 1971 en Angleterre, et qui
cun de participer à l’effort collectif et de présent angoissant, aux fondations fria- tal, « Wonderwall Music » (1968), et l’autre sera numéro 1 dans de nombreux pays.
prendre ses responsabilités pour se
trop souvent ressassées. bles où, à mesure qu’ils défilent, les ban- expérimental, « Electronic Sound » (1969). Ni « Give Peace A Chance » de John Len-
protéger soi-même et protéger les deaux des chaînes d’information en Sans doute n’avait-il pas encore osé dévoiler non ni « Another Day » de Paul McCartney
autres. Plus qu’une prise de position Pour notre jeunesse, la vaccination continu défont nos rêves d’un futur plus complètement ses compositions à ses parte- n’auront le même succès. George Harrison
estudiantine dans un débat polémique, offre également l’opportunité de répon- radieux. Alors bien plus qu’une protec- naires. Il lui faudra enregistrer un triple est donc le premier ex-Beatles solo cou-
et à l’heure où certains osent la compa- dre aux accusations fallacieuses d’irres- tion individuelle, ces injections repré- album pour réunir toutes ces brillantes ronné de gloire. Peut-être parce qu’il est celui
raison ignoble entre l’étoile jaune et le ponsabilité, trop souvent ressassées sentent notre passeport vers la liberté : chansons refusées par John et Paul du temps dont le travail se rapproche le plus de l’esprit
pass sanitaire, regardons la vaccination lors des précédentes vagues. Immatu- vaccinons-nous ! de leur règne au sein des Beatles. La Beatles. Des mélodies évidentes… « My
comme un acte de résistance collectif res et inconscients, « les jeunes » maquette d’« All Things Must Pass » (la Sweet Lord » fera l’objet d’un procès pour
face à l’épidémie. Pour nous étudiants, auraient été des super-propagateurs, Etienne Loos est président chanson) a été enregistrée le jour de ses plagiat. C’est là la seule ombre au tableau de
c’est le meilleur moyen de sauver la ren- responsables de clusters, bien trop du Bureau national des étudiants vingt-six ans, soit le 25 février 1969. Or, la date ce disque, qui, cinquante ans après sa sortie,
trée et de retrouver enfin nos campus. nombreux aux yeux d’une population en école de management. de dissolution des Beatles retenue est celle n’a pris aucune ride. — Christian Eudeline
08 // SÉRIE D'ÉTÉ Jeudi 5 août 2021 Les Echos

4/10
HISTOIRE DE L’AVENIR, LE MONDE EN 2041

iStock - Alamy
Le transport devient mobilité
En 2041, l’Ile-de-France a vu s’achever les travaux du Grand Paris Express avec dix ans de retard.
Les véhicules électriques remplacent progressivement les voitures à essence et les taxis collectifs autonomes sont apparus.

B onjour Monsieur Ferrinnec, bienve-


nue à bord. Merci de vérifier que vous
êtes correctement attaché. Nous allons
décoller dans une minute pour la gare du
Nord. Notre trajet devrait durer quinze minu-
mes. En 2041 en effet, on parle moins de
transport que de mobilité. L’évolution n’est
pas que sémantique. L’Ile-de-France est un
exemple parfait de l’évolution qui est à
l’œuvre dans un secteur désormais dominé
desservies par les transports en commun
classiques. Plébiscités par les collectivités, ce
sont les premiers véhicules autonomes à cir-
culer sur voies ouvertes. En optimisant son
trajet pour charger chacun de ses six passa-
tructures et une technologie de supervision
dernier cri, avaient fait sensation : « Voilà ce
que risque une métropole qui ne se dote pas
d’une autorité avec suffisamment de pouvoir
pour réguler la situation. Cela s’appelle la jun-
L’Autopilot s’est mis en sécurité et s’est arrêté
au beau milieu de la place, bloquant toute la
circulation. En revanche, les fonctions auto-
matiques sur les voitures se sont multipliées.
Elles sont ainsi désormais toutes capables
tes. » Pour Konrad Ferrinnec, de retour par trois technologies clés : l’intelligence gers, le véhicule a besoin de quatorze à dix- gle de la mobilité. Est-ce cela que l’on veut pour d’aller se garer seules dans n’importe quel
d’Asie, ce court voyage aérien par drone artificielle, les objets connectés et la propul- huit minutes pour rejoindre la gare. l’Ile-de-France ? » avait interrogé l’une des parking. Et de revenir à la demande de son
entre l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et sion électrique. L’annonce de l’arrêt de la Une fois arrivé à la Défense, où sont instal- participantes. Sequana et son bras armé, la propriétaire. Depuis, la place de l’Etoile a été
Paris est une première. Et pour cause, ces commercialisation des véhicules thermi- lés les bureaux annexes de sa compagnie, il RATF (Régie autonome des transports fran- astucieusement redessinée pour laisser la
taxis volants sont tout nouveaux à Paris. ques en 2035 avait provoqué un effondre- se contente généralement de 800 mètres de ciliens), intègrent l’offre les dizaines d’opéra- place aux vélos. Il est vrai qu’avec une limita-
Automatiques, capables de voler à 120 kilo- ment des ventes dès 2030. D’autant que les marche. Il pourrait aussi, comme nombre teurs privés de transports. Avec une politique tion de la vitesse généralisée à 30 km/h, les
mètres à l’heure avec deux passagers à bord, fameuses ZFE, « zones de faible émission », de ses collègues, emprunter un petit véhi- d’incitation et de financement pour desservir choses sont plus simples. Paris a continué à
ils sont les nouvelles coqueluches du trans- aux normes toujours plus drastiques, ont cule électrique en libre-service. Le plus en des zones moins rentables. Et l’obligation de subir un véritable lifting de ses voies de cir-
port urbain. Pour Konrad, c’est surtout le achevé de décourager les acheteurs. Dès vogue, le Xylox, est un engin hybride rappe- fournir ses données à Sequana pour partici- culation. A l’image de la rue de Rennes et
seul moyen de gagner rapidement le siège 2025, les ventes de véhicules électriques sont lant les anciens gyropodes de Segway, mais per à l’offre de transport. tout récemment des Champs-Elysées. Le
historique de sa compagnie d’assurances devenues supérieures aux voitures à permettant de s’asseoir et surtout accessible plus emblématique reste toutefois le péri-
dans le 9e arrondissement. Il est attendu par essence ou diesel. Ces dernières circulent à tous sans risque de chute. Avec une posi- Les autos entrent phérique parisien transformé en boulevard
le comité directeur de son entreprise pour toujours mais sont devenues minoritaires. tion repérée au mètre près, pas question, en seules au parking urbain doté d’une piste cyclable.
rendre compte de ses premières conclu- On croise pourtant sur la route quelques revanche, de l’abandonner n’importe où. Sequana, grâce à des outils de modélisation, Derrière sa communication autour d’une
sions sur un énorme sinistre survenu dans le vieilles autos très vintage transformées en Sinon gare à la couleur de son profil MobEn- parvient à prévoir la circulation des véhicu- « mobilité flexible et choisie », Sequana a
port de Shanghai. véhicules électriques. Le « retrofit » long- Lib ! Le principe est de privilégier les com- les individuels et des voies sont systémati- pourtant une grande hantise. Celle du pira-
Nous sommes en 2041, un matin gris de temps bridé par une réglementation portements vertueux, mais l’application quement réservées au covoiturage. Car tage, prenant par exemple le contrôle d’une
septembre. Lorsqu’il revient de voyage, tatillonne est désormais autorisé. Konrad peut aussi restreindre les droits de ceux dont contre toute attente, la voiture individuelle, petite partie des véhicules pour bloquer
Konrad Ferrinnec emprunte d’ordinaire la s’est ainsi fait plaisir en faisant électrifier une le profil a viré au rouge écarlate après plu- même électrique, a la vie dure, et sert encore entièrement la circulation. Comme cela
ligne 17. Ce matin, c’est la panne, et le nord de Citroën DS 21 de 1971. Près d’un siècle après sieurs incartades. à la moitié des 50 millions de déplacements avait été le cas aux Etats-Unis lorsque des
l’agglomération est embouteillé. Cette ligne, sa naissance, la ligne futuriste du véhicule quotidiens en Ile-de-France. L’enjeu du hackers entendaient protester contre
l’une des dernières-nées, est l’une des quatre lancé en 1955 reste d’actualité. Ses perfor- covoiturage est donc crucial et il a fallu Google. Les constructeurs, aidés par le
nouvelles lignes du Grand Paris Express qui mances font, en revanche, pâle figure à côté La disparition de la voiture vingt ans pour passer de 1,3 passager par voi- monde scientifique, multiplient les parades
dessert notamment l’aéroport de Roissy. des véhicules modernes. Konrad se fait plai- individuelle n’est pas à ture en moyenne en 2020 à 1,8 au début de pour rendre les véhicules « cybersecure by
Elles complètent celles du vieux métro pari- sir en balade, mais certainement pas pour se l’ordre du jour même si 2040. La disparition de la voiture indivi- design ». Les tensions internationales et le
sien avec des trajets directs de banlieue à rendre à son bureau. Depuis la grande épidé- duelle n’est pas à l’ordre du jour même si elle risque d’une nouvelle cyberguerre ne ces-
banlieue. Contournant la capitale et son mie de Covid-19, le télétravail s’est imposé. Si
elle perd du terrain. perd du terrain. En Ile-de-France, moins sent d’inquiéter. Un rapport confidentiel du
fameux réseau en étoile, ces trains sans bien que les horaires sont devenus plus élas- d’un ménage sur trois possède une voiture, European Cyber War Institute, qui a fuité
conducteurs font gagner un temps notable. tiques et le concept d’heure de pointe dans En Ile-de-France, moins soit le même chiffre qu’à Paris il y a vingt ans. dans la presse, a renforcé ces inquiétudes.
Même si, initialement prévu pour 2030, le les transports moins pertinents. Konrad d’un ménage sur trois Le règne sans partage du véhicule auto- Selon ses experts, les grandes infrastructu-
projet n’a été achevé qu’en 2037. A la clé, un Ferrinnec se rend à son bureau une fois par nome qui devait sonner le glas du véhicule res de transports, de par leur complexité et le
dérapage des coûts et une facture de 35 mil- semaine. Comme n’importe quel Francilien,
possède une voiture. individuel tarde toutefois à arriver. Après les nombre d’intervenants, sont vulnérables et
liards d’euros qui s’est allongée de 10 mil- il fait confiance à l’application MobEnLib, petits véhicules collectifs autonomes, on constitueraient une cible prioritaire en cas
liards supplémentaires. qui lui indique le meilleur itinéraire, les dif- La CNIL a lutté pied à pied et obtenu que commence à voir se déployer dans certains de conflit. Pourtant, le souci le plus urgent à
férents moyens de transport à utiliser et les utilisateurs puissent refuser l’enregistre- centres-villes des flottes de petites autos régler reste celui des New Anonymous, qui
Le « retrofit » électrique s’assure qu’ils seront disponibles. ment de leurs parcours et que les données ne transportant leur passager à la demande sur militent pour le droit de circuler anonyme-
des vieilles autos Par beau temps, Konrad Ferrinnec utilise soient de toute façon pas conservées. Le plus des axes réservés. En revanche, en ce début ment. L’ONG menace d’organiser, le ven-
Le Grand Paris Express aurait pu être plus parfois tout simplement son vélo pour relier difficile fut toutefois d’obtenir des dizaines de décennie, les flottes de taxis susceptibles dredi 13 septembre prochain, une manifes-
rapide et vraiment mériter son nom. Dès sa la gare distante de 7 kilomètres. Face au d’opérateurs qu’ils apportent leurs données. de s’insérer dans le flot de la circulation pari- tation de milliers de véhicules non
conception, certains spécialistes ont mis en développement de l’obésité que les pouvoirs Sans elles, impossible, même pour la sienne ne sont toujours pas en vue. connectés. Ceux que les nouveaux systèmes
cause le trop grand nombre de gares sur cer- publics ont toutes les peines du monde à meilleure intelligence artificielle, de coor- Une trentaine d’années après ses pre- de surveillance craignent le plus.
tains tronçons du parcours. « Avec moins de endiguer, la pratique du vélo ou de la marche donner l’offre et la demande. C’est la raison miers tours de roues et malgré ses multiples
stations, la vitesse commerciale aurait été est encouragée. Ayant accepté que son profil pour laquelle, en 2031, a été créé Sequana, capteurs et son intelligence artificielle, le Cet article a été rendu possible grâce à des entre-
supérieure et le projet moins coûteux. Car une MobEnLib et que sa montre connectée une nouvelle autorité organisatrice des véhicule autonome a toujours un énorme tiens réalisés avec : Dany Nguyen, directeur du
infrastructure de ce type est prévue pour durer soient reliés avec sa Mutuelle, il gagne des transports (AOT) avec des prérogatives plus handicap. Il a du mal à décoder les réactions département mobilité-transport de l’Institut Paris
un siècle, et dans moins de dix ans, on verra des points et voit ainsi sa prime baisser. En larges que celles de IDFM (Ile-de-France inattendues des conducteurs humains. Le Region ; Abdelkrim Doufène, directeur stratégie et
véhicules autonomes collectifs desservir les revanche, lorsque la pluie menace ou qu’il a Mobilités). A l’occasion d’un colloque orga- défi lancé par Tesla en 2032, affirmant que programmes de l’IRT SystemX ; Yann Briand, chef
gares dès qu’elles sont un peu éloignées », pré- revêtu un costume, il emprunte un Auto- nisé par « Les Echos », des images de Jakarta l’un de ses modèles serait capable de traver- de projets mobilité de l’IRT SystemX ; François-Jo-
disait dès 2017 Michel Parent, un vétéran de Van, un de ces taxis collectifs devenus cou- étouffant sous les affres d’une congestion ser la place de l’Etoile s’est transformé en seph Van Audenhove associé Arthur D. Little
l’Inria et un pionnier des véhicules autono- rants dans toutes les zones périurbaines peu permanente, malgré de nouvelles infras- fiasco pour le constructeur américain. Bruxelles chargé de l’activité voyage et transport.

par Franck Niedercorn


Les Echos Jeudi 5 août 2021 // 09

SÉRIE D’ÉTÉ
4/5
LES GRANDES ESCROQUERIES DE L’HISTOIRE

Gregor MacGregor,
cacique dans les prêts
Après une jeunesse de mercenaire dans les guerres d’indépendance
sud-américaines, Gregor MacGregor s’autoproclame « cacique du Poyais »,
un pays qu’il invente de toutes pièces, vers lequel il va attirer colons
et investisseurs entre 1817 et 1831.

Jules Grandin
@JulesGrandin

La côte des Moustiques n’est pas un


endroit accueillant, mais ce n’est
pas le problème de Gregor MacGre-
gor. Lorsqu’il s’y rend en 1820 pour y
rencontrer le souverain local, il n’a
aucun mal à lui vendre son projet de
colonie britannique et à lui échan-
ger un territoire de 30.000 kilomè-
tres carrés contre du rhum et des
pierreries. Un endroit très beau,
exotique et boisé, mais sur lequel il
est impossible de cultiver quoi que
ce soit. Inhabitable, donc. Cela
n’empêche pas MacGregor de
s’autoproclamer « cacique du
Poyais » et de prendre la mer direc-
tion Londres pour en faire la pro-
motion. S’inventer un pays, c’est
déjà bien. Le vendre, c’est encore
mieux !
Rien ne prédestinait le jeune Gre-
gor à sa carrière d’escroc internatio-
nal. Il voit le jour en Ecosse en 1786
au sein d’un clan dont les origines
remontent au IXe siècle, et après
quelques années dans l’armée bri-
tannique, s’embarque pour le
Venezuela en 1811. Il va passer dix
ans au cœur des luttes d’indépen-
dances sud-américaines : il sert
sous les ordres de Simon Bolivar «
himself ». Mais Gregor n’est pas fia-
ble : il dilapide les fonds, revend les
bateaux, refuse de payer ses trou-
pes… Recherché sur toutes les îles
des Caraïbes, il rentre à Londres, le
titre de cacique du Poyais dans ses
valises.
Il lance alors une campagne de
publicité élaborée, donne des inter-
views et signe un livre vantant les
mérites de la nouvelle nation. Il
émet 200.000 livres d’obligations
du Poyais, au taux de 6 %. Ses argu-
ments persuadent 250 colons –
principalement Ecossais – de tenter
l’aventure. Après deux mois de
voyage, ils atteignent une côte
vierge et sont persuadés de s’être
trompés de destination. Ils seront
récupérés par un navire marchand,
mais les deux tiers d’entre eux ne
survivront pas au voyage. Traqués
p a r s e s i nvesti sse u r s dup és,
MacGregor se réfugie à Paris où il
continue à vendre des obligations et
à recruter des colons. Mais sa répu-
tation le précède, et il finit par fuir
vers le Venezuela, où il trouve la
mort dans des circonstances incon-
nues en 1845. n
« Jeux sportifs » par Marcos Farina pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Covid : Akhenaton Affaire Mia : la cour Trump contre l’envoi Attentat suicide
L’ÉDITORIAL du groupe IAM d’appel rejette les de ses déclarations à Kaboul
hospitalisé requêtes en nullité d’impôts au Congrès
DES « ÉCHOS »
' AFGHANISTAN – Les tali-

' ' '


SANTÉ – Ces derniers jours, JUSTICE – La chambre de ÉTATS-UNIS – Les avocats bans ont revendiqué mer-

L’hôpital ne dit pas IAM a annulé plusieurs


concerts en raison d’un cas
l’instruction de la cour
d’appel de Nancy a rejeté
de Donald Trump ont pré-
senté mercredi un recours
credi l’attentat ayant visé la
veille au soir le ministre afghan de

merci aux « anti-vax » de Covid-19 en son sein, sans


préciser son nom. Il s’agissait
mercredi les requêtes en nullité
déposées par les avocats de
afin de tenter de bloquer l’envoi
des déclarations d’impôts de
la Défense, le général Bismillah
Mohammadi, qui en est sorti sain
d’Akhenaton, le rappeur phare trois des suspects mis en examen l’ancien président américain aux et sauf. Ils ont promis de nouvelles
Après la Corse, le plan blanc est déclenché dans les du groupe. Malade du Covid-19, dans l’affaire de l’enlèvement de démocrates du Congrès, en attaques contre des responsables
hôpitaux des régions Paca et Occitanie. On va donc il a été hospitalisé le week-end la petite Mia à la demande de arguant qu’il était visé pour des du gouvernement en représailles
demander à nouveau des efforts supplémentaires à des dernier à l’hôpital de la Timone Lola Montemaggi, sa mère, raisons exclusivement politiques. aux bombardements afghans et
soignants mobilisés par le Covid depuis un an et demi. et devait sortir mercredi dans opération survenue en avril der- « Les demandes ciblent le président américains pour tenter d’entraver
Et si la situation se dégrade, ce qui paraît inéluctable au l’après-midi. Avec son groupe, il nier. Maître Stéphane Giuranna, Trump parce que c’est un républi- l’avancée des talibans sur, notam-
vu des contaminations des jours précédents, on va de s’est prononcé récemment « contre avocat de cette dernière, qui cain et un opposant politique », ment, Kandahar et Herat, deux des
nouveau déprogrammer des soins hors Covid. C’est la vaccination obligatoire à l’usure réclamait l’annulation de sa assènent ses avocats, en parlant de principales villes du pays. L’atten-
déjà le cas aux Antilles. Ce qui signifie que des patients ou non dans le cas des soignants mise en examen, a annoncé « représailles » dans leur argumen- tat suicide de mardi soir était la
vaccinés vont voir leur opération ou leur diagnostic et d’autres métiers » et « contre qu’il allait former un pourvoi taire présenté devant un tribunal première attaque à Kaboul d’une
retardé, au risque d’aggraver leur pathologie, pour le passeport sanitaire ». en cassation. fédéral de Washington.. telle ampleur depuis des mois.
faire de la place à des malades du Covid en très grande
majorité non vaccinés. Fort heureusement, l’adhésion
de plus en plus importante à la vaccination fait que LA PHOTO DU JOUR
cette vague d’hospitalisation devrait rester plus
contenue que les précédentes, à l’instar de ce que l’on
observe outre-Manche. Car le vaccin est efficace, et
même très efficace sur les formes graves du Covid.
Il n’empêche : cette nouvelle tension dans les hôpitaux
et les coûts humains qu’elle va générer sont choquants.
Car cette fois-ci, la solution est
connue. Et l’heure n’est plus aux
fausses excuses. Des créneaux
pour la vaccination sont
disponibles partout (même
sans rendez-vous). L’acte est
évidemment gratuit. Les
médecins libéraux et
Par Etienne pharmaciens, l’Assurance-
Lefebvre maladie et les Agences
régionales de santé mettent les
Le plan bouchées doubles pour aller
vers les populations fragiles.
blanc est Reste les réfractaires militants,
déclenché qui font valoir leur droit à ne pas
pour se faire vacciner. Cette liberté est
prendre en déjà limitée dans la loi par bien
des aspects pour certaines
charge des professions (vaccination
malades du obligatoire, droit de grève
Covid en encadré, etc.), et le contexte
très grande légitime d’élargir ces
contraintes. A charge pour le
majorité Conseil constitutionnel de se
non prononcer sur la conformité
des sanctions prévues par le
vaccinés. législateur. Quant à l’argument
de l’entrave que représente le
pass vaccinal à la vie quotidienne, il doit lui être opposé
l’intérêt général de la vaccination collective, la liberté
revendiquée par certains ne pouvant être celle de
contaminer les autres, comme le souligne l’ancien
secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-
Eric Schoettl. Au-delà du débat juridique, les anti-pass
sanitaire gagneront-ils la bataille de l’opinion ?
Tel n’est pas le cas à la lecture des enquêtes. Il est très
rare qu’un mouvement social, même pénalisant pour
la vie quotidienne, ne soit pas soutenu par une majorité INCENDIES AUX PORTES D’ATHÈNES Une voiture calcinée dans une forêt à Varybombi, une banlieue au nord d’Athènes, alors que des incendies se sont déclarés
des personnes interrogées, ou à tout le moins suscite de au pied du mont Parnes, à 30 kilomètres au nord de la capitale grecque. Plus de 500 pompiers, une douzaine d’avions bombardiers d’eau et cinq hélicoptères luttent
la sympathie. C’est pourtant le cas ici. Les Français, en contre les flammes à l’extérieur de la ville depuis le 3 août après-midi. Photo Louisa Gouliamaki/AFP
grande majorité vaccinés ou en voie de l’être,
aimeraient tourner la page du Covid.

( Lire nos informations


Pages 2-3
22 VENDREDI SAMEDI DIMANCHE LUNDI
13/22 16/20 14/21 15/19 15/19
23 28/40 29/38 24/32 23/34 24/35
22
21 23 15/21 14/22 16/24 16/25 17/23 16/23
21
15/22 16/21 14/21 14/20 14/19
18 24 14/20 15/21
20 VENDREDI 28/41 29/42 30/44 30/46 31/45
20 21 15/22
22 15/22 16/23 15/22 15/21 15/22
22 27/29 26/27 27/28 27/29 28/29
19
Faites suivre votre journal 21 24/34 26/35 23/27 22/28 21/29
20 22 16/24 19/28
22 15/22 16/22 14/19 14/19 14/21

sur votre lieu de vacances 21 17/35 17/34 18/29 17/31 18/32


13/20 17/28 19/30 19/28 20/26 19/28
20 24
22 15/24 17/22 17/27 20/30 20/24
14/19 14/18
19/25 20/30 23/30 22/31 24/31
SAMEDI
Connectez-vous sur 23
22 23 14/20 14/23 15/24 15/25 15/26 15/27

votre espace abonné 27


14/18
27/31
15/18
27/31
15/17
26/30
15/17
26/32
14/17
26/29
16/21 19/25
27 25/31 26/30 26/29 25/31 24/30
serviceclients.lesechos.fr 25 26 27 11/15 11/18 10/19 8/18 10/16
13/20 26/36 26/34 25/28 25/30 25/32
24 28 16/28 18/29 21/28 19/30 21/31
27 13/20 13/20
DIMANCHE 13/20 15/22 11/24 13/20 12/22
25 13/21

14/23 18/28
J n n J n
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Jeudi 5 août 2021
6.746,23 points 34.839,76 points 1,1842 $ 1.829,1 $ 70,38 $ www.lesechos.fr
0,3334 % -0,7878 % -0,177 % 0,9075 % -2,6287 %

DEVISES EUR/GBP 0,8513 EUR/JPY 129,65 EUR/CHF 1,0732 GBP/USD 1,3906 USD/JPY 109,51 USD/CHF 0,9064 TAUX EONIA -0,48 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,545 OAT 10 ANS -0,1328 T-BONDS 10 ANS 1,1672

27.000 personnes victimes de Pollution


de l’air : l’Etat
conducteurs non assurés en 2020 condamné
à payer
10 millions
ASSURANCE d’euros
Les chiffres sont en baisse, mais demeurent ENVIRONNEMENT
alarmants. Malgré une diminution du trafic
routier lié à la pandémie de Covid-19,
27.332 personnes victimes d’un conducteur Les associations environnementales
non assuré, non garanti ou non identifié ont parlent de décision « historique ». Le
été indemnisées par le Fonds de garantie Conseil d’Etat a condamné mercredi
des assurances obligatoires de dommages l’Etat à payer 10 millions d’euros pour ne
(FGAO) en 2020. Au total, 106,3 millions pas avoir pris des dispositions suffisan-
d’euros d’indemnités ont été versés, dont tes pour lutter contre la pollution de
91,5 millions pour des dommages corpo- l’air. Il y a un an, les Sages avaient
rels, selon le baromètre publié mardi par le sommé le gouvernement d’agir pour
Fonds de garantie des victimes. améliorer la qualité de l’air dans plu-
Le nombre de victimes prises en charge sieurs grandes villes, sans quoi ce der-
est en diminution de 14,4 % par rapport à nier serait contraint de payer une
2019. Le montant des indemnités a quant à astreinte de 10 millions d’euros par
lui baissé de 8 %, mais « l’analyse des don- semestre de retard.
nées de cette édition doit impérativement Cette décision, qui tombe après que
tenir compte de l’impact exceptionnel de la le Conseil d’Etat a donné récemment
pandémie de Covid », indique le FGAO. neuf mois à l’Etat pour infléchir la
« 2020 a été une année tout à fait atypique, les courbe d’émission de gaz à effets de
gens ont beaucoup moins roulé, le nombre serre, est le nouvel épisode d’une lon-
d’accidents a fortement baissé. Cette baisse gue série. Le Conseil, saisi initiale-
n’est absolument pas le reflet d’une ten- ment par l’association Les Amis de la
dance générale », commente Philippe Roux, Terre, avait enjoint en 2017 l’Etat de
directeur du FGAO. baisser la concentration de dioxyde
d’azote et de particules fines dans
80 % des non assurés treize zones afin de se conformer aux
sont des hommes taux fixés par la directive euro-
La majeure partie des personnes prises en péenne. En juillet 2020, huit zones
charge par le fonds ont été victimes de n’avaient toujours pas atteint leurs
conducteurs sans assurance. Le profil type objectifs. Une nouvelle décision don-
des conducteurs en infraction se dresse L’impact économique de la pandémie a pu pousser certains à choisir de ne pas s’assurer. Photo Shutterstock nait à l’Etat six mois pour changer la
assez clairement : en 2020, 60 % des auteurs donne.
avaient moins de 35 ans, et 80 % étaient des victimes était lui aussi en hausse. Par rapport nomique de la pandémie a en effet pu pous- rés et des assureurs, à hauteur de 1,2 % de
hommes. Si le nombre de délits de fuite à 2015, le baromètre indique une augmenta- ser certains à choisir de ne pas s’assurer. leur prime d’assurance de responsabilité
représente une part minoritaire, ils « aug- tion de 10,3 % des indemnités allouées. « Quand on regarde le profil des auteurs, on civile automobile. Selon un référé publié en Malgré les mesures
mentent de façon inquiétante depuis dix ans », Par ailleurs, entre 2015 et 2019, « la hausse constate que l’origine essentielle de la non-as- février par la Cour des comptes, la trésorerie adoptées depuis
observe le FGAO. Entre 2010 et 2019, le nom- du coût des indemnités corporelles a évolué surance tourne autour de la capacité à s’assu- du FGAO risque de devenir déficitaire dès juillet 2020, le Conseil
bre de délits de fuite a bondi de 34 %. Dans ce 4 fois plus vite que le nombre de victimes », rer. On peut craindre que certains fassent le 2025. Son directeur se veut toutefois rassu-
cas de figure, ne pouvant pas se retourner souligne le FGAO. En cause, notamment, mauvais choix pour des raisons économi- rant : « Effectivement, il y a un petit point
d’Etat a estimé
contre l’auteur pour récupérer les sommes l’augmentation des frais médicaux. Le fonds ques », indique Philippe Roux. D’autant que d’alerte en termes de trésorerie, mais il n’y a que la qualité de l’air
versées à sa victime, le fonds est seul à pren- craint une potentielle recrudescence, à par- le fonds connaît une détérioration de sa pas de réel souci dans l’immédiat. » Le FGAO demeurait en deçà
dre en charge les coûts. Ces dernières tir de l’an prochain, du nombre de victimes situation financière. Celui-ci est principale- mise sur la prévention pour casser cette
années, le montant des sommes versées aux de conducteurs non assurés. L’impact éco- ment financé par la communauté des assu- dynamique de la non-assurance. — R. C.
des objectifs fixés.

