Vous êtes sur la page 1sur 2

Un message familier

Quand j’étais jeune, mes amis m’interrogeaient sur ma religion. Je commençais souvent
par expliquer les différences, comme la Parole de sagesse. D’autres fois je soulignais les
similitudes avec les autres religions chrétiennes. Rien de cela ne les impressionnait
vraiment. Mais quand je parlais du grand plan de bonheur que notre Père céleste a pour
nous ses enfants, j’avais leur attention.

Je me souviens avoir essayé de dessiner le plan du salut sur un tableau noir dans une
salle de classe de notre église de Frankfort (Allemagne). J’avais fait des cercles qui
représentaient la vie prémortelle, la condition mortelle, et le retour vers nos Parents
célestes après cette vie.

Adolescent, j’adorais partager ce merveilleux message. Quand j’expliquais ces principes


dans mes propres mots simples, mon cœur se remplissait de gratitude pour un Dieu qui
aimait ses enfants, et un Sauveur qui nous avait tous rachetés de la mort et de l’enfer.
J’étais si fier de ce message d’amour et d’espérance.

Certains de mes amis disaient que ce message leur semblait familier même si de telles
choses ne leur avaient jamais été enseignées dans leur éducation religieuse. C’était
comme s’ils avaient toujours su que ces choses étaient vraies, comme si je n’avais fait
qu’éclairer quelque chose qui avait toujours été profondément enraciné dans leur cœur.

Nous avons les réponses !


Je crois que chaque être humain porte dans son cœur une forme de questions
fondamentales concernant la vie elle-même. D’où est-ce que je viens ? Pourquoi suis-je
ici ? Que se passera-t-il après ma mort ?

Les mortels se sont posé ce type de questions depuis le début des temps. Les
philosophes, les savants et les experts ont consacré leur vie et leur fortune à la recherche
de réponses.

Je suis reconnaissant que l’Évangile rétabli de Jésus-Christ possède les réponses aux
questions les plus complexes de la vie. Ces réponses sont enseignées dans l’Église de
Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Elles sont vraies, simples, directes et faciles
à comprendre. Elles sont inspirées, et nous les enseignons à nos enfants de trois ans
dans la classe des Rayons de soleil.

Frères et sœurs, nous sommes des êtres éternels, sans commencement ni fin. Nous avons
toujours existé1. Nous sommes littéralement les enfants d’esprit de Parents célestes
divins, immortels et omnipotents.
Nous venons des demeures célestes du Seigneur notre Dieu. Nous sommes de la maison
royale d’Élohim, le Dieu Très-haut. Nous avons marché à ses côtés dans la vie
prémortelle. Nous l’avons entendu parler, avons été témoins de sa majesté, avons appris
ses voies.

Vous et moi avons participé au grand conseil où notre Père bien-aimé a présenté son
plan pour nous : nous allions venir sur terre, recevoir un corps mortel, apprendre à
choisir entre le bien et le mal, et progresser d’une manière qui nous était autrement
impossible.
Lorsque nous sommes passés par le voile et sommes entrés dans la condition mortelle,
nous savions que nous n’aurions aucun souvenir de notre vie précédente. Il y aurait de
l’opposition, de l’adversité et des tentations. Mais nous savions aussi qu’obtenir un
corps physique était de la plus haute importance pour nous. Oh, combien avons-nous
espéré vite apprendre à faire les bons choix, à résister aux tentations de Satan, et
finalement à retourner vers nos Parents célestes.

Nous savions que nous allions pécher et commettre des fautes, peut-être même des
fautes graves. Mais nous savions aussi que notre Sauveur, Jésus-Christ, avait promis de
venir sur terre, vivre une vie sans péchés, et donner volontairement sa vie dans un
sacrifice éternel. Nous savions que si nous lui donnions notre cœur, lui faisant
confiance, en nous efforçant avec toute l’énergie de notre âme de marcher sur le chemin
du disciple, nous pourrions être purifiés et à nouveau entrer en la présence de notre Père
céleste bien-aimé.

Alors, ayant foi au sacrifice de Jésus-Christ, vous et moi avons accepté, de plein gré, le
plan de notre Père céleste.

C’est pour cela que nous sommes ici sur cette magnifique planète terre, parce que Dieu
nous a offert la possibilité et nous avons choisi de l’accepter. Cependant, notre vie
mortelle est seulement temporaire et s’achèvera par la mort de notre corps physique.
Mais l’essence de qui nous sommes, vous et moi, ne sera pas détruite. Notre esprit
continuera à vivre et attendra la Résurrection, un don gratuit pour tous de la part de
notre Père céleste et de son Fils, Jésus-Christ2. À la résurrection, notre esprit et notre
corps seront alors réunis, libérés de la douleur et des imperfections physiques.
Après la résurrection, il y aura un jour de jugement. Bien que tous seront finalement
sauvés et hériteront un royaume de gloire, ceux qui placent leur confiance en Dieu et
cherchent à suivre ses lois et ses ordonnances hériteront des vies dans les éternités dont
la gloire est inimaginable et dont la majesté dépasse notre entendement.

Le jour du jugement sera un jour de miséricorde et d’amour, un jour où les cœurs brisés
seront guéris, où les larmes de douleur seront remplacées par des larmes de gratitude, où
justice sera faite3.
Oui, il y aura un profond chagrin à cause du péché. Oui, il y aura des regrets et de
l’angoisse à cause de nos fautes, de notre bêtise et de notre obstination qui nous ont
privé des possibilités d’un avenir bien plus grand.

Mais j’ai confiance que nous serons non seulement satisfaits par le jugement de Dieu,
mais nous serons aussi étonnés et dépassés par sa grâce, sa miséricorde, sa générosité
sans fin, et son amour pour nous, ses enfants. Si nos désirs et nos œuvres sont bons, si
nous avons foi en un Dieu vivant, alors nous pouvons attendre avec impatience ce que
Moroni a appelé « la barre agréable du grand Jéhovah, le Juge éternel4 ».

Vous aimerez peut-être aussi