Vous êtes sur la page 1sur 4

La maintenace informatique peut

Ensemble d'actions tendant à prévenir ou à corriger les dégradations d'un


matériel afin de maintenir ou de rétablir sa conformité aux spécifications.
Ce terme ne doit pas être employé pour désigner les améliorations
fonctionnelles ou de performances apportées à chaque nouvelle version
d'un logiciel.
Toute entreprise aujourd'hui détient au moins un ordinateur et il est nécessaire que son système informatique soit en parfait
état de fonctionnement.. sous peine d'immobilisation complète de l'activité de la société.

N'importe quelle société, de la plus petite PME à la multinationale possède un parc informatique composé de un ou plusieurs
ordinateurs et de serveurs.

La maintenance informatique répond à plusieurs objectifs : préserver


les performances des matériels et logiciels, mettre à jour le système
informatique et bien évidemment corriger les éventuels problèmes du parc
informatique. Un plan de maintenance informatique efficace doit ainsi comporter
trois volets : la maintenance préventive, la maintenance corrective, et la
maintenance évolutive.

La maintenance informatique préventive


La maintenance préventive vise à éviter l’apparition de virus ou de problèmes
informatiques, à sécuriser le système, et à améliorer son efficacité. Pour la mettre
en œuvre, il est impératif de surveiller le parc informatique en contrôlant les anti-
virus et pare-feu, de mettre à jour les logiciels, de nettoyer les ordinateurs et de
connaitre l’espace disponible sur les serveurs et les postes de travail.

Les opérations de maintenance préventive peuvent être effectuées à des intervalles


prédéterminés.

La maintenance informatique corrective


La maintenance corrective a pour mission de remettre en état un logiciel ou un
équipement afin qu’il soit capable de remplir sa fonction. Les opérations de
maintenance corrective sont donc ponctuelles.

Selon le problème rencontré, la maintenance corrective peut


être palliative ou curative : dans le premier cas, le prestataire de maintenance
effectue un dépannage provisoire de l’équipement afin de perturber le moins
possible l’activité de l’entreprise. Cette solution est fragile, et débouche ensuite sur
la maintenance curative, qui consiste à réparer l’avarie et à remettre le système
informatique dans son état initial.
La maintenance informatique évolutive
 

La maintenance évolutive est résolument tournée vers l’avenir : elle vise à faire


évoluer le système informatique avec les avancées technologiques et logicielles,
afin d’améliorer ses performances ou proposer de nouvelles fonctionnalités aux
utilisateurs.

On parle donc de maintenance évolutive quand on met en place de nouveaux


équipements, ou lorsque l’on met à jour des logiciels qui amélioreront les
performances du système. Parfois, il est nécessaire de procéder à une remise à
niveau complète du système informatique pour le faire évoluer.

La combinaison de ces trois volets de maintenance informatique est le moyen le


plus sûr d’assurer la continuité du système informatique de l’entreprise et de le
préparer à l’avenir.

Rappel sur le bios

Définition du mot BIOS


Le BIOS, pour Basic Input Output System, désigne un composant essentiel d'un
ordinateur. Il se présente comme une sorte de logiciel indispensable au fonctionnement
de l'ordinateur, dont il permet de réaliser quelques-unes des opérations élémentaires.
Situé sous la carte mère de l'ordinateur, dans la mémoire morte (ROM) pour être plus
précis, le BIOS est le premier programme chargé en mémoire à se déclencher lorsque
vous allumez votre ordinateur. Il permet, entre autres, de vérifier le bon fonctionnement de
la carte mère et des périphériques simples (clavier, lecteur de disquette, disque dur,
lecteur de CD-Rom, etc.). Le BIOS désigne également le programme permettant de
charger le disque sur lequel se trouve le système d'exploitation de votre ordinateur.

Mode sans echec

Démarrer en mode sans échec permet ainsi d'entrer dans un mode de diagnostic pour
détecter les pannes de l'ordinateur causées par d'autres appareils, logiciels ou mauvaises
configurations et convient donc à une utilisation ponctuelle et non permanente.
Logiciel de test et de maintenance préventive :
La maintenance du logiciel (ou maintenance logicielle) désigne, en génie logiciel, les
modifications apportées à un logiciel, après sa mise en œuvre, pour en corriger les fautes, en
améliorer l'efficacité ou autres caractéristiques, ou encore adapter celui-ci à un environnement
modifié.

CCLEANER

CCleaner (abréviation de Crap Cleaner) est un gratuiciel permettant d'optimiser le


fonctionnement d'un ordinateur muni du système d'exploitation Windows (ou Mac OS / OS X,
mais avec des fonctionnalités réduites) et de protéger la vie privée des utilisateurs de l'ordinateur.
Il supprime les fichiers et les enregistrements inutiles du système, ce qui permet à l'ordinateur de
fonctionner plus rapidement, et libère de l'espace sur les périphériques de stockage (disques
durs ou SSD).

WINRAR
WinRAR est un logiciel propriétaire de compression de données qui utilise par défaut un
algorithme de compression. le RAR, mais il est également capable de compresser au
format ZIP et d'extraire des archives aux
formats 7z, bzip2, ACE, ARJ, CAB, gzip, ISO, JAR, LZH, TAR, UUE et Z.

Windows defender
Il permettait de supprimer les logiciels malveillants. Windows Defender incluait un support intégré
pour Microsoft SpyNet  (en) qui permet aux utilisateurs de signaler à Microsoft ce qu'ils
considèrent comme des logiciels espions et quelles applications et pilotes de périphériques ils
permettent d'installer sur leur système.

Pourquoi défragmenter ?
Au fur et à mesure de l'utilisation d'un ordinateur se produit sur les disques durs un
phénomène appelé la fragmentation. Pour résumer très simplement, les écritures
des fichiers se font de manière anarchique sur toute la surface du disque, dans des
blocs aussi appelés clusters. Partant de là, l'accès aux fichiers est plus long car le
système doit balayer toute la surface du disque pour les retrouver. En revanche, si
l'on rassemble les fichiers dans une même zone, le système n'aura plus que cette
zone à fouiller pour retrouver l'information recherchée et l'accès sera plus rapide. 
Lors d'une défragmentation, les informations sont en quelques sortes rangées
-ou classées- par le logiciel.

Quand défragmenter ?
- Après l’installation de gros logiciels ou fichiers sur votre ordinateur (jeu vidéo type
FPS, logiciel de traitement photo, vidéo Haute Définition...) 
- Après suppression d’un nombre important de fichiers ou de logiciels.
- Si vous constatez un ralentissement de votre système. La fragmentation n'a peut
être rien à y voir, mais lancer une défragmentation ne vous coûtera que du temps et
peut apporter un mieux, alors pourquoi ne pas commencer par ça ?
 
Dernier point, il est inutile voire déconseillé de défragmenter un disque de
stockage de type SSD, le temps d'accès aux fichiers étant déjà très court, mais aussi
parce que ce type de disque supporte un nombre limité d'écriture/effacement. Il
serait dommage de réduire la durée de vie de votre disque chèrement acquis, qui
plus est pour un bénéfice peu évident.

Vous aimerez peut-être aussi