Malgré les mesures adoptées


depuis, le Conseil a estimé que la qua-

l’essentiel Vaccin Covid-19 : Bruxelles lité de l’air demeurait en deçà des


objectifs fixés. Les seuils limites de

commande 200 millions


dioxyde d’azote sont dépassés dans
cinq zones – Paris, Lyon, Marseille-Aix,
Toyota enregistre des résultats Huit mois après, bilan mitigé Toulouse et Grenoble –, et Paris
record mais reste prudent
Le bénéfice net du constructeur japonais
a été multiplié par plus de cinq sur un
pour l’indice de réparabilité
Entré en vigueur le 1er janvier, cet indice
commence à être connu des Fran-
de doses à Novavax dépasse la limite fixée pour les parti-
cules fines. Le Conseil juge en outre
que les mesures ne permettront pas
an.Toyota n’a cependant pas çais. Certains fabricants comme d’améliorer la situation « dans le délai le
relevé ses prévisions annuel- Apple font des progrès, mais balement ». Surtout, son efficacité aurait plus court possible car la mise en œuvre
les, en raison de nombreuses des points d’amélioration SANTÉ été de 93 % contre les principaux variants. de certaines reste incertaine et leurs
« incertitudes ». // P. 15 demeurent. // P. 17 effets n’ont pas été évalués ».
Enrique Moreira Capacité de production Au ministère de la Transition écolo-
Restaurer la Merveille Le patron de la SEC @EnriqueMoreira Ce contrat doit permettre à Bruxelles de gique, on tient à souligner que « dès son
du Mont-Saint-Michel, veut réguler « garantir l’accès à un vaccin potentiel arrivée, Barbara Pompili a fait de la lutte
un chantier extrême le « Far West » Une nouvelle arme s’invite dans l’arsenal contre le Covid-19 au quatrième trimestre contre la pollution de l’air une priorité de
Granit, ardoises, poutres… vu la des cryptomonnaies de l’Union européenne contre le Covid-19. 2021 et en 2022 », alors que Novavax avait son action ». Le ministère cite ainsi les
hauteur du chantier de restaura- Le président du gendarme des Bruxelles a annoncé mercredi avoir assuré à un fonctionnaire européen, cité zones à faibles émissions, la fin de l’ins-
tion des façades et toitures, prévu pour marchés financiers américains, Gary conclu un contrat d’achat anticipé avec la par Reuters en mai, être en capacité tallation de nouvelles chaudières à fioul
Shutterstock

s’achever un 2023, et l’exiguïté du site, des Gensler, redoute que les investisseurs biotech américaine Novavax pour l’obten- d’envoyer à l’Union européenne ses doses dans les logements à partir de 2022, le
milliers de tonnes de matériaux doivent soient piégés par le fonctionnement peu tion de 200 millions de doses de son candi- d’ici à la fin de l’année. A condition d’obte- plan feu de bois. « C’est la ministre qui a
être héliportés. // P. 16 régulé des cryptodevises. // P. 19 dat-vaccin. Dans le détail, l’accord prévoit nir l’approbation de l’Agence européenne pris le dossier à bras-le-corps, parce
que « les Etats membres pourront acheter des médicaments. Celle-ci a ouvert dès le qu’elle mesurait le retard accumulé et la
jusqu’à 100 millions de doses, avec une 3 février un examen en continu des résul- nécessité d’agir vite, dès lors que les politi-

= LES ENTREPRISES CITÉES option pour 100 millions de doses supplé-


mentaires, en 2021, 2022 et 2023 ».
Le NVX-CoV2373 de Novavax fait par-
tats des essais cliniques, afin d’accélérer le
processus. La biotech américaine devrait
déposer sa demande d’autorisation d’ici à
ques de lutte contre la pollution de l’air
mettent du temps à produire des résul-
tats », assure son entourage.
Air Austral 12 CAF 13 Genvia 15 Peric 14
Air Caraïbes 12 CRRC 13 Hitachi Rail 13 Rakuten 17 tie des vaccins dits à « sous-unités protéi- la fin du troisième trimestre. Les Sages réexamineront les actions
Air France 12 CVC Capital 16 Huawei 17 Ryanair 12 ques », obtenues à partir d’une version Reste à savoir si Novavax sera en du gouvernement début 2022. En atten-
Alstom 13, 14 Delta 12 IAG 12 Samsung 17 cultivée en laboratoire de la protéine mesure de répondre à la demande. Le dant, les 10 millions d’euros iront à plu-
Altiostar 17 Directours 12 Jingli 14 Siemens 13 Spike présente à la surface du coronavi- vaccin intègre un adjuvant, « Matrix-M », sieurs associations de lutte contre la
American Airlines 12 Easyjet 12 John Cockerill 14, 15 Siemens Gamesa 14 rus. A en croire les premiers résultats de extrait du bois de Panama, une ressource pollution de l’air, dont Les Amis de la
Ansaldo STS 13 Elogen 15 Kappa 12 Thales 13
l’essai clinique de phase III, mené auprès aux stocks limités. Or la biotech est aussi Terre. Plusieurs instituts de recherche
Apple 17 Ericsson 17 KLM 12 TianJin Hydrogen
Areva 14 Exotismes 12 Les Chantiers Equipment 14 de 30.000 personnes aux Etats-Unis et au engagée auprès des Etats-Unis (100 mil- spécialisés (Ademe, Anses...) dans la
Biason 18 Finmeccanica 13 de l'Atlantique 14 Toyota 15 Mexique, publiés mi-juin, cette technolo- lions de doses), du Royaume-Uni (60 mil- qualité de l’air recevront aussi des enve-
BNP Paribas 19 French Bee 12 Lufthansa 12 Transavia France 12 gie semble très prometteuse. Le candidat- lions) et d’autres pays comme le Canada, loppes de plusieurs millions d’euros.
Bombardier Transport 13 General Electric 14 McPhy 14, 15 Voyageurs du Monde 12 vaccin serait efficace à plus de 90 % « glo- l’Australie et la Corée du Sud. n — C. B.
ENTREPRISES Jeudi 5 août 2021 Les Echos

Le transport aérien entre espoir et incerti


l La reprise tant attendue du trafic
aérien est au rendez-vous cet été,
notamment en Europe, où le scénario
le plus optimiste a été dépassé.
l Mais cette embellie estivale, qui
reste globalement limitée aux vols
moyen-courrier, est clairement mena-
cée par le regain de l’épidémie dans
certaines zones, comme les départe-
ments d’Outre-mer.
aux Etats-Unis, pour Delta et Ame-
TRANSPORTS rican Airlines, mais aussi pour Air
France-KLM, qui a renoué avec un
Bruno Trévidic flux de trésorerie positif au
@BrunoTrevidic deuxième trimestre. Le troisième
trimestre devrait être celui du
Après un printemps décevant, la retour à un excédent brut d’exploi-
reprise tant attendue du transport tation (avant amortissement et
aérien est au rendez-vous cet été, taxes). Un objectif déjà atteint au
même si le retour à la normale n’est deuxième trimestre par KLM.
pas pour demain. Pour la première Toutefois, cette embellie estivale
fois depuis le début de la pandémie, reste très relative. En Europe,
l’offre mondiale des compagnies comme aux Etats-Unis et en Asie,
aériennes est revenue à près de elle ne concerne encore essentiel-
70 % du niveau de 2019, selon les lement que le trafic moyen-cour-
données collectées par l’entreprise rier. Le trafic long-courrier inter-
britannique OAG, avec un total de national, toujours entravé par les
81,27 millions de sièges à la vente restrictions sanitaires, reste infé-
pour le lundi 2 août. Et selon les rieur de plus de 50 % à celui de l’été
prévisions de l’Association du 2019. La poursuite du redresse-
transport aérien international ment est loin d’être assurée, au vu
(IATA), cette trajectoire ascendante des progrès du variant Delta et des
devrait se poursuivre, pour attein- freins à la vaccination.
dre 79 % du niveau de trafic de 2019
en décembre. La crainte
En Europe, la reprise du trafic a d’une nouvelle vague
même dépassé les prévisions Ce regain de l’épidémie a déjà
d’Eurocontrol, en remontant à retardé la réouverture très atten- Air France et KLM ont fortement réduit leurs pertes au deuxième trimestre. Photo Georges Hanna/Shutterstock
65 % du niveau de juillet 2019. « C’est due des Etats-Unis aux voyageurs
supérieur à notre meilleur scénario européens, ce qui devrait se tra-
[64 % NDLR] et le mois d’août se pré-
sente bien », a souligné son direc-
duire par un manque à gagner de
plusieurs milliards de dollars pour Tourisme : l’été compliqué Air France-KLM en passe
des voyagistes son pari sur la reprise
teur général, Eamonn Brennan. Le les compagnies transatlantiques.
lundi 2 août, Eurocontrol compta- L’Amérique du Nord représente en
bilisait ainsi 27.739 vols dans son effet, à lui seul, 12 % du chiffre
espace aérien (qui inclut 41 pays), d’affaires d’Air France-KLM. Il a
soit près de 80 % du niveau du aussi mis un coup d’arrêt au redres- Les dernières mesures ces de Clément Beaune [le secrétaire Le groupe Air France- cessé de brûler du cash au
2 août 2019 (34.894 vols). sement en Asie-Pacifique, y com- de restrictions sanitaires d’Etat aux Affaires européennes KLM a toujours main- deuxième trimestre et prévoit
pris en Chine, où le trafic interna- sur les Antilles et avait alors déconseillé de partir en tenu une offre supé- même un Ebitda positif au troi-
tional long-courrier reste La Réunion constituent Espagne et au Portugal, NDLR] et au rieure à celles de ses sième trimestre, ce qui était
« On pensait qu’on globalement à l’arrêt. une énième mauvaise début de la quatrième vague. Nous concurrents européens. déjà le cas de KLM au
allait se refaire Mais ce rebond du Covid-19 nouvelle pour les voyagistes sommes nettement en dessous des Un pari risqué qui deuxième trimestre.
cet été ; ça ne sera pourrait avoir des conséquences français qui peinent à sortir niveaux de 2019 », témoigne ainsi, semble porter ses fruits
encore plus graves pour les compa- de la crise sanitaire. Olivier Kervella, le PDG de NG Tra- cet été, au vu des
finalement pas gnies françaises. Après La Réunion vel (Kappa, Coralia ou Directours). résultats trimestriels Air France-KLM
le cas. Après et la Martinique, le gouvernement Christophe Palierse « Depuis une quinzaine de jours, les meilleurs qu’attendus. continue de
les annonces a en effet décidé de réinstaurer des @cpalierse réservations sont en baisse par rap-
bénéficier d’un
en Guadeloupe, restrictions de déplacement en port à 2019, de l’ordre de 40 % en Air France-KLM va-t-il rem-
réseau mondial
Guadeloupe. Or les compagnies Les dernières mesures de restric- moyenne. Les ventes vers les DOM porter son pari sur la reprise ?
nous avons perdu françaises – Air Caraïbes, French tions sanitaires sur les Antilles et La TOM sont inexistantes », déclare, de Depuis le début de la crise, le plus diversifié et
un millier Bee, Air Austral et même Air Réunion constituent une énième son côté, le PDG de Voyageurs du groupe de transport aérien a moins exposé au
de passagers France –, comptaient beaucoup sur mauvaise nouvelle pour les voyagis- Monde et vice-président du syndicat toujours conservé une offre
marché américain
les Antilles et La Réunion pour tes français qui peinent à sortir de la des tour-opérateurs Seto, Jean- significativement plus élevée
dans la nuit. » remplir leurs avions long-courriers crise sanitaire. Alors que la carte du François Rial. Selon ce dernier, la que ses concurrents, afin d’être que celui de ses
MARC ROCHET cet été. Air France avait même aug- monde accessible reste réduite, les tendance en cumul sur l’été serait à prêt le premier pour le retour concurrents
Dirigeant d’Air Caraïbes menté son offre de 45 % sur La Réu- DOM constituaient jusqu’alors une « une baisse de 50 % en moyenne par des clients. Alors qu’IAG a
et French Bee nion et de 65 % sur les Antilles. offre précieuse de destinations. rapport à 2019. Ce qui est mieux que maintenu son offre à 22 % du
européens.
« On pensait qu’on allait se refaire « Nous ressentons évidemment un 2020 (-90 % environ) ». La tendance, niveau de 2019 au deuxième tri-
cet été ; ça ne sera finalement pas le ralentissement des commandes mais ajoute Jean-François Rial, est mestre et 45 % pour le troi- Et contraire ment à ses
cas, souligne Marc Rochet, le diri- beaucoup moins violent que ce que « meilleure sur le moyen-courrier que sième trimestre et que concurrents, Air France-KLM
Certaines compagnies sont geant d’Air Caraïbes et French Bee. nous redoutions. Si on reconfine aux sur le long-courrier », pour lequel Lufthansa vise 40 % pour 2021, a continué à prendre livraison
même au-delà. Ryanair, de loin la La progression des ventes sur la Antilles, nos autres destinations sont bien des destinations sont encore de Air France-KLM était déjà à de nouveaux appareils au
plus active des compagnies euro- Martinique s’était déjà interrompue ouvertes. La République dominicaine, facto fermées pour les touristes fran- 48 % au deuxième trimestre et deuxième trimestre, avec trois
péennes, est ainsi revenue à 85 % de mi-juillet. Mais après les annonces les Maldives, les Seychelles et la Poly- çais. Ainsi, l’Amérique et l’Asie font table sur 60 % à 70 % au troi- Airbus A350 supplémentaires
son niveau de l’été 2019, avec en en Guadeloupe, nous avons perdu nésie restent demandées et nous per- encore cruellement défaut. sième trimestre. Selon son pour Air France. Mi-juillet,
moyenne 2.229 vols quotidiens. La un millier de passagers dans la nuit. mettent de fonctionner. Certes, ce ne Autre exemple d’un marché directeur général, Ben Smith, le Benjamin Smith a même
low cost a doublé son trafic en Si ça continue au même rythme, sont pas les chiffres de 2019 », tem- encore très déprimé : le volume de groupe pourrait porter son annoncé le lancement d’un
juillet. Sa rivale Easyjet arrive loin nous allons perdre 15 % des passa- père toutefois Gilbert Cisneros, le réservations de MisterFly, le spécia- offre « à 75 % ou 79 % » [du appel d’offres en cours auprès
derrière, avec 58 % de son niveau de gers d’août », souligne-t-il. dirigeant d’Exotismes, le spécialiste liste de la billetterie aérienne et ven- niveau de 2019, NDLR] en 2022, d’Airbus et Boeing pour 160
2019, qui représente néanmoins Comme en 2020, les compagnies des îles. Pour autant, ce dernier se deur de forfaits « avion + hôtel », est pour peu que les Etats-Unis appareils moyen-courriers de
1.100 vols par jour. Air France-KLM françaises devront donc affronter garde bien d’esquisser la moindre en hausse de l’ordre de 50 % en juillet rouvrent leurs frontières aux type A320 ou B737, destinés à
se classe au deuxième rang euro- l’hiver sans avoir pu se refaire une perspective : « Il est impossible de par- par rapport à son niveau constaté un touristes européens. soutenir la croissance de Tran-
péen, avec 899 vols quotidiens et santé durant l’été et sans aucune ler tendance. Nous évoluons au jour le an auparavant mais en retrait de savia France et Transavia Hol-
76 % du niveau de 2019 pour Air visibilité. De quoi nécessiter un nou- jour, en fonction des annonces du gou- quasiment autant par rapport à Ne plus brûler de cash land, et à renouveler la flotte de
France et 732 vols et 78 % pour vel appel à l’aide de l’Etat ? « Nous vernement, des préfets », souligne-t-il. juillet 2019. En outre, alors que Mais contrairement à 2020, qui KLM.
KLM. supportons les mesures prises, mais juin 2021 avait été son meilleur mois s’était soldé par une déception,
« Notre approche volontariste nous souhaitons que l’Etat en assume Réchauffement sur le plan commercial depuis le pari semble porter ses fruits Sortir en tête de la crise
s’avère payante », souligne-t-on les conséquences et nous indemnise, momentané février 2020, le volume d’affaires a cette année. Air France-KLM De quoi accréditer le scénario,
chez Air France-KLM. Le groupe, indique Marc Rochet. Nous ne En outre, alors que le marché fran- fléchi le mois dernier. affiche en effet des résultats esquissé en 2020, qui verrait
qui n’était encore qu’à 48 % du demandons pas l’égalité mais l’équité, çais du « tour operating » s’était « Je ne sais pas si le marché se meilleurs qu’attendus pour le Air France-KLM profiter de
niveau de 2019 au deuxième tri- sur des critères rationnels. » n réchauffé avec l’annonce du déconfi- retourne mais il y a un ralentisse- deuxième trimestre et surtout, cette crise pour regagner une
mestre, vise entre 60 % et 70 % au nement et la mise en œuvre du pass ment, et celui-ci s’accentue depuis le bien meilleurs que ceux d’IAG. partie du terrain perdu sur ses

65 %
troisième trimestre, tandis que son sanitaire européen, véritable durcissement des mesures de restric- La perte d’exploitation s’est concurrents. Air France-KLM
principal concurrent, Lufthansa, sésame pour les destinations tradi- tions sur plusieurs destinations », réduite à 752 millions d’euros continue en effet de bénéficier
ne prévoit pas d’atteindre un tel tionnelles d’Europe du Sud, les commente son dirigeant et cofonda- pour un chiffre d’affaires de d’un réseau mondial plus diver-
niveau avant la fin de l’année. réservations ont plongé depuis la teur, Nicolas Brumelot. « Illustration 2,75 milliards, contre 967 mil- sifié et moins exposé au mar-
Ce retour des passagers devrait mi-juillet, constatent les profession- d’une inquiétude, d’un attentisme, les lions de pertes et 1,2 milliard de ché américain que celui de ses
stopper l’hémorragie de cash, au du niveau de trafic de juillet nels. « Les ventes ont beaucoup ralenti réservations sont pour des départs chiffre d’affaires pour le groupe concurrents européens. Son
moins durant l’été. C’est déjà le cas 2019 en juillet 2021 en Europe. depuis la mi-juillet suite aux annon- proches », observe-t-il. n britannique. Air France-KLM a marché domestique et les
Les Echos Jeudi 5 août 2021 ENTREPRISES // 13

Thales sort de la signalisation ferroviaire


tudes TRANSPORTS
Le groupe français
Denis Fainsilber
dfainsilber@lesechos.fr

Au terme d’un processus entamé de


de ces activités à Hitachi Rail plutôt
qu’à l’espagnol CAF, l’autre candidat
en lice dans la dernière ligne droite.
Le montant de l’opération est évalué à
A l’issue de cette opération, « Tha-
les sera un groupe plus simple, évo-
luant sur des marchés dotés d’une
rentabilité à deux chiffres. Cette opé-
était », commente Patrice Caine, le
PDG de Thales.
Plus petit des grands pôles du
groupe français, la signalisation fer-
va céder son activité longue date, Thales vend son pôle 1,66 milliard d’euros, sous réserve de ration renforce notre structure de roviaire pèse environ 10 % de son
de signalisation ferro- signalisation ferroviaire. Ce qui derniers ajustements au moment de bilan, et va nous conférer plus de puis- chiffre d’affaires, soit 1,7 milliard
viaire au japonais devrait rogner son chiffre d’affaires, la cession, qui n’est pas attendue sance de feu en matière d’investisse- d’euros et emploie quelque 9.000
Hitachi Rail pour mais légèrement accroître sa renta- avant la fin 2022 ou le début de 2023, ments en R&D ou d’acquisitions. Elle salariés. Bien que l’état-major de
1,66 milliard d’euros. bilité. Le groupe français de défense cette branche étant présente dans nous donne une vraie indépendance Thales dise avoir « reçu un nombre
et de sécurité a décidé de vendre 100 % une quarantaine de pays. en matière de financement, si besoin substantiel de marques d’intérêt », les
deux leaders mondiaux du ferro-
viaire après le géant chinois CRRC,
Alstom et Siemens, n’ont pas pris
part aux enchères, selon des profes-
sionnels. Depuis le rachat de Bom-
bardier Transport, une opération
longue à digérer, Alstom préfère des
acquisitions plus ciblées, complé-
tant sa gamme de produits.
Cette cession découle de l’accélé-
ration de la « numérisation du rail »,
selon Patrice Caine. Dans le ferro-
viaire, un « pure player » de la signa-
lisation comme l’est Thales GTS
(Ground transportation systems)
est de plus en plus isolé et mal armé
face au mouvement de concentra-
tion du secteur et aux demandes
convergentes des clients, explique
l’état-major. « Une partie croissante
de la signalisation, jusqu’à présent au
sol, a tendance à monter directement
à bord des trains, ce qui crée une inté-
gration plus étroite entre acteurs »,
décrit Philippe Keryer, DGA straté-
gie, recherche et technologie chez

CONSTRUIRE
Thales. « De plus, en matière de nou-
veaux projets urbains de métros, les
clients privilégient les fournisseurs

ENSEMBLE UN AVENIR
capables d’apporter des solutions
intégrées ». Ce qui contraint Thales,
qui ne fournit pas les rames, à
s’associer à des constructeurs à cha-

MEILLEUR ET DURABLE que grand appel d’offres.

Avant de songer
à vendre, il a fallu
redresser la branche
du groupe qui était
déficitaire il y a 5 ans.
de gagner Mais avant de songer à vendre, il
a fallu redresser la branche du
groupe qui était déficitaire il y a
5 ans. Sa marge est passée de -2,4 %
en 2015 à +5,3 % en 2020, et sera
lignes vers les départe- supérieure à 7 % cette année, pro-
m e n t s d ’O u t r e - m e r e t che de l’objectif de 8 % à 8,5 % assi-
l’Afrique, ainsi que sa bran- gné au début du redressement. La
che cargo l’ont bien aidé à division a engrangé une croissance
maintenir un niveau d’acti- moyenne de 3,5 % depuis 2015, por-
vité et de recette plus élevé. tée par la bonne tenue des investis-
Toutefois, Air France- sements dans le ferroviaire, même
KLM n’aurait pu se permet- si les prises de commande ont
tre une telle stratégie sans piqué du nez depuis le Covid-19
le soutien financier massif (-6 % l’an dernier).
de l’Etat français et des L’Etat français, actionnaire du
Pays-Bas. Et cet effort des groupe, ne s’opposera pas à cette
actionnaires devra encore opération, quoique cette activité
être poursuivi, sous une sorte du giron européen. « L’Etat est
forme ou une autre, au parfaitement au fait du processus
cours des prochains mois. depuis le début et des candidats en
Malgré la recapitalisation, lice. Hitachi est déjà très gros en
les fonds propres du Europe, en particulier au Royaume-
groupe restent négatifs, Uni et en Italie, et fournit par ailleurs
contrairement à ceux de la signalisation de la SNCF », assure
Lufthansa et IAG. L’assem- un proche du dossier. Si Hitachi
blée générale d’Air France- Rail est une division de l’énorme
KLM du 26 mai a d’ailleurs conglomérat nippon Hitachi, cel-
déjà préparé le terrain, en le-ci a en effet déjà une coloration
donnant par avance son feu très européenne, surtout depuis le
vert à différentes possibili- rachat de l’italien Ansaldo STS, en
tés de levée de fonds, qui février 2015.
pourraient dépasser les A l’époque, tous les grands noms
2 milliards d’euros. — B. T. du ferroviaire avaient regardé le
dossier Ansaldo que le groupe Fin-
meccanica avait décidé de céder, y
Les chiffres clés compris Thales qui était alors en

48 %
quête de taille critique. Depuis la
première ligne de TGV inaugurée
en France en 1981, Ansaldo devenu

à suivre
plus tard Hitachi Rail STS a équipé
plus de la moitié des lignes à grande
du niveau de l’offre de vitesse actuellement en service,
juillet 2019 en juillet 2021.

65 %
notamment en Espagne, selon sa
maison mère japonaise.
Délesté de son pôle ferroviaire,
Vols commerciaux ciaux réguliers de passagers, et Kraft Heinz s’en sort tions liées au Covid-19.Les fabri- Thales sera recentré autour de trois

du niveau de l’offre arrêtés à Dinard nous adaptons l’organisation en mieux que prévu cants de produits alimentaires grands métiers, la défense-sécurité
conséquence », a indiqué un porte- emballés ont été parmi les princi- (53 % du chiffre d’affaires), l’aéros-
du troisième trimestre AÉRIEN L’aéroport de Dinard parole de la Société d’exploitation AGROALIMENTAIRE Kraft Heinz paux bénéficiaires des restric- patial (28 %) et l’identité et sécurité
2019 prévue au troisième (Ille-et-Vilaine), situé dans le des aéroports de Rennes et Co a publié mercredi les chiffres tions imposées par la pandémie numérique (19 %). « L’innovation est
trimestre 2021.

77 %
nord de la Bretagne, n’accueille Dinard (Seard). Toutefois, la pla- de ses ventes et ses bénéfices en 2020, qui ont obligé les gens à le moteur du groupe et le restera »,
plus de vols commerciaux et la teforme restera totalement dis- dépassent les estimations au cuisiner davantage à la maison. souligne Patrice Caine. Le groupe a
vingtaine d’employés ont reçu ponible pour les activités de deuxième trimestre. La demande « Nous observons des signes indi- légèrement relevé sa prévision de
leur lettre de licenciement, indi- maintenance aéronautique réali- de snacks et de repas emballés quant que plusieurs comporte- marge opérationnelle (Ebit) pour
que l’AFP. « Suite à l’arrêt des opé- sées par la société Sabena Tech- s’est poursuivie malgré la reprise ments alimentaires se maintien- 2021, qui devrait être comprise
du niveau de l’offre rations de Ryanair, la plateforme nics, ainsi que pour les voyages de l’économie américaine avec nent, même si la mobilité entre 9,8 % et 10,3 %, pour un objec-
de 2019 prévue en 2022. n’accueillera plus de vols commer- d’affaires, assure la Seard. l’assouplissement des restric- augmente » a déclaré un dirigeant. tif de moyen terme fixé à 12 %. n
14 // ENTREPRISES Jeudi 5 août 2021 Les Echos

IE D’ÉT
ÉR
É Hydrogène : pourquoi la France
S

a des raisons d’y croire


E
MA

NC

EI
N FRA
D

l Le gouvernement veut éviter le fiasco des panneaux solaires photovoltaïques, dont la production
est massivement partie en Chine.
l Une filière française de l’électrolyse pour l’hydrogène vert est en train d’émerger, mais elle devra réduire ses coûts
pour rester compétitive.

ÉNERGIE

Vincent Collen
@VincentCollen

Cette fois-ci, la France veut y croire.


Le gouvernement mise gros sur
l’hydrogène vert pour ne pas revivre
le fiasco du début du siècle sur les
panneaux solaires photovol-
taïques, dont la production est
massivement partie en Asie. Objec-
tif : mettre sur pied une filière tri-
colore capable de tenir tête à la
Chine. Concrètement, cela se tra-
duira par l’implantation sur le terri-
toire français de plusieurs usines
d’électrolyseurs. L’électrolyse con-
siste à transformer l’eau en hydro-
gène vert grâce au courant électri-
que, en l’occurrence issu d’énergies
renouvelables. Encore balbutiant,
l’hydrogène vert est promis à un
rôle essentiel dans la transition
énergétique pour décarboner le raf-
finage, la sidérurgie, le transport de
marchandises, les bus, les camions
ou encore certains trains.
Au moins quatre projets de
« gigafactories » sont déjà sur les
rails en France. A Belfort, à Béziers,
ou encore dans le Haut-Rhin, des
industriels comme McPhy ou John
Cockerill prévoient des usines qui
fabriqueront des équipements
capables de produire, à terme, plus
d’un gigawatt d’hydrogène.

Subventions espérées
L’Hexagone semble bien posi-
tionné sur la ligne de départ, en par-
ticulier grâce aux 7 milliards
d’euros de subventions promises
par le gouvernement pour soutenir
l’émergence de la filière d’ici à la fin
de la décennie. « La France n’a pas à L’hydrogène vert est aujourd’hui trois à quatre fois plus cher que l’hydrogène « gris », produit à partir d’énergies fossiles comme le gaz. Photo AFP
rougir de son plan hydrogène qui est
l’un des plus ambitieux du monde, vernement sont très significatifs et ils rence mondiale intensive », relève sente la menace la plus sérieuse, coûts de production beaucoup plus cherchent aussi à augmenter la
avec l’Allemagne », estime François vont arriver très vite », ajoute Xavier Xiaoting Wang, analyste chez comme pour pratiquement tous les bas que les industriels européens. durée de vie des électrolyseurs et à
Kalaydjian, directeur « économie et Regnard, analyste chez Bryan, Bloomberg New Energy Finance. secteurs industriels. « La Chine a « Le coût du travail joue beaucoup, réduire l’utilisation de matériaux
veille » à l’IFP Energies nouvelles. Garnier & Co. lancé une stratégie hydrogène ambi- car les chaînes de production, pour onéreux comme l’iridium, un métal
« Les montants engagés par le gou- Sur les 7 milliards annoncés, Deux gros acteurs en Chine tieuse en 2020 et pourrait produire des volumes limités, ne sont pas résistant à la corrosion, qui entre
2 milliards doivent, en effet, être Mais elle n’est pas seule à miser sur rapidement des composants compé- encore automatisées, détaille Xiao- dans le processus de production de
alloués en deux ans. L’objectif est de cette molécule d’avenir. Des projets titifs », relève la Commission de ting Wang. Et les composants néces- certains électrolyseurs. En réalité,
« On n’en est pas soutenir à la fois la production et la de « gigafactories » ont été lancés en régulation de l’énergie dans un rap- saires peuvent être facilement achetés les Chinois sont déjà en train de
encore au stade consommation d’hydrogène décar- Europe, au Royaume-Uni et en Alle- port publié cet été. « La Chine n’a que sur place, en Chine. » pénétrer le marché européen, car
d’une concurrence boné pour faire naître un écosys- magne, notamment. « Aux Etats- deux ou trois ans de retard sur leur technologie est intégrée dans
tème viable et réduire les coûts. Unis, on compte quelques gros l’Europe et elle investit massivement, Economies d’échelle des projets sur le Vieux Continent.
mondiale Aujourd’hui, l’hydrogène vert est acteurs comme Plug Power et Cum- observe Xavier Regnard. Deux gros C’est pourquoi la baisse des coûts de « Certains projets en cours de déve-
intensive. » encore trois à quatre fois plus cher mins, mais le marché n’est pas aussi fabricants d’électrolyseurs, Peric et production est la priorité des indus- loppement sur le territoire français
XIAOTING WANG que l’hydrogène « gris », produit à mûr qu’en Europe, reprend Xiaoting TianJin Hydrogen Equipment, ont triels français de l’électrolyse. « La privilégient le recours à des technolo-
Analyste chez Bloomberg partir d’énergies fossiles comme le Wang. Il n’y a pas de plan d’aide mas- déjà émergé, même s’il est difficile production à grande échelle dans les gies chinoises », relève la CRE. C’est
New Energy Finance gaz. Cette fois-ci, la France a un peu sif de la part du gouvernement fédéral d’avoir une idée précise de leur “gigafactories” permettra de dégager le cas du belge John Cockerill, qui a
de temps devant elle. « On n’en est comme en Allemagne ou en France. » taille. » Ces concurrents potentielle- des économies d’échelle », explique monté une co-entreprise avec le
pas encore au stade d’une concur- C’est bien sûr la Chine qui repré- ment redoutables affichent des François Kalaydjian. Les fabricants chinois Jingli. n

La partie n’est pas encore perdue pour l’industrie éolienne française


Contrairement à l’Alle- son sol, la France reste désespéré- activités éoliennes à son partenaire, son sol. Il s’agit des usines de na- trop peu dans l’industrie, les Les chiffres clés
magne ou au Danemark, ment exclue de ce palmarès. La l’espagnol Gamesa, tandis que celles et de pales de General Electric emplois de la filière éolienne pour-
la France n’a pas de
champion industriel
dans l’éolien. Elle tire son
épingle du jeu dans l’éolien
raison ? « Les pouvoirs publics ont eu
tendance à favoriser l’optimisation
du coût des énergies renouvelables
pour le consommateur au détriment
celles d’Alstom tomberont dans le
giron de l’américain General
Electric. En dépit de ces déconve-
nues, la France affiche aujourd’hui
situées à Saint-Nazaire et à Cher-
bourg, et de celle de Siemens
Gamesa, située au Havre et qui pro-
duit à la fois des nacelles et des
raient profiter du boom de l’éolien
flottant pour se diversifier et se
massifier. « La très grande dimen-
sion des flotteurs va inciter les indus-
20.200
EMPLOIS
en mer et espère passer des ambitions industrielles. En un bilan plutôt favorable avec un pales. A côté de ces usines, Les triels à se doter de capacité d’assem- Au total pour la filière
un nouveau cap grâce France, les politiques de dévelop- tiers des capacités européennes de Chantiers de l'Atlantique sont aussi blage à proximité des projets. Le éolienne française à fin 2019.
à l’essor de l’éolien flottant. pement des énergies renouvelables production d’éoliennes en mer sur mobilisés pour produire des sous- potentiel de contenu industriel local

5.000
visaient avant tout à délivrer une stations électriques. est plus important dans l’éolien flot-
Sharon Wajsbrot quantité de projets donnée au coût le tant que dans l’éolien posé », estime
@Sharonwaj plus économique », juge Olivier
« La France Un coup d’avance Marc Lafosse.
LLuansi, associé chez Strategy&, n’est certes plus Au total, la filière éolienne française Dans ce domaine, la France EMPLOIS
S’il est un domaine où l’Europe peut l’une des entités de conseil en sur la carte des comptait 20.200 emplois à fin 2019, veut prendre un coup d’avance. Exclusivement dans
se féliciter d’avoir des champions stratégie de PwC.
industriels, mais dont 5.000 exclusivement pour les Elle a lancé quatre projets de fer- les énergies marines
industriels des énergies renouve- énergies marines renouvelables. mes pilotes et un des premiers renouvelables.
lables, c’est bien dans l’éolien. Selon Un bilan plutôt favorable elle a des usines « La France n’est certes plus sur la appels d’offres mondiaux pour un
l’association professionnelle du Dans les années 2010, lorsqu’a et des emplois ! » carte des industriels mais elle a des parc commercial en Bretagne.
secteur, WindEurope, le germano- émergé la filière éolienne en mer MARC LAFOSSE usines et des emplois en France ! » Ces projets suscitent déjà des
espagnol Siemens Gamesa et le hexagonale, les pouvoirs publics Président de la commission souligne Marc Lafosse, le président investissements. En Occitanie, la
danois Vestas ont fourni à eux seuls ont toutefois nourri l’ambition énergies marines du Syndicat de la commission énergies marines région a ainsi débloqué 234 mil-
l’essentiel des nouvelles turbines d’écrire une histoire très différente, des énergies renouvelables du Syndicat des énergies renou- lions d’euros pour agrandir le
branchées sur le réseau électrique grâce aux champions nationaux velables. Encore majoritairement port de Port-la-Nouvelle et créer
européen en 2020. Mais en dépit Areva et Alstom. Las ! En quasi- concentrés sur des métiers d’étude, une plateforme dédiée à l’assem-
des nombreux projets éoliens sur faillite, Areva finira par vendre ses de développement et d’ingénierie et blage des flotteurs. n
Les Echos Jeudi 5 août 2021 ENTREPRISES // 15

« La filière hydrogène
pourra générer jusqu’à Toyota enregistre des résultats
150.000 emplois en 2030 » record mais reste prudent
Propos recueillis par HOANG BUI
Vincent Collen Coordinateur de la AUTOMOBILE
période avril-juin a ainsi été multi- Les chiffres clés commente Toyota dans son com-

6,9
@VincentCollen stratégie nationale plié par plus de cinq sur un an, tota- muniqué. Le groupe n’a cependant

R
pour le développe- lisant 897,8 milliards de yens pas modifié ses prévisions annuel-
attaché au Secrétariat Le bénéfice net du (6,9 milliards d’euros), grâce à la les, invoquant de nombreuses
ment de l’hydro- constructeur japonais
général pour l’investisse- gène décarboné reprise dynamique de son activité « incertitudes ».
ment, Hoang Bui coor- en France a été multiplié par plus après l’impact initial de la pandé- « La situation est toujours impré-
donne le plan hydrogène de cinq sur un an. mie. Un record pour un premier tri- MILLIARDS D’EUROS visible en raison de l’expansion du
annoncé par le gouvernement mestre du groupe, selon lui. Bénéfice net record Covid-19 dans les pays émergents, la
l’an dernier. Il explique pourquoi hydrogène – production, stoc- Toyota n’a cependant Son bénéfice opérationnel a du constructeur japonais. pénurie de semi-conducteurs et la
la France est bien positionnée kage, distribution, réservoirs et atteint 997,5 milliards de yens, et flambée des prix des matières

72 %
pas relevé ses prévi-
pour faire émerger une filière piles à combustible pour le trans- ses ventes trimestrielles ont bondi premières », a expliqué le construc-
sions annuelles, en
industrielle de l’hydrogène. port… –, nous visons 100.000 à de 72,5 % sur un an, à 7.935,6 mil- teur. Celui-ci table toujours sur un
150.000 emplois d’ici à 2030.
raison de nombreuses liards de yens (61,3 milliards bénéfice net annuel de 2.300 mil-
Une filière industrielle « incertitudes ». d’euros). Des bons résultats accom- liards de yens (17,7 milliards
de l’hydrogène est-elle en Comment s’assurer que pagnés de la prudence du groupe DE CROISSANCE d’euros), ce qui serait une hausse de
train d’émerger en France ? la valeur ajoutée des électro- Le secteur automobile se porte sur ses objectifs annuels, en proie à des ventes sur un an. 2,4 % sur un an, ainsi que sur un
Elle a déjà émergé, si l’on en juge lyseurs sera majoritairement décidément bien. Après les bons des « incertitudes », refroidissant bénéfice opérationnel de 2.500 mil-

231,7
par les demandes d’aides publi- française ou européenne ? résultats de Renault et de VW, après les investisseurs à Tokyo le matin liards de yens, soit +13,8 % sur un an.
ques déposées par les industriels. L’écueil à éviter, c’est que les usi- les résultats spectaculaires de Stel- même. De même, Toyota continue
Au moins quatre acteurs se sont nes ne soient que de simples sites lantis et de BMW mardi, au tour de d’anticiper un chiffre d’affaires
positionnés pour implanter des d’assemblage de composants Toyota de publier des chiffres « Situation imprévisible » annuel de 30.000 milliards de yens
« gigafactories », des usines de fabriqués à l’étranger. C’est pour- flatteurs, mercredi. Ces performances « sont le résultat MILLIARDS D’EUROS (231,7 milliards d’euros au cours
production d’électrolyseurs sur le q u o i l e s c a n d i d a t s d o i ve n t Le géant automobile japonais a du maintien de nos ventes et de nos Chiffre d’affaires annuel actuel), pour des ventes en volume
territoire français : McPhy, Gen- présenter un volet R&D et un partagé des résultats en très forte approvisionnements […] en dépit de anticipé. se chiffrant à 10,55 millions d’unités
via, Elogen et John Cockerill. Ces volet industriel substantiels pour augmentation sur un an pour son la pénurie de semi-conducteurs et de sur l’ensemble de l’exercice pour
projets IPCEI (Important Projects pouvoir bénéficier des aides premier trimestre 2021-2022. Le la propagation du Covid-19 », grâce à toutes ses marques.
of Common European Interest) publiques. bénéfice net de Toyota sur la des progrès de compétitivité, — Les Echos, avec AFP
sont en cours d’instruction et
devront être validés par la Com- Les usines françaises seront-
mission européenne pour pou- elles compétitives face
voir bénéficier des aides massives à la concurrence étrangère ?
de France Relance et des investis-
sements d’avenir.
C’est un défi à relever, car la
concurrence sera féroce. Ces sites
ont de bons atouts pour être com-
RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2021
Quatre usines d’électroly- pétitifs, car ils bénéficient d’un
seurs, voire plus, ce n’est pas écosystème en France très dyna-
trop pour un seul pays ? mique et ils produiront en grande
Non. Le gouvernement vise des
capacités de production d’hydro-
série. Il s’agira d’usines modernes
et optimisées, même si toutes les FORCE DU MODÈLE ET
gène décarboné par électrolyse
de l’eau de 6,5 gigawatts d’ici à
2030. C’est 700 fois la capacité
phases de fabrication ne sont pas
automatisables. La réduction des
coûts est de toute façon indispen-
PERFORMANCE ÉLEVÉE
actuelle. Les débouchés pour les sable si l’on veut développer la « Fort de son modèle diversifié et intégré et de sa structure financière
industriels sont donc importants, consommation d’hydrogène vert, robuste, BNP Paribas continue de développer ses activités au service
des clients et de l’économie. Les résultats de la Banque sont solides et
et le marché n’est pas seulement qui est aujourd’hui trois à quatre
reflètent le rebond de l’activité et son potentiel de croissance.
français. Les industriels pourront fois plus cher que l’hydrogène
exporter vers l’Europe et le reste « gris », issu des hydrocarbures Tout en renforçant ses engagements environnementaux et sociaux et
du monde. comme le gaz naturel. en poursuivant sa transformation digitale et industrielle, le Groupe
continue de mobiliser ses ressources et ses expertises pour accompagner
Comment la France se Comment éviter une réédi- ses clients, toujours plus nombreux à lui faire confiance en Europe et
positionne-t-elle par rapport tion du fiasco des panneaux dans le monde, soutenir leur transformation et contribuer à la réussite
à ses concurrents européens solaires photovoltaïques, d’une relance durable ».
dans ce domaine ? aujourd’hui fabriqués
Jean-Laurent Bonnafé,
Quatre projets à ce stade, c’est une essentiellement en Chine ?
Administrateur Directeur Général
belle performance ! Cela démon- Il suffit qu’une des gigafactories
tre la forte attractivité de la soit construite en France, et nous
France pour la filière de l’hydro- serons en bonne position pour
gène. Un site, c’est entre 200 et l’éviter. Les industriels concernés PRODUIT NET BANCAIRE RÉSULTAT BRUT D’EXPLOITATION RÉSULTAT NET BILAN TRÈS SOLIDE
500 emplois qualifiés, sans parler ne partent pas de zéro, ils ont déjà
des emplois indirects. Ce n’est pas des technologies, des savoir-faire,
23,6 Md€ 7,8 Md€ 4,7 Md€ 12,9%
(3)
tous les jours qu’une usine créée une production, des clients… Et ils
au 30 juin 2021
ex nihilo génère autant de créa- bénéficieront d’aides importan-
tions de postes en France. Si l’on tes de France Relance et des inves-
+4,6 % par rapport au +10,9 % par rapport au +30,6 % par rapport au Ratio de « common equity Tier 1 » :
parle de l’ensemble de la filière tissements d’avenir, ce qui n’était
1er semestre 2020 1er semestre 2020 1er semestre 2020 +10 pb par rapport à fin 2020
pas le cas pour le photovoltaïque.
((+5,5 % par rapport au ((+20,8 % par rapport au ((+6,7 % par rapport au • Ratio de levier(4) : 4,0 %
L’Etat français va dépenser
« Les candidats 7 milliards d’euros en moins de
1er semestre 2019) 1er semestre 2019) 1er semestre 2019) reflétant une • Réserve de liquidité
doivent présenter dix ans pour soutenir la filière Revenus des pôles opérationnels : Pôles opérationnels : +6,0 % solide progression des résultats. instantanément mobilisable :
Le coût du risque se normalise 488 Md€, soit plus d’un an
un volet R&D industrielle des électrolyseurs, • Domestic Markets(1) : +5,2 %, par rapport au premier
à un niveau bas : 40 points de de marge de manœuvre
mais aussi ses clients, qui produi- porté par le rebond dans les semestre 2020
et un volet ront ou consommeront de réseaux (en particulier en base des encours de crédit à par rapport aux ressources
Hausse modérée des frais de
industriel l’hydrogène décarboné. Trans- France) et une très bonne gestion : +1,8 %
la clientèle de marché
Rentabilité annualisée des fonds
substantiels port routier, naval et aérien, raffi- performance des métiers
propres tangibles non réévalués :
spécialisés DIVIDENDE COMPLÉMENTAIRE
pour pouvoir nage, sidérurgie, ciment… Toute
• International Financial Service :
Effet de ciseaux très positif
10,6 %, reflétant les solides
la chaîne de l’hydrogène est sti- (+2,8 points)
bénéficier des mulée. La France a toutes les car- +3,0 % à périmètre et change performances du Groupe
• 1,11 € déjà payé en mai 2021,
aides publiques. » tes en main pour construire un constants, en lien avec la forte
soit 21 % du résultat 2020,
vrai écosystème compétitif per- hausse dans les métiers CRÉATION CONTINUE DE
d’épargne et de gestion d’actifs VALEUR AU TRAVERS DU CYCLE maximum résultant de la
mettant de décarboner notre éco-
et la bonne progression de recommandation de la Banque
nomie tout en se développant à
BancWest Centrale Européenne du
l’international. n Actif net tangible(2) par action :
• CIB : +4,4 % (+20,9% par rapport 15 décembre 2020
76,3 € soit une croissance
au premier semestre 2019), • Distribution complémentaire
annuelle moyenne de +7,2 %
en progression dans les trois de 1,55 € en septembre 2021(5),
depuis le 31 décembre 2008
permettant de porter le taux

à suivre
métiers
de distribution à 50 % du
resultat 2020, conformément à
■ AGENDA 2021(6) la politique de distribution du
(1) Intégrant 100% des banques privées des réseaux domestiques Groupe
Assemblée Générale Ordinaire :
(2) Réévalué
(3) CRD4 ; y compris dispositions transitoires IFRS9 24 septembre 2021
General Motors relève lui aussi (4) Calculé conformément au Règlement (UE) n° 2019/876, sans opter pour l’exemption
temporaire des dépôts auprès des banques centrales de l’Eurosystème autorisée par la décision
Annonce des résultats du
3ème trimestre 2021 : 29 octobre 2021
ses prévisions sur l’année de la BCE du 18 juin 2021
(5) Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale du 24 septembre 2021, détachement le
28 septembre 2021, paiement le 30 septembre 2021
■ INFOS
AUTOMOBILE Comme de nombreux autres acteurs du secteur, le (6) Sous réserve de modifications ultérieures Relations actionnaires : 01 40 14 63 58
constructeur américain a revu à la hausse ses prévisions de résul-
tats sur l’année, s’attendant à un bénéfice opérationnel (Ebit) de 11,5
à 13,5 milliards de dollars (au lieu de 10-11 milliards). Sur les six pre-
miers mois de 2021, General Motors a dégagé un bénéfice opéra- INVEST.BNPPARIBAS.COM
tionnel de 8,5 milliards. Il a bénéficié d'une demande vigoureuse,
qui lui a permis de facturer des prix élevés pour ses camions et ses
véhicules utilitaires sportifs. La pénurie de semi-conducteurs lui a
aussi permis de donner la priorité aux véhicules les plus rentables.
Il a cependant subi un rappel massif de Chevrolet Bolt électriques,
qui a coûté à lui seul 800 millions. Le géant de Detroit prévoit encore
une perte de production de 100.000 véhicules au second semestre,
en raison de la crise des puces, et d’une hausse du coût des matières
premières de 1,5 à 2 milliards de dollars.
16 // ENTREPRISES Jeudi 5 août 2021 Les Echos

Restaurer la Merveille
du Mont-Saint-Michel,
un chantier extrême
ront 7 millions d’euros au Centre des rasse au canon, proche du monte-
MONUMENT monuments nationaux. Ils dureront charge. Toutefois, l’appareil ne pou-
jusqu’à l’été 2023 et sont d’ampleur. vant transporter que 500 kg, le
Granit, ardoises, La société Degaine, qui intervient chantier va nécessiter 4.000 rota-
poutres… vu la hauteur sur le Mont Saint-Michel depuis tions », explique Nicolas Back,
du chantier, prévu 1899 et filiale spécialisée de Vinci, directeur des travaux chez Degaine.
pour s’achever un 2023, doit ainsi dévégétaliser 8.500 mètres L’héliportage se pratique depuis
et l’exiguïté du site, carrés de façades, les rejointoyer au six ou sept ans mais avec parcimo-
des milliers de tonnes mortier de chaux, comme au nie, car il renchérit le chantier (il
de matériaux doivent XIIIe siècle, et remplacer 100 mètres représente environ 10 % du mar-
être héliportés. cubes de pierres, en utilisant le gra- ché). Il a servi en 2016 pour la res-
nit roux local de Saint-Brice-en-Co- tauration de l’archange saint
glès (Ille-et-Vilaine). Pour cela, M i c h e l p l ac é s u r l a f l è c h e, à
Myriam Chauvot Degaine a mis en place des échafau- 160 mètres, et celle du cloître, mais
mchauvot@lesechos.fr dages servant également aux char- « c’est le premier chantier du Mont-
pentiers des ateliers Aubert Laban- Saint-Michel 100 % héliporté », sou-
Inutile pour les touristes déambu- sat et aux couvreurs d’Heriau, qui ligne Nicolas Back.
lant au bas des échafaudages de remplacent les toitures en ardoise
lever la tête : le chantier en cours au d’Angers par une ardoise de Travas- Horaires des marées
mont Saint-Michel est trop haut sac (Corrèze) b eaucoup plus Reste malgré tout à gérer les
pour être observé. Du sommet du épaisse. Des vitraux du réfectoire marées. Elles bloquent l’accès des
piton où se dresse l’église abbatiale, des moines seront restaurés par les compagnons au mont, redevenu
à 80 mètres au-dessus du niveau de ateliers Barthe-Bordereau. une île depuis son désensablement.
la mer, tout juste voit-on, depuis la Mais acheminer sur place les « Deux fois par mois les entrées sont
réouverture du mont en mai 2021, milliers de tonnes que représentent coupées, et six fois par an ce sont les
des échafaudages de 40 mètres les échafaudages, les blocs de 50 à gros coefficients de marée. On adapte
prendre d’assaut les façades du bâti- 300 kg de granit, l’ardoise et les pou- nos horaires : si la mer est haute à
ment gothique emblématique du tres de charpente était un casse-tête 8 heures, nous arrivons à 6 h 30 »,
Mont-Saint-Michel. vu l’exiguïté du mont et la hauteur à résume Philippe Besnard, chef de
Jouxtant le nord de l’église abba- laquelle la vingtaine de compa- chantier chez Degaine.
tiale, les trois niveaux de la « Mer- gnons travaille. Degaine a donc En haut de l’échafaudage de la
veille », comme est surnommé minimisé les échafaudages, en limi- façade nord, sur la plateforme
depuis le XVIIe siècle le bâtiment tant la largeur du plus important, d’arrivée du monte-charge, des
gothique emblématique du Mont- sur la façade nord, doté du monte- blocs de granit attendent leur mise
Saint-Michel, comprennent, de bas charge. Une fois restaurée une pre- en place. « Ils sont taillés en carrière
en haut, l’aumônerie qui accueillait mière tranche de la façade, il sera ou ici, puis nous supprimons l’aspect
les pèlerins dès 1212, la salle des hôtes déplacé latéralement pour entamer lisse de la coupe moderne pour resti-
A 80 mètres au-dessus de la mer, s’élance sur 40 mètres de haut le bâtiment gothique emblématique et le réfectoire des moines. Faute une seconde tranche. tuer les picots caractéristiques de la
du mont, surnommé la « Merveille », comprenant sur trois niveaux l’aumônerie, qui accueillait d’espace, la vie religieuse s’est cons- C’est astucieux mais insuffisant à taille du XIII e siècle », explique
les pèlerins depuis 1212, la salle des hôtes et le réfectoire des moines. Photo Christian Gluckman - CMN truite à la verticale, rendant l’édifice régler le problème de la logistique. Nicolas Back. De fait, sur un pignon
unique… et sa restauration com- D’où une solution radicale : « Un récemment restauré, impossible au
plexe. Il est pourtant urgent d’agir. hélicoptère dépose les matériaux et non-expert de distinguer les pierres
Des pierres des façades en granit évacue les déchets à partir de la ter- changées de celles nettoyées.
roux se désagrègent, voire mena- La Merveille retrouve la santé et

4.000
cent de tomber, victimes des végé- déjà, François Jeanneau, l’archi-

les conférences de
taux, de l’eau et d’un rejointoiement tecte en chef des Monuments histo-
effectué au XIXe siècle au mortier de riques chargé du site, pense à la
ciment non respirant. La toiture en suite. « L’urgence, c’est la façade des
ardoise, elle, n’est plus étanche et la logis et le chevet de l’église, précise-
charpente est dégradée. ROTATIONS D’HÉLICOPTÈRE t-il. Pour résister à l’eau, au sable et
Lancés en novembre, les travaux, seront nécessaires pour acheminer au vent, depuis le IXe siècle, les tra-

Comprendre
en aidés par le plan de relance, coûte- les matériaux nécessaires. vaux sont permanents ! » n
LIGNE

l’Impressionnisme Foot : la Liga espagnole lève


2,7 milliards d’euros avec CVC
L’accord entre les deux parties la génération de revenus […] en accé-
SPORT valorise la Liga à plus de 24 mil- lérant la transformation digitale ».
liards d’euros. Dans sa communica- L’objectif est aussi de mieux traiter
La ligue profession- tion, le championnat du Real de et de monétiser les données appor-
nelle espagnole crée Madrid et du FC Barcelone souligne tées par les fans. La Liga veut se
une société dans « le potentiel de croissance issu d’une transformer en « compagnie globale
laquelle elle logera ses meilleure présence digitale et du ren- de divertissement » et rompre avec
actifs économiques et forcement des interactions avec les « le modèle monoproduit basé quasi
dont elle cède 10 % au fans ». Elle évoque aussi des inves- exclusivement sur les recettes liées
fonds d’investissement. tissements dans « la marque, le pro- aux matches et la vente des droits
jet sportif et l’internationalisation ». audiovisuels ».
Le « Financial Times » affirme L’Espagne emboîte le pas à l’Italie,
Philippe Bertrand néanmoins que la création de cette où des discussions autour de
@Bertra1Philippe nouvelle société co-contrôlée par l’entrée de fonds d’investissement
CVC ne fait pas l’unanimité parmi privés dans la gestion des droits TV

16
Les ligues européennes de football les clubs. Le très puissant Real de ont divisé les clubs de Serie A au
poursuivent leurs recherches de Madrid, qui n’a pas été associé aux printemps. De son côté CVC ajoute
fonds. Et CVC Capital continue, lui, discussions, serait ainsi très la Liga à une liste d’actifs sportifs qui
ses investissements dans le sport. réservé, même si dans le principe s’allonge depuis plusieurs années et
Le fonds d’investissement a ainsi l’argent apporté par CVC permet- le rachat des droits de la Formule 1.
acquis 10 % du capital d’une nou- trait de redistribuer 2,5 milliards Le fonds est entré dans plusieurs
velle société créée par la Liga, la d’euros sur trois ans aux clubs compétitions internationales de

septembre
structure de tête du championnat espagnols de première et deuxième rugby, de tennis, de volley-ball et
espagnol de football, pour 2,7 mil- division. dans le championnat de Moto GP.
liards d’euros. Les dirigeants du football profes- En France aussi, la Ligue de Foot-
Impressionnisme 14 octobre 25 novembre « L’opération s’effectuera à travers sionnel espagnol insistent sur la ball Professionnel s’est donné la
au féminin : Morisot, Autour des impressionnistes :
collectionneurs, marchands
Les derniers feux
de l’Impressionnisme
la création d’une nouvelle société à
laquelle la Liga apportera toutes ses
coopération avec les clubs qui sont
les actifs, en termes de marque
possibilité de créer une société de
commercialisation de ses droits et
Cassatt, Gonzalès d’art et réseaux d’influence activités commerciales, ses filiales et notamment, les plus importants du elle envisage de faire rentrer des
16 décembre coentreprises et dans laquelle CVC secteur. Ils évoquent dans leur fonds au sein de cette structure.
Une nouvelle détiendra une participation minori- communiqué, « un accord à long Une manière de lever de l’argent
avant-garde taire d’environ 10 % », indique la Liga. terme qui aligne les intérêts de la dans cette période difficile pour le
La ligue professionnelle espagnole Liga, des clubs et de CVC ». ballon rond, en raison de la crise
précise quelques lignes plus loin sanitaire qui vide les stades comme
Inscrivez-vous aux conférences qu’elle « maintiendra à part de cette Rompre avec le modèle du fiasco MediaPro spécifique à la
en ligne au tarif de 15 € nouvelle société ses compétences spor- monoproduit France. L’arrivée d’un actionnaire
tives, d’organisation et de commercia- Il s’agit d’« impulser toutes les oppor- extérieur, même minoritaire, doit
connaissancedesarts.com/conferences
lisation des droits audiovisuels ». Une tunités de croissance que détiennent aussi permettre à l’univers du foot
façon de dire qu’elle garde la main les clubs pour développer un nou- de confier une partie du pouvoir à
sur ses compétitions comme sur le veau modèle économique qui per- un véritable professionnel de la
choix de ses diffuseurs. mettra de diversifier et d’augmenter valorisation des actifs sportifs. n
HIGH-TECH&MEDIAS
Les Echos Jeudi 5 août 2021

Huit mois après, bilan mitigé Rakuten


rachète
l’américain
pour l’indice de réparabilité Altiostar
TÉLÉCOMS
l Entré en vigueur le 1er janvier, cet indice commence à être connu des Français.
l Certains fabricants comme Apple font des progrès, mais des points d’amélioration demeurent. Le géant japonais va
acquérir la start-up
du Massachusetts
CONSOMMATION pour accélérer dans
les réseaux virtuali-
sés, Open RAN.
Raphaël Balenieri
@RBalenieri
et Florian Dèbes Raphaël Balenieri
@FL_Debes @RBalenieri

Huit mois après son entrée en C’est la première opération


vigueur et alors que les Etats-Unis d’ampleur dans l’Open RAN,
viennent de faire un pas supplémen- une nouvelle architecture de
taire sur le sujet, l’indice de répara- réseaux télécoms mobiles qui
bilité a-t-il changé la consommation permet de se passer des équipe-
des Français ? Pas encore… En mentiers traditionnels comme
revanche, cette note allant de 0 à 10 Ericsson, Huawei et Nokia. Pion-
qui mesure le degré de réparabilité nier dans ce domaine, le géant
de plusieurs produits électroniques japonais Rakuten a annoncé
et électroménagers, commence à mercredi le rachat d’Altiostar,
bien s’installer dans le paysage. Pour l’une des nombreuses start-up
autant, les associations de consom- américaines de ce secteur, sur la
mateurs restent vigilantes. « Cela a base d’une valorisation… de plus
permis une réflexion de fond sur le de 1 milliard de dollars. Le prix
sujet et d’entraîner l’ensemble des de l’acquisition, en revanche, n’a
fabricants, estime Laëtitia Vasseur, pas été communiqué.
directrice générale de Halte à l’obso- L’Open RAN consiste à rem-
lescence programmée (HOP). La placer les équipements 4G ou
plupart des marques se sont mises en 5G habituels par de simples ser-
conformité. Mais il y a encore des veurs informatiques sur les-
points d’amélioration. » quels tournent des logiciels
Pour rappel, l’indice de réparabi- (comme ceux d’Altiostar) assu-
lité a été créé par la loi « de lutte rant les mêmes fonctions. Dans
contre le gaspillage et pour l’écono- un réseau Open RAN, tout (sauf
mie circulaire » de février 2020. l’antenne elle-même) est donc
Entré en vigueur le 1er janvier 2021, il virtualisé et basé dans le cloud.
s’applique pour le moment à cinq
produits : lave-linge à hublot, smart- Sept Français sur dix ont déjà entendu parler de cet affichage, selon un sondage Opinion Way pour Samsung de mai 2021. Photo Stephane Audras/RÉA
phones, ordinateurs portables, télé- Si le montant de
viseurs et tondeuses à gazon électri- ailleurs, 86 % des interrogés indi- tage de ces produits, l’accès aux piè- principaux modèles. Toutefois, un européenne exigera la disponibilité l’acquisition n’a pas
ques. Objectif, réparer 60 % des quent qu’ils le prendront certaine- ces détachées et le prix de ses professionnel du secteur rappelle des pièces détachées pendant sept été communiqué,
produits qui tombent en panne d’ici ment (31 %) ou probablement composants. L’iPhone reste toute- que cette industrie tire sa valeur ans, note Laëtitia Vasseur. Les mar-
à cinq ans, contre 40 % aujourd’hui. (55 %) en compte pour leurs futurs fois moins bien noté que les derniers ajoutée d’une innovation perpé- ques qui respectent cette exigence
il se base sur
Concrètement, les fabricants doi- achats. En revanche, les 18-25 ans modèles de Samsung (8,2 pour les tuelle poussant au remplacement auront une très bonne note sur ce cri- une valorisation
vent auto-évaluer le caractère répa- connaissent encore mal l’indice. trois Galaxy S21). Le site spécialisé des technologies plus anciennes. Un tère alors qu’elles ne feront qu’être en d’Altiostar à plus de
rable de leur produit en fonction de Autre point positif, l’indice a IFixit souligne d’ailleurs qu’Apple autre anticipe des hausses de prix conformité avec le droit… »
cinq critères : disponibilité et prix contraint certains fabricants à ren- doit encore faire des efforts pour liées aux exigences de réparabilité. En 2024, l’indice de réparabilité
1 milliard de dollars.
des pièces détachées, facilité du dre leurs produits plus réparables. faciliter le travail des réparateurs comprendra de nouveaux critères
démontage, accès aux documents Chez Apple par exemple, le nouvel indépendants. Sans surprise, la Tenir compte de la durabilité pour prendre en compte la durabi- Cette architecture permet
techniques, etc. La note, associée à iPhone 12 « de base » obtient une palme (8,7) revient au Fairphone 3, Mais le dispositif est encore perfec- lité, c’est-à-dire la conception plus aux opérateurs de combiner des
un code couleur allant du rouge au note de 6 sur 10, contre 4,6 pour marque néerlandaise de téléphones tible. « Des marques proposant des ou moins robuste du produit et sa logiciels interchangeables, alors
vert, doit ensuite être affichée en l’iPhone 11. Longtemps mauvais « équitables ». Sa coque arrière ainsi produits réputés peu réparables ont propension ou non à tomber en que les équipements tradition-
magasin et sur Internet, à côté du élève, la marque à la pomme a fait que la batterie se retirent sans le pu obtenir des bonnes notes en panne. « Nous espérons que l’indice nels, eux, sont plus difficilement
prix de l’appareil. D’abord facultatif, des progrès sur la facilité de démon- moindre outil. Et Fairphone fournit jouant avec la pondération des diffé- de durabilité prendra en compte compatibles.
cet affichage va devenir obligatoire même un mini-tournevis pour déta- rents critères », explique Laëtitia l’obsolescence logicielle qui réduit

40 %
dès 2022 avec des amendes à la clé cher l’écran du châssis. Vasseur. Ainsi, le fait de publier la aussi la durée de vie des appareils », Economies à la clé
en cas de non-respect. Du côté des fabricants de télévi- documentation technique compte note Adrien Montagut, cofonda- Mais surtout, l’Open RAN per-
Premier bilan : les Français sont seurs, on se félicite aussi de la nou- autant qu’un prix modique des piè- teur de Commown, une coopéra- met de faire des économies.
désormais familiers du dispositif. velle visibilité du sujet. De Samsung ces détachées, sans pour autant tive qui propose aux professionnels Elles seraient de 35 % par rap-
En mai, 7 personnes sur 10 avaient à LG en passant par Sony, TCL et garantir la réparabilité du produit… de leur louer des smartphones et port à un réseau 4G et même de
déjà entendu parler de l’indice de DES PRODUITS EN PANNE Philips, les marques leaders du Par ailleurs, l’indice pourrait vite des ordinateurs durables. Mais la 55 % sur la 5G, selon Rakuten.
réparabilité, selon un sondage Opi- font l’objet d’une réparation, marché français affichent des notes être moins-disant par rapport au liste des critères du futur indice L’opérateur avait été le premier
nion Way pour Samsung. Par en France. au-dessus de la moyenne pour leurs droit européen. « Dès 2022, l’Union n’est pas encore définie. n au monde à utiliser cette archi-
tecture, lorsque ce champion de
l’e-commerce au Japon a lancé

Les Etats-Unis avancent vers un « droit à la réparation » la 4G puis la 5G en 2020, deux


ans après son arrivée sur le
mobile. Comme Free en 2012 en
France, Rakuten s’est lancé dans
La Federal Trade Commis- Federal Trade Commission (FTC). dans un rapport sorti en mai. encombrés, des consommateurs se un outil vital pour étendre la durée de les télécoms avec pour ambition
sion a décidé de favoriser L’autorité américaine de la concur- « Quand vous achetez un produit sont plaints de ne pas pouvoir ten- vie des appareils électroniques », de casser les prix. Mais le groupe
la possibilité, pour le grand rence a décidé cet été de renforcer la coûteux, que ce soit un tracteur à un ter de réparer eux-mêmes leur avait plaidé lors des auditions Paul partait de zéro puisqu’il n’avait
public, de réparer leurs possibilité, pour les consomma- demi-million de dollars ou un télé- appareil. Et cela ne concerne pas Roberts, fondateur de Secure- alors aucun réseau.
appareils électroniques teurs, de réparer eux-mêmes leurs phone à 1.000 dollars, vous restez que les téléphones et tablettes. Des pairs.org, une association qui Un an plus tard, ce rachat va
quand c’est possible. appareils électroniques. Les com- dépendant du pouvoir du fabricant, a ingénieurs travaillant sur du maté- défend le droit à la réparation. permettre à Rakuten d’accélérer
missaires de la FTC ont voté à l’una- expliqué à « Wired » Tim Wu, riel médical ont dénoncé le danger Les fabricants défendent un tout le déploiement de son infras-
Nicolas Rauline nimité (5 voix pour, 0 contre). Ils se conseiller spécial de Joe Biden sur de ne pas pouvoir accéder à des autre point de vue. Selon eux, le tructure. Les deux entreprises se
@nrauline sont ainsi engagés à favoriser des les technologies et la politique outils de réparation pour des appa- droit à la réparation pose des pro- connaissent bien. Rakuten avait
— Bureau de New York lois incitant les fabricants à lâcher concurrentielle, au sein du Conseil reils aussi vitaux que les respira- blèmes de sécurité et fait planer des investi dès 2019 dans Altiostar.
l’emprise qu’ils ont sur les répara- économique. Et quand ils ont des teurs artificiels. menaces sur l’environnement. Ils Et la start-up du Massachusetts,
C’est le premier gros coup de Lina tions et à étendre les garanties. Ils spécifications de réparations dérai- mettent en avant des risques pour la créée en 2011, équipait déjà la
Khan, la nouvelle présidente de la avaient déjà dénoncé ces pistes sonnables, vous ne pouvez pas faire santé, certains appareils contenant plateforme télécoms virtualisée
grand-chose. » Selon les fabricants, des produits nocifs. Et affirment du géant japonais, RCP. Mais
ce droit pose qu’ils sont les mieux placés pour Altiostar travaillait aussi avec
Etendre la durée de vie des problèmes de recycler certaines pièces qui doi- Airtel en Inde, Dish aux Etats-
des produits vent être changées. La Consumer Unis, ainsi que Telefónica en
La proposition de la FTC vise aussi
sécurité et fait planer Technology Association, qui orga- Europe et en Amérique latine.
les fabricants qui imposent des con- des menaces sur nise tous les ans le Consumer Elec- L’opération pourrait donc
ditions très restrictives aux répara- l’environnement. tronic Show (CES) de Las Vegas, a permettre à Rakuten de garder
teurs indépendants ou obligent les aussi parlé de problèmes de pro- une longueur d’avance sur cette
Découvrez notre marketplace consommateurs à leur renvoyer priété intellectuelle dans une lettre technologie, au moment où de
l’appareil pour le réparer – un ser- D’autres mettent en avant la envoyée à la FTC. plus en plus d’opérateurs se pen-
BtoB, Les Echos Solutions vice parfois facturé très cher. Apple nécessité pour les consommateurs Des lois pourraient désormais chent sur l’Op en RAN. En
en particulier serait dans la ligne de d’accéder à leurs données, sur des voir le jour, au niveau fédéral ou au France, Orange expérimente
mire des autorités. appareils de plus en plus connectés. niveau local, pour obliger les fabri- l’Open RAN sur Pikeo, son
Le sujet a été mis en évidence En confiant son terminal au fabri- cants à partager certaines informa- réseau du futur, à Lannion.
annonces.lesechosleparisien.fr durant la pandémie. Alors que cer- cant – ou à un tiers –, les risques de tions, voire à rendre obligatoire la L’opérateur historique travaille
01 87 39 70 08 tains magasins étaient fermés et pertes de données sont grands. « Un possibilité pour le grand public de avec Mavenir, autre start-up
que les services clients étaient droit numérique à la réparation est réparer leur appareil. n américaine, rivale d’Altiostar. n
PME&REGIONS Jeudi 5 août 2021 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
LES CURIOSITÉS DES ROUTES DES VACANCES 2/8

Le plus puissant synchrotron se niche à Grenoble


En quittant Grenoble par l’A480 grands laboratoires au monde, lea-
der mondial dans la science des
premier temps. Il vise à développer
l’imagerie 3D des organes humains
du Covid-19 et d’en tirer des ensei-
gnements. « Nous sommes en phase
loppe la chargée des études d’art,
Marine Cotte. Au sein de la division
pour gagner Lyon ou Valence, un rayons X, avec plus de 2.000 publi- au niveau micrométrique et per- développement et les premières ana- environnement, écotoxicité, c’est la

bâtiment en forme de rotonde attire cations scientifiques par an et qua-


tre prix Nobel parmi ses utilisa-
mettre ainsi une connaissance très
fine du fonctionnement et de
lyses ont montré comment ce virus
menait des attaques multifactorielles
protection du vivant qui motive le
chercheur Hiram Castillo. « L’un
le regard. Il s’agit du synchotron t e u r s. S o n b u d g e t a n n u e l d e
fonctionnement totalise 100 mil-
l’impact des maladies telles que le
Covid-19 sur les organes. « Dès que la
sur les veines, les poumons, ou le cer-
veau humain », précise le chercheur.
des objectifs, c’est de produire des
données et de répondre à la question :
ESRF-EBS, le plus puissant accélé- lions d’euros avec 700 salariés sur le
site dont 350 chercheurs.
pandémie a démarré, j’ai eu l’idée de
mettre mon expertise acquise dans Toxicité de l’encre
est-ce que ce produit est toxique ? » Le
scientifique travaille sur tous les
rateur de particules du monde. l’imagerie 3D des fossiles au service des tatouages continents pour analyser la traçabi-
Images 3D des organes de la recherche biomédicale sur le Du coté du patrimoine culturel, plu- lité et l’impact potentiel des nano-
Depuis sa métamorphose, le nouvel Covid-19 », explique le paléontolo- sieurs projets d’études sont en particules, comme le dioxyde de
Gabrielle Serraz tonnes de l’ancien anneau d’accélé- ESRF-EBS a accueilli des program- gue Paul Tafforeau, qui pilote le cours avec les plus grands musées titane, sur les sols et les plantes.
— Correspondante à Grenoble

L
rateur de particules ont été déman- mes scientifiques jusqu’alors projet avec UCL (University College du monde. « Nous étudions la com- Grâce au synchrotron, Hiram Cas-
telées pour pouvoir installer la nou- impossibles à réaliser, à l’instar du London). position des pigments des peintures tillo a pu mettre en lumière la toxi-
e gros cercle blanc ? Pas velle machine. projet « Human Organs », En quelques mois, s’est formée et sommes en mesure de donner aux cité de l’encre des tatouages. n
un stade XXL, juste une Désormais considéré financé par la Fondation une équipe de 50 médecins qu’étof- musées la liste exhaustive des pig- 6
autre preuve de l’inclina- comme le synchrotron Chan Zuckerberg Ini- fent des physiciens et des mathéma- ments utilisés, leur origine géogra-
tion scientifique de Gre- le plus puissant du tiative à hauteur ticiens venus du monde entier. Il phique, voire les raisons de leurs Et demain Près de Caen,
noble : c’est l’énorme monde, l’ESRF se d’un million s’agit de scanner des organes (pou- dégradations, ce qui permet de les le réfrigérant se bat pour
accélérateur d’électrons de l’ESRF- compose d’un bâti- d’euros, dans un mons, cerveaux, reins) des victimes préserver ou de les restaurer », déve- ne pas disparaître.
EBS, utilisé par des chercheurs du ment de bureaux
monde entier. » Le 10 juillet dernier, dessiné par l’archi-
l’astronaute français Thomas Pes- tecte Renzo Piano, et
quet publiait sur son compte Insta- d’un accélérateur de
gram une photo vue de la Station particules de
spatiale internationale (ISS) de la 844 mètres de circonfé-
ville de Grenoble et profitait de rence, où des électrons tour-
l’occasion pour faire la lumière sur nent à une vitesse toute proche de
cet important et étrange édifice visi- celle de la lumière dans l’ultravide,
ble par les automobilistes quittant pour produire une lumière syn-
la ville par l’A480 direction Lyon ou chrotron avec des rayons X qui sont
Valence, sur la presqu’île située 10.000 milliards de fois plus inten-
entre la Drac et l’Isère. ses que ceux utilisés à l’hôpital.
Ce bâtiment en forme de rotonde Ces rayons X aux propriétés uni-
est l’European Synchrotron Radia- ques permettent d’étudier la struc-
tion Facility – Extremely Brilliant ture de la matière dans ses moin-
Source (l’ESRF-EBS) pour les dres détails, jusqu’au niveau
experts, ou juste « Synchrotron » atomique, ce qui en fait un « super
pour le grand public. Il s’agit d’un microscope » et offre de nouvelles
instrument électromagnétique de possibilités d’études dans des

ESRF/Jocelyn Chavy
grande taille destiné à l’accélération domaines aussi variés que la santé,
à haute énergie de particules élé- la biologie et l’étude des protéines,
mentaires. Après dix-huit mois de la structure des virus et l’énergie.
travaux et un investissement de Créé en 1988 par 11 pays européens
150 millions d’euros, l’appareil a et financé par 22 pays, l’ESRF se
redémarré le 27 août 2020. Les 1.720 revendique comme l’un des plus Après dix-huit mois de travaux et un investissement de 150 millions d’euros, le synchroton a redémarré le 27 août 2020.

Brico Fenêtre se dote Zone à faibles émissions de Strasbourg :


d’une deuxième usine vers des concessions aux entreprises
pour doper ses ventes
sur Internet GRAND EST

monte encore en cadence, sera L’Eurométropole


NOUVELLE- entièrement destinée à Brico Fenê- de Strasbourg a
AQUITAINE tre, car elle apporte beaucoup plus conduit une consulta-
de flexibilité en produisant directe- tion des entreprises
L’industriel béarnais ment à partir de la commande du sur l’état de leurs
Biason investit client », explique Thierry Ram- parcs de véhicules.
10 millions d’euros bert, qui a fondé Brico Fenêtre au
dans un autre site sein du groupe et dirige cette acti-
Les chambres consu-
de production. vité. Depuis le site Internet, entiè-
laires s’inquiètent de
rement refait l’an dernier, le client
peut réaliser l’intégralité de la sai- la probable interdic-
Frank Niedercorn sie seul même s’il reçoit presque tion des vignettes
— Correspondant à Bordeaux toujours l’aide d’un conseiller par Crit’Air 2 en 2028.
téléphone.
Lorsqu’en 2007 le groupe Biason
crée le site Brico-fenêtre.com, il Un seul concurrent Bénédicte Weiss
fait un pari à la fois commercial et sur le Web — Correspondante à Strasbourg
industriel. L’industriel béarnais Le marché français de 10 millions
espère d’abord que le client de fenêtres par an pour 20 mil- Des évaluations de la qualité de Les Crit’Air 2 occupent une place prépondérante dans les parcs des 901 entreprises répondantes.
acceptera de commander ses liards d’euros est très atomisé l’air de l’agglomération strasbour- Photo Frederick Florin / AFP
fenêtres en ligne, puis qu’il sera mais très dynamique, grâce au geoise et de l’état des parcs de véhi-
capable de fabriquer ces produits boom de la rénovation. Seule cules des entreprises seront strasbourgeoise devrait s’étendre métropole. 70 % des véhicules sont Jean-Luc Hoffmann, boucher-
s u r m e s u r e e t s a n s e r r e u r. ombre au tableau, la difficulté conduites à deux reprises progressivement aux Crit’Air 4, 3 récents. » D’autres offres n’existant charcutier-traiteur de métier. Je
Treize ans après, c’est un succès d’approvisionnement sur les entre 2023 et 2026, en plus de puis 2 d’ici à 2028. Cette dernière pas toujours, la question du retour n’ai pas trouvé de moteur adapté à
pour l’entreprise créée et dirigée matières premières qui fait grim- l’octroi de dérogations pour trois catégorie inquiète le plus les pro- sur investissement se pose pour les la future ZFE. J’en ai eu pour
par Christian Biason depuis 1984. per leurs prix. Sur le créneau de la ans renouvelables. Voici quelques fessionnels. professionnels. « Je viens d’investir 150.000 euros, qui ne seront amortis
Sur un chiffre d’affaires global de vente en direct sur Internet, le pistes de travail exposées au Les Crit’Air 2 occupent une dans un véhicule pour faire les mar- que dans dix ou douze ans… » Parmi
31 millions d’euros, 11 millions groupe Biason n’a qu’un concur- monde économique au début de place prépondérante dans les chés, illustre le président de la les entreprises répondantes à la
d’euros sont réalisés par sa mar- rent, Le Roi de la Fenêtre, filiale l’été par Pia Imbs, présidente de parcs des 901 entreprises répon- Chambre des métiers d’Alsace, consultation, 56 % sont implantées
que Brico Fenêtre. du groupe rochelais de menuise- l’Eurométropole de Strasbourg. dantes (soit la moitié des dans la métropole. Les autres y tra-
L’industriel veut désormais rie Ridoret. Pour le groupe dont Comme autant de petits aména- 18.500 structures destinataires du vaillant seulement.
accélérer la cadence. Sur son site l’activité traditionnelle consiste à gements concédés par l’élue face questionnaire de la collectivité). « Faire évoluer
historique de Serre-Castet (Pyré- vendre en direct aux profession- aux inquiétudes des profession- Elles correspondent à 64,4 % de le parc d’ici à 2028 Solutions d’avitaillement
nées-Atlantiques), il vient de cons- nels et aux particuliers grâce à des nels sur la mise en place d’une zone leurs poids lourds, 70,4 % des véhi- Parmi les autres enjeux de déploie-
truire pour 10 millions d’euros commerciaux et plusieurs sites à faibles émissions (ZFE). Cette cules utilitaires légers et 65,7 % des sera très difficile. ment de la ZFE, la nécessaire mul-
une deuxième usine jumelle de la d’exposition, Internet constitue appréhension des acteurs écono- voitures. Cela sans compter les 70 % des véhicules tiplication des solutions d’avitaille-
première pour une surface totale désormais le principal relais de miques s’est clairement exprimée à véhicules personnels des salariés sont récents. » ment en hydrogène, GNV et
de 25.000 mètres carrés. L’organi- croissance. l’occasion d’une consultation des se rendant sur leur lieu de travail. électricité a été soulignée, tout
VINCENT TRIPONEL
sation industrielle, inspirée des « Avec Brico Fenêtre, nous espé- entreprises par la métropole lors comme le possible développe-
Président de la commission
usines japonaises, s’effectue par rons produire 10.000 fenêtres par d’une enquête réalisée entre mai Pas d’alternative attractivité et développement ment de flottes partagées ou de
îlots sur lesquels les opérateurs mois d’ici dix-huit mois, et ainsi et juin dernier, en lien avec les « Faire évoluer le parc d’ici à 2028 du territoire à la CCI Alsace commandes groupées. L’EMS pré-
montent l’ensemble de la fenêtre doubler nos ventes. Ce qui signifie chambres consulaires. sera très difficile, évalue Vincent Eurométropole voit de délibérer le 24 septembre
avec des pièces arrivant par des que l’activité du groupe va progres- Commençant par l’interdiction Triponel, président de la commis- sur le sujet. Les retours d’une
convoyeurs aériens.« La produc- sivement basculer vers Internet », des véhicules Crit’Air 5 ou sans sion attractivité et développement consultation citoyenne sont égale-
tion de cette nouvelle usine, qui assure Thierry Rambert. n pastille au 1er janvier 2022, la ZFE du territoire à la CCI Alsace Euro- ment attendus début septembre. n
FINANCE&MARCHES
Les Echos Jeudi 5 août 2021

Le patron de la SEC veut réguler BNP Paribas


complète ses
services aux
le « Far West » des cryptomonnaies investisseurs
étrangers
en Chine
l Le président du gendarme des marchés financiers américains, Gary Gensler, redoute
que les investisseurs soient piégés par le fonctionnement peu régulé des cryptodevises. GESTION D’ACTIFS
l Il appelle notamment le Congrès à lui donner des pouvoirs renforcés. BNP Paribas a
obtenu une licence
qui lui permet de
fournir des services
de conservation
de titres (custody).

Sophie Rolland
@Sorolland

BNP Paribas vient d’obtenir une


licence pour fournir des servi-
ces de conservation de titres
(custody) aux investisseurs
étrangers en Chine. Une petite
victoire pour la banque qui
cherchait à obtenir ce sésame
depuis plusieurs années. « Nous
offrons déjà toute une palette de
services aux gestionnaires
d’actifs, fonds de pension, fonds
souverains, et également banques
et brokers qui souhaitent investir
sur les marchés chinois. C’était la
pièce manquante du puzzle », se
réjouit Luc Renard, responsable
des intermédiaires financiers
pour l’Asie-Pacifique chez BNP
Paribas Securities Services.
Jusqu’à présent, les clients de
la banque qui intervenaient
directement sur les marchés
chinois dans le cadre du pro-
gramme « Qualified Foreign
Investor » (investisseurs étran-
gers qualifiés) devaient avoir
recours à un sous-conserva-
teur pour leurs actifs. « Cela
introduisait de la complexité et
des coûts supplémentaires »,
constate le banquier.

Les détenteurs
d’une licence
« QFI » constituent
un club fermé.
dans certaines applications », a-t-il être des titres non enregistrés, sans (ETF) sur les cryptomonnaies, mais
CRYPTOMONNAIES estimé, et « dans de nombreux cas, « Nous avons un déclarations obligatoires, ni sur- il voudrait y mettre plus de garde- Les conservateurs de titres
les investisseurs ne sont pas en marché des cryptos veillance du marché. Cela laisse les fous que ce que prévoient actuelle- avec une licence « QFI » consti-
Véronique Le Billon mesure d’obtenir des informations prix ouverts à la manipulation. Cela ment les promoteurs de ces projets. tuent un club fermé qui
@VLeBillon rigoureuses, équilibrées et complè-
où de nombreuses rend les investisseurs vulnérables », Il souhaiterait ainsi qu’un futur ETF regroupe moins d’une vingtaine
— Bureau de New York tes ». « Si nous ne nous attaquons pas devises peuvent a-t-il critiqué, rappelant les conten- soit placé sous le régime réglemen- d’établissements financiers.
à ces problèmes, je crains que beau- être des titres tieux déjà gagnés par la SEC. taire associé aux fonds communs Aux côtés des grandes banques
A la tête de la SEC, Gary Gensler a coup de personnes ne soient lésées », non enregistrés, de placement, plus encadré en chinoises, figurent des acteurs
une ligne directrice : protéger les a-t-il mis en garde. Fonds indiciels matière de gouvernance. étrangers comme Citibank,
investisseurs pour garantir la con- Gary Gensler n’est pas hostile sans déclarations Gary Gensler veut aussi mieux maî- Pour avancer, Gary Gensler a HSBC, Deutsche Bank ou
fiance. Et le président du gendarme aux cryptodevises : il en est même obligatoires, triser le développement massif des notamment appelé le Congrès à encore Standard Chartered.
des marchés financiers américains l’un des meilleurs spécialistes, en ni surveillance du plateformes d’échange des crypto- doter le régulateur de davantage de L’enjeu pour elles est de pouvoir
souhaite désormais l’appliquer à ayant enseigné le sujet ces derniè- monnaies, dont la facilité d’usage pouvoirs. « Nous avons besoin de accompagner les investisseurs
un champ sur lequel il ne s’était res années au Massachusetts Insti-
marché. Cela laisse est propice aux dérapages poten- pouvoirs supplémentaires du Con- institutionnels étrangers sur
encore guère exprimé : les crypto- tute of Technology (MIT). Mais la les prix ouverts tiellement douloureux. Idem pour grès pour empêcher que les transac- tous les dispositifs d’accès aux
monnaies. visibilité médiatique donnée à ces à la manipulation. » les « stablecoins », les actifs cryptos tions, les produits et les plateformes marchés d’actions et d’obliga-
A l’occasion du Forum Aspen sur actifs et la modeste régulation asso- qui aspirent à concurrencer les passent entre les mailles du filet tions chinois.
GARY GENSLER
la sécurité, il a ainsi jugé, dans ses ciée obligent à agir, estime-t-il. Président de la SEC devises traditionnelles, et que le réglementaire, a-t-il indiqué. Nous « La Chine attire les investis-
remarques préliminaires, que le La régulation pourrait couvrir patron de la SEC veut remettre dans avons également besoin de plus de seurs étrangers et ces derniers
secteur ressemblait « au Far West ». plusieurs mesures. « Nous avons le rang. ressources pour protéger les investis- sont de plus en plus intéressés par
« Cette classe d’actifs est truffée de aujourd’hui un marché des cryptos Gary Gensler s’est dit ouvert à la seurs dans ce secteur en pleine crois- une exposition directe aux mar-
fraudes, d’escroqueries et d’abus où de nombreuses devises peuvent création de fonds indiciels cotés sance et volatil ». n chés », explique Luc Renard. Les
institutionnels ont aujourd’hui
deux façons d’investir sur les

Le FMI met en garde contre l’utilisation des cryptos comme devise marchés chinois. Soit à partir de
Hong Kong et de Londres, via les
programmes Bond Connect et
Stock Connect. Ces derniers
Alors que le Salvador doit macroéconomique, l’intégrité finan- qui avait pris tout le monde par sur- garantir un large accès à sa mon- ronnement. Cette nouvelle mise en donnent un accès partiel aux
devenir le premier pays cière, la protection des consomma- prise en juin dernier en annonçant naie officielle. Or tout le monde n’a garde intervient alors que l’institu- actions cotées à Shanghai et à
au monde à faire du bitcoin teurs et l’environnement ». Dans le qu’il comptait donner un cours pas accès à Internet pour utiliser le tion monétaire est en pourparlers Shenzhen, ainsi qu’à une partie
une monnaie officielle pays d’Amérique centrale de légal au bitcoin. bitcoin. Enfin, en l’absence de avec le Salvador pour lui accorder du marché interbancaire insti-
le 7 septembre, le Fonds 6,5 millions d’habitants, le dollar a Cependant, les responsables du un prêt de 1 milliard de dollars. Un tutionnel.
monétaire international déjà remplacé le colon salvadorien FMI estiment que si un Etat devait financement important pour l’ave- L’investissement offshore
a réitéré ses objections comme monnaie officielle, il y a en faire une monnaie officielle, les La forte volatilité nir du pays. Ce n’est pas la première entraîne des commissions de
à ce genre d’initiatives. 20 ans. A partir de septembre, le bit- risques et les coûts l’emporteraient du bitcoin pourrait fois que le FMI fait part de ses dou- change et de courtage plus
coin sera sur le même plan. Pour la sur les avantages potentiels. La exposer le pays tes sur les ambitions du Salvador. importantes, mais l’environne-
Marion Heilmann première fois au monde, les habi- forte volatilité du bitcoin, qui a En juin déjà, l’institution s’en était ment réglementaire est plus
@MarionHeilmann tants d’un pays pourront payer leurs atteint un pic de 65.000 dollars en
à des fluctuations inquiétée, tandis que la Banque sécurisant pour les investis-
impôts, leurs pupusas (des tortillas avril avant de perdre la moitié de sa massives de cours, mondiale lui avait, de son côté, seurs. Autre possibilité : acheter
Dans un mois, le bitcoin aura le sta- de maïs) en cryptomonnaie. valeur deux mois plus tard, pour- estime le FMI. refusé son assistance pointant un des titres directement en Chine,
tut de monnaie officielle au Salva- Le FMI reconnaît que les crypto- rait exposer le pays à des fluctua- défaut de transparence et un coût grâce aux programmes CIBM
dor. Une initiative hasardeuse, à en monnaies présentent l’avantage de tions massives de cours. Les ban- mesures contre le blanchiment environnemental élevé. Le prési- (China Interbank Bond Market)
lire les derniers commentaires du fournir des paiements moins chers ques et les institutions financières d’argent et le financement du terro- dent salvadorien a répondu que le pour le marché interbancaire,
Fonds monétaire international sur et plus rapides, de renforcer l’inclu- pourraient être impactées. Et les risme, le système financier du pays minage de bitcoin pourrait se faire et QFI pour les actions cotées à
le sujet. Dans un post de blog publié sion financière, et de faciliter les finances publiques du pays se trou- pourrait être compromis, estiment en utilisant l’énergie des volcans... Shanghai et à Shenzhen, la
la semaine dernière le FMI pointe transferts transfrontaliers. Des veraient particulièrement exposées les responsables du FMI, qui souli- Reste à voir si l’économie du pays dette obligataire et les futures
– sans jamais citer le Salvador – « des arguments mis en avant par le pré- au risque de change. Autre pro- gnent également le coût exorbitant survivra à l’éruption de la crypto- (contrats à terme) sur matières
risques importants pour la stabilité sident salvadorien Nayib Bukele, blème : légalement, le pays doit du minage de bitcoin pour l’envi- monnaie le 7 septembre. n premières. n
20 // FINANCE & MARCHES Jeudi 5 août 2021 Les Echos

Madoff, la dernière confession


l Le plus grand tueur financier en série a fait 37.000 victimes dans 136 pays.
l Dans « Madoff parle », issu de huit ans de correspondance avant son décès cette année, Jim Campbell brosse
le portait d’un narcissique sans remord qui tente de minimiser sa culpabilité face au jugement de l’Histoire.
20 % par an, de manière complète-
ESCROQUERIE ment légale. Le krach de 1987 aurait
stoppé son succès. Dans les années
Nessim Aït-Kacimi suivantes la baisse de la volatilité
@NessimAitKacimi aurait pénalisé sa stratégie de tra-
ding. Pour rémunérer ses clients, il a
Bernard Lawrence Madoff parlait pioché dans les comptes d’autres
de lui à la troisième personne investisseurs. Une mécanique infer-
comme pour se distancier de sa nale qui allait prendre de l’ampleur
légende noire. A l’issue de huit ans et se prolonger pendant vingt ans.
(2011-2019) d’entretiens épistolaires C’est donc, à l’en croire, quasi-
avec le matricule 61727-054 dans la ment sous la contrainte qu’il se
prison où il purgeait une peine de serait lancé dans une pyramide de
150 ans, le journaliste Jim Campbell Ponzi. Les quatre hommes, dont il a
a publié les confessions du plus ruiné la réputation en suggérant
« grand tueur financier en série » de leur complicité, sont aujourd’hui
l’histoire. « Je ne fus que le produit de décédés. Quand Norman Levy
la culture corrompue de Wall Street », mourut en 2005, Bernard Madoff
lui écrit-il. Si Madoff avait survécu à prononça son éloge funèbre. Il
la crise de 2008, « il aurait probable- récupéra dans la foulée la gestion
ment continué », avance son confes- de l’argent des fondations de
seur au journal « The Times of l’ancien magnat de l’immobilier.
Israël ». Face au jugement de l’his-
toire, il a tenté jusqu’à sa mort de sau- Deux étages,
ver la face pour la postérité, en mini- deux ambiances
misant sa culpabilité et ses fautes. La version d’une pyramide de
Manipulateur, cordial et narcis- Ponzi, tardive, fortuite et presque
sique, son arnaque financière aux involontaire est très largement
dimensions planétaires de 65 mil- contestée. Pour la SEC, qui fit un
liards de dollars a fait 37.000 victi- laborieux mea culpa de 500 pages
mes dans 136 pays. Les banques, pour son incapacité à l’arrêter,
particuliers et hedge funds vou- l’arnaque remontait « au moins au
laient investir chez celui qui garan- début des années quatre-vingt ». C’est
tissait un rendement annuel de 10 d’ailleurs ce que corroborèrent des
à 12 % sans risque de pertes, malgré anciens employés de Madoff.
les nombreux signes alarmants Il opérait deux activités totale-
(opacité…). ment séparées. Au 19e étage, était
Son image et sa crédibilité étaient logée son activité légale de trading
impeccables, notamment auprès et au 17e , sa pyramide de Ponzi. Bernard Madoff à la sortie de la Cour fédérale à New York en mars 2009. L’auteur de la plus grande escroquerie financière de l’histoire
du régulateur des marchés, la Secu- Deux mondes compartimentés. Il a été condamné à une peine de 150 ans de prison, où il est mort le 14 avril 2021. Photo Louis Lanzano/AP/Sipa
rities and Exchange Commission choisissait volontairement des per-
(SEC). Les cinq enquêtes – très peu sonnes jeunes et sans qualification
professionnelles – menées par cette
dernière, ne débouchèrent sur
aucune inculpation. D’Aspen, la sta-
financière pour gérer la partie
administrative de son escroquerie
(envoi de faux relevés d’investisse-
aujourd’hui dans le Connecticut.
Elle n’a pas été poursuivie par la jus-
tice, mais elle a dû renoncer à
de son club de golf très select de
Palm Beach. Il rencontra le futur
président Donald Trump lors d’un
Un pionnier du trading
tion chic du Colorado à Miami, Ber-
nie Madoff savait se faire désirer en
refusant d’abord l’argent et les avan-
ment, photocopies, etc).
Seulement cinq employés
comme son frère Peter, responsable
l’essentiel de sa fortune qui a été
reversée aux victimes. Elle a con-
servé 2,5 millions de dollars sur
tournoi en Floride. « Il était aussi
constant dans son jeu que dans ses
performances financières. Il m’avait
électronique
ces des investisseurs. Quand fina- de la conformité légale et déonto- 800 millions. Elle doit continuer à proposé d’investir dans son fonds, A côté de son escroquerie fut entendu par une commission
lement, il cédait, ces derniers lui logue de sa société, étaient dans déclarer toutes ses dépenses supé- mais j’ai refusé. Ce type suçait l’argent financière, Bernard du Congrès où il fit très bonne
confiaient toute leur épargne. la confidence de l’escroquerie, rieures à 100 dollars à la société char- comme si c’était un bonbon », Madoff dirigeait une firme impression. L’ancien président
mais pas sa femme Ruth, qui vit gée d’indemniser les investisseurs. raconta en avril 2009 Donald de trading sophistiquée du Nasdaq vanta son action face
La bande des quatre Trump à « Vanity Fair ». Dix ans plus à la pointe de la techno- au monopole de la Bourse de New
Dans « Madoff parle », Bernie, Au golf avec Trump tard, Madoff en appellera, en vain, à logie. Cette activité légale, York et au « cartel » de ses gran-
comme l’appelaient ses amis, tente
« Il m’avait proposé Ils étaient 13.500 à être recensés rien la clémence du président américain mais controversée encore des firmes de trading. BMIS, franc
de se justifier en faisant porter la d’investir dans qu’aux Etats-Unis au début du scan- pour une libération anticipée. aujourd’hui, lui servait tireur longtemps méprisé par les
responsabilité de son arnaque son fonds, mais dale fin 2008 : des particuliers fortu- Avant que sa santé ne l’empêche de façade honorable. grandes firmes de Wall Street,
financière sur les autres, et notam- nés, des institutionnels, des organi- de travailler, Bernard Lawrence était du côté des investisseurs en
ment sur l’avide « bande des qua-
j’ai refusé. Ce type sations de charité et même l’équipe Madoff gagnait 24 cents de l’heure Bernard Madoff fut un pionnier favorisant la compétition, plaida
tre » : Jeffry Picower, Carl Shapiro, suçait l’argent de baseball des Mets de New York. grâce à des petits boulots dans la d’une pratique, légale, mais Madoff. Il offrait de meilleurs prix
Norman Levy et Stanley Chais. Ces comme si c’était Leur liste allait considérablement prison de Butner. Ses 3.000 heures controversée, qui fait aujourd’hui aux investisseurs que les autres
chefs d’entreprise et avocat étaient un bonbon. » s’allonger. Ceux qui croyaient que de travail lui avaient rapporté la fortune des courtiers en ligne firmes membres du NYSE. Sa
devenus ses principaux clients. leur argent était l’abri alors que Wall 710 dollars selon Thecity.nyc. Ses comme Robinhood. Bernard prestation et ses arguments
Il gérait leur argent sans agré- DONALD TRUMP Street plongeait de 40 % se rendirent derniers effets personnels furent un Madoff Investment Securities furent jugés assez convaincants
ment et sans autorisation, pour leur
Ancien président à l’évidence, ils avaient tout perdu en tube de dentifrice, une calculatrice (BMIS) rémunérait les courtiers par le Congrès.
des Etats-Unis
rendre service. Au départ, explique- pleine crise financière. Madoff Casio, des échantillons de ketchup quelque cents par action pour
t-il, il parvenait à gagner de 15 % à escroqua plus du tiers des membres et des ouvrages sur les religions. n qu’ils dirigent en exclusivité vers
sa firme les ordres de leurs Bernard Madoff
clients. Ces ordres n’arrivaient Investment
Formations de trading en ligne, les nouvelles plus sur la Bourse de New York, le
Ne w Yo r k S t o c k E x c h a n g e
Securities (BMIS)
rémunérait
pyramides de Ponzi
(NYSE), mais directement vers les
ordinateurs de la firme de Madoff les courtiers pour
et dans les poches de son créateur. qu’ils dirigent en
A la pointe de la technologie
Dans son dernier rapport, due », vendant des formations en fier, simule des opérations de étant disponible quasiment 24 heu- grâce à son frère Peter Madoff,
exclusivité vers
la mission interministé- ligne de trading et promettant une Bourse. « La communauté entre- res sur 24 heures, plus il monte dans BMIS voulait capter le plus fort sa firme les ordres
rielle de vigilance et de lutte éducation financière afin de réali- tient la croyance selon laquelle tout la hiérarchie et a une chance de réel- volume de titres possibles à Wall de leurs clients.
contre les dérives sectaires ser des investissements astucieux, un chacun peut devenir riche, lement gagner de l’argent. Street et en provenance des inves-
alerte sur les risques se cachent souvent des arnaques. comme le leader du groupe est Les sociétés se cachant derrière tisseurs les plus variés (particu-
d’arnaques de formations « Plusieurs sociétés internationales devenu riche. Ce dernier est donc ces arnaques collectent de ce fait les liers, fonds de pensions, etc). Ses Au début des années 2000,
de trading en ligne qui ont pour cible les jeunes gens de habilité et légitime pour montrer la données relatives à l’identité des opérateurs achetaient et ven- BMIS était la principale firme de
fleurissent sur les réseaux 18-25 ans, séduits par l’idée de gagner voie de la richesse aux autres. Si cha- jeunes et à leurs comptes bancaires. daient en permanence des mil- trading du Nasdaq, le marché des
sociaux et la messagerie d’importantes sommes d’argent très cun se soumet au leader de manière Elles incitent aussi ces traders en liers de titres en captant à chaque valeurs technologiques. Mais de
cryptée Telegram. facilement », explique la Miviludes, inconditionnelle, suit à la lettre les herbe à ne pas déclarer leurs reve- fois de petits écarts de cours en plus en plus de firmes et banques,
qui reçoit de plus en plus de signale- consignes, alors il deviendra riche », nus à l’administration fiscale. leur faveur. BMIS faisait figure de plus rapides et sophistiquées, se
Delphine Iweins ments de proches des personnes précise le rapport. L’argent semble plus facile ainsi. trader haute fréquence (firme de lancèrent dans le trading électro-
@DelphineIweins affiliées. « Les techniques de manipulation trading ultrarapide). Ses ordi- nique, ce qui diminua ses bénéfi-
utilisées conduisent les jeunes à nateurs étaient plus performants ces. La firme de tradi ng de
Avec la pandémie et la flambée du Promesse de gains rapides Les traders en herbe dépenser leur épargne, économies ou que les traders regroupés sur Madoff, valorisée jusqu’à 3 mil-
bitcoin, les arnaques multi-niveaux, La méthode est simple et bien sont incités maigres salaires », alerte la Mivilu- le parquet de la Bourse de New liards de dollars, ne fut pourtant
plus connues sous le nom de pyra- rodée. Par des vidéos YouTube aux à ne pas déclarer des pour qui il devient urgent de York. pas cédée. Elle servait de façade
mides de Ponzi, ont pris un coup de discours drôles et préformatés, ou « mobiliser les établissements [sco- honorable pour masquer son
jeune. Au point que pour la pre- aidés par des influenceurs mettant
leurs revenus laires] afin de proposer un cours Madoff devant le Congrès escroquerie financière.
mière fois, la mission interministé- en valeur leurs trains de vie luxueux à l’administration d’éducation financière pour aiguiser BMIS gagnait jusqu’à 100 millions Madoff restait extrêmement
rielle de vigilance et de lutte contre sur Instagram ou Snapchat, des fiscale. l’esprit critique sur le sujet ». de dollars par an. Les traders du bien perçu par l’establishment
les dérives sectaires (Miviludes) met « traders en ligne » recrutent L’Autorité des marchés finan- parquet de la Bourse de New York financier. Il avait participé à la
en garde contre ces risques dans d’autres jeunes leur promettant des ciers et la DGCCRF – qui a récem- étaient particulièrement remon- commission chargée de réfléchir
son rapport d’activité 2018-2020 gains financiers rapides et farami- Le développement du réseau est ment condamné l’influenceuse tés contre Madoff, qui les privait sur des améliorations des mar-
rendu public le 22 juillet dernier. neux. Une fois les nouvelles recrues entièrement fondé sur un système Nabilla Benatia-Vergara à une d’une source de profits en captant chés boursiers après le krach
Derrière des buzz sur les réseaux intégrées dans un groupe sur la de parrainage. Le membre doit amende de 20.000 euros pour prati- en amont beaucoup de flux. Pour de 1987. Près de vingt ans plus
sociaux, comme les désormais célè- messagerie cryptée Telegram, la donc investir de plus en plus ques commerciales trompeuses eux, Madoff corrompait les cour- tard, c’est lui qui causa une défla-
bres vidéos YouTube « Salut à toi machine est lancée. Le groupe, d’argent pour séduire sur les après la promotion de ce type de tiers pour récupérer leurs ordres gration sans précédent à Wall
jeune entrepreneur », « Moi je mené par un leader, à qui les mem- réseaux sociaux et recruter. Plus il formation de trading en ligne – et leurs clients ne bénéficiaient Street.
pense la question elle est vite répon- bres peuvent rapidement s’identi- recrute et vend ces formations, en appellent elles aussi à la vigilance. n pas des meilleurs cours. Madoff — N. A.-K.
Les Echos Jeudi 5 août 2021 FINANCE & MARCHES // 21

Explosion de Beyrouth : la laborieuse A Moscou,


bientôt
l’heure
indemnisation des sinistrés du verdict
pour Philippe
l Près d’un an après l’explosion qui a ravagé une partie importante de la capitale libanaise, Delpal
l’essentiel des dommages n’a pas été indemnisé.
l Des professionnels veulent croire que la situation va se débloquer grâce à des changements BANQUE
de position de réassureurs. Le banquier
français est, avec
d’autres dirigeants
ASSURANCES du fonds d’investis-
sements russe
Justine Babin Baring Vostok,
(à Beyrouth) poursuivi dans une
@JustineBabin affaire aux allures
et Solenn Poullennec
de coup monté.
@SolennMorgan

Un an après l’explosion qui a ravagé Benjamin Quénelle


le port de Beyrouth et ses alentours, — Correspondant à Moscou
les zones touchées peinent à panser
leurs plaies. Témoin de cette conva- Après six mois de procès et deux
lescence difficile, le City Mall au ans et demi de saga politico-ju-
nord de la capitale libanaise. Seule diciaire, un tribunal de Moscou
une partie de la façade vitrée du devrait donner son verdict à
centre commercial ayant volé en partir de ce jeudi dans l’affaire
éclats le 4 août dernier a pu être Baring Vostok. Depuis l’arresta-
remplacée. De grandes planches de tion le 14 février 2019 de Michael
bois bouchent le reste de la devan- Calvey, le fondateur américain
ture ainsi défigurée. de ce fonds d’investissement
« Nous avons choisi l’option la russe, de Philippe Delpal, le ban-
moins chère et la plus efficace », quier français chargé des servi-
explique Michel Abchée, le PDG du ces financiers, mais aussi de
groupe Admic, son propriétaire. cinq collègues russes, l’affaire a
Les travaux du Lost, l’hôtel, appar- jeté un froid sur le climat d’affai-
tenant aussi au groupe et situé dans res à Moscou.
le quartier branché de Gemmayzé, Dans une justice connue
sont eux presque terminés. « Mais pour sa dépendance aux autori-
les fenêtres et le mobilier, dont les tés et son taux de culpabilité frô-
appareils électroniques, ont été prin- lant les 100 %, les réquisitions
cipalement rachetés avec nos fonds du parquet ont douché les
propres », explique le dirigeant. espoirs de la défense. Il a requis
Autant de palliatifs auxquels il des peines de six et cinq ans de
s’est résigné, après avoir obtenu prison avec sursis respective-
seulement 40 % des quelque ment contre Michael Calvey et
1,4 million de dollars d’indemnités Philippe Delpal – de quatre à
attendues. cinq ans pour les cinq Russes.
Cette peine à de la prison avec
13 % des indemnités sursis pourrait annoncer un
réclamées ont été versées Un an après l’explosion qui ravagé son port, Beyrouth offre toujours un paysage de désolation. Photo Patrick Baz/AFP compromis au terme de cette
La situation d’Admic a pourtant affaire aux allures de coup
de quoi faire des envieux. Sleep Des professionnels de l’assu- acteurs sont clés pour l’indemnisa- sinistre avant d’en connaître la monté. En demandant de la
Comfort, une entreprise de menui- rance expliquent pourtant que la « Ce sont tion des victimes : les réassureurs cause. Ces dernières semaines, au détention, le procureur conclut
serie de Beyrouth n’a toujours pas situation a des chances de s’amélio- assurent les assureurs. moins Munich Re et Hannover Re à la culpabilité. Mais en requé-
touché d’acompte de sa compagnie rer. « Il y avait une pression très forte
aux assureurs Jusqu’ici, ces acteurs ont argué ont décidé d’arrondir les angles, rant le sursis, il reconnaît indi-
d’assurances alors qu’elle estime ses au Liban pour que, avant la date du de décider de l’incertitude sur les origines de la soulignent des professionnels du rectement la faiblesse de son
pertes à 3 millions de dollars. 4 août, les choses avancent. L’enjeu de payer catastrophe pour expliquer la len- marché. Les intéressés ne font pas argumentation. Un vrai faux
« L’assureur essaie de gagner du est aussi celui de l’image et la réputa- les indemnités teur des versements. L’enquête dili- de commentaire mais leur position, compromis qui permettrait aux
temps en nous réclamant de nou- tion du métier d’assureur et réassu- gentée par les autorités libanaises exprimée dans des courriers sur les structures de sécurité et aux
veaux justificatifs », s’agace Joey reur dans une région ou la pénétra- aux assurés, s’il y a devant déterminer s’il s’agit d’un conditions de couverture consultés enquêteurs derrière les pour-
Ayoub, le directeur des opérations tion de cette industrie reste une accélération accident ou d’un acte politique ou par « Les Echos », laisse espérer que suites de ne pas perdre la face.
de l’entreprise. modeste », assure un professionnel des paiements terroriste s’est enlisée. La question la pression sur les assureurs va se Baring Vostok a été rattrapé
Un an après le drame qui a fait qui veut croire à une « accélération de savoir quelles assurances et, der- relâcher, ouvrant la voie au verse- par ce qui est souvent le quoti-
quelque 200 morts, l’indemnisa- des paiements ».
elle doit venir rière, quels traités de réassurance ment d’indemnités. dien des entreprises en Russie :
tion des sinistres par les assureurs d’eux. » doivent jouer, n’a toujours pas été Reste que « ce sont aux assureurs un actionnaire se débarrasse
reste pour beaucoup de victimes Bras de fer entre UN EXPERT tranchée. de décider de payer les indemnités d’un autre en le faisant mettre
incomplète, voire lettre morte. Seu- réassureurs et assureurs aux assurés, s’il y a une accélération en prison. Afin de renflouer sa
les 13 % des quelque 1.430 milliards « Il y a une avancée, reconnaît pru- Une lueur d’espoir des paiements elle doit venir d’eux », banque Vostochny Express, le
de livres libanaises d’indemnités demment le président de l’Associa- Résultat : les assureurs ont traîné à insiste un expert. D’autant qu’ils fonds s’était associé à Artem
réclamées (soit près de 950 millions tion des compagnies d’assurances avancer les frais au motif qu’ils manquent de devises pour régler Avetisyan, financier à la réputa-
de dollars au taux de change offi- du Liban (Acal), Elie Nasnas. Cer- n’avaient pas la garantie d’être cou- les sinistres dans un pays miné par tion contestée. Celui-ci s’esti-
ciel) avaient ainsi été versées à fin tains réassureurs commencent à verts derrière par leur réassureur. une inflation galopante. Des solu- mait lésé lors de la recapitali-
juin, d’après les derniers chiffres assouplir leur position. On a eu des Les réassureurs, de leur côté, se tions ont toutefois pu être trouvées sation et l’octroi d’un crédit à la
publiés par la Commission de contacts avec d’autres pour qu’ils fas- sont montrés soucieux de ne pas pour indemniser les plus petits banque.
contrôle des assurances (ICC). sent de même. » Les débats entre ces créer de précédent en couvrant un sinistres. n
Une « épine »
pour le Quai d’Orsay

En grave crise, le secteur bancaire libanais perd ses forces vives Avant un arbitrage à Londres
s’annonçant défavorable, il est
soupçonné d’avoir voulu régler
son litige au pénal grâce à des
Près de 14 % des effectifs du tait la soixantaine de banques acti- rémunération inférieures. » D’autres « Les personnes concernées n’ont pas système financier, en laquelle beau- contacts haut placés. Baring
secteur bancaire ont quitté ves dans le pays, avant que le sec- n’ont tout simplement pas le choix. vraiment eu la possibilité de refu- coup d’employés du secteur ont Vostok s’est retrouvé poursuivi
leur poste depuis deux ans. teur financier ne plonge il y a deux Face à l’effondrement de leur acti- ser », dit-elle. Contacté, l’établisse- étonnamment continué de croire de détournement sur un mon-
Une vague de départs ans dans une grave crise de liquidi- vité et dans la perspective d’une res- ment n’a pas souhaité commenter. jusqu’à l’effondrement brutal de tant de 2,5 milliards de roubles
symptomatique de la crise tés, entraînant derrière lui le reste tructuration à venir du secteur, Une déroute symptomatique de la fin 2019. La catastrophe est en effet, (quelque 28 millions d’euros),
sociale, alors qu’il y a de l’économie. Ancien poumon de dont les pertes à éponger sont violence de la crise sociale dans le aujourd’hui, en grande partie crime passible de dix ans de pri-
encore quelques années l’économie libanaise – il représen- colossales, plusieurs banques ont pays. Les banques, dont la imputée aux banques pour avoir son. Jusque-là, aucun homme
la banque incarnait tait 3 fois le PIB du pays (2015, der- mis en œuvre des plans de départs main-d’œuvre qualifiée représen- massivement investi pendant des d’affaires occidental n’avait
la sécurité de l’emploi. nier chiffre connu) –, le secteur ban- obligatoires. tait environ 1,6 % des effectifs du années dans la dette publique de été arrêté en Russie dans ce
caire est ainsi devenu son talon Pas moins de 30 % des quelque secteur privé, incarnaient aupara- l’Etat, en faillite, et dans des certifi- type de règlement de comptes.
C’est un des symptômes de la terri- d’Achille. 3.200 salariés au Liban de la ban- vant la sécurité de l’emploi. cats de dépôts en dollars à la Ban- Audience après audience, la
ble crise qui frappe le Liban depuis que Audi ont ainsi été congédiés en que du Liban, dont les réserves en défense a cherché à montrer les
deux ans : son vaste et emblémati- Restructurations à venir l’échange de contreparties financiè- Sécurité de l’emploi devises sont épuisées. contradictions de l’accusation.
que secteur bancaire voit ses effec- « Des collègues démissionnent cha- res, selon une ancienne salariée. « Le secteur bancaire attirait beau- « Le secteur avait déjà traversé des Respecté par ses pairs depuis
tifs diminuer rapidement. Plus de que jour », témoigne un banquier, coup de diplômés intéressés par cette périodes difficiles, comme durant la son installation en 2003 en Rus-

3.500
3.500 employés du secteur ont été en dépit d’un taux de chômage de stabilité et des perspectives d’évolu- guerre de l’été 2006 ou lors de la crise sie, ex-cadre de la Société Géné-
poussés vers la sortie ou ont d’eux- plus de 40 %. L’effondrement de la tion de carrière », confirme Fida financière de 2008, mais en était tou- rale puis chef de la filiale de BNP
mêmes quitté leur poste depuis valeur des salaires motive en Afiouni, professeure associée de jours sorti avec une crédibilité renfor- Paribas, Philippe Delpal avait
l’instauration d’un contrôle infor- grande partie cet exode. ressources humaines à la Olayan cée ; une grande confiance était rejoint Baring Vostok, chargé
mel des capitaux en octobre 2019, Alors que la livre libanaise a School of Business à Beyrouth. La accordée aux banquiers », raconte des services financiers. Son
selon les estimations de leur syndi- perdu plus de 12 fois sa valeur sur le SALARIÉS convention collective du secteur Inaya Awada Hamdan, une assis- arrestation, pendant six mois
cat. Des chiffres corroborés par marché noir depuis le début de la du secteur bancaire ont été garantissait également l’accès à tante de direction avec une ving- en préventive et depuis en rési-
l’Association des banques du Liban, crise, les salaires ont, en effet, au licenciés ou ont d’eux-mêmes beaucoup d’avantages sociaux taine d’années d’expérience dans dence surveillée, est « une
qui rapporte une baisse des effectifs mieux été doublé en monnaie quitté leur poste depuis pour l’employé et sa famille, plusieurs banques. « Nous savions épine » dans la confiance des
de 1.022 salariés en 2019 et de 2.561 locale au cours des derniers mois. l’instauration d’un contrôle comme une bonne couverture que la situation aujourd’hui était milieux franco-russes d’affai-
en 2020. « Beaucoup émigrent vers les pays du informel des capitaux santé ou encore la prise en charge mauvaise, mais nous ne pensions pas res, a regretté le ministre des
Ces départs représentent environ Golfe, même si les Libanais y sont en octobre 2019, selon des frais de scolarité. Une stabilité en arriver là. » Affaires étrangères, Jean-Yves
14 % de la main-d’œuvre que comp- désormais recrutés sur des grilles de les estimations de leur syndicat. toutefois dépendante de celle du — J. B. Le Drian. n
22 // FINANCE & MARCHES Jeudi 5 août 2021 Les Echos

euronext
SÉANCE DU 04 - 08 - 2021 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 6746,23 (0,33 %) NEXT 20 : 12781,41 (0,46 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 7388,93 (0,34 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 5165,25 (0,35 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 26 AOÛT CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
AIR LIQUIDE (AI) R A 146 145,54 - 0,1 + 8,41 MICHELIN (ML) R A 139,2 141,35 + 1,69 + 34,68 GETLINK (GET) LR A 13,5 13,555 + 0,78 - 4,41 REXEL (RXL) G A 17,74 17,48 - 1,05 + 35,56
533814 146,6 - 1,79 151,12 427367 141,35 + 4,47 141,35 699483 13,62 + 0,26 14,68 418086 17,74 - 2,48 18,475
FR0000120073 17/05/21 2,75 473.908.777 145,44 + 2,38 124,25 1,89 FR0000121261 25/05/21 2,3 178.350.039 139,2 + 54,18 103,3 1,63 FR0010533075 31/05/21 0,05 550.000.000 13,435 + 3,08 12,39 0,37 FR0010451203 29/04/21 0,46 305.716.491 17,48 + 68,32 12,1 2,63
AIRBUS GROUP (AIR) R A 116,24 114,44 - 0,3 + 27,47 3,4 ORANGE (ORA) R A 9,498 9,477 - 0,33 - 2,64 GL EVENTS (GLO) g B 13,5 13,26 - 1,63 + 32,07 ROBERTET (RBT) G B 984 990 - 0,2 + 9,39
1536296 116,4 + 1,98 121 33,71 4420702 9,547 - 1,33 10,736 11151 13,52 - 8,55 17
NL0000235190 15/04/19 1,4 786.020.816 113,38 + 74,24 81,84 FR0000133308 15/06/21 0,5 2.660.056.599 9,473 - 6,26 9,17 5,28 92 995 - 1,98 1068
FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 13,22 + 22,32 7,73 FR0000039091 29/06/21 5,6 2.173.781 983 + 7,38 880 0,57
ALSTOM (ALO) R A 34,69 34,67 - 25,62 PERNOD-RICARD (RI) R A 186,3 186,55 + 0,59 + 18,97 GRAINES VOLTZ (GRVO) C 113 112,5 + 7,14
1076297 34,89 -19,43 49,7 291217 188,05 + 0,65 190,6 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 31,45 31,35 + 21,04
155 113 - 6,64 130 9469 31,5 - 4,27 34,5
FR0010220475 02/08/21 0,25 371.900.705 34,53 - 21,35 34,53 0,72 FR0000120693 07/07/21 1,33 261.876.560 185,7 + 25,79 150,9 0,71 FR0000065971 24/03/20 7 1.295.197 112 + 73,08 99
ARCELORMITTAL (MT) R A 29,44 29,345 + 0,07 + 55,43 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 53,58 54,06 + 1,16 + 32,63 FR0000031684 24/05/21 0,7 77.697.512 31,2 + 49,29 25,9 2,23
4742032 29,685 +10,82 29,965 360939 54,28 - 2,63 57,16 GROUPE CRIT (CEN) g B 68,6 68,7 + 0,15 + 9,92
724 68,9 + 5,37 74,5 RUBIS (RUI) G A 33,72 33,16 - 1,34 - 12,69
LU1598757687 10/06/21 0,21 1.102.809.772 29,205 +203,28 17,042 FR0000130577 15/06/21 2 253.083.620 53,5 + 85,84 40,44 3,7 DIV 2 28/07/17 232054 33,91 -11,03 42,64
FR0000036675 05/07/21 0,5 11.250.000 68,1 + 46,01 57,2 0,73
ATOS SE (ATO) R A 39,51 39,24 - 0,46 - 47,53 RENAULT (RNO) R A 32,56 33,585 + 3,98 - 6,08 FR0013269123 16/06/21 1,8 103.971.190 33,1 - 17,39 33,07 5,43
752865 39,7 -25,43 77,94 1522980 33,585 - 5,42 41,42 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 16,2 15,52 - 4,2 + 22,59
FR0000051732 14/05/21 0,9 109.993.166 39,16 - 46,47 39,16 2,29 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 32,37 + 49,8 29,08 29798 16,2 + 0,13 17,1 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 484,5 491,8 + 1,78 + 68,89
FR0000062671 23/06/21 0,32 17.424.747 15,52 + 30,86 12,54 2,06 DIV 6 10/05/16 38220 494,7 +24,13 494,7
AXA (CS) R A 23,175 23,15 + 0,24 + 18,64 SAFRAN (SAF) R A 109,76 109,42 - 0,07 - 5,63 FR0013154002 29/03/21 0,68 92.180.190 483 + 87,71 285,4 0,14
4023467 23,265 + 6,44 24,16 619026 111,28 - 8,37 127,74 GTT (GTT) G A 67,75 67,3 - 0,3 - 15,03
FR0000120628 07/05/21 1,43 2.419.113.744 22,89 + 32,24 18,21 6,18 FR0000073272 31/05/21 0,43 427.238.616 108,92 + 18,57 102,55 0,39 36319 67,75 - 3,37 90,65 SAVENCIA (BH) B 67,6 70,8 + 3,51 + 17,22
BNP PARIBAS (BNP) R A 51,68 52,01 + 1,19 + 20,66 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 61,8 63,73 + 3,54 + 69,95 FR0011726835 01/06/21 1,79 37.078.357 66,7 - 16,91 63,2 2,66 2531 70,8 - 2,21 78,2
2506064 52,15 - 0,88 57,92 1702603 64 +12,98 64 GUERBET (GBT) g B 31,5 31 - 0,48 - 5,63 FR0000120107 17/05/21 1,5 14.032.930 67 + 44,49 58,4 2,12
FR0000131104 24/05/21 1,11 1.249.798.561 51,22 + 43,73 39,71 2,13 FR0000125007 07/06/21 1,33 532.558.218 61,7 + 93,83 37,79 2,09 1876 31,5 + 2,48 35,9 SCOR (SCR) G A 22,98 23,2 + 0,96 - 12,19
BOUYGUES (EN) R A 32,79 32,93 + 0,43 - 2,14 SANOFI (SAN) R A 86,26 84,5 - 2,26 + 7,37 FR0000032526 29/06/21 0,7 12.602.674 31 + 3,33 27,8 2,26 503131 23,25 - 8,95 30,6
653784 33,03 + 4,41 36,06 2584378 86,56 - 3,87 89,52 GUILLEMOT (GUI) g C 11,84 11,74 - 0,85 + 37,15 FR0010411983 02/07/21 1,8 186.540.376 22,87 + 6,91 22,87 7,76
FR0000120503 04/05/21 1,7 380.936.925 32,7 + 3,33 30,42 5,16 FR0000120578 05/05/21 3,2 1.263.348.482 84,34 - 4,21 74,92 3,79 27370 11,84 -10,79 18,55
FR0000066722 16/06/21 0,25 15.287.480 11,5 +134,8 8,34 2,13 SEB (SK) G A 140 138,7 - 0,79 + 2,4
CAP-GEMINI (CAP) R A 188 190,45 + 1,57 + 50,2 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 143,46 147,72 + 2,66 + 24,87 80832 140,3 - 9,46 159,2
302022 190,85 +15,67 190,85 1115957 148,56 +10,34 148,56 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 5,88 5,94 + 1,02 - 2,14
FR0000125338 02/06/21 1,95 168.784.837 187,6 + 73,61 116,1 1,02 FR0000121972 10/05/21 2,6 569.033.442 143,46 + 47,43 119,1 1,76 FR0000121709 25/05/21 2,14 55.337.770 138,7 + 7,14 134,091 1,54
1038 5,94 - 7,48 7,34
CARREFOUR (CA) R A 16,38 16,265 - 0,46 + 15,93 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 27 27,205 + 2,85 + 59,82 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 5,87 + 28,43 5,59 SERGEFERRARI GROUP (SEFER) g C 8 8 + 0,63 + 34,68
2222653 16,44 - 3,7 18,1 4560765 27,265 + 8,52 27,265 HIGH CO (HCO) g C 5,64 5,58 - 1,06 + 16,49 10458 8,04 +17,99 8,04
FR0000120172 26/05/21 0,48 788.148.615 16,22 + 19,99 13,925 2,95 FR0000130809 25/05/21 0,55 853.371.494 26,72 +100,33 15,18 2,02 FR0011950682 28/09/20 0,12 12.299.259 7,9 + 40,85 5,97
1916 5,68 + 7,72 5,86
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 11,844 11,97 + 1,54 + 15,99 STELLANTIS NV (STLA) A 17,11 17,422 + 2,21 + 43,96 FR0000054231 20/05/21 0,27 22.421.332 5,58 + 30,07 4,78 4,84 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 45,35 44,5 - 2,09 + 20,11
5415397 11,988 + 1 13,49 3897277 17,506 + 4,44 17,554 4951 45,35 - 6,61 52,6
FR0000045072 18/05/21 0,8 3.092.019.491 11,808 + 40,23 9,228 6,68 NL00150001Q9 19/04/21 0,32 3.119.934.695 17,108 +123,49 10,901 1,84 ICADE (ICAD) G A 77,15 77,1 + 1,05 + 22,58
53359 77,15 + 3,49 80 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 43,55 + 75,54 35,05
DANONE (BN) R A 63,6 62,78 - 1,34 + 16,78 STMICROELETRONICS (STM) R A 35,365 35,515 + 1,17 + 17,29 0,23 FR0000035081 28/04/21 0,4 76.234.545 76,35 + 37,19 55,45
1748757 63,76 + 4,27 64,05 2860713 35,59 +13,05 35,91 156,28 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g B 3,11 3,065 - 1,13 + 7,17
FR0000120644 10/05/21 1,94 687.640.000 62,73 + 11,75 52,14 3,09 NL0000226223 21/06/21 0,05 947.714.997 34,92 + 44,02 28,25 0,17 ID LOGISTIC (IDL) g A 267,5 262 - 2,06 + 15,93 365667 3,14 -13,42 4,015
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 47,64 47,52 + 0,76 + 43 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 358,6 361,4 + 1,23 + 33,21 1089 267,5 + 8,71 271,5 FR0013006558 118.552.030 3,02 +339,74 2,52
958684 47,845 +15,06 47,845 111785 365,2 + 4,24 366,7 FR0010929125 5.673.788 262 + 42,39 209,5 SOITEC (SOI) G A 206 208 + 1,46 + 30,57
FR0014003TT8 1.329.620.910 47,24 + 56,57 31,92 1,18 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 357,4 + 42,51 263,4 0,66 IMERYS (NK) G A 39,64 39,54 + 0,15 + 2,28 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 41411 209,2 +11,05 209,4
ENGIE (ENGI) R A 11,606 11,518 + 0,31 - 8 1,21 THALES (HO) R A 88,5 87,8 + 0,18 + 17,22 43680 39,84 -1 46,82 FR0013227113 33.505.242 205,8 +105,13 143
5191099 11,61 - 2,01 13,865 9,55 233981 89,86 + 0,87 92,4 FR0000120859 13/05/21 1,15 84.940.955 39,36 + 24,57 35,78 2,91
SOLOCAL GROUP (PAJ) B 1,558 1,512 - 2,24 - 43,17
FR0010208488 24/05/21 0,53 2.435.285.011 11,488 - 2,02 10,976 4,6 FR0000121329 18/05/21 1,36 213.365.958 87,64 + 36,55 72,22 1,55 INNATE PHARMA (IPH) g B 2,768 2,84 + 2,68 - 17,97 177758 1,575 -20,84 3,684
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 166,86 166,2 + 0,02 + 30,3 TOTALENERGIES (TTE) R A 37,875 37,59 - 0,27 + 6,49 62395 2,84 - 4,25 4,294 FR00140006O9 129.505.837 1,51 - 71,06 1,453
532431 167,2 + 9,03 167,4 4702013 37,9 - 2,65 42,19 FR0010331421 78.980.640 2,756 - 46,52 2,572
FR0000121667 28/05/21 1,08 441.747.170 165,28 + 50,41 116,4 0,65 FR0000120271 24/06/21 0,66 2.640.429.329 37,19 + 13,22 33,91 1,76 INTERPARFUMS (ITP) g A 62 62 + 0,16 + 58,79 SODEXO (SW) LR A 70,9 72,58 + 2,63 + 4,85
HERMES INTL (RMS) R A 1331,5 1332,5 + 0,45 + 51,49 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 71,74 73,57 + 3,29 + 13,92 8449 62,5 + 8,39 63,7 361242 72,58 -10,81 88,04
34450 1337,5 + 9,4 1337,5 709919 73,6 - 2,58 85,65 FR0004024222 03/05/21 0,55 57.187.249 61,9 + 87,78 36,091 0,89 FR0000121220 30/01/20 2,9 147.454.887 70,9 + 21,21 67,94
FR0000052292 06/05/21 3,05 105.569.412 1326,5 + 93,79 839,4 0,23 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.594.416 71,65 + 69,28 53,86 IPSEN (IPN) G A 91,28 90,52 - 0,77 + 33,31 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 6,89 6,79 - 1,45 - 35,46
KERING (KER) R A 779,1 779,7 + 0,35 + 31,17 VEOLIA ENV. (VIE) R A 27,87 27,37 - 1,3 + 36,78 83320 91,28 + 3,48 93,14 1157252 7,03 -11,13 14,8
100191 786,2 + 6,17 786,2 1599265 27,87 + 4,55 28,11 FR0010259150 31/05/21 1 83.814.526 90,2 + 7,57 65,9 1,11 FR0013379484 107.127.984 6,7 - 52,32 2,538
FR0000121485 04/05/21 5,5 125.017.916 776 + 60,25 513,3 0,71 FR0000124141 10/05/21 0,7 579.583.189 27,19 + 42 19,85 2,56
IPSOS (IPS) G A 39,45 39,2 - 0,13 + 42,03 SOMFY (SO) A 160,4 161 + 0,63 + 16,16
L.V.M.H. (MC) R A 698,9 694,7 - 0,17 + 35,98 VINCI (DG) R A 90,37 89,44 - 0,12 + 9,93 34737 39,7 +11,68 40 6749 161,4 + 9,08 165
277985 702,8 + 4,72 702,8 635083 90,39 - 2,34 96,95 FR0000073298 01/07/21 0,9 44.436.235 39,2 + 76,58 25,2 2,3 FR0013199916 08/06/21 1,85 37.000.000 159,6 + 59,41 134,6 1,15
FR0000121014 20/04/21 4 504.757.339 692,7 + 86,92 489,05 0,58 FR0000125486 20/04/21 2,04 597.642.813 89,3 + 18,03 75,38 2,28
JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 20,65 20,85 + 1,71 + 50 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 171,3 170 - 0,41 + 28,59
LEGRAND (LR) R A 94,98 95,78 + 0,53 + 31,21 VIVENDI (VIV) R A 28,74 28,86 + 0,35 + 9,4 9025 21,05 + 3,99 23,4
440224 96,14 + 5,88 96,14 2114197 29,03 + 0,91 32,35 15856 171,9 + 1,49 177
FR0010307819 28/05/21 1,42 267.447.746 94,72 + 43,56 71,02 1,48 FR0000127771 23/06/21 0,6 1.108.279.297 28,7 + 22,81 25,31 2,08 FR0000033904 29/06/21 0,4 23.022.739 20,65 + 88,18 13,44 1,92 FR0000050809 01/06/21 2 20.547.701 169,3 + 32,5 128,9 1,18
L'ORÉAL (OR) R A 395,6 395,4 + 0,39 + 27,22 WORLDLINE (WLN) G A 79 78,55 - 0,04 - 0,7 JCDECAUX (DEC) G A 22,5 22,14 - 0,9 + 18,84 SMCP (SMCP) g B 5,64 5,495 - 1,44 + 10,47
256807 397,45 + 6,1 397,45 433907 79,6 - 2,96 85,35 79311 22,66 - 7,98 26,24 161274 5,69 -12,29 8,13
FR0000120321 27/04/21 4 560.671.748 393,75 + 40,41 290,1 1,01 FR0011981968 280.455.985 78,21 + 7,9 68,06 FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 22,14 + 52,27 14,74
FR0013214145 74.798.149 5,425 + 51,71 3,94
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 38,3 37,45 - 0,8 + 2,32
22433 38,3 - 6,84 44,9 SPIE (SPIE) G A 19,58 19,6 + 0,31 + 10,05
FR0004007813 02/06/21 1,85 21.713.023 37,15 + 1,22 34 4,94 215346 19,84 - 2,1 21,58
FR0012757854 25/05/21 0,44 160.139.776 19,52 + 38,22 17,12 2,25
KLEPIERRE (LI) LR A 20,55 20,55 + 0,39 + 11,75
552786 20,68 - 9,19 25,93 SQLI (SQI) g C 26,5 27,2 + 2,26 + 38,07
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0000121964
KORIAN (KORI) G
21/06/21 1 290.355.032
A 30,76
20,41
30,64
+ 40,46 16,075
- 2,23 FR0011289040
16610
21/07/17 0,88 4.613.975
27,3
26,5
+ 9,68 27,3
+ 37,03 17,7
125415 30,94 - 1,92 33,62 STEF (STF) g B 94,4 95,4 + 1,27 + 31,04
FR0010386334 04/06/21 0,3 105.592.353 30,32 + 0,82 28,36 0,98 596 95,6 + 3,47 99,1
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA LAGARDÈRE (MMB) G A 23,28 23,52 + 1,03 + 14,84 FR0000064271 04/05/21 2,5 13.000.000 94,2 + 44,11 72,9 2,62
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 90457 23,8 +5 24,62
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT SUEZ (SEV) LR A 19,74 19,62 - 0,51 + 20,96
FR0000130213 14/05/19 1,3 141.133.286 23,16 + 77,51 18,7 978592 19,74 - 2,34 20,15
AB SCIENCE (AB) g B 11,86 11,89 - 0,34 - 39,52 CGG (CGG) G B 0,608 0,609 + 0,26 - 24,81 LATECOERE (LAT) g C 0,539 0,555 + 1,46 - 45,48 FR0010613471 06/07/21 0,65 639.339.224 19,62 + 76,52 16,225 3,31
244360 12,48 +25,16 20,1 6164707 0,613 -18,91 1,315 1000947 0,555 -43,9 1,118
FR0010557264 46.782.838 11,43 + 35,89 6,95 FR0013181864 711.661.841 0,596 - 22,12 0,548 FR0000032278 29/06/07 0,75 94.818.518 0,53 - 28,21 0,53 SWORD GROUP (SWP) g B 43,75 44,3 + 0,68 + 41,31
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,2 7,19 - 0,14 - 0,96 CHARGEURS (CRI) g C 21,94 21,64 - 1,37 + 22,95 8885 44,4 +15,67 45,9
LDC (LOUP) A 102,5 103 + 0,49 + 3,83 FR0004180578 07/05/21 4,08 9.544.965 43,65 + 34,24 30,65 10,84
25033 7,28 + 0,14 8,15 19658 22,06 - 5,91 24,78 629 104 + 1,48 105,5
FR0004040608 13/07/21 0,18 58.844.391 7,17 + 3,3 6,84 1,39 FR0000130692 13/04/21 1,04 24.274.237 21,58 + 53,26 17,22 4,81 FR0013204336 25/08/20 1,2 17.222.790 102,5 94,6 1,17 SYNERGIE (SDG) g B 36,9 36,05 - 1,64 + 12,66
ABIVAX (ABVX) g B 29,2 28,4 - 2,07 - 17,44 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 713,5 712,5 + 0,28 + 56,73 4769 36,9 + 4,64 41,2
LNA SANTÉ (LNA) g B 52,8 52,3 - 0,38 + 6,19
17691 29,2 - 1,73 36,85 EX D OP 08/06/17 4524 720 + 4,47 720 4027 52,8 - 1,32 54,2 FR0000032658 30/06/21 0,8 24.362.000 36 + 75,85 28 2,22
FR0012333284 16.692.268 28,05 + 39,9 17,62 FR0000130403 20/04/21 4 180.507.516 709,5 +106,04 427,6 0,56 FR0004170017 07/07/21 0,2 9.705.937 51,5 + 0,38 44,2 0,38 TECHNICOLOR (TCH) B 2,88 2,94 + 2,73 + 61,63
ACCOR (AC) LR A 29,2 28,5 - 1,72 - 3,72 CIBOX INTERACTIVE (CIB) g C 0,154 0,152 + 1,2 - 26,92 LECTRA (LSS) g B 33,25 32,7 - 1,65 + 30,8 92390 2,94 -10,09 3,63
1248641 29,31 - 9,98 35,89 116806 0,154 -27,62 0,334 5869 33,25 + 3,81 35,45 FR0013505062 235.805.283 2,862 + 57,6 1,72
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.839.044 28,32 + 27,8 27,09 FR0000054322 10/08/98 114.465.132 0,15 - 13,39 0,15 FR0000065484 05/05/21 0,24 37.511.651 32,55 + 80,46 23,15 0,73 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 358,6 361,4 + 1,23 + 33,21
ADOCIA (ADOC) g B 9,64 9,51 - 1,35 + 14,58 CNP ASSURANCES (CNP) G A 14,3 14,24 - 0,28 + 8,04 LISI (FII) g A 29,8 29,25 - 1,68 + 45,16 111785 365,2 + 4,24 366,7
4195 9,68 +15,69 12,36 233660 14,35 - 0,14 16,89 7676 30 + 2,81 30 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 357,4 + 42,51 263,4 0,66
FR0011184241 7.021.754 9,5 + 21,3 8,02 FR0000120222 21/04/21 1,57 686.618.477 14,105 + 33,08 12,39 11,03 FR0000050353 03/05/21 0,14 54.114.317 29,25 + 52,82 18,2 0,48 TF1 (TFI) G A 8,09 8 - 0,56 + 21,4
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 101 100,45 - 5,33 COFACE (COFA) G A 10,25 10,15 - 0,59 + 23,63 LUMIBIRD (LBIRD) g C 17,1 16,74 - 1,65 + 19,23 226218 8,16 - 7,41 9,235
102802 101,7 - 9,59 128,15 143707 10,31 - 1,36 11,11 3277 17,1 + 5,68 18 FR0000054900 03/05/21 0,45 210.485.635 7,945 + 53,99 6,425 5,63
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 99,64 + 21,1 90,3 FR0010667147 19/05/21 0,55 150.179.792 10,01 + 47,96 7,63 5,42 FR0000038242 22.466.882 16,74 + 44,31 13,6
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A4 4,033 + 1,23 - 21,23 COLAS (RE) A 121 121,5 + 0,41 - 1,62 TFF GROUP (TFF) B 28,8 29 + 0,35 + 8,61
LYSOGENE (LYS) g C 2,04 2,06 + 0,98 - 22,26 2267 29,2 + 8,21 30,9
2260835 4,071 - 2,51 5,96 108 122 - 2,02 129 6865 2,06 - 9,25 4,47
FR0000031122 14/07/08 0,58 642.634.034 3,971 + 13,77 3,669 FR0000121634 03/05/21 2,9 32.654.499 121 + 7,52 115 2,39 FR0013295789 06/11/20 0,35 21.680.000 28,6 + 1,05 24,5 1,21
FR0013233475 16.841.104 2,04 - 14,17 1,98
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 46,84 47 + 0,34 + 82,52 COVIVIO (COV) G A 78,98 79,16 + 0,74 + 5,06 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 16,76 16,76 - 0,12 + 26,4 THERMADOR GROUPE (THEP) B 94,5 93,9 - 0,11 + 46,72
114338 47 +96,82 47,5 91698 79,24 + 5,89 82,14 69606 16,84 - 7,1 19,76 6504 94,5 + 3,87 97,8
FR0004180537 28/06/19 0,49 31.210.078 46,84 +170,43 20,28 FR0000064578 26/04/21 3,6 94.579.481 78,58 + 26,96 62,8 FR0000053225 04/05/21 1,5 126.414.248 16,66 + 55,47 12,8 8,95 FR0013333432 13/04/21 1,82 9.200.849 92,5 + 70,73 64,8 1,94
AKWEL (AKW) g B 23,8 23,4 - 1,47 + 2,18 COVIVIO HOTELS (COVH) A 16,1 16,25 + 0,93 - 8,08 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 20,12 20,28 + 0,8 + 35,65 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 27 26,85 + 0,19 + 4,47
11202 24,15 - 5,84 34,2 506 16,25 - 3,56 18,62 91546 20,4 - 3,98 23,36 EX D S 03/07/17 5790 27 + 1,51 27,4
FR0000053027 08/06/21 0,45 26.741.040 23,35 + 74,11 20 1,92 FR0000060303 13/04/21 0,26 148.141.452 16,1 + 5,85 14,163 FR0013153541 05/07/21 0,3 45.241.894 20,08 + 53,29 14,12 1,48 FR0013230612 21/05/21 0,5 175.318.344 26,65 + 22,6 22,2 1,86
ALBIOMA (ABIO) Gg A 33,52 33,54 - 0,06 - 28,64 CREDIT AGR. PARIS IDF (CAF) B 69,5 68 - 1,82 - 9,35 MANITOU (MTU) g B 30,8 31,2 + 0,97 + 30,54 TRANSGÈNE (TNG) g C 2,24 2,215 - 1,12 + 34,41
43108 33,7 - 3,73 50,7 810 69,97 - 7,05 86,67 13491 31,35 + 9,86 31,35 31875 2,24 - 5,54 3,15
FR0000060402 10/06/21 0,4 32.052.047 33,3 - 11,85 32,86 1,19 FR0000045528 03/05/21 2,6 8.289.603 68 + 1,42 66,75 3,82 FR0000038606 21/06/21 0,6 39.668.399 30,2 +108,84 23,6 1,92 FR0005175080 97.771.334 2,21 + 48,46 1,646
ALD (ALD) g A 12,5 12,36 - 0,96 + 7,48 DASSAULT AV. (AM) G A 1004 1003 + 0,45 + 11,82 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,052 1,08 + 2,86 - 17,93 TRIGANO (TRI) G A 184,7 184,4 + 0,22 + 27,35
121228 12,58 - 3,89 13,94 1815 1013 - 0,79 1053 164147 1,1 - 3,05 1,92 13545 186,4 - 3,86 193,9
FR0013258662 28/05/21 0,63 404.103.640 12,3 + 42,89 11,22 5,1 FR0000121725 18/05/21 12,3 8.348.703 999 + 37,21 846 1,23 FR0010609263 30.556.980 1,038 - 9,4 1,018 FR0005691656 12/01/21 2,2 19.336.269 183,8 + 88,26 137,9 1,19
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 12,3 12,24 + 0,16 - 10,63 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 8,57 8,224 - 3,86 + 89,67 MCPHY ENERGY (MCPHY) g B 15,4 15,32 - 0,39 - 55,4
19020 12,3 -10 17,893 505913 8,63 -14,81 13,69 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 51,56 51,62 + 1,53 - 34,53
141799 15,79 -30,8 41,7 550860 52,5 -15,18 88,16
FR0000053324 10/03/20 0,7 49.126.902 12,22 + 15,09 12,14 5,72 FR0010417345 54.927.187 8,08 + 96,75 4,294 FR0011742329 27.856.540 15,2 - 30,52 14,91
FR0000054470 123.575.955 50,84 - 27,56 50,7
ALTAREA (ALTA) A 191,6 190 - 0,73 + 32,5 DELTA PLUS GROUP (DLTA) g B 89,5 90 + 1,81 + 27,12 MEDINCELL (MEDCL) B 8,99 8,99 + 0,22 - 11,86
4481 192,6 + 3,15 193,4 1397 90,5 +13,49 91 5807 9 - 1,86 16,75 VALEO (FR) LR A 24,34 24,39 + 0,83 - 24,44
FR0000033219 05/07/21 4,75 17.858.081 190 + 59,93 134,2 FR0013283108 23/06/21 1 7.358.708 89 + 74,42 68,4 1,11 FR0004065605 24.691.043 8,8 + 23,15 8,42 501382 24,47 - 5,13 33,66
ALTEN (ATE) G A 135 136,6 + 1,94 + 47,44 DERICHEBOURG (DBG) g B 8,695 8,74 + 0,52 + 48,64 FR0013176526 28/05/21 0,3 241.717.403 24,19 + 9,52 22,7 1,23
MERCIALYS (MERY) G B 10,29 10,41 + 1,56 + 44,18
32016 137 +18,78 137 247117 8,83 - 1,13 9,155 90731 10,41 - 0,86 11,07 VALLOUREC REG (VK) G B 7,875 7,74 - 2,27 - 15,87
FR0000071946 02/06/21 1 34.339.897 134,5 +105,41 84,9 0,73 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 8,635 +256,73 5,395 FR0010241638 29/04/21 0,43 93.886.501 10,24 + 66,29 6,71 1033716 7,94 - 5,55 14,5
AMPLITUDE SURGICAL (AMPLI) g C 2,21 2,19 - 0,91 + 1,39 DEVOTEAM (DVT) g C 124,2 126,6 + 0,48 + 35,98 MERSEN (MRN) g B 32,85 32,75 - 0,15 + 32,32 FR0013506730 228.928.428 7,58 - 20,32 7,02
158 2,21 - 1,35 2,84 1047 128 +21,5 129,6 11574 33,2 + 0,31 34,9 VALNEVA (VLA) G B 11,82 11,62 - 1,61 + 49,94
FR0012789667 47.804.841 2,19 + 2,34 2 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 124,2 + 29,45 94 FR0000039620 06/07/21 0,65 20.808.151 32,6 + 38,19 23,25 1,99 300318 11,91 + 1,13 15,6
AMUNDI (AMUN) G A 80,7 81,5 + 1,43 + 22,01 DMS (DGM) g C 1,424 1,45 + 1,97 - 17,61 METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 4,2 4,335 + 3,21 + 82,14 FR0004056851 99.888.424 11,56 +130,1 7,22
EX-DS 15/03/17 137735 81,9 + 9,69 81,9 3793 1,472 + 0,83 2,06 44575 4,335 + 0,12 6,54 VERALLIA (VRLA) g A 31,36 31,36 + 0,13 + 7,95
FR0004125920 13/05/21 2,9 202.585.953 80,45 + 27,64 60,1 3,56 FR0012202497 16.120.556 1,424 - 1,36 1,296 FR0004177046 43.827.988 4,2 +142,18 2,4 40744 31,52 + 0,51 34,14
ARAMIS (ARAMI) A 19,84 19,1 - 2,45 EDENRED (EDEN) LR A 49,04 49,04 + 0,08 + 5,67 NACON (NACON) B 4,97 4,79 - 3,62 - 39,9 FR0013447729 01/07/21 0,95 122.289.183 31,32 + 12,81 26,65 3,03
8682 19,84 - 9,69 23,4 229053 49,33 + 0,45 51,74 114020 4,99 -16,98 8,5
FR0014003U94 82.828.345 19,1 17,62 FR0010908533 14/05/21 0,75 249.588.059 48,87 + 15,55 43,6 1,53 VERIMATRIX (VMX) g B 1,45 1,376 - 4,05 - 51,03
FR0013482791 84.908.919 4,75 - 25,74 4,75
947984 1,468 -35,85 3,365
ARGAN (ARG) A 112 109,4 - 0,73 + 30,86 EDF (EDF) LR A 10,685 10,67 + 0,14 - 17,25 NANOBIOTIX (NANO) g B 11,85 11,53 - 1,45 - 16,45 FR0010291245 85.520.147 1,344 - 39,12 1,344
2516 112,2 + 4,99 114,4 EX-DS 7/03/17 1613103 10,77 -11,89 13,575 16446 11,9 - 2,86 17,34
FR0010481960 01/04/21 2,1 22.588.545 109 + 23,48 75 FR0010242511 12/05/21 0,21 3.157.832.107 10,63 + 21,14 9,632 1,97 FR0011341205 13/05/19 34.825.872 11,51 + 70,06 11,2 VICAT (VCT) g A 43,4 43,1 + 0,12 + 25,47
ARKEMA (AKE) LR A 108,85 107,55 - 0,92 + 15,03 EIFFAGE (FGR) LR A 85,98 85,6 + 0,12 + 8,3 16953 43,4 + 4,48 45,05
NEOEN (NEOEN) G A 33,22 33,48 + 0,9 - 42,18 FR0000031775 26/04/21 1,5 44.900.000 42,7 + 46,85 34,05 3,48
207341 109,05 + 1,13 110,75 214488 86,26 - 1,74 95,5 193996 34,02 -11,85 65,013
FR0010313833 26/05/21 2,5 76.736.476 107,25 + 21,64 87,64 2,33 FR0000130452 17/05/21 3 100.364.781 85,26 + 10,42 72,66 3,51 FR0011675362 106.998.455 32,9 - 5,09 31,12 VILMORIN & CIE (RIN) g A 53,6 53,8 + 9,13
ARTMARKET.COM (PRC) g C5 5,05 + 1 - 31,2 EKINOPS (EKI) g B 7,54 7,4 - 0,54 + 8,66 NEXANS (NEX) G A 80,65 80,8 + 0,56 + 36,37 27251 54,6 - 5,94 63,5
7822 5,1 - 8,84 7,28 133418 7,54 + 3,35 7,9 36765 81,6 + 2,86 84,6 FR0000052516 14/12/20 1 22.917.292 53,1 + 7,39 48,65 1,86
FR0000074783 6.651.515 5 - 34,75 4,91 FR0011466069 25.564.227 6,8 + 28,47 5,88 FR0000044448 19/05/21 0,7 43.755.627 80,5 + 75,35 59,4 0,87 VIRBAC (VIRP) G A 341 340,5 - 0,15 + 43,07
ASSYSTEM (ASY) B 30,9 31 - 0,16 + 26,02 ELIOR (ELIOR) G B 5,67 5,61 - 0,8 + 1,63 NEXITY (NXI) G A 43,16 43,48 + 1,31 + 22,62 4721 345,5 +16,61 348,5
OPA 24/11/17 353 31,1 - 0,96 31,8 247565 5,72 -15,7 7,705 47731 43,54 + 0,32 46,96 FR0000031577 23/06/21 0,75 8.458.000 338 + 79,21 200,5 0,22
FR0000074148 06/07/21 1 15.668.216 30,7 + 42,2 24,5 3,23 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.147.823 5,59 + 19,72 4,92 FR0010112524 25/05/21 2 56.129.724 43,08 + 55,95 35,26 4,6 WAVESTONE (WAVE) g B 40,8 43,5 + 6,88 + 46,46
ATARI (ATA) g C 0,376 0,385 + 1,72 + 8,3 ELIS (ELIS) G A 15,42 15,42 + 0,65 + 13,13 NICOX (COX) g B 3,14 3,18 + 1,11 - 26,9 8764 43,5 + 1,64 44,3
899341 0,389 -23 0,963 196196 15,55 - 4,58 16,47 49822 3,18 -16,21 5,19 FR0013357621 02/08/21 0,23 20.196.492 40,8 +114,29 28,5 0,53
FR0010478248 301.415.429 0,376 + 52,78 0,34 FR0012435121 27/05/19 0,37 224.069.369 15,34 + 41,99 11,89 FR0013018124 37.125.385 3,135 - 17,4 3,015
WENDEL (MF) G A 120 122 + 2,35 + 24,55
AUBAY (AUB) g C 49 47,5 - 3,46 + 38,28 ERAMET (ERA) G B 68 68,85 + 2,15 + 60,41 NRJ GROUP (NRG) B 6,14 6,1 - 0,65 + 0,33 46036 122,1 + 8,83 122,1
7432 49,35 + 2,37 49,35 78174 69,95 +22,29 74,85 168 6,14 - 0,97 6,8
FR0000063737 14/05/21 0,33 13.221.796 46,9 + 42,43 33,95 0,7 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.005 68 +182,64 41,06 FR0000121204 01/07/21 2,9 44.719.119 119,8 + 48,24 91,75 2,38
FR0000121691 15/06/21 0,21 78.107.621 6,1 5,9 3,44
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 28,6 28,5 + 5,56 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 5,46 5,36 - 6,62 - 24,61 WORLDLINE (WLN) G A 79 78,55 - 0,04 - 0,7
OENEO (SBT) g B 12,9 12,9 + 18,78
1522 28,6 + 3,64 31,2 979452 5,89 +35,7 10,44 5888 13,02 - 0,77 13,28 433907 79,6 - 2,96 85,35
FR0011040500 16/06/21 0,4 21.559.010 28,5 + 48,44 23,2 1,4 FR0011471135 26.412.389 5,28 - 16,25 3,41 FR0000052680 31/07/19 0,15 65.052.474 12,9 + 12,57 10,5 FR0011981968 280.455.985 78,21 + 7,9 68,06
BAINS MER MONACO (BAIN) B 74,2 74,4 + 7,83 ESI GROUP (ESI) g C 61 61,4 + 2,33 + 34,06 ODET (CIE DE L') (ODET) A 1115 1135 + 1,34 + 44,4
1452 75 - 1,06 79,6 892 61,4 + 2,33 61,4 198 1135 - 2,58 1190
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 74,2 + 33,81 60,2 FR0004110310 6.032.492 59,4 + 60,73 41,5 FR0000062234 10/06/21 3 6.585.990 1115 + 68,4 774 0,26 AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
BELIEVE (BLV) A 16,6 16,76 + 1,21 EURAZEO (RF) G A 85,75 86,95 + 1,93 + 56,67 ORAPI (ORAP) g C 6,64 6,67 + 0,45 - 36,17
11506 16,84 +14,79 18,45 77883 87,4 +16,63 87,4 2044 6,7 - 4,17 11,55 EURONEXT (ENX) LR A 91 92,45 + 1,48 + 11,44
FR0014003FE9 95.853.458 16,6 13,24 FR0000121121 30/04/21 1,5 79.224.529 85,5 + 96,01 55,7 1,73 FR0000075392 29/04/15 0,13 6.598.219 6,64 + 29,77 5,9 180940 92,75 + 1,76 94,3
NL0006294274 17/05/21 1,25 107.106.294 91 + 4,7 71,871 1,59
BÉNÉTEAU (BEN) g B 14 13,68 - 1,58 + 44,53 EUROFINS SCIENT. (ERF) LR A 102,24 102 - 0,29 + 48,62 ORPÉA (ORP) LR A 105,8 104 - 1,52 - 3,3
39898 14 14,88 343949 103,02 + 5,99 104,9 81872 105,8 - 3,08 119,8 NOKIA (NOKIA) R A 5,33 5,338 + 0,93 + 69,95 0,3
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 13,6 +122,26 9,32 FR0014000MR3 03/07/19 2,45 190.742.750 101,7 + 82,6 69,38 0,67 FR0000184798 09/07/21 0,9 64.631.325 103,7 - 1,09 95,14 0,87 572803 5,368 +16,82 5,375 18,03
BIC (BB) G A 58,5 58,4 + 0,43 + 26,24 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) G C 0,498 0,497 - 0,14 + 17,72 OSE IMMUNO (OSE) g C 9,08 9,04 + 0,44 + 25,56 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.675.461.159 5,294 + 22,97 3,117
25000 58,9 - 2,01 64,9 22973591 0,498 + 1,22 0,59 17866 9,09 -16,91 15,8 SES (SESG) LR 6,592 7,132 + 9,86 - 7,57
FR0000120966 31/05/21 1,8 45.395.857 58,2 + 13,84 44 3,08 FR0012789949 21/05/19 0,26 5.014.620.532 0,497 - 31,33 0,25 FR0012127173 18.280.038 8,95 + 59,72 7,2 2538315 7,174 + 8,19 8,09
BIGBEN INT. (BIG) g C 14,6 14,24 - 1,39 - 23,61 EUTELSAT COM. (ETL) G A 9,4 9,434 + 1,35 + 1,88 PEUGEOT INVEST (PEUG) g A 115,4 116,2 + 0,87 + 22,83 LU0088087324 20/04/21 0,34 376.915.302 6,578 + 15,03 6,074 5,61
39408 14,7 -15,24 22,7 806399 9,694 - 4,4 10,97 6129 116,6 + 1,93 120,6 X-FAB SILICON (XFAB) g A 8,48 9,08 + 7,71 + 84,55
FR0000074072 02/08/21 0,3 19.455.788 14,1 + 3,19 14,1 2,11 FR0010221234 20/11/20 0,89 230.544.995 9,352 + 7,6 9,092 9,43 FR0000064784 17/05/21 2,35 24.922.589 114 + 71,39 88,8 2,02 467018 9,11 +14,36 9,11
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 99,6 99,74 + 0,26 - 13,57 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 85,4 83,2 - 2,35 + 36,84 PHARMAGEST INT. (PHA) g A 94 93,5 - 0,53 - 16,07 BE0974310428 130.781.669 8,48 +189,17 4,855
89178 100,45 + 3,34 132,1 659 85,4 - 9,96 92,4 7753 94,2 + 2,19 124,2
FR0013280286 04/06/21 0,62 118.361.220 99,02 - 28,55 88,86 0,62 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 82,6 +131,11 59,4 FR0012882389 01/07/21 0,95 15.174.125 92,2 + 12,65 87,2 1,02
BOIRON (BOI) g A 43,2
3237
43,75
43,75
+ 1,27 + 5,8
+12,04 44,15
FAURECIA (EO) LR A 37,2
425165
37,34
37,7
+ 0,73 - 10,9
- 9,48 50,76
PIERRE & VACANCES (VAC) g C 9,94
7630
9,87
9,95
- 0,5 - 32,86
- 8,1 14,75
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
FR0000061129 02/06/21 0,95 17.545.408 43,2 + 30,4 33,7 2,17 FR0000121147 03/06/21 1 138.035.801 37,01 + 10,97 36,12 2,68 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.893.463 9,82 - 24,94 9,79 GENERAL ELECTRIC (GNE) 85,11 85,93 + 1,67 +881,83 1,29
BOLLORÉ (BOL) G A 4,692 4,756 + 1,67 + 40,63 FDJ (FDJ) G A 44,32 44,86 + 1,13 + 19,91 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 26,94 26,8 - 0,08 - 5,03 467 86,2 +658,76 86,2
1177140 4,76 + 3,03 4,76 300794 45,18 -10,32 51,7 75571 27,12 - 0,37 34,66 US3696041033 USD 25/06/21 0,01 8.781.303.049 85,01 +1538,95 8,478
FR0000039299 10/06/21 0,04 2.947.446.874 4,682 + 55,12 3,33 0,84 FR0013451333 21/06/21 0,9 191.000.000 44,26 + 45,46 35,2 2,01 FR0000124570 28/04/21 0,49 147.122.153 26,64 + 53,14 24,32 1,83
HOLCIM LTD (HOLN) A 49,315 49,16 - 0,41 + 10,1 4
BONDUELLE (BON) g B 20,6 21 + 1,21 + 0,96 FERMENTALG (FALG) g C 2,9 2,78 - 2,97 + 92,25 PLASTIVALOIRE (PVL) g C 6,61 6,54 - 1,06 - 10,78 12289 49,7 - 2,4 53,06
16821 21,2 - 1,87 24,2 117327 2,905 + 1,65 4,845 DIV 8 02/05/17 9172 6,62 - 8,02 8,87 CH0012214059 CHF 07/05/21 2 615.929.059 49,01 + 22,26 43,91
FR0000063935 05/01/21 0,4 32.630.114 20,5 + 3,96 18,94 1,91 FR0011271600 29.808.199 2,775 + 62,38 1,456 FR0013252186 22/04/21 0,05 22.125.600 6,51 + 74,4 6,01 0,77
SCHLUMBERGER (SLB) A 24,3 23,75 - 1,86 + 35,33 3,45
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 28,2 28,64 + 1,85 + 31,62 FIGEAC AERO (FGA) g C 5,06 5,06 - 1,37 + 15,39 PROLOGUE (PROL) g C 0,388 0,39 + 2,09 + 12,07
1184548 28,64 + 7,03 28,64 3425 5,15 -10,28 6 149664 0,394 - 4,88 0,489 9135 24,3 -13,48 30,25
FR0006174348 05/07/21 0,36 452.365.453 28,19 + 53,85 21,27 1,26 FR0011665280 31.839.473 5,06 + 52,64 4,07 FR0010380626 48.661.119 0,368 + 69,57 0,304 AN8068571086 USD 01/06/21 0,13 1.385.122.304 23,65 + 51,27 17,6
BURELLE SA (BUR) A 742 740 - 7,04 FNAC DARTY (FNAC) G A 58,9 58,85 + 0,26 + 11,67 QUADIENT (QDT) g B 24,6 24,34 - 2,25 + 54,74
6 742 - 3,14 964 40290 59,2 + 6,42 61,1 38260 24,76 - 5,66 26,88
FR0000061137 02/06/21 15 1.757.623 740 + 48,59 710 2,03 FR0011476928 05/07/21 1 26.761.118 58,5 + 75,78 43,64 1,7 FR0000120560 07/09/20 0,35 34.562.912 24,16 + 88,1 15,57 1,44
CARMILA (CARM) g C 11,9 11,84 + 0,51 + 0,51 GECINA (GFC) LR A 133,8 133,7 + 0,19 + 5,86 RALLYE (RAL) A 5,52 5,52 - 1,25 - 4,5
16256 11,92 - 1,5 15,26 64274 134,25 + 3,28 138,35 44845 5,65 -22,47 7,6
FR0010828137 24/05/21 1 146.215.837 11,82 + 24,11 10,24 FR0010040865 01/07/21 2,65 76.526.604 133,3 + 23,11 111,1 FR0000060618 20/05/19 1 52.598.701 5,47 - 9,8 5,47
CASINO (CO) G A 24,01 23,78 - 0,88 - 5,6 GENFIT (GNFT) G B 3,36 3,376 + 0,48 - 15,43 RAMSAY GDS (GDS) A + 2,13 + 6,69
157642 24,15 -10,64 29,9 33738 3,38 + 2,3 6,235 + 2,13 20
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 23,76 - 0,71 23,42 FR0004163111 45.775.250 3,36 - 19,89 3,1 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 + 9,74 16,9
CATANA GROUP (CATG) g C 5,62 5,48 - 1,44 + 59,07 GENSIGHT (SIGHT) g B 7,37 7,36 - 0,34 + 3,23 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 186 185,9 + 0,49 + 22,06
94032 5,62 + 1,48 5,78 74609 7,48 - 3,66 10,08 47914 186,8 + 5,75 188
FR0010193052 30.706.178 5,42 +156,07 2,945 FR0013183985 45.977.277 7,36 +148,23 6,51 FR0000130395 28/07/20 1 50.503.106 184,8 + 38,32 140,4 0,54
Les Echos Jeudi 5 août 2021 FINANCE & MARCHES // 23

ACTIONS ACTIONS ACTIONS


EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
04-08-2021 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR00133417812CRSI g C 4,36 4,37 4,25 4,34 - 0,23 11839 FR0000072373 EGIDE g C 1,465 1,465 1,435 1,435+ 0,7 10462 FR0004065605MEDINCELL B 8,99 9 8,8 8,99 + 0,22 5807 DOLLAR US 1,1842 -0,18 -3,25
FR0014000T90 2MX ORGANIC B 9,68 9,84 9,68 9,84 + 1,33 7519 FR0000120669ESSO g C 10,4 10,5 10,2 10,35 1764 FR0010298620 MEMSCAP g C 1,44 1,445 1,44 1,44 - 0,35 445 LIVRE STERLING 0,8513 -0,16 -4,91
FR0000076887A.S.T. GROUPE g C 6,84 6,94 6,64 6,76 - 1,46 2687 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3 3 2,94 2,96 - 0,67 5024 FR0000077570MICROPOLE g C 1,075 1,075 1,05 1,065 - 1,39 5340 FRANC SUISSE 1,0732 0,06 -0,78
COURONNE DANOISE 7,4366 -0,02 -0,09
FR0013185857 ABEO g C 16,3 16,4 15,7 16,4 + 0,31 2183 FR0000075343EUROMEDIS GROUPE C 13,36 14,14 13,36 13,62 + 2,56 19611 FR0013482791 NACON SAS B 4,97 4,99 4,75 4,79 - 3,62 114020
COURONNE NORV. 10,4696 0,13 -0,07
FR0012616852ABIONYX PHARMA g B 1,088 1,12 1,068 1,116 + 3,14 56666 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,76 0,81 0,745 0,772 + 3,62 125692 FR0013018041NAVYA g B 1,718 1,822 1,712 1,767 + 2,91 290365 KUNA CROATE 7,5031 0,04 -0,64
FR0000076655 ACTIA GROUP g C 3,07 3,15 3,07 3,15 + 3,96 14265 FR0000038184F.I.P.P. C 0,155 0,157 0,155 0,157 + 0,64 636 FR0004050250 NEURONES B 30,4 31,9 30 31,5 + 5 26970 COURONNE SUEDOISE 10,1905 -0,21 1,42
BE0974269012ADC SIIC C 0,131 0,131 0,131 0,131 - 0,76 41691 FR0011271600 FERMENTALG g C 2,9 2,905 2,775 2,78 - 2,97 117327 FR0012650166NHOA g C 18,44 18,98 18,44 18,88 + 0,96 5620 DOLLAR CANADIEN 1,4857 -0,11 -4,69
YEN JAPONAIS 129,65 0,22 2,64
FR0012821890 ADUX g C 2,04 2,11 2,04 2,05 + 0,99 2856 FR0004076891FLO (GROUPE) g C 0,17 0,181 0,17 0,175 + 5,11 229653 FR0000052680 OENEO g B 12,9 13,02 12,9 12,9 5888
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6051 0,04 1,24
FR0013296746ADVICENNE g C 7,71 7,71 7,37 7,55 - 2,08 21073 FR0011277391 FONC. PARIS NORD g C 0,033 0,034 0,033 0,033 5771 FR0010428771OL GROUPE g C 2,22 2,24 2,21 2,23 - 0,45 6223 ROUBLE RUSSE 86,6775 0,08 -4,13
FR0013333077 AFFLUENT MEDICAL B 6,7 6,85 6,7 6,75 + 0,6 1698 FR0000033409FONC.LYON. A 90,8 91,2 90,2 90,4 + 0,22 11757 FR0000075392 ORAPI g C 6,64 6,7 6,64 6,67 + 0,45 2044 ROUPIE INDIENNE 87,826 -0,26 -1,57
FR0000062465ALAN ALLMAN C 4,38 4,38 4,38 4,38 506 FR0000053944 FONCIERE VOLTA C 6,8 6,8 6,8 6,8 737 FR0010609206OREGE C 1,264 1,286 1,264 1,286 + 1,26 6425 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6806 -0,56 -1,07
COURONNE TCHEQUE 25,422 -0,14 -3,18
FR0013421286 ALPHA MOS C 2,99 3,3 2,99 3,27 + 9 16603 FR0013030152FRANCAISE ENERGIE g C 22,2 22,3 21,9 22,2 - 0,45 513 FR0012127173 OSE IMMUNO g C 9,08 9,09 8,95 9,04 + 0,44 17866
FORINT HONGROIS 354,94 -0,25 -2,14
FR0000053837ALTAMIR B 23,6 23,6 23,37 23,485 + 0,54 2267 FR0000034894 GAUMONT B 107 107,5 102 107,5 + 2,38 484 FR0004038263PARROT B 5,64 5,78 5,44 5,7 + 0,71 8787 ZLOTY POLONAIS 4,5474 -0,13 -0,26
FR0011992700 ATEME g B 13,22 13,24 13,16 13,2 - 0,15 6071 FR0010501692GENERIX g B 9,72 9,72 9,5 9,5 - 2,06 1515 FR0000038465 PASSAT g C 6,92 7,18 6,82 7,1 + 2,9 761 LEV BULGARE 1,9539 -0,06 -0,10
FR0000039232AUREA g C 7,7 7,72 7,54 7,68 - 0,52 1589 FR0013399474 GENKYOTEX g C 3,07 3,08 3,06 3,065 3544 FR0011027135PATRIMOINE ET COMM B 17,95 17,95 17,85 17,95 604 DOLLAR HONG-KONG 9,2063 -0,22 -2,98
FR0013183589 AURES TECHNO g C 30 30,1 29,8 30,1 + 1,35 650 FR0011799907GENOMIC VISION g C 0,451 0,475 0,451 0,46 - 2,09 121608 FR0000053514 PCAS B 13,5 13,85 13 13 - 5,8 1931 WON SUD COREEN 1354,9 -0,58 2,17
PESO MEXICAIN 23,6448 0,16 -2,71
FR0013529815AVENIR TELECOM C 0,127 0,13 0,114 0,114 - 11,9 4717042 FR0012612646 GROUPE PARTOUCHE B 21,5 21,9 21,3 21,6 + 0,47 438 FR0012432516POXEL g C 5,93 5,94 5,87 5,875 - 0,93 15048
REAL 6,2008 0,55 -2,26
FR0013258399 BALYO g C 1,288 1,29 1,258 1,29 37291 FR0004155000GROUPE SFPI g C 3,22 3,285 3,17 3,23 + 1,1 110276 FR0004052561 PROACTIS C 0,156 0,161 0,155 0,155 + 1,31 15393 DOLLAR SINGAPOUR 1,5999 -0,21 -1,09
FR0004023208BASSAC B 71 71 69 70 - 1,13 802 FR0000066722 GUILLEMOT g C 11,84 11,84 11,5 11,74 - 0,85 27370 FR0012613610PRODWAYS GROUP g C 2,775 2,81 2,775 2,775 + 0,18 8452 RAND SUD-AFRICAIN 17,0456 0,37 -5,13
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 47 47,75 46,45 47,7 + 0,63 2773 FR0004159473HEXAOM g B 47,9 49,5 47 49,3 + 2,71 6662 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 29,3 29,3 29 29 - 1,36 652 LIVRE TURQUE 10,0378 0,62 10,47
RENMIBI YUAN 7,6551 -0,27 -3,97
FR0011814938BOOSTHEAT C 1,4 1,418 1,37 1,402 + 0,29 13733 FR0000038531 HF COMPANY C 6,28 6,28 6,08 6,14 - 2,23 5705 FR0000054199S.T. DUPONT C 0,088 0,089 0,085 0,089 + 0,68 79387
RUPIAH 16947,3087 -0,40 -1,42
FR0000074254 BOURSE DIRECT C 2,98 3,09 2,92 2,97 - 0,34 17054 FR0012821916HIPAY GROUP g C 13,08 13,12 12,14 12,5 - 5,02 14627 FR0000060071 SAMSE B 194 195 192,5 194,5 + 1,04 1372 PESO PHILIPPIN 58,9335 -0,20 0,48
FR0010151589CAFOM C 14,35 14,4 14,2 14,35 - 0,69 1336 FR0000065278 HOPSCOTCH GROUPE g C 7,98 8,08 7,88 8,06 + 2,28 1335 FR0000039109SECHE ENVIRONNEM. g B 51 52 50,2 52 + 5,8 9407 RINGGIT MALAIS 4,9986 -0,17 1,20
FR0012969095 CAPELLI g C 27,6 27,7 27,3 27,3 - 1,09 797 FR0004165801HOTELS DE PARIS C 2,5 2,5 2,5 2,5 + 14,68 2818 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 8 8,04 7,9 8 + 0,63 10458 BATH THALANDAIS 39,2333 0,15 7,07
FR0000072894CAST g C 4,25 4,25 4,2 4,21 - 0,94 1367 FR0014003VY4 HYDROGÞNE FRANCE B 31,1 31,1 30,55 30,75 + 0,16 3258 FR0000074122SII g C 35 36,3 34,9 36,3 + 3,71 4680
FR0000064446 CATERING INTL SCESg B 11,4 11,45 11,3 11,35 743 FR0000051393IDI B 40,9 41,6 40,8 41,2 + 1,73 3179 FR0004016699 SMTPC g B 20,9 21 20,9 21 1221 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0010193979CBO TERRITORIA C 3,59 3,6 3,56 3,57 - 0,56 17728 FR0000071797 INFOTEL g C 49,75 51,2 49,45 51,2 + 2,92 1837 FR00140006O9SOLOCAL GROUP B 1,558 1,575 1,51 1,512 - 2,24 177758 MARCHÉS MONÉTAIRES
04-08-2021 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0000053506 CEGEDIM B 28,7 28,8 28,4 28,6 + 0,53 3963 FR0013233012INVENTIVA g B 11 11,08 10,72 10,72 - 3,25 23129 FR0004188670 TARKETT G B 21,15 21,15 20,9 21,05 - 0,24 5707 ZONE EURO -0,42/-0,72 -0,38/-0,68 -0,34/-0,64 -0,37/-0,67 -0,36/-0,66
FR0000054322CIBOX INTERACTIVE g C 0,154 0,154 0,15 0,152 + 1,2 116806 FR0004026151 ITESOFT g C 3,38 3,86 3,38 3,5 + 3,55 5270 FR0000063307TAYNINH C 1,41 1,41 1,41 1,41 - 16,07 1000
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0013426004 CLARANOVA g B 7,77 7,92 7,65 7,865 + 1,09 182934 FR0012872141JACQUES BOGART g C 11,9 12 11,6 11,6 - 3,33 2086 FR0000060949 TIVOLY C 20,2 20,6 19,7 20,6 + 1,98 418 04-08-2021 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0000053399CNIM GROUP C 13,8 13,9 13 13,8 + 2,6 1874 FR0000066607 LACROIX GROUP g C 39 39,8 38,4 39,8 + 2,05 1363 FR0000033003TOUAX g C 8,86 8,86 8,64 8,74 - 1,35 3016 ALLEMAGNE 100,31 -0,77 -0,78 -0,69 -0,53
FR0010483768 CRCAM BRIE PIC. CC B 20,06 20,695 20,01 20,695+ 2,96 6074 FR0000032278LATECOERE g C 0,539 0,555 0,53 0,555 + 1,46 1000947 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 28,9 29 28,6 28,6 - 1,04 22096 PORTUGAL 0 0,17 0,30 0,44 0,66
FR0010461053CRCAM LANGUED CCI C 58,6 58,99 57,8 58,3 - 0,51 508 FR0004156297 LINEDATA SERVICES g B 41 41,6 41 41,6 + 1,96 3283 FR0000034548UNION FIN.FRANCE g B 17,8 17,8 17,6 17,65 - 0,84 2043 FRANCE -0,07 0,04 0,14 0,27 0,39
ESPAGNE -0,05 0,17 0,36 0,51 0,73
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 19,9 21,2 19,9 19,95 + 0,25 3743 FR0013233475LYSOGENE g C 2,04 2,06 2,04 2,06 + 0,98 6865 FR0000074197 UNION TECH.INFOR. g C 0,552 0,552 0,54 0,548 - 1,08 2321
ITALIE -0,04 1,72 -0,11 0,85 1,09
FR0000045528CRCAM PARIS IDF B 69,5 69,97 68 68 - 1,82 810 FR0000060196 M.R.M. C 1,02 1,02 1,02 1,02 + 0,99 501 FR0004186856VETOQUINOL B 123 125,2 123 124,2 + 0,49 1915
FR0007317813 CS GROUP g C 5,12 5,12 4,99 5,08 - 0,78 2426 FR0000032302MANUTAN INTER. B 77 77,2 76 76,6 - 0,78 430 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5,88 5,9 5,5 5,66 - 4,71 14750
FR0013283108DELTA PLUS g B 89,5 90,5 89 90 + 1,81 1397 FR0000051070 MAUREL ET PROM g B 1,9 1,95 1,848 1,848 - 1,91 426591 FR0004183960VOLUNTIS g C 8,43 8,44 8,41 8,43 + 0,24 3733 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0000073793 DEVOTEAM g C 124,2 128 124,2 126,6 + 0,48 1047 FR0000060873MBWS g C 1,28 1,295 1,26 1,295 + 1,17 9452 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY C 17,8 18 17,75 18 + 1,12 1809 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 163,42 1,49
FR0012202497DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,424 1,472 1,424 1,45 + 1,97 3793 FR0011742329 MCPHY ENERGY g B 15,4 15,79 15,2 15,32 - 0,39 141799 FR0004034072XILAM ANIMATION g C 36,6 36,95 36,45 36,5 - 0,41 7496 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 119,24 0,31

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 152,23 03/08
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 244,66 03/08 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 150,51 03/08
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 159,88 03/08
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 587,22 03/08 LU0375630729 RAM (L) SF US SUST EQ 423,34 03/08 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 124,25 03/08
LU0851564038 BALANCED (EUR) 139,76 03/08
Tous les details de nos LU0705072691 RAM (L) SF GB EQ SUST ALP 111,25 03/08 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 155,8 03/08
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 170,46 03/08
solutions d’investissements LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 157,83 03/08 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 157,36 03/08 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 105,13 03/08
à disposition ici www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 207,81 03/08

@Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
ENTREPRISES rejoint le groupe BNP Paribas Real
Estate comme head of data
diplômée de l’école de commerce
Neoma Business School. Elle pos-
tion financière du groupe Crédit
Mutuel Arkéa. Membre de la cel-
2004 et 2016, il fut directeur
financier de l’activité moteur +
DELIVERECT
Rachid El Kansouli
science en 2018. sède plus de vingt-sept ans
d’expérience dans le domaine de
lule de coordination du plan stra-
t é g i q u e Tr a n s i t i o n s 2 0 2 4 , i l
d’hélicoptère, puis directeur de la
transformation finance du
Ils sont nés
est nommé directeur général CHIMIREC la compliance en banque d’inves- contribuait jusqu’à présent au groupe chez Safran. Il a ensuite un 5 août
en France. Johann Daniel tissement, capital-investisse- pilotage de la mesure de la perfor- rejoint DB Schenker en tant que
accède au poste de directeur ment et gestion d’actifs. Aupara- mance globale du groupe Crédit directeur administratif et finan-
Rachid El Kansouli, 30 ans, est
titulaire d’un bachelor de marke-
des filiales de traitement et R&D. vant, elle était global head of
compliance – US chief com-
Mutuel Arkéa. cier France et Maghreb. •te,Scott D. Altman, astronau-
62 ans.
ting à l’Isefac (Lille) et d’un mas-
ter management et communica-
Johann Daniel, 48 ans, diplômé de
l’Ecole des métiers de l’environne-
pliance officer pour Candriam.
KUEHNE+NAGEL
•programmes
Fabrice Bailly, directeur des
de TF1, 54 ans.
ASSOCIATION
tion en hôtellerie, restauration et
tourisme à l’Isthia (Toulouse). Il a
ment de Rennes en tant qu’ingé-
nieur en génie industriel de l’envi-
CRÉDIT MUTUEL ARKÉA
François Leprince
Olivier Boubert
Christophe Pascaud FDMC
•61David
ans.
Baldacci, écrivain,

travaillé dix ans dans l’hôtellerie-


restauration. Depuis 2015, il offi-
ronnement, a travaillé durant
onze ans chez Weylchem. Il y a été
est nommé président
du directoire de CFCAL-Banque,
deviennent respectivement
directeur commercial et
Alexandra David
est nommée présidente
•journaliste
Emmanuel Chain,
et producteur de té-
ciait au sein de Resdiary (rache- responsable environnement opé- filiale du groupe Crédit Mutuel marketing et directeur financier de la commission environnement lévision, 59 ans.
tée en 2018 par le groupe Accor).
Il a été directeur du développe-
rationnel, puis de coordinateur
SAP et support aux opérations. Il
Arkéa. chez Kuehne+Nagel France. et développement durable
de la Fédération des
•duPatrick Daher, ex-président
GEAD, 71 ans.
ment commercial pour l’Europe
continentale pendant trois ans.
est ensuite nommé responsable
de la production des eaux et traite-
François Leprince, 42 ans, titu-
laire d’un DESS d’actuariat de
Olivier Boubert, 47 ans, diplômé
du BBA Essec et de l’université de
distributeurs de matériaux
de construction (FDMC).
•et Catherine Dolto, médecin
écrivaine, 75 ans.

BNP PARIBAS REAL ESTATE


ment des effluents au sein de
l’entreprise Roquette en 2016
l’Euria à Brest et d’un executive
MBA du Centre des hautes études
Cranfield (Royaume-Uni), tra-
va i l l e d e p u i s s e i z e a n s c h e z Alexandra David, 43 ans, est titu-
•et James Gunn, réalisateur
acteur, 55 ans.
Samira Bouadi
est promue chief data officer.
avant de prendre, trois ans plus
tard, la direction des opérations
d’assurances (CHEA) de l’univer-
sité de Paris-Dauphine, a cofondé,
Kuehne+Nagel. Il a notamment
créé l’équipe grands comptes en
laire d’un DUT hygiène sécurité
environnement et d’un DESS ges-
•deReid Hoffman, cofondateur
Linkedin, 54 ans.
au sein d’une filiale de la société en 2006, un cabinet d’actuariat France. Il a ensuite pris la direc- tion des risques et de la sécurité • Jarry , humoriste, 44 ans.
Samira Bouadi, 34 ans, titulaire
d’un master en modélisation, opti-
allemande Brenntag. En septem-
bre dernier, il a intégré le groupe
conseil dont il a assuré la direction
générale jusqu’en 2014. Il a alors
tion commerciale du cluster Sin-
gapour / Malaisie. Il a ensuite été
des patrimoines immobiliers et
industriels. Elle est directeur RSE
•39Lori
ans.
« Lolo » Jones, athlète,

misation, décision et organisation


de Paris-Dauphine et Mines Paris-
Chimirec comme chef de projet. rejoint le groupe Crédit Mutuel
Arkéa à Brest en tant que respon-
VP key account management
pour l’Asie en 2019.
dans le groupe Frans B on-
homme. Au sein de DHL Supply
•réalisatrice,
Carole Laure, actrice,
73 ans.
Tech, est ingénieure en mathéma-
tiques appliquées. Elle conserve le
IM GLOBAL PARTNER
Alexandra Nallet
sable du département actuariat de
Suravenir, chargé de l’actuariat, de Christophe Pascaud, 58 ans,
Chain, elle a occupé les postes de
chef de projet, puis de responsa-
•59Cyril
ans.
Morin, compositeur,

poste de directrice du départe- devient managing director – la réassurance et de la mise en diplômé de l’Essec, a d’abord été ble QHSE région Ile-de-France et
ment data science & analytics group chief compliance officer. place de Solvabilité 2. En 2018, il contrôleur financier en Angle- opérations transport et enfin de
office au sein du pôle business ser-
vices nouvellement créé. Elle a Alexandra Nallet, 50 ans, est
devient responsable du départe-
ment ingénierie et communica-
terre, en France et en Espagne
dans le groupe Pechiney. Entre
QHSE et infrastructure lead
France. , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr

Les Echos est une publication du DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Alexandre Counis (Finance et Marchés) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS WEEK-END ÉDITRICE PUBLICITÉ
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) Nicolas Barré Daniel Fortin (Magazine, Opinions Fabien Laborde DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Marie Van de Voorde-Leclerq Les Echos Le Parisien Médias
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS et Innovation) DIRECTRICE ARTISTIQUE Marion Moulin Henri Gibier ÉDITRICE ADJOINTE Tél. : 01 87 39 78 00.
ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Muriel Jasor (Leadership et Management) EDITORIALISTES RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Clémence Callies PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
Henri Gibier Cécile Cornudet Karl De Meyer et Mariana Reali DIRECTEUR DE LA DIFFUSION DIRECTEUR GÉNÉRAL
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve et opérations spéciales) Jacques Hubert-Rodier
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud ET DU MARKETING CLIENTS Philippe Pignol
DE LA RÉDACTION Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher Etienne Porteaux DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Francis Pécresse SÉRIE LIMITÉE
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 DIRECTEUR STRATÉGIE Céline Vandromme
RÉDACTEURS EN CHEF Lucie Robequain (France, International Jean-Marc Vittori RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet ET COMMUNICATION DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) et Enquête) Sabine Delanglade DIRECTRICE ARTISTIQUE
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lesechos.fr Fabrice Février Emmanuelle Denis
Julie Chauveau (Entreprises) Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier (Le Crible) Clarice Fensterseifer
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 45, av. du Général Leclerc, 60643 Chantilly Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. Abonnement France métropolitaine: 696 € TTC. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi-Libre (Montpellier). Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
24 // Jeudi 5 août 2021 Les Echos

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat et PSR 2021 : 448,8 milliards d’euros (prévisions PLF 2021) // PIB 2020 : 2.223 milliards d’euros
// Plafond Sécurité sociale : 3.428 euros/mois à partir du 01-01-2021 // SMIC horaire : 10,25 euros à partir du 01-01-2021
// Capitalisation boursière de Paris : 2.191,58 milliards d’euros (au 24-06-2021)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 106,20 en mai 2021 // Taux de chômage (BIT) : 8 % au 4e trimestre 2020
Retrouvez-nous sur www.lesechos.fr // Dette publique : 2.739,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2021

crible

EN VUE
La fièvre mystérieuse
LaurentFabius L’intérêt prêté à SoftBank dans Roche relance les interrogations sur sa stratégie.

Vivons heureux, vivons cachés ? Sa qualité d’investisseur pionnier dans


la biotech et d’apôtre visionnaire de la médecine personnalisée
(grâce à la data) n’avait pas valu en elle-même un traitement de faveur
boursier à Roche, pas plus que sa position éminente dans les produits
de diagnostics. Il est vrai aussi que le numéro 2 mondial de la pharmacie
par la capitalisation boursière semble à l’abri d’éventuelles fièvres activistes
ou spéculatives, en raison de son contrôle familial. Les 5 milliards
de dollars que SoftBank aurait misé à son capital selon des sources
de marché ont laissé de marbre son cours de Bourse, rien à voir avec
l’effervescence provoquée par l’intérêt manifesté par le géant japonais
pour Swiss Re il y a trois ans. Cette mise d’un peu moins de 1,5 % du capital
pourrait tout aussi bien relever seulement du « hedge fund » interne,
la dernière innovation de la maison nipponne. Faute de commentaires,
le commun des mortels des actionnaires du labo bâlois n’a pas fini de se
creuser les méninges pour savoir si Masayoshi Son veut jouer à la « baleine »
biotech, ou s’il a été attiré par le caractère défensif du secteur
pharmaceutique, alors que le thème de la réouverture de l’économie avait
perdu de sa force ces dernières semaines. En tout état de cause,
ils n’attraperont pas la migraine vu la surperformance de Roche depuis le

E
début de l’année 2021 même si l’action sans droit de vote fait deux fois mois
st-ce le grand retour des socialistes ? Ségolène bien que celle avec droit de vote. Ils devraient quand même croiser les doigts,
Royal a repris sa carte du PS et dit vouloir « ras- car le gourou nippon avait totalement raté sa potion spéculative l’année
sembler son camp ». L’ex-candidate à la présiden- dernière, dans la Big Tech américaine.
tielle a « même », précise « Gala », déjeuné avec Anne
Hidalgo. Le fils de celle-ci, Arthur Germain, a d’ailleurs
descendu la Seine à la nage, 774 kilomètres en 52 jours,
on ne sait pas s’il a eu des embouteillages. Quant à Benoît
Hamon, il montre ses muscles. Grâce à sa place de
numéro 2 sur la liste d’union gauche-Verts-Insoumis
Avertissement avec frais
dans les Yvelines, il se retrouve au Conseil régional d’Ile-
de-France. « Monsieur 6 % » aurait, selon « Le Point », Le plan de redressement de Commerzbank
annoncé son programme : « Je vais m’occuper de coûte avant de rapporter.
Pécresse. » La pauvre doit être terrorisée. Il est bon de rire
un peu dans cet été pourri – « A quand l’été ? » titre la une Si un homme averti en vaut deux, les investisseurs ne peuvent pas
du « Parisien ». Mais, c’est vers un autre éléphant, que les toujours en dire autant. Et ainsi, le « profit warning » lancé fin juillet
regards vont se tourner jeudi 5 août. Laurent Fabius, qui par Commerzbank – pour signaler les surcoûts liés à l’arrêt d’un projet
fut le plus jeune Premier ministre de la Ve République, est d’outsourcing – n’aura pas été le bon joker pour permettre au patron
aujourd’hui un vieux sage. Celui qui « considère », Manfred Knof de mieux aligner ses cartes lors de la publication
comme l’expliqua « L’Express », que « la vie, de manière trimestrielle. Le découragement l’a emporté à Francfort
totalement injuste, lui a ravi le seul destin dont il était digne, (– 6 % pour l’action) après la perte trimestrielle de 527 millions d’euros,
la présidence de la République », doit depuis 2016 se même si cette dernière – provoquée par une série de charges
contenter de la présidence du Conseil constitutionnel. Ce exceptionnelles –, n’excède que de 5 % les pronostics.
même Conseil doit annoncer sa position sur la légalité de Et pourtant, les indicateurs opérationnels (gains de clients et hausse des
l’extension du pass sanitaire. Récemment, son président commissions) et de solidité (coût du risque et solvabilité) donnent
expliquait au « Figaro » que la crise n’autorisait « en rien satisfaction. Mais le plan de restructuration présenté en février
que l’on mette entre parenthèses les droits et libertés ». n’est ni facile à exécuter ni forcément suffisant pour recoller à la moyenne
Parmi les parlementaires, qui ont saisi le Conseil sur le du secteur. Comparée à Deutsche Bank, sa plus petite taille ne lui donne
thème de l’atteinte aux libertés, figurent sans surprise, les donc pas le bénéfice supposé d’une plus grande agilité, comme cela se voit
adorateurs éperdus des régimes comptant dans les plus dans la performance actionnariale depuis le début de la pandémie,
autoritaires du monde, Cuba ou le Venezuela par exem- (– 7 % et + 50 % respectivement depuis la fin de 2019). Le prêteur
ple. Quel été pourri ! du Mittelstand allemand a pourtant réduit ses effectifs de près d’un quart
depuis la fin de 2009 – l’année de sa reprise de Dresdner Bank – là où son

( Lire nos informations


Pages 2-3
grand compatriote – repreneur de Postbank en 2010 – a fait progresser
les siens de près d’un dixième. Mais les oracles boursiers prévoient en 2023
un écart d’un point de pourcentage dans la rentabilité respective des fonds
propres avec son rival historique, et à son désavantage.

Paris vole de record en record EN SAVOIR PLUS

PEA Palatine Parmi les


meilleurs
Code Isin : FR0013284114 fonds français
en 2020*
Notre fonds arrive sixième

•hausse
La Bourse de Paris a fini en 0,26 %. Les secteurs les plus dépen-
Un fonds performant sur un total de 114 fonds
d’actions françaises grandes
mercredi. L’indice CAC 40 a
gagné 0,33 % à 6.746,23 points.
dant de la reprise économique ont
tiré l’indice vert le haut. A commen- qui s’inspire des sélections capitalisations référencées
par Morningstar en 2020
Une gestion
Comme lors des séances de lundi et
mardi, l’indice a dépassé son record
cer par les valeurs automobiles.
Renault a gagné 3,98 %, Stellantis du journal (Performance arrêtée à fin août)
de conviction
annuel. Il est à son plus haut niveau a pris 2,21 %, dans le sillage de ses
depuis 21 ans. solides résultats publiés la veille et Un fonds d’action toutes
capitalisations qui
Les marchés ont été dopés par Michelin a pris 1,69 %. Saint-Go-
une série de résultats d’entreprises bain a gagné 3,54 % et Schneider
Éligible Disponible n’hésite pas à s’éloigner

supérieurs aux estimations, malgré Electric 2,65 %. au PEA à partir de 100€ des grands indices

des indicateurs en baisse venant Du côté des valeurs bancaires,


des Etats-Unis sur la création Société Générale a poursuivi sa
d’emplois et le secteur des services. hausse (+ 2,85 %) après les bénéfices
Ailleurs en Europe, le DAX alle- record annoncés mardi. Crédit *
Pour mémoire, la durée d’investissement recommandée pour de fonds, créé le 16 mas 2018, est de cinq ans. Les performances passées ne permettent pas de préjuger des performances
mand a gagné 0,88 % et le FTSE 100 Agricole a pris 1,54 % et BNP Pari- futures. Comme tout instrument financier investissant majoritairement dans des actions d’entreprises, le fonds pourra exposer l’investisseur à un risque de perte de capital important.
britannique a fini en hausse de bas a gagné 1,19 %.